Fleur Pellerin remerciée : des rappels utiles

Voilà, c’est fait : Fleur Pellerin a quitté le gouvernement, et, en laissant son ministère de la Culture, elle nous permet de rappeler à bon compte quelques bricoles intéressantes que le citoyen français devrait ne jamais oublier.

Le premier constat est celui, assez banal, mais constamment nécessaire, que le ministère de la Culture, ce sont des médias et des politiciens, et beaucoup, beaucoup (trop ?) d’argent destiné à de la paillette, du petit-four et de la fanfreluche dans le petit monde étroit des arts et lettres français où tout le monde se connaît. Or, dans un milieu où tout est avant tout affaire de réseau et de connivences, où le carnet d’adresse (mondain) représente le plus précieux des sésames, il importe avant tout de ne froisser personne.

mini fleur pellerin - cc dunoisOn ne s’étonnera donc pas qu’à l’occasion de son départ, presque subitement, tout le monde trouve Fleur Pellerin géniale. Difficile, ces derniers jours, de passer à côté des coupures de presse expliquant à quel point elle avait correctement rempli sa tâche et que son ministère avait été bien tenu pendant sa direction. D’ailleurs, même Jack Lang y est allé de sa petite chansonnette triste, en trouvant quelque peu cavalière la façon dont la pauvrette avait été remerciée :

« Ce qui me choque un peu c’est qu’on vire quelqu’un comme ça, sans aucun préavis d’aucune sorte. Elle a appris ça à la dernière minute. Je pense que les rapports humains ça compte aussi, le respect des personnes. Je n’ai pas trouvé très correcte la façon dont elle a été éjectée. François Hollande est un homme qui montre le plus souvent un sens de l’humain, un sens des personnes, un respect des autres. Il me semble que ce jour-là il a peut-être manqué de ce sens de l’humain. »

Oui, on peut le dire comme ça : normalement, quand tout se passe bien, à gauche, les voleurs valeurs décident de tout et on fait dans l’humain (comme Hénaff dans le cochon, mais en mieux).

Cela n’empêche pourtant pas de se demander où étaient tous ces thuriféraires lorsqu’elle était encore en poste. Du reste, cruel internet, retrouver la trace de ses actions au ministère laisse surtout flotter un sentiment de détérioration générale de la Culture.

Oh, bien sûr, il y a la question des budgets, soi-disant rabotés, qui justifieront les chouineries du monde culturel (jusqu’à produire des cartes interactives !) pendant toute la durée du bail de Fleur.

Tax Money

Mais le budget ne fait pas toute l’affaire.

Il y eut, aussi, cette propension difficilement gérable de la ministre à intervenir partout, tout le temps, à tout propos et surtout hors de propos, à créer des commissions et autres Conseils Nationaux plus ou moins utiles, à imposer de nouveaux quotas d’œuvres françaises (avec tous les effets pervers évidents que ça peut provoquer), à modifier (plutôt que supprimer) les aides à la presse, montrant un vrai désir d’orientation des médias, et, de façon générale, à s’agiter pour rien aux frais (conséquents) du contribuables.

Et comment passer au bleu sa gestion des nominations à France Télévisions, rapidement devenu l’Organe Officiel de la République Vibrante et Joyeuse, dont la ponction annuelle n’a pas cessé de grossir, encouragée dans sa croissance par une ministre qui n’a manifestement pas à la payer de sa poche ?

À ceci, on pourrait ajouter si l’on était méchant les petites boulettes, nombreuses, qu’une ministre de la Culture ne peut pas se permettre, allant de ses déclarations sur la lecture en passant par la désinvolture avec laquelle elle découvre son bureau, plusieurs mois après sa prise de fonction. Tout ceci est fort drôle, mais ces gaffes rigolotes passeraient mieux pour une adjointe à la culture de la Mairie de Trifouilly que pour une ministre de la République. Forcément (je dis ça, je ne dis rien) ça n’aide pas à conserver son poste…

Bref, le bilan de Fleur Pellerin n’est pas suffisamment bon, ni même moyen, pour lui tresser la moindre couronne.

Alors, oui, certainement, le président Hollande s’y est peut-être mal pris. Mais compte-tenu de son passé et de la façon dont il gère les personnes qui l’entourent, de son élégance naturelle, il fallait s’attendre de toute façon à ce que Fleur soit remerciée pour ce moment.

En outre, et c’est le second constat d’évidence, on peut tortiller les choses comme on veut, mais il n’existe pas encore (et Dieu merci) de droit opposable à être ministre ou secrétaire d’État, ni même de convention collective pour ce genre de poste qui imposerait une période de préavis. Par définition, ces grands commis sont éjectables ad nutum et c’est normal.

Certes, cela ne m’empêchera pas d’attendre avec une certaine gourmandise que les syndicats tentent d’introduire leurs gros doigts boudinés dans la relation même pas contractuelle qui lie ainsi un individu au Président de la République dans le cadre de hautes fonctions administratives, et d’imposer un préavis à la rupture, ou (par exemple et au hasard) une durée maximale de 7h42, tout comme j’espère qu’ils feront un jour intervenir l’Inspection du travail ou un CHSCT dans les cabinets histoire de vérifier que tout est en ordre.

filoche bubulle

Mais indépendamment de ces rêves humides (et rigolos), la façon dont Pellerin a été propulsée hors de la Rue de Valois permet de rappeler une vérité inaltérable : l’État reste le pire des employeurs, de loin. Il lui est parfaitement possible de vous virer du jour au lendemain, avec comme toute explication du patron une petite conversation de 5, pardon 6 minutes au téléphone, le jour même, entre deux couloirs.

on appelle cela du foutage de gueuleÀ ce titre, il est particulièrement piquant de constater que ce sont ce même État et ce même patron qui se permettent ensuite, avec une décontraction typique d’une hontectomie réalisée très jeune, de filer des conseils à tout le reste des Français, employeurs et salariés, publics comme privés, en matière de droit du travail. On peut le dire : c’est une forme assez aboutie de cynisme que d’aucun pourrait ranger dans la catégorie des foutages de gueule si, à gauche, l’humain n’était pas systématiquement mis en avant, ahem brmhm bref.

Enfin, et c’est à mon avis le point le plus important, la rapidité avec laquelle la passation a lieu expose de façon limpide toute la complexité de la tâche que laisse Fleur Pellerin et qui attend Audrey Azoulay, la ministrey posey à la place de Fleur : si les importants dossiers de la Rue de Valois peuvent changer de main en quelques heures, c’est bien qu’ils sont en réalités portés par la bureaucratie qui, elle, reste en place, et non par la tête de gondole du rayon Culture.

Autrement dit (tant pour Pellerin que Lebranchu d’ailleurs), la brutalité du changement des ministres montre à quel point ils sont parfaitement accessoires.

Et quelque part, ce serait presque une bonne nouvelle s’ils ne faisaient rien.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires156

      1. petit-chat

        Flûte, j’ai confondu avec Emmanuelle Cosse.
        Toutes ces potiches, amphores, vases de nuits, je confonds, le changement Nullandesque est trop expéditif.

  1. Calvin

    Et il y a pire que les passations rapides : ce sont les premiers déclarations du nouveau ministre, capable de dire que le précédent était excellent et que lui-même ferait plus et mieux.
    Il leur faut donc 5 min pour apprécier l’ensemble des complexités d’un ministère et de sa charge.
    Donc, être ministre, c’est être guignol, et encore, je suis méchant avec les clowns et les saltimbanques !

    1. Laurent

      c’est parce que nos élites sont des demi dieux capable de réalisé en quelques minutes ce qui prendrais des semaines voir des mois à un français moyen…

  2. Aristarkke

    Patron, il me semble que d’ aucuns doit être obligatoirement mis au pluriel en ce cas d’ emploi. Au singulier, aucun signifie « personne » ou « rien » selon qu’on évoque une personne ou une chose. Mais dans d’ aucuns, il signifie au moins  » un petit nombre ou groupe de… », quelques-uns » d’ où le pluriel. Sinon et littéralement, la locution devient insensée. 😉

    1. Calvin

      Attention, j’utilise le « d’aucun » lorsque je veux pointer quelqu’un qui se reconnaîtra.
      Exemple : « d’aucun pense que si c’est l’Etat qui paie, c’est pas cher. »

        1. Aristarkke

          Pheldge, je ne te reconnais plus, là. C’est tout de même pas que tu sois à la quasi-agonie pour que tu te résignes à dire du bien de ton contemporain, à l’estimer et que tu le cites en modèle pour les jeunes générations de galapiats avides de connaissances??? Précises qu’on sache si à ta notice nécrologique, d’ urgence s’atteler il faille ou si attendre encore quelque peu, on peut ??? 😕

          1. Pheldge

            Non, rassure-toi, mon « vieux qu’on plisse », je reconnais juste qu’en ce domaine, tu me surpasses, comme en âge d’ailleurs, où là tu me surclasses de plusieurs siècles 😉

  3. Popeye

    Un ministre ne sait rien faire
    « je suis ministre, je ne sais rien faire, que vais-je devenir? »
    (Don Salluste dans la Folie des grandeurs, joué par Louis de Funès)

    Donc forcément un ministre qui fait quelque chose le fait mal. Alors oui, ah si seulement ils ne faisaient rien!

  4. Aristarkke

    Par ailleurs, comparer le ministre à la tête de gondole de son département est exact. Sauf exception, le ministre dépend de son ossature d’ administration qui oeuvre dans l’ombre, inamovible et permanente. On le voit notamment dans le décalage souvent énorme entre les déclarations d’intention ministérielle et la réalité que cela devient, une fois passée à la moulinette administrative.

  5. Le Gnôme

    De mortuis nihil nisi bonum dit l’adage. Elle n’est plus ministre donc on peut en dire du bien. Après tout, Marchais une fois mort eut droit à son concert de louanges.

  6. Pheldge

    « le bilan de Fleur Pellerin n’est pas suffisamment bon, ni même moyen, pour lui tresser la moindre couronne…. » que nenni ! j’en disconviens courtoisement, ô Camarade Patron ! Une couronne d’épines, donc une couronne de crise …
    même de crise en thèmes 🙂

  7. gameover

    3min 21s, un moment de pur bonheur, Fleur fait visiter son bureau
    http://www.canalplus.fr/c-emissions/c-le-petit-journal/pid6515-le-petit-journal.html?vid=1305753

    Dans la même émission il y avait une kiosquière qui avait fermé boutique car son plus gros problème était qu’elle ne pouvait pas choisir ni les journaux ni les quantités livrés par rapport à sa clientèle (c’est l’organisation mafieuse NMPP et consorts qui décide). La ministre lui avait répondu qu’il fallait plus d’aides.. à coté de la plaque donc…
    Oui, en france si vous voulez vendre des journaux, ce n’est pas vous qui décidez de vos commandes, c’est ubuesque. Même les réseaux de franchise dans le commerce en général n’ont pas ce comportement stalinien.

    1. gameover

      Au hasard de mes déplacements en france il m’est souvent arrivé de vouloir réserver d’un jour sur l’autre Courrier International et de me voir répondre que « oui, on me le demande souvent mais je n’arrive pas à l’avoir. »
      Ce qui veut dire que ce sont des cégétistes qui décident et qui ont le droit de vie ou de mort sur un journal. Après faut pas s’étonner.
      Certains patrons de presse ont essayé de court-circuiter le système en créant une messagerie parallèle, je ne sais pas où ça en est

        1. gameover

          « c’est de la merde en barre. »
          Ca c’est de l’argument ! C.I. c’était du temps où je le lisais une compilation d’articles de journaux étrangers avec bien souvent 2 vues différentes sur le même sujet.

        2. Patatrac

          @paf 13:31
          Vous entendez, les envois internationaux je suppose. Pour le reste, essayez d’en ouvrir un C.I de temps en temps, il y a aussi des images si vous voulez vous distraire.

        3. Calvin

          Paf, je crois que tu confonds Courrier International, recueils d’articles mondiaux traduits, et le Monde Diplomatique, qui est un des nombreux brûlots anti-capitalistes, bourré de mauvaise foi et de parti – pris idéologiques.

    1. Chieur chiant

      Je pense que la plupart des lecteurs (d’ici) sont blasés, on en a marre de ces malheureuses magouilles. Par chance avec Mr Hache Cèze et son humour si fin pour nous distraire de ce triste cirque, a trouvé les mots justes pour nous informer, et faire passer la pilule dans la joie et trop souvent nous fait prendre conscience de la douloureuse réalité de notre environnement…

        1. Pheldge

          Et c’est reparti pour un tour de radotage sur Lamartine … tu pourrais changer un peu, je sais pas, nous parler de son mari par exemple.
          C’est vrai quoi, ça doit être un drôle de pervers, au mieux un homme battu !

          1. Aristarkke

            M. Brochen, son actuel mari, est avocat installé à Roubaix, spécialisé pénaliste et en droit social. Relativement célèbre pour avoir défendu le droit de lycéennes islamisées de porter leur voile dans un lycée au début des années 90. Homme politique en mode mineur (conseiller municipal). Ne bat pas Méremptoire mais l’oblige, en bonne épouse obéissante qui suit son mari en dépit de ses opinions personnelles de vivrensembl’, à habiter dans le triangle BMW (le B) et dans un lotissement de très bon standing, sécurisé (clôture défensive perimetrique, accès automobile unique, poste de garde, barbelés électrifiés, rondes de maitres-chiens, miradors, caméras de surveillance (les copros ne l’ ont pas encore décidé), façon condominium US (horreur absolue pour Meremptoire quand il s’agit des autres…

            1. Bonsaï

              Merci pour cette enquête passionnante ! Si vous avez d’autres détails croustillants, n’hésitez pas à nous en faire part !
              Cette forte tête à langue de vipère mérite au moins le respect qu’on doit à un valeureux ennemi du Flan de Tulle…

  8. Pheldge

    Elle a eu trop d’articles ? on a tellement balancé sur elle qu’on est un peu à cours d’inspiration ? Et bien je relève le défi ! C’est son dernier tour de piste à Fleur, parce qu’après on ne va plus parler d’elle pendant un certain temps. Alors il lui faut un feu d’artifice de commentaires élogieux et caustiques 😉

      1. Pheldge

        le soucis c’est qu’en Asie « Le Chrysanthème est pourtant une fleur synonyme de bonheur et d’amour … » en particulier au Japon. Mais bon , on va pas chipoter sur la géographie 🙂

        1. MCA

          ET certains se mangent !

          Chrysanthemum coronarium : un chrysanthème à manger

          Le chrysanthème comestible (Chrysanthemum coronarium) fait partie de la grande famille des Astéracées, très présente au potager comme au jardin d’ornement.

          Appelé également chrysanthème à couronne ou chrysanthème des jardins, il est cultivé au potager pour ses feuilles et ses fleurs comestibles, mais aussi au jardin d’ornement, parce que c’est une belle annuelle ornementale florifère et parfaite pour les bouquets. Ce chrysanthème est souvent présenté comme un légume exclusivement asiatique. Cependant, il est courant à l’état sauvage en Europe, autour de la Méditerranée, où il faisait partie des adventices des cultures céréalières.

          1. Pheldge

            m’est avis qu’on doit bien trouver une tribu qui ferait volontiers des grillades de Fleur 🙂 comme quoi, qu’elle crie son thème ou pas …

            1. MCA

              Grillades de Fleur? (question posée par le fiston anthropophage à son père, les deux étant cachés derrière le buisson et surveillant la Fleur)

              Réponse du père : « t’es pas fou non?.. on mange maman !!!! »

  9. Patatrac

    Si seulement une partie des incompétents ou bras cassés de la fonction publique pouvaient être virés aussi rapidement que Fleur… mais cela tient de la fiction. Tout ministère pourrait certainement tourner sans ministre, c’est vrai, donc la bureaucratie se suffit à elle-même. Partant de ce point, comment envisager une quelconque ébauche de réforme préliminaire et humaine de la fonction publique qui ne provoquerait pas une levée de boucliers et l’indignation adipeuse des syndicats ? Nos voisins helvètes ont voté à la fin de la décennie 1990 la suppression du statut de fonctionnaire à une majorité écrasante de 67%….

  10. Coup de pied occulte

    C’est marrant. Je réalise aujourd’hui seulement qu’on avait un ministre de la Culture prénommé « Fleur », (là déjà ça raconte une histoire) qui avait des connaissance littéraires parfaitement endémiques et un sens de l’intérêt général en jachère. Ce gouvernement produit tellement de purin idéologique qu’il en fait fleurir la connerie. Le symbole du PS ne devrait pas être la rose, mais l’arrosoir, parce que si ça fait parfois faner les ministres, ça hydrate surtout les copains qui viennent à l’abreuvoir.
    Cetorhinus maximus, tes copains vont enfin cesser de se moquer de toi.

  11. DoS

    Gouverner la France c’est une sorte d’irresponsabilité partagée organisée sous forme pyramidale dans laquelle l’information descendante se perd et où l’efficacité n’est ni quantifiée, ni quantifiable, avec des objectifs idéologiques stupides qui n’ont que des buts purement électoralistes.

  12. Dieselito

    Tout n’est que lutte de classe mon cher H… Bien qu’ici dans le cas présent, au sein même de la 5ème colonne US, ce ne soit qu’une lutte de class (sans faute d’orthographe) entre deux young leaders: Hollande-class 1996 et Pellerin-class 2012…
    voir http://frenchamerican.org/youngleadersclasses
    Bref ce n’est pas la grande classe du tout! A quand leur déclassement?
    J’ajouterai même que tous ces Fafistes nous class les pieds, et la France par la même occasion et c’est même leur but….

  13. Bonsaï

    Avec sa nouvelle carte des ministères, ce Président incongru et maladroit ne sait que démontrer qu’il n’a ni talent ni finesse.
    A la Culture il ne fait que régresser, passant d’une jeune femme dynamique et pleine d’initiatives à une protégée du sérail, typique fille à papa et dont jusqu’à présent on ne connaît pas le moindre titre de gloire, sans même parler d’une quelconque publication dont elle pourrait s’honorer.
    Ne rêvons donc pas, Hollande commence à fatiguer avant même la dernière ligne droite. Pour joindre les deux bouts, il sort ses bouts de chandelle, tout tremblotant et le casting n’est pas très glorieux, c’est le moins qu’on puisse en dire…

    1. Pheldge

      Attends Bonzaille « une … dont on ne connaît pas le moindre titre de gloire … » t’avais des infos sur Fleur , avant qu’elle soit minisse ? Gulps ! mais oui, c’est vrai, entre plantes vertes fleurs et potiches, ça échange grave, j’avais oublié ! 🙂
      Et pour info, comme ça, vous communiquez comment ? par le pollen, quand les grosses mouches vertes viennent vous butiner ? 😀

        1. Pheldge

          Ah oui, l’abstraction … Vas-y, développe un peu, instruis nous … mais STP en français, pas en suisse que cé komplqué à comprendre 😉
          Moi je vois Fleur que elle a été abstraite du gouvernement, à part de ça …

  14. Pere Collateur

    Je crois que H16 doit être l’un des derniers à s’intérresser à cette ex ministre.

    Vous savez, à un moment, il faut se résigner et lâcher l’affaire.

    Laissons la disparaître dans les poubelles de l’histoire ou elle rejoindra ses illustres prédecesseurs dont on peine à se souvenir d’ailleurs. Preuve s’il en faut!

    1. Pheldge

      Mais que tu as raison, Camarade mon père, « à un moment, il faut se résigner et lâcher l’affaire … » .
      Là il faut que j’intervienne, parce que sinon il va nous en faire une dépression ! Patron, une Fleur de perdue, une Ericka de gagnée, que tu ne vas pas t’ennuyer avec elle ! Et puis y’a toujours MST, et Najat qui sont des valeurs sûres, tu peux compter sur elles. Et Emmanuelle, elle te plaît pas Emmanuelle ?
      allez Manue …
      https://youtu.be/DtCbYUcYK50

      1. Royaumont

        Ericka, c’est un prénom parfait pour symboliser le quinquennat de Hollande.
        Et s’est plus facile à trouver que quelqu’un prénommé Méduse, Amoco ou Titanic.

    2. bibi

      Personnellement en dehors de Malraux, je ne me rappelle que des pires Jack Lang, Toubon à cause de qui chaque fois que je me retrouve à devoir écouter la radio je suis obligé de prendre un médicament préventif contre le cancer des oreilles, et aussi Albanel pour la Hadopi.

  15. Nathalie MP

    Sur le précédent billet Fleur, j’avais laissé un commentaire que je remets là. Quelle prémonition de ma part !

    « Il se passe un phénomène bizarre avec Fleur Pellerin. Avant son éviction, personne ne se préoccupait d’elle. Maintenant que FH l’a virée de façon plutôt cavalière parait-il, tout le monde prend son parti, la trouve géniale, meilleure ministre du gouvernement précédent etc…
    Cette façon du public en général de se rallier à n’importe quelle cause sous prétexte que c’est contre Hollande ou que ça montre combien Hollande est nul me parait d’abord totalement irréfléchie et d’autre part dangereuse.
    Si FH marche volontairement ou pas sur la queue d’un scorpion, les scorpions seront soudain les meilleurs animaux du monde ? »

    1. Deres

      Tout le monde est contre Flamby actuellement, que ce soit la droite ou la gauche qui ne veut pas qu’il se représente. La moindre faille est donc exploitée sans pitié pour l’attaquer. Cette montée en épingle du traitement de Fleur Pellerin est assez caractéristique de ce phénomène. Au final, tout le monde s’en fout royalement d’elle, mais en parle car c’est un moyen de pourrir le président. Et cela montre d’ailleurs qu’il est lui même assez idiot. Faire preuve d’un peu d’élégance ne lui aurait rien coûté alors que son inélégance finit par être très mauvaise pour son image. Et tout le monde se jette sur le sujet, car Fleur va bientôt disparaître dans les limbes de la politique. Il faut donc exploiter le sujet à fond immédiatement.

      La polémique sur Fabius a aussi très vite prit de l’ampleur. Et ils ont vite lâché du lest, preuve qu’ils ont quand même conscient du phénomène alors que Hollande l’avait explicitement autorisé à cumuler la veille. . Quel autorité et quel clairvoyance. On allait même jusqu’à dire que Fafa voulait garder la COP21 dans l’espoir d’avoir un prix Nobel, donc un gros pêcher d’orgueil. Au passage, cela met l’allié Le Drian en danger car on sait maintenant qu’en tapant fort, Flamby panique.

      Et celle sur Baylet va être récurrente, tous les contenus politique des « Dépêche du Midi » étant maintenant analysés dans la rubrique humour.

      Quand à Cosse, le fruit tombera de l’arbre tout seul quand les sujets associés (NDDL, déchéance, …) feront l’actualité.

      Avec son remaniement, le président s’est surtout ajouté de nouveaux boulets aux pieds. Il vient de détruire ses dernières chances d’être réélu. Maintenant, c’est l’heure de la curée.

        1. Royaumont

          ton interview fictive de Hollande montre formidablement bien le cynisme, la fourberie, la duplicité, la médiocrité et la propension au mépris du personnage. Il ne prend d’ailleurs même pas la peine de s’en cacher. C’est humiliant d’être dirigé par un individu de ce calibre. De ce fait, toute occasion de vengeance est bonne à prendre.

          1. Nathalie MP

            Exact, c’est bien ce que disait Deres aussi.
            Et je m’excuse auprès de lui, j’étais de mauvais poil quand j’ai répondu. D’autant que son analyse est très bonne.
            Dans mon commentaire, j’étais moins en position d’analyste que dans ma propre peau. Je trouve toujours dangereux de s’allier à n’importe qui même si on partage à un moment une certaine détestation.
            Je donne un exemple : je suis contre la loi renseignement, l’extension de l’Etat d’urgence, etc… La LDH aussi. Et pourtant, voici un allié sur ce point dont je me méfie hautement, je ne compte pas soudain embrasser toutes les idées de la LDH.
            Je ne sais pas si je me fait bien comprendre. Le TSH (tout sauf Hollande) ne me parait pas sain.

            1. Duff

              Pas sain du tout, pour se débarrasser de Sarkozy, les français ont choisi un brigand encore pire… Et je parie que ça ne va pas s’arranger aux prochaines élections.

            2. theo31

              « Je trouve toujours dangereux de s’allier à n’importe qui même si on partage à un moment une certaine détestation. »

              Hollande s’est allié au FN et à Daesh pour faire passer tout un tas de trucs dégueulasses contre les Français. Des alliés bien de son caniveau.

            3. Pheldge

              Bin NMP, on n’a pas trop le choix, c’est TSH ou bien H-bis …
              permettez-moi de disconvenir humblement, pour citer en partie le camarade Major !

              1. Nathalie MP

                Cher Monsieur Ph, vous disconvenez sans acidité et c’est bien agréable (mais rassurez-vous jamais je n’oserais dire que vos propos sont basiques 🙂 )
                D’une manière générale, je veux dire qu’il ne suffit pas de s’opposer à Hollande pour avoir raison.
                Et si vous pensez spécifiquement à 2017, en ce qui me concerne, et en commençant au niveau du parti socialiste en venant de la gauche : c’est TSHSMLPSJ ! Pour le reste on verra le moment venu.

                1. Pheldge

                  Bon je vois que nous avons des vues communes 🙂 je crois qu’il y a plus de chances avec « la droite qui s’assume et qui n’est pas communiste » de voir appliquer des idées libéralisantes (je reste prudent ) qu’avec quiconque. Une fois au pouvoir s’ils sont bien conseillés, ça peut le faire.
                  Mais pour se faire élire , y’a que la méthode Frêche : « raconter aux électeurs les c…neries qu’ils veulent entendre ! »

                  Ah, c’est Phledge pour les dames et M. Phelsge sinon 😉

      1. nemrod

        Terme de vénerie.
        Avant il y a le bat l’eau…ça ça irait bien à Hollande.
        Quant à l’hallali ou le cerf tient courageusement tête aux chiens, ce serait rabaisser trop ce noble animal que de le comparer au Presigland.

      2. Duff

        J’interprète ça un peu différemment. Hollande est bien plus grand tacticien que vous ne le laissez penser. Il fait le vide autour de lui. A coup de « vote utile » « 21 avril machin » il fera ses 25% au premier tour mais juste il n’aura aucune réserve. Ce qui ne l’ennuie pas, se réserve ce sont les socialistes de droite qui dans ce cas de figure auront sauté sur la mine dérivante MLP.

        Il ne faut jamais oublier l’essentiel : Hollande conditionne sa réélection en affrontant MLP au second tour : tous les coups sont permis.

          1. Duff

            Normalement les journaleux devraient lui coller ça dans le nez jusqu’à la fin de son mandat et pas le lâcher. C’est du même niveau que le « J’arrête la politique en cas de défaite » dixit Sarkozy chez Bourdin, au moins lui maintenant il est tricard sur RMC…

            S’il en avait quoi ce soit à foutre du chômage, on l’aurait remarqué. Ces connards de sans dent ne votent plus ou mal donc rien à foutre. 🙂

            1. Pheldge

              camarade Duff j’affirme avec véhémence mon poli désaccord !
              Les « socialistes du centre » voteront peut-être Flamby, à condition qu’il passe le premier tour , voire même qu’il soit candidat.
              De toutes façons le centre c’est moins que le FG alors ça n’ira pas lansquiner très loin !
              Quand aux « socialistes de droite des LR » si Sarko n’est pas désigné, ils voteront MLP dès le premier tour, par dégoût de Juppé ! Mais même dans son camp Flamby est contesté , surtout avec la pantalonnade sur la nationalité et le remaniement de mes deux !

              1. Duff

                C’est que je dis plus haut, j’ai déjà écrit plusieurs fois avant le billet récent sur Juppé de l’hôte des lieux que Juppé sera éliminé au premier tour. Maintenant je ne pense pas que beaucoup de sympathisants LR votent MLP au premier tour.

                Selon la stratégie de la grosse mine dérivante, on verra ce qu’il feront si elle est au second tour face à l’ectoplasme. Elle s’est apparemment rendu compte après les régionales qu’elle n’avait aucune chance d’embêter qui que ce soit avec son discours économique antilibéral à souhait. De là à ce qu’elle fasse un virage à 180°, très peu probable.

          2. theo31

            Il avait promis une vérification démocratique à mi-mandat. Mais c’était avant d’être mal élu.

            Quant à Mélenchiasse, si MLP est au second tour contre Mollande, il votera pour le mac de l’Elysée, ayant voté Chirac en 2002 et Ségopouffe en 2007.

            1. Duff

              Dans le genre blaireau qui votera pour Hollande on peut ajouter Bayrou, qui s’est bien fait fister aux législatives de 2012 même pas capable de négocier son ralliement pour éviter un candidat PS dans les pattes 😀

        1. Deres

          C’est surement son plan. Mais ce enième pacte, que l’on peut appeler un « pacte avec le Diable » échouera comme tout ses pactes précédents. D’ailleurs son pacte avec le terrorisme est un échec complet car sa popularité est encore pire qu’avant les attentats. Si il y a un attentat, elle ne rebondira surement même plus. Pire, cela commence à contester dans les médias mainstream (articles sur les déficiences des services de l’Etat et l’avis de la CIA par exemple).

        2. Deres

          La déroute est telle que je pense qu’il n’arrivera pas à se présenter en 2017. Tout le monde lui savonne la planche directement ou indirectement. Les seuls qui le soutiennent encore sont ceux qui sont ses amis proches et ceux qui espèrent y gagner quelque chose d’ici les élections. Il faut réaliser que si il annonce officiellement sa candidature et sa non soumission à une primaire, ce sera l’émeute chez les socialistes. Les réactions négatives au remaniement ne seront rien à côté. Ceux-ci savent que cela revient à être certain de tout perdre. Même lui doit être en train de se demander si cela vaut le coup de se faire humilié au premier tour avec probablement Mélanchon faisant un plus gros score que lui …

            1. Duff

              Ce n’est pas le fait qu’on s’intéresse enfin aux bidouilles fiscales de JMLP ou aux dépassements de la campagne petits fours/champagne/caviar/foie gras du nabot de Neuilly qui me choque. J’aimerais bien savoir qui et pourquoi on a couvert Cahuzac alors que l’administration fiscale savait et qu’elle est très prompte pour casser les noisettes d’entrepreneurs, lire et écouter les incroyables aventures d’Henri Dumas.

              1. bibi

                Les hommes politiques ne sont pas logés à la même enseigne que le vulgum pecus par les sévices fiscaux, ils ont une cellule juste pour eux.

                Qui couvre Hollande pour son absence de déclaration commune d’ISF quand il vivait avec sa Valoche?

  16. Gerldam

    Une minute! Comparer les licenciements d’un ministre avec celle d’un employé du privé, c’est un peu fort: l’un garde pleins d’émoluements et a de quoi vivre pendant un bon bout de temps. S’il est fonctionnaire (cas fréquent), il retourne tranquillement dans son corps d’origine où son avancement a eu lieu bien qu’il n’y ait plus mis les pieds depuis quelques années, tandis que dans l’autre, c’est paulemploi, le chômage et le reste.
    Mettre l’abominable Filoche comme illustration est donc un peu osé.
    D’ailleurs, ce sinistre individu me fait penser à René Michaud, tout aussi sinistre qui sévit comme juge d’un tribunal d’exception pendant l’occupation et qui envoya nombre d’innocents à la guillotine. Il venait lui aussi, le Michaud, de l’inspection du travail. Ce repère de salauds ne date donc pas d’hier.

  17. Deres

    En tout cas, l’égalité réelle, on sait ce que cela veut dire pour Flamby. Fleur Pellerin allait nécessairement sauter du gouvernement puisqu’il voulait faire entrer Jean-Vincent Placé. Cela aurait trop fortement augmenter le quota d’asiatique au conseil des sinistres, il fallait faire un choix, que le capitaine de pédalo a réalisé la main tremblante avec sa fermeté habituel, au dernier moment.

  18. evilcoyoteRTP

    Elle aurait pu reprendre un autre ministère, comme JM Ayrault. Rappelons qu’elle a été ministre déléguée au PME et à l’économie numérique, puis secrétaire d’état au tourisme.
    Oui, vous êtes comme moi, vous ne vous en rappelez pas. Ce fut une telle merveille, il faut dire.

  19. DoS

    Gouverner en France c’est trouver des problèmes aux solutions, créer des chemins alambiqués, ignorer le but ou l’objectif pour se concentrer sur un voyage incertain, flou, chaotique et le plus long possible.

    C’est aussi l’art de faire des synthèses des synthèses des autres pays qui ont fait des réformes qui marchent et prouver que cela ne pourrait pas marcher chez nous. Car dans notre pays nous travaillons moins pour gagner moins. Nous gouvernons avec des fonctionnaires qui ne travaillent pas. Nous savons que nous sommes plus forts que les autres. Bercy beaucoup.

    Enfin, à ceux qui voudraient profiter des Paradis fiscaux, c’est-à-dire le reste du monde, sachez que la France est le plus beau pays du monde. Qu’ici, l’on aime votre BIEN. Alors, faites péter votre consentement à la peau.

    Un pt’ite piece syouplê, fê pa ton râ

  20. Nomi

    On en fait des tonnes ces derniers jours au sujet de Fleur, mais quand on réfléchit un peu aux mérites des autres ministres, allons, disons… 3 secondes, on se rend compte que ça ne vole pas plus haut.

    Sapin, pour l’économie… j’ai envie de dire « LOL ». La bien-nommée MST, pour la santé, enfin, pour la SS? Horreur et consternation! Taubira à la justice? Après « Justine et les infortunes de la vertu », elle nous aura offert « Christine et les fortunes de l’injustice ». Valls chef de gouvernement… un avatar franquiste raté qui s’énerve inutilement sur son perchoir, dans l’indifférence générale, sauf quand il va en famille voir un match de foot aux frais du contribuable. Et l’autre là, à l’agriculture, c’est-y comment qu’il s’appelle déjà? Le Fol?? En effet, au fou! Et Cazeneuve, et Cahuzac, et Duflot, la folle du logis! Y-a-t-il un seul ministre qui vaille la peine d’un compliment? Et à la tête de cette bande de pieds nickelés en cavale, François Hollande, dit aussi Missiou Cipachir-Cilétakipaye!

    Fleur, c’est une erreur de communication à elle seule, mais elle n’est pas la pire.

    1. gameover

      Il se disait que Le Fol avait fait un burn out avec la crise des agriculteurs et que le remaniement lui permettrait de s’en sortir… pas de bol Le Fol. Il va le tuer à la tâche qui est ardue… comment faire rentrer un carré dans un triangle… ça ma rappelle certains gosses dans les crèches qui sortent la masse de 2 kg sur leur établi-jouet.

      1. bibi

        C’est pourtant très facile de faire rentrer un carré dans un triangle.

        Dans le triangle vous tracez un carré dont 3 des sommets appartiennent au triangle.
        Puis vous tracez la droite qui passe par le sommet du carré n’appartenant pas au triangle et le sommet opposé au côté du triangle n’ayant aucun point du carré.
        A l’intersection de cette droite et du côté du triangle se trouve un sommet du carré inscrit dans le triangle.

      2. Nomi

        Vous vouliez dire un « burne out », non? J’invite les gens à gérer le genre de cafétéria que j’ai géré pendant juste un an. Ils comprendront alors le sens de l’expression burn out.

          1. Nomi

            Euh non, mais pas loin, place Nation, le genre de groupe national qui te font bosser 60 heures par semaine, 70h lors des périodes de vacances, sans repos pendant 3 semaines d’affilée.

  21. DoS

    Gouverner en France c’est comme d’avoir un corps malade plein de métastases. Un cancer en phase terminale que l’on vous propose de soigner à l’aspirine.

    Ce pays est foutu.

      1. DoS

        Justement:

        Gouverner la France c’est prendre aspirine avec paracétamol. Car les bénéfices de l’un peuvent éventuellement annuler et/ou accentuer les inconvénients de l’autre.

        Et au pire, c’est l’immobilisme. Ami de la politique du changement.

          1. DoS

            Et Shakira j’en fais quoi ?

            La France, ce pays de la déchéance, où, même la drogue ne fait plus rigoler. Je me ferais bien une piqure de socialisme. Je suis en manque là.

          2. Pheldge

            La codéine c’est la défonce du pauvre ! non, tu vas chez un toubib, tu dis que t’as besoin de Subutex, ça te défonce grave et c’est remboursé !

  22. Bonsaï

    Derrière l’éclipse de Fleur s’ouvrent désormais de vertigineux horizons : H16 serait-il en réalité Mickael, fondateur du site News 360x (news360x.fr) ? Ou Mickael serait-il l’illustre homme au masque à gaz ?
    La question se pose en effet lorsque on tombe sur ceci, ce jour et sous la plume de Mickael :
    « Voilà, c’est fait : Fleur Pellerin a quitté le gouvernement, et, en laissant son ministère de la Culture, elle nous permet de rappeler à bon compte quelques bricoles intéressantes que le citoyen français devrait ne jamais oublier… ».

    1. C’est régulier. Le-dit Mickael recopie sur son site, et change un peu plus tard l’auteur pour le bon. En attendant, ça donne un truc boiteux.

      1. petit-chat

        Un peu comme les médicaments dits « génériques ».
        ‘Faut dire que ctrl C ctrl V c’est quand même moins de boulot que de se fader un billet la nuit !

  23. DoS

    Felur, pardon, Fleur, tu me rends poète et j’ai comme envie d’honorer ton départ.

    Gouverner la France c’est écrire son livre à 1 an des prochaines élections. C’est faire ses yeux de chaton mignon et offrir des promesses à la TV. C’est parler de la pluie et du beau temps. C’est dire que les histoires d’argent et de magouilles c’est pô juste et complètement faux.

    Gouverner c’est avoir une vision d’avenir pour le pays. Une échéance capitale de 5 ans pendant laquelle c’est open bar. C’est pute et champagne et gros navion qui pollue.

    Au mélange du chaud bizz et du gratin se développe des germes de putréfaction que les Français doivent payer avec leur sueur.

    A cela, il est plus que temps de dire :
    Si vous voulez un petit billet de vote, il va falloir prendre la même place de merde que nous autres contribu’v’ables.

    Soyons fous, soyons saouls de liberté avant tout.

    Et fuck them ! Votez H !

    (Attention, n’essayez pas de reproduire mes textes qui sont écrits sous stupéfiantes inspirations !)

    Euh, comprendre café, hein ?

      1. DoS

        Belle image. J’aimerais bien être un aigle pour pouvoir arracher les yeux de qqs voleurs….

        Non, sinon je fais de la propagande. Je vérifie une hypothèse:

        Le monde Internet influence t’il le monde réel ?

        Si mes âneries pouvaient ouvrir la conscience de certaines personnes, qu’elles fussent naïves ou pas alors j’aurais touché mon but.

        Au pire…je me fais du bien ! Il faut bien vider ses frustrations qq part.

  24. hop hup

    Les policiers et gendarmes de la plateforme Pharos aimeraient bénéficier d’une procédure automatisée pour faire bloquer ou déréférencer des contenus ou sites internet qu’ils estiment illégaux. Faut-il aller jusqu’à permettre à la police de bloquer d’elle-même les sites internet qu’elle estime être illégaux, ou d’obtenir sans contrôle le déréférencement de contenus ? Déjà investi du […]

    on passe a la phase industrielle dans le blocage de site

  25. scrooge

    Virée par un nul c’est une forme de reconnaissance comme de se faire traiter de connard par une buse.
    En plus ça permet de faire la fragile victime d’un complot. La pauvre petite fleur a pris un rateau et a été plantée.
    On a plus de chance dans ce pays comme victime (il y a un secrétariat d’etat pour ça) que comme ayant réussi (à quand le secrétariat d’état de la réussite et de la fausse inégalité).
    Elle a donc pour quelques temps une petite musique à jouer dont elle sortira grandie dans l’opinion (plus sûrement qu’en jouant à un jeu télévisé où des microcéphales bréhaignes cherchent à plaire à un public avisé).
    En plus j’ai l’impression, peut être fausse, qu’elle s’est construite toute seule avec l’intelligence, la gnaque et un peu de chance.
    Du strict point de vue de la communication, on est entrain de voir naître quelque chose (le premier qui dit une fleur a droit à mon respect le plus profond) de très intéressant: pauvre victime du seul fait d’avoir déplu à la Pompadour et pourtant compétente, intègre et preuve vivante de la vraie égalité de notre République, celle de la réussite par l’effort et non la naissance.

        1. scrooge

          Avoir dans la troupe d’intermittents du spectacle, blatringues et autres histrions qui nous sert de gouvernement quelqu’un qui n’a pas pour objectif une loi à son nom c’est déjà exceptionnel de modestie.

          D’autre part il est toujours dangereux de reprocher à un politique le fait qu’il ne fait rien, ça peut le pousser à vouloir faire quelque chose ce qui est le début des ennuis. La machine à inventer les c*****ies démarre et plus personne ne peut l’arrêter.

          Plus sérieusement je pense que vous enterrez la fleur trop vite. Elle me donne l’impression qu’elle va repousser.

          1. MCA

            Avec la capital sympathie lié à son éviction, ça serait rigolo qu’elle postule aux primaires socialistes, histoire de mettre de l’ambiance.

  26. gérard

    Personne n’a saisi la vraie raison du remplacement de Mme Pellerin:dans la tete de Hollande,l’arrivée de JV Placé est compensée par le départ de Fleur Pellerin……c’est du poste pour poste.

Laisser un commentaire