La déroute de Juppé ? Ce sont les méchants réseaux sociaux !

Comme je le disais hier, tout ne se déroule vraiment pas comme prévu pour François Hollande. En revanche, du côté des médias, la musique est posée, les paroles déjà écrites et l’orchestre joue donc fortissimo la partition qu’il s’est imposée.

Fillon grand vainqueur du premier tour de la primaire, il semble que seuls les réseaux sociaux et Contrepoints l’avaient envisagé sérieusement. En revanche, pour les autres, à savoir les politiciens et les médias, c’est la consternation.

Juppé, chancelant, en seconde position, semble groggy devant un tel écart. Sarkozy, littéralement blasté par le souffle de l’explosion, s’est éparpillé en rase campagne la soirée à peine entamée en décidant de lâcher la politique (une fois encore), tout en appelant ses électeurs à reporter leurs voix sur Fillon au prochain tour. Saluons au passage le geste « élégant » de Copé qui a lui appelé son électeur à effectuer le report sur Juppé. Bref, toute la classe jacassante est étonnée, voire un peu scandalisée que les choses ne se déroulent pas comme elle l’avait planifié.

L’aspect répétitif de ce type spécifique d’erreur laisse perplexe. Le rythme des déconvenues des faiseurs d’opinion s’accélère, mais, coincés dans leurs habitudes, ils refusent toujours autant de prendre le nécessaire recul et de s’interroger sur les raisons profondes de leurs errements. Les chroniqueurs / journalistes / experts / troubadours ne semblent pas s’apercevoir qu’ils tournent en roue libre et malgré les récents exemples de leurs plantages, refont les mêmes erreurs, au même moment, de la même façon.

liberation-une-fillon-sarkozyAinsi, il n’aura pas même fallu le temps d’une nuit pour que, d’une façon si extraordinairement prévisible, toute la presse commence à débiter de l’article assassin sur l’actuel gagnant. Libération, torchon sur-subventionné dont le lectorat est à peine plus important que les électeurs de Jean-Frédéric Poisson, se fend d’une Une tout ce qu’il y a de plus subtile, et qui, si la feuille de chou n’était pas officiellement du Camp du Bien, aurait fait hurler un peu tout le monde. Cette Une est évidemment accompagnée d’un article revenant sur le sombre vainqueur, pas du tout biaisé et ne faisant absolument pas passer pour des abrutis congénitaux ceux qui viendraient – idée saugrenue – à soutenir Fillon.

Pour certaines radios, il sera plus simple d’inviter sur son plateau l’une ou l’autre vibrante starlette, un people bien remonté ou une micro-célébrité cultureuse et de la laisser débiter ses pensées, en vrac, sur l’abominable stupeur qui l’a touchée lorsque les scores du premier tour de la primaire furent à peu près connus. Sur RMC, cela donne une bourdinerie grandiose, par exemple :

jean-michel-ribes-fillon

Ah, pour sûr, si Fillon était seulement le dixième de ce que prétend ce metteur en scène dont la subvention pourrait alors être remise en question, on comprendrait son désarroi et, dans la foulée, on en profiterait pour souhaiter ardemment l’arrivée du candidat de la droite à la présidence. Évidemment, un regard lucide sur son passé, son programme, l’électorat français et les habitudes du pays permettent de clairement repositionner les curseurs de l’hygiène mentale, et d’en conclure que Fillon ne sera pas, même de loin, un Thatcher français et que Jean-Michel Ribes pourra plus que probablement nous agonir de ses productions encore un pénible moment.

Et lorsqu’on n’a pas de starlette ou d’intermittent de la lutte finale disponible pour son plateau, on peut toujours faire appel … aux « meilleurs d’entre nous » qui se feront un plaisir d’intervenir. Tenez, prenez le malheureux second de cette primaire : en deux ou trois questions bien posées, Juppé sera le parfait candidat pour débiner Fillon à gros traits.

Au passage, on pourra douter grandement de la stratégie de Juppé qui continue de croire que sa survie est dans un rapprochement toujours plus important vers sa gauche, alors qu’elle risque bien de l’abandonner à son triste sort. Dans cette stratégie qui ressemble de plus en plus à une boulette machiavélique, Juppé oublie manifestement qu’en essayant de faire passer Fillon pour un gros droitard sans foi ni loi, prêt à débiter les acquis sociaux en petites tranches fines, il se positionne a contrario comme un bon gros social démocrate bien mou et en tout point similaire à Hollande, que 96% des Français détestent maintenant avec application (selon les derniers sondages).

Il n’est pas impossible que sa stratégie cause à Juppé quelques soucis.

Mais à côté des manœuvres grossières de toute la clique jacassante, Juppé passe à la limite pour un gentleman faisant ce qu’on fait de bonne guerre en campagne électorale. Le pompon est en effet atteint par d’autres médias qui, à la subtilité légendaire de Libération, préfèrent répondre avec du gros mortier de 120 mm en laissant généreusement les théories conspirationnistes s’épancher dans leurs colonnes.

Pignouferies de presse

Pour ces épaves, pas de doute, si Juppé a merdouillé grave, c’est parce qu’il avait contre lui toute la fachosphère !

Aaaaah, les réseaux sociaux, qu’ils sont donc méchants et fourbes ! À tel point, M’ame Ginette, qu’ils ont à eux seuls fait chuter le gentil candidat de tous, le brave pépé Juppé. La presse avait pourtant bien fait son travail, en expliquant soigneusement à tous que Juppé était bien le candidat de l’ouverture d’esprit, du renouveau, qu’il allait permettre à la droite, enfin, de renouer avec le peuple, et tout ça.

Et là, patatras, voilà que les réseaux sociaux du Camp du Mal ont colporté des rumeurs (ceux du Camp du Bien ne font jamais ça), ont expliqué leur point de vue avec des mots très crus (ceux du Camp du Bien sont toujours cuits, marinés longuement avec des épices et des aromates délicatement parfumés) et ont fusillé la crédibilité de Juppé. C’est vraiment trop injuste !

gifa dr house disappointed déçu tristounet

Eh oui, vous l’avez compris : ceux qui ont émis des opinions négatives sur Juppé sont des fachos, des abrutis, des idiots, des colporteurs de rumeurs à la petite semaine. S’ils ne sont pas d’accord avec les positionnements du Candidat Officiel des Médias, c’est qu’ils ont un agenda caché ou s’il est visible, il est alors trempé dans la plus pure méchanceté.

Autrement dit, on nous rejoue ici, avec le même entrain, exactement les mêmes musiques que celles qui furent jouées pendant les élections américaines, pendant qu’il s’agissait de présenter le candidat Trump comme un parfait abruti, ou le camp du Brexit comme celui d’insondables imbéciles dont les électeurs ne pouvaient être que d’immondes crétins, des fascistes, des racistes, des xénophobes ou d’autres engeances insupportables.

Cette stratégie particulièrement fine des médias a remarquablement bien fonctionné en Angleterre, tout aussi bien aux États-Unis, et promet d’excellents résultats en France. Nos chroniqueurs / journalistes / experts / troubadours répètent les mêmes comportements, sans comprendre qu’ils obtiendront les mêmes résultats.

Forcément, ça va bien se passer.

forcément ça va bien se passer - vague

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires396

  1. Pheldge

    Vous redoutez les JO à Paris et la débauche de hausses de taxes et d’impôts que ça impliquera ? attendez de voir « l’exposition universelle 2025 » !
    lefigaro.fr/actualite-france/2016/11/22/01016-20161122ARTFIG00213-exposition-universelle-2025-la-france-candidate.php

  2. lxy

    Dans la foulée de mon 17h17 j’ai acheté Ouest-France- dont l’éditorial est prudent comme d’habitude : une bouchée pour Juppé, une bouchée pour Fillon. De son côté « Aujourd’hui en France » publie un long interview de Fillon. Pour l’éditorialiste « son succès peut faire « repousser le spectre de l’extrême -droit qui pourrait ne pas se retrouver au second tour ». « Presse-Océan » titre en gros, en 2éme et 3ème page « ‘La victoire de Fillon est désormais acquise » (citant un politologue local ).

  3. JiJiBé

    Ben oui mais non, je viens de lire que les primaires pour les primates de gauche n’auront lieu qu’en janvier 2017, quelle déception.

    Entre deux saccades de rigolade annoncées, on nous prive de la dilatation splénique assurée si le machin « La Belle Alliance populaire »* avait eu lieu une ou deux semaines après la première mi-temps comme dans tout bon match de foot indigent avec son cortège de supporters affligeants.

    Il est d’ailleurs intéressant de constater que les gauchisants allant voter pour les droitisants, l’inverse va se révéler lors de cette seconde mi-temps.
    Pourvu qu’ils braillent à tue-tête avec leurs doubles écharpes, heureux et fiers d’avoir participé, même s’ils ne savent pas à quoi.

    On a gagné…on a gagné…on l’a dans le nez ! On a perdu…on a perdu…on l’a dans le fillon !

    * La Belle Alliance Populaire !!??

    Il fallait oser. Je connais la Belle Poule sous ses diverses variations, de la frégate initiale aux 30 canons jusqu’à la superbe goélette que nous connaissons.

    Le Bel Espoir de feu le Père Jésuite Jaouen qui transformait les petites frappes de quartier piétonniers en petits marins un peu mieux éduqués.

    Et tiens même, la Belle Iloise où je commande maquereaux à la moutarde, soupes de poissons de roche ou crème de sardines au whisky.

    Disons que pour cette dernière référence, La Belle Alliance Populaire c’est un peu tout çà mais en beaucoup moins frais, soupe de poissons avariés, maquereaux faisandés dans le même panier de crabes dix fois rapetassé et même vieux thons (on en connaît) un peu décomposés.

    Beeuuurkk !!

    Bon appétit, messieurs !
    Ô ministres intègres !
    Conseillers vertueux ! Voilà votre façon
    De servir, serviteurs qui pillez la maison !
    Donc vous n’avez pas honte et vous choisissez l’heure,
    L’heure sombre où la France agonisante pleure !
    Donc vous n’avez ici pas d’autres intérêts
    Que remplir votre poche et vous enfuir après !
    Soyez flétris, devant votre pays qui tombe,
    Fossoyeurs qui venez le voler dans sa tombe !

          1. sam00

            Vu a l’instant dans le bandeau LCI:
             » A. Juppé « observe » que des « soutiens d’extrême droite arrivent en force » chez F. Fillon  »

            Le canon de 105 est sorti, ça promet!

  4. dg

    J’écoute sur BFM e discours de Fillon à Lyon et je suis sur le cul. Il parle de liberté, d’autonomie, de responsabilité, respect de la loi.
    Il fait un coming out libéral ou quoi?

    1. sam player

      Il a fait le même discours à Biarritz avant la primaire… ce n’est pas nouveau.
      C’est de là que viennent sa remontée et ses 44%.

    2. jeans82

      En tant que catho il se prend plutôt comme le prophète venus nous sauver tous de l’infâme François le mou son jumeau maléfique !
      A ce titre il veut réécrire le programme d’histoire du primaire trop rempli d’incertitude. A mon avis il veut que l’on rétablisse la vérité sur JC, le messie qui l’a précédé il y a 2000 ans.

      1. sam player

        Niveau zéro.
        Il a juste fait part dans un livre de sa foi, ce qui est nécessaire pour comprendre son fonctionnement et c’est respectable. Point barre.

        1. jeans82

          Effectivement aucun lien avec sa politique en faveur de la natalité (rétablissement de l’universalité des alloc familiales, augmentation du quotient familial à 3000e), permettre la création de nouvelles écoles privés, PMA et Adoption limité aux couples hétéros, possibilité pour les établissements d’instaurer l’uniforme a l’école.

          1. Aristarkke

            Et quels défauts rédhibitoires ces projets présentent-ils à vos yeux???
            C’est la remise en cause des décisions soces de ces quatre dernières années qui vous chiffonne???

            1. Vodkaman

              Vénérable sage, n’accablez pas Jean82.

              Il est juste favorable à ce qu’une allocation qui visait à couvrir les frais relatifs à la venue au monde d’un enfant, quel que soit le niveau social, ne soit plus accordée qu’aux couples nécessiteux, peu importe que le tripatouillage du quotient familial impacte également les couples avec un seul enfant qui ne touchent pourtant pas d’allocs.

              C’est comme le revenu universel qui serait attribué sous condition de ressources…parce que bon, merde, l’univers c’est vachement grand et si on pose pas de limites….
              idem pour la fusion CSG /IR parce que les riches, ça tombe plus souvent malade, c’est bien connu !!!

              1. sam00

                @Vodkaman : il faut comprendre … Jean82 comme l’indique son pseudo ne s’est pas remis du tournant de la rigueur sous Mitterrand et il cherche encore à laver cet affront 😉

            2. jeans82

              Le quotient familial a 3000 euros c est beaucoup plus que ce qu il tait (2 336 euros en 2012)
              Revoir le programme d’histoire c’est une source de manipulation du contenu.
              revoir la loi Taubira n’apportera rien.
              l’uniforme a l’école c’est carrément d’un autre temps.
              Avec ce programme, il pourrait faire la couverture de Pèlerin magazine.
              C’est son coté conservateur qui me gène. Il veut une France qui revient aux principes de 1970.
              Comme pour le travail, il veut du 39h, voire plus…jusqu’à 48 h.
              C’est a se demander s’il n’est pas plus l’homme du passé que Jupé.

              1. Vodkaman

                ha oui, je comprends mieux…

                le quotient familial, il faut sortir de polyclinique pour comprendre et vu comment les tranches intermédiaires en ont pris plein la gueule en terme d’IR, je ne suis pas sur que ce soit une telle faveur.

                revoir le programme d’histoire, tel que revu actuellement par l’ed nat ? je suis pour à 100 % ! visez !

                programmes repris tels quels sur le site de l’ed nat.

                « Histoire – Classe de CM1

                Thème 1 : Et avant la France ?
                Thème 2 : Le temps des rois
                Thème 3 : Le temps de la Révolution et de l’Empire

                Histoire – Classe de CM2

                Thème 1 : Le temps de la République
                Thème 2 : L’âge industriel en France
                Thème 3 : La France, des guerres mondiales à l’Union européenne

                Les programmes du collège !
                Classe de sixième – histoire

                Thème 1 : La longue histoire de l’humanité et des migrations
                Thème 2 : Récits fondateurs, croyances et citoyenneté dans la Méditerranée antique au Ier millénaire avant J.-C.
                Thème 3 : L’empire romain dans le monde antique
                Histoire

                Classe de cinquième

                Thème 1 : Chrétientés et islam (VIe-XIIIe siècles), des mondes en contact

                Byzance et l’Europe carolingienne
                De la naissance de l’islam à la prise de Bagdad par les Mongols : pouvoirs, sociétés, cultures

                Thème 2 : Société, Église et pouvoir politique dans l’occident féodal (XIe-XVe siècles)

                L’ordre seigneurial : la formation et la domination des campagnes
                L’émergence d’une nouvelle société urbaine
                L’affirmation de l’État monarchique dans le Royaume des Capétiens et des Valois

                Thème 3 : Transformations de l’Europe et ouverture sur le monde aux XVIe et XVIIe siècles

                Le monde au temps de Charles Quint et Soliman le Magnifique
                Humanisme, réformes et conflits religieux
                Du Prince de la Renaissance au roi absolu. (François Ier, Henri IV, Louis XIV)

                Classe de quatrième

                Thème 1 : Le XVIIIe siècle. Expansions, Lumières et révolutions

                Bourgeoisies marchandes, négoces internationaux, traites négrières et esclavage au XVIIIe siècle
                L’Europe des Lumières : circulation des idées, despotisme éclairé et contestation de l’absolutisme
                La Révolution française et l’Empire : nouvel ordre politique et société révolutionnée en France et en Europe

                Thème 2 : L’Europe et le monde au XIXe siècle :

                L’Europe de la « révolution industrielle »
                Conquêtes et sociétés coloniales

                Thème 3 : Société, culture et politique dans la France du XIXe siècle

                Une difficile conquête : voter de 1815 à 1870
                La Troisième République
                Conditions féminines dans une société en mutation

                Classe de troisième

                Thème 1 : L’Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945)

                Civils et militaires dans la Première Guerre mondiale
                Démocraties fragilisées et expériences totalitaires dans l’Europe de l’entre-deux-guerres
                La Deuxième Guerre mondiale, une guerre d’anéantissement
                La France défaite et occupée. Régime de Vichy, collaboration, Résistance

                Thème 2 : Le monde depuis 1945

                Indépendances et construction de nouveaux États
                Un monde bipolaire au temps de la guerre froide
                Affirmation et mise en œuvre du projet européen
                Enjeux et conflits dans le monde après 1989

                Thème 3 : Françaises et Français dans une République repensée

                1944-1947: refonder la République, redéfinir la démocratie
                La Ve République, de la République gaullienne à l’alternance et à la cohabitation
                Femmes et hommes dans la société des années 1950 aux années 1980 : nouveaux enjeux sociaux et culturels, réponses politiques »

                Absolument aucun risque de biais de visions avec de tels sujets ?
                De plus, le coté décousu, foutraque et coq-à-l’ânesque (et dieu sait si passer du coq à l’âne fait mal au cul de ma poule) me terrifie.

                Revoir la loi Taubira permettra d’en finir avec la victimisation et la culture de l’excuse (j’ai pas de lien de parenté avec C.COLOMB et même si…). et que diriez vous si dans 40 ans, une loi reconnaissant la responsabilité des français de 2017 heu non 2012, arf, 2008 ba nan 1981 en fait, ayant élu des mecs qui n’en avaient rien à carrer de plomber le pays et les générations futures proclamaient notre culpabilité ?

                Et depuis quand les politiques s’arrogent le droit d’écrire l’Histoire ?

                Et enfin l’uniforme à l’école permettrait peut-être de limiter une des causes du harcèlement scolaire parce que l’ado n’est pas bien habillé comme les autres et que c’est juste un pouilleux ?

                Etant arrivé à l’école dans les 70’s mais avec des maîtres very old scool, je me demande si effectivement, sur ce plan, ce n’était pas mieux.

                – respect de l’autre, de la propriété d’autrui, politesse…

                ou, je regrette le XXème siecle.

                1. jeans82

                  Si le problème de l’École ne tenait que dans le programme d’histoire on aurait pas ce niveau d’echec scolaire. revoir le programme d’histoire c’est trés gentil si ça va dans une simplification et une lisibilité de l’histoire.
                  Mais c’est tout les programmes qui sont a revoir. Et peut être aussi la formation des professeurs. Les méthodes éducatives laisse a désirer. Les manuels ne sont pas au top non plus.
                  Je prends pour exemple les manuels de math collèges. pour avoir aider des collégiens a faire leurs math. Un bonne partie du cours est absent du manuel. si l’élève ne comprend pas les explication du maître, il a intérêt a avoir internet.

              2. Aristarkke

                Souhaitons que votre coeur soit en parfaite santé pour le cas où il lui faudrait résister à la débâcle des Soces en mai prochain afin que vos proches ne soient pas obligés, pour vous maintenir en survie, de vous recréer un univers comme au bon vieux temps du mitterchisarhollandisme, façon le film allemand Goodbye Lénine…
                Vous le mettez (votre coeur ) à rude épreuve en consultant périodiquement un blog où la majeure partie des commentateurs conspuent l’ inflation des impôts et taxes (ah, que c’est chouette d’ avoir abaissé cette délirante somme de 2316€ de quotient familial à 2.000€, histoire d’ empêcher un peu plus le contribuable de profiter de son argent… avec pareil sentiment, il est logique que le curseur à 3.000 € va autoriser une liberté de jouissance totalement insoutenable et insupportable aux taxocrates compulsifs…), dézinguent (à juste titre) la pitoyable « gestion » soce depuis 81 (faudrait rien changer ou si peu, selon vous) et ainsi de suite….
                Si vous vous sentez bien sous Peak de la Faribole, grand bien vous fasse mais vous allez être déçu de l’ incompréhension de beaucoup, céans, à commencer par moi-même…
                Pstt pour les écoliers en uniformes, c’est encore très pratiqué et par des pays tout-à-fait respectables et fréquentables comme la GB ou le Japon… Gageons qu’ils seraient fort étonnés d’ être taxés de passéistes par les progressistes, que dis-je, les avant-gardistes Grançais au vu du classement actuel du pays…
                Quant à l’ enseignement de l’ Histoire comme source de manipulation des jeunes consciences, vous devriez lire ou relire Marcel Pagnol qui l’ évoquait déjà il y a 60 ans…
                Quant aux 39 H/48 H de travail hebdo, vous aurez du mal à m’arracher des larmes autres que de crocodile de travailleur indépendant.
                Sur ce, brisons là car je fais partie de la Grance qui se lève pour bosser à l’ âge où il y en des tapées de plus jeunes en retraite…

                1. Calvin

                  Et j’ajoute que FF ne veut pas obliger l’uniforme mais le permettre par les établissements, qui seuls décideront.
                  Ça va un moment, les affabulations (ivg, casse sociale,…), mais à force de crier au Trump…

                2. sam player

                  Harry merci pour le rappel du film Good bye Lénine !

                  Sur les 48h, je vois qu’il faut faire un peu de pédagogie avec Jean : le temps de travail sera négocié (par les salariés et la direction) entreprise par entreprise hors du carcan des 35 heures : 37, 39, 41 etc
                  Quand il lui a été demandé dans quelle limite il a dit qu’il n’y avait pas de limite hors celle de l’UE qui est de 48 heures.

                  Et pour ce qui est des employés du public : 39 heures.

                3. jeans82

                  @Aristarkke j’ai connu l’époque de l’école en blouse grise ! Ce n’est pas la blouse qui masque les écart entre les classes sociales. Je ne souhaite pas ça pour les jeunes aujourd’hui.

                  1. Aristarkke

                    Les uniformes d’ écoliers façon anglo-saxonne ou japonaise ne consistent pas en une blouse surtout cachant d’ autres vêtements variés mais un habit complet.

              3. petit-chat

                @jeans82
                Fillon a un mérite : il se montre climato-crédule.
                Bon moyen de conserver et prolonger les centrales nucléaires, allant même jusqu’à dire que le CO2 serait un polluant !

          2. Gossein

            jean82, vous me semblez dans la posture du petit garde-rose. Je ne vous réponds que sur les allocations familiales.Dans ce pays il y a une Constitution et une devise avec lesquelles les pouvoirs gauchistes et oligarchiques sont fâchés. Mais pour s’en rendre compte, il faut dépasser les slogans, les postures et être en désaccord avec les pratiques politiciennes d’asservissement du citoyen pour des raisons établies et fondamentales. C’est à vous de comprendre le pourquoi de ceci. Il va falloir vous mettre à réfléchir honnêtement en faisant pour cela un travail sur vous-même.
            J’en viens au vif. Les allocation familiales sont destinées aux enfants. Qui a à redire là dessus ? Elles sont versées à l’un des parents qui en devient le gestionnaire pour d’évidentes raisons pratiques et juridiques ; à défaut une curatelle existe.
            Ces enfants bénéficient de droits naturels et imprescriptibles, accordés par la Constitution et mis en place par la loi, avec d’autres protections. Il bénéficient donc de l’égalité réelle des droits.
            En clair et dans le respect de ceci, il ne peut être attribué qu’un versement d’une somme égale à tout enfant, qui ne peut alors supporter aucun correctif lié au statut des parents. Peuvent néanmoins être appliqués des compensations d’avantages indus aux parents irresponsables ou une application différentielle en fonction exclusive de leur âge. On en est loin.
            Article premier de la D.D.H.C. de 1789, ici allègrement bafoué par les corrompus idéologiques majoritairement de gauche déclarée comme par les natalistes de tout poil. Toute loi contraire et à visée de ségrégation sociale et dès lors inconstitutionnelle. Voilà ce que c’est que d’avoir soutenu de dangereux extrémistes marxisants ou internationalistes – fussent-ils majoritaires -.
            Ils imposent donc leurs projets idéologiquement dévastateurs de force et avec l’appui du Conseil constitutionnel aux ordres. Parler d’indépendance des structures étatiques dans ce carcan serait ballot. Mais certains sont fiers de leur médiocrité. Il vous faut encore un dessin ou bien êtes-vous prêt à persister dans vos erreurs ?

            1. BDC

              Bien dit Gossein. Le principe des assurances sociales de 1945 c’est l’égalité des droits, et les cotisations selon ses revenus. Demander aux gens de financer sans en bénéficier, ça s’appelle du racket. Quant à la politique nataliste, le gros souci c’est le coût de la garde d’enfants, les soixantuitardes devenues mamies n’en ont rien à faire de garder les mômes à leur tour et ça nous coûte une fortune. Actuellement la politique nataliste favorise les pauvres (alloc+pas de frais de garde) et fiscalement les hauts revenus, entre les deux c’est une galère, c’est même une trappe à chômage pour les petits salaires. Je ne sais pas si FF a prévu autre chose car ce n’est pas le relèvement du QF qui va résoudre tout seul le problème.

                1. BDC

                  Albundy, j’ai choisi la décroissance en devenant assistante comptable, je gagne moins, mais intellectuellement c’est stimulant d’avoir un chef génial 😉 , et surtout je paye beaucoup, mais alors beaucoup moins d’impôts et arrêter de financer cette gabegie me procure un bienfait immense. Mais avec ce maigre salaire j’ai plutôt intérêt à passer au chômage et sous les minima sociaux pour toucher toutes les aides. (Bon OK, dans la vraie vie, on peut se permettre d’avoir des enfants sans changer notre train de vie, ce qui est un luxe pour ma génération.)
                  Si tu veux revenir sur mon égoïsme, imagine que tu n’as pas un rond (j’ai bien dit : imagine), si tu avais le choix de laisser tes gamins à une famille qui a les moyens intellectuels et financiers de les élever selon tes valeurs, de leur offrir de bonnes études avec de bons profs, dans un milieu privilégié qui leur ouvrira toutes les portes plus tard, les abandonnerais-tu ?

                  1. albundy17

                    Si les tuteurs ont le pognon pour payer tout ce que tu dis, les enfants n’auront forcément pas mes valeurs. Ton piège grossier est donc caduque. 😛

                    1. BDC

                      Al, ☺️ tu bottes en touche, c’est possible d’ailleurs ça me rappelle la série le prince de Bel air, que tu as peut-être connue.

                    2. albundy17

                      Je bottes en touche car l’exemple que tu veux me faire avouer pourrait rentrer dans le dico pour définir un dilemme cornélien.

                      Si on suit ta logique, le fait d’interdire à ma fille de fréquenter une crevure de dealer multirécidiviste dont elle se serait entiché ferait de moi un horrible égoïste…

                    3. BDC

                      Bah oui Albundy c’est cornélien car le mieux pour tes gamins objectivement c’est qu’ils aillent vivre chez les Banks, mais tu n’as pas envie de t’en séparer, CQFD !
                      Par contre, ton histoire de dealer je ne vois pas le rapport avec mon dilemme…

                    4. albundy17

                      C’est parce que tu enlèves l’amour de ton équation.

                      Renseigne toi sur les conséquences actuelles du Children Act, GB

                    5. BDC

                      Albundy tu triches ! Je ne te parle pas des services sociaux qui te retirent abusivement tes gamins, je te parle de ta propre initiative. Tout ça pour te dire que la nature te commande de faire des mômes et de les aimer, oui, et rien de plus efficace pour arriver à ses fins que de jouer sur le caractère égoïste des êtres humains, comme quoi, l’individualisme vient de très loin !

              1. jeans82

                Vous avez raison, les aides devraient être indépendantes du revenu.
                Donc on peut élargir votre raisonnement sur les alloc
                Je vais de suite demander le RSA qui est attribuer pour assurer les besoins élémentaires de tout individu. Je cotise et je ne touche rien, c’est immoral !

                1. bibi

                  Bravo jeans82.
                  Vous commencez à comprendre ce qui ne va pas dans le socialisme.
                  Bientôt vous arriverez au point ou au lieu de demander une allocation vous réclamerez sa suppression ainsi que le prélèvement qui y est associé.

                  1. Jeans82

                    c’est ca !
                    Je suis contre l’assistanat, et encore plus lorsqu’il est inutile comme donner des alloc à des foyers a 200 000 €/an.
                    Je suis contre la suppression de la 1ere tranche de l’impots sur le revenus qui déresponsabilise les contribuables, mais aussi contre la tranche a 45% qui est spoliative.

                    1. BDC

                      Évidemment que je me fiche des 30€/mois des allocs, le souci c’est que le socialisme ne s’occupe justement que des plus pauvres, laissant pour compte les classes moyennes, lesquelles nourrissent un sentiment de déclassement vu qu’elles arrivent au même niveau de vie que les pauvres, ça ouvre ensuite la voie du « populisme ». Et bien entendu les soces vont encore se plaindre de la montée de l’extrême droite, alors que ce sont eux qui répètent inlassablement les mêmes erreurs.

                    2. bibi

                      Combien un couple qui gagne 200k€ par an verse-t’il à la CAF?
                      Quand elles étaient « universelles » combien recevaient-ils?
                      Si le solde entre ce qu’ils ont versés et ce qu’ils ont reçu est négatifs peut-on les qualifier d’assistés?

                    3. Gossein

                      jean82, les foyers à 200 000 euros et les avis sur les tranches d’impôts son des considérations politiques personnelles, Elles sont rarement en phase avec les valeurs constitutionnelles et humaines universelles ayant cours.

                2. Gossein

                  jean82, vous êtes lourd ou vous le faites exprès. L’allocation familiale est destinée aux enfants, qui par définition n’ont pas de ressources ! Leurs parents en sont gestionnaires, point.
                  Relisez, merci. Pour l’exemple : vous seriez le premier à hurler su vous ne receviez pas une aide pour cause de parents  »trop riches ». Comprendo ou nouvelle esquive ?
                  Le R.S.A. ne se situe pas sur ce plan. C’est un impôt négatif. Ensuite, ne vous défilez pas avec la  »morale » qui est à géométrie variable, mais répondez sur l’égalité des droits, pour voir …

                  1. Stéphane

                    Allez, je vais mettre mon grain de sel. Je connais une famille avec onze enfants. Papa juge à la base mais récupéré par ministère de la Justice, près du bon Dieu, voiture avec chauffeur et tout le tralala et maman à la maison. Bien sur, vous l’aurez pigé, famille à fond dans le PS et le droitdel’hommiste, beurkkkk. Mais cette famille ne crachait pas dans la soupe pour les allocs. Maman les mettait de coté pour les études des gamins, et croyez moi, ils en ont faits des longues ou sont encore dedans sauf qui a mal tourné; il est devenu cuistot.
                    Croyez moi quand je vous dis que pour eux, il était hors de question de baisser les allocs. A la rigueur, payer plus d’impôts, pourquoi pas mais pas d’augmentation TVA car les pôvres seraient touchés.

                    Bon maintenant, ils n’en ont plus que 5 et maman trouve que ça fait mal d’avoir si peu d’allocs. LOL

                    1. Gossein

                      Stéphane, il y a toujours des familles un peu particulières. Dans ce que je soutiens, il y a bien sur les valeurs constitutionnelles et apparentées. Pourquoi, parce que souvent les lois s’en écartent. La France n’est donc pas ou plus un État de droit, puisqu’elle a cédé aux intérêts particuliers et aux lobbys en tout genre.
                      J’en reviens aux droits des enfants. Si l’égalité des allocations qui sont versées pour eux est requise, la responsabilité des parents est engagée en toutes choses. Par conséquent, ils doivent participer à due proportion sous ce cadre aux efforts que la société consent pour eux et donc reverser une participation égale ou supérieure à l’allocation équitable reçue dès le troisième enfant. Cette version vous paraît-elle juste et équitable ? Pourquoi ne pas l’avoir instauré dès 1946 ?
                      Pour ce magistrat, eh bien je ne vous dis pas ce que ses homologues peuvent couvrir comme scandales et injustices diverse une fois logés à la Chancellerie et ses annexes !

                    2. Stéphane B

                      @ Gossein 23 novembre 2016 à 16h11
                      je suis parfaitement en phase avec vous. J’ai juste cité un exemple pour jean81

                    3. Flaghenheimer

                      @Gossein

                      Pour l’article 13, naturellement, les expressions  » l’entretien de la force publique, et « les dépenses d’administration » sont à comprendre au sens, très, large. En effet, à l’époque, les rédacteurs de la DDHC visent à englober l’ensemble des dépense pouvant être engagées par la puissance publique. Ce n’est pas la lettre du texte mais c’est son esprit. La date de la rédaction fait qu’il ne pouvait envisager les allocations familiales. A ma connaissance, seul le droit pénal est d’interprétation stricte.

                      Pour l’article 14, un fin juriste tel que vous ne peut ignorer que la DDHC est intégrée au bloc de constitutionnalité.

                      Je reste à votre disposition.

                  2. Flaghenheimer

                    Gossein, une relecture de la DDHC vous serait profitable.
                    @Jeans : Laissez tomber, pour certains commentateurs de ce blog les allocations c’est nul. Sauf pour eux et les plus aisés. En fait, c’est nul pour les pauvres. Salauds de pauvres!

                    1. Gossein

                      Flaghenheimer, assumez vos allégations et fournissez vos précisions sur la D.D.H.C., au regard des écrits qui vous insupportent. Ah, c’est d’une autre nature que baver, je vous l’accorde !

                    2. Flaghenheimer

                      @Gossein
                      A votre service.

                      « Art. 13. Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés.
                      Art. 14. Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi, et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée. »

                    3. Gossein

                      Non mais, vous plaisantez !
                      Article 13, quel rapport entre les dépenses d’Administration et pour la force publique avec l’attribution d’une allocation familiale respectueuse de l’égalité des droits ! ?
                      Article 14 : tout ceci doit se faire dans le respect de la constitutionnalité des lois. Même question : quel rapport ?
                      Quoi d’autre ?

                  3. jeans82

                    L’état na pas la charge de vos enfants !
                    Les allocations familiales ne sont la que pour assurer une politique natalistes envers les classes moyennes et défavorises pour lesquelles les aides permette de franchir le cap d’avoir un enfant ou pas.
                    Donc que les allocations familiales soient fonctions des revenus du foyers n’est pas une choses totalement incohérente.
                    Le problèmes est que vous mélangez une idée avec une allégeance aux sose !

                    1. theo31

                      C’est curieux, je n’ai pas d’enfant et je n’ai jamais voulu en avoir (beurk, beurk, beurk), mais je paie la CAF pour les autres. il y a quelques années, un fonctionnaire a décidé qu’étais trop riche avec 1200 euros de salaire mensuel pour palper l’allocation logement. Au nom de quoi devrais-être contributeur net ?

                    2. bibi

                      Les cotisations aussi sont fonctions des revenus du foyer, et vous cotiser bien plus longtemps que vous n’avez d’enfant à charge.
                      Si vous voulez que les allocations familiales soit fonction du revenu ne faut-il pas alors que la cotisation ne soit pas fonction du revenu?

                    3. BDC

                      « Les allocations familiales ne sont la que pour assurer une politique natalistes envers les classes moyennes et défavorises pour lesquelles les aides permette de franchir le cap d’avoir un enfant ou pas. » Ça c’est le but, le résultat c’est qu’il n’y a que la natalité des pauvres et des riches qui est financée. Les classes moyennes, elles diffèrent ou annulent leurs projets de naissance, ou basculent dans le chômage. Le socialisme ne fonctionne pas. Explications déjà données plus haut.

    3. albundy17

      Je l’ai écouté pour la première fois, c’est beau comme un poème.

      J’ai bien aimé: « Daesh, ce n’est pas une marque (bing ds tes dents gros H), c’est l’état islamique »

  5. Sarcastik

    Si je suis bien les médias, depuis l’aube des temps, la France porte sur elle la honte de posséder à la droite de son échiquier politique à la fois le parti le plus turbo-libéral (LR) du monde, le groupuscule des pires catholiques intégristes (PCD) et l’ultra-fascisme au menton sec et relevé (FN), le tout mâtiné de quelques miettes à faire passer le référent Godwin pour un humaniste transi (SIEL, DLF…).

    Face à cette menace, si terrible que même l’apôtre Jean n’aurait pu la décrire sans en tomber raide d’effroi, magma luciférien prêt à engloutir le monde des Bisous (pourtant pas toujours facile ni gentil), la France peut heureusement compter sur le pachydermique camp du Bien pour défendre la cause ontologiquement cosmogonique du service public sans lequel il n’est de bonheur pour qui ne connaît du travail sa véritable valeur.

    Des esprits taquins dont nous avons sur ce blog l’une des métastases les plus virulentes feront remarquer que l’absence de réels libéraux, de souverainistes bien introduits et de croyants droits dans leurs bottes serait au contraire une bien meilleure explication de l’état post-soviétique dans lequel se trouve le pays.

    De tels ennemis du peuple devraient pourtant admettre leur incapacité à saisir l’essence de l’intérêt général. A danger exceptionnel, mesures exceptionnelles : face aux assauts continus et insidieux des forces du Mal, chaque citoyen se doit de reconnaître le devoir républicain de faire corps avec l’Etat, cette grande arche dans laquelle vous avez tous été embarqués à grands coups de pieds au cul.

    Les réseaux sociaux ? Un serpent dans le jardin d’Eden, Lucifer tentant une nouvelle fois le Christ, 30 deniers de la plus basse flatterie pour les Judas qui croient se libérer en livrant en pâture la Sainte République aux âmes faibles et indignes de son infinie générosité.

  6. jeans82

    C’est vrai que par certains coté ce blog peu être étiqueté de la fachosphère,
    On ne doit pas sortir du rang sans quoi on passe vite pour un soce.

    1. Quand on dit des conneries socialistes, on a effectivement tendance à passer pour un socialiste. Ceci étant, vous semblez ne pas trop comprendre ce que recouvre le concept de fachosphère.

    2. theo31

      « Tout dans l’Etat, rien contre l’Etat, rien en dehors de l’Etat. »

      Benito Mussolini.

      Qu’est-ce qui ressemble de près ou de loin sur ce blog à la devise du fascisme ?

  7. sam00

    Pour ceux que ça intéresse, une vidéo de Charles Gave où il évoque la possibilité d’un second tour Mélenchon / Le Pen (la vidéo date d’avant le résultat du premier tour de la primaire). A partir de 25’58 »:

Laisser un commentaire