Cet État qui nous sauve

Cela fait une semaine qu’une série d’actions terroristes a eu lieu dans la capitale française, ce qui a permis au gouvernement de déployer toute la panoplie des émotions républicaines officiellement autorisées, depuis la colère jusqu’à la peine en passant par la détermination, le tout enrobé dans moult petits coups de mentons, force sourcils froncés et belles phrases prononcées avec componction.

Le résultat est en tout point conforme à ce qu’on pouvait attendre.

Ne pouvant guère renforcer un plan Vigipirate lui-même déjà écarlate, permanent et renforcé, ne pouvant pas non plus expliquer calmement que les arsenaux légaux et policiers existent déjà depuis un moment et qu’il faut maintenant les employer vraiment et de façon systématique sans plus faiblir, le gouvernement a pris les choses dans ses petites mains tremblotantes puis manipulatrices pour bien nous faire comprendre qu’on entrait dans une folle période d’action.

À l’état d’urgence aura succédé un vote solennel, bien évidemment entériné par une majorité totalement écrasante, vote qui aura lui-même fait place à une révision constitutionnelle dans les tuyaux, probablement parce que tripoter la constitution est exactement ce dont les Français ont actuellement le plus besoin, avant même une économie florissante, une société apaisée et une saine sécurité apportée par un État concentré sur ses priorités régaliennes.

D’ores et déjà, on sait que ce sera une réussite : dotée d’une batterie de décrets, de lois adoptées en urgence, de révision constitutionnelle, la République, après avoir analysé avec finesse le problème qui se posait, va à l’évidence apporter un ensemble de solutions adaptées, comme cela s’est toujours passé.

je suis une belle bande de charlie

Ainsi, l’État Islamique ayant revendiqué les attentats, il semble normal de se placer immédiatement sur le terrain que l’ennemi officiel a choisi. C’est recommandé par Sun-Tzu et des millénaires de traditions stratégiques : pour envisager une victoire éclatante, rien de tel que laisser le choix du terrain (idéologique ici) à l’adversaire. Rien de tel, non plus, que lui laisser le choix des armes. Et mieux encore, rien de tel que lui fournir, directement et indirectement, les ressources financières, humaines et militaires dont il aura besoin pour attaquer.

Nul besoin de calmer les esprits. Puisque la terreur doit s’emparer de nous, laissons-faire et lançons des alertes, dans tous les sens : la discrétion et le travail de fond doit laisser place à la communication tous azimuts, les démonstrations de force, et les opérations médiatiques visibles. Puisque, de l’aveu même des fins analystes du gouvernement, « les vilains-méchants nous ont attaqués à cause que nous sommes libres d’abord », réduisons drastiquement nos libertés. Comme cela se passe ici et maintenant, inscrivons notre réponse ailleurs, loin de préférence, et dans l’immédiat. Et puisqu’on a besoin que nos citoyens soient en sécurité, désarmons-les !

Difficile d’échapper aux évidences, mais peut-être est-il bon de les rappeler malgré tout tant celles-ci sont très soigneusement évitées par la presse, actuellement monolithiquement acquise aux actions entreprises et dont la critique se borne à des points de détail.

Par exemple, difficile d’oublier que c’est bel et bien l’État qui a fourni (et, très probablement, fournit encore) des armes à l’Etat Islamique (EI) via des livraisons au petit bonheur la chance au Moyen-Orient. Oh bien sûr, ce sont les rebelles syriens qui sont les destinataires souhaités de ces armes. Mais voilà : tout ne se déroule pas toujours comme prévu, certains rebelles finissent par rejoindre l’EI, ou l’EI les capture… Au final, le résultat est le même.

Par exemple, difficile d’oublier que la sécurité des dépôts d’armes militaires (explosifs, détonateurs, armes de poing) en France dépend bel et bien de l’État français. À qui, sinon l’État, imputer la responsabilité d’une sécurité inadaptée lorsqu’un vol survient ?

Par exemple, c’est bien en prétendant assurer la sécurité des Français que l’État français, par son gouvernement, décide d’interventions armées au Moyen-Orient et en Afrique, ce qui semble être un échec, et c’est, du reste, le même gouvernement qui prend un air totalement ahuri en constatant des ripostes, et ce alors même qu’il n’a jamais explicitement prévenu le peuple français de la probabilité même de ces ripostes.

Par exemple, c’est bien ce même État, ce même gouvernement français qui, il y a neuf mois, après les attentats de Charlie Hebdo, s’agitaient, distribuaient de l’incantation et des petits coups de mentons et qui n’ont, très concrètement, absolument rien fait mis à part mettre un place un numéro vert, un site web consternant de niaiserie et une campagne d’embrassades vivrensemblesques dans les établissements scolaires.

stop djihadisme

Par exemple, c’est toujours le même État français qui, dès janvier 2015, lançait une batterie de nouvelles lois qui, en pratique, revenait à placer tous les Français sous observation, en pure perte. C’est là encore le même État français qui, très régulièrement, attrape et relâche ou laisse s’échapper ceux qui deviendront, rapidement, ces terroristes qu’il entend combattre de toutes ses forces.

Par exemple, c’est encore le même État français qui, en tabassant les entrepreneurs de taxes et de ponctions, en poursuivant de façon toujours plus débile les citoyens qui ne demandent qu’à travailler ou les automobilistes qui se déplacent sans tuer personne, en culpabilisant le citoyen de ses méchantes dépenses carbonées, c’est cet État qui contribue majoritairement à la dégradation sévère et continuelle de l’économie et qui crée un terreau humain particulièrement fertile pour le recrutement terroriste.

Par exemple, c’est encore et toujours le même État français qui, par une guerre permanente, inutile et déjà perdue contre la drogue, par des prohibitions imbéciles, provoque l’apparition de marchés noirs incontrôlables qui formeront une excellente base de financement du banditisme et du terrorisme.

Et puis par exemple, c’est aussi l’État qui contraint la population à être complètement désarmée face aux attentats, soit physiquement (en lui interdisant de s’armer ou en montant contre elle et toute légitime défense un arsenal impraticable), soit — pire encore — psychologiquement en lui cachant la réalité d’un monde toujours aussi rude, en lui enseignant, à longueur de classes, d’émissions et de débats parlementaires que lui, l’État, s’occupera de sa sécurité, et que le monde est bien moins complexe si l’on s’en remet à ses bons soins.

Et le plus beau, c’est que d’après nos gouvernants, et, dans une large mesure, d’après la classe jacassante, tout va changer grâce à l’état d’urgence, qui va améliorer les performances de l’État.

On peut y croire, c’est facile et ça rassure. Ou on peut se dire que non seulement, c’est bien cet État qui crée les conditions des agressions, mais en plus, que c’est celui qui, en empêchant chaque individu d’exprimer pleinement son potentiel, lui met un boulet à la patte et l’expose aux plus graves dangers.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires147

  1. Le Gnôme

    Finalement, l’Etat à deux ennemis, sa population, et accessoirement les terroristes. Il contrôle mieux sa population qui est totalement prévisible, moutonnière et obéissante à grand coup de c’est pour votre bien. Les autre, ma foi, arrivent à bloquer une capitale européenne avec la seule menace de leur présence non avérée. Finalement, ils ont gagné.

    1. Apparemment, les menaces sont un peu plus sérieuses que ce que laisse filtrer péniblement la presse. En substance, ils ont chopé à Molenbeek des explosifs et surtout des produits chimiques (non spécifiés) ; si l’on ajoute ceci au récent vol de combinaisons NBC d’un hôpital de Paris, on a un tableau assez peu réjouissant.

      Mais sinon, oui, ils ont déjà gagné. (Bon, chose rassurante, il n’y avait pas grand-chose à gagner non plus et ils ont plus un lot de consolation qu’autre chose)

        1. bibi

          Non ça ne va pas saigner beaucoup car aux prochains attentats on va boucher les trous de 7.62 avec de la cire.

          Grâce à la fine Fleur du gouvernement je crois que les gentils Pèlerins en kalach tiré par des chevaux sont maintenant terrorisés car ils ne peuvent plus ignorer que : «La culture est une arme de destruction massive»

      1. Dr Slump

        « un peu plus sérieuses que ce que laisse filtrer péniblement la presse. »

        Ce qui semble aller dans le sens de l’information officieuse donnée hier par Kazar. En l’espèce, que les perquisitions mettent à jour bien plus d’arsenaux que le gouvernement ne veut bien le dire. Gouverne-ment!

        1. Aristarkke

          Ces perquisitions mettent aussi à jour des dépôts de drogues ou de produits d’autres trafics qui doivent contribuer, au moins en partie, au financement de ce terrorisme de proximité. Il est possible que les trafiquants classiques commencent à agir contre les djihadistes puisque leurs actions amènent un grand bouleversement de leurs forces, préjudiciables à leur business. Le harcèlement policier n’est pas une glorieuse tactique mais il donne souvent du résultat indirect…

          1. paf

            Tu parles.Il est a parier que 80% de leurs saisies n’ont aucun rapport avec le jihad et sont juste des stocks d’armes comme on en trouve partout en europe depuis la guerre en Yougoslavie.
            Ils fanfaronnent pour se donner bonne conscience et that’s it.Les stocks qui serviront au prochain attentat, ca m’etonnerait qu’ils les trouvent.

          2. channy

            Le magasin ou je bosse est juste derrière un quartier classé » sensible »,plutôt survet et capuche que djellabah
            Depuis 1 mois, une à deux fois par semaine les gendarmes arrivent à 6 heures avec pm,gilet,bélier,bouclier tenues d intervention
            pour chercher des « vip », et d’après ce que j’entends ils trouvent de tout en ce moment(drogue,arme,fringue,électronique etc)…ce qui fait que je suis d’accord avec votre raisonnement Aristarkke
            PS D’ailleurs il parait que leur catalogue « special Noel » à prix sacrifiés connait déjà un gros succès

      2. kekoresin

        A propos des combinaisons NBC, s’il venait l’idée saugrenue à quelqu’un d’en acheter pour se protéger d’une centrale nucléaire récalcitrante aux décrets sur la sécurité ou à une incartade terroriste aux lois de la république, sachez qu’on lui dirait d’aller mourir ailleurs. Ce matériel est de catégorie A1, soit classé militaire. Alors en cas d’attaque au gaz sarin ou autre petite face et attrape moyen orientale, les instructions sont d’enfiler un slip en coton sur sa tête attention, vous serez quand même poursuivi pour attentat…à la pudeur) ou de retenir sa respiration le temps que les autorités con-pétantes viennent vous évacuer.

        Là encore, on s’aperçoit que les affreux éprouvent moins de difficulté à s’équiper que le bon père de famille (oui, j’emmerde les féministes!)…

              1. Higgins

                Un bon ciré avec capuche, des bottes en caoutchouc, des gants du même style font déjà une tenue NBC acceptable. Reste le problème du masque mais ça doit pouvoir se régler.
                Je ne pense pas que la détention de ces objets emmène qui que ce soit devant un tribunal..

        1. Elg

          Quelqu’un a une idee sur l’usage potentiel de telles combis ds leur cas ?
          Ils sont suicidaires certes, mais je vois pas l’interet pour eux de faire peter leur saloperie chimique tout en restant se ballader dans le coin.
          Ou alors juste pour la preparation / le placement, mais du coup comment ont ils fait jusque la ?

          1. Caton

            J’imagine qu’ils ne sont pas très adroits, ou qu’ils souhaitent synthétiser autre chose qu’un gaz de la série G. Et jusqu’ici, ils ont récupéré des stocks de gaz (moutarde en particulier). A-Q a acheté deux tonnes de Sarin, apparemment à la Turquie, par exemple.

            1. Aristophanedecarotte

              pas besoin de gaz sarin pour foutre la panique dans un moyen de transport comme le métro ou le rer….moins dangereux mais potentiellement plus destructeur avec l’effet de panique aux heures de pointe. Non je vous le dirais pas..!)

              un de mes freres redécouvre à paris le bienfait de la marche..:)

            2. Elg

              Je trouvais juste curieux d’aller faire ses emplettes au milieu de l’opération. On ne sait pas d’ailleurs si ils on tout pris, ou juste une partie faut de temps ou par besoin (10 combards, 30 paires de bottes?)

  2. Dr Slump

    Voilà un billet qui dresse un tableau parfait des causes et des conséquences de la politique menée par les gouvernements successifs.

    Maintenant, parlons un peu de tout cette population de banlieues qui croit dur comme fer que ces attentats à Paris sont un complot de l’état français, qu’aucun islamistes ne les a perpétrés, que ce sont des mensonges, et qu’en fait tout est orchestré par Israël qui contrôle la France.

    Ce n’est pas une opinion minoritaire, et c’est juste effrayant, de bêtise bien sûr, mais surtout parce que nous avons à nouveau un bouc-émissaire bien commode qui se trouver être encore le juif, fourbe, manipulateur, assassin. Je le redis, ça sent vraiment mauvais pour Israël.

    1. philippe

      Apres les attentats de Sousse, un jeune animateur d’un hotel encore en activité, racontait à un journaliste sa version du massacre sur la plage. Pour lui, pas l’ombre d’un doute, la kalach appartenait à des services secrets tunisiens manipulés. Ce gamin de 20 ans avait voulu faire medecine et gagnait durant l’été un peu de fric dans un hotel pour touristes. Molenbeek, Aulnay, Tourcoing, ou Sousse, mêmes maux.

    2. yoananda

      C’est le fossé communautaire qui grandit, et rien ne pourra l’enrayer à ce stade.
      La guerre civile tout court n’est plus très loin.
      Restera plus qu’au puissances extérieures à intervenir, comme ça se fait partout ailleurs, pour envenimer la situation.
      Vive la tiers-mondisation.
      On a fait venir le tiers-monde chez nous, on aboutit au tiers-monde ! [je n’accuse pas le tiers-monde d’être venu, c’est bien nous les responsables]

    3. René-Pierre Samary

      « ça sent vraiment mauvais pour Israël ».
      Israël a pour politique, bien compréhensible, d’externaliser son conflit avec les Palestiniens. La fraction sioniste de la diaspora sert de relais. Le leitmotiv sur le « juif bouc émissaire » est un des arguments qui servent à disqualifier les critiques de la politique israélienne, qui devrait être le problème d’Israël, et non le problème du reste du monde, et de la France en particulier.
      Les âneries véhiculées dans les banlieues, et que vous relatez illustrent d’une grotesque façon les pénibles tentatives d’exonérer les musulmans des crimes commis tout en manifestant leur antisémitisme.
      Reste un étrange paradoxe : parmi les humanitaires, les antiracistes qui ont fait que ces banlieues existent, il y a une forte proportion de juifs, surtout séfarades. C’est quand même curieux, ces gens qui ont voulu des musulmans en France, et qui n’en veulent pas dans leur patrie de coeur. Si vous avez quelque lumière à ce sujet, n’hésitez pas à m’en faire part.

      1. Aristophanedecarotte

        cela vaut ce que ça vaut mais il y a des vidéos de rabbins s’enthousiasmant à l’idée que l’europe soit envahie par les musulmans. chez eux aussi existent des sectes ou des chapelles apocalyptiques

    4. LMAE

      Pas seulement dans les banlieues Dr Slump, mais aussi dans pleins de milieux gauchistes furieusement antisémites et souvent russophiles.
      Tous ces gens donnent les excuses morales aux banlieues, forment un continuum idéologique entre le musulman intégré (padamalgam, en veut à la France pour son passé colonial, justice sociale…) jusqu’à l’islamikaze (différence de degré, lui a décidé de tuer pour ses griefs supposés sur la base de l’Islam qui lui enjoint de tuer) en passant par tous les degrés divers (dieudonnistes, la france est islamophobe parce que les lois sur le voile etc).

      1. bibi

        Ok je me reprends : il s’agissait de la manifestation d’une saine colère perpétrée par des exclus de la société capitaliste qui a un peu dégénérée en écornant légèrement notre vivrensemble.

        Je vous prie de m’excusez et vous demande de ne pas rapporter mes propos au gouvernement, j’ai un juste eu un moment de conscience, mais rassurez-vous je ne prendrai plus jamais la pilule rouge.

  3. Black Mamba

    Ce qui me sidère , c’est de constater que la manipulation fonctionne très bien … La presse fait corps avec le gouvernement … J’ai lu comme titre  » Hollande , un sans faute  » , et après d’autres articles qui indiquent que la popularité d’Hollande grimpe … Et cet acharnement à raconter le moindre détails des actions « militaires » … Mince en fin stratège , on doit se taire pour pouvoir utiliser di possible les méthodes qui ont fonctionné … Non ?
    À la place des terroristes , je me mettrais à lire la presse , de prendre note pour modifier mes plans …

    1. Aristophanedecarotte

      mais ils le font , ne vous inquiétez pas.

      Mais c’est autrement plus grave.Ils sont comme des poissons dans l’eau. Usine stratégique américaine du sud ouest dont je tairais le nom. été 2014 et oui déjà..un type restant 3 jours au pied de cette usine observant en toute impunité les allers et venues, équipé de 3 portables qu’il rechargeait chez une mémé du coin prête innocemment à rendre service, campant dans un bois voisin, faisant sa petite cuisine et ses prières.

      Il a fallu qu’un agriculteur, simple citoyen lui demande ce qu’il foutait là pour qu’il disparaisse..

    2. Higgins

      Hier, sur un marché, j’entendais des conversations ci et là. Le député-maire plastronnait alors qu’il a une part de responsabilité dans la situation actuelle (NB: il appartient au camp du bien).
      Abrutis par la propagande officielle, j’ai le regret de constater que beaucoup de mes concitoyens sont tous simplement bête et que, comme il est fait mention dans la fable « Le loup et le chien », ils sont de bons toutous et préfèrent la laisse à la liberté.
      CPEF

      1. LM

        J’ai l’impression plutôt agréable que pas mal de trentenaires comprennent très bien que l’Etat est bien à l’origine de ces attentats avec toutes les causes exposées par H16. Même des personnes ayant pourtant voté pour le Parti du Bien.
        Peut être ce n’est qu’un échantillon minoritaire de parisiens éduqués mais je m’attendais à voir une trainée de poncifs débiles comme en janvier mais là beaucoup moins.

      2. Aristarkke

        Major, je pense que nous risquons bientôt d’ en entendre qui nous diront qu’ils obéissaient à la discipline du Parti, le vivrensembl’, le padamalgam, le bisounousisme détendu mais qu’à titre personnel, ils étaient (farouchement) contre et même deux fois plutôt qu’une…

    3. Aristarkke

      La presse a reçu le message de son éventuel contrôle actif en plus du passif déjà en cours, 5/5. A part cela, la démocratie grançaise est en pleine forme…

  4. liervol

    N’oubliez jamais que c’est la gauche qui a fait la promotion du communautarisme et donc de l’islam, c’est elle qui est responsable de la non intégration en ayant fait en sorte que de rester musulman et entre soi soit mieux que de devenir français dans l’esprit de ces gens …

    1. ca-suffit

      Et, pour ne donner qu’un exemple, qui a installé et placé sous l’égide du Ministère de l’intérieur le conseil Français du culte Musulman? Les socialos de gauche ou ceux de droite?

      Cher liervol, pour tenter de comprendre un peu, il est nécessaire de commencer par différencier, comme ils le font eux-même, musulman et islamiste.Il suffit de regarder le nom de leur associations. Le premier est discret et ne désire que s’intégrer quand le second est voyant et veut, soit conquérir pour imposer, soit le contraire.
      Les qualificatifs dont se délecte les médias: intégristes, radicaux, fondamentalistes, etc ne sont que du vent.

              1. yoananda

                Je vois pas bien le rapport avec ce que j’ai dit.

                Par contre, je suis curieux de savoir : c’est quoi l’explication solide et opérationnelle sur la présence de l’Islam pendant 1500 ans ?
                Je vais peut-être apprendre quelque chose …
                Je vous dirais si ça m’a fait changer d’avis sur la nature de l’Islam (pour info, c’est très simple, c’est marqué dans le titre : « soumission »).

                1. Comme toute religion, elle a été obligée, pour tenir aussi longtemps, de s’adapter grandement, ce qui veut dire qu’entre les textes et ce qu’en font les pratiquants, il y a comme un écart. Du reste, c’est pareil pour toutes les autres religions. Considérer l’islam de façon monolithique est grotesque.
                  Et pour info, soumission c’est « à Dieu », hein.

                  1. Aristophanedecarotte

                    l’islam est monolithique avec des failles mais le coran est d’un seul bloc puisqu’il ne fait pas que sauver les âmes mais gère aussi la vie quotidienne.
                    Le musulman occidentalisé ( heureusement cela existe) ne pratique plus ou alors vis à vis de ses ainés afin de faire bonne figure. Un peu comme nous la messe de minuit pour faire plaisir à mamie.

                  2. yoananda

                    Le mot Islam signifie soumission. Le « à Dieu » est implicite.
                    Dans la pratique (puisque justement c’est ce qu’on en fait qui compte) l’Islam c’est la soumission, non pas à Dieu (qui n’appartient pas au musulmans au dernières nouvelles, si tant es qu’il existe et qu’il écrive des bouquins ! lol), mais au Coran et au modèle de vie du prophète et bien souvent au savants de l’islam, les Oulemas/Mollahs.

                    L’Islam c’est les 5 piliers + les 6 piliers de la foi.
                    L’Islam c’est Al Tawhid. L’Islam c’est le miracle du Coran.
                    De tout ça il découle des choses quand même ! Ce n’est pas juste un machin qui s’adapte et change tout selon le contexte. L’Islam suit les lois de l’évolution d’ailleurs … (mais c’est un autre sujet).

                    L’Islam n’est pas un orthodoxie, mais une orthopraxie. D’où la confusion pour un occidental qui s’y perds dans tout ce fatras (2 musulmans ont toujours tellement de désaccords entre eu qu’on en oublie leurs points communs).

                    Dire qu’une idéologie s’adapte et qu’elle est ce qu’en font ses pratiquants n’est qu’un sophisme. Même les espèces évoluent et s’adapte au fil des millions d’années, et pourtant, on parvient à les classer, à les étudier. Même si toutes les gazelles sont différentes entre elles, elles le sont moins qu’avec les crocodiles.
                    Il en est de même pour toutes les idées/culture/religions (L’Islam n’est pas qu’une religion d’ailleurs dans l’absolu). Si l’Islam est ce qu’en font ses pratiquant, l’Islam n’est pas le bouddhisme ou l’hindouisme.
                    Ce n’est pas pour rien qu’il y a tant de violence entre personnes de religions différentes (je ne dis pas que c’est le seul facteur non plus !!!)

                    Il faudrait être stupide pour nier les nuances entre les différentes écoles (sunnisme, chiisme, les 2 principaux, avec différent « doctrines » pour les sunnites, notamment le malékite qui est répandue au Maghreb si je ne m’abuse).

                    Si l’Islam est ce qu’en font les gens, et bien parlons de ce qu’en font les gens majoritairement. Notamment en France, si vous me permettez que je m’intéresse plus à ce qui se passe ici qu’en Indonésie ou chez les ouighours.

                    Tiendriez vous le même discours sur le socialisme ou le nazisme ?
                    Le socialisme n’a pas de « nature » parce qu’il s’adapte selon les pays, il est ce qu’en font les gens ? Idem pour le nazisme. Ben on a vu !!!
                    Ha mais oui, ils n’ont pas duré 1500 ans eux ! L’argument massue !

                    Donc pour en revenir à la distinction « modérés / extrémistes » qui est l’origine de ma réaction, je dis qu’il faut la manier avec circonspection, en raison de la nature de l’Islam, incompatible avec la république selon moi.

                    Aurait-on eu l’idée de dire que les allemands qui n’étaient pas sur le front en 39/45 étaient des nazis modérés ?
                    On peut au moins se poser la question même si ce n’est pas une guerre symétrique d’état à état.

                    On pourrait éventuellement parler de musulmans sécularisé, ou de musulmans culturel, qui sont musulmans comme moi je suis catholique !

                    Mais je ne suis pas certain que ça change grand chose puisque même les modérés laissent leurs gamins caillasser la police. Même les modérés sont contre l’homosexualité, pour la punition de mort des apostats, pour ne pas manger de porc, etc… La majorité (73%) considèrent que la charia est supérieure aux lois de l’état. Sans parler des 20% env qui soutiennent l’état islamique.

                    Et je ne parle pas de la dynamique de confrontation qui s’est mise en place et qui empire les choses de jours en jours. Et la, ce que font le musulmans de l’Islam est de moins en moins bisous compatible !
                    Nature de l’Islam ou pas, le fait est que la religion redevient une ligne de front en France !

                    Vous ne serez sûrement pas d’accord, mais ça va, c’est assez étayé cette fois ?
                    Faut-il aussi que je parle du contenu du Coran, de la vie du prophète, de l’histoire des musulmans et de leurs accomplissements ?

                    1. Qui a parlé d’aspirations économiques ici ? Vous persistez à raisonner toujours dans les mêmes boîtes. C’est navrant.

                    2. theo31

                      « il n’a pas 1500 ans d’existence et n’a pas passé l’épreuve du réel. »

                      En une phrase, deux millions d’histoire de l’humanité fichue à la poubelle.

                      T’es en bonne voie pour remporter l’Audiard Award des commentateurs de ce blog.

        1. ca-suffit

          En tant que mécréant assumé vivant au XXIè siècle, je me fiche royalement de votre religion politique, guerrière et archaïque et ai beaucoup mieux à faire qu’à l’étudier.
          Par contre, si le mécréant que suis fier d’être respecte votre liberté, il entend bien que vous respectiez la sienne.
          Certes l’opposition musulmans/islamistes est un raccourci quelque peu artificiel.
          Mais, dans la vraie vie, ce concept fonctionne parfaitement pour faire tomber les masques.
          Pour ne donner qu’un exemple, lors des dernières élections du machin appelé Conseil Français des musulmans de France, se sont affrontés sous ces bannières qui vous déplaisent Musulmans ou représentants de l’Islam, d’un coté, et Islamistes de l’autre.
          Comme par hasard, derrière la bannière islamiste, vous trouviez la totalité des mosquées tenus par les frères musulmans.
          Fouad Alaoui, à la tête de l’union des organisations islamiques de France, voyant échapper sa nomination à la tête du Conseil musulman s’en est violemment pris aux fédérations modérées portant elles, la bannière musulmane ou représentants de l’Islam.
          Que nous dit le Monsieur Fouad Alaoui, financé par vos impôts, mais aussi très probablement par de gentils donateurs orientaux , quand il voit lui échapper la place de grand vizir et se retire de cette élection démocratique: « Nous n’avons pas forcément le même regard sur la place de l’islam en France » Et d’ajouter : « la véritable question est de savoir si nous voulons un islam indépendant ou un islam politique, lié aux intérêts des États ». L’UOIF défend la première option car elle ne dépend d’aucun pays.

          Je vous laisse méditer sur la signification profonde de “ne dépend d’aucun pays“
          Sur ce , bon dimanche.

            1. ca-suffit

              Chère yoananda, Non, si certains deviennent de plus en plus bruyants et belliqueux, tous les musulmans ne sont pas conquérants, dominateurs et esclavagistes.
              Très nombreux ne souhaitent pas revenir “au modèle de vie du prophète,“ c’est à dire au VIè siècle.
              Il est de votre droit de les dire mauvais musulmans, mais du leur de ne retenir que ce qu’ils considèrent être au XXI è siècle le meilleur du Coran.
              Je ne connais pas votre âge, mais perçoit votre jeunesse et sincérité. Vos connaissances me semblent très livresques orientées fondamentalistes.
              Voyagez et vous me direz ensuite quelle population musulmane vous semble la plus socialement et intellectuellement épanouie, s’il est préférable pour vous de vivre dans un environnement démocratique ou tyrannique, si l’interprétation du Coran se doit de rester archaïque ou si la raison impose de n’en retenir que le meilleur adaptable à la modernité?

              1. yoananda

                Aucun « peuple » (ou groupe de personnes appariées) n’est constitué de personnes qui soient toutes « ceci » ou « cela ».
                Je n’ai jamais dit cela, et je récuse la vision « monolithique » d’Islam, et de quoi que ce soit d’ailleurs.
                Même dans une guerre (je prends cet exemple car il est parlant) certains sont au front, d’autres se contente de soigner, certains fabriquent des armes sans les utiliser, d’autres continuent leur petite vie pépère, certains trahissent, d’autres profitent, certains refusent la violence, et….
                Il n’empêche que le mouvement collectif (dans une guerre toujours) est d’écraser l’ennemi, même si certains objectent, ou si certains se contente de préparer la popote …
                La guerre existe malgré les différences de comportement et de perception de chacun.

                Il y a toujours de « tout » partout, tout dépends des proportions et tout dépends de qui à la pouvoir, qui impose aux autres à leur corps défendant (ou pas).

                De ce que j’en sais, les tentatives de réforme de l’Islam ont échouées. Il n’y a pas eu l’équivalent de la sécularisation chez nous.

                Si on veut comprendre les mouvements collectifs d’une population, il faut en comprendre la psychologie collective, les éléments communs qui fondent la culture, l’histoire partagée, et ce en quoi ce groupe se distingue des autres.

                On peut le faire de différentes manières. Par les sondages, les stats, l’étude historique, par la discussion, le voyage, etc…

                Mais il n’en reste pas moins qu’actuellement, l’Islam est engagé dans (de mémoire, j’ai plus le chiffre exact) 70% des conflits de la planète.
                L’Islam est peut-être en paix en son sein (ce dont je doute mais bon), mais pas en ses zones de contact avec le reste du monde.

                Pour l’instant, selon les stats dont je dispose, c’est le monde occidental qui a le mieux réussit à minimiser la violence (si on prends par exemple le nombre d’homicides).

                Pour ma part, cela signifie qu’il est agressif (envers « nous » du moins en France). C’est ce que font les musulmans aujourd’hui de leur Islam : une arme. Qui se nourrit bien sûr de nos échecs, contradictions, hypocrisies, et agressions. Mais ça ne prouve qu’une chose : ils ne se sentent pas « nous ».

                Si vous voulez je vais le dire de manière plus nuancée : les courants agressifs au sein de l’Islam sont en train de prendre de l’ampleur et d’entraîner dans leur sillage ceux qui le sont moins.

                Et il y a des constantes qu’on observe chez eux (du moins ceux qui parlent le Français) : la culture de l’excuse, le ressentiment envers l’ancien colon, le complexe d’infériorité, l’agressivité, la susceptibilité, un contrôle social bien plus fort que chez nous, etc…

                Quand je dis constante, bien sûr, il y a des gens qui y échappent. Ne me dite pas « je connais des musulmans très calmes » ou ceci ou cela, je parles de tendances sociologiques … de moyennes si vous préférez pour parler plus prosaïquement.

                Je ne fais qu’un simple constat circonstanciel : l’Islam en France, ça ne donne rien de bon.

                Peut-être que ça se passe mieux aux USA parce qu’ils de culture communautariste et plus méritocratique (contrairement à nous qui aimons plus l’assistanat et le clientélisme) et qu’ils n’obligent pas les gens à se cottoyer contre leur volonté. Peut-être que c’est juste parce que c’est continent vide et qu’ils ne sont pas obligés de vivre entassés dans des villes très denses.
                Peut-être que c’est à cause de l’agressivité passive des français que les étranger ont interprétés comme du racisme alors qu’on ne l’est pas plus avec qu’eux qu’entre nous. Peut-être que c’est à cause du méchant état pas assez libéral qui empêche la résolution naturelle des conflits.

                A la rigueur, je m’en fiche. Le constat est que c’est un échec. Que l’immigration massive imposée ne produit pas de bon résultats ni pour les autochtones, ni pour les allochtones. L’homme pas interchangeable, déportable et mélangeable à volonté. Que ce soit à cause de la race, de la culture, de l’inné ou de l’acquis, des gènes, des mèmes, ou du climat (allez savoir ?), encore une fois, je m’en fiche, le constat est la.

                Le Coran, notamment le Coran médinois, la vie guerrière du prophète, les successions violentes des califes ne sont que la cerise sur le gâteau.

                Ici on a le pire de l’Islam, le « mac islam » une sorte d’Islam combiné avec la culture du fast food.

            2. ca-suffit

              J’ajoute. Que diriez-vous s’il survenait dans la partie occidentale de l’Amérique du Sud une résurgence des croyances et rites Incas, y compris sacrifices humains et autres petites joyeusetés?
              Vous iriez consulter les grimoires ou dénoncer la barbarie?
              Il n’y a aucune différence.

              1. Deres

                Les indiens pratiquent toujours localement leur religion d’origine, souvent adapté pour ressembler au catholicisme. Mais les joyeusetés ont disparu..

        2. René-Pierre Samary

          C’est quoi, « la nature de l’islam’ ? C’est la sunnisme, le wahhabisme, le chiisme, le soufisme ?
          L’islam n’est pas plus monolithique que ne l’est le christianisme ou le bouddhisme. Mais, pour des raisons que j’évoque dans une réponse au Docteur Slump, il faut voir l’islam avec les yeux d’Oriana Fallaci, la grande prêtresse de la « nature de l’islam ». « Au lieu de contribuer au progrès de l’humanité, les musulmans passent leur temps avec le derrière en l’air à prier cinq fois par jour. » Nul doute qu’avec de semblables analyses, Madame Fallaci n’ait contribué au progrès de l’humanité.

  5. bob razovski

    En réponse aux attentats du 13 novembre, la commission européenne souhaite interdire les armes semi-automatiques aux tireurs sportifs.

    Un amendement à la directive sur les armes à feu est en préparation.

    Bizarrement, dans ce cas là, le « padamalgam » ne fonctionne pas du tout.

      1. Peste et coryza

        Loi complétement débile, une fois de plus.
        Le traffic d’armes dans ce pays s’effectue par une voie hyper connue : les mecs des pays des balkans, qui ont encore de la famille au pays… ils partent l’été, ils reviennent avec des kalash dans le coffre, et les vendent.

        Mon dir lab en hongrie avait des caisses de grenades et de balles, et un vieux MP40, « parce que ça peut toujours servir ».
        Il était assez représentatif des vieux hongrois : ils stockent tout, car on a peur de manquer (vu qu’ils ont subi 50 ans de bisous communistes, on les comprend).
        Pour arrondir les fins de mois, on vend une partie du stock…

        Moralité : l’état français est l’ennemi des français, et ces derniers ne l’ont toujours pas compris.
        Pire, ils continuent de se réfugier entre ses petits bras musclés, alors qu’il n’ jamais été aussi faible.

        1. kekoresin

          Hum, les français stockent aussi pas mal. Dans nos campagnes, certains conservateurs ont des armes de la seconde guerre mondiale. Autre voie pour les armes non répertoriées, la gendarmerie!!! Les petites vieilles qui viennent au poste après le décès de leur mari avec plusieurs sacs de sports remplis d’armes anciennes mais bien fonctionnelles. « J’en fait quoi? – Posez ça là, on s’en occupe. – J’ai un truc à signer? – Meuh non on s’en charge! »
          Et hop, une petite revente aux collectionneurs. Les flics fréquentent les stands de tir, ainsi que les collectionneurs. Certes on est pas à des niveaux des entrées des pays de l’Est et la clientèle est plutôt pacifique, mais encore une fois, c’est toujours ceux qui ont la morve au nez qui prétendent t’apprendre à te moucher!

    1. Dr Slump

      Merde! Ca, ça me casse les pieds si ce genre de loi passe! Moi qui budgétait déjà l’achat d’une arme… Et pas question de passer par une racaille de banlieue pour en acquérir une!

      1. Caton

        Vu le gibier auquel vous pensez, prenez une Steyr Scout en 7mm-08 Remington. Ce n’est pas une arme semi-automatique, mais face à une AKM c’est suffisant, vous avez pratiquement 100 m de portée supplémentaire.

        1. Kazar

          Y’a quand même nettement moins cher.
          Par exemple, un sa VZ 58 coute moins de 500 euros et en plus, vous pouvez récupérer si besoin est les munitions de l’ennemi.
          Bon c’est vrai que c’est ne catégorie B, donc autorisation.

    2. kekoresin

      Comme il est bien expliqué dans un des liens proposé par le taulier, la dernière mesure confiscatoire des armes civiles date de 1939. La suite s’est très bien passée pour la France. Aujourd’hui, la nouvelle ligne Maginot est dans les têtes de moutons. La danse, le petite bière en terrasse, la fête à neuneu et les petites bougies Ikea vont certainement stopper les rafales de 7.62. La vidéo des « résistants » bouquets de fleurs à la main qui s’enfuient dans une ruée pathétique, piétinant femmes et enfants au moindre bruit de pétard en dit long sur la résilience de la populace face à un ennemi déterminé. Le gouvernement sabre le champagne de la victoire: les moutons sont maintenant à point pour l’asservissement. La quasi totalité du troupeau est favorable au désarmement massif et la privation de liberté!

      1. albundy17

        la biere en terrasse, la cible des fondus du 13 😀

        Une jeune s’est exprimée, j’ai trouvé ça pas mauvais:

        blogs.mediapart.fr/blog/sarah-roubato/201115/lettre-ma-generation-moi-je-nirai-pas-quen-terrasse

          1. Aloux

            Oui, jusqu’au couplet sur l’ultralibéralisme et l’hyperconsommation et le Nutella qui détruit la forêt amazonienne.

            Personne n’est parfait.

          2. René-Pierre Samary

            Pour pondre un tel recueil de platitudes, pas besoin de courage, et surtout pas d’intelligence. La jobardise ordinaire y suffit, et la charge émotive.
            Votre courageuse petite Sarah est pour les énergies renouvelables, contre les bombes, pour les éducateurs et les enseignants, contre le « néo-libéralisme », pour la mixité, contre le Nutella « qui détruit des milliers d’hectares de forêt et décime les populations amazonienne », etc.
            Bon, elle a l’excuse de la jeunesse…

            1. Beldchamps

              Courageuse et tellement cohérente, dénoncer la surconsommation quand on a fait le tour du monde, c’est beau ! Istanbul comme symbole de la mixité, je n’aurais pas parié dessus quand j’ai vu par moi-même il y a 10 ans.

  6. seldoon182

    Le terrorisme islamique fonctionne mieux que le chômage pour contrôler tous ces petites gentes. Des terroristes sans communication chiffré et se la pétant sur les RS qui passe entre les mailles du filet alors que la France à signé les Accords Lustres avec les USA ? Quel laxisme de la DGSI : http://www.france24.com/fr/20151117-drpp-note-alerte-groupe-preparation-gros-coups-paris-trafic-passeports-syriens

    Il y a plus de conspiration que de théorie conspirationniste.

  7. kekoresin

    Je viens de me réveillé après une grosse semaine passée sur mon canapé devant BaveFM, me nourrissant d’apéros et de croutons à l’ail. C’est donc les yeux envahis de croutes jaunâtres que je viens d’émerger dans un nouveau monde. George Orwell grandeur nature teinté de Brazil. L’ETAT était plébiscité par les créatures tremblantes. Les animaux parlant étaient dirigés par des fonctionnaires muets!

    Cet état brutal qui a laissé faire dans son propre intérêt est crédité d’un sans faute par la presse subordonnée aux chefs. Les militaires défilent dans la rue pour surveiller le troupeau à défaut de le défendre. Les militaires surveillent les quelques ilots de liberté sous prétexte de trouver les quelques brins d’ivraie dans les millions d’hectares de blé. La justice qui se montre implacable avec les commerçants de village vivant sous le seuil de pauvreté et si laxiste avec les tueurs en puissance. L’Etat qui envisage de punir celui qui ne chantera pas la Marseillaise comme il faut ou qui remet en cause le réchauffement climatique. Cet Etat voyou qui s’octroie des privilèges insensés et use de la corruption tout en cadenassant les citoyens pour qu’ils continuent à payer 80% du fruit de leur travail et faire en sorte que le manège tourne sans fin. Les portes de la bergerie ne s’ouvriront qu’aux jours d’élections pour que l’illusion du choix et donc de liberté fasse taire les moutons noirs qui remette en doute le fait que la démocratie française est une vaste escroquerie. Cela dit, les ovins ont encore le choix entre se faire zigouiller par les auxiliaires terroristes, ou mourir de faim et d’ennui sous l’aile étouffante de l’Etat. Au moins dans le premier cas, c’est plus rapide!

      1. DoS

        Ch’ai pas mais fait tourner !
        Ceci dit j’approuve ton réveil.
        Certes ça fait mal, mais au moins on peut traiter.
        Alors qu’un connard de politicien aveugle, sourd et muet, accessoirement communiste ne comprendra jamais le mal qu’il fait.

    1. Peste et coryza

      Ils ont aussi le choix de se battre….
      Mais comme il n’y a pas de Marksmanship en France chez les citoyens, ça peut très mal finir…

    2. Higgins

      J’aime bien la référence à Brazil. 1984 décrit une société hélas aboutie, pensée, structurée avec une seule finalité, le pouvoir du Parti. Je crois qu’Orwell aurait apprécié Brazil. La société qui y est dépeinte est moins le fruit d’une volonté sourde que de la bêtise, de la veulerie et de l’impéritie des gens de pouvoir. Comme le dit très bien Madelin, entre la connerie et le machiavélisme, privilégiez la connerie. Notre société évolue hélas selon ce schéma. Ce serait prêter trop d’intelligence à Normal 1er et ses séides de les croire capables d’un tel niveau de pensée. Par contre, ils sont les champions de l’opportunisme et n’ont aucun srcupule.

      1. kekoresin

        Bof, Normal 1er n’est pas le premier mais la continuité de Jacobins qui se succèdent. Barre à bâbord, barre à tribord, le navire vire, le bateau ivre, les marins en chient, certains meurent dans la cale, mais le caviar tombe toujours dans l’assiette des capitaines.

        Au fait, je peux emprunter la Ferrari de Robin cette semaine? Je n’ai pas envoyé mon quota de CO² !

        1. Higgins

          Elle est en révision. Désolé. Et puis, Mr Masters râle déjà pour Magnum. Par contre, si vous pouviez vous occuper de Zeus et Apollon le week-end prochain, ça m’arrangerait (une côte de bœuf de Kobe de 2kg par chien et par jour).

              1. Pheldge

                Ah, pourtant, je croyais que c’était la principale source de devises étrangères de ce paradis Terrestre qu’est la République Populaire Démocratique de Corée …

                1. Caton

                  Vous avez vu la taille du bébé communiste nord coréen ? Que de la peau des os et des slogans, y’a rien à bouffer, pas de quoi colmater une dent creuse en tout cas. Au kilo de viande c’est atrocement cher, et en plus l’arrière goût est désagréable au possible.
                  Non, le bébé communiste, c’est plus ce que c’était hélas.

  8. DoS

    Je voulais proférer un ensemble mots forts:
    Insolence, impétuosité, impertinence, ingratitude…etc

    Anal+ vous pendrait pour moins sur la place publique.

    Pourtant l’Etat nous aime….nous humilie, nous vole, nous écrase de lois et taxes, nous diminue sans cesse à des amalgames, des mots vident de sens.

    Pourtant le peuple continue d’y croire, et continue de voter.

    Pourtant des terroristes heureux d’avoir autant d’importance continuent leur vie, librement.

    Alors, pourquoi pas nous ? Libérons nous vite de ce piège.

  9. Moggio

    Cette citation d’un économiste historien de 1987 ( cafehayek.com/2015/11/quotation-of-the-day-1538.html ) : « [W]e do know something – at least abstractly – about the future. We know that other great crises will come. Whether they will be occasioned by foreign wars, economic collapse, or rampant terrorism, no one can predict with assurance. Yet in one form of another, great crises will surely come again… When they do, governments almost certainly will gain new powers over economic and social affairs… For those who cherish individual liberty and a free society, the prospect is deeply disheartening. »

  10. Bonsaï

    HS mais lié : Xavier Bertrand sur A2 y va de son couplet sur l’instauration d’une stricte laïcité en France. C’est peut-être bien là que réside une grande partie du problème : ce n’est pas en poussant la poussière sous le tapis qu’on fera le ménage !
    En voulant priver les gens de l’arsenal sémantique qui leur permettrait de décrypter la réalité, il les pousse encore plus avant dans l’impuissance.

    1. Bonsaï

      Sur « Medias, le mag », le même procédé d’effacement de la réalité est expliqué avec une effrayante désinvolture : sur la petite video où l’on voyait en boucle le chef du commando se vanter de ses méfaits, son visage est désormais flouté.
      On prend vraiment le citoyen pour un débile attardé…

  11. bousine

    Y-a tout de même un petit changement dans la com du gouvernement. C’est le mot guerre. Dans une guerre, il n’y a que deux camps. Et si t’es pas du côté du camp du bien, bah….

  12. Fifou

    La position de l’Etat n’est pas facile, il faut savoir relacher la bride pour qu’un petit attentat de temps en temps viennent remobiliser tout le monde et mettre fin a la contestation, mais en meme temps pas trop pour que ca ne mette pas l’economie du Pays a terre… Dur dur

  13. Peste et coryza

    Pour en revenir sur les posts de Yoananda :

    Ne croyez vous pas que c’est justement le mode sélection des élites, et du fonctionnement de la société en général, qui est la cause de nos problèmes ?

    Certes, on sélectionne surtout comme élite des sociopathes, mais aussi sur le QI… négativement corrélé à la violence.

    Le QI permet d’accumuler savoir, et richesses pour ceux qui ont la bosse du commerce…. mais il ne suffit pas.
    Prenons le cas de Rhodes, cité intellectuelle et commerçante très riche. Tout son savoir et son or ne l’a pas sauvée.
    Or c’est la violence qui permet de construire la société et de la faire durer. Une société de faibles finie envahie et détruite par des peuples plus agressifs.
    A ce que je sache, nos ancêtres ne manquaient pas de grands hommes, qui savaient cogner dur quand il le fallait.

    Il faut également rappeler que les lois des hommes ne sont pas :
    1 : de vrais lois.
    2 : ne sont pas universelle, mais adaptées pour un groupe.
    Par exemple,  » tu ne violeras pas une femme » signifie que tu ne violeras pas une femme de ta tribu, car cela :
    1 : nie la valeur de sélection des femmes.
    2 : déstabilise la tribu (acte d’hostilité contre une femme appartenant à la tribu).
    Mais ce n’est valable qu’au sein de la tribu !
    Au contraire, violer la femme d’une tribu ennemie n’est pas répréhensible : c’est même encouragé, dans le sens que c’est un « trophée » (ce qui a précédé les signes extérieurs de richesse), comme voler un ennemi, le tuer, le réduire en esclavage, s’emparer de ses biens, etc…
    L’épidémie de viols en Suède répond à cette logique (3eme pays en nombre de viols, 100% des coupables colorés, 90%,des victimes blanches) : ce ne sont pas des crimes, mais des prise de trophées.
    En effet, les femmes victimes appartiennent à une tribu (les suédois), les coupables à une autre tribu, qui se considère en guerre contre les suédois.
    Les suédois ne ripostant pas, pourquoi les violeurs se gêneraient ? Si des suédois retrouvaient leur caractère de vikings, je suis certain que les violeurs se calmeraient.

    Un somalien qui viole une femme en Somalie a une espérance de vie qui se mesure en jours… ici, il aura un stage de planche à voile.

    Les peuples agricoles noirs du sud du sahel vivaient (et continuent de vivre) dans la crainte des peuples de pasteurs nomades berbères et arabes du désert…
    D’un coté, des peuples d’agriculteurs sédentaires, vivant de leur production, ayant pour stratégie la lapinade (+ d’enfants => plus de bras pour travailler => plus de richesse => plus de pouvoir)
    Chez les pasteurs, le nombre est limité par les pâturages pour les ovins et les camelins. Pour compenser le nombre, les pasteurs ont développé la qualité : ils sont aussi guerriers, commerçants, savent tenir un double discours et mentir comme des arracheurs de dents… etc…
    La question est : sachant cela, pourquoi avoir importé ces gens chez nous ? Et qui, en plus, nous détestent pour des causes d’histoire coloniale ? Si immigrants il fallait accepter, mieux aurait valu des polonais, des baltes, et des russes !

    1. « L’épidémie de viols en Suède »
      Et encore un dégueulis. Rooooh.

      L’épidémie de viols en Suède est directement et presque totalement parfaitement liée à leur définition de viol, d’assaut sexuel, etc. Le problème en Suède est, encore une fois, directement lié à une multiplication des victimes par la loi.

      P&C, je vais le dire une fois : une proportion assez affolante de tes posts est composée de ce qu’on trouve de plus idiot sur internet, passé au shaker, sans aucune espèce de filtre, et remis à ta sauce. Plus des poncifs. Franchement, c’est pénible.

    2. Fifou

      Ahahahahahah Peste et Coryza, 100% aussi colores que Julian Assange et son « sexe par surprise » (considere comme une categorie de viol en Suede)?

    3. theo31

      « Tout son savoir et son or ne l’a pas sauvée. »

      Tu ne sais visiblement pas pourquoi cette cité a décliné à partir du II° siècle avant notre ère, la création du port franc de Délos en 166 a.C y étant pour quelque chose.

  14. Kloupa

    Ce qui est merveilleux, c’est que la cote de popularité de Hollande surfe sur le malheur du pays: les gens ne se posent apparemment jamais la question de savoir pourquoi nous en sommes arrivé là, ni si l’exécutif a bien fait tout ce qui était en son pouvoir pour ne pas y être. Encore quelques coups durs, et la réélection de 2017 semble assurée…

  15. Papy

    L’état n’a que faire de votre avis et de l’avis du 1% de questionneurs ….
    Seul l’avis des 99% autres compte et ils sont heureux de faire remonter la cote de hollande !
    Pensez donc l’état les préserve des gaz toxiques et des armes bactériologique (dixit manouel)
    Ils ne peuvent même pas critiquer le bazar qui aurait dû survenir dans les hôpitaux puisqu’ils étaient encore en exercice ! C’est fort ! Non ?
    Ils ne peuvent même pas critiquer les mauvais chiffres économiques qui ne manqueront d’arriver (qui seraient arrivés de toute façon) puisqu’on vous dit que les gens doivent avoir peur et surtout des centres commerciaux !
    Entre la tête de 1000 péquins et sa réélection, que choisit le politique ?

  16. fx

    Dans la catégorie « opportuniste-poids super lourd » je vous propose Fleur Pellerin, selon laquellel la culture, « arme de destruction massive contre l’obscurantisme », est « au centre de la riposte »…
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/11/22/97001-20151122FILWWW00122-attentats-la-culture-au-centre-de-la-riposte-pellerin.php
    http://www.lemonde.fr/attaques-a-paris/article/2015/11/21/fleur-pellerin-on-ne-va-pas-au-bataclan-pour-mourir_4814882_4809495.html
    Etonnant, non?

    1. Dr Slump

      Pleur Fellerin, cette grande figure de la résistance culturelle française… Epic lol!

      Cela dit, cette ridicule prétention gauchiste à incarner la « résistance » et son héritage, ça m’insupporte.

    1. « nous aussi nous devrions avoir honte, de ne pas nous redresser en colère, de nous laisser faire, de ne pas foutre nos prétendus dirigeants dehors à coups de pompe dans le cul »

      Les Régionales seront le prochain épisode de cette démission.

    1. Adrien

      Ça tombe bien, ils l’ont été. Comme Le Drian par exemple.

      (…) Il a en effet déclaré qu’il resterait ministre de la Défense « tant que le président de la République jugera que c’est nécessaire ». (…) Le ministre, tête de liste PS aux régionales le mois prochain en Bretagne, a évoqué une « situation exceptionnelle ». En cas de victoire aux élections des 6 et 13 décembre, (…) on gérera avec les compétences de mes vices-présidents je pense le mieux possible pour la Bretagne (…) »

Laisser un commentaire