Copropriété : il serait temps que l’État retire ses sales pattes

Un texte de Nafy-Nathalie et h16

Coup de tonnerre dans le monde de la copropriété : le Sénat refuse d’autoriser le gouvernement à réformer par ordonnance le droit de la copropriété. Il a dit « non à Macron » comme l’indique Henry Buzy-Cazaux dans un article de Capital du 17 juillet dernier.

Et il a eu raison.

Oui, rappelez-vous la campagne présidentielle : la réforme du droit de la copropriété par ordonnance était une des « promesses » du candidat Macron bien qu’elle ait été loin de faire l’unanimité parmi les acteurs du monde de la copropriété qu’ils soient professionnels ou copropriétaires.

Lors de l’examen de la loi ELAN à l’Assemblée Nationale fin mai dernier, une parodie de démocratie amènera au rejet sans examen de la quasi-totalité des amendements proposés relatifs à la copropriété. D’ailleurs, pourquoi les examiner alors que des fonctionnaires besogneux planchaient sur une réforme, seuls, dans l’ombre de leur cabinet à la Chancellerie ? Enfin « seuls » s’entend en tenant compte des ateliers non officiels que cette Chancellerie a organisés dans le secret de ses alcôves afin d’en discuter avec certains lobbyistes.

La position du Sénat est donc heureuse mais elle impose malgré tout de rester attentifs : on ne sait pas encore ce que fera l’Assemblée Nationale, et au vu de son historique, il y a matière à s’inquiéter.

La loi du 10 juillet 1965 du très honorable Conseiller Pierre Capoulade régit 9,9 millions de logements français en copropriété. Essentielle mais manifestement perfectible, elle aura vu son volume multiplié avec acharnement par 5 entre 1990 et 2015 pour aboutir à 33.000 mots d’obésité législative onctueuse : tous les ministres du logement l’ont amendée avec plus ou moins de bonheur pour y laisser une trace de leur passage. Défigurée dans le temps par des travaux bâclés et des extensions dissymétriques, les modifications apportées par la loi ALUR en sont l’illustration.

Et même dénué de Ministre du logement, ce gouvernement n’échappe pas à la règle et entend « simplifier » et « alléger » la loi de 1965 afin « d’améliorer » le fonctionnement des immeubles en copropriété dont 15% (volume non négligeable) rencontrent des difficultés financières. Cependant, avant d’imputer ces difficultés aux problèmes de fonctionnement, peut-être serait-il été utile de se pencher sur la responsabilité des politiques publiques dans ces aléas financiers.

Et ça tombe bien : datant de 2002, un rapport de Frédéric Rastoll auprès du Conseil économique et social sur les copropriétés dégradées est très intéressant puisque, concernant justement l’origine de ces difficultés, il indiquait :

« Les causes sont multiples et plutôt que d’incriminer le statut juridique il convient de prendre en compte avant tout l’implantation de certains immeubles et leur qualité architecturale médiocre, la pauvreté de certains propriétaires et locataires, la question de l’accueil des populations étrangères. (…) Les difficultés croissent avec le nombre de logements et de bâtiments, le mauvais fonctionnement des instances de la copropriété, la faible participation des copropriétaires aux assemblées générales, la gestion minimale assurée par le syndic ou encore la mise en copropriété d’immeubles anciens sans travaux préalables suffisants qui est souvent dénoncée. La combinaison de certains de ces éléments conduit à une spirale de la dégradation. »

Sapristi, quelle chance ! Nous avons un beau rapport qui indique des éléments clairs et factuels sur lesquels porter notre attention : tout n’est pas la faute du syndic ; constructions mal situées et mal réalisées ou pauvreté des propriétaires sont plus souvent en cause !

Youpi, donc ? Que nenni : tout indique que personne à l’Assemblée n’a lu ce rapport et même s’il semble essentiel de réformer le droit de la copropriété pour en améliorer le fonctionnement, il semble acquis que les politiciens actuels le feront sans tenir compte de l’origine exacte des problèmes, ce qui nous prépare les habituels désappointements.

Eh non : les locataires ne sont pas tous abusés par des propriétaires nantis et sans scrupules qu’on pourrait taxer à l’envi. Il y a aussi des ménages modestes poussés à une accession qu’ils n’ont pas les moyens de payer comme on peut le lire avec consternation sous la plume de Sandrine Allonier, responsable des relations banques chez Vousfinancer :

« L’APL Accession est l’une des aides les plus efficaces car elle est directement versée à la banque prêteuse par la Caisse d’Allocations Familiales et vient donc réduire la mensualité de crédit payée par l’emprunteur, jusqu’à 50% dans certains cas. Prise en compte par les banques dans le plan de financement, elle permet donc à des ménages dont l’endettement aurait été trop élevé sans cette aide de devenir propriétaires. »

Oui, vous l’avez bien compris : le contribuable se retrouve à financer de force et jusqu’à plus de 50% des mensualités d’emprunt d’un bien d’un de ces ménages impécunieux, alors qu’il n’arrive parfois pas lui-même à devenir propriétaire. Trop pauvre pour le devenir, trop riche pour bénéficier de l’argent des autres, la classe moyenne goûtera sans doute avec délice cette situation.

Pire encore, cette opération se réalise alors que toutes les parties prenantes, banques comprises, sont bien conscientes que ces « heureux » bénéficiaires ne pourront pas faire face au moindre aléa. Or, les aléas sont malheureusement nombreux.

Au rang de ces aléas et au-delà de la montée subite des taux en cas d’emprunt à taux variable, notons d’ailleurs les problèmes causés par l’État et ses nouvelles obligations imprévues qu’il faut financer. Or, en la matière, nos politiques ne sont jamais à cours d’idée : conformité des ascenseur, plomb dans les alimentations d’eau, dans les peintures, présence d’amiante, isolation, diagnostics énergétiques, etc.

À ces problèmes de législation changeante et foisonnante s’ajoutent bien sûr ceux des impayés de locataire impossible à expulser qui peut mettre en difficulté un propriétaire bailleur.

Bref, le contribuable se retrouve à supporter les conséquences de la défaillance des propriétaires dont il a financé l’acquisition comme à Clichy-Sous-Bois (exemple parmi des douzaines d’autres – souriez, c’est vous qui payez).

Pourtant, dès 2012, un rapport de l’IGAS préconisait la suppression de toutes ces incitations fiscales qui mettent en difficulté les acquéreurs et qui ne sont pas gratuites puisqu’elles sont financées indirectement par le contribuable.

Au départ, le gouvernement d’Emmanuel Macron semblait aller dans la bonne direction puisqu’il a décidé de supprimer une bonne partie du dispositif des APL accession. Hélas, il maintient malgré tout le prêt à taux zéro (PTZ)  une année de plus. De plus, les futures obligations de travaux (« rénovation énergétique » par exemple) ne sont pas pour rassurer, à tel point que l’UNPI évoquait dans un article du Figaro de mars 2018 que «ce n’est pas le vote qui empêche les travaux de rénovation mais le coût. (…) Nous craignons la faillite de certaines copropriétés».

Non, décidément et n’en déplaise à nos politiciens, si les copropriétés sont dégradées, si les travaux ne sont pas votés – ou pas financés lorsqu’ils sont votés, ce n’est pas parce que le syndic est incompétent, le copropriétaire de mauvaise composition ou le système de gouvernance inadapté, mais c’est bien plus souvent parce que le propriétaire n’a pas des moyens illimités et ne peut supporter le financement de ces empilements d’obligations délirantes dont la liste s’allonge sans cesse et qu’il le peut d’autant moins si son locataire est défaillant.

Quant au contribuable, il n’a pas non plus des fonds infinis mais se retrouve pourtant à financer des travaux ou des subventions permettant à des propriétaires – dont il a financé l’acquisition – de faire face à l’empilement sans fin de ces obligations.

Soit, l’État doit réformer le droit de la copropriété et l’immobilier de manière générale. Mais alors, qu’il le fasse avec une loi réfléchie, en conservant à l’esprit que ce sont ses précédentes décisions calamiteuses qui ont abouti aux déséquilibres qu’il entend régler. Peu importe l’orientation de la réforme, elle ne pourra pas rendre le particulier plus argenté !

L’État a d’abord voulu une France de propriétaires, le voilà qui souhaite maintenant une France mobile. Pourquoi n’arrête-t-il pas enfin d’intervenir pour inciter ou influer, créant déséquilibres et effets de bords indésirables ?

Dans l’immobilier, il est plus que temps de rééquilibrer les relations entre locataire et propriétaire, qui ne doit plus être otage de la défaillance de son locataire et doit pouvoir récupérer son bien plus facilement. Cessons enfin de considérer les propriétaires comme des adultes sous tutelle en multipliant les obligations travaux, les sanctions, comme s’ils étaient, grands enfants éternels, incapables de prendre les bonnes décisions pour entretenir leur patrimoine !

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires328

  1. Note aux commentateurs, réguliers et autres : j’ai récemment noté une montée dans les tours dans les commentaires, et des remarques acariâtres, des injures et autres allégations grossières/insultantes plus ou moins voilées ou directes.

    Il va de soi que ce blog ne peut pas être l’objet d’un champ de bataille et si cela devait se reproduire, il y aura des bans.

    Il n’y aura pas d’autres avertissements.

  2. Aristarkke

    La loi originelle de 65 et le décret originel de 67 formaient un corpus original de qualité convenable, évidemment perfectible. Depuis les alourdissements continuels des trente dernières années, cet ensemble est devenu quasi incompréhensible des la sortie des quelques articles phares initiaux, type les différentes majorités. Je plains les syndics…

    1. Aristarkke

      Par exemple, tout le corpus relatif aux copropriétés-services (type résidences étudiantes ou seniors) qui ne doit concerner qu’un faible pourcentage du total, mettons 1% a été inséré malproprement dans la loi de 65 « parce qu’il en relevait de cette loi »
      Cela alourdit considérablement le contenu général de la loi, sa lecture, par une insertion balourde pour une appréciation d’utilité faible.
      Il pouvait être judicieux de traiter l’affaire avec deux articles : le premier pour définir ce qui était entendu par copropriété-services et le deuxième pour indiquer que son cas particulier faisait l’objet de la loi n° tant de telle date…
      Trop simple évidemment….

      1. Pheldge

        la ré-écriture d’une loi, donne du boulot Papet, que tu peux être grincheux ! et au passage, ça permet de glisser quelques petites modifs, rajouter quelques obligations et contraintes qui « génèreront de l’activité » dans le bâtiment, le contrôle, le diagnostic, sans oublier la formation !
        Mince, quand tu vois la relance du bâtiment provoquée par une dizaine de lignes, tu ne peux qu’être béat d’admiration !

    2. Stéphane B

      Bah de toutes façons et c’est pareil partout, quand les politiciens auront compris que le mieux est l’ennemi du bien (1) et que l’argent public n’est pas le leur mais celui du public, i.e. du contribuable, (2), alors les poules auront des dents ou bien, il y aura eu une révolution

  3. Aristarkke

    Quasiment 10 M de logements sous le régime de la copropriété de la loi de 65, cela doit représenter dans les 20M de Grançais concernés par elle. Or, réformer la loi par des ordonnances est (ou devrait être) de nature choquante pour les fins juristes puisque l’écart dans la hiérarchie de force juridique légale est très important entre les deux niveaux.
    Notons également que la réputation des ordonnances en Grance est exécrable puisqu’elles ont souvent servi à instaurer des monstres sans que la représentation du peuple soit consultée…

    1. Boutros

      L’ état est dans un tel état qu’ il s’agite encore…
      Il y a les mairies aussi, comme la propriété de âne y dingo qui voudrait que la ville soit belle pour recevoir de somptueux jeux zolimpics (alors que les poubelles s' »entassent , les rats passent; les transports fonctionnent merveilleusement bien, etc…).
      Si j’ aurai des sous quand j’serai grand, je serai ravaleur parisien.

    2. Pythagore

      Et pis c’est digne d’une démocratie, que Erdogan, Poutine tout ca, comparativement ce sont des grds méchants dictateurs, alors que notre Pré6dent lui non.

      1. Pheldge

        lire ne suffit pas, il faut surtout comprendre ! sur les 6 députés de mon île ( 7 moins un qui a été viré ) j’en connais 3 qui sont parfaitement incapable de comprendre un texte législatif au delà de trois lignes …

      1. Pheldge

        je sais pas ce qu’il se passe, mais j’ai comme le commencement du début d’un sentiment d’impression, que quelqu’une chercherait à me provoquer sur mon terrain de prédilection !

        Pheldge, plaisanteries fines et délicates, jeux de mots subtils, spirituels et drôles, pour un public de connaisseurs 😉

        1. Aristarkke

          Je me bornais à le nantir d’un secours chrétien pour sa sauvegarde vis-à-vis d’un courroux olympien !
          (je grince comme cela mais Monseigneur a raison pour la tenue de son blog qu’il serait dommage de voir glisser au niveau déplorable de Twitter puisque le libéralisme n’a rien à voir avec la licence licencieuse)

          1. Pheldge

            « un secours chrétien » …comme tu y vas ! on se souvient de son catéchisme quand on sent la tempête arriver, hein ?

            1. MCA

              « on se souvient de son catéchisme quand on sent la tempête arriver »

              Non, quand on en a besoin bien souvent Alzheimer a déjà fait ses ravages.

  4. Aristarkke

    En Grance, le propriétaire a des moyens illimités par nature puisque c’est un propriétaire.

    Cette croyance est à l’évidence très courante chez les politiciens, déformés qu’ils sont par leurs revenus moyens mensuels à cinq chiffres avant la virgule.

    Si l’emploi de complaisance façon Benalla est déjà finançable à 10.000€ le mois, aucun HP sérieux n’acceptera de se situer en dessous, question de quant-à-soi.

    Selon J.F. Copé, le brillantissime
    « Tu comprends, si on n’a ici que des gens qui se contentent de 5.000 euros par mois, on n’aura que des minables ».

    1. Val

      @harry je ne connaissais pas cette citation, si elle est exacte je suis vraiment heureuse que cet individu ait quitté le paysage.

  5. Le Gnôme

    Les ministres passent, leurs idioties restent. Les copropriétés fonctionnaient bien, et désormais à chaque AG, le syndic nous sort des obligations étatiques qui nous coûtent un bras à chaque fois. Le coup des ascenseurs fut particulièrement crémeux, pour une poignée de sauvageons qui les sabotaient dans des zones de non droit, l’Etat à collé une obligation ruineuse à des copropriétés qui n’avaient jamais eu de problèmes d’ascenseur auparavant.

    Mais il y avait de la TVA à collecter, ce doit être la vraie raison.

    1. Aristarkke

      « le syndic nous sort des obligations étatiques qui nous coûtent un bras à chaque fois. »
      Exact, ne serait-ce qu’en photocopies en proportion et temps stérile de séance…

      « Mais il y avait de la TVA à collecter, ce doit être la vraie raison. »

      Re-exact. Depuis des années, l’immobilier (et il n’est pas le seul) est visé par sa capacité à être affublé de « bonnes intentions non sollicitées » se terminant invariablement par des trucs inutiles à mettre en oeuvre, tous soumis bien sûr à la TVA.
      Par exemple, les diagnostics à répétition dont il a été soigneusement étudié qu’ils évitent de concorder dans leurs durées de validité si bien qu’il est conseillé maintenant de faire renouveler le grand chelem tous les six ans pour être bordé (pour les propriétaires bailleurs), y compris pour ceux en principe uniques puisque la situation constatée est ou n’est pas (amiante : s’il n’y en a pas, il ne pourra pas y en avoir ultérieurement puisque l’amiante est interdite de commercialisation en Grance. Tant pis! Revérification à prévoir…) Paf, une ligne de diagnostic maintenue = supplément dans la facture = supplément de TVA)

    2. sam player

      Nan, fallait pas stigmatiser.
      Il n’y a pas un jour, que dis-je, pas une heure, ou un drame n’est pas la raison de prendre des décisions débiles s’appliquant à tous sans distinction : intoxication alimentaire d’un, fermeture de la colo, bah oui il était musulman ;

      Mais comme ils tapent toujours à côté, forcément il faut plus de lois puisqu’ils ne s’en prennent pas à la cause réelle : un gamin de 3 ans est mort noyé hier dans une piscine privée bien qu’il y ait la protection et le portillon reglémentaire : si ça tombe, sans cette réglementation il serait encore vivant : les parents ont fait comme l’état il a dit… la réglementation abaisse le seuil de vigilence (cf hier alpinisme, canyoning etc…)
      Là par exemple avec la vitesse à 80, je suis certain que le nombre de morts va augmenter : moins de vigilence, même moi je fais mon secretariat rn conduisant, et hier c’était le bouquet, les camions doublent les voitures !
      Mais bon, l’état a dit qu’on gagnait 13 mètres au freinage…

      1. Aristarkke

        « hier c’était le bouquet, les camions doublent les voitures ! »
        Oui parce que le camion a un tachymètre précis qui le fait avancer à 80 réels comme au compteur. Alors qu’il y a souvent une différence de 5 km/h, voire davantage, pour le cas des voitures… Résultat : les camions « poussent » les voitures en leur collant aisément aux fesses…
        Je ne sais pas s’il y aura davantage de morts mais d’accidents, j’en suis persuadé vu le comportement des apeurés qui roulent largement « en dedans » et qui bloquent des files de plus en plus longues…
        Le Danemark a fait ce constat, lui…

        1. MCA

          Tout à fait d’accord, je roule au GPS qui affiche une vitesse très précise ce qui m’amène à rouler plus vite que la file dans laquelle je suis tout en restant à la vitesse légale.

          Mais une fois de plus il suffit que celui qui a décidé cela prononce la phrase clé « j’assume » pour que les autres en pâtissent sans possibilité d’arrêter cette imbécilité.

          Le même d’ailleurs dont le convoi officiel roule en excès de vitesse et grille les feux rouges et qui comme on peut le deviner « assume » également.

          https://www.caradisiac.com/80-km-h-exces-de-vitesse-et-feu-rouge-grille-pour-le-convoi-d-edouard-philippe-video-166946.htm

          Par contre concernant ceux qui roulent « en dedans », peut-on réellement faire confiance aux mesures radars sachant que si le radar divague il aura forcément raison par définition, d’où l’explication des freinages intempestifs à l’approche.

      2. Citoyen

        Gagner 13 mètres au freinage … C’est important !……
        Faut-il encore être suffisamment réveillé, pour avoir envie de freiner …. Or, quand on fait la sieste sur la route (à 80), il faut beaucoup plus de 13 mètres pour se réveiller … ça, apparemment, il ne l’ont pas anticipé …

        1. Nemrod

          Moi je pense que la vraie raison des 80 n’est pas là.
          C’est un test de notre Machiavel de cours de récré.
          Si l’on peut faire passer un truc aussi débile, tout peut passer…

          Bon ça peut aussi être de la connerie pure…

          De toutes façons c’est très con car s’il doit y avoir une explosion un jour elle viendra de l’accumulation progressive de la pression qui pour l’instant n’est pas encore assez forte.

          1. Citoyen

             » ça peut aussi être de la connerie pure…  »
            Quand des besogneux, dans les bureaux, leurs disent qu’ils ont fait des statistiques, qui montrent qu’il faut le faire parce que les résultats seront là, et donc qu’ils pourront en profiter pour leur réélection …. Ils répondent présent sans détour !… La connerie pure ne souffre pas du moindre doute …

          2. MCA

            @Nemrod 3 août 2018, 17 h 43 min

            « Moi je pense que la vraie raison des 80 n’est pas là. »

            Elle peut être dans l’état de plus en plus déplorable des routes, il suffit d’emprunter la RN2 pour en être convaincu.

            1. taisson

              La vraie raison des 80 km/h …
              Ce n’est qu’un détail pour 80% de la population qui ne va jamais bien loin en auto…Pour les autre, Ils nous volent simplement encore un peu plus du plaisir de conduire.
              Mais c’est totalement voulu.
              Cherchons donc le lien idéologique, comme tout ce qui peut pousser à la désindustrialisation et au chômage de masse, à l’insuffisance énergétique, et à la décroissance « salutaire », au regroupement citadin, à la fin de l’agriculture productive, au véganisme, à l’importation massive de populations inassimilables, utilisées pour diluer toutes réactions cohérentes éventuelles, tout ça, en racontant l’inverse !!
              On interdit pas tout de suite, ça pourrait ne pas passer..
              (Et encore que, vu le niveau d’intoxication du bon sens, je me demandes…)
              Mais on décourage…Les gens vivant la ou l’auto est indispensable, les propriétaires par des lois donnant tous les droits au locataires, ou aux squatters, les investisseurs par des taxes, bref en gênant tous ceux qui veulent être actifs, ne serait ce qu’en consommant ..

              C’est tout simplement le bréviaire socio bobo ecoresponsable qui s’applique !
              Ils rêvent d’une fourmilière mondiale, et c’est bien parti !

              C’était le mandat que les tireurs de ficelles voulaient faire faire à l’incapable moije…

              Leur nouveau cheval est incontestablement plus malin, et s’arranger pour le faire traiter de libéral par les gogos est un coup de génie.
              C’est ce qui à permis de liquider la fausse « droite » et illusionne encore suffisamment d’électeurs et même d’élus qui croient aux « réformes »!

              L’indéfinissable courant de pensée qui va détruire et effacer plus surement qu’une guerre ce que l’on appelle souvent, faute de mieux; le monde occidental, à gagné en France, et c’est bien foutu!!

              ;

              1. MCA

                « Ils nous volent simplement encore un peu plus du plaisir de conduire.
                Mais c’est totalement voulu. »

                Remarquez bien qu’ Edouard s’est bien gardé de rabaisser la vitesse des autoroutes drainant ainsi un peu plus ceux qui en crèvent de rouler à 80 en les faisant payer pour rouler à 110/130.

                Vérifiant une fois de plus la remarque que tout ce qui est interdit dans ce pays devient miraculeusement autorisé dès que l’on paye.

                1. sam player

                  Scotché dernièrement : les zones travaux sur les autoroutes sont aussi passées à 80 (vs 90) : pas de limites dans l’application d’une régle idiote, c’est logique.
                  Mais deci delà il y a des 3 voies, 2+1 voies alternant sans séparation centrale qui sont spécifiées à 90…

                  1. Aristarkke

                    Heureux homme bénéficiant de zones travaux sur autoroutes limitées à seulement 80 km/h!!!
                    Ici, sur l’A6 au niveau Evry et Ris Orangis, nous avons droit à du 70km/h en raison de travaux de construction d’un tramway du Grand Paris. C’est parti pour au moins deux ou trois ans ainsi sur un bonne demi-douzaine de km…
                    Et des deux côtés même si la restriction a été mise en place deux mois avant (dès avril) que les travaux puissent avoir une quelconque incidence sur l’autoroute et même si depuis, seul le coté descendant vers la province, subit cette incidence
                    Naturellement le radar fixe a été abaissé et maintenant des voitures pièges s’arrêtent pour ramasser du PV au passages des crovilains individualistes en voiture. Cependant l’ Etat ne crache pas sur les taxes qu’ils acquittent, le rendant fort dépourvu s’ ils se mettaient subitement à un autre mode de déplacement…

                    1. albundy17

                      « Mais bon, l’état a dit qu’on gagnait 13 mètres au freinage… »

                      Ce ne va pas faire les affaires d’éminence

                    2. sam player

                      Rhoooo Harry la vitesse abaissée à 70 c’est pour te permettre d’admirer les travaux que c’est l’état qui paye dans sa grande mansuétude pour le bien commun… pi les panneaux t’annonçant aussi combien ça va coûter : Le Grand Paris investi par vous investit pour vous…
                      P’tain… 6 km à 70 au lieu de 90 ça te fait 1 minute et 8 seconde de plus pour admirer…

                    3. albundy17

                      « 6 km à 70 au lieu de 90 »

                      ça correspond mieux à sa boite de vitesses, il va économiser

                    4. Aristarkke

                      ***P’tain***… 6 km à 70 au lieu de 90 ça te fait 1 minute et 8 seconde de plus pour admirer…
                      [mode cafteur ON]
                      Monseigneur, il y a de la chair à Ban(tah)…
                      [mode cafteur OFF]

                      Tu avais à lire un texte un peu plus complexe que les mémoires de Valérie Mégèreweiler…

                      L’autoroute est normalement limitée à 110…
                      Calvaire imaginable, n’est-ce-pas???

                  2. Aristarkke

                    Ces zones à trois voies où tu peux augmenter jusqu’à 90 te sont signalées par Co..te mais très rarement sur le terrain sauf exception exceptionnelle où il y avait déjà un panneau.
                    Ce qui te vaut à l’occasion un concert de klaxons quand tu doubles par tous les bons Samaritains qui craignent pour ton permis…

                  3. Aristarkke

                    Mais de ci de là il y a des 3 voies, 2+1 voies alternant sans séparation centrale qui sont spécifiées à 90…

                    C’est dans le texte même du décret.
                    Mais attention, uniquement du côté des deux voies parallèles affectées au même sens de circulation…

                  4. Aristarkke

                    « pas de limites dans l’application d’une régle idiote, c’est logique. »
                    Sur la N7 aux abords de Fontainebleau, tu as un morceau à 2×1 voie avec un séparateur en béton maousse costaud…

                    ====> 80 km/h non mais!!!
                    Vu également dans le secteur de Chartres ainsi que dans la Mayenne (large séparateur en terre-plain dans ce dernier cas)…

                2. Aristarkke

                  En GB, tout est permis sauf ce qui est interdit.
                  En Allemagne, tout est interdit sauf ce qui est permis
                  En France, tout est permis, même ce qui est interdit.
                  En URSS, tout est interdit même ce qui est permis.

                  Winston n’aurait pas grand chose à modifier pour être à jour

              2. Citoyen

                « Cherchons donc le lien idéologique,… »
                Des fois, il ne faut pas chercher très loin, … juste des assos qui se gavent sur l’argent des autres, pour jubiler de leur capacité de nuisance …
                Un article intéressant sur RL :
                https:/ /ripostelaique.com/imposture-chantal-perrichon-na-jamais-perdu-un-membre-de-sa-famille-dans-un-accident.html

                1. MarieA

                  Quelle tarée! Merci pour l’article. Rien que le nom « la Ligue contre la Violence Routière » : tout un programme !

                  Ca me confirme dans ma conviction que l’Etat est une mafia et une secte tout à la fois. Cette « association » n’est qu’un vulgaire organe de l’Etat, chargé de vomir son catéchisme répressif et anti-liberté.

                  Le pire dans tout ça, c’est que ça ne donne qu’une envie : prendre sa voiture et écraser cette ayatollah.
                  Je me surprends parfois à comprendre nos amis d’Arabie Saoudite en ce qui concerne la place des femmes quand je vois les comportements de ces hystériques (Hidalgo, celle-ci, etc…)
                  La France est un pays liberticide.

                  1. MarieA

                    Dans mon message précédent, je voulais dire : chargé de vomir son catéchisme répressif et anti-liberté.pour voler l’argent des innocents.

                    Heureusement, quelques combattants pour la liberté s’opposent courageusement à ce genre de mesures (à partir de 1:50) :

                    https://www.youtube.com/watch?v=rN10ITRHPUE

                    « Chacun roule comme il a envie. » Voilà, c’est exactement le type de pensées qui doivent être développées en France.

                  2. Pheldge

                    Ouais, entre les Najat, Marisol, NKM, Marlène, et j’en oublie, on est tenté de se dire, « finalement, la charia … » 😉 et mêmeque c’est la p’tite nouvelle qui le dit, alors

    3. Pheldge

      Ô Gnôme, ô Papet, vous qui savez, pouvez vous me mettre au parfum sur « l’Etat à collé une obligation ruineuse à des copropriétés qui n’avaient jamais eu de problèmes d’ascenseur » ? et par hasard, n’y a-t-til pas eu à l’occasion création d’une prélèvement ou « taxe de solidarité » , histoire d’alimenter un fonds pour les nécessiteux ? Ci-mer, d’avance 🙂

      1. Pheldge

        zy-vas Papet, fais-moi pas mourir de languissement (languissage ? l’anglicisme ? 😉 ) et le coup des ascenseurs c’était quoi ? ah et ta boîte mail déborde, qu’elle accepte plus de courrier … je te dis ça, des fois que t’attendrais pas un mail des impôts ou de la CIPAV …

        1. Aristarkke

          langueur…

          Le coup des ascenseurs a consisté, suite à un accident particulièrement horrible dans un HLM (de mémoire, l’installation d’ascenseur était une énième fois vandalisée dans l’immeuble et deux ou trois gamins sont tombés dans la cage parce que la porte d’étage s’est ouverte sans que la cabine soit présente) – (mais ce n’était pas le premier sauf qu’il est « bien » tombé par rapport au besoin de « faire quelque chose »), à pondre des paragraphes dans une énième loi de 2003 sur l’habitat qui imposaient une obligation de travaux obligatoires de modernisation de la sécurité en trois étapes successives à date maximale soit, 2010, 2013 et 2018.

          Plus des zakouski à base de clauses de maintenance durcies, etc…

          Dans la pratique, beaucoup d’installations ont dû être très sévèrement rénovées pour être rendues conformes car l’avalanche nouvelle d’automatismes et de contrôle de points de sécurité excédait souvent les capacités des armoires de contrôle un peu anciennes ou les cabines mobiles ou les portes d’étages, etc…
          Cela a surtout constitué une manne fantastique pour la bande des quatre qui trustait la très grande majorité des installations en maintenance.
          Mais, avec l’extension du domaine de la lutte gâteau, des PME ont réussi à apparaître, au moins en IDF.
          Faut dire qu’au vu des premiers devis pondus par cette bande, il y avait une marge inouïe sur les travaux qui ne pouvait que susciter de la concurrence.

          Cela a été le même coup qu’il y avait eu en 1991 ou 1992 avec les portes automatiques des parkings souterrains, des gamins ayant fait les imbéciles avec ces installations avant d’être sélectionnés à la darwinienne…

          Sauf que là, il y avait beaucoup plus de concurrents en lice que dans le cas des ascenseurs et beaucoup moins d’immeubles concernés que dans le cas des ascenseurs.

          1. Pheldge

            à propos de langueur, et pour ceux (je ne donne pas de noms … 😉 ) qui pensent que MC Solaar et Booba sont de grands poètes, Beaudelaire c’est quand même autre chose …

            Harmonie du soir

            Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
            Chaque fleur s’évapore ainsi qu’un encensoir ;
            Les sons et les parfums tournent dans l’air du soir ;
            Valse mélancolique et langoureux vertige !

            Chaque fleur s’évapore ainsi qu’un encensoir ;
            Le violon frémit comme un coeur qu’on afflige ;
            Valse mélancolique et langoureux vertige !
            Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir.

            Le violon frémit comme un coeur qu’on afflige,
            Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir !
            Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ;
            Le soleil s’est noyé dans son sang qui se fige.

            Un coeur tendre, qui hait le néant vaste et noir,
            Du passé lumineux recueille tout vestige !
            Le soleil s’est noyé dans son sang qui se fige…
            Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !

            1. René-Pierre Samary

              Baudelaire n’était pas que poète, il était aussi un observateur de son temps, qui dénonçait la « montée d’une marée de merde ». Que n’a-t-il vécu au nôtre !
              Le bêtisier de Flaubert prendrait aujourd’hui la taille d’une encyclopédie. Le mien s’enrichit régulièrement, et pas seulement grâce au genre 1. Hier encore, une perle, dans le style accusatoire propre au terrorisme intellectuel : « Vous êtes incapables de vous placer en dehors de votre champ de compétences pour juger. »
              C’est vrai que pour bien juger, rien ne vaut l’incompétence. L’ignorant donnera le ton, l’inculte fera loi, le sourd donnera le « la »…

              1. Hussard Bleu

                Baudelaire est souvent pris à contresens comme un révolutionnaire romantique attardé (son amour des putes colorées, sa haine pour son beau-père, le Général Lepic, ses Fleurs du Mal condamnées par la Justice bourgeoise)…

                Il était en fait profondément réactionnaire, et c’est Léon Daudet qui me l’avait fait comprendre, illo tempore…. Le Gros Léon était un très fin critique littéraire, et ses papiers dans l’AF quotidienne, rassemblées dans au moins un volume (« L’heure qui passe », je crois) m’ont souvent éclairé, et révélé des bouquins oubliés (« El Requete » de Lucien Maulvault, où j’ai compris d’où provenait le « cuestion de estetica » de PAC, que j’ai repris à mon compte, comme pierre de touche, dans la plupart des situations glandilleuses)…

                    1. Hussard Bleu

                      Nan, pas celui là… j’ai laissé un indice, hein, pour retrouver l’association d’idées…

                    2. Hussard Bleu

                      Curieux de penser que Baudelaire partage le caveau de son beau-père détesté…

                      landrucimetieres.fr/spip/spip.php?article730

                    3. Aristarkke

                      Curieux de penser que Baudelaire partage le caveau de son beau-père détesté…
                      Avarice, quand tu nous tiens???…

                      Dans ce genre de pied-de-nez, tu as aussi la bibliothèque Mitterrand sise quai François Mauriac…

            2. sam player

              « …pour ceux (je ne donne pas de noms … ) qui pensent que MC Solaar et Booba sont de grands poètes,… »

              Bon je t’ai laissé divaguer, je me doutais que tu allais en rajouter une couche.

              Fantastique homme de paille : c’est toi qui choisit le rap pour l’opposer à la « vraie » musique que tu défends… et ensuite tu démolis le rap. Un cas d’école, je m’y référerai pour expliquer ce qu’est un homme de paille…
              .
              Bon une petite chanson, ça adoucit les meurtres…
              .

              1. Pheldge

                « L’épouvantail, parfois appelé « argument de l’homme de paille », l’expression est une image tirée de la technique d’entraînement au combat contre un mannequin de paille à l’image de l’adversaire. Se battre contre la représentation affaiblie de l’adversaire assure une victoire facile.!
                Bon maintenant explique moi ton cas d’école : je veux me battre contre le rap, et, je me construis un « homme de paille » qui est …le rap ! Brillant , vraiment brillant ! sam, va te reposer, je comprends, la canicule, tout ça … 😉

                1. sam player

                  MDR Pheldge pour avoir retranscrit l’explication… mais sans faire le lien…

                  Explication de texte :

                  Etape 0 : Nous parlions de chansons, vous aiguillez le débat sur la musique

                  Etape 1 : Vous parliez de la vraie musique que y a que les oreilles exercées et ceux qui ont trimé dur sur leur partition qui savent ce qui est de la bonne musique.

                  Étape 2 : Je dis qu’il n’y a pas de bonne ou mauvaise musique tout comme il n’y a pas du vrai art etc… et ceci sans me référer à AUCUN exemple

                  Étape 3: TU CHOISIS un exemple (le Rap) afin de le démolir et c’est là que tu as fait un homme de paille avec le Rap… d’une part parce que tu te défoules sur le Rap, trop facile, pourquoi pas prendre aussi la musique d’ascenseur ? ….mais tu n’as rien démontré, sauf que tu n’aimes pas et tu t’es servi d’un exemple qui ne fait pas débat même si je pense qu’il doit bien y avoir du bon Rap… je ne sais pas… Le Rap est-il de la musique ou de la poésie, je ne sais pas, chacun son idée, chacun a le droit d’aimer ou de ne pas aimer et le dire… mais pas de dire que c’est de la merde et que eux seuls savent ce qui est Vrai… ce sont les politiques qui sont comme cela… ils savent ce qui est bien…

                  —– fin de l’histoire—-

                  Sur le Rap, je ne défends pas, pas plus que je ne défendrais les fortes poitrines, c’est pas trop mon truc même s’il y a 20 ans il me semble que j’ai du acheter un CD de MC Solaar, rapport à une chanson où j’aimais bien la rythmique. Bon j’ai aussi acheté un CD de Womack&Womack ;D et j’écoute de temps en temps ça… arghhh c’est pas de la vraie musique… mais des souvenirs…
                  .
                  https://youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=R8AOAap6_k4
                  .

                  1. Pheldge

                    sam, je ne vais pas me taper la relecture de tous les commentaires, je n’ai pas le temps … mais si ça s’est passé comme ça, so be it !

                    1. sam player

                      Ah l’excuse type RPS : j’ai pas le temps !
                      :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen: allez encore un :mrgreen:
                      Bon au moins t’as appris (peut-être) ce qu’était un homme de paille…

                    2. Pheldge

                      Merci ô sam de m’avoir contraint à redécouvrir cette technique que tu connais trop bien, et qui, copieusement tartinée de ta môvèze foi légendaire, fait de toi un abominable débatteur

        2. Aristarkke

          « ta boîte mail déborde, qu’elle accepte plus de courrier »

          Si tu y es bloqué, c’est donc que tu me balançais, coquin, des spams en nombre cosmique… et que je t’ai mis en purgatoire…

          Depuis quinze jours, j’ai effectivement entrepris un blocage de tous les pourriels qui l’encombraient et que je recevais en avalanche (plus de cinquante par jour, certaines fois avec un étiage moyen de trente/quarante par jour dont un nombre appréciable de faux ou de phishing en provenance probable de pays de l’Est (caractères cyrilliques de ci de là ou fautes de français énormes).
          Si seulement le tiers avait été vrai, je serais un nabab avec tout ce que j’aurais ainsi gagné sans effort !!! 😛

          1. Pheldge

            ça fait toujours plaisir de se voir assimilé aux escrocs re-nois qui t’annoncent que t’as hérité d’un millionnaire Gabonais …
            Bon je remacron retente ma chance 😉

            Si au moins t’avais plusieurs boîtes mails que tu gères via Thunderbird, ça te permettrait d’avoir une adresse pro, une perso, et une ou plusieurs, pour faire le fripon sur le Net !

          2. Nafy-Nathalie

            Et dire que quelque part à l’est un homme va mourir étouffé par tous ses millions que vous avez refusés… Vous n’avez donc pas de compassion ou de passion pour les cons ? Mdr

    4. simple-touriste

      Et surtout quand la « mise aux normes » d’un ascenseur qui fonctionnait bien (avec peut être un incident par an) aboutit à avoir plusieurs pannes par mois…

  6. René-Pierre Samary

    Il serait étonnant que la question du logement en général ne soit pas affectée autant que les autres (transports, santé) par la chute d’un pays qui se délite, morceau après morceau.

    Ce qui se défait surtout, c’est le tissus social. Le Pouvoir ne peut pas constamment intervenir en faveur de l’un (et donc automatiquement en défaveur de l’autre) sans créer des tensions et finalement des déchirures.

    L’article de Nathalie contient cette phrase qui illustre ce mécanisme destructeur :
    « Trop pauvre pour le devenir (propriétaire), trop riche pour bénéficier de l’argent des autres ».

    Pour comprendre à quel point cette phrase est exemplaire, il faut se pénétrer d’un principe.
    Le droit positif n’est pas comme un gâteau dont on distribue des parts, en même temps que le gâteau grandit. Une part de droit octroyée à l’un est automatiquement une part retirée à l’autre.

    Je me sers d’un exemple volontiers absurde : L’interdiction de tuer, ou de voler, ôte à l’assassin ou au voleur le « droit » de tuer ou de voler.
    Le droit octroyé au propriétaire insolvable de bénéficier d’argent public ôte au contribuable le droit de ses servir de cette partie de son argent comme il l’entend.

    L’État est un grand redistributeur d’argent collectif, il est aussi un grand distributeur de droits, qu’il prend et répartit en fonction de son principal objectif, qui est de durer en vivant sur la bête.

    1. MCA

      @RPS

      Je n’aime ce terme d’état qui désigne à la fois personne et tout le monde.

      Généralement j’évoque les politiques, les hauts fonctionnaires, les élus etc.. sur lesquels cette fois on peut mettre des noms.

      1. René-Pierre Samary

        D’accord MCA. La prochaine fois, au lieu d’employer le mot « moteur », j’emploierai le nom de tous ses composants. Ça risque d’allonger le texte, et moi qui ne suis généralement pas succinct…!

        1. MCA

          T’inquiètes,
          vu le prix que vont atteindre les carburants d’ici peu tu n’auras plus souvent l’occasion d’employer le mot « moteur », alors que le mot « état » a encore beaucoup d’avenir, d’où l’intérêt de désigner précisément la cible… :o)))

        2. Pheldge

          René-Pierre, sois pas susceptible, MCA a raison, trop de gens disent « l’état » quand c’est le gouvernement qui décide et propose les lois.
          Et cette confusion, permet de dédouaner le politique,de le déresponsabiliser, vis à vis de ses électeurs !

          Ce n’est pas « l’état » qui impose le 80 km/h, c’est Edouard Philippe, point ! et d’ailleurs, il proclame fièrement « j’assume » …

            1. MCA

              @Mildred 3 août 2018, 12 h 17 min

              « Le Peuple français demande à tous ses élus… »

              C’est beau d’avoir une fraîcheur d’âme de nouveau né, mais hélas le peuple sait très bien à quoi ressemble un bras d’honneur d’élu(s).

          1. René-Pierre Samary

            Trop de gens mélangent tout, c’est vrai. Etat, gouvernement, députés… Certains sondages à ce sujet en disent long. Quand la moitié du public pense que le soleil tourne autour de la terre, combien crois-tu qui fassent la différence entre un ministre et un élu ?
            Il n’empêche. Le populo, dans sa simplesse, voit l’ensemble comme ce qui lui dit quoi faire, et où le faire. Se trompe-t-il complètement ?
            Le gouvernement et l’État sont tellement imbriqués dans le système du Pouvoir qu’il est finalement assez dérisoire de les scinder. L’un sans l’autre n’est rien.
            Le système américain d’un remplacement total de l’administration lors d’une élection répond à la parenté trop étroite entre l’État et les élus.

          2. bibi

            C’est l’état qui impose les 80 km/h car pour imposer les 80 km/h il faut le concours de tout un tas d’hommes de l’état, un seul fut-il premier ministre ne peut rien faire tout seul.
            Il a fallu que les parlementaires (dont beaucoup sont des hommes de l’état) votent la loi, ensuite il y a besoin de tous un tas d’hommes de l’état pour faire appliquer cette limitation de vitesse, fonctionnaires de police, de gendarmerie, du ministère des transports, du ministère de l’économie et des finances.

            1. Citoyen

              Et toute cette nébuleuse (que l’on nomme état), faite de toutes les strates de ceux qui ont un intérêt commun (celui de vivre sur le dos des autres), concourt à nuire à l’existence de ces autres …
              Les plus nuisibles, n’étant pas toujours les plus visibles (comme les zélus) … Mais il y a des invisibles qui déploient beaucoup de zèle et de capacité de nuisance …
              Quand Pheldge dit : « Ce n’est pas « l’état » qui impose le 80 km/h, c’est Edouard Philippe, point ! et d’ailleurs, il proclame fièrement « j’assume » … » … C’est parce qu’il y a derrière, toute la machinerie de cet état, partie prenante, pour ne pas dire moteur, qui permet à celui qui dit « j’assume » de compter sur tous les abrutis qui le suivent, quand ils ne le précèdent pas !…

              1. Aristarkke

                Il y a toujours des quantités d’Eichmann dans tous les rouages de l’Etat qui appliquent le n’importe quoi parce que « c’est légal » et/ou parce que le chef l’a dit et/ou qu’il a également dit « j’assume ».
                C’est toujours un point sur lequel veille un dictateur : que tout soit légal (selon sa doctrine) pour que les rouages n’aient pas de cas de conscience et de vague-à-l’âme au moment de la mise en oeuvre.
                Eichmann a plaidé avoir limité sa contribution à la Shiah, à la seule logistique d’acheminement des déportés dans les camps et, selon lui, il n’avait pas à s’occuper, donc pas de responsabilité dans ce que les trains acheminaient, déportés, zyklon B ou autres composantes nécessaires…
                Le point Godwin : j’assume.

            2. Hussard Bleu

              C’était un Décret ! et donc le Fait du Prince….

              legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=C5BE455D11EC965E504D1D042C162F14.tplgfr24s_3?cidTexte=JORFTEXT000037076517&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000037076512

              1. Pheldge

                Ensuite l’appareil d’état applique, parce qu’il est là pour ça et en a les moyens, mais sans le décision de Philippe, l’appareil n’aurait rien imposé !

                1. Mildred

                  Et si d’aventure, il s’avérait que dans deux ans, on s’aperçoive qu’avec 80 km/h, il y avait moins de morts, passerait-on à 70 km/h, et ainsi de suite tous les deux ans ?

                  1. Pheldge

                    Je crains plutôt que dans deux ans on nous dise que la baisse du nombre des morts n’est pas assez forte, que donc il faut encore plus de réduction de vitesse… Ce qui n’est pas sans rappeler quelques souvenirs (le socialisme tout ça …)

                    1. Pheldge

                      c’est la même histoire, la présentation avec l’aspirine étant plus originale à mettre en photo et ne suscitera pas de blocage de principe de la part de personnes de « sensibilité gauchiarde » …

              2. bibi

                Oui cela c’est fait par décret, mais il y a eu deux propositions de loi déposées pour empêcher le gouvernement d’établir la limitation à 80 km/h sur l’ensemble du territoire et qui ont été rejetée donc en votant contre ces deux propositions de lois les députés ont voté l’application de la limitation de vitesse à l’ensemble du territoire.

              3. Citoyen

                Un Décret , certes, pour aller plus vite au moment de la prise de décision … une façon de dire : j’en ai une grosse et je vous em…de ….. Mais une décision prise et justifiée sur la base d’éléments que d’autres lui ont fourni pour se conforter, et qu’il prend pour argent comptant, parce que venant de la maison, ils sont crédibles … Ce qui n’amoindrit pas sa connerie ….

                1. Hussard Bleu

                  assemblee-nationale.fr/decouvrir-l-assemblee/role-et-pouvoirs-de-l-assemblee-nationale/les-fonctions-de-l-assemblee-nationale/les-fonctions-legislatives/le-domaine-de-la-loi

    2. bibi

      Tout le socialisme repose sur l’emploi de ce mot : redistribuer.

      La richesse elle est crée, extorquée par l’état à son légitime propriétaire et distribuée à ses affidés.
      Utiliser redistribuer, c’est accepter que la richesse est en premier lieu distribuée (forcément mal distribuée), et qu’il est du rôle des hommes de l’état de redistribuer convenablement cette richesse, tout en prenant leur écot pour service rendu à la nation.

      1. Citoyen

        « … tout en prenant leur écot pour service rendu à la nation. »
        Sauf qu’il vaut mieux inverser la proposition :
        Qui est de, d’abord se nourrir sur la bête, …. puis redistribuer ce qui reste (quand il en reste) …

      2. albundy17

        « (forcément mal distribuée) »

        Il n’y a pas que la richesse étant mal distribuée, il y a aussi le taff, ce petit gâteau limité qu’il faut couper en quignon rassi pour s’assurer que tout le monde crève la dalle.

  7. MCA

    « Cessons enfin de considérer les propriétaires comme des adultes sous tutelle en multipliant les obligations travaux, les sanctions, comme s’ils étaient, grands enfants éternels, incapables de prendre les bonnes décisions pour entretenir leur patrimoine ! »

    On retrouve exactement la même attitude vis à vis des automobilistes et dans d’autres domaines également (santé, pseudo écologie etc…), ce qui contribue grandement à rendre irrespirable l’atmosphère de ce pays.

    Je serais curieux de savoir si ce harcèlement continu est propre à la France ou s’il se généralise à tous les pays et ne peut-on y voir une stratégie dont la conséquence serait de rendre les peuples de plus en plus amorphes pour mieux leur imposer des mesures de plus en plus contraignantes et une soumission de plus en plus forte.

    1. sam player

      Je crois plutôt que les instances dirigeantes, pour parer à la mise en cause de leur responsabilité (â tout va, c’est le cas), se sentent obligés de prendre toute mesure pour montrer qu’elles font quelque chose : peu importe le résultat, on a pris conscience du problème, on s’en occupe.
      Il y a 3000 morts sur les routes et ils font rien arghhhhh… imagine l’homme politique attaqué de cette façon sur un plateau télé et hop vitesse à 80 et là il peut répondre qu’il a fait quelque chose.
      Il y a des dizaines de morts dans l’escalade du Mont Blanc… et hop il faut un équipement minimum, ah bah zut ça marche pas alors on va restreindre l’accès : forcément moins de monde, moins de morts… euh c’est même pas sûr… mais peu importe, ils ont fait quelque chose.

      1. Calvin

        Il y a 20000 morts par an, en France, dans des accidents domestiques.
        Vite, des objets connectés (à un service de l’Etat) obligatoires pour prévenir ou punir.

        1. MCA

          Oui, et je suppose que les dérives possibles des objets connectés seront en leur temps l’occasion de billets croustillants.

          Les hackers vont se faire un plaisir de s’en donner à cœur joie et je sens nous allons verser dans l’ubuesque rapidement.

          Déjà que des attaquent par déni de service se font par des objets connectés style caméras de surveillance, je m’amuse à l’avance d’imaginer le frigo du voisin ou sa machine à laver commandant une pizza ou une gerbe de fleurs à livrer au commissariat du coin.

        2. Bartleby

          Sans compter les suicides, un des taux les plus élevés au monde, fierté nationale, les méfaits et décès dus à l’alcoolisme, une hécatombe socialement acceptable. Il faut faire quelque chose! Il ne faut rien faire?

          J’aimerais mieux pas.

          1. bibi

            Le taux de suicide en France a baissé de 22% depuis 2000.
            apps.who.int/gho/data/node.main.MHSUICIDEASDR?lang=fr

            La quantité d’alcool consommé par habitant âgé de 15 ans et plus depuis 1961 (en litres équivalents d’alcool pur) a baissée de 55%
            ofdt.fr/statistiques-et-infographie/series-statistiques/alcool-evolution-des-quantites-consommees-par-habitant/

          2. albundy17

            « un des taux les plus élevés au monde, fierté nationale, »

            Ha ?

            classé 54 ème, pas la panacée, mais pas non plus extravagant avec les gvts que nous avons

        3. kekoresin

          Encore faudrait-il avoir un réseau digne de ce nom! La plupart du « réseau » repose sur des lignes téléphoniques dont beaucoup datent d’un demi siècle. Après des années de lutte pour une connexion stable (j’ai pas dit rapide), Orange (proprio des lignes) m’annonce que non, ma ligne n’est pas optimisable et que tant pis si je reste des jours sans connexion internet. C’est comme ça, va te faire enculer citoyen de seconde zone! Je pense qu’un petit cocktail dans l’armoire qui sert de central est envisageable…

          1. Aristarkke

            Malheur à la Grance périphérique qui fait rien que de ne pas habiter Paris (et sa première couronne, surtout côté ouest).
            Neuilly est tout de même supportable, aussi pour les Parisiens défroqués… Levallois-Perret et Boulogne aussi, à la limite…

            1. Pheldge

              rajoutes-y Sèvres, St Cloud, le Vésinet, Chatou … et j’en oublie.
              Tiens, entendu sur RTL hier, que « une centaine de maires  » de la couronne seraient intéressés par la reprise d’Autolib … hi, hi, hi ! 😀

          2. MCA

            @Kéko

            Tu paramètres ton smartphone en routeur et si tu es en 4G dans ton coin, ton ordinateur connecté en wifi à ton routeur ira plus vite qu’en ADSL.

            Ce qui est une excellente solution alternative (que j’applique).

            1. Pheldge

              Et si ton smartphone n’est pas assez costaud, essaie de négocier avec le Papet, qui devrait vendre son super Lumia GT-Turbo-16 soupapes, pour remettre en service son fidèle Sagem MC932 😀

        4. Gosseyn

          Il y a plus d’accidents en montant sur des tabourets qu’en restant au niveau du sol. Conclusion, il faut supprimer les tabourets. Mais comme les gens dépourvus de tabourets utilisent les échelles à la place, leur hauteur sera limitée à une marche. Comme les gens dépourvus de tabourets et d’échelles sautillent pour attraper ce qui est trop haut, réduisons le risque de torsion de chevilles en limitant la hauteur des armoires à 1,20m. Etc.
          Mais ne vous inquiétez pas, ils assumeront !

      2. Pheldge

        c’est également un système qui s’auto-alimente : plus l’état intervient, règlemente, plus les gens sont infantilisés, et moins ils agissent de façon responsable, et plus ils donnent de raisons pour créer de nouvelles règlementations, ad libitum …

        1. René-Pierre Samary

          Ce n’est pas pour me vanter (oh non !) mais cette question était abordée par un Frédéric un peu saoul, après quelques bières au Mango*, en Martinique, il y a une petite dizaine d’années…
          « En même temps, l’inflation législative génère la perte d’autonomie. Un cercle vicieux se crée : le citoyen, de moins en moins capable de trouver par lui-même sa place dans une société complexe, est demandeur de toujours plus de règles, trop nombreuses pour ne pas être ignorées, trop circonstancielles pour ne pas être contradictoires. »
          (extrait de Bye Bye Blackbird, p. 362 et dans ma dernière livraison, grâce aux bons soins du signor hache)
          * Un nom qui va faire sortir MCA de sa torpeur estivale, j’espère !

  8. Higgins

    HS mais comme nos politiques découvrent que l’été, il fait chaud, il faut lire le billet de Benoit Rittaud: https:/ /mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/2018/08/02/le-climat-contre-la-democratie/
    Ca ne me surprend pas mais c’est inquiétant pour l’avenir d’autant que les médias mainstream se déchaînent sur le sujet ce matin.

    1. kekoresin

      Oui, d’autant que les sphincters se dilatent avec la chaleur d’un été torride. Les citoyens sont donc prêts pour les coups de boutoirs qu’ils en viennent à réclamer avec force cris « ho oui! Sauve la planète, pète-moi la noisette! » – Avec une unité singulière, les genoux dans le frais cresson bleu, le front dans le trou de verdure du voisin de devant, horrible chenille servile qui mâchouille et digère tout ce qu’on lui présente pourvu que ce soit vert avec marqué « salade » dessus!

    2. Aristarkke

      Il y a de quoi craindre une nouvelle fois pour la SNCF. Imagine que les TGV n’ont pas été prévus pour supporter la chaleur, le froid, la neige, la pluie, les feuilles mortes, etc… et tu as là un mélange explosif…
      Enfin, une partie du mélange dans une partie de Grance…

  9. kekoresin

    Le problème avec ce sujet comme avec tous les autres du reste, c’est que le système n’a qu’une marche avant, plus de freins et engagé dans une pente assez raide.

    Les lois s’empilent à un rythme frénétique et il faut déployer des efforts incroyables pour les détricoter une par une. On en arrive à une pâtisserie indigeste, étouffante, empoisonnée. A chaque tentative de marche arrière, une armée de législateurs sort de ses bureaux climatisés pour contester, protester, revendiquer, gesticuler sans passion ni engagement, juste pour se convaincre eux-mêmes qu’ils méritent un salaire dodu et une place de parking pas trop loin. Et ses petits grains de sable aiment à faire savoir qu’il peuvent gripper le sanibroyeur qui ne manquera pas d’arroser tous ceux qui regardent comment ça marche.

    Oui, le vrai drame de ce pays c’est l’absence de marche arrière, quand on se dit qu’on s’est trompé de route. Ca peut être pratique pour ne pas se retrouver en fond d’impasse, entouré par ceux qui ont casqué pour les pleins et l’entretien, l’air compréhensif mais avec une batte cloutée planquée dans le dos. Dernier recours, foncer dans le mur de brique sans ceinture ni airbag. En avant toute!

  10. Maltorchus

    Bonjour,

    Je parcours depuis plusieurs années déjà ce site.

    J’ai quitté l’industrie et l’infâme libéralisme il y a quelques années pour intégrer le camp du Bien en tant que contrôleur financier. Je me considère comme un témoin privilégié des limites et surtout de la faillite des politiques interventionnistes d’un Etat omniprésent et de plus en plus fasciste.

    J’assume parfaitement le fait de cracher dans la soupe.

    Je profite de cet article pour remercier vivement son auteur pour le travail effectué.

    Connaissant par la force des choses plutôt bien le domaine évoqué ici je tiens à souligner la qualité des informations apportées.

    Encore merci!

        1. Petit Syndic

          Nafy … Nafy-Nathalie est vraiment mon prénom… Faire le choix de Nathalie au lieu de Nafy serait la preuve de quoi ? Hummm. Lol.
          Heureusement que cela signifie la même chose dans mes deux cultures… Lol.

          1. kekoresin

            Je pensais que c’était son nom. Mais bon, c’est vrai que je n’aime pas les marocains, les algériens, les tunisiens, les égyptiens…Par contre j’adore les marocaines, les algériennes… Et les apéros bien frais l’été et maltés l’hiver!

  11. Hussard Bleu

    Je m’étais intéressé à une époque au système anglo-saxon, plus « libéral » et contractuel que notre système loi 65 / décret 67 modifiés (oh combien!) jusqu’à devenir un carcan byzantin et incompréhensible (je me fais fort, en étudiant une convocation à AG et le PV subséquent, de pouvoir presque à coup sûr faire annuler en justice tout le toutim, tellement les règles sont délicates voire impossibles à respecter en totalité).

    Le système US n’est pas parfait, sans doute, mais il est préférable à nos délires législatifs et réglementaires, même si des abus sont aussi commis, notamment par le biais des articles de condominium que le promoteur rédige à son avantage (pour un exemple, partant d’expérience sans doute, l’excellent thriller de John D. Macdonald « Condominium »).

    Ceci dit, des réactions libertaires se manifestement contre les excès des « conseils syndicaux », qui sont toutefois susceptibles d’être remis en cause plus aisément que dans notre système sous contrôle fonctionnarisé à outrance, tel qu’évoqué dans le présent billet :

    wikipedia.org/wiki/Homeowner_association#Reasonable_Rules_and_Regulations

    survivalblog.com/letter-re-survival-and-prepping-in-a-homeowners-association/

    survivalblog.com/survivalists-odds-n-sods-129/

    1. Nafy-Nathalie

      Vous auriez du mal avec une de mes convocations ou un de mes PV et idem avec beaucoup de mes confrères Monsieur le Hussard Bleu.
      Et si parfois vous pourriez le faire, vous n’auriez pas forcément grand intérêt à.
      En 23 ans de métier, à peine 5 procédures en annulation et beaucoup des 5 ont été perdues.

      Pour l’exemple, celui du Canada est celui que je préfère.
      Ce serait magnifique si on pouvait s’en inspirer un peu plus.

      1. Aristarkke

        Probablement et félicitations d’un ex du métier.
        Mais l’impossible reste incertain car les magistrats prennent parfois de grandes libertés d’appréciation.

        Mes deux annulations relevaient de l’époque où la Poste prenait de très grandes libertés avec les délais de délivrance de LR+AR de convocations, arguant d’un règlement interne autorisant les préposés à ne pas distribuer + de 50 lettres recommandées à la même adresse, au cours de la même tournée ou oubliant de noter la date de première présentation au domicile…

        1. Nafy-Nathalie

          oui … ça fait partie des raisons pour lesquelles l’un a été perdu et encore, nous avons reconvoqué, annulé le PV et tout refait voter avec les bons délais … cela a grandement diminué l’intérêt du procès.

      2. Hussard Bleu

        Je suis toujours enchanté de voir une perfection en action, chère Nathalie !

        J’accepterais volontiers le défi lancé, s’il n’était aussi gratuit, d’autant que – pur hasard du calendrier – je viens d’apprendre ce midi, en ouvrant le courrier, que j’avais gagné un procès pardevant la CAA de Lyon, contre la Chancellerie elle-même, et le TA de Dijon…

        Il faut avoir passé, comme moi, près de 40 ans dans la basoche active – snobée, voire méprisée, par la judicaille fonctionnarisée – pour apprécier à son prix de voir cette arrogance brisée, sur des moyens de droit et de fait incontestables, dont il avait pourtant été fait litière avec hauteur, tant sur recours gracieux que contentieux…

        Il y a de bons, d’excellents moments dans la vie !… croyez-le !

        Et quand bien même l’adversaire de la Place Vendôme se pourvoirait devant le CE, les attendus de l’arrêt rendu sont si joliment tricotés que je doute de le voir cassé…

    2. Aristarkke

      Le mode anglo-saxon fait que le contrat, une fois qu’il a validé le minimum de règles légales qui régissent le domaine, tient lieu de loi entre les Parties.
      Idem, en Grance, dans le principe…
      La loi initiale de 65 participait convenablement à cet état d’esprit…

      Mais elle ne seyait pas pour les infantilisés de copropriétaires découvrant après coup, qu’ils n’avaient rien lu du contrat…

      Donc, les rajouts ont commencé dès la fin des 70es…. crescendo

      1. Nafy-Nathalie

        Les rajouts ont surtout commencé parce qu’il y a une désafection des copropriétaires aux AG.
        La loi de 38 était paralysante au possible (vote à l’unanimité).
        La loi de 65 a apporté un plus en diminuant les majorités mais les copropriétaires ne venaient pas plus, ce qui n’a pas changé grand chose.
        Il y a donc eu SRU en 2000 qui a rabaissé encore les majorités.
        L’idée de la réforme en donnant plus de pouvoir au CS est de contourner cette désaffection et permettre au CS d’engager les travaux sans AG.
        Mais le pourquoi du désintérêt des copropriétaires n’a pas été creusé … forcément !

        1. Pheldge

          le désintérêt apparent des copropriétaires, ne vient-il pas de ce que AG est synonyme de travaux à faire donc d’appels de charges, en clair de charges à payer, encore et toujours ?
          Également, les copropriétaires « nouveaux », qui viennent de la location,et pire encore s’ils viennent de HLM ou assimilés, n’ont jamais été concernés par ce type de charges, puisqu’il y avait un bailleur qui s’occupait de tout …

          1. Maltorchus

            +1. Dans les HLM vous avez des locataires qui appellent pour faire changer une ampoule grillée dans leur appartement.
            C’est ce type de public que les nouvelles orientations publiques encouragent à accéder à la propriété via la vente annuelle de 1% du parc social soit 100 000 logements sur 10 ans.

            Remarquable schizophrénie du gouvernent qui annonce vouloir combattre la France de propriétaires et, en même temps, faire accéder à la propriété un public dit « fragile ». Tout ca en expliquant que le premier facteur pour sortir de la précarité est la mobilité…

            1. Pheldge

              Pour ce type de locataires, également c’est le syndrome du « c’est l’état qui doit payer » , ici l’état étant à remplacer par le bailleur social. Mentalité qui se transmet de génération en génération.

          2. Nafy-Nathalie

            Oui ils croient qu’en ne venant pas, les travaux ne seront pas votés … genre de déni de réalité puisque la plus part des travaux sont maintenant votés à la majorité des voix exprimées.
            Puis il y a aussi le système de vote … difficile de s’opposer à une majorité lorsque l’on doit s’exprimer à main levée devant tous les autres.

            En réalité et en résumant très grossièrement, la plus part du temps, un ou une poignée de copropriétaires (conseil syndical) gèrent tout : font faire les devis, vérifient les comptes, récupèrent les pouvoirs pour voter et ainsi de suite.
            Les AG sont une parodie de démocratie le plus souvent.
            Les copropriétaires suivent même s’ils ne sont pas toujours d’accord.
            Donc au final, soit ils ne viennent plus soit ils s’engagent.
            D’où l’idée de rendre officiel ce qui est déjà dans la pratique.

            1. kekoresin

              Ha les votes à main levée! On retrouve les mêmes travers dans les conseils municipaux. Avec l’intercommunalité, c’est plus simple: plus de vote du tout! La démocratie en marche…

              1. Higgins

                Le truc dans les votes à main levée, c’est de proposer les votes dans cet ordre: 1) qui vote contre?, 2) qui vote pour?, 3) qui s’abstient?
                Imparable pour faire passer un projet ou faire élire quelqu’un (méthode éprouvée entre autres dans le monde mutualiste ou associatif).

                1. MCA

                  @Higgins 4 août 2018, 10 h 57 min

                  Du temps de ma jeunesse, ayant très bien identifié la supercherie, j’avais exigé de faire revoter une assemblée de copropriétaires en demandant d’inverser l’ordre des choix : qui s’abstient? qui vote pour? qui vote contre?

                  Assez curieusement, il y avait eu de la perte en ligne….

                  1. Nafy-Nathalie

                    en fait en copropriété, c’est encore plus « subtil », on vote à main levée de manière officielle pour ou contre la majorité et pas dans le sens positif ou négatif d’une proposition …
                    Ou dit autrement avec un exemple :
                    résolution : vote des travaux
                    Si la résolution est refusée, sont considérés comme opposants, par la loi, ceux qui ont voté pour les travaux, parce qu’ils ont voté « contre l’avis de la majorité » et ils seront inscrits comme cela.
                    Hyper insidieux.

            2. Pheldge

              Personne n’étant formé à l’école à devenir copropriétaire, beaucoup ne se sentent pas compétents. Comparer des devis se fait souvent avec l’aide du syndic, et s’occuper ou participer à la gestion de la copropriété est assez chronophage. Et comme de toutes façons, à la fin, on n’a pas d’autre choix que de payer …

                1. Pheldge

                  ça permet également des dérives d’inspiration douteuses : on m’avait proposé de remplacer 3 volets pour des fenêtres pour 2000 € en passant par le prestataire recommandé par le syndic et avec l’aval du conseil syndical, et en 30 secondes , j’ai trouvé sur le Net une boîte qui m’a sorti un devis pour exactement les mêmes travaux, de 800 € !
                  C’est marrant de voir à quel point une copro est une microsociété ! La Boétie si tu savais …

                  1. sam player

                    « ça permet également des dérives d’inspiration douteuses… »

                    Pourquoi douteuses ? Tu n’as pas de contrat avec le syndic te spécifiant qu’ils doivent te conseiller à titre particulier la prestation la moins chère sur le marché.
                    Que quelqu’un conseille un fournisseur en qui il a toute confiance, ça te semble étonnant ? Et qu’il en croque éventuellement en passant, aussi ?
                    Ça s’appelle un apporteur d’affaires… mais c’est pas dans les livres que ça s’apprend, mais dans la vraie vie.

                    « … et en 30 secondes , j’ai trouvé sur le Net une boîte qui m’a sorti un devis pour exactement les mêmes travaux, de 800 € ! »

                    Visiblement y a effectivement des trucs qui ne s’apprennent pas à l’école… arghhh 5 cm de plus ils m’avaient dit…

                    1. Pheldge

                      non, en effet, pas de contrat avec le syndic pour ça, mais dans la pratique, beaucoup de copropriétaires, lui font une confiance aveugle par facilité (personnes âgées etc …), et avec le vote majoritaire, c’est imposé à tous le monde !

              1. sam player

                « Personne n’étant formé à l’école à devenir copropriétaire,… »

                Ni à acheter une plaquette de beurre… cetroporib’

                1. Pythagore

                  @Sam
                  Je trouve qd même que du côté du droit et de l’organisation de l’état, les programmes de l’école font largement défaut.
                  Aucune formation de base sur ne serait ce que la différence entre droit pénal, droit civil, comment marche un tribunal, les étapes d’un procès, lecture et explication de la constitution,…. aucune explication sur le rôle des élus, ce qu’est un préfet,….
                  Par contre, une quantité d’auteurs à la noix, dont 99% ne comprend rien parce que encore trop immature pour comprendre, alors là l’edNat nous les rabache en permanence. Du coup l’élève à la sortie du bac ne comprend rien au droit ni au rôle des élus pour qui il vote, par contre il sait philosopher (enfin ou prétend savoir). Je serais d’avis que l’inverse serait plus utile.
                  Mais bon peut-être que c’est voulu, ca permet de raconter n’importe quoi aux francais et de modifier la constitution sans que personne ne bronche.

                  1. sam player

                    C’était le rôle de l’éducation civique introduite dans l’enseignement au 19ème siècle, loi du 28 mars 1882, commentée ainsi :
                    « Année par année les citoyens connaîtront mieux les mécanismes du vote, des élections, du fonctionnement de l’administration, de la justice et du gouvernement. L’esprit républicain et le sens de l’idéal démocratique deviendront peu à peu l’objet de l’adhésion réelle de la nation au-delà du discours ou de la phraséologie officielles. »

                    Je ne sais pas si ça existe toujours (l’instruction civique), et je ne broderai pas sur les raisons (complexité, abrutir la masse…) mais celui qui veut savoir a maintenant tous les éléments au bout de son clavier.
                    Certes il faut avoir le cerveau pour, mais il en est de même si ces matières étaient enseignées.

                    Euh fait gaffe avec la philosophie, ma promise veille…

                2. Pheldge

                  T’es c.n quand même ! 😉 je voulais dire par là que la vie en copropriété, c’est un apprentissage, une vraie découverte …

                    1. Pheldge

                      c’était un « t’es c.n » affectueux, y’avait le smiley ad hoc , pas une insulte !
                      Perso, si je fais un jeu de mot pourlingue et qu’on me balance « mais qu’est-ce que t’es c.n ! » avec le smiley 😉 ou mieux 😀 je prendrai ça comme un compliment !

        2. Aristarkke

          Avec pareille ineptie, vous allez avoir des conseils syndicaux composés de la moitié au moins des copropriétaires.
          Déjà qu’il y en a qui se font élire là-dedans pour tout bloquer ou au minimum, ralentir…
          Ou d’autres qui vont surtout chercher à faire passer « leurs lubies » avec le pognon des Autres, naturellement…

          1. Nafy-Nathalie

            oui j’ai des immeubles où 100% y sont … mais vous connaissez certainement aussi la règle … tous sont volontaires pour y être mais y a personne qui s’investit ou juste un ou deux …
            donc perso j’encourage qui veut à adhérer
            de toute manière légalement mon interlocuteur privilégié est le président du conseil syndical à charge pour lui de gérer son équipe.

              1. Nafy-Nathalie

                J’ai le modèle dans les immeubles qui appartenaient à un même propriétaire mais qui sont devenus des copropriétés suite à des questions de succession … autant de lots principaux mais une dizaine de copro en gros.
                Neuilly et beaux quartiers parisiens

  12. Aristarkke

    « En droit constitutionnel français, une ordonnance est une mesure prise par le gouvernement dans des matières relevant normalement du domaine de la loi. Elle relève de la procédure législative déléguée.

    Dans le cadre actuel de la Cinquième République, le gouvernement ne peut prendre des ordonnances que s’il y a été habilité par le Parlement, conformément à l’article 38 de la Constitution, ou autorisé par la Constitution s’agissant de certaines dispositions relatives à l’outre-mer (article 74-1). Assimilées à des règlements, les ordonnances entrent en vigueur dès leur publication. Elles ne prennent toutefois valeur législative qu’après avoir été ratifiées par le Parlement dans un délai fixé. »

    Rappel issu de Wikipedia.

    Officiellement, les ordonnances n’ont qu’une valeur temporaire, en principe due à l’urgence du besoin et doivent se faire ratifier, modifier, annuler éventuellement dans un délai précisé dès leur publication.

    Il est difficile à voir quelle(s) disposition(s) de la loi sur la copro nécessite(nt) pareille rapidité.
    Après tout, si le Parlement n’était pas occupé à des jeux stériles comme la ré-écriture permanente de la Constitution pour suivre les modes éphémères de l’instant (par exemple au milieu d’un nombre appréciable de stupidités), il aurait davantage de temps libre pour s’occuper des choses « vraiment » sérieuses au lieu de « devoir » (fermement sollicité, le devoir) transférer de sa compétence au gouvernement.

    1. Hussard Bleu

      Dans ce même genre d’hédonisme, je recherche cette photo déjà insérée par Monseigneur, montrant l’Aubry, le Harlem et autres moindres seigneurs soces se faisant une frairie de fruits de mer, avec la mention « C’est l’Etat qui paie »….

      1. René-Pierre Samary

        Oui, j’ai fini par comprendre… Jerry dans l’île… Le Mango (et non Mungo comme Mungo Park) est un bar de la bourgade du Marin, en sud Martinique, surtout apprécié par MCA.
        Si j’ai des bars préférés, ce n’est pas vraiment celui-là, bien qu’il soit accueillant. Ma préférence irait à un bar du Rio Dulce, Guatemala, nommé le « Jake Brake Saloon ».
        Pour les curieux, le Jake Brake est un système de frein utilisant un blocage partiel des soupapes d’échappement. En Français, frein par compression.
        Le Rio Dulce est enjambé par un long pont sur ce grand fleuve, pont emprunté par de nombreux poids-lourds équipés de « Jake Brake », qui produit à l’utilisation un bruit de mitrailleuse lourde…
        Mais pourquoi je me fatigue. Tout cela est dans mon « Bye Bye Blackbird », avec des considérations philosophico-socio-politiques dont j’ai donné plus haut un exemple…
        Encore faut-il savoir lire, être un véritable lecteur,ce dont je doute de la plupart de mes contemporains. Celui-ci ressemble de plus en plus à cet adepte de lecture rapide, qui se vante d’avoir lu « Guerre et Paix » en trois heures, et qui résume : « Ça se passe en Russie ».

        1. Bonsaï

          Un « véritable » lecteur doit avoir une solide culture de base qui lui permettra de relier les données à des références qu’il possède déjà, ou à défaut, de construire des hypothèses plausibles.
          Sans ces prérequis indispensables, la lecture ne serait qu’une distraction ludique parmi d’autres, à l’instar de ce que l’on constate parfois ici même.

            1. Bonsaï

              C’est bien ce que j’entend par « culture de base ». Celle-ci ne s’acquiert pas par enchantement mais par des lectures assidues, régulières et diversifiées, pendant que d’autres vont jouer au foot ou conter fleurette…

                1. Pheldge

                  c’est du suisse, pas exactement du français ! ils « prennes » (oui, chez eux le « s » est le signe du pluriel) des libertés …

            2. Bartleby

              La devise de mon ex-libris: « lire délivre ».
              Je n’ai jamais lu dans l’intention de devenir « cultivé », la culture étant comme la confiture, moins on en a… Un livre appelle l’autre, et c’est sans fin.
              Lire pour le seul plaisir de lire. Lire, c’est lire, tout comme pécher, c’est pécher, ou zen, c’est zazen. A dire vrai je lis en permanence, un paysage, l’écorce d’un arbre, un visage, une architecture, une cathédrale, ce livre de pierre… on peut lire bien des choses.

              Quant à les écrire, j’aimerais mieux pas.

          1. sam player

            Ah Bonsaï, Pheldge, RPS… (dans l’ordre alphabétique pour ne pas faire de jaloux), merci pour ce moment… d’autosatisfaction… partagée…

            1. Pheldge

              « merci pour ce moment » … ah, tu lis le bouquin de la valoche à Flamby alors ? tu vois, tu es entrain de te constituer toi z-aussi une solide culture, avec des références qui en imposeront, et te feront briller, plus que le téflon, dans les dîners z-en ville 😀

              1. sam player

                Tu vois qu’il n’y a pas besoin de mettre de l’emphase pour faire de l’esprit… Bon, malheureusement il faut toujours que tu fasses des explications de texte…
                Dans une soirée tu dois être le gars qui explique les histoires drôles …

                PS : oui j’ai lu ce bouquin en à peine 1h 1/2 pauses comprises si mes souvenirs sont bons, j’arrive à lire et comprendre 3000 mots minute sur des textes simples…

                1. Aristarkke

                  3.000 signes/minute serait déjà un excellent score parce que cinquante mots à la seconde, tout de même, quelle bête ce serait !!! Une vraie Leeloo du genre 2…

                  1. bibi

                    3000 signes c’est ce que contient une page A4.
                    Un mot c’est 5 caractères au quel il faut rajouter un espace donc ça fait 6 signes.
                    Bilan 3000 signes/min ça fait 50 signes/s donc 8 mots à la seconde.

                    1. Hussard Bleu

                      JFK pratiquait lui aussi le « speed reading »… ça met du plomb dans la cervelle, hein ?

                  2. Bartleby

                    Possible en lecture rapide, avec de l’entraînement. Pas très approprié pour apprécier la littérature cependant. La lecture rapide est à la littérature ce que Mc Donald’s est à la gastronomie.

                    1. sam player

                      @ Bartleby
                      « La lecture rapide est à la littérature ce que Mc Donald’s est à la gastronomie. »

                      Oui et non. Ça fait juste une jolie formule.
                      Pourquoi ce besoin de mettre des trucs dans des cases qui de plus ne leur correspondent pas. Sophisme là aussi.

                      Ça marche aussi avec « … ce que le char Leclerc est à l’automobile ».

                      Merci pour ce moment n’est pas de la littérature.
                      Mc Donald’s n’est pas de la gastronomie.
                      Un char Leclerc n’est pas une automobile.
                      Faut utiliser les bons outils : un tournevis plat ne sert à rien sur une vis cruciforme.

                    2. « un tournevis plat ne sert à rien sur une vis cruciforme. »
                      L’inverse, plutôt. On peut utiliser un tournevis plat dans une cruciforme, pas l’inverse.

                    3. sam player

                      Bibi et h16
                      Ce n’est tout simplement pas le bon outil…. mais bon je suppose que vous déserrez les têtes H à la pince multiprise, ça marche aussi…. des fois.

                      Bibi, vis à tête plate, ça ne veut rien dire…

                    4. bibi

                      Vous noterez que je n’ai pas employé vis à tête plate, mais vis plate car une vis à tête plate peut être cruciforme ou plate.

                    5. sam player

                      Bibii, il vaut mieux que tu te focalises sur les chocolatines que sur la mécanique…
                      La seule dénomination « plate » pour une vis concerne le dessous de la tête qui peut être plate ou fraisée… ou le dessus de la tête qui peut être plate ou bombée… et donc rien à voir avec l’empreinte.
                      Exceptionnellement ça peut désigner une vis qui ń’a pas d’empreinte visible pour une question d’esthétique….
                      …. mais toujours rien à voir avec la forme de l’empreinte pour un tournevis plat… désolé…

                    6. bibi

                      Prochaine étape vous allez nous expliquer que l’on appelle pas une vis à embout fendu une vis plate vu qu’il faut un tournevis plat pour aller avec?

                    7. sam player

                      Bibi bis
                      Vis à tête fendue… OK
                      Mais plate ça ne veut toujours rien dire pour l’empreinte oupa… ni à embout fendue (cékoissa ? ), vis sans tête fendue dans ce dernier cas peut-être… ou vis sans tête à bout plat…. (mais là c’est le bout opposé à l’empreinte)

                      PS : je voudrais pas être dans l’argument d’autorité, mais tu es dans un de mes multiples domaines de prédilection, va falloir t’affûter si tu veux compétiter… mais je suis ouvert…

                  3. sam player

                    Non c’est bien 3000 mots minute pour la lecture de ce type de bouquin. Aucune nécessité de comprendre ou de réfléchir à ce que je lis.
                    Par contre pour un article de journal, ça peut facilement descendre à 800 mots minutes si le sujet est un peu complexe, et un article ou un bouquin technique 300 mots par minute pour une compréhension à 100%.
                    Un adulte normal lit 300 à 400 mots par minute sans se forcer, ce qui à raison de 5 signes par mot ferait 2000 signes suivant ton découpage.
                    Mon but etait simplement de dire que je n’y ai pas consacré la semaine et que je serais incapable de faire un résumé de ce livre.

                    1. bibi

                      Une feuille A4 c’est 500 mots donc 3000 mots/min ça fait 10s pour une page A4.
                      Donc en 90 minutes vous lisez pose comprise un livre de poche d’environ 1000 pages.

                    2. sam player

                      Nan bibi, ça dépend du bouquin… lire celui-là n’était pas un plaisir… je ne l’ai d’ailleurs même pas acheté, il était sur la toile en pdf. Je voulais juste savoir ce qu’elle avait à dire…

                      Pi faut revoir tes calculs… pour la pose ça te fait du temps négatif , c’est de circonstance…

              2. Calvin

                « Merci pour ce moment » se lit très vite en diagonale (un peu moins vite à l’horizontale).
                Beaucoup de blabla, à peine un scoop, à peine un scooter, plein d’états « dame » pathétiques.

                Et pour aller plus vite, faut juste faire le tri, vu l’heure.

    1. Mildred

      Tout ceci tendrait peut-être à prouver, in Klammern zum Quadrat, que certains sont déjà prêts à causer dans la langue des vainqueurs!

      1. Le Gnôme

        Mon père m’a fait apprendre l’allemand pour connaître la langue de l’ennemi, lui l’avait apprise en Poméranie contraint et forcé. Des fois qu’une nouvelle guerre survienne.

      2. Aristarkke

        Par exemple, Sam qui s’ est trouvé une fiancée helvétique rien que pour lui, cela pour causer le suisse comme un Bernois sur son rocher, attendu qu’il nous a déjà prévenus qu’il souhaitait la victoire de la Suisse sur la Grance et qu’il était déjà tout prêt pour la nécessaire Kollaboration qui devrait s’ ensuivre…

  13. Citoyen

    @ Nafy-Nathalie et h16 ….. On en apprend des choses, qui décoiffent !!…
    Déjà, que le sénat joue au rebelles en chambre (du sénat) est plutôt hilarant, puisqu’ils n’ont jamais le dernier mot. Donc, leur rébellion est surtout de façade, leur donne bonne conscience, et parfois amuse la galerie, mais ne porte rarement plus loin …
    Non, en fait, j’apprends des choses qui ne m’avaient jamais effleurées jusque-là, et je tombe de l’armoire !
    Étant passé du statut de locataire à propriétaire, à titre personnel, sans passer par la case copropriétaire, c’etait un sujet que j’observais de très loin avec un œil distrait …. Mais là, grâce à vous, je découvre que par l’APL et la CAF, à travers l’APL Accession, certains peuvent devenir propriétaires avec l’argent des autres !!… en se faisant offrir, au moins une partie des mensualités …. Et là, je dois avouer que j’hallucine …
    Merci de remettre les horloges à l’heure ! … il y a des reset salutaires …

  14. Nafy-Nathalie

    Et circonscrire à l’Afrique du Nord alors que l’Afrique peut être, bien plus basse, et tout à fait noire ? Cela serait la preuve de quoi ? lol
    Merci du sourire.
    Je vous taquinais juste … ça m’amuse toujours que l’on (vous et les autres ici et ailleurs en occident) fasse le choix immédiat de m’appeler Nathalie alors que mon prénom est juste tel qu’il est écrit « Nafy-Nathalie » comme s’il était inconcevable que je puisse être autre chose que Nathalie et surtout pas d’Afrique noire.
    Nafy est le diminutif de Nafissatou.
    Cela en dit beaucoup sur la société en général.
    Merci de l’échange.
    Vous avez raison ! L’eau bue éclate toujours à la fin ! L’apéro c’est beaucoup plus sûr pour la santé.

    1. sam player

      Euh… perso je pensais que ce suffixe c’était juste pour se démarquer de l’autre Nathalie… le choix du suffixe ayant été choisi en souvenIr des exploits de Nif-Nif, Naf-Naf et Nouf-Nouf dans l’immobilier… :mrgreen:

        1. Hussard Bleu

          M. de Sameplaillère réagit – comme moi, hélas !… l’âge… – avec un certain délai… mais sur ce blogue, heureusement, pas de forclusion !

          @RPS : je ne suis pas fort versé dans les contes d’Alphonse. J’en ai bien quelque part un recueil, mais il n’est pas exhaustif, il faudrait chercher, et il fait déjà trop chaud pour aller farfouiller dans mes bouquins…

          Ceci dit, la période me semble bonne, la logique follingue utilisée aussi, mais ce pourrait également être une nouvelle de Marcel Aymé qui m’aurait échappé… Ce serait aussi bien son humour, genre « La Bonne Peinture »…

    2. kekoresin

      Bah oui, c’est grand l’Afrique Nafissatou-Nathalie! Je ne connaissais pas le diminutif. Bref, pas d’excuses ou de regrets dans ma réponse, juste que c’est un peu normal de poser Nathalie en premier choix pour un occidental qui a connu surtout des Nathalie et pas beaucoup de Nafy. Je pense que c’est juste révélateur de cela et pas d’autre chose « d’inconcevable ».

      En tout cas je n’aime pas non plus les ivoiriens, les congolais, les camerounais… 🙂

      1. Nafy-Nathalie

        Raté …
        Vous avez tord ceci dit, leur cuisine est délicieuse même si c’est chez moi que l’on se régale le mieux … forcément ! PTDR

        Il n’y a pas besoin de chercher un truc inconcevable.
        C’est quand très révélateur d’un besoin, furieusement commun et humain, de systématiquement chercher, au détriment de la logique, à se raccrocher au confort de ce que l’on connaît.

        Nafy-Nathalie … quand même …
        Je n’imagine pas que l’on appelle d’emblée Anne-Sophie, Sophie ou Jean-Paul, Paul …
        Mais je me trompe peut-être … avec les réformes diverses de l’orthographe, tout change trop vite pour moi …
        Je suis encore en train d’essayer d’intégrer celle de la féminisation des métiers … sans y parvenir.
        Peut-être que la deuxième partie d’un prénom composée est devenue prioritaire sur les autres et que personne ne m’a prévenue.
        Lol.

    3. Pheldge

      Et juste pour info, quand c’est kèske vous y répondez, au téléphone, ça donne un musical « Nafissatou dit allo » ? auquel il est doux de s’entendre répondre « ici déesse Khâa » suivi de « je prépare la sauce, fit-elle » ! 😀

  15. Hussard Bleu

    M. de Strossecane ne commente jamais sur ce Blogue, qui n’a aucun lien avec la maison Sofitel, et, par ailleurs M. de Kequault est totalement inoffensif * : vous êtes en parfaite sécurité, Nafissatou !

    * évidemment, si vous le taquinez en prétendant que vous venez de l’URSSAF ou relevez d’une administration quelconque, il se produit chez lui une transformation dite « de type Hulkique ».
    Mais qui pourrait lui en vouloir ?

  16. MarieA

    Je ne peux pas commenter depuis Firefox : Blog token not found

    et pas non plus depuis un autre navigateur : Il se peut que la page Web à l’adresse https://h16free.com/wp-comments-post.php?for=jetpack soit temporairement inaccessible ou qu’elle ait été déplacée de façon permanente à une autre adresse Web.

    J’ai eu le même problème il y a 2/3 semaines. Est-ce que quelqu’un sait pourquoi?

    Là, je suis sur Internet Explorer (mais je souffre). Merci pour votre aide.

    1. Il faudrait peut-être nettoyer les cookies ou quelque chose comme ça. Il y a eu récemment une mise à jour de Jetpack, peut-être est-ce lié.
      Éventuellement, passez sur chrome pour voir ?

    2. Hussard Bleu

      La naufragée du Hâ ?…

      Ceci dit, je suis également sur Firefox et cela fonctionne fort bien. J’ai seulement rencontré un petit souci cette nuit, vers 4 h, lorsqu’un amusant lien tronqué que j’avais inséré, a provoqué un beugue, me faisant perdre le long texte que je venais de finir de rédiger.

      Quel dommage !!! je m’y étais livré, dans l’intérêt de Nafy-Nathalie, à une débauche de portraits, ceux des principaux commentateurs, et surtout de leurs idiosyncrasies favorites : mais peut-être est-ce ce qu’on appelle un « blessing in disguise » ?

      Malgré sa spirituelle saveur polémico-littéraire dont vous êtes privés, je gage que tous m’auraient traîné dans la boue, moquant mon âge et mes infirmités. Aaah! il ne fait pas bon vieillir ici…

      Il me revient juste un fragment, consacré à Mme d’Agriformosa, que je vous livre ci-après, ne craignant plus sa vengeance, dès lors que son expédition punitive en Morvan s’est achevée sur un échec : « Cruella… et ses rituels appels au meurtre millésimé… »

      1. BDC

        Milord, vous m’en voyez flattée. L’expédition punitive chez les Morvandiaux est reportée, on m’a missionnée pour y chasser le retraité du gibier à l’automne. J’aurai une pensée pour vous cher Hussard, si toutefois vous voulez trinquer du millésime avec moi, ce serait avec plaisir ! 😉

        1. Hussard Bleu

          Mais, chère Cruella, j’en serais heureux, d’autant que je possède encore un GPB en kevlar de bonne facture !

          Donnez la date à Harry (ainsi que la localisation) et je verrai si je suis disponible à ce moment.

            1. Hussard Bleu

              Il est vrai que cela arrête du 357 et pratiquement tous les calibres d’armes de poing (sauf projectiles spéciaux), mais c’est illusoire pour les armes longues, et même les couteaux en certaines circonstances…

              1. albundy17

                Je m’orienterai vers une piste plus usitée par le sexe dit faible.

                N’oublions pas que la Cruella en question te conviait à trinquer, alors même que quelques articles de presse nous ont récemment mis en garde au sujet de la consommation des amandes d’abricots, ce qui a pu lui nourrir quelques amères idées…

              2. Aristarkke

                Marquise de Brinvilliers et Cruella d’ Enfer font une rime très pauvre en poésie. Mais en toxicologie ???
                Michel Laclos avait eu une superbe définition : Poison pour Socrate (neuf lettres)…
                Donc, surveilles de près plats et boissons…

                  1. Loki dort

                    On peut trinquer avec un genre 1 aussi, virilement, tout dépend ce qu’on entend par là, mais j’en ai vu gober des verres cul-sec plus virilement que des genres 2. La grosse Freyja, par exemple…

                    1. sam player

                      Nan Dr, il me semble qu’en parlant de trinquer virilement, Al parle des verres qui s’entrechoquent : cette coutume permettait de mélanger un tant soit peu les breuvages pour montrer que ce n’était pas empoisonné…

                    1. albundy17

                      Un article qui devrait intéresser celui qui veut bouffer l’ancêtre:

                      //borislelay.com/2018/08/07/bethune-fellations-imposees-a-4-enfants-le-refugie-soudanais-evoque-une-coutume-du-soudan-pour-se-justifier/

                      On nage en plein délire, pas que je juge, c’est leurs coutumes, mais va falloir sérieusement revoir nos lois, ou construire un paquet de prisons.

                      Avec les socialos au pouvoir, con bandit se frotte les mains, avec quelques regrets de timing

                    2. Aristarkke

                      Négatif, Al !

                      [Deux témoins concordants sont le minimum nécessaire pour la condamnation valide et équitable (Deut 17:6)]

                  1. Aristarkke

                    Mon premier jet avait été d’écrire : donc, tu surveilles de près (…) façon « toi, tu creuses ».
                    Mais j’ai éprouvé l’envie de « correcter »…
                    Essaierai de plus le faire, M’dame !

      2. MarieA

        @ Hussard Bleu 5 août 2018, 12 h 21 min :

        « je m’y étais livré, dans l’intérêt de Nafy-Nathalie, à une débauche de portraits, »
        Est-ce que nous aurons quand même le plaisir de les lire ?

        1. Pheldge

          … et nous, nous allons continuer à renflouer en chœur la SNCF 😉
          Euh, essayez Opera comme navigateur … sinon, désinstallez/réinstallez votre renard-roux

            1. Pheldge

              il arrive, souvent désormais, que le commentaire, une fois posté, mette « du temps » pour apparaître. Faisez le test : rafraîchissationnez la page, et vous finirez par le voir. #cétémieuavan !

    3. MarieA

      J’ai toujours le même problème! J’ai nettoyé tout mon ordinateur plusieurs fois hier. Tant pis, j’imagine que ça va se résoudre dans quelques jours comme la dernière fois.
      J’avais oublié à quel point Internet Explorer est leeeeeeent !

      1. Hussard Bleu

        Melle du Hâ nettoyant son ordinateur, avec conscience, et un plumeau :

        st.depositphotos.com/1331616/2387/v/950/depositphotos_23877985-stock-illustration-sexy-maid.jpg

  17. René-Pierre Samary

    Une petite mise en garde…
    Pour les celles et ceusses qui auraient la curiosité de lire ma dernière livraison, que je viens de mettre en ligne et visible ici, courtesy of the patron…
    Ce bouquin, que je propose en tranches, a été écrit il y a huit ans environ. Certaines choses n’ont pas changé. D’autres, au contraire…
    C’est ainsi qu’une évocation de la ville et de la baie de Sainte Anne, au temps d’une municipalité indépendantiste, n’a plus rien à voir avec ce qu’est ce lieu touristique aujourd’hui. Tous ceux qui aiment la Martinique voudront bien se convaincre que si ces lignes ont pu refléter une réalité d’alors, elles ne sont en rien une peinture fidèle de ce qu’elle est aujourd’hui.

    1. sam player

      Oui, ça dépend aussi de la saison : tu écris que tu vis en short et torse nu à longueur de journée, le lecteur se pointe 6 mois après en tongues et y a 3 mètres de neige… :mrgreen:

      1. René-Pierre Samary

        Peut-être connais-tu cette nouvelle, d’Alphonse Allais je crois (mais HB me corrigera) d’un peintre pointilliste qui se désespère de reproduire très exactement une cheminée avec, dessus, une pendule… Ce n’est jamais ça, et il recommence, recommence sans cesse. Car sur son tableau, la pendule n’est jamais exactement figurée !

          1. Calvin

            Je crois que Sam indique que ta question (votre situation s’est améliorée ou dégradée ?) est utilisée par l’assistance Orange face aux problèmes qui traînent.

            1. sam player

              Ah nan !
              J’oserais-je pas dire que le maître des clefs pose des questions bateau(x)…

              C’était plutôt pour dire que depuis la question il s’est écoulé un certain temps… ne quittez pas, un opérateur va répondre à votre demande… temps d’attente estimé ?&$#÷%¥!?^/

                1. albundy17

                  La situation n’a pas l’air de s’être améliorée, plus d’interventions de sa part.

                  Mais bon, ayant eu le même type de soucis il y a quelques temps, adwcleaner proposé plus haut m’avait trouvé des choses, nettoyé, et résolu les black birds.

                  Maintenant, si elle n’en veut pas…

                    1. sam player

                      Oui, là c’est le fil de la question à RPS et il semble que tu parles du syndrome suisse…

          1. Calvin

            Que veux-tu, le Premier Cercle a banni les frontières et, profitant du chaos, les arbres se sont dépêchés de s’installer là où l’herbe est la plus verte.

  18. albundy17

    Ouf ! Il était plus que temps, marcel Campion vient d’emporter le marché de noel des tuileries, a défaut de grande roue ^^

    ça me déprime de penser qu’il fait bientôt froid, ajouté qu’il n’y aura plus benalla, les jt vont êtres bien mornes.

      1. albundy17

        Hildaldingue n’as juste pas reçu la valise espérée, faut pas se leurrer.

        j’ai allumé ce jour le jt régional, ben ça y est, la pseudo canicule s’enfui, le marronnier des produits de consommation revient nettement en force, gros sujet sur les olives, importées bande d’enc !

        consommateurs outrés et bien choisis, olives en provenance de pays européens n’ayant pas interdit ls produits phyto permettant une récolte viable ^^

        Je t’en collerai bien moi, de la question orientée, vivement un nouveau benalla.

        Bon, gros sujet aussi, une quinzaine de dauphins ont croisé en face de chez moi, la mer est vraiment sur le point de crever, c’est à cause du réchauffement climatique anthropique que les mammifères viennent à coté des bateaux (ds le texte du reportage !)

        1. Citoyen

          Des dauphins à La Rochelle ? …… Ils se préparent pour le prochain congrès du PS, pour succéder à Hollande ?… Mais, il en a déjà un dauphin, qui a squatté le château … Doivent pas être au courant …

        2. Aristarkke

          Al, je te signale qu’en Grance, les oliviers syndiqués se plaignent de subir des stress hydriques l’hiver, le printemps, l’été et l’automne parce qu’il ne pleut jamais assez pour eux ou au bon moment qu’il faudrait et qu’il y a toujours le sempiternel réchauffement climatique.

          Donc logiquement, ils font grève de la production et le volume produit s’en ressent bien sûr!!!

          Tout cela dit sérieusement par un guignol du Ministère de l’Agriculture l’ année dernière pour expliquer les faibles récoltes d’olives françaises qui n’augmentent jamais depuis des années alors que la demande ne faiblit pas si bien que l’on doit en importer d’ailleurs dans le Bassin Méditerranéen…
          Quand tu entends ce genre d’explications mal br…lées alors que tous les gros producteurs d’olives sont systématiquement davantage (et de beaucoup) au sud de la Grance (Espagne, Italie, Grèce, Maghreb, etc…), tu te dis que CPETF…

        3. Aristarkke

          Des dauphins qui se retrouveraient dans l’Atlantique aux alentours du 45me parallèle à cause du rechauffement climatique???

          Mais on raconte vraiment n’importe quoi dans cette télé grançaise!

          La page Wiki qui énumère tous les grands types de dauphins montre qu’à l’évidence, il y en a à peu près partout dans les mers et les océans (sauf peut-être les polaires) puisqu’il y a des variétés pour le Pacifique, l’Océan Indien, l’Atlantique, la Méditerranée, etc…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.