Tempête de couacs communicationnels chez nos dirigeants

Parfois, le gouvernement communique et parfois, le message est simple, clair, limpide. Heureusement, en France, ce n’est pas le cas.

En effet, depuis plusieurs années maintenant, la façon dont les gouvernements successifs emploient des équipes de professionnels pour tailler leur communication vers le citoyen laisse pantois. Sous Chirac, on se demandait assez régulièrement ce qui pouvait bien se passer dans la tête de ces équipes pour laisser ainsi le Chef de l’État ou ses ministres sortir les bêtises qu’ils sortaient. Sous Sarkozy, on est passé de déclarations idiotes régulières à systématiques, où primait toujours le choix du slogan qui claque sur celui du message qui porte.

Peu, sous Hollande, pensaient qu’on relèverait le défi d’aller encore plus loin dans le délitement de la parole politique et de l’expression médiatique du gouvernement ou du Chef de l’État. Pourtant, ils eurent raison. Depuis que François le pédalomane a pris sa location élyséenne, la communication, tant en provenance du château que de Matignon, est devenue une vaste blague consternante où chaque petite phrase contient son pesant de cacahuètes en n’importe quoi finement raffiné.

La communication numérique, bien sûr, nous aura gratifié de grands moments de #LOL invraisemblable. On se souviendra des meilleures productions du Service d’Information du Gouvernement, avec les détournements pathétiques de Games of Thrones, de mèmes internets divers ou de House of Cards en passant bien sûr par le Seigneur des Anneaux, ou les plus belles pages web ou vidéo de France.fr. Même le nouveau logo de l’Élysée, réalisé à grands frais, laisse plutôt songeur.

elysee_com - un logo très surpris

Dernièrement, c’est un clip sur le harcèlement scolaire commandé par rien d’autre que le ministre de l’Éducation Nationale, Najat Vallaud-Belkacem, et pourtant réalisé par des professionnels, qui tourne en jus de boudin. Disney et Mélissa Theuriau se sont donc employés à vouloir montrer ce que pouvait être le harcèlement moral à l’école, et, sans doute touchés par la grâce ministérielle ou coachés on ne sait pas trop bien comment, aboutissent à nous délivrer une vidéo consternante qui ne parvient qu’à déclencher du facepalm en tempête, tant chez le spectateur que chez les corps enseignants, particulièrement remontés de la présentation catastrophique qui est faite du contexte scolaire dans lequel s’inscrit ce clip navrant.

En effet, si, en première analyse, on pourrait vaguement être touché par l’histoire caricaturale du petit bonhomme devenu souffre douleur d’une classe, on a bien du mal à reconnaître autour une classe moyenne telle qu’on peut encore en voir en France actuellement. Et si le message consiste à pointer du doigt la passivité de l’enseignante, difficile d’en faire une généralisation, tout comme il semble effarant que ce soit une élève, une enfant, donc, qui s’occupe d’en parler au souffre-douleur, le rôle des adultes étant purement et simplement gommé.

Un tel clip représente une franche erreur de communication, et il est impossible de ne pas se demander dans quelle mesure cette erreur n’appartient pas au ministère de tutelle, et plus particulièrement à Najat ou son cabinet qui ont piloté cette communication affligeante.

En fait le gouvernement et le chef de l’État devraient arrêter de communiquer.

Non seulement, ils ne sont pas doués du tout pour l’exercice, mais chacune de leurs tentatives revient à préparer un piège qui se referme presque systématiquement sur eux-mêmes. Prenez le dernier exemple en date, celui de la visite « impromptue » de Hollande chez une habitante de Lorraine : la communication bien rodée, destinée à le faire passer pour un président proche des gens, tourne actuellement à un Lucettegate carabiné alors qu’on apprend que tout avait été si minutieusement préparé que l’exercice tenait tout simplement de la mise en scène complète plus proche du Village Potemkine que les séances d’accordéons giscardiennes, pourtant passablement ringardes et préparées.

Bref, là où une certaine commisération pourrait s’installer pour des communicants moyens malheureusement en butte à des événements extérieurs contraires indépendants de leur volonté, aucune pitié ne pourra jamais naître d’erreurs et de boulettes comiques que l’équipe actuelle accumule sur des événements qu’ils provoquent eux-mêmes.

Ainsi, comment ne pas éprouver le plus grand des mépris pour les accumulations de communications tonitruantes sur la COP21 alors même que les échecs s’ajoutent les uns aux autres et que le peuple n’y croit plus ? Comment ne pas éprouver le même dédain lorsqu’on les voit se débattre pour tenter de limiter les dégâts d’une communication socialiste catastrophique à l’approche des régionales, alors que ce sont ces mêmes équipes, ces mêmes politiciens roués qui ont déplacé à ces dates ces élections en croyant s’assurer des meilleurs auspices électoraux ? Comment ne pas éprouver le plus grand des mépris pour ces clowns lorsqu’on les voit se débattre dans les affres de leurs contradictions vis-à-vis de l’impôt ?

Parce qu’il en faut, du culot, pour d’un côté tabasser les contribuables français, et de l’autre, tenter de faire croire qu’on va limiter la distribution de coups. Admirez la consternation des médias pourtant acquis à la cause socialiste, se chargeant d’expliquer la boulette pourtant largement prévisible que nos gouvernants ont laissé passer, s’installer et exploser dans leur museau à quelques semaines d’élections qui s’annoncent à peu près perdues.

Regardez les pathétiques simagrées du Premier ministre qui tente de faire oublier la cuisante disparition de l’exonération de l’impôt qu’il avait entérinée précédemment sur les retraités modestes.

Regardez patauger ce pauvre éléphant socialiste d’Eckert lorsqu’il s’agit d’expliquer qu’on va rembourser ces retraités, dont certains sont proches de la ruine suite aux nouvelles dispositions fiscales : et quelle belle défense lorsqu’il explique que la décision initiale fut prise par le concurrent Sarkozy ! Car bien sûr, annuler des idioties du précédent mandat est impossible, même si ce même Eckert et ces mêmes ministres en furent pourtant capables pour tant d’autres dispositions (y compris fiscales).

Et alors que cette histoire de retraités nouvellement imposables n’est même pas bouclée, on apprend que Bercy est obligé, toujours en catastrophe, de revoir ses petits calculs pour éviter le naufrage politique suite au remaniement à la hache de l’Allocation Adulte Handicapé.

on appelle cela du foutage de gueule

Oui, décidément, le gouvernement, le Chef de l’État et les politiciens en général devraient se garder de communiquer. Outre l’évidente panade dans laquelle ils se mettent si joyeusement, chacun d’entre eux, à chaque fois qu’il ouvre son bec, avilit la fonction qu’il occupe, insulte l’intelligence des citoyens qu’il représente et auxquels il s’adresse, et augmente inexorablement la dose de honte et de mépris qu’il inspire à tout le reste du monde.

Un jour, ils « communiqueront » une fois de trop. Je serai le dernier à les plaindre de ce qui leur arrivera ensuite.

hollande déchiqueté mais entier

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires196

  1. Le Gnôme

    Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse disait ce bon Vigny, c’est dire si nos gouvernants sont tout petit.

    En marge de l’affaire Lucette, on apprend incidemment qu’un partisan de la manif pour tous a été embarqué de façon préventive pour vérification d’identité parce qu’il était connu pour son hostilité envers not’bon maître.

    Embarquer quelqu’un pour vérification parce qu’il est bien connu est époustouflant. La com de la police est comme celle de l’Etat, il y a des progrès à faire.

    1. Aristarkke

      S’il est aussi connu que le loup blanc, pourquoi vérifier son identité (en dehors de le bloquer une paire d’heures au gnouf ???

      1. René de Sévérac

        Aristarque, vérifier les militants LMPT, c’est facile puisque ils portent sur eux le sweat-shirt LMPT qui atteste de leur ignominie. J’ai vu des flics alpaguer (dans le jardin du Luxembourg) un citoyen « normal » parce que vêtu ignominieusement, je ne parle pas du tchador mais de ce symbole « homophobe » !
        Police de la pensée, … non, police du comportement !

    2. Royaumont

      « Seul le silence est grand ». C’est sans doute pour cela que le 20 août, la directive européenne permettant le chyprage des comptes courants a été transcrite en droit français, par décret et en toute discrétion…

      Voleurs me parait un qualificatif un peu faible.

            1. MCA

              Ach! certes Maître, mais faire une réponse à une question HS est ce HS?
              that is the question?

              (Gerldam – 4 novembre 2015, 9 h 48 min

              Vous pouvez mettre un lien ou citer une source, svp?

              —————————————-

              Cela dit, merci ce blog qui est un plaisir de fin gourmet à savourer chaque jour un peu plus.

      1. Superseb34

        l’intérêt de procéder par décrets, comme le font nos bons maîtres, c’est aussi qu’ainsi leurs inepties, si elles arrivent à passer discrètement sans saisine du Conseil constitutionnel par l’opposition, deviennent définitives.

        Ben oui, avec la loi on s’expose en cas de souci à une QPC.

        Pas avec un décret… Puisque la QPC ne vise qu’une « disposition législative ».

        Heureusement, la chyprisation passe par une ordonnance, donc a priori suivie d’une ratification parlementaire.

        Mais bon…

        Vu que les dispositions législatives sont de plus en plus creuses et que tout passe par des décrets d’application…

        Bienvenue en France !!!!

        1. Vodkaman

          La grosse enfilade, c’est que les lois, ordonnances, décrets et de manière générale tout texte normatif modifiant des dispositions en vigueur se contente d’indiquer qu’à l’article L XXX-XX alinéa machin, les mots « ….. » sont remplacés par « …. ».
          J’utilise couramment légifrance pour mon taf et pourtant, la navigation entre le texte de référence et le nouveau devient insupportable.

          N’y aurait-il pas moyen de lancer une pétition pour obliger, dans tout texte modifiant un texte en vigueur, à insérer en fin d’article, la rédaction des nouveau textes modifiés ? outre le fait de transformer le JO en bottin tous les jours (en espérant une prise de conscience), cela faciliterait sans doute la compréhension du danger qu’il y a à laisser en place ces sociopathes que sont les polio-tocards

          1. gameover

            Il me semble que la version à jour est dans légifrance. Voir la colonne de gauche en haut qui permet d’avoir les versions suivant les dates.

            1. Vodkaman

              Ce que je veux dire, c’est qu’un texte publié au JO est imbitable, tel quel.

              Il faut à chaque fois aller consulter le texte tel que modifié par le nouveau, ce qui n’est pas vraiment fait pour appréhender d’emblée les implications d’un nouveau texte.

              de là à y voir un complot…

          2. Aristarkke

            Je vous suis entièrement dans cette démarche…
            A un tel stade, cela doit e^tr fait exprès pour décramponner tous les non-juristes professionnels…

      1. Pat

        Il était quand même très à côté de la plaque, entre « l’invasion des chômeurs allemands » et le « tout relèvement de salaire ou octroi de nouveaux avantages sociaux n’est-il pas dès lors, et pour longtemps, exclu pour les ouvriers français ? »

    3. yoananda

      c’est probablement un père de famille pas bien dangereux et sans défense. C’est une autre histoire quand il s’agit des racailles des cités…

  2. gameover

    Que faire en cas de harcèlement :

    Je souligne le mot harcèlement et j’en parle avec un adulte mon voisin.

  3. Aristarkke

    Je me demande si les plumes et le goudron suffiront au defoulement de la plèbe, le jour où les bornes seront explosées…

    1. Royaumont

      C’est une spécialité américaine. Restons français. Chez nous, on promène les impétrants dans les rues de Paris, la tête plantée au bout d’une pique.

      1. Gerldam

        Je crois malheureusement que le moule dans lequel on faisait des français qui avaient cette trempe est cassé depuis ;longtemps. En fait depuis que l’idéologie « maman s’occupe de tout » a fait les ravages que l’on constate.

      2. theo31

        Faisons ça royalement : écartèlement, brodequins et supplice de l’auge. Parce qu’ils le valent bien.

        Les neuf grammes de plomb dans la nuque, c’est trop naze car trop court et surtout le supplicié n’a pas la possibilité de regarder son bourreau droit dans les yeux.

        Mais avant, tchi tchi.

        https://www.youtube.com/watch?v=nysiqSjpT-0

        😀

        1. Vodkaman

          Écartèlement ?
          Malheureux, les chevaux vont mourir d’épuisement avec tous les suppliciés. Vous allez avoir les écolos sur le dos !!! ha ben non, je suis con suffit de commencer par eux 😉

  4. Aristarkke

    Ce que j’ai aimé dans le lucettegate, c’est le café ramené par la mairie… Le gouteur de Peak de la Faribole était en RTT??? Une sans-dent ne serait pas capable de préparer un kawa buvable???

          1. Deres

            1 an de différence avec Ségo, larguée peu après 50 ans
            13 ans de différence avec Valoche, chopée vers 40 ans, larguée à 48 ans
            18 ans de différence avec Julie, chopée à 40 ans, encore en service à 43 ans

            Julie a peu de chance de tenir un deuxième quinquennat en tout cas. de toute évidence, la chair n’est plus assez fraîche pour ses papilles expertes aux alentours de 50 ans.

      1. theo31

        « Il ne tolère que de la nourriture de premier choix venant de grand noms parisiens »

        Tiens, comme un autre socialiste, un Autrichien naturalisé allemand.

    1. carpe diem

      on est pas passé loin: ils auraient pu engager Georges Clooney muni de sa cafetière , susurrant à Lucette « what else, Lucette? »

  5. Pere Collateur

    On en revient toujours au même constat: Le mieux qu’ils peuvent faire est de ne rien faire.

    Nos amis d’outre manche ont compris ca depuis longtemps et on préféré payer leurs altesses à ne rien faire… Nous on a coupé des têtes…

    Chacun son style. Mais comme le relève notre hôte, notre époque pourrait bien devenir historique… C’est pas les caisses de dynamite qui manquent en ce moment…

  6. Calvin

    Aux prochaines élections, le PS risque d’être déchiqueté.
    Déchiqueté, mais entier.
    Énorme cette dernière comm élyséenne.
    Et merci pour cet article.

    1. BLACK MAMBA WARRIOR

      et dire qu’on a toutes les chances de l’avoir encore comme Président … on est mal barré .

      1. Peste et coryza

        Oui, mais on veaute encore… donc nous ne pourrons nous en prendre qu’à nous même…

          1. Peste et coryza

            Je n’ai pas voté pour le bolet de Tulle… et le temps où je votais pour la courge du Poitou est loin.

            Il n’empêche qu’une majorité de français a voté pour le bolet de Tulle.

              1. theo31

                Et un autre tiers a voté pour la version mongaullienne du socialisme. Flambydochon, le guignol le plus mal élu de la V° et par défaut qui plus est. Il avait tout pour échouer.

              1. honorbrachios

                Ça ne serait pas plutôt un satyre puant, champignon assez commun du côté de tulle et dont la forme et l’odeur ressemble fortement à notre audacieux

                1. Peste et coryza

                  Le satyre puant est déjà réservé pour DSK. Sarkozy est un cortinaire montagnard… ou un inocybe de patouillard.

                  Que le satyre puant soit commun du coté de Tulle n’est pas étonnant : l’endroit a été dirigé par un gland.

                2. bibi

                  Je penche pour une craterelle en forme de corne d’abondance de la variété roseus, plus connues sous le nom de trompète de la mort roseus, champignon comestible de teinte rosée entièrement creux.

            1. Pheldge

              Je me trompe peut etre,mais je ne pense pas qu’il y ait ici beaucoup de fans du culbuto de l’ Elysee. 😉

    2. Deres

      J’attends de voir quand ils vont prétendre que conserver 2 régions est une grande victoire … Cela va être pathétique … le vrai souci c’est les centaines de membres du PS sur la touche que le pouvoir va essayer de caser avant les élections de 2017. Cela va encore nous coûter cher.

      1. Calvin

        Pas faux.
        Il faudrait renouveler tous les 5 ans le même jour :
        – le président,
        – l’assemblée nationale,
        – les mairies,
        – les départements,
        – les régions.
        Et chaque candidat choisit une seule parmi ces élections !

        1. Malancourt

          – les mairies,
          – les départements,
          – les régions.

          On pourrait facilement se passer d’un de ces niveaux de décision.

            1. bibi

              Il faut revenir au découpage territorial d’avant la Première Ripoublique et restaurer la Monarchie ça nous ferait des vacances de ne plus avoir se fader la course à l’échalote qui dure 4.5 ans tous les 5 ans pour avoir à la tête de l’état des ectoplasmes qui nous font honte.

              1. Royaumont

                Hier, sous la monarchie, les ambitieux racontaient des bobards au monarque souverain pour endormir sa méfiance et capter le pouvoir.
                Aujourd’hui, sous la république, les ambitieux racontent des bobards au peuple souverain pour endormir sa méfiance et capter le pouvoir.

                Plus ça change, plus c’est pareil.

  7. Higgins

    L’adjectif « lent » me parait de plus en plus inadapté pour décrire la vitesse, et j’ajouterai l’état, de décomposition de ce pays. La communication officielle est le symptôme le plus visible de cette décomposition.

  8. cretinusalpestris

    Et Cuvillier, l’ex-ministre PS de je-ne-sais-plus-quoi chante contre le FN.

    Oui, car on peut « chanter contre le FN ».

    Voilà à quoi ils en sont réduits.

    Mais cela ne les empêchera de pester contre l’abstention grandissante et tous ces citoyens qui n’honorent pas leur devoir.

    Bref, vivement le Chaos, qu’on en finisse. Mais cela risque de prendre encore des décennies, j’en ai peur.

    1. Adolfo Ramirez Jr

      Les extrêmes gauches qui trouvent que le gouverne ment ne va pas assez loin : il faudrait encore plus d’impôts et de droits non financés.

      1. Higgins

        Il faut bien illustrer la notion républicaine de « Clown à roulette ». Quoique à bien le regarder, il me fait penser au personnage du roi dans le film « Le roi et l’oiseau » de Paul Grimaud.

  9. cherea

    Sinon, quid de ce sondage qui explique que 40% des Français ne seraient pas opposés à un régime autoritaire.

    Je n’ai pas de religion sur ce coup-là. Mais en tout cas, disons qu’il y a bien plus de français qui vont à Singapore en % de population que de Singapouriens (sic) qui s’installent en France. On est arrivé à une fin de cycle évidente, que j’appellerai la « fatigue de la démocratie… »il faudrait une pause. L’exemple flagrant ce sont les 600 000 élus, le 1% qu’il faut dénoncer n’est pas celui que l’on croit…On vote beaucoup trop en France, une élection par an depuis 2012, municipales, européennes et maintenant régionales…Ce n’est qu’un constat, les solutions…? je crois que tout le monde les connaits

    1. Ladioss

      « Mais n’est-ce pas le désir insatiable de ce que la démocratie regarde comme son bien qui perd cette dernière ? »

      _____

      Les comparaisons avec les années 30 que l’on voit se multiplier ces jours-ci visent en partie à mettre l’électorat en condition pour le choc électoral Le Pen souhaité par l’éxécutif. A court terme et en attendant le déclenchement de la prochaine Grande Guerre, nous devrions peut-être plutôt nous pencher sur la crise du IIIème siècle, la fin de l’empire Autro-Hongrois, ou la crise économique qui marquât les derniers jours de la Chine des Qing; on peut aussi relire le Fates of Empires de John Bagot Glubb, tout est déjà dedans… Les historiens futurs vont se régaler quant il faudra établir le récit de notre époque.

      1. Royaumont

        La comparaison avec la Chine des derniers empereurs me semble pertinente : l’empire du milieu était alors malade d’une élite de dirigeants incapable de comprendre aussi bien leur peuple que le monde qui les entourait. Ils ont mis un siècle à s’en remettre.

        A mon avis, la légitimité d’un régime politique tient essentiellement à sa capacité à faire face aux problèmes ou aux défis de son temps. De ce point de vue, à quoi bon s’accrocher à notre république, où la démocratie n’est de toute façon plus qu’une fiction politique.

      2. diogène

        On peut penser aussi au Portugal de 1926: crise économique et financière, partis politiques et parlement ridiculisès, président de la république élu au suffrage universel direct, mais impuissant.

  10. JMT

    La fonction de la désinformation est de détourner l’attention des turpitudes du pouvoir et du résultat de sa politique.

    Paradoxalement, quand cette communication est grotesque, elle est encore plus efficace. Notre regard est aimanté par tous ces ridicules. Détourné de l’essentiel ?

    http://www.revolutiondemocratique.com

  11. DoS

    Sarko a la solution:

    Il faut renforcer l’autorité de l’Etat….bah, bien sur, c’est évident !
    Écrasons ces gens qui commencent à ouvrir leur gueule.

    Peut on faire le 30 20 pour dénoncer l’Etat ?

    Car, je ne suis plus à l’école, mais j’ai l’impression d’être harcelé, humilié, ridiculisé, en gros, pris pour un con, et ce, régulièrement.

    Je ne dis pas que je ne mérite pas mon sort. Moi, pauvre Français acculturé. Mais là, quand même, je dis STOP.

  12. Higgins

    A lire toutes ces nouvelles (et les autres), j’ai de plus en plus le sentiment que c’est panique à bord au sommet de l’Etat. Les récentes reculades (sur des positions même pas préparées à l’avance comme les impôts locaux, les dotations aux communes, le droit de vote des étrangers) en sont la preuve vivante. Derrière les paroles lénifiantes des uns et des autres, la triste réalité est là: l’économie stagne quand elle ne régresse pas, le chômage a littéralement explosé (« Les chiffres officiels du chômage ne disent pas toujours la vérité. C’est un manque de rigueur bien français qui a tendance à s’aggraver ! » dans http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-nouailhac/nouailhac-chomage-vrais-chiffres-et-fausses-verites-04-11-2015-1979158_2428.php), les sondages en ce qui concerne les prochaines échéances électorales sont franchement pessimistes, le tissu social se désagrège, le système éducatif sombre, etc,… Ce pays n’est plus que l’ombre de lui-même et ça commence à se savoir dans les pays « amis », ce qui n’est pas sans les inquiéter. La négation du réel et la fuite en avant dans des rêves chimériques (les récentes déclarations de Talonette 1ère en matière de sécurité sont absolument consternantes d’imbécilité) sont devenus les vademecum d’une classe politique totalement inepte.
    Vivement que cette agonie prenne fin. En attendant, CPEF.

    1. DoS

      Mais c’est une excellente nouvelle !
      Concernant l’agonie….en revanche, elle a déjà une longueur d’avance.

      Notre exception culturelle Française nous permet (pour l’instant) d’avoir de plus en plus de gens qui bavent, l’air con, en regardant la TV.

      Il y aurait (parait il) des intellos libéraux qui résisteraient encore. Selon ces sources, ils mettraient en doute la crédibilité de l’Etat. Ils iraient même à dire que l’Etat est une grosse arnaque qui nous coute une blinde pour fabriquer toujours plus de pauvres.

      Bref, c’est une honte. Ces gens sont des ingrats. Ils ne savent pas que Yolah est juste. Yolah est bon. Rien ne peut se faire sans lui.

        1. DoS

          Mais voyons, c’est 2084.
          Bon j’ai détourné un poil le contexte.

          Dans le livre cela fait référence à une religion que l’on ne doit pas évoquer.

          Pour moi, c’est Dieu, l’Etat, cet être qui sait, qui est.

          Voilà, voilà.

          P.s rien à voir avec yalnick yolah qui est un expat socialiste très pauvre, vivant à New York pour des raisons inconnues.

            1. DoS

              Aie !

              Google c’est la somme de toutes les conneries humaine enfin regroupées sous une seule interface. Il ne manque qu’une bonne A.I pour nous transformer ce beau monde en un truc super LOL.

              Cela a déjà commencé sur face de plook.

              Bien entendu il est impératif de traiter l’ensemble de la population avec des drogues.

              Nous avançons vers un combo 1984/Fahrenheit 451/Globalia et plus si affinité.

              Bref, j’ai hâte d’y être. Mais demain commence aujourd’hui….et franchement ça craint déjà pas mal !

              1. MadeInCH

                Au moins, Google n’impose rien, et ne promet pas une vie eternelle avec un penis toujours en érection pour pouvoir se satisfaire des 70 houris et des beaux jeunes garçons.

    2. Deres

      Les déclarations sécuritaires du Nabot permettent surtout de donner le change de l’absence flagrante de sa volonté de réformer le pays si jamais ils gagnait en 2017 … surtout ne aps parler d’économie, de déficit, d’impôts et de service public.

        1. Peste et coryza

          La question à poser serait plutôt : pourquoi sélections nous comme leaders potentiels que des ambitieux incompétents ?
          Sachant qu’ils passent de nombreux filtres sensés justement écarté les incompétents…

  13. DoS

    A fait le logo de l’Elysée, c’est une bite ?
    En tout cas, c’est parfait pour illustrer notre réalité.

    Bon, on arrose le tout d’un peu de droits de l’homme et du citoyen, de conscientisation vivre ensemble à la sauce bisou, d’un nappage de cop21 en mode neige…et Hop, l’on a notre dessert.

    Si le cop21 est effectivement un bide, comme ils le pensent.
    Cela sera encore une évidence de plus:
    Chaque chose que l’Etat touche, est détruite irrémédiablement.

    Alléluia. Yolah est grand.

  14. simine

    Ca n’a pas échappé à Markus Herbert qui, sur le plateau des « Experts » BFM Business, regrettait que la team Hollande soit devenu un monstre (frankensteinien) de la communication, avant de lui suggérer de demander l’asile politique à Cuba ^^

    1. Higgins

      Oui. L’émission est à voir. Jean-Pierre Petit a été lapidaire et Markus Herbert impressionnant. L’autre intervenant également mais je n’ai plus son nom en tête.

      1. Higgins

        Entre autres, Markus Herbert a déclaré, au grand désespoir semble-t-il de NIcolas Doze, que la presse allemande était plus libre que la française !!!

        1. Patatrac

          Je ne crois pas que Nicolas Doze soit un germaniste accompli, et lise la presse allemande. D’ou lui vient donc cette impression?

          La presse allemande compte une très grande variété d’opinions, souvent percutantes et parfois opposées, au sein d’un même titre. La FAZ ou bien Die Zeit par exemple, et même Die Welt (!). En Suisse (allemande) la NZZ porte assez bien ce même flambeau, même si le titre est beaucoup plus marqué politiquement. En Autriche, Der Standard n’est pas vraiment à la hauteur de ses congénaires germanisants.

          1. Higgins

            Son impression venait plutôt de son ressenti vis-à-vis de la presse hexagonale qu’il imagine, je pense, libre de toute contrainte. Il est vrai que l’émission qu’il anime est une goutte d’air frais dans la puanteur et la servitude médiatiques nationales. Son interlocuteur, du moins il me semble, faisait référence aux antagonismes qu’il estime nettement plus marqués d’outre-Rhin.

    2. Deres

      De toute façon, plus de la moitié des cabinets des hommes politiques à tous les niveaux, sert uniquement à leur communication et à leur réseautage personnel. Cela nous coûte une fortune quand on voit que les ministres ont tous une vingtaine de conseillers directs. On a même vu que le président actuel de Radio-France trimbalait avec lui son conseiller spécial en communication payé à prix d’or à nos frais. Cela aussi est un abus de bien social caractérisé mais complètement admis. Je pense que cela contribue également aux couacs persistants car avec le nombre grandissant de conseillers, la coordination devient difficile au sein de ces cabinets et entre eux.

      1. Calvin

        Non seulement c’est cher mais c’est redondant avec la presse.
        D’autant plus que cette dernière est subventionnée. Et chèrement.

          1. bibi

            Je ne serais pas étonné d’apprendre que c’est Sarkozy qui a fait installer dans ces cabinets des verrous pilotables depuis Beauvau.

        1. Deres

          Et c’est d’ailleurs pour cela que la moitié des cabinets ministériels reste recrutés au sein du ministère parmi ses hauts fonctionnaires et non à l’extérieur parmi la cour des hommes politiques. Ce sont ceux qui bossent pour le ministère, pas pour le ministre …

  15. Olivier R

    je suis bien d’accord que la communication gouvernementale est pitoyable mais j’emettrais un bemol sur la fameuse video sur le harcellement scolaire. A qui est elle déstinée? En grande partie aux enfants eux mêmes non? Ce n’est donc pas spécialement choquant qu’elle soit un peu simpliste et manichéenne, non? Les réactions outrées des syndicats d’enseignants à ce sujet me font d’ailleurs plutôt sourire (jaune) car pour avoir eu à gérer d’important soupçons d’harcellement scolaire vis à vis de mon fils, je ne peux pas dire que les enseignants soient toujours hyper vigilants ou réactifs sur ce sujet et qu’au final leur attitude n’est peut être pas toujours si éloignée de la « caricature » de la fameuse video…

    1. hipparchia

      Votre cas ne saurait constituer une généralité. La plupart des actes d’harcèlement ont lieu hors des salles de cours et notre plus gros problème est que les élèves n’osent pas en parler aux adultes.

      1. paf

        vous avez lu les commentaires sous l’article?
        une fois de plus les profs montent BIEN VITE au creneau, et une fois de plus n’importe qui est passe a l’ecole aura bien remarque leur apathie complete face aux problemes des enfants.
        Oh bien sur ils sont debordes par la vague de petites racailles qu’est devenue la jeunesse fRancaise, mais en meme temps on nous la fait pas, ca fait bien longtemps qu’on ne leur fait plus confiance pour rien a part faire la greve et ramener leur tronche sur internet pour geindre a quel point leur metier est dur.

        Vous savez ce qui ferait du bien a la profession? que vous et vos syndicats ferment leur tronche pendant une decade.
        minimum.

        1. gameover

          Bon dans un sens on peut donc dire qu’à ce niveau la communication gouvernementale a réussi… à monter encore un peu plus s’il le fallait les français cotre les profs.
          S’il y a du harcèlement, c’est la faute aux profs…

          Toussa permet d’éviter de parler des vraies raisons et c’est un piège à cons… comptez vous.

          1. bibi

            C’est comme à Moirans c’est la faute de la police, quand l’état n’a même plus lés couilles de demander aux forces de l’ordre de faire cesser les troubles à l’ordre public, il est assez incongru je trouve de demander aux profs de le faire dans leur classe et même en dehors.

            1. gameover

              +1 oui, ça fait partie des « vraies raisons » dont je parlais et je pensais d’ailleurs à celles-là entre autres. C’est comme si on demandait aux sociétés d’autoroute de maintenir l’ordre.

        2. theo31

          J’adore ces expressions débiles comme « monter au créneau » « être vent debout » pour parler des braillards qui aboient en meute.

      2. DoS

        Le pire étant face de plook. Bien évidemment, Il ne s’agit pas de violence physique, mais elle est peut être pire pour ces jeunes.

        Et l’on a encore un directeur d’école épinglé pour ses petites images cochonnes de jeunes enfants….

        Et l’on ne parle pas de la violence enfants contre prof….Celle là, on n’en parlera jamais en France. Pays très bisou.

        Et enfin…de la violence de l’Etat contre son peuple.

        La violence faite dans les entreprises contre les salariés.
        (forcément quand il n’y a plus de moyens)

        La violence fiscale. La justice qui déraille. La violence policière sur la route.
        Etc….

        Je pense que si l’on touche au problème de la violence, il faut aller au bout du bout. Sinon, à quoi bon.

      3. Val

        +1 à olivier R Désolée Hipparchia , l’attitude de bcp de profs /instits en cas de harcelement et de minimiser l’affaire , voire même d’accuser la victime qui selon eux « se laisse faire » ou bien « est associal » ou bien « prend mal un jeu anodin » (!) bref tout est fait pour ne pas faire de vagues . Les problèmes sont aussi exacerbés par le manque chronique de surveillance efficace en recreation (les cpe sont souvent bien au chaud en train de boire le cafe /thé ) et puis pareil pas de vagues : »problem ? what problem ? » J’ai plein de cas divers et variés à citer mais bon , pas le thème du jour .
        Les anglais en revanche prennent tres au serieux ces sujets de harcèlements et ne plaisantent pas du tout avec les harceleurs .

        1. Peste et coryza

          Il y a aussi le problème du vivre ensemble… beaucoup de harceleurs sont des CPF et/ou des cassos, qui bollossent les babtous fragiles.
          Les profs ne peuvent rien faire sans être accusés d’être de méchants nazis bruleurs de chatons… ce qui détruit leur carrière.

          Résultat : on laisse faire, on change d’établissement le harcelé ou le harceleur, ou alors les parents prennent les choses en mains…

    2. sa0000

      Oui, je pense aussi que la vidéo n’est pas si à côté de la plaque que ça. L’idée, en ce qui concerne le harcèlement scolaire, c’est d’inciter les petits témoins à parler, car les victimes ne le font pas.

  16. gameover

    HS mais je ne peux pas attendre :
    Marisol :
    L’orientation sexuelle ne pourra plus être une discrimination pour le don de sang. Youpi, le don du sang sera ouvert à tous et aussi aux homosexuels. Youpi.
    Ces derniers ne devront toutefois pas avoir eu de relations sexuelles depuis au moins un an. MDR.

    Se prendre le mur de la réalité ça fait mal.

  17. danielchaudron

    NON AU HARCÈLEMENT:
    En 0’19-0’22, en 0’30-0’33, c’est un noir-métis qui bombarde le rouquin et se moque de lui. Et en 0’51, c’est une blanche qui console la victime.
    Pas très politiquement correcte, cette vidéo…

  18. Olivier R

    Et hors des salles de cours vous vous fichez de ce qui se passe bien sur…. OK… je vois pas le rapport.

    1. gameover

      Non la dame te dit que ça se passe le plus souvent hors des salles de cours.
      La dame te dit aussi que contrairement à ce que montre la vidéo les profs ne sont pas indifférents.

      Mais la dame n’a pas dit que les profs étaient indifférents à ce qui se passe hors des salles de cours.

      Capiche ?

      1. sa0000

        Les profs ne sont pas indifférents, ils ne sont pas au courant. Ça se passe derrière leur dos (en classe, ou plus sûrement dans la cour). L’idée c’est d’inciter les enfants témoins à parler, et en l’occurrence, je trouve que c’est plutôt pas mal.

        1. bibi

          Je crains fort que les enfants qui ne parlent pas du harcèlement dont ils sont victimes, c’est parce qu’ils ont le sentiment certainement à juste titre qu’en parler ne va faire qu’une chose aggraver leur cas si ce n’est à l’intérieur de l’établissement à l’extérieur.
          Cette vidéo est juste puante car elle se garde bien de montrer ce qui va arriver aux harceleurs si ils sont dénoncés parce qu’on sait tous que pour la plus part il ne leur arrivera rien.

          1. Peste et coryza

            +1
            Sans parler des conséquences à long terme.
            Beaucoup de gosses harcelés à l’école donnent des adultes ayant des difficultés sociales… ce qui les pénalisera une partie de leur vie (je ne parle même pas des conséquences sur la vie professionnelle : comment veux tu être commercial alors tu as peur d’entrer en contact avec les autres ?).

            Le seule moyen de résoudre le problème est de faire tomber la sanction sur les harceleurs, et pas juste une expulsion…

  19. Olivier R

    j’adore sinon le « votre cas ne saurait être un généralité »… Le genre de réponse super adaptée à donner à un gamin qui se fait taper dessus en cours de récréation sans que l’instit se rende compte de quoi que ce soit. Je vais de ce pas la faire à mon fils il va surement adorer! Espèce de petit fonctionnaire à deux balles!

    1. gameover

      Cherche un adulte, je sens que c’est moi qui vais te frapper !
      Si ton gosse a les mêmes gênes que toi, je ne suis pas étonné.

  20. Olivier R

    Au mais moi aussi je peux parler comme un demeuré si tu veux ducon! Comme si le lieu montré dans le clip avait la moindre importance! Comme si, si le clip avait montré la même chose dans une cours de récréation les syndicats enseignants n’auraient pas eu la même attitude outrée! A l’arrivée la dame me dit ce qu’elle veut je vois LA REALITE, qu’elle soit une « généralité » ou pas ça ne change rien. Fermer les yeux est bien souvent la chose la plus facile à faire pour certains enseignants ….

        1. Pheldge

          Patron, (o alpha et oh ! mes gars ) J’y rien dit , J’y rien fait. J’essuie pour rien, j’ti jure…. la tete du grec que J’y rien fait ! 😉

          1. Aristarkke

            Tu vires soce, Pheldge! On commence par emprunter la tête des autres pour payer son gage et après, on évolue vers le pognon des autres…

    1. Nathalie MP

      @ Olivier R : je suis d’accord avec vous sur la vidéo du harcèlement. Je viens de la découvrir, et je trouve que la façon dont les syndicats de profs « sont montés au créneau » (tant pis si cette expression déplait) sur ce sujet témoigne de leur part d’un nombrilisme de caste sans rapport avec le fond du sujet.

      1. gameover

        C’est consternant de voir aussi peu de capacités d’analyse chez une contributrice de Contrepoints.

        Autant si le sujet avait été l’inceste ce type de video dans un milieu fermé aurait eu sa place : maman s’occupant dans sa cuisine pendant que papa s’occupe de sa fille… mais l’école n’est pas un lieu fermé et le harcèlement scolaire c’est surtout dans les transports scolaires, dans les couloirs, en éducation physique, dans la cour de récré (gare ta gueule à la récré) et il n’y a pas cette unicité de lieu et de personnes comme dans le clip… et quant à la conclusion du clip, n’en parlons même pas.
        Remarquez que ça aurait été dur d’en parler puisque même dans le clip, le seul adulte présent n’intervient pas. Le message est même à l’opposé.

        1. Nathalie MP

          Ne me lisez plus, si vous l’avez jamais fait.. Mieux, écrivez à Contrepoints pour vous plaindre du nivellement par le bas que mes contributions occasionnent.
          Le bien fondé de la vidéo en question peut se discuter, mais je ne la mets pas du tout sur le même plan que les autres couacs cités. Et je persiste : les profs n’ont vu qu’eux dans cette vidéo.
          Sachez de plus, Monsieur, que j’ai horreur de voir une personne injustement et méchamment rabrouée. En général, je passe mon chemin, mais de temps en temps mon naturel d’indignée (ça va vous plaire) revient au galop et j’ai envie de marquer ma sympathie. Ce soir c’était le cas. Tant pis pour mon avenir sur Contrepoints.

        2. Beldchamps

          Désolée GO mais j’interprète la vidéo de façon différente : l’instit’ ne voit rien car effectivement le harcèlement se fait de façon cachée et tellement insidieuse que les moqueries poursuivent l’élève jusqu’à l’obsession (l’instit’ ne fait que le réveiller de son cauchemar). Les premiers témoins sont évidemment les gamins, donc le mieux c’est que le message s’adresse à eux, afin que le harcèlement cesse au plus vite. Je rejoins donc Nathalie MP sur son com’.

          1. Beldchamps

            Cette affaire nous aura au moins apporté la preuve que certains enseignants ne sont même pas capables de reconnaître une allégorie niveau ras des pâquerettes, aussi grossière et maladroite. Les boulettes collées sur/dans la tête matérialisent le fait que le harcèlement se prolonge au-delà des actes et perturbent l’attention en cours (d’où l’intérêt de placer la scène dans une salle de classe). Mélissa aurait dû être plus subtile en insistant sur la différence de perception de l’adulte et le ressenti de l’enfant, suffisait de retirer les boulettes collées quand l’instit’ réveille le gamin. Beaucoup de bruit, d’argent dépensé, pour rien.

        3. « C’est consternant de voir aussi peu de capacités d’analyse »
          C’est consternant de voir que tu prends la sale habitude d’apostropher ainsi les interlocuteurs du blog. L’intelligence suppose aussi de pouvoir faire preuve sinon d’empathie, du moins de politesse ou d’un minimum de courtoisie.

          D’autant qu’ici, la remarque que les profs n’ont vu qu’eux est parfaitement justifiée.

      2. bibi

        Les règlements de compte devant le lycée avec les frères les soeurs les cousins en renfort envers les élèves que l’on soupçonnent d’avoir cafeter sont légions, et même quand c’est sur la voie publique devant témoins et qu’il y a dépôt de plainte rien de tangible ne se passe.
        Aujourd’hui la terreur elle est du côté de ceux qui se font harceler et leur faire croire qu’il suffit d’en parler pour que cela cesse est une insulte à leur intelligence (pas forcément très grande), les responsables du harcèlement à l’école se sont les harceleurs et tant qu’il n’ y aura pas de réponse adaptée à savoir l’exclusion définitive et envoi dans centre d’éducation renforcée des harceleurs et une réponse pénale forte et sévère pour les cas les plus graves cela continuera.

        Je trouve hallucinant de voir à quel point on oublie qui sont les coupables, et aussi de se demander pourquoi les profs ne font rien quand ils en sont les témoins.
        Peut-être parce qu’ils n’ont pas envie de se faire tabasser ou pire?
        Peut-être parce qu’allez voir la direction n’aura aucun effet car rapporter ce genre d’acte pourrait ternir le dossier du principal qui veut sa mutation?

        1. gameover

          J »ai été délégué de parents d’élèves au conseil d’administration d’un collège et d’un lycée. C’est le proviseur qui aplanissait les problèmes au rouleau compresseur dans les 2 cas.
          Par exemple, il a fallu que j’écrive à l’inspection d’académie pour qu’un prof soit effectivement viré… il faisait des balades le long de la voie verte avec ses jeunes élèves. Mais ça a mis 2 ans.
          Quant à ce qui se passait dans les toilettes du collège, la proviseur a pris le problème à bras le corps et a … fait refaire les peintures.

          Oui car j’oubliais, le harcèlement c’est aussi dans les toilettes et au point que des élèves se retiennent à longueur de journée ou essaient de sortir pendant les heures de cours pour y aller, ce que certains profs avaient d’ailleurs compris.

          1. gameover

            … mais c’est aussi à la cantine. Preuve encore que ceux qui ont fait le film ne se sont focalisés que sur les profs.

            1. Val

              ok ok GO , tu trouves que c’est trop focalisé sur les profs , mais bon , pour les parents ( les clients) , l’interlocuteur , c’est le prof . Quand tu bosses dans le privé et que tu toiles sur un sujet , ton client gueule et tu encaisses , tu ne dis pas c’est pas moi c’est : le CPE/le proviseur/la faute à pas de chance , c’est ça qui nous fait bondir : ce n’est jamais leur faute , jamais , leur seule réaction est de faire grève avec une coquille de caliméro sur la tête !!!

              1. bibi

                Si il y avait des clients ça fait longtemps que les harceleurs aurait été virés.
                Le responsable c’est le harceleur et ses parents si il est mineur pas le prof.

                Dieu sait si les syndicats de profs sont exaspérant mais la franchement cette vidéo elle me fait penser à ses articles de presses ou quand un crime est commis devant moult témoins qui ne réagissent pas on fustige plus les témoins que l’auteur du crime.

                1. Peste et coryza

                  Justement, l’école est un service public.
                  On ne peut pas virer un enfant facilement…

              2. gameover

                « …ton client gueule et tu encaisses , tu ne dis pas c’est pas moi c’est : le CPE/le proviseur/la faute à pas de chance… »

                Erreur d’analyse encore, tu as raté une étape : ton boss ne fait pas une video (ou par similitude une communication) te montrant comme complètement passif par rapport au problème.

          2. Nathalie MP

            1) Votre cas constituerait-il une généralité? 🙂
            2) La vidéo concerne l’école primaire.
            3) Elle traite du harcèlement à l’école, d’où peut-être le choix d’une salle de classe pour bien situer l’action en milieu scolaire.
            4) Elle s’adresse aux enfants,
            5) pour les inciter à parler de ce qui leur arrive, et je ne vois pas ce qu’il y a de ridicule là-dedans. Souvent ils ne le disent même pas à leurs parents.
            6) Mélissa Theuriau a expliqué qu’elle avait voulu créer une situation d’isolement. En 45″, ce n’est pas si mal.
            7) Ce que je vois, c’est qu’il y a deux actions qui se développent en parallèle : le déroulement de la classe matérialisé par la prof qui fait son cours, et de façon souterraine, les brimades dont le jeune garçon est l’objet. C’est bien de cela qu’il s’agit, que ce soit en classe, en récré ou aux toilettes : deux réalités, l’une ouverte, l’autre cachée.
            8) Le fait que les syndicats de prof (pas tous le profs) ont manifesté sur ce coup-là leur opposition à NVB, que par ailleurs je juge plutôt très mal inspirée, ne suffit pas à rendre toutes leurs revendications forcément recevables.

            1. gameover

              « 2) La vidéo concerne l’école primaire. »

              Oui et uniquement les harcelés droitiers et roux.

              1. Nathalie MP

                Je vois que vous avez besoin qu’on vous explique tout par le menu :
                – « La vidéo concerne l’école primaire » : oui, elle a été faite spécialement pour être montrée à des enfants du primaire.
                – « et uniquement les harcelés droitiers et roux » : l’exemple d’un rouquin moqué par ses camarades a été choisi pour traiter du harcèlement en général.
                Vous mettez sur le même plan deux choses complètement différentes.
                J’arrête là car la dialectique pour la dialectique, que vous semblez affectionner, me passionne peu.
                Bonne journée quand même 🙂

  21. paf

    l’article sur la video est revelateur: beaucoup de commentaires denoncent l’inaction des profs et de l’administration, quelle surprise! et devant la video, qui part a se plaindre? les profs !
    Franchement le gouvernement est une bande de nazes, mais nos profs sont une engeance a qui il faudrait fermer le clapet une bonne fois pour toutes.
    Pour qui se prennent-ils a la fin? A lire la presse francaise on croirait que les profs sont l’alpha et omega de la societe civile.
    Vous etes des garde-chiourme.Vous fermez vos gueules.

    1. theo31

      Quand un de leurs collègues pédophiles se fait choper, on les entend beaucoup moins. Quant à la hiérarchie, elle se contente de refiler le bébé au rectorat d’à coté. Et ça essaie de se faire passer pour des modèles pour les enfants.

  22. Ribus

    Les petites opérations de communication et de propagande de type existaient déjà sous De Gaulle et Pompidou qui avaient déjà compris la puissance de la télévision en la matière. Les interviews et les reportages étaient tous filtrés par l’Elysée. Mais il n’ y avait que 2 chaînes et les gens regardaient peu la télé, souvent le soir après le travail.

    Mais surtout, à l’époque le peuple était encore respectueux du pouvoir et ne disposait pas de moyens pour déjouer et répandre la contre-information. Aujourd’hui, le peuple non seulement se méfie du pouvoir et de tout ce qui peut en sortir mais je crois qu’une bonne partie de ce peuple déteste ce pouvoir de toute son âme.

    Nous sommes ainsi de plus en plus nombreux à collecter de la contre-information mais aussi à la répandre et le résultat microscopique à l’échelle individuelle devient proprement dévastateur à l’échelle d’un pays. Il faut se rassurer : ce pouvoir nous déteste aussi mais il agit désormais la peur au ventre de voir ses turpitudes mises en place publique à tout moment.

    Cette fébrilité se traduit également par les décisions rapportées en catastrophe, comparable à un joueur de tennis qui met toutes ses balles dans le filet ou hors du court. Ils n’ont pas pris peut être encore conscience qu’ils avaient en face d’eux 40 ou 50 millions d’opposants.

    Vous leur demandez d’arrêter la com’. Et pourtant se prépare déjà le grand barnum climatique qui coïncide avec les élections régionales et dont l’objectif est justement de réduire au silence ces fichues élections d’ores et déjà perdues.

    Ce sera je crois une opération de propagande d’une aussi grande ampleur que le coup de Charlie ; de la propagande de type hollywoodien. Nos grands acteurs sont sans doute déjà morts de trac mais on pourra les rassurer et les récompenser en leur décernant un Bobard d’or…

  23. hop hup

    Allemagne : les jeunes bientôt soumis à un service militaire obligatoire pour gérer les migrants ?

    Pendant que le pays fait face à un afflux de réfugiés sans précédent, dont la gestion divise la sphère politique, le parti au pouvoir prône un service militaire obligatoire, spécialement dédié au traitement des demandeurs d’asile. L’appel provient de deux politiciens du CDU, le parti de la chancelière Angela Merkel, et fait écho à la […]

    actuellement en projet on voit que les autorités allemande commence a être dépassé par l’afflux de migrant

  24. Danny

    Il y a toujours danger à se mettre en scène avec une telle impudence. Et lorsque les « Maîtres de la communication » défaillent, l’imposteur se trouve nu, irrémédiablement disqualifié croit-on logiquement.

    Cet individu-là, plus caricatural encore que tous les autres – c’est dire le niveau du type ! –, se doit d’être châtié comme il faut. À moins que la maladie ne le rattrape. À moins que…

    En tout cas ça branle dans le manche au sommet de l’État. Toutes les aventures deviennent donc possibles, les plus catastrophiques comprises.

    Mais jamais hélas il n’a été possible de mentir avec une si parfaite absence de conséquences.

    1. Beldchamps

      J’ai eu 3 secondes d’espoir, mais c’est bien des étudiants front de gauche qui l’ont hué ! C’est épidémique les cocos à Pipo. CPEF.

  25. Aloux

    A propos de la visite à Lucette : « Mais dès lors qu’il n’y a pas de caméras, qu’il n’y a pas de radios, il y a toujours une franchise. Et moi je fais confiance à ce qu’est le contact direct. On peut me faire beaucoup de reproches, mais sur le contact direct, je sais que les Français savent me trouver ».

    Mon dieu, mais est-ce que quelqu’un pourrait le faire taire…

  26. JiJiBé

    « En fait le gouvernement et le chef de l’État devraient arrêter de communiquer. »

    En fait le gouvernement et le chef de l’Etat (!?) ont l’air d’être en entier mais sont plutôt déchiquetés.

    Aux quatre coins de Paris qu’on va les retrouver, éparpillés par petits bouts, façon puzzle. Nous quand on nous en fait trop on correctionne plus : on dynamite, on disperse, on ventile !

    1. « En fait le gouvernement et le chef de l’Etat (!?) ont l’air d’être en entier mais sont plutôt déchiquetés »
      Oui, lol.

  27. Calvin

    Autre idée de com’ à la con : une loi pour après 2017.
    Par exemple, un nouveau code du travail pour, disons…. 2018….

    1. Deres

      C’est d’autant plus pitoyable qu’ils ont lancés sans honte la tradition d’annuler sans aucun procès ni retour au parlement une partie des lois décidés par le précédent gouvernement (sauf tout ce qui était augmentation des prélèvements bien entendu). Cela a créé un précédent des plus fâcheux car cela revient à ne pas reconnaître la représentativité des gouvernements et parlements précédents donc par extension la légitimité de ceux en place. Si tout est annulable d’un simple revers de la main, c’est qu’ils ne représente pas le peuple. Il faut donc s’attendre à une vague d’annulation très importante si la droite l’emporte, seulement (sur le sociétal bien évidemment, pas sur l’économie ou les hausses d’impôts).

      Mais demander à ces charlots de réfléchir à long terme aux conséquences de leurs actes est un acte de foi illusoire.

      1. Higgins

        Juste et très inquiétant. Tout se passe (ou du moins, c’est le sentiment qui m’anime de plus en plus) comme si la volonté populaire n’existait plus. On fait semblant pour la forme mais en fait, l’oligarchie au pouvoir s’en fout royalement. Les exemples récents en matière fiscale montrent en plus que la machine fiscale est en roue libre, Bercy (pas le ministre) imposant ses dictats en fonction d’éléments qu’il est visiblement le seul à connaître.
        On a eu un précédent avec le vote de 2005 sur la constitution européenne. Les portugais vivent une chose identique (http://leblogalupus.com/2015/10/31/coup-detat-a-la-portugaise-la-dictature-europeiste-demasquee/). Au fur et à mesure que la construction européenne se casse la figure, nous assistons à une fuite en avant des pouvoirs en place qui du passé font table rase pour empêcher tout retour en arrière.

        1. Bonsaï

          L’UE contre l’identité et la culture des nations, c’est bien le sentiment qui commence à s’imposer.
          Confusément, les peuples commencent à comprendre qu’ils se sont fait flouer et que le véritable programme est bien différent de ce qu’on leur proposait…

          1. Beldchamps

            Rrrhhhoo après tous les efforts du Kampdubien, comme Jean Quatremer de Libé, pour nous expliquer à tous que les nations étaient à l’origine des guerres donc il fallait absolument priver la bête immonde de sa matrice.

        2. Patatrac

          Il me semble que les politiques qui exercent le pouvoir à tour de rôle (une oligarchie serait un peu spéculatif mais, ….) sont prisonniers d’une hydre qu’ils ont créée : les niveaux inférieurs et exécutoires d’une administration ou d’un ministère qui pourraient ne répondent qu’à leur bon vouloir et non à une hiérarchie, dans la mesure où leur poste et fonction ne seront jamais à risque (celui d’être licencié par exemple). Peut-être est-ce pour cela que ce statut particulier de la fonction publique commence à être écorné

        3. Peste et coryza

          Quelle volonté populaire ?
          D’un coté, il y a ceux qui savent (ou qui prétendent savoir) et qui connaissent la vérité.
          De l’autre, des gueux, incapables de faire quoi que ce soit mis à part se réunir pour une manif ou un match de foot.

          Yoananda avait sorti un article intéressant que sur la vision des élites pour la masse. Le mot clef est sans doute « mépris »…

          – Pour un Pompidou féru de culture, la jeune française de base est éminemment méprisable.
          – Les masses populaires n’ont rien à voir avec celles du temps de Roosevelt, où mêmes les clochards parlaient un anglais correct, les pauvres savaient s’habiller un minimum, et les ouvriers enrégimentés par des décennies de travail en usine.
          – quand vous êtes très différents (quel rapport entre un smicard et un type qui gagne 1000 SMIC ? leurs vies sont tellement différentes qu’ils ne font même plus partie de la même espèce !), la vie de ceux en dessous ne vaut rien, ce ne sont plus que des masses à manipuler, comme un apiculteur manipule ses ruches.

          Or des gens qu’on méprise, à tort ou à raison, on se moque de leur avis.

      2. bibi

        En droit français on ne peut abroger un texte que par un texte ayant même valeur pour abroger une loi il faut une autre loi, pour abroger un décret un autre décret, …

        Concernant les augmentations de prélèvements le parlement a abrogé la TVA « sociale » (sic), pour faire payer les riches (ceux qui gagnent plus de 4000 euro).

        Par contre pour que les lois votées par le parlement soient effectives il faut souvent des décrets d’applications décret qui si ils n’ont pas été rédigés par le précédent gouvernement ne le seront pas par le suivant.

  28. Aristarkke

    Dans le genre de propagande inepte, je vous recommande les affiches de la ville de Paris pour promouvoir l’ utilité de la Cop 21. Les slogans utilisés paraissent du recyclage de ceux qui ornaient l’ URSS ou la Chine maoïste de la grande époque… Vodareski W. a raison de dire qu’il vient de notre futur…

    1. Aristarkke

      Ex: Aujourd’hui, je vais au travail en vélo. J’epargne à Gaïa de recevoir 1,67 kg de CO2 et je me fais des mollets d’ acier… (je me demande si les demoiselles y trouvent une motivation, dans la musculature…)
      Voilà un des textes détaillés parce qu’il y a des pictogrammes mélangés pour que tout le monde comprenne. Très important que le Papou Néoguinéen comprenne lui aussi….

      1. Aristarkke

        Aller sur le site paris.fr/cop21 est sidérant quant au cramage à haute dose du pognon des autres. On ne croirait jamais que la VDP tire le diable par la queue dans bon nombre d’ autres domaines…

  29. mickhunter

    En voilà un aujourd’hui même de nouveau couac communicationnel !! Une nouvelle démonstration crasse de la terrible incompétence dont ils font preuve… Mais oú s’arrêteront t-ils ???!!!

Les commentaires sont fermés.