France, décembre 2015 : une situation catastrophique

Même si notre président fait à peu près tout pour faire durer la stupeur des Français suite aux attentats du 13 novembre, la gravité de la situation économique commence malgré tout à percoler doucement dans les esprits. Il faut dire qu’encore une fois, les derniers chiffres du chômage sont particulièrement mauvais…

Et c’est avec des circonlocutions alambiquées que l’actuelle ministre du Chômage, Myriam El Khomri, a annoncé les dernières statistiques. Les chiffres venant bousculer avec une certaine vigueur tous les précédents records, on comprend qu’aussi à l’aise avec son maroquin qu’un poisson avec une bicyclette, la pauvrette ait déployé des trésors d’inventivité linguistique pour trouver matière à tempérer niaisement les statistiques en choisissant d’en appeler à la prudence.

el khomrigoleMalheureusement, cette prudence sera cependant délicate à faire valoir lorsqu’on commence à éplucher les données fournies par le ministère : 42.000 nouveaux demandeurs d’emploi, ce n’est pas franchement réjouissant.

Et même avec la plus grande des prudences, force est de constater que ce chiffre représente bien une quantité affolante de nouveaux chômeurs, la plus forte hausse depuis 2013, ce qui place le nombre total de personnes sans travail à un record historique, et ce, malgré les bidouilles incessantes des différents gouvernements et des différents ministres pour modifier les méthodes de calcul et les définitions de chômeurs. Autrement dit, même avec prudence, on assiste à la reprise de la tendance lourde du quinquennat hollandesque de destruction d’emplois. C’est bien un gros échec.

pole emploi a qui le tour

Au passage, on ne peut même pas s’empêcher de penser que la récente démission du précédent ministre, François Rebsamen, s’apparente à l’aune de ces chiffres pitoyables à une véritable désertion, le maroquin devenu patate chaude ayant été refilé à une pauvre stagiaire qui passait par là, rapidement bombardée cheffe à la place du partant pour couvrir ses arrières.

Cette impression est d’autant renforcée lorsqu’on se rend compte que ce sont maintenant les licenciements économiques qui tirent ces chiffres à la hausse. Concrètement, cela veut dire que ce ne sont pas des fins de contrats (CDD, intérimaires) qui viennent majoritairement grossir les rangs des chômeurs, mais les CDI. Ce n’est évidemment pas bon signe du tout. D’autant que les collectes de nouvelles offres par Pôle Emploi ne cessent de chuter.

Non seulement, la situation est bien plus mauvaise que ce qu’espéraient nos fins stratèges du gouvernement, mais tout indique qu’elle se dégradera encore les mois qui viennent (et difficile de voir dans les récentes annonces du président pédaloflambyste et son nouveau pacte de sécurité la moindre parcelle d’amélioration, les finances du pays déjà maltraitées étant maintenant complètement oubliées).

Epic Fail

Heureusement, pendant que nos politiciens s’agitent et se tordent les doigts en invocations inutiles, espérant sans doute appeler à eux les faveurs des dieux de l’emploi et relancer ainsi la machine économique, de son côté la machine administrative continue son âpre bataille contre les affres du chômage.

Dans une étude de la Direction de la recherche du ministère du Travail parue récemment et faisant justement le détail des différentes mesures mises en place, on découvre en effet, assez effaré, que pour l’année 2013 les différentes politiques de l’emploi (ou de non-emploi, devrait-on dire) ont coûté plus de 96 milliards d’euros.

Jolie somme, n’est-ce pas ? D’autant que ce chiffre posé, on ne peut s’empêcher de le diviser par le nombre estimé de chômeurs, disons 5 millions (ne chipotons pas). On constate que cette dépense revient à leur verser, l’année durant et directement, un montant d’environ 19500 euros, soit 1625€ par mois, net de toute ponction (l’argent provenant exclusivement d’une précédente ponction dans l’économie française, pas la peine de la retaxer).

Il n’y a pas besoin de gamberger beaucoup pour comprendre que cette somme serait probablement supérieure à la moyenne des versements effectivement distribués par les différents organismes. En somme, l’État pourrait nettement gagner en efficacité en ponctionnant strictement les mêmes sommes, mais en les distribuant directement aux demandeurs d’emploi sans s’embarrasser de toute l’infrastructure actuelle dont l’utilité, compte tenu des résultats obtenus, laisse très largement à désirer : le service rendu à la société ne serait pas plus mauvais, et il n’est même pas dit que la satisfaction globale des chômeurs serait moins bonne.

Shipment of fail !

Cette situation, franchement alarmante en France, ne doit cependant pas faire oublier que le reste du monde continue à tourner, lui. Malgré tout, il faut le dire vite, surtout actuellement où des signes quelque peu inquiétants s’accumulent.

Ainsi, l’indice Baltic Dry Index, un indice de prix pour le transport maritime de vrac sec (principalement de minerais, de charbon et de céréales) et plutôt bon indicateur de l’état général de l’économie, s’est effondré pour atteindre un niveau très bas.

Ainsi, les prix du pétrole continuent de flirter avec des niveaux qui n’ont plus été vus depuis janvier 2009 (42$ le baril). Si cela est plutôt providentiel pour l’économie française fort dépendante de ses importations, cela signifie surtout que la consommation mondiale est au plus bas. À vrai dire, le pétrole est actuellement en super-contango, c’est-à-dire que les acheteurs préfèrent avoir la livraison dans le futur plutôt qu’actuellement et payer les coûts de stockage et d’acheminement, ce qui est la marque assez claire d’une surproduction.

Ainsi, les autres matières premières suivent globalement les mêmes tendances que le pétrole, là encore marquant le signe clair que la fameuse reprise économique tant attendue et louangée par nos gouvernants n’en finit pas de ne pas arriver.

Enfin, le dollar continue de monter (le cours EUR/USD dégringole).

Ces différents éléments, tous déjà présents pendant les derniers mois de 2008, laissent penser que la situation économique est tout sauf saine et qu’en fait de reprise économique, on se dirige droit vers une récession carabinée. En clair, il semblerait bien que les six prochains mois seront agités.

Et je ne suis pas sûr que Hollande et sa fine équipe y soient préparés. Et je doute que l’état d’urgence suffise à détourner l’attention.

Ce pays est foutu.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires254

  1. Aristarkke

    Dans les entreprises, ce sont toujours les intérimaires non remplacés qui ouvrent le bal des chômeurs. Et si la situation desdites entreprises ne s’améliore pas, les CDI reçoivent leur invitation à aller danser ailleurs. Or d’ amélioration, beaucoup d’entreprises n’en voient ni la couleur ni même l’ ombre… Quant aux délais de paiement, ils sont de plus en plus explosés…

    1. Deres

      Je suis d’accord avec le calcul du coût mensuel par chômeur (que j’avais fait dans un commentaire ici même 😉 ) mais en fait la ruse, c’est qu’avec cet argent, l’Etat fait vivoter 5 millions de chômeurs et un bon million de fonctionnaires et personnel associatifs qui orbitent autour. Et comme le salaire moyen d’un fonctionnaire est de 2469 euros par mois avec de nombreux frais annexes, on comprend bien qu’une bonne moitié de la somme va s’évaporer en frais de fonctionnement administratif. De plus, cette somme correspond non aps à des versement mais juste à des déplacements comptable, de remboursements de charge par exemple. La logique est bien entendu qu’en faisant circuler l’argent en très grande quantité, les petits prélèvements effectués au passage ne se verront pas trop …

  2. Higgins

    Je viens de faire appel à des artisans pour un chantier. Aucun difficulté pour programmer ce dernier en janvier. Je ne les ai pas senti sous la vague comme c’est parfois le cas. Autre remarque, ils travaillent tous en solo ou avec au maximum deux employés.

    1. carpe diem

      je viens de voir mon voisin qui produit des kiwis :20% de moins de chiffre d’affaire par rapport à l’année dernière. Il a fait le marché de Rennes, les commerçants voient 50% de baisse. Il y a l’effet attentats, un moral au ras des chaussettes et le matraquage fiscal de fin d’année. Pour ma part, c’est 200 euros de plus sur la taxe d’habitation, une mutuelle qui augment de 14% (dont 7% de taxes) et quoi d’autre?

        1. Pheldge

          Ahhhh, c’est val Kiwi alow’ , espess de wassist ! 🙂 ( en guyanais dans le texte, et j’ai omis les « ka » et les « gien » , les « an nou » et autres formes pittoresques , pour la compréhension des non-initiés 😉 )
          A lire faune et tique, ment !

    2. Aristarkke

      Major, quand vous entrevoyez la complexité administrativo-sociale qu’il y a à utiliser les services d’un salarié, pour un patron de TPE, complexité à peine diminuée par rapport à celle régissant les plus grandes entreprises, il y a matière à réflexion avant de s’y coller… Et cela, c’est outre le risque économique…

  3. Aristarkke

    Ce doit être pour ce genre de situation (decrite dans le dernier paragraphe avant l’ exorde de rigueur) qu’il est déjà évoqué mezzo voce mais de façon insistante, à de futures prolongations exceptionnelles permanentes de l’ état d’ urgence…

      1. Aristarkke

        Par exemple, d’ autant que cela permettra d’affirmer (sans rire) que cet état d’ urgence est efficace et doit donc être d’ autant plus prolongé

        1. Kazar

          Pas besoin, Valls l’a déjà annoncé aujourd’hui : « a déclaré mardi qu’il ne fallait pas « écarter », « en fonction de la menace », la « possibilité » d’une prolongation de l’état d’urgence après le 26 février.

        1. Jeans82

          Cela fait partie d’un plan
          Ils ont peut être prévus de le maintenir jusqu’en mai 2017 ! C’est pour aider les électeurs à faire le bon choix. Le vote pour parti unique qui sera le seul autorisé à se présenter : LE NOUVEAU PARTI SOCIALISTE DES 13 REPUBLIQUES REGIONALES représenté par François 1er Du Flan tout mou.

  4. Juju

    L’amélioration ne se trouve que dans les journaux mainstreams.

    Bientôt un état d’urgence économique?On va encore attendre la fin de la COP21, puis « l’assouplissement » de l’UE, fin d’année on va rincer le marché action pour un début d’année en fanfare 😀

    Entre la réquisition pour renflouement qui nous attend, et la participation à l’effort de guerre on va bien rigoler…

      1. Deres

        La hausse des taux aux USA risque de faire contagion chez nous avec intervention renforcé de la BCE. Bien malin qui sait quand le barrage de la BCE cédera. Ce sera probablement brutal et les taux des PIGS plus le notre s’envoleront alors explosant tous les budgets prévisionnels. L’euro s’effondrera au passage nous appauvrissant largement. Les pulsions de sortie de l’euro seront alors irrésistibles.

        1. Deres

          A noter que dans sa stratégie de piquage des idées à ses opposants, en cas de problème, Flamby est tout à fait capable de nous sortir de l’euro en catastrophe juste avant les élections de 2017 si il est vraiment désespérer de se faire réélire …

            1. Deres

              Sa promesse a été tenu en septembre et plusieurs fois pour les moins de 25 ans en catégorie A l’année dernière. Il suffit donc de bien borner à postériori le sens de sa promesse pour que cela fonctionne. ce ne serait aps la première fois qu’il le fait. la plupart de ses lois cosmétiques ne faisant qu’augmenter des impôts ont été rebaptiser « grande réforme de … » et associer à une de ses mirifiques promesses …

      2. Deres

        Soit-dit en passant, une chyprade ou une dévaluation, c’est un peu pareil. Dans un cas, on te pique ton argent pour rembourser une dette, dans l’autre, on dévalue ton argent pour dévaluer d’autant une dette. La ruse c’est que comme la France émet aussi des dettes indexés sur l’inflation, une dévaluation sera sans effet sur celles-ci.

  5. hop hup

    Manuel Valls aux touristes: « venez à Paris » et « consommez »

    Le Premier ministre français Manuel Valls a exhorté mardi les touristes à venir à Paris pour contribuer, en cette période de fêtes de fin d’année, à l’activité économique d’un secteur qui se dit affecté par les attentats terroristes.

    si il croit quand disant ce genre de chose ça va sauver la saison touristique il se trompe.

    la fin de saison touristique et celle de l’année prochaine est morte

    1. Calvin

      Tu dis des bêtises : en ce moment, les touristes se pressent à Paris et même Saint-Denis.
      Presque 160 nations représentées !
      De l’argent va couler à flot….

      1. petit-chat

        Ça va sûrement payer le coût de Flop21 !
        Et combler aussi le manque à gagner de tous les commerçants, artisans et entreprises qui ont pu apprécier les mesures « sécuritaires » prises à cette occasion (mais après, les gens peuvent crever, désarmés, on s’en fout)

        1. Deres

          Le chiffre d’affaire des artisanes monte en flèche !
          Avec cette FLOP21, on se rend compte que nous sommes vraiment soumis au bon vouloir du Prince. Il peut faire vraiment n’importe quoi si c’est son bon vouloir. le coup du blocage des routes et leur privatisation avec demande de rester chez soi est quand même une flagrante atteinte à la liberté de déplacement des français.

          1. Aristarkke

            Pour être honnête, circuler hier en IDF Sud et Est était plutôt un plaisir rare. Du monde certes mais surtout une absence très sensible des camions long-courrier dans le trafic qui en restait bien fluide… En revanche, ce matin…

            1. Deres

              Il a été expliqué ici même que c’était car la région était ceinturé de barrage filtrant empêchant d’y accéder. Le poisson rouge trouve qu’il est libre dans son aquarium …

        1. Pheldge

          Depuis Internet et toussa, ça a bien perdu … enfin, le temps que les touristes s’en aperçoivent. Le quartier des Halles a gagné en diversitude …;)

          1. Pheldge

            Ah les filles de la rue St Denis, et de la rue de la Grande Truanderie …
            H’y suis repassé en avril dernier, y’a plus rien, même les sex-shops ont disparu : j’avais mes repères, ils ont disparu.
            Quand on disait qu’Internet allait détruire d’honnêtes emplois artisanaux, désormais le proxo se fait rare …
            Certains ont du se reconvertir, d’autres se sont exilés sous les tropiques 😉 Pourquoi l’état n’a-t-il rien fait ? Résultat, nos politiciens vont s’encanailler dans les bordels en Belgique, et nos footeux , en Allemagne ! Et après on se plaint du déficit et de la faiblesse du PIB ? 😀

    2. Deres

      Venez dans notre beau pays pendant l’état d’urgence ! Tourisme par deux uniquement les rassemblements étant interdits … Vous pourrez être mis en prison sans intervention d’un juge si vous êtes pris dans une rafle surprise ! Expérience originale garantie !

  6. Martin T

    Outre la nette détérioration des indices de transports tel que le Baltic Dry Index, et la continuation du « démâtage » des commodités, on pourra également s’intéresser à la très claire dégradation du segment High Yield obligataire américain. Ainsi, on notera l’augmentation des échecs de placement de dette dite « junk » pour financer les LBOs (Leverage Buy Outs), la chute importante des émissions primaires du segment noté CCC du marché « Haut Rendement » (HY) et le début d’un resserrement des conditions financières (cf dernier Senior Loan Officer Lending survey de la Fed – http://www.federalreserve.gov/BoardDocs/snloansurvey/201511/default.htm). Cela entraîne mécaniquement un ralentissement significatif des rachats d’actions. On notera qu’une grande partie de la performance du S&P 500 de ces dernières années provient de l’expansion de « multiples » via ces dits rachats d’actions financés par l’émission de dette. D’autre part, il y a également une nette détérioration des « earnings ». Bref, nous arrivons très clairement vers la fin du cycle de crédit, ce qui laisse augurer de grosses secousses à venir sur le crédit (dans le segment haut rendement, en particulier le secteur de l’énergie a déjà bien morflé suite à l’effondrement des prix du pétrole) mais également par contagion sur les marché actions. Bref, il est encore temps de fermer les écoutilles, parce que ça va tanguer sévère en 2016…

  7. yoananda

    « 96 milliards d’euros » : vous oubliez une chose. Ils servent à payer des fonctionnaires qui font semblant d’aider les chômeurs, et qui donc, ne sont pas chômeurs eux-même !!!

      1. Charles

        Pour la première fois de ma vie j’ai rencontré Pôle Emploi, c’est pire que dans vos cauchemars, une incompétence de très haute compétition.
        Personne ne sait répondre à aucune question et lorsque il y a un début de réponse, tout le monde se contredit.
        Tout à l’heure je les appelle, on me répond que les ordinateurs ayant un problème, on ne peut pas répondre à ma question (que je n’avais pas encore posé) et on me raccroche au nez.

        Inoubliable…

        1. theo31

          J’ai eu affaire à eux il y a quelques années. j’ai vite compris qu’il ne fallait pas compter sur eux. Ils ne m’ont jamais proposé la moindre offre d’emploi. Je ne devais pas parler le français le jour où le type s’est trompé de touche pour m’inscrire à un atelier et le jour où ledit atelier (création d’entreprises) eut lieu, les intervenants ont annoncé ne rien savoir sur certains sujets.

      1. Aristarkke

        C’est le salaire moyen grançais… C’est vraiment le cas de dire que la suppression de toutes ces aides remettrait beaucoup d’argent disponible pour des utilisations plus efficaces…

  8. Bonsaï

    Allons, vous n’êtes pas bon Prince ! L’élite mondiale vient à genoux se prosterner devant Président, coucher et manger dans ses châteaux, paralyser la vie locale et vous persistez à ronchonner ?
    Non sérieusement, ce qui bloque un peu, voire beaucoup la reprise c’est la multitude des fonctionnaires qu’il faut d’abord occuper. Et pour ce faire, il convient d’édicter des lois, des règlements, des décrets et autres amendements.
    Et même si je ne suis pas favorable à un libéralisme complètement débridé du style Far-West avant l’invention de la locomotive, je pense qu’il serait sage de laisser quelques marges d’initiative au peuple.
    Avant que celui-ci ne se décide à reprendre les choses en main de facto !

  9. Pat

    « l’argent provenant exclusivement d’une précédente ponction dans l’économie française, pas la peine de la retaxer » : ça va pas, non ? Taxation et retaxation sont les deux mamelles de notre « économie ».

    1. jeans82

      La taxation et la retaxation….. comme la CSG non deductible qui vous autorise a payer de l impot sur la taxe qu on vous a ponctionné. Ou les dons aux descendant au delà du plafond accordé sans impots.

      1. Vodkaman

        Justement, ce n’est pas assez, il y a une part déductible, ce qui constitue un avantage par rapport à ceux qui ne payent pas d’impôt et qui ne peuvent donc pas en profiter…
        J’ai juste eu envie de commettre un Eckerticide ce jour là.

  10. Gerldam

    Si on veut être un tant soit peu positif, on doit se dire que les entrepreneurs français, qui trainent aux pieds le boulet de notre administration à la fois pléthorique et débile, devraient devenir des supermen dès qu’on leur aura ôté ce ou plutôt ces nombreux boulets qu’ils trainent en permanence.

  11. yoananda

    L’analyse économique finale est un peu courte (pas fausse mais courte). Vous mélangez la situation mondiale et française.

    En principe, la baisse de l’Euro et du pétrole sont censés améliorer notre compétitivité, et c’est probablement le cas même si l’économie mondiale ne va pas bien. Je ne sais pas si l’Allemagne en profite, mais cela signifie que même avec des conditions relativement favorables, le chômage ne diminue pas. Ce qui montre que c’est bien la politique désastreuse du pédalomane qui est en cause.

    Il me semble (mais je n’ai pas vérifié) que le PIB mondial croit. Ce qui pourrait expliquer le Dry Baltic Index, c’est le marasme en Europe qui par contagion provoque un ralentissement en Chine. On peut rajouter aussi la situation paradoxale aux USA (on oublie les chiffres du chômage totalement bidon chez eux) : leur PIB monte, par contre, la consommation s’effondre car c’est uniquement le top 20% qui en profite. Ce qui colle avec un PIB mondial qui monte, mais un DBI qui diminue.

    Je suis l’économie d’un oeil, je n’ai pas les derniers chiffres.

    1. dede

      « En principe, la baisse de l’Euro et du pétrole sont censés améliorer notre compétitivité »

      Non, la baisse du petrole, cest pour tout le monde et n’a donc aucune influence sur la competitivite.
      La baisse de l’euro permet a quelques entreprises exportatrices de diminuer certains couts et donc, en theorie, leurs prix a l’international mais si c’est pour se faire squizzer a la prochaine hausse, elles devraient plutot en profiter pour ameliorer un peu leur marge : rien a voir avec la competitivite qui doit etre structurelle. Le mythe mercantiliste de la monnaie faible pour ameliorer la competitivite a la peau dure (et curieusement, les europeens les plus mercantilistes que sont les allemands n’y croient pas).

        1. Deres

          Et encore moins pour nous par rapport à d’autre car notre électricité est à 80% nucléaire et que son usage est plus important également, pour le chauffage par exemple.

          1. gameover

            … sauf que les taxes sur les carburants étant fixes et avec un prix du pétrole divisé par presque 3 en dollars, on aurait dû retrouver 10Mds dans l’économie en pouvoir d’achat et on en a que 3Mds… manque 7Mds par an.

            1. Aristarkke

              L’ euro a aussi été deprecié par rapport au dollar, ce qui amenuise l’ effet de la baisse. Et n’oublions pas aussi que les taxes « fixes » augmentent subrepticement un ou deux centimes par ci ou par là…

      1. bob razovski

        « curieusement, les europeens les plus mercantilistes que sont les allemands n’y croient pas »

        Normal, quand on produit, on est amené à acheter des matières premières qui ne sont pas forcément toutes en zone euro.

        Mais la france semble avoir tiré un trait sur le côté industriel de la chose pour ne se concentrer que sur le secteur du tourisme.

    2. « Vous mélangez la situation mondiale et française »
      La dyslecture a frappé.

      Je pars du constat d’une situation française aggravée, je note que les indicateurs économiques mondiaux sont très mauvais et j’en arrive à la conclusion, assez conservatrice, que les problèmes français seront décuplés si la situation économique mondiale devait dévisser. Et ne prenez pas les chiffres de PIB qui ne veulent rien dire : la reconstruction afférente à une guerre fait augmenter le PIB par exemple. Les dépenses publiques (via dettes) augmentent le PIB. C’est complètement artificiel.

      (et puis c’est BDI, pas DBI)

      1. yoananda

        Comme l’a justement fait remarquer dede, je me suis planté sur l’impact du prix pétrolier (vieux réflexe picquiste) qui, même s’il est plus bas, l’est pour tout le monde.

        Il ne reste donc que la baisse de l’euro qui va favoriser nos exportations hors de l’euro, et un peu notre tourisme (si tant es que ça compense les effets des attentats). Mais vu le poids du militaire dans nos exportations, pas sûr que tout ça change grand chose.
        Bref, impact assez mineur à mon avis même sans calcul détaillé.

        Donc pas de dyslecture, j’avais bien compris ce que vous vouliez dire, mais raisonnement hâtif de ma part.

        1. Bernard

          J’imagine que la baisse du pétrole améliore plus la situation catastrophique de notre balance commerciale que la vente de navions par Guimauve le Conquérant garantie par la COFACE.

          1. Aristarkke

            Sûrement mais comme cette amélioration provient entièrement d’une cause externe à la Grance, ce n’est qu’un heureux palier dans la dégringolade et non pas la base de départ vers de nouveaux lendemains enchanteurs… Dès que la situation géopolitique permettra aux producteurs de revoir leurs prix a la hausse, nous serons une nouvelle fois bien dépourvus. 😥

            1. gameover

              Géopolitique j’ai un gros doute : fut un temps une toute petite tension c’était $20 de plus voire le doublement du prix du baril.
              Là c’est carrément le bordel complet sur toute la zone MO avec même des terroristes vers le canal de Suez (avion russe abattu dans le Sinaï) et on est à $40…

              1. Deres

                Les USA sont devenus auto-suffisants et la demande chinoise est en chute libre. Comme ce sont les deux plus gros consommateur, la demande globale est très faible alors que l’offre se porte bien.

      2. Deres

        De par son économie largement administré et munie de multiples amortisseurs, l’économie française est toujours en retard par rapport aux cycles de l’économie mondiale. Les idiots se vantent que notre économie soit plus résiliente, mais bon, résister à la croissance n’est pas vraiment une bonne chose … Donc notre croissance atone actuelle correspond encore au petit retour de croissance du début d’année dans le reste de l’Europe. Donc dans six mois, on va ressentir la baisse qui frappe actuellement nos voisins.

    3. theo31

      « la baisse de l’Euro et du pétrole sont censés améliorer notre compétitivité »

      Ca fonctionnerait à une seule condition : en finir avec le socialisme. Pendant 50 ans le pétrole a coûté queudalle et ça n’a jamais permis à l’URSS de devenir un pays riche. A l’inverse, le pétrole cher n’a jamais empêché la Suisse d’être prospère.

      1. yoananda

        Le pétrole Russe est sensiblement plus cher à extraire que la moyenne. Il ne coûte pas « queudalle » chez eux. C’est ce différentiel, plus Tchernobyl, plus le soviétisme (et ses conséquences sur la natalité, comme l’a analysé Todd) en effet qui ont vraisemblablement conduit à leur effondrement dans les années 90.

        1. theo31

          Quand ça coûte trop cher à extraire, on achète à l’étranger. Avant 1973, c’était deux dollars 50 le baril. Pis le Goulag fournissait la main-d’oeuvre gratuite.

  12. Le Gnôme

    Si ces 96 myards n’avaient pas été ponctionnés, ils seraient en partie dans l’économie, et il y aurait un peu moins de chômeurs. Mais faire comprendre ça à un ponctionnaire, c’est mission impossible et je ne ressemble pas à Tom Cruise (sauf pour la taille, peut être).

  13. dede

    « sans s’embarrasser de toute l’infrastructure actuelle »
    Vous voulez la mettre au chomage, l’infrastructure? On voit bien la le neoliberal qui se cache en vous!

    « quinquennat hollandesque de destruction d’emplois »
    Vous n’allez quand meme pas lui mettre cette responsabilite sur le dos, si? Jusqu’a preuve du contraire, ce sont les patrons qui licencient ou refusent d’embaucher.

    « Enfin, le dollar continue de monter (le cours EUR/USD dégringole) »
    Et c’est bon pour la competitivite, non?

    Desole, je me sens une ame de troll aujourd’hui. Sans rancune.

    1. petit-chat

      ‘tain, c’est vrai ! Salauds de patrons qui ne font pas du social, alors que c’est leur mission première.
      Savez-vous la souffrance d’un chef d’entreprise contraint de licencier pour, justement, sauvegarder quelques emplois malgré l’État ?
      Bon, j’imagine que c’était humoristique…

    2. Calvin

      Peu importe les marges ou la demande.
      La seule fonction d’un patron est d’embaucher.
      La seule utilité d’une entreprise n’est pas de produire mais de payer des gens.

        1. Val

          @Pat , a t il aussi compris que dans tout ce barnum , son rôle à lui c’est au choix : ravi de la crèche ou idiot utile ? Courage les fêtes de famille approchent …. :-O

          1. Pat

            Toute sa vie employé de banque (de la même), il n’a pas la moindre idée du fonctionnement d’une entreprise, de la vie d’un entrepreneur, des multiples avantages et services dont bénéficient en comparaison les employés. En bref quasiment une vie de fonctionnaire…

    3. bibi

      L’infrastructure actuelle on la paye à nous compliquer la vie (pour rester poli) donc oui elle serait mieux au chômage avec 70% de leur salaire net. Vu la qualité de nos agents public dont on nous rabats les oreilles gageons qu’ils seront capable de trouver facilement du travail dans le secteur privé et le cas échéant pourraient se transformer en gentil patron embauchant plein de gens à perte.

      Vous avez raison il ne faut pas mettre la hausse du chômage sur les épaules du pauvre Hollande et de sa politique économique qui est identique à celle des 40 dernières années plus de dépense plus d’impôts.
      En fait le chômage c’est la faute des chômeurs qui ne travaillent pas, si ils ne trouvent pas d’emplois salariés ils n’ont qu’à faire patron pour avoir le plaisir de se confronter à la bête froide.

      Les concurrents principaux des producteurs français ne sont pas en zone dollar mais en zone euro, et la baisse du dollar renchéris nos importations hors zone euro ce qui est un véritable problème pour beaucoup de particuliers et d’entreprises.

      1. jeans82

        C est vrai que François le Mou n est en rien responsable de la situation économique.

        Lorsque il joue au youyou avec les impôts c’est pour stimuler les nerfs des entrepreneurs et voir sil sont assez joueurs pour anticiper les prochaines hausses.
        Lorsque qu il distribu des aides inutiles aux grandes entreprises multinationales qui optimisent leurs impôts pour ne rien payer en France plutot que d aider les pme et tpe qui en ont plus besoins pour embaucher ce n’est pas réfléchi.
        Les réductions du train de vie de l etat pour reduire la presdion fiscale ce n est pas de son ressort.
        En fait on c est trompe ! François le mou n est le président résidant a l élysé mais juste le concierge.

        1. jeans82

          A la décharge de Flamby il faut avouer que son prédécesseur, le petit Nicolas quoi de de droite, lui a bien miné le terrain. Il a lui aussi participer au jeu du « je jette de l’argent en l’air et l’économie va repartir toute seule » et tel le messie il a multiplié les milliards de déficits.

  14. Caton

    Le Baltic Dry Index est un indicateur du prix des vraquiers, mais une partie croissante du fret est en containers. Un indicateurs majeur, le CCFI (China Containerized Freight Index), permet de suivre le coût du transport en containers entre la Chine et le reste du monde, et donne une bonne idée du volume d’importations et donc de la santé de l’économie. Le SCFI (Shanghai Containerised Freight Index), qui s’intéresse au trafic depuis et vers le seul port de Shangai, s’est avéré moins global et semble surtout refléter le commerce de biens de consommation.
    Que constate-t-on sur ces deux indicateurs? Une baisse dramatique (40%) du CCFI depuis février, une baisse tout aussi dramatique du SCFI avec une remontée très nette du transport vers l’Europe cette semaine — juste à temps pour remplir les magasins pour Noël.
    Liens à suivre pour les indicateurs.
    .

    1. gameover

      Merci d’aborder ce sujet Caton.
      Ces indicateurs sur les vraquiers ou les containers sont à prendre avec des pincettes car comme tout prix ils reflètent certes un déséquilibre entre l’offre et la demande mais ils sont surtout contracycliques car quand il y a pénurie de navires il faut de 3 à 5 ans pour la combler et il s’avère bien souvent que tous les navires arrivent en même temps sur le marché… et souvent à un moment où le besoin s’est évanoui et il y a alors excès. L’offre est fortement inélastique. Même le marché des matières premières n’a pas cette latence.
      Le comportement rappelle plus celui du marché de l’énergie où les investissements se font sur période longue. Ainsi le BDI a été multiplié par 7 entre 2004 et 2008… et là il est simplement redescendu sur ses niveaux précédents de 2002 que l’on pourrait qualifier de « normal » donc y a pas à paniquer et le nombre de navires en fonction est supérieur à ce qu’il était en 2004. Il faut même voir que si l’indice baisse ça peut être aussi à cause de la taille des navires qui a fortement augmenté et donc leurs coûts d’exploitation a diminué, qui plus est avec un coût du pétrole divisé par 3 par rapport au sommet de 2008.

      Lors de la reprise en 2009-2010 beaucoup se sont plantés car le BDI n’a pas bougé : les nouveaux navires arrivaient sur le marché et il n’y avait donc pas de tension sur les prix avec pourtant un tonnage qui repartait à la hausse.

      Autre défaut de ces indicateurs, ils sont établis par des courtiers (et non par l’offre et la demande) et uniquement sur, en général, une vingtaine de routes maritimes.
      Comme a dit je ne sais plus qui, le transport maritime c’est un marché public avec un monopole.

      Perso pour les containers j’utilise le HARPEX.

    2. Popeye

      Les embarquements d’aujourd’hui, c’est trop tard pour le gros de Noël. Croyez-moi – je travaille dans l’import au profit de la grande distribution – , les jouets de la grande distribution arrivent en France en août voire septembre pour être dans les magasins début novembre.
      Ce qui m’a frappé cette année, c’est que nous n’avons eu AUCUN retard, absolument aucun, sur les opérations jouets. Autrement dit, les fabricants en Chine avaient de la place sur leurs lignes de production, leurs services qualité n’étaient pas à la rue pour régler les problèmes de mise en conformité et pour finir il y avait de la place sur les bateaux pour embarquer. Donc soit tout le monde a investi et toutes les capacités nouvelles de ces différents acteurs ont été livrées en même temps. Soit les capacités n’ont pas changé mais c’est la charge qui a diminué.
      Un indice : sur un segment que je suis en particulier, la valeur d’achat en USD 2015 VS valeur achat en USD 2014 affiche un royal moins 35%. Je sais, un échantillon unique n’est pas représentatif d’un ensemble. M’enfin quand même.

  15. Duff

    La parité euro dollar ne veut pas dire grand chose : On sait que cette semaine super Mario va faire tourner les rotatives à plein régime tandis qu’on attend (depuis 3 ans au moins!) que la FED remonte ses taux. Dans ce cadre on comprend la remontée du dollar qui n’est pas énorme non plus. La France est surtout le seul pays européen où le chômage ne baisse pas, au contraire. Si c’était la seule singularité… Dieu merci Valls a annoncé ce matin que l’état d’urgence pourrait être prolongé, c’est bien pratique pour interdire toute manifestation n’allant pas dans le sens du vidensemble, vivrensemble… Il nous manque plus après le pacte de sécurité, un « choc de sécurité » bien autoritaire comme une gauche bien sectaire sait le faire quelle elle voit le réel et le sol se défiler..

      1. Vodkaman

        …de même que devant les DAB à l’heure du bank run. JVP, la pastèque du Luxembourg (le palais, pas le pays) doit savoir des trucs, il est favorable à sa prolongation de 6 mois.

      1. Pat

        Si la Fed remonte effectivement ses taux, on dépassera probablement la parité (un dollar vaudra plus qu’un euro). Mais elle va encore trouver que c’est tôt pour ressérer l’étau des taux.

  16. hop hup

    Attentats : Le coût des mesures de sécurité post- réévalué à 815 millions d’euros

    Les crédits alloués aux mesures de sécurité annoncées après les attentats du 13 novembre atteindront au total 815 millions d’euros en 2016, a-t-on appris lundi auprès du ministère des Finances.

    ça risque de gonfler la note,vue la boulimie gargantuesque ultra sécuritaire de nos politicards.

    1. Deres

      Cela ne fait que 35.8% d’erreur dans l’estimation. Ce n’est aps comme si un ministre devait savoir maîtriser les additions. Il a un cabinet pour cela … Je parie que d’ici la fin de l’état d’urgence, la note aura dépasser les deux milliards.

        1. Deres

          Le déficit de l’état est de près de 7 milliards par mois soit 220 milliards par jour. La dépense est de l’ordre de 80 milliards par mois et de presque 3 milliards par jour.

  17. Olivier R

    Le mythe de la baisse de l’euro qui aide la compétitivité c’est quand même quelque chose, la concurrence des entreprises français est avant tout européenne donc sans effet change et aujourd’hui une bonne part de nos entreprises achètent en dollars leurs matières premières et vendent en euros leurs produits finis… la baisse de l’euro dans ce cas là… elle fait très mal au cul!

  18. Kazar

    Mais non, tout va bien, d’ailleurs nos politiciens regorgent d’idées : par exemple, puisque l’État n’est plus en mesure d’assurer la sécurité des citoyens, un député LR propose d’armer les citoyens…enfin, presque, juste les députés, pas vous et moi, non mais des fois. C’est dire si ils ont peur que le peuple ne se révolte. Et ce n’est pas une plaisanterie, il s’agit d’une proposition faite par Philippe Meunier, député LR.
    Pendant ce temps, Gattaz nous explique une fois de plus qu’avec le FN, ce sera la catastrophe économique (pas comme maintenant donc où le pays croule sous les excédents budgétaires, et où le chômage est inexistant), un collectif de 382 artistes inconnus écrit une lettre à MLP dans Libération (et en fouillant, on constate que ces illustres inconnus sont quasi tous financés par l’argent public…), et enfin et surtout,

    deux crétins gauchistes, Thomas Guénolé et un avocat du Barreau de Paris, j’ai honte, vont demander au Conseil d’État l’annulation des prochaines élections, pour des raison de « valeur » et de « morale », et non pour éviter au PS de se prendre une branlée, non, non !!!

    Décidément, CPEF.

    1. Le Gnôme

      Bof, le programme économique de MLP n’a rien à envier avec celui de Mélanchon. Le Front National a remplacé le PCF avec des propositions plus délirantes les unes que les autres.

      1. Caton

        D’un autre côté, le programme économique du FN n’est que marginalement plus foutraque que les actions du gouvernement actuel. Dans l’ensemble, le FN est devenu un parti mainstream.

      2. Kazar

        Aucun argument dans votre post.
        J’attendais au moins la retraite à 60 ans (mais cela existe déjà largement, comme une simple recherche dans Google pourrait vous le démontrer)…
        EN réalité, vous vous contentez de reprendre un discours convenu, comme Gattaz, pour scander « ce sera une catastrophe », c’est ridicule et pitoyable.
        J’ai lu le programme du FN, et même si je ne suis pas d’accord sur toutes les mesures, de nombreuses sont juste du bons sens comme la protection des entreprises nationales via des mesures pratiquées depuis des dizaines d’années par les USA.

          1. Kazar

            Merci GO, je l’attendais !
            Réponse : « nous créerons très rapidement après l’élection une exonération de 200 euros sur les charges sociales pour tous les salaires inférieurs à 1,4 fois le SMIC, soit environ 1500 euros nets par mois, ce qui signifiera une hausse immédiate de 200 euros des salaires concernés ».
            L’idée de faire en sorte que l’État ponctionne moins pour laisser le salarié décider ce qu’il fera de son pouvoir d’achat supplémentaire devrait te convenir, non ?

            1. gameover

              Donc je suppose que ça concerne les charges salariales vu que les patronales sont déjà à zéro pour les bas salaires.
              … et comment tu équilibres ce cadeau ? Qui va payer l’assurance santé des bas salaires ?

                  1. Kazar

                    Jamais content !!!Le programme du FN prévoit aussi d’économiser 40 milliards sur l’immigration, j’en déduis que ça laisse un peu de marge …
                    Ce chiffre n’est pas une idiotie, je te conseille la lecture du livre de Gérard Pince « les Français ruinés par l’immigration » qui aboutit à ce résultat (il appuie son chiffrage sur les chiffres de l’INSEE).

                    1. gameover

                      Donc Kazar c’est juste une distribution de pognon et encore une relance par la demande et ça fait 35 ans que l’on sait que ça ne marche pas.
                      Tu vas mettre à la charge du peu qui travaillent le coût de la santé de ceux qui gagnent peu. Est- ce que ça va permettre d’embaucher ? Bah non puisque le coût du travail sera le même.
                      Economiser 40Mds sur l’immigration ? Tu en verras le résultat quand ? dans 20 ans, 30 ans, 40 ans ?

            2. Vodkaman

              Super kazar….
              quelques questions :

              – comment gérez vous les gens qui sont à 200 € au dessus du smic et qui vont voir leur salaire rattrapé par ceux qui étaient jusque là au SMIC ? faut aussi les augmenter pour conserver l’écart soit du à l’ancienneté, une meilleure qualification, un poste d’encadrement ou bien on se rapproche d’une égalité parfaite où tout le monde gagne la même chose que sont voisin, sans tenir compte de ses compétences ?
              – ne risquez vous pas d’accentuer le plafond de verre actuel qui fait que la majorité des salariés ne peuvent que difficilement gagner plus que le plafond égal à la fin des exonérations et allègements de charges sur les bas salaires ?

              je suis impatient de vos éclaircissements.

              1. Calvin

                Kazar va demander des explications à Chauprade.
                Ah bah nan… S’plus possible…

                @Vodkaman
                Le FN est aussi constructiviste que les autres, mais au pouvoir, ils vont dire : « on va faire un truc qui n’a jamais été essayé, non, jamais, du tout. »

                1. Vodkaman

                  Sur le coté constructiviste/ collectiviste, oui je sais.

                  Mes questions visaient à pointer l’impasse de cette promesse (ou alors je suis trop con pour avoir trouvé la réponse- en temps normal, mon QI est globalement équivalent à celui de ma température anale, mais après ce que je viens de me prendre en impôts et taxes festives , je me rapproche de Hawking ou de Einstein).

                  Pour la non réalisation, en revanche, je miserai 100 $ sur un truc du genre c’est la fot à l’Europe, à Sarkozy, à Hollande, Merkel et Poutine

        1. Le Gnôme

          Réactivation du commissariat au Plan, l’Etat fera ceci, l’Etat fera cela, tout par l’Etat dont nous savons tous ici qu’il est le problème, pas la solution.

        2. Bonnie

          @Kazar, les punk à chiens de la culture sont aussi en ébullition. Panique à bord dans le Nord, où ils prévoient un assèchement des subventions aux assoc et aux cultureux type spectacles de rue et autres clowns en cas de victoire de MLP.
          Ils signent des contrats qui engagent le prochain mandat à tout va en ce moment. Il y en a pour plusieurs dizaines de millions d’euros. Si ce n’était pas avec mon pognon, je rigolerais bien !

      3. Calgon

        AH nananan, Marine LEPEN, un peu vénère, à dis que elle au pouvoir, supprimera les subventions à tous ces merdias, fini, kaputt.

        Et rien que l’idée me fait sourire (même si c’est qu’une promesse qui sera jamais mise à exécution mais bon …)

    2. DoS

      L’on pourrait dire que le FN va acter la faillite de l’Etat.
      Planter l’Europe et fermer les frontières.
      L’on va donc se retrouver entre nous.

      NOUS, comprendre ceux qui sont dans les normes.

      Sachant qu’il y a 10 000 000 de gens pas aux normes en France (comprendre de religion différente….) l’on va avoir un sacré boulot de tri.

      Probablement que les premières 20 années seront donc passées au tri. Puis nous verrons que cela n’est pas encore assez purifié….nous devrons donc nous reproduire qu’entre nous (frères, sœurs, chien, chat de bonne race).

      Bref, c’est un projet fucked up.

      1. Kazar

        « fermer les frontières »… ben voyons. Sérieux, vous avez trouver ça où ? Je sais bien que c’est ce qu’a déclaré FH le soir des attentats, mais il est revenu dessus depuis. Contrôler les frontières ne signifie pas les fermer. Et cela n’empêche pas les flux économiques. Quand à votre tirade ridicule sur les 10 millions pas aux normes, je vous laisse vous reproduire avec votre chien si ça vous chante (cf la fin de votre post). l’outrance ne permet guère le débat.

        1. DoS

          C’est juste que je ne comprends pas le truc.

          L’on a déjà un super système autoritaire aujourd’hui. Pourquoi vouloir en changer pour un autre ?

          De plus, l’on a déjà constaté que qqs individus peuvent s’équiper librement avec des troueuses à corps, se balader de partout sans être inquiété le moins de monde.

          Mon analyse (qui pose la question) est qu’en sera t’il après les avoir vraiment énervé ? Si l’on se met une population à dos, une religion etc….

          Ne vaudrait il pas mieux libérer notre monde ? Que l’on puisse s’exprimer librement. Travailler, aimer, partager, sans avoir un putain de politicien pour nous dire comment faire ?

          Pour eux, l’on a pas besoin de s’inquiéter. Le système est parfait ! Ils ont le droit de se défendre avec des armes, des lois, des taxes, des trucs écolo….la liste est sans fin !

          Enfin, les étrangers ne sont pas le problème en France. Les fonctionnaires, le système corrompu, les lobbys et les copinages continueront avec le FN. Bah, c’est logique. Il faut bien payer l’autorité !

          Non ?

    3. Deres

      Bientôt, ils vont constater que les impôts sont trop élevés, donc vont proposer des baisses d’impôt pour les députés uniquement … On n’est jamais mieux servi que par soi même m^me quand on est élu pour résoudre les problèmes des autres.

      1. Aristarkke

        Thomas Thevenoud (toujours député, d’ ailleurs) n’est donc qu’un précurseur un peu trop en avance sur la masse (de ses acolytes)…

        1. Deres

          Ils ont déjà une loi spécifique leur permettant de ne pas cumuler pour payer l’IR indépendamment sur leurs indemnités et sur leurs autres revenus … Avec le taux progressif c’est tout bénef, surtout avec la suppression de la première tranche qui fait que la plupart des conseillers municipaux ne paient plus d’IR sur leurs indemnités. Parmi les heureux contribuables exemptés, il y a donc au moins 100 000 politiques y compris ceux qui gagnent beaucoup … Valls par exemple qui est encore conseiller municipal d’Evry …

            1. gameover

              Oui ils sont imposés séparément sur chaque revenu.
              C’est un peu comme avant avec l’année du mariage qui créait 3 contribuables différents : chaque individu réparément puis le couple mais avec les revenus comme s’ils avaient été gagnés sur l’année : d’où l’intérêt de se marier en milieu d’année.

              Bah pour eux c’est pareil ! Au lieu de impôt sur revenu (A+B+C) c’est impôt sur revenu A + impôt sur revenu B + impôt sur revenu C et donc zéro en général vu que les fonctions sont saucissonnées pour avoir des revenus réduits sur chaque.

                1. Popeye

                  ce qui rend hélas la solution de Peste et Corryza (la boule de feu) encore plus indispensable.

                  QUE LE CUL LEUR PELE!!!!!
                  QUE LEUR JONC FLETRI POURRISSE EN PUANT!!!!!

            2. Aristarkke

              C’est sérieux. Chaque revenu issu d’un mandat électif est imposé séparément et distinctement selon ses composantes. Un député maire voit le barême standard appliqué sur ses indemnités de maire puis sur celles de député mais sans cumul. Pourquoi crois-tu que nos HP sont friands de rémunérations charcutées entre de multiples sources???

              1. gameover

                C’est marrant Harry, à quelques minutes d’écart tu as mis « charcutées » et moi « saucissonnées »… on peut donc en déduire que ce sont des gros porcs !

    4. bibi

      Parallèlement, dans le cadre de la nécessaire participation à l’effort national d’aide aux PME-PMI et du plan de planification de réindustrialisation, les 50 plus fortes capitalisations boursière, fleurons des entreprises françaises, devront affecter 15% de leur résultat net en réserve spéciale de réindustrialisation.
      Ces entreprises font la majeure partie de leur bénéfice à l’étranger qui est déjà imposé et donc on va en remettre une couche, bilan ça sera l’accélération de la délocalisation des sièges sociaux. Et l’état qui investit on sait comment ça commence, on sait comment ça fini.

      Nous procéderons à l’annulation des conventions fiscales avec tous les paradis fiscaux.
      Les riches ces salops qui ont l’outrecuidance de soustraire leur argent aux ponctionnaires.

      Il convient de mettre en place des droits de douane afin de rétablir une juste concurrence avec les pays dont l’avantage concurrentiel est issu du moins disant social et des manipulations monétaires.
      C’est connu ce sont les produits qui payent les taxes

      Contribution Sociale aux Importations égale à 3 % du montant des biens importés
      Au cas ou ça ne suffit pas on met une taxe sur les droits de douane

      Le FN de Marxine sur le plan économique ça n’a rien à voir avec celui de Jean-Marie issu du Poujadisme

  19. DoS

    Oui, bonne idée:

    « En somme, l’État pourrait nettement gagner en efficacité en ponctionnant strictement les mêmes sommes, mais en les distribuant directement aux demandeurs d’emploi »

    Par contre il faudrait ajouter les fonctionnaires également directement dans les chômeurs. Ainsi ils pourront se branler la nouille « enfin » légalement.

    (message caché: Le bank run arrive !)

    Je vois une seule chose de positive. Dans cette descente vertigineuse et très rapide qui nous attend, nous aurons enfin un parfait vivre-ensemble.

    Des pédo-nazi, des fonctionnaires, des avides et putrides Kapitalistes de connivence, des petits vieux et petites vieilles…des chats, des chiens….dans une grande glissade magnifique.

    Bien sur les liberaux auront prévus depuis longtemps des BOG et appris par cœur leur petit livre de survie. Mais est-ce que cela sera suffisant ?! Pas si sur.

    Imaginez moi en train de vendre des clopes contre des œufs de poules ?

    Ceci dit, est-ce plus responsable de fumer ou de manger dans un cas comme celui ci ? N’aurait on pas comme une envie de vider un bouteille de vodka d’un trait ?

    Avenir passionnant si l’en est ! (enfin pour ceux qui échappent aux balles et explosions spontanées)

  20. Bonsaï

    HS : Concerne l’article d’hier sur les OGM.
    Pour ceux que le sujet intéresse, un documentaire ce soir sur France2 « La mort est dans le pré », immersion auprès d’agriculteurs atteints de maladies mortelles, victimes des pesticides qu’ils manipulent tous les jours.

    1. DoS

      Oui, mais quel est le rapport entre OGM et pesticides ?

      En principe, à priori, les OGM devraient permettre de limiter les pesticides. Justement.

      Je pense que le problème souffre d’un biais socialo-collectiviste-ecolo-khmer vert.

      Les pesticides sont très nocifs. C’est vrai. Les OGM pourraient en revanche être de l’or en barre pour l’humanité.

      Je suis curieux de lire demain ton idée sur la question. Sans biais cognitif. (ni mauvaise influence…..)

      1. Bonsaï

        Le rapport, et j’aurais dû l’expliciter directement (mon tort a été de présumer que tout le monde comprendrait !), réside dans les nombreux commentaires de hier tournant autour de ce thème précisément.
        OGM faisait donc référence au titre du billet de H16, est-ce plus clair ainsi ?
        Mon cerveau tourne assez vite, et j’ai la mansuétude de penser que tout le monde suit au même rythme…
        😀

    2. Calvin

      Tu nous diras s’ils ont parlé des pesticides de l’agriculture bio, et si les journalistes préconisent les OGM pour sortir du trop de pesticides.
      Moi, j’ai pas le droit de regarder les films de propagande, même de science – fiction.

    3. douar

      Un documentaire trash, complètement à charge. A un moment, quand même, interview du responsable de l’étude agrican , qui a analysé les cancers de la population agricole par rapport au reste de la population. Enfer et damnation, les agriculteurs ont moins de cancers que les autres. Et la, notre vaillant journaliste, de dire, ah oui mais les industriels ont participé au financement de l’étude, donc c’est suspect, forcément. En fait, ils ont financé…5% de l’étude.
      Ce reportage, c’est de la m… en barre.
      Typiquement le genre de reportage pour saboter des pans entiers de l’économie et avec nos sous qui plus est.
      Je suis dans ce secteur et ras le bol de ce matraquage permanent.
      Petit arbre, un peu de discernement SVP.

        1. gameover

          Ca devient tellement exagéré que je me demande quand l’opinion va basculer et se rendre compte que ce n’est que de l’info spectacle pour faire de l’audience.

          1. Calvin

            Tu veux rire, ils sont accrocs à ces conneries…
            Une Marie-Monique Robin est une vraie gourou pour ces moutons.
            On les bassine sur des dangers mille fois plus mortels que Tchernobyl et l’amiante réunis, que ça s’accumule dans l’organisme de manière plus radicale que le cancer et le SIDA réunis, et ils doivent même être persuadés que la plupart des gens autour d’eux sont morts empoisonnés aux pesticides, bisphénol et perturbateurs endocriniens.
            Ils ne sont même plus dans une vision édulcorée du réel, ni même fantasmée, ils sont dans le déni total.
            Quelque part, s’ils devaient ouvrir les yeux, ils deviendraient fous.
            Ils doivent croire que le ridicule tue.

            1. Bonsaï

              2- en tant que fabricant et fournisseur des pesticides ayant entraîné diverses pathologies mortelles chez les agriculteurs qui les ont utilisés.
              Précisons que si un tel jugement a pu avoir lieu, ce ne peut être qu’après une longue série d’expertises contradictoires, Monsanto ayant les moyens d’avoir les meilleurs experts !
              Ce même scénario s’est multiplié au cours des années à travers le monde et on ne compte même plus les exemples tant ils sont nombreux. Je suppose que si les premières allégations des paysans du tiers-monde n’ont pas été reportées à l’époque, c’est qu’ils étaient trop pauvres pour se payer des avocats.
              La roue semble avoir tourné…

          1. gameover

            Youpi, le gars met la tête dans une cuve ayant contenu du désherbant et inhale des vapeurs toxiques de solvants et est pris de vertiges : Monsanto est condamné.

            Ca me rappelle le gars qui avait mis un radiateur électrique sous sa voiture pour la dégeler en plein hiver et qui a mis le feu à sa maison.

            On n’est pas loin du chat mis dans le micro-ondes pour le sécher.

            Lamentable.

  21. Val

    Si j’ai bien compris , on va résumer en disant que dans un monde qui part globalement en sucette , on fait la course en tête . Il faut croire que l’on fait une course mondiale du pédalo. Pourtant je n’aurais pas donné le grand Mou vainqueur, preuve que le monde ne tourne plus rond. Blague mise à part, il y a clairement une phase mondiale de ralentissement , confirmé par un vendeur ww de containers et ce genre de personne est au fait des flux commerciaux comme le chien des effluves de gigot .

    1. DoS

      En gros pour résumer la situation:

      – Nous sommes en présence d’un cadavre
      – Celui ci est mort depuis longtemps
      – Il commence a sentir mauvais
      DONC
      – Il va être nécessaire de faire rentrer l’argent dans les banques
      – Cet argent qui a déjà été détruit par notre généreux système va disparaitre pour de bon physiquement parlant !

      ET FINALEMENT

      RIP!

  22. Josselin

    « les prix du pétrole continuent de flirter avec des niveaux qui n’ont plus été vus depuis janvier 2009 (42$ le baril) »

    Flûte, ça ne se répercute pas sur le prix à la pompe…

    1. Le Gnôme

      Normal, il dégage en brûlant du méchant CO2 qu’il convient de taxer. Vous ne pensez pas à la planète, vous allez être inscrit sur le registre des mal-pensants.

        1. Val

          @kazar , bien sûr , la chute des énergies est une aubaine qui leur permet d’augmenter les taxes ni vu ni connu , enfin , pour le moment …. a mon avis qd le pétrole et le gaz repartiront la hausse, ce sera la révolution (au sens propre)

            1. Val

              @albundy apres info de source directe : seule une part de gaz à contrat long terme est indexé sur le prix petrole (provenance de russie, environ 30% de notre conso ) les autres sources sont maintenant décorrélées et elles sont multiples .

  23. barbatruc

    « la Direction de la recherche du ministère du Travail  » Wouahoo ça existe ça ?

    Il y a des chercheurs sur le travail qui essayent de résoudre le problème de ceux qui cherchent vraiment du travail.

        1. DoS

          Il y a pas si longtemps des agriculteurs fabriquaient leur propre diesel.
          (Jus de colza etc…)

          L’Etat dans son élan écolo a décidé que ces gens étaient hors la loi.
          Il est quand même plus logique de vendre des voitures électriques à 50 000 € qui polluent. Non ?

          Comme pour les OGM, nous aurions les moyens de vivre dans un monde beau propre et libre. Mais, cela n’est pas le projet de nos élus !

          Sauver la planète….pffff. Vraiment !?

          Et qui va payer les taxes après, hein ????

      1. Val

        @P&C Grenoble en bonne ville ecolo, cultive ses trams , ses sens u(i)niques et ses punks à chiens , le spectacle de cette ville est saisissant , ça sent vraiment la fin de règne ….

      2. Pat

        C’est curieux : des squatters parasites qui se fixent des règles contraignantes… Je suis d’accord avec eux sur un point : nous sommes des animaux comme les autres (ou presque, on les nourrit volontairement, ce qu’ils ne font jamais) (je parle des animaux, pas des parasites humains)

        1. Val

          @pat « nous sommes des animaux comme les autres » : euh en fait non , on essaye justement d’être anti darwinien : aider les petits vieux , les handicapés , les enfants , soigner les malades bref tout un tas de truc dont les animaux ne s’embarrassent pas : chez eux , le dominant s’arroge le droit aux ressources , à lui et éventuellement à ses potes et encore … bref , les punks à chiens se transforment juste en animaux et oui il y a des règles chez les animaux , tres strictes et ça castagne dur , malheur aux faibles de corps et d’esprit . En fait le politique est peut être assez proche du punk a chien finalement …pour ça qu’Hollande avait Rottweiler ??

    1. Val

      @barbatruc effectivement ce titre montre l’ampleur du problème .On pourrait aussi imaginer une direction du ministère de la recherche du travail C’est toujours le même problème avec les socialistes, ils sont persuadés que c’est la queue qui agite le chien…

  24. francis kuntz

    En ce qui concerne le Baltic Dry Index, il est impacté par le fait que ces dernières années, de nombreux chantiers navals chinois ont inondés le marché de « bulk carrier » pas chers et souvent de mauvaise qualité (armés avec des équipages souvent ne parlant pas un mot d’anglais).Certains, ne trouvant pas de contrats d’affrètement, et rouillant à vitesse accélérée, sont aller du chantier au scrapping sans avoir été utilisés. Pareil dans le container, les principaux acteurs dont CMA-CGM se sont rués sur les constructions neuves pour s’arracher au plus vite les parts de marché qui explosaient. Saadé a failli y rester sur le carreau il y a quelques années pour cause d’endettement excessif dès que la tendance a commencé à s’apaiser (je n’ai pas dit « retourner »). Donc les indices maritimes sont à prendre avec des pincettes.

  25. liervol

    Le 26 novembre Sapin a présenté les nouveaux indicateurs de richesse, non on ne rit pas !!!! L’état socialiste mesure le taux d’emplois par rapport aux voisins européens, le taux de réussite de la scolarité, le taux d’endettement public privé, ect… Quand rien ne va plus il suffit de changer ou de rajouter des étalons de comparaison pour démontrer que c’est faux que tout est pour le mieux dans la meilleur des France possible….

    1. Val

      @liervol , mdr , petite application locale du théorème : « quand je me regarde je me désole , quand je me compare je me console » oui mais bon , bientôt il va falloir aller le verifier avec l’amérique du sud , corée du nord … les eskimos

    2. barbatruc

      Ce gas est une erreur de la nature, non seulement il ne fait que de la merde partout ou il passe, il accumule les échecs , chômage record, croissance nulle, pouvoir d’achat en berne, pauvreté à la hausse , comptes publics dans le rouge …

      Croyez vous qu’il ferait preuve d’un tout petit peu d’ humilité, ou qu’il réfléchisse un tant soi peu sur ses échecs manifestes ?

      Eh bien non, on le voit partout ou il peut être vu, et de surcrois apparaît comme un personnage cynique et servile avec son grand copain et chef Hollande.

      Avec sa bonne mine on le voit pavoiser , et donner des leçons à tout va, ce type est proprement imbuvable.

      1. Val

        @barbatruc , en tous les cas chez lui , il n’y a pas que les chevilles qui enflent , le type est littéralement gonflé à l’hélium, je ne sais pas s’il va s’envoler ou exploser , peut être les deux je m’interroge

  26. Dr Slump

    Lecteurs, lectrices, cet article vous cache la vérité: la hausse du nombre de chômistes c’est la faute du réchauffement climatique.

    Une petite hausse de la taxe carbone permettra de préparer un avenir professionnel radieux pour la jeunesse en formation, et très vite nous pourrons observer l’inversion de la baisse de la hausse de la courbe de l’emploi.
    Une magnifique chute de reins. Indolore. Une toute p’tite taxe. Votez Hollande.

        1. Val

          @Calvin , finalement l’arrivée des djihadistes est peut être une adaptation spontanée pour compenser le déséquilibre du système local . On notera qu’ils ont tendance à te prendre aux mot de manière littérale : ils explosent effectivement .

          1. Calvin

            On peut remercier nos élites passées : en multipliant les fonctionnaires du ministère des anciens combattants, ils ont su que nous serions en guerre éternelle, maintenant.
            C’étaient des visionnaires…

  27. Bonsaï

    HS : en marge de la COP21.
    Dans les mesures pour préserver la planète, on pourra désormais pédaler pour presser un jus de fruit. Les inventeurs fous ont encore frappé en attendant Linky.
    Apparemment, en France plus personne ne sait presser une orange manuellement (ah! zut, c’est vrai, l’écorce est pleine de pesticides…).

    1. gameover

      Nan pas de pesticides……………………………………………………………….
      ………………………………………………………………… (après récolte)

  28. christophe

    Votre conclusion doit être réécrite pour plus de clarté :

    « Et je doute pas que de nouveaux attentats serviront à détourner l’attention jusqu’en 2017 ».

    Voilà ! Voyez c’est maintenant beaucoup plus clair…

  29. Deres

    Un bel exemple de comment la complexité administrative française arrive à cacher le désastre économique français sous le tapis …

    http://www.capital.fr/a-la-une/infographies/qui-a-l-intention-de-prendre-tous-ses-conges-1089196

    Un institut anglais compare les congés suivant les pays. Cocorico nous arrivons derrière les anglais et les allemands … mais avec 25 jours de congés … Où sont passé les 10 ou 12 jours de RTT qui nous rendent recordmen des congés toute catégories avec 35 ou 37 jours de congés. Certes, il en s’appliquent pas à tous, mais certains en ont bien plus dans certaines collectivités locales ou dans le secteur bancaire. Bref, l’institut anglais s’est fait embrouillé par la complexité de notre législation qui cache tous sous le tapis.

  30. christophe

    Oui hénaurme « sondage » de la Sofres…

    Qu’est-ce que je vous disais : les attentats c’est une valeur sûre.

    Problème : il faut tenir jusqu’en 2017.

    Ergo : nous aurons d’autres (au moins 2) séries d’attentats spectaculaires…..

    Enfin bref, l’obscénité ne connaît plus aucune limite. Vivement dimanche soir quand les « vrais » Français renverront le capitaine de pédalo et ses complices à leurs chères études, et à leurs chrysanthèmes….

    1. Deres

      Il faut dire, c’est une one-pedalomane-show depuis les attentats. Aussitôt intervention TV, au Bataclan, discours du congrès, retour au Bataclan, hommage national en solitaire, puis il enchaîne avec son nouveau spectacle sur la COP21 … Mais bon c’est la même stratégie d’occupation du terrain qu’avec Lucette.

  31. peufeuPierre

    Bon. Aujourd’hui, je suis allé faire la queue au centre des impôts du coin, pour une histoire de paperasse.

    Dans la queue, les gens discutaient… on entendait les mots « d’toute façon on est en faillite », « pourvu qu’ça saute », et autres du même style.

    Rassurant non ?

    1. Val

      @peufeuPierre plutôt oui , mais le pb c’est qu’on est de moins en moins nombreux à payer alors , bon , et puis ils sont tous d’accord pour nous tondre et on fait tous la queue pour y aller , alors , bref , pas sortis de l’auberge ..

  32. yoananda

    Si vous trouvez que la situation est catastrophique, je me demande ce que vous direz l’année prochaine … quand elle le sera encore plus !!!
    Parce que j’en doutez pas, ce n’est pas près de s’arrêter, et ce, quelque soit le prochain président d’ailleurs, sans parler du fait que les candidats actuels sont tous des tocards.

  33. gameover

    A Pheldge :
    Concernant ta question d’hier je squatte aussi le forum Univers Freebox (même pseudo, même avatar).
    C’est assez drôle là bas car les commentaires sont notés (+1 ou -1) et fut un temps sur certains commentaires libéraux je me prenais moins dix points d’un coup. Maintenant ça s’équilibre : en journée je me prends des moins par les assistés et le soir des plus par ceux qui travaillent et viennent consulter le forum.

  34. Aristophanedecarotte

    a propos d’indices concernant le transport maritime.. le détroit des dardanelles est étrangement vide de bateaux alors qu’il y en a en stand by de part et d’autre…pas bon ça………

  35. Pheldge

    Euh, HS mais le sujet a été évoqué dernièrement à propos des aides à la presse, et du redressement de TVA de « Mediapart » et de « arrêt sur images », lu dans valeurs Actuelles : « La commission des Finances de l’Assemblée nationale a validé hier des amendements de gauche et de droite sur une amnistie fiscale pour les sites de presse en ligne, tels Mediapart et Arrêt sur Image, soumis à un redressement pour s’être auto-appliqués un taux de TVA réduit. Ce petit meurtre de la morale commis entre amis va coûter 4,6 millions d’euros au contribuable. Certains diront que nos finances publiques n’en sont plus à cela près. Faut-il tout de même que certains députés de droite soient masochistes pour faire un tel cadeau à deux sites d’information qui les traquent en permanence ? Faut-ils qu’ils soient frappés d’amnésie pour oublier que ce cadeau intervient deux semaines après que Madame Pellerin a privé Valeurs actuelles des aides au pluralisme ? Toujours deux poids, deux mesures. Et ensuite ce sont ces mêmes ténors de droite qui passent leur temps à se plaindre que la presque totalité des médias sont dans les mains de la gauche… »

    Le camp du Bien qu’on vous dit, le Camp du Bien …

    1. Pheldge

      Oooops , désolé pour le looping, donc : c’est Mme Estrosi qui pour aider son mari à essayer de ne pas perdre, a décidé de faire du social et donc va faire l’infirmière auprès de populations d’Afrique, en manque de soins. Et donc, voilà, qu’après s’être « occupée » d’un Sénégalais, on lui présente un fier Malien (un du Nord, un ex-collègue à Juppé , un Nord Malien 😀 ). le Sénégalais la regarde avec admiration dérouler le sparadrap et s’écrie :Ô niçoise, qui Mali panse … »

  36. cotine

    l’indice Baltic Dry Index est un indice de PRIX, pas de quantity. Il ne reflete
    pas la baisse du VOLUME du commerce mais le prix du transport.
    Et il y a moult raisons pour qu’un prix baisse.

    1. L’une d’elle est que plus personne n’achète (comme pour le pétrole). Donc soit que les capacités de transport sont trop élevées, soit qu’il n’y a plus rien à transporter.

Laisser un commentaire