Morlaix : le retour des Bonnets Rouges ?

Pour le pouvoir en place, cette période de rentrée est particulièrement délicate. Entre des chiffres économiques médiocres, une popularité microscopique, des conférences de presse ennuyeuses et une actualité politique navrante, rien n’est fait pour que nos gouvernants puissent se consacrer sereinement à la réduction des dépenses publiques tant attendues. Pire encore : la rentrée comprenant, en plus de tout cela, l’arrivée du tiers provisionnel, voilà que certains contribuables montrent les dents !

Et c’est ainsi qu’à Morlaix, des producteurs de légumes ont protesté contre les contraintes fiscales et administratives en mettant le feu à des bâtiments récents du centre des impôts et ceux de la Mutualité Sociale Agricole (MSA). Apparemment, ces légumiers commencent à trouver la conjoncture suffisamment délicate pour « agir » : déjà, un hiver trop méchamment doux (c’est le réchauffement climatique, qu’on vous dit) aurait honteusement favorisé leurs concurrents directs d’Allemagne, d’Espagne et du Pays-Bas à produire bien plus que ce que la consommation nécessitait, entraînant l’effondrement des prix. À cela s’est ajoutée la fine diplomatie européenne qui a consisté à s’aliéner le gros consommateur russe.

Devant le souci provoqué par l’embargo russe, la Commission européenne a mis en place des compensations, probablement conçues avec les mêmes esprits affûtés que les décisions diplomatiques initiales, selon le principe du « Un problème n’est jamais aussi bien résolu que par ceux qui l’ont créé en premier lieu ». Grâce à des critères d’attributions calculés au millipoil, les exportations de légumes, transitant pour beaucoup par les Pays-Bas et l’Allemagne, n’ont pas été prises en compte pour ces compensations. Le chèque finalement parvenu aux organisations de producteurs, d’un montant de 353 euros (soit 23 centimes par producteur), leur a permis de s’acheter le kit complet du Petit Chimiste et déceler ainsi des traces indéniables de foutage de gueule administratif.

epic win

À cette amusante péripétie, il faut ajouter les tracasseries malheureusement habituelles qui, en périodes de vaches maigres d’artichauts flétris, s’ajoutent aux soucis financiers : charges sociales trop importantes qui entraînent des écarts énormes avec les concurrents européens, avalanche de normes de production toujours plus exigeantes, bref, comme le dit Jean-François Jacob, président du premier groupement français de producteurs de légumes :

 » Désormais, après le paiement des cotisations sociales et les impôts, il ne reste plus rien. Certains se retrouvent avec à peine le SMIC pour des semaines de 80 heures de travail. Les producteurs doivent aussi supporter tous les jours une incompétence administrative qui nous fait perdre des marchés.(…) En 2013 les horticulteurs ont fait comme chaque année des démarches pour pouvoir travailler davantage dans la période qui précède la Toussaint, qui représente un pic d’activité, les autorisations sont arrivées trois jours après ! Un autre exemple : alors qu’on expédiait depuis des dizaines d’années de l’oignon à la Réunion, ce marché a été pris par les Hollandais à la suite de problèmes administratifs qui bloquaient les conteneurs en métropole. « 

Les producteurs bretons auraient-ils eu une crise de phobie administrative, d’un coup ?

phobie administrative

Je résume.

Sur un marché déjà lourdement biaisé par des tonnes de subventions et d’incitations plus ou moins malheureuses sont venues se greffer des aléas météos et des décisions diplomatiques hasardeuses. À ceci, les autorités ont tenté de répondre dans l’urgence et la précipitation, ajoutant maladroitement l’insulte à la sanction. Enfin, l’administration française, toujours en pointe lorsqu’il s’agit de traiter avec tact et doigté les dossiers de ses administrés, se sera dépassée une fois encore en accumulant incompétence et surlégislation envahissante.

Bilan : les producteurs ont donc protesté.

Bon, soit, une protestation qui se termine en incendie, c’est ce qu’on peut appeler une très vive protestation, mais après tout, nous sommes en Bretagne, et ce n’est pas la première fois qu’un édifice républicain part en fumée à la suite d’une réprobation publique un peu musclée. On se rappellera aussi que le mouvement des Bonnets Rouges, issu essentiellement d’un ras-le-bol assez marqué contre l’apparition de l’écotaxe et des portiques associés dans la région bretonne, avait débouché sur (là encore) d’assez vives désapprobations avec un peu de lancers de pavés. Que voulez-vous, la Bretagne, ça vous gagne … rapidement la fièvre et de ce point de vue, on comprend que le pouvoir centralisateur jacobin conserve un œil attentif aux petites poussées d’agacements des paysans et autres pêcheurs du cru.

morlaix la grogne

Il est donc parfaitement logique de trouver les déclarations vibrantes du Premier Ministre, qui a fait part de sa condamnation énergique de ces dégradations, avec plein de mouvements de menton, de petits poings serrés et de sourcils très très froncés. Déclarations d’autant plus énergiques que nos hommes politiques savent probablement que ces actions, particulièrement violentes, ne sont pas organisées par le biais des traditionnels syndicats, mais bien relativement déstructurées, montant directement « de la base » comme le souligne Agnès Le Brun, la maire de Morlaix. Autrement dit, l’agacement est de plus en plus vif et déborde largement les cadres habituels où la « petite » escarmouche syndicale est d’habitude tolérée (voire commodément oubliée).

Dès lors, il faut éviter que cela se reproduise. Et pour cela, il faut commencer par choper les virulents boutefeux. Ça tombe bien : grâce à la police, présente en nombre, aux multiples caméras de sécurité déployées pour une France Plus Forte et Plus Sécurisée, on a tous les noms, toutes les bobines des agitateurs et … Ah tiens non, on n’a rien du tout. Désolé M’sieur Valls, il va falloir lancer un appel à témoin un peu piteux mais indispensable pour que justice se fasse. Ah, décidément, rien de tel qu’un bon petit appel à la délation pour rappeler à la France ses heures les plus glorieuses, celles où la Police et la Gendarmerie, dotées d’équipements et de moyens financiers à la hauteur de la tâche qui leur est confiée, font leur métier avec précision et professionnalisme d’autant que la justice, au bout, saura faire la part entre clémence et fermeté pour éviter à la fois le laxisme et le Deux Poids – Deux Mesures qui pourrait si facilement la caractériser n’eussent été les efforts herculéens de tous ses acteurs pour la rendre irréprochable ahem brmmmfr brm.

Évidemment, la partie n’est pas gagnée. Trouver des citoyens, vigilants et patriotes, qui sont prêts à dénoncer des maraîchers ou des agriculteurs parce qu’ils ont mis le feu à un centre des impôts et un repaire de mafieux une caisse d’assurance professionnelle, cela suppose un Consentement À L’Impôt un peu hors du commun en France, surtout ces derniers temps où l’impôt est aussi élevé qu’est bas le consentement… On se demande, à ce propos, dans quelle mesure l’affaire Thévenoud n’a pas laissé une petite trace dans l’opinion.

mini thevenoudDifficile en effet d’occulter complètement qu’une raison clairement avancée par les fauteurs de trouble pour justifier l’incendie de ces bâtiments est une simplification administrative qui ne vient pas, un service public qui ne met pas de frein à son incompétence, une ponction fiscale qui utilise trop le consentement plombé. Difficile d’oublier que c’est un centre des impôts qui est parti en fumée. Difficile de ne pas rapprocher ces faits de la désinvolture avec laquelle nos élus, Thévenoud en tête, « oublient » leurs déclarations, « oublient » leurs PV, et « oublient » de simplifier nos vies. Difficile de ne pas sympathiser alors que les prélèvements n’ont jamais été aussi hauts, les tracasseries administratives ubuesques jamais aussi complexes, les dérives débilissimes des caisses d’assurances sociales aussi nombreuses et consternantes.

Et surtout, difficile de ne pas voir qu’aux questions implicitement posées par les maraîchers outragés, aucun début de réponse n’a été évoqué.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires274

  1. Le Gnôme

    De petites causes produisent parfois de grands effets. Un collecteur d’impôt voulut faire cracher au bassinet une humble marchande de cresson, et la révolte des Maillotins se déclencha pour cette futile raison parce que la coupe était pleine.

    Bon, ôtez moi d’un doute, les Bretons n’ont pas voté majoritairement pour le pouvoir en place ? Pour la préservation d’une certaine catégorie de personnes ? Oui ? Alors pourquoi cette révolte ?

    1. Aristarque

      Parce qu’en Grance, beaucoup sont en faveur d’impôts pour les autres en oubliant qu’ils sont les autres de tiers qui pensent exactement de même.

      1. Janus

        L’État, c’est la grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de vivre aux dépens de tout le monde.

        Frédéric Bastiat 25 septembre 1848

    2. douar

      Les bretons ont plutôt voté à gauche car NS leur donnait de l’urticaire.
      Historiquement, les bretons sont « démocrates chrétiens », tendance que l’on retrouve plus au PS de l’ouest qu’à l’UMP, version Sarko jabocin. C’est d’ailleurs une région où le MODEM fait encore de bons scores.

      1. Janus

        Oui, c’est la région d’implantation des mollassons du MRP dont le plus digne représentant etait M. PLEVEN, auteur de la loi liberticide du même nom.
        Le plus grand quotidien régional, chèvre et chou, comme le MRP est bien implanté dans cette région ou il est né, où les idées politiques, molles, sont sans commune mesure avec la capacité de révolte.
        Les bretons sont à l’image de la France : Indifférents au pouvoir dès lors que leurs affaires vont bien et révoltés dès lors que cela va mal. Mais sans action consciente entre deux pour participer à la bonne mesure du Gouvernement.
        Les Allemands ont gagné la troisième partie et ils ne se mouilleront plus , maintenant qu’ils ont compris à quel point les français étaient cons : Point besoin de panzer, de guerre ou quoi que ce soit de violent pour les mettre a genou , laissons les faire tous seuls , ils seront plus efficaces que toutes les stratégie de l’OKW…

      2. Aristarque

        Et les municipalités soces, type Rennes aux mains d’Edmond Hervé et successeurs depuis 1977, c’est pour em…bêter Sarkohisnogoud ? A Brest idem depuis 1989 ? La carte bretonne était furieusement colorée en rose avant les dernières élections municipales…

    3. lateo

      Recevoir pleins de gros sous (français) estampillé UE doit aider à ne pas voir une partie du problème, du moins aussi longtemps que la réalité ne nous mets pas le nez dans nos contradictions, ce qui agace.

      1. lateo

        « Après Morlaix, craignez-vous que la grogne sociale se propage dans le pays ? »
        Si j’interprète correctement le résultat du sondage, près de 19% espèrent cette propagation.
        […]
        Comment ça ce n’est pas ce qu’il fallait comprendre? ^^’

        1. gameover

          Oui, effectivement le « pensez vous que la grogne sociale … » ou « souhaitez-vous…. » serait une question plus claire.

          C’est souvent le cas avec les sondages du Figaro et quand la question est tendancieuse (souvent) je ne réponds pas. Je vois que je ne suis pas tout seul à me poser la question.

  2. Aristarque

    Par rapport au salaire complet, le salarié lambda touche maintenant moins de la moitié de ce salaire sur son compte. Il subit ensuite la ponction de la TVA sur toutes ses dépenses, ce qui allège son capital de l’ordre de 20 % environ. Puis il subit aussi un IR qui pompe bien en moyenne 5%. Conclusion, il doit faire avec le tiers de son coût pour payer tous les HT de sa vie… Or il ne semble pas qu’il en soit ainsi dans d’autres pays…

    1. La roussette

      Vous oubliez que ce brave salarié doit aussi mettre du carburant dans sa voiture pour aller travailler, que si il fume et en plus aime boire un peu de vin après le boulot, ce type est probablement taxé à 75% de son coût.
      T’es salarié, t’es riche, t’es taxé.

      1. Aristarque

        Oui vous avez raison parce que je n’ai évoqué que les ponctions les plus évidentes et communes à tous les foyers. Après cela devient beaucoup plus compliqué de déterminer les taxes et impôts secondaires dans leur part réelle de ponction.
        Il est vraisemblable que si on arrivait (cela existe peut-être déjà) à bâtir un schéma standard des dépenses moyennes statistiques du couple moyen grançais, la part réelle du HT ne soit que de l’ordre de 20 % seulement. Admettons aussi que l’on reçoit quelques allocations créditrices qui amenuisent la ponction mais de façon évidemment anecdotique par leur importance (sauf si vous êtes un assisté de la Ripoublique alors que vous pourriez travailler, bien évidemment).

        1. gameover

          Harry, et si tu suis le cheminement de toutes tes dépenses tu arrives à 100% puisque l’argent donné au garagiste va subir les mêmes prélèvements aisni que celui donné au supermarché du coin qui au travers des divers paiements aux fournisseurs et aux salariés. subira les mêms ponctions pour finir par rammener la somme restante à zéro. Ton argent taxé va être retaxé à l’infini.

          Le seul y échappant temporairemennt est celui de l’épargne.

          Le seul y échappant totalement est celui payant des biens importés jusqu’à ce que d’autres gouvernements y supplée.

          Même l’argent procuré par le travail au noir finit de cette façon.

          A bien y réfléchir, le but final de tout ça est que ce ne soit pas soi qui paie cette taxe…

          Courage !

          1. Aristarque

            Bien sûr! Je parle pour une étape E à un instant T puisque je sais bien que l’argent tourne en quantité (officiellement) limitée au même instant. Je voulais simplement dire que dans la dépense du ménage par rapport à l’argent gagné durant le mois, la majeure partie part immédiatement en dépenses contraintes qui occupent une portion de plus en plus grosse du revenu théorique. Je le dis autrement : pour un employeur, qui a un employé qui touche en complet 100 unités, peu importe comptablement que la part contrainte soit de 10 ou 20 contre la part libre de 90 ou 80 ou que la part contrainte soit de 80 ou 90 contre la part libre de 20 ou 10. L’employeur paie la même chose au total.
            Sauf que les effets ne seront pas les mêmes sur l’économie s’il ne reste en disponible qu’une petite part libre…
            Si l’incidence des ponctions n’a que très peu d’influence sur l’économie, pourquoi n’imagine-t-on pas de mettre la TVA à 50% ou la CSG, RDS et autres à 25%, etc…
            Pourquoi ne dirait-on pas aux esclaves d’aller bosser chacun dans son domaine afin de recevoir, en fin de mois, de bons pour l’alimentation, les vêtements uniformes, le logement, bref tout ce qu’il faut pour que l’esclave reste en état de travailler, ce que tout proprio d’esclave qui veut le mener loin doit payer au minimum, tout ceci en échange de la valeur réelle de son travail. Allez hop, une petite variante du communisme, n’est-il pas ?
            :mrgreen:

            1. gameover

              Oui c’est ce que beaucoup ne comprennent quand ils disent que le niveau de prélévement n’est pas important car que l’argent soit dépensé par l’auteur de la création de richesse ou par le client bénéficiant de la redistribution c’est pareil.

              Outre que c’est démotivant pour le créateur de richesse, ça casse la dynamique de l’économie car le riche peut aussi redistribuer au pauvre mais en passant par 10 acteurs intermédiaires qui vont démultiplier la richesse et qui améneront au final beaucoup plus au distribué final tout en ayant irrigué les 10 intermédiaires.

              Je pense que si les gens comprennaient cela, on ferait un grand pas en avant.

              Faudrait faire un dessin animé.

        2. Honorbrachios

          il y a des gens qui ont calculés que par rapport aux recettes totales de l’obèse, le jour de libération fistale en 2011/2012 se situait en aout. Maintenant, nous n’avons probablement toujours pas dépassé ce jour qui devrait se situer fin septembre vu l’augmentation faramineuse des prélevements. Donc il reste à chaque français 3 mois de recettes pour payer loyer, courses, électricité, essence, et ça commence à faire vraiment très peu…

      2. petit-chat

        Si, si, il y a des mesures fortes pour augmenter le pouvoir d’achat des gRançais : le blocage des loyers, la surtaxation des terrains décrétés constructibles (même s’ils ne sont pas « hors d’eau »), l’interdiction de se chauffer avec du bois non granulo-taxé ni de s’éclairer à la bougie… (à compléter, merci !)

        1. Jeanpierre

          pourrir la vie des automobiliste afin de faire rentrer dans les têtes qu’il faut marcher au lieu de conduire. Et une voiture, ça coute cher!

  3. dede

    Si j’etais Morlaisien, je denoncerais bien mon ancienne prof d’anglais : elle n’est pas maraichere mais qui peut prouver qu’il n’y avait pas des intrus dans le groupe d’incendiaires? L’appel a la delation, ca peut etre pratique pour regler ses comptes…

    1. Jeanpierre

      Il semble en effet que le mal de la délation couplé à une envie sordide donne le même type de comportement un peu partout. L’exemple historique le plus vieux est pour moi la loi de suspects (quelqu’un a-t-il encore plus vieux?). On revient à cette loi dès qu’un groupe d’allumés a le blanc-seing du « peuple » qui leur monte à la tête.

        1. Quiet Desperation

          Moi, dans cet ordre, j’aime bien Sylla et ses proscriptions… jusqu’au cadavre du démagogue Marius… Ce Felix, au demeurant, le seul autocrate à avoir jamais volontairement abandonné le pouvoir, tout en prenant quelques précautions, quand même…

          Rentré d’une semaine de congés, de mauvaise humeur, à raison tant de la météo pourrave, que des projets gouvernementaux relatifs à ma retraite de dans un an…

          Ai quitté l’actualité française pour quelques jours, pour la retrouver, tout aussi glorieusement évaltonnée… Va falloir me supporter… j’ai des bouffées bretonnes…

          1. Aristarque

            Il y a eu Cincinnatus aussi qui a été deux fois dictateur temporaire (au sens romain antique) et qui a rendu son tablier à la fin de ses mandats alors que le Sénat était prêt à lui accorder de la rallonge. Il n’est cependant pas connu pour avoir été un autocrate dominateur d’ennemis politiques.

    2. MadeInCH

      Dénonciation anonyme avec les noms des personnes suivantes:
      – Le chef de la police.
      – Le maire.
      – Le chef religieux du coin.
      – Le directeur d’école.
      – Le préfet.
      – Le pose-PV du coin.
      Etc…

        1. Kazar

          Les fonctionnaires pleurent plus sur la perte de leurs photos et cartes postales de vacances dans leurs bureaux et de leurs affaires personnelles que sur leur inactivité forcée, m’est avis.

          1. Minou

            La syndicaliste estampillé cgt était au bord des larmes: « regardez les méchants y ont cramés nos bureaux maintenant ont va être obligés de rester à la maison en touchant notre paie complète ctroporible »

            1. Aristarque

              Ce sont un max des pilotes d’AF qui seraient contents que des légumiers viennent cramer les zincs à Orly ou à Roissy, non ?

            2. Dexter

              Pour ceux qui seraient inquiets du sort de ces malheureux fonctionnaires, je tiens à vous rassurer, j’ai entendu hier qu’une cellule de soutien psychologique a été mise en place pour les aider à surmonter le traumatisme.

          2. vegeta

            ils avaient eux aussi un mur des cons et des petites habitudes comme sauter la secrétaire embauchée pour dans ce but dans la pièce des archives, l’imprimante servait à produire des affiches anti-juifs, peut etre des une cache d’armes en attendent du grand soir et/ou de la nuit du cristal sans compter les dizaines de caisse de champagnes et de grand cru

        2. royaumont

          Je ne crois aps qu’on trouveras facilement des gens prêts à défendre des gabelous qui se font molester.
          Il vont pouvoir estimer la popularité de leur politique fiscale au nombre et à la spontanéité des délations.

  4. Aristarque

    Manouel ne nous offre pas que des mouvements de menton et des sourcils froncés. H16, vous oubliez les mâchoires contractées de façon déraisonnable mais tellement télégénique…

      1. carpe diem

        Moi, je trouve que Valls a un petit côté Frankenstein jeune, il en a la coupe de cheveux et l’oeil bestial de la créature toujours en mal de taxation. Il a échappé à son créateur, c’est évident.

        1. MadeInCH

          Sauf que lui, il ne désire pas se venger, mais dépasser son Mâitre!

          Quoi que… Si c’est la France qui l’a créé, c’est ptêt bien de la vangeance…

  5. Aristarque

    C’est là qu’on voit que la Grance aime particulièrement adopter pleinement les us et coutumes de ses envahisseurs. Le monde romain a longtemps survécu en Gaule par l’effet des Gallo-Romains et les sicaires et argousins gothiques en imperméables mastic et feutres noirs ont laissé des traces indéniables dans les esprits des descendants des « résistants »; 😈

  6. Minou

    Ce qui m’étonne c’est le 19/20h hier soir à la télé (oui je la regarde encore un peu sa me fait bien rire les conneries journalistique c’est bien meilleure que la télé réalité) tous les gens interrogés sans exception étais contre cette action des agriculteurs personne ne les soutiens j’ai trouvé sa étonnant. Manipulation ? non ont est en france impossible.

    1. Le Gnôme

      C’est comme les « usagés » de la SNCF qui soutiennent les grévistes. Jamais un râleur anti syndical ne passe sur les ondes.

      1. gameover

        Je leur foutrai des baffes. Mais en réalité, voilà comment ça se passe sur le terrain :

        (à un usager poirotant sur un quai)
        – Bonjour Monsieur, comment vous vivez cette grève ?
        – P’tain connard, tu vois pas que je suis déjà à la bourre, kest-ce que tu viens ma faire chier avec tes questions alakon ? T’as rien d’autre à foutre ? Tire-toi ou je vais te casser la gueule…

        (le journaliste à son cameraman)
        – Euh Manu, attends on la refait…

        1. carpe diem

          Tout à fait exact j’ai été étonnée de voir les reportages sur la chaîne propagandiste BFM au sujet de la grève à Air France : micro trottoir d’usagers protestant mollement ou carrément d’accord avec les guignols! pas un pékin énervé poussant sa gueulante. Par contre pour les bonnets rouges : nettement plus sévères.

            1. gameover

              Oui il faut accompagner les gens sur le chemin de la pensée positive.

              « Lorsque les mots perdent leur sens, les gens perdent leur liberté » (Confucius)

              Un mot qui m’énerve depuis quelque temps (bien 20 ans en fait) c’est d’utilser le mot problématique au lieu de problème.

              Ca donne l’impression tout à la fois qu’on connaît le problème, qu’on l’a compris et qu’on est sur le chemin de la résolution, presque du passé sans même donner des explications alors qu’il n’en est rien.

            2. Théo31

              Vérité très très sélective, je confirme. En 2006, j’ai mené une fronde judiciaire contre l’université où je faisais ma formation parce que bloquée par des bouses hitlero-trotskistes. Un jour, des chiasseux de M6 sont venus m’interviewer : ça n’a jamais été diffusé. En revanche, des clips sur les pouilleux de la fac, c’était tant qu’on voulait.

          1. royaumont

            Les bonnets rouges ne viennent pas de syndicats officiels, seuls habilités à décider de la contestation officielle. Renverser la table, oui, mais avec le respect des institutions et des subventions.

            1. Adolfo Ramirez Jr

              Quand on voit que les salariés de Continental ont été amnistié par un vote du parlement pour le saccage d’une préfecture…

    2. MadeInCH

      Il y a des années, en Suisse, un type m’avais dis qu’il regardait le TJ (TéléJournal de 19h30 à 20h sur la Suisse Romande) pour s’informer.

      Puis, pour se distraire, il regardait le cirque des clown sur le journal de 20h sur une chaîne françaiser.

      Même si c’est moins marqué de nos jours (pour m’informer, je vais sur l’internet), c’est toujours assez valable.

      1. RBF

        Il y a un décalage abyssal entre les infos françaises et les infos suisses. Je me souviens par exemple de l’affaire Cahuzac, c’était particulièrement croustillant.

        En France on nous disait que Cahuzac n’avait planqué que 600.000 euros, alors qu’en Suisse on nous expliquait qu’il était impossible d’ouvrir un compte à numéro avec moins d’un million d’euros. On nous expliquait, avec argumentaire indiscutable à l’appui, que Moscovici ne pouvait être qu’au courant des magouilles de Cahuzac.

        Le décalage d’informations était stupéfiant.

  7. RBF

    Cela dépend où la question est posée. Je pense que vous trouverez bien plus de pro-casse en Bretagne qu’en Alsace (par exemple).

    Personnellement je n’adhère pas spécialement avec ces méthodes. Mais en même temps, cela peut se comprendre, car le gouvernement n’écoute que quand il y a de la casse.

    Si les bonnets rouges n’avaient rien cassé, il se coltineraient la taxe carbone à coup sûr. Dans l’Est, nous n’avons rien cassé sur la taxe pour frontaliers et maintenant nous l’avons bien profond.

    1. bob razovski

      Bah… Hélas, quand on a essayé tout et son contraire… Il ne reste plus grand chose pour se faire, non pas écouter (ça, c’est facile) mais entendre !

      1. RBF

        Oui, c’est bien ce que je dis: le gouvernement ne comprend que quand il y a de la casse. Il se comporte un peu comme un sale gosse qui va pousser le bouchon jusqu’à se prendre une claque avant de comprendre.

        Cela s’appelle « le dialogue social » !

    2. Aristarque

      Vu comment cela va, on devrait en trouver qui regrettent la décision de leurs ancêtres de redevenir français après la GM1…

  8. Bonsaï

    Les Bretons (et les Corses aussi), parce qu’ils ont su garder leur authenticité culturelle, sont actuellement les plus à même de résister contre les assauts de la mondialisation et de l’absurdité administrative. Persuadée je suis que dans leur for intérieur une majorité de français leur vouent une secrète admiration, vaguement teintée de jalousie : eux ont encore la force de se rebeller …

      1. gameover

        Le brassage à cause du boulot…
        En Bretagne il n’y a pas de boulot, donc peu de migrants…
        Corse idem…
        Bon, la Corrèze aussi, mais on évite de s’en vanter…

        1. RBF

          Peu de migrants en Corse ? Je n’ai pas de chiffres mais je ne dirais pas ça !!! Parce que des retraités qui vont s’y installer pour finir leurs vieux jours, il y en a un saladier en Corse !

          Pis en Corrèze vous n’avez pas de boulot, mais vous avez Chirac et Hollande. Remarque, nous on a Voynet, Chevènement et Moscovici. Nous ne sommes pas peu fiers de ce musée des horreurs qui attire chaque année des milliers de touristes.

          1. gameover

            Corse, oui des retraités… mais s’il y avait du boulot ça se saurait !
            C’est interdit par décret !
            Même le bois corse ne travaille pas, j’en ai fait mes volets… c’est du solide, qu’il vente ou qu’il neige.

      1. Bonsaï

        La mondialisation comme stéréotypie imposée, effacement des valeurs culturelles autochtones, endoctrinement ravageur, destruction des complexités et des nuances, assimilation de tous à un même programme, à un même but (non explicite) …

    1. Théo31

      Les Corses résistants ? C’est celaaaaa oui. Ils sont pires que les bonnets rouges pour biberonner au taqué d’argent gratuit de ceux qu’ils accusent d’être des occupants et des oppresseurs.

    1. royaumont

      inefficace ! il faut bruler les data center du ministère de finances. A condition de savoir où ils sont.
      Ce sont eux qui ont les informations, s’ils disparaissent, il faudra un paquet de temps pour reconstituer leur bases de données et savoir combien il faut demander (extorquer) à qui. Et même si des procédures de restauration sont sans doute prévues, pas sûr qu’elles fonctionnent effectivement…

      1. jeff

        Je me posais la question de où ils étaient ! Ca m’est venu à l’idée…
        Mais le temps de remettre en place les infrastructures, les bureaux, ca nous laisserait le temps de les trouver non ? (Suivez les camions de militaires qui les protègeraient…)

      2. gameover

        royaumont… tu t’es passé Die Hard IV en boucle ? Fais gaffe, c’est un film… même si la réalité dépasse parfois l’affliction.

      3. MadeInCH

        Difficile de leur foutre le feux.
        Si ils existent, ils sont sûrement bien protégés.
        Par contre, ce serait intéressant de s’en prendre aux fondamentaux:
        – Transmission physique de l’info.
        – Energie pour faire tourner le truc.

        Aux dernières nouvelles, ça marche encore à l’élecrticité.
        Oh, mais il s ont des UPS, pour tenir 1 heure! Pis de groupes électrogènes ensuite!

        Mais il faut bien les alimenter, les groupes électrogènes. Ces datacenters tiennent combiens de temps sur leur réserves propres?
        Et du .222 snipés dans le camion-citerne qui vient reremplir les réserves?
        Plus, un datacenter qui descend, c’est pas juste avec un « switch on » que ça se remet en place.

        Et puis les entrées sorties des données, c’est par quel câble?

        Mais c’est pas un travail du genre « foutre le feux et courrir ». C’est de la longue haleine, décidé organisé et volontaire, avec de gros risques légaux.

        Si ces datacenters existent.
        Je pense que la majorité des données dont dans des SAN dans des caves de quelques bâtiments officiels.

        1. Non, il y a de tout. Des datacenters, hébergés et gérés par des entreprises plus ou moins grosses, et aussi des infrastructure « in house » plus ou moins bien gérées par des équipes vieillissantes locales. C’est assez hétéroclite. Il y a pas mal d’éléments sur le net pour cartographier tout ce bordel.

          1. sam00

            Aux dernières nouvelles, dantant de quelques années, le front-end de la teledeclaration est à Paris, mais les serveurs sont à Bordeaux …

    2. Kekoresin

      Version « Fight Club »!

      Moui bon mais le problème n’est pas tant l’impôt mais plutôt son acceptation qui tiens à trois critères: le taux de pression fiscale global, l’équité du prélèvement et l’utilisation finale. Ces 3 critères sont largement dans le rouge et des régimes au pouvoir sont tombés pour moins que ça.

      Cependant, nos sociétés sont fractionnées par des privilèges accordés ça et là pour rendre très difficile toute contestation virile coordonnée. Les gens vont descendre en masse sur des sujets mineurs mais clivants et non pour protester de façon globale contre la fiscalité en France. De plus, les rangs des bénéficiaires de notre système généreux ne cessent d’enflés et les médias seront toujours là pour stigmatiser les nantis payeurs d’impôts qui voudraient jeter dans la pauvreté absolue toutes ces pauvres victimes du système ultra libéral d’une mondialisation assassine!

  9. Kazar

    Et c’est un préfet agissant sous un gouvernement socialiste qui lance cet appel à témoins qui rappelle les heures les plus sombres etc etc ? Je ne peux le croire…
    Et c’est aussi une assemblée dominée par les socialistes qui vote une loi liberticide au nom de la lutte contre le terrorisme ? On m’aurait menti sur ces champions de la liberté ?
    Et c’est encore les socialistes qui ont voté la LMP permettant de nous espionner sans contrôle préalable d’un juge ? Et moi qui croyait faire parti de la pire engeance dictatoriale qui soit en étant pour le FN…

    1. Adolfo Ramirez Jr

      le socialisme est l’antichambre du fachisme.
      Eux font le mal, certes, mais pour de bonnes et justes raisons.

  10. Nemrod

    Ou je tempérerais le propos de H, pour une fois.
    Les paysans sont mal placé pour incendier le centre des impôts car ils ne paient pas d’impôt sur le revenu.
    Conversation de ce Dimanche :
    -« P….! je la sens passer : 1500 euros d’impôts moi qui n’en ai jamais payés  » : ancien agri devenu routier.
    Train de vie : maison opulente, gros patrimoine foncier, 2 véhicules neufs à la maison
    -« moi non plus » : paysan toujours en activité : gros patrimoine foncier, 4×4 de 30 boules, express Chapuis de 4000 euros pour lui et 3000 pour la fifille ( 16 ans ).
    Alors la MSA, je veux bien, le centre des impôts…

    Le problème de l’impôt dans ce pays est qu’il est supporté par seulement une bande de cons dont je fais partie : patrimoine inexistant, 4×4 de 3000 euros, carabine Tikka de 400 euros : IR de 18 000 euros.

    Les baisés comptez vous !

    1. Kazar

      Je tempère votre propos sur les richesses apparentes : pouvez-vous nous dire si leurs biens sont payés ou s’ils ont des emprunts sur le foncier, leurs véhicules, etc ? Parce qu’avoir un gros 4X4 n’est pas forcément un indicateur de richesse, de nombreux conducteurs n’ont sont pas les propriétaires (LOA, par exemple). Et qu’est-ce pour vous qu’un « gros patrimoine foncier » ? Si ce sont des terres agricoles non constructibles, ce n’est pas la même chose qu’une dizaine d’appartements en location…

    2. Attention à ne pas tout mélanger. Il y a un écart très important entre les différents agriculteurs (les céréaliers gagnent trois ou quatre fois ce que font les éleveurs bovins, par exemple), et la moyenne n’est pas très élevée (entre 36K€ et 38K€). Et il y en a bien qui payent des impôts.

        1. Nemrod

          Ne regardez pas les revenus officiels.
          Regardez le train de vie qui est incomparable avec ce qu’il était il y a 20 ans y compris chez les éleveurs.
          La meilleure niche fiscale est celle là.
          Renseignez vous sur les multiples exonérations dont bénéficient les agri lors de la cession par exemple.
          Regardez plus avant le mécanisme d’achat des terres par exemple, par la SAFER ; grand responsable de la baisse du nombre d’exploitation.
          C’est un système ou il est impossible d’entrer de l’extérieur.

          Bref, un métier foutu, misérable ou seuls les enfants de paysans deviennent paysans, et ou la moindre parcelle disponible s’arrache entre les riverains…masochistes surement.

          Remarquez, tant mieux pour eux.
          Mais c’est vous qui payez.

      1. douar

        Surtout que les céréaliers en prennent plein la g…cette année.
        Les prix des céréales sont bas, les stocks élevés (ceci expliquant cela), malgré les prévisions de nos économistes qui annonçaient encore il y a peu, de longues années de prix « durablement » élevés.
        Si on rajoute des contraintes environnementales spécifiquement françaises, ça risque d’être un peu tendu.

        1. gameover

          Ouais, on va quand même pas pleurer sur les céréaliers même si la france ne se résume pas à la Beauce et à la Brie…

          Quand en égénral ils parlent de baisse de revenus de 10% c’est parce que l’année d’avant ça avait augmenté de 20%.

          Le problème des agriculteurs là c’est d’avancer toujours tous en même temps dans le même sens (même produit) tout cela étant conduit par des subventions sans même se soucier du circuit de distribution mais en l’accusant de tous les maux.

          Ah si, une fois par an, ils font une distribution de fruits et légumes sur une place parisienne avec des prix discountés de 30%… vous voyez bien que c’est possible… bah oui ! les vendeurs travaillent à l’oeil !

      2. carpe diem

        Surtout que le robinet à pognon de l’union européenne, fait couler les subventions vers les plus riches, même le Prince Charles et les Rotchild y ont droit.

      3. Béret vert

        J’ai la flemme de chercher* mais ça n’est plus vrai depuis longtemps.
        Déjà parce que tous les « petits » catalogués éleveurs dans les stats parce qu’ils possédaient 10 vaches et un misérable quota de lait ont disparu depuis longtemps.
        En fait les statistiques démontrent que les plus riches aujourd’hui sont de la catégorie polyculteurs-éleveurs.

        Ensuite de visu, dans ma région qui est plutôt représentative, le secteur où je suis ce sont deux éleveurs qui touchent le plus de subventions (+ de 100000 euros de PAC).
        Echantillon représentatif d’une centaine d’agriculteurs.

        * multiples chiffres qui traînent dans mon burlingue

    3. Petitpatapon

      Les agriculteurs ne paient pas d’IR ? je devrais peut-être prévenir le contrôleur des impôts très imaginatif qui vient de m’envoyer deux gros dossiers de redressement avec plein de bouts de BA dedans :mrgreen:

    4. Kekoresin

      Ils supportent quand même le coût des edifices publics comme le fait d’ailleurs tout un chacun. IR est loin d’être la première source de financement de la mafia élyséenne!

      Quant au paysan de Fernand Raynaud (ça eu payé), c’est un cliché un peu éculé. Certains sont riches et ont bien le droit de l’être mais ils sont plutôts rares. C’est sur cette opinion débile que l’état trouve l’appui nécessaire à l’exploitation de certaines catégories de français pour acheter la paix sociale. Les mouvements de colère deviennent alors intolérables aux yeux mouillés de l’opinion.

      La divertion est parfaite et met bien à l’abri tous les fraudeurs politiciens et autres institutionnalisés qui sont les vrais profiteurs, ceux qui te piquent ton fric pour se payer des séminaires dans les îles vierges et la cantine au guide Michelin!

      1. Aristarque

        Tempérons le propos! Le paysan de Fernand R devait tout de même payer son sel après s’être acheté une petite moissonneuse batteuse resemeuse à 60 plaques, ne pouvant accéder à celle à 90… 😉

  11. cc

    La peur est en train de changer de camp, et c’est tant mieux.

    On verra comment le Catalan se sortira de ce piège… létal.

    Sans doute en fuyant, comme un lâche, en démissionnant à grands coups de menton.

    Idem pour Sans-Dents. Il est temps de leur faire comprendre qui est le véritable maître : le populo.

    Pour le meilleur ou le pire, bien entendu.

    1. bob razovski

      Je ne pense pas.

      Il vont pousser la balance un cran de plus vers le fascime. C’est leur seul élément de réponse, comme le précise H16.

      Il ne savent faire que ça. Ils sont le camp du bien, rien ne doit s’opposer à leur volonté.

      1. MadeInCH

        Et en plus, il y a « Boulder Dash » qui nous menace!
        Y faut unité nationale autour du gouvernement-qui-nous-veux-du-biens! (Avec nos/vos sous!)

            1. Kekoresin

              Wiki est ton ami: Le jeu est sorti sur les ordinateurs Amstrad CPC, Apple II, Atari 400/800, Commodore 64, FM-7, MSX, PC, TI-86, ZX Spectrum et les consoles Colecovision!

              Moi j’avais un Amstrad 🙂

              1. MadeInCH

                J’ai encore mon C64. Plusieurs même. Avec lecteur disquette et moniteurs.

                Et quelques C128. Pas eu le courage de jeter.

                Combiens d’heures et de bons souvenirs!

                ça rajeunit pas, tout ça.
                Mais ça fait plaisir de voir qu’il y a encore des connaisseurs 🙂

                1. Caton

                  Pour les amateurs de sasféplu, j’ai un Robotron A.5110 de 1983 dans un coin. Si quelqu’un a des disquettes 8″ en bon état ça peut m’intéresser.

                  1. MadeInCH

                    J’avais trouvé une foix une disquette de 8″. Je me disais qie je n’avais vu de lecteur pour ça.

                    La disquette, je dois toujours l’avoir, mais je ne sais plus où…

                    1. Caton

                      40 euros pour 12 disquettes de 256 Ko, et comme c’est de l’importation il va falloir en plus que je contacte CopieFrance pour payer la taxe Sacem. A ce prix là, je pense que je vais le laisser dormir encore un peu mon vieux Robotron.

                    2. sam00

                      Pour le coup, je serais curieux de savoir quel serait le montant de la redevance copie privée sur une disquette de 8″ de 256ko …. MDR

                      J’imagine bien la perplexité des crétins qui constituent ces assemblée lorsqu’ils vont découvrir le chiffre :-p

                      256? 256 terra? Fouyaya! Au moins 500 balles de taxe ma bonne dame :-p

  12. Adrien Ladrien

    Et quand en plus Mario les bons tuyaux s’y met…

    Adrien Ladrien
    Rédacteur en chef par intérim qui a déjà perdu 30 euros

    La Banque de France perquisitionnée dans le cadre d’une vaste affaire de fausse monnaie

    Des cadres de la direction de la Banque de France sont actuellement entendus par les enquêteurs de la brigade financière de la police judiciaire de Paris, selon plusieurs sources concordantes. Une partie des locaux aurait été perquisitionnée par des agents de l’unité spécialisée PSBA (photocopieuses, scanners et bricolages approximatifs) qui ont été aperçus sur place. Ces personnels interviennent habituellement dans les dossiers de faux-monnayage, ce qui indique que l’enquête est vraisemblablement à mettre en relation avec l’affaire des billets de 10 euros qui secoue la France depuis quelques heures. (…)

    La suite sur http://lesnewsdusysteme.wordpress.com/2014/09/23/la-banque-de-france-perquisitionnee-dans-le-cadre-dune-vaste-affaire-de-fausse-monnaie/

    1. Kekoresin

      Les biffetons poussent mieux que les artichauts et les oignons, et les débouchés à l’export sont assurés!

  13. Alecton

    Amusant de voir à quel point les syndicats servent à la fois de défouloir et d’organisme canalisateur de la colère de l’édenté moyen. Dans ma boite (Fonction Publique, oui désolé, je me soigne…), par crainte de débordements incontrôlables, tout est fait pour permettre à la CGT de s’implanter durablement dans les bastions les plus virulents… ma direction sait, par expérience que la CGT est toujours l’amie du système….

    Ya pas à tortiller, un rétablissement des comités de salut public semble s’imposer…

    1. Kekoresin

      Les syndicats ne représentent plus personne d’autre que les apparatchiks du pouvoir. Ils sont financés à 97% avec l’argent du mouton contribuable.

      1. Quiet Desperation

        Secrétaire confédéral de la CGT en charge des retraites et spécialiste des questions économiques, Jean-Christophe Le Duigou, 60 ans , a réintégré son administration d’origine, le ministère des Finances, en 2008. Il a reçu son bâton de maréchal : cet ancien directeur divisionnaire des impôts a été promu conservateur des hypothèques à Corbeil-Essonnes (Essonne). Grâce à cette promotion, ce cadre de la CGT percevra à ce poste, l’un des mieux payés de Bercy avec celui de trésorier-payeur-général (TPG), 9 000 euros nets par mois et la retraite afférente.

  14. cc

    Dans ces moments, il convient de méditer l’article 35 de la Constitution de 1793.

    « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

    1. Le Gnôme

      Les Vendéens s’en souviennent de l’application de cet article de la constitution de 93, aussi démocratique que celle de Staline en 1936.

      1. ROULTABILLE

        Oui !, premier génocide de la Convention de la « révolution des français ». Actuellement encore, les jacobins sont très taiseux au sujet de ce qu’ils ont fait aux chouans ….

    2. bob razovski

      Le problème est dans la formulation. Clairement, pour un soce (droite ou gauche), où est le viol ?

      Te piquer ton argent, t’imposer un mode de vie, te déresponsabiliser à outrance sur les sujet important (tout en te donnant la parole pour pouvoir décider de la couleur des parcmètres), c’est pas un viol de ta personne, c’est le bien de la société, voire même, de l’humanité.

      Il est donc impossible que tu te révoltes. On ne se révolte pas contre le Bien.

      1. MadeInCH

        Après la Guerre de Secession, aux USA, certaines régions otn été ruinées, et les impôts augmentés de manières insuportables.
        Certaines personnes se sotn ouvertement révoltées.
        Oui, mais:
        [de mémoire et juste au moins dans le sens] « Si se révolter contre une dictature, c’est normal et Bien, se révolter contre une démocratie, c’est de la trahison! »
        -> Pendus.

        La RDA était aussi une démocratie, non?
        La Republic Democratie of Korea [Nord] aussi?

        1. Cerf D

          On remarquera que l’histoire est décidément écrite par les vainqueurs. Les colonies anglaises veulent faire sécession vis à vis de l’empire britannique, on parle de guerre d’indépendance. Les états confédérés veulent leur indépendance par rapport aux États Unis, on parle de guerre de sécession.

          1. Aristarque

            Si nous étions restés bien sagement teutons après 1945, nous parlerions du chef terroriste De Gaulle…

            1. MadeInCH

              … et du fou va-t-en-guerre Churchill.
              Si si. Les termes exacts utilisés à l’époque dans certaines régions.

          2. bob razovski

            Les américains ont résolu le problème, leurs manuels parlent de cette guerre comme d’une « civil war » 😉

  15. Deres

    En ce moment, certains se font des petits plaisirs avec l’argent des français qui est censés être destinés au logement social …

    http://congreshlm.union-habitat.org/ush/

    Des centaines de participants à un salon pendant 3 jours avec restaurant gastronomique, le tout bien entendu pour mieux réfléchir à fournir de l’habitat moins cher aux français. J’ai comme une piste ! Bien entendu, journalistes, TV, radio et hommes politiques sont invités massivement …

    1. Deres

      D’ailleurs, l’Union Sociale pour l’Habitat qui organise ce salon, une journée des HLM et un magazine dédié doit encore être une belle planque pour le député PS qui la préside. Sachant que c’est une union de 5 fédérations de syndicats HLM dont avec chacun leur président, leur personnel, …

  16. Deres

    Il est certain que les agriculteurs très en difficultés depuis quelques années doivent avoir la haine quand ils voient que les impôts et leur mutualité se construisent de magnifique bâtiment tout neufs BBC et tout çà pendant les années de crise. La crise c’est pas pour tout le monde. Comme ils disent : l’Etat investit pour vous !

    1. gameover

      Je ne sais pas si ça ne heurte que les égriculteurs avec leur MSA mais moi en général c’est avec tous les bâtiments publics ou ceux des collectivités…

      Là, le problème vient de 2 ou 3 niveaux amha :

      – Les responsables sont incapables techniquement de faire un budget et s’en remettent à des professionnels qui souffrent d’un conflit d’intérêt.

      – On demande le budget avec 30% de plus, on sait jamais des fois qu’il y ait des imprévus ou qu’on n’aurait pas toutes les subventions auxquelles on a droât.

      – Et les architectes s’en donnent à coeur joie pour paraître dans la revue municipale, puis régionale, puis nationale et se faire un nom sur le dos du contribuable.

      Mais tout cela n’est pas propre au public :
      – Regardez les bâtiments des associations lucratives sans but © ® ™
      – Idem pour les bâtiments industriels faisant l’objet d’intervention communale ou régionale : bien souvent après quelques années, une fois l’entreprise en difficultés ou en redressement il y a un réaménagement des locaux qui n’étaient absolument pas fonctionnels en regard de l’activité : hall d’accueil avec mezzanine, plafond tendu à 8m de haut, éclairage et poignées de porte design. Bien souvent d’ailleurs, les anciens clients découvrant les nouveaux locaux ne se gênent pas pour faire un lien entre le niveau stratosphérique des nouvelles offres et le design du bâtiment.

      Il semble que l’on ait perdu le coté tout d’abord utilitaire que devraient avoir les bâtiments publics construits avec l’argent volé.

      1. Kekoresin

        Les architectes ne demandent jamais 30% de plus. C’est plutot l’inverse pour avoir le marché. Après, ils demandent 50% de plus au gré des aléas inévitables.

        Les gros marchés publics voient des gros constructeurs s’entendre sur les marchés (un coup pour toi, un coup pour moi) et là, ils demande 30% de plus direct. Ensuite, ils demandent 50% de plus au gré des appétits politiciens et actionnaires. De temps en temps, une affaire surgit miraculeusement et la justice obtient le feu vert pour mener une enquête poussée jusqu’à ce que tout le monde l’oublie. Ca grenouille quelque temps dans les salons de presse et ça s’indigne au café du coin jusqu’à ce qu’un avion se casse la gueule ou que la tête d’un journaliste décide de faire cavalier seul. Mais dans l’intervalle, le bon peuple se dira que la justice veille à ce que le droit soit respecté par les puissants. Ce qu’ils ne voient pas, c’est la forêt luxuriante derrière l’arbre anorexique…même si on ne joue pas dans la même cour que les pays africains!
        http://www.lexpress.fr/actualite/societe/corruption-pourquoi-la-france-est-au-22e-rang-mondial_1304708.html

  17. bob razovski

     » Comme ils disent : l’Etat investit pour vous ! »

    En fait, on pourrait résumer la france en « pays au rapport qualité/prix déplorable ».

  18. max

    D’un autre côté les fonctions régaliennes s’appauvrissent :

    Ils sont quatre et ils assurent la défense de la France dans son ensemble et celle de chacun de ses citoyens. Ce sont les ministères régaliens-Défense, Affaires étrangères, Justice et Intérieur-et ils sont en danger de mort. La France ne leur consacre plus que 2,8 % de la richesse qu’elle produit chaque année, contre 4,5 % à la fin de la guerre froide et 6,5% en 1960. A ce rythme, ils auront disparu en 2050.

    http://lavoiedelepee.blogspot.de/2014/09/apocalypse-bientot.html?spref=fb

    1. MadeInCH

      La France produit encore de la richesse????? :o!

      A mois que ce ne soit du « payé avec la dette »…

      Ouais, je suis parfois méchant!

              1. gameover

                Oui c’est le développement durable : l’un entretien l’autre… ça porte un nom je crois, genre symbiose.

                1. Kekoresin

                  « La France est un pays extrêmement fertile. On y plante des fonctionnaires, il y pousse des impôts. »
                  G. Clémenceau

      1. ROULTABILLE

        Non, réaliste !.
        Au sujet des « aigriculteurs » ( bien dit ! ), pas tous sur le même pied d’égalité ( Liberté ?, Egalité ?, Fraternité ? ) comme le précisait notre hôte et un intervenant. En Rance existe toujours le Plan ( on ne l’appelle plus comme çà de nos jours – après guerre 1945, les gens crevaient la dalle, il fallait nourrir les bouches affamées ). Comme les politiciens contemporains sont des girouettes affairistes et clientélistes, ils changent toujours les Plans de l’agriculture. Ils ont ( poussé ) encouragé les agriculteurs dans des voies où les petites exploitations se sont endettées jusqu’à se donner la mort ( on appelle çelà de l’investissement ! ). Les moyennes survivent. Les grosses ( rares ! ) déjeunent à l’Elysée et l’accompagne à Brüssel, pour discuter des subventions réparties dans une Europe à … je ne sais plus au juste à cette heure !.
        Des Jeunes, pas forcément enfants de Paysans, mais aimant le Travail de la Terre et ayant destiné leurs études ( Ed Nat ) en ce sens ne peuvent même plus exploiter sans s’endetter jusqu’au cou !, quand ils trouvent encore une terre en location pour s’installer pour les plus chanceux !. Parfois je me demande ce que les gens des villes vont manger demain !….
        En Rance, Le Plan ne connait plus que la prospérité dans l’endettement à tout va !. Preuve ?, il faut distribuer et emprunter pour  » relancer » la consommation qui doit soutenir l’économie du Pays !, avec taxes pléthores – liste non exhaustive – au passage ! ).
        Pour les plus jeunes d’entre nous, je les invite à lire « Le mal français », écrit à une autre époque certes ( pas si lointaine toutefois ) ! ) = rien n’a changé en Rance ou presque.
        Interpellée par les réflexions de quelques internautes, qui parlaient de la 2GM, je les encouragent à lire  » Par les portes du Nord » ( non, celà ne parle pas de nos Amis Cht’i, ni du Bénélux ! ). Ceux qui seraient interessés, je leur certifie que ce qu’ils liront est la Vérité, au jours le jour sur le terrain !. Et je crois, je pense, qu’ils seront édifiés.
        Dimanche 21/09, j’écoutais le Secrétaire Gal du parti « rançais défendant les idées de Karl Marx et consorts » sur Fr5 ( fin de journée ), en fin d’émission, disant ( à propos du 1er Sinistre partant à Berlin exposé les points de vues au Nom de la France ! ),  » …. », je n’ose répéter ses propos, tant pour moi c’est inadmissible de dire de tels mots !!!!!!. Je n’ai pu que m’écrier, outrée,  » tu veux encore leur déclarer la guerre ?! « . Quand je pense qu’en 2014, on « fête » nos Poilus ! ; de la viande à boucherie en tonne ! au Nom de la République des élus à Paris, planqués bien au chaud !, y compris les généraux zélés-lèche … qui étaient bien planqués aux arrières – dont un certain Pétain ! qui donnait l’ordre aux officiers de tirer dans la tête de Ceux qui n’arrivaient plus à monter au front – ; et que j’entends un m’ssieur Cambadélis qui, après le montebourgeois, plein de verve et incitant, oui ! je pèse mes mots, incitant la haine !. Je suis révulsée à vomir.
        Que pas un d’entre tous ces margoulins politiques ne viennent solliciter mon vote lors d’une prochaine élection en vue !!… je pourrai devenir  » révoltée » sur la place du Marché ( si je m’y trouve ! ) et avec des arguments qui demanderont Réponses immédiates et pas  » je te la chante » !!!!!!!.
        Un billet précédent concernant  » le revenant ». En 2007, j’ai sincèrement cru en lui. En 2012, puis en 2014 ? c’est un excellent acteur !!!. Je ne dois pas être  » française » !, je n’ai pas la mémoire courte et ma Famille générationnelle non plus ! ( malgré les républiques et monarchies depuis 1789 en Rance ! ). Non, effectivement, je ne suis pas « française » mentalement ! malgré les efforts de la république française et de son Ed Nat, de part mes gênes, gênes pas importés mais soumis par les guerres incessantes, englobés de force dans le camps du plus fort du moment. Et j’ai des gênes de la « République des Escartons » en moi aussi ( c’est Quoi la République des Escartons ? ( sur le versant italien, – des frontières décidées dans des bureaux très loin ! par des gens même pas du coin !!!! – ils n’ont pas la mémoire courte, aussi courte qu’en Rance ! ).

        Pour en revenir au sujet traité par notre hôte ( mais tout se tient, tous s’imbrique, et la Nature a horreur du Vide ! ), sachez que l’Agriculture de Montagne, ancestrale, c’est notre Savoir-Faire !, transmis de génération en génération. Elever des vaches laitières en Montagne pour le lait et le fromage ( et aussi abattoir « étatisé aux normes € » ! pour les veaux – oui !, je sais, la gente masculine ici va mal le prendre à tout point du vue lol ! – ) celà relève de la Révolte contre …. vous l’avez bien dénoncé !.
        Ici, le Munster et le Carré ont laissé place à Marcillat, fromagère, puis maintenant racheté par le groupe Président !.

        Vous, les Gens de la Grande Ville hyper connectés sur le Monde et ses échanges ? = Pub « Président » !, le Roi subventionné qui vend du savoir faire soit disant de Régions Authentiques ! lol !. Les fromages qu’il vous vendent sont élaborés en laboratoire !. Ainsi, le Brie que vous achetez, il est « stéréotypé » en labo, et construit façon industrielle !. Je laisse ce fromage à des couts prohibitifs ! pour les urbains qui en réclament toujours plus ! ( quitte à mettre à la poubelle à cause des dates de l’Administration, ou … à gaspiller ce qui nourrit par …. ? ( certains comportements m’ont choquée, surtout concernant la viande et le poisson, qui sont des Etres ! ).
        Bref !, même en alpage, l’Administration de Paris et de « Brüssel veillent ! par des tonnes de papiers demandant justificatifs et justifications ( vont pas se hasarder sur nos chemins non alsphatés ! ).
        Ces « gens » qu’on ne connait pas » ne vont pas continuer longtemps à nous pourrir notre Vie Ancestrale !. Votre Monde de la Ville ? on n’en veut pas !. Vous ne voulez pas de nos fromages et de notre lait ?, et bien allez vous faire voir avec vos Normes et vos Règlements !, vos incitations à endettement et tout votre baratin ! nous on survivra !!!!!!!!. Et qu’est-ce que vous voulez prendre ? notre culotte ? : on vous la donne ! = les sans-culottes aujourd’hui !!!!!!. ( nota !, la noblesse portait « culotte », le Peuple pas ! d’où les « sans culotte » ! ).
        Au détour d’une virée « vacancière » dans le Cru des refuges, vous avez gouté …… et beinh allez dire çà aux parisiens !, ah non on n’exporte pas !, on se nourrit soit même et on partage avec celui qui frappe à notre porte.

        Des vacances ?……., des vacances pour ceux que l’on classe administrativement selon Paris dans la case  » Agriculture » ?. Mais il faut être urbain et complètement déconnecté de la Réalité pour parler de w-end et de vacances !. La Nature est merveilleuse autant belle qu’elle est cruelle !. C’est une vérité !. Et en monde Paysan c’est 365/365 !, comme a l’Armée ! lol !. La Nature a ses exigences et n’attends pas le bon vouloir de l’homo sapiens !!!!!!!.
        Mais pour Qui ne sait pas traire une vache ou une bique, achète en grande surface du conditionné tout prêt sans se poser de question, je dois surement parler « chinois » !!!!!.
        Forte des Miens et de nos bras, de génération en génération, je n’ai jamais fait confiance en l’ETAT « à la française », et je m’en félicite !. Maintenant ?, et mon âge ?, que cet Etat fantoche et je me la pète, ne vienne surtout plus m’emmerder !!. Je demande à crever en Paix !.

        Dixit, même au fin fond de la Campagne-Montagne !, mes voisins ne comprennent pas que je n’ai plus de Sécurité Sociale !. Je leur explique le grand leurre de la soi-disant Sécurité Sociale !, gratuite ! soit-disant ! ( certains de Vous ont soulevé cette ineptie de la propagande  » gratuit » ! et donc de la responsabilisation collective !!!!.

        A 39 ans, j’ai créé ma p’tite entreprise en toute modestie, après un nième licenciement économique. C’était en 1999. Réel Normal ( dit ) . Pour raison familiale douloureuse, j’ai décroché avec lucidité et me suis lancée début 2009 pour l’auto-entreprise.

        L’auto-Entreprise ?. Belle idée des dirigeants pour éviter les décrochages et les chômeurs !, et celà permettait aussi de faire toucher du doigts des salariés-trousse-manches ( bravo pour leur courage !, mais aussi leur naïveté ! ) que tout n’était pas ce que l’on leur avait fait croire si longtemps !.
        Le schéma exposé et bien étudié, jusque dans les Cabinets Expert Comptable, il s’agissait de : impôts sur le chiffre d’affaire  » LIBERATOIRE » !. A chacun de faire sa prévision !.
        Un Chiffre d’affaire n’est en aucun cas une marge nette !. Et un impôt Libératoire, au sens de Tous, à l’époque, à partir du moment où l’on le versait, on était libéré !. Et bien Non !. Une perversité sans Nom !. Le mot  » Libératoire » prenait tout à coup une définition nouvelle jusqu’alors inconnue !!!!!!!!!!!!!. Il y a les dictionnaires de la langue française et puis, je crois qu’il y a maintenant des définition des mots selon le bon vouloir des gens d’Etat. A partir de là ! = Trahison !.
        Plus aucune confiance dans l’Etat des français !.
        Alors Sarko version 21/09/2014 ! Hé-hé !. Une fois certes en 2007, mais ni 2 et encore moins 3 !. Et pas plus que tout son entourage et sa Cours !. J’ai aimé « le piège à ressort » d’un de nos internaute !, bien vu !.

        Je comprends beaucoup d’entre Nous ; Qui ?! pour Nous représenter ?.
        Je ne peux que répondre : mais regarder le monde autour de Vous ! (pas les ploutorépubliquesnantis d’un autre temps et la dite ENA réservées à l’élite je me la pète avec mon fric ! et je vous écrase par votre fric que vous m’avez versé !. Et je Vous gouverne selon mon bon vouloir !. Parce que je préserve ma « caste » !!!!!!!!!!!.

        Bien sur qu’il faut un Chef !.
        Mais pas un Chef qui se prend pour le Roi ou l’Empereur issu de Droit Divin ! ou de la Déesse République !.
        On fait l’impasse volontairement dans les manuels de nos enfants, et on ne leur apprend, aveuglément et unilatéralement, que la République Une et Indivisible !, la Force ! de la France !. On passe les « Détails » qui ont cependant leur importance !.

        Fille de militaire, la gde muette ! avec bien des non-dits !. Les Civils, après avoir fait par « Mode du moment » un rejet peace and love……. !. C’était oublier les Nôtres sacrifiés pour Rien, mais c’était aussi oublier les Présents qui étaient 24h/24 au Service de Paris !.
        Il y a peu, mais qui peut s’en émouvoir = plantage dans l’informatique et salaire ?…… et beinh demmerde-toi !, et top Secret !, le sacro-saint  » Droit de Réserve » !

        « Droit de Réserve » !. Je ne suis pas sure que le Peuple comprenne !!!!.
        Alors oui !, l’Armée de Métier suite à la Technologie, plus besoin de « Chair à canon ». Juste qques détails d’Importance : celà a mis des années ! avant que Paris, des Civils planqués !, acceptent ce que les militaires leurs disaient. Et la France puissance mondiale cejourd’hui ?………. !!!!!!!!!. On vient d’envoyer pour faire bonne figure de « Puissance » quelques avions sur l’Irak, et en disant bien aux français via les médias, que des frappes !, et nous sommes indépendants de nos manoeuvres !. Je ris !.
        J’ai dit à mes Parents et mes Gd-Parents :  » mais je ne comprends pas bien en France ?! ; comment avez-vous été de la Chair à Canon sur un mot d’ordre de Paris sans rien comprendre et en vous laissant aveugler par des diktat au Nom de la France ?!. Mais comment n’avez-vous pas compris qu’après la boucherie de14-18 et le comportement des élus parisiens, celà allait amené à 1939 !!!!!!!!!!.
        Je suis convaincue que les Peuples de l’Hexagone, dit France, n »ont toujours pas compris d’où venaient leurs malheurs !.

        Je vais parler de ce que je connais à travers mes Ancêtres, et donc des Régions que Paris veut mixer pour « raison de réforme » !!!!!!.
        Je rappelle juste à Paris ! que nous Alsaciens-Lorrains, il faut qu’il arrête de nous prendre pour ce que ne nous sommes pas !. Et nous savons nous en souvenir !.
        Un de mes patrons dans le Var ( 1990 ), alors qu’aucune stat commerciale ne sortait de l’activité « 67-68″, je me suis entendue dire  » mais là on va vous demander un ausweis ! ». En 1990 ?!. Oui !. Gentiment je lui ai dit  » mais vous ne connaissez rien à l’Histoire ! et en plus vous insultez la moitié de ma Famille !, j’en suis profondémment peinée, affligée et permettez-moi, outrée ! ».

        C’est donc ainsi que l’on a la prétention de construire l’Europe !, en posant le toit mal fait et plein de non-dits avant les fondations !.

        Au passage !, en France les JT disent qu’en France il y a encore des frontières pour le tabac ! et que la douane française veille !!!!!!, et pour le citoyen français, qui ne veut pas d’emmerde dans sa Vie, y’en a assez comme çà ! hein !.
        Ah c’est sympa la France ! ( Paris bien sur ! ), ses non-dit, ses ambiguités etc… !.Et les français se disent, veaux qu’ils sont  » plus que 4 cartouches au lieu de 10 ?, par personne ?!. faut être prudents, pas d’emmerdes à  » la Frontière ».
        Je ris !, jaune, mais je ris !, tant les Peuples de l’Hexagone ne connaissent rien de leur Histoire ( à par raconter des conneries aux touristes ! ), mais encore moins des Lois € !. Et ils croient dur comme fer aux balivernes de Paris !.
        De la contre-bande ?… c’est tout ce qu’a trouvé Paris sachant la « france profonde » ?……… C’est pitoyable et à mourir de rire cette crédulité- aux annonces via JT !. en 2014, on est encore du temps de Vichy !. Je suis perplexe !, les bras m’en tombent !.

        Pour mon anecdote, au passage, et pas franchement rigolotte : j’ai refusé de m’endetter au nom de la Rance !. Ma petite Entreprise ? = stop !, vont pas venir me saisir sur mes modeste bien familiaux ancestraux de Paysans et d’Ouvriers !.
        L’expert-comptable ne croyait pas ses yeux en février 2009 : plus de 17000 € dehors !!!, et moi, qui ai tjrs tenu mes livres : ‘ il faut enlever la facturation de décembre ! ».
        Je suis lucide ! = plus de petite entreprise !, terminé la boucherie !. Et Dieu Merci mes Ailleux = aucune dette ( point d’Honneur ! ).
        Je suis allée, à contre coeur, poussée par mes Amis qui ne comprenaient pas pourquoi tant de misères alors que j’avais toujours Travaillé et cotisé, au…. il faut que je le dise : au Rsa !.

        Je témoigne Ici chez H16 du parcours Rsa !.
        Pour manger ! et faire face à Edf and Co :
        hormis l’incompréhension d’un Agent Admistratif salarié qui ne comprend pas comment un  » Indépendant » se trouve en telle situation !…
        Je n’ai pas de dette !. J’ai tjrs refusé la dette !, sauf à court terme et sur de moi ( je ne vais pas ici faire de schéma ! ).

        Le Monde de la « Finance » qui écrase les  » petits locaux ». Il suffit de comprendre ce qu’il se passe sur le terrain !.
        Il faut aussi comprendre que le  » Monde de la Finance » a acheté les Syndic de Copro !.
        Devant l’évidence du plus fort en billets ?, à mourir ! = il faut mourir !. Moi je ne couche pas !!!!!!!!.

        Le Rsa ? depuis septembre 2013 = 400 et poussières ( qui cumulées…).
        Je touche une  » Pension » suite à Accident du Travail ( désolée si j’

    2. Caton

      Le quai d’Orsay c’est « La voix du pétrodollar ». L’intérieur s’est recentré sur la police politique et la protection du régime. Il n’est pas nécessaire d’épiloguer sur l’instrumentalisation de la justice à des fins purement politiques. Et la défense défend bien quelques intérêts financiers (pas forcément français), mais clairement pas le pays.

      2,8% c’est beaucoup trop par rapport au service rendu.

  19. Hawx

    Autant je suis d’accord avec leurs revendications (dans une certaine mesure…), autant les moyens qu’ils emploient pour se faire entendre sont moyen-moyen…. Cramer des bâtiments officiels ça fait un peu désordre quand même, ça fait un peu retour dans le passé… :/

        1. MadeInCH

          Aux normes pour handicapés, en plus. Et à énergie positive, pour bien faire!

          C’est qu’y sont écolos et citoyens, en Bretagne!

          1. Kekoresin

            C’est sur qu’il y a un paquet d’handicapés dans ce genre de locaux…des mal-comprenants; parcequ’on ne dit plus aveugle ou sourd, de même qu’on ne dit plus « con »!

    1. Kekoresin

      Tous les moyens sont bons quand le système pousse les gens au suicide!

      Le retour vers le passé est plutôt du côté des syndicats plus préoccupés de leur propre train de vie…

    2. gameover

      Le feu purifie. Ils montrent la voie.
      On ne peut pas clairement s’opposer à de telles actions… sauf que ce qui les motive c’est encore une fois une demande pour un peu plus d’interventions étatiques avec plein de vivrensemble dedans.

      Faut pas rigioler, derrière le « moins de contraintes administratives » il y a le « un peu plus d’aides s’il vous plaît ».

      1. Kekoresin

        Quand la survie d’une économie quelle qu’elle soit dépend des aides et autres subventions, c’est que ce n’est plus une économie.

        En Fr..rance l’état est partout, tripatouillant les ajustements jusqu’à la nausée. Il impose des contraintes souvent abusives et couteuses tout en compensant par des aides avec le fruit de l’impôt et de la taxe salvatrice. Le miracle de la redistribution centralisé ressemble plus à un marécage miasmique dans lequelle surnagent les entreprises et les citoyens. Le producteur paie + cher et le consommateur a également son lot de perte de pouvoir d’achat. J’en veux pour preuve que lorsqu’un producteur veut vendre directement au consommateur, l’état trouvera toujours un stratagème pour le contraindre (passage obligatoire par un abattoir certifié, le produit de la pêche passera par une coopérative…)

        Le problème vient de la complexité qui a engendré une véritable économie parallèle peuplée de fonctionnaires ou assimilés qui attendent le regard mou et la bouche baillante le chèque de fin de mois, persuadés d’être au service du bon peuple. Arracher ne serait-ce qu’un tentacule de cette pieuvre étouffante est devenu impossible pour nos élites pour qui tous ces parasites représentent des emplois indispensables!

          1. Kekoresin

            ça doit être le digeo! La chartreuse verte a tendance à émousser les réflexes et à rendre le discours un brin sirupeux 😉

    3. royaumont

      Pour citer le plus grand criminel de l’histoire : « la révolution n’est pas un dîner de gala ».
      On ne peut pas vouloir que le système aille dans le mur et que tout se passe de manière policée.
      On ne ramènera pas nos dirigeants à une plus juste visions de leur devoir sans qu’ils prennent quelques baffes (pour le moins).

    4. Toro Er

      Allons, allons ….
      Tout de suite « cramer » et autres grands mots ….
      Comme disait Valls en d’autres temps, ce n’était qu’une bousculade.

  20. Kekoresin

    Que dire de plus! Les sans dents suçoteurs d’artichauts sortent les fourches et incendient les édifices publics où sévissent les fossoyeurs de tant et tant d’entreprises. Le « plein le cul », qui est le cran au-dessus du « ras le bol », est pour ma part bien ciblé. Nulle entrave aux vacances dument méritée et nul barage embouteillant. Non, la fronde est bien dirigée sur les symboles outrageants de cette république darkvadoresque qu’est devenue la France: un hôtel des impôts tout neuf bâti en partie avec la sueur des serfs de la grande distribution, des bâtiments de syndicats aféodés au pouvoir…

    Cette myriades de gens qui leur veulent du bien et qui vivent bien plus grassement que leurs cotisants obligatoires commencent sérieusement à leur taper sur le système et ce qui est vrai en agriculture l’est également dans les autres secteurs. L’économie française est métastasée par toutes ces associations « représentatives », ces collectifs en tous genres, ces commités de régulations, d’hygiènes, de normes calibrées dans des univers paralèlles où barabotent des bureaucrates sans visages. Toutes ces tiques voraces affaiblissent forcément le corps de l’hote. La ponction quotidienne de ces parasites pesent sur la santé des producteurs, qu’ils soient d’artichauts, de biens manufacturés ou de services. C’est ainsi que l’économie française dans son ensemble se flétrit, vidée petit à petit de son essence vitale par des copinages sans fin aux vues de créer de l’emploi fictif et grassement rémunéré, en prétextant défendre les intérêts de ceux qui n’ont rien demandé. Et l’état s’appuie sur la détestation des masses, abreuvées dès l’enfance d’égalitarisme prolétaire, envers les paysans tricheurs (ça eu payé), des commerçants voleurs et des entrepreneurs esclavagistes pour les ponctionner à outrance. C’est l’ère de l’esclavagisme démocratique avec sa multitude de tyrans institutionnalisés.

    Mais la peur a changé de camp car comment calmer une foule qui n’a plus rien à perdre autre chose que des dettes! Par la prison? Pas assez de place! Par l’amende? On ne tond pas un mouton deux fois de suite! Et le phénomène va s’amplifier. J’étais dans les bureaux du RSI la semaine dernière et j’ai été frappé par la sécurisation des lieux (sas renforcé, caméras intérieres et extérieures…) La marée monte et ne menace pas que les côtes bretonnes!

    1. gameover

      Bien à l’heure comme d’hab…

      Oui quand le valet vit mieux que le propriétaire … y a un blême.

      Le niveau de vie du percepteur de taxes, cotisations ou impôts aussi festifs soient-ils ne devrait pas être supérieur à celui net d’impôts et de taxes du plus pauvre de ses contributeurs.

  21. pouf pouf

    Des aromes artificiels, des colorants, des conservateurs, des injections de botox, des poches de silicone industriel, des alertes électroniques quotidiennes pour l’élongissement pénien, des dessous malins qui s’affichent sans fin d’arrêt de bus en station de métro, foire à la vulve sur les murs des grandes villes, chattes clignotantes à peine couvertes de tissus anti-éthique H&M. Saint-Laurent priez pour nous. Réveil glacial dans les artères encombrées des grandes citées, solitude encore de café en croissant, de comptoir au comptant, de journaux nuls, d’horoscopes météorgiques débiles en résultats de match de sports débiles pour population débile, ici, les êtres sortent rarement de leur cul, on se prend au sérieux, on veut vivre vieux et avoir raison, solitude, ennui, silence, pas de jubilation à exister, attendre la mort dans l’assuétude, dans les assuétudes, sentir l’odeur de ses pets, société du sourire perdu, on est tenté de répondre à la bêtise par la bêtise, malheureusement. Société de rires étranglés, voulait-il plaisanter ? Des couloirs encore, les couloirs du dessous, les couloirs du dehors, et des couloirs encore, et des marches, et des escaliers, toujours pas de sourire, tâche de t’en souvenir, des couloirs encore, enfin des corridors, tout en haut dans le ciel, quitter les étages de grands couloirs et des petits espaces ouverts, pour aller se pavaner sur les moquettes feutrantes du pouvoir agonisant dans un grand bureau. Les miradors regardent des deux côtés. Un peu plus d’ozone dans l’air, un peu plus de tristesse dans ton regard, un peu plus d’asthme chez les enfants, un peu plus d’organigramme qui te dit sérieusement qu’il ne faut plus s’inquiéter, que le législateur va te protéger, de l’organigramme qui lui te parle en souriant, des marques sur les voitures, les polos, les sous-vêtements, des marques sur tous les papiers, sur presque tous les pieds, et puis pour la nostalgie, des marques d’avant, presqu’effacées, sur des pignons sales, qui te parlent d’antan, de quand on buvait de la Suze, au Rêve chez Aliette. Un peu moins de nous chaque seconde qui passe, un peu moins de résolution, un peu moins de cohérence sous les assauts répétés de l’induction, un peu moins de force, de courage, de résistance, sous les coups de la gouvernance et de la propriété privante héréditaire.

      1. pouf pouf

        génial, au milieu de la page il y a un bandeau avec l’aphorisme délicat : « signaler une erreur », j’ai immédiatement répondu « oui ». Je rentre à peine quand pas_moi_là, mon épouse, m’apprend qu’une femme vient de se faire greffer un troisième sein entre les autres deux, elle s’afflige du résultat, moi non plus. Puisque c’est possible, pourquoi pas, non ?

  22. carpe diem

    Je suis de la région Nantaise, vaste zone de production maraîchère. La profession s’est beaucoup mécanisée et c’est tant mieux pour eux car c’est un métier éreintant. Je suis scandalisée de trouver dans la supérette locale du poireau et des pommes de terre venant de Pologne et d’Israël, alors qu’il y a des champs entiers autour de chez nous. Malgré tout, quelques enseignes achètent local, notamment super u et Leclerc ce qui n’est pas rien. Le producteur qui me vend mes légumes, travaille 6 jours sur 7 été comme hiver, les jours fériés il ne connaît pas beaucoup et les vacances, il prend une semaine au bas mot. Quand je vais faire mes achats, je les vois dans la boue l’hiver avec des gros cirés et des bottes , l’été ils bossent en plein cagnard. Ils m’expliquent qu’ils doivent livrer les légumes aux grandes surfaces lavés et conditionnés, les magasins en question prenant au passage 100% voire 1000% de marge, et je doute que les invendus soient à la charge du magasin. En plus – et c’est la cause d’une grosse grogne dans la région – ils se font piller leurs cultures et leur matériel régulièrement. L’agriculteur en question a surpris des gentils gens du voyage en train de qui voler des herses (revente ferraille juteuse), excédé et fatigué, il a attrapé son fusil de chasse et a tiré dans les pneus : il a été mis en garde à vue 48h, les manouches eux ont été relâchés tout de suite , les gendarmes expliquant sans rire, que comme la loi les obligent à NOURRIR TOUTE LA SMALA, ils les renvoient dans leurs caravanes en leur tapotant gentiment les doigts. Et ce n’est pas la seule affaire dans la région, le sentiment d’injustice et l’humiliation permanente enfle, c’est très palpable quand on discute un peu avec eux.

    1. Caton

      Les gendarmes auraient mieux fait de lui expliquer qu’il ne faut pas laisser de témoins vivants derrière soi.

      1. MadeInCH

        Si ils sont nombreux et venus avec plusieurs véhicules pour être plus efficace, c’est plus dur.

        Un coup de fusil venant d’une directin opposée à celle de la maison, par exemple de ce bois-ci, ce serait parfait.

        Non, je n’ai rien entendu… Un blessé dans mon champ??? Sans blague? C’est grâve ça! (Ben oui, que faisait-il là?)

        1. gameover

          Et puis, ne vous inquiétez pas, il est sorti de l’hôpital et a été relogé avec sa famille à l’hôtel.

          C’était une de ses conditions à lui que sa famille soit relogée aussi sinon il refusait. On a le sens de la solidarité quand même hé hé !

    2. Aristarque

      La ferraille ne paie guère. C’est pour gagne petit. C’est de l’ordre du 140/150€ la tonne. Il est plus probable que les machines soient exportées en loucedé vers les pays de l’est/sud est européen
      En revanche, les non-ferreux naviguent de 850/950€ la tonne pour le plomb (autre que celui des batteries), 2.800/3.000€ la tonne pour le laiton/bronze à 4.200/4.500 € la tonne pour le cuivre . Vous comprenez pourquoi les câbles SNCF plaisent…

      1. gameover

        Et toujours en espèces je suppose…
        alors qu’il suffirait… Bah nan en fait, c’est bon pour le PIB de défaire et refaire…

        1. Aristarque

          Fini et depuis longtemps, du moins chez mes deux ferrailleurs professionnels avec lesquels je travaille.
          Tout est relevé de ton identité au numéro d’immatriculation de la camionnette avec laquelle tu ramènes les déchets et le paiement est fait systématiquement par chèque (ou par virement si cela plaît mieux), même pour moins de cinq euros.
          Le ferrailleur ne te paie en chèque sans plus aller (apparemment) la première fois que si la reprise est de moins de 100 € Sinon et /ou à la 2me reprise de déchets, la société t’ouvre un compte comptable d’office, évidemment pour pouvoir centraliser ton tonnage annuel et pouvoir vérifier ou laisser vérifier que c’est compatible avec ton pedigree…

      2. channy

        Mais apparemment le bois paye toujours si j en juge par le nombre de fourgons qui ratissent les zone industrielles, les réserves de supermarchés etc..ou je suis une palette « europe »laissée dehors, est ramassée dans les 2 heures qui suivent
        Même si les prix ont beaucoup baissé 5 euros la palette europe cela reste rentable .

        1. Aristarque

          Vous n’avez peut-être jamais expérimenté le volume réel que prend une tonne de ferrailles diverses en vrac et de toutes formes et dimensions à amener à un récupérateur. Dans la pratique, c’est au minimum deux rotations de fourgonnette 3,2T pour y arriver avec deux personnes qui auront dû charger (sûrement pas en dix minutes) et devront décharger les déchets (ce qui prendra aussi son temps). Donc sauf à démanteler une construction métallique ou un parc de machines, bref d’avoir une source très localisée de matériaux, tout le temps passé à marauder, collecter, charger etc… aboutira à un tarif horaire réel rikiki avant même imputation des frais de gazole… Les palettes sont standardisées, maniables et facilement ordonnançables dans un véhicule, elles.

    3. Kekoresin

      J’habite près de Nantes également et je suis au courant de cette histoire de manouches avec qui les flics sont effectivement bien moins zélés qu’aux bords des routes!

      J’ai bossé quelques mois chez un maraîcher et je peux vous dire que c’est un boulot de chien! Quand je vois des crétins se plaindre du prix des fruits et légumes, leurs momes habillés en Nike et Addidas avec un i-phone pour le petit dernier qui a 10 ans, je reste persuadé que si on leur proposait de ramasser leurs tomates à prix coutant dans les serres ou il fait 45 °C, ils le ferait…une fois!

      Pour les produits locaux, il faut savoir qu’ils n’ont pas le droit de vendre directement leurs produits, sauf à répondre à un cahier des charges absurde avec des contrôles qui ont pour unique but de disuader en imposant des normes sans cesse changeantes, et bien sur des amendes en conséquence. J’ai aussi en tête l’exemple d’un fromager qui ne peut pas se fournir directement chez son voisin éleveur de chêvres pour d’obscures raisons administratives.

      1. channy

        Tout à fait d’accord avec vous sur les crétins qui se plaignent sans cesse des prix soit disant trop élevés mais qui ne regarde jamais à la dépense quand il s’agit d un survet ou de paire de pompes Adidas, ou encore pour un smartphone…
        Pour les produits locaux , le plus facile pour eux est de s’affilier avec une enseigne(supermarchés ou grossistes type metro,pomona etc) dans le cadre d une filière qualité..ce qui ne s adresse pas aux petits maraichers hélas.

    1. gameover

      Michel S. (percepteur) dit :
      – Thomas tu n’as pas payé tes impôts depuis 3 ans

      Cécile D. (propriétaire foncière) dit :
      – Thomas tu n’as pas payétes loyers depuis 3 ans

      Marisol (kiné) dit :
      – Thamas tu n’as pas payé les sances de kiné depuis 3 ans

      EDF dit :
      – Thomas tu n’as pas payé ton électricité depuis 3 ans

      ORPI dit :
      – A vendre permanence électorale dans ville de Bourgogne du sud.
      idéal pour jeune loup aux dents longues.
      _________________

      Faudrait quand même se poser la question sérieusement pour savoir ce qui s’est passé il y a 3 ans… Fuckshima ?

    2. royaumont

      Quelqu’un pourrait m’expliquer par quel miracle ThoThé peut percevoir un salaire de ministre, ne jamais rien payer et disposer d’un patrimoine de seulement 200000 euros environ ?
      Il roule son tabac dans des billets de 500 ou quoi ?

      1. Mario Nettiste

        Pas du tout. Les 200.000€ sont ce qui sont encore en Grance. Le reste est ailleurs, en offshore discret. Quand on a eu Cahuzac comme maître à penser…

        1. Deres

          Ou optimiser en oeuvre d’art et livres anciens non déclarés et conserver à la banque.

          En plus, c’est pratique pour la corruption, car quand on a besoin d’argent, on peut facilement trouver un acquéreur à un très bon prix. Vous savez les prix de ces objets fluctuent beaucoup …

      2. carpe diem

        Ce mec est un crétin qui ne se sent plus pis…..r. Il s’est vu « arrivé », la gloire, le fric, l’impunité, les honneurs et les petits fours et tout ça.
        Il s’est alors payé le train de vie d’une rockstar et sa nana qui gagne très bien sa vie au sénat n’a pas été en reste. Ce sont de pauvre taches payées avec notre fric, le plus triste.

    3. royaumont

      Mieux que l’inénarrable Thommy, Sylvie Andrieux ! Condamnée à 5 ans de prison dont 1 ferme et 5 ans d’inégibilité, elle compte rester à l’AN.

      Sans commentaires…

        1. gameover

          Ils vont se marier.
          (faudrait que le traiteur se fasse payer avant)

          Thevenoud va à la boulangerie :
          – 1 baguette s’il vous plaît !
          – 1€
          – Bah, vous me donnez pas la baguette ?
          – Nan, après…

    1. Flo

      C’est tout ce qu’il y a de plus vrai (l’information elle même, le fait je n’en sais rien).
      J’ai entendu le responsable de l’organisation chargée de redistribuer aux exploitants l’expliquer très calment à la radio.
      Il ajoutait que le prix d’un timbre étant e 68 cts, il avait préféré ne les dépenser qu’une seule fois pour renvoyer le chèque à Mr Macron en lui suggérant de se le fout…euh non de l’utiliser pour s’acheter un billet d’avion pour venir rencontrer les légumiers en Bretagne.

    2. gameover

      Parce que vous aussi vous trouvez que ce n’est pas assez ?

      Perso, s’ils pensent que ce n’est rien, je leur ferais une ponction de ce montant : on ne peut pas dire tout et son contraire suivant le coté où on se place.

      Et c’est bien ce que je disais : les contraintes administratives c’est du pipeau… en fait c’est « toujours plus de pognon »

      1. Claribelle

        353,70€ pour un groupement de 1500 adhérents, ça fait 23 centimes chacun. Et pourtant, l’Etat l’envoie (et à des Bretons, en plus !) sans se rendre compte du foutage de gueule que cela représente !!!

        1. gameover

          Claribelle, c’est une aide et je ne cautionne pas les aides quelles qu’elles soient, donc je m’en fous du montant.

          Lors des demandes des subventionnés il y a une quinzaine de jours j’avais été le premier à en parler : leur raison était une intervention de l’état pour EMPECHER LA CHUTE DES PRIX, sérieux !

          Imaginez que quelqu’un vienne racketter votre commerce. Accepteriez vous parce qu’en fin de compte c’est un petit racket ?
          Idem pour un petit viol ? un petit meurtre ?

          1. gameover

            Et puis faut arêter de ma faire rigoler avec les chiffres :

            En 2013, le montant des exportations de produits agricoles et agroalimentaires victimes de l’embargo russe est estimé à 650 millions dont 134 M€ de viandes, 28 M€ de légumes et 20 M€ de fruits.

            1. gameover

              Et pour enfocer le clou :

              « En effet, 1 % des exportations françaises de fruits et 3 % d’exportations de légumes frais partent vers Moscou, d’après l’Interprofession des fruits et légumes frais, ce qui représente 50 000 tonnes par an. »

              Je ne mets pas les liens, googler le texte entre guillemets.

              48ME 50,000 tonnes soit 50M de kg ça fait 1€ par kg et c’est cohérent.

              De plus tous les pays d’europe ne sont pas touchés donc la Russie va bien s’approvisionner quelque part et il faudra bien compenser le marché intérieur de ces pays… Et au pire les camions iront moins loin. Faut arrêter l’enfumage.

              Revenons aux 1% et aux 3%… vous pensez vraiment que la nature nous dispense chaque année la quantuté au % près.

              Et si vous voulez d’autres infos, allez lire le rapport d’activité de la SICA et vous verrez comment ils régulent les prix quand ils ne contestent pas :

              Extrait :

              « En octobre, la conjoncture a été très délicate avec des apports conséquents, un marché du frais atone, une forte concurrence du brocoli espagnol et des usines déjà saturées en volumes et débordées par leurs propres productions. Plus de 120 tonnes de brocoli ont été détruites à la Sica. »

              Le déversement des produits sur la voie publique c’est de l’esbrouffre… De toute façon ils avaient l’intention de les mettre à la décharge.

              Les coopératives sont des outils de maintien artificiel des prix. dans l’indsutrie on appelle ça des cartels et c’est interdit.

              Ca y est, les yeux s’entrouvrent ? :mrgreen:

              1. Vous bataillez contre un moulin. Ce qui est un peu du foutage de gueule, c’est l’idée de dire « on va vous aider/vous indemniser » et envoyer un chèque rikiki. Et diplomatiquement / politiquement, c’est parfaitement et cliniquement con.

                Alors que l’argument sensé, de marché, libéral (« Des aides ? Surtout pas ! Pas de subventions, pas d’aides, assurez-vous comme des grands ») aurait tenu, ça, ici, tout le monde est d’accord.

                1. gameover

                  Oui pas d’aides et c’est mon premier message du thread.

                  Mais ce qui m’étonne c’est que tu rentres dans le détail en allant jusqu’à donner le détail par exploitation et indiquer que c’est du foutage de gueule administratif.

                  Si on rejette l’aide, on ne rentre pas dans le détail.
                  Sinon, là on peut dire « Ouais, même h16 trouve que c’est du foutage de gueule ».

                  Mais bon, allons-y.

                  Le site de la SICA à la page légumes (ils ne font pas de fruits) indique comme pays export : l’Allemagne, la Grande Bretagne, les Pays-Bas, la Belgique, l’Espagne, l’Italie, l’est de l’Europe, les États-Unis.

                  http://www.sicastpol.fr/le-frais

                  Mais pas de Russie sur tout le site : donc l’aide est une erreur ou alors c’était pour une caisse de 500kg de choux fleurs expédiés comme échantillon l’année d’avant… ou alors ce n’est pas eux qui ont exporté directement.

                  Là par contre tu relèves un point intéressant (c’est que l’Allemagne et les Pays Bas jouent le rôle de plateforme et donc concentrateur pour l’export et que ce serait eux qui ont donc touché les aides puisqu’étant exportateurs.

                  Et là peut-être que ces plateformes sont tenues de redistribuer cette aide, on ne sait pas.

                  Mais la question que l’on pourrait se poser aussi c’est pourquoi l’Allemagne et les Pays Bas alors que nous somme le pays avec le plus grand littoral et accès sur toutes les façades maratimes: Nord, Manche, Atlantique, Méditerranée… Et là on retombe sur nos fameux enc… de dockers de la CGT et cheminots de la SNCF avec lesquels on ne peut garantir l’embarquement de produits périssables.

                  Perso j’envoie tout à Anvers.

                  Hormis tout cela, cette aide est européenne et je ne doute pas que les lances à pognons bien françaises vont s’activer pour éteindre l’incendie.

                  1. Quiet Desperation

                    Traideur à ses moments perdus, bretteur en ligne, et sabbatique ingénieur, doté d’une intelligence de très peu inférieure à celle de l’une ou l’autre comédienne des Amériques, Gay Mover soumet roidement les évènements à sa sagacité, et vaticine sur un ton volontiers méprisant.

                    Comme il l’avoue lui-même sans détour, son esprit familier des Sphères est doué des plus belles qualités et « lui seul a des topiques sur tout », comme on le disait de Guizot.

                    C’est ainsi qu’après d’enivrantes expériences de phalanstère dans la Grande Ile du Sud, il a dessiné des bateaux – nay, des navires – des coques aux hélices, morigénant les fondeurs.

                    Nul ne serait étonné au reste, qu’après celui de Cray Malevil, il fût le concepteur caché du Programme Apollo : il n’est presque aucune branche des connaissances et des arts sur laquelle il ne puisse se croire du métier, de manière à en remontrer à chacun dans l’occasion.

                    Ajoutons à tous ces avantages, cadrant avec l’intrépidité de bonne opinion qu’il a de lui-même, une inspiration poétique lui autorisant une « Défense et Illustration du Pur Libéralisme », du plus pratique au plus éthéré, justifiant ainsi le mot d’un admirateur éperdu, selon lequel « cet homme supérieur a introduit le mysticisme dans les affaires »…

                    1. gameover

                      Welcome back… depuis la terre des frondeurs, patrie de Renan qui a dû réveiller ton saint-simonisme.

                      Comment as-tu su pour Apollo, je n’en ai jamais parlé ? :mrgreen:

      2. Flo

        Oh moi vous savez je m’en tamponne à un point!
        Je me dis juste que si j’étais un peu énervé et qu’on me proposais une indemnité pareille après avoir vendu à la populace qu’on allait me compenser les pertes dues aux décisions en politique étrangère, je ne suis pas sûr que ça me calmerait.

        1. gameover

          La réponse était à Before.

          Oui dans ce cas c’est la politique étrangère qui affecte les aigriculteurs. Mais pour tous les autres c’est la politique économique intérieure et la politique sociale.

          Il faut simplement que l’état s’occupe des domaines régaliens, point. Toutes ses interventions tournent au cauchemar, ce n’est déjà pas facile pour les entrepreneurs de prévoir donc encore moins pour l’état avec ses gros doigts.

    3. Aristarque

      Ce que vous êtes mauvaise langue ! Pfûûûhhh!
      L’indemnisation était de 3.530.453 € dont 3.530.100 € de frais administratif de traitement des dossiers . Faut pas croire que les administrations bossent gratos quand même. Elles ont des frais et des bonnes oeuvres, elles aussi.

  23. Jacques

    En France, nous n’avons pas encore exploré tous les champs du possible en matière de dirigisme et de collectivisme. Faisons confiance à nos élus…
    Comme aurait pu dire Coluche : jusqu’où s’arrêteront-ils ?

    1. Florian

      pourquoi s’arrêter quand personne ne grogne (trop fort)
      c’Est la belle vie d’être politicien à vie.

      tient, un autre truc drôle:
      https://www.youtube.com/watch?v=w0h9P9bnK6A
      Il y a des preuves scientifiques et c’Est relayé par des médias mainstream… mais non, au minustere de (l’education) lobotomie juvénile, on prefere continuer à programmer des cours de poterie et de lolcats.

      1. Jacques

        Je voudrais bien, Carpe Diem, au moins, nos constructivistes de tout poil seraient moins nuisibles dans les champs, surtout avec de bons coups de pied à l’arrière-train pour travailler plus vite… et puis au moins, ils apprendraient ce que c’est que le travail.

  24. carpe diem

    Dans le problème des maraîchers, viticulteurs, agriculteurs , éleveurs etc… il faut bien prendre compte leur histoire : dans les années 70, ils arrivaient à la préfecture de la Roche sur Yon avec quelques tonnes de fumier et ils obtenaient beaucoup. Chirac fut ministre de l’agriculture et il leur a accordé beaucoup car les syndicats étaient alors tout puissants, d’ailleurs on entendait qu’eux à la télé. Quand il y a eu la canicule de 1976, on a créé le fameux impôt sécheresse, beaucoup de maraîchers ont palpé un fric fou, à l’époque , je les connaissais bien, ils venaient s’acheter une voiture pour « placer les subventions ». Il faut préciser également que leurs syndicats ont toujours été vent debout pour qu’ils en viennent à cotiser plus pour la retraite et donc, revenir dans le giron du régime général, donc on les a laissés cotiser à minima et avoir les retraites en conséquence, c’était une fuite en avant, ils ont eu des retraites cadavériques. Donc on a fait ce que tout politique français sait si bien faire : créer des niches, on les a favorisés d’une autre façon en leur permettant de construire leur maison d’habitation sur du terrain non constructible pour le commun des mortels. C’est ainsi qu’on a vu des drames: des gens ont vendu à des affiliés MSA, des terrains agricoles, et ont vu avec rage construire une belle maison dessus 1 an après. Je ne sais pas si ce privilège existe encore , mais il reflète bien le mal français : corporatisme et pluie d’argent public dans toutes les arcanes du métier. Conclusion, il ne fait pas s’étonner qu’ils pètent un câble : la mondialisation, la règlementation à outrance, l’argent public qui se tarit, un syndicat affaibli, une profession humiliée, tous les ingrédients sont là pour que ça pète.

    1. MadeInCH

      Donc, si j’ai bien compris, selon vous, ils (les paysans) sortent du Paradis pour se retrouver dans le monde réel, et le choc est trop dur pour eux?

    2. yp

      Les dispositions pour la construction sur terrain agricole sont toujours en vigueur : Il faut être déclaré au régime agricole (pendant 5 ans il me semble), qui est une condition nécessaire mais pas suffisante : seules la construction de bâtiments directement liés à l’exploitation agricole sont autorisées – au rang desquelles figure le logement de fonction.

  25. Tracy La Rosière

    Que les paysans qui brûlent les locaux publics changent de cibles : allez brûler les belles demeures de cette bourgeoisie nauséabonde, engeance prétendument de gôche et, en réalité, vile crapule.
    Vous agirez pour le bien public et vous aurez l’assentiment de la majorité des citoyens « normaux ».
    Rappelons que la NORMALITÉS consiste avant tout à payer ses facture et à ne pas se conduire comme des porcs !

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/thomas-thevenoud-n-a-pas-non-plus-paye-edf_1578294.html?xtor=EPR-181-%5B20140923085210_39_nl_lexpress_quotidienne_8051_000RPT%5D-20140923-%5B______________________Thomas_Thevenoud_n_a_pas_non_plus_paye_EDF___________________002D95W%5D-%5BRB2D106H001BHJET%5D-20140923065800

  26. Karamba!

    Effondrement des prix des fruits et légumes. Personnellement en tant que consommateur je n’ai pas remarqué. Cela doit uniquement concerner le prix d’achat au producteur.

    1. Aristarque

      Même remarque. Je pense que cela est dû aux contrats d’approvisionnement des grandes surfaces qui ne permettent pas une adaptation fine aux variations de marché.

    2. gameover

      Moi la question que je me pose c’est pourquoi les agriculteurs, maraîchers etc… ne montent pas une chaîne de distribution de primeurs si le marché de la distrib est si juteux que ça…

      Perso je note simplement que le discounter du coin et le supermarché et le marché du dimanche ont exactement les mêmes prix aux promos près, sauf que sur le marché on peut marchander.

      Un marché le jeudi dans une cité du vivrensemble pas vraiment de souche a des prix nettement plus bas et ce sont les mêmes marchands que le dimanche dans le centre ville !

      Preuve que les prix s’établissent simplement suivant la loi de l’offre et de la demande et c’est bien. Si les gens veulent acheter des courgettes à 2.50E/kg c’est leur droit… perso le jeudi c’est 1E à 1.20E.

      C’est pour cela aussi que je pense que ce n’est pas près de péter… les gens ont encore des sous. Mais dans le marché du vivrensemble il commence à vraiment y avoir du monde, ça fait chier… les prix montent et y a plus de place pour se garer… salauds de pauvres !

    3. Kekoresin

      Le conditionnement mental y est pour beaucoup. On a fait croire aux blaireaux que les supermarchés allaient les transporter vers un eden consumériste qui leur permettrait d’avoir à défaut d’être.

      L’hégémonie de la grande distribution peut alors dicter sa loi. Il est vrai que de plus en plus de gens se fournissent en marge (comme je le fais pour le poisson, la viande, les fruits et légumes) mais ça reste marginal. Je ne fais d’ailleurs pas de pub sur les endroits où je vais car l’état considère que c’est illégal de vendre directement au consommateur (pas de TVA, pas de contrôle sanitaire indispensable et pas de calibration aux normes World Company). De plus, les bons plans sont faits pour rester confidentiels de peur de voir le peu de marchandises filer sous ton nez!

        1. Kekoresin

          VIVI! Je veux bien te donner mes coins à champignons si tu acceptes le fait que se sera la dernière chose que tu entendras avant la traversée du Styx 🙂

      1. channy

        Marge du hard discount sur les fruits et légumes autour de 35%, dans les supermarchés et hypers on passe a 40..sur la gamme fruits et légumes secs de 50% de marge mini.
        Il ne faut pas rêver, les Leclerc et consorts ne font pas venir les gens avec des promos sur les fruits et légumes.;mais si je casse le prix sur du Coca -Cola, du Nutella, des granola..là vous accourez..comme je ne marge déjà quasiment rien sur ces produits..5% de marge en plus ou en moins ne fera pas une grande différence par contre comme vous allez faire vos courses de la semaine, je vais bien me rattraper sur les fruits et légumes, surgelés, la boucherie, les ventes à la coupe..mais comme le clients aura fait une affaire sur le coca ou le Nutella il ne remarquera pas la note salée qu il a pris sur le choux fleur, les concombres etc
        @carpe diem
        « Les fruits et légumes sont toujours aussi chers et…..dégueulasses »
        Je me demande souvent s il y a des Agréeurs sur les plateformes de préparation des grandes surfaces
        carpe Diem quand vous allez chez un primeur vous pouvez encore trouver de bons produits, bon cela implique pour le gérant de se lever très tôt le matin pour aller sur le carreau et sélectionner ses produits..vous pouvez aller si on peut vous prêter la carte dans un cash and carry metro ou rien qu’à l’oeil nu vous constaterez la différence entre une tomate ou salade de grande surface et une tomate destiné au circuit RHF.
        Mais bon le prix est différent, la qualité se paye

    4. carpe diem

      les fruits et légumes sont toujours aussi chers et…..dégueulasses!
      C’est le plus souvent du hors sol, on appelle ça chez nous « la plante dans le coma », avec des tuyaux partout, nourrie par un vague liquide. Ca donne des tomates chères et insipides, des fraises qui ont goût de flotte, on voit dans les serres des mecs dans un brouillard dense avec un masque sur le nez, l’été, un petit avion déverse du blanc toute la journée sur les serres pour opacifier, le tout dans un boucan infernal, c’est un type de culture très répandu et les petites producteurs font de plus en plus de place à ces grosses exploitations. Ce n’est pas génial car c’est de la monoculture, je ne suis pas écolo-stalinienne, mais pas sûr que les abeilles apprécient.

      1. douar

        Euh…de la monoculture? en hors sol?
        C’est vrai qu’on fait de la tomate année après année sous serre, mais jamais sur le même substrat donc on ne peut pas appeler ça monoculture.
        Étant donné que c’est sous serre, la lutte biologique est plus facile, il n’y a pour ainsi dire, aucun produit de traitement de synthèse.
        Et pour le goût, un truc tout bête pour les tomates: tu les achètes et les laisses murir quelques jours, surtout pas au froid (c’est un tueur de goût), et après, tu assaisonnes et miracle, ça a du goût.

        1. Adolfo Ramirez Jr

          Il n’y a pas de problèmes de monoculture en hors sol. Ni pour les abeilles qui peuvent butiner partout.

      2. pouf pouf

        ouais, la salade qui pousse dans du polystyrène pour rejoindre un sachet en plastique thermosoudé, la boucle est bouclée.

  27. Flo

    Comment faisait-on pour vendre tellement de nos (forcément) remarquables fruits et légumes aux Russes (PIB / hab = 14 000 $) tout en étant obligés de se taper les (forcément) infâmes fruits et légumes espagnols (PIB / hab = 28 000 $ / hab) alors qu’ils font une concurrence (forcément) déloyale à nos valeureux producteurs?
    Quelque chose m’échappe.

  28. jacques goguy

    Le résultat de l’incompétence du ministre Stéphane Le Foll, mes pensées dérengent, elle proclame la vérité.
    Association Nationale des Victimes des Erreurs et Dysfonctionnements judiciaires.
    Jacques Goguy délégué ANVEDJ 79.
    Juriste bénévole, contre les administrations criminelles d’État.
    2, rue de Fief de la Croix
    79 330 St-Varent. Tél. 05 49 67 68 03.
    St-Varent, le 23 septembre 2014
    Madame le Agnès le Brun, maire.
    Place des Otages
    BP 47125
    29671 Morlaix Cedex.

    Objet : La prise d’otage des légumiers du Finistère. Pièce jointe la lettre au député Gilbert Collard.
    Lettre transmise au 1er Ministre.
    Lettre en recommandé avec avis de réception.

    Madame la Maire,

    Je comprends la colère, des légumiers ; n’est-il pas émouvant de voir les victimes perpétuellement accablées de tourments physiques, moral, d’impôts illégaux, proclamer la supériorité de la justice sur le système qui les écrase ; une société de consommation condamne les petites entreprises, c’est la désorganisation sociale de l’emploi.

    Ces personnes ont détruit un établissement public interlope ; le Code général des impôts, un maquignonnage, un décret de juillet 1950, il est illégal. Cette administration vole le peuple impunément, complice des politiques en place, nous spoliant de nos biens, nous versons à cette organisation crapuleuse plus de 50 % de notre salaire, ce qui est interdit par la loi.

    La TVA devrait nous affranchir de tous les impôts ; elle rapporte 419 millions d’euros par jour, taxe que nous payons sur tous les produits de consommation, vous avez un revenu minimum, soit 500 euros par mois, vous versez 100 euros de TVA à l’État. Cette organisation frauduleuse, prélève la CSG, l’ impôt sur l’impôt ; de l’ extorsion ; l’État couvre tous ces détournements.

    Je suis victime de cette organisation criminelle, complice de bandits qui m’ont spolié de la plus grosse fortune de France en 1999, un crime d’État ; cette escroquerie a détruit des dizaines d’entreprises, décimé des milliers d’emplois ; j’ai déclaré la guerre aux organisations sataniques, la justice, les impôts, les harpagons qui gouvernent, des incapables qui vivent de la misère du peuple.

    Toujours plus d’impôts aux grands donateurs publics ; exemple, l’assurance maladie de la Sécu qui distribu des millions d’euros à la formation des administrateurs syndicaux ; des salaires à des employés relativement médiocres 577 députés, 350 sénateurs, des retraites à des voyous qui devraient être en prison, exemple la famille Chirac, la liste est longue.

    Les incendiaires ne peuvent être coupables, dans ce monde inhumain, la contagion de la misère appelle à l’action, c’est une riposte à l’injustice ; les impôts ont cette fièvre chaude de l’argent volé. Pour information : la grève des SNUI l’équipe de Christian Boulais avait détruit des tonnes de fiches de contrôle fiscaux à la Seyne, Var ; à Lyon, ils ont jeté des dossiers fiscaux par les fenêtres, ils avaient l’intention de casser les ordinateurs ? Pour les SNUI il n’y a jamais trop d’impôts ! Ces individus n’ont pas été condamnés pour leur action destructrice.

    Dans l’attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Madame la Maire, l’expression de ma considération distinguée.

    Jacques Goguy.
    Pour plus d’informations sur Internet : voir – Juge cormery- suire ancien contrôleur général de la police- guillot flic – eric goguy- facebook jacques goguy etc..

  29. Béret vert

    REVENUS AGRICOLES et CEREALIERS

    – 18,7 % : c’est la baisse moyenne du revenu avant impôts des agriculteurs français en 2013.
    Il s’est établit à 29400 euros après 36100 euros en 2012, année record.

    Le recul le plus important est observé chez les céréaliers ( – 57,3 % à 24000 euros), les volaillers ( – 36,6 % à 20800 euros). (Le Point)

    Le revenu céréalier est très inférieur, en outre, aux prétendus 72.800 € de 2012 résultant de la première estimation de la CCAN, sans cesse mis en avant par le ministère de l’Agriculture pour justifier la redistribution des aides de la PAC au détriment des producteurs de grains. Il est d’ailleurs surprenant que cette estimation initiale ait été de 28 % supérieure aux 56.700 € en 2012 auxquels la CCAN aboutit aujourd’hui, un écart sans précédent à ce niveau d’expertise.

    La FNSEA s’interroge sur la « crédibilité » des chiffres annoncés pour le revenu de 2013, alors que ceux « publiés il y a un an sont faux, archifaux », fait valoir le syndicat jeudi dans un communiqué.
    Comment se fait-il qu’il faille attendre le mois de décembre 2013 pour se rendre compte enfin que des chiffres publiés il y a un an sont faux ?
    http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/revenu-2013-quelle-credibilite-pour-les-chiffres-avances-fnsea-81541.html

    Orama : « Les choix annoncés par les pouvoirs publics en octobre pour la redistribution des subventions de la Pac sur la période 2014-2020 apparaissent comme fragilisant gravement les exploitations productrices de céréales et d’oléoprotéagineux.
    Mise en oeuvre cette année, une telle redistribution aurait conduit à un revenu avant cotisations sociales de l’exploitant de 14.000 €, soit un revenu quasi nul après paiement de ces cotisations. Dans les régions ayant souffert de difficultés climatiques, elle aurait généré de nombreuses situations de revenu négatif ».

    FNSEA : « il est très regrettable que les acteurs du monde agricole, y compris les pouvoirs publics, aient eu des chiffres erronés sous les yeux pendant un an, en pleine réforme de la PAC.

    Les producteurs de viande bovine ont quant à eux, vu leurs revenus diminuer de 8 % à 19800 euros. Les revenus des viticulteurs ont progressé de 32,9 % à 52600 euros en 2013. (Le Point)

    Coordination Rurale : « Le revenu moyen des moyennes et grandes exploitations atteint tout juste son niveau d’il y a 15 ans (-18,7 % par rapport à 2012) », explique la CR qui rappelle que « les coûts de production sont en hausse constante et toujours bien supérieurs aux prix à la production »

    http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/revenu-2013-toute-l-agriculture-s-enfonce-dans-la-crise-coordination-rurale-81582.html

        1. gameover

          En général mes commentaires sont documentés. Je mets peut-être moins de liens depuis que c’est modéré version djihad mais la source est indiqué ou on peut googler ce qui est etre guillemets.

          Le problème avec les liens indiqués là c’est que les données sont bidons ou biaisés : on parle de revenu des agriculteurs en citant uniquement les revenus agricoles et non les revenus non-agricoles (fonciers par exemple). Et quand ils font une moyenne ils incluent le gars qui a une parcelle de 1ha en indivision depuis 50 ans et louée au paysan du coin pour 3 cotes de porc.

          1. La Coupe Est Pleine

            Quand le prix du bovin vivant tombe de 40% en 15 ans.
            Que toutes les céréales chutent de 50%.
            Il n’y a pas besoin d’une armée d’ingénieurs NASA pour comprendre que le revenu des agriculteurs actifs va tomber ….

            Mais comme l’a bien nommé H16 « le repaire de mafieux qu’on appelle MSA, ne veut pas le voir de cette manière.

  30. channy

    sans rapport mais peut être MadeinCh pourra nous éclairer

    Les Suisses auraient ils péter un câble? ou bien ils auraient décidé de prendre H16 aux mots et de créer eux aussi cet immense gouffre à pognon que le monde entier nous envie?

    http://www.lessentiel.lu/fr/news/story/31338613

    Une caisse maladie d’État bientôt créée en Suisse?
    La gauche helvète demande aux Suisses de voter pour la création d’une caisse d’assurance maladie de l’État et de renoncer à leurs assurances privées, en équilibre financier depuis des années.
    En Suisse depuis 20 ans, les coûts de la santé ont augmenté de 80%, les cotisations de 125%, cela ne va plus, cela doit changer», a expliqué Michel Matter, ophtalmologue et président de l’association des médecins genevois, qui plaide pour la fin du régime privé d’assurance santé. Pour la gauche, seule une caisse publique peut stopper cette «explosion» des cotisations et garantir leur utilisation efficace et transparente. Les défenseurs du référendum accusent par ailleurs les assureurs de mettre les citoyens mauvais payeurs sur liste noire pour inciter les médecins à ne pas les soigner.

    Les caisses maladie, qui selon la loi ne doivent pas réaliser de bénéfices dans l’assurance maladie de base, sont aussi accusées d’utiliser les cotisations pour financer leurs campagnes de publicité. Tout résidant suisse, y compris étranger, a l’obligation de s’assurer pour les soins médicaux de base. Mais chacun peut choisir sa caisse maladie parmi les 61 existantes. Les cotisations, appelées «primes», sont individuelles, indépendantes du revenu et varient en fonction de la caisse maladie, de la classe d’âge et de la région de domicile. Les assurés peuvent obtenir des rabais sur leurs cotisations en choisissant par exemple une franchise plus élevée (les franchises allant jusqu’à 2 500 francs suisses, soit 2 065 euros) ou une limitation du choix du médecin.

    «En Suisse nous n’avons pas de déficit»

    En 2012 (dernières statistiques disponibles), sur les 709 francs suisses (550 euros) de dépenses moyennes de santé par mois et par personne, les malades ont dû débourser au final un solde de 178 francs. Pour le gouvernement, le Parlement et la droite, ce système de libre-concurrence a fait ses preuves et n’engendre pas de dettes, contrairement à ce qui se passe en France, en Italie ou au Royaume-Uni. L’initiative ne prévoit pas de modifier ce système d’assurance maladie à la carte mais la droite craint qu’à terme les cotisations soient fixées en fonction des salaires, et non du lieu de domicile et de l’âge.

    «En Suisse nous n’avons pas de déficit, c’est un système qui est sain. On peut effectivement dénoncer un manque de transparence de certaines caisses d’assurance maladie, mais ce n’est pas l’étatisation des caisses maladies qui va résoudre ces problèmes», a souligné Ivan Slatkine, vice-président du Parti Libéral-Radical (PLR, droite). Marie Steinauer, pharmacienne à Genève, juge l’initiative «floue» et trouve surtout que le déficit de la Sécurité sociale en France «ne fait pas envie». Pour la droite, l’augmentation des cotisations est inéluctable et s’explique par la hausse des coûts engendrés par le vieillissement de la population et l’utilisation de technologies toujours plus modernes.

    Très attachés à la libre-concurrence, les Suisses étaient 54% à rejeter la proposition soumise à référendum, selon des chiffres publiés la semaine dernière par l’institut de sondage gfs.bern. 38% des sondés se disaient favorables, et 8% étaient encore indécis. Pragmatique, Olivier Chappaz, avocat genevois, résume: «Je pense qu’on peut garder le même système mais essayer de faire en sorte que les assurances redistribuent vraiment la totalité des primes qu’ils perçoivent pour la partie obligatoire aux assurés».

    1. MadeInCH

      C’est l’initiative de « La Caisse Unique », à la française.

      Aucune chance que ça passe la votation.

      La gôche va encore se prendre une baffe.

      J’ai déjà voté par correspondance. Je vous laisse deviner quoi.

  31. vodkaman

    ok, rien à voir avec la choucroute, mais là… on atteint le zero absolu de l’incompétence…
    http://www.lefigaro.fr/international/2014/09/23/01003-20140923ARTFIG00442-le-retour-en-france-de-trois-djihadistes-presumes-vire-au-fiasco.php#xtor=AL-201
    les trois djihadistes présumés ont été arrêtés mais bon, pas trop en fait…

    laissez moi vous présenter ma copine GuanYin, déesse de la miséricorde et qui s »entraine d’arrache bras au pour les prochains championnats du monde de facepalm organisés par Nanard Cazeneuve…
    http://french.visitbeijing.com.cn/play/culture/n214988138.shtml

    1. Aristarque

      Nous eûmes semblable opération médiatoque (pas de typo, pour les distraits), montée par un pouvoir soce dirigé par le mentor du Pédalonaute, connue comme l’ épisode des (terroristes) irlandais de Vincennes qui tourna également en eau de boudin…. Trois décennies pour rien.

      1. Quiet Desperation

        On a les meilleurs (Keystone) Cops du monde…. déjà, n’est-ce pas, Nehmouche arrêté par hasard, c’était bien, mais là, on touche au grandiose…

            1. Quiet Desperation

              Il est vrai que l’on ne peut étendre à l’infini les missions de nos Forces de Sécurité : traquer le petit poivrot de souche – tout comme le conducteur français excédant le 130/110/90/50/30 – cela suffit à occuper nos Gendarmes et Policiers…

              Par surcroît, la chose rapporte au Budget de l’Etat et permet des mouvements de menton avantageux.

              En revanche, arrêter les terros, c’est plutôt dangereux, en général, c’est généralement eux qui exigent des rançons, et puis, en cas de « bavure »… n’est-ce pas… il va falloir essuyer les critiques bien-pensantes… Au niveau com’, pas top, quoi…

                1. gameover

                  Je crois quand même que ça va rester dans les annales et que ça nous promet de beaux dessins humoristiques…

                  Les 3 djihadistes se sont présentés devant la gendarmerie, ont sonné mais la gendarmerie était fermée 😀 . Ils ont alors attendu bien gentiment 20 minutes que les gendarmes de Lodève arrivent…

                  Coup de fil et…

              1. Aristarque

                Werther, tu as oublié dans l’ éventail des vitesses maximales, les 70 (qui pleuvent maintenant 1.500 m de part et d’autre de la moindre intersection d’ un chemin vicinal avec la route principale, même si le chemin vicinal est orné d’ un Cédez-le-passage ou d’ un stop, le 80 pour les plus de 3,5T (au lieu du 90, ce qui fait du beurre pour les radars en poteau vert et malgré leur bridage électronique), le 45 dans les communes dont la mienne (il parait que ce n’ est pas légal, idem pour les zones 15 parce que 30, pfuuuu

    2. gameover

      C’est énorme ce truc…
      Tout est sous contrôle… presque… euh tropa en fait !
      Les djihadistes sont priés d’atterrir à l’aéroport prévu zut !

  32. Kekoresin

    Etat voyou qui s’étonne de voir la jacquerie envahir les campagnes! La justice ok, mais alors pour tous et avec la même célérité pour les politiciens. On brûle d’un côté et on assassine par procuration de l’autre.

    Notre système a engendré un monstre au fil de nombreuses années, une hydre aux multiples têtes mais sans âme qui dévore les enfants dont elle a la garde. Mais la grogne gagne du terrain et l’armée des spoliés grossit y compris dans des rangs inédits de gens aisés venant, l’air hagard, quémender un étalement de l’impôt. L’hémoragie de la dépense dans des organismes aux multiples échelons ne peut plus être contenue par une création de richesses qui s’affaiblit à un rythme exponnentiel. Les rangs des cotisants se délitent et n’arrivent plus à nourrir ces bouches insassiables qui grouillent dans les bureaux innombrables en comptant les morts avec une précision et un cynisme digne d’un régime SS.

    1. Quiet Desperation

      Deux extraits assez pertinents de lectures de vacances :

      « Les Impôts sont le pillage des oisifs sur les classes laborieuses » Blanqui en 1832, l’ironie étant que les rôles sont inversés….

      et Béranger, hein, inattaquable, n’est-ce pas ? ; en 1847 :

      « Voyez cette succession ininterrompue de ministres plébéiens ! Où auraient-ils appris à gouverner, ces financiers, ces professeurs, ces avocats ? Ils arrivent affamés, et suivis d’une meute de créatures également faméliques. Il faut rassasier tout cela, et la France leur est jetée en proie. »

      1. Aristarque

        Saines lectures, effectivement! Que dirait ce pauvre Auguste B. de nos jours ? Pas sûr que la FP qui se pense utile et nécessaire voire indispensable à la tenue du pays, goûte pareille sentence! :mrgreen:

  33. ROULTABILLE

    Erreur de manip, ou fin de course octroyé ?.
    Toujours est -il quand matière de Rsa ? j’ai donné poussé par mon entourage qui ne concevait pas que je vive dans la Misère !.
    Il faut être réaliste !
    Pol emploi ?….
    Apec ? ?…
    J’ai 55 ans, et j’ai fait dernièrement des ménages pendant que je vendais notre Maison Familiale dans le Sud-Est-France !.
    Je ne veux plus entendre ce qu’il se passe ( une bulle ! > misère ) là bas. Je ne peux plus lire une telle prose du conseil général du Var.
    J’ai vendu, au prix du marché fin 2013. Et j’ai fait mes valises !.

    Tout une construction d’un passé après guerre est aujourd’hui mort !. Face aux frais de déménagement, certains me disent > Abbé Pierre.
    Mais  » Certains ne connaissent pas la Vie des Miens ! ». Et n’imaginent pas ce qu’il y a dans mon Coeur !.

    Au temps des Miens et ce qu’ils m’ont transmis ?.
    Au temps du Gps ?………. Il y a encore du chemin à faire en matière de fiabilité !!!!. Et çà date de ce mois !.
    Vos Gps sont en panne ?, que faites-vous ?………. Hein ?!.
    Juste comme çà !.

  34. La Coupe Est Pleine

    Pendant ce temps à Tarbes, c’était « nuit du fumier », soit des troubles festifs habituels, avec une odeur subtile en plus, pour protester contre le 5° pilier du plan anti-nitrates.

    Et bien vous savez quoi ? Le lendemain Mr Cazaubon président de la FDSEA (baron local de FNSEA LE syndicat agricole) a convoqué les « fauteurs de troubles » !!!!!
    Ben oui faut pas déconner avec l’ordre public ! Surtout quand c’est pas conforme à la doctrine syndicale …..
    Putain de pays communiste !

    Sinon je pense trouve votre article parfait, tout est dit et bien mieux analysé que ne le feront jamais aucun journaleux main-stream ! (Comme toujours)

  35. La Coupe Est Pleine

    Au fait, pour Thévenoud la liste s’allonge : EDF a lancé une mise en recouvrement des années impayées …. Ce type était vraiment économe !

    1. Black Mamba

      Il n’y a pas à dire deux poids et deux mesures dans ce pays …
      J’ai égaré ma facture France Télécom , je la retrouve au bout de quelques semaines , je la régularise aussitôt la situation et, Paf ! 🙄 le surlendemain coupure de ma ligne…
      Très mauvaise 👿 , je fais aussitôt le dégroupage et passe chez Free.

Les commentaires sont fermés.