[Redite] Plan racisme et petits fours

Billet initialement paru le 20.04.2015

Il y a trois ans, la France était sottement en proies aux affres d’un racisme de plus en plus débridé. Heureusement, grâce à un plan gouvernemental musclé, les choses sont rentrées dans l’ordre. C’est probablement pour cela qu’on ne parle quasiment plus de ces problèmes à grosses louches dans la presse, qu’on ne sort pas l’anathème raciste sur des comiques de toutes venues ou même sur des étudiants décidément trop mal lunés : décidément, l’action gouvernementale a bien marché, et son orientation, résolument tournée vers les principaux fauteurs de troubles – l’estrème-drouate blanche patriarcale – a donné des fruits juteux.

Bravo. La suite promet déjà d’être palpitante.

Il fallait bien au moins ça : vendredi dernier, alors que le pays se remettait à peine du vote en première lecture de la Loi Renseignement, Manuel Valls présentait à Créteil un vaste plan de communication destiné à mobiliser les médias sur d’autres questions que l’économie, le chômage, le respect de la vie privée ou l’effondrement du système de santé ou d’éducation en France. Et comme sujet principal de diversion, le premier ministre a choisi la lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

Normal : pour notre tremblotant premier ministre, le racisme n’a jamais été aussi fort dans le pays. À l’écouter, des hordes barbares n’ont jamais été autant prêtes à déferler sur la nation que maintenant : pour lui et grâce au Gouvernotron 2000, un instrument de mesure extrêmement avancé et particulièrement précis, « le racisme augmente de manière insupportable dans le pays », ce qui l’a même poussé à déclarer, tout de go :

« C’est ce que j’ai voulu résumer à la tribune de l’Assemblée nationale, le 13 janvier, en disant simplement que les Français juifs ne devaient plus avoir peur d’être juifs. Et que les Français musulmans ne devaient plus avoir honte d’être musulmans. »

Quant aux chrétiens, en revanche, ils peuvent continuer à fouetter silencieusement. Ça tombe bien : c’est ce qu’ils savent d’ailleurs faire le mieux, rester silencieux, grâce à une presse qui saura se garder de relayer les éventuelles remarques qu’ils pourraient faire à ce sujet, ou qui, le cas échéant, montrera par d’habiles sous-entendus que pour ces catégories-là, le problème n’existe pas ou est très grandement exagéré, allons allons, ne nous emballons pas :

De toute façon, on ne les écoutera pas, parce que Manuel et sa clique ont du giga-pain sur la méga-planche : selon le commode Observatoire de l’Islamophobie, au premier trimestre de cette année, 226 actes anti-musulmans ont été recensés, soit six fois plus que sur la même période de l’an dernier. Quant aux actes antisémites, leur nombre a doublé l’an dernier par rapport à 2013. Pour les statistiques concernant les cimetières profanés ou les églises brûlées, nous attendrons sagement (et silencieusement, bien sûr) le décompte officiel que le Ministère de l’Intérieur tient probablement à jour scrupuleusement. Il sera relayé par toute la presse, promis juré.

Comme on le voit, tout ceci justifie apparemment que le gouvernement, premier ministre en tête, se mobilise comme un seul homme pour lutter contre ce nouveau fléau qui serait lié, d’après la fine analyse de Manu, à « une France travaillée par le populisme ». Alors, comme il y a « urgence à passer de l’indignation – trop souvent insuffisante – à l’agitation l’action », Manu la bricole a dévoilé le plan B. Pour rappel, le plan A, c’était celui qui consistait à avoir du changement maintenant avec (enfin) une France apaisée, mais comme ce plan a explosé en vol quelque part entre mai 2012 et janvier 2015, et à plusieurs reprises, il a fallu improviser.

valls lutte contre le racisme

Ce qui ne veut pas dire qu’on va simplement faire comme d’habitude, c’est-à-dire distribuer un dossier de presse et quelques petites brochures colorées, organiser une ou deux conférences de presse avec buffet, petits fours et quelques personnes impliquées dans la Grande Cause devenue Nationaââale pour l’occasion. Non. Cette fois, et comme la France n’est pas encore tout à fait à 100% de dette par rapport à son PIB, on va mobiliser 100 millions d’euros de la poche des autres (youhou, c’est de vous qu’il s’agit !) sur trois ans.

Bien évidemment, le site gouvernemental ne s’étend pas des masses sur les différentes affectations de tous ces beaux millions trouvés on ne sait trop où dans un budget en déficit de plusieurs dizaines de milliards, mais on comprend de toute façon qu’à part asperger encore un peu plus quelques unes des associations amies déjà largement subventionnées, créer l’inévitable commission Truc ou demander un rapport Machin, et – bien sûr ! – cramer le reste en communication sur papier glacé, il n’y a guère d’autres choses possible pour nos dirigeants ; soyez d’ailleurs assuré que si combattre le racisme ou l’antisémitisme efficacement consistait à produire des boules de gomme, le gouvernement s’y serait déjà mis. Et avec 33 millions d’euros par an, mine de rien, on peut faire pas mal de boules de gomme trucs… En matière de lutte contre le racisme, l’islamophobie et l’antisémitisme, bien sûr, mais aussi, et surtout, ne l’oublions pas, en matière de publicité, de conférences de presse, de petits fours et de brochures colorées, qui sont ici le nerf de la guerre de l’opération ministérielle du J’Occupe Le Terrain Avec Ma Nouvelle Marotte.

Accessoirement, on va renforcer les sanctions, notamment en passant dans le domaine pénal ce qui avant était du domaine de la presse. Cela ouvre la voie à d’intéressantes perspectives, comme la comparution immédiate, et la possibilité de mettre les suspects en garde à vue. Oh, que voilà bonne nouvelle qui va donner une nouvelle latitude aux parquets ! De l’aveu même d’avocats spécialisés, cela donnera l’occasion aux procureurs, en fonction des tribunaux, de choisir de réprimer plus fortement certains délits que d’autres, ce qui pourrait porter atteinte à la liberté de la presse. Franchement, est-ce bien gênant, au point où nous en sommes ? Mieux : n’est-ce pas l’effet recherché ?

Ah, décidément, toute cette jolie communication, toute cette agitation citoyenne et musclée, le tout pour un prix modique et un impact sur le monde réel encore plus modique, ça me rappelle quelque chose … Ah oui, c’était il y a bien longtemps, il y a facilement deux mois, moment qu’avait choisi Taubira pour … renforcer l’arsenal antiraciste. Doit-on voir dans la récupération de Valls une nouvelle disgrâce pour la Garde des Sceaux ?

taubira vite renforcons arsenal antiraciste

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires30

  1. Le Gnôme

    J’ignore si les 100 millions de boules ont été cramés, mais je suppose que oui. Alors, on peut dire que ça n’a servi strictement à rien, comme d’habitude.

    Pô grave, Borloo propose de rajouter 5 myards de brouzoufs pour régler le problème, qui ne serra bien sur pas résolu pour autant.

    J’attends le guignol qui dira mieux, et qui relancera de 100 milliards pour voir. Si l’argent résolvait ce genre de problème, il le serait depuis longtemps compte tenu de la masse de fric qui a été dépensé pour les banlieues depûis 40 ans et en pure perte. Enfin…pas pour tout le monde.

    1. albundy17

      « Enfin…pas pour tout le monde. »

      50 milliards, ça en fait du Ripolin ^^

      Borloose, je pensai qu’il était en AVC, dommage.

      Concernant la redite, le manuel scolaire n’est plus éternellement lié à israel, sa femme s’est barrée, s’il pouvait être pris à Barcelone, un retour à l’envoyeur délectable, non ?

      Enfin, a force de me gaver d’actes anti juifs, ça fini par me saouler (salut kéko ^^), c’est comme la météo TV qui passe 30 % de son temps sur la Corse. faudrait légiférer temps d’antenne par pourcentage de population…

    2. Pythagore

      A ce prix, mieux vaudrait étalir un revenu universelle pour laisser pour compte en zone de non droit et filler direct le brouzouffe. Ca épargnerait les assoc et bcp d’autres discussions.

      1. Taisson

        Comme je l’ai déjà dit.. Une position de cadre avec salaire et voiture de fonction « premium » allemande pour chaque mâle des banlieues « défavorisées » pourrait être un bon début.
        En ajoutant une impunité juridique garantie, et l’obligation pour tous les autres de s’incliner respectueusement et de regarder le sol à leur passage, la paix sociale serait assurée pour quelque temps.
        C’est pas si cher, les racistes Français peuvent payer !!

  2. Gosseyn

    Christiane Taubira et le racisme, la belle image ! Sortons-en et remontons aux escroqueries. Là, elle a été responsable en titre des conséquences de nombreuses infractions pénales commises par ses subalternes. Comment ne le saurait-elle pas ? On lui aurait menti sur l’étendue de ses responsabilités ? Ou bien n’avait-elle pas les compétences juridiques appropriées pour s’en rendre compte ?

    Mais peut-être que pour la fonction de ministre de la justice, le silence sur certaines dérives est-il la condition appropriée pour l’obtenir ? Ce que les irresponsables et non coupables qui l’ont précédée semblent avoir accepté.

    Comment, ce n’est pas médiatisé ? Ben voyons, s’il fallait parler des délits des oligarques, il faudrait des éditions spéciales rien que pour eux ! Alors, pour ne pas mécontenter le petit peuple et les sans dents qu’ils secouent en les tenant par les chevilles pour récupérer leurs portefeuilles, autant le taire, n’est-ce pas ?

  3. Taisson

    Le lobby immigrationniste est maintenant carrément au pouvoir, et il suffit d’avoir vu Macron se faire applaudir par les étudiants américains en vantant les bienfaits de l’émigration (facile, dans un pays entièrement fait par l’émigration …) pour en être convaincu…Sous les hurlements effarouchés de ces crétins, la nouvelle loi va encore favoriser les régularisations.
    Le Manu qui rêvait de faire officiellement de l’islam la première religion Française, espérant ainsi les calmer, est déjà bien loin…
    Ce matin sur RTL, l’interview du jour, un soi disant « paysan » (s’exprimant comme un professeur d’université..) expliquait que pour favoriser l’intégration, il suffisait de régulariser tout le monde, et que du coup il n’y aurait plus d’illégaux…
    Et que c’est ce qu’il fallait faire pour ne pas avoir de problèmes dans 10 ou 20 ans !!
    Et résumait l’action des identitaires en « racistes qui courraient après des noirs dans la montagne » !!! Sans aucun commentaire du journaliste, dont on sentait l’approbation…
    40 années d’expérience dont on voit les résultats aujourd’hui, ou environ une douzaine de millions de gens, qui au départ n’avaient rien à y faire, vivent dans ce pays…Ce n’est pas assez pour comprendre !
    Ceux qui se sont intégrés ne l’ont fait qu’en surface, et, font tout pour que leurs enfants continuent à haïr ceux qui vivaient la avant eux…
    C’est le complet aveuglement orgueilleux des castes dirigeantes qui ont tellement de mépris pour les « petits », qu’ils ne voient même pas que ceux qui les servent sont en train de changer d’ethnie, et qui pensent ne risquer que des ennuis avec les « populistes » !

    Quand on est incapable de tirer la moindre leçon des faits, il n’y à plus rien à espérer.
    Ce pays est complétement foutu !!

    1. theo31

      Les gouvernants font venir ces populations parce qu’elles votent bien et qu’elles compensent les effectifs des prolos cocus du socialo-communisme partis au FN.

        1. Gosseyn

          Il est vrai que ponctionner rudement le contribuable pour diriger ces milliards vers le commerce, par l’intermédiaire d’allocations diverses et avariées, est fort bien conçu par les élites récipiendaires de ces fonds et fort bien défendu par leurs députés.

          1. Gosseyn

            Encore loupé, Sam ! BDC vous a mis sur la voie. A moins que d’être dépossédé illégitimement par autrui du fruit de votre activité vous indiffère ! Mais nous savons ici qu’il n’en est rien. 😉

  4. sam player

    « De l’aveu même d’avocats spécialisés, cela donnera l’occasion aux procureurs, en fonction des tribunaux, de choisir de réprimer plus fortement certains délits que d’autres, ce qui pourrait porter atteinte à la liberté de la presse. « 

    sam player-h16 : 1-0 (autogoal) :mrgreen:

  5. Aristarkke

    Monseigneur !!!
    Ayez pitié!!!
    Le manque de mon fix commence à se faire sentir!!!
    Comment passerai-je la journée sans ma dose!!!
    Voulez-vous donc que l’ADP touche « son » SG par avance ???

  6. Gosseyn

    « C’est ce que j’ai voulu résumer à la tribune de l’Assemblée nationale, le 13 janvier, en disant simplement que les Français juifs ne devaient plus avoir peur d’être juifs. Et que les Français musulmans ne devaient plus avoir honte d’être musulmans. »
    Il y a eu un précédent pouvoir politique qui avait estimé que pour que les juifs ne soient plus discriminés, il fallait qu’il n’y en ait plus. C’était un autre pouvoir socialiste.
    Aujourd’hui on peut tenter d’aboutir au même résultat en affirmant que leurs oppresseurs ne devaient plus être discriminés ! Il semblerait que la perversion soit inhérente au socialisme.

  7. Mildred

    Il paraît que le marquis de Sade qui voyait très loin, aurait dit : « L’homme n’aura aucun désir de troubler un gouvernement qui lui assure complaisamment tous les moyens de sa concupiscence. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.