En France, Christophe Barbier aime tendrement l’internet chinois

Ce vendredi 3 janvier, un éditorialiste très médiatique a ouvertement déclaré souhaiter un contrôle d’internet à la mesure de ce qui se pratique dans la plus grande dictature communiste de la planète. Tout va bien, c’était en France. Et ça se reproduira.

Tout se passe donc au cours d’une émission de la radio RMC, dans laquelle le débat tourne, pour changer, sur les frasques culino-provocatrices d’un humoriste douteux dont l’intérêt se borne à fournir à une gauche en désarroi un excellent sujet d’occupation pendant que le pays s’enfonce dans la médiocrité généralisée. Au cours de cette émission se pose évidemment la question de savoir comment museler l’enquiquinant trublion. En effet, dans une démocratie qui se respecte, dès qu’une opinion, un geste ou une parole froissent, les journalistes, les éditorialistes, les philosophes, les sociologues et autres psychologues d’État montent au créneau pour défendre le droit d’empêcher les crime-pensées de s’exprimer.

christophe barbier aime tendrement christophe barbierEt il n’y a pas plus bruyant défenseur du Droit à Museler Les Méchants Penseurs que ces chroniqueurs mondains acoquinés depuis bien longtemps avec le pouvoir, baignant dans le capitalisme de connivence en frétillant de l’arrière-train avec délectation, au premier rang desquels on trouve bien sûr Christophe Barbier, responsable (mais pas coupable, bien évidemment) de la rédaction de l’Express, et dont la capacité d’analyse parvient difficilement à égaler celle du mouton qui fournit, jadis, la laine dont est faite son inséparable écharpe rouge, devenue marque déposée d’un boboïsme populaire en carton.

Il fallait s’y attendre en invitant ce poseur écharpé : dès lors que fut abordée la question d’un contrôle sur internet, notre fier éditorialiste, se dressant comme un seul homoncule, ne put s’empêcher d’éructer la première idiotie qui lui passa par son yaourt intracrânien. À chaque vilénie proférée sur les ondes ou dans un spectacle, la Justice devrait faire son travail, morbleu ! Peu importe que cela soit déjà le cas, peu importe que cela n’ait aucun effet tangible, la Justice doit passer, deux fois et avec de beaucoup de sauce, s’il le faut !

Mais surtout, si les propos sont tenus sur Internet, qu’ils soient poursuivis, qu’ils soient contrôlés ! Et puis d’abord, le brave Christophe nous l’explique sans frémir,

« Internet n’est pas un no man’s land, on peut combattre juridiquement ceux qui violent la loi. »

Ce qui est parfaitement exact : toutes les lois actuellement en vigueur suffisent amplement à poursuivre le petit internaute qui viendrait à déraper, à tenir des propos nauséabonds, à faire preuve d’incitation à des comportements que la morale républicaine et du vivrensemble réprouve pénalement, bref, à bouter le racisme, la xénophobie hors de nos frontières numériques.

Mais si tout ceci existe, si tout ceci est possible, et si, d’après Barbier, il faut poursuivre, poursuivre, poursuivre, cela ne suffit pas. Alors même qu’il vient de déclarer qu’Internet n’est pas un no man’s land, et avec cet élan que seuls les caddies de supermarché pleins et sans freins accumulent lorsqu’une descente trop raide les mènent au parking où ils viendront s’encastrer contre une voiture mal garée, il poursuit en déclarant tout de go, je cite :

« Internet est un champ d’impunité parce que ça explose dans tous les sens. »

Vous le voyez, le petit caddie plein de victuailles qui a pris trop de vitesse et s’enfonce dans une colonne en béton ? C’est Christophe qui, emporté dans son élan, se contredit en 5 secondes montre en main. Un coup, l’internet n’est pas un no man’s land, un coup, c’est un champ d’impunité. Mais le micro est toujours branché. Le caddie a encore de l’énergie, l’inertie n’est pas épuisée et l’analyse n’est pas finie. Barbier continue donc, sans fléchir :

« Ca se régule, aussi, internet. Entre nous, les Chinois, ils y arrivent bien. Si les dictatures y arrivent, il faut que les démocraties fassent l’effort, aussi, de faire respecter la loi sur internet, sinon, ce sera dictature ou dictature. »

saperlipopette !Oui, vous avez bien lu et non, je n’ai rien inventé : au milieu de ce déferlement de conneries consternantes dans lequel on apprend qu’une démocratie doit se hisser au niveau d’une dictature (oui oui), on retiendra qu’un éditorialiste français réclame en trépignant et en s’agitant devant un micro d’une radio assez populaire que l’internet français soit mis en coupe réglée comme l’est celui des Chinois.

Je passe bien sûr sur l’incompétence ridicule du pauvret qui ne comprendra jamais la différence fondamentale entre l’internet installé en France, qui ne pourrait disposer que de filtrage a posteriori tant l’infrastructure fut au départ montée sans le moindre épurateur lorsqu’il se déploya, lentement, dès les années 90, et celui des Chinois qui fut dès le départ concentré et limité puisque sous la responsabilité d’entreprises d’État ; finalement, il ne s’agit pas d’une question technique même si les obstacles à la réalisation du rêve humide de Barbier promettent quelques moments de rigolisme hadopitoyable.

En revanche, il me sera difficile de passer sur l’appel même pas voilé à la censure et à la restriction la plus drastique de l’expression politique sur internet (ou partout ailleurs du reste). Barbier prend ici la dictature communiste chinoise comme mètre-étalon de ce qu’il faudrait réaliser pour venir à bout des méchants qui ne pensent pas droit comme il faut. Si l’on peut se réjouir qu’il n’ait pas pris, avec un peu de cynisme, les États-Unis comme exemple, se rend-il seulement compte que c’est avec ce genre de saillies, ce genre de raisonnements calamiteux que les plus solides dictatures, les fascismes les plus durables se sont installés ? Se rend-il compte que cette pensée ne lui a pas échappé par hasard d’une bouche qui se gargarise d’habitude de liberté d’expression et de grandiloquence journalistique ? Se rend-il compte qu’il donne ici un boulevard à ceux dont il prétend être l’ennemi ?

cat facepalm

Parallèlement, on peut se demander où sont tous les autres journalistes qui sortent du bois en criant au loup à chaque fois qu’un politicien tente de les faire taire ? Où sont les défenseurs insubmersibles de la liberté d’expression lorsqu’il s’agit d’un des leurs qui dit absolument n’importe quoi ? Quels seront les nécessaires Jaurès qui accuseront Barbier d’avoir lâché une énormité de trop ?

Bien sûr, il ne faut pas perdre de vue que Barbier n’est en pratique que l’un de ces petits tâcherons insignifiants d’une presse lourdement subventionnée, elle-même plus qu’un vague rouage de la transmission démocratique et républicaine du message officiel de bienpensance des élites.

Mais ce que les petites éructations bilieuses de l’éditorialiste montrent surtout, c’est que la pensée même d’une censure et d’un filtrage internet à la mode chinoise n’est absolument plus taboue pour ces gens qui entendent former l’opinion du peuple. Pour un Barbier qui s’exprime et qui montre l’étendue de l’arrogance de ces gens, combien n’en pensent pas moins et œuvrent effectivement pour qu’il en soit ainsi dans un avenir très proche ?

Fascism : do you think it'll be this obvious ?

—-

Et pour ceux qui n’en croient pas leurs yeux et préfèrent leurs oreilles, voici l’enregistrement correspondant de l’émission.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires182

  1. Théo31

    Il se hisse au même niveau de Ségolène qui avait fait l’éloge de l’efficacité de la justice chinoise.

    A force de creuser, peut-être trouvera-il du pétrole pour faire fonctionner son cerveau déliquescent. Sinon, il lui reste 360 jours pour en commander un nouveau.

    1. Duff

      Ha oui le coup de la justice chinoise, j’avais oublié 😀

      Barbier comme tous ceux qui ont besoin du chèque de l’état pour finir les fins de mois de son torchon ne demande pas aux ministres et à flanby « Alors avez-vous parlé de démocratie et de liberté avec untel? » Du temps de Chirac ou Sarko, la bonne presse de gôche hurlait lors d’un déplacement de ceux-ci en Chine ou ailleurs…

      Mais ça, c’était avant… flanby a rencontré voire même accueilli à Paris ce que la planète compte comme dictateurs et pas un mot chez Barbier & co…

      1. Aristarque

        Souvenirs de jeunesse autour de Mao qui fut très en vogue parmi la jeunesse germano-pratine pré et post 68’…. Nostalgie, nostalgie…

      1. Higgins

        Sur Eolas, je te trouve sévère. Il est peut être pontifiant mais au moins les bases du problème juridique sont clairement posées. Et puis, il est nettement plus intéressant à lire que le cuistre dont ce billet est le sujet. Gilles Devers, avocat qui se revendique de gauche mais dont l’approche juridique est toujours intéressante car argumentée, est encore plus sévère: « Un super joli coup de pub’, depuis le site du ministère de l’Intérieur, annonçant qu’il va tout faire pour interdire les spectacles, alors qu’objectivement il ne pourra pas faire grand-chose… Sinon, ce serait fait depuis longtemps. »(http://lesactualitesdudroit.20minutes-blogs.fr/archive/2013/12/28/interdire-les-spectacles-de-dieudonne-888877.html)

        1. Théo31

          Interdire au proprio d’un théatre privé non subventionné d’inviter qui il veut chez lui, c’est difficile juridiquement. Restera à Valls la possibilité de créer une catégorie ennemi du peuple pour mettre certains humoristes au silence et le tour sera joué.

        2. Bof. Au début, il avait un regard intéressant et pondéré. Maintenant, il a chopé la grosse tête et effectivement, il pontifie un peu sur tout et de plus en plus souvent sur n’importe quoi, avec un côté « je fais la morale » agaçant. Et puis, le côté Degoch mine de rien sans y toucher m’irrite un peu.

          1. gameover

            Entierement d’accord.
            Au debut c’etait le droit, rien que le droit. Pas d’etat d’ames.
            La pedagogie du droit. Pas d’attitude partisanne.

            Derapages lors du Sarko bashing puis la moraline dispensée lors du debat du mariage gay l’ont definitivement discrédité a mes yeux.

      1. Tribuliste

        C’est pas vraiment la même chose ils ne sont responsables de rien, et leurs compétences méritent rétribution…par virement tiens.

  2. Patrick

    Le problème de la France, ce n’est pas son peuple, c’est son « élite », son oligarchie, sa nomenklatura, quel que soit le nom qu’on lui donne.

    1. Théo31

      Quand j’entends des catholiques pratiquants me dire qu’il faudrait une bonne grosse guerre pour résoudre le problème du chômage, je me dis que le problème n’est pas seulement l’élite.

      1. Morovaille

        ?? pourquoi des catholiques pratiquants ? Je pense qu’ils ne sont pas représentatifs, et je pense que d’autres disent le même genre de choses… Il y a des gens stupides partout…

      2. gameover

        Tu remarqueras que ceux qui parlent d’une bonne guerre sont ceux qui ont foiré et qui pensent qu’ainsi ils pourraient aller piquer dans l’assiette du voisin pour remplir la leur en toute impunité.

        1. Peste et coryza

          Vous remarquerez que ceux qui parlent d’une bonne guerre ne sont pas partants pour la faire eux même…

          Franchement, en cas de guerre, combien de français prêts à mourir pour la république flambesque? pas moi en tout cas, même si je suis maintenant chômeur.

          1. Greg

            Mourir pour des idées, l’idée est excellente, moi j’ai failli mourir, de ne l’avoir pas eue…

            Il FAUDRAIT rendre obligatoire l’apprentissage par coeur de cette chanson de Brassens à l’école !

            Bon ok un libéral ne veut ni interdire ni obliger les individus à quoi que ce soit de personnel… Mais là je demande exception.

    2. lateo

      Tu rêves.
      C’est la grande mode de *demander* de la censure depuis un moment.
      « Tout le monde » en demande. C’est simplement flippant.

    3. carpediem

      le problème de la France c’est aussi les mecs con-descendants qui portent été comme hiver une écharpe pour se démarquer des gueux ignares. Genre Nanard Lévy et Cricri Barbier. Il faut toujours se méfier d’un gus qui porte une écharpe à longueur d’année.

      1. scaletrans

        Je me souviens plus où j’ai lu le post d’un type qui proposait de jouer au jeu du foulard…

  3. Cata

    Alors que les Chinois opèrent un rétro-pédalage significatif dans de nombreux domaines, le gvt français regarde avec les yeux baveux d’envie des mesures qui ne seront probablement plus en vigueur là-bas à moyen terme. N’oublions pas que ces gens-là ont tous rêvé d’une dictature du prolétariat (c’est-à-dire d’un pouvoir sans limite).

    1. Théo31

      Ds que dans un pays quelqu’un propose un truc débile genre Obamacare ou la balle dans la nuque facturée aux familles, nos mongaulliens sont pour qu’on l’instaure ici.

  4. François

    bof… pour ce qui est de sa prétendue contradiction, il ne s’agit que d’une contradiction entre l’idéal & la réalité. Pour ce qui est de sa phrase sur les Chinois, c’est pas parce qu’on montre ce que les Chinois font pour démontrer ce qu’il est possible de faire qu’on veut forcément aller aussi loin.
    Le débat n’est que celui de la libre expression (y compris des propos racistes ou de l’incitation à la violence) vs. la surveillance & la répression des débordements extrémistes. Je trouve que c’est une question difficile & que qui prend position pour la répression ne mérite pas un tel lynchage.
    Mais il n’y aurait pas eu lynchage si ces propos avaient été tenus par quelqu’un d’autre que ce monsieur, avec tout ce qu’il représente.

    1. PaAardon ? Il faut bien écouter tout ce qu’il dit, les termes qu’il emploie. Il ne s’agit pas de se dire « oh, tiens, si on essayait de réguler les intertubes » mais bien « Les Chinois l’ont fait, pourquoi pas nous » et dans ces termes. Il n’y a même pas de garde-fou minimum sur le mode « oh, sans aller aussi loin bien sûr ». Et pour ce qui est de la cohérence d’ensemble de l’éditorialiste en plastique thermomoulé, je vous encourage à regarder la vidéo suivante : http://www.youtube.com/watch?v=bIt3dxLYV7E .

      Bref, il mérite largement plus qu’une petite paire de claques, le lynchage comme vous dite est mérité. Du reste, sur ce blog, je n’ai jamais hésité lorsque c’était mérité pour n’importe qui d’autre (et c’est le premier billet qui est consacré à ce pauvret, alors qu’il y avait de quoi faire bien avant). Bref, vous ajoutez à une analyse un peu courte un petit procès d’intention mal renseigné.

      1. Aristarque

        H16, tu n’ as pas remarqué le pseudo? Normal 1er défend un de ses sicaires, rien de plus…

      2. Duff

        MDR la vidéo de Barbier… C’est précisément parce que c’est une girouette, véritable carpette du politiquement correct, qu’il est invité partout pour donner son avis sur tout et même, étrangement, sur des sujets qu’il ne connait absolument pas!

        1. Zendog

          Et pour donner son avis, il le donne toujours sur un ton qui n’admet pas la réplique. Il y a longtemps que je pense qu’il a une âme de dictateur ou de petit flic.

          1. hussardbleu

            Le Barbier de c’est vil ?….

            Bon, je suis fatigué, rincé, les bécasses ont ri de moi, les salopes…. nan, je rigole, ce sont de merveilleux oiseaux, plus malignes que moi…. fail sur toute la ligne…

            Deux remarques :

            1/ pour M. Harry, et pour M. Hache : je ne sais où vous êtes allés chercher le « maître étalon » hormis sans doute dans des fantasmes inavouables… il est vrai que le premier nommé est un géniteur implacable…
            C’est naturellement le « mètre étalon » http://www.metrologie-francaise.fr/fr/histoire/epopee-mesure.asp

            2/ pour M. Duff (Coupeur ?) : je ne fais pas de tapisserie ni de broderie, à la différence de Cambronne qui s’y adonna dans sa retraite de Nantes, après avoir épousé Mrs Sword, une Anglaise… je suis marié avec une « fleurette » depuis… trop longtemps pour que je puisse l’avouer…

    2. Théo31

      « débordements extrémistes »

      Définition ?
      Selon la mienne, Dieudonné n’en a commis aucun.

    3. lateo

      Un groupe de rock pour minettes (Kyo?) avait pris cher (sur le net et par les gens normaux hein, pas dans les médias) en sortant ce genre d’ânerie lors d’un entretien avec Sarko (but : soutenir la hadopi naissante si mes souvenirs sont exacts).
      Bref. Internet fait chier tout ce beau petit monde stratosphérico-politico-médiatico-culturelZ, qui est à l’oeuvre depuis des années pour préparer les cerveaux. Et ça marche…

    4. Higgins

      Ne soyez pas naïf. Le simple fait que ce professeur d’éthique autoproclamée ait pu former ce genre de phrase en dit long sur sa psychologie profonde. Une fois que la porte sera ouverte, et je pense qu’elle l’est malheureusement (il n’y a qu’à voir ce qui se passe autour de l’avortement dans ce pays. Je précise que si je suis pour la loi Veil et suis heureux qu’elle existe, je suis farouchement opposé à l’acte), il n’y aura plus de limite. C. Barbier se révèle tel qu’il est, ses propos auront au moins permis de s’en rendre compte. Même si je l’ai lu pendant quelques années, je ne suis pas prêt d’acheter son torchon (et les autres également). P. Cohen, en dépit du légitime courroux qu’il peut éprouver à propos des commentaires fait par « l’artiste » sur lui, est de la même veine, il n’y a qu’à entendre son échange plutôt musclé entre F. Taddeï et lui sur ce point (http://www.atlantico.fr/decryptage/police-pensee-quand-frederic-taddei-donne-lecon-democratie-patrick-cohen-laurent-pinsolle-668975.html). Pas la peine de réglementer la liberté d’expression, ceux qui en sont les garants le font tout seul et avec zèle, obéissant ou devançant les désirs de leurs maîtres.

      1. Aristarque

        Et le maintien du « mécénat » étatique? Cela mérite bien quelqu’effort, non???
        Attrape -t-on les mouches avec du vinaigre??? 😐

      2. channy

        « C. Barbier se révèle tel qu’il est, ses propos auront au moins permis de s’en rendre compte. Même si je l’ai lu pendant quelques années, je ne suis pas prêt d’acheter son torchon »
        J’ai eu la même réaction que vous Higgins, quand on lit ce genre de connerie de la part d un soit disant Journaliste…inutile d’acheter le torche cul pour lequel il écrit..

    5. Higgins

      Une preuve de plus que l’attaque est bien préméditée et qu’elle vient de loin:
      « Lundi 29 novembre sur Europe 1, invité Jacques Attali:
      question: « Qu’est-ce qu’il faut faire face à ce dé-filtrage de la parole publique ? » (à propos de Dieudonné et JM le Pen)
      réponse de l’intéressé: « …Quand la parole s’exprime ça renvoi au fait que l’état de droit n’est plus respecté »
      source http://unraleurdeplus.blogspot.fr/2013/12/quand-la-parole-sexprime.html

      1. Ben voyons.

        Les légions de la Pensée Correcte sont en marche. Rien ne résistera à l’assaut pour une épuration massive du discours. Plus de bisous, moins de méchancetés racistes, moins de pensées déviantes, Barbier, Attali, BHL, même combat.

          1. Duff

            Ils sentent la colère monter et que le jour de l’abolition de leurs privilèges se reproche alors ils font tout pour retarder l’échéance, mais chut c’est au nom des saintes valeurs de la bonne pensée…

        1. Higgins

          France Cu. s’y met également avec Fourest ce matin. A mon avis, il va y avoir une bonne petite loi bien liberticide sur les « bonnes pratiques » à avoir sur le Net avant la fin de l’année. Allez, je me lance, avant l’été. On va pouvoir définitivement rayer le mot « liberté » de la devise de ce régime.

      2. Sémaphore

        A quand la mise en oeuvre de Soleil Vert pour notre Attila des barbons ? Hussard Bleu, prends garde

        1. hussardbleu

          Bah ! Je méprise cette poussière qui me compose et qui vous parle; on pourra la persécuter et faire mourir cette poussière! Mais je défie qu’on m’arrache cette vie indépendante que je me suis donnée dans les siècles et dans les cieux.

  5. kloupa

    Ce qui est très grave, c’est que l’expression de ce Monsieur bien en cour correspond à la pensée de nos dirigeants. Il y a longtemps que l’on voit la montée du totalitarisme, mais jamais autant qu’actuellement sous la houlette des résidus de soixante-huit, et de leurs héritiers. Les mêmes qui criaient « interdit d’interdire » sont prêt à interdire tout ce qui ne leur convient pas, quand ils sont au pouvoir. C’est bien de dictature de la pensée qu’il faut parler, même si Barbier, c’est le Ken de Barbie version Auteuil-Neuilly-Passy, dans le plus pur style boboïste…

    1. Aristarque

      Prêts à interdire ????
      Ils en sont à prôner, toute honte bue si ce mot leur évoque éventuellement qq chose, l’ éradication par l’ eugénisme pré-natal, y compris de la mère immonde au ventre fécond, s’il le faut Heureusement que tous ces anciens combattants de 68 réels ou putatifs, collaient des affiches refusant les interdits…
      De vrais pharisiens!
      Comme le temps passe…

    2. Tribuliste

      Cet homme me fait penser à l’avocat peu scrupuleux qui se drape d’honneur et d’impartialité en enfilant sa robe ; lui s’est arrêté à l’écharpe, rouge qui plus est, et force est d’admettre qu’en homme de main du pouvoir elle lui va comme un gant.

    3. Aloux

      Bof, c’est très classique comme évolution, voire par exemple en Chine la littérature communiste des années 20/30 qui prônait la libération des moeurs, la liberté de la femme, avec des histoires romantico-guimauve entre révolutionnaires exalté(e)s, ce sont bien les mêmes coco qui écrivaient ou lisaient ce genre d’histoires jeunes et qui une fois au pouvoir ont imposé une morale sexuelle encore plus sévère que dans la vieille société traditionnelle (enfin, sauf pour les dirigeants qui avaient leur harem personnel, faut bien se détendre de temps en temps que voulez-vous), et jusqu’à la condamnation du sentiment amoureux comme « petit-bourgeois » sous la Révolution Culturelle. Je ne suis pas spécialement renseigné sur cet aspect de l’URSS, mais je suis à peu près certain qu’on a vu une évolution comparable.

      Moralité : méfiez-vous de ceux qui refusent toutes les règles quand ils ont vingt ans, parce qu’à cinquante il y a de bonnes chances pour qu’ils aient viré parfait petit kapo puritain (pour les autres en tout cas).

      1. Tribuliste

        Tout porte à croire que manipuler des paysans illettrés au début du XXè siècle était bien plus compliqué et scabreux que faire de même avec un peuple libre de s’informer et éduqué…

        1. Guillaume

          « Libre de s’informer » : ok, mais faut avoir ENVIE de s’informer, c’est selon moi plus important

          « Éduqué » : ouais, fin si, par éducation, on prône par exemple l’impossibilité de se passer d’état-papa (cf une vidéo d’une prof de philo sur les copies du bac), on est mal partis

          (Maintenant je suis d’accord sur le principe, je pinaille ^^)

    4. Higgins

      Quelques exemples récents de censure dans ce beau pays:
      1) « Quelques minutes avant de démarrer l’émission, la direction de Radio Courtoisie a appelé Benoîte Taffin, porte-parole de Contribuables Associés qui gère l’émission « Le libre journal des contribuables » où nous étions invités depuis 2 semaines. La Direction de Radio Courtoisie donne l’ordre de nous interdire d’antenne au motif que le CSA les a dans le collimateur et que notre intervention sur le monopole de la sécu mettrait de l’huile sur le feu. » (http://www.contrepoints.org/2014/01/05/152237-je-quitte-la-secu-episode-23
      2) les déboires de JP Chevallier avec l’AFM: « Plutôt que de s’en prendre aux mégabanques qui ont tant dévasté l’économie, les régulateurs Français s’en prennent aux bloggeurs qui tentent de les dénoncer. C’est bien plus pratique. » (http://leblogalupus.com/2013/12/28/la-france-sen-prend-aux-bloggeurs-qui-doutent-des-bilans-de-ses-banques-par-wolf-richter/)
      3) un article malheureusement d’actualité sur Contrepoints: « Bientôt un « Permis de Parler » pour avoir le droit d’engager la conversation avec n’importe qui ? » (http://www.contrepoints.org/2014/01/05/152251-avez-vous-votre-permis-de-parler)

      Force est de constater que l’actualité dépasse la fiction (et encore, je n’ai pas cherché énormément).

      1. royaumont

        Radio courtoisie est classée avatar-de-la-bête-immonde. Donc, il est permis de tirer à vue à la moindre suspicion de dérapage. On comprend qu’ils soient prudent.
        En son temps Raymond Aron diagnostiquait, comme dangers pour la démocratie, le populisme, mais aussi l’élitisme.
        Pour le populisme, on ne manque pas de bonnes âmes pour en dénoncer le risque et les dangers, sur tous les tons, tous les modes. Aucune outrance verbale n’est de trop, au point que celui qui ne fait pas de surenchère est suspect.
        Pour l’élitisme, qui est pourtant non plus un risque mais un problème avéré, on n’entend… rien. Tout le monde s’en fout, tout au moins parmi ceux qui ont le droit à la parole. Il faut museler les autres, à tout pris, pour que rien ne change.

  6. Jesrad

    Barbier à propos des caricatures de Mahomet reprises en une de Charlie Hebdo: « Il ne doit pas y avoir de limites à la liberté d’expression »

    Barbier à propos de l’humour caustique (et de mauvais goût, mais bon c’est son choix) de Dieudonné: « La liberté d’expression a des limites »

    Fait intéressant: Barbier a épousé une juive.

    1. Duff

      Oui et si il est co-présentateur de « c dans l’air » c’est certainement pas du fait des liens qui le lient avec Yves Calvi… Non non…

          1. Tribuliste

            Comme quoi le copinage sert aussi le mauvais goût vestimentaire… C’est gênant toutefois qu’un chroniqueur adoube un partisan, je voyais le calvi un peu plus discret.

    2. karmatov

      @jesrad : je suis une fervente admiratrice de h16 et ses chroniques ; je suis cependant stupéfaite et consternée par la teneur des commentaires concernant le pseudo humoriste Dieudonné. Pourriez vous m’expliquer la pertinence de votre dernière remarque sur le « fait intéressant » que mr Barbier soit marié avec une juive ? Je suis toute ouïe pour entendre vos arguments…

      1. Jesrad

        D’une, Dieudonné n’est pas un « pseudo » humoriste, mais un humoriste tout court, qui fait salle comble depuis des années et poursuit une carrière réussie depuis au moins 15 ans. C’est un fait.

        De deux: je pense que c’est l’implication personnelle que ressent M. Barbier qui le pousse à chier sur la liberté d’expression cette fois-ci.

        De trois: entre les antisémites puants que Dieudonné utilise pour faire sa promo par la provoc assumée et outrancière, et les consternants matons de Panurge qui lui tombent dessus (parfois physiquement), nous assistons à une bataille rangée d’infirmes intellectuels, dans laquelle la liberté d’expression elle-même est prise en otage. C’est là une raison suffisante pour s’y intéresser en tant que libéraux.

        Car pour nous, la liberté d’expression n’est pas négociable: les moyens privés d’expression ne sauraient souffrir aucune restriction dans leur usage sinon celle de l’isonomie, fondement de la justice.

        1. ronchonnette

          je ne partage pas vraiment votre avis. je pense que c’est surtout l’envie de plaire a Fanfan qui prime,  » on sait jamais, ca pourrait servir. » voire, ca sert toujours. Les journaleux sont choyés sous Fanfan 1er (sans mauvais jru de mots 😉 ), d’ailleurs, la niche pour l’IR est arrivée des les premiers jours du regne si je me souviens bien

      2. gameover

        Jesrad viendra certainement s’expliquer.

        Dire que Mr Untel defend les mareyeurs puisque sa femme Mme Untel est conchylicultrice ne pose pas de problemes, n’est-il pas ?

        Pourquoi en serait-il autrement pour Valls et Barbier de dire que leurs positions ont certainement a voir avec la religion de leur femme respective ?

    3. Galad

      Ah voilà sa femme est juive ! Vous m’en direz tant ! C’est sûrement le fameux complot juif…

  7. Kékorésin

    Quand la république bananière de tous les profiteurs institutionnalisés se drape dans le manteau soyeux de la vertu démocratique ça fait bien rigolé nos voisins, notamment en Europe du Nord!
    Le muselage est bien trop ostensible voire dévient pour la conscience sans tâche de nos élites intellectuelles ou mafieuses malgré elles! Nous sommes le pays de la liberté et de l’égalité morte couille! La liberté avec notre système le plus enviable de la planète n’appelle aucun débat, car la perfection ne peut pas s’améliorer CQFD. Donc , ça c’est fait. L’égalité permet encore une belle marge de manœuvre pour se hisser avec force abnégation au niveau absolu de la Corée du Nord qui, au passage, détient le web plus ultra de l’univers connu. Je suis sûr que dans ce pays du matin hyper calmos, Dieudonné et Barbier serait traités d’égal à égal en partageant la même balle traversant leurs deux yaourtières mode synchro!
    Nos dirigeants vivent intensément leur foi en pratiquant l’abstinence de mauvaises pensées. Mais une fois leur tête bien faite touchant l’oreiller, le doux rêve d’un collectivisme survient, régissant la vie inculte, déviante et inaboutie des votants qui se croient électeurs. Dès la première minute de sommeil de ces singes dominants refoulés, une subite et violente érection transforme la couette familiale en tente Quechua 4 places avec auvent. Restent au réveil, de lourdes poches sous les yeux qui font croire au besogneux citoyens que les décideurs travaillent au moins deux fois plus qu’eux pour ne déclarer après 20 ans de carrière à 6000€/mois plus vols en tous genres, qu’une Twingo violette avec 250000 km au compteur et un scooter moisi.
    Le problème c’est quand la supercherie se sait, quand les digues de la censure juridiquement correcte se fissurent, c’est là qu’un petit moustachu se glisse ou alors un Paul Pote te pose la main sur l’épaule sans que tu l’ai vu approcher pour te susurrer à l’oreille: « tu vas voir camarade, avec moi ce sera différent… »

    1. Tribuliste

      Ce qui est rassurant dans tout ça c’est que le net sait se faire justice lui-même… en voulant cerner le parcours du bonhomme j’ai tapé « christophe » dans la barre de recherche ad hoc et le loulou apparait assez loin dans les choix offerts…même après un sportif c’est dire.

      Petit bémol, le premier choix est Christophe Mae… le Net est aussi foutu 🙁

    2. gameover

      On a su masquer que la bienveillance des medias vis-a-vis du respect de la vie privée des artistes et politiques s’etendait en fait beaucoup plus loin.

      Je plussoyais ce respect de la vie privee mais je n’en suis plus si sur depuis que nous avons appris que nous avions entretenu la fille naturelle d’un ex-president. Jusqu’ou les journalistes dans leur ensemble sont-ils pret a composer avec le pouvoir ?

      Encore une fois, ce que l’on voyait comme un avantage badigeonné de moraline par rapport aux tabloïds anglais s’est retourné contre nous.

      Toute la vérité vaut mieux que des extraits choisis.

    3. Duff

      J’attends de voir avec curiosité le score du FN aux prochaines ou alors si les mouvements de protestations coagulent enfin autour de l’idée qu’il y a trop d’état. On n’en saura plus sur ce vers quoi ce pays va.

  8. Aristarque

    Le cat’s pads palm est vraiment mignon!
    Dis-nous, H16, dans les brumes de ton pays d’ adoption, trouve-t-on pareils olibrius de journalistes, pire d’ éditorialistes qui sont pour la liberté d’expression sous contrôle? Il me semble qu’ aux USA, en vertu de leur premier amendement, le moindre guignol qui se laisserait aller ainsi autrement que pour blaguer, serait immédiatement mis au pilori et rivé au banc d’ infamie avant un long séjour dans les mines de sel de Kasserine, au minimum!
    Outre de s’ enfoncer dans la médiocrité, la déliquescence est de plus en plus prononcée. CPETF.

      1. amike

        Dommage, leurs exemples de cas réels étaient trop consensuels : les rumeurs malveillantes, les ondes téléphoniques, les vaccins… bref des choses dont les décisions restent très limitées dans leurs conséquences…

        Rien par contre sur le réchauffement climatique, les contrôles routiers ou – soyons fou – l’état stratège !

  9. bebert

    Barbier applique déja ses principes aux commentaires sur son site.
    Dans la Chine autoritaire la majorité est respectée,dans une « démocratie » le clientélisme pousse naturellement à caresser les minorités et donc la majorité composée d’individus qui votent sans concertation se trouve délaissée au profit de groupes au comportement électoral collectif et prévisible.

    1. « Barbier applique déja ses principes aux commentaires sur son site. »
      Ca, c’est différent. Il est chez lui, il fait ce qu’il veut. De la même façon, un troll qui débarque ici se fera moucher et remballer bien vite. C’est ça, la propriété privée.

      1. vxlv

        Bien sûr! Mais tous ces beaux parleurs expliquent sur tous les tons et urbi et orbi que la liberté d’expression est sacrée, que le débat est nécessaire, indispensable et qu’il est préférable d’ argumenter et convaincre plutôt que de peupler le Goulag… Mais, cela, c’est à usage externe…

      2. bebert

        Un blog et un site de journal subventionné sont deux choses differentes,on peut considerer que le blogueur est chez lui,il agit comme bon lui semble.Un site de journal s’engage à publier les commentaires qui respectent la charte,mais bien souvent la « modération » va au delà,et ce sans que les lecteurs aient une idée de l’ampleur de cette modération,on peut aisément manipuler un débat en ne laissant que certains commentaires choisis.

        1. « Un site de journal s’engage à publier les commentaires qui respectent la charte »
          Point de vue admissible, mais disons-le : en définitive, c’est la ligne éditoriale/le rédac en chef ou disons le chef de publication qui tranche et s’il ne veut pas d’un commentaire, il peut très bien l’éliminer pour les raisons de son choix.

          La liberté d’expression, ce n’est pas le droit d’aller taguer le mur du voisin. Internet permet à tous de s’exprimer. Si un commentaire est méchamment effacé, le commentateur a toutes latitudes pour ouvrir un blog et dénoncer les méchancetés dont il est victime. Son droit d’expression est totalement conservé.

  10. Aristarque

    « Une démocratie doit se hisser »???
    Pour se retrouver au niveau du caniveau ou du Cloaca Maxima?

  11. Theotimedesavoie

    Oui, vous avez du souci à vous faire pour vos futures chroniques…comme quoi, on revient à la capacité de nuisance du communisme dont j’ai parlé dans mes commentaires d’hier.

    Le pape Jean-Paul II, s’il a détruit le communisme d’Europe Orientale, n’a malheureusement pas réussi à faire la même chose en Chine, en Corée du Nord …et en France!

    Le communisme est un véritable cancer de l’esprit et la France en étant le berceau métaphysique et le dernier pays d’Europe à le pratiquer institutionnellement fera tout pour le maintenir en vie…

    Voilà aussi pourquoi ce pays est foutu.

    1. Nemrod

      Vous croyez vraiment que c’est Jean Paul 2 qui a détruit le communisme ?
      Le communisme d’Europe centrale s’est détruit tout seul en implosant sous son propre poids bureaucratique.
      Le communisme chinois finira pareil, d’ailleurs existe t’il encore ?
      Tous ces régimes finissent de la sorte, c’est écrit comme 2 et 2 font 4.
      C’est juste une question de temps ( bien long j’en conviens pour qui les subit).
      Regardez « la vie des autres » si ce n’est pas fait.
      On y comprend de manière limpide ce que j’explique maladroitement.

      1. Higgins

        Il a bien aidé. Disons qu’il a été la pichenette qui a fait tomber l’édifice, complètement pourri au demeurant.

      2. gameover

        Notre ami Theotimedesavoie pense qu’il faut exterminer les communistes et rayer le mot du dictionnaire. Il a du manger un truc pas frais pendant les fetes ou alors il a ete gazé pendant la manif pour tous.

        En gros remplacer une dictature par une autre, cette derniere detenant la verite.

        1. Aloux

          Ah non pas la vieille corde du « communisme/anti-communisme même combat, tout ca c’est de l’idéologie », on nous l’a assez faite !

  12. paf

    en meme temps avant ca la presse tapait journalierement sur le liberalisme…apparemment le plus horrible c’est toujours le racimse! un sursis pour le liberal blogueur.

  13. grandpas

    Je comprends mieux un ami qui disait quand voyant un certain journaliste avec écharpe, l’envie de pratiquer le jeu du foulard lui traversait l’esprit.

  14. Theotimedesavoie

    L’Eglise clandestine de Chine sait de quoi est fait le pouvoir communiste chinois.

    J’ai connu plusieurs séminaristes chinois en formation en Europe qui étaient inquiétés à chaque retour dans leur pays et leurs familles sous surveillance étroite. Ils étaient pourtant en Europe sous des identités modifiées et faussement mariés…Oui l’Eglise a des idées!

    Et M. Barbier pense que ce système est source d’inspiration pour la politique française…

  15. Alzheimer

    Il y a déjà 18 mois, j’écrivais textuellement à un ami « Ca m’arrache la gueule de le dire, mais NOUS ENTRONS EN DICTATURE DU XXIème SIECLE ! Les murs de notre prison se montent doucement autour de nous. »

    L’étape suivante arrive hélas, il faut nous préparer à résister dans la clandestinité pour défendre les valeurs supérieures de liberté.

    Horresco referens ! Quoi, moi, pauvre petit bourgeois bedonnant qui n’aspire qu’à profiter de son camping-car, il me faudrait préparer des actions subversives contre la tyrannie ? Vous croyez que ça m’amuse ?

    Non ça ne m’amuse pas. Mais je le vois venir gros comme une maison. Et au rythme où ça va, bientôt nous regretterons de n’avoir pas su/voulu/osé mieux nous préparer aujourd’hui, avant que la chape de plomb qui nous recouvre de son linceul funeste ne nous piège totalement.

  16. Gilles

    http://www.dailymotion.com/video/x6112z_la-guerre-c-est-cool-c-est-tendance_news?search_algo=1

    Christophe Barbier se définit comme « plus Républicain que démocrate » et a expliqué qu’il serait d’accord pour passer outre la volonté du peuple lorsqu’il s’agirait de protéger la République et ses principes. Il préfèrerait, en somme, la dictature (mais Républicaine !) à la démocratie directe.
    C’est un choix… En tout cas il est… Honnête (?)

    1. Théo31

      « Ce qui constitue une République, c’est la destruction totale de ce qui lui est opposé.  »

      Saint Just n’est pas mort.

  17. Othello

    La raison de tout ceci me semble fort simple : si l’anonymat sur Internet existe, comment éviter qu’un fonctionnaire des Finances dégouté, un flic sacqué ou tout autre personne ayant fortuitement accès à une information génante pour le pouvoir ne poste celle-ci sur Internet?

    Autant il est facile de contrôler les medias traditionnels (cf par exemple la merveilleuse histoire de Mazarine, ou ce qui se passe en ce moment avec Dieudonné et qui me laisse quand même une legère douleur rectale et un goût amer dans la bouche, dans l’ordre forcément) autant cela est impossible avec Internet tel qu’il fonctionne aujourd’hui.

    La vraie question est donc de savoir ce que redoutent aujourd’hui nos politiciens pour en arriver à promouvoir tous partis confondus la mort de la vie privée (attendez l’Internet des Objets…) et de la liberté d’expression, car c’est quand même de cela dont on parle.

    Est-ce la publication du patrimoine de leurs proches? Celle des vrais chiffres de la corruption, du népotisme et du clientélisme qui je le crains représentent un pourcentage non négligeable du budget de la fonction publique territoriale, plombant ainsi notre économie qui en a de moins en moins besoin?

    Je n’ai pas de certitude, mais ce qui est certain c’est que quelque chose se passe en ce moment, où je vois effaré se multiplier les dérives fascisantes sans qu’aucun parti ni aucun média ne réagisse réellement, la dernière en date étant quand même Hollande appelant à gouverner par décrets et par ordonnances, c’est à dire se torchant ouvertement avec la Constitution…

    Moi dont la religion est la culture Française, je pense très fort a faire mon Alya inversée ces jours-ci 🙁

    1. Laurent

      il n’y aucun risque. Après des dizaines d’années de lavage de cerveau les seuls qui cris ou qui dénonces sont ceux réclamant d’avantages d’état. Les « rebelles » en France sont ceux qui pointe du doigt les manquement de l’état, les secteurs ou il devrait intervenir etc etc. l’état français n’à rien à redouter des internautes Français…
      La dérive actuelle est une dérive naturel de toute dictature à devenir de plus en plus oppressive, à envahir de plus en plus de secteurs, en empiéter de plus en plus sur les liberté. l’état, l’administration c’est comme l’eau, petit à petit ça remplit tout l’espace disponible inexorablement.

    2. ronchonnette

      peso, j’en arrive a me demander si les erreurs de com’ , boulettes en tout genres, blagounettes foireuses ne font pas parties de la strategie, afin d’endormir les gens et pouvoir mettre en place une dictature. tout benef: les gens le pensent trop benet pour etre aussi retors, et il devient chef eternel

  18. ..678

    Et le pire dans tout ça, c’est que même les jeunes (oui, oui, des jeunes de 22 ans) pensent que la censure pour notre propre bien, pour nous protéger c’est bien, parce que sinon la France ne serait qu’une anarchie …

    1. Nemrod

      Ca leur passera.
      La liberté finit toujours par triompher.
      C’est un ressort profond de l’âme humaine.
      Des fois c’est long et tout le monde ne touche pas le rivage.

    2. Tribuliste

      C’est parce qu’ils ont le nez collé au web, encore épargné ce support ne leur offre guère de contrariétés de navigation et de pensée. Comme souvent le monde du travail et l’autonomie dans leur existence devrait rapidement les mettre à jour… enfin ceux qui bossent vraiment.

  19. tyrion

    L avenir semble sombre en fRance. Ca sent le moisi dans cette taule. Pas d autre solution que de raser la baraque et de tout reprendre. Meme les fondations sont pourries. Par quoi commencer?

  20. johnny-rotten

    Barbier est le faire valoir de Calvi sur la 5.
    Il est invité dans son émission au moins 4 fois par mois, parce qu’il a ses entrées et recueille des confidences dans tous les salons parisiens fréquentés par les ministres et les chefs de partis.

    1. gameover

      … »recueille des confidences dans tous les salons parisiens fréquentés par les ministres et les chefs de partis. »

      Oui c’est quoi ses off dont tous les journalistes se gargarisent ? Ils trouvent cela certainement tres democratique de conserver des infos trop abruptes pour nos cerveaux malades ? Encore de la connivence.

  21. olivier r

    A propos de  » pignouferies de presse » comme h16 le dit, je viens ( je ne sais pas comment j ai tenu) de suivre  » l annee du zapping » sur canal. Il y aurait de quoi faire bosser des étudiants en politique/ journalisme ou communication pendant des années sur comment on peut faire de la propagande en faisant croire a son auditoire qu on ne leur montre « qu un échantillon de ce qui passe a la télé »…

    1. Laurent

      La télé française étant déjà à 99% de la propagande d’état, le zapping de l’année c’est du « concentré » de propagande…

      1. LNB

        C’est surtout l’ordre dans lequel c’est monté qui dénote une orientation claire et nette mais de Canal on en attendait pas plus. Mais bon, ça me choque moins que la mère Lucet ou le père Pujadas qui eux devraient être exemplairement objectifs sur une chaîne publique (si tant est qu’on accepte l’existence même d’une chaîne publique).

  22. Dahu

    Dans le même genre, quand je vois les socialistes vouloir fermer un théâtre, avec les applaudissements de BHL, je me dis qu’on est sacrément enfoncé dans une dictature, et jusqu’au cou. Et ce qui me fait affirmer qu’on est réellement en dictature fasciste, c’est le fait que les gens ne réagissent pas. Le peuple n’a plus le pouvoir de quoi que ce soit, la menace de l’expulsion sociale est trop forte.

    Quels sont le dernier régimes fascistes à avoir commencé leurs oeuvres par fermer des théâtres, emprisonner des auteurs, puis construit des camps d’internement pour déviants ? Vous avez 4 minutes.

  23. infraniouzes

    En trois phrases Barbier nous donne une excellente définition du fascisme: surveiller la pensée de tous et censurer les propos de chacun. Splennndiiiide !

  24. Laurent

    La France rêve de dictature. la France à accueilli et « formé » et apporté son soutient un nombre incroyable de dictateurs. Il s’en est fallu d’un cheveux qu’à la sortie de la dernière guerre la France devienne la RDF. La France n’a jamais vraiment renié son passé royaliste, étatiste, liberticide. La révolution Française était un accident, un malentendu. Ce que les masses voulaient ce n’était pas la liberté mais écraser l’ensemble de la nation sous un chappe oppressive d’égalité. Et rien n’a changé aujourd’hui. les droits de l’homme et notamment la liberté n’ont jamais été qu’un vague concept en France, un mantra destiné à se persuadé qu’on est dans le camps du « bien » mais vite oublié dès qu’on quitte le fantasme pour la vie réelle. Ce pays est à vomir d’hypocrisie.

    1. Higgins

      Ne vous trompez pas de combat. Louis XVI avait bine moins de pouvoir que n’en a Normal 1er et c’est bien la république qui a accouché du premier régime totalitaire de l’Histoire avec la Convention (« Pour les jacobins, la séparation des pouvoirs n’est pas justifiée dans un régime démocratique5. La forme de gouvernement la plus parfaite est un régime d’assemblée avec une seule chambre élue au suffrage universel direct qui concentre les trois pouvoirs. La Convention telle qu’ils l’ont dirigée entre 1793 et 1794, remplit ces critères. » http://fr.wikipedia.org/wiki/Convention_nationale) qui donna naissance à la Terreur et à la fameuse « loi des suspects ».

    2. Aloux

      C’est vrai que le pouvoir royal n’était en réalité pas si absolu que ça, en tout cas Mou Ier a certainement beaucoup plus de pouvoirs entre les mains que n’importe quel roi de France n’en a jamais eu. Et si la France ressemble tant à une démocratie populaire en 2014 c’est aussi parce que beaucoup de Français le veulent. Depuis l’élection du bouffon sinistre qui occupe actuellement l’Elysée, c’est un festival quasiment permanent, les petits fachos officiels ne se cachent même plus, ils disent publiquement qu’ils sont le bien et qu’aucune opposition ne sera tolérée, nous explique même parfois à quelle sauce ils vont nous bouffer, mais quand on en parle autour de soi la plupart des gens s’en foutent, jeunes et vieux confondus, voire approuvent. Si on insiste, c’est la mort sociale dans la plupart des milieux. Alors le jour où enfin on cadenassera tout et qu’on mettra vraiment des coups de pieds dans la gueule des anciens idiots utiles récalcitrants, qu’est-ce qu’on pourra dire d’autre que « je vous l’avais dit, bien fait ! »

      La semaine dernière, je suis passé devant l’Elysée, et j’ai été très surpris qu’un agent de police me fasse signe de changer de trottoir : j’ai revécu la première fois que je suis passé devant Zhongnanhai à Pékin, où on m’a fait changé de trottoir aussi. A vrai dire je ne passe presque jamais devant l’Elysée, je ne sais pas si cette interdiction est nouvelle où existait avant Gogol Ier, mais toujours est-il que trouver ce genre de point commun entre la France et une dictature communiste en dit long sur la nature de notre gouvernement. La différence étant qu’en Chine ils en reviennent et que les gens, qui pour les plus de quarante ans ont goûté au vrai totalitarisme, essayent petit à petit de gagner du terrain contre l’Etat et les fonctionnaires dans des conditions pas franchement favorables, alors qu’en France on y va gaiement et sous les acclamations de la foule.

      1. Nocte

        C’est le cas depuis un moment pour le changement de trottoir notamment quand il n’y a pas une bonne partie de l’enceinte entourée de barrières vauban.
        C’était déjà le cas avant Sarkozy

    1. LeRus

      Bedos a le droit d’insulter tout le monde, c’est un humoriste « assermenté ».

      Dieudonné a dû faire une erreur sur son Cerfa « Demande de Permission Administrative de Faire Rire Les Gens », et depuis il est dans la m*rde… Et encore, Barbier ce n’est rien par rapport au RSI.

  25. Korrigan

    Et voilà !

    On rentre d’une journée de ciel bleu, de sapins enneigés, loin du tohu-bohu des tire-fesses, à l’abri du touriste chroniquement dépité et insupportablement bruyant, ou l’inverse, et c’est pour tomber sur un billet démontant un haut-savoyard d’origine. M.Barbier !

    Il est vrai que l’altitude ne convient guère à ce monsieur qui a bien malgré lui le bon goût d’illustrer parfaitement les évocations montagnardes de Bachelard et Onimus :

    « Cet être du genre humain miniaturisé, gullivérisé, ramené à ses dimensions d’insecte dans une immensité environnante qui le rend dérisoire. Car les dieux finalement triomphent ».

    —————————————————

    Et puis ceci encore avant l’apéro-douche avec les toutous au coin du feu, genre redite adaptée :

    « Dans Le Barbier de Séville, Beaumarchais faisait dire à Figaro :
    « Je me presse de rire de tout avant d’être obligé d’en pleurer bientôt ».

    Dans cette version du Barbier de Servile, Beaumarchais aurait fait dire à Figaro :
    « Je me presse de médire* de tout avant d’être obligé de la fermer bientôt »

    *J’aurais bien mis bavasser/se plier/dénigrer/diffamer/se prêter mais la rime en aurait été altérée.

    —————————————————-

    Oui oui garçon, le 18 ans d’âge comme d’habitude ! Bien sûr sans glaçon, il suffit pour aujourd’hui.

  26. Watershed59

    Eh bien! Quand vont-ils se décider à ouvrir les premiers camps de rééducation idéologiques? Ça devrait permettre de créer de nouveaux emplois aidés et du coup inverser cette vicieuse courbe du chômage qui ne veut rien entendre.

  27. LeRus

    Je crois, cher H16, que vous vous méprenez sur les intentions de ce M. Barbier (désolé, il m’est inconnu au bataillon): Suite aux déconvenues des programmeurs officiels embauchés pour mettre en place le programme Louvois et Le dossier médical personnel, il cherche simplement à éviter de faire monter le chômage. C’est un patriote.

    Mais il joue à un jeu dangereux où il risque de se faire bouffer par 120 clebs affamés… :mrgreen:

    1. Aristarque

      S’il vous arrive de lire l’Express dans vos contrées enneigées, vous le connaîtrez alors (à mon avis, on peut vivre tout à fait vivre correctement dans son ignorance sur ce plan là…)

    2. Higgins

      Puisqu’on en est au registre de l’humour noir: il n’y a pas que la population qui crève de faim au paradis nord-coréen!

    1. Aristarque

      Il y a une série en BD (thriller en science fiction) qui explore le thème de la ville flottante : Golden City…

      1. gameover

        Oui je viens de voir. Mais ce sont des gens a priori qui se sont mis a l’ecart pour d’autres raisons que contruire un etat liberal.

    1. Duff

      Taddei se fout de la gueule du monde en réalité : La moitié de ses invités sont communistes et ne doivent pas leur présence autrement par le fait que la chaîne ou en haut lieu on lui impose des invités. Il n’y a pas longtemps l’émission a démarré avec un dialogue de 25 minutes entre Pikettout ou Todd, super la contradiction!

      1. gameover

        Je ne sais pas. Je suis juste souvent tombé par hasard dessus et je ne me suis pas endormi. C’est peut etre ca la pluralité 😉

  28. Sémaphore

    **Pour un Barbier qui s’exprime et qui montre l’étendue de l’arrogance de ces gens, combien n’en pensent pas moins et œuvrent effectivement pour qu’il en soit ainsi dans un avenir très proche ?**
    H16, vous n’aviez pas d’autres têtes de turc en magasin à rappeler à notre souvenir, sur ce thème du contrôle de l’internet ?

  29. Jvaljean

    La liberté d’expression permet aussi, de savoir ce que des gens pensent ! Refuser d’entendre l’avis d’autrui, … , c’est dangereux !!!! Balancer ce qui peut dépasser notre pensée c’est une soupape de décompression, ça préviens l’explosion.
    Ils sont devenus fous !

  30. Lafayette

    Bon avec contrepoint il doit être content de la censure. On se fait interdire en 2 coups de cuillères à pot. C’est trop démocratique.

      1. Lafayette

        c’est pas faux, mais bon de passer par un commentaire en modération qui n’a rien de raciste et une interruption de poster ça fait un peu réfléchir si la censure tant décriée n’est pas l’outil principal du libéral.

        La raison est plus forte que la censure.

        1. hein ?
          Vous êtes sur un site privé. C’est la propriété privée de l’asso LibOrg qui fait ce qu’elle veut des commentaires postés. Et en plus de ça, certains types de commentaires sont condamnable pénalement, ce qui justifie largement un minimum de modération. Donc bon, je ne vois pas trop ce que vient faire la censure ici, parfaitement hors sujet du reste.

  31. sépia

    Les théories de la subversion mises en place avec efficacité par le bolchevisme, fin 18ème, début 19ème, sont toujours d’actualité, car elles s’appuient sur des mécanismes psychologiques bien connus , universels, dont l’art de la rhétorique, maitrisé parfaitement par les jésuites (dans un autre but), la peur, et le réflexe grégaire du mouton. En clair, il suffit d’obtenir l’appui inconditionnel de 10 % de la population, totalement acquise au mouvement subversif (militants actifs, fidèles, peu importe comment on les appelle, etc..), et de neutraliser par la peur, les 90% du reste de la population ( peu importe par quels moyens (psychologiques où violences physiques (stade des guérillas) ? N’y sommes-nous pas , dans la peur psychologique ?

    1. Aristarque

      Le bolchevisme, c’est plutôt fin du XIXme, début du XXme siècle… Non?…
      A moins de réécrire l’ histoire, ce qu’ il fait si bien… 😐

      1. sépia

        Vous avez raison, erreur de ma part, j’aurai du écrire avec des lettres , cela m’aurait évité de cafouiller sur les siècles. C’est bien fin XIX ème, début XX ème

        Merci

  32. benoui

    Très bon article merci! Dommage de ne pas citer « la route de la servitude » de Hayek ici. On est pourtant ici exactement dans le cas d’un régime socialiste qui dérive dans la dictature pour accélérer l’apprentissage de »valeurs » à la société.

  33. gautier

    quand je pense que je j’ai bataillé avec ma collègue pour avoir l’express dans notre lycée ! Mon dieu, dire que maintenant je recommande aux élèves de lire la presse avec des pincettes … Au moins maintenant , les masques tombent ouf il était temps !

  34. Toutatis

    Dans le même genre, au sujet des gens qui s’apprètent à voter « mal » aux prochaines élections européennes ;

    http://www.atlantico.fr/decryptage/que-reserve-europe-deferlante-populiste-en-vue-montee-extremes-front-national-marine-pen-philippe-braud-944794.html

    « Les gouvernants doivent donc s’efforcer d’agir avec un souci accru d’explication pédagogique du bien fondé de cette politique »

    Traduction : les citoyens sont trops cons pour juger eux-mêmes du bien fondé d’une politique, il leur faut une « explication pédagogique ».

  35. Quenelle de Lyon

    A la limite, c’est la presse qui devrait d’avoir en son sein de tel gus ! plus çà va plus nous abordons une sorte de limite opaque où le Droit laisse place à un Néo-fascisme Idéologique géocentré sur des intérêts particuliers (Dans la description de Barbier, c’est le Crif qui pourrait être en arrière plan à tirer les ficelles)
    Un site comme H16 arrait beaucoup à perdre d’ailleurs également car en réalité Barbier nous vise directement. Le but est de faire peur aux libres penseurs et derrière çà , c’est le début de la manipulation intégrale des idées, des analyses , etc.
    Bien entendu Barbier ne parle plus ici en son nom, mais bien au nom de ses maîtres qui n’osent pas le faire directement.
    J’ai rien contre la Chine et je suis même pas sûr qu’on soit si loin du même contrôle militaire que là bas.
    Par exemple certains dossiers suivis par les forces de l’ordre, plutôt que par la Justice semble confirmer la dérive. Et en matière de Liberté, la dérive fini à enfermer des gens dans des stades comme en amérique latine.
    Un pays qui n’arrive plus à faire briller le « LIBERTE , EGALITE, FRATERNITE » est un pays décomposé.
    Je propose pour faire plaisir à mr Barbier, Delanoé, Hidalgo et autres libertins de la vision dictatoriale de proposer directement le CRIF et de mettre le Drapeau de Nation étrangère sur nos Mairies. Ce pourrait être celui de Chine et pourquoi pas celui d’Israël.
    Dictature en France , vaste débat…..

    1. Nocte

      Néo-fascisme Idéologique géocentré sur des intérêts particulier

      C’est du fascisme, pas néo, pas ultra, du fascisme pur jus et le fascisme vise toujours des intérêts particuliers et c’est toujours idéologique.

      « You really think it will be this obvious ? »

      1. Quenelle de Lyon

        Dans mon esprit, il s’agissait de montrer qu’il était nouveau dans le sens où le Crif et son directeur inverse les choses à son grès.
        Par Exemple, la quenelle est devenue un geste nazi pour le crif en usant de ruse pour signifier qu’il s’agirait du bras hitlerien à l’envers…Le raccourcis est un peu facile car à ce moment là et sur cette pente là, bientôt faire un doigt d’honneur sera un salut hitlerien. Le plus malsain dans cette histoire de manipulation des symboles est d’arriver à ne plus définir la Shoah elle même. J’avoue que je la distingue plus face à une bande de pirates qui l’exploitent cour couvrir le sionisme et pour çà Barbier est près à manipuler un symbole de plus pour être plus sioniste que les autres. Franchement drôle la notion de Liberté d’expression à Géométrie Variable. Je reconnais pour suivre de près l’information « alternative » que l’Express éprouve une grande jalousie à propos du nombre de lecteurs d’un E&R ou de Iamdieudo par rapport à son cercle de lecteur qui se réduit d’année en année. Pour finir sur ce sujet, je crois fermement que Barbier veut surfer sur la gestion à la valls des Libertés individuelles et qu’il s’y prend bien mal. Pauvre garçon.

        1. Nocte

          il s’agissait de montrer qu’il était nouveau dans le sens où le Crif et son directeur inverse les choses à son grès
          Rien de nouveau sous le soleil, ce n’est pas parce que ça vient du crif ou d’ailleurs, que cela le rend nouveau, la méthode est éprouvée depuis un bon moment, elle a juste été affinée pour ronger les libertés, lentement mais sûrement : on ne veut pas interdire les spectacles mais ceux d’un homme pour trouble à l’ordre public, on ne censure pas, on empêche juste quelqu’un de dire ce qu’il a à dire parce que c’est contraire aux règles de la République, et être contre cela, c’est être facho (et/ou antisémite, ou xénophobe, ou raciste, ou homophobe, etc…)

  36. Sayo

    Bah mince, après le chien « Saperlipopette », je m’attendais à voir également le chat « Sapristi ». Je suis fort déçu.

Les commentaires sont fermés.