Il y a 33 ans, déjà …

Un lecteur (qui se reconnaîtra et que je remercie) m’a aimablement pointé cette intéressante vidéo tout droit sortie des archives de l’INA. Elle nous projette 33 ans en arrière, en 1981, alors que la campagne électorale — pour ce qui allait déboucher sur les « années Mitterrand » — touche à sa fin. On y découvre, pendant 18 minutes montées avec cette candeur que plus aucun communicant n’oserait, les bonnes recettes d’un certain Georges Marchais, figure emblématique d’un Parti Communiste qui ne retrouvera jamais sa superbe ensuite, pour créer de l’emploi, redresser le pays, faire repartir la croissance et ouvrir grand le robinet à bisous.

Passionnant retour dans le passé où l’on découvre que les communistes de 1981 préconisaient des nationalisations, le passage au 35 heures par semaine (fait), envisageaient l’impôt sur le revenu à 75% (tenté) et sur la fortune (fait), la retraite à 60 ans (fait), la prise en compte de la pénibilité (fait), la hausse du SMIC (fait, de façon continue, depuis 33 ans), une bonne décentralisation des familles (faite), l’augmentation des allocations familiales et autres redistributions sociales pour les nécessiteux divers et variés (fait, big time, plusieurs fois), le relèvement des retraites (fait), et un combat acharné contre les stages, les vacataires et les agences d’intérim (régulièrement tenté et partiellement bouclé).

En trente-trois années, la France a, de gouvernements en gouvernements, fini par appliquer à peu près tous les points du programme du parti communiste de 1981.

Mais rassurez-vous : la France est un paradis ultra-néo-libéral, et avec Valls, on va passer la démultipliée, bien sûr.

Ce pays est foutu.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires70

  1. Aristarque

    Avec Manouel, il parait que nous aurons un gouvernement social-libéral!… Avec 57% du PIB capté par l’Etat et ses démembrements, je pense qu’il y aura du sport pour y déceler une once de libéralisme pur sucre…

    1. Higgins

      Rêvons un peu. Imaginons que le chiffre descende à …. 50%. Nous serions alors dans un paradis libéral!!!!…. Au paradis socialiste, ce bon Georges doit être heureux. L’entendre critiquer, lui le soviétique, la bureaucratisation et réclamer la décentralisation fleure bon la France d’avant.
      J’ai bien peur malheureusement que nous allions droit vers quelque chose de pire. Normal 1er n’a aucune marge de manœuvre et il vient de se rendre compte que c’est l’iceberg devant nous. « La France et Hollande sont dans la seringue, avec, en plus pour ce dernier un dilemme terrible, toute tentative d’enrayer la chute réelle du pays bute sur l’absence de majorité, l’absence de soutien dans son camp; et ne rien faire risque de précipiter la révolte sociale. » (http://leblogalupus.com/2014/03/31/politique-friction-du-lundi-31-mars-2014-en-attendant-le-fameux-remaniement-bouee-de-sauvetage-crevee-par-bruno-bertez/). Il a simplement le choix entre Charybde (la crise sociale aiguë) et Scylla (une crise financière balaise). L’une entraînant l’autre. Je ne crois pas à une quelconque reprise économique. Jamais le nombre de commerce en cessation de paiement et condamné à mettre la clé sous la porte n’a été si important dans ma bonne ville (socialiste). Je crains fort que les chiffres du chômage du mois de mars ne soient également une catastrophe.
      Plus que jamais, CPEF.

      1. bob razovski

        J’ai entendu à la radio aujourd’hui quelqu’un (je ne sais plus de qui il s’agit par contre, je crois que c’est le dingue, pardon, le fol…) qui parlait de revoir l’éducation, car nombre d’emplois en france n’étaient pas pourvus.

        Et ce crétin de parler des fermetures de commerces, commerces qui ne sont pas repris car selon lui, il n’y a pas de professionnels formés pour, il n’y a plus le goût des métiers manuels (le premier qui rajoute valls, je l’appelle françois 😉 )

        J’attendais la réaction de la « journaliste » à propos de ces fermetures, parlant des chefs d’entreprises, des petits patrons qui lâchent l’affaire car ils en ont marre de passer 18h par jour à nourrir l’état au lieu de leur famille…

        Cette réaction n’est évidemment pas venue.

          1. Deres

            Il faut créer des pigeonniers pour former les jeunes à devenir des pigeons. Dans l’imaginaire socialiste, quand on vient à manquer d’argent des autres, il faut avancer dans la doctrine pour former plus des volontaires qui seront les autres à plumer … le problème est que les français ne sont pas si cons que cela : tous les jeunes veulent soit se barrer soit être fonctionnaire.

      2. bob razovski

        « Normal 1er n’a aucune marge de manœuvre et il vient de se rendre compte que c’est l’iceberg devant nous.  »

        Le coupable est tout trouvé. Comme disait Gainsbourg :
        « Qui a coulé le Titanic ? Iceberg ? Encore un juif… »

        ——————————–>[]

        1. rousselon

          Pourquoi parlez d un juif … je suis de droite et si ns n avions les juifs dont les plus grands savants les meilleurs dans les affaires les plus grands musiciens les plus grands scientifiques ns n en serions pas la …
          maintenant la gauche nous a briser sous Nicolas nous n etions pas si mal du tout et nous etions respectes ds le monde je rentre des etats-unis croyez-moi lez hollandais iks en rient et ns plaignent j etais a joburg idem au maroc idem puis l immigration nous bouffe tout ns allons perdre nos acquis oui a cause de leurs abus voila

  2. Hugues001001

    Moi j’en tire une conclusion très différente: comme nous vivons dans un enfer ultra-méga-turbo libéral à en croire les stals, mais que méthodiquement, tous les points du parti ont été appliqués, c’est donc qu’en fait Marchais était ultralibéral et, par suite, le PCF aussi. Staline aurait mieux fait de le purger tiens.

    1. ph11

      Staline, cet ultra-ultra-libéral, l’aurait purgé parce que pas assez libéral.
      Après, tout, si l’URSS n’a pas fonctionné, c’est parce qu’ils étaient encore turbolibéraux, si on en croit certains cocos.

  3. Kekoresin

    Hoooooooooo meeeeeeerde! Il a raison le bougre. Je regardais ce vilain Monsieur à la télé quand j’étais petit! Mon père, amateur de science fiction, rigolais à l’écoute du programme. Je crois qu’il rirait un peu moins aujourd’hui que cette vision PC de l’apocalypse est devenue réalité.
    Rouvrons les aciéries en masse pour fabriquer des marteaux et des faucilles. Pour les trajets vers Sibérie, voir à commander des vélos pour satisfaire aux laquais de cette dictature sans brio: les écolos. Je pense que dans leurs anciens discours on peut aussi retrouver des souhaits aujourd’hui exaucés de taxes par milliers et de lois d’auto flagellation avec de la mauvaise conscience de respirer dedans!

  4. Théo31

    « Ce soir, il veut vous faire réfléchir »

    Trop drôle le Jojo qui s’achète un cerveau en la personne de Herzog.

    Cette manie de s’acheter une caution scientifique/intellectuelle en affichant des universitaires dans ses rangs de bas du front a été reprise par le FN.

    1. ph11

      Le pire, c’est que les gens croient qu’avoir le soutien de scientifiques cautionne un programme politique.

      Comme si avoir un diplôme en physique donnait automatiquement des compétences en administration, en économie, en histoire, en droit, en politique, comme si la connaissance équivalait la sagesse.

  5. LeRus

    Et oui, c’est la grande différence entre la France et les pays d’Europe de l’Est: Eux sont sortis du communisme.

    Et au train où vont les choses, je reste persuadé que les pays d’Europe centrale vont voir leur niveau de vie croiser celle descendante des français dans les 10-15 ans qui viennent.

    1. bob razovski

      Bah non. Ils vont entrer dans l’europe. Pour eux, c’est déjà foutu, ils ne montrons plus. Par contre, en effet, nous allons descendre.

      1. yp

        L’Europe est une construction politique conçue sur mesure par les hauts-fonctionnaires français, pour s’inventer des places juteuses sans élections et (espéraient-ils) prendre le contrôle de l’Europe. Le système souffre donc d’une représentativité quasi-inexistante, de lourdeurs administratives et du copinage institutionnalisé. Des pays intéressants comme la république Tchèque ou l’Estonie paraissent condamnés à se faire fagociter par ce monstre.

    2. Bruno

      Il n’y aura rien d’anormal ou de choquant à cela: avant d’être envahie par les Nazis puis par l’armée rouge, la Tchécoslovaquie disposait du même revenu par habitant que la France. . .

      1. LeRus

        Oh, je ne suis pas choqué du tout. Comme vous le dites, je pense que c’est plus ou moins dans l’ordre des choses que ces pays remontent dans les classements.

        Par contre, on peut trouver anormal (mais pas étonné, hein) que la France soit sur une courbe descendante.

  6. Pere Collateur

    C’est dingue ça. Quand je pense qu’à cette époque je le trouvais sympa à cause de sa marionnette au bébête show… Qu’est ce qu’on est con quand on est gamin ^^

    Du coup je me dis que les machins délirants qu’éructent les plus atteints de nos socialistes actuels risquent très probablement de devenir réalité dans 33 ans… Ça fait froid dans le dos!

    1. Tribuliste

      Rassurez-vous nos « amis » américains ne tolèreront jamais cela, nous serons « sauvés » bien avant par une « aide » de leur part : déstabilisation politique ou guerre civile suite à des attentats ou si vraiment nous sommes trop mous à comprendre, intervention armée pour sauvegarder notre gaz de schiste 😉

      1. VicoNounours

        C’est une information au sens strict du terme, loin de l’analyse qu’il peut y avoir habituellement.
        Le titre est trompeur je l’accorde, mais ca à au moins le mérite d’avertir de la tenue de ce colloque.

  7. Seb

    réflexion d’un ami roumain de passage a Paris entendue ce week end « je ne pensais pas voir autant de Dacia a Paris, y’en a plus que chez moi »… normal mon ami, le socialisme de Mitterand et Chirac a produit les memes effets : nivellement par le bas, chômage, assistance sans création de richesse, taxation a outrance, achat de biens produits a l’étranger a moindre couts pour tenter de maintenir le pouvoir d’achat, casse CGTiste de l’outil de production, diminution des rentrées fiscales donc hausses d’impôts tous azimuts pour tenter de compenser… aujourd’hui pour mettre certaines autos a la route il faut cracher 8000 euros de taxe… autant rouler en Dacia !

  8. hussardbleu

    La tête de Marchais – qui fait quand même beaucoup penser au monstre de Frankensteen – et sa gouaille dont la vulgarité atteignait à une sorte d’esthétisme canaille… Juquin, dont la longue mèche, telle une oasis pelliculeuse, sortait d’une calvitie coquettement travaillée… et Herzog, sorte de chafouine caution judéo-intellectuelle d’un parti assez franchement antisémite, à l’imitation de la bonne vieille URSS…

    Dire que j’ai supporté cela, in illo tempore… Je regardais encore la Télévision, l’Internet n’existait pas… J’ai failli partir en Argentine à l’époque, incité par un de mes amis qui l’a vraiment fait, lui… et où il fut finalement assassiné… Don Segundo Sombra avait failli m’y entraîner, mais c’était avant guerre…

    1. Tribuliste

      Malheureusement vos voisins auraient pu s’avérer tout aussi désagréables ; et si j’osais je dirais que Hussard azul ça sonne beaucoup moins bien 😉

  9. gameover

    Chef, chef… il ne veut pas me donner un portefeuille ministériel…

    Affligeant… le pire étant les écolos à qui Valls veut donner un portefeuille Ecologie, Logement, Transport et Energie ! Peut-être qu’il se doutait qu’ils allaient refuser… Mal partis pour les européennes les verts… explosion en cours, carbonisation à suivre… rarement vus des abrutis pareils qui à 20 n’arrivent déjà pas à se mettre d’accord et qui ont un bureau éxécutif pas représentatif de leurs élus…

      1. gameover

        Oui bien sûr, mais affligeant dans le sens où ils montrent encore une fois l’ambiguité de leur position et leur coté « hors du temps ». M’est avis qu’ils sont en train de s’allier avec le FDG et c’est ce qui va causer leur implosion… encore une fois.

    1. tabbehim

      lu aussi ceci sur l’interné hôte :
      « Arnaud Montebourg est pressenti comme le « super-ministre » de l’Industrie dans le gouvernement Valls avec un portefeuille élargi. »

      je sent que je devrais racheter encore plus de popcorns !
      h16 va tellement avoir de Montebourde pour ses billets qu’il va en perdre la tête 😀

  10. marco

    Tres bon, expatrie en Chine depuis 10 ans, je me tue a dire qu’il n’y a aucuns communistes en Chine, mais qu’en France, il y en a un paquet.

    On a la preuve aujourd’hui.

  11. Dom

    Il y a un peu moins longtemps 25a env. ce souvenir qui me trotte parfois..ce n etait pas un film non!non!Reportage-enquete d un journaliste diffuser tard et,c est la que ma memoire defaille,c etait soit peu apres 2 septennats bien connus ou pendant le 2e septennat,le reportage parlait d un ministre du nom de Charles Hernu,protege de la Forcemediocre,vendant pour quelques milliers de francs des secrets fabrication du SNLE le triomphant,vendu a l URSS,les transactions pognon-plans se passaient banalement en bord de route de campagne.

  12. LM

    Pitian c’est terrifiant.
    Ce qui est incroyable c’est que ce genre de mesures étalées dans le temps passent facilement au final.

  13. Yrreiht

    Dans la même idée, quelqu’un a-t-il fait aujourd’hui le bilan des fameuses 110 propositions de Mitterrand ?
    Il me semble qu’après lui on a bien du en réaliser un certain nombre…

  14. Karamba!

    Il n’y a pas pire communisme que le communisme infiltré (administrations, syndicats…). Il faudrait vraiment les mettre officiellement au pouvoir pour enfin s’en débarrasser ensuite?

  15. Guillaume_rc

    Ce document devrait être diffusé en prime sur toutes les chaînes….

    Juste un truc, quand même :
    Herzog, Mégret, Lipietz : un point commun Polytechnique.
    De quoi faire douter de la valeur de cette école 🙂

    1. gem

      Tu oublies NKM, et une quantité moins connus mais pas moins grave.
      Cela dit quelques poignée de cons sur plusieurs dizaines de milliers de vivants, c’est pas si mal ; surtout comparé à d’autres institutions.

  16. Dorsai

    cette vidéo est un morceau d’anthologie.Et je relève sur sa fin, une phrase
    étonnante de Georges Marchais sur ses conceptions de bonne gouvernance
    communiste: « il faut faire reculer la bureaucratie ».
    Et ça, c’est toujours pas fait!

    1. gem

      mouais … pour un coco, « faire reculer la bureaucratie » ça veut dire s’affranchir des règles (et des organes chargés de les faire appliquer) qui empêchent le chef de faire ce qu’il veut comme il veut. Supprimer le peu d’état de droit qui existe encore en France.

  17. Celes

    A la poste, je me suis fait engueuler par une grosse vieille parce que je ne faisais pas la queue derrière 5 personnes pendant 20 min pour demander un renseignement que j’ai obtenu en 10 secondes.

    Je lui ai dit que sa pensée était « pourrie par le communisme », et que nous n’étions pas égaux parce que ça prenait bien moins de temps pour moi, donc que c’était juste que je passe devant.

    C’est là que je me dis que la poste devrait être privatisée… Encore une activité non-régalienne de l’Etat…

    1. JulienSorel

      Je vois pas le rapport avec le communisme et l’égalitarisme là…. C’est juste de l’arrogance et de l’impolitesse total.

  18. zelectron

    L’héritage lourd de la « libération », à charge du CNR et de Gaulle
    TOUT L’APPAREIL D’ÉTAT EST PHAGOCYTÉ PAR LES REMUGLES DU SOCIALO-FASCISME ET CE DEPUIS 1946 !
    Chantage du CNR (comité national de la résistance, truffé de communistes aux ordres de Moscou [Staline] ) ayant exercé un chantage contre le 1er gouvernement de Gaulle pour déposer les armes dans les casernes en échange de postes dans toutes les instances du pouvoir (éducation nationale, bibliothèques, archives* « pour mieux les conserver mon enfant » CNRS, le livre et les fabrications de journaux, sans oublier les « nationalisées » EDF, SNCF, RATP … et j’en passe
    le maquis était aussi spécialisé dans la fabrication de faux plus vrais que vrais et de disparitions de documents ou remplacement avec d’autres pour réécrire » l’Histoire.

Laisser un commentaire