République Française : hontectomie à tous les étages

Au XIVème siècle, pour conserver chez certains garçons leur voix d’enfant, une pratique consistait à les faire gonadectomiser, c’est-à-dire castrer. L’opération, qui apparaît relativement drastique voire barbare de nos jours, était considérée comme normale et dépourvue de tabou à l’époque et permettait d’alimenter les cours princières de toute l’Europe en chanteurs exceptionnels. Peut-être les siècles qui viennent jugeront le nôtre barbare en considérant la hontectomie.

La hontectomie, c’est cette opération qui se pratique un peu partout, à tous les âges de la vie mais souvent très tôt, notamment chez les militants politiques et les étudiants de certaine grande école, et qui permet de fournir la République en hommes et femmes politiques, en flux continu. Cette opération consiste à éliminer toute trace de honte chez le candidat ce qui lui permettra de débiter n’importe quelle ânerie, de faire n’importe quel coup pendable, de compromettre et se compromettre sans la moindre limite ni la moindre gêne (avec laquelle il n’y aurait plus de plaisir).

Au passage, il n’est pas rare que cette hontectomie s’accompagne d’une gonadectomie rapide qui explique à la fois la prise de poids et la perte de tout courage, de toute capacité à prendre des décisions audacieuses.

Cette hontectomie, pratiquée massivement sur des milliers d’individus au départ normalement constitués, en France et de nos jours (et qui nous sera certainement reprochée par nos descendants) permet de retrouver des spécimens parfaitement dépourvus de la moindre honte à tous les étages du mille-feuille administratif et électoral français. Si l’Église et les puissants d’Europe étaient de grands consommateurs de castrats, l’État républicain n’a jamais diminué son appétit pour des hontectomisés toujours plus nombreux. Est-ce la politique française si spéciale qui réclame une telle production de hontectomisés, ou est-ce la présence toujours plus envahissante d’opérés de la honte qui favorise l’émergence d’une politique française de plus en plus spéciale ? Allez savoir. Toujours est-il qu’il devient maintenant difficile de trouver des politiciens correctement azimutés, disposant d’un peu de probité ou d’une morale solidement chevillée au corps.

À ce titre, on pourrait citer des milliers d’exemples de hontectomies réalisées très tôt, ou lister le nom de plusieurs hontectomisés célèbres, mais je voudrais m’attarder sur une récente péripétie politique qui illustre à elle seule que non seulement, cette mode de la hontectomie massive s’est étendue partout, mais qu’elle touche des individus qui ne savent même plus qu’ils ont été opérés tant l’ablation fut réalisée il y a longtemps.

hollande-ne-devrait-pas-dire-ca

Et pour cela, nous allons devoir revenir quelques jours en arrière, au moment de la publication de « Un président ne devrait pas dire ça », ce livre qui décidément fera date. Dans ce dernier, les deux journalistes reviennent en détail sur les entretiens qu’ils ont pu avoir avec le président de la République et nous livrent donc certaines confidences sur la vie à l’Élysée, les difficultés du président, ses opinions parfois tranchées sur les politiciens, ses petites manies, etc…

La recette fait mouche puisqu’elle contient tous les ingrédients d’une bonne bisbille politicienne : en jetant les déclarations plus ou moins « off » de Hollande en pâture à tout le monde, les auteurs sont sûrs de déclencher la consternation à gauche et la colère à droite. Pari gagné puisque le livre se vend bien (très bien, même), et qu’il est à lui seul crédité d’enfoncer Hollande si bas dans les sondages que sa candidature à un nouveau mandat en serait compromise.

Cependant, au milieu de la bonne giclée de petites phrases acidulées que les journalistes reportent consciencieusement dans leur ouvrage, on découvre une bordée d’informations pourtant classées « secret défense » dont Hollande aurait fait part et qui se serait donc retrouvé dans le livre.

Les réactions ne tardent pas, et c’est là qu’on comprend toute l’ampleur de la hontectomie.

On comprend dans un premier temps que Hollande, président de la République, a donc livré des informations secrètes à des journalistes non accrédités, sans sembler le moins du monde inquiet. À ce niveau de responsabilité, pour quelqu’un qui a, théoriquement, le pouvoir de déclencher une guerre nucléaire ou, au moins, de faire assassiner des gens à distance pour le fun ou plus, on mélange une décontraction parfaitement irresponsable avec une irresponsabilité crasse qui met potentiellement la vie de plusieurs personnes en danger (soldats en premier).

Pour Hollande, la hontectomie fut totale, complète et probablement réalisée si jeune qu’il n’a jamais vraiment souffert de cette condition.

hollande - soldat inconnu

Plus gênante est la hontectomie que les deux journalistes ont manifestement subie eux aussi. À aucun moment ne semble leur être venu à l’esprit que divulguer une telle information pourrait éventuellement porter préjudice à pas mal de monde, bien au-delà de la sphère politicienne qui mérite amplement les emmerdes qui lui tombent sur le coin de la figure. Cette hontectomie passera d’ailleurs presque inaperçue tant personne, ni sur les bancs de l’Assemblée, ni ailleurs, ne semble un tantinet choqué que des journalistes reportent ainsi des informations classifiées sans s’embarrasser d’éthique.

Le pompon est cependant atteint par les députains élus de l’Assemblée nationale qui, tombant sur la pépite, n’ont pas pu s’empêcher de montrer les cicatrices purulentes de leur hontectomie pourtant pas récente.

D’un côté, on notera tous ces députés qui n’ont absolument pas réagi. Hollande, président, qui balance du secret défense dans les pattes d’un journaliste ? Rien de grave, circulez, c’est banal. Des journalistes qui en font un bouquin ? Même pas mal, on regardait ailleurs.

Le sordide atteint son paroxysme lorsqu’enfin des députés réagissent. Ils sont de l’opposition, évidemment, mais trouvent tout de même qu’on est allé un peu trop loin, non mais alors. Pierre Lellouche propose donc d’engager une procédure de destitution du président, puisque telle serait la règle en cas de manquement grave à sa fonction. De son côté, Éric Ciotti saisit le procureur de la République et dépose plainte, parce que bon, l’occasion est trop bonne pour la laisser passer.

Et c’est un peu là le souci, à nouveau : toute l’opération n’est pas l’occasion de rappeler à tous, élus en premier, au premier rang desquels on trouvera le président de la République, qu’on ne badine pas avec les secrets de l’État et la vie de nos soldats. Non. L’opération, après analyse, s’avère presqu’exclusivement une pure opération de politique politicienne dont certains députés nous révèlent la teneur exacte : en lançant cette procédure, on va gêner furieusement le candidat Hollande, oui, certes, mais il ne faudrait pas le gêner trop, de peur de le faire tomber et d’avoir un autre adversaire, plus coriace, aux prochaines présidentielles !

C’est ainsi que Christian Jacob, le patron des députés Les Républicains, balance sans sourciller que, je cite :

« Ce n’est pas à nous d’affaiblir Hollande. Au point où il en est, nous n’aurons pas de meilleur adversaire socialiste que lui…. »

Pensez donc ! Balancer du secret défense aux journalistes, c’est un coup à se faire destituer, sauf si on est une brêle politique qui prend de la place et offre donc de vraies chances de victoire à l’opposition. Auquel cas, jouer avec ce même secret défense, c’est presque du bonus, un truc LOL de jeune qui se la donne, une petite fantaisie peinard.

gifa-fuck-finger

Et alors qu’un justiciable lambda, qui aurait commis une telle faute, se trouverait trainé en justice sans réel espoir de passer au travers, on peut garantir que le président, hontectomisé, ne s’en portera pas plus mal, que les journalistes, hontectomisés, ne devront rendre aucun compte, que les députés qui s’en foutent continueront à s’en foutre, que ceux qui s’en offusquent pourront continuer à le faire pour des raisons purement politiciennes, et surtout on peut garantir que tout ce petit monde continuera à nous vendre une morale, des valeurs républicaines, honneur et probité alors qu’aucun de ces tristes sires n’en ont un échantillon à nous faire voir.

Honteux.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires456

  1. Le Gnôme

    Un politique est capable d’affirmer une chose un jour et son contraire trois mois après sans sourciller. Mais la toile conserve toutes les déclarations et cela permet de leur mettre leur nez dans leur caca. Mais ils ont le pif bouché, ce n’est pas de leur faute si le pékin moyen, niais par nature, les a mal compris.

    En attendant, je crois que je vais bien rigoler lorsque Trump viendra serrer la louche de Mollande sur le perron de l’Elysée.La tête du Glandu sera amusante à contempler.

    1. Bonsaï

      Cela ne risque guère d’arriver.
      Trump ne sera aux affaires qu’à partir du 20 janvier et nul doute que sa première préoccupation ne sera pas de s’offrir un petit voyage en France…

        1. Pheldge

          A force de le répéter comme un mantra, on va finir par se poser des questions ! 😉
          Perso j’ai une deux réponses : 1/ dans tes rêves ! 2/ « not in this lifetime ! » 😀

              1. Aristarkke

                Même plus au lieu de même pas!
                Il y a assez de bonnes références dans notre passé (et pas forcément lointain) pour se contenter de la déploration…

        2. Dr Slump

          C’est vrai qu’on a atteint une telle profondeur abyssale, que sur un malentendu, ça pourrait marcher, on ne sait jamais! Après tout, si ce foutriquet a réussi à être élu, pourquoi ne réussirait-il pas à conclure une nouvelle fois?

          1. astazou

            Ou rester au pouvoir sine die. Un bel attentat bien sordide en février / mars, un report à date indéfinie de toute élection + état de siège pour compléter, et le tour est joué !

          2. Pheldge

            parce que la première fois , il le fut grâce à un concours de circonstances, et parce que , n’ayant exercé aucune responsabilité nationale, beaucoup dans son camp croyaient en lui. Désormais, ils savent à quoi s’en tenir à son sujet ! Arrêtez de vous faire peur, Hollande est cuit et recuit ! le candidat PS sera Valls ou Montebourg si Valls n’y va pas. Ils sont trop nombreux désormais à vouloir le dégager.
            Macron a fixé la date limite : le 10 décembre !

            1. Pat

              Ce qui est dommage, c’est que la vidéo de Hollande alors à la Cour des Comptes n’ait pas été diffusée en boucle aux précédentes élections. Elle montrait parfaitement la valeur du personnage, qui se vantait d’être trés bien payé s’il ne fichait rien, et encore mieux payé s’il sortait un rapport (ce qui en principe était son travail).

              1. albundy17

                Ne t’en déplaise, cette vidéo a été sortie de son contexte, gros mou jouait le role d’un rpr, ou ce qui tenait lieu de droite à l’époque

                1. Aristarkke

                  Maintenant que nous connaissons la suite, l’ entendre se moquer de collègues de travail n’ en fichant guère est proprement horripilant de suffisance…

            1. kekoresin

              La France n’a fait que ça, des soces de gauche et de droite. Des putains de clones avec les mêmes recettes redistributives et des trémolos de droits de l’homme dans la gorge avec le regard lointain pour ne pas voir les SDF.

              Et puis, on est pas à l’abri d’un 2002. Je ne pense pas qu’un FN passerait même face à l’ectoplasme…Quoique!

                1. Calvin

                  @harry
                  Ton avatar empêche de voir l’ironie même avec des smileys (si russes).

                  Personne ne peut égaler le spécialiste en la matière, l’élève devenu maître, le garnement des égarements, le chenapan des épanchements, le minot des demi-mots…

                  Et sans recours aux smileys !
                  :mrgreen:

                  1. Val

                    @calvin en tous les cas pour ce qui est de fanfaronner tu bats notre taulier de plusieurs km … @H tu vois , tu te laisse aller de manière micrométrique et voilà les conséquences sur les jeunes générations.

                    1. Calvin

                      Allons, mon génie de l’ironie (et du xième degré), est largement en dessous de ma légendaire modestie.
                      Sans me vanter, je dois être la personne la plus modeste au monde.

                      Et de loin.

                    2. Bonsaï

                      A l’inverse, je pense qu’il n’est pas bon de frustrer un tel talent. Un Calvin brimé pourrait devenir dangereux, alors que soutenu par des éloges bien mérités il développera toutes ses qualités déjà si manifestes !
                      Quel bel exemple pour la patrie en perdition…

          1. Calvin

            Juppé, je ne sais pas. Mais Sarko ira quel que soit le vainqueur de la primaire.
            Et si c’est lui, je vois le second parler de tricheries.
            Je suis presque sûr que nous aurons deux LR au premier tour.
            On sera vite fixé.

            1. Aristarkke

              Calvin a raison à propos de mon gravatar qui empêche nombre de lecteurs z et de lectrices de percevoir l’ ironie.
              Expliquons : nous recevons des paquets de migrants fort exotiques possédant une langue orientale. J’ en trouve un qui dans un propos estimé réflexe et mal-maîtrisé, parle dans cette langue alors qu’il se dissimule derrière une identité européenne. J’ estime donc qu’il peut s’ agir d’ un infiltré d’ avance et jusqu’à peu agent dormant, chargé de démoraliser les populations récipiendaires de ces intrus. D’ où l’ interrogation de cinquième colonne, chargée pendant la guerre d’Espagne de 36, de préparer le terrain pour les armées de Franco…
              (même Bing arrive à trouver ce type de traduction sur le net… c’est dire…)

            2. Pheldge

              Comment ça papet, tu connaissais pas ça ? Labès, Choukran, kahlouch, rhawed, mais c’est le passeport pour « vivre et travailler dans les cités » ! tu connais pas un seul mot de reubeu ? ça craint , quand cé que tu vas aller en dépannage aux Luths à Gennevilliers, yu va te prendre la misèèèère mon pov’ Papet … 😉

              1. Aristarkke

                Désolé mais je ne travaille pas dans les « cités »…
                Les sociétés d’ HLM n’ ont pas, globalement, la réputation d’être de bons payeurs avec des délais raisonnables…

                1. Calvin

                  Attends qu’ils sortent la CPU (Couverture Plomberie Universelle), et tu seras obligé de réparer leurs plomberies, et c’est l’Etat qui te paye. Peut-être.
                  Au pire, il prélève d’abord un impôt pour te régler ensuite…

                    1. Calvin

                      :mrgreen:
                      Me suis marré en l’écrivant.
                      Si Harry passe par ici et lit ça, il n’aura pas le temps de finir son « tu quoque… » qu’il finira en Soylent Green.

                    2. Pheldge

                      grand-oncle ? il manque quelques étapes : disons (grand)^100 -oncle, et on se rapprochera de la réalité ! 🙂

  2. Pheldge

    Que ce soit Flamby ou HRC, il y a peu de chance que les procédure aboutissent. a principale raison étant à mon sens de sauvegarder les apparences. Le peuple oubliera vite ce genre de détails et l’image du pays ne sera pas trop écornée. En revanche une destitution d’un président, ou l’emprisonnement d’une ex Secretary of State, ça laisserait des traces, et pendant longtemps. Je fais juste un constat … triste, mais réaliste !

    1. Pour Flamby, la procédure est longue, complexe, pleine de contraintes quasi-impossibles à pourvoir, et n’apporterait rien de bon à personne politiquement parlant. C’est plié.

      Pour HRC, il en va assez différemment.

      1. Calvin

        HRC est étonnamment gentille avec le président élu.
        Les turpitudes du Clan-ton ne ressortiront par le parti républicain mais par les aigris du parti démocrate.

        1. Aristarkke

          Elle a perdu nettement (même pas de lamento sur de nécessaires recomptage de voix) et n’ignore pas qu’elle n’a plus droit à une immunité particulière… Elle a donc intérêt à laisser la poussière et un épais silence retomber…

          1. sam player

            La procédure de recomptage en cas de contestation après promulgation des résultats est très particulière aux USA : celui qui conteste ne peut qu’indiquer 4 comtés dans un état. Et suivant les résultats de ce test il y a recomptage généralisé dans tout l’état… oupa.

            Donc si on n’a pas d’éléments probants pour désigner ces comtés il vaut mieux s’abstenir.

            1. Aristarkke

              Oui mais compte tenu de précédents feuilletons sur ce sujet… qui n’ont rien changé au final… cela aurait pu se produire…
              En l’espèce, la différence est telle que cela coupe l’envie d’y procéder…

              1. albundy17

                J’ai finalement écouté un court extrait d’apathie, il a clairement annoncé ou se situait le problème de nos démocraties: le suffrage universel.

                Plus besoin de recompter !

                1. Aristarkke

                  Et dans suffrage universel, le problème c’est universel surtout et essentiellement…
                  Toujours l’ éternel dilemme de tous égaux mais (obligatoirement et préférentiellement) certainS plus que d’autreS…

                  1. bob razovski

                    « Et dans suffrage universel, le problème c’est universel surtout et essentiellement… »

                    Pas forcément. Jean Claude [s]Dusse[/s] Junker aimerait bien faire voter les extra-terrestres dont il parle régulièrement à leurs dirigeants.

                    1. Aristarkke

                      Parce que l’ articulet de référence énumérant les balises de WordPress dit qu’il faut utiliser strike pour obtenir le barré. Suis pas compliqué…

                2. Dr Slump

                  Alors ça confirme ce que je supposais: ces journaleux se croient au-dessus du lot, et ne se rendent pas du tout compte qu’ils ne vivent que des miettes que leur laissent les « zélites ».

                  Des pique-assiette, des passe-plat, de stupides valets qui finissent par se croire propriétaires du palais.

                  1. MCA

                    @Dr Slump 11 novembre 2016, 15 h 21 min

                    Ca me rappelle une remarque de Mélanchon qui m’avait beaucoup fait rire à l’époque au sujet de Pujadas qu’il avait traité publiquement de « laquais » :

                    « Les laquais ont ceci de particulier qu’ils en sont réduits à copier les travers de leurs maîtres pensant ainsi s’en arroger le pouvoir »…

                    à méditer… :o))))

                  2. Higgins

                    Deux citations pour les journalopes:

                    “Le journalisme français est l’art de faire croire au peuple ce que le gouvernement juge opportun de lui faire admettre.”
                    Heinrich von Kleist (1777-1811)*

                    et

                    “Cette manière d’élever le journalisme à la hauteur d’un spectacle permet à ses promoteurs de laisser croire qu’ils ont du talent.”
                    Jean Yanne (le grand)

                    *Il avait tout compris

    2. Happy Culteur

      Le peuple pardon : la masse n’en aura même pas vent: il est bourré de tv réalité , de foot, de JT qui fait 80% du temps sur la météo dès qu’il y a 3 flocons. Le peuple ne lit pas ( plus) et encore: le mainstream et l’Equipe. Alors un livre?? Donc oui le bouquin sera lu par une petite minorité, mais la masse des oies continuera son gavage de plus belle la vie, la fifa, un peu de jt, un peu de libé. J’exagère bien sûr, mais voilà.
      PS: la différence entre peuple et masse: le peuple se meut par lui même, comme un être vivant, la masse est mûe par un autre. ( propagande, etc.)

  3. Bonsaï

    « Plus gênante est la hontectomie que les deux journalistes ont manifestement subie eux aussi. À aucun moment ne semble leur être venu à l’esprit que divulguer une telle information pourrait éventuellement porter préjudice à pas mal de monde, bien au-delà de la sphère politicienne qui mérite amplement les emmerdes qui lui tombe sur le coin de la figure. Cette hontectomie passera d’ailleurs presque inaperçue tant personne, ni sur les bancs de l’Assemblée, ni ailleurs, ne semble un tantinet choqué que des journalistes reportent ainsi des informations classifiées sans s’embarrasser d’éthique. »
    En principe dans ce qui est supposé être une démocratie la liberté de presse est garantie, sinon le droit à l’information lui-même.

    1. Vous mélangez liberté d’expression et éthique. Il ne vient à l’esprit de personne de confondre la liberté d’expression journalistique avec le fait de balancer le nom des principaux agents infiltrés dans un réseau, ou l’heure, le lieu et la date de la prochaine frappe ciblée de l’armée de l’air sur un terrain d’opération, ou je ne sais quoi. Mettre directement en danger la vie de nos soldats, de nos compatriotes, par « liberté d’expression » en livrant des informations classifiées, c’est juste parfaitement contraire à l’éthique en général et à la journalistique en particulier.

      La liberté d’expression, ça vient aussi avec la responsabilité de ne pas proférer d’ânerie n’importe quand, et d’utiliser cette liberté avec discernement.

      1. cherea

        en plus j’ai entendu Dupont & Dupond (Davet et Lhomme) qui expliquaient qu’ils s’étaient auto-censurés et qu’il y avait plein de trucs qu’ils avaient gardé par devers eux car c’était trop sensible…imagine encore ce FH a dû lâcher devant des journalistes qui ont vraiment des têtes de flics..je n’ai rien contre la police…

        1. Deres

          Flamby leur a directement montré la liste des noms des cibles d’assassinats qui traînait sur son bureau en leur présence. Ils sont donc bien gentils de ne pas ébruiter son contenu …

          1. Calvin

            J’imagine la scène.

            « tenez, y en a qui disent euh que je ne sais pas prendre de décisions… Vous l’avez entendu, vous aussi ? Dire que je ne prends pas de décisions ? Eh bien, regardez… Non mais regardez !
            – c’est quoi, monsieur le président ?
            – c’est une liste ! Euh, une liste de dangereux français très méchants. Et sur simple décision, on les a abattus !
            – a…. abattus ?
            – ben ouais, plop plop plop ! Zigouillés, euh, éparpillés par petits bouts, façon puzzle !
            – monsieur !
            – regardez ! Il y a du barbu, du sans-dent, des petites frappes, des teigneux…
            – b… bien monsieur le président.
            – dites leur…
            – 15h22, monsieur le pr…
            – dites leur que moi, président, je peux décider de tuer ceux qui menacent la république. Je fais tout comme Obama. Je fais surveiller comme lui, et Manuel, il aime bien, ça, surveiller. Je reçois des tas de rapports, que je lis parfois. C’est que j’aime bien, ça, moi, les rapports ! Et je fais uns synthèse. Et s’il le faut : zi-gou-iller !! »

    2. Pheldge

      Dans une démocratie, tu peux tout dire et écrire, y compris des secrets d’état dont la révélation peut avoir des conséquences dramatiques, oui, mais tu assumes tes responsabilités, et tu ne viens pas chialer si tues condamné pour « haute trahison ». .. c’est pourquoi, les vrais journalistes, dans une vraie démocratie, réfléchissent avant de publier ce genre de propos, parce qu’il ont un sens de leur responsabilité !

      La traduction en suisse est-elle indispensable ? 😉

        1. Pheldge

          surtout celles de la glorieuse marine fédérale ! pas de danger qu’on révèle la position des SNLE* 😉

          *sous marin nucléaire lanceur d’engin, sous contrôle du Camarade Major

          1. Pheldge

            Sauf que les Suisses qui commentent-z-ici le font en baragouinant un dialecte français, que mon créole à côté il passe pour du Molière ! 😀

              1. Pheldge

                Comme je devine que vous l’ignorez, je suis Réunionnais et vis donc sur mon île tropicale de l’océan Indien. Et mes commentaires ne sont pas en créole 😉

                  1. bob razovski

                    Ces mêmes petits nègres qui voulaient aller de sangatte à Christies..

                    achement tiré par les cheveux, je le concède volontiers 😉

                    1. Pheldge

                      Bon, c’est bon, concentre toi sur « ton domaine de compétence », la musique, et oublie le calembour, t’es pas encore prêt 😀

            1. Bonsaï

              Si on parle bien de la même chose, à savoir du livre de Davet et Lhomme « Un président ne devrait pas dire ça », rédigé sur la base de soixante heures de conversation à bâtons rompus avec FH et publié avec l’accord de ce dernier :
              Les auteurs (ou journalistes) sont ici dans le cadre formel de l’exercice de leur profession, le livre ne révélant aucun secret d’état mettant en danger quiconque, sinon le président lui-même puisque en fin de compte c’est bien lui-même qui fait des révélations (si révélations il y a…).
              S’il y avait eu des vrais « secrets d’état », l’ouvrage aurait été saisi à sa sortie de presse. On l’a eu fait en France pour bien moins que ça…

              1. Dr Slump

                « le livre ne révélant aucun secret d’état  »

                Justement, si. L’ouvrage n’a pas été saisi du fait de l’irresponsabilité et l’hontectomie de nos dirigeants, c’est encore l’objet de ce billet.

                C’est juste pour vous opposer, par principe, que vous niez ce scandale évident? Pour une fois, tout le monde est d’accord, et c’est assez rare pour le souligner.

              2. sam player

                @ l’arbe
                Qu’il ait admis avoir fait assassiner quelques djihadistes ne te suffit pas ? Il te faudrait les noms ?

                Ne crois-tu pas qu’alors les actions des djihadistes pourraient simplement être ainsi légitimées : utilisation des mêmes méthodes ?
                Et ce sont bien ceux qui ont publié ces faits qui sont responsables. Tu ne peux pas t’exonérer d’un délit en disant que ce n’est pas toi qui a commencé.

                La liberté implique de grandes responsabilités.

                1. Bonsaï

                  Dans ce cas, pourquoi ne destitue-t-on pas François Hollande pour haute trahison ?
                  N’est-ce pas lui qui pour occuper son temps libre a entrepris ces conversations avec les deux journalistes ?
                  N’est-ce pas lui qui a autorisé la publication de ses commentaires (ou du moins ne s’y est-il pas opposé) ?
                  Pourquoi ce livre n’a-t-il provoqué ni scandale ni protestations officielles ?
                  Par ailleurs, je n’ai lu nulle part qu’il constituait un danger ni même une entorse au secret d’Etat.
                  Et in fine, pourquoi les chefs de partis de droite ne se sont-il pas rués comme un seul homme pour dénoncer ce brûlot ?

                  1. Dr Slump

                    Les réponses à ces questions sont déjà données.

                    Faut relire le billet et les commentaires M’dame, parce que là, on est en plein film: le moment où la scène se répète éternellement, et où le personnage répète en boucle les mêmes gestes et les mêmes paroles sans réaliser que tout cela a déjà été dit et fait.

                    Ca mérite même un bon facepalm maintenant ! :mrgreen:

                  2. sam player

                    @ l’arbre :
                    Si tu apprends par mégarde que la famille qui vit à coté de chez toi sont des personnes placées sous le régime de protection des témoins, tu vas l’écrire sur ton blog** Facebook ?

                    ** : Oui j’oubliais que pour ton blog ça craint rien, sauf pour jazzman

                    1. Bonsaï

                      Oui, visiteurs rares mais célèbres !
                      Par contre, Facebook ce n’est pas mon genre et je n’ai pas le tempérament d’une balance, tu devrais le savoir…

                    2. sam player

                      @ l’arbre
                      Au sujet des assassinats je rappelle que c’est le fait de gens qui sont contre la peine de mort… Vachement cohérent !

                    3. Pheldge

                      @ sam : question cohérence, avec le Flamby, tu peux repasser ! un type dont la première loi s’appelle le mariage pour tous et qui n’est pas marié 😉

  4. Patatrac

    Il y a une expression en Italien qui résume assez bien l’article, mais en bien moins consensuel et bien plus olfactif: « Hanno la faccia come il… » et je vous laisse deviner le reste. Ce site étant d’une certaine tenue donc point barre. Au passage « les étudiants de certaine grande école », ou bien « d’une certaine »?

    1. astazou

      Pas que. Des administrateurs et des hauts fonctionnaires aussi (Chine, empire ottoman entre autres). Leur gonadectomie avait pour avantage de les empêcher de fonder une dynastie. Ça n’a pas évité népotisme et corruption, néanmoins.

      1. MadeInCH

        Le fait que les prêtre catholiques ne peuvent pas se marier devrait, à mon sens, avoir 2 effets:
        1) Symboliques: Ils peuvent considérer toutes leurs ouailles comme leur propres enfants. En théorie.
        2) Pratique: Il ne PEUT PAS y avoir de dynastie directe de prêtres, de cardinaux, et surtout de Pape!!!
        En pratique, il y a des familles avec des garçons surnuméraires qui ont, ou ont eu effectivement, une très grande importance dans l’Histoire de l’église.
        .
        Mais je pense que pour une institution de cette importance, que l’on y croie ou pas elle est tout de même d’importance, ne serait-ce que à observer l’acharnement de certains qui n’y croient pas, il me semble important qu’il ne puisse PAS y avoir de dynastie directe.

        1. Val

          @gossein ce que vous decrivez est notre nomenklatura. Tb décrit par le livre « la nomenklatura française  » . Ce livre nous avait été conseille en son temps par le premier cercle d un très haut personnage de notre état , j imagine qu il savait de quoi il parlait, le vivant en direct live.

            1. Gossein

              À ceci près que décrire les travers de cette oligarchie est une chose, les accuser de l’étendue de leurs malversations au regard des lois en est une autre. 🙂

              1. Val

                @gossein certes et on peut compter sur eux pour repousser toujours plus loin les limites en la matière, immunisés comme ils le sont grâce à l opération sus-citée. 😉

  5. Calvin

    À force d’avoir hontectomisé nos élus, la honte s’est accumulée sur nous autres, pauvres citoyens.
    Honte de notre élite, qui elle n’en a plus.
    Honte de leurs décisions, qui la fabriquent.
    Rien ne se perd, tout se transforme : leurs manipulations si grossières et visibles nous anéantissent à petit feu…

    1. Patatrac

      Vous êtes bien sombre, cependant la loi de Lavoisier s’applique effectivement, en ce sens que, par mimétisme, la hotectomie « light » gagne toutes les strates de la société. Le rapport au réel, la responsabilité en fin de compte, est une valeur de moins en moins répandue et apprécié. De la fameuse sortie « Responsable mais pas coupable », il ne reste que « …pas coupable ». On ne peut exiger plus des politiques que de se confronter à la réalité, mais c’est presque déjà trop. Il faut continuer tout de même, et persévérer, ouvrir une faille dans la persistance de cette hontectomie.

  6. albundy17

    J’entendais hier la pub du bouquin en question. « Au bout de plusieurs mois d’enquêtes » fut utilisé pour décrire le travail acharné des deux journalopes.

      1. Bonsaï

        60 rencontres, quand même !
        Pas soixante heures, mais bien soixante réunions entre le président et les deux journalistes. Cela signifie clairement qu’il entendait laisser des messages par ce biais et certainement qu’il appréciait cette collaboration…
        Autisme, autosatisfaction, réalité parallèle, on est ici clairement dans un univers névrotique.
        Toute honte bue…

      1. pbd

        Merci pour cette merveilleuse version camarade réunionnais d’un camarade mauricien … L’océan indien rock même si nos créoles sont différents.  » Mo manze pistach, guet cinema …………… »

        Merci H16 pour ces billets. Et l’arrogance de nos dirigeants : on les voit passer ici de temps en temps …….. il n’y a pas bien longtemps l’un d’entre eux se félicitait que la Grance avait réussi a Maurice une décolonisation exemplaire ….. nous lui avons conseillé de réviser dans l’avion la prochaine fois !!!!!!

        J’ai lu que Trump parlait l’anglais des ouvriers sur les chantiers et que cela lui a valu pas mal de voix ……… CQFD

  7. Gossein

    Je suis pour ma part convaincu du fait qu’il existe en France un double standard pour les citoyens. C’est à dire non pas les résultats d’actions indignes de-ci de-là de la part de serviteurs de l’État (au sens large), ni même les soutiens réciproques de hauts ou moins hauts fonctionnaires entachés d’infamie et autres apparentes soustraction les plus criantes à l’équité, sans même parler des injustices multiples de leur part, auxquelles sont soumises les citoyens.
    Ce qui appellerait seulement des corrections locales, personnelles, fonctionnelles, ou encore quelques réformes structurelles comme il en est tant.
    Non, ce que je veux dire, c’est qu’il existe une ossature pérenne, au sein de la haute administration, de gens voués à organiser au sein des institutions du pays une organisation parallèle destinée à garantir l’impunité judiciaire de l’ensemble des membres de leur caste (c’est le mot exact ici), à assurer le silence médiatique sur leurs actes illégitimes et la cooptation des siens aux fins de les taire. À part, évidemment, tout ce qui finit par devenir trop voyant, et qui est corrigé localement à grand coups de lampistes éjectés.
    Ceci pour assurer le noyautage de ces institutions par ces privilégiés hors-sol, c’est à dire de tous ceux des leurs qui se sont mis au dessus des lois de la République.
    Ce qui a pour fonction et pour objectif de garantir leurs privilèges et leurs pouvoirs de nuisance en maintenant l’omerta sur leurs dérives. Je nomme ceci mafia sous serment, serment apparemment à haut risque pour qui s’en dédirait, puisqu’il n’existe quasiment aucun livre de leur part qui révélerait ces dessous de la République d’une façon étendue, même publié après avoir quitté leurs fonctions officielles.
    Tous trop compromis et trop largement avantagés pour se risquer à le perdre, peut être ? Je me réfère tout de même ici à des faits indiscutablement établis, tous en rapport avec des dysfonctionnements institutionnels majeurs, et non certains écarts uniquement personnels de qui que ce soit.
    Vous savez pourtant déjà quelles sont les écoles qui les forment, ainsi que les serments qu’ils récitent ou les obligations officielles d’intégrité qui sont les leurs. Alors ?

    1. Aristarkke

      Le gouvernement profond, selon une expression américaine, à mon sens mal traduite ( deep gouvernement). Abyssal ou occulte conviendrait mieux pour rendre cette idée de dissimulation dans des profondeurs difficilement atteignables sans le bon guide…

      1. Gossein

        Vous les atteignez sans guide, ces profondes malversations. Soyez en procès avec certaines professions, et vous découvrirez que les lois en votre faveur seront censurées par les tribunaux, Cour de cassation incluse. Ce qui vous donne une idée de la dégradation du pays.
        Cela se confirme quand vous découvrez un pan entier de jurisprudences hors-la-loi (contraires à l’article 5 du Code civil, donc inconstitutionnelles), permettant à une ribambelle d’officiers ministériels corrompus d’échapper à leurs sanctions.
        Puis, si vous n’aimez pas vous faire marcher sur les pieds, vous déposez plainte au Conseil supérieur de la magistrature à l’encontre des magistrats en peine avec le respect des lois, pour découvrir que ce conseil est fâché avec le texte qui régit sa fonction et ne l’applique pas envers eux.
        Vous n’en êtes alors qu’au début du chemin de la découverte de la compromission d’institutions au profit de puissances d’argent fort influentes mais complètement véreuses.
        Mais, quoi  »d’anormal » ici, ne sommes-nous pas en France ! ?

        1. Aristarkke

          Oh mais je l’ai déjà découvert en narrant mes démêlés judiciaires en raison d’une contestation d’ excès de vitesse. Le centre de traitement des infractions routières qui ne vous envoie pas la copie de la photo accusatrice malgré la demande en Lr+ar alors qu’il doit le faire sur simple demande ? La « juge » n’ y a vu aucun problème de respect de la loi.
          Votre contestation contient plus d’ un alinéa à traiter ? Le ministère public répond à celui qu’il choisit et soutient en audience qu’il n’a même pas à répondre au reste ? La « juge » n’ y voit aucun problème de respect de la loi ni même de la simple équité.
          Vous voulez débattre en audience de votre contestation (théoriquement, c’est le meilleur endroit pour le faire). La « juge » vous répond que s’il lui fallait commencer à rentrer dans le détail de toutes les contestations, la Justice ne serait jamais rendue…
          Quant à la protection d’officiers ministériels »indélicats » (au minimum), Vincent Bénard a déjà commis quelques articles documentés et sanglants sur Contrepoints…

          1. MCA

            Tiens à ce sujet, je me suis fait flashé (et bien flashé!) hier à 80km/h alors que le panneau placé devant le radar annonce 90km/h. Et ce n’est pas la première fois.

            Connaissant parfaitement l’emplacement de ce radar, je le franchis toujours 10 km/h en dessous dès fois que le tarage serait fantaisiste, et bien bing, il a bien déclenché à 80km/h.

            Très intéressant, j’attends la suite dans ma boite aux lettres, et de comme bien entendu, il aura forcément raison même si son tarage est fantaisiste.

            1. sam player

              J’ai eu un doute sur un radar annoncé avec un panneau à 90 (dissociés les 2 panneaux) mais peu après il y a eu un panneau de lieu-dit (j’me suis dit p’tain les enculés) mais c’est à cette occasion en relisant un code de la route en ligne que j’ai vu que la limite à 80 kph dans les lieux dits n’existe plus.

              1. MCA

                J’attends la suite, la première fois je n’ai rien reçu; mais c’est quand même étrange de se faire flasher à 80 alors que la route est à 90.

                J’ai toujours eu le doute sur la validité de la vitesse mesurée, notamment à cause de l’angle de mesure et de la correction à apporter en fonction de cet angle, aussi je passe systématiquement les radars à 10 km/h en dessous de la vitesse autorisée, mais là c’est le comble.

                  1. sam player

                    Moi dans ce cas je double pile sur le radar : le radar flashe et ça fout en rogne celui qui a ralenti hi hi mais en final personne ne reçoit de PV : j’ai toujours mes 12 points !

                    1. Aristarkke

                      Méfie-toi! Il y aurait des versions installées où le « délinquant » est indiqué sur le cliché…

                    2. Pheldge

                      Bon, à l’entendre fanfaronner, en prévision, je propose qu’on mette en place une cagnotte, pour offrir à sam des oranges*, lors de son prochain séjour derrière les barreaux. 😉

                      sam player, comptable ET grand délinquant de la route 😀

                      *des oranges, bicauze que la wifi pour venir faire le malin ici, faudra pas trop y compter !

                    3. Pheldge

                      @ sam : et pour ta gouverne, sache que sur une « route normale » (comme le président du même métal 😉 ) il y a aussi des ralentisseurs, et autres dispositifs aléatoires, pour limiter les dépassements : les véhicules qui roulent dans l’autre sens !

            2. Aristarkke

              Ce ne serait pas un de ces nouveaux radars qui changent automatiquement de limites selon qu’il fait sec ou qu’il pleut?
              Un autre phénomène est aussi d’allumer le radar supérieur de ceux, doubles, qui sont chargés de régler deux vitesses différentes bien que vous êtes en VP < 3,5 T.
              Avec mon Doblo III qui est un version à suspension renforcée (+ 4cm en hauteur/suspension normale) surmonté d'une galerie, j' allume tous ces radars normalement réglés à + 2m bien que je passe sous tous les plafonds < 2ml. Jusqu'à présent, je n'ai pas eu de suite désagréable mais sait-on jamais?

              1. MCA

                Non, les radars discriminants sont des colonnes alors que là il s’agit d’un radar seconde génération gris sombre (environ 1m de haut par opposition aux anciennes caisses à savon sur pattes).

                Il me pleuvait pas, et il me semble que ce n’est valable que sur autoroute (passe de 130 à 110 s’il pleut) mais bon, avec ces c*** qui en inventent tous les jours….

                Affaire à suivre…

                Au fait le résultat du jugement, ça a donné quoi?

          2. Gossein

            Harris, c’est tout à fait cela. Vous êtes (ou pas, peu importe) présumé de mauvaise foi dans tous les différends routiers. La seule chose que cherchent les juges, c’est de vous faire  »rentrer dans le rang », non pas spécialement pour une question de sécurité routière, puisque appliquer la loi en votre faveur n’y changerait rien. Mais pour éviter la remise en question de certaines illégitimités en série, vu la faible tendance à se voir prendre pour une vache à lait.
            La fonction de l’application de la loi devient alors l’alibi de son contournement par le pouvoir conféré. Un système orwellien où les juges disposent en sus de la faculté de rétorsion de la dénonciation de leurs manquement à leurs obligations.
            Vous retrouvez la synthèse de l’intégralité des abus des juges français dans les rapports de la C.E.P.E.J., où ils sont très mal classés. Cela n’a pas échappé à la Chancellerie qui les régente, puisqu’elle a republié une version tronquée de ce rapport plutôt qu’un seul lien vers l’original ! Tout se tient dans l’injustice institutionnelle.

            1. sam player

              Une bonne solution est l’enregistrement video en continu. il y a des modèles qui intégrent la fonction GPS en PIP (picture into picture) et affichent la vitesse et le lieu et tout cela pour moins de 100 euros.

              En droit civil ou pénal la preuve est généralement libre dans le cas qui nous occupe ici. Ça m’a déjà servi et bien qu’assuré au tiers (tous mes véhicules sont au tiers) l’assurance m’a remboursé et pourtant c’était dans une situation où tout prouvait sur le terrain que c’est moi qui avait coupé la route au véhicule en face.

              1. BDC

                « Tous mes véhicules … »
                Chef, as-tu pensé à créer une société de location de voitures, il paraît que c’est avantageux fiscalement ? Bien entendu je t’en emprunterai louerai une, pour officialiser l’affaire. Ça tombe bien, je dois nettoyer les routes après l’arrachage des betteraves, les gens de la ville râlent vraiment pour un rien. Je conduis bien et je te la rends ni-ckel … 😀

                1. sam player

                  Ah ah ah BDC :mrgreen:
                  Si je comprends bien, tu veux une voiture balai ?
                  Je ne dispose pas de ce modèle et je le regrette mais je t’invite à prendre contact avec les organisateurs du Tour de france chez qui elle ne sert qu’au mois de juillet, ce qui serait compatible avec ton activité betteravière hi hi

                  1. Pheldge

                    Elle peut aussi voir avec Albundy, question « activité betteravière », c’est un sérieux client : avec lui, les betteraves sont vidées à grande vitesse ! 😀

          1. Gossein

            Je poste sur quelques sites des  »révélations » assez hard pour notre système politico-juridique. Il m’arrive quelquefois de me faire censurer plus ou moins intégralement. Systématiquement au mépris des lois, d’ailleurs. Parce que critiquer la justice à partir de la lecture du droit qu’elle enfreint avec une grande régularité, ce n’est pas très apprécié dans ce milieu, au moins au niveau de ses cadres.
            C’est ce qui s’est produit sur Contrepoints, où je suis devenu  »indésirable ». Ce qui devrait avoir une suite (en réponse à Haristarkke). Peut être une initiative malencontreuse d’un autre genre…
            Pour ce qui est du droit applicable, celui que les juges ne veulent pas prendre en considération dans certaines circonstances, je l’ai diffusé sur la plupart des blogs juridiques sérieux. Donc pas sur les 10 % trop proches de la Justice, qui ne veulent pas se retrouver en porte à faux avec leur lectorat et vous censurent. Mais ceci n’est que la surface des choses, une service d’alerte, en quelque sorte.
            L’essentiel de mon activité pratique est de bien alimenter mes procédures en bétonnant mes dossiers en réplique à ce que je présente ici de façon voilée. Non pas que j’attende grand choses des juges, vu qu’ils n’hésitent pas à créer du droit et des mobiles contraires ex nihilo, mais pour la suite à y donner.
            Donc pas de blog tant que ce cycle engagé ne m’a pas libéré fonctionnellement de sa gestion, ni que mes appuis contre leurs iniquités récurrentes ne sont pas constitués (les moulins à vent, ce n’est pas mon truc, et il est vain de s’opposer à une caste au dessus des lois).
            Un livre ne peut pas être exclu, dans ce contexte, mais je ne crois pas avoir les qualités littéraires qu’il faut pour présenter un sujet aussi indigeste que celui que je gère. Mais avant, il existe d’autres moyens.

  8. Lambda Expression

    Cette affaire ne compromettra en rien sa « condidature ». Tu le dis toi même taulier : hontectomisé qu’il est. Et ce n’est pas le seul « misé » dont il souffre : probitémisé, amourpropremisé.
    oui oui..je lis dans vos pensées, il y en a un qu’on lui souhaiterait bien rugueuse.

    1. La rumeur veut et insiste qu’il pense déjà très sérieusement à se représenter. Il cherche juste à savoir quand l’annoncer, pour emmerder le maximum de personnes (Macron en premier).

        1. albundy17

          Une rumeur circule, ce bouquin ne devait pas sortir avant un moment non défini par pépére. Les 2 clowns auraient fait les inochins…

          @théo: oui, c’est pas pour rien qu’il a raccourci la compta frais de campagne à 6 mois, sinon il en serait déjà à 20 milliards

          1. Deres

            Dans son esprit malade, ses révélations aux journalistes devait le rendre encore plus normal et proche des français. C’est l’inverse qui se produit. On voit encore mieux que c’est un politique fade sans aucune vision ni compétence de gestion et de management. Le roi des magouilles et des combinaziones en coulisse. Et le pire, c’est que l’on constate que ses astuces échouent la plupart du temps. Bref, que même à ce petit jeu, il est mauvais.

            1. Pheldge

              Il n’aura jamais compris que le président, ne peut plus être quelqu’un de simplement « normal », qu’on attend plus de lui …
              le costard a toujours été trop grand pour lui. même lors des cérémonies de chrysanthèmes !

                  1. Calvin

                    N’empêche, tu avoueras que c’est un bel étendu, pardon, un bel étendard pour quelqu’un à côté de la plaque qui provoque tant de dégoût !

          1. Calvin

            Piquer des idées au perdant, énorme stratégie !
            Ce président « looser » (*) a tout du « loser. »

            (*) dans le sens de qui se relâche, qui tire trop sur la corde…

      1. Deres

        Sa stratégie lamentable est malheureusement complètement prévisible. Il attend la primaire de droite pour expliquer que face au risque de victoire de Sarkozy le hun, ce qui serait le retour des heures les plus sombres et autres tralala, il décide de se sacrifier pour le pays et les français en se représentant. C’est son devoir de faire barrage à la méchante droite et autre. blabla. Ce n’est pas pour lui, c’est pour nous, pour notre protection, nous pauvres petits français sans défense.

        Evidemment, si c’est Juppé, il faudra adapté un peu, mais ce sera ce genre de discours lamentable. Et comme vous le précisé, le pire c’est que de la part de ces hontectomisés, il croira peut être à ses propres fariboles …

        1. Deres

          C’est pour cela qu’il distribue activement notre argent e des promesses en ce moment. Quand il parlera de « sauvegarder notre tissu social », certains électeurs entendront le vrai sens qui est « pas de jours de carences », « augmentation du point d’indice », « pas de réforme des régimes spéciaux », « statut des entreprises ex-publics », « HLM à gogos », …

          1. albundy17

            Il est obligé de se présenter, bruno leroupete a dit, en vérité « Si hollande ne se présente pas, ce sera l’echec de la gauche »

  9. Axel

    Je ne vois pas où le secret défense est en jeu dans le bouquin. Hollande demande de liquider certaines personnes ( ce n’est pas dit dans ces termes). C’est déjà connu que les presidents francais le font. Il fait voir une liste de 14 personnes, il ne faut pas être grand clerc pour avoir une idée de la liste. Je pense même que ces 14 types s’en doutent !
    Le commando des services secrets qui attaque pour libérer un collègue et qui loupe leur coup à cause d’un type qui dort dans un coin non prévu. On le sait depuis 1 ou 2 ans.
    L’ump me fera toujours sourire !

    1. Dr Slump

      C’est déjà connu en effet que les présidents le font, mais Hollande aura été définitivement le plus agressif dans cet exercice, en y ayant recourt avec bien plus de fréquence et de facilité que ses prédécesseurs.

      Les précédents en faisait usage avec plus de prudence et de circonspection: l’élimination physique dite « homo » (pour homicide) est un outil à double-tranchant, qui peut se retourner contre vous et cause de réels dommages, ne serait-ce qu’en représailles, s’il est utilisé sans discernement.

      Mais ce jean-foutre en use et en abuse, et s’en étale même ouvertement à des journalopes tout en étant conscient d’alimenter leur fond de commerce. Il n’y guère là de quoi sourire, parce que ce sont de modestes quidams comme vous et moi qui pourraient le payer.

      D’où l’importance de ce billet, qui soulève du lourd derrière l’ironie et la moquerie habituelle.

        1. Calvin

          Pas faux.
          On n’aura pas pu critiquer Sarkozy pour ce type d’attentats.
          Il n’aurait pas été meilleur que F.H. Ou à peine.
          Mais peut-être moins ridicule. On ne sait pas.
          Et comme Sarkozy ne gagnera pas 2017, on ne saura jamais.
          A moins qu’en 2022……

        1. kekoresin

          Prix d’une torpille nouvelle génération pour la classe Barracuda: 500.000 boules. Prix d’un missile surface-surface: 2.800.000 boules…C’est juste un choix d’équipement, on ne peut pas tout avoir à Noël.

    2. Deres

      Le problème est que normalement, ce n’est pas autorisé et que cela ne fait pas parti de ses prérogatives de faire assassiner des gens. Donc, il ne devrait pas en parler. Et la liste elle même est secret défense. Il l’a explicitement montré à ces journalistes non accrédité pour se faire mousser.

  10. Gerldam

    Je me demande quel individu non-hontectomisé aurait la moindre chance dans ce bourbier nauséabond qu’est devenu la politique française. Je pense que la même phrase peut s’appliquer à de nombreux autres pays.

    1. Aristarkke

      Aucun, sauf à renverser la table!
      Hontectomisé est la condition sine qua none pour entrer en lice au dessus de conseiller municipal de base (ceux qui font le décorum) de ces assemblées…

      1. Calvin

        Un fond de caisse en roupie ? C’est comme une grosse caisse mais sans sonner ?

        Bon, c’est férié, hein, j’ai pas cours.

        (et je rappelle qu’on n’a plus du tout de devoirs mais tous les droits).

  11. Aristarkke

    En tous cas, je rends grâce à Mgr de Cèze d’avoir fait taire tous les défaitistes briseurs de moral, de cette semaine en étant un amphytrion nous honorant d’ un succulent billet pour ce jour férié !
    Même pas du réchauffé mais du mitonné de catégorie exceptionnelle !

    ( mezzo voceje serais le taulier qu’il y aurait du black listage de certainS pour une semaine en punition d’avoir douté de moi)

    1. Calvin

      Ce n’était pas prévu ainsi : pas de morue du vendredi…
      Je subodore de la connivence : tu l’as appelé, fais part de ta santé déclinante, et surtout pas de travail au black ce jour t’obligeant à te rabattre sur une presse pleurnicharde…
      Ah il est beau le libéralimse ananarcapilotracté.

          1. Aristarkke

            Vous sentiriez vous coupables (au minimum honteux) de ne pas m’avoir accompagné hors de la tranchée quand je suis monté récriminer vers Monseigneur???
            C’est bien le moins à envisager pour votre rédemption puisque vous profitez bien de la parution de ce jour…
            😈

                  1. Pheldge

                    De retour dans le gourbi on lui tendait la betterave de gros rouge, en lui proposant ainsi : un coup de kil’ Ari ? (pour kilogramme de pinard = 1 l )

            1. MCA

              « honteux »?

              Que nenni, ce mot est banni en Hollandie.

              Nous sommes restés bien assis dans nos fauteuils à ricaner pendant qu’un volontaire prenant son courage à deux mains a risqué ses jours sous la mitraille..

              La suite logique serait une invitation à l’Elysée pour acte de bravoure (1) et une décoration bien méritée, bise du Chef de l’Etat en couronnement… petit veinard!

              (1) la bravitude n’existait pas à cette époque

  12. kekoresin

    Pas une révélation! D’un côté des incapables au pouvoir et de l’autre des incapables qui aimeraient prendre la bannette chaude.

    Bref, le monde est rempli de crétins qui font la guerre à des imbéciles pour défendre une société absurde (merci Jean Yanne). Pour tout ce petit monde il faudrait concrétiser en leur coupant effectivement les usines de production. Pour les femmes qui viennent infecter les hémicycles, je me dévoue, comme pour Hillary, en considérant que ce sont toutes des MILF (et oui, j’adorerais soumettre la presque première dame).

    Je me propose donc de leur péter le bassin en commençant par Duflot. Je sais, c’est dégueulasse mais bon, ça s’appelle du dévouement. Je suis peut être moins sensible que vous mais surtout, surtout, j’éprouverais une certaine satisfaction de me retrouver derrière pour une fois. La chevauchée fantastique, enivrante et enivrée (faut se donner du courage avec un p’tit apéro), le chapeau dans la main gauche et la droite infligeant des clacades franches et douloureuses sur la croupe flasque, le tout devant leurs enfants aux yeux mouillés – « regarde, maman fait du rodéo! » – Hiiiiha!

    Par contre y’a du monde à punir et je ne serais pas contre un petit coup de…main. Avouez quand même que ça fait rêver, non?

    1. Pheldge

      Moi je me vois bien sur Ségo ! son côté cougar bourgeoise,  » ah,non, pas par là,vous n’y pensez pas, je vous l’interdis, je vous préviens, mon frère est un haut gradé de l’armée, nooooon, espèce de bruuuuuuute … » 😉

      1. kekoresin

        Avec Ségo, ça sera un peu spécial. Je lui réserve une grande cuvée, un millésime certifié Kéko. Je vais lui refaire l’isolation par l’extérieur et lui péter les cloisons intérieures pour plus de volumes. Je vais lui faire du home staging mode Kékorésin et faire sauter la porte de service pour mettre une grande baie qui facilitera l’aération de la cave. Putain, je vais me régaler. Les travaux devraient durer environ 3 semaines 🙂

  13. zelectron

    La rhétorique agressive du gouvernement français à l’égard du nouveau président américain, Donald Trump, a franchi une nouvelle étape. La radio d’état « France Inter » a ainsi publiquement appelé à « l’assassinat » du nouveau chef de l’état US (à partir de 1:23′) :
    VIDEO : https://twitter.com/franceinter/status/796465149435490304

    Le contenu de la « chronique » précitée est toujours diffusé en ligne par « France Inter » et aucune mesure n’a été prise à ce stade contre Pablo Mira, l’animateur ayant lancé l’appel. La rédaction de cette radio d’état a multiplié les injures contre le nouveau président américain.

      1. Aristophanedecarotte

        tellement drole que si cela venait de rivarol ou autre canard d’extreme droite et concernant un personnage de gauche tout le monde se fendrait la gueule n’est-il-pas ?

          1. Aristophanedecarotte

            et bien déjà leur citation:

            « quand les peuples cessent d’estimer, ils cessent d’obéir »

            Vous ne trouvez pas ça drôle dans le contexte actuel ?

        1. BDC

          Moi ça ne me fait pas rire du tout. Quand on répète que les antifas seront les fascistes de demain : propagande outrancière, musellement de toute opposition, rejet d’élections démocratiques, incitation au meurtre, police de la pensée, on y arrive… on y est.

          1. Flaghenheimer

            Vous avez raison, tenons nous sur nos gardes. Les chroniqueurs de France inter pourraient nous attaquer à coup de livre de Christine Taubira et de steack de tofu biologique.

            1. honorbrachios

              essaie de dire dans une soirée que tu aimes bouffer du boeuf bien salé, après un bon pastis bien serré avec des cacahuètes grasses et salées, et que aimes bien trump à tout hazard et tu vas voir que tu n’auras pas la même cote que si tu relaies le message « standard » bienpensant…
              et si tes enfants transmettent tes dires aux enseignants, dans pas longtemps tu auras peut être droit à des stages

                1. BDC

                  Flaghenheimer, je ne sais pas quel milieu vous fréquentez mais je vous assure que chez les bobos vous risquez votre carrière à parler ouvertement. Les bobos anticléricaux sont les papes de l’excommunication.

            2. BDC

              Concrètement, combien de Français votent par adhésion ? Quel choix avons-nous ? On en est à choisir le moins pire, pour ceux qui votent encore. Même si Hollande est élu légalement, comment nier la confiscation du pouvoir exécutif avec un type aussi rejeté ? Il est à moins de 10% de satisfaction et il a des chances d’être réélu. Nous sommes bien en République Démocratique et Populaire.

              1. MCA

                @BDC 11 novembre 2016, 17 h 42 min

                Ce n’est pas évident de caractériser le système dans lequel nous vivons car la réalité ne correspond pas aux apparences.

                Je dirais volontiers que sous une apparence de république nous sommes dans une monarchie élective où l’élu est déjà pré-choisi grâce au filtre des partis. Pas de place pour la dissidence..

                Il y a très certainement des gens très compétents dans la population qui feraient l’affaire mais qui ne pourront jamais concourir car ils ont deux barrières à franchir : les partis (donc le financement de campagne et la publicité médiatique) et les 500 signatures.

                Franchement je ne vois pas d’issue si ce n’est un beau jour une révolution, sinon on retrouvera systématiquement le Sarkozy de l’époque face au Hollande de l’époque et in fine une politique identique à quelques détails près.

                Maintenant pour contenir les velléités de révolution, il suffit de diviser la population en veillant à ce qu’une bonne partie ait plus à perdre qu’à gagner au changement; d’où les aides et avantages multiples et clientélistes.

                D’autre part les gens ne se bougent que quand le frigo est vide; on en est encore loin et le naufrage n’est pas terminé.

                Les pauvres par définition n’ont pas grand chose, les riches sont partis ou partiront si on les matraque de trop; reste les classes moyennes qui vont payer.

                Quand elles auront disparu et qu’il n’y aura plus personne à tondre, nous serons proche du dénouement; il y a encore de la marge et l’agonie va être longue.

                Mais il y a plus inquiétant :

                Il y a peu je regardais un documentaire sur la vie actuelle en Grèce; ces gens sont torturés au plus haut point et pourtant ne se révoltent pas alors qu’ils le devraient.

                Ceci me laisse à penser que la société de consommation dans laquelle nous baignons nous a ôté toute capacité de révolte, et que nous risquons fort de subir les pires sévices en pliant l’échine, ce qui est contraire à notre tradition historique mais ce qui pourrait bien arriver quand-même.

                Rajoutez à cela le multiculturalisme forcé qui est une source de clivage lourd supplémentaire de la société.

                Une société sans unité ne peut renverser la table et les dirigeants actuels l’ont bien compris et feront tout pour aggraver le phénomène.

                  1. MCA

                    Justement ça tombe bien, j’étais dans les prix des billets d’avion pour destinations exotiques.

                    Si ça continue vous pourrez écrire :

                    J-J Goldman, même MCA vient de fuir…

              2. Deres

                Le clivage de la société par les statuts et les privilèges est un mécanisme de pouvoir bien connu. Hollande compte là-dessus. Et le programme de la droite avec baisse des effectifs de fonctionnaires et baisse des prélèvement publics lui donnera toutes les munitions.

            3. Dr Slump

              @Flagadahimmler
              J’avoue que ça fait assez peur, dans le genre Freddy, cauchemard de vos nuits, toussa. Cela dit, ce n’est pas une raison pour l’accepter sans moufter. Quand ce sont les bobos qui se sentent attaqués et meurtris dans leur petit coeur tendre, tout à coup ça dégaine du lourd, et ça atteint rapidement des proportions pornographiques. Genre, Apathie, ce grand défenseur des valeurs républicaines, « le problème c’est le suffrage universel ».

              Moi je dis que les bobos, faut leur rendre le prêté pour un rendu: on les empale. Non pas socialement à coup de points Godwin, mais physiquement, sur la place publique. Et on filme la lente pénétration du pieu dans le fondement de leur petit coeur tendre. Pour que le message rentre bien dans les esprits durant leur agonie. Que c’est beau comme image. J’en ai des frissons.

              C’est pour ça qu’au final, les bobos, on les garde en vie: c’est comme monter l’escalier avant de retrouver son amante, rien que l’idée est un délice de l’imagination.

              1. flaghenheimer

                Cette obsession du 3ème reich ça vient de la petite enfance?
                On peut en parler si vous le souhaitez : je ne voudrais pas laisser un compatriote en souffrance.

                1. Dr Slump

                  Obsession? Ce n’est pas moi qui arbore ce genre de pseudo, mais j’avoue: c’est la vue de votre sobriquet qui est la cause de notre émoi à tous sur ce blog, et surtout du mien. Pas le « flaghenheimer », mais le « bobo » dont vous vous parez. Vous n’avez pas idée, un bobo en liberté entre deux commentaires sur ce blog! Horreur et damnation!

                  1. flaghenheimer

                    Et comme je vous comprends. Si on commence à discuter avec des gens qui ne sont pas d’accord avec vous, on ne s’en sort pas.
                    Pour mon pseudo, comme j’ai le sentiment que vous partagez votre sentiment sur lui avec notre ami sam player je me permets une précision : il n’a rien à voir avec le pays de Karl Marx.

                    1. Dr Slump

                      Tout à fait. J’ai engagé la discussion avec vous à l’insu de mon plein gré, et je n’arrive pas à m’en sortir.

                      Et c’est d’autant plus difficle que vous n’avez même pas dit ce avec quoi vous n’êtes pas d’accord, imaginez mon désarroi! J’en étais réduit à employer le même ton sarcastique que le vôtre, pour espérer être compris. Heureusement que vous condescendez à vous mettre à notre niveau de libéraux assoiffés de sang, sans quoi on ne se rendrait pas compte à quel point nous sommes aveuglés par la haine du bobo.

                      Le bobo, c’est vraiment un espèce retorse, ça vous file entre les doigts! Laisser un bobo en liberté dans un blog libéral, c’est comme lâcher une fouine dans un poulailler! Voyez, ça me reprends, cétafreux, aidez-moi !

                    2. Gossein

                      Deux tentatives de culpabilisation de votre interlocuteur en deux commentaires. C’est très typé, et au delà de toute opinion, ce procédé ne me semble pas très honorable. Dois-je alors considérer l’appellation  »Flagadahimmler » qui vous a été accolée comme procédant d’une juste compréhension de votre caractère, ou vos commentaires comme autant de faux-fuyants de donneur de leçons qui n’entend pas recevoir la sienne ?

    1. Dr Slump

      J’aime bien le titre. Hollande veut clarifier « des positions », avec Trump. Il veut bénéficier de son savoir-faire pour réviser son kama-sutra?

        1. BDC

          En parlant de cravate de travers, j’ai remarqué que Trump portait la sienne bien trop longue, ça doit être fait exprès pour rompre avec les codes de l’establishment.

          1. Dr Slump

            Le port de la cravate est sujet à interprétation, à commencer par la longueur. On a coutume de dire qu’à petite cravate, petite confiance en soi… ou p’tite bite, pour être plus clair!

          2. sam player

            Oui BD j’avais remarqué ça lorsqu’il est entré sur le plateau lors de son premier discours sur la scène avec sa famille. Sa cravate rouge dépassait sa ceinture de 10 voire 15 cm… et je suppute que le bas de la cravate était lesté…

          3. MCA

            « En parlant de cravate de travers, j’ai remarqué que Trump portait la sienne bien trop longue »j

            Très intéressante remarque!

            D’après vous quelle est la bonne longueur d »une cravate et pourquoi?

            1. sam player

              Pile sur la ceinture ou légèrement au-dessus.
              Pourquoi ? La cravate c’est fait pour habiller une chemise, pas un pantalon. Une cravate qui mord le pantalon* ça fait trop d’intersections.
              La largeur, elle, dépend des revers de la veste.
              Et le noeud dépend de la largeur.

              1. Aristarkke

                Dans la mode masculine, il y a eu aussi des variations dans la longueur de la cravate (avant usage). J’ai mémoire que dans les années 70, il y a eu des cravates plutôt courtes et portées court mais très larges, bien davantage que celles de ces dernières années. Une révision par des films de cette épisode permettrait de faire le point.

                  1. Pheldge

                    ô très futée, que dîtes disez-vous donc à votre cher Herr Schön quand sa cravate n’est pas bien assortie ? « la cravate dénote, Herr ! » n’est-ce pas ? 🙂

  14. bebert

    Le bouquin de Chesnot et Malbrunot n’a provoqué aucune reaction politique ou journalistique,L’ablation de la probité doit aller de paire avec celle de la honte…

    1. MCA

      @Flaghenheimer – 11 novembre 2016, 14 h 37 min

      A en juger par votre humour savoureux pimenté d’un touche de provocation , sous un pseudo teutonisant se cacherait ‘il un onaneur de moosh avançant à pas masqués?

  15. Marco40

    Reconnaître des opérations « homo », alors que j’ai lu par ailleurs que la France (Hollande?) pourrait être condamnée pour cela !
    :http://reseauinternational.net/hollande-mis-en-cause-pour-des-assassinats-en-route-vers-la-cpi/
    Puis le fait d’avoir aussi truqué un appel d’offre (dans le milieu du foot)…
    C’est tellement rabaisser la France que finalement, bon nombre de députés préfèrent sans doute balayer sous un tapis bien rempli….

    Concernant la hontectomie et si le tapis est encore assez grand pour y glisser d’autres casseroles, j’attends avec gourmandise le livre promis par Aquilino Morelle.

    Les socialistes, ils seraient dans le forage, ils seraient leader mondiaux 😀

    1. Deres

      Le problème du trucage de l’appel d’offre de foot est qu’il a fait cela pour rendre un service personnel à Boloré si j’ai bien compris. Et pour le faire, il a demandé lui aussi un service personnel au Qatar. Sachant que celui-là, ce serait bien évidemment la France qui paierait le retour d’ascenseur. Donc au final, la France doit un service au Qatar et le dirigeant d’un des plus grand groupe de média français doit un grand service à un probable candidat à 6 mois des élections. Tout va bien.

      Un exemple concret de conséquences possibles. On imagine qu’on va encore céder au Qatar plus de créneaux dans nos aéroports au détriment de Air France pour découvrir dans six mois que cette dernière a encore des problèmes, oh surprise ! Ou on va fermer les yeux sur de nouvelles livraisons d’armes en Syrie, histoire de prolonger cette guerre pour que des millions de syriens quittent encore ce pays pour venir chez nous.

  16. BDC

    Je ne sais pas si on en a parlé ici mais l’Elysée était tellement sûre de la victoire d’HRC que les conseillers diplomatiques n’avaient pas préparé de lettre de félicitations pour Trump … C’est pas de bol, ils n’ont pas son adresse MDR ! Cf. RTL « D’ailleurs le conseiller diplomatique en chef de François Hollande était à Washington en fin de semaine dernière. Il a notamment rencontré Susan Rice, la conseillère à la sécurité nationale des États-Unis qui a un rôle important dans la diplomatie américaine. Il n’a pas rencontré le camp Trump. Avec l’éventuelle élection du républicain, les choses seraient beaucoup plus compliquées que prévu. Son équipe est très peu structurée. « On ne connait aucun des interlocuteurs », nous explique en toute transparence un conseiller du président français. »

    Au delà du fait que même les diplomates n’ont rien vu venir (alors que ça devrait faire partie de leur boulot), ça confirme que les « experts » sont définis par rapport à la cohérence de leurs analyses vis-à-vis de leur hiérarchie, et non par rapport à leurs compétences. Et pour reboucler sur le sujet du jour : et en plus, cette info (qui démarre à merveille les relations diplomatiques) paraît dans la presse ! Bande d’incapables !

    1. sam player

      La politique étrangère de la france se fait en lisant le journal. La boucle est bouclée.
      J’imagine que celui qui aurait supputé une victoire de Trump se serait fait rétrogradé.
      Et là ça me fait furieusement penser à un article de CP : Nokia s’est cassé la gueule car les sous-fifres ont eu peur de dire à leur hiérarchie que leurs exigences n’étaient pas tenables.
      Il faut souvent de sacrées cojones pour dire à sa hiérarchie que quelque chose est idiot ou impossible : et s’il apparaît que vous aviez raison on va vous accuser de l’avoir fait exprès.

      Beaucoup ont tendance à assimiler le message au messager.

      1. Val

        @sam +1 et aussi parce qu il est moins risqué d avoir tort avec tous que raison tout seul . C est le genre de truc qu un mauvais chef ne pardonne jamais.

      2. BDC

        Oui chef ! ☺️C’est connu aussi des compagnies aériennes entre le commandant de bord et le copilote, suite à des incidents plus ou moins graves …
        BDC, assistante comptable en CDD

  17. Calvin

    Que vous êtes joli ! que vous me semblez d’un autre âge !
    Sans mentir, si votre ramage
    Nous rapporte plus de billet insolites
    Vous êtes le Phénix des hôtes de ce site !

  18. Calvin

    Je viens d’imaginer Hollande rendant visite à Trump.
    Et une fable de la Fontaine me vient :

    Un Rat des plus gras voyait un Eléphant
    Des plus gros, et raillait le marcher un peu lent
    De la bête de haut verbiage,
    Qui marchait à gros équipage.
    Sur l’animal à triple étage
    Une Sarah Palin de renom,
    Son Chien, son Chat, et sa Christiane,
    Son Perroquet, ses ex, et tous les Clinton,
    S’en allait en pèlerinage.
    Le Rat s’étonnait que les gens
    Fussent touchés de voir cette pesante masse :
    Comme si d’occuper ou plus ou moins de place
    Nous rendait, disait-il, plus ou moins importants.
    Mais qu’admirez-vous tant en lui vous autres hommes?
    Serait-ce ses paroles, qui font peur aux médias ?
    Nous ne nous prisons pas, tout petits que nous sommes,
    D’un grain moins que les Eléphants.
    Il en aurait dit davantage ;
    Mais le Chat sortant de sa cage
    Lui fit voir en moins d’un instant
    Qu’un Rat n’est pas un Eléphant.

      1. Aristarkke

        17/20 ! Trois fautes d’accord… (et je suis magnanime par rapport aux barèmes en vigueur dans ma jeunesse lointaine)…
        La formation de ce jeune fripon m’importe en effet.

            1. Aristarkke

              Après vérification, les deux formes sont admises si :
              au singulier, il est estimé que c’est l’ ensemble constitué d’éléments peu distincts les uns des autres qui est principalement visé par l’ auteur.
              au pluriel, il est estimé que c’est chacun des éléments censés se distinguer les uns des autres malgré leur regroupement plutôt que l’ ensemble global qui est visé par l’ auteur.
              Comme personnellement, il me paraît que les paroles en cause sont variées malgré une qualité commune d’ apeurer les médias…
              Je trouve aussi cela plus élégant en l’ absence d’une locution de regroupement : seraient-ce ces paroles mais serait-ce ce flux de paroles…
              Une exonération de faute donc… 😉

          1. Aristarkke

            L’ accord litigieux entre le nous de majesté et de mettre ensuite « important » accordé au pluriel. Je vois le « nous » renvoyer davantage à la pesante masse qu’aux constituants de la pesante masse en raison de cette position.

            1. M.Roanna

              Il y a comme un hic!

              « Le Rat s’étonnait que les gens
              Fussent touchés de voir cette pesante masse :
              Comme si d’occuper ou plus ou moins de place
              Nous rendait, disait-il, plus ou moins importants. »

              C’est le rat qui parle et se trouve en dehors de « cette masse pesante », il n’en fait donc pas partie.
              Dès lors la tournure correcte aurait dû être la suivante:

              Les rendaient, disait-il, plus ou moins importants

              Sans prétention!

              1. M.Roanna

                Autre possibilité:

                La rendait, disait-il, plus ou moins importante.

                L’utilisation du nous est de toute façon OUT puisque le rat ne peut pas se compter dans le lot.

              2. Aristarkke

                d’accord en ce cas de correction dissociant le Rat du reste.

                Mais le Rat qui parle peut s’ identifier à cet équipage pour son cas et dire que le volume occupé le rendrait plus ou moins important, ce qu’il conteste à l’évidence.
                En l’ espèce, j’ estime que son « nous » est de majesté car le Rat s’estime pleinement être une référence.

          2. Aristarkke

            Pour s’en allaient, La Fontaine considère que seule la Sultane (ici remplacée par Sarah Palin) va en pèlerinage. Il met donc au singulier puisque les animaux de compagnie ne sont pas des pèlerins par nature et que les domestiques ne font que suivre par soumission sans forcément y participer comme pèlerins…
            Mais notre Calvinou fripon ajoute une Christiane, les ex de Sarah et les Clinton (qui eux, en auraient plutôt grand besoin…). Et là!!!…

            1. Pheldge

              3 fautes, mais 273 mots bien écrits : c’est donc « mention très bien, avec les félicitations du jury », selon les critères actuels !

              1. BDC

                Maître Pheldge, selon les critères actuels les maîtres et maîtresses professeurs des écoles ne pénalisent même plus les fotes dans les rédactions. Ils jugent l’imagination. Pour mettre les apprenants à Égalité, l’orthographe c’est une autre discipline.

              2. Calvin

                Pheldge, l’essentiel provient de la Fable « le Rat et l’Eléphant », de la Fontaine (hors l’introduction), que j’ai légèrement modifiée.
                J’ai trouvé le parallèle avec la rencontre Hollande/Trump très à propos.

    1. MCA

      « Je viens d’imaginer Hollande rendant visite à Trump ».

      Heuu…ôtez moi d’un doute :

      J’ai cru comprendre que c’était Hollande qui convoquait Trump à l’Élysée pour s’expliquer, ce n’est donc pas ça?

      1. Calvin

        Si, si.
        Bien sûr, Hollande convoque Trump pour qu’il s’explique sur ses positions.
        Mais la réunion aura lieu à la Maison Blanche !

  19. René-Pierre Samary

    J’apprends enfin ce qu’est la hontectomie, en langage hasheseizien. Mais rien n’est dit sur ceux qui pratiquent cette opération, ni sur leurs motifs.
    S’agirait-il d’une automutilation, comme chez ces croyants qui voulaient par ce moyen définitif éviter de succomber à la tentation, et aussi de de reproduire (la parousie leur apparaissant comme imminente).
    Sinon, qui aurait intérêt à ce que nos dirigeants aient perdu tout sens de l’honneur, toute vergogne ?

    1. zelectron

      Vous avec raison mais il ne l’ont pas perdu, il ont choisi l’ablation parfois combinée « honneurectomie + vergognectomie » et pour les plus riches d’entre eux l’honnêtetectomie totale. Ces opérations sont pratiquées par les pairs de ces dirigeants au fur et à mesure des cérémonies (secrètes) y consacrées.

      1. Vodkaman

        Pas sûr !!!
        L’opération peut très bien être pratiquée par les parents qui, par réflexe post hippie, renoncent à l’administration de « médicaments » appropriés tels que le PMG (copyright le Major), la fessée et la remontée de cheveux – surtout ceux juste devant les oreilles sur le bas de la tempe.

        Je pense que si ces branleurs avaient été correctement élevés, avec comme ligne de conduite le fait de pouvoir se regarder en face dans une glace, nous n’en serions pas là.

        Si vous êtes prêt à accepter les pires bassesses juste par appât du gain alors que votre vie n’est pas en jeu, c’est qu’à un moment donné cela a merdé dans votre éducation.

      2. Pheldge

        ceux qui ont encore ces attributs, se les voient enlevés, lors du bizutage en 1 ère année à Sciences Po paris, puis contrôle et ré-intervention si nécessaire à l’ENA

        1. albundy17

          C’est Vodkaman qui a raison, il ne s’agit pas d’une opération, mais d’une éducation particulière visant a ne pas développer certaines facultés du cerveau.

          Ou plus exactement, c’est nous qui avons reçu l’éducation nécessaire nous différenciant de l’animal

          1. Bonsaï

            J’abonde dans ce sens.
            Et malheureusement, on voit de plus en plus qu’une certaine culture canaille, malotrue, grossière et à très courte vue est mise à l’honneur. C’est ce qui donne actuellement une image déplorable du pays et fait fuir les touristes. Dans les pays frontaliers, il n’est pas besoin de consulter les plaques minéralogiques pour savoir qui est français…
            Tout ce qui faisait autrefois la grandeur et le charme de la France est en train de disparaître, emporté par une génération de petites brutes.
            (et si je reçois des pluies de critiques, j’assumerai. Je comprends fort bien que personne n’aime que l’on médise de ses compatriotes !)

            1. MCA

              @Bonsaï – 12 novembre 2016, 9 h 20 min

              Allons petit arbre, c’est aller un peu vite en besogne que de mettre toute une population dans le même panier.

              Sans trop chercher on doit bien trouver quelques français fréquentables voir même délicats (Gling! Gling!…Maître Pheldge est demandé au parloir!) et des suisses (ou autres nationalités) dont la fréquentation laisse à désirer, non?

              1. Bonsaï

                Mais évidemment j’exagère, je force le trait, je dramatise : c’est le privilège de l’orateur…
                N’en prenez donc pas ombrage, chers et indispensables amis français ! 😀

                  1. Pheldge

                    MCA, on a besoin de moi ? des conseils subtils en « RH* » peut-être ? 😉

                    *vous noterez que je ne stigmatise pas : je ne fais pas de rédérence au sexe genre

  20. lxy

    « J’ai quitté un pays communiste, la France, pour venir dans un pays libéral, la Chine » Ce bon mot de Pierre Gattaz en visite à Pékin a susctité un tollé d’indignation surjoué des gaugauches.

  21. René-Pierre Samary

    L’honneur, à bien y regarder, est une notion relative. Michel-Ange a pu faire des bassesses pour peindre la Sixtine, Richelieu a léché le cul de la Medicis pour devenir un grand ministre… Le chemin est souvent moins important que le but, élevé ou médiocre. Je pardonnerais volontiers à un candidat qui s’écorche les genoux, mais dont l’ambition pour la France est haute.

    1. Dr Slump

      Tout le monde est faillible, et on n’exige de personne la perfection. Mais il y a un monde entre faiblesse (ou nécessité) ponctuelle et immoralité totale.

      A l’époque de Richelieu ou de Mazarin, on savait être fourbe, mais la vertu avait encore un sens. On pouvait tomber en disgrâce complète si on se faisait un peu trop gourmand, et les conséquences étaient autrement plus lourdes que de se prendre 6 mois avec sursis.
      La honte avait encore une fonction et une vertu, qui est aujourd’hui totalement perdue, et pas seulement chez les élites d’ailleurs. C’est assez général dans toute la société: voyez comment des anonymes sont prêts à faire n’importe quoi dans des « reality shows »… aucune honte je vous dis.

      1. René-Pierre Samary

        « Mais il y a un monde entre faiblesse (ou nécessité) ponctuelle et immoralité totale. »
        Bien d’accord, vous le dites à merveille. « Ponctuelle » renvoie à la notion de but à atteindre, de résultat obtenu, qui lavera la honte ressentie en chemin.
        Vos anonymes des reality shows sont « en chemin ». L’un d’eux sera peut-être un grand comédien, qui n’aura trouvé que ce moyen pour percer, soyons gentil avec lui, même si les moyens employés rendent hautement improbables son talent. Mais qui sait ?

        1. Dr Slump

          Au vu des réactions répétées d’autres contributeurs sur ce blog, je suis bien forcé d’apprendre que j’émets des jugements excessifs, qui me font paraître comme un père-la-morale sourcilleux, en langage clair, un vieux casse-couille!

          Tourner sa langue dans sa bouche sept fois… toussa, ah ben merde, voilà que je refais de la morale derechef ! 😛

      2. Bonsaï

        Je suppose que la faculté de ressentir la honte a quelque chose à voire avec le respect.
        Pour prendre un exemple, si voyant un mendiant aveugle se faire piquer sa sébile par un malotru on n’est pas gêné et honteux, c’est que la structuration de notre amour-propre n’est pas achevée. Quelque chose manque à notre éducation, il y a un hiatus dans notre adolescence.
        La honte est un instrument nécessaire dans la construction du surmoi mais aussi dans l’adhésion à des valeurs morales, culturelles et/ou religieuses.
        Mais les caractères, les personnalités et la vie des humains étant variés et imprévisibles, il n’est jamais possible de prévoir le seuil de la honte chez un individu. Nous avons tous été poussés un jour ou l’autre à commettre ou à dire des choses dont secrètement nous avons honte…

        1. sam player

          « si voyant un mendiant aveugle se faire piquer sa sébile par un malotru on n’est pas gêné et honteux, c’est que la structuration de notre amour-propre n’est pas achevée. »

          Je ne vois pas du tout pourquoi je devrais me sentir gêné ou honteux dans le cas que tu décris.
          Il en serait autrement dans le cas de violences physiques… bien qu’avant je mesurerai le rapport des forces en présence et je ne m’en voudrai absolument pas si ce calcul me pousse à ne pas intervenir, pas folle la guêpe !

          1. Calvin

            Ce cas n’arrive jamais.
            Un mendiant aveugle, c’est extrêmement rare, et si un type, sans un bruit, lui prend ses pièces, « l’aveugle » va alors lui courir après en beuglant : « au voleur ! »

          2. Calvin

            Quant à la violence physique, vu l’état de la jurisprudence française, le problème est que :
            – soit l’adversaire est bien armé, et il vaut mieux ne pas risquer sa vie,
            – soit l’adversaire est faible, et il vaut mieux ne pas risquer la prison.

            A une exception près, si Laurence Rossignol ou un socialiste au pouvoir est agressé(e), alors là oui, il faut, quelques soient les risques, intervenir. C’est le Camp du Bien qu’on protège, hé oh !

          3. Bonsaï

            On n’en attendait pas moins de toi : courageux, mais pas téméraire !

            Mais que cela ne t’empêche pas de donner le bon exemple aux djeunz en soignant ton orthographe : bien qu’avant je mesurerais, je m’en voudrais, puisque ta phrase est introduite par un conditionnel.

            1. sam player

              Pas de bol pour toi, normalement c’est le subjonctif après « bien que » mais il y a des exceptions suivant que c’est une concession oupa..

              J’ai remplacé par « nous » et il m’est apparu que le futur était préférable au subjonctif au moins pour le premier verbe et j’ai donc mis les deux au futur pour une histoire d’unités de temps bien que le 2ème (vouloir) pourrait être au conditionnel.

              Avec nous et ta proposition du conditionnel ça donnerait :

              « … bien qu’avant nous mesurerions le rapport des forces en présence  » et c’est vraiment incorrect.

              … et le subjonctif ne serait pas mieux :

              …bien qu’avant nous mesurions le rapport des forces en présence »

              Bien que peut être suivi de l’indicatif et cet exemple le prouve.

              Bien à toi…

              1. sam player

                Je viens de jeter un oeil sur le Net et en fait « bien qu’avant » n’a rien à voir avec « bien que » car « avant » joue le rôle d’une subordonnée sans verbe

      3. sam player

        « voyez comment des anonymes sont prêts à faire n’importe quoi dans des « reality shows »… aucune honte je vous dis. »

        Je ne souhaite pas relancer la polémique mais la dernière fois tu l’as laissée en plan : tu nous rebalances là un jugement sur des personnes qui ne t’atteignent en aucun cas et qui n’interfèrent pas avec ta vie et qui ne te coûtent rien : tu devrais t’en branler; et encore une fois tu es dans la morale et l’intolérance.

        En plus ils ont des clients : si tu tenais une épicerie tu ne mettrais en rayon que ce qui te plaît ?

          1. sam player

            Et d’une, il y a une citation en italique qui identifie la personne.

            Et de deux, suit la première ligne verticale (blanche ici) à gauche de mon commentaire (gris) et tu tomberas sur le récipiendaire…

            Et de trois, règle le contraste de ton écran afin de voir les différences entre gris et blanc.

              1. Bonsaï

                Et de cinq, comme tu prends ça pour des bouffées d’admiration cela contribue à adoucir ton fichu caractère, ce qui prouve une fois de plus que sans les arbres l’espèce humaine ne serait pas grand chose…

        1. Calvin

          Attention !
          Les anonymes qui participent à une télé réalité sont les fournisseurs.
          Bon, je suis d’accord pour dire qu’ils n’ont aucune honte et que ça les regarde.
          Les clients suivent les « aventures » de ces gugusses, ce qui est plus ou moins malsain, mais, comme tu dis, c’est un jugement moral.

        2. Dr Slump

          Je ne vois pas le problème avec le fait d’exprimer mon appréciation morale ou personnelle. Cela ne leur porte pas atteinte non plus, et ce d’autant moins quand on est dépourvu de honte. Cela te poserait-t-il le même problème si mon appréciation était positive? J’en doute. Pourtant cela serait un jugement moral aussi.

          Les principes philosophiques du libéralisme reposent aussi sur des principes moraux, implicites ou explicites. Enfin quoi, tout l’objet de ce billet est au sujet du manque total de morale de nos dirigeants, ou si tu préfères de valeurs, « d’éthique », pour faire moderne. Oui c’est plus lourd de conséquences quand on est président ou ministre. Mais l’absence de respect de certaines valeurs ne sont pas sans conséquences non plus quand on est simple quidam.

          Tu peux juger que je fais mon « moraliste », et ce faisant ne te livres-tu pas à un jugement moral ? Et oui, je pense que les principes moraux, la honte, la culpabilité, sont des garde-fous contre toutes les dérives (cf mon post plus haut en réponse au commentaire de René).

          Bien sûr trucmuche et cagole sont tout à fait libres de niquer dans la piscine du « Loft » alors qu’ils sont filmés et enregistrés. Ce n’est pas moi qui iraient les en empêcher, et je n’irais pas plus défiler dans les rues contre ça, ou réclamer qu’on fasse une loi.
          Mais je n’en pense pas moins, et je dis ce que j’en pense tout haut: c’est lamentable. A force de n’avoir aucune honte, aucun principe, les gens perdent toute retenue. Des gamines de 20 ans peuvent se faire violer en public dans le métro sans que cela ne suscite suffisamment de rejet de la part des témoins pour qu’ils réagissent. Et donc, sans aucune honte, les violeurs violent, et les passants passent. Hontectomie à tous les étages: en effet.

          Ce n’est pas un problème non plus de tourner toujours plus de films X où la femme est l’objet d’un traitement dominateur et agressif, limite violent, ou présentée comme la soeur ou la mère du mâle en action, après tout l’actrice est consentante. Mais la diffusion croissante de ces représentations « désensibilise » en quelque sorte les « récepteurs » moraux des individus, qui finissent par considérer ça comme normal, et qui s’étonnent après quand on les attrape parce qu’ils ont « joué » avec de jeunes femmes aux mêmes « jeux ». Je ne vais pas réclamer de lois contre ce genre de représentations dans les vidéos porno, mais j’ai le droit, et je crois même le devoir de condamner cela moralement. Comme un vieux con réactionnaire si tu veux. Mais j’assume! 😀

          1. sam player

            « Les principes philosophiques du libéralisme reposent aussi sur des principes moraux, implicites ou explicites. »

            Non, pas du tout. La morale c’est comme la religion, chacun la sienne.

            Un libéral n’est pas un homme parfait : il peut être raciste, macho, misogyne, hypocrite etc… mais pas pédophile car là il porte atteinte à autrui.

            Bien sûr que tu as le droit de livrer ton avis sur les reality show mais ça ne m’empêche pas d’en faire autant en te disant que c’est la loi du marché : il y a des fournisseurs et des clients. Pour moi c’est comme si tu prêchais pour le vegan.

            « …Des gamines de 20 ans peuvent se faire violer en public dans le métro sans que cela —> fin »

            Stratagème XI – Généraliser ce qui porte sur des cas précis
            Stratagème XIX – Généraliser plutôt que de débattre de détails
            Stratagème XXIX – Faire diversion
            Stratagème XXXII – Principe de l’association dégradante

            fr.wikisource.org/wiki/L’Art_d’avoir_toujours_raison

        3. Dr Slump

          Cela dit, je reconnais que ma façon d’exprimer mes points de vue moraux sur ce blog peut être perçu comme trop personnelle, et ressembler à des attaques ad personam. Ce serait en effet mieux d’exprimer mes points de vue avec plus de retenue et de considération pour la sensibilité d’autrui. Façon keko, mdr!

          1. sam player

            La morale pour moi ça sonne un peu comme la religion.
            Quand le boss parle ici de hontectomie il juge des personnes qui oeuvre avec nos sous et qui nous portent préjudice de ce fait : grosses dépenses, pas de résultats mais néanmoins auto-satisfaction.

            Jamais il n’a fait de même avec des entreprises privées à 100%.
            Mais EDF, SNCF, France Télévisions ou Areva, oui, ce sont des entreprises publiques… qui nous coûtent un bras.

            1. Dr Slump

              Je suis d’accord sur tout ça, et sur le fait que mes exemples ne sont pas suffisants pour prouver ma théorie.
              Il n’empêche que si ces personnes nous portent préjudice, le problème de leur comportement est aussi un problème de moralité. Il me semble que la morale est aussi nécessaire pour permettre à une société d’humains d’exister.

              Ce n’est pas juste une question de lois: n’y a-t-il pas des comportements qui, sans être immédiatement et visiblement néfastes pour les autres, ont des conséquences indirectes et néfastes également sur le long terme? Tout le problème de cette supposition est qu’elle est difficile voire impossible à prouver.

              C’est sans doute lié à la culture, la coutume, l’empreinte de la religion, de l’Histoire d’un pays, c’est un ensemble de non-dits et des règles implicites, qui n’en ont pas moins d’utilité pour harmoniser une société. Je suppose que c’est un des chevaux de bataille des conservateurs, des « tradi », je ne me considère pas comme un conservateur en voie de fossilisation, mais je crois que ces questions ont leur importance.

      1. René-Pierre Samary

        Compatible, un candidat qui rampe pour satisfaire à une haute destinée ? Finalement, c’est ce qu’ils font tous, à un moment ou à un autre. Bien obligés. Autrefois, ils rampaient devant quelques-uns, avec des manières. En démocratie, ils doivent ramper devant tous, et donc les courbettes ont moins d’élégance.

        1. Dr Slump

          Ah, Napoléon qui arrache la couronne d’empereur des mains du pape pour se la mettre sur la tête… Faut sans doute être corse! Ou suffisamment caractériel!

  22. LaVitreCassée

    Niveau « Hontectomie », Sarkozy c’est du lourd aussi…Le mec à choisit comme thème central de sa campagne l’immigration « massive » que l’on constate actuellement en Europe, alors même qu’il en est le principal responsable.

    On rappellera qu’une des digues historique contre l’immigration était la Lybie de Kadhafi et qui est l’abruti qui a fait péter cette digue ??? Et qui a armé des terroristes qui occupaient les rangs de la CNT ???

    Il n’a même pas l’excuse de ne pas avoir été prévenu:

    http://archive.francesoir.fr/actualite/international/yves-bonnet-verrou-contre-al-qaida-et-clandestins-en-libye-saute-110989.html

    Khadafi lui même avait averti:  » Si je tombe, vous aurez l’immigration, des milliers de gens qui iront envahir l’Europe depuis la Lybie. Et il n’y aura plus personne pour les arrêtés

      1. floriska

        A propos, sur CP Sorman nous a encore sorti un billet de derrière les fagots. Quand on regarde les commentaires (6 en tout) il n’y a aucune cohérence. La police de CP a encore sévi…. ! Ha, ha !!!

    1. Dr Slump

      Faut dire que le pauvre Sorman, il se fait incendier à chaque fois, alors qu’il est plutôt modéré généralement.
      Mon commentaire n’est d’ailleurs même pas apparu, mon email a du être banni :

      « Ouf, dormez tranqiuille, Trump ne pourra rien faire. On en vient à se demander pourquoi on a perdu tout ce temps à l’élire. »

      C’est l’inconvénient d’être une grande gueule: on est puni plus sévèrement que ceux qui la ferment mais qui font pire, discrètement. Ce sera ma leçon du jour: pour avoir la paix, il faut la fermer! 😀

      1. Gossein

        Donc l’actuel censeur, auquel Contrepoints semble avoir lâché la bride, censure pour délit d’opinion non conforme. Mais non conforme à quelle ligne de quel parti ?
        Corée du Nord ?
        Moulasse premier ?
        École Nationale de la Magistrature ?
        Don Corleone ?
        La loge P2 ?
        La loi-j’men-fiche ?
        Les libéraux-j’vai-leur-montrer-c’que-j’pense ? !
        Allez savoir …

        1. sam player

          République DEMOCRATIQUE de Corée du Nord svp.
          Ils ont mis Démocratie dans le nom du pays pour s’en rappeler car les magnets ne tenaient pas sur le frigo…

    2. floriska

      Justement j’ai répondu à votre poste (mais pas encore validé mais il y a un moment que je l’ai posté) concernant l’article de sorman ou je disais exactement la même chose que les commentaires étaient totalement incohérents. Jacques lemière s’engueule lui même. C’est trop fort….

  23. Emmanuel M

    Concernant l’article du jour, bof. Ca montre surtout la médiocrité haineuse des députés républicains.

    Qu’y a t’il au fond de l’affaire ? Après des attentats abjects, le président français a demandé aux services secrets de liquider discrètement quelques jihadistes. Les journalistes proches du pouvoir l’ont appris, so what

    Des tartuffes de droite veulent nous faire croire qu’ils désapprouvent ?

    1. Pheldge

      Bon, là faut quand même arrêter ! Valls et d’autres ministres socialos ont fait part sinon de leur indignation, du moins de leur émoi ! personne ne se plaint que les forces spéciales « liquident quelques jihadistes ». C’est juste que pour de nombreuses raisons, on ne se vante jamais de ce type d’opération. Et Flamby, lui, sans problème; sans gêne aucune, il parle librement de sujets classés défense à des personnes non accréditées. Et c’est ça qui lui est reproché. Retournez le dans tous les sens, c’est une faute grave de la part du chef des armées. imaginez un seul instant que ce soit un gradé de l’armée qui ait fait ça …
      Désolé pour vous, si le billet vous déplait tant, ne vous fatiguez pas à le commenter.

      1. zelectron

        Emmanuel M 19h58mn . . . après les 3 premières années de pouvoir de Moumou1er et son équipe, islamophiles en diable, qui furent : mais non, mais non ! ce sont des bisounours . . . ! et ça continue avec les envahisseurs.

      1. Val

        @sam une des caractéristiques des gens étiquetés de rose sont qu ils passent avec une régularité d horloge à côté du sujet . C est d ailleurs à cela qu on les reconnaît.

  24. Calvin

    HS ici, mais c’est dans l’air du temps.
    J’ai un peu suivi les manifestations anti-Trump, alors que j’avais volontairement zappé la campagne des présidentielles US de 2016.

    Du coup, j’ai fait connaissance avec l’électorat de H. Clinton, ceux qui ne sont donc pas les déplorables, les rednecks, les bouseux, les sans-dents des US, etc.

    J’ai donc regardé tous ces pro-Clinton, ces progressistes, ces liberals-sociaux, ces pacifistes, ces dignes représentants de la société ouverte, ces sur-diplômés… insulter, vociférer, brûler des drapeaux, tagguer, vandaliser…

    Ben, du coup, j’ai moins avoir envie d’avoir des diplômes, moi.

    A moins que, à 25 ans, si t’as pas fait une ZAD, t’as raté ta vie…

    1. sam player

      « … ces pacifistes … :mrgreen:

      Les mêmes qui sont contre le port d’armes.
      Nous on a des soces qui sont contre la peine de mort mais pour la peine de mort des maures…

      1. Gossein

        Sam, en d’autres termes, le socialisme est une forme de schizophrénie sociale. L’art de refuser de voir la réalité en face, ce déni permanent du pragmatisme. Avec ces  »progressistes » aveugles,  »avancer », c’est toujours finir par se retrouver les deux pieds dans la merde que l’on a refusé de voir …

        1. zelectron

          et pour « coller à la (dure) réalité (des erreurs prévisibles) « on » (les petites mains) ré-écrit (ou on efface les traces de) l’histoire, ou bien on travesti les mots (pour exciter les gueux) en sophismes à tous les étages du sociolo-fascisme.

        2. Val

          @gossein qu ‘il se fichent ds la m*rde est leur problème , l ennui est qu ils y traînent tout le monde en s arrangeant pour garder les pieds propres . Comme Didi ds tintin : ils veulent nous faire trouver la voie en nous coupant la tête .

    2. Chieur chiant

      Et à Granceinfo, j’ai ouie aujourd’hui que à Mossoul, les pauvres gens assiégés par l’armée corrompue irakienne se plaignent du conflit…, et que avec les gentils djihadistes, ils te laissent tranquille si tu as ta barbe et ton kamis… mais pourquoi on est dans cette galère…

      1. sam player

        C’est Conesa (ThinkerView) qui avait dit que notre présence au M-O avait autant de sens que si l’Arabie Saoudite avait envoyé des soldats en Irlande du Nord lors du conflit des années 60-80 entre catholiques et protestants.

        C’est effectivement exactement la même situation.

        1. Pheldge

          Oui, mais avec les BHL de tous les pays,entre le fameux « droit d’ingérence »,et la repentance post-coloniale, leurs prêches portent et nos compatriotes ne se posent jamais la question « que fait-on là bas ? »…

        2. Gossein

          Bah, non, cela n’a rien à voir.
          L’Irlande du Nord n’a pas passé de traité de protection avec une superpuissance et ses alliés pour sa défense pour cause d’alimentation d’une partie de la planète en pétrole.
          L’Irlande du Nord n’est pas entourée d’États post-tribaux agressifs et arriérés, aux frontières dessinées par les ex-puissance occupantes.
          L’essentiel est dit, sans aller vers d’autres critères …
          Mais pour ce Conesa, peut être qu’il faut éliminer tous les paramètres d’une analyse, sauf un, pour tenter de valider ses justifications ? Ce qui est très typiquement socialocrate.

          1. Bonsaï

            Chapeau Gossein !
            Enfin quelqu’un qui n’est pas totalement dupe du séducteur Conesa, brillant orateur qui sait parfaitement comment enrouler ses auditeurs assoupis dans son magnétisme de grand blablateur…

              1. Bonsaï

                Si tu comprenais ce que tu lis, tu ne parlerais pas pour dire n’importe quoi. Si tu avais un tant soit peu de mémoire, tu serais à même de discerner le fil conducteur de certains propos.
                Et si tu avais un peu d’amour-propre, tu éviterais de faire des projections à partir de ton propre cas !

                1. sam player

                  « tu serais à même de discerner le fil conducteur de certains propos »

                  Y a 2 fils qui se touchent ! schriiiik schriiiik schriiiik
                  Chargez à 300 joules… dégagez, schriiiik, 500 joules, 1000 joules (chef, y a pas), ok heure du décès 11 h 13.

                2. albundy17

                  « tu serais à même de discerner le fil conducteur de certains propos. »

                  Je suis plein de bonne volonté, mais malheureusement intellectuellement limité, je n’ai jamais trouvé une quelconque cohérence dans tes « propos ». Sur une journée peu être, de vague choses qui pourraient se relier, mais dès le lendemain tout est foutu en l’air par d’autre « propos ».

                  On dirait que chaque jour est un recommencement, il doit y avoir un reset total durant la nuit.

                  Même slump se marre ^^

                  1. Bonsaï

                    Très drôle.
                    Mais un jour ou l’autre, généralement quand on arrive à l’âge adulte, il faut bien admettre qu’il y a une certaine diversité d’individus et de points vue dans une société.
                    De même qu’il y a diverses typologies de caractères et de talents, vous admettrez peut-être que chacun n’aspire pas à devenir un bouffon !

                    1. albundy17

                      Ouaip, et dans ta très vieille sagesse, comment dénommerais tu quelqu’un, qui devant des paroles qui ne lui conviennent pas, n’a d’autre recours que d’affubler l’autre de « bouffon », « gamin », ou encore « d’aller cuver », sans parler des gens « qui ne comprennent pas ce qu’il lise » quand il s’agit de tes seules interventions (toujours très partisanes quand une nouvelle tête apparaît)?

                    2. Bonsaï

                      @ albundy, 13:01
                      Ah! ça y est, j’ai compris. Quel abîme de complexité…
                      Rassure-toi, Gossein n’est pas un nouveau venu, même s’il ne commente pas souvent.
                      Et j’ai peut-être beaucoup de défauts, mais on dit que j’ai une mémoire d’éléphant (sélective, comme toutes les mémoires)…

                    3. albundy17

                      Bon sang, quel blougiboulga, y’a des tuyaux noués. gossein n’a rien à voir dans mon propos, mais c’est vrai que t’as fait le reset, t’inquiètes pas.

                      ça t’as jamais interpellé que des gens te disent que tu as une mémoire d’éléphant ?

                      J’imagine que ce sont des proches…

                      J’imagine aussi la scene (lol) « Hoooo ben t’as une mémoire d’éléphant »

                      voix off « faut bien un truc pour flatter et qui laisse pas de traces » ^^ serait pas étonné que tu aies du pognon

          2. Aristarkke

            Dire que l’ Irlande du Nord n’ est pas entourée par des frontières tracées par des ex-puissances occupantes est très exact : soit c’est par la mer ou l’ océan soit c’est par une puissance toujours occupante…
            Heureusement, Elle a de la chance puisque cette puissance n’ est plus tribale depuis quelques siècles…

            1. sam player

              « …soit c’est par une puissance toujours occupante… »

              Oui voilà, tout est dit. La notion de colonialisme dépend de la date : avant on appelait ça invasion.

              1. Val

                @sam ça dépend aussi de qui envahit qui et de qui est ds le camp du bien à l instant « t » . Après ça dépend aussi de qui raconte . (Exemples : croisades, conquêtes des Amériques, Israël, Ukraine ,serbie-kosovô, Algérie. …)

                1. sam player

                  @ Val
                  Oui et seul le vaincu est généralement traduit devant le tribunal international !

                  Concernant l’immigration les australiens ont une réponse toute faite vis-a-vis de ceux qui accusent les colons de venir prendre leur travail (et leurs ressources) :
                  « Nous sommes tous des immigrants, ça dépend juste de la date d’arrivée. »

                  Bon, c’est facilité par le fait que les aborigènes disparaissent dans l’alcool et la consanguinité et que les premiers « colons » remontent aux années 1860 (excepté les bagnards).
                  150 ans c’est encore sur les tablettes et il reste assez de souvenirs qui empêchent de travestir le passé.

                    1. Pheldge

                      Je n’ai jamais mis en cause ton utilité, je te laisse mûrir encore un peu et tu me seras encore plus utile pour faire du SG.

          3. sam player

            « L’Irlande du Nord n’a pas passé de traité de protection avec une superpuissance et ses alliés pour sa défense pour cause d’alimentation d’une partie de la planète en pétrole. »

            L’Irak ne fait pas partie des interventions de l’OTAN (juste de la logistique et de la formation des forces de sécurité) et nous n’avons donc rien à faire dans cette galère et de ma connaissance nous n’avons pas d’accord de défense avec un quelconque pays du M-O.

            Ce qui ne légitime pas pour autant les champs d’intervention de l’OTAN qui sont de plus en plus flous depuis son recyclage après la guerre froide.

            Donc Alliés ? Fail.

            1. Dr Slump

              « …les champs d’intervention de l’OTAN qui sont de plus en plus flous depuis son recyclage… »

              L’OTAN, l’ONU, etc, tous ces trucs internationaux me font drôlement penser à la définition que Bastiat donne de l’état, vous savez, cette grande fiction à travers laquelle tout le monde s’efforce de tirer la couverture à soi au détriment de tout le monde… non?

              Il en résulte ce flou, cette incohérence, qui conduit tout à fait logiquement les élites à réclamer plus de pouvoir pour ces machins, une gouvernance mondiale, pour qu’enfin tout ça soit cohérent, que tout les pays du monde se donnent la main et marchent au son de la même voix, tous en choeur et la main sur le coeur, un anneau pour les gouverner tous, toussa.

  25. René-Pierre Samary

    « Au passage, il n’est pas rare que cette hontectomie s’accompagne d’une gonadectomie rapide qui explique à la fois la prise de poids et la perte de tout courage, de toute capacité à prendre des décisions audacieuses. »
    Avec tout le respect que je vous dois, patron, je crois que vous inversez les facteurs. La honte est un sentiment réservé aux forts, puisqu’il faut avoir une idée de ce qu’est le courage pour ressentir l’opprobre de ne pas en avoir, ou en avoir eu. La faiblesse n’a pas honte. La gonadectomie précède donc la hontectomie. Au Bataclan, il faut voir ces escouillés et ces femelles célébrer le « retour de la fête » avec des fleurs et des pleurnicheries.
    http://www.lefigaro.fr/musique/2016/11/13/03006-20161113ARTFIG00007-grace-a-sting-le-bataclan-retrouve-le-gout-de-la-fete.php
    Et, comme le dit Françoise, « Quand on est petit, quoi d’autre que les coups bas ? »

    1. Bonsaï

      Tu ne vas t’y mettre aussi !
      J’ai déjà eu largement ma dose toute la journée, assénée par quelques désoeuvrés du dimanche, pas du tout gênés de passer pour de gros beaufs.
      Ce qu’ils ne sont certainement pas puisqu’ils sauront sans doute se rattraper un de ces quatre…

      1. albundy17

        « ’ils sauront sans doute se rattraper un de ces quatre… »

        Oui sans doute, dès que tu cessersa de les affubler de « bouffon », « d’aller cuver », de « gamin », de ne pas comprendre ce qu’ils lisent, ou encore de « désœuvrés » ou de « beauf »

        Comme on dit, demain est un autre jour. Surtout pour certaines à mémoire d’éléphant de moins d’un jour. mdr

      2. sam player

        « J’ai déjà eu largement ma dose toute la journée… »

        Ta vie sexuelle ne nous regarde pas… mais néanmoins je suis content pour toi… 😀

Laisser un commentaire