Front National : la peur au sommet

Sur le papier, la chasse à l’électeur n’est pas encore officiellement ouverte, ce qui explique peut-être le braconnage virulent auquel on assiste actuellement : tout indique en effet que les régionales, si elles peinent à intéresser le Français, mobilisent en revanche toutes les attentions de la classe politique française, à commencer par son sommet.

Et c’est ainsi que François le pédalomane s’est exprimé récemment sur la question des prochaines élections régionales lors d’un passage, parfaitement neutre, au-dessus des partis et en tant que président de tous les Français, à RTL où, lors de l’entretien qu’il a accordé, il a déclaré dans son phrasé consternant avec sa dose habituelle d’hésitation, de « heu… » et de lourdes respirations :

« Quand des votes se font, ils ont toujours un impact en France et à l’étranger. Une région qui serait dirigée par le Front national, ça aurait des conséquences, y compris dans les décisions que ses élus auraient à prendre, avec des discriminations, l’abandon des politiques sociales ou de politiques à l’égard des familles en faisant des distinctions entre les familles. »

gifa woah no way surprise

Venant de sa part, et en première analyse, c’est bien évidemment une véritable tempête de lieux communs et de poncifs que le chef de l’État a déchaîné sans vergogne. Ainsi, on apprend coup sur coup que les votes ont un impact, bim !, qu’une région qui change d’exécutif, ça a des conséquences, bam !, qu’il y aurait des discriminations et des changements dans les politiques sociales, boum ! ce qui est un peu, il faut bien le dire, le but même d’une élection et d’un changement de tête.

En seconde analyse cependant, les politiciens avisés auront compris que Hollande, en petit tacticien sans scrupules, émet simplement un rappel avec une menace à peine voilée à l’attention des futurs dirigeants des régions : comme une partie des financements de celles-ci dépend directement de l’État, et donc, des choix qui seront impulsés par l’exécutif national, le président de la République rappelle qu’un vote frontiste pourrait signifier une baisse aussi inopinée que drastique des dotations et autres subventions. Le message, pour les votants comme pour les potentiels futurs élus, est limpide : dévier de la pensée correcte, du vote officiellement admis, c’est risquer l’assèchement des subventions, des dotations, et par conséquence, la fin de programmes sociaux généreux.

C’est, ni plus ni moins, une espèce de chantage qui ne surprendra que ceux qui ne voient obstinément qu’un bon gros nounours dans le personnage hollandiste là où se cache en réalité un arriviste prêt à absolument toutes les veuleries pour obtenir ou conserver le pouvoir. Et dans ce cadre, le Front National joue bien sûr un rôle majeur, dont le dosage est de plus en plus délicat.

Par exemple, le parti de Marine Le Pen pourra servir au président pour distribuer des paires de claques aux éventuels dissidents socialistes qui renâclaient encore à l’Assemblée ou dans les régions. C’est un excellent rappel à l’ordre derrière le chef, c’est aussi une menace crédible pour appeler à l’unité de la gauche. Dans cette stratégie, les gains du FN sont en réalité bénéfiques à Hollande.

Maintenant, on se demande jusqu’à quel point le gouvernement doit accumuler des boulettes consternantes pour tailler des boulevards au Front. Par exemple, est-il très malin de laisser les clandestins voyager gratuitement sur les lignes SNCF ? Par exemple, déplacer ces clandestins par avion privé est-il totalement judicieux ? Par exemple, est-il vraiment utile de laisser un Bruno Le Roux, pas réputé pour sa brillance intellectuelle, s’exprimer sur ce dernier sujet, surtout pour affirmer qu’il ne s’agit en rien d’un luxe ?

Implied Facepalm

De la même façon, quelle tactique puissamment pensée aura présidé au foirage assez magistral de l’émission Des Paroles Et Des Actes de France 2 qui devait voir s’exprimer Marine Le Pen ? On comprend l’ulcération d’un Cambadélis, lui-même encore moins brillant que le pauvre Le Roux, lorsqu’il a appris que la dirigeante du FN allait participer à l’émission en question, mais on comprend mal l’intérêt de Sarkozy de lui emboîter le pas pour qu’ils réclament l’un et l’autre au CSA d’intervenir au motif, parfaitement grotesque, d’équité de temps de parole alors que la campagne n’a pas encore officiellement commencé. La réaction de Marine Le Pen lorsqu’il lui fut imposé un traitement spécial est une magnifique illustration d’un retour de flamme parfaitement logique et prévisible : sans même avoir eu à débattre, elle a instantanément gagné des électeurs, témoins des manœuvres outrancières des deux chefs des principaux partis du pays.

Évidemment : tant qu’on singularise le FN, tant qu’on le considère à part dans les médias, tant qu’il bénéficie d’un traitement d’exception, les institutions publiques, les politiciens et les journalistes obtiendront exactement le contraire de ce qu’ils veulent, à savoir que le FN redevienne l’efficace repoussoir qu’il fut dans les années 80. En refusant de le normaliser et donc de le ramener à la portion congrue qu’il occuperait normalement dans un débat démocratique ouvert, les différents partis l’ont bien singularisé et, conséquemment, lui ont donné une importance et une place qu’il n’aurait jamais pu espérer autrement.

well done old chap

Tout le problème, c’est que le Front National a évolué sans que les politiciens le comprennent. Notamment, beaucoup croient encore que Marine Le Pen a modifié le programme de son père pour attirer de nouveaux électeurs, alors qu’en réalité, elle s’est contenté d’adapter ce programme aux demandes explicites des nouveaux arrivants. Ce sont ceux-là qui ont poussé à refaçonner le programme : oui, ce sont les déçus du socialisme version PS qui ont amené le FN à leur fournir une réponse, pendant que la grille d’analyse des journalistes et des politiciens, elle, n’a pas varié d’un cachou. Grâce à l’attitude de ces derniers, là où le FN était avant un vote nationaliste et anti-immigrationniste, il est devenu un vote avant tout contestataire, ce qui est particulièrement efficace dans des périodes où les électeurs sont désemparés et les politiciens perdus.

En outre, ce que refusent de voir les socialistes (et ce qui fera, d’ailleurs, leur défaite ultime) c’est que la réussite du Front National n’est plus depuis au moins deux ans un échec de la droite, mais bien un échec de la gauche à émettre des idées et fournir une alternative crédible à celles de la droite. En déboulant en 2012, fleur au fusil, la gauche socialiste traditionnelle a cru remplacer la droite dans l’esprit des électeurs du centre, ceux qu’il faut capturer pour gagner une élection ; en réalité, en fournissant seulement un exutoire aux déçus du sarkozysme et à ceux qui ne pouvaient plus voir l’ex-président en peinture, la gauche n’a fait que repousser de quelques mois le constat qu’elle ne valait pas mieux que la droite qu’elle entendait remplacer.

Dans ce tableau, les autres partis — verts, communistes et autres radicaux plus ou moins crédibles — n’ont jamais été que des petits accessoires pratiques du socialisme officiel pour conserver le pouvoir, et aucun ne peut prétendre non plus succéder au socialisme officiel comme le fait le Front National. De ce point de vue, ce parti conserve son rôle de « voiture balai » de la politique française qu’il a toujours été, en ramassant les égarés des grands partis traditionnels.

Dans ce cadre, les menaces de Hollande illustrent bien le souci évident de toute la classe politique, ce qui la terrorise tant actuellement : jamais les égarés n’ont été si nombreux.

Tout ceci va très bien se terminer.

this will not end well - pony

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires166

  1. floriska

    Ils sont tellement cons ça en devient risible ou consternant c’est selon. J’ai choisi d’en rire. Le FN n’a qu’à se baisser pour ramasser des électeurs.

    1. Tribuliste

      « Le FN n’a qu’à se baisser pour ramasser des… cons »

      Pardon, je n’ai pu résister, mais dans ce pays la rigueur intellectuelle de nombreux électeurs ne mérite guère mieux comme qualificatif.

      1. liervol

        les cons sont partout mon cher, vous en êtes la preuve vivante, voter blanc n’est pas encore reconnu alors voter fn pour emmerder les pourritiques version umps why not ? au point où nous en sommes seul le mur peut nous faire rebondir.

        1. Tribuliste

          L’abstention de masse est la meilleure réponse dans un système qui en effet ne donne pas de poids au vote blanc.
          Je resterai poli mais sachez qu’il est très naïf de croire que voter FN changera quoique ce soit!
          Ce sera même pire, imaginez les blocages administratifs, juridiques, associatifs si une région basculait à droite toute. Je ne parle même pas du battage médiatique ; l’ambiance serait délétère et contre-productive. Marine n’apporte rien au débat national, elle utilise une niche comme le font mélanchon, bayrou et les escrologistes.

          Du people de bas étage, c’est tout le spectalcle qu’offre la politique, n’en attendez rien de constructif tant que les règles restent les mêmes.

          1. René-Pierre Samary

            « il est très naïf de croire que voter FN changera quoique ce soit!
            Les claques dans la tronche, les coups de pied au derche, le direct du gauche, je veux dire du droit, dans les mandibules, ne change peut-être pas grand-chose, mais ça défoule.
            Le vote FN, aujourd’hui, c’est ça, et c’est comme ça que beaucoup d’électeurs le ressentent. Ils ont envie de cogner, et on les comprend.

            1. gameover

              Oui pour le défoulement et c’est pour cela qu’une 2ème hollandie serait pas mal pour faire monter la pression dans la cocotte… et dénouer la situation d’une façon un peu plus explosive… sinon une alternance ça fera juste pschitt.

              1. Pheldge

                GO, une 2ème hollandie se passerait comme la première, navigation à vue, redistributions à son électorat supposé, tout cela financé par de nouvelles taxes sur ceux qui peuvent en payer, et la dette. 10 ans de perdus , et pour rien ! en plus on en sera à la 3ème génération d’électeurs formés dans le moule de l’école socialiste et de la pensée du même métal …
                Les libéraux seront alors en voie d’extinction. Parce que plus personne ne croira possible qu’il puisse exister une autre politique que le collectivisme étatique.

                1. Aristarkke

                  A propos, grand merci à toi et à GO pour votre itinéraire bis dans Chalon-sur-Saône. Juste le temps nécessaire pour faire la distance et le tchador de Mme Starkke est resté inutilisé…

                    1. Pheldge

                      Il est donc vilain à ce point, notre plombard grec, ton vieux poto, qu’il doive se recouvrir la gu3ul3 ( je ne puis décemment parler de visage s’il ressemble à Quasimodo ) et avec le tchador griffé Lagerfeld de sa mousmée qui plus est ?

          2. Riton

            Il n’y a pas d’abstention de masse, c’est un constat. Et on ne voit pas comment il y en aurait dans un futur proche. Les présidentielles notamment mobilisent la très grande majorité des électeurs. Donc s’abstenir est une mauvaise stratégie, si on en fait une stratégie. Si on n’en fait pas une stratégie, c’est un choix comme un autre.
            Autre chose : vous ne pouvez pas combattre le système en vous soumettant aux blocages éventuels qu’il imposerait si le FN remportait une région. Ces menaces et intimidations sont inacceptables dans un pays civilisé digne de ce nom. Si on s’y soumet, la mafia continuera de régner. Je voterai FN rien que pour faire tomber cette mafia au pouvoir ! Ce parti est bien plus démocratique que les autres, de très loin ! En réalité, si le FN gagne une région, ce sera très probablement comme pour les Mairies, ça se passera normalement, sans blocage majeur ! Et s’il y a des blocages, tout le monde verra que le pouvoir est place est une dictature !

          3. Cerf D

            « L’abstention de masse est la meilleure réponse », dîtes-vous ?

            Vous pouvez démontrer ou c’est juste une affirmation péremptoire ?

            1. jga

              Tant qu’une loi votée par 1% des députés eux même représentant moins de 1 pour mille des électeurs sera loi, je ne vois pas en quoi l’abstention de masse serait une solution (même s’il m’arrive plus souvent d’aller à la pêche qu’aux urnes les jours où veaute il y a).

        2. trucmuche33

          C’est aussi astucieux que de sauter par la fenêtre parce que c’est fatigant de descendre par les escaliers.

      2. carpe diem

        Ces « cons » d’électeurs fn , comme vous les nommez, sont d’abord des gens qui s’en prennent plein la gueule et qui sont désespérés. Aucun bord politique ne les a autant humiliés, matraqués fiscalement et ….ignorés superbement au profit des minorités. Alors, moi, la conne de service, je vais voter fn aux régionales, pas parce que je crois qu’un parti quelconque puisse redresser un navire sur le point de couler, mais pour montrer au monde politique que nous sommes encore maîtres de nos vote, c’est la dernière chose qui nous reste. Et j’emmerde magnifiquement les politiques qui nous prennent pour des crétins, ils font partie d’un système déjà mort et je pense qu’un jour, nous devrons faire le travail nous mêmes.

        1. Dr Slump

          Vous avez tout dit, merci.
          J’ajoute seulement que maintenant, ça suffit avec l’affirmation péremptoire « en France ça ne marchera jamais », dont le pendant est le « les français sont des cons » (ou des veaux, c’est selon).

        2. Tribuliste

          Votre raisonnement est compréhensible mais comme je m’explique plus haut il me semble inadapté au résultat que vous recherchez. Voter c’est valider le système actuel.

          1. Dr Slump

            Je ne suis pas tout à fait d’accord. Le FN étant considéré comme un indésirable par le système, même si sa présence est utilisée par ses maîtres, voter FN ne revient-il pas concrètement à exprimer son opposition à ce système

            Rien ne prouve en effet que le FN au pouvoir ferait mieux que le Pschitt ou les Ripous, mais à l’inverse, et sans être moi-même un militant FN, qu’est ce qui me prouve qu’il ferait pire? Et ne me parlez pas de leur programme, un programme politique, en France, c’est un torche-cul, sur lequel les élus s’empressent de tirer la chasse d’eau une fois parvenus au pouvoir.

            1. Tribuliste

              Je comprends votre réaction et conforte votre choix de marquer un désaccord en optant pour une opposition. Mais à mes yeux ce réflexe n’est pas adaptable en politique, surtout dans le cas du FN. Hormis au plan local une alternance quelle qu’elle soit ne change rien à la structure générale d’un système démocratique éculé.
              Je n’ai pas parlé de leur programme 😀

              1. Dr Slump

                En l’occurrence, je crois que l’évènement du FN accédant au pouvoir révèlerait la nature non-démocratique, et même tyrannique de notre système.
                Ne serait-ce qu’à cause des réactions de « résistance » qu’auraient les « résistants » de pacotille gauchistes et communistes. Ce serait pour eux l’occasion du « grand soir », l’occasion de révéler leur vrai visage, leur caractère anti-libéral et anti-démocrate.
                On verrait du grabuge, ou, pour le moins, de l’iniquité politique comme en Suède.

                1. ronchonnette

                  Surtout , ca permet de sortir certains incompetents planques de leur siege douillet; et ca, ca n’a pas de prix 😀

              1. Dr Slump

                Oui c’est vrai, et toute personne ayant un peu de jugeotte sait cela.

                Mais en même temps, la réalité concrète est que le FN n’est PAS leur allié, et leur reste une épine dans le derche. Ca les gêne aux entournures, ils ne peuvent pas rester assis confortablement sur leur rond-de-cuir avec ce truc de FN, pas vrai?

                Il n’y a qu’à voir comment un Ménard maire FN les fait braire comme des ânes! Quelle rigolade tout de même! Ca me fait penser à Pépone et Don Camillo, version contemporaine transposée sur l’opposition gauchiste/frontiste.

                Cela les gêne tellement que maintenant le blob présidentiel attaque la plage: on coupe les aides aux régions qui ne font pas comme il dit! Ca devient très démocratique tout ça non? Cela devient de plus en plus intéressant je trouve, continuons encore comme ça pour voir jusqu’où vont aller ces empaffés!

              2. Riton

                Je crois au contraire que le FN correspond à une vraie aspiration populaire, qui perdure alors que Mitterrand est mort depuis longtemps ! Que le PS l’ait favorisé à un moment par calcul politique, c’est possible. Mais même lorsque le PS a rétablit la proportionnelle, c’était avant tout pour ne pas perdre trop de sièges à l’assemblée nationale, car il savait d’avance que la droite allait l’emporter !

          2. carpe diem

            Vous avez raison, mais quel choix s’offre à moi? voter blanc? m’abstenir et venir grossir le plus gros parti de France, celui des silencieux? Dans les deux cas, le « système » n’en a rien à fiche, nous n’existons pas, nous sommes une entité floue de mécontents divers et variés. En France, si vous ne gueulez pas plus fort que tout le monde, vous êtes mort, j’ai choisi une solution bancale mais qui dit au moins quelque chose, elle dit : « vous voulez m’imposer un mode de gouvernance désastreux pour mon pays ? vous m’imposez un environnement sociétal dont je ne veux pas? vous me faites payer au prix fort le prix de votre politique médiocre?  » je résiste et je vote pour ceux qui vous font le plus peur et vous font réagir, et tant que vous m’humilierez en tant que française, je voterai comme cela. Et pour le programme du fn,qui se rapproche de celui de l’extrême gauche, je dirais, malheureusement, que c’est secondaire. Les gens sont plus lucides que vous le croyez, ils savent parfaitement que voter fn ne leur apportera rien concrètement, c’est un vote de « forte tête », une sorte de résistance, particulièrement dans la tranche d’âge (la mienne) qui a connu la grosse dégringolade de puis 1981 et pour qui c’est le plus dur à vivre psychologiquement. La grosse marche dans tous les domaines : économie, éducation, société, moeurs, information. Et quand on a devant soi une grosse marche, soit on se casse la gueule, soit on l’enjambe sans rien dire, soit on va trouver l’entrepreneur pour lui parler du pays.

          3. Pheldge

            Tribuliste , « Voter c’est valider le système actuel … » oui, et alors quoi ? on se soulève ? on prend les armes ? pas pour l’instant ! donc on fait quoi ? des grandes manifs , des grèves ? ne pas voter , c’est laisser « les autres » choisir, ceux qui valident la politique ( si on peut utiliser ce mot pour la navigation à vue du godilleur en chef …) c’est garantir sa pérennité.

            1. Chieur chiant

              On pourrait ce donner rendez-vous sur une aire d’autoroute ( du soleil ), pour faire la fête et foutre le feu, tout bloquer… sans faire de mal à personne, pour que à la fin on daigne écouter peut-être nos doléances…

              1. manix222

                N’étant pas d’une espèce protégée, et probablement solvable, tu ne seras pas écouté mais écroué.

        3. jeans82

          Je pense comme carpe diem que le vote fn est la seule chose qui peu faire peur au umps. C est le seul parti qui a une chance de les viré du pouvoir. Et c’est ca qui peut les obliger a se remettre en question. Le fn ne fera sans doute pas mieux. mais ca sera une alternative aux enarques qui parasite la vie politique française depuis des décennies. Débarrassons nous des picaciette du pouvoir qui ne sont la que pour s engraisser. En plus voter fn aux régionales peut servir de test avant 2017.
          L abstention ne marche que si 100% des électeurs ne vote pas. Sinon vous donner me pouvoir de decider aux autres.

  2. Le Gnôme

    Ou le pédalonaute espère être au deuxième tour de la présidentielle en comptant sur une candidature multiple de la droite genre Juppé-Sarko, et il a vraiment intérêt à faire monter le FN pour avoir une chance d’être réélu, ou c’est pure rigidité idéologique qui fait qu’il est tellement certain d’avoir raison, étant le camp du bien, en pensant que les électeurs se rendront compte à la finale que c’est un mec bien pour le poste. La pure stupidité n’est pas à écarter non plus.

    Dans tous les cas, le discours politique est inaudible parce qu’il dégoise sur tout autre chose que les préoccupations du Français moyen, qu’il est hors sol, et que le seul discours audible est celui du FN qui propose des solutions vaseuses, mais parlant des problèmes que les autres partis politiques évitent soigneusement.

    Bon, aujourd’hui, tout ce qui compte est l’accident avec ses commentaires larmoyants et vides. Je parie qu’on ne saura pas combien d’anciens sont morts parce qu’ils n’ont pas réussi à décrocher leur ceinture de sécurité.

    1. albundy17

      « qu’ils n’ont pas réussi à décrocher leur ceinture de sécurité. »

      j’y pensai également, mais ce ne sera pas dit.

      Par contre j’attends avec impatience le moment ou il vont expliquer que l’écart de conduite du grumier est sans doute dû à une utilisation de portable

    2. bibi

      C’est vrai que lors d’un accident il y a plus de chance d’être conscient sans ceinture de sécurité qu’avec.
      Il suffit de regarder les images d’un crash test car contre camion pour comprendre que boucler sa ceinture est fort utile pour être en état de sortir par ses propres moyens d’un véhicule après impact!

      1. Aristarkke

        Ce n’est pas le fait d’ avoir mis une ceinture de sécurité que le fait de n’avoir pas su la déboucler rapidement et facilement qui est mis ici en cause. Pour avoir fait une excursion en car à Cabourg cet été, j’ai pu constater que mettre et déboucler sa ceinture quand le piquet est entre les deux sièges n’avait rien de facile en circonstance normale. Alors avec la panique dans un incendie en plus…

        1. bibi

          Quand vous êtes inconscient dans un bus en flamme vous n’avez pas la moindre chance de sortir et vous avez en plus une probabilité non nulle que les personnes non attachées obstrues la sortie.

          Quand un avion entre en phase d’atterrissage (phase la plus critique d’un vol) la première chose que l’on demande aux passagers c’est de boucler leur ceinture et c’est la même procédure en cas d’atterrissage d’urgence et que je sache on a jamais vu qui que ce soit quand un avion s’embrase venir pointer du doigt au moment du bilan le fait que les ceintures soient responsables de la mort des passagers alors pourquoi diantre quand un car s’enflamme venir pointer le fait de boucler sa ceinture de sécurité comme une cause possible de la mort de certains passagers?

          Boucler sa ceinture offre la meilleure garantie de survie aux passagers de n’importe quel véhicule en cas d’accident.

  3. Pere Collateur

    Tiens, ça me rappelle une réflexion que j’avais posté l’année dernière sur un billet de notre hôte ou je me demandais sur le ton de la rigolade, si en fait Hollande n’était pas au final un vrai patriote dans l’âme et que devant l’impossibilité de pouvoir faire quoi que ce soit dans ce pays, il avait choisi en toute connaissance de cause, de favoriser autant que possible le seul parti se revendiquant justement du patriotisme.

    Qui sait? Ou bien il est juste con.

    1. trucmuche33

      Le FN patriote ? Humm…

      Patriote pour ses potes, certainement. Une connivence renforcée sera le FN élu.

      1. Calvin

        Juste con mais avec le système derrière lui.
        Donc très fin pour le système et parfaitement incapable s’il devait se débrouiller par lui-même et exercer un vrai métier.

    2. theo31

      « Ou bien il est juste con »

      C’est ce que de nombreux communistes ont cru de Staline, Khrouchtchev et Brejnev. A tort.

      En régime communiste, pour arriver en haut, il faut passer pour un abruti,cacher son ambition et s’attacher le soutien de la nomenklatura. C’est exactement ce qu’a fait le gros mou de Tulle.

  4. DoS

    Le dimanche c’est le jour de la réflexion.
    L’on se pose et l’on observe le temps qui passe. Je me demandais depuis quand ça merde en France.
    Comme ça à la louche. Je pense que la Mitte y est pour beaucoup, pour avoir détourné le système pour ses propres intérêts et celui de ses copains. Hollande est l’héritier de cela, ne l’oublions pas. Cela explique son attitude stoïque face aux événements actuels.
    Mais il y a une date idéologique, une action évidente, apparente et tangible. Aubry, cette grosse p…e !
    De là, j’ai commencé à compter les retouches sociétales, les petits arrangements pour me rendre la vie plus douce, plus bisou, plus vivre ensemble.
    L’on m’a donc bridé mon travail, donc mon salaire. Je n’avais plus les moyens d’aller en vacances. Les syndicats y veillent toujours….avec l’argent de mes impôts. Ils protègent leur système parfait !
    L’on m’a bridé mon logement, ma voiture essence, augmenté mes taxes, limité mes déplacements à coup de flashs dans la tronche. L’on m’a culpabilisé sur la cigarette, ma bière, mon soda. Puis que je mangeais trop gras. Heureusement, comme je suis débile, l’Etat m’a fait comprendre en légiférant, en taxant. Un simple message de propagande n’étant pas suffisant. Même répété pendant 10 ans à la télé. (J’en oublie, bien évidement)
    Enfin, nous arrivons aux taxes miraculeuses. Celles qui ne correspondent plus à un revenu possible aujourd’hui. On taxe du foncier, on me dit que mon diesel pollue, que je dois travailler moins et gagner plus. Que mon logement est énergivore. Que je suis raciste, fasciste, que je n’aime pas le socialisme qui pourtant veut mon bien (mes biens).
    L’on me surveille au travers d’une loi anti-terroriste. Le FISC connait mon IP, mon compte en banque et mes mails. Du coup, pourquoi, ne pas obliger également à faire sortir cet argent qui dort avec des taux bancaires négatifs. Pourquoi ne pas taxer le VPN, brider l’Internet.
    Et comme je ne disais toujours rien. L’Etat a continué. Inlassablement. Un jour, je vais disparaitre. Comme ça, d’un coup. Lassé par autant d’injustice sociale….
    Le socialisme, vous ne partirez pas par hasard.

    1. Laurent

      Giscard est le vrai coupable du retournement, c’est le premier président socialiste celui qui à fait le lit de la gauche.

      1. floriska

        Ben non ce serait plutôt chirac. Ce con pensait que Miiteux allait mourrir du cancer plus tôt et l’a fait élire en appelant la droite à voter pour lui (en catimini bien sûr). Mitterrand mort, il pensait avoir son boulevard pour être élu.

      2. Pheldge

        Tout à fait d’accord, c’était les années 70 l’euphorie des 30 glorieuses s’était diluée dans la contestation hippie, la société avait soif de nouveauté de changement et Giscard a préparé le terrain du socialisme … de toutes façons Chaban-Delmas qui était son rival à droite avait un programme parlant de la « nouvelle société » auquel Jacques Delors je crois avait contribué …

        1. Pheldge

          Il y a eu aussi l’histoire du droit du sol … Et dire que personne à droite n’a le courage de dire « c’était peut-être une erreur » , je ne dis pas de reconnaître que c’était une conn.rie.

      3. bigredebougre

        Laurent 25 octobre 2015, 12 h 00 min

        « Giscard est le vrai coupable du retournement, c’est le premier président socialiste celui qui à fait le lit de la gauche. »

        Qu’entendez-vous par lit ? Parce qu’en votant en 1975 le regroupement familial arabo-français, bien que H. Boumédiène est prévenu l’année précédente (ONU 74 je crois) que  » le monde arabe conquerrait l’Europe non pas avec les armes mais avec le ventre de ses musulmanes », ce président, instruit, savait donc ce qu’il engendrait, et à ce titre, c’est un salopard, toujours à 33000 euros/mois (lu sur ce site). Qu’il soit maudit, lui et les siens, jusqu’à la fin des temps.
        Quant à Houari, il s’est planté quant aux armes..mais pas sur le ventre de ses musulmanes, là c’est pas bidon hélas !

    2. Tribuliste

      @DoS : Sauf erreur de ma part les francs français et suisses étaient à parité au début des années 60, il suffirait de faire un parallèle entre les choix économiques et les tendances politques pour in fine, dégager un début d’explication.
      Le reste, le constat, relève du romantisme ^^

    3. Dominique.

      Ameres reflexions…amers constats DoS,tout a fait d’accord.
      H16 je vais vous apprendre une chose,peut-être!:concernant la chasse,il y a toujours plan(s) de chasse!(plan absolument invraisemblable je sais!tel le « bouclage »obligatoire d’un sanglier abattu).

    4. carpe diem

      Bien vu, la mitterrandie a été le début de la fin, ceci dans l’allégresse d’une armée d’imbéciles qui défilèrent la rose à la main, naïfs qu’ils étaient. Je pense que nous n’avons encore rien vu, en matière de flicage d’une population « qui ne pense pas comme il faut » . Il faudra arriver au bout du bout pour que les veaux réagissent et je pense que l’augmentation des taxes locales sera à la hollandie, ce que la « poll tax » a été à la mère Tatcher, une petite étincelle dans un océan d’essence de frustrations et d’humiliations.

      1. Val

        @carpe diem « la mitterrandie a été le début de la fin » :exact , c’est lui qui a fait basculer la balance assistance/assistés du mauvais côté coinçant le pays à gauche pour l’éternité (tant que la manne durera)

    5. René-Pierre Samary

      Giscard était un benêt, Chirac était une girouette, mais le grand changement, ce fut Mitterrand. Avant, on flirtait avec le collectivisme, ensuite on a mis les pieds dedans (oui, dedans, et pas du pied gauche).
      Mitterrand est arrivé au pouvoir alors que les sondages donnaient Giscard vainqueur. Le retournement de l’opinion n’est pas dû aux fameux diamants. L’attentat de la rue Copernic a d’abord été attribué à l’extrême-droite, avec Giscard complice de celle-ci. La vérité (un attentat palestinien) n’a pas empêché l’instrumentalisation de se poursuivre, et les manifs de même. On verra le même scénario plus tard. Il est bon, même si cela sent quelque peu le soufre, de revenir aux faits qui nous auront valu un demi-siècle de socialisme (car ce n’est pas fini). Ceux que ça intéresse liront avec profit le bouquin d’Alain de Benoist, « Au temps des idéologies à la mode » (ou « des idées à la mode »)

        1. Tribuliste

          Hmm pute à la rigueur fait tourner (…) le tissu économique local ^^ ; chômeur… qu’y a-t-il de plus néfaste pour une société économiquement fragilisée? Beaucoup de chômeurs ou moins de chômeurs et plus de fonctionnaires? Qu’est-ce qui coûte le plus cher à la société? 😉

  5. Bonsaï

    Le scandale récent de l’émission de Pujadas « Des paroles et des actes » a du éclairer un certain nombre d’électeurs sur le traitement infamant que subit le FN, qui plus est sur une chaîne pourtant publique et à ce titre supposée neutre. Ici il s’agissait de multiplier les contradicteurs afin que MLP perde ses moyens et dévalorise sa cause.
    Avocate de profession, elle a vu venir le piège et a donc a refusé de se livrer à cette mascarade. En fin de compte, ce sont ses adversaires politiques ainsi que Pujadas lui-même qui se sont couverts de ridicule.

    1. floriska

      Elle a tweeté à juste titre : « FR 2 persiste à m’imposer 6 débats de suite dont le dernier régional de 40 min ! Ils me prennent pour leur chien ?
      Elle n’a plus besoin de l’ouvrir, ces cancrelats font le boulot pour elle.

    2. Hibou

      Pardon, mais quand on croit en ce qu’on raconte, on a pas peur d’affronter de multiples contradicteurs…

      1. floriska

        C’est le traitement qu’il lui est réservé pas le principe des contradicteurs. 6 débateurs c’est un peu la meute qu’on lance pour fatiguer la bête. Vu le niveau des journaleux et des hommes politiques de toute manière ils ne font pas le poids. Les journalistes sont évasifs avec les autres partis mais avec le FN, il demande le financement du programme au cent prêt.
        Vous croyez que les autres croient en ce qu’ils racontent ? Que nenni, ils n’ont pas la première lettre du premier mot de leur programme.

      2. Dr Slump

        Sauf quand les contradicteurs emploieront tous les coups bas, manoeuvres retorses, orchestrations, pression morale pour pousser à faire perdre ses moyens.

        Rares sont ceux qui, même particulièrement brillants orateurs et intelligents, ont pu rester calmes et pertinents dans un débat manipulé d’avance seul face à 6 chacals.

        Dans ce cas il est certes plus intelligent de ne pas s’y risquer.

    3. carpe diem

      pujadas à l’air un agent d’assurances qui veut vous fourguer un fond Madoff ou du LSK. Ce type est coiffé comme Frankenstein, c’est louche, il est sûrement la créature du pouvoir, j’imagine bien Pédaloflamby l’animant à grands coups d’électrodes de gauche.

    4. Nathalie

      Aussi bien, elle a été invitée encore une fois pour faire monter davantage le FN. Hollande est certainement persuadé qu’il peut gagner face à elle en 2017 plutôt que face à la droite traditionnelle… C’est peut-être ça la vraie raison. Et comme les journalistes sont aux ordres de sa majesté…

  6. Higgins

    Si jamais le FN gagne une ou deux regions, on peut s’attendre à des éditoriaux qui feront date. Ce parti n’est pas ma tasse de thé mais tous les abrutis qui s’ingénient à nous pourrir l’existence ne s’attendaient pas à ce que la créature qu’ils ont créée leur échappe un jour.
    Coupés qu’ils sont de la réalité, ils sont incapables de comprendre la société qu’ils prétendent diriger. Élu par défaut sur un malentendu et sur le rejet de son prédécesseur, Normal 1er a cru et croit encore qu’il a reçu mandat de créer l’homme nouveau cher aux socialauds. Diriger un pays n’est pas diriger un parti et si sa médiocrité a pu convaincre plus médiocre que lui, elle s’avère incapable de faire face aux défis qui sont les nôtres. Le pays part littéralement en quenouille, son crédit international s’effrite de jour en jour, son économie sombre et le citoyen, décontenancé et dégouté, n’a en face de lui qu’une nuée de vautours qui tente désespérément de se saisir d’un des rares morceaux de chairs qui subsiste.
    Ce pays est vraiment foutu.

    1. albundy17

      Il a dirigé un parti ???

      J’ai bien l’impression que tout est fait pour reproduire l’épisode chirac et le vote républicain, spour ça que j’envisage un deuxieme mandat socialiste, ce qui ne serait pas une mauvaise chose.

      La chute serait plus rapide

      1. floriska

        Non elle ne sera pas plus rapide, la dette sert à maintenir le bateau sur l’eau. Par contre on devra se farcir sa tronche et son verbiage pendant encore 5 ans. Je souhaite qu’il se trouve à la place de JOSPIN en 2002, éjection fissa.

    2. Dr Slump

      Pas encore. Et sur Contrepion, je réagissais encore face à un olibrius qui exprimait encore le typique « ah mais en France ça ne marchera jamais ». Ca marchera, comme ça marche ailleurs à l’étranger. Les français ne sont pas tous des cons, des français capables il y en a, ils se révèleront le moment venu. Et naturellement, je crois que les libéraux en font déjà partie.

      1. floriska

        Je n’y crois pas non plus. Comme le dit si bien Marie France Garraud, la politique francaise est composée de deux forces. La force centripète (il faut rentrer dans le rang des partis avec leurs lots de magouilles) et la force centrifuge (ceux qui sortent du système et qui s’expriment librement sont de dangereux rivaux pour les partis et par là même immédiatement éjectés)

  7. Dr Slump

    L’article de h16 paru sur Contrepoints ce jour est différent de celui-ci.
    La taulier nous fait une infidélité. Saperlotte!

  8. yoananda

    Nous avons 3 partis étatistes, socialistes, et dépassés. Aucun ne comprends rien aux révolutions technologiques en court.
    L’herpés (LRPS) est un parti unique Bruxellois, vassalisé et idiots utiles de la dhimmicratie.
    Le FN à un programme économique à la ramasse, mais ils sont contre la grande dissolution des peuples dans le marché.

    De toute manière au stade ou en est, plus rien ne peut nous sauver d’une forme de guerre civile (ce WE, nouveau cran franchi, la maison d’un député et un commissariat ont été attaqués au cocktail Molotov).

    1. Val

      @yoananda à la fois pour une fois que ce sont les fautifs qui prennent … perso je trouve cela plutôt réjouissant (je parlais pour le député, par pour le commissariat)

  9. RBF

    N’y aurait-il pas une petite faute ?

    « alors qu’en réalité, elle s’est contentéE d’adapter… ».

      1. RBF

        Savez-vous que la complexité de la langue française a été inventée pour que des roturiers comme moi ne puissent pas atteindre les sommets du pays ?

        Mais depuis, les rôles se sont bien inversés. L’administration française se retrouve bien incapable d’envoyer des lettres dépourvues de fautes de français.

        J’ai beaucoup moins de problème en orthographe avec l’Anglais et l’Allemand qui ne sont pas mes langues maternelles.

            1. Bonsaï

              @RBF
              « Savez-vous que la complexité de la langue française a été inventée pour que des roturiers comme moi ne puissent pas atteindre les sommets du pays ? »
              Mais bon sang mais c’est bien sûr ! Que je sache, personne n’a jamais interdit aux autoproclamés roturiers de lire et de s’instruire…
              @Fastnet
              Ce n’est pas en diluant ou en déformant la langue pour plaire à quelques francophobes que l’on fera œuvre de pédagogie.

              1. RBF

                @Bonsaï.

                Je te remercie pour cette non-réponse, car figure-toi que je n’ai pas attendu sur tes conseils de comptoir de bar pour m’auto-élever. Tu remarqueras à ce titre que jusqu’à maintenant, je n’ai pas franchement eu besoin de toi pour m’auto-élever.

                Donc si tu pouvais ravaler ta morve, avec dans l’idée de respecter au moins un minimum les intervenants que tu ne connais absolument pas, tu verras, grand bien t’en fera.

              2. jeans82

                A noter que ta très chère langue française n’a pas cessé d évoluer au cours des siècle. Et je suis de ceux qui pensent qu on peut encore le faire évoluer en la simplifiant un peu. Sinon tu peux aussi t exprimer en français du 17e siècle si le coeur t en dit. Ca fera chic dans les soirées mondaines.

            2. Pheldge

              figé le français ? non ! on a supprimé les discriminations sexistes il n’y a pas si longtemps : docteure, professeure, écrivaine …
              On crée tout plein de néologismes rigolos issus de la novlangue …
              La Révolution est en marche, camarades !

        1. trucmuche33

          C’est de la conjugaison, pas de l’orthographe, et la conjugaison allemande est redoutable selon l’auxiliaire utilisé et le sens voulu avec accusatif ou datif employé pour le COD.

      2. gameover

        Sans vouloir vous offusquer cher hôte (que votre nom soit sanctifié) il me semble que dans ce cas il devrait y avoir accord.

        Lorsque une préposition « à » ou « de » est intercalée entre la forme pronominale du verbe et un infinitif il y a toujours accord. C’est logique puisque « se » est COD : « Elle a contentée elle-même… »

        Elle s’est autorisée à l’inviter mais Elle s’est autorisé une pause.

        http://parler-francais.eklablog.com/accord-du-participe-passe-des-verbes-pronominaux-a3726401

        gameover – comptable – …. et grammairien juste pour faire chi3r 😀

        1. Pheldge

          GO, les louanges au patron ( bienheureux soit-il ), c’est par anticipation pour la mise en quarantaine ou , pas ? 😉

          1. Bonsaï

            Les références au Fier Capitaine (grâces lui soient rendues) sont donc considérées par le Comptable (et grammairien de surcroît) comme un investissement sûr, qu’en bon père de famille il place dans son portefeuille…

  10. chess

    bien peur que supprimer les allocs aux regions fn soit excellent pour ces régions. Eneffet plus d’alloc et hop
    pleins de migrants vers d’autres coins à meilleur gamelle. D’ou ++ d’impots dans les coins des nouveaux
    migrés. Et paffff du chomedu en plus. Et paffff plein de sous a apporter par l’état. Résultat nul économiquement
    par contre cqfd qu’il faut voter fn pour faire migrer tous les gamelleux. l’herpes devrait demander des cours
    d’echec a vlad.

    1. Calvin

      Une petite erreur à votre raisonnement : les villes et régions les plus compétitives financent les plus dispendieuses et les plus mal gérées.

      1. gameover

        Oui Calvin mais ce financement est à la discrétion du pouvoir politique. On le voit actuellement avec une énième redistribution opérée vers les départements – triés sur le volet – qui ne peuvent faire face aux dépenses du RSA.

  11. Val

    « conséquemment, lui (FN) ont donné une importance et une place qu’il n’aurait jamais pu espérer autrement » : exactement . Et leur créature (le fn) a tout simplement pris la place douillette qu’ils lui ont assignée : le seul opposant crédible au système puisque tout le système le rejette . Nos élus , après avoir copieusement saboté ledit système sont maintenant pris de panique car chacune de leurs actions pousse immanquablement les gens vers le FN.
    C’est le lot de toutes les impostures , se faire dévorer par leurs créatures .
    J’écoutais ce matin europe 1 (par hasard) J Dray s’expimait pour dire que non tout était encore possible en 2017, peut être que Marine ne serait pas au second tour, incroyable le boulevard qu’ils lui ont fait; le tout accompagné de scénario catastrophiste : débordements , émeutes , état coercitif et autoritariste, comme si nous n’avions pas cela deja aujourd’hui …., dans un an , au rythme ou cela va , peut être dira t -il ; tout n’est pas perdu , marine ne sera peut être pas élue .
    Discutant avec des immigrés de fraiche date (25 ans d’europe et d’asie ) ils vont tous voter Marine sans aucune hésitation car eux me disent : nous ne reconnaissons pas le pays que nous avons choisi , nous avons mal pour la France, ils ne comprennent pas nos hésitations, ils prennent ça pour de l’aveuglement.

      1. Val

        @Papy , oui oui celui la même , je dois dire qu’il faut se faire violence pour écouter sa prose putride , il nous a fait un grand numéro à la st jean ds son apocalypse pour nous detourner de la beuêêête immonde qui nous (les) menace . Le pire c’est que cela rend Marine sympathique , deux mains et une tête ne suffisent plus à faire le facepalm qui convient à la situation.

  12. zelectron

    le socialisme vous explique avec moult justifications, thèses emberlificotées ou encore sophismes hardis, pourquoi il faut mettre une charrue avant des bœufs et surtout rien d’autre ! Rien qui puisse avoir la même efficacité, voire génie créatif, bref sans solution pérenne ! 🙁
    Une imbécilité répétée 1000 fois finit par être une vérité (ce que croient les petits Goebbels socialo-fascistes français)

    1. Calvin

      Oui, mais ça c’était avant.
      Maintenant que ça fait 40 ans que les élus mettent la charrue (des autres) avant les boeufs, ils viennent pleurer en disant qu’on ne peut plus faire autrement.

  13. George Kaplan

    Tout à été dit depuis longtemps par H16 qui prêche dans le disert.
    pour moi ça se résume à ça : Ils sont Nuls, tous Nuls, désespérément Nuls. Le FN aussi qui raconte n’importe quoi et a remplacé le PCF en tant que parti protestataire (avec les zécolos).

    Pas de Thatcher en vue, même pas un petit bout de rien du tout de Schröder.. c’est ça le drame de la France.

    1. DoS

      This will not end well !

      Une impasse, le mur de la réalité approche, plus aucun frein sur la voiture (qui n’a pas d’airbag). (voiture socialiste) La vitesse augmente…. le conducteur n’a pas de ceinture.

      Il avait pourtant payé les assurances pendant 40 ans. En vain.

      PAF !

      Il ne restera rien. Ni voiture, ni conducteur, ni assurance.

      1. Calvin

        Un car collectiviste fonce vers le mur de la réalité à plus de 110 km/h sur une route mal entretenue.
        Quel temps faut-il au conducteur pour défaire sa ceinture et s’occuper de Julie avant de percuter l’obstacle ?

    2. Duff

      c’est exactement ça et du temps où le borgne assénait des inepties racistes contrevenant à l’histoire, une partie majoritaire de la droite opposée au socialisme se divisait: Mitterrand était content, la grande majorité de la droite refusait l’alliance avec le bougre tandis que jusqu’à 2012 inclus la gauche captait sans vergogne ni scrupule les voix communistes. Ce stratagème a merveilleusement fonctionné jusqu’à pousser la droite dans un néant intellectuel et programmatique inespéré.

      Maintenant que c’est la gauche qui se prend le mur de la réalité en pleine dent, que va-t-il se passer? La vertu du partie de MLP c’est de redfuser le petit jeu entre amis d’élites cooptées aux plus hauts sommets sauf qu’en cumulant tous les revenus d’élections à la proportionnels, les élus FN sont eux mêmes des nantis du système! Le FN comme solution? au mieux un catalyseur vers l’écroulement salvateur.

  14. Ribus

    Votre analyse de la situation est tout à fait intéressante et pertinente.Ceci étant, il faut souligner que la « stratégie » visant à mettre en situation Marine Le Pen au second de la présidentielle en détruisant Sarkozy a totalement échoué pour l’instant.

    Pour parvenir à ses fins le PS a bénéficié du soutien militant de l’essentiel des médias et d’une partie de la magistrature. Et pourtant, cela a foiré. Mitterrand avait manoeuvré pour pousser le FN vers les 10 % ; un FN à plus de 30 cela change la donne et peut bouleverser un système politique qui est prévu pour 2 partis dominants mais pas 3.

    Quand Hollande menace les régions tentées par le FN en ce qui concerne les subventions, pour une fois il dit la vérité. Bien sûr que l’État socialiste coupera le maximum de subventions à ces régions rebelles et les redistribuera aux autres. Mais il en est déjà ainsi pour les associations car toutes n’ont pas droit au même traitement.

    Pour le savoir il suffit de consulter le site « Forum de la performance ». Les jaunes budgétaires annexés au PLF 2016 Consulter l’ensemble des jaunes budgétaires annexés au PLF 2016

    Et là vous pouvez accéder aux annexes intitulés :  Transferts financiers de l’État aux collectivités territoriales – et  Effort financier de l’État en faveur des associations 

    C’est très volumineux mais en se donnant la peine on peut constater qui a les faveurs d’un pouvoir qui place l’égalité au-dessus de tout.

  15. bob razovski

    « Ce sont ceux-là qui ont poussé à refaçonner le programme : oui, ce sont les déçus du socialisme version PS qui ont amené le FN à leur fournir une réponse, pendant que la grille d’analyse des journalistes et des politiciens, elle, n’a pas varié d’un cachou »

    En effet, ces relents d’analyses à la mode communiste font penser à un très vieux cachou de Dédé Lajaunie… :mrgreen:

  16. seldoon182

    J’arrive pas à croire ce que je suis entrain de lire. Il existe encore des gens assez cons pour croire au clivage gauche-droite ? Il existe encore des gens assez cons pour croire à la diversité parlementaire ? Jamais Marine Lepen ou Melanchon n’arriveront au pouvoir. Aux Etats-Unis il ont simplifiés le « faux » choix, au moins c’est clair !

    VOUS NE PARTICIPEZ PAS A LA VIE POLITIQUE. Il faut pas un gros cerveau pour s’en rendre compte. C’est le principe du système actuel. La démocratie REPRÉSENTATIVE. Cela veux tout dire. Cet oxymore signifie que VOUS devez déléguer VOTRE pouvoir politique. Et encore il faut avoir foi pour que les élections souffrent ni de truquage, ni d’intimidation au niveau des bureaux de votes.

    La république est un outil de pouvoir au même titre que l’étaient les sectes (certains appels ça des religions, les religions sont simplement des sectes qui se reconnaissent entres-elles). Et le prochain changement de paradigme de notre société sera, lui aussi, un outil de pouvoir. Mais avec un petit plus, il sera appuyé sur des mathématiques qui remplaceront et automatiseront le facteur humain par le facteur algorithmique.

    N’allez plus votez. Allez en soirée, bourrez-vous la gueule, niquez un coup et surtout n’oubliez pas de PROGRAMMER. Le code informatique c’est ce vous rendra la possibilité de jouir de votre pouvoir politique pour la première fois de l’histoire de l’humanité. C’est pas rien !

    Ce clivage gauche-droite est une saloperie d’idéologie pour mieux vous diviser. Tournez-vous vers des systèmes tels que Git qui permet d’arriver à une collaboration encore jamais vu dans notre histoire ! Le consensus c’est le futur. Ce futur sera décentralisé et distribué que vous le voulez ou non. La véritable question c’est: Quand !?

    >> Alors, bougez-vous l’cul, allez pisser du code, assimilez la cryptographie asymétrique et rejoignez le mouvement du Peer-to-peer !

    Je finirait avec cette vidéo TED à voir revoir: https://www.youtube.com/watch?v=CEN4XNth61o

    1. Fouyaya.
      Tu as comme qui dirait quelques petites années de retard. Mais bon, tu es jeune, impétueux, et dans quelques années, tu auras lu un peu. Je reste plein d’espoir à ton sujet 🙂 .

      1. seldoon182

        John Adams s’exprimait de la même façon concernant le discours des jeunes démocrate.

        Peut-tu développer s’il te plait sur le « retard » ?

        1. Ce blog explique depuis 10 ans qu’il n’y a pas de différence sensible droite-gauche et que l’abstention est de loin le choix le plus honnête.

          Donc au moins 10 ans de retard 😉

          1. seldoon182

            Je pensais pas que j’aurais à me justifier de mon ancienneté de lecteur sur ton blog h16. Malheureusement cela fait moins d’un ans que je te li.

        2. tabbehim

          Tournez-vous vers des systèmes tels que Git qui permet d’arriver à une collaboration encore jamais vu dans notre histoire !
          à la rigueur, GitHub 🙂 et ce mode ne soit pas le seul.
          En 7 ans, on a eu d’autre système de versionning permettant une collaboration massive (comme CVS).

        3. Higgins

          La lecture de l’excellent petit opuscule de Copeau, « Les rentiers de la gloire », s’impose: « Les rentiers de la gloire, ce sont ces élus, ceux que l’on appelle les « hommes politiques », et ils sont, eux aussi, assoiffés par leur propre ambition, aveuglés par leurs querelles de pouvoir, prêts à tous pour accéder au prestige et pour le conserver. » (https://copeau.wordpress.com/2015/10/02/les-rentiers-de-la-gloire-une-interview-de-copeau/)

          1. seldoon182

            J’espère ne pas donner l’impression d’un type qui vient de se réveiller hier matin. Cela fait un moment que j’en ai prit conscience. Maintenant la critique est aisé et l’art difficile. Je suis fatigué de lire les critiques (je ne dit pas qu’elles ne sont pas nécessaires), et je trouve qu’on parle peu ou pas des solutions à notre dispositions.

  17. tabbehim

    Bon, allez, un petit retour vers le passé 🙂
    http://www.ouest-france.fr/travail-illegal-liste-noire-des-entreprises-condamnees-sur-internet-3791629

    le retour au moyen age et au pilori, à force de vouloir du socialisme, on en a en grande louché 🙂
    et il est si bien implanté que je ne crois pas à une victoire de MLP. des urnes, ça se bourre, et des élections, ça se truque, et ça s’est déjà vue 😉

    Au pire laisseront ils une régions au FN et l’assécheront de tout subside de l’état pour se faciliter la tâche pour plus tard ^^

  18. Eddie

    MLP est anti-système comme Apple est anti-conformiste.

    Elle n’a jamais vraiment travaillé, a habité une grande partie de sa vie dans un château, son papa est politicien, elle n’a aucun expérience internationale, ne parle pas anglais mais parle au nom du peuple et sait mieux que quiconque comment diriger le pays.

    Elle est le pur produit de la médiocratie française actuelle.

        1. Calvin

          Confisqué ?
          J’ai tenu un discours d’une heure devant toute la classe sur la propriété privée, le droit, et la maîtresse m’a rendu mon bien.
          Mais bon, ça, c’était avant Charlie…

    1. Peste et coryza

      On fait avec ce qu’on a sous la main, malheureusement.
      MLP vaut toujours mieux que le bolet de Tulle.

      Au pire, l’arrivée du FN aux affaires précipitera l’effondrement… ce qui peut être une bonne chose, question « renversement de table »

        1. Duff

          Le point de vu de P&C est partagé par Bruno Bertez du blog à Lupus. Je pense pour ma part que le système n’a pas besoin du FN pour s’effondrer donc je ne crois pas utile et encore moins nécessaire de passer par la case fascisme. Ceci dit on ne voit pas comment le PS ou LR pourraient produire un candidat moins nocif que ceux qu’ils ont produit ces dernières décennies donc la tentation FN va encore s’amplifier surtout après l’élection pour rien qui s’annonce en 2017.

            1. Peste et coryza

              Qui que ce soit aux commandes, la plongée dans le grand n’importe quoi a l’air inéluctable.
              La question est de savoir si nous serons à l’abri quand la m*rde va heurter le ventilo…

            1. Duff

              utiliser tous les moyens de l’état au service de lui même et non du citoyen contribuable.. Rassurez-vous je traite le socialisme comme une des formes de fascisme.

  19. barbatruc

    Je ne crois pas du tout MLP capable d’obtenir la majorité, on se fait peur pour pas grand chose. Elle est autour de 30% dans les sondages, avec aucune réserve de report au second tour ( rappelez vous du score de JEan Marie au second tour en comparaison avec le premier tour (2% d’écart si ma mémoire est bonne ) , il manque tout de même 20 points à trouver d’ici 2017. Non la vraie question c’est de savoir si on ne va pas se taper encore 5 ans Hollande, ou alors le repris de justice Juppé.

    Les partis dits classiques ont encore de beaux jours devant eux. C’est même une sacrée aubaine pour eux d’avoir le FN à ce niveau.

    1. Kazar

      « On se fait peur… » Et si vous arrêtiez de recracher la soupe du tout-venant, qui peur avoir peur du FN, si ce n’est les associations de « potes » qui vivent du business de l’anti-racisme auto proclamé ? Qui peut avoir peur du FN si ce n’est les racailles de banlieue protégées par la stupidité dune Taubira ? Merde à la fin, ouvrez- les yeux, les vrais dictateur, et pas d’opérette, ce sont ceux qui sont actuellement au pouvoir et qui nous pondent loi renseignement et lutte contre le cash, histoire de contrôler toujours plus la population !!!
      Alors oui, bravo, ,révoltez-vous contre le système en vous abstenant, et laissez-nous gagner les élections, histoire de voir ce qui va se passer, et qui choisira quel camp !!!

      1. « ♬ Merde à la fin, ♫ ouvrez- les yeux, les vrais dictateur, ♪ et pas d’opérette, ♪ ce sont ceux qui sont actuellement au pouvoir ♩ « 

        Oh, on a déjà entendu cette chanson, il ne faut pas oublier le couplet suivant : ♩ et ceux qui veulent leur prendre la place n’ont absolument rien de différent ♩ …

        1. Kazar

          Toujours la même ironie H16, alors que c’est juste toujours le même procès d’intention, le FN n’ayant jusqu’à présent dirigé que quelques villes (très mal en 1995, beaucoup mieux depuis 2 ans). On verra bien. Et si je me suis planté, et bien je ferais comme vous, j’arrêterai de voter.

          1. Jamais vous n’accepterez d’admettre vous être planté. Et ce n’est pas un procès d’intention, c’est de la pure logique : il n’y a rien qui diffère fondamentalement au FN des autres partis, absolument rien. Votre aveuglement militant vous empêche de le voir, comme un communiste refuserait de voir que son parti est fondamentalement le même que celui qui figea la Russie dans la pénurie ou le Venezuela dans la merde.

          2. Eddie

            Pas besoin d’attendre que MLP soit au pouvoir pour analyser ses idées et propositions.

            Non seulement la plupart du programme actuel du FN est franchement de gauche, mais surtout à l’opposé des idées libérales: rétablissiment des frontières, sortie du libre-échange, etc

            Sans parler du fait que pour les sujets « chauds » le FN botte systématiquement en touche: Pour ou contre l’avortement, pour ou contre le mariage gay, pour ou contre l’OTAN, etc. On ne sais jamais, on noye le poisson pour faire plaisir à tout ce monde bien hétéroclite qui vote FN aujourd’hui. Bref des charlots qui veulent faire tout différent des autres sans savoir pourquoi.

            Enfin, il faut voir l’équipe de bras cassés qui entoure la madone. Un peu de l’étoffe des gars de Tsiryza en Grèce, avec le succès qu’on connait.

            Non, franchement, autant Le Pen père avait un certain panache et une logique idéologique, autant sa fille me fait plutôt penser à l’écologisme façon Placé.

            1. Calvin

              Je suis d’accord avec toi.
              Mais certains pensent que le gauchisme du FN actuel n’est que de façade, et qu’une fois élue, MLP va appliquer à la France un virage à 180% dans le vivrensemble, renoncer à son programme économique Sapir-Compatible et Mélenchon-Friendly, et bouter les Maures hors de France en remontant à la 3° génération…
              Renoncer, donc, à ce programme inepte d’Etat fort, de redistribution vers les familles, bref, renoncer à ce qui fait aujourd’hui du FN un parti très proche du système, à deux doigts de gagner des élections cruciales, à quatre doigts de faire exploser les LR (sous les bravos du PS).
              Non, le virage est définitif : le FN a pris durablement la place du PCF d’après-guerre et espère grappiller des voix à droite et à gauche au gré des élections.
              Belle stratégie de prise de pouvoir, mais aucune chance de s’en sortir pour le pays..

              1. « le gauchisme du FN actuel n’est que de façade »
                Malheureusement, les élus sont bel et bien le reflet des électeurs. Le gauchisme du FN est réel.

    2. Duff

      Il y a un possible effet d’entrainement, des sondages donnent déjà MLP gagnante en face d’Hollande. Maintenant aux législatives il en sortirait un pays ingouvernable.

        1. Duff

          La Belgique se portait d’autant mieux qu’elle n’avait pas de gouvernement. Actuellement nous sommes gouvernés et ça se voit sur la feuille d’impôts et ingouvernable ce serait aux yeux de ceux qui voudraient enfin faire 2 ou 3 réformes pour une fois un peu près intelligentes! 😉

          1. Higgins

            J’aurai du écrire « mal gouverné ». Que faut-il espérer de la part d’une classe politique qui n’existe qu’à travers la spoliation légale chère à Bastiat?
            Nous sommes bien d’accord sur le constat.

  20. bernard Hardt

    hors propos, j’aime l’image à la fin. Tu l’as pris sur mon mur? Le commentaire d’origine est: il y a toujours un qui le propose moins cher…

  21. marguerite077

    le fn est un parti bidon et qui veut menaçer qui??les Français?les idiots?les vieux?les jeunes?les gens d’ailleurs mais Français?tout ça afin d’etre bien vu..cela s’appelle de l’inchorence bestiale afin d’avoir de voix de tout le monde!la menace doit venir du peuple afin que le bestial fasse sa route en Belgique car ils sont d’origines belge eh rien d’autre!la famille belge a des sous car ils sont receleurs et tres tres mauvais face à la France!

  22. jacquesgoguy

    Droit de réponse, aux politiques de droite et de gauche.
    Vous êtes tous de vils menteurs, solidaires pour dépouiller le peuple à votre profit ; la preuve, le plus grand escroc de France, Chirac et sa famille, sa clique Sarkozy, Juppé, Raffarin et les autres, sont impliqués dans une affaire d’escroquerie, la spoliation de la première fortune de France, elle appartenait à mon père, je suis son héritier.
    Orphelin à 15 ans, sous protection juridique, placé dans une famille de Thouars les Brunet dit  » les Thénardier sanguinaires » drogué par ces monstres, qui me maintenaient sous contrôle, pour m’offrir la fille en mariage de 11 ans mon aînée, une traînée, la plus grande salope des Deux-Sèvres, elle n’a jamais cessé de tapiner.
    Me coller la fleur de macadam, c’était pour me déposséder de tous mes biens.
    Ces créatures maléfiques étaient incapables de gérer cette fortune, elles se sont adressées à Chirac, ce vautour sadique avait placé cette fortune chez GE capital de Nanterre, cet escroc volait les bénéfices sous le nom de fonds secrets, il en donnait une partie aux Thénardier.
    Une affaire criminelle en bande organisée, Chirac exploitait mon capital depuis 1961, régulièrement un cheminot transportait une valise remplie d’agent liquide vers la Suisse. N’étant plus dans le besoin, le capital est donné au bâtard qui est en poste au Japon, Eric Goguy, ce voyou n’est pas mon fils, c’est lui qui a hérité de cette fortune, ce délinquant m’a drogué pour me faire signer une renonciation d’héritage, c’est vraiment une histoire sordide. C’était programmé, neutralisé par ces produits étant sans défense, comme disait Guillot à son complice Nicolai, c’est une affaire sans risque
    En 1999/2000, les actions qui étaient placées dans les usines ont été retirées, un désastre pour l’économie, et l’emploi, des centaines d’usines ont fermé, des milliers d’ouvriers ont été jetés à la rue, comme des malpropres.
    La première usine qui a fermé Cellatex de Givet suivie d’ Adelshoffen, Bata, Job, Daewoo , Danonex,la Samaritaine, Galeries Lafayette, Turbo méca, Lévi Strauss & Co, Moulinex, Cormelles-le-Royal, Calvados et Alençon Orme, Marks & Spencer, Bata, Shoes, Bataville Moselle, Danone, les 3 Suisses, Air Lib,Aerazur, Metaleurop Nord, Noyelles- Godault et Courcelles-lès-Lens Pas-de-Calais, AEFTI, AFR, Lainière de Roubaix, GIAT, Saint Chamond, Bosch, Vénissieux, Libération, Alcatel-Lucent, Nortel, Airbus, Charles Jourdan, Romans-sur-Isère, Baxter, Amilly, Montargis, Bénéteau Vendée, Brodard Graphique, Calaire Chimie, Carrefour, Caterpillar, Celanese, Christian Lacroix, Conforma, Continental, Cofinoga, Dekra, Dexia, Laboratoires Fournier, Ethicon, ESSEX, F2R, Fagor, Brandt, Fenwik-Linde, Filtrauto, Fonderie du Poitou, Laboratoires Eclair, la Redoute, Maison de Valérie, Meadwestvaco, Melitta, Michelin, Molex, LU de Calais, Lu de Nantes, LU de Ris Orangis Essonne, etc, plus les entreprises annexes, le maire a cautionné cette arnaque Manuel Valls
    Les entreprises nationalisées qui ont été détruites sous le gouvernement Sarkozy, la SNCF, les Télécoms, l’EDF, les services hospitaliers, etc. Nous payons des assurances sans garantie de soins.
    Les faisans en place sont responsables de cette hécatombe.
    La sécurité routière, 90 % des accidents, est due aux mauvais entretiens des routes, ce n’est pas les radars qui fleurissent comme de la mauvaise herbe qui sauvent des vies, ce sont des boîtes à sous pour monsieur de Robin. Nos scientifiques sortis de l’ENA l’école des ânes ont ruiné le pays, ils bavent des mensonges comme un éléphant qui trompe, plusieurs, ça trompent énormément.
    De plus, Sarko a sorti 570 tonnes d’or de la Banque de France, qui ont disparu dans la nature.
    Ils nous parlent tous de démocratie dans un pays sans justice. Ces ministres impliqués dans mon dossier, Élisabeth Guigou, Maryse Lebranchu, Michel Mercier, et l’apothéose de féerie Christiane Taubira qui se moque royalement des victimes, elle a un penchant pour les grands délinquants, mon ex-famille Thénardier, Suire le ripou ancien contrôleur général de la police, cet attardé mental, est intervenu en mairie d’Airvault pour faire disparaître ma reconnaissance établie par mon père, il a fait dévier tous les jugements en sa faveur et celle de ses complices Guillot ,flic répudié de cette administration, une crapule notoire, ces criminels sont en liberté.
    Madame Taubira aime les escrocs, les criminels, la preuve, elle a accordé une permission à un terroriste qui s’est noyé dans la nature ; c’est la preuve que nous ne sommes pas protégés par les prédateurs.
    La droite a ruiné le pays, la gauche nous écrase d’impôts illégaux, en clair ils volent le peuple.
    Ces politiques ne souffrent pas de la crise dont ils sont responsables
    Droite, gauche, c’est la même politique, ce sont des fonctionnaires paresseux, malhonnêtes qui ne servent pas la France, mais leur intérêt personnel, pour cette raison ces créatures sans moralité passent des accords entre eux pour se maintenir au pouvoir.
    Notre devoir, c’est de ne pas voter pour ces politiques de droite et de gauche, des malhonnêtes incapables de gouverner la France, qui était un pays de cocagne, c’est une ruine peuplée d’individus qui devaient être en taule.
    Voilà ma colère, qui est la votre, à toutes les personnes sans emploi.
    Vous pouvez diffuser sans modération ce texte, je prends la responsabilité de mes écrits. A voir sur Internet jacques goguy, guillot flic, eric goguy, suire ancien contrôleur général de la police, etc.

Les commentaires sont fermés.