Et une bonne année 2016

Voilà, l’année 2016 vient de naître. C’est donc sans originalité mais néanmoins sincèrement que je souhaite à tous mes commentateurs, mes contributeurs et, plus nombreux, mes lecteurs une excellente série de douze mois à partir de maintenant, avec surtout une bonne dose de lucidité et de chance (la première aidant souvent à attraper la seconde) : en France au moins, on va en avoir besoin.

Bien sûr, il y a l’aspect économique. Le gouvernement, actuellement tendu comme un seul homme sur les péripéties corses et la déchéance ou non de nationalité, fait absolument tout pour occuper la populace en montrant sa ferme résolution a tenir des discours énergiques, agiter le menton et froncer les sourcils avec détermination, tout en désignant de commodes coupables à la vindicte sinon populaire mais au moins médiatique.

Reconnaissons à cette tactique éculée une certaine efficacité : les chiffres calamiteux du chômage, la pluie continue de taxes et d’impôts, les faillites de plus en plus nombreuses, tout cela semble comme passé à la trappe à la faveur de palpitants reportages sur les éclairages municipaux pour les fêtes (ou leurs réduction, lutte contre le changement climatique et le rétrécissement budgétaire obligent) et des poussées urticantes sur l’île de Beauté.

Il n’en reste pas moins que l’année à venir verra s’accroître les problèmes de multiples côtés : les dépenses de l’État n’étant toujours pas maîtrisées, et la reprise économique étant toujours aussi impossible dans l’environnement actuel, la fiscalité continuera de grimper. Conséquemment, le chômage augmentera et toute diminution ne pourra être portée qu’au crédit de manipulations statistiques acrobatiques et d’emplois massivement subventionnés ou directement à la charge du contribuable. Moyennant ces artifices, la courbe s’inversera certainement pour laisser à Hollande le loisir de candidater à sa propre succession. L’état d’urgence ayant une certaine praticité pour faire taire les opposants, il sera probablement allongé, soit à la « faveur » d’un nouvel attentat, soit à son évitement dramatique mais au dénouement heureux et forcément spectaculaire.

Enfin, on peut compter sur tout ce que la République compte de procédures judiciaires pour mettre des bâtons dans les roues du Front National et de ses dirigeants, qui n’auront d’ailleurs pas l’intelligence de modérer leurs propos et qui ajouteront quelques procès à leurs charrettes d’enquêtes et de procédures. Rassurez-vous : la droite, de plus en plus diluée, de plus en plus socialiste, continuera sa marche forcée vers la déliquescence, et sera donc à peu près absente des débats de fonds.

En bref, le pays, fidèle à ses habitudes, procrastinera.

Cependant, tous ces funestes éléments ne doivent pas nous faire oublier qu’encore une fois, le reste du monde continuera de tourner. Et si, en France, la situation continuera de se dégrader comme elle l’a fait sans discontinuer depuis des décennies, cela ne sera pas forcément vrai pour le reste de la planète, qui reverdit, et sur laquelle l’Humanité bénéficie en fait de plus en plus du progrès dans tous les domaines (médecine, sanitaire, agroalimentaire, production d’énergie, transports, etc).

Autrement dit, pendant que ce pays s’enfoncera dans ses petits problèmes (avec une délectation quasi-morbide), le reste du monde s’en sortira de mieux en mieux. Dès lors, pourra-t-on encore s’étonner en 2016 de voir toujours plus de Français choisir l’expatriation et la découverte de ces endroits qui progressent ?

L’année 2016 est jeune, mais elle s’annonce à la fois pleine de dangers et pleine de rebondissements. Certes, chaque jour qui passe nous rapproche en France d’un dénouement qu’on sent tous, confusément mais de plus en plus certainement, assez radical. Mais symétriquement, chaque jour qui passe permet au reste de l’humanité un pas de plus vers moins de souffrance, moins de pauvreté, plus de paix, plus d’autosuffisance.

Tout en continuant à commenter l’actualité française, c’est ce que je choisirai de retenir pour les douze mois qui viennent. Et partant de là, je vous souhaite à tous une excellente année 2016.

minions - bonne année

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires146

  1. Patatrac

    Avec un peu de retard: meilleurs vœux pour cette année 2016. Les gif qui agrémentent les billets sont souvent géniaux. Pour ma part, je retiens pour 2015 celui de W. Poutine, pris d’un éclat de rire et finissant la mine refrognée… Bon vent à tous.

  2. Lebuchard courroucé

    Bonne année au taulier et à ses lecteurs !
    Des billets toujours bien ficelés et deux bouquins sympa que je me suis procuré : « Égalité, taxes, bisous ! » et le « Petit traité d’anti-écologie ».
    Bonne continuation !

      1. Lebuchard courroucé

        De rien !
        Je vous lis depuis un moment, même si je ne laisse qu’exceptionnellement un commentaire par manque de temps, et j’adhère à bon nombre de vos avis et analyses donc j’ai été ravi de faire ces achats.
        La lecture sera assurément bonne 😉 mais j’ai beaucoup de retard ayant commencé « Tout est culture » de Leter et « Les décombres » de Rebatet…

Laisser un commentaire