[Redite] Toi aussi, pète un réseau électrique…

Billet initialement paru le 27.03.2010

Et voilà, pour ceux qui ne le sauraient pas et qui n’ont rien remarqué, ce week-end fut encore une fois l’occasion pour nos amis bobos et autres écolos de pacotille de mettre en place la maintenant célèbre Earth Hour, exercice aussi inutile sur le plan énergétique que dangereux sur le plan électrique. L’impact sera, comme les années précédentes, absolument nul tant sur les consciences que sur les factures ou les pollutions, et toujours aussi médiatiquement fort.

Il y a 8 ans, j’écrivais quelques lignes à ce sujet qui peuvent être replacées exactement de la même façon, sans changer une ligne. Ce que je ne me prive pas de faire ci-dessous.

Tu es jeune, tu es écolo, tu es un frétillant militant de l’action boboïde ? Alors ce samedi, toi aussi, tu vas pouvoir participer à l’opération géante mondiale « Pète Un Réseau Électrique » !

En 2009, seulement quelques millions de personnes avaient trouvé le courage de se rassembler pour tenter de faire tomber le réseau électrique en rallumant leurs appareils tous en même temps, sans y parvenir.

Cette année,
tous ensemble,
On Peut Y Arriver !

Pour cela, rien de plus simple : il vous suffit d’éteindre tous vos appareils électriques avant 21H30.

Pour ceux qui auront survécu dans le noir, sans se cogner, sans se brûler avec des bougies et sans se prendre des vitres, rallumez tous ces appareils tous ensemble à 21H30 précise !

Et cette année 2010 sera la bonne.

PAF Le Réseau Électrique !

Earth Hour 2010

Rappelons que cette action mémorable n’aura strictement aucun impact écologique sur la production d’électricité, qu’elle provoquera un surcroît de dépenses pour les producteurs d’électricité afin de planifier le retour à la normale (et, si le but est atteint, pas mal de frais supplémentaires pour réparer les nœuds du réseau qui auront claqué).

Pas un animal ne sera sauvé.

Pas un gramme de CO2 ne sera épargné.

Il faut aussi ajouter que l’idée générale est de contrer un réchauffement planétaire dont l’origine humaine est toujours non prouvée à ce jour.

Le Mouvement « Toi Aussi, Pète Un Réseau Électrique » serait heureux de compter, cette année et pour une fois, le prix Nobel de la paix Al Gore qui n’avait pas suivi les précédentes tentatives depuis 2009. On demandera aussi à M. Pachauri, entre l’écriture de nouvelles érotiques financées par des groupes pétroliers, de se joindre aussi à la tentative. Plus on est de fous nobélisés, plus on rit !

Et rappelez-vous : vous seul pouvez faire une vrai différence et péter des plombs !

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires154

  1. Le Gnôme

    Je ne vfois pas l’intérêt de faire tomber le réseau électrique, à part pour nous rappeler la façon dont vivaient nos ancêtres. Pas de pot, il n’y aura pas assez de peaux d’ours pour tous nous vêtir.

    1. albundy17

      leparisien.fr/societe/earth-hour-partout-dans-le-monde-les-lumieres-eteintes-pour-preserver-la-planete-24-03-2018-7627137.php

      t’es pas drôle Calvin, faut tous s’y mettre pour provoquer l’arrêt en catastrophe de toutes nos centrales

  2. Pythagore

    Une bobo qui m’expliquait hier qu’on pourrait pendant cette heure s’éclairer à la bougie, car la paraffine ne dégage ni gaz à effet supposé de serre ni autre gaz toxique, c’est bien connu.
    « Pète Un Réseau Électrique ». Oh! PURÉ comme dirait Bibi.

      1. Stéphane B

        C’est sûr que le terrorisme des grandes et vilaines multinationales dézinguant le climat est bien plus dangereux que nos bisounours du kampdubien et autres adeptes extrémistes de la religion de paix et d’amour

  3. Stéphane B

    Les écolos, les premiers à gueuler contre le progrès mais les premiers à chialer quand ils n’ont ni smartphone, ni ordi. Des branleurs pollueurs HORS catégorie !

    Allez, comme vendredi nous n’avons pas eu notre morue, un petit article rafraîchissant pour la morue (quoique je trouve cette façon de parler de cette personne insultante pour le poisson)
    lefigaro.fr/flash-actu/2018/03/25/97001-20180325FILWWW00007-les-parisiens-mecontents-d-anne-hidalgo.php

    PS: avez vous sa tronche dans canteloup de vendredi dernier ? Elle était son invité

        1. MCA

          @RPS

          Bravo! Je vois que tu n’es pas resté inactif pendant ton absence…

          Sincèrement, je ne sais pas si le podium du prix Goncourt te mérite!

          1. René-Pierre Samary

            Je me pose la même question. Quel plaisir de refuser ce qu’on ne vous propose pas, ce serait comme une invitation à dîner chez Brigitte…
            Un peu d’auto-satisfaction ne fait pas de mal, et ça ne rend pas aveugle comme le pensait Nietzsche. Mon « Bye bye Blackbird » proposé à la découpe m’oblige à le relire, et j’en perçois toute la profondeur, la subtitlité, la signifiance…
            Mode Pheldge « off »…

            1. MCA

              MDR,

              Et bien moi vois tu, contrairement à toi, j’irais bien volontiers au dîner de Brigitte mais à une condition :

              Qu’ Emmanuel soit invité également…

              Courageux le MCA, mais pas au point d’être téméraire…. :o)))

            2. MCA

              « Un peu d’auto-satisfaction…ça ne rend pas aveugle  »

              Mode Phelde « ON »

              Effectivement, aux dernières nouvelles ça rendrait sourd!

              Mode Pheldge « OFF »

            3. Pheldge

              allez-y lâchez-vous, bande de gros jalminces que vous êtes ! je ne donne pas dans l’auto-complimentation, moi, je suis simplement lucide et honnête ! 😉

                1. Pheldge

                  ta sollicitude me touche*, c’est gentil, mais comment pourrais-tu alors trouver mon style « ampoulé » ? 😉

                  * c’est une métaphore …

                  1. MCA

                    @Pheldge 25 mars 2018, 17 h 21 min

                    MDR,

                    17h21 et tu viens tout juste de sortir de la case en bâillant?

                    Serait-ce l’effet passage à l’heure d’été qui contrarie ta sieste?

                    1. Pheldge

                      non, j’ai passé l’aprèm avec la Chorale paroissiale, pour répéter les chants des messes de Pâques et du Jeudi Saint ! comme nous fîmes également une pause collation, pendant laquelle nous bûmes force café et jus de fruits, je reviens en pleine forme !
                      Je ne me doutais pas, de te manquer à ce point 😉

                    2. MCA

                      @Pheldge 26 mars 2018, 2 h 22 min

                      « Je ne me doutais pas, de te manquer à ce point »

                      Comment dire….

                      Manifestement avec tout ce que tu nous racontes, tu dois bien posséder sur la table du salon un téléphone rouge avec NôtrePèreQuiZêtesZosCieux.

                      Alors, je me suis dit que si ça pouvais m’éviter d’avoir à acheter des indulgences….

                  1. Pheldge

                    heureusement que nous-z-autres, les Catholiques, nous ne décapitons pas les MéCréAnts, mais prions pour le salut de leurs âmes noires de péchés tous plus z-horribles les -uns que les z-autres ! 😉

                    Tiens, faudra que je fasse breveter cette écriture inclusive liaisonale !

      1. Hussard Bleu

        Je commence à être excédé de cette animadversion permanente envers les « retraités » censés être « les pelés, les galeux » d’où vient tout le mal, responsables de tout et n’importkwak, et de préférence du pet peeve de celui qui passe condamnation dans le moment.

        Qu’il y ait parmi eux des soixante-huitards imbéciles, des pervers, des vicelards, des paresseux, des pédophiles, des électeurs de Macron, de Melanchon, de Juppé, de Sarkozy, voire – horresco referens – d’Hidalgo, je n’en doute pas un instant. Mais pas que…

        Outre le fait que, pour ma part, je n’ai jamais voté pour l’un des susnommés, et que ma vie personnelle supporterait sans faillir une analyse au microscope, en 1968, j’étais côté Occident, et sans avoir jamais, à la suite, cédé à l’appel de la soupe, comme un vulgaire Longuet, un misérable Devedjian, ou un pauvre Madelin, et quelques autres.

        En revanche, sans avoir été fonctionnaire, et avant que de faire valoir mes droits à pension, j’ai « cotisé » pendant 45 ans, et j’ai quitté la vie « active » à 65 ans passés.

        Alors, n’est-ce pas, la généralisation de ce mépris affiché envers toute une catégorie de contemporains, ça commence à les briser menu, menu !

        Me suis-je bien fait comprendre ?

        1. René-Pierre Samary

          Fait comprendre ? En tous cas, par moi, anarchiste de droite, sans m’être engagé chez qui que ce soit, n’ait jamais voté, en plus d’un demi-siècle, pour les « susnommés », et bien à l’inverse. Je comprends la colère de Théo, encore faut-il qu’il sache vers qui la tourner…

        2. MCA

          HB,

          Je pense qu’il convient de laisser parler les détracteurs car essayer de les convaincre ne sert pas à grand chose.

          La jeunesse n’étant pas un état stable, viendra un jour ou ce sera à leur tour de se voir appliquer les qualificatifs qu’eux-mêmes appliquaient aux retraités de l’époque.

          Je leur souhaite d’ici là de ne pas avoir perdu la mémoire; ils pourront ainsi mieux savourer leurs paroles passées, cette fois prononcées par d’autres à leur encontre.

          1. Hussard Bleu

            La fin était une citation, bien sûr ! mais bon, j’ai aussi la carrure de Lino, et je m’amuse à détordre à deux mains les vieux fers de mes défunts chevaux quand je m’ennuie…

          2. BDC

            MCA, la différence c’est que les actifs actuels ont compris la différence entre retraite par répartition vs capitalisation. La dissonance cognitive de certains retraités est assez éloquente. Sont pas responsables mais quand il s’agit de corriger le tir d’un quart de degré 50 ans plus tard, sont-ils d’accord 😀 ?

            1. Hussard Bleu

              « un quart de degré » ? pour mon cas personnel, je calcule en MOA… bien suffisant… surtout avec une DRO à 200….

              Nan, je rigole…

            2. Pheldge

              Comme tout ce qui est payé avec « l’argent des autres », la retraite à 60 ans a été accueillie par des vivats … de même pour les 35 h payées 39 avec leur cortège de RTT et tous ces brillants spécialistes qui nous expliquaient comme nt ces mesures allaient réduire le chômage …

        3. albundy17

          « En revanche, sans avoir été fonctionnaire, et avant que de faire valoir mes droits à pension, j’ai « cotisé » pendant 45 ans, et j’ai quitté la vie « active » à 65 ans passés.

          Alors, n’est-ce pas, la généralisation de ce mépris affiché envers toute une catégorie de contemporains, ça commence à les briser menu, menu ! »

          Oui, bon boarf, un jeune de 1973 va cotiser 43 ans (pour l’instant), avec des taux de cotise au moins triple, pour une retraite qui n’a rien à voir avec de la pleine, pour ses 43 ans de cotisations, s’il a fait un bac +2, on peut raisonnablement penser que quelques trous apparaîtront ds son parcours et les 65 ans risquent fort de se transformer en 70 ans, avec le bonus de ne pas se faire un patrimoine immobilier remboursé en monnaie de singe comme vous en avez joui. Pour un bac tout court, le 80 est envisageable, en dessous…

          Donc, les « droits » à pensions, je peux comprendre que l’argument reste en travers de la gorge à ceux à qui vous les assénez,et dont les 2 salaires parviennent misérablement à les loger et à bouffer.

          Sans (l)acrimonie, je vous invite à vous placer de l’autre coté de la barrière, et surtout à reconsidérer ce que vous appelez des droits pour lesquels vous n’avez aucun contrat.

          1. Hussard Bleu

            1/ les « droits » à pension découlent de ce que l’on appelle en droit civil un contrat d’adhésion. C’est à dire que, sans que mon avis m’ait été demandé, on m’a prélevé, puis, plus tard, obligé à payer annuellement une certaine somme destinée à la retraite de mes prédécesseurs, dont mes parents, entre autres…
            Je ne vois donc pas quelle honte je devrais éprouver à percevoir la contrepartie actuelle de mes « cotisations ». Etant précisé que je suis bien conscient, hélas, de ce que le système par répartition est une aberration…

            2/ les récriminations sottement vindicatives, visant « les retraités » pris en tant que « classe parasite », telles celles que j’entends trop souvent, sont donc dénuées de fondement sur le principe même de la répartition telle qu’elle existe.
            Je relève, au demeurant, d’une caisse indépendante, qui dispose de réserves encore fort confortables, et qui m’assurent non pas un pactole, mais de quoi vivre de façon raisonnable, sans excès.
            Pendant combien d’années encore? je ne sais trop…
            C’est pourquoi je me conduis en survivaliste, avec grand potager, puits, chauffage bois… et calibre 12, celui des gens sérieux…

            3/ ayant travaillé comme salarié pendant 10 ans, je perçois de la CAV chaque mois la somme de 185 euros… superbe, hein ?

            4/ comme mes propres parents, j’ai eu quatre enfants, qui tous travaillent et cotisent. Si chacun en avait fait autant – ou le faisait encore actuellement – la situation des caisses ne serait sans doute pas aussi tendue.

            5/ j’ai acheté ma maison en 1983 – bâtiment ancien, sans gros travaux à y effectuer, et donc sans aide aucune ni taux préférentiel – grâce à un emprunt sur 15 ans, au taux de 17%…
            J’ai remboursé largement plus de 3 fois le capital emprunté, et comme j’habite la campagne, la valeur actuelle d’une telle maison est sans commune mesure avec ce que je l’avais payée à l’époque, sans même parler des améliorations que j’y ai apportées : tout le monde n’a pas profité de la folie immobilière parisienne… au contraire…

            Tout ceci dit, je ne me plains pas, sinon de la sottise de certains, qui reprennent des lourdises entendues ci et là, sans analyser les réalités sous-jacentes.

        4. Pheldge

          HB, il me semble que Theo fustigeait les retraités électeurs de Macron, voire de ses prédécesseurs, qui attendaient de leurs poulains qu’il fassent durer un système dont on sait qu’il est quasiment en faillite, avec pour certains l’arrière pensée « qu’il prolongent le moribond système, encore un peu, et après moi, le déluge » …
          Cela fait quand même plus de trente ans qu’on sait que le système va dans le mur …

          1. MCA

            Oui, mais il faut aussi poser ses valises :

            Les soixante huitards n’ont pas choisi leur époque que je sache, le contrat de retraite de l’époque leur a été imposé sans leur avis et ils l’ont respecté même si ce marché était un marché de dupes.

            Comme disait AL’, l’immobilier c’est l’inflation qui l’a payé ce qui est tout à fait exact et ils sont propriétaires, du moins pour ceux qui ont fait l’effort mais ça n’a pas été sans sacrifices contrairement à ce qui se dit (des emprunts à 14% l’an alors qu’on en trouve à 1.5% actuellement, hein, on en fait quoi?)

            Les études de ceux qui leur crachent dessus ce sont bien eux qui les ont payées

            Les très vieux qu’ils ont à charge ce ne sont pas les jeunes générations qui règlent l’addition que je sache également,

            Les jeunes qui sont dans la dèche, et qu’il faut secourir et établir dans la vie ce sont eux qui mettent la mains au portefeuille et j’en connais qui sont bien contents de les trouver,

            Leurs enfants qu’il faut garder parfois car les frais de crèche sont exorbitants et je connais pas mal d’exemples, devine qui se dévoue une fois de plus?

            etc..etc.. etc…

            Tout ça pour dire que les dirigeants de ce pays désignent à la vindicte populaire des retraités qui par le hasard de la vie se sont trouvés au bon endroit au bon moment sans y pouvoir quoi que ce soit.

            Maintenant, si cette situation ne leur plaît pas (et je les comprends), que font’ils pour réagir à part râler sur les réseaux sociaux?

            On parle souvent des jeunes qui vont tenter leur chance ailleurs, on parle moins des retraités qui en font autant et le flot pourrait bien grandir si ça continue.

            On verra à ce moment là les donneurs de leçons s’indigner que par manque de civisme ils ne restent pas à dépenser leurs pensions dans le pays qui les méprise… cherchez l’erreur…

            Et pour terminer, je voudrais dire aussi qu’il y a de plus en plus de pensionnés qui n’arrivent plus à vivre avec ce qu’on leur verse.

            Le pire spectacle que je puisse voir dans Paris quand je m’y promène c’est de voir des grand mères bien de chez nous assises sur le sol avec un gobelet devant elles et qui par honte n’osent même plus lever le regard.

            Mais ça, assez curieusement ça ne semble déranger personne.

            1. Pheldge

              MCA, il faut être honnête, la répartition nous est imposée, mais il a fallu vraiment fermer les yeux, pour ne pas avoir voulu comprendre qu’on en atteignait les limites …

              1. MCA

                Bien sûr, ce système ne tenait pas debout depuis le début et ne pouvait marcher que sur la base d’une croissance perpétuelle et d’une population qui augmente.

                Il est évident que ça ne pouvait durer indéfiniment.

                Mais culpabiliser les retraités ne résoudra rien si ce n’est dresser les générations les unes contre les autres dans le but de les manipuler et que tout le monde y perde.

                Réduire leur pension (ce qui a commencé depuis quelques années par blocage des revalorisations, puis dernièrement augmentation de la CSG et… autres ponctions à venir, pour une fois je leur fait confiance..) ne donnera pas plus de travail aux jeunes et certainement moins car les moyens manquant, les dépenses s’ajusteront à la baisse, et beaucoup d’emplois liés aux services seront à la baisse également.

                Si c’est le chacun pour soi, je ne suis pas contre et dirais même: chiche!
                mais alors il faut le dire clairement et en assumer les conséquences.

                Même si la tentation est grande, je ne suis pas sûr que les jeunes générations y soient gagnantes et suis même persuadé du contraire.

                Ce problème est un vrai problème, douloureux et très difficile à résoudre et quand j’ai entendu un Fillon dire à l’époque que grâce à sa réforme l’avenir des retraites était assuré, ça en a dit long sur l’hypocrisie des politiques et les coups de pieds au C qui se perdent.

                Pourtant il faudra bien le résoudre car comme disait Barre « les faits sont têtus » et la falaise approche, je dirais même que nous sommes au bord.

                Pas de panique, pour le moment on traite les urgences : les JO par exemple…

                1. BDC

                  Mamie Paulette qui n’arrive pas à vivre avec sa pension, c’est vraiment l’alibi des retraités à grosse pension. Les 68tards ont tout intérêt à la garder la pauvre. MCA, le niveau de vie des retraités a dépassé celui des actifs (en MOYENNE), c’est donc qu’il faut penser à la solidarité INTRA générationnelle, plutôt que de nous alourdir encore le coût du travail. Tout le monde ici s’accorde à dire que le travail est trop taxé, que ça freine l’emploi, mais alors pour payer les retraites alors là c’est pas grave ? Le coup/coût du prêt immo, c’est pas uniquement en taux d’intérêt qu’il faut raisonner : on paye pendant 25 ans et vous 15 ans, ça nous immobilise plus de ressources que vous.

                  1. Hussard Bleu

                    Grosses pensions ? ma femme et moi atteignons, cumulée, la somme absolument pharamineuse de 3200 euros/mois… soit 1600 euros chacun… bac+7 en ce qui me concerne, bac+4 pour ma femme…

                    Ma voisine touche 800 euros après 40 ans en usine… moins qu’un Africain qui débarque en Europe sans jamais avoir cotisé.

                    J’ai emprunté sur 15 ans, après avoir comparé, en fonction des durées, la charge totale : il y a là une question de choix, bien sûr, mais dans une période d’hédonisme, il est parfois difficile d’imposer à sa famille des restrictions accentuées par le peer-pressure… jamais de ski, jamais de plage, mais une vie heureuse et saine à la campagne…

                    J’ai l’impression que nous évoluons sur des plans conceptuels différents, chère BDC….

                    1. albundy17

                      HB, tu donnes l’impression de te sentir agressé, il n’en est rien de notre part (enfin de ma part c’est sûr).

                      C’est juste que le système ponzi des retraites arrive à la fin et que tu es passé par une belle porte grâce à ta date de naissance, et j’en suis heureux pour toi.

                      Ceux qui cotisent pour te payer ta retraite, bien qu’ils se trompe de cible en vous accusant de tout leurs maux, au bout de leur mois de taff et les coûts associés (transport, bouffe en extérieur, faire garder les mioches (ça coute un bras), touchent un salaire médian équivalent à ta retraite. Et eux n’en toucheront pas.

                      Par contre, ces cons là continuent de voter pour les connards qui vont encore plus enfoncer leur propres enfants, achetés par le pognon gratuit que les politocards empruntent sur le marché, comme ils le font depuis 50 ans, du rase gratis dont tu as également bien croqué.

                      Ce n’est pas un reproche, j’aurais fait pareil vu que nous ne sommes que des humains

                    2. Hussard Bleu

                      Al, j’accepte ta réponse conciliatrice, d’autant que c’était Théo31 qui avait voué aux Gémonies ma classe d’âge « in toto »…

                      Ce qui m’horripile, c’est qu’en effet on fasse un package des baby-boomers, indépendamment de leurs parcours particuliers . Qu’ai-je de commun avec les Haufonx de Bercy et ailleurs, qui se goinfrent sur les fonds publics, non plus avec les dirigeants des grandes entreprises publiques ou semi-publiques et autres chapeliers de retraite …

                      Et je suis fort loin d’être le seul dans mon cas…

                      Inversement, qui se pose la question de savoir à quel titre ces gens, qui font de longues études, se les font offrir avec de l’argent gratuit, c’est-à-dire avec les impôts de ceux qui en paient : si je fais le total de ce que j’ai payé, au titre seulement de l’IRPP, il y a de quoi pleurer…

                      Je ne suis pas Job (et moins encore « jobs for the boys ») mais à tout le moins, ici même, que l’on arrête de me (nous) considérer comme jouissant cyniquement de privilèges honteux !

            2. albundy17

              « (des emprunts à 14% l’an alors qu’on en trouve à 1.5% actuellement, hein, on en fait quoi?) »

              emprunts à 14 avec une inflation à 17…

               » le contrat de retraite de l’époque leur a été imposé sans leur avis et ils l’ont respecté même si ce marché était un marché de dupes. »

              la génération actuelle aussi, et ils payent 3 fois plus, et auront 2 fois moins, et encore ce n’est pas sûr.

              « Leurs enfants qu’il faut garder parfois car les frais de crèche sont exorbitants et je connais pas mal d’exemples, devine qui se dévoue une fois de plus? »

              avec la mobilité géographique nécessaire pour se trouver un emploi, beaucoup n’ont pas cette possibilité, les mamies de mes enfants n’ont pas une fois gardé les mioches…

              « Et pour terminer, je voudrais dire aussi qu’il y a de plus en plus de pensionnés qui n’arrivent plus à vivre avec ce qu’on leur verse. »

              tout comme deux salaires médians de maintenant, ces gens finiront ds un mouroir faute de moyens

              1. René-Pierre Samary

                Intéressant échange de vues.
                Le conflit inter-générationnel était en latence dès le départ, dès l’instauration du système par répartition – une escroquerie.
                Une pyramide de Ponzi en un peu plus compliqué, mais comme dans toute escroquerie, certains n’ont pas à s’en plaindre, même s’ils n’en sont pas les instigateurs. D’autres en prennent plein la gu…., et se trompent de cible.
                Le système (le pouvoir) a, comme toujours en démocratie clientéliste, su compter les bulletins de vote. Ceux des retraités, surtout (après les 30 glorieuses, quand on a fait « le choix du chômage » en les favorisant malgré le retournement de conjoncture). Les actifs votent aussi. Mais, trop occupés à tirer la charrette, hardi petit ! ils n’ont pour la plupart rien vu venir. D’autres étaient facilement satisfaits avec des opportunités.
                Maintenant, on voit la grande vague qui risque de tout emporter. Qui seront les premiers – et les seuls – à disposer des abris ? Devinez ?

          2. theo31

            Retraités électeurs de Macron (70-75 %, excusez du peu) et … complices parce que pour dénoncer cette escroquerie, il n’y a pas grand monde.

            Eux aussi n’ont fait qu’obéir aux ordres ? 😀

            1. René-Pierre Samary

              « Retraités électeurs de Macron 70-75 %, excusez du peu… »
              Oui… Peut-être… Et alors ?
              Cette désagréable tendance, quand on a de l’humeur, à chercher des boucs émissaires.
              Encore faut-il, pour cela, avoir les nez parfaitement propre ; ce qui devient rare, quand on avance en âge…
              Qui peut se vanter d’avoir parfaitement bien agi dans le passé, à la lumière du présent ?

              1. BDC

                On est tous d’accord pour dire que la répartition est une escroquerie, mais maintenant on fait quoi ? On continue à alourdir le coût du travail ? Ou on met en place une solidarité intra-générationnelle et on rééquilibre l’inter-générationnelle ? En Suède par exemple le montant des pensions dépend de la situation économique, et ça me paraît normal qu’en temps de crise le montant des pensions baisse aussi, plutôt qu’alourdir encore la charge sur les actifs.

                1. Aristarkke

                  Ce qui est une variante soft de ce qui se dit, savoir que les actifs arrêteront de payer davantage par incapacité que par volonté propre…

                2. MCA

                  « mais maintenant on fait quoi ?  »

                  Merci BDC de poser cette question.

                  Elle se pose à chaque sujet évoqué sur ce blog.

                  Hélas la réponse ne nous appartient pas, car elle est politique. (je n’évoque même plus le bulletin de vote, hein?).

                  Comme je le disais plus haut, la solution est politique et très douloureuse pour tout le monde.

                  Pour moi il est évident que les retraités ont respecté un contrat de dupes qui leur était imposé (comme les actifs actuels au passage).

                  Ce n’est même pas comme le disait HB un contrat d’adhésion mais je dirais une simple obligation légale, et ils s’attendent à ce que la contrepartie de cette obligation soit respectée, car ils n’ont plus aucune ressource à part ce revenu.

                  Mais le hic c’est qu’il ne peut être respecté car les bases de financement ne sont pas suffisantes, que ça leur plaise ou non.

                  Ce que font les politiques depuis des décennies c’est de laisser pourrir la situation et refiler la patate chaude au suivant, prenant des mesurettes certainement pas au niveau du problème qui se pose, leur seul souci étant de s’accrocher au pouvoir et de continuer à en retirer les bénéfices.

                  A mon avis, encore une fois, la solution sera individuelle :

                  Ou les retraités actuels , se sont constitué un patrimoine (immobilier, financier etc…) qui leur servira de parachute en cas de baisse brutale de leurs revenus, ou ils ne l’ont pas fait (par manque de moyens, insouciance du lendemain etc…).

                  Et encore une fois au nom de la solidarité les prévoyants paieront pour ceux qui n’ont pas pu on voulu l’être.

                  Pour moi il est certain qu’il ne revient pas aux jeunes minoritaires en nombre de payer pour entretenir une majorité d’inactifs, ce n’est tout simplement pas possible et comme dit le proverbe : « à l’impossible nul n’est tenu ».

                  Mais cette obligation de solidarité inter-retraités risque de ne pas suffire.

                  Alors il faudra compter sur la solidarité familiale en complément, ce qui n’est pas joué d’avance car cette solidarité s’exerce actuellement plutôt dans le sens plus vieux vers plus jeunes et non pas l’inverse.

                  Autant dire, une sacrée partie de plaisir en perspective….

                  Mais ce n’est pas pratique de faire (un modeste) tour de la question par écrit sur un blog… :o)))

                  1. René-Pierre Samary

                    « les retraités ont respecté un contrat de dupes qui leur était imposé »
                    Pour les premiers entrants, le système par répartition était très avantageux. Ils bénéficiaient sans avoir cotisé. Ou avec un minime « rachat de points », comme l’a fait mon père.
                    Bien joué les cocos !
                    Qui ira leur reprocher aujourd’hui d’avoir foutu notre pays dans la m… ?
                    Le temps efface vite, de plus en plus vite.
                    Qui ira chercher des poux dans la tête de nos immigrationnistes, un siècle plus tard ?

                  2. albundy17

                    « Mais ce n’est pas pratique de faire (un modeste) tour de la question par écrit sur un blog… :o))) »

                    Quelle évolution intellectuelle et empathique en si peu de temps :mrgreen:

                    faudrait déjà ds un premier temps supprimer tout ces régimes spécieux (sauf pour les bénéficiaires) de tout ces enc. de fonctionnaires et assimilés (gvt, edf, sncf)

                    tout le monde ds le même merdier des dettes accumulées.

                    pas des retraites à 50 ans pour cause charbon ds les loco et autre conneries de prime chaussure pour les postier, déjà ca déblaierait le terrain

                    1. MCA

                      « Quelle évolution intellectuelle et empathique en si peu de temps »

                      Tu ne peux pas comprendre, c’est une affaire d’initié(e)s.. :o))))

                  3. Aristarkke

                    « Ce que font les politiques depuis des décennies c’est de laisser pourrir la situation et refiler la patate chaude au suivant »

                    Les politiques, tout en vantant à qui veut l’entendre les délices du régime général, se sont concoctés pour eux un régime très spécial qui vaut -littéralement- son pesant de cacahuètes (à croquer)…

              2. Theo31

                Et alors ? Faut pas se plaindre d’une situation qu’on a ardemment reclamee avec des bulletins de vote.

                Certains trouvent normal de sacrifier le bien être de leurs enfants pour garantir le leur. Conception bien égoïste de la vie.

                1. BDC

                  Et quand tu vois que des jeunes actifs réclament le maintien des retraites car ils vivent sur celle de Mamie Yvette … comme d’habitude en socialie heureuse : c’est le monde à l’envers…

                  1. MCA

                    BDC 27 mars 2018, 14 h 39 min

                    On passe de mamie Paulette à mamie Yvette; et les papys ils comptent pour quoi au juste?

                    Cétropinjuste!

                    1. BDC

                      Rrhhooo… n’en profitez pas pour détourner le sujet cher MCA. Sur la solidarité inter-retraités, voici des stats très intéressantes sur les revenus, consos et épargne par tranche d’âge.
                      insee.fr/fr/statistiques/fichier/3148891/RDB_conso_age.xls
                      Où l’on voit que la théorie du cycle de vie de Modigliani est fausse en Grance : « Cette théorie n’est pas entièrement vérifiée, en tout cas en France. En dépit du vieillissement de la population, on ne constate pas une diminution du taux d’épargne. Le taux d’épargne continue à augmenter au-delà de 50 ans, pour atteindre 22.5% pour les plus de 60 ans. »
                      Même si on reconnaît tous ici qu’avoir réussi à se constituer un patrimoine en France relève d’une gageure, c’est encore pire pour les générations actuelles vu les taux confiscatoires. Et en attendant, elle a bon dos mémé Paulette. 😀

                    2. MCA

                      @BDC 27 mars 2018, 15 h 56 min

                      LOL,

                      « n’en profitez pas pour détourner le sujet cher MCA »

                      Loin de moi cette idée chère BDC!.. :o))))

                      Allez, j’ai le tempérament joueur aujourd’hui je vais donc vous en faire profiter.

                      Quand vous dites : « Tout le monde ici s’accorde à dire que le travail est trop taxé »

                      J’admets bien volontiers,

                      Mais…il y un « mais »

                      il n’y a pas si longtemps que cela, un gouvernement précédent s’était amusé rien que pour voir, à baisser les taxes sur les charges professionnelles des cafetiers qui de leur côté s’étaient engagés à embaucher massivement.

                      Résultat des courses : les nouveaux embauchés sont si nombreux qu’ils pourraient de réunir dans une cabine téléphonique.

                      Comment expliquez-vous cela? :o)))

                    3. MCA

                      @BDC again

                      Je ne peux pas résister à celle-là :

                      « Même si on reconnaît tous ici qu’avoir réussi à se constituer un patrimoine en France relève d’une gageure, c’est encore pire pour les générations actuelles vu les taux confiscatoires. »

                      Réponse de MCA :

                      C’est oublier un peu vite que les générations actuelles vont hériter des babyboomers des années 50 qui eux ont amassé de scandaleuses fortunes et risquent donc de devenir par héritage fortunés à leur tour.

                      Alooooors? on en pense quoi?….:o)))

                    4. BDC

                      MCA et la précarité énergétique des seniors MDR !  » (…) comme leur température corporelle est plus basse, ils sont plus sensibles au froid et dépensent davantage en chauffage. Sans oublier qu’ils passent généralement plus de temps à leur domicile que les actifs. «Mon mari est à la maison en permanence, il a installé des chauffages d’appoint» témoigne ainsi Aliette Wintrebert, retraitée de 66 ans. »

                    5. Aristarkke

                      « Le taux d’épargne continue à augmenter au-delà de 50 ans, pour atteindre 22.5% pour les plus de 60 ans. »

                      On compare des torchons et des serviettes :

                      épargner 10 € par rapport à un capital à dépenser de 50 € = taux d’épargne de 20%
                      épargner 10 € par rapport à un capital à dépenser de 44,44 € = taux d’épargne de 22,5%

                  2. MCA

                    @BDC 27 mars 2018, 19 h 02 min

                    Je savais que ça allait vous faire rire….

                    C’était pour faire avancer le smilblik en cette journée pluvieuse.

                    1. Aristarkke

                      Et quand les générations « privilégiées » vont commencer à bouffer leur capital pour continuer à vivre, il sera vraisemblable que le choeur des héritiers floués et grugés fera chavirer les coeurs par le lamento sur les héritages en décomposition…

                    2. BDC

                      Harry, Modigliani a eu un prix Nobel d’économie avec sa théorie du cycle de vie, dans lequel les retraités désépargnent ! Dans les 60’s il n’y avait donc rien de choquant là-dedans.
                      lafinancepourtous.com/decryptages/finance-perso/epargne-et-placement/epargne/la-theorie-du-cycle-de-vie/ Et la théorie opposée est celle de la consommation immédiate … de Keynes ! 😀

                    3. Aristarkke

                      A BDC
                      Dans les années 60, les retraités n’en menaient guère large, vu que beaucoup de carrières avaient été incomplètes (au point de vue cotisations) et qu’ils avaient été aussi floués par Pétain lors de la commutation régime à capitalisation/régime à répartition.
                      De même, beaucoup n’étaient pas propriétaires de leurs logements, l’accession étant beaucoup moins facile alors.

                    4. Aristarkke

                      A BDC
                      Accessoirement (pas sûr), ils partaient en retraite à 65 ans et vivaient aussi moins longtemps dans cet état de retraité…

                    5. Aristarkke

                      A BDC, encore,
                      Dans les années 60 et 70, l’inflation bouffait largement le rendement de l’épargne financière et le seul moyen de préserver son capital était d’aller investir dans l’immobilier pour le plus grand nombre des Grançais.

            2. Pythagore

              @MCA, « C’est oublier un peu vite que les générations actuelles vont hériter  »

              …après que l’état se soit copieusement servi.

              1. albundy17

                – « C’est oublier un peu vite que les générations actuelles vont hériter des babyboomers des années 50 qui eux ont amassé de scandaleuses fortunes et risquent donc de devenir par héritage fortunés à leur tour.

                Alooooors? on en pense quoi?….:o))) »

                Qu’ils crevent pas assez vite et que l’on va hériter sur notre lit de mort :mrgreen:

                – « Résultat des courses : les nouveaux embauchés sont si nombreux qu’ils pourraient de réunir dans une cabine téléphonique.

                Comment expliquez-vous cela? :o))) »

                il n’y a plus de cabine téléphonique.
                les cafetier sont sortis du rouge
                les employé de cafetiers ont enfin un salaire
                le nombre de cafetier qui a fait faillite durant la réforme est toujours compté pour faire le ratio

                1. BDC

                  Bah ce que j’en pense c’est que sous couvert de justice sociale, finalement ce sont les gosses de riches qui en profitent. Encore un exemple d’effet contraire au but recherché …

                    1. BDC

                      Eh oui cher Hussard ! À ceci près que les frères qui reprennent l’exploitation sont plus égaux que d’autres … 😀 Et chez moi on ne revend jamais les terres qu’on a héritées, question d’honneur.

                    2. Hussard Bleu

                      hmmm…. #Balancetonfrère ? #Alertepatriarcatrustique ? #Laterreetlesmorts ? #Ericblairwitchproject ? :)))

                      D’ailleurs, hein, considérant le prix des terres agricoles selon les régions, et le différentiel choquant existant entre les Hts de France/ et le Sud Morvan, je propose que par une solidarité inter-immobilière, on baisse le prix à l’hectare dans le 59, pour le majorer d’autant dans le 71, afin d’établir un juste équilibre…

                    3. Aristarkke

                      D’ailleurs, hein, considérant le prix des terres agricoles selon les régions, et le différentiel choquant existant entre les Hts de France/ et le Sud Morvan, je propose que par une solidarité inter-immobilière, on baisse le prix à l’hectare dans le 59, pour le majorer d’autant dans le 71, afin d’établir un juste équilibre…
                      Werther, ta vue baisse : elle vient de dire que les agriculteurs deuch’Nord ne vendent jamais leurs terres…

                    4. Hussard Bleu

                      Harry, je te crois là de parti pris en faveur de la douce BDC.

                      Je n’envisageais pas la vente forcée, simplement une taxounette sur les prix nordistes, afin de ré-équilibrer les valeurs, en faveur du Morvan, par une facile péréquation !

                      Les chauffeur.se. s du Nord, qui attaquent les retraités, hé bien, hein, on a fini par les guillotiner !

                    5. BDC

                      Des menaces de mort MDR ! Heureusement que j’ai été mise en prison par ailleurs … Finalement, tout le monde est content : comment nous aideriez-vous sans les transferts inter-générationnels ? 😉 (me demande si un Front de gauche pourrait comprendre nos échanges)

                    6. Aristarkke

                      « Les chauffeur.se. s du Nord, qui attaquent les retraités, hé bien, hein, on a fini par les guillotiner ! »
                      Vu l’époque (circa Guerre de Cent Ans, avant et après) parler de guillotine est un peu anachronique…
                      On décapitait en cette doulce époque au moyen d’une épée à double main ou à la hache sur un billot…

                    7. albundy17

                      « une épée à double main  »

                      c’est épatant cet engin, j’en ai vu récemment, 1.5 à 1.7 m, j’imagine le poids, je me demande qui a bien pu inventer cette connerie, l’inventeur du marteau peut être

                    8. Hussard Bleu

                      Harry : et le brigadier Vasseur… et Salembier ? les Chauffeurs d’Orgères… et leurs successeurs, auxquels l’arrière-grandpère de ma femme, maquignon dans le Nord, échappa circa 1900 par un vrai miracle et surtout un 7.65 Browning, en rentrant d’une foire avec des biffetons plein les profondes… le cheval connaissait la route, le pépé dormait, un peu ivre, réveil brutal, mais bons réflexes…

                    9. Aristarkke

                      Qu’apprends je ???
                      Dame Werther est deuch’nord ???
                      Plaisante nouvelle!!! 😛
                      Je pensais que tu citais les chauffeurs anciens qui défrayaient la chronique de ces ages farouches plutôt que ceux dans le contemporain!
                      Ce banditisme était encore pratiqué aux alentours de WWI et ta région n’ avait rien à envier à la mienne, avec sa bande des Romanis, guillotinée dans les années 20, à Chalon sur Saône…

                    10. albundy17

                      ‘en rentrant d’une foire avec des biffetons plein les profondes…’

                      mdr l’expression

                    11. BDC

                      Voici donc le point de vue d’Olivier Berruyer : « les actifs auraient dû surcotiser dans les 60-70s / repousser l’âge légal de départ à la retraite n’est pas efficace / faut augmenter les cotisations / faut passer à un système par capitalisation ». Tout ça pour ça … laisser pourrir la situation en faisant accepter aux jeunes de se sacrifier … ben à côté Rocard est de droite (CSG sur les retraites).

                      boursorama.com/videos/actualites/pourquoi-nos-retraites-sont-menacees-e050de3def32145eadbdde0819d98cc0

                    12. Pheldge

                      « les transferts inter-générationnels », ô Très lubrique et très vénale, pensez-vous très fort à ces échanges de liquides, pendant les relations tarifées ? 😉

                2. MCA

                  @L’al

                  Comment ça il n’y a plus de cabines téléphoniques?

                  RPS peux tu aller vérifier STP; mais aux dernières nouvelles il en restait une sur la plage des Salines en Martinique près de l’entrée.

                  « les cafetiers sont sortis du rouge » LOL

  4. Gosseyn

    C’est une très intéressante expérience, à renouveler pour pouvoir évaluer le taux de mongols militants dans nos sociétés.
    Ainsi, plus besoin de faire de sondages, une mesure de la variation de la puissance électrique distribuée à l’heure dite fera l’affaire !

  5. Stéphane B

    Par contre, évitez de les traiter ce chamallows tout mou et gluant, vous risquez d’aller au tribunal
    ladepeche.fr/article/2018/03/25/2766542-l-histoire-des-chamallows-devant-la-cour-de-cassation.html

      1. albundy17

        ben regarde le parcours de montebourge, pour lui ce fut un espèce de peine capitale, il a dû commencer à bosser (son carnet d’adresses)

        A propos de « reconversion », j’ai appris que la najat était désormais à la direction d’IPSOS, elle doit sans aucun doute avoir les compétences

          1. Stéphane B

            Tout pour moi. Je suis allé vérifier, chose non faite quand j’ai entendu l’information il y a quelques mois, et il s’agit d’une exagération, limite fake.
            Milles excuses

    1. albundy17

      et ça me fait penser, y’en avait un qui avait comparé hollande a une guimauve molle, ça devrait tomber sous le coup de la loi ! (fabius je crois)

      1. Stéphane B

        Presque. C’est l’ancienne plume de Fabius qui l’a qualifié ainsi
        « Fraise Flagada », une idée de Laurent Fabius, auteur également de « fraise des bois », ou encore « Guimauve le Conquérant » trouvé par Guillaume Bachelay, ancienne plume de M. Fabius. A l’Elysée, il a été qualifié « d’édredon » et de « truc tout mou » après son régime, mais aussi de « petit sucre qui paraît solide mais devient soluble quand vous le mettez dans l’eau ».
        Merci phranse sphincter info
        francetvinfo.fr/politique/de-babar-a-flamby-les-surnoms-de-francois-hollande-a-la-disposition-de-ses-anges-gardiens_266319.html

  6. Higgins

    Comme le fait remarquer le patron de Peugeot, que se passera-t-il lorsque 10 millions de parisiens brancheront leur voiture electrique tous ensemble à 19h30 pour la recharger? La connerie des écolos tue très sûrement.

    1. albundy17

      fessenheim, c’était la possibilité de recharger 400.000 véhicules en 8 heures, donc il n’y a même pas besoin de calculer

      1. albundy17

        mazda annonce sortir un nouveau moteur, sur le principe du diesel, mais avec de l’essence (??) Parait il que ça réduit considérablement les NOx, le vrai polluant de la combustion, et des rendements de combustion genre 56 %, donc bien plus efficace qu’une électrique *

          1. Pheldge

            c’est vrai, Al, quand même, la particule, ça compte … alors pour MCA, tu écris « De Mazda annonce sortir un nouveau moteur … » 😉

        1. Vodkaman

          J’ai vu ça.

          Ce constructeur m’a toujours semblé marcher hors des sentiers battus : moteurs rotatifs, voitures au caractères plutôt latin au pays du soleil levant, et là, au lieu de suivre la mode du petit moteur anémique de faible cylindrée, pouf, ils augmentent celle-ci et choisissent de mixer deux technologies a priori antagonistes pour surmonter l’écueil qu’aurait constitué le fait de trouver un compromis.

    2. Aristarkke

      J’ai lu un article sur une combine permettant théoriquement d’ éviter ce pic de demandes : ce serait de disposer d’une seconde batterie, hors véhicule, qui serait en charge lente permanente et qui permettrait donc de ravitailler la voiture tous les soirs après usage sans pomper plus que cela sur le réseau. Deux écueils: la nécessité donc de doubler les batteries opérationnelles et la place à leur réserver de façon sûre…

      1. albundy17

        Une société israélienne a développé le concept, en mieux à mon avis, avec des stations « essence » ou tu te pointes avec ta bagnole électrique, tu ne descends même pas, le pack batterie est remplacé par un autre par le dessous, plus rapide que de faire un plein.

        ça fait quelques années que j’avais vu ça, je ne sais pas si elle existe encore

        1. Pythagore

          C’est Renault qui avait lancé le concept en partenariat, et apparemment, ca a fait flop.

          leparisien.fr/automobile/voiture-propre/voiture-electrique-le-grand-flop-des-stations-d-echange-de-batteries-27-05-2013-2839983.php

          1. albundy17

            Ha ben oui, merde alors, je ne pensais pas avoir vu le reportage sur le lancement de cette opération il y a si longtemps ^^

            bon, a mon avis ils étaient trop en avance, le concept est bon.

            Ari, tu as de l’electroportatif avec le même type de batterie pour tout un panel d’outil, nan ?

            1. Aristarkke

              Cela reste MES batteries…
              Je ne les échange pas avec d’ autres de provenances inconnues, d’ états indéterminés ou minables, etc…

              1. albundy17

                les batteries ne sont pas TA propriété ds la majeurs partie des cas de ce qui est proposé concernant les voitures (ou SUV, la novlangue étant passée par la)

                Elles sont louées.

                Ds le cadre de ce que j’évoquais plus haut, c’était également le cas, et ce n’est franchement pas plus mal, tant qu’à avoir une bagnole en leasing…

                1. Aristarkke

                  Les sociétés de leasing comptent néanmoins sur des acheteurs en chair et en os pour écouler leurs voitures usagées mais trop jeunes pour être mises à la casse. Donc le problème se décale juste de quelques années…

            2. Pheldge

              Vite une loi, pour sauver la Terre, en imposant UN seul modèle de voiture pour tous, qu’on pourrait appeler « la Voiture du Peuple », comme ça il y aurait des échanges de batteries entre camarades citoyens écolos, avec des bisous en prime … 😉
              Al, comme au départ, c’est ton idée, tu auras droit à une statue grande comme celle du Conducator !

              1. MCA

                @Pheldge 27 mars 2018, 4 h 42 min

                « UN seul modèle de voiture pour tous »

                Vous l’avez rêvée, Traban l’a fait avec sa coque en carton pâte.

                Fallait simplement pas avoir envie de se balader par temps pluvieux…

        2. Aristarkke

          Je comprends des derniers articles lus que cette option de batteries interchangeables embarquées, soit maintenant abandonnées.
          Qui gère lesdites batteries devant en outre répondre à un très faible nombre de gabarits possibles ???

      2. ATO

        Deviennent de plus en plus crétins les(pseudos) écolos: une batterie tampon pour en recharger une autre pour décaler le pic???? Quand on considère le rendement d’une batterie…

          1. Aristarkke

            Avec un pseudo pareil, de quoi s’étonne-t-on ???

            Comme si on ne risquait pas de le sentir venir…
            😉

            [Je prends la tangente…]

  7. Aristarkke

    Ce qu’il y a de bien dans la production de Monseigneur, c’est qu’il y a telle abondance qu’il n’est pas en peine de trouver quelque sujet du passé à soumettre à nos papilles…
    Ce qu’il y a d’ horrible dans cette même production est qu’il pourrait sortir pareil texte aujourd’hui sans n’ en rien changer de significatif, tellement la socialismation des esprits est avancée et profonde parmi les pseudos élites jouant aux demiurges qui n’ont toujours rien ressenti à la vacuité de leurs emballements, sauf la gloire médiatique quartdheuresque du beau geste, vain mais beau comme la tique sur un pelage reluisant…

    1. albundy17

      Tu fais ds le bonsai pour tes coms ? t’as pris un apéro trop fort ?

      « mais beau comme la tique sur un pelage reluisant »

      Nan, t’as essayé la drogue, en fait

    2. Calvin

      Il pourrait changer les années, ça passerait nickel.
      Un marronier, certes, mais plus profond et digeste que ceux de la presse.

  8. René-Pierre Samary

    Il y a huit ans, je ne fréquentais pas encore ce mauvais lieu, et pas davantage ceux où l’on est supposé s’informer. Je découvre donc cette « earth hour », si bien fustigée par le taulier de notre clandé, où il fait bon se retrouver entre gens de mauvaise compagnie.
    Ce qui me frappe dans ce genre de démarche « happening », c’est la continuité entre l’activisme écologiste et l’esprit de soixante-huit, 68 dont on commémore le cinquantième anniversaire.
    Que le « earth hour » soit le résultat d’une rencontre entre des convaincus (la WWF) et un publicitaire (Leo Burnett) est symptomatique. L’indigence réflexive et le goût des slogans forment le fil rouge qui va de ’68 à aujourd’hui, via le tiers-mondisme, l’immigrationnisme et l’écologisme (dans le désordre).
    Il s’agit d’une montée du sentiment aux dépens de la raison, qui s’explique par la féminisation des esprits, qui l’accompagne ou la provoque, on ne sait…

  9. Guy Beussonne

    « Qui s’explique par la féminisation des esprits … » ah, ça commençait à nous manquer, tes tirades féminolâtres … 😉

  10. albundy17

    AFP: « Syrie: les rebelles évacuent avec émotion leur avant-dernier bastion dans la Ghouta »

    Ils avaient pourtant fait du bon boulot ^^ ))):O* (traduction pour l’aut)

    1. albundy17

      ils en remettent une couche concernant l’évacuation des trancheurs de gorges: « un voyage épuisant dans une Syrie divisée  »

      bon sang, j’ai presque la larme à l’oeil

    1. Hussard Bleu

      « La liberté d’eux-mêmes de disposer des Peuples »… cette affaire catalane est ahurissante au niveau des principes démocratiques…

      1. Hussard Bleu

        Je n’ai aucune sympathie pour Puigdemont et ses options politiques, c’est entendu, mais il est patent que nous avons là une confiscation de la démocratie par une oligarchie administrative nationale et supra-nationale…

          1. Hussard Bleu

            A la période médiévale, je vous accorde, Lady B, que les moeurs étaient plus rudes (quoique… avec les bombardements humanitaires… et les assassinats par drones…) mais il y avait aussi une sorte d’éthique chrétienne qui faisait que l’on ne livrait pas aussi volontiers le fugitif au bras séculier…

            Et la lutte contre l’Islam ne s’embarrassait pas de considérations philosophiques…. Aux Invalides, bientôt, on va entendre et voir les responsables de la situation pontifier et parader sans pudeur, devant le cercueil d’un preux, mort du fait de leurs lâchetés successives et de leurs « accommodements raisonnables »…

            Une récupération qui sera tout autant une ré-éducation, devant les autorités sipirituelles musulmanes, dont la douleur fera peine à voir….

            Pro pudor !

    2. Pheldge

      je vous laisse méditer ces quelques lignes d’un article du Figaro au sujet de cet innocent martyr de la révolution populaire Catalane : »Carles Puigdemont, le président destitué de la Catalogne, a été pris à son propre jeu. Il se targuait de pouvoir se déplacer librement à travers l’Europe malgré les comptes que lui réclame la justice espagnole. Il collectionnait les voyages et les conférences en Belgique, au Danemark, en Suisse puis en Finlande, comme autant de pieds de nez envoyés par carte postale aux autorités ibériques. Il vantait le caractère démocratique et libéral des pays qui écoutaient ses discours avec attention sans croire une seule seconde, pensait-il, aux arguments des autorités espagnoles, nécessairement autoritaires et mal défranquisées… Puigdemont a finalement été arrêté dimanche matin par la police allemande,… »

        1. Aristarkke

          Autrefois, oui. Mais à notre époque, j’en serai moins sûr de votre neutralité qui part tout de même par petits morceaux au gré des sollicitations de vos puissants voisins…

            1. Hussard Bleu

              A la seule condition d’être payés ! « Pas d’argent, pas de Suisse »… mais bon, au 10 août, ils étaient là, et se sont fait massacrer, sans murmurer… Je respecte ! tout comme Ferdine…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.