Télé-réalité : NKM joue le jeu

Qui se souvient de Nathalie Kosciusko-Morizet ? Assez fraîchement débarquée de la direction des Républicains pour se voir remplacée (ultime affront) par le guilleret (mais,disons, différent) Laurent Wauquiez, la pasionaria des particules fines, la diva du transport bio, la star du socialisme de droite à paillettes devait trouver un moyen de remonter à nouveau en scène pour capter un peu d’attention médiatique sauf à sombrer dans un oubli froid. Mission réussie : NKM va participer à un jeu télévisé.

Oui. Vous avez bien lu : une femme politique, député de l’Essonne, va participer à un jeu télévisé. Certes, la présence des politiciens de tous acabits dans des émissions télévisées n’est pas une nouvelle. Depuis longtemps, leur présence n’est plus cantonnée aux reportages d’un journal télévisé ni à celle d’un plateau de 20H sous les feux roulants de questions forcément pointues et affinées d’un sémillant présentateur ; on se délecte même assez régulièrement des petites phrases un peu ou très idiotes balancées nonchalamment par nos élus de tous rangs lorsqu’ils débarquent sur l’une ou l’autre émission des amuseurs publics, de Ruquier à Ardisson en passant par Yann Barthès.

(À ce propos, on se rappellera que c’est en face du même Barthès que NKM, justement, avait généreusement qualifié les climato-sceptiques de « connards », ce qui avait eu le bénéfice inespéré de faire un peu parler d’elle.)

Cependant, on passe ici un cap, que dis-je, une péninsule : dans le cas qui nous occupe, NKM a choisi, apparemment après moult hésitations, de participer à un jeu télévisé organisé par TF1 dans lequel seront aussi présents des sommités politiques comme Julien Lepers, Miss France 2016,  Leïla Ben Khalifa (gagnante d’une téléréalité navrante) ou Joey Starr, la référence tendresse… NKM contre NTM, il y a de quoi faire un solo de beat box qui envoie du steak.

Bref, la politicienne ne va pas seulement venir et parler de sa petite actualité politique, son gentil petit livre ou ses mignonnes petites idées sur les sujets du jour proposés par un aimable présentateur-vedette, mais elle va devoir participer à des épreuves, à une compétition, dans le but de gagner.

Gagner quoi ? C’est encore flou. Le titre de l’émission est cependant évocateur : « Action ou vérité », dont le principe reprend les mêmes règles connues de toutes les cours de récréation, ce qui en dit long sur le niveau général de la performance artistico-politique de NKM dans cette aventure : les invités devront répondre à une question sur leur vie privée ou, s’ils ne veulent pas, réaliser un défi.

Que voilà une idée intéressante, fertile en rebondissements et surtout prometteuse pour l’avenir politique du pays ! Notez qu’avec la petite Nathalie – et beaucoup d’autres politiciens – une autre émission était possible, sur le thème « Qui veut chômer par millions ? » dont on imagine sans mal qu’elle aurait eu un écho réaliste dans beaucoup (trop) de foyers français. Dans cette émission, NKM se serait probablement passée d’utiliser ses jokers, le 50/50 faisant trop appel au hasard, l’appel à un ami se révélant par trop impossible (« Allô, Nicolas ? » – clic – « Oh, zut, il a raccroché ! ») et le choix du public se rapprochant trop d’une élection qu’on sent difficile pour notre future ex-élue.

En attendant, après NKM fait de la cuisine politicienne et rate son gâteau, après NKM tente Paris et rate son pari, après NKM et l’insulte détendue, nous aurons donc droit à NKM fait de la télé réalité.

promo stickerApparemment, cette participation surprenante s’inscrirait dans le plan promotionnel de la politicienne pour son prochain livre. Oui, cette télé-réalité, le fait d’aller jouer au milieu de candidats éclectiques et de placer la politique au même niveau que les amuseurs, les clowns, les bretteurs et autres baltringues médiatiques du paysage audio-visuel français, c’est de la pure et simple promo, tout comme le gros autocollant rouge qu’on découvre parfois au détour d’un rayon de boîtes de conserves au supermarché du coin ; sauf qu’ici, ce n’est pas une boîte de petits pois mais plutôt un bouquet garni d’expressions toutes faites et d’idées rances enrobées d’une couche gluante de socialisme qui ne s’assume pas.

Et lorsqu’on découvre le titre du livre en question, « Nous avons changé le monde », tout doute est rapidement enlevé : la déconnexion au réel est totale et sans retour possible. Vous avez changé le monde ? Allons, ma pauvre Nathalie ! Même pas la France ! Non seulement vous n’avez rien changé, mais en plus avez-vous entériné les (pires) pratiques en place depuis des années, au moins depuis Mitterrand.

On assiste en réalité, tristesse et décadence, à l’abêtissement ultime de la politique française, initiée depuis de longues années et accélérée ces derniers temps par les consternantes exactions de toute la classe jacassante, depuis le président, nullissime, jusqu’au moindre secrétaire d’état en passant par les députés, les sénateurs et une kyrielle de seconds couteaux enivrés du pouvoir et de la considération qu’on peut leur porter.

nkm les dents de la maire

Cette participation en dit très long, non pas seulement sur NKM, mais sur toute la classe politique et son besoin compulsif, inassouvi, de toujours rechercher la médiatisation pour la médiatisation, faire parler de soi en bien, en mal, mais surtout faire parler de soi, pour être dans toutes les têtes et déclencher l’acte de vote, saint Graal qui permet l’accès au Grand Buffet Républicain où, une fois parvenu, tout est toujours gratuit et où il vaut mieux s’y empiffrer très vite, de peur que d’autres ne le fasse plus vite et ne laissent rien.

Ce désir de toujours rechercher la caméra, qu’on retrouve maintenant chez tous nos coûteux clowns élus, est assez typique des gens en double déficit d’attention : ce déficit qui les pousse à toujours demander qu’on les regarde, qu’on les écoute, qu’on les adule, quand bien même ils ne racontent que d’insupportables âneries, et ce déficit lorsqu’ils n’accordent aucune attention aux vrais sujets qui occupent les Français.

Mais enfin et surtout, cette démarche ridicule, dont on peut parier qu’elle sera fort suivie des médias, puis des politiciens, puis réitérée par d’autres profiteurs cosmétiques rêvant à leur tour d’une exposition à pas cher, cette « promo » politicienne dans un jeu télévisé reste un dévoiement complet de la politique : En dernière analyse, la politique n’est pas un jeu ; dans les décisions que ces politiciens prennent (généralement sur un coup de tête, mal informés ou pour d’obscurs intérêts très personnels), ce sont, ultimement, des vies de centaines, de milliers, parfois de millions d’individus qui sont impactées.

Et le fait que ces politiciens placent, avec une telle désinvolture, la politique dans le cadre d’un jeu montre encore mieux leur rapport à la chose publique : pour eux, c’est un jeu. Les milliards d’euros des contribuables, gaspillés dans des subventions idiotes à de trop nombreuses associations lucratives sans but, des happenings ridicules, des lois délétères, des taxes iniques et des décrets mal fichus ?  C’est un jeu. Les petites déclarations blessantes pour détruire un adversaire sur des arguments rhétoriques faibles, c’est encore un jeu. La création de commission, d’autorités, d’institutions ou de procédures aux noms aussi comiques que cyniques pour replacer les copains ? C’est toujours un jeu. Le recasement pratique des accointances dans les fromages républicains ou dans les grosses entreprises détenues par l’Etat ? C’est encore et toujours un jeu. Les incessantes compromissions des idéaux de liberté, d’égalité et de fraternité pour servir leurs intérêts ? C’est un jeu, pardi !

Alors, franchement, aller faire le bouffon dans un jeu télévisé, … ça reste un jeu.

cpefassembleezv4.jpg

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires70

  1. Le Gnôme

    Panem et circenses, plaudite cives.

    Politicien est un métier à plein temps, il faut être connu et un p’tit jeu sympa pour les boeufs est bien pratique pour faire voir sa tronche.

    Pour les idées politiques, on repassera, et puis qui se préoccupe de ces foutaises.

  2. RBF

    Allez, un vieux classique pour les nostalgiques, le « jeu de la vérité vraie », cela change un peu de « qui veut claquer des millions », déconnez pas, ce n’est pas du tout has been:

    1. Duff

      merci, j’y avais tout de suite pensé en apprenant la nouvelle, les sketchs des inconnus des années 90 étaient excellents et se moquaient avec acuité de ce qui n’a fait qu’empirer. Impressionnante capacité des français à accepter l’inacceptable.

        1. Duff

          C’est plus le conformisme qui a tué les inconnus maintenant c’est claire que France 2 ne passerait jamais des gens un peu corrosifs, surtout sous la houlette de la gentille Delphine E…

  3. Gerldam

    Il me semble que vous rentrez dans on jeu: faire parler de cette assez minable persone. Elle ne mérite pas votre talent.
    Et toutes leurs pitreries ne sont pas vraiment un jeu mais du calcul de basse politique pour gagner encore plus de pouvoir et d’argent, surtout de l’argent, celui des autres bien entendu.
    Ce triste personnage ne vaut pas qu’on s’étende davantage;

      1. Nomi

        Steuplait Ash! La prochaine fois que Nik.. Nok… Mat… enfin bref, la débile réapparaît sur le bord du Canal St Martin, est-ce que le requin peut la gober pour de bon? Qu’on ne voit plus qu’une guibolle et un sac à main dépasser de sa gueule? alleeeez, steuuuplaiiit!

      2. RBF

        Cher hôte, me voilà surpris de constater que Jean-Vincent Placé le Magnifique n’ait pas eu droit lui aussi, à un billet digne de ce nom. Car une telle pointure désormais aux manettes, cela devrait vous interpeller, et pour tout dire, déclencher aussi de bons moments de rigolade !

        Aahhh… je me souviens encore de notre écolo extrémiste pris fièrement en photo avec un bar non maillé…. Je peux vous dire que dans les milieux de la pêche à la ligne en eau douce, cela a fait beaucoup rire !

  4. Calvin

    Se rappeler aussi de Valls, PM en exercice, allant dans une émission de type amuseurs, il y a peu…
    La déliquescence est partout.
    On voulait des politiciens normaux, des gens proches du peuple. On a obtenu la caricature.

    1. Aristarkke

      Fabius a bien commencé sa carrière dans un jeu télévisé (La tête et les jambes, SMMEB, animé par P. Bellemare), il y a bien 45 ans…
      Cela suscite des vocations… Entre soces nés avec une cuillère d’ argent dans le bec…

        1. Higgins

          Et puis, c’était un jeu qui faisait appel à l’intelligence et aux connaissances. Celui consacré à l’aviation m’avait fasciné (et pourtant, j’étais très jeune). Ça a nourrit ma vocation.

  5. Bonsaï

    Ah! NKM, une vraie comédienne et qui se donne à fond. Du grand art…
    On se rappelle avec émotion de la séquence romantique filmée dans une cage d’escalier, à la lueur d’une lampe de poche. Grandiose improvisation et postures langoureuses !

  6. hub

    Je me souviens l’avoir croisée, elle était alors je ne sais quoi dans le gouvernement Sarkozy (ah, on disait encore ministre?). Elle venait à la FNAC dédicacer son livre d’alors. Tout l’étage avait été fermé. Dix gardes du corps l’air pas du tout aimable filtraient l’accès, mais il n’y avait aucun lecteur en vue. Et Madame, de noir vêtue, en cuir, des talons à en foutre le vertige, belle comme une prostituée d’Europe de l’Est, faisait les cent pas, impatiente de ne rencontrer aucun de ces connards de lecteurs…. Grand moment de prétention, la « société du spectacle », quoi.

  7. Nathalie MP

    Bonjour,

    Vu la façon dont le jeu est décrit, j’ai l’impression que NKM est en train de suivre le protocole Bachelot. Sur le plan politique, ça parait plus destructeur que promotionnel.
    Calvin signalait que Valls avait participé à ONPC. Mais on peut dire que dans cette émission, le PM avait pu parler politique, tandis qu’avec le jeu de TF1, on voit mal ce que NKM va pouvoir raconter à ce sujet. Je crois qu’on va vite s’apercevoir que trop de promo débile tue la promo habile.

    Il est d’autre part curieux que les politiciens veuillent produire du bruit en permanence, un bruit auquel on s’habitue tellement qu’on ne l’entend plus. C’est la rareté qui a de la valeur.

    Très bon article, NKM aime trop se regarder jouer.
    Cordialement, Nathalie MP.

    1. Bonsaï

      Ce que vous appelez le « protocole Bachelot » est un parcours médiatique assez réussi succédant à un long cursus politique, lequel vint couronner une honorable carrière de pharmacienne.
      NKM, beaucoup plus jeune, n’en est qu’aux préliminaires si l’on ose dire : les choses vraiment sérieuses n’ont pas encore commencé pour elle.

      1. Duff

        Bachelot ça va durer un temps parce que son rôle à la radio c’est d’être raillée plus ou moins violemment. Preuve aussi que ces politocards ont un égo plus que bizarre : Surdimmensionné en politique mais prêt à toutes les humiliations pour un plat de lentilles 😉

        1. Higgins

          Très juste. Par politesse, je tairai mes sentiments envers ce genre d’emission. Quant à ces « personnalités », ils et elles devraient tous passer dans le cabinet de notre psy préféré, Philippe. Vu leurs états de décrépitude respectifs, ça va leur coûter cher en séance. Pas sûr qu’ils puissent s’en sortir tellement ils sont atteints.
          Une suggestion, elle devrait faire un remake de l’émission avec la scène de la piscine (j’ai oublié le nom des personnes concernées). Quitte à se couvrir de ridicule, autant y aller à fond.

              1. Bonsaï

                Il pourrait aussi expliquer à ceux que cela intéresse comment on fabrique une « brebis galeuse » et comment on la désigne à la vindicte populaire.
                Et comment chacun se fera un plaisir de rajouter son petit grain de sel…

          1. Nomi

            Vous ne savez peut-être pas à quel point vous touchez juste en parlant de les envoyer au cabinet de Philippe. Ils sont souvent touchés par de sérieus troubles de la personnalité, voire de réelles pathologies. Inutile de parler de celle de DSK. Chirac: maniaco-dépressif (on dit « bipolaire » maintenant), Sarkozy quelque chose du même genre. Bachelot personalité hystrionique. Juppé est effrayant de froideur et d’absence d’expressivité, de spontanéité: personnalité obsessionnelle, psychorigide. Mitterrand parfait psychopathe. Valls est une personnalité intéressante mais je ne peux pas discerner: mélange de narcissisme, parano, tendance psychopathique. Hollande est un autre profil curieux, il me fait penser au type schizoïde, Bref, comme disait déjà le taulier dans un billet, pour faire partie de « l’élite » politique, il faut de toute façon être un psychopathe. Vendre son âme au diable. Ce que certains feraient volontiers je pense!

    2. MCA

      @Nathalie MP – 14 février 2016, 12 h 10 min

      « Il est d’autre part curieux que les politiciens veuillent produire du bruit en permanence »

      C’est certainement pour eux une manière de montrer (aux autres et à eux-mêmes) qu’ils existent, un peu comme la publicité : supprimez là et les gens ne connaissant pas le produit ne s’y intéresseront pas et ne l’achèteront pas.

  8. Pere Collateur

    Je sais que je devrais pas, mais j’arrive encore à m’étonner de ce genre de truc:

    Un des traits caractéristique d’un politique est de savoir garder une certaine « Hauteur », ce qui leur interdirait de se compromettre dans ce genre de singeries. Mais je crois bien que ceci appartient au passé, car pour en arriver là, il faut avoir perdu toute dignité.

    Quand je pense qu’elle est polytechnicienne. Je sais, je me répète, mais pour avoir tenté le coup dans ma jeunesse, j’ai bien vu que c’est pas donné à tout le monde. D’où mon étonnement fois deux.
    Un de mes collègue est polytechnicien. Il n’en fait pas grand cas, mais le gars est compétent et brillant. Je le vois mal se compromettre comme son illustre consœur NKM, dans ce genre de bidules pour atrophié cervicaux. D’où mon éternelle interrogation: Comment ont peut avoir réussi polytechnique et néanmoins être aussi con et mal avisé. Ca dépasse l’entendement.

    Car elle n’en retirera rien de ce machin. C’est couru d’avance. Un gamins de 10 ans saurait faire cette analyse: Zéro bénéfice politique. Nada. Des clous! De toute façon, vu comme c’est parti, ces bouffons pourraient faire du vélo sur un tonneau dans le plus grand cabouret de Patrick Sébastien, que ça ne changerait rien du point de vu des prochains votes; ca fait quelque temps déjà que le gros des troupes qui votent encore foutent le camp chez la mère Le Pen.

    Et quitte à faire des jeux télévisé, si ils veulent faire un max d’audience, je leur conseil de faire une battle royale.
    On pourrait par exemple y mélanger des politiques, avec d’autres profiles, comme des indépendants ruinés par le RSI et des contribuables furieux de l’utilisation de leurs impôts. Du coup, je veux bien y participer moi 😉

    1. Nomi

      Bonne idée le Battle Royale! Un battle inversé: ce seraient les français qui désigneraient les politiciens et candidats qui doivent y participer, les gagnants peuvent former un gouvernement, mais après ce genre d’expérience ils feraient moins les marioles à l’Elysée…

    2. Higgins

      Je la verrai bien dans le tour de la femme coupée en deux sauf que, vu ses propos, ses talents et ses goûts douteux en matière télévisuelle, le tour foierait et elle serait vraiment coupée en deux.

    3. MCA

      @Pere Collateur – 14 février 2016, 12 h 33 min

      « Comment ont peut avoir réussi polytechnique et néanmoins être aussi con et mal avisé. »

      Vous faites une association classique que j’avais déjà eu l’occasion d’évoquer dans un commentaire ancien.

      Réussir polytechnique ne prouve qu’une chose, c’est qu’on est excellent pour réussir dans une école prestigieuse qui s’appelle polytechnique… point!

      De là à extrapoler cette carte de visite prestigieuse au reste des situations de la vie, je pense que là est l’erreur.

      Pour avoir côtoyé à de nombreuses reprises et avoir eu l’occasion de travailler avec ces personnes, je dirais qu’elles sont d’une intelligence bluffante qui permet de se situer personnellement un peu mieux dans l’échelle de l’intelligence, mais quand vous les observez bien, tout se passe chez elles comme si un surdéveloppement d’une partie de l’intelligence se faisait au détriment d’une autre partie, notamment des relations humaines avec leur entourage.

      Pour en revenir à NKM, elle doit savoir ce qu’elle vaut et de son piédestal observe avec un sentiment mêlé de condescendance et d’effroi les martiens qui l’entourent.

      Ne sachant comment les aborder elle va tenter de les séduire par des artifices qui ne trompent qu’elle-même.

      Pas de chance pour elle, ce sont les martiens qui votent et parmi eux il y en a qui comprennent.

    1. Aloux

      Je suis toujours surpris par la haine dont elle fait l’objet jusqu’à aujourd’hui, alors qu’elle devrait être une héroïne pour toutes les féministes et même pour les gauchistes en général. Au lieu de ça on a eu des hordes de débiles qui sont descendus dans la rue crier « the witch is dead », et des tweets de cette grosse merde de Mélenchon qui lui promettaient de pourrir en enfer.

      1. Pheldge

        La triste réalité est que les électeurs sont d’éternels ingrats insatisfaits …
        Partant de ce constat, pourquoi voulez-vous oser espérer la victoire d’un candidat avec un programme libéral ? « blood sweat and tears » ? ça ne marchera jamais !

    2. gameover

      Je vois peut-être bien l’idée dans « to do a jump » dans une interview mais j’ai du mal à traduire ça en français. Monologue de 10 minutes façon stand up ? Vos questions me dérangent alors je suis venu avec les miennes et je vais y répondre ?

  9. Aristarkke

    Le Palais Bourbon devra se passer de sa présence durant les heures de tournage… Voilà des impôts et taxes judicieusement investis…:???:

  10. MCA

    Ca fait un bon bout de temps que ces gens ne font plus de politique, ce qu’ils font s’appelle du showbiz, un point c’est tout.

    Cette évidence admise, ce qu’elle va faire est tout à fait cohérent.

    Il en est de même pour bon nombre d’acteurs de la vie, à commencer par les journalistes.

    L’antidote à ces clowneries est d’éteindre la télé (et pourquoi pas venir chez H16? :o)))

      1. MCA

        Pour ceux (celles) qui ne l’auraient pas encore fait, je vous encourage à lire son livre, c’est un régal d’un bout à l’autre avec un humour que ne je soupçonnais pas chez De Villiers.

        Du corrosif lucide et gourmand ainsi qu’une note d’espoir pour l’avenir.

        D’après sa vision, ce Pays n’est pas (encore) foutu mais en grand danger de l’être.

  11. Coup de pied occulte

    « Action ou vérité »… Attendez, ça fait déjà au moins deux vocables incompatibles avec la présence d’un homme ou d’une femme politique dans les parages.

  12. Pheldge

    B’soir tout le monde … j’étais de sortie ( St Valentin oblige 😉 ) . Et surpise en rentrant je vois presque simultanément , l’article du Figaro et celui de Hache …
    Elle est frappée la nKM , et grave même, genre Karine Berger Bis ! le système élitiste de sélection des écoles d’ingés prestigieuses, fabrique quelques spécimens chaque année, de gens qui deviennent complètement azimuthés après leur réussite au concours, persuadés qu’ils sont des êtres d’exception … et ils restent flippés toute leur vie, pour le plus grand malheur de ceux qui ont à les subir.

    NKM, relève de la psychanalyse ! je crois qu’elle a en plus, des désirs sexuels inassouvis, je ne vois que ça … sa façon de jouer sur son look, ses poses sur les photos …
    Faudrait peut-être demander un coup de main, voire plusieurs ( si j’ose dire ), à Jacquie & Michel , ou à Marc Dorcel, un bon Gang Bang, je ne vois que ça 🙂

    1. Beldchamps

      De source sûre, elle avait un surnom plutôt vulgaire dans le milieu politique, je n’ose pas le répéter ici, mais le commentaire de Pheldge m’y a fait penser.

      1. Bonsaï

        Les arguments cités à l’encontre de la scandaleuse sont vraiment du niveau cour d’école ! Pas de veine, elle n’est même pas socialiste.
        Disons plus simplement que les gens radieux et bien dans leur peau font beaucoup de jaloux parmi les grincheux…

        1. Aristarkke

          C’est officiellement qu’elle n’est pas soce comme tout ex UMP à l’ avenant… Mais pendant sa campagne des municipales à Paris, la différence avec Bonnet d’ Anne ne décoiffait guère…

        2. Beldchamps

          Ah … Bonsaï, il y avait longtemps, ça me manquait vos taquineries ! NKM est une bobo officiellement de droite, mais pour oser vanter les charmes du métro parisien, faut être d’une telle condescendance envers la populace que ça ne peut venir que d’une soce.

    2. Pheldge

      Je suis étonné de ne pas m’être fait épingler pour le machisme et le sexisme de mon post ci-dessus ! Quoique, de façon perfide et quasi subliminale :
      euh Bonzaille si nkm c’est ton modèle de « gens radieux et bien dans leur peau », ça explique certaines choses … No offense 😉

        1. Pheldge

          « Chacun ses mœurs. » ? mais tu n’ignores pas que les « mœurs meurent ainsi » …
          Psssst , Bonzaye, toi qui connais un peu la poésie, tout ça, j’ai une question : c’est ce genre d’infâme calembour, dont je suis un éminent spécialiste, que M. le Gentil Organizer il appelle Messaline mes saillies ?

  13. DoS

    Action/vérité. La belle époque où cela se terminait avec un bisou innocent.

    Maintenant, je n’ose pas imaginer avec youporn et tout te tout….ça devient un poil gore chez les jeunes.

    Ceci dit, oui, c’est un jeu rigolo pour nos politiciens. Un jeu sans conséquences pour eux. Ils sont fonctionnaires. Jamais il ne seront responsables de rien.

    Donc, l’on peut en rire, en pleurer, cela ne changera rien au fait qu’ils nous la mettent bien profond. Point.

    Pour l’occupation de l’espace médiatique. Comme dans toutes les bonnes dystopies, F451 puis les autres….et ce depuis le Nazisme….il faut occuper les ondes et les cervelles en continue. Un buzzzz pour garder le contact avec le peuple qu’il faut vider de toute vie.

    Le peuple ne doit pas penser, s’arrêter, s’imaginer que ce monde est faux….sinon cela serait le bordel. Vous comprenez ?

  14. Val

    C’est assez saisissant, une femme de son milieu , avec son pédigree et son cusrsus … flabbergasted comme disent les brits . Quelle ironie quand on y pense, avoir tant et plus et aller faire le cirque (et je suis gentille) comme un vulgaire sans dent …. elle fait pitié

  15. scrooge

    Dans un sketch des inconnus sur la pub, il y avait un slogan formidable: « ne pas prendre les gens pour des cons mais ne pas oublier qu’ils le sont ».

    NKM se sait au dessus des autres. Dans sa tête elle est presque Dieu; elle a réussi un concours difficile, puis elle a changé le monde en 200 pages.
    Perchée sur ces hauteurs elle perçoit quand même quelques agacements de la piétaille qui n’a rien à faire d’une bobo vaguement à droite, totalement hors sol et incapable de survivre à l’extérieur du périphérique parisien plus de 7 minutes.

    Son destin planétaire (voire galactique) l’oblige donc s’adresser à ces connards. Car dans la pensée de Dieu/NKM le monde se compose de trois sortes de connards,
    les irrécupérables climato sceptiques qui veulent penser par eux même
    Tous les adhérents du parti républicain
    Le reste du monde qui regarde les pires bêtises à la télévision.

    La voici donc s’imaginant descendre de son Olympe pour éblouir les stupides mortels, alors qu’elle va, au mieux, du trottoir au caniveau.

  16. Val

    @aloux Nkm est une erreur de casting sur pattes : elle a des idées de « gauche » avec un look de grande famille. Elle est une machine à perdre . Elle ne représente qu elle même et personne d autre. Elle fait bien d aller jouer les gourdes ds ce rôle elle sera enfin crédible …

  17. Pheldge

    Roselyne Bachelot m’a toujours semblé plus sympathique et rigolote, son côté un peu décalé hors du temps avec ses tenues … bariolées. Je sais bien que être rigolo et sympa, ce ne sont pas les premières qualités attendues de la part d’un politicien, mais puisqu’on l’a évoquée dans les commentaires …

  18. Pheldge

    A l’attention de mon Fan Club, voici un lien vers le commentaire posté juste au dessus au cas où vous l’auriez manqué.
    Je n’ai pas fait de saillie hier, euh, enfin pas ici, mais pour contenter mon public d’aficionados, parce que des certains ils en ont eu une super mauvaise St Valentin, que ça leur a détraqué le moral à z’Ayrault et les a rendus irascibles.
    J’espère que cette petite attention délicate, mettra un peu de baume sur leurs plaies. 😀
    Et en plus, que je mets le lien complet … régalez-vous, petits gourmands !
    http://h16free.com/2016/02/14/45728-tele-realite-nkm-joue-le-jeu#comment-539457

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.