Encore du rififi à Peintures Sanitaires S.A.

Au sein de Peintures Sanitaires SA, la vie n’est pas toujours rose et c’est justement ce changement de couleur qui pose de graves soucis aux uns et aux autres. Le changement, c’est maintenant peut-être, mais surtout, c’est difficile.

—-

De : martine.aubry@ps.fr
À : etats-generaux@ps.fr
CC : redaction@jdd.fr
CCi : manuel.valls@ps.fr, françois.hollande@lafrance.fr

Sujet : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte

Chers collègues,

La politique commerciale de la boîte pose actuellement des soucis. Très manifestement, Peintures Sanitaires rencontre à nouveau des problèmes à écouler sa nouvelle gamme et notamment les roses, à commencer par les plus pâles, que la direction s’obstine à produire et tenter de revendre un peu partout. Regardons la vérité en face : la politique menée depuis deux ans, en France, comme presque partout ailleurs en Europe, s’est faite au détriment de la croissance. On avait déjà bien du mal à vendre nos pigments, mais la tendance s’est aggravée. Et puis le directeur commercial est nul. Il ne fait que des petites magouilles avec son petit clan. Il n’est pas capable de faire confiance aux autres.

Il nous faut trouver au plus vite le bon réglage pour éviter de sombrer.

——————–

De : benoit.hamon@ps.fr
À : martine.aubry@ps.fr
CC : redaction@afp.fr
Sujet : RE : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte

Martine,

Je trouve que tu as tout à fait raison. La politique générale menée par le président François, et les actions commerciales entreprises par Manuel ont pas mal réduit les capacités d’intervention de la maison-mère. Je soupçonne le président François d’avoir fait exprès d’enliser la situation pour favoriser un désastre commercial en 2017.

Sache que tu as tout mon soutien.
Bises
Benoît

——————–

De : jc.cambadelis@ps.fr
À : manuel.valls@ps.fr
CC : benoit.hamon@ps.fr ; orelifilipeti@ps.fr
CCi : redaction@afp.fr
Sujet : RE : RE : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte

Manuel,

Tu trouveras en attachement le dernier e-mail de Benoît qui dit des trucs pas cool à ton sujet. Pour que les choses soient bien claires, je tiens à te dire tout mon soutien et je regrette ouvertement une attitude déplorable et pas loyale de nos deux anciens VRP.

Cordialement
J.C.

——————–

De : benoit.hamon@ps.fr
À : aurelie.filippetti@ps.fr
Sujet : TR : RE : RE : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte
stfu noob
Salut Aurélie,

Comme ce gros noob de Carambadélice n’est pas foutu d’écrire ton adresse e-mail correctement, je te forwarde son mail où il fait son gros suce-boule avec Manuel.
Bises
Benoît

——————–

De : aurelie.filippetti@ps.fr
À : jc.cambadelis@ps.fr
Sujet : RE : RE : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte

J.C.,

D’abord sache que je n’ai aucune leçon à recevoir de qui que ce soit. Je dois des comptes à mes clients et puis c’est tout. Et puis même je te ferai dire aussi que mon adresse e-mail c’est aurelie.filippetti@ps.fr et pas orelifilipeti@ps.fr et que si tu continues je vais voir la DRH pour harcèlement moral.

——————–

De : benoit.hamon@ps.fr
À : jc.cambadelis@ps.fr
Sujet : Ton soutient à Manuel / politique commerciale de la boîte

J.C.,

J’ai lu ton e-mail avec attention et je te sens un peu tout stressé, pas zen. Il ne faut pas réagir avec ses nerfs dans ces cas-là. Même si tu n’es pas d’accord avec ce que Martine, Aurélie et moi nous disons, sache que j’ai ma cohérence et j’essaie d’être utile à mon entreprise. La peinture, le ripolinage, les couches de surface, l’opaque ou le mat, ça me connaît. Simplement, je dis : diluer le rose-foncé qui a fait notre force à Peintures Sanitaires, ça ne donne pas de résultats. Je dis stop. Voilà.

Sans rancunes
Benoît

——————–

De : martine.aubry@ps.fr
À : jc.cambadelis@ps.fr
CCi : aurelie.filippetti@ps.fr ; benoit.hamon@ps.fr
Sujet : TR : Prove your manliness! Take ÜberDik and be a man!

It’s finally a proven theory! 2 amazing ways to enlarge your manhood – no need to dream…you can now expand your penis upto 3 inches GUARANTEED!
If you don’t like our product we don’t want you to keep it. Return it for 110% back! Doctor’s have been working years to create such a product and have finally come up with a no side affect herbal pill guaranteed to work Pills info [click here], and also a patch similair to the quit smoking patch.
-Penis Patches info [click here].

——————–

De : jc.cambadelis@ps.fr
À : stephane.le-foll@ps.fr
Sujet : les boulets

Salut Stéphane

Tu interviens quand tu veux au sujet des gros boulets. Si tu dois prendre la parole, je crois que c’est maintenant.

Cordialement
J.C.

——————–

De : stephane.le-foll@ps.fr
À : benoit.hamon@ps.fr
CC : manuel.valls@ps.fr
CCi : redaction@afp.fr
Sujet : RE : RE : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte

Benoît alors bon je trouve hein tout de mème que tes propos ont surement dépassé ta penser parce que bon le budget, ce n’est pas une décision anodine, n’est-ce-pas-. Franchement ne pas soutennir le budget alors qu’on est dans une passe dificile, c’est pas correc. IL Ya des devoirs que quand on est dans une majorité, la question budgétaire est essentielle d’abor. Donc il y a un manquement au devoir. Une limite a été franchie et la cohérence serait que tu quitte Peintures Sanitaires.

Voilà.

——————–

De : benoit.hamon@ps.fr
À : stephane.le-foll@ps.fr
CCi : aurelie.filippetti@ps.fr ; martine.aubry@ps.fr
Sujet : genre comment tu te la joues

Le Foll,

D’où que tu rêves ça que je vais quitter Peintures Sanitaires ? Et t’es qui pour me parler cohérence quand on voit ta coupe de cheveux alors qu’on est au 21ème siècle ? Je te rassure, je ne vais pas quitter Peintures Sanitaires.

Benoît

——————–

De : aurelie.filippetti@ps.fr
À : benoit.hamon@ps.fr
Sujet : RE : genre comment tu te la joues

lolSacré Ben. J’ai bien lolé comment tu as remis Le Foll a sa place. Frondeur FTW.
Biz
ORly

——————–

De : manuel.valls@ps.fr
À : GROUPE-PS@ps.fr
CC : martine.aubry@ps.fr ; redaction@afp.fr
Sujet : RE : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte

Chers tous, chère Martine,

Il est vrai qu’il y a un grand désarroi, de l’inquiétude pour l’avenir, de la colère aussi. On l’a bien vu lors de la dernière campagne de communication locale et européenne : je pense que nous aurions dû faire dès 2012 un constat plus clair sur notre situation, pour éviter la crise à Peintures Sanitaires. Néanmoins, des réformes ont été lancées. À Peintures Sanitaires, il faut en finir avec les équipes de VRP passéistes, ceux qui s’attachent à un passé révolu et nostalgique, aux rouges qui ne firent notre succès que pendant les Trente Glorieuses. La seule question qui vaille, c’est comment orienter la modernité pour accélérer l’émancipation des individus et leur apporter du bleu, du blanc, du vert et peut-être probablement, du brun.

Et puis, à bien y réfléchir, Peintures Sanitaires, c’est daté. Ça ne signifie plus rien. La peinture pour les sanitaires, ça a été une merveilleuse idée, une splendide utopie qui nous aura permis d’amener le rouge et le rose vif dans les salles de bains, les toilettes de tous les Français. Mais voilà : c’était une utopie inventée contre le bleu layette, le vert pastel et le blanc neutre des salles de douches du 19ème ! D’ailleurs, allons plus loin : pourquoi ne pas bâtir une maison commune de toutes les peintures progressistes ?

Tous, nous devons nous réinventer. Chers tous, chère Martine, je nous souhaite bon courage.

Manuel

——————–

De : claude.bartolone@ps.fr
À : manuel.valls@ps.fr
CC : redaction@afp.fr ; GROUPE-PS@ps.fr
Sujet : Re: RE : RE : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte

Manu,

Ici, à la compta, on trouve que tu perds ton temps avec des broutilles. Concentre-toi donc sur ton travail, laisse ce débat aux vendeurs dans les rayons des agences locales. Franchement, là, remballe ta rengaine. Je pense que ce n’est pas le meilleur moment pour pousser cette chansonnette. L’idée même de changer le nom de la boîte, ce n’est pas la première fois que tu l’as eue, et je te dis : cher Manuel, c’est une faute.

Claude

——————–

De : emmanuel.macron@ps.fr
À : manuel.valls@ps.fr
Sujet : problème de toner

Bonjour Monsieur Valls

Juste pour signaler qu’il n’y a plus de toner dans l’imprimante de la salle 102. Je ne pourrai pas imprimer le dossier « Réformes Super Importantes » avant au moins deux semaines, le fournisseur ne passera pas avant. Et aussi, j’ai renouvelé les dosettes de café (ça fera 28€, j’ai conservé la facturette).

Bien à vous
Emmanuel

PS : pourrais-je passer vous voir pour faire signer ma convention de stage ? C’est impératif pour avoir mon U.V.

——————–

De : martine.aubry@ps.fr
À : claude.bartolone@ps.fr
CC : aurelie.filippetti@ps.fr ; benoit.hamon@ps.fr
Sujet : RE : Re : RE : RE : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte

>
> « Concentre-toi donc sur ton travail »
>

Pan dans les dents.
Bien dit Claude. T’as bien remis l’avorton à sa place.
Merci.

——————–

De : bastien.millot@bygmillion.fr
À : jc.cambadelis@ps.fr
CC : manuel.valls@ps.fr ; martine.aubry@ps.fr
Sujet : offre commerciale à saisir

Monsieur Cambadélis,

bygmillionJe me permets de vous recontacter pour vous proposer notre aide en matière de communication et d’événementiels. En effet, à la suite de l’actualité chargé que votre entreprise traverse, je pense utile de venir vous présenter les offres commerciales particulièrement intéressantes de notre société spécialisée notamment dans la relation média.

Avec un chiffre d’affaire de plusieurs millions d’euros et un ingénieux système de rétro-commissions, vous aussi pouvez à la fois optimiser vos événementiels et participer au lissage de votre trésorerie. Avec nous, les opérations financières complexes n’auront plus de secret pour vous et vous pourrez en surcroît rester assurés d’une communication efficace envers tous vos partenaires.

Mettez la presse à votre service, utilisez enfin le plein levier d’une publicité taillée sur mesure : faites appel à Bygmillion.

Dans l’attente de votre retour, veuillez agréer cher monsieur l’expression de nos salutations distinguées

B. Millot, PDG – Bygmillion Group

——————–

De : arnaud.leroy@ps.fr
À : manuel.valls@ps.fr
CC : redaction@afp.fr; arnaud.montebourg@ps.fr
Sujet : RE : Re : RE : RE : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte

Manuel,
Il y a d’autres urgence et priorités pour la boîte que d’en changer le nom. La cosmétique, hein, c’est pas du réformisme.

——————–

De : arnaud.montebourg@ps.fr
À : arnaud.leroy@ps.fr
Sujet : RE : Re : RE : RE : il faut réorienter la politique commerciale de la boîte

>
> Il y a d’autres urgence et priorités pour la boîte que d’en changer le nom. La cosmétique, hein, c’est pas du réformisme.
>
C’est un peu cheap shot, mais ça fait du bien.
Thanks bro’ !

thanks bro

——————–

De : michel.rocard@ps.fr
À : francois.hollande@france.fr
CC : redaction@afp.fr
Sujet : 2017

Cher François,

Juste un petit mot pour te dire que je te déconseille de te représenter à la tête de France.fr. Et puis, je ne pense pas que tu le pourras, de toute façon, ni probablement que tu le souhaites.

Amitiés
Michel

——————–

De : francois.hollande@france.fr
À : michel.rocard@ps.fr
Sujet : Re : 2017

Mais qui êtes-vous ?

——————–

De : francois.hollande@france.fr
À : manuel.valls@ps.fr
CC : redaction@afp.fr
CCi : martine.aubry@ps.fr
Sujet : Au sujet de ta médaille

Mon très cher Manuel,

Comme on va se voir bientôt pour la remise de la médaille « Meilleur VRP 2014 Peintures Sanitaires », je tenais à te dire que j’évoquerai dans le discours un de tes prédécesseurs, ancien patron des équipes commerciales de terrain, Jules Clémenceau. C’est cadeau, pour te faire plaisir, parce que je sais que c’est une des figures qui te sert de référence. Et puis, ça tombe bien, c’est un personnage controversé, y compris au sein de Peintures Sanitaires. Je connais bien son parcours, parcours très long.

Quelque part, ça te laisse grand espoir, hein ?

——————–

De : martine.aubry@ps.fr
À : francois.hollande@france.fr
Sujet : Re : Au sujet de ta médaille

>
> Quelque part, ça te laisse grand espoir, hein ?
>
Oh joli le tacle !

pwned

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires199

  1. Woodi

    Râââ lalala j’ai craché tout mon thé sur l’écran. 😀
    Le rire nous empêche de devenir dingues…

  2. petit-chat

    Merci pour la rigolade, ça fait du bien.
    Condoléances pour les Peintures Sanitaires, on ne les regrettera pas, « do not RIP »..

  3. max

    Marrant de les voir s’envoyer des bourre pifs en pleine poire après avoir sauté de l’avion sans parachute.

  4. Kloupa

    On voit bien aux fautes qu’il y a de nombreux illettrés dans la bande, et que le président, qui ne reconnait plus Michel Rocard, son ancien, est atteint d’Alzeimer.
    La boiîte Peintures Sanitaires va donc couler, et entraîner la maison-mère France s.a….

  5. carpe diem

    Magnifique, je parie que le petit bonhomme sur la photo est le fils de H16, il a l’air terriblement pugnace…. En tout cas, un bon moment de rigolade dans ce monde de brutes, bisous!

  6. Kazar

    HS, mais important, lu sur le site du Monde ce matin :
    « Le refus de s’assujettir à la Sécurité sociale sera désormais passible de peines plus lourdes. L’Assemblée nationale a adopté, jeudi 23 octobre, un amendement déposé principalement par les radicaux de gauche, qui vient renforcer ces sanctions. »
    « Toute personne qui, par quelque moyen que ce soit, inciterait les assujettis à refuser de se conformer aux prescriptions de la législation de Sécurité sociale, notamment de s’affilier à un organisme de sécurité sociale, ou de payer les cotisations et contributions dues, sera ainsi passible d’un emprisonnement de deux ans et/ou d’une amende de 30 000 euros, selon ce texte – contre six mois de prison et 15 000 euros d’amende aujourd’hui. »
    « Autre nouveauté apportée par l’amendement, toute personne qui refuse délibérément de s’affilier ou persiste à ne pas engager les démarches en vue de son affiliation sera punie d’un emprisonnement de six mois et/ou d’une amende de 15 000 euros. »
    Quand je vous parle de la dictature socialiste…

    1. Caton

      Oui, bon, c’est marrant, mais c’est toujours « un organisme ». Amariz en est un. Rien de changé, juste essayer de faire peur, comme d’habitude.

      1. gameover

        Oui rien de nouveau et au contraire ça valide une fois de plus le fait que l’on peut s’assurer ailleurs à « un organisme de sécurité sociale » .

        1. Adolfo Ramirez Jr

          C’est bizarre, quand il s’est agit de m’affilier à la CMU, ça avait l »air moins urgent et impératif…

          1. Nocte

            Te passer à la CMU « c’est pas facile » (c)(t)(r). Quitter le rsi quand tu retournes au régime général, c’est encore pire.

      1. Kazar

        En fait, ça existe déjà, c’est l’exit-tax (ils ne sont même pas foutus d’écrire en français) :
        « Cet impôt vise à dissuader ceux qui veulent transférer leur domicile fiscal à l’étranger.

        Applicable depuis le 3 mars 2011, l’exit tax consiste à soumettre à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux les plus-values latentes constatées lors du transfert du domicile fiscal à l’étranger.

        1. DoM P

          Oops… Je l’ai raté, celle-là… Faillait que je leur dise que je partais ?
          Ah… Bon… Ben tant pis… 😀

          Bande de guignols… Quand on part pour des raisons fiscales, on peut se permettre de le faire discrètement…

    2. « Toute personne qui, par quelque moyen que ce soit, inciterait les assujettis à refuser de se conformer aux prescriptions de la législation de Sécurité sociale, notamment de s’affilier à **un** organisme de sécurité sociale »

      Comme d’hab. On agite un drapeau pour faire peur, mais le texte n’a pas changé. Tant qu’on incite à quitter la Sécu pour UN AUTRE organisme de sécu, on est dans les clous.

      1. Kazar

        Oui, mais tout le monde ne connait pas la nuance, et on ajoute une nouvelle infraction à la fin du texte. Destiné à faire peur, je suis bien d’accord, mais néanmoins scandaleux.

        1. gameover

          J’ai un gros doute Kazar sur la portée d’un tel « jeu de mots ». Au contraire de brouiller elle pourrait plutot faire prendre conscience que c’est possible.

          Entre « choisis un fruit » et « prends ce fruit » il y a une différence que l’entrepreneur lambda comprend très bien sinon il n’aurait pas idée de monter sa boîte. On ne s’attend pas à ce que ce soit les salariés qui s’y collent en premier : l’initiative doit venir de l’employeur (cf Buffalo Grill). J’avais essayé pour ma part avant de démissionner de ma précédente boîte… peine perdue, les early birds sauf rares exceptions seront les sociétés de moins de 50 personnes.

          Perso la question que je me poserais c’est plutôt de savoir si le terme « organisme de sécurité sociale » est bien défini quelque part. J’en doute mais ce dont je suis certain c’est que nulle part il est écrit une couverture type (minimale) qu’un tel organisme devrait assurer ou alors ça date d’hier soir.

      2. RBF

        En êtes-vous sûr et certain ?

        Je viens de recevoir un courrier de la CPAM pour le moins consternant, dans lequel rien n’est clair concernant les soins en Suisse, et dans lequel on m’invite à faire les démarches au plus tôt pour rejoindre le système collectiviste. Propagande à l’appui, pour sûr, je serai bien mieux à la sécu que dans mon assurance privée actuelle…

        Je ne veux pas faire ces démarches. Par contre, il n’y a plus d’assurances privées. Les assurances privées ont même eu obligation de donner tous les noms de leurs assurés. La preuve en est c’est que la CPAM sait que j’existe, et compte bien me piquer 8% de mon salaire.

        Cet état moisi a délibérément détruit le peu qui restait des assurances privées. Ainsi, plus personne ne pourra jamais dire haut et fort que les assurances privées marchent mieux pour nettement moins cher.

          1. RBF

            H16,

            Je ne cherche pas à quitter la sécu, mais après avoir en été banni (ainsi que ma femme et mes enfants fut un temps), je ne veux plus y revenir.

            Je suis hors sécu depuis plus de 15 ans. Mon problème n’est pas de quitter la sécu, mais de ne pas que l’on m’oblige à y revenir.

            C’est différent.

            De toute manière, je ne ferai jamais les démarches. Je suis curieux de voir ce qu’il va se passer si je ne les fais pas…

            Mais, il me faut une assurance……..

            1. gameover

              Tu fais bien ce que tu veux mais il semble que tu ne te rends pas compte à qui tu as à faire (affaire?). Au bout de quelques relances, si tu fais le mort ça va très vite jusqu’au blocage de compte car ton problème sera que tu contreviens à la loi si tu n’as pas d’assurances.

              Et il y a il me semble une option à prendre (dans le sens de « qui ne dit mot consent »)

              Contrairement à ce que tu crois le site « quitter la sécu » s’occupe aussi de cela.

              Googler claude reichmann frontaliers suisse
              … et tu tombes sur ce genre de document au hasard

              http://www.claudereichman.com/articles/reponse_frontaliers.pdf

              1. RBF

                Et bien je serai le prochain exemple à suivre….

                Je ne veux pas de la sécu. Je ne ferai pas les démarches pour s’y affiler. Je ne veux pas être tondu bien ras.

                Ma foi, on verra bien, je vous tiendrai au courrant…

              2. RBF

                Très intéressant. En venant ici me vient une envie irrésistible de me battre contre les systèmes communistes.

                Tu sais que ce décret ne concerne que les frontaliers franco-suisses ? Pas les franco-allemands, franco-belges, franco-italiens… Bizarre, non ?

              1. RBF

                Alors oui,

                Merci pour les conseils. Je vais droit voir vers eux. Par contre, je mets de côté les sommes infernales que l’on me demande au nom de « l’équité et l’universalité ».

                Juste une question: est-ce que le droit communautaire prime sur le droit français ?

                Bref, on s’en fout pour finir. Ma femme, très contrariée par ce que l’on va me piquer, souhaite aussi un déménagement de l’autre côté de la douane…

                1. « est-ce que le droit communautaire prime sur le droit français ? »
                  Oui. Sans l’ombre d’un doute.

                  1. RBF

                    J’ai regardé ce que propose Amariz. Je vais les contacter car je n’ai pas besoin de l’assurance accident (juste la maladie, je cotise en Suisse pour l’accident).

                    Je prends le risque de ne pas répondre à la CPAM, si ce n’est: « bande d’enfoirés ». Ils savent que j’existe, donc je m’attends à avoir l’URSAFF sur le dos un jour.

                    J’espère vraiment que tu as raison.

        1. gameover

          Il me semble que tous les frontaliers devraient se fédérer car au contraire des salariés lambda de la Grance leur affiliation à une assurance est une démarche personnelle.
          Le salarié lambda lui est tributaire de son employeur puisque la seule solution pour ce salarié lambda est d’attaquer son employeur qui prélève indûment les cotisations à la base : le frontalier n’a déjà pas cet interméfiaire dans les pattes.

          1. RBF

            Oh mais ça vient pour les frontaliers, ne t’en fais pas. Mais le pire, c’est que le droit d’option ne nous est pas proposé. D’ailleurs, je ne comprends pas pourquoi la Suisse laisse la France prendre de telles mesures de façon parfaitement unilatérale (voir aussi le cas de l’aéroport Bâle-Mulhouse).

            Nous étions libres avant. Mais plus maintenant….

    3. Higgins

      Et pourtant, ces clowns (pour rester poli) continuent à se prévaloir de la notion de « liberté ». Ce mot n’a plus rien à faire avec ce régime.

      1. Calvin

        S’ils veulent changer de nom, je leur propose donc :
        Parti Social-Populaire

        PSP, ça le fait bien, non ??

          1. Quiet Desperation

            J’aime (te faire flâner) sur le Gland Pulvar….
            comme disait le Prince de la Frétillance

          2. Quiet Desperation

            J’aime (te faire) flâner sur le Gland Pulvar….
            comme disait le Prince de la Frétillance

              1. Aristarque

                N’ est ce pas toi qui me répétait, il y a encore peu, le naufrage que constitue l’ avancement en âge??? 😳

                1. Quiet Desperation

                  « répétais » ! bon sang, tu sombres, Harry….

                  Et là, on est samedi, tu ne promènes pas ton Doblo dans les banlieues, pas d’excuses du genre « vouiiii, mais sur un Smart-Phone, avec mes gros doigts, c’est point facile… » et autres billevesées…

                  Vu un Doblo, cette semaine, je pensois qu’il s’agissait d’une grosse camionnette, déçu, je fus…

                  1. Aristarque

                    Les fourgons, classe d’utilitaire au dessus de la camionnette Doblo, ce sont les Ducato dont j’ai aussi un exemplaire pour assurer les transports volumineux, type chaudiere Frisquet ou ballon ECS électrique > 150 L… Mais la consommation est à l’ avenant (10L/100 au lieu de 6 à 7) et surtout, il faut garer le monstre (5ml de long, pare choc à pare choc…). A Paris et proche banlieue, c’est plus facile à dire qu’ à faire…

      2. yp

        Moi, je veux une playstation ! Puisque dans cette machine néo-libéro-infernale, il s’agit de descendre un maximum de socialistes !

  7. Gerldam

    Sans vouloir jouer les rabats-joie, ce serait très drôle si Peintures Sanitaires n’était qu’une boîte en train de s’écrouler toute seule. Seulement voilà, elle risque d’entrainer Franchises et cie et là, ce sera beaucoup plus grave. Une faillite de grande ampleur qui fera très mal à tous ses employés.

    1. MadeInCH

      Sans comptér tout les sous-traitants, et priver de moyens tout les clubs de foot, de planche à voile, et de commerces artisaneaux locaux que Peinture Sanitaire et la maison-mêre France.fr ont soutjours sponsorisé, dans une vision responsable soscio-citoyenne globale mais eco-gaïaphile.
      .

      De plus, le mécennat envers les Arts, surtout Plastiques mais pas trop les lettres, en souffrira grandement.

  8. Caton

    Ce qui rend l’échange totalement réaliste c’est le spam au milieu — qui m’a fait bien rire.

    1. MadeInCH

      Et le email de relance, qui aurait probablement dû être pour la filiale « Univers Mirroir & Peinture ».

  9. Borgowrio

    Que choisir pour ses chiottes , rouge-humanité ( sous perfusion publique) vert-dans le fruit (purgatif) , rose-bonbon (carie dentaire) bleu-marine ( l’aventure) bleu-blanc-rouge-Sarko …. Le moins pire ?
    De grâce ne m’accablez pas , j’suis un gars ben ordinaire

                  1. petit-chat

                    Il a fallu que je relise deux fois pour voir la multiplication…
                    Quand je dis que j’ai un cerveau tintinnabulant !

            1. vengeusemasquée

              Allez, un peu de courage, il faut assumer ses kokilles. Et puis Stéphane la Foll, ça n’a pas l’air de le déranger lui ! :mrgreen:

  10. Kazar

    Pendant ce temps en Socialie ordinaire :

    « Christiane Taubira avait déjà dit vouloir « réparer l’injustice » faite aux mineurs grévistes de 1948 et 1952. La ministre de la justice a précisé, jeudi 23 octobre, les modalités de l’amendement au projet de loi de finances pour 2015 qu’elle entend présenter.

    Le texte reconnaîtra le caractère discriminatoire et abusif du licenciement pour faits de grève subi par ces mineurs, lors du grand mouvement de l’automne 1948. Il se traduira par le versement d’allocations réparatrices dont le montant sera fixé par l’Agence nationale pour la garantie des droits des mineurs. Quelque 31 mineurs et ayants droit pourraient en bénéficier.

    PROGRAMMES SCOLAIRES

    Mais la garde des sceaux entend également agir pour perpétuer la mémoire de ces évènements. Elle souhaite pour cela faire en sorte que les programmes scolaires et de recherche en histoire et en sciences humaines accordent désormais aux grandes grèves de 1948 et 1952 la place qu’elles méritent. »
    Le Monde

    1. MadeInCH

      ça aurait bien passé dans l’article d’hier, concernant les priorité du gouvernement et de l’éducnaze.
      .
      Pis, c’est vrai que la France a tellement de sous.
      .
      Perso, je pense que la France devrait offrir des réparations aux propriétaires immobiliers autour de Salton Sea. Vu qu’une partie de l’eau de ce lac vient probablement d’évaporation effectuée en territoire français.

    2. petit-chat

      Elle a le culte de la mémoire. Sauf pour les négros, bien sûr.
      Quand on dit Social-Traître, Taubir est bien digne de ce gouvernement, encore eut-il fallu croire en cette idéologie Ripolin (cf CH !)

      1. Higgins

        Sauf qu’elle ne fait rien pour améliorer les prisons des Antilles (cf le dernier billet de Philippe Bilger sur « Justice au singulier »:  » La gauche passéiste au sein du gouvernement »).

    3. Aloux

      j’ai cru que c’etait les fausses news d’Adrien… On a passe une etape, les lois memorielles se contentaient d’interdire certains sujets de recherche historique, bientot ce seront les ministres qui choisiront les sujets digne d’etre traites, avant d’ecrire directement l’histoire je presume.
      (desole pour l’absence d’accent, smartphone tout ca)

  11. Christophe

    J’aime beaucoup le crescendo… A « Rocard », je me suis dit : « chouette on va avoir Mitterrand », emailant ou tweetant d’outre-tombe.

  12. Aristarque

    J’ aimerais pouvoir imaginer que le SA du titre est le sigle de Sans Avenir. Dans d’ autres contrées, ce serait assurément le sort d’une pareille boite. Mais en Grance, au vu de la gangrène de la moelle engendrée par le socialisme version XIXme, je n’ en suis pas persuadé…

    1. bob razovski

      SA, c’est pour le groupe des Socialistes Anonymes. La désintox est-elle seulement encore possible ?

    1. petit-chat

      J’aimerai qu’on m’explique le charabia enaque de heu-heu-c’est-pas-facile :
      « l’épidémie s’étend d’une manière géométrique » ?

      1. Caton

        En mathématiques, une suite géométrique est une suite de nombres dans laquelle chaque terme permet de déduire le suivant par multiplication par un coefficient constant appelé raison. Et ça y ressemble, chaque personne contaminée contamine deux personnes, en moyenne.

      2. MadeInCH

        Je suppose que la « donnée dimentionelle » double de manière régulière dans le temps?

        Exemple:
        L’arrête du carré double dans un [interval de temps fixe].
        Le rayon du disque double dans un [~].
        L’arrête du triangle équilatéral double dans un [~].
        -> La surface géométrique quadruple dans un [~].
        .
        Peut-être une zolie phrasologie pour dire « croît exopentiellement tout les [~] » sans utiliser de terme catastrophiquement paniquant.
        .
        Mais c’est juste une supposition.

      3. petit-chat

        Merci à tous les deux, à force de ne rien comprendre à leur politique, j’en arrive à ne plus pouvoir les lire sans des tremblement oculaires, ce qui fait vaciller le cerveau, tout le monde comprend ça !

      4. bob razovski

        C’est juste pour dire qu’enfin, y’a une courbe qui grimpe en france : la contamination ébola.

        1. yp

          Celle du chômage aussi, à priori. Et celle dela pauvreté. Et celle de la dette. (Entre autres…)

          Vous voyez ! Finalement, le socialisme, c’est tout un monde de croissance !

  13. hop hup

    Les constructeurs de maisons individuelles tombent de l’armoire et la chute est violente. En cause, une mesure du projet de loi de finances 2015 jusqu’à présent peu remarquée et dont ils sont en train de cerner les dégâts : la suppression des aides à l’accession à la propriété – aide personnalisée au logement (APL) et allocation de logement (AL) – qui aident chaque année l’achat de 50.000 résidences principales. Les 500.000 ménages déjà bénéficiaires de ces aides mensuelles au remboursement de leur emprunt immobilier continueront à les percevoir jusqu’à extinction de l’emprunt, mais il n’y aura plus de nouveau bénéficiaire.

    voila qui va probablement plomber la relance immobilière sur lequel compter le gouvernement

    1. Le Gnôme

      D’un autre côté pourquoi filer des subventions encore et toujours. Si chaque corporation couine à chaque pseudo économie du gouvernement,sous prétexte que celle-ci leur cause du tort, nous ne sortirons jamais de la politique d’assistanat.

      1. yp

        Parce que dans lecas de constructeurs de maisons individuelles/promoteurs mmobiliers, une bonne partie des subventions se retrouve dans les poches des élus. Et que par conséquent, moins de subventions, c’est moins de sousous dans les poches des élus…

  14. Lafayette

    peinture sanitaire, pour peut ça ferait un peu chier.. mais c’est un trop faible mot.

    c’est plus une peinture salissante ou souillée.

  15. David

    ho my GLUPS !

    j’ai failli bousiller un autre clavier avec mon café !!

    H16 tu m’auras pas une 2ème fois !

  16. vegeta

    cette nuit on change d’heure pour faire plaisir aux écologistes et au escroc ce qui équivaut a une perte de notre liberté temporelle

    1. sam00

      Ah oui c’est vrai … enfin c’est dans la nuit de samedi à dimanche me semble-t-il?

      Ah! Quel bonheur quand même le changement d’heure! L’hivers à l’heure de Berlin et l’été à l’heure de Moscou …

      1. Pat

        Il y a belle lurette que « midi » n’est plus le milieu de la journée, mais la fin du premier tiers. Moi, j’aime bien que mes heures de liberté après le travail ne soient pas toutes nocturnes. Vive l’heure d’été tout l’année ! Je me fiche que le soleil soit au zénith ou pas pendant ma pause déjeuner.

      1. vegeta

        je gagnerais des millions en France si il n’y avait pas autant de lois débile et de taxes maladives

      2. sam00

        Ouai, c’est vrai … et puis il ne faut pas bouder le plaisir de pouvoir dire tous les matin lorsque le réveil sonne :
        « Ich bin ein berliner! »

        Sérieusement! je vis à Bordeaux, j’avoue que je préférerais l’heure de Londres …
        En fait, ça finira pas arriver … en allant vivre à Londres …

        En plus, je m’éclaire avec des LED, il serait temps que le gouvernement révise ses calculs! Ouah, je vais gagner 1c d’€ par jour! 3,65€ d’économie! Rendez vous compte!

        Je vais pouvoir me payer une bière de plus en happy-hour pour oublier … c’est sur que de suite, c’est fête!

      3. Nocte

        Et puis quand on sait que cette idée a été vomie suite au choc pétrolier… l’électricité ? Au pétrole ?
        Bon maintenant, on dit que c’est pour Gaia… (qui n’en a rien à foutre, mais rien de chez rien)

        1. sam00

          Vous ne voudriez quand même pas que ces gens là réfléchissent ?

          Ils ont là un beau maronier tous les 6 mois, c’est tellement commode.
          Je suis sur que ce weekend ça va même occulter la hausse vertigineuse du chômage …

          Moi il me reste six pour pour apprendre le russe vu que d’ici là on sera repassé à l’heure de Moscou …

        1. vegeta

          c’est l’austérité enfin pas sur que les gens connaissent la signification de ce mot surtout dans le gouvernement

          1. sam00

            Ah oui Vegeta, la méchante austérité qui consiste à dépenser toujours plus tout en étant systématiquement dans le rouge … Je l’aime beaucoup celle là !

            La dernière fois que j’ai essayé d’expliquer ce concept à mon banquier, ça la bien fait rire! Et pourtant je lui ai tout dit comme sapin: y’a pas d’inflation, j’ai invoqué la croissance de mon salaire avec mon patron, … rien n’y a fait

            Allez comprendre …

            1. vegeta

              il faut en parlé au syndicat de ce banquier qui refuse de faire des prêts à merde ils sont tous en plein procès pour vol abus de pouvoir emploi fictif avec leur copain communiste mais ne t’en fait pas aucun journaliste français n’en parlera 🙂

  17. Nyamba

    Il a l’air choupi comme tout, le stagiaire. Grâce à lui, y a du café pour tout le monde – brave bête :mrgreen: .

  18. Calvin

    Bravo !
    Saynètes délectable et modernes.
    A relire quand le blues est trop fort… Pardon, le pink…

  19. Kazar

    A tous : si vous voulez rire un bon coup, je vous recommande le replay de Canteloup d’hier soir sur Canteloup. Au menu : « Le loup de Bercy », un montage à mourir de rire. Sur ce, bon courage et/ou bon week end à tous et à toutes.

    1. LECOMTE René

      Ca ne serait pas plutôt pour aider le syndicat du livre ? La nouvelle taxe en faveur des syndicats (payée par les seules entreprises ayant recours à des emplois de statut privé) étant jugée par ce syndicat extrémiste comme une simple obole.

      1. bob razovski

        Une certitude, c’est pour aider des potes dans le besoin.

        Je connaissais le CNC, organe communiste de redistribution d’argent piqué au zôtres pour « aider » le cinoche français, je ne savais pas qu’ils avaient pondu le même monstre pour les livres.

    2. ironbooboo

      C’est normal que le raisonnement m’échappe ? Taxer l’encre pour sauver le livre …
      Haha … sérieusement …

      1. bob razovski

        Normal, votre postulat de départ manque de socialisme.

        C’est en fait : taxer l’encre pour sauver les copains qui gravitent dans l’univers du livre (pour ne pas dire le syndicat du même nom). 😉

  20. Calvin

    @H16

    Tu pourrais nous rejouer ce genre d’échanges mails, autour, disons, d’une certaine lettre envoyée par Bruxelles à l’exécutif Français ??

    Si tu n’as pas le temps, je peux essayer d’écrire quelque chose (mais j’ai plein de textes en cours…)

  21. Fred

    Oh ! Voici un article trouvé sur le site du Fig qui vvaut son pesant d’or.

    J’ai découvert grâce à un économiste fonctionnaire français que l’econplié allemande fonctionnait sur des principes simplistes, et laisse sous entendentendre que les « boches » sont bêtes et neuneus qui ne cimprennent rien à l’economie moderne.

    J’en reste pantois face à tant de bêtise…

      1. bob razovski

        Un monument de connerie à la gloire de Keynes, comme seul un économiste français issu des trente glorieuses saura en pondre. Merci pour cette horreur 😉

        Mais beaucoup de commentateurs ne sont pas dupes, heureusement.

      2. Pat

        Cette Allemagne qui essaye de bien gérer son économie, quel mauvais exemple pour le reste de l’Europe ! La moindre de ses minuscules défaillances est avidement guettée et exploitée par tous les sympathisants de notre superbe politique française. Idem pour l’Angleterre, si sa croissance passe de 3% à 2,8%, c’est bien la preuve que sa politique économique est un échec. Tiens, à ce propos, le chômage en Angleterre vient de passer en dessous des 6%. On en est où, nous, au paradis de Keynes, en BisounoursLand ?

        1. yp

          Les anglais n’ont pas fait de poliques anti-keynesienne (ce qui n’empêche pas que ce qu’on appelle aujourd’hui « le keynesianisme » a été battu en brêche par Keynes lui même… D’ou son fameuse boutade à ceux qui critiquaient son virement de bord : « Si les faits changent, je change, pas vous ? » )

    1. petit-chat

      Quand je pense qu’il fait ça (presque) tous les jours, + le suivi et le contrôle des commentaires et des liens, j’en reste pantois. Et reconnaissant !

      1. Hugues001001

        Peut-être que H16 espouate des ouvriers qui lui écrivent ses chroniques contre un salaire de misère, genre 5 euros, à l’allemande. Un peu comme les Chinois qui turbinent pour écrire les petits mots gentils qu’ils cachent dans les petits gateaux qu’on reçoit quand on paye l’addition. Faîtes gaffe H16, on va vous envoyer Filoche, ça va douiller !

        1. Aristarque

          Il a déjà reconnu qu’ il employait des escouades de bébés communistes qui triment dans ses ergastules à pédaler sur des gégènes. Cela avait d’ailleurs inspiré feu Black Mamba pour occuper feu White Panda. A l’ occasion, H16 croque d’ ailleurs un de ses employés après l’ avoir fait rôtir pour rester digne de sa réputation et faire régner le silence dans ces mauvaises troupes…

          1. Quiet Desperation

            Black Mamba a fait sa mue annuelle : the slough of Desmond… celle-là trahit bien la perfidie anglaise…

  22. bulltrap

    Bandes de taquins ! Je tenais à remercier nos dirigeants pour la qualité de leur gestion calamiteuse qui va permettre une économie de 1 Md au titre de la participation au budget européen.
    Gageons que ce Milliard sera présentés comme un recette fiscale, mais nous en avons l’habitude.

    Quant aux anglais, trop vertueux, se font taper sur les doigts…

    http://www.leparisien.fr/economie/budget-europeen-cameron-refuse-de-payer-une-rallonge-de-2-millions-d-euros-24-10-2014-4238985.php#xtor=AD-32280599

  23. riton

    Mercredi prochain, on saura si l’UE refuse d’avaliser le budget français et exigera davantage d’efforts que le montant des économies proposé par Sapin qui leur semble très insuffisant .
    Hollande vascillera, un peu plus
    Et comme les chiffres du chomage de septembre , publiés aujourd’hui, sont encore mauvais, il est cette fois dos au mur.
    Il ne peut plus continuer à nous enfumer avec des parlotes vaines et des propositions vides et faire le beau dans les médias.
    Les Français en ont plus que marre.
    Il faut que ça explose avant la fin du premier trimestre 2015, mais surtout , surtout, sans que les gens confient stupidement leur destin dans les mains de l’UMP.

  24. David

    Nouvelle idée de PS S.A. : taxer les cartouches d’encre

    « Fleur Pellerin veut taxer les cartouches d’encre et toners d’impression » :
    nextinpact.com/news/90585-fleur-pellerin-veut-taxer-cartouches-dencre-et-toners-d-impression.htm

    tout va bien

    une nouvelle idée de taxe -> la France est sauvée

    1. David

      comme dit un commentaire de l’article : « Que quelqu’un me refoute au frigo »
      [subtile référence cinématographique]

    2. gameover

      « En attendant, imaginons un scénario non original : un particulier qui prend ses enfants en photo avec son appareil numérique afin d’avoir de jolis tirages. Il paie actuellement la copie privée sur la carte mémoire de son appareil photo. S’il sauvegarde judicieusement ses fichiers sur un disque externe ou un DVD vierge, il paie encore cette redevance. Il paie tout autant une taxe sur sa jolie imprimante couleur. Désormais, si le projet de Fleur Pellerin est mis en oeuvre, il paiera en plus une taxe sur les cartouches couleurs déjà chèrement payées. »
      ______________

      Taxe pour copie privée : j’imprime les bouquins que je télécharge illégalement… suis-je idiot ? Oui !

      1. David

        Il s’agit d’une taxe supplémentaire à la « Taxe pour copie privée ».

        « suis-je idiot ? » , question à poser à Fleur : ceux qui veulent imprimer 3500 pages en couleur / semaine continueront-ils à acheter leurs cartouches en France ?

        Les grosses têtes du ministère se sont-ils seulement posé la question ?

        -> mort de l’industrie des cartouches d’encre en France.

        youpi

        1. Caton

          3.500 pages par semaine c’est une entreprise, qui donc ne doit pas payer la copie privée.
          Mais on devrait rapidement voir des imprimantes jetables sans cartouche apparaître sur le marché.

        2. Calvin

          Cette taxe idiote sera aussi payée par les administrations étatiques qui sont les plus gourmandes en consommables d’impression…

          1. gameover

            On notera quand même que c’est la 2ème attaque de la semaine contre les fabricants de toner et cartouches puisque la 1ère était due à la simplification des feuilles de paie qui va engendrer une économie de 2Mds sur le toner d’imprimanter et le papier.

            Taxer l’encre… ils vont bien se marrer dans le futur.

              1. Quiet Desperation

                Pour les « Happy Few » qui connaissent Albert Paraz : la Fleur, c’est la fille du toner…

  25. sam00

    Quand je pense qu’il y a eu des couillons dans ce pays pour lancer le groupe facebook keepfleur au moment où elle est passé de secrétaire d’etat à l’économie numérique à chargé du commerce extérieur ou de je ne sais quoi d’autre

    Et les guguss d’expliquer (nicolas dose en tête … je retrouverais le lien vers l’émission des experts), qu’elle avait très bien compris l’économie numérique et que c’est pour ça qu’il faillait la laisser à ce poste!?

    Ah! Ah oui effectivement, elle avait bien compris cette grosse conne dogmatique! Il faudrait juste lui expliquer qu’on fera avec les cartouches d’encre comme avec les dvd-r et le reste du matos … On commandera en Allemagne ou en Angleterre, et on oubliera de déclarer (fouyaya c’est pas bien)

    J’espère que tous les cocus des initiatives french tech sentent bien leur plus anal ce soir! Il ne se nomme pas très, il se nomme pèlerin!

    1. sam00

      Fichu correcteur orthographique …

      Le plug deviens plus, le tree deviens très … Sérieux, Google t’es lourd parfois

      1. Aristarque

        Il faut que vous appreniez patiemment à votre esclave qu’il doit reconnaître et accepter l’ anglais parmi les mots français. Idem pour les noms propres qui sont transformés souvent de façon subreptice, sinon…

    2. Aristarque

      Il n’ est pas impossible que Fleurette y connaisse quelque chose dans l’ économie numérique. Mais ses gènes socialistes sont dominants… Désireuse probable de vouloir monter en grade, il n’y a pas 36 solutions pour montrer à ses supérieurs qu’ elle est une bonne élève appliquée à appliquer les commandements du canon soce… Comme quoi, l’ habit ne fait pas la nonne… :mrgreen:

  26. pouf pouf

    Des lézards, des lézards le long des murs, plein, des lézards nombreux, plein de nombreux lézards courent sur les murs, le monde est bleu et plein de lézards nombreux qui courent sur les murs, le monde orange subit l’assaut de nombreux lézards heureux.
    Encore, toujours, invariablement des lézards, des guichets de lézards, des bureaux de lézards, des guérites, des casernes, des ministères entiers de lézards gluants et inutiles ; un lézard pose un papier vert sous un essuie-glace, un lézard reçoit un courrier à rennes ou à lille, un lézard sourit dans le noir quand sa grosse langue fait claquer le papillon magnifique au pavillon de sa large gueule béante.
    Il n’y a rien à comprendre, on s’en fout, de tout. Regarder, admirer, se remplir et se dévider, se laisser illuminer, comprendre rien. Rien à comprendre. Ne rien chercher à comprendre, rien est sans raison. Je ne parlerai pas encore de rien ; mais de lézards.
    Des lézards, plein de lézards, le lézard de l’accueil, le lézard pompier, le lézard en talons, le petit lézard teigneux des impôts, le gros dégoûtant dans le falzar de pierre perret.

  27. pouf pouf

    Ne vous retournez pas quelqu’un vous suit, calmez-vous, je suis le monsieur qui parle dans votre tête pour vous aider, je suis là pour vous aider, ne m’engueulez pas, et puis vraiment, quelqu’un vous suit. Je sais ça parce que je sais ça, c’est le petit gros chauve avec une cravate noire, violoniste espion d’une puissance inavouable, il travaille pour le cabinet interministériel des divisions conjointes pour des opérations dans le secteur. Réveille toi, t’es tout seul, dans ta tête et ailleurs dès que je vais claquer des doigts, vous n’entendez plus que ma voix, le cabinet interministériel des divisions conjointes pour des opérations dans le secteur peut tout, le cabinet interministériel des divisions conjointes pour des opérations dans le secteur voit tout et sait tout, confie-toi au cabinet interministériel des divisions conjointes pour des opérations dans le secteur tout va s’arranger, le petit gros chauve va disparaitre, ici l’ombre, venez nombreux soyez heureux.

  28. pouf pouf

    On vient de me prendre au saut du lit avec une histoire d’agence de notation, qui dirait que, la note de mon pays serait très sérieusement dégradée très prochainement. Bon, d’accord, admettons que ce genre de débats me regarde, en qualité de réparateur/payeur de pots cassés par des gens sérieux qui me disent qu’ils s’occupent de moi au plus près de mes désirs, admettons, mais dois-je en faire un sujet de conversation ?
    Se tenir au courant, être tenu au courant de tout, tout le temps. Tenir et courir sont dans un bateau, une cocotte en papier qui vogue sur les flots des caniveaux dans une rue qui descend, ne vont-ils pas tous les deux tomber à l’eau ? Une eau sale et glacée. Quand je vois dans les nouvelles relations de mes amis électroniques, agent pour sportifs aux cuisses épaisses, une spécialiste, experte dans le domaine de la mode, habilement décoiffée et rigoureusement blonde, balayée mèche à mèche et souriante comme un vendeur de fusées, je me pose des questions, ai-je raison ?
    En parlant d’interdiction des couverts en plastique, les fourchettes du GIEC, que deviennent-elles ? C’est pas bientôt fini toutes ces conneries ? Si tous les êtres humains de la planète soufflaient en même temps dans la même direction, cela pourrait changer le cours du temps…

  29. pouf pouf

    A lire plusieurs fois sans spécifications de ton pour la simple raison que je n’ai pas encore écrit ce qui, décousu-main d’experte, restera sans doute encore dans mes annales personnelles et gratuites. De l’usage des mots avec choix pour ce qu’ils veulent dire quelque chose dans leur agencement subtil plus encore même que dans leurs spécificités intrinsèques, un homme en slip léopard frappe d’une main molle le torse d’une jeune femme en ahanant « un » puis un peu plus violemment le sien prononçant d’une voix incertaine et pleine de gros pixels vocaux « deux » puis à nouveau son torse à elle « un » le sien « deux » avec plus de sureté et le doux sourire qui départagea, naguère, la créature humaine de la bête, « ho, là, calme-toi l’homme-singe » s’écria-t-elle vivement « tout doux ».
    La connaissance de soi et de l’autre, savoir comment se nommer, ma question depuis plusieurs jours. Terriens français postmodernes, un peu tristes après l’amour de force dans leurs fesses moins que consentantes, démocrates par choix et républicains par destination, comme on nait immobile en âme, oyez, oyez la complainte du citoyen abusé comme l’oiseau des ardennes.

  30. pouf pouf

    Comme un rimbaud raisonnable dans un fauteuil en cuir, en train d’allumer un cigare en comptant des lingots, comme de la poudre noire dans une balle en carton et la chandelle que l’on trempe dans un cul ou un con. Oublier un nid. Des cabanes en bois entouraient des églises majestueuses, il suffisait, le peuple a repris la parole, enfin, les cabanes en bois entourent maintenant des bâtiments administratifs majestueux.
    Attitude bravache, impudente, effronterie, bravade ostensible et violente des principes moraux et des conventions sociales. En un mot cynisme. Diogène et les cyniques ? Je le rappelle à tout hasard, la doctrine principale de diogène and his cyniquettes punk band, était que la vertu s’exprimait bien plus complètement dans l’acte que dans la théorie, et ce, pour suivre la voie tracée symboliquement par héraklès, qui, notons-le tout de même, n’était pas bien fute-fute mais très costaud. Diogène dont le père était fabricant d’argent, a été viré de sinope pour avoir prôné l’avilissement de la monnaie, ce qui profite bien évidemment à papa et aux souverains des nations, qui sont, eux aussi cyniques, mais pas cons. Ce qu’on a de plus précieux, c’est ce dont on a besoin. Ce qui nous amène au militantisme et à une réflexion qui commencerait par la phrase : « mais si, tu vas voir, tu vas bien t’amuser mon grand » faite par une dame trop maquillée et un peu insolente dans sa lascivité ô combien loin de la vertu susnommée.

Les commentaires sont fermés.