Oups, des évasions. Et toujours aucune solution ?

Il semble maintenant clair que la France a un petit problème de prisons et pas seulement parce que ce sont, généralement, des bâtiments vétustes qu’il faut entretenir aux frais d’une République un peu étriquée du portefeuille, mais aussi parce qu’elles sont trop remplies et qu’en matière carcérale, l’évasion semble une option routinière.

Ah, là, je sais qu’on va encore me dire que j’exagère, pfffu, enfin bon, que c’en est scandaleux de caricaturer ainsi, rohlala, et qu’il y a tout de même des limites à ne pas dépasser, mmfffenfin voyons.

Certes, l’évasion, comme l’expliquent maintenant les pouvoirs publics (Chancellerie en tête) est un impondérable du système carcéral, et quoi qu’en disent les médias, semble rester stable d’année en année – ce qui est tout à fait exact, soit dit en passant, même si ça nous en fait une par jour en moyenne. Certes, la plupart des évadés se contentent de retourner en famille ou chez des amis et sont retrouvés très vite, et gagnent au passage une extension de peine. Bisous, circulez. Certes.

Il n’en reste pas moins que, dernièrement, on assiste à quelques cas d’évasions consternantes.

taubira taubitweete

Lundi dernier, un policier succombait alors qu’un détenu en cavale depuis des mois, faisant l’objet d’une fiche S, braquait un entrepôt à bijoux qui tournait au drame suite à des échanges de coups de feux. La banalité du braquage à main armée (on est en France, si les méchants pouvaient se procurer des armes, ça se saurait, voyons !) aura été occultée par la mort du policier, qui aura elle-même quelque peu éloigné les consternations devant le fichage des services de renseignements, manifestement très forts pour établir des profils et des petits bristols sur les vilains qui grouillent en France, mais infoutus de les appréhender, terroristes ou pas. Et tout ceci semble à son tour occulter la radicalisation en prison de l’évadé, chose qui semble maintenant presque aussi banale que le braquage en premier lieu.

Mardi, pour continuer la série, c’est un trafiquant de drogue, judicieusement autorisé à sortir pour disputer une compétition de boxe (apparemment, les championnats de point de croix n’ont pas la même cote en prison et les établissements carcéraux semblent apprécier que les détenus acquièrent quelques techniques de combat supplémentaires) qui aura étonnamment choisi ce petit divertissement pour prendre la poudre d’escampette. Soyons gentils : l’institution ne pouvait pas prévoir que ce trafiquant, de renommée internationale au casier déjà lourdement chargé, allait benoîtement demander une autorisation de sortie pour une compèt’ de boxe, et l’obtenir. L’institution ne pouvait pas prévoir que ce détenu, qui avait déjà réalisé une évasion en 2012, allait faire une nouvelle tentative. C’est donc en toute logique que, malgré l’absence totale de toute pratique préalable de la boxe par le détenu, l’administration carcérale le laissera aller à cette compétition encadré de deux éducateurs sportifs. Tout ceci n’est, à n’en pas douter, qu’un malheureux concours de circonstances.

Et jeudi, c’est donc tout naturellement qu’on apprend que la même institution carcérale se retrouve à déplorer une nouvelle évasion d’un détenu lors d’une sortie à vélo. La prison, cet enfer sportif qui prépare au triathlon, a clairement des soucis pour conserver ses athlètes.

Rassurez-vous, il y a parfois des bonnes nouvelles, comme lorsqu’on finit par rattraper un évadé après quelques jours de cavale (et en pratique, c’est même un cas fréquent lors des évasions). Mais des fois, les réjouissances de l’institution qui remet la main sur un petit protégé égaré sont malheureusement troublées par la découverte d’un méfait qu’il aura commis pendant sa période de vacances. Zut et flûte, voilà qui est gênant.

Comme le note Baptiste Créteur dans son dernier édito sur Contrepoints, tout ceci interpelle, de façon véhémente, et pas seulement la Garde des Sceaux qui, ultimement, représente la Justice dont dépendent les établissements carcéraux. On ne peut que s’interroger sur la pertinence des Renseignements lorsqu’ils distribuent de la fiche S mais ne parviennent pas à empêcher les fichés de se faire la belle de la façon la plus caricaturale possible (essayez d’en faire un scénario de film : personne ne croira à une telle irresponsabilité dans la chaîne administrative). De même, on doit aussi s’interroger sur la capacité de l’État à mener ses missions s’il est infoutu de faire respecter la loi et de faire appliquer ses peines.

Dès lors, pas étonnant que certains policiers, devant les blessures subies par leurs collègues, réclament des réactions fermes de la Chancellerie et appellent à manifester : l’ensemble des institutions semble bien dépassé par les problèmes, récurrents, de gestion des personnels et des détenus, d’évasion, de permissions, et les faits récents poussent à une sévère remise à plat des méthodes et des organisations.

Malheureusement, Christiane Taubira, drapée dans son dogmatisme et ses tweets rocambolesques, n’est bien sûr pas à la hauteur et devant ces constats, pourtant indiscutables, ne semble guère démontée :

« J’ai pris des dispositions pour que, d’abord, nous travaillions sur les textes de 2004 à 2008 pour les clarifier et éviter toute confusion et ensuite pour que le circuit d’information au juge soit opérationnel et performant. Et cela, j’ai demandé que ce soit le cas dans 15 jours. »

Voilà : pif, on va travailler, paf on va clarifier, et pouf ce sera réglé dans 15 jours. Fastoche, finalement, et pas de quoi s’exciter.

taubira polémique estivale

Pourtant, des solutions existent, un peu plus complexes mais un peu plus opérationnelles que les taubitweets ; j’en décrivais quelques unes il y a plusieurs mois dans un précédent billet, à commencer par le fait de construire des prisons ; oh, bien sûr, les zhumanistes auront beau jeu de rappeler niaisement ♩ qu’ouvrir des écoles ♫ évite de bâtir des prisons ♬, mais la réalité reste têtue : il manque par exemple entre trente et quarante mille places de prison en France si l’on compare avec ces enfers carcéraux que sont l’Espagne ou l’Angleterre par exemple.

De la même façon, il semble aussi nécessaire de s’assurer qu’une peine de prison se traduit effectivement par du temps de cellule, ce qui signifie notamment d’en finir avec la culture de l’excuse, à commencer par celle qui consiste à trouver des alternatives à la prison précisément parce qu’elles ne sont pas construites. Eh oui, les prisons françaises sont une honte pour un pays qui se gargarise de droits de l’Homme à tous les repas. Ceci explique assez bien à la fois la distribution de colliers, de permissions, de prison avec sursis que l’absence quasi-systématique d’incarcération effective lorsque la peine est inférieure à deux ans, et les maux périphériques qu’on observe dans les établissements (un nombre important de détenus qui relèvent d’abord de la psychiatrie, le développement de maladies diverses, et bien sûr la fameuse radicalisation, entre autres).

Et enfin, on pourrait – suggestion à l’endroit de tout le gouvernement et du paquet de crapules qui siègent à l’Assemblée et au Sénat – arrêter d’augmenter le nombre de lois qui augmente artificiellement le nombre de coupables, depuis les lois mémorielles en passant par les atteintes à la liberté d’expression, la loi Renseignement, les douzaines de lois routières et autres cosmétiques insupportables de l’hygiénisme socialiste galopant. Par exemple, la guerre contre la drogue a foiré, lamentablement. On pourrait enfin la laisser tomber en reprenant ce qu’a fait le Portugal avec succès, et se concentrer enfin sur les crimes et délits qui touchent la population française (banditisme, cambriolage, violence au quotidien camouflée dans l’ « incivilité »).

Malheureusement, même avec les pifs, les pafs, les poufs et les taubitweets de la Garde des Sceaux, rien de tout cela ne sera envisagé, encore moins mis en place. En vertu de quoi, ce pays est foutu.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires197

  1. BLACK MAMBA WARRIOR

    Mince ! J’avais présumé que c’était un sujet sur les évadés fiscaux … Ben, … Heu … Non !
    La prison a ciel ouvert est de moins en moins sûr ! 🙄

    1. Deres

      Les évadés fiscaux seront eux pourchassés sans pitié jusqu’au dernier euro … leur égoïsme a ne pas vouloir partager leur argent n’a aucun excuse.

    2. Calvin

      Pas de permission pour les détenus fiscaux.
      Pas de permissivité non plus.
      Il y a plus grave que le terrorisme, le vol ou le viol : c’est de ne pas consentir à l’impôt.

      1. Toro Er

        Rouler un peu trop vite est aussi très très grave. Et comment qualifier l’abomination qui consiste à indiquer à d’autres conducteurs la position d’un radar ?

        1. zelectron

          moi j’aime rouler à 350 kms/h dans ma voiture-robot en taquinant ma fiancée 😉 sans me soucier de la route puisque je vais arriver à bon port avec une probabilité de 11 milliards sur 1 !

      1. Numéro 19

        Et pour parer aux impayés, création d’un fond de garantie alimenté par une taxe affectée et contrôlé par une haute autorité rapportant à un haut conseil, créés pour l’occasion.
        Ça inversées ma courbe du chômage des battus aux prochaines élections.

    1. Aristarkke

      Pas mal. Colle parfaitement avec ce gouvernement de maniaques de la ponction publique. Art 2: Il est interdit de s’évader en l’ absence des gardiens. Nonmeho!

    2. Deres

      En fait on constate que globalement il n’y a pas d’évasion. les détenus se font la malle quand ils sont en dehors de la prison … Et il faut bien voir que la multiplication de ces autorisations de sortie n’est pas non plus gratuite en accompagnateur et en paperasserie administrative.

      1. bob razovski

        C’est qu’à force, il commence à n’y avoir plus beaucoup de différences entre derrières les murs de Fresnes, et derrière les murs de france.

      1. Pheldge

        Mesure, portée … laissons de côté les rondes , blanches et autres noires pour cause de stigmatisation implicite , par contre la clef me semble tout à fait dans la tonalité (majeure ?) de votre post ! 😉

  2. Le Gnôme

    La France consacre deux fois moins de pourcentage du PIB que l’Allemagne pour la justice. Si un domaine relève bien du régalien, c’est la justice. Même sans les polémiques justifiées sur les politiques menées, il ne faut pas s’étonner que ce domaine soit sinistré.

    Je crois que le ministère de la culture est doté d’un budget à peu près similaire, et il ne relève pas du régalien. Il devrait s’occuper de l’entretien des monuments historiques et pas plus alors que celui de la justice devrait être plus étoffé. Il y a tant de dépenses inutiles à sabrer.

        1. Deres

          En croissance, car il y a bientôt des élections. Encore une réforme magnifique, le tonneau des Danaïdes grossissant encore et étant maintenant sanctuarisé par la loi. Bravo les artistes de la réforme !

    1. royaumont

      Le « chef d’oeuvre  » versaillais d’Anish Kapoor vaut bien quelques petits effets de bord comme des plébéiens violés ou égorgés, non ?
      Si on s’arrête sur des détails insignifiants, comment voulez-vous que nos élites puissent se regarder le nombril en paix.

  3. Aristarkke

    A juste titre parlez vous, cher hôte, des crapules qui hantent Palais Bourbon et Palais du Luxembourg! Le manque de prison est avéré de ce fait, vu leurs condamnations judiciaires sans conséquence désagréable de paille humide de cachot…

    1. royaumont

      Notez qu’on comprend mieux le fonctionnement de la justice et sa logique quand on voit la moralité de ceux qui votent les lois. Ils commencent par assurer leurs arrières.

  4. La roussette

    Un type parvient à s’échapper d’un lieu où sévit une dictature d’un chef non élu, qui plus est, et de surcroit, une dictature religieuse avec persécution des minorités : chrétiens, homosexuels ; et où la police locale laisse se dérouler des pratiques barbares sans intervenir.
    Il m’est avis que ce type est un migrant !
    Pourquoi donc le refouler derrière ces hauts murs qui marquent une frontière et stigmatisent…

      1. Pat

        Une démocratie exemplaire où un ressortissant anglais (Karl Andree, 74 ans) a été condamné à 350 coups de fouets, ce qui revient en pratique à une condamnation à mort, pour avoir été pris avec du vin fait maison.
        Commentaires de Valls ?

      1. Harold Glitch

        Ouarf les Taubi Free … alors elle ne va pas tarder à « partir un jour » .. je vois d’ici le tableau :

        – Christiane Taubira meurt d’un arrêt cardiaque après un abus de tubbydélice dans son appartement new-yorkais.

        Discours de Valls :
        – Elle incarnera pour toujours la difficulté des Socialistes à tourner la page quand le succès n’est plus au rendez-vous …

        Dans la foulée Ségolène Royal fait interdire les pots de tubbydélice et le secrétaire d’État chargé des transports (de la Mer et de la Pêche) fait interdire -sine die- les liaisons avec New York.

  5. Aristarkke

    Demontée , Taubira ??? Déjà qu’indépendantiste notoire d’ un territoire extérieur, cela ne la gêne pas (ni ses potes) de siéger au gouvernement de la puissance colonisatrice infâme la maintenant quasi en esclavage, alors une peccadille pareille…

  6. albundy17

    « malgré l’absence totale de toute pratique préalable de la boxe par le détenu,  »

    ça c’est drôle 😛

    Pour la dépénalisation des drogues, je suis mi-chaud, mi-froid, le Portugal n’est pas la France.

    Ce n’est pas que le cas des gens consommant des drogues illicites me préoccupe, mais plutôt la source de revenu de ceux qui les vendent au détail, vers quoi pourront ils se tourner ?

    1. Ah oui, c’est vrai, les Portugais sont des surhommes ou les Français des sous-hommes. Ou disons « c’est différent, ça ne pourra pas se passer pareillement, même si on a partout, en tous temps & tous lieux, observé que la prohibition entraînait des misères incommensurables et que la liberté rend les adultes responsables ! ».

      Pour rappel, au début du siècle, les drogues étaient en vente libre partout en Europe, il n’y avait pas de passeports, le permis de port d’arme était autorisé ainsi que les duels. Chose étonnante : ce n’était pas des scènes de guerre et de désolation partout, au contraire.

      1. Deres

        Les duels, c’était un peu pourri quand même … surtout histoire de perdre un maximum de jeunes gens qui ont le sang chaud, encore plus efficace que la moto …

          1. Scarlet Pimpernel

            D’un autre côté, n’est-ce pas…. quand on entend les polémiques absurdes qui fleurissent devant les gros micros mous, tous friands d’injures et d’insultes … sans risques ou à peine, savoir les pointes émoussées des décisions de Justice, quand ladite Justice permet à un Bedos de traiter impunément Mme Morano de « conne » ou de « salope »…

            Bien sûr, si M. Morano avait le droit de mettre quelques pouces de fer dans le ventre de M. Bedos, cela ne laisserait pas d’inciter l’histrion à davantage de modération verbale…

            Dès lors, le duel me semble être, plutôt qu’un massacre quotidien, un élément majeur d’une démocratie pacifiée.

            Clemenceau méritait sinon le respect, du moins le bénéfice de la prudence de ses contemporains, qui craignaient « la plume, la langue, l’épée et le pistolet » du vieux Vendéen…

            On rejoint ici l’idée déjà exprimée que toute « société armée est une société courtoise »…
            .

                    1. Pheldge

                      Je persiste ô Bella dei Campi , petit de taille, bête à manger du foin, et cependant un peu musicien , c’est notre âne à gammes 🙂

                    2. Beldchamps

                      Pssst Pheldge : « bête à manger du foin » , ça me rappelle une expression malgache « be tabory ».

      2. Higgins

        Je ne peux pas rentrer dans le détail mais la France s’est progressivement alignée sur les positions US en la matière. C’est ainsi que nos chers policiers, avec l’assentiment de parquetiers zélés, montent des dossiers pour faire condamner des personnes qui commercialisent des tee-shirts arborant des feuilles de cannabis (rien pur Che Guevara). Dans cette affaire, réelle, l’avocat a obtenu la relaxe de son client en montrant, entre autres, une photographie d’une ancienne garde des sceaux portant un très chic blouson de cuir décoré de la même feuille. Au bilan, plusieurs heures d’audience en première instance et en appel pour un dossier creux (sans parler du temps passé à rédiger les décisions).

      3. albundy17

        Les Portugais sont bien plus ouverts que les français, pas besoin d’être surhomme pour ça, non ?

        J’ai du mal exprimer le coté ironique concernant la prohibition des drogues.

        Quand à la responsabilisation des adultes…..

        1. Pheldge

          Rahhhh….vous êtes un peu pénibles à la fin, pour ces histoires liées à l’addiction : quand on acceptera enfin d’appliquer la Divine Charia , vous verrez que ces problèmes se résoudront d’eux-mêmes !

  7. Higgins

    Juste une information, les JAP (Juge d’application des peines) n’existait pas il y a trente ans. Actuellement, les textes qui régentent leur activité avoisinent les … 600 pages.
    Autre chose, on peut s’étonner légitimement de voir une personne condamnée à un an de prison ferme laissée en liberté avec éventuellement, le risque de réitérer le délit pour lequel elle a été condamnée. Il faut savoir que la loi, celle qui est votée par la représentation nationale, impose pour les peines courtes, un passage devant le JAP pour étudier un eventuel aménagement de peine (bracelet électronique, régime de semi-liberté, etc,…). Problème, la charge de ces derniers est telle qu’en règle générale, il s’écoule trois mois avant que cette audition ait lieu. Quitte à enfoncer une nouvelle fois des portes ouvertes, je pense que tant que ce pays ne se résoudra pas à doter son appareil judiciaire des moyens humains et matériels à la hauteur de ses prétentions démocratiques, la spirale infernale ne pourra que s’accentuer.

    1. albundy17

      Peut être en faisant bosser les moyens déjà en place, apparemment le mercredi et le vendredi sont chômés dans les tribunaux, ce serait un début.

      Bien sur, le budget « exception culturelle » devrait être réaffecté au régalien

      1. Higgins

        Mon épouse, magistrat, est sortie d’audience lundi à 23 heures. Elle était au travail, comme ses collègues et les greffiers, mardi à 8h15. Elle a terminé sa journée hier soir à 18h45
        La féminisation du monde du travail est un fait. Je ne suis pas certain que toutes les conséquences en aient été tirées dans les administrations où la notion de gestion de resoosurces humaines est, disons, nettement perfectible.

        1. Gerldam

          Je me souviens effectivement avoir asisté à une séance d’un tribunal correctionnel devant lequel devait passer une de mes connaissances. Tout le monde convoqué à 14h, la scéance se termina vers les 22h. Je me demandais comment le juge pouvait garder les idées claires jsuque là. On ne doit pas commenter un jugement mais je peux vous dire que la fatigue se faisait largement sentir dans le dernier prononcé.

        1. Popeye

          j’ai eu l’avantage et le privilège de connaître les dorures de la célébrissime XVIIème chambre du TGI de Paris pour un commentaire sur un blog que d’aucuns ont trouvé diffamant. L’audience de fixation, comme l’audience de jugement, ont eu lieu un vendredi.

          1. Scarlet Pimpernel

            J’avais déjà remarqué, ô marin tatoué, que votre persona, voire votre habitus, étaient singulièrement malpensants…

            Ah! c’est curieux ce besoin des marins de faire des phrases… peu en ligne d’avec la doxa…

              1. Popeye

                Rassurez-vous, j’ai seulement failli être un repris de justice. A l’audience, le procureur a requis la relaxe, la cour a suivi dans le jugement, tout récent. Je ne suis pas encore à l’abri d’un appel interjeté par le plaignant, certes. Mais le dit appel me semblerait vraiment utopique. Ceci dit, le plaignant a peut-être envie de donner encore un peu plus de pognon à son avocat…

                ô cher émule de Lassalle, comment, mes écrits, mal pensants?
                Ah non, en aucun cas! Enfin, si rarement que c’en est anecdotique

    2. cretinusalpestris

      Tout comme la population scolaire, la population carcérale a également « évolué », disons plutôt « changé », au cours de ces dernières décennies.

      Le Droit français ne semble hélas plus adapté aux moeurs de la population actuelle.

      Les notions de « remords », « conscience », « culpabilité », « morale » n’ont, je le crains, pas la même emprise sur des citoyens provenant de cultures où lesdites notions ne bénéficient pas de la même importance qu’on leur donne (donnait) en terre occidentale.

      1. albundy17

        « Les notions de « remords », « conscience », « culpabilité », « morale »  »

        ça fait un paquet de temps que nos dirigeants nous montrent l’exemple

    3. jusquelàtoutvabien

      Je pense surtout qu’il faudrait que ce qui nous sert de justice considère enfin son rôle vis-à-vis de la société (qui l’entretien) sans a-priori politique plutôt que de maintenir le système un peu intellectuel et totalement orwellien de victimisation du criminel. Quant au JAP il faudra (assez rapidement) envisager de lui faire prendre la place du multirécidiviste qu’il vient de libérer et qui comment un crime de sang. Cette administration est totalement irresponsable et caché derrière le droit administratif français (à la fois juge et partie que le monde entier nous envie sans le copier, dixit notre blogueur préféré) il n’est guère difficile d’enfiler énormité sur énormité et de continuer à percevoir calmement son salaire payé par les victimes même de cette irresponsabilité.

      Ou alors on peut demander aux touristes du parlement de publier une loi interdisant aux permissionnaires de s’enfuir… c’est plus sûr et plus efficace.

  8. Pere Collateur

    Tiens ca me fait penser, l’autre jour en zappant je suis tombé sur une chaine TNT qui repasse l’intégrale de Kaamelott. Il y avait justement un sketch ou le seigneur Leodagan parlait de sa méthode toute personnelle de gestion du milieu carcéral en Carmélide:

    Tous les ans il font une grande fête pendant laquelle sont cramés tous les détenus. A ce qui paraît c’est trés festif et ca fait de la place pour une nouvelle génération de taulards…

    1. Aristarkke

      On passe des trucs comme ça sur Télé Grance??? Devant les têtes blondes avec une signature carbone épouvantable, une pollution abominable et un gaspillage éhonté de bois???

      1. bob razovski

        Bon gros HS (mais en rapport avec la tv française).

        je fais travailler l’anglais à mes enfants en regardant une série très « british old fashion », en version anglaise évidemment : Midsomer Murders (inspecteur Barnaby en Français).

        J’ai de ce fait découvert une série beaucoup plus dure et pince sans rire que ne le laissait supposer la version française. De plus, j’ai pu constater l’ampleur des dégâts du politiquement correct français, où les mots « fag, bastard, prick, » sont immanquablement remplacés par « petit canaillou ».

        Mais le plus drôle a été hier, où dans l’histoire c’est un patron de boite qui se fait arrêter. Ses frère et soeur deviennent majoritaire au CA et se retrouvent donc patrons malgré eux, alors qu’ils n’étaient que rentiers.

        réflexion en VO : « Ah, nous sommes devenus patrons. Ca veut dire qu’on va devoir bosser… »
        en VF: « Ah, nous sommes devenus patrons. Ca veut dire que nous n’aurons plus jamais à bosser »

        Et tout le doublage de la série est à l’avenant. 😉

        1. Scarlet Pimpernel

          Ma femme – que j’entretiens grassement à ne rien faire, pendant que je trime, mais bon, les maris c’est fait pour ça chez les tradis, à part Higgins, qui a mis son épouse au turf pendant qu’il passe son temps sur ce Blog, quand il ne joue pas au Raj – voui, où en étais-je ? ah oui, ma femme…

          Donc, elle regarde les aventures de Barnabé… m’en vais lui dire de ne pas passer en VO… les mots rapportés par Bob n’étant pas en rapport avec son éducation au Couvent des Oiseaux….

        2. MadeInCH

          Wow!
          Perso, j’aime regarder en VOSTFR.
          La première fois que j’ai vriament VU la difFérence entre une VO et une VF, c’était avec Albator.
          Albator veut avertir la Terre de la menace sylvidre.
          Le président (qui ne veut rien faire. Les élections approchent, et il ne veut pas affoler la polulation. Si si, c’est comme ça dans la série): « Vous êtes un bandit de toute façon! Je devrais vous faire arrêter!
          Réponse d’Albator:
          VOSTF: « Essayez! » avec un ton cassant.
          VF: « Je vous offre le champagne si vous y arrivez! » en rigolant.
          Okay, Albarot était de dos. Plus facile pour les longueur de phrases. Mais ça change totalement l’ambiance.
          Depuis, VO, avec stFR si le « O » n’est pas anglais.
          Oui
          Oui, je sais… Chacun les références culturelles qu’il peut 😀

          1. Pheldge

            Passez en VO avec sous-titres anglais , et vous pourrez enfin apprécier la subtilité de certains échanges, intraduisibles. Bonus, vous améliorerez considérablement votre connaissance de la langue parlée, ainsi que votre prononciation, tout en y prenant du plaisir ! c’est pas merveilleux ça ?

            1. MadeInCH

              J’y ai pas pensé…
              Mais en général, les VOstFR sont « assez » proche de la VO. Incomparable avec le version traduite.
              L’un des pire a été avec le manga animé « Outlander », totallement déjanté, en passant en FRstFR. Durant une échange d’insultes entre une princesse guerrière et sa meilleure amie/ennemie : En parlé « Pucelle en puissance » et en st: « Zoophile! »
              Heu… Délirant
              Mais effectivement, je vais essayer avec VOstEN pour du estranger d’ailleur.

          2. MadeInCH

            Deux autres scènes amusantes de la série originale, qui montre bien une dégénérescence de la sosciété dans Albator.
            – L’Atlantis s’approche de la Terre. Un contrôleur aérien le voit. Il hurle: « Alerte! ». Ses collègues lui sautent dessus et lui disant : »T’es fou? ça va nous faire du travail en plus! Dis rien, et il ne se passera rien! »
            – L’Atlantis se pose sur un spatioport, sans se cacher. Le général de l’armé et de la police exhulte: Cette fois, on le tient! Appelez la garde! La sécurité! Oui, mais, tout le monde est en congé, aujourd’hui… Y’a personne pour aller arrêter Albator… Aaarrgghhh!!!

          3. bob razovski

            Rien que le titre déjà :

            VO : Space Pirate

            VF : le corsaire de l’espace. Corsaire, ce petit côté Surcouf au service du Roy, un héros fonctionnaire en quelque sorte… 😉

            1. Nocte

              Dans l’Atlantis de ma jeunesse, toute la partie où on apprend qu’un ancêtre d’Albator servait dans la luftwaffe a été coupée, et on a changé ça en allié derrière les lignes ennemies…

          1. Pheldge

            Je cite Bonzaille : « Les Suisses, ils ont déjà acquis tout ça, dès la maternelle…. » oui, on voit ça. Pays de haute montagne et de haute inculture aussi 🙂

        3. theo31

          Idem dans Sons of Anarchy : les propos « racistes » sont édulcorés. Dans une scène, un Mexicain dit « les nègres ne sauraient pas se servir de cette merde (i.e armes) », en VF ça donne, « les blacks touchent à tout ».

        4. Beldchamps

          Pour les JT français j’en ai fait l’expérience, regardez les reportages au proche orient avec interview en arabe avec un ami arabe, c’est déjà arrivé que la traduction n’ait rien à voir ! Ils ne doutent de rien ces journaleux, ça ne les gêne même pas de nous prendre pour des c…. à ce point.

          1. BLACK MAMBA WARRIOR

            Mais c’est la même chose pour un reportage en France … Sur tout une enquête d’un événement ils ne prennent que les moments qui les intéressent pour passer le message qu’ils souhaitent et en général le message des journalistes n’a rien à voir mais vraiment rien avoir avec le message que souhaitait passer la personne interviewer … Alors pourquoi se gêner dans une langue étrangère … C’est encore plus simple et plus facile , la majorité des français gobe l’information qui leur est déverser dans le gosier .

          2. MadeInCH

            Même expérience avec un interview en Ukraine.
            – Première partie, une jolie ukrainienne sexy en pleurs qui se plaint des terrorristes séparatiste.
            – Deuxième partie, une grosse moche babouchka caricaturale qui dit des trucs en russe. Le journaliste ne traduit pas mais commente: Nous interviewons une séparatiste. Traduction de mon épouse: » Elle dit qu’elle ne veut pas la séparation, mais le respects de sa culture et une féderalisation. »
            Un monde de différence!

  9. DoS

    Bon, j’ai lu en travers car la problématique n’est pas la bonne.

    C’est à l’intérieur des Prisons que nous pouvons être protégé. Pas à l’extérieur, dans le monde dit « normal ».

    Je pensais ce matin au racisme, xénophobie et ces trucs à la mode. Nous sommes tous et toutes les étrangers pour un/des autres.

    Moi par exemple, blanc, tendance catho/bouddhiste, plutôt tolérant, avec certaines valeurs humaines…pensez vous que cela serve à quelque chose ?

    Je veux dire être poli, tenir la porte aux dames, donner une pièce au SDF du coin, payer des impôts, etc…

    Non, tout cela c’est des conneries. Aujourd’hui, l’étranger du socialiste, c’est le riche. Celui de la Drouate, c’est…quoi déjà ? Pour le FN, a t’on une définition précise de l’autre ?

    Bref, vous voyez bien qu’il ne reste que des valeurs humaines en prison.
    (En plus il y a plein de plan cul, de la drogue, l’internet en fibre optique, des burger le mercredi….c’est génial)

      1. DoS

        Lol ou pas, ça change rien au fait qu’il ne reste plus aucune valeur dans ce pays. L’on ne peut pas construire sur de l’idéologie et la haine de l’autre. Même chez les libéraux, loin d’être protégé de ce phénomène. J’ai l’impression que l’on parle d’Hayek sans en comprendre le sens. Je ne cherche pas à être aimé, j’aimerais juste offrir un autre angle de vision. Comme dans le film le cercle des poètes disparus. Film culte pour moi.

        1. Pheldge

          « on ne peut pas construire sur de l’idéologie et la haine de l’autre … » mais on peut construire sur le respect d’autrui, de sa liberté, d’agir, de penser en être conscient et responsable, sur le respect de la propriété privée et du travail …

  10. Aristarkke

    Subitement et pour montrer qu’on travaille sur les textes, s’affiche sur la matériel de JCDecaux, une campagne de recrutement pour des geôliers (enfin est employé un autre vocable) désireux de servir la justice (et non pas la Justice, comme il eût fallu amha)… Banale coïncidence… Pourquoi pas une souscription pour construire des prisons, le niveau des impôts étant trop faible en Grance pour que l’ Etat puisse tout faire???

    1. Peste et coryza

      Normal, seuls les chômeurs désespérés tentent le concours de gardien de prison… et de prof certifié.
      Faut dire que tu te demandes, qui du gardien ou du détenu, est le plus à plaindre…

      Proposition de réforme pour détenus évadés : une délocalisation aux Kerguelen.

    2. Gerldam

      Si l’état s’occupait réellement des fonctions régaliennes, dont la justice fait partie, au lieu de pourrir la vie des citoyens et surtout des créateurs de richesses avec des milliers de lois réglements et autres conneries, il y aurait assez de places en prison, des prisons spéciales pour décérébrés terroristes, assez de juges et de greffiers, etc.

    3. Kazar

      Ils feraient mieux de faire une campagne d’affichage rappelant les peines encourues pour les principaux crimes et délits, ça ne ferait peut être réfléchir quelques uns (si toutefois ces peines étaient prononcées, ce qui n’est pas le cas).

  11. cretinusalpestris

    Qu’attendre d’une Justice dont la plupart des magistrats pensent sincèrement que « la propriété, c’est le vol » et sont membres d’un syndicat qui réalise un « mur des cons » affichant des photos de parents de victime ?

    Jadis, les révolutionnaires étaient dans la rue. Maintenant, ils sont à l’intérieur de l’appareil étatique. à tous les niveaux. Leur action révolutionnaire se poursuit, mais contre le peuple.

    Une révolution inversée, quoi.

    1. Higgins

      Soyez sérieux cinq minutes. Le SM n’a fait que 25% des voies aux élections à la commission d’avancement de 2013 (en baisse de 7% par rapport aux élections de 2010: effet du mur des c…). Quant à votre affirmation sur les magistrats qui pensent que « La propriété, c’est le vol », elle relève du fantasme. Une partie de la classe politique, vu ses choix et les textes qu’elle fait voter, par contre en semble convaincu.

      1. cretinusalpestris

        Certes, si seulement un quart des magistrats baignent dans l’extrême, ce qui est déjà énorme, on peut néanmoins penser qu’une bonne partie est constituée de « modérés », soucieux d’appliquer les « valeurs de gauche » pendant leur travail.

        Rappelons quand même que c’est un magistrat de Versailles qui publie l’ouvrage intitulé « Vos papiers ! Que faire face à la police ? », dont la couverture présente un policier grimaçant à tête de porc.

        Rappelons que des magistrats n’ont pas hésité à appeler à voter contre Sarkozy en précisant que « rien n’interdit à un syndicat de prendre position à l’occasion d’une échéance qui, de fait, est lourde d’enjeux pour les principes et les intérêts qu’il défend ».

        Enfin et surtout, quand Hollande déclare que « la Justice n’a jamais été aussi indépendante que lors de son quinquennat »… moi, je me méfierais.

        1. Higgins

          Il existe une structure équivalente à droite qui s’appelle l’APM (Association Professionnelle de Magistrats) largement inféodée à feu l’UMP. Suite à quelques scandales retentissants (comparables au mur des c…), elle s’est mise plus ou moins en sommeil (voir sa fiche Wikipédia).
          Les c.. se répartissent équitablement sur tout l’échiquier.
          Les magistrats, qu’ils soient modérés ou non, ne cherchent pas à appliquer des valeurs de gauche ou de droite. Ils appliquent, quoique vous puissiez en penser, les lois de la République avec la marge d’appréciation qui leur est laissée, lois de moins en moins frappées à l’aune du bon sens de mon point de vue et du point de vue de nombreux magistrats et hommes de loi (ex: la loi sur les squats où le propriétaire ne dispose que de 48 heures pour saisir la Justice, sans compter les réticences de la puissance publique, mise en oeuvre généralement par le préfet, à obtempérer).

            1. Higgins

              Je crois plutôt que les problèmes autour de la Justice sont le réceptacle des angoisses d’une société quelque peu déboussolée et angoissée par le présent et l’avenir. Ne croyez pas un seul instant que je méprise ou mésestime ce sentiment attisé par les démagogues de tout poil qui hantent les palais dorés de notre pays et par des merdias aux ordres mais comme en toute chose, la réflexion doit précéder l’action.
              Vous faites partie probablement des personnes qui estiment que la Justice n’est pas assez sévère et qui ne veulent plus voir les peines aménagées. Pourquoi pas? Je précise juste que notre pays,celui des droits de l’homme et phare de l’humanité, détient la palme des condamnations par la CEDH en Europe. Pour la sévérité, il existe une nette différence entre le ressenti et la réalité mais dans un pays où il n’y a pas assez de prison, je vois mal comment durcir le système actuel. Pour le non-aménagement de peine, cela pose quelques problèmes sachant un, que c’est globalement un dispositif qui marche bien, et de deux, que ça sert de soupape de sécurité pour les personnes incarcérés. Que fera-t-on alors lorsqu’un détenu se suicidera en prison? Qui en sera responsable? Un juge? les jurés? les gardiens? Et si le condamné replonge à l’issue de l’intégralité de sa peine, on fera quoi? La meilleure lutte contre la récidive serait finalement de condamner à mort tous les délinquants. Bien sûr, il y aura quelques bavures (qui sera responsable?) mais la société sera tranquille.
              Je ne partage pas du tout les choix idéologiques de l’actuelle garde des sceaux qui est, à mon sens, la plus belle erreur de casting de ce gouvernement mais sauf à revenir à la loi du Talion, l’exercice de la Justice dans un pays qui se réclame de valeurs démocratiques et humanistes ne peut se réduire à des idées simplissimes. L’inflation législative à laquelle se livre nos « représentants » à chaque faits divers, la complaisance avec laquelle ils sont prêts à toutes les bassesses pour satisfaire des groupes de pressions (lisez le petit livre de Copeau « Les rentiers de la gloire », 9 euros aux Belles lettres) nuisent plus gravement que tous à l’exercice d’une Justice sereine. Quand le message est mauvais, ne l’attribuez pas au messager.

              1. Kazar

                mois fermes « Si un détenu se suicide en prison, qui sera responsable ? ».

                C’est bien une des maladies de notre temps, trouver toujours un responsable ! Et si le premier responsable était celui qui décide de se suicider ?

                Pas la peine de tomber dans l’outrance (le plus simple serait de condamner à mort tous les délinquants), cela décrédibilise votre propos.

                Il faudrait peut être déjà commencer par faire en sorte que les condamnés purgent leurs peines, et ce dans des conditions qui leur fasse comprendre que la prison, c’est pas génial (il y a déjà eu des « grèves » de détenus pour obtenir tel ou tel avantage), et leur donner l’envie de ne PAS y retourner.

                Évidemment, on ne peut qu’être d’accord avec vous sur ce fléau qu’est l’inflation législative.

                Mais sur le « sentiment d’insécurité », il faut cesser de prendre les Français pour des idiots : en lisant France orange mécanique dont l’auteur se base sur les statistiques de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, on ne peut se dire qu’il ne s’agit pas d’un sentiment mais d’une triste réalité.

                Que la justice manque de moyens, ok, mais que certains jugent cessent de rendre des décision empreintes d’idéologie que décrédibilisent toute l’institution.

                Je pense en particulier à à l’ex-candidate FN Anne-Sophie Leclerc, sans casier judiciaire, condamnée par un tribunal correctionnel de Guyane (patrie de Taubira) à 9 mois de prison ferme (!!!) pour avoir repris sur sa page facebook un photo montage qui m’avait bien fait rire (mais il paraît que pour insulter un politique en toute impunité, il faut être estampillé « comique » du style Bedos ou Stéphane Guillon) !!!

                9 mois fermes pour une blague peut être de mauvais goût, alors que le converti qui avait frappé des policiers à Trappes pour s’opposer au contrôle de sa femme niquabée (ce qui avait donné lieu à plusieurs nuits de violence avec assaut du commissariat, excusez du peu) a écopé de 3 mois avec SURSIS.

                Comment avoir confiance en une justice politique ?

                1. Scarlet Pimpernel

                  Quant aux peines non exécutées, parlez-en au révisionniste Vincent Reynouard…. qui doit toujours déguster les menus carcéraux (sans porc) à l’heure actuelle….

                2. Higgins

                  Parce que votre justice, si vous étiez magistrat, elle ne serait jamais, politique? Si ça peut vous rassurez, je n’approuve pas toutes les décisions de justice dont les merdias nous abreuvent mais, comme j’ignore tout des dossiers à l’exception de ce qu’on veut bien m’en dire, je reste circonspect même si je désapprouve. Je sais également que le succès ou non dans une affaire tient beaucoup à la qualité de son défenseur. Disons qu’en la matière, il y a à boire et à manger.

              2. Pheldge

                « Et si le condamné replonge à l’issue de l’intégralité de sa peine, on fera quoi? » n’est pas la bonne question ! actuellement, hélas, et cela n’est absolument pas personnel, nombre de multi-récidivistes ne sont même pas inquiétés …

                J’aimerais beaucoup qu’on soit aussi clément s’agissant des condamnations sans appel prononcées par les URSSAF , RSI et consorts !

              3. René-Pierre Samary

                Sauf à revenir à la loi du talion…
                Pourquoi pas ?
                C’est la seule loi qui punit en fonction des conséquences de l’acte délictueux.
                On est las des excuses, de la psychologie, des enfances malheureuses.
                C’est l’école de la responsabilité.
                Je vole, je tue, je sais ce que je risque.
                C’est en tout cas la loi que j’appliquerais si l’on s’en prenait à mes proches. Comment peut-on vivre en sachant que l’assassin de votre enfant est en vie, et que votre enfant est mort ?
                Je dois être une sorte de sauvage, un asocial, une brute, un anachronisme…

      2. sa0000

        Mazette, 25%, c’est énorme ! (Surtout vu le contexte !) Ca signifie qu’un juge sur 4 est d’accord avec ces insanités ! Ok, peut être pas, avec l’abstention, mais tout de même ! Je perds mes illusions, j’imaginais que le sm faisait un score bien plus anecdotique.

        1. Gerldam

          Effectivement, quand on pense que Mélanchon n’a fait que 11% des voix en 2012, cela signifie que les juges sont deux fois plus à gauche que la moyenne nationale. C’est, à mes yeux, très très inquiétant.

          1. Higgins

            Affirmation absolument gratuite. Pour votre information, le taux de participation aux élections à la commission d’avancement de la magistrature (qui sert de baromètres pour mesurer les influences des uns et des autres) oscille entre 65 et 70%.
            Et puis, si on suit votre raisonnement, ça voudrait dire que les 75% restant seraient à droite. Serait-ce mieux acceptable? En bon libéral, j’accepte les uns comme les autres. Nul ne détient la vérité vraie en la matière. Aucune raison que la pluralisme de la société soit mis sous le boisseau.

            1. Taisson

              « Affirmation absolument gratuite »
              Bien sur, personne ne se souvient qu’ils défilaient derrière les drapeaux rouges avec faucille et marteau quand Sarkosi avait voulu fixer des peines plancher pour les récidivistes !!
              Bien sur, c’est exactement comme si quelqu’un disait que le corps enseignant ne cherche pas à véhiculer les idées dites « de gauche »…
              Désolé, Higgins, mais personne ne peut croire que les magistrats sont des saints (en fait des saintes à près de 70%…) et donc réussissent à ne pas orienter leur actions en fonction de leurs idées ! Les gens lucides ne demandent pas « plus de sévérité », mais plus de bon sens seulement. Ceci semble impossible à comprendre pour tous ces gens qui se considèrent comme une élite, naturellement infaillible. Les magistrats utilisent la loi avec de larges marges d’interprétation, et ils sont aussi responsable des dégâts que les élus qui font les lois débiles!

              1. Higgins

                « Ceci semble impossible à comprendre pour tous ces gens qui se considèrent comme une élite, naturellement infaillible. » Heureux d’apprendre que je partage la vie de « l’élite infaillible ». Je comprends mieux mon incompréhension du monde.
                « Les magistrats utilisent la loi avec de larges marges d’interprétation » Ben oui. C’est pour ça qu’il existe des marges d’interprétation, pour les utiliser. Bon, de vous à moi, on n’a qu’à résumer les lois à une longue ligne continue qu’il sera interdit de franchir. Pour ceux qui s’oublient ou oublient, au choix, le goulag ou le bagne (mince, encore une marge d’appréciation).

                1. Pheldge

                  Ne pas oublier l’autocritique en place publique ! Ah … l’autocritique, le reniement de ses actes ou pensées , dans les régimes communistes d’Asie, mais curieusement, par chez nous, ça veut aussi dire, savoir faire de temps en temps une analyse lucide et critique de ses actes et pensées, et admettre qu’on est faillible … ça demande, rahhh, comment c’est déjà ce mot ? domestique ? ah, non,la MODESTIE !

      3. Kazar

        Sans aller jusqu’à affirmer qu les magistrats pensent que la propriété c’est le vol, on peut légitimement s’interroger sur le parti pris que manifestent presque tous les juges des tribunaux d’instance en faveur des pauvres locataires contre les vilains propriétaires !! Et d’ailleurs, je demande aussi pourquoi les juges sont si radins sur le remboursement des frais irrépétibles, ils doivent pourtant savoir que le recours à un Avocat n’est pas donné, notamment du fait de leurs charges…

        1. Higgins

          Vous ne défendez jamais quelqu’un à l’aide juridictionnelle? Ce n’est pas à vous que je vais apprendre que les lois sont plutôt faites pour les locataires et contre les méchants propriétaires (la droite traditionnelle n’a jamais été en reste sur ce point). Et puis, difficile de condamner quelqu’un, qui n’a rien, à payer des frais qu’il ne pourra jamais honorer. Je le sais, j’ai été dans ce cas (pas condamné, je précise) .
          Mettre un ticket d’accès à 35 euros pour intenter une action en justice (250 ou 350 euros je crois pour un appel) avait contribué à diminuer les recours, souvent abusifs, qui encombrent les tribunaux. Ce qui est gratuit n’a pas de prix. Malheureusement, Wesley Mouch est passé par là.

          1. Kazar

            Non, je n’accepte pas l’AJ, vu que c’est payé des clopinettes, que cela le sera encore moins avec la réforme qui se profile, et qu’en plus, cela sera payé en partie avec une taxe sur les Avocats !!! Il suffisait d’y penser. C’est d’ailleurs pour ça que les Avocats sont en grève.
            Pour le droit de timbre, ce ,n’était pas pour diminuer les recours, détrompez-vous. D’ailleurs, les personnes à l’AJ sont dispensées du timbre, il fallait juste de l’argent pour l’AJ. Quand au timbre d’appel qui est passé de 150 euros à 225 euros, il a été institué pour dédommager les anciens avoués.
            Les lois protègent excessivement les locataires, c’est exact, mais rien n’est fait pour décourager les mauvais payeurs qui érigent cela en mode de vie (même si on prouve qu’ils ont déjà planté un précédent propriétaire).
            Cela dit, je suis consterné par le principe « difficile de condamner quelqu’un qui n’a rien à payer des frais qu’il ne pourra jamais honorer ». Partant de là, autant donner tout gratuitement aux « pauvres » et faire payer uniquement les « riches ».
            Cela dit, c’est dans l’air du temps puisque par exemple, en plus des voyages SNCF gratuits, les demandeurs d’asile et réfugiés (nouvelle catégorie juridique selon Le Louvre) peuvent désormais visiter gratuitement Le Louvre, info figurant sur le site du musée.

            1. Caton

              C’est le principe de la loi n° 85-677 du 5 juillet 1985 : il faut que quelqu’un paye, on va prendre à ceux qui ont de l’argent indépendamment de toute notion de faute. Encore une belle connerie toute fabusienne.

            2. Othello

              Bonjour à vous, praticiens du droit ou affiliés.

              Sauriez-vous svp me dire comment et par qui est choisi le juge qui va instruire telle ou telle affaire? Par le parquet? Par une instance du siège?

              Merci d’avance

              1. Othello

                Waouh mon commentaire, sans lien Internet, en attente de validation? L’Etat m’aurait-il identifié comme un dangereux anarchiste, ou bien la parole n’est désormais plus libre ici?

              2. Higgins

                « C’est le président du tribunal de grande instance qui va désigner le juge d’instruction. Cette désignation a soulevé un contentieux important pour savoir si l’on pouvait exercer une voie de recours. L’article 83-2 considère qu’il s’agit d’une mesure d’administration judiciaire de ce fait insusceptible d’une voie de recours, sauf dans le rare cas d’un pourvoi pour excès de pouvoir. » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Juge_d'instruction_en_France)

  12. hop hup

    Lors d’une visite à Saint-Nazaire, le président français n’a pas exclu ne nouveaux contrats avec Moscou.

    La France pourrait vendre de nouveaux navires à la Russie à l’avenir, malgré l’échec du contrat de livraison de deux porte-hélicoptères de type Mistral, a déclaré mardi le président français François Hollande lors d’une visite aux chantiers navals de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique).

    « Ça s’est bien passé avec la Russie, elle a accepté de dénouer le contrat, et même je pense qu’on aura des partenariats pour de nouveaux bateaux », a-t-il déclaré.

    on va avoir encore un nouveaux fiasco financier

    1. Peste et coryza

      Avant l’ère des contrats, on jugeait de la fiabilité d’un commerçant au respect de sa parole. Avec les contrats, les parties s’engagent par écrit, les clauses de rupture de l’accord étant prévues à l’avance. Or :
      – le bolet de tulle n’a pas respecté sa parole.
      – le bolet de tulle a menti.
      – le bolet de tulle a tenté d’enfumer son client tout en ne livrant pas.
      – le bolet de tulle n’a pas livré les marchandises promises.
      – le bolet de tulle a menti aux français concernant le contrat et les pénalités.
      – le bolet de tulle a engagé la parole et la thune des français, qui n’ont rien à voir avec cette histoire hormis avoir élu le bolet à la présidence.

      Qui prendrait le risque de commercer à nouveau avec le bolet de tulle, sachant qu’il n’honore jamais sa parole ni ses écrits, et qu’il ment comme il respire ?

        1. Peste et coryza

          Enfumer le vulgus pecus français est une chose (en plus, il ne demande que ça), tromper les élites d’un autre pays et accessoirement client en est une autre. Surtout vu le tas de pognon en jeu.

      1. Deres

        Les saoudiens sont très satisfait de la performance du bolet de Tulle.
        Il le récompense par de nombreux contrats avec nos industriels.
        Quand on regarde les montants, on réalise que c’est très loin d’être négligeable, par exemple environ 10 milliards par an en 2015 et 2016 soit 0.5% de notre PIB. Il est par contre certain que les ennemis des Saouds y réfléchiront à deux fois avant de passer un contrat avec nous. cela risque d’être difficile de beaucoup vendre ne Iran en particulier.

      2. theo31

        Qui prendrait le risque de commercer à nouveau avec le bolet de tulle

        La trentaine de millions de Français qui votent pour les deux officines de cocufiage socialiste depuis 40 ans et à qui on fera croire que Marine présidente, ce sera le chaos et le fascisme alors qu’ils les ont déjà.

  13. Bonsaï

    HS : il y a de l’eau dans le gaz chez Über selon l’Express du jour.

    « Pour un certain nombre de chauffeurs Uber, la récente baisse des tarifs de 20%, pour maintenir la compétitivité d’Uber face aux taxis, est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Leur rentabilité, déjà mise à mal par le dumping d’UberPop pendant plusieurs mois, et les précédentes baisses de tarifs décidées par la plateforme, en prend un sérieux coup, quoiqu’en disent les dirigeants d’Uber. Alors ils se mobilisent. Une centaine manifestaient mardi matin à Paris devant les bureaux de la société, rue de Cambrai, aux cris de « Uber voleur, Uber assassin ». »

  14. Caton

    Construire des prisons ne me semble pas vraiment une bonne idée. La privation de liberté est une peine inhumaine! Contentons-nous d’envoyer rapidement les criminels dans leur prochaine vie, où leurs prochaines incarnations auront l’occasion de se racheter et, peut-être, d’atteindre le nirvana.

    1. Scarlet Pimpernel

      Voui…. »Prisons are built with stones of Law. Brothels with the bricks of religion » sacré Blake (rien à voir avec Mortimer)….

  15. yoananda

    Comment ça évasion ?
    faut pas stigmatiser !!! la plupart des détenus restent en prison.
    Les évasions ne sont dues qu’au une minorité de déséquilibrés.
    D’autant plus que tous les détenus ne sont pas musulmans ou immigrés.
    Qu’est-ce que c’est que ces insinuations sur les évasions !
    Raciste !
    Heureusement le gouvernement va faire passer une loi pour circonstance aggravante en cas de racisme : un détenu immigré ou musulman évadé ne pourra pas être stigmatisé par un policier qui essayerais de le remettre en prison. C’est le policier qui ira à sa place, un peu comme Sébastien Jallamion.

    Merde quand même !

    1. Pheldge

      Camarade yoananda, c’est bien d’écrire : « D’autant plus que tous les détenus ne sont pas musulmans ou immigrés. » ils ont encore un petit effort à faire pour y arriver … c’est pas encore ça, mais ça vient !
      2/3 pour l’instant, et c’est un cador du PS qui le dit, président de l’Institut du Monde Arabe, qu’on peut difficilement taxer de racisme.
      blogs.mediapart.fr/blog/lucas-martin/190215/jack-lang-23-des-prisonniers-sont-musulmans

  16. Jejoune

    C’est une question d’Egalite-Egalitariste; Tout le monde doit avoir sa chance d’aller en prison (donc plein de lois a la con applicable aleatoirement et subjectivement); Mais pas trop, surtout pour les droit communs generalement issus des Classes les moins favorisees (supposes voter pro-socialie)…

    Dire « Non » au mechant capital-patronal et tuti, c’est bien, mais le fond de commerce avant tout: Des bisous pour ceux qui n’ont pas de sous et des taxes pour les autre… apres avoir tout donne, Ils rejoindront le camps des gentils et ils auront droit aux bisous aussi!

    C’est ca la socialite egalitaire!

  17. malicorne

    A la veille de la manif exprimant le ras le bol des policiers, quoique bien atténué par les syndicats de policiers, majoritairement à gauche chez les gardiens et gradés, il n’est pas inintéressant de suivre comment, depuis quelques jours, les serviles médias commencent à préparer le terrain pour discréditer les policiers. Ce matin, sur BFMTV,, radio militante, j’ai eu droit successivement au spécialiste police maison, qui s’est empressé de rappeler les bavures policières,passées, puis les habituelles pleurnicheries sur l’incompréhension des policiers à l’égard de Mme Taubira, et enfin les traditionnels sous-entendus de récupération et manipulation des policiers par la droite et l’extrême droite.Avec comme piqure de rappel et pour faire peur, épanchement avec moult détails sur des « débordements » lors de la dernière manif policière d’envergure , dont bien sur, la responsabilité incombe aux « fachistes ». Bien rôdé, non, l?

    1. Oui, j’ai noté ça aussi. Lorsqu’un syndicat de police réclame que leur travail de police ne soit pas réduit à néant par un système judiciaire incapable de suivre derrière, on rappellera toujours que ce syndicat est « classé à droite ». Bizarrement, lorsqu’un type de la CGT s’exprime, on ne rappelle jamais que c’est un syndicat clairement positionné « à gauche »…

        1. gameover

          « Au ministère de la Culture, on réfléchit aussi à protéger les lanceurs d’alerte, les journalistes, ou les rédactions qui dénonceraient la censure ou les pressions. »

          Yep… Snowden va enfin pouvoir atterrir !

    1. Deres

      Et elles seront taxés maintenant, et les charges patronales te salariales augmentent de 0.1%, etc
      Les annonces de baisse d’impôts ne couvre jamais les augmentations déjà prévus et les prélèvements indirects nouveaux.

  18. MXI

    Détail sur la forme :
    « des échanges de coup de feux »

    Je suis perplexe – j’aurais dit qu’il y avait plusieurs coups mais qu’un seul feu?

    Sur le fond, tout a été dit. Le fait que « Culture » et « justice » aient une enveloppe similaire est très révelateur…

  19. hop hup

    Les demandeurs d’emploi ne pourront plus s’inscrire en agence et devront obligatoirement passer par internet. La mesure est immédiatement applicable dans 10 départements, et sera généralisée progressivement d’ici la fin de l’année prochaine.

    Dès jeudi, les demandeurs d’emploi qui souhaitent s’inscrire à Pôle Emploi pour percevoir leurs droits et bénéficier des services d’accompagnement de l’administration devront le faire par internet, dans 10 départements pilotes : Haute-Corse, Corse-du-Sud, Doubs, Haute-Saône, Jura, Territoire de Belfort, Guyane, Aisne, Somme et Oise.

    Le reste de la France verra la mesure s’appliquer progressivement d’ici le 31 décembre 2016 au plus tard, selon un calendrier qui sera fixé par le gouvernement.

    je vous dit pas le cafouillage que ça faire dans les ordis de le popole si tous le monde s’inscris en même temps

    1. Peste et coryza

      ça l’est déjà lors des actualisations mensuelles.
      Si tu le fais pas avance / tôt le matin / tard le soir, le service est surchargé pendant plusieurs jours… donc tu dois attendre pour t’inscrire.

        1. BLACK MAMBA WARRIOR

          Mais non … C’est pourtant simple … Ils pourront bloguer leur site chaque fois qu’ils voudront « baisser » le chômage , ou mettre un curseur à partir de tant d’inscrit le systeme est saturé …

  20. Tremendo

    En supprimant toutes ces lois qui criminalisent de faux délits, nous n’aurions même pas besoin de construire de nouvelles prisons. Par contre il faudrait leur donner quelques coups de peinture et les réaménager parce qu’elles ne ressemblent à rien et font penser de plus en plus à des goulags.

  21. Pheldge

    « Elles font penser de plus en plus à des goulags … » oui, et pour cause, dans la République Démocratique Populaire et Socialiste de France , c’est tout a fait dans les tons, ça ne dépare pas !

  22. theo31

    Taubira étant l’anagramme d'(a)abruti, ça pourrait expliquer bien des choses à propos du bordel dans les prisons.

    N’oublions pas que pour un socialiste, le sort d’une personne ne votant pas ne peut pas les intéresser.

    1. MadeInCH

      Correction par un ajout:
      « … ne votant pas POUR EUX ne peut pas… »
      Sauf si ces votants semblent réussir, auquel cas, il faut sévir/réglementer/subventionner(sa concurrence).

  23. zelectron

    L’État socialiste : il faut plus de gardiens de prisons et de policiers pour rattraper les prisonniers qui s’enfuient et plus de juges pour augmenter les sanctions pour échappements libres . . .
    Le citoyen lambda : qui conçoit les bâtiments et accessoires des prisons ?

  24. gameover

    MDR juste après l’interview de Valls ce matin sur BFM dont une grande partie a été consacrée à Air France… direct et hors plage de pub, une pub pour Easy Jet.

    53% de taxe sur un billet d’avion…

Laisser un commentaire