Irréprochable

Alors bon, papy, voilà, tu t’es pris une balle pour la France, un obus peut-être, tu as perdu un bout de mâchoire, une jambe ou quelques mètres d’intestin voire ta vie dans une bataille qui tua ou blessa plus de 700.000 personnes. Pour te remercier 100 ans plus tard, on a décidé qu’on se trémousserait dans une souarée-concert bien plus festive que citoyenne, animée par un délicieux chanteur de rap aux envolées lyriques aussi calibrées que les projectiles lancés à Verdun et que tu te prenais sur le coin de la tête. Cette classe inouïe, c’est aussi ça, la République Irréprochable de Hollande. Alors, papy, heureux ?

Vous l’avez compris, on assiste encore une fois, quasi-médusé, à une nouvelle grande idée de l’Exécutif actuel : commémorer le centenaire de la bataille de Verdun, le 29 mai prochain, avec un rendez-vous « populaire » tourné vers la jeunesse (probablement parce qu’il n’y a plus de Poilus survivant et qu’en vertu de ça, c’est Open Bar je suppose), assuré par le rappeur Black M issu du groupe Sexion d’Assaut.

black M rape à verdun

On en viendrait presque à oublier ce qu’on commémore fête ainsi. Koz se pose la question, en tout cas, et à raison. On ne peut qu’éprouver de la consternation en imaginant que cette idée a pu germer dans un des esprits qui entourent le Président, d’imaginer qu’il a pu l’accepter ou, a contrario, qu’on a pu poursuivre sur cette lancée ridicule sans le mettre au courant. Ou alors, si l’on est pas consterné, on se forcera, cynique, à imaginer le Chef de l’État choisir volontairement, consciemment, cet « artiste » pour un nouvel affront à ceux qu’il verrait, dans cette hypothèse, comme la vieille France rance et conservatrice.

on appelle cela du foutage de gueuleHypothèse hardie que celle d’un Président qui mépriserait à ce point ceux qui l’ont élu, mais est-elle si irraisonnable ?

Certains continuent de considérer le président et ceux qui l’entourent comme de parfaits imbéciles, alors que si on leur attribue méchanceté et cynisme sans bornes, on obtiendra le même résultat et en définitive, ce qui passe pour des bourdes n’est alors qu’une nouvelle démonstration d’un total foutage de gueule à la fois arrogant et parfaitement assumé.

De fait, cette hypothèse ne vient pas de nulle part. Elle est même très bien étayée par ce qu’on observe en périphérie.

Prenez Sapin, ce bedonnant ministre dont les performances à son maroquin le placent définitivement dans la catégorie des inutiles trop opulents. Apparemment plus habile à tripoter le porte-monnaie du contribuable que leur culotte, ce ventripotent appendice ministériel a malencontreusement ripé sur celle d’une journaliste. Comment imaginer que ce geste, effectivement inapproprié, n’est pas en réalité une quasi-habitude, une démonstration, là encore cynique et détachée, du pouvoir dont il dispose, celui de faire à peu près n’importe quelle énormité (à commencer par planter tout un pays) sans encourir la moindre sanction, en restant donc irréprochable ?

Prenez Baupin, cet autre exemplaire rondouillard d’élu dispensable parvenu à son poste par une série de circonstances politiques que la lucidité qualifierait d’aggravantes : Médiapart révélait il y a quelques jours que Baupin se serait lui aussi rendu coupable de comportements sulfureux voire carrément répréhensibles. Décidément, la montée de la sève printanière chez nos deux résineux provoque des dégâts, mais si pour Sapin, on peut vaguement admettre un moment d’égarement, pour Baupin en revanche, la récidive et l’habitude ne font aucun doute.

Or, chose intéressante, certaines élues, voire féministes, de tous les combats pour dénoncer ce genre de comportements, savaient pourtant depuis longtemps ce qui se tramait :

En gros, tout le monde savait. Il faut être honnête. (…) Je ne tombe pas de ma chaise.

Ici, Clémentine Autain était donc parfaitement au courant des agissements de Baupin, et elle a courageusement choisi de fermer sa gueule, probablement parce que c’est ça, la politique. D’autres avaient encore plus subtilement choisi de ne rien voir ni entendre. Et parce qu’à un certain niveau de responsabilité, on devient assez vite, comme la République, complètement irréprochable. Et puis, ce n’est pas comme si une précédente affaire impliquant un homme politique irréprochable n’avait pas déjà eu lieu, et qu’en conséquence, le doute était donc encore permis sur la marche à suivre et l’alerte à donner.

On pourrait aligner tant d’autres affaires, de Thévenoud à Andrieux en passant par Baylet, on arriverait toujours à la même constatation : toujours aucun reproche.

En fait, de sapinades en baupinades, on a dépassé, de très loin, la doléance, la critique ou le reproche. De ce point de vue, la République est irréprochable parce qu’on est loin, très loin et très au-delà du simple reproche.

irréprochable

En fait, c’est un malentendu gênant dont il est question ici : quand Hollande déclarait vouloir une République Irréprochable, là où tout le monde croyait entendre un appel à une République nettoyée de ses élus véreux ou aux comportements honteux, le candidat signifiait simplement qu’il serait impossible de reprocher quoi que ce soit à ses élus sous sa version de la République. Dans ce cadre, la République irréprochable n’est pas un objectif, c’est une façon de penser : qu’elle le soit ou non n’est ici d’aucune importance et n’a aucune pertinence sur les actions menées. La République est pensée comme irréprochable, c’est-à-dire que quoi que le Camp du Bien puisse faire, il sera irréprochable.

Enfin, on ne pourra s’empêcher de noter le timing diabolique de ces révélations.

L’histoire se répète ironiquement : en mai 2011, un an avant les élections présidentielles qui virent Hollande se faire élire, explosait l’affaire DSK qui allait le mettre définitivement hors-course. Un an avant les élections de 2017, en mai 2016, on retrouve une belle affaire de mœurs aux relents de ce précédent sulfureux. Amusante coïncidence et ironie du sort qui donne, une fois encore, une carte supplémentaire à Hollande, en amoindrissant la position des écologistes tant au gouvernement (au travers de Cosse, l’épouse de Baupin) qu’à l’Assemblée où les dissensions internes sont ravivées par cette révélation.

Non, décidément, il est impossible d’accréditer la thèse d’un président complètement dépassé par les événements et balloté par des conseillers en communications aiguisés comme du saindoux ; en revanche, celle d’un président flambidouilleur et calculateur continue de tenir la route.

Et dans ce cadre, il est impératif qu’il soit et continue d’être irréprochable.

Commentaires341

          1. Pheldge

            un vert , ça va, trois verts, bonjour les dégâts …

            (remerciements au Camarade Lafayette pour m’avoir inspiré 😉 )

                1. Bonsaï

                  Apprends donc, impudent insulaire, que La fièvre monte à El Pao est un film culte sorti en 1959 et réalisé par le grand Luis Bunuel. L’acteur Gérard Philipe y joua par ailleurs son dernier rôle.
                  J’attend donc que tu fasse amende honorable et que tu récuse ton insolence devant l’auditoire ébahi et ravi de te voir enfin trébucher…

                    1. Hang’em High

                      sport.gentside.com/boxe/boxe-un-ko-impressionnant-filme-en-super-ralenti_art45971.html

  1. Le Gnôme

    Décidément, rien ne nous sera épargné.

    Ceci dit, je trouve curieux que cette affaire éclate quelques jours après le départ du porcinet de chez les pastèques officielles. Il faut croire que la discipline de ce parti permet des privautés qui seront tenues secrètes. Le parti a toujours raison, j’ai déjà entendu ça quelque part, non ?

    1. Deres

      En fait, les travers des hommes politiques ne sont pas dénoncés par leurs semblables, non pas car ils protègent leur caste, ce qui témoignerait d’une morale certes douteuse mais d’une morale quand même. mais parce qu’ils conservent précieusement ce genre de moyens de pression pour plus tard.
      C’est un grand je de « je te tiens par la barbichette ». Le pouvoir s’obtient de trois manières :
      – en direct par les postes obtenues
      – par les retours d’ascenseur suite à service rendu (donc la connaissance de ce service)
      – par la connaissance des casseroles des autres pour les obliger à vous rendre service.

      1. Français

        C’est une question d’équilibre, ni de gauche, ni de droite. Etre droit dans des bottes en plomb jusqu’au genou qui empêchent de bouger, tout en réussissant à faire dans les bottes des autres! Rien d’étonnant qu’ils changent de vestes sans arrêt! Les frais de pressing doivent exploser juste avant les élections!
        Je ne citerai pas l’auteur de cette phrase, énarque que j’ai interviewé pour un mémoire de fac, mais il nous a dit qu’ « à l’ENA, on apprend à manipuler ses congénères ». C’est un secret de Paul et Michel!

  2. Aristarkke

    « Comment imaginer que ce geste, effectivement inapproprié, n’est pas en réalité une quasi-habitude, une démonstration, là encore cynique et détachée, du pouvoir dont il dispose »
    Quelqu’un a-t-il entendu l’oracle de la bienséance soce :JFK, donner son avis éclairé sur cette qualification des faits???

          1. Peste et coryza

            Il détrousse pour pouvoir trousser.
            Comme les pirates de l’ile de la Tortue : il pille, et dépense son butin au bordel.

    1. Deres

      En fait, ce genre d’attitude témoigne du fait que assez souvent, cela aboutit positivement pour eux. Sinon, ils ne tenterait plus leur chance …

  3. Calvin

    Ces révélations vont peut-être permettre de Placé quelqu’un chez les Vers qui sera favorable à Hollande. Pour préparer le second mandat.

  4. Calc8

    Dans la série des irréprochables taxifolies, il ne faut pas oublier Agnes Saal, coupable de s’être fait prendre mais déjà recasée. Les plus irréprochables des hauts fonctionnaires ont même signé une pétition en sa faveur… Faut oser ! Pour une qui se fait prendre, combien passe entre les mailles du filet ? Guillotin, reviens !

      1. Calc8

        Il y a aussi l’histoire de la poutre dans l’oeil…
        Tout à coup surgit une exclamation des rangs de l’assemblée : « Mince, j’ai une poutre dans l’oeil ! ». Le politique ainsi blessé est rapidement transporté vers d’autres cieux bien protégés d’où il pourra guérir (polir) sa poutre loin des caméras… Sur un banc de l’assemblée européenne par exemple ?

    1. Nathalie

      Il y avait aussi le ministre qui fumait (sans rire dans le contexte actuel) des cigares pour plusieurs milliers d’euros… La liste est sans fin. C’est sans doute pour cela que la majorité des Français est si désabusée et prête à faire de même si elle arrive à toucher le pot de confiture, ou les gouttes tombant du pot.

      1. Peste et coryza

        Ils ne feront rien.
        – des lois existent pour empêcher les gens de créer des « sanctuaires ».
        – je crains que aucun libéral, ou même aucun français ayant des qualités de leader ne puisse faire ce qu’arrive à faire des caïds de cité : s’emparer d’un territoire et devenir des féodaux.

  5. Nathalie

    Nos pauvres poilus se retournent régulièrement dans leur tombe ces derniers temps. Il va finir par y avoir des tumulus dans les cimetières militaires.

  6. Royaumont

    Comme je l’ai déjà dit, pour comprendre le comportement de Hollande, une seule clé de lecture suffit : comment se faire réélire ?

    Pour le rappeur de Verdun, j’avoue que je ne comprend pas l’astuce…

    1. Peste et coryza

      Le rappeur en question vit sur le même modèle que Booba : ordure et luxure. Un personnage ignoble, dont la venue sur un sanctuaire de blancos qu’il méprise (dans ses chansons au moins) est une insulte.
      Et je crains que cette insulte a été soigneusement préparée : l’état nous hait, nous fait la guerre, vomit l’histoire… et veut nous le faire savoir.

        1. Pheldge

          deux liens pour se faire une idée :
          vieilles-charrues.over-blog.com/2015/06/quel-prix-pour-les-artistes-des-charrues.html
          mouv.fr/article-combien-pour-louer-votre-artiste-prefere

          Perso je trouve que 150 K€ ça fait beaucoup pour ce genre d’artiste, qui a un matériel et un équipement, plus que rudimentaires … mais bon comme expliqué dans le lien, ça dépend du contexte , du public visé, de sa quantité … arguments qui font rapidement monter la note.
          pour info, Bruce Spingsteen en 2009 c’était plus d’un Million € mais bon, le Boss, c’est 3 h 30 de concert à 200%, c’est 18 musiciens sur scène, et c’est LE spectacle dont on se souvient toute sa vie …
          https://youtu.be/eaZRSQfFo8Y

          1. sam player

            Oui mais pour Black M ça peut inclure les droits de diffusion puisque n’en doutons pas ça va être diffusé sur toutes les chaînes… poubliques… comme de l’info… pestacle…

      1. Pheldge

        oui, les autres essayent difficilement de continuer sous le nom « Sion d’assaut » ! (normal, l’ex s’est calté 😉 ) Et vu le public, c’est pas gagné …

        1. Peste et coryza

          Faut voir… Suffit de remplacer le S par un F.
          Ce n’est pas Booba qui contredira, obsédé du fondement qu’il est.

            1. Peste et coryza

              Normal, il est au niveau de son public…

              Le rap américain, ce n’est pas mieux… des bandits, des meurtriers, des violeurs, et des esclavagistes. Un certain 50cts s’est fait remarquer à ce sujet.

                1. Peste et coryza

                  Mouais…
                  Il n’empêche que ce sont souvent des Booba un peu plus doués, qui promeuvent les mêmes choses.
                  Je ne parle même pas de la promotion de l’esclavage de filles mineures (300K aux USA), promu par un certain 50cts et ces collègues
                  Résultat à Grenoble : http://www.ladepeche.fr/article/2015/05/17/2106358-prostitution-de-mineures-trois-stars-du-taekwondo-a-la-barre.html

                  On peut aussi faire le parallèle suivant :
                  – Suisse : concert de Fouiny (800 personnes) interdit : hordes des racailles haineuses, droguées et ultra violentes.
                  – Clisson : 150000 chevelus en noir abreuvés de bière : pas du problèmes mis à part du bruit et la bière renversée.

              1. Pheldge

                @ Royaumont 9 h 17 : « Pour le rappeur de Verdun, j’avoue que je ne comprend pas l’astuce… » bon, maintenant que son exhibition a été annulée, tu vois les socialos hurler au fascime et au racisme, et avec le tam-tam médiatique, c’est un peu plus clair ? ça rassemble les troupes contre l’ennemi désigné !

    2. Matthieu Loonis

      L’astuce ne vient pas d’en haut. C’est une décision discrétionnaire du maire socialiste de Verdun, Samuel Hazard (qui ne fait pas toujours bien les choses visiblement).
      Il a voulu faire un coup en faisant venir, je le cite « un enfant de la République » (comme il y en a beaucoup en prison lol. Il aurait aussi très bien pu dire  » je vous rappelle que Black M possède 2 bras et 2 jambes ». Bref, cette pathétique défense, est aussi l’occasion de rappeler que Black M, en plus d’être une honte musicale, est un bon gros raciste ingrat).

          1. Pheldge

            Ouais , bin méfie-toi quand même des « anges en cuissardes » … vérifie la pomme d’adam, ça t’évitera des surprises 😉

                  1. Pheldge

                    peux-tu développer, et expliquer le cheminement de ta pensée confuse, qui te conduit à mêler le foot à tout ça ?
                    Sont-ce déjà les prémisses de l’âge, qui ravagent Aristarque le vieillissime ? ou plus vraisemblablement es-tu encore sous l’effet des brumes éthyliques de ta cuite vespérale et quotidienne ? 🙂

                    NB: @ HB t’as vu,hein, quand je veux, moi-z-aussi je peux écrire des trucs chiadés ! 😉

                    1. Aristarkke

                      Si cuite il y a eu, elle est plutôt situable dans une ile de l’océan Indien, autrefois appelée Bourbon pour d’excellentes raisons encore constatables…
                      Ravageuse, la bibine Dodo du coin…
                      Que ne faut-il pas lire sous ta plume??? Être frais émoulu du mezozoïque (non, Pheldge pas mes zozos, hic) et subir un tonitruant prémisses au lieu de prémices!!! Que la cendre du Piton recouvre ta honte d’un truc aussi ch..dé!!!

                    2. Pheldge

                      Je lis des polars en anglais et j’ai confondu nos prémices avec leurs « premisses » qu’on trouve souvent dans « search the premisses » (fouiller les locaux, les lieux )
                      Du coup j’ai fait une recherche sur ces homophones ( et non, Harry, ce ne sont pas des pédés avec un smartphone greffé )
                      Je suis dans un jour de bon thé, je te mets le lien que tu t’instruises un peu :
                      http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=2221

                    3. Hang’em High

                      « premises » en anglais, mon bon ami ! tu devrais le savoir, tu n’es pas seau !

                      youtube.com/watch?v=73hl–IMoWU

                    4. Pheldge

                      Arrrghhh c’est horrible, c’est le syndrome de l’anniversaire ! ça me fait le coup tous les ans. Je suis en train de me choper un coup de vieux … 😀

    3. Nana

      Cela n’est il pas évident???
      Depuis Mitterand les socialistes de gauche font tout pour favoriser le FN au dépend des socialistes de droite. Ce rappeur est un prétexte formidable pour le fn de ramener sa fraise devant les micros mous!

  7. Yrr

    Je lis et commente quelques blogs, et, enfin, les auteurs commencent à être de ce qui est mon avis depuis longtemps : Oui c’est FAIT EXPRÈS.
    Toutes les saloperies(*) dont nous sommes victimes, ce ne sont pas des aveuglements (fussent-ils idéologiques) ni de la bêtise, c’est un plan délibéré soigneusement établit et mis en oeuvre point par point.

    (*) Europe, guerres, réfugiés, mariage pour tous, impôts, délinquance : tout !

    1. Calc8

      Bien vu. Tout à fait d’accord.
      Vous pourriez ajouter le fameux Plug, ainsi que le centre d’accueil de migrants dans le 16ème, etc.
      Ils jouent avec nos nerfs et avec nos sous…

    2. petit-chat

      D’accord.
      Comme ils sont tellement au-dessus de la merdaille, ils en arrivent à l’oublier, et se laissent aller à dire ou faire n’importe quoi. C’est cette connerie ajoutée qui peut tromper.

      1. Val

        @petit chat , en fait ils appliquent à la lettre la maxime fétiche de Rémi Gaillard : « c’est en faisant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui » Il faut leur concéder qu’ils y arrivent assez bien.

    3. Roi Heenok

      En effet, mais cela fait un bail qu’on nous bassine avec l’idée que la stupidité est une explication plus « credible » que la volonté de subversion. Non pas que les deux soient incompatibles, loin s’en faut.
      Et pour une fois, ce n’est pas seulement franco-divers.

  8. Infraniouzes

    Allons, allons les amis, vous oubliez que la France est la terre de la liberté d’expression et qu’interdire un concert n’est tout bonnement pas envisageable. Et ne dites pas que ces gens font du Dieudonné dans le texte. Quel scandaleuse idée !
    En revanche, je suggère qu’on demande au préfet de la Vienne, l’autorisation, au nom de l’égalité et de la liberté d’expression, d’organiser, tous les ans, un méga-concert à Poitiers pour commémorer la victoire des Francs sur les Arabes en 732. Voilà encore un bon cours d’histoire et Philippe de Villiers pourrait nous concocter un magnifique son et lumière avec chevaux (pur sang arabe), chevaliers lourdement armés et piétaille hurlante dans la nuit. On n’a pas de pétrole, ni de gaz de schiste mais on des idées et une histoire dont la longueur fait rager bien des Américains. C’est le seul domaine où on leur est supérieur…

    1. Peste et coryza

      Et ce sera interdit au nom du « vivremsemble ».
      Par contre, le camp « décolonial » (interdit aux blancs) a été autorisé.

      1. petit-chat

        Et le pur sang arabe est un cheval léger et nerveux, rien à voir avec les chevaux de trait pouvant supporter un mec tankisé !
        Je verrai plutôt des extrémistes-assassins d’importation (ou de ré-importation) faire un spectacle, à bonne distance, d’auto-destruction par des ceintures d’explosifs, événement festif beaucoup plus actuel et qui parlera aux « jeunes »…

  9. Villon89

    Oui, la politique est devenue le tremplin des médiocres vers des postes à haute responsabilité. Le nazisme avait porté au pouvoir des psychopathes, le socialisme nous apporte la beaufitude et l’incompétence. Les médias nous déversent à longueur de journée des discours stéréotypés défendant l’indéfendable. A ce titre, les dernières 24 heures sont exemplaires : des socialistes venant nous expliquer que voter contre le gouvernement, c’est forcément être à droite. En attendant, ces gentils toutous frondeurs sont retournés à la niche, histoire de croire encore qu’ils peuvent préserver leurs petits mandats.Et, on nous vend maintenant la réalité de leur courage…Pathétique ! Ah oui vraiment, le message des urnes a été compris et on ne fera plus jamais de la politique comme avant…En attendant, Marine ne dit rien, mais alors rien du tout…

    1. Jiff

      « histoire de croire encore qu’ils peuvent préserver leurs petits mandats.

      C’est vraisemblablement fait, car il est pratiquement certain qu’ils avaient plus de signatures que nécessaire pour faire sauter Toutoumou 1er – le deal était de se faire correctement recaser (surveillez les arrivées au conseil économique et social et autres planques habituelles dans les 14 mois à venir) en vue de la déculottée prévisible pour les législatives de juin 2017.

  10. Bonsaï

    Pour ce qui est de l’iconoclaste bouffon qui se dénomme Black M. (ne pas confondre avec la grande Dame du blog !) on peut oser la comparaison avec un autre contexte de guerre et ce qu’ont fait les Russes à Palmyre :
    En effet, dans l’antique cité abîmée par les islamistes, là où l’Etat Islamique avait fait exécuter 25 otages, Poutine a fait jouer du Prokoviev, dirigé per Rostropovitch, devant les ambassadeurs de l’Unesco…

    1. Gerldam

      Ou bien c’est de l’humour noir (encore une fois) ou bien vous ne savez pas que Rostropovitch est mort (paix à son âme). Le chef du concert de Palmyre était Valery Guergiev, comme tous les mélomanes l’ont reconnu.
      J’ai trouvé cette façon de faire sa pub particulièrement géniale de la part de Poutine. D’un côté une merde de rap, de l’autre, un concert symphonique avec un des meilleurs chefs du moment et l’orchestre du Mariinsky dans ce cadre chargé d’histoire.
      Bien joué, Vladimir!

        1. Gerldam

          Pour vous faire pardonner, je vous propose d’écouter Guergiev dirigeant la symphonie Leningrad de Chostakovitch. Vous serez éblouie.

          1. Pheldge

            Chez nous, il y a les « graines de filaos » (je laisse les curieux rechercher des images ) : ça pique bien ! imaginez des châtaignes miniatures.
            Ayant grandi en métropole, j’ai personnellement bien connu une variante : le gros sel 😀

              1. Pheldge

                Rahhhh, on a déjà le fiel au bout des doigts dès potron-minet ?

                sache, ô médisante Helvète, que je n’avais pas besoin de cafter pour me faire remarquer. Mon charme naturel de bambin angélique et doué, suffisait 🙂

                1. Bonsaï

                  Déjà que je me dévoue pour être ton public si tôt, un dimanche matin désert sans personne pour déguster tes croissants fourrés.
                  C’est mal récompenser mon assiduité !

  11. Val

    Et pendant ce temps la on nous bassine depuis 24h avec Brice qui fait du 170 sur l’autoroute . WTF ! Non pas que j’aime particulièrement le personnage , mais franchement si c’est tout ce qu’ils sont arrivés à lui reprocher avec les limiers de la république courant queue en l’air à ses basques , soit il est fort , soit c’est un saint ,(bon d’accord soit les limiers sont nuls )

    1. sam player

      Surtout qu’il semble qu’il ne se soit même pas fait flashé vu que les douaniers n’étaient pas habilités à le faire et que donc rien n’a été retenu contre lui… donc non-information.

    2. Jiff

      « WTF ! »

      Comme d’hab pour de tels non-sujets, cherchez ce qu’il-y-a à cacher derrière (loi scélérate, tentative de faire oublier les issues prévisibles de la loi bel konnery, décret pourrissant les libertés individuelles, etc; vous n’avez que l’embarras du choix.)

      1. Before

        Ça m’apprendra à survoler l’article avant de commenter !
        Mea culpa, mais j’avais trouvé cet article tellement juste que je voulais le partager…

      2. René-Pierre Samary

        Très bon article de Koz, merci patron.
        Un Verdun festif, les bras vous en tombent.
        Ah, les pâles ordures !
        Ah, les dégénérés…
        L’arrogance de ces pantins…
        On en perd la parole, devant tant d’ignominie satisfaite.
        Bomb them all !

    1. Jiff

      « tout faire pour augmenter le score du FN »

      Il semble bien qu’il-y-ait plus que cela; hier soir, je lisais sur sèpukel canard Canadien qu’ils ont les même problèmes que nous au Canada en général et au Québec en particulier, employées de crèches voilées, immigrée gagnant un procès contre l’état lui permettant de prêter serment en hijab, avant même que d’être naturalisée (un comble, quand on connaît le caractère plus que pointilleux des officiers de l’immigration), etc – le tout avec une opposition du vulgum pecus à niveau de… 73%.

      Tout cela se confirmant un peu partout dans le monde civilisé finit par poser une question: est-ce que le plan derrière tout cela ne serait pas de créer une guerre de religion, histoire de déblayer la planète ?

  12. Taisson

    @Yrr, Calc8
    Tout à fait d’accord, tout ceci est bien voulu…
    Quand j’avais évoqué l’idée que Hollande n’était qu’une baudruche dont d’autres tiraient les ficelles, j’ai eu droit la condescendance, se moquant du complotisme. Peut être mes mots avaient dépassé ma pensée…En fait, selon moi, moije n’est pas complètement innocent, il est parfaitement conscient de tenter d’utiliser à son profit les délires qui font le catéchisme de la nébuleuse gaucho/socio/bobo.
    En bref, la marionnette voit très bien les ficelles, et ne se laisse pour l’instant tirer que quand ça l’intéresse, quitte à accepter quelques mouvements désordonnés, pourvu qu’ils ne compromettent pas sa réélection !
    En échange, les marionnettistes vont s’arranger pour garder leur marionette, et pour ça tout est bon.
    Il y a des faces visibles chez les « tireurs de ficelle » ; par exemple terra nova. Mais je suis persuadés qu’il y en à bien d’autres, et particulièrement dans les médias.
    Leur seul dénominateur commun, c’est la destruction systématique de l’idée de société qui à fonctionné avant… C’est aussi la seule qui puisse être « vendue » sans difficulté aux jeunes générations, et à tous les gens qui se veulent « modernes ».
    Toutes les infamies et provocations sociétales, sont bien vues par moije dont le rêve est de faire éliminer la « droite » politique par le FN au premier tour !
    Le rap à Verdun, pour chanter la haine contre les français, c’est top !!
    Mais les marionnettistes et leurs amis sont bien à l’abri, à tous les niveaux des rouages du pays, aucune élection les menace, et ils ne s’en irons jamais d’eux-mêmes. Et si la prochaine marinette est moins complaisante, on mettra le peuple dans la rue…
    Ce pays est bien foutu !

    1. Bonsaï

      Belle analyse !
      « Mais les marionnettistes et leurs amis sont bien à l’abri » : d’autant plus insaisissables qu’ils sont ici et ailleurs, ils infiltrent le système, ils sont partout…

  13. JiJiBé

    L’ÉCOLE DE FRANCFORT (Frankfurt) : CORROMPRE À TOUT PRIX

    “Jusqu’à présent, les nations étaient détruites par les conquêtes, c’est à dire les invasions. Mais aujourd’hui, se pose une question importante : une nation ne peut-elle pas périr sur son propre sol, sans subir d’invasion, en laissant les facteurs de décomposition corrompre jusqu’au cœur les principes originels et constitutifs faisant de cette nation ce qu’elle est ?”
    Joseph de Maistre (1753-1821)
    ____________________________

    Après la mort de Lénine en 1924, un fils de banquier nommé Georg Lukacs (devenu communiste pendant la première guerre mondiale) s’installa en Allemagne où il présida à la première réunion qui devait aboutir à la fondation de l’Ecole de Frankfurt. Le but de cette école était d’appliquer le programme révolutionnaire des sociologues communistes, suite à une rencontre organisée à Moscou en fin 1922. Un de ses membres était l’apôtre de la nouvelle gauche des années 60, Herbert Marcuse.

    La tâche de l’Ecole de Frankfurt revenait à saper au plus vite l’héritage judéo-chrétien. Pour ce faire, elle favorisa une critique négative aussi destructrice que possible de chaque aspect de la vie. Pour accélérer l’avancée de sa révolution culturelle silencieuse, mais sans laisser paraître le moindre indice sur ses plans quant au futur, elle recommandait, entre autres :

    1° D’inventer le concept de crime raciste
    2° D’enseigner aux enfants la sexualité et l’homosexualité
    3° De saper l’autorité des écoles et des professeurs
    4° De promouvoir la consommation excessive d’alcool
    5° De vider les églises
    6° De mettre en place un système juridique ayant un parti pris contre les victimes de crimes
    7° De favoriser une dépendance envers l’état et les aides sociales
    8° De contrôler et museler les médias
    9° De favoriser l’éclatement de la famille

    L’une des idées majeures de cette école était d’exploiter la conception freudienne de la pan-sexualité, la recherche du plaisir, l’exploitation des différences entre les sexes et le renversement des rapports traditionnels entre hommes et femmes.

    Pour mieux cibler ses objectifs, l’Ecole devait :

    1. Saper l’autorité du père
    2. Nier les rôles spécifiques du père et de la mère
    3. Dénier aux parents leurs droits à être les éducateurs de leurs enfants
    4. Abolir les différences dans l’éducation des garçons et des filles
    5. Abolir toutes les formes de domination masculine (d’où la présence de femmes dans l’armée)
    6. Déclarer les femmes comme étant une “classe oppressée” et les hommes des “oppresseurs”

    …/…

  14. JiJiBé

    …/…

    Pour cette Ecole, il existe deux types de révolution : politique et culturelle. La révolution culturelle détruit une société par l’intérieur. Elle voyait en elle un projet à long terme et se concentrait clairement sur la famille, l’éducation, les médias, la sexualité et la culture populaire.

    La famille
    Promotion du matriarcat, dans l’optique de détruire la famille.
    Guerre contre le genre masculin prônée par Marcuse sous le couvert de la libération de la femme.

    L’enseignement
    Supprimer l’influence parentale. Techniques de psychologie de masse afin que chaque gouvernement puisse contrôler ses sujets sans qu’il soit nécessaire de faire appel à l’armée ou à la police.

    Les drogues
    Diffusion de drogues psychédéliques pour rendre les gens dépendants et légalisation de leur usage.

    La musique et la télévision
    Recours à la musique atonale comme arme de destruction de la société et à des formes de musique dégénérées afin de favoriser la maladie mentale.
    Possibilité d’assujettir les Etats-Unis en utilisant la radio et la télévision pour promouvoir une culture du désespoir et du pessimisme. Hollywood.

    La sexualité
    Création d’une société où les plus grandes satisfactions seraient d’ordre sexuel. La musique rock touche la même corde chez les jeunes.
    Ce sont les intellectuels marxistes qui ont inventé lors des manifestations anti-vietnam l’expression : “Faites l’amour, pas la guerre”.

    L’éducation des mœurs
    A la fin des années 60, d’intenses campagnes parlementaires ont été organisées pour des associations impliquées dans le contrôle des naissances (contraception, avortement, stérilisation), et au cœur de ce réseau se trouvait l’Association pour le Planning Familial. Ce réseau était en fait impliqué dans l’eugénisme, le contrôle de la population, la contraception, la sexualité et les réformes du droit familial, ainsi que la sexualité et l’éducation sanitaire.
    ________________________________

    On peut accoler un ministère devant chaque paragraphe et ainsi constater qu’il n’y a pas qu’incompétence et bêtise dans chaque maroquin concerné.
    Pardon pour la longueur.

    1. sam player

      Vi, Val dit que ça glace le sang… Mais là où c’est quand même bien fait, si c’est fait exprès, c’est que ça exploite, pour faire levier, soit un inintérêt, l’indifférence ou un rejet d’une petite partie de la population et qu’en chaînant tout cela on peut en arriver à avoir l’assentiment de toute la population. Rien qu’en partant du patriarcat on fout tout par terre.

    2. Val

      @Jijibé a la fois il ne faut quand même pas leur concéder plus d’intelligence qu’il n’en ont : détruire est à la portée de n’importe quel débile . Construire , établir la confiance , est en revanche extrêmement difficile et demande un autre charisme que celui des gueules de bulots qui nous gouvernent .

      1. JiJiBé

        @Val
        Ils ont l’intelligence de leur médiocrité, se contentant d’être aux ordres et d’appliquer des règles édictées par ailleurs, trahissant pour quelques deniers.

        1. Val

          +1 et même pas les c**illes de Juda pour aller se pendre foutus francs macs , c’est des anti-cochons, chez eux , rien n’est bon …

        2. René-Pierre Samary

          Ne confondons pas l’intelligence et l’astuce…
          D’ailleurs, quand nous tombons dans les pièges vulgaires tendus par le mercanti, c’est par refus instinctif de descendre à son niveau. Il triomphe, sans comprendre que son succès est dû à notre mépris.

  15. Helios

    Il manque à cette énumération le sort réservé à Jean-Paul Huchon, dont on récompense le comportement irréprochable quand il était président de la région Ile-de-France.

  16. Pere Collateur

    En tout cas, j’ai eu beau poser la question un peu partout, personne n’a pu me dire ce que signifiait le M de ce fameux Black M….

      1. Dr Slump

        Et sans aucun doute une référence au bandit et tueur Mesrines, ce qui donne « Black Mesrines ». Un rappeur qui se proclame Mesrines noir, j’imagine que ça fait ouesh vachement cool dans le petit milieu pitoyable du gangsta-rap.

        1. Jiff

          En même temps, des « soces illuminés », c’est un pléonasme (et un oxymore, pour des gens qui n’ont pas l’électricité à tous les étages…)

  17. Bonsaï

    Sans doute un code satanique. La pâle copie de Mitterrand qu’est le Béat de Tulle a dû faire des allégeances compromettantes pour au moins permettre à son rafiot d’émerger au-dessus de la ligne de flottaison…

    1. Peste et coryza

      Entre le Coral, la crème de prépuces d’Oprah winfrey, la Kabale de Madonna, les liens de John Kerry avec Anton Lavey, l’admiration de ce dernier pour Ayn Ryand, et les clowneries de VGE devant une statue de Hibou géante, rien ne me surprendrait.

  18. Calvin

    « Irréprochables » : on pourrait en faire un film avec Omar Sy dans le rôle de Black M et François Cluzet dans le rôle de Cahuzac.

    1. Olivier Vitri

      Casting improbable pour une série B improbable… trop d’acteurs coûteux pour une si pauvre industrie cinématographique française subvenponctionnée…

  19. Lambda Expression

    « moije » ne savait pas pour Cahuzac, ni Thevenoud, ni Baupin, ni bien d’autres et vous pensez qu’il savait pour black m(erde) ?
    A son sujet, J’hésite toujours entre la connerie maximale ou le génie (pervers) absolu.
    « Entre le machiavélisme du pouvoir et la connerie, considérez toujours que la connerie est l’hypothèse la plus probable »

    1. Peste et coryza

      Faut voir… l’animal est fort vicieux, façonné par 40 ans d’expérience.
      Hollande a survécu au marigot plein de crocodiles qu’est le parti socialiste, il s’est hissé à la plus haute fonction (en enfumant 66 millions de personnes, alors que un péquin, en faisant une recherche internet, savait à quel engeance il avait affaire), et il corrompu les verts tout en savonnant la planche à Mélanchon.
      Ce type est un génie, avec une intelligence manipulatoire hors normes.

    2. Val

      @Lambda il n’y a rien de génial là dedans , Mollet du buble ne fait qu’imiter son maître à penser qui nous avait fait en son temps les « nique ta mère », « touche pas à mon pote », Carte de Sejour qui chantait « douce France » un grand moment musical à l’époque … mais surtout une machine assez efficace à faire voter Le Pen …
      Bref ce ne sont donc pas des génies , mais par contre ce sont des pervers , ça c’est sûr .

  20. baloo

    Je pense qu’il y a dans la décision du concert de Black M, un peu d’idéologie, un peu de bêtise et certainement pas mal d’opportunisme.
    On aimerait bien savoir quels agents artistiques, conseillers en communication et autres potes auront leur part dans le budget des 150 000 euros pour le concert.

  21. bibi

    Après la honte infligée à la France et à ses soldats (communistes ou non) qui se sont engagés sur le front de l’est pour combattre les nazis, par Hollande en refusant de se rendre à Moscou le 9 Mai 2015 pour célébrer les 70 ans de l’armistice, je ne pensais qu’il aurait le temps d’infliger une plus grande honte à tous ceux qui sont morts pour la France, mais là je crois que c’est fait.

    Nos pauvres aïeux n’ont pas sacrifié leurs vies pour en être remercié ainsi.

    Et c’est pour ça que je me permets d’intimer l’ordre à certains salisseurs de mémoire qu’ils feraient mieux de fermer leur claque-merde !

    1. Bonsaï

      Finalement, Flanby induit tout le monde en erreur avec son faciès de grassouillet joufflu et bon enfant.
      En réalité c’est un psychorigide, enfermé dans un système paranoïde où il essaye d’entraîner la France avec lui. Et c’est pour cela même qu’on lui a permis de gagner les élections…

      1. sam player

        Je sens bien que tu as voulu faire un parallèle avec moi (psychorigide et parano) mais là tu es périplaquiste… car on n’a jamais vu autant de virages à 180° dans la politique et un tel manque d’autorité et autant de fantaisies.
        Quant à la paranoïa, elle ne lui ferait surtout pas dire que tout va bien, ça ça tient plus de l’exorcisme.

        1. Peste et coryza

          Hollande sait se montrer autoritaire… les identitaires et les pousseuses de poussettes de la manif pour tous peuvent en témoigner. Par contre, rien contre les créatures de son pote Julien Dray.
          Le bolet de Tulle est un nain sectaire.

        2. Bonsaï

          Alors là tu es vraiment parano, il ne me serait jamais venu à l’idée d’établir le moindre parallèle entre toi et cet énergumène.
          J’ai trop d’estime pour toi…

    2. Peste et coryza

      Sauf que les mots étaient suivis des actes en ce temps là…
      10 contre 1 que le Black Mesrines sera entouré de flics, dont la mission sera de protéger le dit salisseur de mémoire, et non de lui faire subir ce qu’il mérite.

      1. Royaumont

        Verdun n’est pas très loin des camps de Suippes ou Mourmelon.
        J’aimerais bien voir un détachement s’inviter sur scène pour expliquer à l’autre blaireau quelle est sa vraie place.
        Je ne suis pas sûr que la police ferait du zèle pour éviter l’esclandre.

    3. Hang’em High

      Mes deux grands-pères se sont payés de longs séjours à Verdun, mais le tourisme du côté du Mort-Homme ou de la Cote 304, ce n’était pas franchement la villégiature.

      En leur mémoire – et celle, surtout, de leurs camarades massacrés sur place, dont les corps reposent encore dans des sépultures ignorées – je n’ai jamais même envisagé de chasser dans ces parages, comme le propose l’ONF, car y passer, avec autre chose que du recueillement, relève à mes yeux du sacrilège.

      Alors, se dire qu’un analphabète simiesque – avec la complicité de pervers calculateurs, voire à leur incitation – va y déverser des paroles idiotement outrageantes sur des « musiques » agressivement inexistantes, cela passe mal…

      Les grands mots me viennent rarement, l’ironie étant plutôt mon mode d’expression naturel, mais là… là, on voit l’Anti-France dans ses œuvres !

      Sur le piédestal de la statue de Joubert, à Pont-de-Vaux, est inscrite la sentence suivante : « il est mort comme il a vécu, sans peur et sans reproches, et n’a laissé pour héritage que la gloire attachée à son nom » ….

      La « gloire » des centaines de milliers de morts de Verdun ne sera pas ternie par l’ignoble mascarade annoncée, mais la honte et le déshonneur – malgré les médailles imméritées qu’ils portent – s’attacheront bien à ses misérables promoteurs.

        1. bibi

          Ce qui rend Verdun singulier outre les pertes colossales du côté Français et Allemand (quasiment du 1 pour 1) c’est que par les rotations pratiquées par l’armée Française font que les 3/4 de l’armée y a combattu, faisant de cette bataille, qui bien que moins meurtrière que celle de la Somme avec ses 440 000 morts (dont prêt de la moitié côté britannique), le symbole de la Grande Guerre en France.

          1. Aristarkke

            Il y en a un peu moins du côté allemand. 143.000 selon Wikipédia.
            D’une façon générale, sur à peu près tous les fronts, les Teutons ont eu moins de pertes humaines que celles des Alliés.
            Allemagne + Austro-Hongrois auraient perdu environ 3,3 M Hommes tués et 7,8 M de blessés contre 4 M de tués et 10 bons M de blessés pour France, Grande Bretagne, Russie.

            1. bibi

              Verdun est l’une des rares batailles ou les alliés ont quasiment équilibré les pertes 1.14/1.
              La Somme c’est 273000 morts côtés alliés contre 170000 côté allemand 1.6/1

        2. sam player

          Ils ont été dispensés d’impôt sur le revenu à l’époque ?
          Quand je sentirai la mort venir et que je mourirais je ferai en sorte que ça soit la faute de l’état… toujours ça de gagné !

          1. Hang’em High

            Nan, mais il y a eu un moratoire des loyers… pour les familles des poilus…. qui, eux, dans les tranchées, avaient gratuitement l’eau et le gaz à profusion…

            kpmg.com/fr/fr/issuesandinsights/decryptages/pages/aout-1914-premier-blocage-loyers.aspx

            1. Pheldge

              « l’eau et le gaz à profusion… » Ahhhh, bravo, joli ! et après, ça se permet de lever le nez sur mes innocents calembours, par ailleurs fort appréciés, et autres blagues de potaches, elles-z-aussi particulièrement recherchées ! 😀

              1. Hang’em High

                « fort appréciés » ? par qui ?… des noms ?… hormis peut-être BDC, dont tu es – de façon parfaitement inexplicable – la passion (honteuse)… :=)

                Une lectrice de Carlyle, sans doute… avec un tropisme déviant pour le (guitar) « hero worship » ? va comprendre les femmes, Charles…. :=)

                  1. Hang’em High

                    Good Lord! GO…. tu es en concurrence avec l’Ilien pour courtiser les faveurs de BDC ?

                    Je ne doute pas qu’elle soit charmante, mais quant à moi, « mon ticket n’est plus valable »…

                  1. Hang’em High

                    CS (dreadful overbite….) se vengeait de Warren Beatty… comme Cat Stevens se vengea de Patti d’Arbanville…. petit, quand même….

                    1. Pheldge

                      Ahhh, Warren Beatty … THE womanizer of the 20 th century …
                      Et dans la VO , Mick Jagger est très identifiable dans les chœurs !

                1. BDC

                  Et moi qui mets des bêtises (inspirées de mon Maître à compter) avant de lire ce que vous racontez dans mon dos … Ah la gloire pour notre guitar hero !

                  1. Pheldge

                    et suis-je le seul à lire « notre guitar Eros … » ? 😉
                    ça m’étonne que Bonzaille , elle ait pas sauté dessus !

                    @ HmH & Harry , les Laurel & Hardy Chevalier & Laspalès du Blog : avez-vous noté mes progrès dans la maîtrise du style et de la syntaxe présidentielle ?

                    1. Aristarkke

                      C’est du français comme on le cause dans les cours de récréation qu’utilise PDLF.

                      (…) Bonzaille, elle N’ ait pas (…)

                      Pour l’accord de présidentielle :
                      si tu rejettes l’adjectif en final, cela sous-entend pour le lecteur qu’il concerne les deux catégories « maîtrise du style » et « syntaxe » donc présidentielle S

                      il me semble aussi qu’on peut pinailler que présidentiel concerne davantage le style que la maîtrise puisque le propos sous ta plume est nettement empreint de dérision que d’admiration en raison de l’absence de maîtrise… et donc qu’il faudrait écrire la terminaison en L S

                      Si tu veux le mettre au singulier sans ambiguïté en renforçant la litote, il convient d’écrire maîtrise présidentielle du style et de la syntaxe

                      N’espère quand même pas de moi que je m’extasie sur le bla bla de PDLF

                    2. Pheldge

                      OK , je ne me suis pas relu …mais bon, dans l’imitation, je fais des progrès, non ?

                2. Bonsaï

                  « hormis peut-être BDC, dont tu es – de façon parfaitement inexplicable – la passion (honteuse) »
                  Il serait judicieux en effet de nous préparer à l’irruption soudaine de l’époux bafoué à longueur de commentaires enamourés…
                  Un mari jaloux est capable de toutes les extrémités, cette primesautière conduite serait-elle, pour quelque motif obscur, une simple incitation au duel ?

                  1. Pheldge

                    Ah là là , mes pauvrets, arrêtez un peu de fantasmer ! 🙂 ce ne sont que d’aimables et inoffensifs marivaudages bucoliques et agricoles , dont apparemment vous êtes friands, puisque vous semblez les suivre avec attention.

                    1. BDC

                      Eh oui mon bon Pheldge, Herr Schön se contrefiche pas mal de nos bêtises d’ado, du moment qu’on ne fait de mal à personne.

                    2. albundy17

                      « nos bêtises d’ado, du moment qu’on ne fait de mal à personne. »

                      La branlette ?

                      Mais c’est vrai qu’il n’y a pas de mal a se faire du bien

                    3. Pheldge

                      @ HmH (aka HB 🙂 ) le sam, Al le bandit, la liste des fans s’allonge, mon incrédule ami morvandiau ! Donc quand j’écris « apprécié » , je ne fabule pas 😉

            2. sam player

              HB merci du lien, moi qui pensais que la loi de 48 était celle qui avait bloqué les loyers… vu qu’on disait souvent il y a encore 20 ans : logement placé sous la protection de la loi de 1948… ou pas…

              1. albundy17

                Pheldge 14 mai 2016, 12 h 33 min: Al le bandit : je proteste je ne suis pas un bandit, redressé par une éducation catholique je suis même hétéro (enfin je crois). Et j’insiste sur la minuscule de al bundy, tu ne dois pas connaitre la référence :mrgreen:

                GO: c’est ou le lien sur la loi de 48 qui n’est pas celle qui bloque les loyers ???

                1. Pheldge

                  c’est une tentative de calembour sur ton pseudo, juste taquin, rien de plus … Si celui-ci est directement référence à la série, tant qu’à faire choisis un héros plsu en rapport avec les commentaires que tu postes.
                  Je te suggère un autre Al, celui de « Chicago PG », Olinsky (Elias Koteas qui a joué dans « Zodiac » ) :
                  https://youtu.be/mwq16h5W_d0

                  1. albundy17

                    JEEE nsui paaas un hérault.

                    J’avais tout de même saisi le calembourg, al bundy est désabusé mais pas si idiot qu’il n’y parait 😀

                    Tu m’as donné envie de revoir la série, je vais la retélécharger illégalement pour le coup (surtout que hadopi a été enterré, je me demande combien ça nous a coûté cette khomerie)

                2. sam player

                  Albundy 14 mai 2016, 12 h 44
                  C’était en référence au lien mis par HB dans son message Hang’em High 14 mai 2016, 8 h 40 min
                  (y avait juste à suivre l’encadré vertical gris sur la gauche de mon message pour remonter vers son message)

              2. Hang’em High

                GO et Ted Bundy : pour plus de détails sur les textes d’avant 1948 voir :

                persee.fr/doc/rfsoc_0035-2969_1996_num_37_3_5707

                1. albundy17

                  Passionnant de voir l’impact que cela a provoqué, encore une fois preuve est faite que dès que l’état mets ses gros doigts boudinés dans un truc, les conséquences ne sont pas mesurables mais forcément une cata

                2. sam player

                  Wah HB 14 mai 2016, 13 h 48 min
                  … ça rigolait pas à l’époque :  » les juges de paix tiennent audience spéciale les jours d’échéance [des loyers] »

                  1. Hang’em High

                    C’était en un temps où les magistrats ne se faisaient pas systématiquement les avocats des locataires : le droit de propriété existait encore… mais nous avons changé tout cela…

                    1. sam player

                      Ca me rappelle quand j’étais en Australie, mon loyer ($1500) était à payer avant le 5 du mois en cours.
                      Il m’est arrivé quelque fois d’être à la bourre d’une journée ou 2 à cause de mon virement européen qui se traînait… : le 6 l’agence appelait vu que les virements interbancaires là-bas se font dans la nuit et à 6h00 du mat’ tu sais si on t’embrouille ou pas. On te donne 5 jours maxi et le lendemain du délai on te met tes affaires sur le trottoir sans même avoir besoin d’aller devant un juge (sauf s’il y a des gosses)
                      L’avantage est que le marché de la loc’ est très fluide et qu’on ne te demande pas de la paperasse, des cautionnaires etc…

              3. Aristarkke

                Initialement, la loi de 48 ne prévoyait pas de blocage des loyers mais un contrôle différencié pour tenir compte des différentes catégories de biens qu’elle prévoyait. Le but officiel était d’inciter les propriétaires à faire des travaux amélioratifs pour « sortir » leurs biens des catégories sous l’emprise de cette loi.
                L’ennui était d’une part que les propriétaires, vus systématiquement comme des capitalistes croulant sous le pognon disponible, étaient loin de tous disposer des moyens nécessaires, de seconde part que tous les biens ne se prêtaient pas à des améliorations significatives ou devaient en passer par des autorisations collectives dans les copropriétés qui ne venaient pas toujours, et de troisième part, la plus influente, de toutes les interventions des hommes politiques pour tripatouiller les indices et complexifier à outrance la réglementation autour de cette loi. La jurisprudence était très abondante (à une époque sans internet et le volume de données à y trouver) et les barreaux comptaient tous des avocats spécialistes des conflits autour de cette loi.
                Ces tripatouillages concernaient aussi les taux de revalorisation des loyers Loi de 48 qui finissaient par être inférieurs aux taux normaux du moment si bien que l’effet cumulatif de ce tripotage aboutissait à ce que les loyers devenaient très nettement plus faibles donc avec un effet quasi similaire à un blocage mais avec des conséquences plus lentes à se manifester…

      1. petit-chat

        Remercions aussi, par une pensée émue, tous les fumiers-planqués qui les ont envoyés à la boucherie, quitte à leur tirer dans le dos s’ils n’avançaient pas.

  22. noisette

    c’est drôle car Joseph Zimet, le mari de Rama Yade est Chargé de mission pour les célébrations du centenaire.
    Par pure curiosité j’ai tapé son nom dans société.com et il y a un type du même nom qui a une affaire personnelle en relations publiques et en communication.

    amusant de voir que les grands fonctionnaires et chargés de missions parachutés par l’Etat ont toujours systématiquement une activité aussi vague et opaque que la comm, les relations publiques, le conseil en affaires…

  23. MadeInCH

    A mon avis, cette insulte est tout à fait volontaire.
    Mais pourquoi insulter? Sûrement pas pour le plaisir d’insulter.
    Même pour ces gens, l’insulte est un outil. Pas un but.
    En faisant ça, il y a, à mon avis 2 buts possibles:
    – Détourner des sous pour louer de la paix sociale.
    – Si ça fait polémique, alors le temps de cerveau utilisé pour polémiquer ne l’est pas pour se pencher sur, disons:
    > La dette.
    > Les impôts.
    > a baisse du pouvoir d’achat.
    > La fuite des cervaux.
    > Les pertes de libertés et l’augmentation de l’espionïte aigue.
    > L’invasion en cours.
    > Autre. Veuillez spécifier [……]
    .
    D’une façon ou d’une autre, c’est tou bénef.

    1. bibi

      Non ce n’est pas tout bénef car les sans dents en ont plus qu’assez que les élites se foutent ouvertement de leur gueule,
      Quand on voit la timide réaction des médias sur au couplet la France va mieux et au refrain je distribue de l’argent que je n’ai pas du Présigland, il n’y a aucune utilité à de créer des polémiques telles que celle-là pour que les sujets qui fâchent soient mis sous le tapis.

      1. MadeInCH

        Les dégoûtés ne votent plus.
        Ce qui est d’ailleur l’un des but espéré par certains ici.
        Donc seul les militants et bénéficiaires voteront, et feront peut-être encore gagner un étatiste officiel (UMPS ou herpes).
        Il suffit que les seules 10 vois exprimées donnent l’avantage à l’un des membres du système pour que le résultat soit légal. La « légitimité », c’est juste un débat de révolutionaire d’arrière-cours. La légalité, et ses outils (police et justice et fonctionnaire) s’en fout.

      2. petit-chat

        Le pire, c’est que la grande majorité trouvera ça sûrement très moderne, et se précipitera pour assister au spectacle, y compris devant leurs télés.
        Il n’y a qu’ici qu’on rêve…Et qu’on rigole !

        1. MCA

          Oui, ils crachent sur tout et à ce stade ça ne peut qu’être délibéré.

          On peut admettre la maladresse, le hasard, mais quand ça devient systématique, il y a forcément une volonté derrière.

          Enchanter les crétins qui veulent un spectacle, provoquer ouvertement ceux qui ont une certaine idée de la France et de son histoire, créer l’émoi.

    2. Peste et coryza

      Je ne sais ce qu’il en est en Suisse, mais en France, on a beaucoup de pervers narcissiques…
      Insulter leur permet d’affirmer leur pouvoir et leur supériorité, et accessoirement de se revaloriser. Et comme ils sont défendus par une armée de guerriers redoutables, ils ne risquent rien.

    3. Popeye

      Un jour ou l’autre, il pourrait se voir chassé d’un meeting par des sifflets. Il suffit de demande au ministre de la Justice d’Angela Merkel quel effet ça fait.
      Et puis un jour, dans des circonstances analogues, un gars un peu plus énervé que les autres lancera une pierre, et l’effet d’imitation de la foule aidant, un ministre se fera lapider.
      Voilà où peut mener l’insulte.

  24. hoh hup

    Quai-Branly : la belle-fille de Jean-Pierre Jouyet pistonnée ?
    La promotion à un poste stratégique du musée de la belle-fille du secrétaire général de l’Elysée soulève des protestations en interne.
    Elle s’appelle Judith de Warren. Elle est l’héritière de la prestigieuse dynastie Taittinger – les champagnes – et, accessoirement, la belle-fille de Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de l’Elysée et meilleur ami de François Hollande. A 25 ans, la voilà qui vient d’être nommée adjointe au directeur du mécénat du Musée du Quai-Branly.
    La fiche de ce poste stratégique prévoyait en effet cinq ans d’expérience dans le mécénat. Or, Judith de Warren a fini ses études il y a deux ans seulement – à la London School of Economics – et ne compte à son actif que deux expériences professionnelles, de six mois chacune, comme « assistante chef de produit ». Dès lors, le soupçon de favoritisme s’est propagé dans les couloirs du musée.

    notre belle rixpoublique irréprochable tant envié dans le monde n’en loupe pas une

      1. Pheldge

        Justement, c’est inquiétant, Camarade hoh hup ! tu vas bien ? tu ne veux pas aller consulter un psychiatre un médecin ? 😉

  25. Bonsaï

    Oyez, oyez braves gens : pendant qu’en France vous vous chamaillez pour un ménestrel au faciès patibulaire, en Suisse nous naviguons déjà sur la crête du futur.
    En effet, un projet pilote sur le bitcoin sera expérimenté dès le 1er juillet 2016 dans le canton de Zoug, permettant le paiement de services publics en bitcoins jusqu’à un montant de Sfr. 200.-.
    Qui dit mieux ?

  26. Deres

    Je pense que la solidarité de caste est une mauvaise explication pour les non dénonciations au sein des politiques « irréprochables ». La vrai explication est le pouvoir associé à la connaissance des casseroles des autres. En effet, le pouvoir peut être obtenu de trois manière :
    – directement par les postes obtenues
    – indirectement par les retours d’ascenseurs suite aux faveurs réalisables grâce aux postes obtenues
    – indirectement par les pressions sur ceux dont on connait les casseroles

    Par exemple, Roland Dumas, président du conseil constitutionnel constatant que les frais de campagnes de deux candidats présidentiels sont dépassés se gardent bien de le dévoiler. Mais c’est en fait juste un façon de « privatiser » à son profit cette découverte. Aucun altruisme derrière tout cela, juste de la vénalité.

  27. theo31

    « En gros, tout le monde savait. Il faut être honnête. (…) Je ne tombe pas de ma chaise. »

    Le féminisme à géométrie variable dans toute sa splendeur. On ne dit rien si ça permet au camp d’accéder à la gamelle d’argent gratuit. De vraies salopes. Et ça ose ensuite donner des leçons.

    Comme le disait si bien le roi Henri, « Paris vaut bien une main aux fesses ».

  28. Pheldge

    Révélation ! « Alors bon, papy, voilà, » Harry, tu as enfin un billet qui t’es personnellement adressé, c’est la gloire mon vieux 😉
    Et quand je pense que la patronale dédicace est sous mon nez depuis ce matin …

      1. Pheldge

        Que l’euphorie ne te fasse pas oublier le respect : « le Patron ( mille grasses lui soient offertes , qu’il les lutine ) , a bien essayé de … »

          1. Bonsaï

            Merci. Comme ça d’un coup seul vous brisez tous nos espoirs, vous liquéfiez nos projets de filature pour les week-ends estivaux et vous anéantissez toutes nos perspectives de best-seller sur l’Homme au Masque à Gaz…

  29. yoananda

    Je serais partant, comme explication, pour une quenelle élyséenne envers les militaires qui grondent un peu trop ces derniers temps. (cf la sortie de Juppé « un militaire sa ferme sa gueule »)

    1. bibi

      Juppé s’est excusé pour cette malheureuse petite phrase et de mains de maitre :
      «Ce que je conteste en revanche c’est l’utilisation médiatique, parce qu’il y a aussi un devoir de réserve.»

      S’excuser en donnant à tort à De Gaulle d’avoir pris la parole le 18 juin et les jours suivants sur la BBC il fallait oser, il l’a fait.

      Les cons, ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît.

      1. Aristarkke

        Sur le strict plan juridique, le Général est effectivement entré en rébellion contre les autorités de son époque.
        Comme il n’avait pas envoyé préalablement tous les Cerfa nécessaires avant d’agir, cela suffit à certains pour le disqualifier.
        Comme la République reconnaissante a refusé de lui verser sa retraite de général au motif qu’il avait été nommé à titre temporaire sans que jamais une quelconque régularisation administrative n’ avait eu lieu.
        A cheval sur le règlement (jugulaire jugulaire!) et très soucieuse de ses deniers, la république de l’ époque…
        Comme les temps ont bien changé…

          1. Aristarkke

            Surtout qu’il n’y avait plus d’État. La IIIme république vivait ses dernières heures et l’ Etat français n’a jamais de légitimité autrement que douteuse pour être très diplomate.

            1. bibi

              Comment osez-vous remettre en cause la légitimité de l’Etat Français alors que les pleins pouvoirs à Pétain ont été voté par la chambre des députés dont la majorité était le Front Populaire.

              1. Aristarkke

                Pétain y a obtenu (le 10 juillet 40) les pleins pouvoirs constituants pour rédiger une nouvelle constitution de type démocratique avec séparation habituelle des pouvoirs. Il n’en a rien fait sinon qu’en apparence, et, au contraire, en a profité pour créer l’État Français, régime auto-déclaré provisoire de type dictatorial où le chef du régime, assisté par un gouvernement de ministres, etc… concentre tous les pouvoirs dans sa main. Il a donc effectué, en dépassant les bornes au delà desquelles il n’y a plus de limites, un véritable coup d’ Etat, qui n’a jamais été ratifié ni directement par le Peuple ni indirectement par des représentants du Peuple comme les députés.

              2. Aristarkke

                Formellement, Pétain s’est attelé à la rédaction d’une constitution qui a été »ratifiée » par ceux qui l’avaient écrite au début de 44 mais qui ne devait entrer en vigueur qu’après le conflit, une fois la paix rétablie.
                Cette constitution est donc restée théorique.

              3. Aristarkke

                Je pense aussi me souvenir (je l’ai lu il y a au moins une vingtaine d’années) que les historiens sont partagés quant à la date d’arrêt exacte de la IIIme république. Formellement, elle disparaît à la naissance de l’ Etat Français mais Pétain l’ aurait déclarée comme étant « suspendue » durant le conflit et jusqu’ à ce qu’il soit statué officiellement sur la nouvelle constitution à élaborer. De fait, le Parlement existait toujours (pas aboli) mais ne servait plus à rien.
                En conclusion, l’ Etat Français s’ est constitué par un coup d’ Etat jamais ratifié par une action démocratique. Cela n’a pas empêché l’ Arsouille d’ y servir volontiers sans les états d’ âme qu’il aura bien plus tard vis-à-vis d’ un régime, sûrement imparfait mais jamais ratifié qu’avec l’ approbation à 65% des inscrits électeurs du Peuple.
                Dissolvons ce peuple qui ne comprend rien…

                1. Pheldge

                  tu vas dire que je pinaille, mais par définition, un « coup d’état », c’est une prise de pouvoir, et ça n’a rien de particulièrement démocratique. Quant à la faire légitimer par une consultation genre référendum, je doute ! les grands principes c’est beau, mais l’histoire montre qu’on s’assoit régulièrement dessus, et que ça passe …

                  1. Aristarkke

                    Oui, tu pinailles.
                    Pétain a reçu des pouvoirs constituants mais il a constitué à la suite un régime qui ne lui était pas demandé, au moins en application immédiate et qui n’a jamais été approuvé par personne d’autre que lui-même en prétextant élaborer une constitution nouvelle à soumettre à approbation.
                    Certes il a fini par la présenter mais au bout de quasiment quatre ans « de réflexion » (?) et à un moment où il était devenu évident que cela n’avait plus aucune importance.

                    Et Pétain n’a pas fait que de la simple figuration d’ « intermède » vu le nombre de sujets que l’Etat Français a façonnés et que nous subissons encore quasiment tels quels.

                    Or l’Arsouille malgré ces conditions très délicates de rigueur juridique n’a eu aucun état d’âme démocratique de s’atteler à ce gouvernement jusqu’à ce qu’il sente que le vent tournait et qu’il devenait urgent de se reconvertir….

                    En mai 58, quand Coty s’est résolu (*) à demander au Général de reprendre du service, c’est bien parce que plus personne de la IVme ne voulait monter au front, (même si l’Arsouille prétendit plus tard avoir été volontaire pour y aller???).

                    Et surtout pas l’Arsouille qui s’était fait faire une conduite de Grenoble par Alger, quelques mois auparavant!

                    * Toute l’histoire de la IVme république est remplie des barrages successifs que les différents gouvernements se sont ingénié à dresser contre le Général pour l’empêcher (avec succès jusqu’en mai 58) de « revenir ».

                    Le gouvernement Gaillard avait été renversé le 15 Avril 58 (après seulement cinq mois d’exercice) et le gouvernement Pfimlin n’avait pas de majorité ni stable ni claire.

                    L’Algérie était à la fois en guerre ouverte avec la France et les Pieds-Noirs étaient en ébullition.
                    L’Armée commençait à remuer d’être avec les fesses entre deux sièges, des ordres pas clairs et des missions incertaines (il y avait eu création d’un Comité de Salut Public à Alger avec des militaires dans le coup (Massu, notamment)
                    Le bon peuple qui voyait les conscrits se faire tuer dans une guerre de guérilla et commençait à demander des comptes aux élus…

                    Le Général s’est donc fait investir, nettement (3/5me de l’A.N.) avec des pouvoirs constituants.

                    Quand sa nouvelle constitution a été prête, il l’a fait approuver par l’A.N. (qui résultait d’élections législatives de 56, donc antérieures à son arrivée au pouvoir, donc qui n’était pas « vendue » à lui).

                    Il a ensuite fait procéder à un référendum.

                    On peut penser ce que l’on veut mais quand on promulgue une constitution nouvelle, l’approbation par le référendum est a priori, ce qu’il y a de mieux, sauf si les votes ne sont pas « libres ».

                    Dire que ceux de 58 n’étaient pas libres me paraît très aventurée comme position.

                    Si tu as maintenant une meilleure solution à laquelle personne n’a pensé jusque maintenant, nous t’écoutons…

          2. Pheldge

            « Ce cas sert d’exemple » , oui, et sacrément, et même mobile aussi !
            parce que ce sacrément, ça sert d’auto !

      2. theo31

        Venant d’une grosse merde qui s’est couchée devant les trotskards en1995, les gros cons en France osent vraiment tout. On comprend mieux pourquoi il vise le poste de chef d’escadrille.

  30. kekoresin

    Désolé tout le monde de ne participer que de temps à autre. J’arrive quand même à vous lire quand l’administration débridée m’en laisse un peu le temps. Pour l’anecdote, la CCI demande la casier judiciaire de mon collaborateur pour pouvoir exercer. Pas de bol il est né au Portugal et l’a quitté sur un coup de tête à l’âge de 2 ans 1/2. Bien vu, il faut un extrait de casier portugais! J’ai choppé le directeur de l’usine à gaz et lui ai dit que mon collaborateur allait faire de la politique, l’exercice du pouvoir ne nécessitant pas d’avoir un casier vierge, ce serait plutôt un préalable pour grimper sur la tête de ses rivaux et tripoter ses collaboratrices. J’ai finit par lui demandé comment il en était arrivé à la direction de sa fabrique à étrons. Bref, j’ai fait du Kéko en forme!

    Sur le billet. D’abord, le pire outrage pour la commémoration des sacrifiés de Verdun est perpétré par nos politiques plutôt que par le rap. Ces pauvres types massacrés par l’état major français sont morts pour que dalle ou pire, pour ce qu’est devenu ce pays. Les Boshs ont fait moins de dégâts que nos crétins en charge ces 40 dernières années.

    Pour l’attitude des gros libidineux qui trainent dans les couloirs des lieux de pouvoir, je ne pense pas que les poilus aient sacrifiés leurs peaux pour que ces enculeurs de coin de table puissent se tripoter l’appendice sur le pull de la secrétaire. Et pourtant… Baupain p’lote les miches à sa portée, Sapin sapine et je pense que pas mal de leurs complices d’hémicycle s’amusent à faire tomber le stylo sous le bureau.

    Je vote pour un reconstitution à balles réelles d’une sortie de tranchée effectuée par tous ces vertueux républicains qui sont persuadés servir la patrie.

    1. Hang’em High

      Cher Coquet, lis donc le pedigree judiciaire – facile sur Google – du dénommé Claude Patard, ancien directeur de CCI, très récemment condamné : je pense que ton bon ami se tortillera à la pensée que tu le vois à l’identique…

    2. Dr Slump

      Je crois que tu es le seul à commenter au sujet des baupinades et sapinades. De la part de notre franc-tireur attitré, faut-il s’en ébaubir? En tout cas ça fait toujours plaisir quand ça dézingue commak, et même si y’a plus d’balles, baïonnette au cul, et chargez!

    3. bibi

      Les Boches et non les Boshs.
      Boche provient de l’aphérèse de alboche.
      Et pour ceux qui voudraient les appeler les Boschs à cause de la marque d’outillage, bosch ça veut dire bois la ville néerlandaise de s-Hertogenbosch s’appelle en français par Bois-le Duc (il faut bien que ça serve en société d’être un fan de tennis sur gazon).

  31. Dr Slump

    Dire que Gainsbarre a failli se faire démonter par des légionnaires à Strasbourg, quand il a entonné, sur un air reggae, son « Aux armes, etc… »
    C’est à cet étalon que je mesure le chemin parcouru. En diagonale et tout droit vers le bas!

    Quant au reste du sujet du jour, je vois que personne ne commente, pas même ces dames. Cela viendrait-il du fait que ces messieurs se livrent régulièrement à des sapinades et baupinades verbales sur ce blog-même?

    Je ne m’étonne guère que ces messieurs, pas tous, mais un nombre significatif, claquent régulièrement des commentaires comme des ficelles de string en direction de certaines habituées, et n’en fassent pas objet de discussion. Mais cela m’attriste de la part de ces demoiselles qu’elles ne saisissent pas ce sujet, et comme le dit le taulier, semblent plutôt choisir courageusement de fermer leur gueule.

    Autant je peux rire de bon coeur à une blague macho bien envoyée, autant je regrette que ces demoiselles ne soient pas fichues de les renvoyer dans les cordes d’une réplique bien sentie, et qui se gêne pas pour viser aux couilles autant que ces messieurs peuvent les viser à la cramouille.

    Dr Slump, spécialiste ès effondrements et écroulements en tout genre. Appelez-le, et vos actions s’écrouleront en bourse, votre maison glissera 20 mètres plus bas, votre vie prendra un tournant vers le ravin! Alléluia il est votre libérateur!

    1. Bonsaï

      Les agissements dont il est question dans l’article du jour sont typiquement le fait d’individus malades ou psychotiques. A ce niveau social leur comportement ne saurait être attribué à des lacunes éducatives, ni même à une origine extra-européenne qui aurait bon dos. Non, ces personnages au doux nom sylvestre, appelons-les Sapin et Baupin souffrent typiquement d’une névrose qu’il convient de soigner. Et si leurs supposées victimes n’ont pas le courage de les y encourager, cela ne saurait être notre rôle à nous, simples lectrices de ces avanies.
      Car en l’occurrence il pourrait ne s’agir que d’un jeu de rôles, tant ce milieu politique paraît perverti et artificiel…

      1. Dr Slump

        Je ne suis pas du tout d’accord, et je trouve que c’est encore être bien trop bon que de mettre sur le compte d’une quelconque maladie. C’est un signe des temps que de brandir son DSM-4 dès qu’un problème de comportement se voit dénoncé.

        Ces types ne sont victimes d’aucune maladie, et ils savent très bien ce qu’ils font. Non, la r »alité, c’est que ces types sont justes totalement immoraux.

      2. Bonsaï

        Revenons-en donc au fond de votre propos, dont je vous sais gré car il démontre votre sensibilité. Pour tout vous dire, il y a en effet une forme de lâcheté à ne pas réagir sur le champ à ces trop fréquentes humiliations dont nous sommes trop souvent l’objet. Toutefois il serait précipité d’en déduire aussitôt que nous y sommes consentantes : au contraire nous n’en pensons pas moins. Et sachez-le, la moindre occasion de nous venger sera saisie au vol, même si le coupable peut ne pas en être conscient.
        Le fait que les femmes ont le privilège de vivre en quelque sorte au deuxième degré leur donne ce légitime sentiment de supériorité qui explique bien la mansuétude dont elles sont capables par ailleurs…

        1. Hang’em High

          Ayant lu (et relu) les « Mémoires » de Madame de Boigne, je viens de découvrir sa biographie par Françoise Wagener (Flammarion 1997) : les lettres personnelles mises au jour par FW ont légèrement modifié ma vision du personnage – plutôt en bien, au reste – et ce livre devrait vous ravir, chère lady B, comme il ravira les autres ladies de ce blog. Il vous appartiendra alors de lire les Mémoires (Mercure de France) si ce n’est déjà fait…

          Si toutes les féministes rabiques de notre époque étaient aussi intelligentes qu’Adèle, et aussi spirituelles, les Sapin et autres Beaupin seraient mis à leur véritable niveau naturel, celui de palefreniers et de porchers.

          Pour ce qui est des analphabètes simiesques à prétentions musicales, Madame de Boigne, qui chantait quasiment en professionnelle et dont la voix associée à celle de la Malibran faisait exploser les verres de cristal, les aurait rapidement renvoyés au tam-tam de leurs forêts natales.

          1. Pheldge

            « le tam-tam de leurs forêts natales … » ouh là là, mais que c’est stigmatisant ! Allo, la HALDE, c’est pour un signalement, vous payez combien ? 😉

          1. Dr Slump

            J’avoue sans complexe que je n’ai rien compris à tes allusions. Flic? Constructiviste? Ques aco? Que cosa? What the heck? Que diantre?

            Mais keski dégoise le lavedu ? J’ai pas de problème avec les condés moi, et quand j’ai trop éclusé ils me chargent tout doux dans le panier à salade, et ils me ramènent à mes pénates. Peinard. Et keske ça vient faire là, ton construcstivisme? Con et truc, je connais, suivisme ou civisme, jamais de la vie, je préfère encore pillave un pichtegorne chinois!

            1. Bonsaï

              Il nous l’a dit lui-même l’autre jour : il est parano et psychorigide. Voilà qui peut donc expliquer certaines de ses interventions intempestives.
              Il me souvient cependant qu’à la récré on disait volontiers . « C’est çui qui dit qui y est ! »…

    2. BDC

      Cher Docteur, désolée de vous décevoir à ce point. je crois que tout a été dit au sujet des résineux, ils se croient au sommet du pouvoir, ça doit les griser au point de perdre toute notion de respect et de retenue. Quant aux réactions des féministes, rien ne m’étonne de leur part, c’est tellement prévisible qu’elles ne m’inspirent rien.
      En revanche, ça va vous surprendre mais je n’ai jamais interprété les répliques masculines de ce blog comme des « baupinades verbales », on est sur une scène de théâtre anonyme ici. J’ai pu me mettre en colère certaines fois et je vous accorde que je suis bien incapable d’une réplique cinglante. Dans la vraie vie j’ai l’habitude de l’univers masculin, des remarques jugées sexistes, tant que nos compétences pro sont reconnues on se fait respecter sans problème. Les vrais misogynes pathologiques sont heureusement rares. Moi aussi je peux rire à une blague de macho, si je devine que c’est bien fait avec humour.

      1. Pheldge

        Merci pour ce commentaire réconfortant ô délicieuse Reine des Pâtures !
        Pheldge : spécialiste en blague de macho, blague bien salace, ou de goût plutôt douteux, et du jeu de mollet molette. Serviteur Madame …

        1. BDC

          Mon bon Pheldge, mon BFF sur ce blog, ne vous inquiétez pas. Jamais vous n’auriez osé m’invectiver comme vient de le faire le Docteur. Comme l’a déjà dit le Patron : si ici ne me plaît pas, ailleurs est vaste.

          1. Bonsaï

            Il ne vous a pas invectivée, il vous a protégée de sa galanterie.
            Et c’est bien parce que vous cherchez à vous faire remarquer de la façon sainte nitouche…

            1. BDC

              C’est galant, ça : « choisir courageusement de fermer leur gueule. » ?
              Pas de souci Dr, c’est juste rhétorique, surtout ne vous inquiétez pas, je ne suis pas vexée pour ça.

          2. Pheldge

            « Mon bon Pheldge, mon BFF … » ça y est , elle craque …
            A moi poires, melons et l’abricot, champêtres ! 😀

      2. Dr Slump

        Avez-vous déjà visé les hommes avec des blagues mettant en jeu ou en doute leur organe masculin, leur supposée virilité, ou leur intelligence? Si les hommes venaient a être la cible de ce type de blague de façon récurrente, et de la part d’un nombre significatif de femmes, vous êtes vous demandé s’ils réagiraient avec autant d’humour que vous ne le faites?

        Exemple: vous rappelez-vous la réaction des députés quand l’un d’entre eux a été la cible de ce genre d’humour cinglant de la part de Mme Taubira? C’est arrivé publiquement une seule fois à ma connaissance. Mais quel foin certains ont fait! (notez au passage que je déteste cette Taubira, et que je ne cherche sûrement pas à la valoriser à travers ça).

        Je connais la réponse à cette question, et cela ne me paraît pas à l’avantage de nous autres individus du sexe masculin. C’est pour cela que je tâche d’éviter ce genre d’humour à double-tranchant avec les femmes.

        Et vous le concédez d’ailleurs vous-même: « J’ai pu me mettre en colère certaines fois et je vous accorde que je suis bien incapable d’une réplique cinglante. »

        1. Bonsaï

          Il est intéressant de noter que parmi les commentateurs réguliers de cet honorable blog il n’y a que peu de femmes et que celles-ci ont des démarches qui ne sont opposées qu’en apparence.
          En effet, celles qui semblent jouer de leur féminité pour en prendre avantage, sont en réalité animées par des ambitions stratégiques qui vont bien au-delà du jeu de séduction ponctuel. Quant aux autres, leur apparente virilité ou pseudonyme trompeur n’est qu’un jeu de masques pour parler librement d’une voix originale.
          Bref, Hashtable le Blog des Héros, il faut en faire un film ou au moins une BD !

        2. BDC

          Je suis bien la dernière personne à qui tenir un discours féministe. Hors de question de m’abaisser à jouer la surenchère. Je vois au contraire un grand respect de la part de ces messieurs, même si la familiarité et l’anonymat nous dépassent parfois. Laissez-moi mes illusions.

        3. Aristarkke

          Je pense que vous surestimez l’ apparente faiblesse psychologique des femmes et leur degré de soumission. Elles savent exercer de fortes emprises sur les hommes de leur entourage mais n’ayant pas l’ argument de la force physique, s’affirment par d’ autres biais. Exercer le pouvoir de façon indirecte leur convient bien parce qu’elles recherchent surtout l’effet plutôt que l’ apparence extérieure. Les rusées nous laissent donc volontiers les colifichets apparents de la puissance pour mieux garder leur emprise discrète. Cela se met en évidence quand, au travail, vous êtes le mâle du harem. Entre elles, vous retrouvez exactement les mêmes conflits, les mêmes envies, que ceux constatables entre hommes (et peut-être encore plus violents psychologiquement) mais elles savent instantanément faire corps (temporaire) contre le trublion s’ il s’avise de s’en mêler. N’ avez vous donc jamais entendu des femmes dire qu’elles préfèrent travailler dans un univers principalement masculin plutôt que féminin? Ce n’est jamais, au moins officiellement, pour y exercer leurs capacités séductrices mais pour des questions d’ambiance… D’aucunes savent même rire des blagues sexistes mais à condition qu’elles soient bien tournées, fines et sans vulgarité.
          En revanche, les balourdises loufdingues les révulsent et vous catégorisent comme sans espoir de rédemption…
          Des rusées, je vous dis…

          1. Dr Slump

            Oh, je ne fais pas de ce cas une généralité, je ne sais que trop bien que les femmes n’ont pas la faiblesse psychologique qu’on me fait supposer, je les ai assez subi dans ma jeunesse! Je faisais juste cette remarque sur ce qu’il me semble observer sur ce blog.

            Et puis merde quoi ! J’men branle après tout ! En voilà du flan à la fin!

            1. Bonsaï

              Ah! non Doc, vous êtes parfait ! Vous allez au-delà de la caricature et de l’approche stéréotypée, permettant ainsi l’ouverture de discussions riches et fécondes.
              En ce qui concerne celle-ci, j’ai vu qu’elle avait bien fait vibrer les intervenants… bien joué Docteur !

              1. JiJiBé

                « On ne naît pas femme, on le devient…
                C’est l’ensemble de la civilisation qui élabore ce produit intermédiaire entre le mâle et le castrat qu’on qualifie de féminin »

                C’était juste pour apporter une note fleurie parfumée au féminisme de connivence.
                Citation de ???

                1. BDC

                  Simone de Beauvoir, jamais lue, je devrais mais pas envie. Je sais bien qu’il faut la replacer dans son contexte, mais ce discours me paraît tellement dépassé.

                    1. sam player

                      Euh… le jus d’orange est naturellement acide.
                      Au besoin je rajoute un peu de détartrant de la cafetière.

                    2. Bonsaï

                      Faut arrêter, avec l’âge ça provoque de l’arthrose. Bois du jus de raisin ou de pomme, si tu ne peux pas t’en passer.

                  1. Pheldge

                    Hein, comment ? « Simone de Beauvoir dit … il pourrait être amputé de la moitié de son sexe sans qu’il n’y manque rien de la bèse… »

                    1. Aristarkke

                      Mon pauvre ami!!!
                      Il te faut prévoir maintenant de passer aux bésicles et d’urgence…
                      La vieillitude se voit de plus en plus distinctement chez toi…

                  2. Pheldge

                    Là c’est plus le sonotone que les bésicles qui s’imposaient vu que je feignais ( de feindre, pas de feignasser 😀 ) d’avoir mal entendu …

          2. BDC

            Exactement Harry ! Je n’aurais pas mieux dit.
            Effectivement c’était intéressant de la part du Dr d’aborder ce sujet.

  32. Aloux

    Le maire de Verdun jette l’éponge : estrepublicain.fr/edition-de-verdun/2016/05/13/verdun-le-concert-de-black-m-annule

    Prétexte invoqué : risque de trouble à l’ordre public.

    « une polémique d’ampleur sans précédent a été orchestrée. Nous assistons à un déferlement de haine et de racisme. Nous sommes alertés par les services de l’État de risques forts de troubles à l’ordre public »

    (Les mots en gras sont de moi)

    Le maire joue les Caliméro après avoir sciemment monté en épingle cette provocation stupide. Le choix des termes est intéressant : « orchestré » sous-entend qu’il y a des forces plus ou moins louches à l’œuvre, et pointe presque sans équivoque le FN et assimilé… « déferlement de haine et de racisme » permet de faire passer tous ceux qui ont critiqué son choix de merde pour des gros fachos bien rances, sympa.

    Quant au prétexte du trouble à l’ordre public, il permet encore d’agiter fort opportunément la menace de l’extrême-droite. La thèse d’une provocation calibrée pour faire monter le FN à un an des présidentielles prend du galon, et le plus probable est qu’on en verra bien d’autres dans les mois qui viennent.

    La fin de l’article vaut aussi son pesant de cacahouètes : « j’ai tout fait pour que cette commémoration soit digne afin de rendre hommage aux soldats morts pour notre liberté » et « La déception va être grande chez les jeunes. Ils ne comprennent pas. »

    Un socialiste, ça ose tout, c’est même à ça qu’on le reconnait.

    1. albundy17

      « et pointe presque sans équivoque le FN et assimilé…  »

      Sur RTL, c’est plus net, ils parlent de l’extrême droite, ils ont supprimé le presque.

      Il y a donc ici même, patron du blog compris, uniquement des cranes rasés à la quenelle inversée facile.

      Je vais vite retirer la croix gammé que j’ai en tatouage

    2. Jiff

      Il fallait lire un peu plus avant : http://www.estrepublicain.fr/edition-de-verdun/2016/05/12/black-m-a-verdun-l-etat-renvoie-la-balle-dans-le-camp-de-la-ville

      À savoir que l’impulsion est partie: d' »un choix collectif lors du comité interministériel du Centenaire qui s’est déroulé à Paris en présence du ministre, du département »

      Donc, ce maire a sans doute une part de responsabilité, mais qui reste relativement peu importante (parce que chez ces gens-là, Monsieur, quand on ne subventionne pas, on coupe les crédits); la bonne habitude (le fusible désigné) des couilles molles perdure…

      LE souci c’est que, comme d’hab, personne n’ira lire plus avant que les premières lignes d’un article et que, bien évidemment, les réelles circonstances se trouvent dans un autre – spécialité des pignoufs de la presse [pléonasme inventé en france (© tous partis), tout comme politicien débile™]: on déglingue en une et on s’excuse en bas d’une page intérieure aléatoire et en petits caractères.

  33. LVB

    Si l’objectif de nos hommes politiques, tout bord confondu, est de nous endormir alors il est atteint. Il n’y a plus aucune réaction du peuple seulement un bref artefact sur un tracé plat initié par quelques fous que nous sommes. ( regarder le haut de la pyramide pour le bas peuple c’est comme réfléchir dans l’armée….c’est déjà désobéir, restons tête basse). Le niveau de considération de nos hommes politiques envers son peuple est très bien synthétisé par ce choix judicieux de style musical…..il faut entretenir ce tracé plat. Ce qu’il faut c’est un électrochoc pour réveiller les français. Malheureusement celui qui va appuyer sur le défibrillateur ne s’est pas encore manifesté.

  34. Hang’em High

    hmmm ? je sais pas… mais j’aurais accordé « présidentiel » au masculin pluriel (avec « style » et « syntaxe »)

    Donc, en progrès, soit, mais la perfection est encore loin….

          1. Bonsaï

            Méfiez-vous des scooters !
            En ce jour printanier, visualiser une BDC vêtue d’une petite robe chic et courte, assise en amazone à l’arrière d’une moto. L’homme casqué à l’avant est…

        1. Pheldge

          D’autres se seraient risqués à évoquer dans ce cas « les pines de l’Eros » les épines de les roses de le présiflan du Péhèsse !

    1. sam player

      A propos, aviez vous vu le jeu de conjugaison hseizien sur « les élections présidentielles de 2012 qui virent Hollande…. »

        1. Bonsaï

          Les prix du pétrole étant en chute libre, il faut sortir la voiture électrique de ses créneaux élitistes.
          Si Maduro était malin, il préconiserait que les usines se recyclent dans la fabrication de véhicules électriques qu’il pourrait vendre dans toute l’Amérique latine, voire même aux States.

    1. Aristarkke

      Les usines citées, de productions d’ aliments sont arrêtées depuis quinze jours.

      Ce n’est pas tout de les saisir mais pour les remettre en route, il faudra trouver
      des matières premières
      de l’ énergie électrique,
      du personnel payé autrement que de belles paroles et de monnaie de singe…

      Comme tout se déglingue dans ce bel exemple d’univers soce (qui n’ amènera pourtant aucun grançais du même tonneau à s’interroger au delà de l’ habituel couplet sur les forces maléfiques étrangères ourdissant un complot réactionnaire contre cette magnifique réussite potentielle), c’est plus facile à imaginer qu’à faire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.