Même si « On est à l’os », quelques économies sont possibles

L’évidence est impossible à ignorer : l’austérité qui fouette les ministères français depuis un moment provoque une disette de fonds aggravée par une conjoncture très méchante qui refuse de plier ses courbes dans le bon sens. À ceci s’ajoute une politique de Gribouille illisible où les coupes décidées à un moment s’évaporent à la faveur d’une actualité chargée (comme dans nos armées récemment où le passage de vigipirate à l’écarlate aura fait fondre les départs prévus). Bref : le gouvernement a vraiment du mal à faire des économies.

Pourtant, il va bien falloir s’y mettre. C’est qu’il s’y est engagé (50 miyards en trois ans, a-t-il assuré, bravache). Et l’une des méthodes (assez habile, je dois dire) pour y parvenir consistera à intervenir de façon ponctuelle, désordonnée et brouillonne dans les entreprises au gré de l’actualité, des polémiques du moment et des urgences gouvernementales de l’heure.

creations d'emplois - jt 270115C’est ainsi qu’il a été décidé d’intervenir sur les tarifs autoroutiers. Parce que c’est comme ça. Bien sûr, cela va entraîner des frais pour l’état, et assez probablement, en pure perte tant l’aspect juridique de cette intervention laisse à désirer. Et puis cela va mettre un peu de chaos dans l’organisation de chantiers publics, reportés à des dates ultérieures. Le chômage qui s’en suivra (16.000 emplois menacés) sera bien sûr mis au crédit de la crise et de l’ultra-néo-libéralisme des sociétés d’autoroutes.

L’idée de baisser les taxes sur le carburant, en proportion de la baisse constatée des prix du pétrole, n’a pas été émise. Surtout pas. Faire des économies, c’est d’abord s’assurer que l’argent rentre bien, mais ce n’est pas en faire profiter le peuple. Non mais !

Et puis au fait, la plaisanterie Écomouv’ nous coûtera combien ? Rappelons que si l’idée de départ, parfaitement conne, n’avait jamais été émise, il n’y aurait pas eu le montage financier honteux proposé par quelques sociétés adeptes du capitalisme de connivence vorace caractéristique en France. Et, pour ajouter une cerise avariée au-dessus d’un gâteau déjà fort coûteux, le contrat d’exploitation a été particulièrement mal verrouillé par un État jean-foutre qui doit maintenant s’acquitter d’indemnisations pharaoniques. Voilà une économie qu’on aurait pu faire, dès le début, en ne propulsant pas une idée aussi stupide (un petit merci à Sarkozy et son gouvernement de l’époque), et en ne l’entérinant pas mollement (merci Hollande et son gouvernement – après tout, Cazeneuve pouvait ne pas signer).

On n’est d’ailleurs pas très loin des constats équivalents concernant la PAC où les remboursements dus par l’État français à l’Union Européenne se montent maintenant à près d’un milliard et demi d’euros. Encore une fois, l’absence de contrôle, la gabegie et une décontraction totale de la dépense lorsqu’il s’agit des deniers publics sont à blâmer. Ces économies de contrôles sont au demeurant pratiques lorsqu’un copain-coquin est potentiellement concerné ou lorsqu’un épais groupe d’électeurs risque de se retrouver un peu trop scruté. Mais voilà : à force, quelques millions par-ci, quelques millions par-là, et rapidement, on parle milliards… qu’il faut rembourser.

Pour donner le change et éviter que ces tristes & coûteuses péripéties reviennent sur la table, la majorité trouve des expédients. Actuellement, elle a lancé un concours de quéquette sur les dépenses des anciens présidents de la République, concours qui met Giscard en haut de l’affiche, talonné par Sarkozy.

C’est intéressant et oui, très clairement, aucune de ces dépenses n’est justifiée ou justifiable alors que l’État devrait se serrer la ceinture. Avoir été oint par le suffrage universel ne devrait pas donner droit à une rente, et certainement pas aussi confortable. Mais le montage en épingle de ces dépenses cache tous les autres robinets à pognon grands ouverts, à commencer par ceux qui abreuvent à grande goulées gargouillantes et épaisses tous nos élus républicains : moyennant quelques coupes, on pourrait économiser 600 millions par an et faire au moins 65 millions d’heureux dans le pays.

quand valls économise un chaton mignon prend cher

Tout de même, il va bien falloir raboter quelque peu certains postes. Des pistes existent : en diminuant les achats de trombones et de stylos à bille, Bercy compte certainement réaliser de belles économies. Mais comme les grandes masses se comptent en milliards, il va falloir trouver mieux…

Ça tombe bien, des idées, il y en a. Pas au gouvernement, terrorisé à l’idée qu’il faille faire de vraies économies. Mais en voici quelques unes.

Par exemple, on distribue deux milliards d’euros à la presse. Fleur Pellerin a récemment annoncé vouloir modifier les règles de cette distribution. Vu tout le bien qu’elle fait, pourquoi ne pas garder les deux milliards et arrêter cette dépense ? Les Français sont-ils trop stupides pour ne pas savoir qu’une presse de qualité suppose un prix adéquat ? Sont-ils à ce points taillables et corvéables qu’on leur impose de financer des épaves journalistes mourantes et illisibles comme L’Humanité ou Libération ? En ces temps de disette, n’est-il pas temps de recentrer l’État sur ses vraies missions, régaliennes, dans lesquelles ne figure pas l’arrosage des journalistes pour en faire de bons petits soldats ?

budget cutsEt tant qu’à parler milliards d’euros, plus généralement, on se demande pourquoi sept d’entre eux sont consacrés à la « Culture » en France. Certes, si l’on peut admettre aisément conserver en état des fleurons internationaux comme nos principaux musées, théâtres et grands monuments, on a bien du mal à rassembler sous le même vocable de culture les myriades d’associations lucratives sans but dont personne n’entend parler si ce n’est le Trésorier général lorsqu’il s’agit de faire les transferts de fonds une fois de temps en temps, ou, plus à propos encore, les chaînes de France Télévision dont on rappelle qu’elles peinent franchement à conserver leur audience (sans même parler de France Ô, bientôt synonyme de France 0 – zéro, comme sa part de marché de plus en plus fréquente sur les ondes). Un État moderne, recentré sur ses vraies missions, peut-il encore s’encombrer, au 21ème siècle, d’un ORTF aux petits côtés « voix de son maître » que de poussiéreuses dictatures conserveraient de peur de perdre le pouvoir ?

Mine de rien, voilà déjà de solides économies, et on n’a pas vraiment entamé les plus conséquentes…

Pour la plupart de nos ministères, « Nous sommes à l’os » chantent en cœur les ministres (ir)responsables. L’analyse, menée régulièrement par la Cour des Comptes, et les petites saillies de députés malins fins connaisseurs des arcanes budgétaires du pays, montrent d’une part qu’il n’en est rien, et d’autre part que des budgets, conséquents et parfaitement inadéquats, sont régulièrement dilapidés dans des actions dont la République pourrait largement se passer sans même écorner son image, son prestige et la qualité de service envers ses administrés, voire n’y trouverait que bénéfice et retrouverait un peu de noblesse dans son action.

Mais voilà : entre les privilèges des uns, énormes et institués de si longue date qu’ils sont devenus des habitudes mécaniques, et la distribution clientéliste de l’argent des autres ou de l’emprunt, on se rend compte qu’il devient impossible de toucher quoi que ce soit. En réalité, lorsqu’un politicien déclare, l’œil embué de larmes crocodilesques, « je suis à l’os », il veut simplement signifier que toute diminution de ses budgets aura un effet direct sur la clientèle qui tète goulûment à ses robinets, et qu’en définitive, en diminuant son budget, on diminue ses chances électorales de conserver le pouvoir. Intenable.

Il faut se rendre à l’évidence : depuis un moment déjà, nos politiciens ne travaillent plus pour le bien commun, si tant est qu’il existe. Ils ne s’embarrassent plus du collectif et de la chose publique. Ils s’en servent, ils se servent, ils se font servir, mais n’ont plus, pour l’écrasante majorité d’entre eux, d’autres buts que celui de continuer à en profiter allègrement. Les économies, les grosses, leur sont impossibles idéologiquement (« L’austérité ? C’est troporibl ! »). Les petites économies, symboliques mais ô combien indispensables pour restaurer un minimum de confiance dans les institutions, ne sont même pas à leur portée.

Sur les 10 dernières années, les économies n’ont toujours pas eu lieu. Ce pays est foutu.

depenses admin publiques - 2013

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires295

  1. Kazar

    Des économies ? Vous n’y pensez pas. Pellerin travaille au contraire avec acharnement pur mettre en place une nouvelle taxe sur les « géants de l’internet » qui ne « contribuent pas à la création culturelle française »…
    Sinon, pour de vraies économies, relire Jacques Marseille et « Le grand gaspillage » qui chiffrait (en 2002) de 600 à 700 milliards de francs soit disons 100 milliards d’euros les économies possibles « si la France était aussi attentive à ses dépenses que ses partenaires européens » (l’Allemagne, en fait). Gageons que réactualisés, on doit bien être à 120-150 milliards d’euros.

    1. sam00

      Ah! Le grand gaspillage!
      Un très bon livre à lire, et à faire lire à tous les idiots qui disent doctement que nous sommes « a l’os ».

      Il suffirait que le gouvernement lise et applique le contenu de ce livre … mais savent-ils lire?

      1. Aloux

        Malheureusement, ils savent… avant je pensais qu’ils étaient tous aussi cons les uns que les autres, et n’avaient aucune idée des effets néfastes de leur politique, mais maintenant je pense qu’une partie non négligeable des politiciens sait en son for intérieur ce qu’il faudrait faire et ne pas faire, mais n’ayant rien a gagné à favoriser les politiques efficaces, ils persistent sciemment à mettre en oeuvre celles qui leur assurent le maximum de pouvoir et de confort matériel. Ca se comprend assez bien si on considère que l’ensemble de l’establishment en croque, ceux qui auront assez de conscience et d’honnêteté pour essayer autre chose seront nécessairement très minoritaires, et assez facile à éliminer politiquement, sinon physiquement… Dans ces conditions pas étonnant que tout le monde pousse dans la même direction.

        1. sam00

          Hélas, je suis bien d’accord sur votre analyse.

          Je pense toutefois que c’est une stratégie payante à court et moyen terme, mais dangereuse pour eux à long terme … la suppression physique pouvant s’appliquer à eux-même en cas de révolte.

          Pour le moment, le peuple n’a pas assez faim, et les citoyens trouvent des expédiant pour compenser les ponctions. Mais il semble quand même que quelques « oints du seigneur » (comme les nomme Charles Gave) commencent à sentir confusément que si nous avons atteint l’os, c’est surtout celui du moutontribuable qui risque de devenir violent.

          A mon grand désespoir, je pense que la plaisanterie risque de durer encore un moment, jusqu’à ce que les dégâts soient vraiment catastrophiques, et que la révolte conduise au bain de sang …

          1. MadeInCH

            Le jours ou le peuple aura faim, il ne se battra pas conrte le gouvernement, mais contre son voisin de quartier/banlieue.
            Et le gouvernement aura beau jeu de rappeler les valeurs républicaine, le retour à l’ordre, pis surtout le padamalgam et cèpaleurfôtttmêlanôtrr.
            Quant à des électrions ou les gens décederont enfin de changer les types au pouvoirs, ben c’est des partis aussi nouveaux que la « nouvelle france » qui prendra des parts, pour autant que des institutions capable de maintenir des listes d’électeurs existeront.

  2. Black Mamba

    L’austérité est pour le peuple d’en bas, les ménages font des coupes budgétaires drastiques pour payer le train de vie pharaonique de l’Etat …

    1. Black Mamba

      Joli votre phrase:
      « Avoir été oint par le suffrage universel ne devrait pas donner droit à une rente, et certainement pas aussi confortable »

  3. Kazar

    De toute façon, du pognon, y'(en a plein, la preuve :

    « Lors de ses vœux, jeudi, la ministre du Logement, a chiffré à 5 milliards d’euros le plan de relance de la construction de logements neufs, annoncé par le gouvernement en septembre.

    Alors que la construction de logements neufs s’est située en 2014 à un niveau historiquement bas (297.000 unités), la ministre du Logement, Sylvia Pinel, a tenu à rappeler lors de ses vœux jeudi que le gouvernement était au travail sur ce dossier. «Pour aider le secteur, j’ai annoncé un plan de relance d’une ampleur exceptionnelle puisque l’Etat y consacre au total un enveloppe supplémentaire de 5 milliards d’euros», souligne-t-elle. »

    1. Black Mamba

      Dire qu’il suffit d’arrêter de matraquer les contribuables , les travailleurs, les entreprises pour relancer tout ça … Il aurait été courageux de dire qu’il n’y a pas de monopole de la Sécurité Sociale … rien que ça , on respire financièrement …

  4. Le Gnôme

    Il est à noter ironiquement que les sociétés d’autoroute se voient privées d’une hausse contractuelle au nom du pouvoir d’achat, les sociétés majoritairement contrôlées par l’Etat comme la SNCF ou La Poste n’hésitent pas à distribuer de la hausse substancielle à tire-larifouette.

    Il ne faut pas chercher à comprendre.

    1. Kazar

      Les Français sont des idiots économiques :
      « Un résultat presque sans appel contre les sociétés gestionnaires d’autoroutes françaises. Accusées de réaliser des marges excessives, ces entreprises sont désormais dans le collimateur du gouvernement, et des Français, selon le dernier sondage TILDER/LCI/OpinionWay publié jeudi 29 janvier.

      D’après cette étude, 78% des Français seraient donc favorables à la nationalisation des autoroutes. »

      Encore une fois, n’accordons à un sondage qu’une valeur toute relative. Cela dit, ces crétins de 78% négligent un peu vite le coût d’une nationalisation, soit environ 40 milliards d’euros…
      Peut être que CPEF mais ses habitants sont désespérants de bêtise et d’ignorance crasse. Tiens, c’est bien simple, on dirait des Grecs ayant voté pour Syriza, c’est tout dire !!

      1. Kekoresin

        On en a fait des crétins!

        Des années de propagande post 68 qu’on leur rabâche que l’argent est au mieux sans importance au pire super beurk. Seuls comptent l’éducation qui élève l’âme prolétaire et la culture protéiforme qui éveille la conscience des masses! Ces ambitions qui fleurent bon l’internationale (remise au goût du jour dans les enterrements) nécessitent forcément des crédits illimités puisque le but à atteindre est par essence aussi tangible que le pied de l’arc-en-ciel et son chaudron magique socialiste.

        Bref, la devise de nos escrocs encartés est: si t’as pas d’argent, taka en acheter! La carte Kangourou XXL…

          1. Laurent a La

            Moi j’ai cherche a atteindre le pied de l’arc en ciel. Pour chercher le chaudron.
            Je me suis mouille mais je ne l’ai pas atteint. Il s’eloigne au fur er a mesure que l’on approche.

        1. Janus

          Mais nom de nom de nom de nom, ces crétins, propagande ou pas , ont le droit de réfléchir et de lire, de s’informer , ce ne sont pas les moyens qui manquent.
          Ils sont incorrigibles et voués à crever rapidement maintenant .

      2. Hobbes

        Cela dit, si l’Etat français n’avait dû garder qu’une seule entreprise, cela aurait bien dû être les autoroutes ! Ils ont gardé sous un statut national des entreprises insolvables et aux profits ridicule pour vendre la poule aux oeufs d’or …
        Manque de savoir-faire de l’Etat français qui n’a pas voulu affronter les corporatismes qui flinguent notre compétitivité (RFF, SNCF et tutti quanti) il me semble.

        1. Honorbrachios

          oui mais l’état a récolté plein de pognon lors de la vente des autoroutes, ce qui n’aurait pas été le cas s’il avait vendu la sncf (qui n’aurait pas trouvé d’acheteur d’ailleurs)

        2. Gerldam

          Pas si sûr. Cette idée que les sociétés d’autoroute font des profits gigantesques est fause. Sauf erreur, leur TRI est de 7%. Dans la normale des sociétés bien gérées. Par ailleurs, si les autoroutes étaient nationalisées, croyez-vous qu’elles seraient aussi bien entretenues? Toutes l’europe loue la qualité et la propreté de nos autoroutes. Cela a un coût. Gageons qu’aujourd’hui si elles étaient aux mains de ces fonctionnaires de malheur, elles auraien tellement de nids de poule qu’on ne pourrait plus dépasser le 80km/h.

          1. Hobbes

            Bien sûr que le marché gère mieux ses produits que l’État.
            Mon propos était de souligner l’incompétence crasse de ce dernier en France, y compris quand il s’agit de privatisation !

            Secundo, une entreprise rentable appartenant à l’État est un nid de poules aux œufs d’or à côté de tous ses vilains petits canards d’organisme déficitaires !

            Tout à fait d’accord avec vous sur le fond 🙂

    2. royaumont

      Pas d’augmentation d’impôts, promis-juré-craché. Par contre, la facture des services publiques incontournables, dont les plus-values vont dans les poches de l’état, s’envole.
      A ce titre, une petite anecdote. J’ai passé récemment ma visite médicale. Jusqu’à récemment, un petit bordereau, 1/2 de feuille A4, m’était remis à la fin, comme quoi j’étais bon pour le service. Maintenant, il faut remplir, pour le même usage, toute une liasse format A4 (vive le choc de simplification), achetée obligatoirement auprès de l’imprimerie nationale qui facture à sa convenance. Le format A4 est ainsi 2,5 fois plus cher que le A5 sans aucun gain…
      C’est du gagne-petit, mais c’est tout de même une taxe supplémentaire qui ne dit pas son nom.

      1. Deres

        Les subsides aux agences publiques ont diminués ces dernières années. cela fait partie des économies affichées en grande pompe par le gouvernement. le problème est que justement rien n’empêche ces dites agences d’augmenter leurs rentrées d’argent sur justement les monopoles publics dont elles disposent. cela tombe bien car leurs dépenses augmente tous les ans malgré la crise et que les embauches vont bon train.

        A noter que c’est exactement le même processus vis-à-vis des collectivités locales. L’Etat leur verse moins d’argent mais met en place la possibilité d’augmenter les rentrées d’argent (droits de mutation, révision du cadastre, …) sans compter leurs moyens autonomes (prix des cantines, garderies, piscines, …)

    3. turlututu

      Lorsqu’au 1er janvier 2015 le timbre rouge augmente de 15% et le timbre vert de 11%, le budget affranchissement de Bercy augmente de 37,5 ou de 27,5 millions d’euros puisque l’on apprend par ailleurs que les coûts de recouvrement de l’impôt sur le revenu s’élèvent à 600 millions d’euros par an dont 250 millions d’euros pour les seuls frais d’affranchissement ».
      Et la dessus la folle du Poitou ne la ramène pas !

      1. Deres

        Ces coûts ne couvrent pas les frais de personnels, de locaux, etc qui sont considérés comme des frais fixes par les administrations. J’en déjà entendu dire que des agences communales de travaux affirmaient haut et fort qu’ils étaient largement moins chers que des entreprises privés car ils ne comptaient que le prix des matériaux quand ils estimaient le coût des travaux … Tout le reste est déjà payé par le budget courant.

      2. Aristarque

        Votre hausse est celle des timbres de base. Si vous prenez la tranche immédiatement supérieure des lettres de 20 à 50g, le taux de hausse est de 25%… Et la Poste a été la première bénéficiaire du CICE….

      3. Laglute

        Oui, et pas pour une amélioration du service. Acheté un livre à un particulier qui me l’a envoyé jeudi 22 avant la levée, reçu mardi 27, soit 4 jours complets pour acheminement (je ne compte pas le dimanche). À 5,35 roros l’envoi, on est en droit d’attendre plus de rapidité…
        A l’inverse, reçu du blanc qui bulle en 2 jours par société privée…

        1. gameover

          Taillez un short à La Poste…. utilisez Relais Colis !

          En plus vous pouvez déposer ou récupérer votre colis avec des horaires d’ouverture étendus et même le samedi et le dimanche suivant le magasin.

          http://www.relaiscolis.com/index.php/envoyer-un-colis

          10 kg par la Poste : 20E
          10 kg par Relais Colis : 12.39 TTC (de relais à relais)

          A savoir : ll y a une distorsion de concurrence car La Poste est exonérée de TVA sur tous les services aux particuliers et la plupart de ceux aux entreprises… ça va finir par une amende européenne.

          1. gameover

            « L’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, au regard des informations communiquées par La Poste et de l’analyse qui précède, relève le caractère incohérent des modifications apportées au catalogue des prestations relevant du service universel. Elle note que cette modification est principalement motivée par le gain fiscal
            qu’elle procure à La Poste, et que cette dernière en conserve l’intégralité. Elle note que ce mouvement ne permet pas de corriger les distorsions historiques de concurrence, mais est, au contraire, de nature à les accentuer. « 

          2. Laglute

            Pas le choix pour les bouteilles, c’est le site de pinard qui utilise ce prestataire (et tant mieux !).

            Pour le bouquin, il s’agit d’un particulier qui me l’a envoyé, je ne peux donc pas le forcer à recourir aux services de untel ou untel…

          3. Aristarque

            Petit bémol, les envois en Relais colis ne sont pas obligatoirement plus rapides que la Poste. Seul la différence de tarif et les horaires d’accueil sont en sa faveur (de Relais Colis).

              1. Quiet Desperation

                hmmm… le doute s’est insinué dans les esprits de ce Blog…il est vrai que du côté de Genève… dans le couple Germaine/Benjamin… n’est-ce pas… c’était plutôt Germaine qui portait la culotte (même si elle la posait facilement)…

                  1. Bonsaï

                    Auriez-vous dîné de steak tartare pour être d’humeur aussi carnivore ? Vous, messire Quiet, dont habituellement le dilettantisme érudit honore ce site d’une certaine touche culturelle …

                    1. HussardBleu

                      « touche » ? comme dans « A la fin de l’envoi, je touche » ?

                      Nan, je rigole… j’estois juste déstabilisé par la possibilité d’une « il »….

                      Car si la belle dame sans mercy se rase chaque matin, faut-il changer la Lady en Lord ? troublant…. Shelley avait failli se noyer à Saint Gingolph…

  5. Guillaume_rc

    A propos d’Ecomouv’, ne pas oublier (outre Sarkozy), la consternante Kosciusko-Morizet, à l’origine de cette initiative pathétique.

    La même qui vient de dire que la politique d’Anne Hidalgo en matière de pollution va dans le bon sens. Si !

    Cette arriviste forcenée prouve une fois de plus l’absence consternante de structure intellectuelle de la droite française, toujours prête à sauter à pieds joints dans les pires bêtises de leurs petits camarades de gauche, de peur que ces derniers leur reprochent d’être de droite.

    Petit HS : NKM a fait Polytechnique. Bruno Mégret et Alain Lipietz aussi. Faut-il interdire l’accès des X aux postes politiques ?

    1. royaumont

      NKM, c’est le site Delanopolis qui en parle le mieux…
      Ceci dit, son rôle de n°2 de l’UMP en charge de rien ressemble à une mise sur la touche.
      Tout n’est pas perdu.

      1. Popeye

        Giscard aussi était polytechnicien.
        Ces gens ont rarement un complexe d’infériorité. Mais beaucoup plus fréquemment celui de supériorité.
        Prenez un X, « moulez » le par la case ENA, faites-le sortir dans l’inspection des finances…Vous obtenez l’archétype du « meilleur d’entre eux »

        1. Pheldge

          Pour l’anecdote, Giscard a été un des premiers X a bénéficier de la possibilité d’intégrer l’ENA sur titres , on a dit que la filière avait été créé « sur mesure » , son papy œuvrant dans les instances directoriales de l’École à l’époque.

          Quant au « meilleur d’entre eux » , lui c’est par Ulm qu’il a commencé à formater sa pensée …

          De Gaulle et Debré ont créé une sacrée usine à robots avec l’ENA

        2. Théo31

          Ah oui, VGE le « libéral » qui a augmenté les prélèvements obligatoires de 7 points de PIB entre 74 et 81, qui a pleuré la mort de Mao et qui a reconnu l’empire soviétique à Helsinki.

          La droite franchouille est une salle d’attente pour le communisme.

            1. Quiet Desperation

              J’avais bien aimé le « Précis de Foutriquet » de Boutang… Et quand on pense que Nimier aurait basé l’un de ses personnages sur lui (dans les « Enfants Tristes »… pas le meilleur, certes…).

    2. Deres

      Surtout ne pas oublier que par delà les deux gouvernements impliqués, tout cela est passé devant l’Assemblée nationale et le Sénat sans faire la moindre vague. Tout le monde était d’accord pour tabasser les français à coup de prélèvements supplémentaires via une usine à gaz. Cela ne choquait donc aucun politique français. Le pire est que les sénateurs disent représenter les électeurs locaux, mais on n’a pas beaucoup vu les sénateurs bretons monter au créneau …

  6. Higgins

    Une idée des marges de manœuvre: dans l’administration en charge des problèmes aéronautiques, une brave secrétaire, qui se plaignait d’un mal de dos chronique, a demandé le changement de son fauteuil de bureau (dont l’ancienneté ne devait pas dépasser les trois ans). Coût: 6000 euros!!! Je tiens cette anecdote d’un ami, voisin immédiat de bureau de l’impétrante. L’administration en question vit plutôt bien n’hésitant pas, le cas échéant, à augmenter les redevances qu’elle perçoit pour équilibrer son budget.
    Tous les ministères ne sont logés à la même enseigne. Me trouvant par hasard (non, je n’ai pas été mis en examen) dans un palais de justice proche de chez moi, j’ai noté une proportion inhabituelle de seaux et autres cuvettes en plastiques répartis de manière aléatoire dans les couloirs ou les bureaux pour recueillir l’eau que le ciel distribue en abondance et qui a la fâcheuse habitude de passer au travers des toits qui ne sont plus entretenus depuis quelques temps (je fais l’impasse sur l’aspect général des locaux et mentionne simplement pour mémoire que l’ascenseur dédié aux handicapés était en panne depuis plus d’un mois sans qu’une réparation soit programmée). Sur ce point, le siège mentionné plus haut (le vieux de trois ans, pas celui à 6000 euros) aurait fait le bonheur d’un des acteurs de cette bâtisse, l’âge moyen des fauteuils en service flirtant allègrement avec les quinze ou vingt ans. Le ministère de la Défense n’est pas en reste malgré les efforts déployés çà et là. En clair, tout part en sucette et dans ces deux ministères, le point de non-retour est proche.
    Je n’arrive pas à retrouver l’article mais au rythme actuel et si celui-ci est maintenu (baisse constante des budgets alloués), les ministères proprement régaliens devraient avoir disparu en 2050. Les autres ministères à l’utilité plus ou moins douteuse (culture, EN, etc…) eux, devraient continuer à bien se porter.

    CPEF

    1. Popeye

      Sur le blog du colonel Goya, « la voie de l’épée » :
       » Ils sont quatre et ils assurent la défense de la France dans son ensemble et celle de chacun de ses citoyens. Ce sont les ministères régaliens-Défense, Affaires étrangères, Justice et Intérieur-et ils sont en danger de mort. La France ne leur consacre plus que 2,8 % de la richesse qu’elle produit chaque année contre 4,5 % à la fin de la guerre froide et 6,5% en 1960. A ce rythme, ils auront disparu en 2050.  »

      http://lavoiedelepee.blogspot.fr/2014/09/apocalypse-bientot.html

      L’article se réfère à cette tribune : http://www.rassemblement-republicain-pour-la-france.fr/tribune-dans-valeurs-actuelles-du-21-aout-2014-il-faut-sauver-letat-regalien/

      Un des graphiques d’illustration vient du blog d’Olivier Berruyer « les crises »

    2. Deres

      Dans le dernier budget par exemple, les services du premier ministre augmente encore de 10%. En fait, pour des raisons politiques, les services du premier ministre se mettent à doublonner ceux des ministères. Et les ministères cherchent à faire le travail d’amendement des députés. Et les conseillers du président doublonne (triplette ou quadruplette !!!) en fait tout cela également.

      Ce travers s’est accentué sous Hollande car certains des ministres sont des ennemis/concurrents du premier ministre et du président, que l’Assemblée contient des frondeurs et que son président est aussi un ennemi:concurrents du premier ministre. La méthode pourri de contrôle du pouvoir par Flamby, en plus d’être inefficace, est très coûteuse.

      1. Aristarque

        Cela rappelle l’ Etat nazi où toutes les sommités doublonnaient pareillement et à qui mieux mieux, à cause de la concurrence entre elles pour complaire au Führer qui voyait d’ un bon oeil cette neutralisation réciproque des barons du régime. Se mêlaient d’ espionnage intérieur et extérieur ainsi que de contre-espionnage itou : l’ Abwehr de Canaris, la Gestapo d’ abord avec Goering puis Himmler, le SD de Heydrich, les services diplomatiques de Ribbentrop ainsi que des services plus petits et très discrets comme celui de Bormann… Trop de brochets dans une mare… Oui, je sais : point Godwin et toussa…

        1. Deres

          Et c’était pareil dans l’armement. Tous les industriels menaient leurs petits projets concurrents mais très similaires, soutenus par des mécènes politiques différents qui se tiraient dans les pattes en permanence.

  7. white Panda

    Bonjour 🙂
    Une correction ?
    « …lorsqu’un épais groupe d’électeurs risque de se retrouver un PEU trop scruté… »
    A effacer après usage

  8. ronchonnette

    Hello tout le monde , petite parenthese: je viens de finir Atlas Shrugged, quelle autre lecture abordable me conseillez-vous?
    Un grand merci

      1. Higgins

        Conseil de lecture judicieux. J’ajouterai « La révolte des masses » de José Ortéga y Gasset , « Le salaire de la destruction » d »Adam Tooze, les œuvres de Frédéric Bastiat « Pamaphlets « et « Sophismes économiques » tous aux Belles lettres et « Pulp Libéralisme » de Daniel Tourre chez Tulys.

        Bonne lecture

        1. Gerldam

          Ainsi que « Human action » de Ludwig von Mises, « The road to serfdom » (La route de la servitude en français) de Friedrich Hayek, ainsi que « The constitution of liberty » du même.

        2. ronchonnette

          et bien, c’est sûr, je m’en vais de ce pas enrichir l’atroce mechant neo liberal amazon! et je ne paierai qu’un centime l’expé, na!

        1. Caton

          Les attendus sont particulièrement d’actualité:

          « Considérant que la Loi, en dépit de ses lâchetés, traîtrises, perfidies, infamies, et autres imperfections, n’est cependant pas faite pour que le justiciable en démontre l’absurdité, attendu que s’il en est, lui, personnellement dégoûté, ce n’est pas une raison suffisante pour qu’il en dégoûte les autres; Considérant qu’a priori un gredin qui tourne la Loi est moins à craindre en son action qu’un homme de bien qui la discute avec sagesse et clairvoyance ;

          Considérant qu’en France, comme, d’ailleurs, dans tous les pays où sévit le bienfait de la civilisation, il y a, en effet, deux espèces de « droit », le bon droit et le droit légal, et que ce modus vivendi oblige les magistrats à avoir deux consciences, l’une au service de leur devoir, l’autre au service de leurs fonctions ;

          Considérant, enfin, que si les juges se mettent à donner gain de cause à tous les gens qui ont raison, on ne sait plus où l’on va, si ce n’est à la dislocation d’une société qui tient debout parce qu’elle en a pris l’habitude ; « 

    1. Ananké

      Si vous lisez l’anglais:
      « What it means to be a Libertarian » de Charles Murray et « Economics in One Lesson » de Henry Hazlitt.
      Sinon:
      « La route de la servitude » de F. Hayek (plus ardu).

    2. Hobbes

      Sinon tu peux lire les Tom G. Palmer (« Why Liberty ? » par ex.) c’est plus un tract que de la littérature, mais c’est plein de références éclectiques, et par conséquent très culturant.

    3. Zer

      Si vous lisez l’anglais :
      – Market Anarchy Explained: But Who Will Build the Roads? de François Tremblay http://www.amazon.ca/Market-Anarchy-Explained-Build-Roads/dp/1425769403
      – Envy de Helmut Schoeck http://www.amazon.com/ENVY-A-Theory-Social-Behaviour/dp/0865970645
      – les petits (en taille) livres de Stefan Molyneux, dont la plupart est disponible gratuitement ici https://freedomainradio.com/free/
      – et bien entendu Animal Farm d’Orwell, puis éventuellement, à un niveau plus éthologique, les vulgarisations de Henri Laborit

    4. Duff

      Hello,

      Etant scientifique français aimant les maths donc aussi les équations imbitables et les graphiques qui avec la statistique (surtout chez Piketty) qui peuvent corréler l’amour des manteaux jaunes des martiens pourtant verts avec la terrible habitude des requins d’avoir des dents, j’ai aimé l’approche 0 équation de Ludwig Van Mises. Lire donc l’Action Humaine et se renseigner sur la Praxéologie. Ce qui m’amène maintenant – toujours par dérivation logique et historique – de lire l’éthique de liberté de Murray Rothbard.

      Cdlt

    5. Théo31

      Trois livres malheureusement d’actualité :

      Le terrorisme intellectuel de Jean Sévilla.

      La tyrannie de la repentance de Pascal Bruckner.

      L’histoire assassinée de Jacques Heers.

  9. lemire

    Cher H16, j’adore vos billets tous les matins, mais votre plume ironique crée chez moi des montés d’adrénaline contre tous ces profiteurs de la république. J’ai l’impression que je suis tout seul dans mon coin à ruminer ma colère. La petite flamme qui doit déclencher un mouvement libérateur vacille, comment la transformer en torchère ?

  10. pouf pouf

    C’est amusant de regarder cette jolie fille ridicule de vouloir tant l’être ; elle s’en oublie pour mettre à sa place une page tendance de grazzia l’express style en extérieur et quelque chose d’également trop rapide à l’intérieur, son sac-à-main et son esprit sont du même plastique. Donner le meilleur de soi, paraitre le meilleur dans des habits chinois. Dans la ville ceux qui n’ont rien portent des marques sur tous leurs vêtements et accessoires, comme ces tribus forestières africaines dans les années quatre-vingts qui portaient les teeshirts henkel ou procter & gamble usés de l’occident ramenant le fer rouge sur les peaux en plus luxueux à la manière soft de quelques mots sur du coton, tu m’appartiens, vous m’appartenez, ne cherchez pas à fuir, vous êtes cernés. Une dame en pantalon et talons plats s’exprime sur le bon goût dans un journal qui s’appelle humanité. Cette semaine encore et toujours l’avaleur, donner ses valeurs à la république par exemple … vol, mensonge, tricherie, dissimulation comme cardinales, viennent ensuite les théologales, sécurité, égalité, solidarité et puis bien-sûr : le blasphème c’est bien, surtout tant que c’est réservé à dieu, les autres, au gnouf.

  11. dede

    « Un État moderne […] peut-il encore s’encombrer, au 21ème siècle, d’un ORTF aux petits côtés « voix de son maître » »

    A la lecture de votre billet d’hier, je crains qu’il ne puisse pas se passer de l’ORTF parce que l’integration des concepts web 1.0 et web 2.0 avant que tout le monde ne soit en mode web 5.0, ce n’est pas gagne!

      1. Alecton

        J’ai peur, bien au contraire qu’il en soit que trop ordinaire : René Dosière estime à 150 / 577, le nombre de députés recourant à cette pratique.
        De vous à moi, si j’étais au chômage avec mes enfants crevant de faim et ayant pour voisin d’un tel personnage, je serais fort tenté d’en faire un exemple…

        1. Deres

          Et c’est juste la partie émergé de l’iceberg. le reste de l’indemnité peut servir à payer leurs vacances, leurs gueuletons, leurs véhicules ou leurs cadeaux, personne ne s’en rendra compte. Idem pour les salaires des assistants car il n’y a aucune vérification de travail effectif. Les rémunérations de proche sont identifiables. Mais quid des assistants personnels ne servant pas au travail de député, aux personnels des partis et je ne parle même pas des maîtresses entretenus par ce biais … Les appartements, c’est juste que cela laisse une trace plus visible que l’on s’en rend compte.

    1. Aloux

      Mais mais, c’est de l’antiparlementarisme ça ! c’est du populisme ! c’est très vilain, et ça rappelle les heures les plus sombres de notre histoire !

      1. Popeye

        vous avez oublié « poujadisme »
        D’ailleurs, Le Pen père était député dans le groupe poujadiste, hein, ça veut tout dire, non?

      2. taisson

        @Popeye, Kasar, Alecton ,Deres, Aloux…
        En plus, il semblerai qu’il soit quasi inactif à l’assemblée! Ce n’est donc pas l’un des plus nuisibles!! Et si on pouvait négocier un tarif de rémunération à partir du quel ils s’engageraient à ne plus s’occuper de rien, peut être pourrait on au final, y gagner !

      3. petit-chat

        Parfaitement, c’est mesquin : quelques dizaines de milliers de roros âprement gagnés excitent bien des jalousies ! Alors même qu’il a évité de se comporter en nuisible en ne foutant jamais les pieds à l’AN.
        S’ils faisaient tous pareil, on serait un peu moins dans la m… Cette attitude vaut donc encouragement ! Merci missié le Dépité.

        1. Calvin

          Blague à part, je suis prêt à voter pour un parti ou une liste qui promet (et respecte ce contrat) :
          – de n’envoyer leurs députés qu’occasionnellement à l’A.N.,
          – de renoncer à leurs traitements lorsqu’ils n’y vont pas,
          – de ne voter que des suppressions de lois.
          C’est le seul cas pour que j’aille dans un bureau de vote.
          Quand je pourrais voter, 😉

              1. HussardBleu

                Je marche régulièrement sur les chemins du Morvan avec un bon copain de mon âge, ancien ouvrier à la chaîne, retraité maintenant, mais pas idiot du tout, et même cultivé.
                Il reste toutefois socialiste, et ne trouve à justifier son choix que par comparaison d’avec un Sarkozy…

                Impossible de l’en faire sortir, malgré tous les exemples tirés de l’expérience de nos socialistes de gauche comme de droite…

                Epuisant et désespérant… les échos des vallées morvandelles résonnent de nos vaines discussions…

            1. Calvin

              Ok, mais cela ne marchera qu’une fois.
              C’est comme cela que je vois un parti qui voudrait récupérer le vote blanc ou abstentionniste.
              Pas pour diriger. Juste remettre le pays d’aplomb.

  12. Pat

    Je me répète, je sais, mais la première des réformes devrait être l’alignement de la totalité des droits du public (et des élus) sur le privé, notamment en matière de droit du travail, de droit à la retraite, de protection sociale.
    La deuxième réforme (plus dure) devrait être la réduction du nombre de fonctionnaires (85 pour 1000 habitants) au niveau de l’Allemagne (50 pour 1000 habitants), donc la suppression de millions d’emplois publics inutiles.

    1. Deres

      Attention quand même. Le problème n’est bien souvent pas tant le nombre d’emplois public que le fait que les activités associés devraient être le fait du privé et soumise à la concurrence. Les tenants du tout public ont toujours beau jeu de dire que les comparaisons ne sont pas à périmètre constant.

      Par exemple, pourquoi avoir des télévision et radio publiques entièrement ? Lors des élections, les chaînes sont bien obligés de diffuser les spots de propagande. Et de toute façon, les agences voulant faire de la pub sur France Télévision doivent payer leurs spots comme les autres … Donc si l’Etat a un besoin d’antenne impérieux (et c’est à prouver …), il pourrait très bien acheter ce temps d’antenne en faisant jouer la concurrence pour diminuer les prix.

      1. Aristarque

        Il est probable que Pat pense à un premier pas vers une meilleure équité dans la configuration actuelle, toutes choses restant égales par ailleurs. Rappelons que si l’ Etat cherchait à respecter la devise d’égalité dont il se gargarise tant par ailleurs, chaque euro « cotisé » devrait donner rigoureusement le » même droit à ». Nous en sommes loin puisque c’est plutôt ceux qui « cotisent » le moins qui reçoivent le plus. Donc, ces différences de traitement sont soit inadmissibles, soit compatibles avec d’ autres démarches visant au même but. Après tout, chez le boulanger, nous sommes tous traités également, quel que soit notre aisance financière puisque le même prix payé par tout un chacun donne la même contrepartie en baguette(s) ou croissant(s)…

        1. Caton

          Il est certain que Pat n’a pas réfléchi aux conséquences de sa proposition. Sans quoi il n’aurait pas proposé de ne laisser qu’une seule boulangerie en activité.

  13. Lafayette

    Bon la croissance des pays européen est toute relative, en terme de création, le graphique merdiatique ne maontre pas grand chose. On ne crée pas assez si on ne fait plus assez de faillite.
    C’est comme si la france a déjà utilisé son joker et que les pays alentours viennent de le mettre en oeuvre.

    Mais c’est le modèle qui est mauvais dans son ensemble, car on ne crée pas de valeurs, elles voyagent simplement.

    1. gameover

      Il faudrait que tu apprennes à faire des additions… et quand bien même le solde serait négatif (ce qui n’est pas le cas) il n’y a pas de conséquences à en tirer sur un modèle car il n’y a pas de modèle.

  14. Eddie

    Allez, avec un petit effort, on pourrait très certainement survivre sans la prime de rentrée aussi. Combien ça coûte les crayons et gommes? 2 Mrds par an je crois.

    Et puis, soyons vraiment égalitaristes et arrêtons les remboursements de billets d’avions des fonctionnaires des Dom-Tom. Personne ne me paye mes billets lorsque je vais voir ma famille…

    Enfin, pour la route, a-t-on encore besoin d’un secrétariat d’Etat au développement et à la Francophonie? Hum? Vraiment?

    1. Deres

      Sans même jusqu’à aller supprimer la prime de rentrée, ce qui est une aberration est de la verser en numéraire … Cela ouvre à toutes les dérives et abus possibles. Au pire, cet argent pourrait être versé aux écoles qui ferait de la distribution de matériel à tous avec. Sinon, des bons d’achats avec une destination spécifique, cela marche très bien pour les bons de Noël des CE …

      Noter que cette prime est encore une horreur avec une condition de ressource basée sur un seuil à l’euro près … Encore une incitation forte à ne pas déclarer de revenus ou de concubinage ! Quand est-ce qu’ils apprendront à lisser les seuils pour éviter les effets de bord !!! Ce problème est connu depuis au moins 50 ans !

    2. Black Mamba

      J’ai mon oncle qui a fait les démarches pour percevoir les allocations familiales pour ses enfants et la CMU… Il habite au Liban et ses enfants sont scolarisés là bas … Tous les mois 120 euros tombent sur son compte bancaire et ainsi la prime d’entrée scolaire … et en plus il reçoit des propositions de prises en charge pour les vacances …
      Tout va bien en Socialie …

      1. Deres

        D’autant plus qu’avec le niveau de vie plus faible au Liban, même si il gagne bien sa vie là-bas, il sera considéré comme pauvre pour les seuils français …

  15. Caton

    Ce n’est pourtant pas compliqué de faire des économies: que 90% des fonctionnaires restent chez eux, payés. Il y aura bien pour une centaine de milliards par an de conneries non faites.

    1. SFAD

      Ah je veux bien merci. Et puis le privé n’a qu’a se débrouiller avec tous les crevards insolvables de ce pays de merde, je leur lègue avec grand plaisir ce marché si plein de potentiel.

      1. Aristarque

        Effectivement, ce n’est pas assuré que parce qu’ils le disent le matin à leur conjoint, ils (elles) y soient concrètement… 🙁

        1. HussardBleu

          Rapport de Guy Overnay, PI, à l’attention de Mme Stark :

          « Ce matin, M. S… est parti comme chaque matin vers 9 h au volant de son Doblo. Il a pris la direction du sud-ouest, s’est arrêté dans une boulangerie, en est ressorti avec un fort sachet contenant manifestement des croissants, puis s’est rendu à l’adresse habituelle.

          « La porte lui fut ouverte par une dame au teint bronzé, fort légèrement vêtue pour autant que j’aie pu m’en rendre compte (voir le cliché joint, où l’on aperçoit de la dentelle noire très ajourée).

          M. S s’est empressé de s’introduire dans cette maison, d’où il n’est ressorti qu’un peu après 11 h, l’air épuisé. Il s’est ensuite effondré sur le siège de son Doblo, se dirigeant lentement vers le Val Fourré, où j’ai arrêté ma filature.

            1. HussardBleu

              (suite du rapport de GO, PI)

              « C’est bien vainement qu’il serait prétendu que M. S… aurait été une sorte d’homme de ménage. Outre le fait que les jardins d’hiver sont inexistants sous les latitudes de l’Ile de France, les bruits rythmiques entendus et enregistrés par mon micro unidirectionnel ne font pas penser à un aspirateur. »

              1. Black Mamba

                Pour votre information monsieur, votre espion doit surement glander car il a fait un faut rapport, il y avait un carré vert à labourer pour préparer le terrain pour le printemps qui vient, pour témoins quatre ravissante poules qui se sont régaler de la vermine ainsi débusquer …
                le bruit rythmique entendu se fut la serpillière passée juste après le balai … point d’aspirateur qui pourrait perturber ma tranquillité

                  1. Aristarque

                    Bien sûr! Celui qui rapporte et amplifie les billevesées du traître n’ est pas le traître, formellement s’ entend. Peut-être son complice, tout de même… 😉

                  2. Aristarque

                    Je suis étonné que ma remarque incidente sur l’ ingénuité de BM n’ ait rien eu de relevé de ta part… Elle nous tendait le b…., euh la perche pourtant… Je me lance avec le deux de trèfle et tu ne relances même pas d’un deux de carreau. J’ y suis donc resté… sur le carreau… 🙁

  16. Dom

    Une idée que je proposerais sur poingouv!:pour recuperer du pognon encore plus au péage 🙂
    Il faut pour cela pouvoir lire l’immatriculation au péage,fastoche les cameras sont nombreuses;la camera reconnait votre vehicule il fait 1200 kgs,sachez usagers,qu’au dela de ce poids votre VL abime le revetement routier,legerement certe mais quand même,vous prendrez donc,par la machine qui vous donne le ticket péage,un ticket classe 2,cette classe vous fera payer 5e environ de plus( par rapport a la classe 1) pour un trajet de 270 kms environ,pas mechant en fait..et estimez vous heureux,le poids pouvait etre fixer a..1000 kgs!
    Ouais,fichue bonne idée,si poingouv file une prime a une bonne idée,j’y aurais droit avec celle ci!

    1. gameover

      Non il n’y a pas un niveau de poids au-dessous duquel un véhicule n’use pas la route et un au-dessus duquel il l’use.

      L’usure est proportionnel à la puissance 4 du poids sur l’essieu ce qui dans ton cas (500 et 600kg) donne 6^4 / 5^4 = 2.07.

      C’est de la tribologie (voir wiki)

      Mais l’usure du revêtement ça ne représente même pas 10% des dépenses des sociétés d’autoroute.

      1. MadeInCH

        Sur le principe, vous avez raisons.
        Mais comme vous le faites remarquer, ce n’est PAS linéaire. C’est même à la puissance 4!.
        .
        Prenet une diode électronique. En réalité, la conductance est exponentielle à la tention.
        .
        En PRATIQUE, l’on considère que:
        – En dessous de 0,7 Volt, alors la diode ne conduit PAS, car sa conductance est trop faible.
        – Au dessous de 0,7 Volts, alors la diode conduit, car sa résistance (l’inverse de la conductance) est trop faible.
        Donc, bien que la diode conduise effectivement en dessous de 0,7Volts, même si c’est juste un (très) peu, en pratique il y a un « coude » vers les 0,7V.
        .
        Il est probable que l’usure d’une route dûe au poid d’un véhicule soit similaire en pratique. En dessous d’un certain poid, l’usure est négligeable. Par négligeable, je veux dire « inférieur à la déterioration dû au UV du soleil, au vent, à la puie, au gel, au passage des animeaux, et aux pipi acides des anges qui sont sur les nuages (aussi appelé « pluie ») et aux micrométéorites ».
        .
        Mais cessons là ce débat stérile, car il est inutile, si ce que vous dites au sujet des dépenses de réfection est vrai, ce qui est plus que probable.

        1. Aristarque

          J’ avais lu, il y a quelques années que la maintenance annuelle d’un kilomètre d’ autoroute (par voie unique) revenait aux alentours de 15.000€, compris le renouvellement périodique de la couche de bitume hors intervention plus en profondeur de la chaussée… Ce n’est donc pas la dépense qui alourdit considérablement le budget…

      2. Dom

        Go ça m’en bouche un..rainurage(reparation du revetement route!) un coin donc,ce que vous m’apprenez la!Tribologie dit wiki,et les 10% est chez wiki je suppose… peut-être pas formellement a croire donc.Mince,le revetement quand il est en refection amene une foultitude d’engins et de gaillards,le tarmac est tres cher,il parait qu’en allemagne son epaisseur est plus importante du fait qu’ils sont moins regardant au prix.
        @ MadeInCh je crois me souvenir que le mot poids prend toujours un « s »,invariable.Bon sinon mon affaire periclite vite fait bien fait,faut que je creuse,pour une autre idée.

        1. gameover

          « wiki … peut-être pas formellement a croire donc »
          C’est bien pour cela qu’il y a des liens dans wiki, liens permettant de savoir d’où l’information vient.

          Pour la tribologie : L’équivalence par la puissance 4ème est une approche assez valable tirée d’une expérimentation IRL portée par un projet des années 60 dont le nom est « AASHO Road Test ».

          Si tu avais suivi le lien wiki ça nous aurait évité de lire ton intervention n’apportant rien.

          Pour les 10% ça vient du site autoroutes.fr.

  17. Ananké

    France2, France 3, France 4, France 5, France O, Arte, France 3 région xxx, France inter, France Culture, France Bleue xxx, France Musique, ….

    C’est sûr, on est à l’os.

    1. Aristarque

      Bien évidemment puisqu’il n’y a pas les budgets pour créer France Rap, France Arts de la rue, France Cirque (attention à une contraction qui tue, surtout chez les Arsouillophiles parentés), La Voix de la France, et bien d’autres….

    2. royaumont

      On est à l’os, on est à l’os ! Ils nous prennent pour des jambons, pour vouloir nous faire gober ça !

      s’ils avaient de la moelle, ça n’arriverait pas !

          1. petit-chat

            Y parle pas espagnol, et c’est plein d’étrangers autour de lui, ‘faut le comprendre, même la merdaille fRançaise le réconforte, non pas par le message mais seulement par le ramage…

        1. Calvin

          Mais TV5 Monde diffuse des trucs Français, estampillés « République Festive et Citoyenne », « Vivrensemble consenti », « Liberté d’expresso », et, what else ? ah oui, Bisounours compatible.
          Des trucs à devenir fou, si ma mère me laissait regarder ça.
          Elle préfère que je regarde des films violents, qui me rendent moins bête.

          1. Bonsaï

            Il est vrai que TV5 Monde c’est l’apologie du dirigisme et de la manipulation de l’information. Une émission comme « Kiosque », le dimanche à dix-sept heures, c’est du Soviet Suprême pur et dur, les journalistes étrangers, triés sur le volet, n’étant là que pour passer les plats.

  18. Karamba!

    C’est vrai que la courbe des dépenses des administrations publiques me laisse pensif. Quand on pense aux nombres d’économies que l’informatique aurait du permettre depuis 1991…

    1. Flo

      En effet car pour la plupart elles ne fabriquent presque rien mais rendent des « services » (publics!).
      Si on comparait les gains de productivité des sociétés dites de « service » (privés) avec ceux des administrations sur la période considérée…

  19. Kekoresin

    Et se succèdent les mafieux d’hémicycle pour chanter les louanges de la république et remettre au goût du jour le service militaire/civique/fraternel pour bien encadrer nos jeunes dépravés qui ne comprennent plus les grandes valeurs inscrites sur tous les frontons néo-classiques de Grance et de Nanar. Cette mesure indispensable à l’avenir du vivrensemble et surtout à la pérennité du système de castes politiques n’est bien évidemment chiffrée par aucun des baronnets.

    Le seul mérite d’un service militaire serait de voir qui picole et qui reste sobre comme un pinson islamiste. Le reste ne serait qu’un amas toxique de fonctionnaires formés à la tolérance multiculturelle et de contrats entre amis pour acheter/construire/réhabiliter des casernements 2.0.

    Une mesure qui nous ferait faire des économies serait déjà que le haut de la pyramide donne l’exemple en matière de liberté des citoyens, d’égalité de traitement entre eux et les gueux ( je passe sur la fraternité, on ne peut pas demander à des piranhas de cohabiter sereinement dans une petite mare). Comment expliquer au citoyen de base qu’il doit être exemplaire quand les roitelets qui pérorent, se goinfrent à la cantine de l’état et détournent le bien social sans risque juridique ou presque.

    J’ai entendu le témoignage ce matin d’un garde républicain raconter son expérience au sénat où il était affecté, entre autre, à la garde du terrain de tennis de l’institution! Il relate comment la plupart des parlementaires ne leur adressent ni regard, ni bonjour, ni aucune autre forme de politesse de base, leur attribuant le doux sobriquet de « pots de fleurs républicains ». Enfin, comment les sessions des sénateurs finissent deux minutes après l’heure fixée pour faire valoir un petit rab de rémunération nocturne.

    Alors s’il fallait faire une dépense ce serait de créer des centres d’éducation civique façon orange mécanique pour ces mafieux qui nous gouvernent.

    1. Deres

      Le service civique est une façon de ré-inventer la corvée … Comme il n’est plus possible d’augmenter les impôts et le nombre de fonctionnaires pour remplir leurs bases oeuvre clientélistes, ils veulent en fait faire payer aux français un impôt en nature sous forme de travail. C’est le retour au moyen-âge.

      Et au passage, cela sortira des centaines de milliers de jeunes des statistiques du chômage, double effet kiss cool.

      1. Aristarque

        La Grance avait aussi son adaptation: chantiers de jeunesse… 😕 Comme quoi, une bonne idée ne meurt jamais complètement… 😕

  20. Kazar

    Mais puisqu’ils vous disent qu’ils vont en réaliser des économies !!
    Après le rabot des allocations familiales pour ceux qui gagnent trop (allez, oui, je suis d’accord, supprimons les carrément pour tout le monde), voilà la fin des APL pour ceux qui gagnent trop. Bientôt un tarif différent pour tout en fonction des revenus de chacun ? Du pur communisme…

          1. Kazar

            Ils y pensent, en se disant qu’on a bien des taux négatifs. A socialiste rien d’impossible !!! Ou encore Royal : « moi, je le ferai » !!!

          2. Calvin

            Gameover, des APL négatives, ce ne serait pas le fameux « revenu fictif » des propriétaires ne payant plus de crédit ?
            Pour le coup, oui, le Gouvernemalade et sa bande de Taré Nova, veulent y arriver.

            1. gameover

              Non ce qui est consternant c’est que l’impôt était justifié par la redistribution, on adhère ou pas

              Mais les économies là se font justement sur la redistribution sans pour autant baisser l’impôt et donc à terme l’impôt ne paiera que des frais de fonctionnemment qui ne feront fonctionner plus rien excepté le fonctionnement… juste des frais fixes… une machine shadock…

              Un peu comme si une centrale nucléaire ne pouvait fournir que l’électricité nécessaire à son propre fonctionnement mais rien sur le réseau.

              1. Calvin

                Oui, on est d’accord sur la dérive de l’impôt (déjà prévu par F. Bastiat en son temps).
                Le Parc photovoltaïque et éolien fonctionne un peu comme ta centrale nucléaire étatique : on paye cher le kilo-ouateur faiblement produit.
                C’est pas pour rien qu’ils lancent la transition énergétique :
                employer des milliers de gugusses qui ne vont rien faire, rien produire, mais en ponctionnant les industries et les contribuables.
                (Et tu ne réponds pas à ma question sur le « revenu fictif » qu’on peut considérer comme une redistribution négative non fictive !!)

              2. HussardBleu

                M. Jacques ATTALI – « contemporain capital », comme on le disait d’André Gide – évoquait il y a peu, en réponse à un journaliste, son diagnostic de la situation relativement au Rapport de la Commission qu’il avait présidée et dont M. MACRON était le Rapporteur :

                L’ensemble des professions réglementées représentait un très petit nombre de propositions parmi les 316 de notre rapport. Bien sûr, je suis favorable au changement…. Mais c’est vraiment un sujet secondaire. Le logement, c’est 45 milliards d’euros de gaspillage en subventions, la formation professionnelle, c’est 32 milliards.

                Amusant non ?

              3. Laglute

                Sauf que dans le cas des fonctionnaires, c’est vous qui leur fournissez leur électricité (le pognon), et non pas eux qui le crée, a contrario de la centrale nucléaire…

    1. Deres

      Le rêve socialiste c’est un tarif proportionnel au revenu pour tout. C’est une façon de supprimer l’argent mais en créant en prime une usine à gaz avec moult possibilité de fraude et de passe-droit …

      1. petit-chat

        Voilà un beau projet socialo-compatible : « indexer » tous les prix, quels qu’ils soient, sur les revenus réels (ou supposés, ou en attente de contrôle fiscal), y compris la TVA (dont le minimum ne serait pas touché, ‘faut pas déconner non plus, hein !) en sus du prix de base (celui accordé pour les sans-dents-RSA et autres handicapés : les polytiques).

      2. Laglute

        Ce serait même pire, car vu la progressivité de l’impôt, ceux qui gagnent bien leur vie, auraient moins que ceux qui gagnent beaucoup moins.

  21. barbatruc

    Juste une petite précision sur la PAC , en fait deux observations :

    – la méthode de calcul des surfaces pour Bruxelles est basée sur les photos satellites , la méthode de calcul française sur la cadastre ( initialement ) .
    – à elle seule la Corse à touché 700 millions de trop.

    Il y a les aides aux surfaces , et aussi un tas d’autres aides complétement inutiles à mon goût. Par exemple les aides à l’investissement dans le milieu viticole, on peut bénéficier d’une aide allant jusqu’à 50% sur les installations de chai: cuverie inox, passerelles, aménagements de chais … Sans compter l’aide à la plantation d’un montant de 8000€/ha.

    Tout ça est aberrant , d’autant que les domaines viticoles (au moins dans ma région) n’ont absolument besoin d’aucune aide, car les chiffres d’affaire /ha ont explosés. On voit à peu prés partout dans les campagnes des rangés sans fin de cuverie inox ( c’est pas donné l’inox 🙂 ) payé en partie par les deniers publics.

    1. Calvin

      Je suis surpris des sommes reprochées à la Corse.
      Pour y aller souvent, je peux attester que le cheptel est, de loin, le plus important de l’Europe.
      Voire du monde.
      :mrgreen:

      1. barbatruc

        Je sais pas pourquoi, mais j’ai mon petit doigt qui me dit que les contrôleurs de la DDA sur l’ile de beauté sont certainement moins zélés que ceux du continent ! 🙂

        1. Calvin

          Non, ils contrôlent, mais en Corse, chaque animal appartient à tout un village.
          Une fois comptabilisés, il faut multiplier le chiffre par le nombre d’habitants du village.
          Population d’été…
          Morts compris…
          Depuis Napoléon…

          1. barbatruc

            Après tout, ils ont bien raison de profiter de ce système unique en son genre. Pourquoi bosser ? Alors que des mètres cubes de coupures arrivent par tuyaux surdimensionnés.

            Ce qui est regrettable , c’est qu’on ne peux même plus déguster une véritable charcuterie corse 🙁

            1. Aristarque

              Votre question contient la réponse: pourquoi se fatiguer pour moins cher qu’ en étant arrosé de pognon dans son hamac pour changer de la chilienne?…

    2. gameover

      Y a déjà du progrès dans les subventions européennes avec la fin des aides ET des quotas sur le lait. La transition semble s’être bien faite en douceur car le prix du lait est le même à Melbourne qu’à Lyon et son prix a même baissé en france.

  22. Kazar

    Des économies à la pelle qu’on vous dit (enfin, sur le dos du contribuable, pas par une réduction des dépenses bien sûr) :

    « – Le régime actuel de l’investissement dans un logement locatif neuf (le Pinel) prévoit une réduction d’impôt de 18 % : le rapport propose de la ramener à 13 % et, en contrepartie, d’augmenter le rendement locatif brut en relevant le plafond de loyer autorisé (aujourd’hui, il doit être inférieur de 20 % au loyer de marché). L’intérêt de ce système réformé serait surtout réel dans les zones les plus tendues, pratiquant les loyers de marché les plus élevés. Le rapport estime que la moindre réduction d’impôt économiserait aussi au passage jusqu’à 180 millions par an en rythme de croisière.
    – Diverses mesures techniques visent à diminuer l’avantage fiscal actuel du statut de loueur en meublé non professionnel, qui est actuellement un des modes d’investissement locatif ayant le plus de succès, y compris pour les résidences de service. Ceci en étendant parallèlement le régime du microfoncier. »
    Le plus drôle (si j’ose l’écrire) dans le second paragraphe est que comme le statut du LMNP est un de ceux ayant le « plus de succès », on va le casser en diminuant l’avantage fiscale !! Pas sûr que ça relance le secteur du logement locatif… Ce niveau de stupidité est incroyable.

    Autre mesure :
    « Outre la suppression de la prime d’Etat pour les nouveaux plans d’épargne logement (PEL) et de l’APL Accession (hors accident de la vie), il est recommandé de mettre fin à l’exonération de taxe foncière pendant deux ans pour les logements neufs. Cela rapporterait 300 millions aux collectivités locales. Mais l’Etat réduirait d’autant sa dotation.  »
    Encore une économie réalisée sur le dos du contribuable, pas en réduisant la dépense publique.
    En fait, il est à craindre que nous ayons des ministres qui ignorent le sens du mot « économie ».

  23. Kazar

    Une petite dernière :
    « Le rapport va à contre-courant des mesures prises depuis l’an dernier pour soutenir les travaux de rénovation énergétique. Il prône de supprimer la prime pour travaux et de porter la TVA sur ces travaux de 5,5 %, à 10 %. »
    L’année 2015 devait pourtant être l’année de la fin des hausses d’impôts, il me semble qu’il y a un gars qui a dit ça à la télé…

        1. Aristarque

          Terminée depuis le 31 Décembre, cette scandaleuse!!! source d’ enrichissement sur le dos des pôôôôvreeees contribuables que l’ Etat ne malmène en aucune façon. Je ne me suis pas soucié de me faire suer à passer les habilitations nécessaires à partir de 2015, surtout taillées pour de grandes entreprises comme GDF ou EDF qui rachètent des PME locales pour assécher le marché des intervenants indépendants… Les travaux visés sont inaccessibles aux copropriété sauf décision collective impossible à prendre puisque les équipements de chauffage individuel sont privatifs alors que l’ isolation est elle collective. Comme maintenant, il faut obtenir un chantier mixte chauffage + isolation pour prétendre au susucre…

                    1. Bonsaï

                      @ petit-chat 17:11
                      Quel poète ! Fine psychologie doublée d’une forme avenante et moderne de galanterie (je me la joue décontractée, mais j’assure mes arrières).
                      Féline délicatesse …

        1. royaumont

          Point du tout. Le taux à 10% existe déjà, il n’augmente pas. C’est seulement un ajustement qualitatif de l’assiette des activités éligibles.
          C’est clair, non ?

    1. Calvin

      Bah, techniquement, le Flanby n’a pas tort.
      En portant le taux de TVA des travaux de 5.5 à 10%, que vont faire les gens ?
      Repousser les dits travaux.
      Donc, moins de dépenses futiles équivaut à une hausse du pouvoir d’achat pour les autres biens de consommation.
      Et voilà, « ce qui se voit et ce qui ne se voit pas… à la petite semaine ! »
      Un Bastiat perverti en vaut mille !

      1. Kazar

        La consommation, c’est fini !!! Nous avons déjà tout le superflu dans les pays développés, le gisement de croissance ne peut donc se trouver que marginalement dans la consommation. C’est l’une des raisons pour lesquelles ce pays est foutu : le temps que nos dirigeants, quels qu’ils soient, le comprennent, nous aurons fait faillite.

          1. Kazar

            Ben oui, moi !!! C’est grave docteur ? Cela dit, cela n’empêche pas d’autres gisements de croissance d’exister : médecine, NTIC, nanotechnologies, exploration spatiale, exploitation des astéroïdes. Il y a aussi certainement des choses à faire dans l’écologie « pure », mais j’avoue ne pas bien voir quoi…

            1. Black Mamba

              Kazar tu es célibataire ?
              Je dis cela car une femme , elle, consomme même si son armoire est pleine, elle consomme si on lui laisse un « peu » d’argent … Et de même pour les enfants …

                1. Black Mamba

                  D’ailleurs, je me rappelle une discussion avec une psychothérapeute de couple qui après une de mes grosses colères contre WP me demandait comment je faisais, en général, pour retrouver mon calme, supporter de nouveau WP et éviter de lui faire une guerre … Ben ! Simple … J’ai en général une liste de shopping de secours … Et dans c’est cas là, je brise la glace et lui me laisse faire …question de survie :mrgreen:

                    1. Black Mamba

                      Non ! Ce sac là fut un cadeau que j’ai offert pour ma fille … il fallait régulièrement la motiver pour bosser donc elle me montrait ce qu’elle désirait et moi je mettais la barrière à franchir pour l’obtenir …

      2. royaumont

        Ca veut dire travail au noir, donc moins de TVA, moins de CA déclaré pour les entreprises, donc moins d’impôts sur les société etc…
        Il n’y a pas à dire, pour l’Etat, c’est Laffer du siècle.

        1. Calvin

          Chut, ne le dis pas !
          Ces abrutis n’ont toujours rien compris à Laffer.
          Ils sont persuadé qu’en augmentant de 10% les impôts, taxes et amendes, les rentrées fiscales vont augmenter de 10%.
          C’est du sûr, du garanti, du tranquille, du pépère…

  24. GrandNicolas

    Tiens H16, cette question s’adresse à vous. J’ai largement fait tourner hier la même impression écran du JT de TF1, et plusieurs personnes ont mises en doutes ces chiffres avancés par TF1 (on peut les comprendre, on parle quand même de TV Bouygues). Est-ce que à tout hasard, vous auriez un lien quelconque qui confirmerait ces données ?

  25. Aristarque

    Il n’y a aucune chance pour que les différents budgets de l’ Etat baissent significativement. Ceux alloués aux investissements sont depuis des années à la portion congrue et tout le reste est consacré aux dépenses de fonctionnement courant, rémunérations directes et indirectes, subventions, etc…
    En théorie, ce qui relève du clientélisme électoral devrait passer sur l’ autel des sacrifices mais ce ne sera jamais par l’ initiative d’un quelconque homme politique, sauf à ce qu’ un élément extérieur ne le contraigne violemment… D’ autant que l’ électeur moyen de base semble adorer la dépense publique, aussi extravagante que possible qu’ elle soit. Donc tant que les jouisseurs seront majoritairement différents des payeurs et qu’ ils détiendront la possibilité d’ obliger les seconds à les entretenir, le bal continuera…

  26. paname

    Cher H16,
    « …épaves journalistes mourantes et illisibles comme L’Humanité ou Libération… »
    Moi, j’aurais ajouté Charlie hebdo, mais je ne suis pas politiquement correct.

  27. SFAD

    Juste pour votre culture personnelle, bande de non-fonctionnaires qui avez raté vos vies:

    Quand un politique dit qu’il est à l’os, ça veut dire « mon administration est un immonde merdier impossible à optimiser ou reformer, parce que ça impliquerait que je foute les mains dans le cambouis et que c’est hors de question. »

    1. Kekoresin

      Y’a pas de cambouis dans leur monde, juste un tas de merde lointain d’électeurs qu’on approche une fois par vote pour revalider ses avantages de castes. Quand un politichien se fait griller, la fange se rebiffe forcément et vote pour le pote d’à côté qui casera le banni et sa famille à l’abri du besoin dans le douillet tissu associatif qui fait notre fièreté nationale.

      Au bal des enculés c’est toujours la même musique et les danseurs à la panse rebondie tournent dans un balai incessant et chaque fois renouvelé.

    1. HussardBleu

      Nan, je rigole… en fait, je n’ai même plus de montre, je sors juste mon I-phone de la poche de mon gousset pour savoir l’heure… ça en jette assez…

  28. Dr Slump

    HS, mais j’aime bien: j’ai trouvé dans ma boite aux lettres les papelards à remplir pour le « recensement ». Dans le document de présentation, on nous explique:
    « Votre nom et votre adresse ne sont pas enregistrés et ne sont pas conservés… »
    Et en bas du questionnaire, en petits caractères, on lit:
    « La loi du… bla bla… garantit aux personnes enquêtées un droit d’accès et de rectification pour les données les concernant »
    Bienvenue en république populaire des shadoks!
    T’façon, quand c’est dit « obligatoire », moi j’me dis « va te faire voir » 😛

  29. grain de sel

    Faire des économies fondamentalement par ne pas prendre n’importe quelle décision, n’importe comment…pourtant ceux qui sont charge de devoir les décisions, les prennent!

    Aussi, faudrait-il instaurer, ce qui existe partout ailleurs, à tous les niveaux de la vie personnelle, ou professionnelle, la responsabilité personnelle des décideurs (politique).

    Cette notion est courante dans le monde de l’entreprise ou associatif. Et pour se prémunir de leur (éventuelles) décisions irresponsables les dirigeants les plus prévoyants souscrivent une assurance spécifique, dite justement de responsabilité.

    Le jour où les politiciens seront responsables, sur leurs deniers personnels, des décisions qu’ils prennent, les choses commenceront à aller mieux. Et si d’aventure leurs décisions n’étaient pas les bonnes, la Nation n’aurait pas à en pâtir, leur assureur de responsabilité épongera la dette. Reste trouver l’assureur….là, je propose que les politiciens fassent pour nos voitures, par la création d’un fond d’indemnisation, alimenté par un prélèvement sur leurs indemnités d’élus.

    1. gameover

      Article 26
      Modifié par Loi constitutionnelle n°95-880 du 4 août 1995 – art. 7
      Aucun membre du Parlement ne peut être poursuivi, recherché arrêté, détenu ou jugé à l’occasion des opinions ou votes émis par lui dans l’exercice de ses fonctions

      1. Dr Slump

        Aucun député ne peut être poursuivi pour quoi que ce soit, à moins que l’état ait un quelconque intérêt à le faire. Les membres du parlement font la loi, faudrait pas croire qu’ils s’y sentent soumis non plus!

      2. Quiet Desperation

        N’empêche que je suis déçu : je fondais de grands espoirs sur une contre démonstration de GO sur les distances d’arrêt comparées entre une Twingo et un Airbus…. et… rien !

        Peut-être que CumGranoSalis fait 195 cm de hauteur, et avec un QI de 150 ?

  30. Nyamba

    Absolument rien à voir avec le jus de fruit, et j’arrive bien après la bataille (rangée) des commentaires, mais… pourquoi y a-t-il désormais une nymphette aguicheuse dans l’encart publicitaire du site ? Sexe et argent, M. Hash chercherait-il à étendre son audience avec du marketing primaire ?…

    Il était temps. Dommage qu’il n’y ait pas d’équivalent masculin, pour les lectrices. Nous aussi sommes sensibles à ces petites attentions.

      1. Aristarque

        Autre réponse: la jouvencelle n’ apparaît qu’ à la fin des pages. C’est le cadeau pour ceux qui ont fait l’ effort d’ en recenser les commentaires…

  31. Aristarque

    Autre réponse: cette créature ne bosse qu’ à mi-temps, donc judicieusement pour tenir compte du partage des sexes genres. Si vous n’ êtes pas au bon endroit au bon moment, il décline toutes responsabilité…

    1. Bonsaï

      Cela fait surtout mauvais genre. Faute de goût. Après on va faire des tartines pseudo-scientifiques sur bitcoin pour épater le chaland de base et voilà où ça nous mène !
      En résumé : pas très smart et plutôt agressif à l’égard de certaines catégories de commentateurs/trices.

          1. Black Mamba

            Pfff ! Certes, elle ne cause pas … ce qui lui semble un avantage mais le manque de réactivité au bout d’un moment ces messieurs se lassent …

            1. Bonsaï

              J’admet volontiers que ton esprit et ton sens de la répartie, alliés à tes avataras suggestifs sont de qualité légendaire …
              Tu es une légende à toi toute seule !

          2. Nyamba

            Pas de concurrence déloyale : la nymphette est complètement vêtue, et même pas en décolleté.
            Après, la pub sexuée, ce n’est que de la cosmétique ; vous êtes libre d’acheter ou non un produit, indépendamment du marketing qui est mis derrière (ou devant). Ça dénote juste par rapport au layout habituel du site, c’est tout.

            1. Bonsaï

              On ne sait pas trop si la pin-up fait affluer les clients au casino. Elle semble toutefois faire l’effet inverse sur les intervenants traditionnels du site : en gros, de 14 heures à minuit, zéro commentaire. Alors que le samedi se trouve généralement être une journée assez prolixe en joutes verbales et en apports documentaires variés.

              1. Black Mamba

                Tu as tout faux … Les commentaires et les joutes verbales sont nombreux que si le sujet y amène or ce n’est pas le cas … Si H16 avait mis du poisson le vendredi … Il y aurait eu plus de chance à observer à une bataille , à des projectiles de harengs et autres :mrgreen:

                1. Bonsaï

                  Chère madame Black. J’étais quand même un peu au deuxième degré ! Je vous rassure, je n’ai pas vraiment peur des images, même si elles sont opulentes. C’était pour mettre un peu de beurre là où il n’y avait pas de tartines.

  32. Honorbrachios

    Totalement HS mais je peux pas m’empêcher de mettre ce commentaire trouvé sur yahoo qui listait les nouvelles gaffes de hollande…comme quoi la france est vraiment totalement foutu !

    Isabelle • il y a 22 minutes Signaler un abus
    Merkel déteste aussi Sarkozy d’ailleurs qui elle aime Merkel ? Hollande est aimé en Angleterre et en Amérique Obama l’aime avec tendresse sur son personnage anti tape à l’oeil et nature il se la pète pas c »est ce qu’on lui reproche et c’est aussi son charme il est pas beau il est humble dans son comportement dommage qu’il est des actions de droite et qu’il n’aide pas assez les petits surtout les retraités et les smicards et que le taux d’impôts et taxes augmentent mais pas leurs retraites ni droits d’allocations pour survivre sinon mare des qui se la pète au détriment du contribuable comme Sarkozy on s’en passe de payer ses factures et les robes chics pour sa femme.

    1. Nyamba

      C’est en lisant ce genre de prose que mes penchants totalitaires s’ébrouent, dans le petit cachot obscur de mon âme où je les maintiens enchaînés. Immédiatement, je me suis dit que l’euthanasie anticipée serait un fier service rendu à cette pauvre âme… et à l’humanité. C’est grave.

      1. Quiet Desperation

        « dommage qu’il est des actions de droite »

        Ne serait-ce que pour l’honneur de la grammaire… to be or not to be …. to have and have not… avec cette dame, c’est vraiment le port de l’angoisse…

        1. Nyamba

          Le « mare des qui se la pète » a un petit côté charmant, assez bucolique ; il n’y manque que quelques canetons pour ajouter au tableau.
          Ne parlons pas de la ponctuation, quasi-inexistante ; ce serait faire montre d’un cruel manque de charité, d’autant que la pauvrette a le bon fond des gentils contre les méchants. Ne lui manquent réellement que deux sous de jugeote.

    1. Othello

      Merci pour le lien, cher HB.

      J’en profite lâchement pour rappeler leur erreur à ceux qui considéraient que supprimer l’émission de Zemmour n’était pas de la censure, mais juste le choix normal d’un patron de se séparer d’un employé (qui faisait malgré tout les meilleures audiences d’i-Télé, et donc qui était quelque part l’employé le plus productif de l’entreprise en question, étonnant non?).

      La sortie du livre d’Obertone en est la preuve éclatante : quand un des meilleurs vendeurs de livres en France sort un nouvel opus et qu’il n’est invité nulle part pour en faire la promotion, cela signifie bien qu’il existe réellement une censure télévisuelle en France. Et l’éviction de Zemmour relève bien de cette censure. Il est aujourd’hui, c’est acté, hors de question de laisser qui que ce soit exprimer le moindre propos exposant la vacuité essentielle du vivresemble et du padamalgam et démontant l’oeuvre de propagande accomplie autour de et par ces « concepts »…

      Que ce soit de l’auto-censure ou des pressions exercées par le gouvernement et/ou les patrons de chaine et leurs financiers importe peu, au final. Cette censure me semble être une tentative desespérée pour garder le contrôle, à mettre dans le même panier que le flicage d’Internet et l’interdiction de publier des contenus « déviants » sur les grandes plate-formes comme Youtube, Facebook ou Twitter qui arrive à grand pas.

      J’en arrive même à me demander si ce n’est pas la véritable raison du traitement barbare que l’Occident est en train de faire subir à la Russie, au-delà des raisons économiques : la vraie influence culturelle de demain passera par la maitrise de ces contenus, et rutube pose un vrai problème à ce niveau…

      1. Bonsaï

        J’abonde avec vos propos et je déplore que cette censure, qui n’est même plus rampante, ne soit pas dénoncée avec plus de virulence. Je crains malheureusement que l’on ne s’y habitue et que l’on n’adopte trop facilement l’attitude de soumission requise en usant aussitôt de stratégies de contournement (sous-entendus, évocations, allusions, etc.). Attitude de collégien pris en faute ou mentalité d’assiégé ?

  33. hop hup

    Malgré son amour déclaré pour le train, François Hollande est celui qui utilise le plus l’ensemble de la flotte présidentielle. Avec 579 heures au compteur en 2013, il devance largement tous ses ministres.
    L’information est un peu passé inaperçue. Pourtant, le 6 janvier dernier, la veille de l’attentat à Charlie Hebdo, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a répondu au député PS René Dosière qui lui avait demandé six mois plus tôt le détail des déplacements du gouvernement en avion sur l’année 2013. Ayant déjà fait la même démarche auprès de l’ancien président Nicolas Sarkozy, le député socialiste réputé pour faire la chasse au gaspillage, voulait voir si François Hollande avait réduit la voilure par rapport à son prédecesseur. Voici ce qu’il faut retenir des réponses, repérées par Le Lab d’Europe 1.
    » Le président, premier dans les airs.

    une info qui devraient intéresser du monde
    ou on voit finalement qu’il est comme les autres qu’i l’ont précédés

  34. RBF

    C’est pas tout ça, mais il faut que j’aille voter les amis, pour remplacer le Moscobite. H16, ton bulletin spécial a tellement fait rire ma femme que j’ai dû l’imprimer deux fois. Dans un village où il n’y a même pas 300 inscrits, le candidat « bande d’enc… » devrait faire un score plus que respectable.

    Cher hôte, je vais prochainement te donner mon numéro IBAN afin que tu me verses des indemnités pour le papier et l’encre que j’ai dû utiliser pour imprimer mes bulletins de vote. Je suis Français après tout, merde ! 🙂

  35. miniTAX

    Le graphique des dépenses publiques est très parlant. Ces sagouins de politocards et de journaleux osent parler d’austérité alors que l’Etat prélève plus de la moitié du PIB, ils n’ont aucune décence.
    Même un Etat dit terroriste comme l’Etat Islamique ne taxe ceux qui sont sous sa coupe que de 10%.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.