Agressions à Belleville : tout va bien, ça continue.

Quand TF1 fait dans l’action musclée, ça ne rigole pas. D’ailleurs, ses séries peuvent mener à tout, y compris à l’hôpital. C’est en tout cas ce qu’ont pu découvrir jeudi dernier cinq techniciens qui travaillaient pour la chaîne privée à la réalisation d’un nouveau morceau de bravoure télévisuelle et qui ont terminé leur journée aux urgences.

Soyons clair tout de suite : en fait, on peut raisonnablement écarter la nature même de la série (ou son sujet délicieusement scabreux qui met en scène pour la première fois une héroïne transgenre), Une Femme d’Exception, comme cause principale des soucis survenus à ces cinq salariés de Cinétévé, la maison de production responsable du tournage en question. En revanche, la localisation géographique est bien plus pertinente : nos cinq malheureux techniciens enregistraient des séquences de cette série lorsqu’ils ont été violemment pris à partie par un groupe de jeunes dans le quartier parisien de Belleville.

Ah, Belleville ! Que voilà un quartier pittoresque qui n’a pas manqué de défrayer la chronique plusieurs fois déjà et pas seulement pour le charme désuet de ses jolis ensembles de barres immobilières dans lesquelles certains peuvent s’adonner aux joies méconnues du commerce alternatif de substances qui font rire !

On se rappellera à bon escient que ce quartier avait en effet déjà fait parler de lui il y a quelques années alors que la communauté asiatique exprimait son ras-le-bol d’une montée épuisante de l’insécurité locale. Un an plus tard, les efforts de la mairie parisienne portaient leurs fruits puisque l’insécurité y était encore pire. Depuis, les années ont passé, et on ne peut que constater l’extension des problèmes d’agressions, de vols, de viols, de rackets et de crimes mafieux en tous genres à commencer par le trafic de drogue, à tel point que les habitants sont régulièrement obligés d’organiser des manifestations, d’ailleurs soigneusement pas relayées par la presse trop gênée de ces petits prurits de non-vivrensemble embarrassant.

C’est donc ce quartier qui, une fois encore, va se charger de nous fournir matière à quelques entrefilets dans la presse, section « faits divers ». En effet, il ne faudrait pas croire que ces petits soucis survenus à une équipe de tournage pourraient relever d’un peu plus qu’un fait divers, la situation en matière d’insécurité dans ce quartier étant largement connue. Néanmoins, on peut regretter que cet entrefilet déplorable ne pourra pas trouver tout l’écho qu’il mérite dans les médias nationaux, tant il y a tous les éléments pour une bonne polémique des familles.

D’une part, on trouve dans cette histoire tous les ingrédients de la violence habituelle dénoncée par ceux qui ont encore une once de lucidité sur ce que le pays subit tous les jours un peu plus, à commencer par la démission complète des services de police et de justice : une bande de jeunes dont les plus vieux dépassaient à peine les 16 ans selon les témoins, une agression à caractère violent, des motivations exclusivement crapuleuses, et, comme par hasard, une tentative de racket.

taubira : il faut que jeunesse se passe

Les faillites impliquées par cette description sont affolantes. Faillite des systèmes sociaux qui permettent à ces bandes d’enfants (avec ces âges, on parle de mineurs qui sont encore au collège) de se constituer sans que les garde-fous moraux des uns et des autres puissent l’éviter. Faillite des familles auxquels ces ramassis de branleurs sont normalement rattachés. Bien sûr, faillite de l’institution policière qui ne permet pas de faire régner la sécurité élémentaire qu’on est en droit d’attendre dans un pays prétendant à l’état de droit. Faillite enfin des politiciens en charge (maires et députés, gouvernement) qui sont depuis plusieurs années au courant des graves dérives constatées dans le quartier et dont l’action a été remarquablement transparente (i.e. incolore, inodore, sans saveur et sans impact), malgré les sommes toujours plus dodues ponctionnées au contribuable.

D’autre part, ce fait divers est parfaitement illustratif des comportements de petits caïds dans des zones que la République semble avoir complètement abandonnées à elles-mêmes, à tel point qu’il est difficile de ne pas rapprocher cette histoire de l’intimidation musclée subie récemment par un journaliste polémique dans le cadre d’un reportage de documentaire et qui a réussi à déclencher plusieurs réactions outrées d’une presse ne sachant plus trop sur quel pied danser, coincées qu’elle est entre une recherche putassière d’audimat et le besoin compulsif et antagoniste des journalistes trop souvent boboïdes de refuser en bloc ce pan de la réalité, trop éloigné de l’idée qu’ils se font du vrai pays.

Car en effet, horreur des horreurs, tout comme à Belleville, le constat est le même : la France n’est pas uniformément douce et câline, et certains quartiers n’obéissent plus du tout aux règles communes. Certains, il n’y a pas si longtemps, ont été fustigés et vilipendés pour avoir soutenu que des cités entières échappaient complètement au contrôle des forces de police. L’arrivée dans le paysage médiatique français d’exemples concrets, précis et documentés ne ravira personne.

Bien sûr, ces faits divers ne déboucheront sur aucune prise de conscience. Et c’est parfaitement logique, bien qu’aussi parfaitement anormal : les émeutes dans les cités, régulières dans ce pays (il suffit de lire la page Wikipédia qui y est consacrée) n’ont pas non plus été capables de faire prendre conscience de l’état de pourrissement avancé de la situation et il est dès lors très improbable que quelques coups sur une équipe technique de tournage d’une série, ou le secouage un peu vif d’un journaliste documentaire y parviennent à eux seuls.

Or, si la France crève, c’est précisément à cause du refus de s’attaquer à deux problèmes : celui d’une absence totale de l’État dans le régalien qui lui échoit normalement (et combattre les émeutes régulières et l’insécurité galopante de ces quartiers fait directement partie de cette mission essentielle), et celui d’une omniprésence de l’État partout ailleurs, surtout où il est le plus nocif. Ces deux faits divers déplorables illustrent de façon exemplaire toute la pleutrerie et la couardise des politiciens qui ont masqué l’absence totale de réponse à cette disparition du régalien par un foisonnement d’actions idiotes dans des domaines qui en sont toujours plus éloignés.

À l’aune de cette analyse, et devant le vide intergalactique de toute proposition concrète pour y remédier de la part de la bousculade de candidats à la prochaine présidentielle, une seule conclusion s’impose.

Ce pays est foutu.

cpefassembleezv4.jpg

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires224

  1. Aristarkke

    Heureusement que nous sommes en état d’ urgence anti terroriste permanente avec patrouilles de police, militaires en faction devant les sites sensibles…
    Mais ce quartier n’ étant qu’une simple cité sensible et ces garnements n’ étant pas des terroristes, cela ne rentre pas dans les bonnes cases pour l’ action…

  2. Le Gnôme

    Rappelez moi combien de myards de brouzoufs ont été dépensés pour la politique de la ville ? A mon avis, ils auraient été inclus dans le budget de la justice que ce n’aurait pas été du luxe. Mais en France, on préfère l’inutile.

      1. Calvin

        Ouais mais en France on a plus de villes que de tribunaux. Trop de juges et pas assez d’élus municipaux. Trop de régalien et pas assez de politique sociale.
        :mrgreen:

  3. dg

    les petits caïds issues généralement de populations par ailleurs très courtisées par les politiciens, en échange de voix (enfin, pour le moment)….

    1. Calvin

      Pas de manière directe.
      La plupart des caïds et de leurs familles ne votent pas ou si peu.
      Par contre, une majorité de gens apeurés et/ou culpabilisés votent pour le vivresemble virtuel que les politiques nous « garantissent »…

      1. dg

        certes, il est probable que ceux la ne votent pas beaucoup. Néanmoins, l’existence de nombreux petits arrangements ou compromission entre politocards locaux (de tout bord d’ailleurs, même si c’est plus marqué à gauche) et membres plus ou moins influent de la « communauté » sont régulièrement dévoilés. Cf Trappes, le 19e arrondissement a Paris, ou plus récemment à Sevran comme l’a montré le reportage de B de la Villardière qu’H16 cite. Pour quelques voix, la « paix sociale » (faut pas perturber les petites habitudes et les petits trafics, sinon, ça pète), whatever….

          1. Gossein

             »Ils » ne votent pas ? En êtes-vous si surs ? Que dire alors des combines marseillaises dans lesquelles devrait tremper une élue locale couleur locale ? Style  »tu veux ta tranquillité, fais bien voter tes relations … » Déjà oublié ?

  4. Aristarkke

    Faillite de l’ institution policiere qui ne maintient pas la sécurité élémentaire. Il y a qq années, j’ avais des copros en gestion dans le secteur, notamment dans la partie basse de la rue de Belleville, justement. La production de PV de stationnement y était aussi intense que dans d’ autres secteurs de la capitale. Il y a des domaines où l’ ordre républicain est défendu et fermement maintenu, mauvaise langue !!!
    Maintenant cela remonte >12 ans et cela a pu changer d’autant que les places de stationnement s’amenuisent de partout…

    1. Cerf D

      À Paris, la production des PV de stationnement n’est pas du ressort de la police mais de dames qui arpentent les trottoirs pour gagner leur vie.

      N’y en a-t-il pas à Belleville aussi ?

      1. Aristarkke

        Essayez de stationner sur un emplacement handicapé ou livraison (surtout ceux interdits d’ utilisation nocturne pour le stationnement résidentiel) et vous verrez que la police nationale sait toujours verbaliser à cette occasion…

  5. yoananda

    Pas mal, vous avez réussi cet article sans évoquer l’immigration, l’islamisation, et l’origine ethnique des agresseurs, comme si … c’était sans aucun rapport avec la situation.
    Oui bien sûr, vous allez me dire : aucun rapport avec l’Islam, il n’avaient pas de revendication religieuse.
    Vous allez me dire, on ne connaît pas l’origine des agresseurs et ce ne sont pas des immigrés, mais des français comme vous et mois.
    Et puis vous allez dire, c’est tout la faute à l’état qui fait pas bien, pas assez, pas ou il faut.
    On connaît la rengaine.

    1. Pas mal, alors même que j’explique clairement quelle solution opérationnelle mettre en place, vous n’avez pas pu vous empêcher de ressortir votre rengaine qui a/ n’explique rien, b/ n’empêche rien, c/ n’offre aucune solution opérationnelle. C’est tellement mignon.

        1. sam player

          Je rappelle qu’être raciste n’est pas une tare. On peut être raciste et être libéral tout comme on peut être libéral et idiot.
          Que ceux qui disent ne jamais faire de discrimination se dévouent pour aller sauter Lulu la Nantaise qui s’ennuie dans son bordel.

                1. sam player

                  Il semble bien que vous ayez oublié de faire fonctionner le truc qu’il y a entre vos 2 oreilles.
                  Et en plus se réclamer d’une loi pour légitimer un délit : encore moins de réflexion.

                  Un libéral n’est pas un homme parfait : il peut être hypocrite, misogyne, macho, méchant, homo, raciste, xénophobe, radin, etc… et mettre une pancarte sur sa maison comme quoi il n’accepte pas les métèques, les chinois et les musulmans. Le principal c’est qu’il ne fasse pas chier les autres et respecte leur propriété. Et lui sera toujours plus libéral que vous quoique vous en disiez.

                  1. Flaghenheimer

                    Je pense que vous avez de serieux problèmes de lecture.
                    Récapitulons : je n’ai jamais parlé des libéraux, l’expression du racisme est un délit et la racisme est bel est bien une tare comme une rapide consultation du Larousse devrait vous en convaincre (quoique je commence à avoir de serieux doutes à ce sujet).

                    1. sam player

                      Où avez vous vu que le dictionnaire disait que c’était une tare ?

                      Je retiens que c’est une hostilité (fondée ou pas) systématique vis-a-vis d’une catégorie déterminée de personnes : bah oui on ne peut pas aimer tout le monde !

                      C’est un délit sous notre législation qui n’a rien de légitime et d’ailleurs ce n’est pas un délit sous d’autres législations.
                      Le racisme fait partie de la liberté d’expression : je suppose donc que vous êtes un « libéral mais ».

                    2. theo31

                      « l’expression du racisme est un délit »

                      C’est surtout pour les ayatollahs du bon goût de se faire du fric avec des crimes imaginaires et d’imposer leur fascisme de la pensée. Le Mrap vaut pas mieux que les salafistes.

                      Accessoirement, ça permet de batifoler avec le cul des mouches.

            1. Kazar

              Il ne faut pas confondre entre l’interdiction de manifester son racisme et de l’exprimer, et l’interdiction d’être raciste. Apparemment, je suis raciste, mais personne ne peut me l’interdire. Du moment que je ne discrimine pas ou que je refoule personne à la mer, tout va bien.

                  1. Flaghenheimer

                    @sam
                    Une tare c’est « un grave défaut qui porte préjudice à un groupe ». Le racisme est donc une tare.
                    Par ailleurs, si vous trouvee que notre législation n’est pas légitime je vois mal ce qui vous distingue des délinquants que les commentateurs de ce blog aiment tant vouer aux gémonies.

                    1. sam player

                      Le dico réinventé par Flagenheimer : j’aime bien l’exemple cité par le Larousse : « L’argent cette tare du monde contemporain »
                      Manifestement vous ne savez pas aussi ce que veut dire « littéraire » devant une définition du dictionnaire.

                      « Le racisme est donc une tare. »

                      Ce n’est pas parce qu’on utilise « donc » dans une phrase que l’on a fait un raisonnement.

                      Vous ne savez pas non plus faire la différence entre légitime et légal.

                      Et en dernier je vous dirais que ce n’est pas parce que je défends au nom de la liberté d’expression le droit de certaines personnes d’exprimer leur racisme que j’en suis un (ça c’est ma vie). Je considère juste que la liberté d’expression ça ne se saucissonne pas.

                      P’tain y a du boulot !

                    2. Flaghenheimer

                      Littéraire est une indication du registre de langue, je ne vois pas en quoi ça annule ce que j’ai écris plus haut.
                      Et vous avez l’arrogance de prétendre m’apprendre la différence entre légitime et légal. Et puis cette morgue insupportable…

                    3. sam player

                      Ca n’annule pas, ce n’était pas là le point principal de mon commentaire mais comme toute personne qui n’a pas d’argument vous vous concentrez sur les points subsidiaires.

                      Avec votre « donc » vous n’avez toujours pas fait de démonstration.

                      Content que vous fassiez la différence entre légitime et légal. On avance, sauf si vous n’en tirez pas la conclusion.

                      Je suppose que vous voyez la même légitimité dans les délits de négationnisme ?

        2. Kazar

          @flaghenheimer : réflexion intéressante qui prouve que vous ne connaissez pas les électeurs du FN. Si certains d’entre eux sont racistes (mais encore faudrait-il savoir ce qu’on entend exactement par raciste), difficile de traiter plusieurs millions de Français de racistes alors qu’un grand nombre d’entre eux manifeste tout simplement son attachement à sa patrie, son histoire, sa culture et refuse que l’invasion migratoire actuelle ne fasse disparaître tout ça. C’est mon cas, et si c’est cela être raciste, je suis raciste. Mais bon j’assume, et je m’en fous que cela ne plaise pas. En plus, je FDS, et tireur.
          Non, je dois bien admettre que l’a toujours souligné H16 que ce qui pose le plus de problème est le tournant socialiste des propositions économiques du FN, dans le sens ou l’Etat devrait être omniprésent.
          Non à l’Europe, mais oui à la liberté économique.

            1. bibi

              Le FN est issu du poujadisme né de la révolte fiscale des artisans.
              En 1986 le député Le Pen était un pourfendeur de l’étatisme et de ce qu’il nommera plus tard le fiscalisme.

          1. Flaghenheimer

            Encore une fois je vous rejoins.
            Si vous regardez à qui je réponds je parle bien du parti, pas des électeurs. Par définition les motivations sont multiples.

              1. Flaghenheimer

                Les idées du FN sont racistes, c’est donc un parti raciste bien que les motivations qui poussent les gens les gens à voter pour lui sont diverses.
                Qu’est ce que vous ne comprenez pas là dedans?

                1. Flaghenheimer

                  @Sam
                  Si ce que vous tentez de prouver c’est  » un libéral n’est pas un homme parfait » je pense que vous pourriez nous épargner, et vous épargnez, ce genre de banalité.

                    1. sam player

                      Merci, je lis les commentaires.
                      Aucune réponse sur « Le racisme est donc une tare. ».
                      Vous ne vous en tirerez pas en répondant n’importe où à n’importe qui dans les commentaires.

                    2. Flaghenheimer

                      Franchement, vous êtes épais.
                      Je reprends, pour la dernière fois. Une tare c’est « un grave défaut qui porte préjudice à un groupe ». Le racisme en est donc une puisqu’il porte préjudice à la cohésion de la France, composée d’individus de diverses origines.
                      Mon temps n’étant pas extensible à l’infini je vous laisse entre les mains (expertes?) de Bonsai.
                      @+

                    3. sam player

                      Oui épais parce que vous dites que le racisme est une tare en DECRETANT qu’il porte préjudice AU groupe sans le démontrer et même votre définition du dico est dans l’autre sens :

                      tare -> préjudice au groupe

                      … que vous renversez dans :

                      racisme -> préjudice au groupe -> tare

                      Outre que votre définition du dico ne s’applique pas ici, on n’est pas dans le genre littéraire.

                      Et même si une tare pouvait être un préjudice pour un groupe, cette définition ne peut être inversée : un préjudice pour un groupe n’est pas forcément une tare.

                      A=> B n’implique pas que B=>A.

                      Au lieu de mettre encore une fois des « donc » montrez en quoi des racistes sont un préjudice AU groupe. Ça a existé de tous temps et ce préjudice AU groupe dont vous vous prévalez n’existe tout simplement pas.
                      Tout au plus le groupe discriminé peut subir une exclusion mais au titre qu’on n’est pas victime de ses propres turpitudes ce n’est pas une victime et elle n’a donc aucun préjudice.

                      Certes, un lion sur 100 est de bonne compagnie mais je vous laisse le soin de l’approcher, moi j’aurais une réaction instinctive, très bête j’en conviens mais qui a permis à mes ancêtres de me propulser jusqu’ici.

                      Ce n’est pas en se voilant la face qu’on fait disparaître les problèmes : si 30% des gens sont racistes (déclarés) en france c’est qu’il y a une raison : ne vous en prenez pas aux conséquences (méthode purement socialiste) mais recherchez les causes.

                2. BDC

                  Quelles idées racistes svp ? Sans vous faire de procès d’intention, si vous pensez immigration, perso je fais la différence entre le racisme et l’arrêt de l’immigration de masse. Et je pense même que ça permettrait de limiter le racisme car les populations immigrées seraient davantage intégrées plutôt que parquées dans des guettos, chômage inclus. C’est même D. Debbouze, qui disait qu’il n’y aurait pas autant de racisme s’il n’y avait pas autant de chômage.

                  1. Stéphane B

                    Dans ma résidence, nous avons vu arriver 2 familles d’origine marocaine qui se sont faites virer (ben oui, plus d’aides) lors de la crise espagnole. Depuis, la résidence est crade, les gamins bousillent tout; aucun respect de la part des pères, la flotte, yaourt et autres, sont passés directement par la fenêtre direction la cour centrale, et tant pis si une personne est dessous.

                    Maintenant, si je les traite de porcasses, de crados ou autres devant tout le monde, je vais me faire traiter de raciste au nom du vivre ensemble et du c’est pas leur faute, il faut respecter leur culture.

                    Ben moi, j’en ai marre. Alors oui, vis à vis d’eux, je suis raciste. Et non, ce n’est pas une tare, juste une exaspération.

                    1. Flaghenheimer

                      Ce n’est pas du racisme puisque vous ne condamnez pas les gens pour ce qu’ils sont mais à cause de ce qu’ils font.
                      Je vois mal quelqu’un vous le reprocher.

                    2. sam player

                      FdG
                      Quand le même phénomène se reproduit vous en arrivez à avoir un préjugé. Faut-il répéter 100 fois des expériences avant de se faire une opinion et donc d’être en mode répulsion ?
                      Curieusement il n’y a pas en france de racisme anti-asiatique ou hispanique (ou pratiquement pas), vous vous êtes demandé pourquoi ?

                  2. Flaghenheimer

                    Les idées du FN sont racistes puisque elles visent à établir une différence de traitement en fonction de l’origine ethnique des gens, c’est toute l’idée de la préférence nationale.
                    Evidemment, la limitation de l’immigration c’est tout autre chose.

                    1. sam player

                      Et vous, vous n’en faites pas de différence de traitement entre les personnes ? Vos critères sont-ils plus louables ?

                    2. bibi

                      La préférence nationale comme son nom l’indique consiste à réserver des aides sociales aux détenteurs de la nationalité française, et quiconque acquiert la nationalité française pourra donc prétendre aux aides sociales.
                      La préférence nationale ne vise pas à exclure de l’aide sociale les français en fonction de leur origine ethnique mais tous les étrangers quelque soit leur origine ethnique.

                      Au passage je vous rappelle que Bruno Gollnisch a épousé une japonaise qui depuis a acquis la nationalité française.

                    1. Flaghenheimer

                      @Sam
                      Une expérience ne peut être que personnelle. J’ai un ami franco-tunisien au comportement irréprochable, ça ne prouve rien.
                      Pour le reste, il a existé dans notre pays un fort rejet des immégrés italiens ou belges, quelle leçon faut il donc en tirer?

                    2. sam player

                      @ Flaghenheimer 13 h 32

                      Donc suivant votre raisonnement on aurait le droit d’être raciste « personnellement » ?

                      Du temps de l’immigration des « ritals » et des « portos » ça n’avait rien à voir avec leur comportement « culturel ».

                      De tous vos propos je tire la conclusion que vous voulez que les gens pensent bien comme vous vous avez décidé : le libéralisme ce n’est pas ça mais je suppose peut-être un peu vite que vous êtes libéral vu que vous n’avez pas répondu au « libéral mais »

                      Celui qui est commerçant et raciste se pénalise lui-même s’il décide de ne pas commercer ou embaucher une partie de la population et c’est son choix.

                      PS : attention il y a plusieurs idées émises dans ce commentaire, ne pas répondre qu’à la plus facile (je peux numéroter s’il le faut)

          1. Flaghenheimer

            Ce qui est intéressant c’est qu’internet vous permet de reproduire à l’identique les schémas décris par Jean François Revel dès les années 50 : vous attribuez de faux propos à quelqu’un pour mieux le réfuter dans la foulée.
            Est-ce si difficile de s’en tenir à ce que j’ai écris?

            1. Flaghenheimer

              @Bibi
              Justement!
              Le fait de réserver des aides sociales aux français en excluant les étrangers du dispositif me pose problème dans les cas où l’allocation/prestation sociale n’est pas liée à une côtisation (ex : RSA). Je ne vois pas de justification à cette différence de traitement.
              En outre, je n’ai pas envie qu’un étranger prenne la nationalité française simplement pour toucher des allocations.
              Par ailleurs, il me semble que la préférence nationale impliquerait la perte de la possibilité de la double-nationalité ce qui ne me semble pas souhaitable.

              1. bibi

                Le but n’était pas de débattre sur le bien fondé de la préférence nationale, mais que vous conveniez que la préférence nationale n’a rien de raciste puisqu’elle ne fait nullement référence à un critère de race.

                Aller expliquer à un sans-dents national travailleur qui dort dans sa voiture qu’il est normal qu’un clandestin soit logé nourri blanchi soigné à ses frais je pense que vous comprendrez pourquoi il veut que l’aide sociale soit réservé aux nationaux.

                Bien sur la meilleure solution serait de supprimer la totalité des aides sociales mais personne ne propose cette solution.
                Le FN est le seul parti qui propose de rationaliser la dépense sociale par une proposition certes discutable (mais nullement raciste) dont on ne peut s’étonner qu’elle trouve écho chez bon nombres d’électeurs.

                1. Flaghenheimer

                  J’en conviens mais je persiste à dire que le critère de nationalité n’est pas un bon critère.
                  Je vous laisse l’expression sans-dents et me permets d’ajouter que l’opposition national travailleur/clandestin est absurde. Qui peut serieusement croire que l’argent économisé sur le dos des clandestins ira au « national travailleur »? La politique économique du FN, d’une stupidité achevée, pénalisera les prolos puisque les premiers emplois détruits seront ceux des moins qualifiés. Cette pseudo rationalisation est, par ailleurs, une chimère puisque les éventuelles économies seront immédiatement gagées par la planification industrielle envisagée par le parti de Marine Le Pen.

                  1. theo31

                    Qui peut serieusement croire que l’argent économisé sur le dos des clandestins ira au « national travailleur »?

                    Tous les défenseurs du salaire minimum

                    Pour rappel, le salaire minimum a été instauré pour éliminer les étrangers et les femmes du marché du travail. Que l’eugénisme soit défendu par les socialistes ne devrait étonner personne..

                  2. bibi

                    Je n’ai jamais défendu la politique national socialiste du FN je vous dis juste qu’il est parfaitement normal dans un état socialiste qui arrive à court d’argent des autres que s’installe une concurrence entre les bénéficiaires de l’argent des autres et que donc il est normal qu’une partie de ceux qui payent veulent en exclure d’autre.

                    Aller expliquer à un électeur FN qui voit que l’on donne un logement social à des clandestins qui ont enfreins la loi puisqu’ils sont entrés illégalement sur le territoire doivent passer avant les français qui respecte la loi, je vous souhaite bon courage.

                    Défendre le fait que toute personne résident en France doit bénéficier de l’aide sociale ça devient intenable vu l’état du pays, et défendre le fait qu’il y a des dispositifs d’aide sociale réservés aux les clandestins (AME) ça relève de la provocation.

                    Ce que j’aime bien aussi c’est que quand l’état applique la préférence nationale (maintenant communautaire) pour pouvoir les emplois publics ce n’est pas un problème mais quand c’est le FN qui propose d’appliquer la même chose à l’aide sociale là tout d’un coup pour une raison que j’ignore ça devient inacceptable!

                    Les socialistes sont vraiment magiques car ils arrivent à se reprocher de faire exactement la même chose.

                    1. sam player

                      Homme de paille ? Où ça ? je ne vois que des commentaires reprenant strictement vos propos.

                      Vous vous êtes pris les pieds dans le tapis en allant jusqu’à élargir de vous-même le débat sur la politique économique du FN pour noyer le poisson.

                      Vous ne vous rendez même pas compte que vous en appelez à la loi pour ce qui est du délit de racisme mais l’occulter complètement quand il s’agit de clandestins ou de distribution d’aides : faudrait voir à être cohérent !

                      D’autre part et comme beaucoup vous confondez « comprendre, concevoir » et « être d’accord » : si vous ne comprenez pas un problème vous n’en trouverez pas la cause et vous persisterez à essayez de résoudre des conséquences : vous changez le fusible qui saute au lieu de chercher la raison, comprendre la cause.

                      Beaucoup ici rejettent le FN à cause de sa politique économique qui est socialiste, voire d’extrême gauche mais l’accusation de racisme que vous avez porté est d’une part d’un autre âge (même les journalistes le disent, c’est dire) et d’autre part ici on s’en fout, ça fait partie de la liberté d’expression tant qu’il n’y a pas victimes (appel à la violence, au meurtre etc…).

                      Depuis que je fréquente ce blog vous êtes un des rares qui vient nous sortir ce stéréotype gloubiboulbesque pour disqualifier ce parti, gloubiboulga puisqu’à vous lire on ne sait même pas ce que ce terme regroupe dans votre pensée puisque même sur la préférence nationale vous n’êtes pas clair.
                      Vous semblez juste avoir un problème avec la notion de nation il me semble.

          1. Aristarkke

            On ne l’ entend plus guère, notre BM. Elle ne serait quand même pas tombée sur son katana dans l’escalier de l’ ergastule où son martyr de WP officie ???
            L’ accident de chasse, en son cas, paraît quand même peu crédible…

  6. Bonsaï

    Et pourquoi ce genre de problèmes n’est-il pas évoqué aux questions aux gouvernement à l’Assemblée nationale ? Les gens du quartier n’ont-ils pas des députés ?
    Bref, à quoi sert une démocratie, on se le demande…

    1. Calvin

      Ce ne sont pas les résidents du quartier qui ont été violentés.
      Et pour ceux agressés, donc, ils vont voir qui ? Le député de Belleville (mais de quoi je me mêle ??) ou celui de leur résidence (mais qu’alliez vous faire dans cette galère ??).
      Bref, circulez…

    2. Calgon

      « Bref, à quoi sert une démocratie, on se le demande… »

      Ah ça, je sais !
      Une démocratie, ça sert à voter « comme il faut » !
      (mais si, vous savez bien : quand 98% disent à l’Europe d’aller se faire foutre, ça vaut pas parce qu’il y a 60% d’abstention, mais quand 51% disent que l’Europe c’est bien, les 55% d’abstention ne sont pas significatifs …)

  7. Higgins

    Les faits divers nous rappellent que, désormais, même les beaux quartiers, où pourtant les forces de police sont présentes en nombre conséquent, sont atteints comme en témoigne l’agression dont a été victime une « people » dans son hôtel du 8ème. Mais tout va mieux.

            1. Pheldge

              Faut faire attention quand on attache une Bimbo (il y a ici un « expert masqué »,que nous connaissons tous, et qui sur ce point au moins ne pourra me contredire 😉 ) parce que si on serre trop, les implants peuvent exploser !

      1. Pwet

        Ha tiens et pour les JO de 2024 et l’expo de 2015, vous pensez que ça sera un atout ? Tous à pwal !!! avec les moutons de Ouessant pour brouter les touffes récalcitrantes.

        CPEF


        Pwet

        1. Vodkaman

          Les cons !!!
          Il y avait le pdt du CIO qui devait avoir quelques montres de luxe (ha non, c’est la FIFA, me dit -on) qui était également à Paris ce jour là.

          Dommage, nous aurions échappé aux JO et à une épreuve que nous sommes sûrs de remporter, celle du cramâge de pognon public.

          Il ne reste plus qu’un bon attentat pour nous griller définitivement (ok, je sors).

  8. malicorne

    Peut-être que l’habitant normal de ce doux pays prendra conscience de la réalité française, à savoir que ce n’est pas la police ou la gendarmerie qui applique la loi, pas plus que les juges, mais c’est bien les banlieues et les cités. Et le pire, c’est que si nous, nous n’en avons pas encore pris la mesure, les voyous eux si ! Et vous et moi, nous sommes seuls face aux communautarismes, aux bandes et hélas à la justice. essayez donc de rassembler 100 personnes en 20 mn pour venir à votre aide . Eux, oui.

  9. Minou

    Je trouve un peu exagéré de parler de racket, ces jeunes ne faisaient que au mieux taxé au pire voulaient juste prélever un impôt pour la protection de l’équipe de tournage, c’est normal la sécurité ça ce paye.

  10. hoh hup

    j’ai l’impression que la racaille est un idiot utile qui permet aux politicards de pouvoir justifier une politique ultra sécuritaire qui en temps normal ne passerait pas.

    1. hoh hup

      un peu comme le terrorisme quoi lui aussi un idiot utile qui permet de justifier une politique ultra sécuritaire et un interventionnisme armée a l’étranger.

      qui en temps normal ne passerait surement pas au près de la population.

  11. Bonsaï

    La violence n’est-elle pas omniprésente aux USA, qui représentent pourtant aux yeux de certains d’entre nous un exemple indépassable en matière de libéralisme ?
    Il faut reconnaître qu’à la différence de la France, les budgets Justice et Police sont peut-être mieux dotés… affaire à suivre.

      1. Kazar

        Plus depuis OBAMA, qui a pris un tournant socialiste lui aussi. L’administration américaine a tendance a devenir aussi envahissante (mais ils ont encore de la marge) qu’en France.

    1. Calvin

      Non.
      Des épiphénomènes médiatisés oui, mais globalement la violence diminue depuis des années.
      Et USA n’est pas un exemple de libéralisme.

    2. Higgins

      Je ne sais pas pour les budgets. Par contre, je crois que la société américaine, à la différence de la nôtre (et je parle en matière de violence classique: meurtre, vol, vio, etc,…) est intrinsèquement violente. Pas de jugement négatif de ma part mais les réponses apportées n’ont pas les mêmes origines et ne peuvent pas être identique du moins à ce stade. Rappelons-nous le tollé quand on a vu DSK dans sa combinaison orange lors de son arrestation. Dans notre pays, l’explosion de la délinquance est relativement récente et, sans mésestimer les situations passées et les périodes particulières des deux guerres mondiales, la France était plutôt paisible avant (probablement, le poids de l’éducation judéo-chrétienne et la soumission au pouvoir central). Actuellement, le grand banditisme est plutôt marginal. Par contre, la délinquance (larcins, trafics en tout genre, incivilités, dégradations, etc,…) nous empoisonne la vie quotidienne (l’exemple cité en début d’article est parlant). Je ne parle évidemment pas de la délinquance en col blanc, notamment en matière financière, assez difficile à contrer.

      1. « intrinsèquement violente »
        Non. Beaucoup moins qu’en Europe. En revanche, ils médiatisent beaucoup plus celle qu’ils observent.

        1. dg

          Si l’on regarde les différentes statistiques disponibles, il y aurait 2 fois plus d’homicides volontaires aux USA que dans les pays européens (en gros 2/100.000 vs 4/100.000). Ces chiffres ont par ailleurs considérablement diminué depuis une dizaine d’année (j’ai lu 8/100.000 aux USA au début des années 90).
          Toutefois, il est probable que beaucoup d’homicides soient le fait de guerres de gangs qui font monter les chiffres mais concernent une minorité de la population. Donc il est plus que probable que l’Américain lambda n’ait finalement pas plus de risque de se faire assassiner qu’un Européen.

          1. bibi

            Le taux d’homicide a baissé de 50% au cours des 20 dernières années alors que dans le même temps le nombre d’armes en circulation a augmenté de 35% passant de 195M à 265M.

    3. Olivier R

      Arrêtez de regarder les infos françaises et les séries à 4 sous , 80% des Américains vivent dans un confort sans violence dont 90% des Français rêvent. On ne saitpas ce que c’est que fermer à clé sa porte ou sa voiture pour une immense majorité d’américains

      1. Calvin

        Oui, vécu personnellement.
        Mes hôtes avaient laissé la maison non fermée à clef durant de longues heures.
        Et un voisin y était entré pour rapporter un paquet.

      2. sam player

        En Belgique il y a rarement des volets aux fenêtres des habitations (du moins il y a une vingtaine d’années).
        Peut-être que notre boss chéri et bien aimé ou someone else pourrait nous dire pourquoi ?

      3. MadeInCH

        Dans « Bowling for Colimbine », le cinéaste américain vantait le Canada, ou les gens ne pensent même pas à fermer leur maison!
        Donc, oui. Aux USA ils savent fermer leur maisons. Et ils sont étonnés d’apprendre que au Canada, ce n’est pas l’habitude.

        1. sam player

          Les gens ont vite fait de prendre leur situation particulière (habitudes, langage, alimentation etc…) pour une généralité. J’ai pas mal déménagé en france au gré de mes emplois et aussi beaucoup voyagé dans le monde et je n’ai donc pas ce comportement.

          En france il n’y a qu’à voir les mots qu’utilisent certaines personnes pour désigner des objets de tous les jours et ces mêmes personnes être étonnées qu’on ne les comprenne pas : mon frère il y 20 ans avait demandé un pochon à la caissière d’un supermarché et il croyait qu’elle se foutait de sa gueule mais elle ne comprenait juste pas ce qu’il voulait. Cf la wassingue de Harry.

          Je me suis fait la route 66 et je peux confirmer que rarement les portes de chambres de motel sont fermées et idem dans les maisons dans lesquelles on a été accueilli. Tous les motards sans exception laissaient leurs clefs sur les motos et les sacoches de selles n’étaient pas fermées… y avait même pas de clefs sur les miennes.

            1. bibi

              Ca c’est rien à côté de l’emploi de pain au chocolat pour désigner une chocolatine (mot que le correcteur d’orthographe ne connait même pas).

                1. bibi

                  Non, ça ne c’est pas passé comme ça c’est vous qui l’avait gonflé avec vos pains au chocolat.

                  Le nom viennois c’est schokoladencroissant devenu chocolatine en Français.

                  Quelle idée franchement de conserver encore cette dénomination de pain pour une viennoiserie alors que pain aujourd’hui désigne seulement les produits utilisant de la pâte à pain.

                  Question comment s’appelle le produit fait avec des pépites de chocolats et de la pâte à pain : un pain au chocolat et c’est pas une chocolatine.

                  1. sam player

                    Chocolatine ou Pain au chocolat ça doit être un vaste sujet, y a une carte de la partition de la france :

                    couteaux-et-tirebouchons.com/wp-content/uploads/2016/01/Carte-pain-au-chocolat-chocolatine-415×400.png

                  1. Aristarkke

                    Oui et non.
                    C’est une pâte briochée plus « sèche » au goût et plus acre que la brioche vendéenne. La cuisson doit être menée avec une température moyenne supérieure à celle pour la vendéenne qui donne toujours, elle, une impression de pas assez cuite alors que le cramique donne lui, une impression de « un peu trop cuit »…

                1. albundy17

                  Pour faire un pain au chocolat, tu prends deux tartines et tu mets une barre de chocolat dedans.

                  Sinon dinch nord, il y a aussi la coquille, en forme de poupon, et ici on ne passe pas la wassingue, on passe la sinsse

                  1. Aristarkke

                    Une tranche de boulot (miche allongée du Nord), à peine toastée (tiède) + une couche du beurre ramolli/fondu + du chocolat noir à 70% pelé en copeaux généreusement réparti sur la tartine et je rajeunis d’ un sacré paquet d’ années (Pheldge parlerait de siècles…). Miam!

                    1. Pheldge

                      je rajeunis d’ un sacré paquet d’ années … même pas dans tes rêves ! on ne dé-fossilise pas les radiolarites ! 😉

        2. bibi

          Aller dans les états du nord aux USA et vous aurez exactement le même comportement que dans les Provinces Canadiennes frontalières.
          Il faut arrêter de prendre pour agent comptant la propagande de Moore.

          Aux USA les états ou les taux d’homicides sont les plus importants sont les états du sud et le District of Columbia (20 meurtre pour 100kHab) ou pourtant le port d’arme fut interdit jusqu’en 2014 (mais ça vous pouvez être sur que Michael Moore n’en parlera pas)
          Dans les états du nord le taux d’homicide oscille entre 1 et 2 pour 100khab même niveau qu’en France ou au Canada malgré des lois sur la détention et le port d’arme bien différent selon les états.

          1. BDC

            Moore avait fait aussi un film de propagande sur le système de santé public. Sa vision du système français était caricaturale : nos soins sont gratuits, personne ne paie, même le couple parisien CSP+ ne voit pas les ponctions sur leurs revenus, de mémoire leurs vacances occupaient un des premiers postes de dépense après le logement.

      1. albundy17

        J’avais loué une bagnole à Miami, on m’a remis un plan des endroits que je ne devais pas traverser, plus une liste de recommandations (ne pas regarder de carte routière sur le bas coté par ex)

                1. sam player

                  Oui ça dépend du nombre de satellites que ton GPS voit. Avec 4 ou 5 c’est limite coté précision mais à partir de 6-8 tu as une bonne précision et avec 10 c’est champagne.

                  La résolution des équations GPS c’est intéressant !

                  1. sam player

                    Addenda : en plus ça dépend du logiciel.
                    As-tu remarqué que si tu es à l’arrêt le GPS te donne une position approximative du véhicule en essayant de te placer sur une voie même si tu es sur un parking.

                    …et quand tu démarres c’est le logiciel qui te localise sur la voie qui va dans le bon sens (marche avant). Mais si tu démarres en marche arrière il se trompe de voie… hi hi baisée la NSA !

                    Donc le logiciel est aussi important que la précision du GPS.

            1. sam player

              … à laquelle elle ajoute son intuition féminine. Elle me dit qu’elle a l’intuition qu’l faut prendre à gauche : je vire à droite…

  12. Taisson

    Pour une fois que ce ne sont pas des « sans dents » ordinaires qui eux sont journellement confrontés à ce genre « d’incident », ou mieux « d’incivilité », c’est presque réjouissant !! Les bien pensants qui se font casser le museau par leurs protégés!
    Anti répression, émigrationnistes, défenseurs des « droits » ( attention, pas pour tous…), toute cette élite, qui nous explique avec une arrogance pédante que si tout ça nous arrive c’est uniquement parce que nous sommes des xénophobes moisis, ne comprend décidément rien à rien !
    Mais ils s’arrangent pour être bien protégés, et ne goutent au vivrensemble que rarement.
    Prisons sans discipline, juges femellisés, police avec des ordres façon « surtout pas de vagues », positions idéologiques des « responsables », interdiction de se défendre généralisée, culte de la lâcheté physique, on peut en aligner des pages…

    Depuis des dizaines d’années, ceux qui ont les yeux ouverts sur la réalité se font remettre en place avec condescendance quand ils osent laisser entendre qu’il y à un problème…
    On nous à même expliqué que tout ça était uniquement la faute au FN !!

    On ne peut donc que se réjouir quand quelques uns de ces crétins (souvent surdiplômés!) se font casser la g**.
    Et pour eux aussi le pays est foutu!

      1. Taisson

        Flaghenheimer – 4 octobre 2016, 13 h 34 min
        Oui.. j’ai inventé l’expression spécialement pour ce cas !
        Et ça ne veut pas dire seulement que 70% des magistrats sont des femmes…
        Car être une femme ce n’est pas grave, mais rendre la « justice  » à la façon actuelle si !!.

    1. MCA

      @Taisson – 4 octobre 2016, 9 h 57 min

      +1000

      Que ceux qui sont chargés au travers de la lucarne de nous dire que tout va bien dans le meilleur des mondes se fasse casser la G, je dois avouer qu’allongé dans mon canapé, je suis pris soudainement de ricanements compulsifs.

      Il y a des atterrissages un peu durs pour ceux qui ont oublié de mettre leur parachute.

      Mon seul regret est que les élus et journalistes ne subissent pas le même sort, histoire de leur montrer ce qui se passe dans la vraie vie, sortis de leurs protection rapprochée, de leur voitures avec chauffeur et de leur cocon de l’entre soi bien verrouillé dans leur bulle « digicodalisée ».

      D’ailleurs, cerise sur le gâteau, il y a peu, un député avait demandé que les élus puissent légalement porter une arme…

      Tiens donc! les couloirs de l’assemblée seraient devenus moins sûrs tout à coup ? ou était-ce un début de prise de conscience de ce que la majorité des citoyens vivent quotidiennement?

      A moins qu’au sortir d’un mauvais rêve ils se soient vus dans la peau d’une infirmière qui rentre à 1h00 du matin sur la ligne D du RER.

      Ils ont encore du chemin à faire mais je ne désespère pas qu’un jour ils soient rattrapés par les conséquences des choix qu’ils nous imposent.

      1. dg

        Tu parles, le 6e arrondissement de Paris, par exemple, pullule d’acteurs et de journaliste (de gauche forcément de gauche), sans oublier les politicards qui prônent tous la « diversité », le multiculturalisme, etc… Quand on habite a 100m du Lucos dans des appartements a 20.000 euros du m2 (et encore ça peut monter beaucoup plus haut) et que le seul « divers » que l’on croise est le gentil éboueur du quartier, les risques de se faire rattraper par la réalité sont assez éloignés.
        Ah et l’école publique c’est vraiment super…mais ils mettent tous leur gamins a l’Alsacienne ou se démerdent pour être domiciliés en face d’H4 ou Louis le Grand, faudrait quand même pas pousser.
        Ils vivent dans un environnement hyper protégé tout en donnant des leçons au petit peuple. Tiens, d’ailleurs, ça m’étonnerait bien que la mère Hidalgo installe ses fameux camps de migrants dans le 6e, ça ferait hurler tous ses amis. Dans le 16e par contre….

        1. theo31

          Il y aurait des magouilles immobilières avec les installations de migrants que ça ne m’étonnerait pas. Pourquoi payer plein pot des terrains alors qu’il suffit de mettre un camp de bronzés dans le coin pour faire chuter les prix ?

          1. Vodkaman

            Me fait penser à une vieille blague, destinée aux « chanceux » habitants de la citée du futur président (indices : énarque, repris de justesse, un flexible…)

            Quelle différence y-a-t’il entre une Caudéranaise et une Baccalanaise (deux quartiers de Bordeaux) ?

            réponse : la Caudéranaise se fait bronzer aux ultraviolets, la Baccalanaise se fait violer par les ultra -bronzés…

            (je re-sors)

  13. Infraniouzes

    La bimbo Kim Kardashian a été molestée et dévalisée par 3 ou 4 voyous du FN, c’est indéniable. En partant ils ont laissé tomber plusieurs tracts FN et crié, dans la nuit: « Marine à l’Elysée ! « . Mediapart enquête…

    1. Calvin

      Sans aller jusque là, j’ai entendu qu’on lui reprochait (en France) de s’être épanchée sur les réseaux sociaux à propos de ses bijoux.
      Bref, elle est fautive…
      Conseil aux célébrités (Clooney, Ptit, Gates, Buffet, etc.) : avant de venir en France, dites sur Facebook que vous êtes ruinés, sur la paille et que la chambre du Ritz vous a été offerte par Julie Gayet.

      1. Eddie

        De toute façon, la nouvelle approche en France vis à vis de la délinquance c’est que la victime est toujours coupable. Si on est tabassé comme Kim Kardashian: on est fautif. Si on réagit et on butte le malfrat (bijoutier de Nice anyone?): on est fautif. Si un flic donne une claque à un manifestant avec barre de fer: il est fautif.

        Je suis étonné de la banalisation de cette affaire qui pourtant ressemble plus à Hollywood qu’un vol à l’étalage.

        Les français ont banalisé un niveau de violence incroyable.

        1. sam player

          Oui ils font prévaloir la responsabilité sociale sur la responsabilité délictuelle ou criminelle. La violée l’a bien cherchée, celui qui s’est fait braquer avait trop d’argent certainement pas honnêtement gagné etc…

              1. bibi

                Et le comble c’est qu’elle en a tellement pas honte d’être riche qu’elle le fait savoir, ne sait-elle donc pas que notre président n’aime pas les riches?

                Donc pour préserver le vivre ensemble, il faut d’urgence voter une loi pour interdire sur la voie publique tous signes extérieurs de richesses ostentatoires.

                Comme pour une certaine population d’électeur de la gauche, le simple fait d’être juif ou asiatique est un signe extérieur de richesse ostentatoire ils seront assignés à résidence, cela afin de ne pas susciter une saine colère chez les moins fortunés pouvant aboutir à une redistribution des richesses sans passer par l’entremise de l’état.

      2. Eddie

        Le patron de GIFI s’est lui aussi fait braqué. Réponse pavlovienne? Bah, il est riche, tant pis pour lui!

        Les touristes riches vont fuir la France. Et ensuite les touriste pauvres ne viendront plus: Pour le même prix on peu allez dans des zones agréables. Seuls les voleurs resterons.

    1. Aristarkke

      L’ égalité professionnelle avec Kim Kardashian, la docteure en physique ???
      Impossible! Je suis en sous-capacité et probablement pas le seul …

    1. sam player

      Les volets de toutes les habitations en rdc sont fermés sur la video. L’attaque au carrefour est le coté visible : je ne voudrais pas être à la place des habitants du quartier.
      Perso je grille le feu rouge la nuit et même le jour dans ce style de quartier et j’attends d’avoir mon premier PV, ça ferait du barouf.

      Combien d’habitants : 32000 , et pas de commissariat..

      > BUREAU DE POLICE NATIONALE
      Horaires d’ouverture :
      Lundis, mercredis et vendredis : 9h-12h

      1. Higgins

        « Dans un monde certes différent du monde du combat, qui est celui de la sécurité intérieure, la comparaison entre la police et la gendarmerie est édifiante. On estime généralement qu’il faut un policier et demi, voire deux policiers, pour accomplir le travail d’un gendarme. Pour une efficacité équivalente, la syndicalisation induit un coût supplémentaire…Et pour illustrer son propos, le colonel Goya a raconté une nuit passée dans un commissariat, à l’invitation d’un « ami commissaire. « J’avoue avoir été sidéré lorsque j’ai constaté que tous les policiers s’arrêtaient de patrouiller entre une heure à deux heures du matin pour respecter la ‘pause syndicale’… » Colonel Michel Goya devant la commission de la Défense à l’Assemblée nationale (chambre d’enregistrement) (http://www.opex360.com/2014/12/11/quand-les-propos-dun-colonel-siderent-syndicat-de-policiers/)

        Tout a été dit devant la « représentation nationale ». Personne ne peut dire qu’il ne savait pas.

        1. Aloux

          Entre la « représentation nationale » et tous ces petits cons de Belleville ou de Viry-Chatillon (sérieusement avant même de parler de la police, ils sont où les parents ?!), il y a du boulot et des culs à botter…

          1. Val

            @Aloux les parents n’ont rien a voir la dedans , c’est à l’état de traiter ce genre de problèmes . Mais l’état refuse de le faire , c’est bien le problème.

            1. sam player

              Des gosses de 12 ans il y a quand même la responsabilité des parents : les enfants ne sont pas sous la responsabilité du gouvernement.
              J’avais fait passer un peu de temps à mon fils dans une cellule bien crade au commissariat de police lors d’une de ses incartades, ça lui a fait les pieds !

              1. bibi

                Ils sont sous la responsabilité des parents, mais vu les nombreux délits qu’ils commettent, il arrive un moment ou la justice doit leurs en retirer la garde et les placer les sauvageons dans un endroit adapté mais encore faut-il que l’état construise des places dans des centres de rétentions pour mineurs.

                1. Vodkaman

                  L’éducation commence dès 6 mois… quelques « médicaments » bien administrés ont un effet prophylactique avéré.

                  Allez, encore un effort et vous voterez non à ce sondage….

                  Après, reste à voir où on place le curseur de l’incompétence ?

                  Vous êtes libéral- pas bisous compatible – méritocrate… donc incompétent ?

              2. Val

                @sam si les enfants ne le sont pas (et encore , vu la teneur des délits vol viols caillassages cassage de gu**le ça se discute ) les parents, eux , le sont , et je ne voit pas de parents inquiétés par notre perverse justice. L’état lutterait vraiment contre la délinquance, avec autant d’efficacité qu’il nous poursuit avec ses PV routiers , ce pays serait le plus sûr du monde .

            2. Aloux

              @Val : pas d’accord, surtout des gosses de 12 ans c’est du ressort des parents, du moins normalement car là il est vrai qu’on est sur des faits plutôt graves.

              Il faut arrêter d’entretenir cette fiction que l’éducation de ses momes est la responsabilité de gouvernemaman.

              1. Val

                @aloux « l’éducation de ses momes est la responsabilité de gouvernemaman » : ce n’est pas ce que je dis . Ce que je dis c’est que le boulot de l ‘etat consiste à fixer les règles et les à les faire appliquer . Faire ce travail régalien correctement reglerait tout problème éducatif et aura un effet magique sur le comportement des parents et des enfants .

    2. Calvin

      Ouf, j’ai eu peur !
      J’ai cru que les caïds avaient pris le contrôle d’un Carrefour…

      Petits joueurs, nous, à Marseille, c’est un parking Vinci que les racailles de Marseille contrôlaient complètement.
      Ma mère n’a pas voulu aller s’y garer, dommage, j’aurais demandé un reçu pour rigoler. Et ça a duré un moment…

    3. theo31

      Une caméra pour lutter contre es délinquants, j’imagine que c’est pour économiser les accidents du travail et les arrêts maladie.

      J’en peux plus de ce pays de cons.

    1. Kazar

      Déjà lu, je vous le recommande vivement. Des caricatures assez drôles, et tout le monde en prend pour son grade. J’ignore si l’effondrement irait aussi vite, mais ce n’est pas impossible.

  14. Angst

    Je viens de revoir le film « la balance », avec Philippe Léotard, tourné en 1982 dans le quartier de Belleville alors en pleine rénovation.
    Je suis content de voir que la rénovation a été utile.
    J’ai remarqué dans ce film une phrase qui aujourd’hui serait culte « on a perdu la bataille d’Alger, on ne perdra pas celle de Belleville ».
    C’était en 82…

  15. hub

    on objectera à C dans l’Air ou autres émission trouduculesques que « l’insécurité » est une donnée subjective…. faut vraiment pas vivre à Paris mais dans le fond du Morvan pour ne pas voir la progression constante des « incivilités », depuis les bandes de gamins/gamines qui tournent en rond autour de vous dans le métro ou à la gare, les vélos qui font n’importe quoi, les pisseurs, les pakpaks qui regardent les filles d’un sale oeil, et j’en passe!

  16. Tarmineldur

    Quant l’état bouge, des floppés d’articles sont immédiatement publiés par Islam&Info, le PIR, le collectif « la police assassine », et autres parasites du genre pour dénoncer l’état méchant. Parralèlement, les journaux officiels relancent des débats sur le juste usage de la force et traquent les bavures.
    Les riverains sont alors à moitié satisfaits, les minorités (humf) très remontées…
    Non rentable electoralement parlant donc

    1. Calvin

      Ca fait beaucoup trop…

      Par contre, quand l’impétrant sera moisi, pardon, choisi, ça devrait faire 1 à 3% des suffrages exprimés, pas mal, au final.

      Donc, je résume, un écolo conscientisé ne va pas se mobiliser pour sauver la planète, le climat, le monde, la France, la nature, les oiseaux, bref, un écolo conscientisé, il s’en tape…

    1. Peste et Coryza

      Mais c’est pas pareil !
      Amazon, c’est du vilain capitaliste américain tueur de chatons qui paye ses salariés au lance pierre, et qui met les libraires sur la paille.
      Alstom, un groupe français, avec des privilèges bien gras, et qui file du boulot aux PME sous traitantes.
      D’après la TV, en tout cas…

      1. tabbehim

        La dose d’h16 journalière pour bien commencer à travailler est devenu nécessaire 😀
        les symptômes de manque commencent chez certains à se montrer violent 😀

        1. Stéphane B

          Ben pour certains, c’est comme le café. Sans ça, impossible de démarrer correctement la journée, surtout si le taff est chiant

          1. Val

            +1 et ce n’est pas interdit de cumuler H + café /thé et si l’un manque , tout est dépeuplé , et ce , même si le taff n’est pas chiant .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.