Presse française : le mode Full Propagande est activé

Il y a réellement quelque chose de pourri dans les médias français et chaque jour qui passe apporte une nouvelle preuve que les subventions et les budgets qui y sont déversées ne participent qu’à une chose : en favoriser la transformation en outils de propagande pure.

Dans ce cadre, ce billet sera l’occasion d’introduire une nouvelle Pignouferie de Presse d’un fort beau calibre. Même si, de nos jours, on a plutôt tendance à appeler ça « Fake News », le résultat est le même en ce qu’il démontre qu’une quantité maintenant majoritaire de journalistes ne font tout simplement plus leur travail et, non content de balancer des informations douteuses, s’empressent de ne surtout pas les corriger lorsque le pot-aux-roses est dévoilé.

Pour le cas qui nous occupe, l’affaire a commencé il y a quelques jours aux États-Unis. L’action se déroule au Lincoln Memorial à Washington où, régulièrement, des groupes plus ou moins importants de lycéens sont emmenés pour y découvrir les étapes importantes de la constitution de la nation américaine. C’est aussi un lieu traditionnel de manifestations de tous types, depuis les rassemblements de milliers de personnes jusqu’aux petits groupes de militants haranguant la foule de passage.

Cette fois-ci, plusieurs classes d’un lycée se sont trouvées emberlificotées dans une histoire qui a rapidement monopolisé les réseaux sociaux et, avec eux, les médias grand public américain. L’affaire est relativement simple puisqu’il s’agit, pour la brosser à gros traits, de la confrontation de ces classes d’un lycée catholique avec d’abord un quadruplet de Noirs américains, pro-nationalistes hébreux puis avec un vétéran amérindien de l’armée américaine.

Si l’on s’en tient aux premières histoires relatées par la presse américaine, les jeunes auraient pris à partie les Noirs présents à ce moment là. Le vétéran se serait ensuite interposé pour tenter de calmer le jeu, à la suite de quoi ces lycéens lui auraient globalement manqué de respect. De façon commode, l’ensemble des journaux américains, acquis à la défense du pauvre vétéran, s’est empressé de faire paraître une vidéo de l’incident…

Vidéo qui ne montre que trois ou quatre minutes des événements, sans justifier le découpage opéré. C’est dommage parce que, depuis, est apparue la vidéo complète de l’ensemble des incidents, qui dure deux heures et provient d’un flux direct diffusé sur Facebook (et donc difficilement montable et éditable à loisir). Cette vidéo, ironie du sort, est la prise de vue opérée par les Noirs nationalistes, et elle est maintenant disponible dans son intégralité en ligne :

Il suffit de la parcourir pour voir l’incroyable supercherie que les médias américains ont ainsi monté, volens nolens. On y découvre notamment que les lycéens n’ont absolument pas initié quelque agression que ce soit. On y entend nettement les adultes menacer de violence les adolescents (1:06:45), les insulter (« incest babies » 1:07:49, « crackers » 1:18:15, « faggot child molester » 1:21:27). On découvre que le vétéran s’est bien interposé (1:12:36), mais c’est bien lui qui se retourne vers les lycéens pour aller leur battre du tambour sous le nez et non eux qui sont venu le voir. Vers 1:15:25, on découvre que les Noirs accusent les Blancs d’être de futurs tueurs en série (« school shooters ») pour finir par leur expliquer qu’il n’y aura aucune paix tant qu’il n’y aura pas un bain de sang (1:27:00).

Bref et comme le fait remarquer Reason qui a repris l’affaire en détaillant les tenants et les aboutissants, si l’on doit en conclure quelque chose, c’est plutôt sur un sang-froid exemplaire des lycéens présents que sur leur hypothétique tentative d’agression. Si aggression il y a eu, ils en sont victimes et pas responsables.

Bien sûr, ici, on comprendra en voyant les casquettes de certains gamins que l’affaire était pliée dès le départ pour une certaine intelligentsia : arborant presque fièrement un soutien à Trump, il était garanti que les lycéens ne pourraient pas passer pour autre chose que pour d’abominables blancs suprémacistes et tout l’habituel tralala qui accompagne ces qualificatifs.

Cependant, dans les 24 heures qui ont suivi, de nombreuses voix se sont élevées pour expliquer que cette presse américaine, si prompte à désigner les coupables (les mâles blancs catholiques), s’était bel et bien fourré le doigt dans l’œil. C’est donc sans mal que, même si on continue de voir l’absence totale de mea culpa pour certains journaux américains jadis prestigieux, on trouve de nombreux liens expliquant les erreurs commises. Deux jours plus tard, la polémique ne désenfle pas outre-Atlantique, mais au moins peut-on commencer à lire des explications en rapport avec les faits parallèlement aux interprétations hardies et à la propagande distribuée partout ailleurs.

Malheureusement, lorsque la nouvelle franchit l’Atlantique pour parvenir en France, c’est le désastre : aucun des articles nuançant l’histoire (comme on pourrait le lire dans The Guardian par exemple) n’a eu la force de se faire un chemin jusqu’aux salles de rédactions parisiennes.

Pire : dans la presse française, c’est une parfaite unanimité qui règne, tant dans les journaux traditionnellement classés à gauche que dans ceux classés à droite. Même lorsque le journal est censé se tenir au courant de la presse américaine, que ce soit par ligne éditoriale ou par son affiliation, aucune information sur la vidéo longue, sur les éléments factuels qu’on peut en tirer ne semblent parvenir à remonter.

Pour la presse française, aucun doute : le monde manichéen permet d’affirmer sans le moindre doute que les lycéens sont les méchants, le vétéran tambourineur un gentil, et les Noirs racistes d’aimables prêcheurs.

On est, purement et simplement, dans la plus pure propagande.

C’est plus qu’inquiétant puisque cette propagande touche maintenant tous les sujets : plus un n’échappe à ces biais à répétition au point d’alimenter sans mal plusieurs de mes chroniques (il suffira de relire la production correspondante pour s’en convaincre : ça n’arrête pas). Que ce soit sur le réchauffement pardon le dérèglement pardon la crise climatique, la politique politicienne (est-il besoin de s’étendre sur l’affaire Benella ou le traitement des Gilets Jaunes ?) ou, plus récemment, les abrutissants mensonges éhontés d’Elise Lucet sur le glyphosate (exemple parmi des douzaines d’autres), tous les médias français semblent avoir complètement oublié les bases mêmes de la déontologie et ne plus faire qu’une propagande parfaitement assumée, décontractée et aussi violente que possible à l’encontre de ceux qui ont le toupet de le leur faire remarquer.

Devant ce constat calamiteux, la prudence impose dorénavant de systématiquement douter des factoïdes que ces officines nous diffusent. Parallèlement, on devra aussi s’interroger sur la pertinence des réflexions portées par le peuple français, compte-tenu des « informations » qui lui sont fournies : que ce soit dans le cadre (ridicule) du Grand Débat ou dans les revendications portées de façon brouillonne par les Gilets Jaunes, comment espérer qu’un peuple auquel on raconte des bobards du soir au matin puisse prendre des décisions éclairées ?

Pire encore : comme une partie non négligeable des ressources de ces officines de propagande provient des impôts et non de la confrontation avec le libre marché concurrentiel, comment espérer un jour disposer en France d’agences de presse de qualité ?

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires394

    1. Gosseyn

      Nous avons un exemple époustouflant de propagande télévisuelle, révélée par cet article :
      https://fr.sputniknews.com/international/201901231039754802-france-television-emission-enfants-poutine/
      Il y est dit que  »La chaîne de télévision France 4 a lancé un programme ayant pour objectif de montrer aux petits Français que la Russie contrôlerait l’information et affirmant que «les usines à trolls» publieraient «des centaines de posts sur la politique russe pour n’en dire que du bien». »
      Qui dispose encore d’un téléviseur gouvernemental, pour vérifier le programme dont il est question ? Parce qu’en cas d’exactitude, Goebbels a d’indignes successeurs et on est mal …

  1. Le Gnôme

    La chute des ventes de la presse, au delà de son prix faramineux, s’explique par cette propagande éhontée et un cruel manque de différences d’analyse. Du Figaro à Libé, toute la presse est dans le même moule. Voilà pourquoi votre fille est muette.

  2. Aristarkke

    Le Pouvoir ne demande pas au Peuple, surtout le Grançais, de prendre des décisions éclairées (ou non) en dehors de celle de bien voter pour le bon candidat qui aura été choisi pour lui.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Le billet de Charles Gave de lundi défendait l’idée que le but du pouvoir est de priver le peuple de tout moyen d’action et d’expression. Il traite même Macron de proconsul de France nommé par Bruxelles.
      De fait, même si le peuple vote mal, des boucles de rattrapage sont prévues.

  3. Husskarl

    Comment attendre la vérité de personnes qui n’en ont même pas la simple notion et qui sont payés grassement par des menteurs professionnels.

    On pourrait également disserter du politiquement correct qui n’y est pas pour rien. La société se tend toujours plus.

    1. Pythagore

      « Comment attendre la vérité de personnes qui n’en ont même pas la simple notion  »
      Le pire étant qu’ils s’étalent comme s’ils savaient mieux que les autres sur des sujets alors qu’ils n’ont absolument aucune formation sur le sujet. Je connais une journaliste « scientifique » qui n’a jamais mis le pied dans un cours de science, et qui raconte avec bcp de décontraction à peu près tout et n’importe quoi.
      La formation de journaliste devrait une formation complémentaire à autre chose et non pas une formation principale.

      1. Husskarl

        Parler de tout sans rien y connaître et ne pas chercher ce qui est vrai ou faux décrit assez bien la sophistique, à ceci près que les sophistes possédaient de réels talents d’orateur…
        Y aura t’il un nouveau Socrate ?

        1. Benway

          Le terrain a été bien préparé à l’avance; les déconstructivites/relativistes des 60’s comme Derrida ou Deleuze ont bien ancré dans les esprits qu’il y a DES vérités, le mensonge n’étant que l’une d’entre elles.

  4. Aristarkke

    Même les députés, pourtant officiellement représentants de leurs électeurs, se comportent ensuite en apparatchiks propriétaires de leurs sièges sans comptes à rendre à leurs électeurs.
    L’ espoir avait été, pour ceux qui croient encore, que la vague de petits nouveaux élus suite à Flop Joene, se comporterait autrement que la clique de vieux rouliers ainsi débarquée. Patatras. Ils sont pires sauf deux trois exceptions qui font tache, à être totalement subjugués par FJ et totalement oublieux de la moindre réticence à être des godillots chimiquement purs comme dirait not’bon maître du chais où nous nous abreuvons…

    1. deres

      Les députés En Marche ont été sélectionnés pour leur futur obéissance, pas pour leur indépendance. Si certains ont des idées propres ou des remords, c’est juste une erreur de recrutement. Politiquement, ils doivent tout à Macron. Toute déviance signifie donc la fin de leur carrière politique. Etre godillot est donc leur essence même par construction.

  5. Aristarkke

    Patron, s’ il fait beau et que Trump constate ce phénomène et le clame sur Twitter, toute la presse de ce côté-ci de l’ Atlantique, (et une bonne partie de celle de l’ autre côté) le vomira et l’agonira de commentaires insupportables du seul fait (et en dépit du fait) qu’ il n’aura fait que constater l’ évidence vérifiable par tout un chacun.
    Aucun honnête homme ne doute plus qu’il se trouve donc des offices de propagande en lieu et place de journaux d’ information grand public.

    1. Flaghenheimer

      A cet égard le traitement médiatique du retrait des forces américaines de Syrie est très instructif. Si c’était Obama qui l’avait fait on lui aurait re-décerné un prix Nobel. Mais là c’est Trump alors c’est trop tôt, pas préparé,etc.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Je me suis dit un peu la même chose : réussir à faire passer la fin d’une intervention militaire à la légalité douteuse pour une mauvaise nouvelle, c’est fort.

      2. MCA

        @Flaghenheimer 23 janvier 2019, 10 h 50 min

        Obama a eu le prix Nobel de la paix alors qu’il venait tout juste de débarquer ce qui dénote bien la foutaise de ce prix utilisé à but politique.

        Règne d’Obama : 20 janvier 2009 au 20 janvier 2017

        Date d’obtention du prix Nobel : octobre 2009

        1. Deres

          Prix Nobel obtenu sur des promesses de retrait d’Irak et de fermeture de Guantanomo qui n’ont pas été tenus en deux mandats … En parallèle, les assassinats extra-territoriaux par drone ont été multipliés par drone sans aucun contrôle des bavures associés.

    2. albundy17

      « s’ il fait beau et que Trump constate ce phénomène et le clame sur Twitter,  »

      Il vient de se faire incendier pour un tweet constatant qu’il aimerait bien un peu de ce réchauffement climatique promis vu qu’il gèle grave

      1. Aristarkke

        A l’évidence, ce tweet était d’un humour grinçant et pince-sans-rire.
        Venant de Trump, l’accueil ne pouvait être que glacial…

  6. Val

    Petit HS : le contexte du sujet. Les US, qui avaient réussi le melting pot, sont en train d’arriver au bout de l’exercice et il semble que le melting en question est en train de partir en sucette. De notre côté de l’atlantique, on voit bien la vanité de cette construction d’Europe, avec le dernier avatar d’Aix la Chapelle. Pendant que les dirigeants se congratulent, chacun de leurs pays se dilue en communautés qui se regardent en chien de faïence.

    1. Le Gnôme

      Je ne suis pas certain de la réussite du melting pot . La plupart du temps, les blancs ont été avec des blancs, les noirs avec des noirs, les hispaniques avec des hispaniques.

      1. Stéphane B

        Comme pour tout, le melting pot ne fonctionne que quand les individus sont obligés de quitter leur milieu (culture) pour en intégrer un(e) autre. Il y a une ségrégation volontaire par la couleur de peau, mais aussi en montant dans les classes sociales par l’argent. Le mélange se fait aussi dans des corps comme l’armée, la police, l’univers de bureau, tout ce qui fait que les gens évoluent non plus en fonction de leur couleur de peau mais de leur idéologie, entre autres choses.

        1. Husskarl

          Il n’y a pas de mélange a haute dose possible sans faire périr l’une ou les deux parties. Le melting pot est une fiction en terme de culture et en terme d’intellect dans la majorité des cas particuliers et donc dans le cas général.

          1. Passim

            L’ethnologie et l’histoire l’illustrent, la science le théorise : « L’interaction équilibrée entre toutes les normes de comportement social qui caractérisent un peuple explique pourquoi il s’avère en général si dangereux de mêler des cultures différentes »
            (Konrad Lorenz)

            1. Husskarl

              Question de circonstances et de hasard chère Marie. Les rencontres plaisantes tiennent à très peu de choses.
              Celle que je fis avec ma femme ne se fit que parce que jacceptais (a contre cœur alors) d’aller rendre un pénible service à un ami.
              Cependant, il faut s’attacher à fréquenter des personnes ayant les mêmes valeurs morales pour augmenter la probabilité.

              1. Val

                @huss pas seulement la probabilité, parce que franchement, passer une vie avec un bobo collectiviste ça tient plus du sacerdoce que de la balade de santé. Quant à faire des enfants avec, autant se suicider tout de suite… et invoquer le principe de précaution cher au collectiviste en question

            2. Nabilla Official

              Ouais, bin raison de plus pour pas t’en approcher, si t’as pas envie d’avoir des histoires ! reluquer les hommes déjà pris, non mais allo quoi !

              1. Aristarkke

                Moi qui croyais -naïvement- que c’était le genre deux qui chassait ou pêchait la tendre proie du genre un… Times are changing…

                1. MCA

                  Houuu le has been, va falloir changer ton logiciel mon cher Ari.

                  En réalité il en a toujours été de même, le vrai changement c’est qu’à présent elles avouent! :o)))

            3. P&C

              On appelle cela la preuve par validation. Loi de Pareto, quand tu nous tiens.

              Un mec qui va en boite seul aura du mal à pécho.
              Le même, qui vient entourée de quelques nanas (même si leurs relations sont purement amicales) sera bien plus sollicité.

    2. Duff

      D’ailleurs j’ai trouvé très amusante quoiqu’un tantinet répétitive la chasse aux hoax sur le traîté de Marakech ou celui d’Aix la Chapelle. On nous dit il n’y rien à voir, circulez et de toutes façons rien de contraignant.

      Bien sûr, si ces textes étaient vides on se demande pourquoi tout ce barnum avec chefs d’état et petits fours. Evidemment il n’y a rien de formels que de la possible jurisprudence mais ce que les médias ne comprennent pas c’est que puisque tout va toujours dans le même sens (qu’il y ait eu un vote ou pas voire un référendum). Donc oui les inquiétudes sont bien légitimes.

      Comme Charles Gave l’avait prévu Macron est bien en train de brader ce qu’il lui reste auprès des allemands : l’armée, la dissuasion (bientôt) et le siège à l’ONU. Il l’avait annoncé abuptement, tout le monde lui a rétorqué « vous exagérez, peur non fondée et ragnagna ». Comme prévu les choses arrivent plus masquées, par petites touches, pas de clairon mais pour qui voit le mouvement d’ensemble, les choses semblent assez claires.

      Et les merdias de faire la chasse aux sorcières mal pensantes qui avaient souvent anticipé un peu…

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Je ne sais pas si les traités de Marrakech ou d’Aix-la-chapelle sont aussi toxiques qu’on le suppose. Cependant, ce sont symboliquement des abandons de souveraineté et des renoncements à défendre la Nation. Dans le contexte actuel, cela conforte tout le monde dans l’idée que Macron est un traître et que lui faire confiance est la dernière chose à faire.
        L’idée que le grand débat et un écran de fumée pour masquer les exactions du pouvoir en sort renforcée.

        1. Duff

          L’idée maîtresse est là : abolir les nations cadre pourtant bien pratique pour assoir la démocratie et la souveraineté du peuple. Puisque les peuples sont interchangeables, le cadre n’a plus d’importance.

            1. baretous

              sans oublier que dans les traités comme pour les contrats d’assurance il y a toujours des codicilles qui restent inaperçus mais qui ressortent si il y a sinistre

            2. Gosseyn

              Populations devenues  »identiques et interchangeables », pour l’oligarchie. Égaux, c’est une autre paire de manches ; même plus en droit et jamais en liberté d’expression.

              Ces sont des autocrates qui n’ont rien à faire de ce qui les gêne dans la Constitution qui dirigent ce pays. En face de moutons majoritairement peu enclins à défendre ce texte essentiel. CPEF.

          1. MCA

            @Duff 23 janvier 2019, 11 h 08 min

            J’y vois deux niveaux :

            – en arrière plan les théories de Pierre Hillard concernant les grands de ce monde et de leur projet de gouvernance mondiale (remember les déclarations de Sarko… »nous irons ensemble vers cette gouvernance mondiale ») https://www.youtube.com/watch?v=aeXhEp7dhvw ,

            – en première ligne le minet poudré prestidigitateur qui vous agite la main gauche devant le nez pour vous attirer l’attention alors que pendant ce temps il en profite pour vous faire les poches de la main droite.

            Affairés que nous sommes à résister à la première ligne, nous baissons la garde face à l’arrière plan qui est le sujet principal.

      2. Opale

        Ce qui est passablement irritant c’est que les abrutis tels que MLP ou les Dupond&Dupont reprennent les idées de gens respectables comme Mr Gave (cf soutien de Gave à D&D) et les décrédibilisent instantanément parce qu’ils sont tous simplement incroyablement cons et incapables de tenir un discours construit, voire même qu’ils ne comprennent que l’info de surface et ne cherchent pas à effleurer le substrat.
        Quand c’est Gave qui parle du siège à l’ONU bradé, ça paraît cohérent avec le reste. Quand c’est un des Dupond, c’est risible.

        J’ai quasiment fini le Grand Gaspillage de Marseille, j’ai envie de me suicider tellement c’est consternant d’avoir des politiques aussi débilissimes.

        Quelqu’un sait si une mise à jour récente ou un document du même ordre existe avec des données post 2010 ?

    3. Husskarl

      Je pense que ça n’a jamais été réussi mais que la propagande le vendait comme tel. C’est tout et cela explique bien des choses.

    4. BDC

      Sur le melting-pot, j’aime bien l’histoire de la faillite de Détroit vue par Les Échos, vs la version de l’Immonde. Très instructif.

        1. BDC

          Page 404 pour Les Échos , et articles réservés aux abonnés pour l’Immonde 😀 . En gros dans la version de l’Immonde, la faillite de Detroit c’est la faute aux Blancs et leur sentiment d’insécurité, ces salauds irresponsables ont fui la ville et mis les Noirs au chômage. Les Échos eux, ont rappelé les émeutes raciales de 1967, où il y a eu des morts et de grosses dégradations, ce qui justifiait la peur des Blancs.

            1. Pythagore

              Zimbabwe, bientôt Afrique du sud, que des expériences à ciel ouvert en train de tourner à la réussite totale, curieux que nos journaleux gôcho tellement avide de TV reality n’aillent pas filmer ds ces coins là.

              1. albundy17

                Le zimbabwe est réconfortant, y’ a pire ailleurs ^^

                ça gueule dans les rues en ce moment après le doublement du prix de l’essence pour arriver à plus cher que chez nous !

    5. Pythagore

      Oui pas certain qu’il y est vraiment un melting pot, ce serait plutôt un pot without melting, une aggregation de communautés sur un même territoire. En tout cas, en Angleterre, c’est clairement comme ca, les gens vivent principalement dans leur communauté. La notion d’intégration à la française ou plutôt d’assimilation n’existe pas.

    6. Deres

      Ne confondons pas tout. Les anciennes vagues de migrants espagnols et portugais pourtant assez nombreuses ne posent aucun problème aujourd’hui. Le retour des pieds -noirs n’a pas mis le pays sens dessus dessous. Les vagues plus récentes de polonais et d’ukrainiens ne créent pas vraiment de difficultés(à part les FEMEN 🙂 ). Donc mêlé l’Europe à des problèmes de melting pot me semble très abusifs. La problématique est plus religieuse et culturelle que nationale je pense.

    1. plutarque

      @ cherea 23 janvier 2019, 9 h 48 min

      Oui, intéressant comme parallèle. J’avais déjà braconné sur les rézosocio en posant la question : « Vous êtes plutôt Gilles et John ou nuit debout ? »

      ^^

    2. Pheldge

      ça s’appellera Nuit Jaune :
      lefigaro.fr/actualite-france/2019/01/22/01016-20190122ARTFIG00163-la-nuit-jaune-le-nouvel-appel-a-la-mobilisation-d-eric-drouet.php

  7. Gosseyn

    Lis la presse, écoute la radio, regarde la télévision. Tu verras, c’est de la bonne. Mais attention, il y a des effets secondaires : déconnexion du réel, abrutissement, idéation difficile, aliénation …

    1. Husskarl

      Je ne regarde jamais la TV, je n’écoute pas la radio, je trie soigneusement les infos. Et lorsque je tombe sur une radio ou TV allumée chez quelqu un, je suis de plus en plus mortifié par le degré de bêtise qui s’en dégage. Mais le plus affligeant, ce sont les personnes qui ne voient même pas que ce qu’on leur sert à quand même un sacré goût de merde.

      1. MCA

        @Huss

        Idem pour moi depuis de nombreuses années.

        La télé il faut en faire abstinence un bon moment et la regarder de nouveau et c’est à ce moment là qu’elle se découvre telle qu’elle est.

        Mais en faire abstinence présuppose d’avoir d’autres centres d’intérêts aussi puissants.

      2. elwood

        C’en est effrayant ! j’ai arrété cette drogue dure depuis plusieurs années et tu arrives chez des amis qui regardent cela comme de l’info, plus ou moins crédible, tu prends peur devant ce spectacle !

        1. MCA

          C’est bien ce que je dis, il faut en faire abstraction volontaire pendant plusieurs mois pour que l’évidence éclate aux yeux quand on la rallume.

          C’est un instrument à endormir l’intelligence qui agit sous couvert de la développer.

          Ce qu’il y a de terrible dans l’affaire c’est que rien ne permet de le déceler.

          Il faut avoir l’intuition du problème et ensuite la volonté de faire le test pour s’en rendre compte.

          Progresser est une état d’esprit qui n’est pas forcément l’objectif de Monsieur Moyen (*) et comme de toute manière tout finit par retourner au néant…

          (*) expression empruntée à Laurent Obertone

          1. Val

            @MCA  » et comme de toute manière tout finit par retourner au néant… » : postulat tout personnel qui ne repose sur rien de tangible 😉

                1. MCA

                  Je reprends:

                  J’affirme que tout retourne au néant.

                  Val me dit que c’est un postulat qui ne repose sur rien de tangible (ce qui est exact).

                  Je lui réponds que le postulat inverse ne repose également sur rien de tangible à savoir : « tout irait ailleurs qu’au néant ».

                  1. Iskanderkul

                    Ouuuaiiiiis ! joli exemple d’un jeu rhétorique classique, où les mots n’ont pas la même signification chez l’un et l’autre (Val doit envisager un néant métaphysique, MCA n’a lui pas besoin de le définir, il inverse seulement les termes de l’équation pour embarrasser Val et l’acculer à se justifier ; et « rien » et « tout », est-ce que cela pointe la matière (dont on sait maintenant qu’elle n’est pas composée de matière) ou autre chose, mais quoi ?

                    Il y a là de quoi alimenter un très long échange, où chacun dira quelque chose de vrai, mais où l’autre pointera sur la zone obscure du premier pour en réfuter la totalité du message, et faire durer le schimlblick pour le plus grand plaisir de tous !

                    Vous nous faites le même coup avec le mot: « race » ou mieux: « QI », ou encore mieux mieux, les deux ensemble, pour voir ? 🙂

                    1. MCA

                      MDR,

                      C’est pas moi qui ai commencé mais je dois avouer y prendre un certain plaisir et suppose volontiers ne pas être le seul! :o)))

                  2. sam player

                    « Val me dit que c’est un postulat qui ne repose sur rien de tangible (ce qui est exact). »

                    C’est surtout la définition d’un postulat !

      3. Passim

        « lorsque je tombe sur une radio ou TV allumée chez quelqu’un »…
        Je reste tolérant pendant un petit moment, essayant de leur faire comprendre que c’est eux que je suis venu voir, et non « cela ». Si pas de réaction, je me trisse… poliment, avec un prétexte quelconque. Cela m’est arrivé pour la dernière fois chez des amis, pendant les fêtes de fin d’année.

  8. plutarque

    La presse / les médias subventionnés sont des outils au service du pouvoir, faut être naïf pour ne pas s’en apercevoir. Cela a toujours été vrai, depuis « La guerre des Gaules » jusqu’à l’ORTF… Pourquoi en serait-t-il autrement aujourd’hui.

    Les médias sont intelligemment et frauduleusement utilisés pour garder la population passive et obéissante en limitant strictement l’éventail des opinions acceptables, tout en permettant un débat très vif au sein de ce spectre.

    1. Le Gnôme

      La diversité de la presse de 1870 à 1970 était réelle. Avant guerre, de l’Action Française à l’Humanité en passant par le Petit Parisien, l’Oeuvre ou le Temps, il y avait tout un panel politique qui n’existe pus maintenant.

    2. Passim

      « Tout en permettant un débat très vif au sein de ce spectre »…
      « C’est même là que ça devient cocasse : Quand on se crêpe le chignon, c’est entre opposants à la drogue et adversaires de la dépénalisation ; entre partisans du cosmopolitisme et ennemis de la xénophobie ; entre éradicateurs du machisme et anéantisseurs du sexisme. On s’engueule entre nuances. C’est la grande rivalité du Même. Le combat du semblable contre son sosie. La cause du Bien a si peu d’adversaires qu’il faudra, dans les années à venir, se résigner à en créer de toutes pièces, des adversaires, et les salarier, si on veut continuer à soutenir l’intérêt. » (Philippe Muray, Rejet de greffe – Exorcismes spirituels I).

  9. plutarque

    @ Le Gnôme 23 janvier 2019, 9 h 58 min

    « La diversité de la presse de 1870 à 1970 était réelle »

    Je sais pas, j’étais pas né ! ^^

    Mais quand même cru comprendre que l’époque De Gaulle était plutôt cadenassée question presse (à l’exception du « Canard Enchaîné » et sur la fin de de « Hara Kiri »)

    1. Passim

      La diversité de la presse…
      De la presse écrite, oui. J’étais journaliste en 1966, 67, 68. Quotidiens et hebdos n’étaient pas tous à gauche comme ils le sont aujourd’hui, plus ou moins furieusement. Mais déjà, le Syndicat du Livre CGT faisait la loi dans les imprimeries, et parfois bloquait tout, quand quelque chose ne plaisait pas à ces Messieurs. Ayant le monopole de l’embauche, cela leur était facile.
      Si je dois donner une date qui marque la fin de cette pluralité, je donnerais 1980/1981, avec la mise au pas du Figaro à la suite de l’instrumentalisation de l’attentat de la rue Copernic. L’élection de Mitterrand, les coups de boutoir de la « communauté » contre la droite via le FN, et c’en était fini de la liberté d’expression.
      On ne se questionne pas assez sur le rôle du « Canard », qui a su se forger une image d’objectivité en tapant des deux côtés, alors que c’est une véritable machine de guerre, qui a fait ses preuves. La technique : garder sciemment des informations pour ne les diffuser au moment opportun, où elles peuvent changer la donne.

      1. plutarque

        @ Passim 23 janvier 2019, 10 h 38 min

        Merci, c’est très intéressant d’avoir ce ressenti sur une période « longue » (alluvions de l’âge et de l’expérience, renforcés par la culture générale), cela aide à prendre du recul.

        En se méfiant toutefois des biais de perceptions dus à la décrépitude (^^) et au tropisme du calme provoqués par l’âge… (et au « c’était mieux avant », très sournois!)

        1. Passim

          Bon, bon…La décrépitude, ce n’est pas automatique. Et les biais, cela se contrôle. C’est même toute une gymnastique…
          Oui, l’âge, s’il ne génère pas trop de sournoiseries, permet un changement de focale. Les détails visibles au 200 mm sont moins prégnants, le grand angle permet la vue d’ensemble.

          1. elwood

            Gabin ( dialogue d’Audiard ) : « À un certain âge, on ne voit plus les chiffres de près, mais on voit venir les cons de loin ! »

      2. Theo31

        Et les soit disant radios libres de la mitterrandie soumises à autorisation préfectorale et à un cahier des charges défini par le législateur pour émettre.

        1. Aristarkke

          Alors que l’Arsouille précédemment à son ascension de la Roche Solutré du trône n’avait pas de mots assez durs pour vilipender VGE quant aux « radios libres »…

      3. BDC

        Diversité de la presse ? Ils se définissent comme garants de la démocratie, ie ce sont eux qui « informent » les citoyens afin d’éclairer leur bulletin dans l’isoloir. Vu les pertes qu’ils font malgré leurs subventions, nul doute que la seule motivation de leurs actionnaires est de cornaquer les moutons dans la bonne direction. Mais le traitement médiatique des gilets jaunes risque de leur porter un coup fatal.

      4. Dujac

        Les premiers tirs pour mettre à mal la candidature De Fillon partirent du « Canard » … C’est bien une machine de guerre sans aucun doute.

      5. Val

        @passim tellement d’accord pour le Canard ! Il donne systématiquement le signal de départ de la disgrâce de la personnalité qui sera « exécutée » . Quant aux infos , je pense qu’elles proviennent directement des RG , avez vous vu des journalistes investiguer ?

  10. Fred Ja

    Juste un vécu personnel : j’ai vu Elise Lucet agir sur un domaine que je maîtrise très très bien (les émissions de polluants automobile), et quand je vois la façon dont elle a traité le sujet, je ne suis absolument pas étonné de sa façon de parler du Glyphosate… Ce qui est gerbant, ce sont les sommes d’argent publique qu’on lâche à ces charlots qui sont tous aux ordres. Vous ne pensez pas qu’une seule chaîne « pravda » serait suffisante ? Et une seule radio aussi, au passage…
    Ce qui est atterrant, ce sont les sondages qui révèlent que les Français font beaucoup plus confiance aux radios/télé publiques qu’à Internet pour s’informer… Pfff ! On n’est pas sorti de l’auberge !

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Elise Lucet est en passe de devenir un symbole de la dérive idéologique et servile des média.
      Le discours ne tient plus compte que de deux critères :
      – est-ce conforme à l’idéologie écolo-bobo officielle ?
      – est-ce conforme à l’intérêt du pouvoir ?
      Les deux sont certes liés, mais il n’y a pas un recouvrement absolu, ce qui laisse de la place pour organiser de – faux – débats.

      Et la réalité ? La quoi ?

    2. Val

      @Fred « les français font beaucoup plus confiance aux radios/télé  » aujourd’hui oui , mais bcp de jeunes ne mordent pas à l’hameçon . Ils ne sont que sur le net . Et s’ils ont un comportement analogue à celui qu’ils ont en musique il est permis d’espérer . Et d’ailleurs je suis assez confiante , ceux que je vois sont curieux , ils sont excessivement méfiants , spécialement vis à vis de la doxa qu’ils ont subi depuis l’enfance . J’ai qq exemples en tête : un jeune de Trappe , imaginez la prise du discours lénifiant sur les bienfaits du vivrensemble … , une jeune de parents divorcés : impact du discours sur la joie de vivre dans une famille recomposée … . Bien sûr le ron ron médiatique marche sur les bobos des villes à familles aimantes et stables , mais je ne suis pas certaine que cette population soit majoritaire . La propagande va avoir de + en + de mal à passer.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        A ce propos, le dernier sondage montre une baisse de confiance dans les média assez spectaculaire cette année.
        Comme quoi, tout arrive.

    3. Aristarkke

      Plusieurs chaînes Pravda sont en lice (et lisses sur elles) pour masquer leur véritable nature. Une seule, cela serait trop voyant!

    4. Pythagore

      « les Français font beaucoup plus confiance aux radios/télé publiques qu’à Internet pour s’informer »
      Ce qui me dit ma mère, c’est que dans ses connaissances, principalement retraités, les gens n’ont que la télé pour s’informer et utilisent peu internet, ou alors ils n’ont pas le tps de s’informer, ouvrent le JT20 pendant le repas, and take things for granted. Ils prennent les infos comme elles sans se poser de questions.
      Donc niveau d’information zero et gonflés à la propagande France pravda.

      1. Dr Slump

        Schiapa qui va animer un débat sur le grand débat avec Hanouna: s’il y en a qui doutent encore de la collusion de l’état et la télé publique, alors il faut lancer un grand plan de santé publique contre la cécité mentale… un plan bi-quinquennal, au minimum.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Schiappa coanime avec Hanouna… La bêtise et la vulgarité communie sur l’autel du narcissisme et de l’arrogance. Le grand débat est bien parti.

        2. Citoyen

          Ah,mais,… avec le duo de comiques Hanouna/Schiappa, pour faire du racolage au service du micron,… on atteint là des sommets en politique, totalement conformes avec les attentes des abrutis du « nouveau monde » …
          « En même temps » (comme dirait l’autre), vu le cheptel de demeurés qui s’agglutine devant les écrans pour gober cette soupe indigeste, il est indispensable de leur servir des mets qu’ils soient capables d’avaler sans mastication … Du coup, la prestation est conforme au besoin, et le micron pourra récolter de l’abruti par container entier … Ce qui est, au départ, le but du jeu …
          Ainsi, la Schiappa pourra remplir sa mission de racolage, auprès d’une clientèle adaptée à son profil …

  11. hub

    Il neige : tous les médias en parlent et disent la même chose. Il fait grand soleil : tous les médias en parlent et disent la même chose. Et le reste idem : tous les sujets : tous les médias en disent la même chose.
    C’est le café du commerce. Et encore, il y avait autrefois, dans la fumée des clopes et la toux du serveur, quelques bonnes réparties !

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Grâce au dogme climatiste, même parler de la pluie et de beau temps devient politiquement dangereux.

      C’est à des avancées de ce genre qu’on mesure les bienfaits du progressisme.

  12. Babur Kador

    Alerte fake news – on ne peut pas exclure le risque que certains produits utilises dans les couches de bb presentent un risque sanitaire.

    Au lieu d’analyser, que fait le Ministre : il convoque les fabricants le jour meme et leur intime l’ordre de présenter un plan de changement de leurs methodes de production sous 15 jours.

    Ca c’est de l’économie libérée en Macronie (ou en Hollandie aussi d’ailleurs)

    1. Aristarkke

      Et après ce ton impérieux et alarmiste, il est ajouté qu’il n’y a aucun danger dans l’utilisation des couches actuellement dans le commerce…
      De l’art de faire croire au caractère indispensable des services étatiques…

      1. albundy17

        Afin de bien terroriser le pékin, mention a été faite de l’horrible round up, on oubliera que la molécule est incapable de passer l’épiderme

  13. Nemrod

    Pour avoir eu affaire à la presse locale…c’est pire.
    Jamais vu un tel ramassis de « petites merdes » militantes( à gauche…hein !)

    Pour ce qui est des Pravda nationale je ne recommencerais à les lires d’un derrière distrait qu’en cas de pénurie Vénézuélienne.

    1. Vassinhac

      De mon expérience de la presse locale, je dirais gentille naïveté et absence totale d’esprit critique. Le tout est de savoir rédiger un communiqué de presse qui ressemble à un article. Le problème est que les détracteurs l’ont également compris.

        1. MadeInCH

          Merci pour le bouleau!
          (Encore plus lorsqu’un type poste x fois là même image paske il n’a pas compris que l’update prenait du temps. Non, non, je ne vois pas de qui je parle…. Même si je le vois dans ma glace assez souvent)

        2. plutarque

          C’est bête, ça…
          J’ai sur mon ordinateur un dossier de plusieurs To rempli d’images **porn…** drôles et de bon goût que je me proposais de partager ici entre gens de bonne compagnie…

          J’ai pitié, je réfrènerait mes élans humanistes ^^

          1. Pheldge

            ça tombe bien, justement j’ai moi z-aussi plusieurs To de vidéos XXX que je ne peux me résoudre à détruire (je suis marié désormais 😉 )
            ça serait chouette que Sa Sainteté le Patron nous permette de coller des liens pour partager ces contenus à haute valeur éducative, culturelle et comique 😉

      1. Aristarkke

        Le Patron a déjà utilisé une photo de soldats US qui, soigneusement charcutée, donne à croire à une situation inverse de celle qui apparaît dans la photo entiére…

  14. Stéphane B

    Tiens , cet article me renvoie à la construction d’une information par un organe de presse étranger que j’ai mise sur le sujet précédent du patron. Même motif, même arnaque !

    Ne vous embarrassez pas à regarder toute la vidéo, juste les deux premières minutes et les deux dernières.

    https://youtu.be/HzpM66_6aaI

  15. Higgins

    Il y a bien longtemps que je me suis fait mon opinion sur cette engeance. Rares sont ceux qui restent audibles et crédibles. Les autres par contre…. Cette population n’est pas en odeur de sainteté au sein de l’armée des Indes. Trop de confiance hâtivement donnée trahie. Il n’y a pas grand chose à en attendre et il n’est pas du tout surprenant que, lors des manifestations des GJ, certain aient découvert la triste réalité de leur condition. Ils paient simplement les trop nombreux pots cassés.

  16. Marmouset

    Bof. Juste une autre dépêche d’agence de presse reprise à la va-vite par des stagiaires pour son potentiel piège à clic. La propagande, faut la trouver autre part…
    Par ailleurs, par les temps qui courent, votre filtre gauche-droite semble avoir un coup dans l’aile.
    Enfin à ceux qui regrettent la bonne vieille indépendance de la presse d’antan, je me permets de conseiller une re/lecture de Bel-Ami écrit en… je vérifie : 1885.
    A bon entendeur.

    1. Le coup du repris à la va-vite, c’était valable quand on trouvait 3 articles avec la même faute d’orthographe partout.
      Là, c’est des douzaines d’articles écrits intégralement sur une erreur démentie depuis et non corrigée, tant de ce côté-ci (100%) que de l’autre côté de l’Atlantique (avec une proportion heureusement plus faibles, liens attestant).

      Il n’est pas question d’indépendance de la presse ici, mais de constater que son biais n’est plus fantasmé ou même léger mais bien catastrophiquement visible et assumé.

      Enfin, le coup du gauche-droite est amusant dans un pays où la droite a littéralement disparu. C’est un peu le souci (et ça explique le lien « droite » sur « Figaro »).

      1. Marmouset

        Merci de votre réponse.

        On peut bien sûr gloser à l’infini sur les biais de la presse. En tout rigueur, si je soupçonne des biais dans une observation, j’essaye de les éliminer, ce qui suppose d’en trouver les causes. La question de l’indépendance de la presse, et par là-même de ses dépendances (à qui / quoi), me semble bien centrale si on veut éviter de tourner en rond.

        De même, si je peux me permettre de continuer de filer la métaphore scientifique, il est intuitivement absurde d’essayer de modéliser un espace à n dimensions au moyen d’un seul vecteur. Pourquoi dès lors s’évertuer à utiliser le curseur gauche-droite pour décrire la complexité du monde politique actuel, avec le résultat prévisible qu’en écrasant toutes les dimensions sur un seul axe, on finit avec une purée indéterminée, la gauche=la droite=les extrêmes qui se rejoignent, les fils se touchent, bref on n’y comprend plus rien. Là encore, on peut choisir de gloser à l’infini sur la médiocrité des observations, mais on peut également tenter d’affiner le modèle afin d’en tirer des données mieux à même de décrire la situation.

        A savoir que je n’ai aucune réponse définitive à ces questions.

        En toute cordialité.

        1. « Pourquoi dès lors s’évertuer à utiliser le curseur gauche-droite »
          Oh, là, la réponse est fort simple : un billet s’adresse aussi à des gens qui n’ont que ce curseur-ci. Autrement dit, je dois conserver à l’esprit que beaucoup de lecteurs (passagers) voient la presse comme un spectre linéaire allant de l’extrême droite (en gros, Minute) à l’extrême-gauche (en gros, l’Huma). C’est évidemment terriblement basique, mais c’est ainsi. En pratique, on ne peut pas toujours parler à « ceux qui savent ». On doit aussi simplifier pour ceux qui méritent d’apprendre.

  17. BDC

    La presse est in-dé-pen-dan-te : il n’y a personne au-dessus pour les remettre à leur place quand ça déconne trop. Et puis la vérité, au sens de « consensus sur la réalité », ce sont eux qui la font, donc aucun mea culpa à attendre d’eux.

  18. Etienne

    Les médias de gôche US sont offensés par le « smirk » (petit sourire satisfait) de l’adolescent face au vétéran. À ce sujet, voici une petite citation de 1984, de Georges Orwell (en anglais, désolé, la version française n’est pas encore dans le domaine public) « In any case, to wear an improper expression on your face (to look incredulous when a victory was announced, for example) was itself a punishable offense. There was even a word for it in Newspeak: facecrime, it was called. »

  19. Val

    A propos de presse . J’ai lu récemment le livre « le lambeau » dans lequel l’auteur victime de l’attentat charlie hebdo raconte sa reconstruction. J’ai été frappée par une phrase « ce petit journal ne faisait de mal à personne ».Il insiste ensuite sur la gentillesse de ses compagnons d’infortune qui, dit-il, n’auraient jamais fait de mal à une mouche. Le type est incapable de comprendre que son petit journal en fait si faisait du mal à certains, oh certes le mot mal est peut être excessif , mais il blessait et heurtait sans doute et violemment, c’était même le but, non ?. Et le dire est interdit . Pour l avoir dit dire certains de mes amis immédiatement m accusent d’en vouloir à la liberté de la presse. Dans la logique de la presse : ils ont tous les droits. Les autres n’en ont aucun , pas même celui de se sentir blessés et de le dire, pas même de ne pas être d’accord avec ce qu’ils disent . La presse est totalitaire.

    1. Le Gnôme

      Pour être heurté par cet hebdo, il faut le lire. Celui qui ne l’achète pas n’est pas touché par sa prose. Je lis généralement des titres proches de ma sensibilité, je ne vais pas me mettre la rate au court bouillon en lisant l’Huma ou Politis. Je ne suis pas encore maso, quoique je lise assez régulièrement le Figaro.

      1. Val

        @gnome et un de plus , décidément c’est contagieux. Bon alors je vais vous insulter et comme vous ne me lirez pas vous ne serez pas heurté ce qui me laisse toute latitude de le faire en toute décontraction d autant plus que je suis bonne fille je préviens . Attention j y vais : le gnome est un gros ….

          1. Tess

            Je me suis fait traiter de « grosse pute » par un demandeur d’emploi !
            Je lui ai rétorquer fissa « non, moi c’est mince pute »! hi hi hi !!

    2. plutarque

      @ Val 23 janvier 2019, 14 h 48 min

      Non.

      Les individus possèdent un droit inaliénable au respect et à la dignité. Il n’en va pas de même des idées et des idéologies (religions). Celles-ci n’ont le droit à aucune protection.
      J’avais déjà été interpellé par cette incohérence fondamentale lors de « l’affaire Charlie » et la position du Saint Père sur la liberté d’expression. Le Pape François entretenait une confusion grave mais guère surprenante de la part d’un responsable religieux : Il défendait la position que si on se moque (de l’idée religieuse) cela légitime la violence.

      1. Val

        @plutarqué ce n est pas mon point. Et Charlie s en prenait aux gens pas seulement aux religions. ie celle sur mahommet qui se plaignait d être aimé par des cons. Ce que je dis est que l on a droit de se dire heurté. Et que ce journal heurtait les gens et c était même sa marque de fabrique. Maintenant évidemment ils ont le droit de le faire et évidemment je ne soutiens pas les types qui les ont descendus. Charlie n était pas un « gentil » journal sympathique. Et même ça je ne peux pas le dire et…. même ici … c’est dire

        1. plutarque

          @ Val 23 janvier 2019, 16 h 05 min

          Mais si vous pouvez, chère Val. Simplement on a le droit de ne pas être d’accord !

          Je pense qu’il y a partiellement confusion :

          – vous revendiquez le droit à vous dire blessée et en désaccord par des idées exprimées par Charlie : Oui !

          – Mais revendiquer sa fragilité et sa petite sensibilité pour interdire aux autres de s’exprimer : Non ! (Par pression sociale / voie contentieuse pour les plus évolués, violence et meurtre pour les singes)

          Et je vous rassure : mon épiderme est trop épais pour être blessé par des épithètes échangés ici ou là (Jouer à C.O.D. en réseau vaccine bien…)

        2. Si si, vous pouvez le dire. Charlie Hebdo est, à mon avis, un journal gauchiste de merde rarement drôle. Ca ne justifie pas de passer sa rédaction à l’arme à feu, mais ça ne change rien au qualificatif « journal gauchiste de merde rarement drôle » qui lui sied.

          1. Dr Slump

            Ah attends y’a Sam qui va débarquer, et lui expliquer que non, faut être malhonnête ou con pour être heurté par des propos qui ne causent aucun dommage, que le ressenti et tout ça c’est que des conneries, soit il y a préjudice soit il n’y en a pas épicétou.

            Faut que je travaille la parodie mais je pense que je n’en suis pas loin 😀

      2. Iskanderkul

        Plutarque, les idées sont intermédiaires, elles émanent des uns pour éventuellement être reçues par d’autres… et il y a toujours quelqu’un au bout. Val pointe sur l’hypocrisie de ceux qui émettent des idées blessantes en utilisant le subterfuge du découplage de l’idée avec les personnes.

        1. plutarque

          @ Iskanderkul 23 janvier 2019, 16 h 16 min

          « éventuellement » : mot important dans votre argument. Je sais que la lecture de Libération serait mauvaise pour ma digestion, je ne vais pas le lire. Je ne demande pas pour autant son interdiction, juste d’arrêter de le financer avec mes impôts. Sur ce sujet, il me semble que C. H. est 100% financé par ses ventes au moins.

          1. Val

            @plutarque « son interdiction » : eh voila ! bingo , argument typique , qui parle de cela ? vous. Procès d’intention et tarte à la crème habituelle. Je revendique juste de pouvoir dire que Charlie était/est un journal satirique qui se plaisait à choquer, c’était même son fond de commerce. Et dire cela , simple assertion factuelle déchaîne la chronique h16eme , c’est piquant.
            Peut on dire que H16 est un blog satirique libéral qui sans doute blesse et choque certaines personnes ? Je m’interroge …

            1. plutarque

              @ Val

              Vous avez parfaitement le droit de le dire et de le penser! Je pense moi aussi que CH est devenu un torchon gras écrit avec les pieds par des gauchialopes islamisées.

              Mon propos est simplement de défendre la liberté d expression.

              1. Val

                @plutarque je suis tout comme vous pour la liberté d’expression. Mais ce totem divinisé est brandi dès que l’on émet la moindre critique sur un quelconque média, les rendant de ce fait inattaquables. C’était mon point. Vous noterez que pendant que l’on protège les médias mainstream de ce dieu protecteur, les droits de liberté d’expression des individus comme vous et moi sont battus en brèche sans que s’émeuve les médias en question … je soulignais juste que vous voliez au secours des protégés (ie medias ie Charlie) et non des individus lambdas

        2. Val

          @iskan oui entre autre . Et aussi le fait que l’auteur du livre et victime ne comprend pas, mais vraiment pas pourquoi quelqu’un s’est fâché. Ca fait quand même faux derche puissance infinie.

  20. Calvin

    Les deux exemples sont utiles pour illustrer le naufrage total de la presse française.
    Mais le résultat et le but ne sont pas le même :
    – côté Trump, le biais progressiste et idéologique (dans un but de rassurer les citoyens moutons) vise à raffermir le vivrensemblenfrance, et aura pour conséquence une incompréhension des actualités politiques américaines, mais avec un impact faible sur nos vies.
    – côté glyphosate, le but est de servir l’agenda des escrolos, d’appuyer le gouvernement dans sa lutte solitaire du meilleur herbicide à ce jour (efficace, sans risque et le plus respectueux de l’environnement, et aura pour conséquence des dettes (500 myons d’euros/an pour la SNCF, mais il faudrait compter l’ensemble des entreprise) et le déclin rapide de l’agriculture française.

    Cette émission de « Dévoyé Spécial » est une honte à l’intelligence et un désastre pour le pays.

    1. Le Gnôme

      Prenons le Parisien de ce matin. En gros titre, les radars « vandalisés » nous coûteront 513 millions d’euros. Ces rigolos incluent dans ce chiffre 430 millions de mankagagner à cause des amendes non perçues s’ils avaient flashé.

      Je trouve que les Français ont 430 millions de pouvoir d’achat en plus, mais il est vrai que je suis un très mauvais esprit.

      1. Calvin

        +1
        J’ai la même analyse.
        100M « investis », 400M gagnés pour les français.
        Pour une fois que le coefficient multiplicateur keynésien fonctionne…
        Merci les GJ !

          1. MCA

            Et avec ses promesses il ne peut même plus augmenter les taxes sur les carburants pour compenser.

            ARRRGGGGRR! Les GJ ne lui font que des misères.

            1. Aristarkke

              Tu ne t’étonnes pas des prix actuels des carburants ? Malgré le tarif raisonnable du baril?
              Ici, en grande surface, le gazole tape au jourd’hui le 1,42 € le litre…

              1. MCA

                D’ailleurs d’ici peu rouler sera un tel luxe qu’il fera l’objet d’une taxe spécifique supplémentaire.

                Tiens j’ai vu un reportage sur la voiture à hydrogène. Très intéressant : 1kg d’H2 =60 Euros=100km.

                La voiture est munie d’une pile à combustible et le moteur électrique développe 150CV.

                Petit détail qui va arrêter tout de suite les écolos bêlants : prix de la voiture : 75 000 Euros…

                M’est avis que pour changer les guimbardes Micron 1er va devoir subventionner un peu plus que 1000E de prime à la casse.

                    1. MCA

                      https://www.youtube.com/watch?v=oTVVoKS8lOU

                      Prix actuel de 10 Euros (à 11’53)

                      Ce reportage est très intéressant et la voiture paraît hyper sympa avec 150CV et une autonomie de 700 km ce qui convient parfaitement au standard actuel et le temps de remplissage du réservoir de quelques minutes.

                      Par contre il faut aimer se balader avec une bombe sous le siège gonflée à plus de 700 bars…

      2. Calvin

        Si le tiers restants de radars actifs pouvaient dysfonctionner en 2019, on aurait, pour cette année, un milliard d’euros de pouvoir d’achats en plus, qui n’aura coûté que 33M.
        (et rapporté jusqu’à 200M de TVA)

        1. MCA

          D’ailleurs ça m’étonne que les hackers ne se soient pas encore penchés sur le problème.

          Un petit déni de service sur le site « au secours le PàLS » lancé par les radars en furie, ça aurait de la gueule.

      3. Aristarkke

        Les 430M€ de perte sur deux mois de révolte GJ me paraissent quand même un peu (beaucoup) gonflés.
        Officiellement, les prunes des radars rapportent 1 Md€/an. A une moyenne aristarkkienne de 100M€/mois, nous sommes loin du compte, non?

              1. MCA

                Pas plus tard qu’hier du côté de St Sulpice de Royan j’en ai vu un qui avait été cramé jusqu’à l’os.

                Pas sitôt changé il vient d’être repeint.

                A croire que la couleur ne convenait pas.

                On ne s’en sortira donc jamais!

      4. Citoyen

         » 430 millions de mankagagner à cause des amendes non perçues  »
        Très drôle cette info, Le Gnôme, et particulièrement édifiante … Le Parisien reconnait implicitement par là, que la principale fonction des machines à sous est de racketter les automobilistes, et qu’ils y sont favorables, puisqu’ils expriment une sorte de regret sur le mankagagner …
        Autrement dit, des journaleux serviles au service de l’état, comptant bien que celui-ci n’oublie pas de leur remplir la gamelle, pour service rendu …

  21. MCA

    « comment espérer qu’un peuple auquel on raconte des bobards du soir au matin puisse prendre des décisions éclairées ? »

    Est-ce vraiment le but?

    1. Husskarl

      La vrai question est également, même abreuvé de bonnes informations, pourrait il articuler ses raisonnements afin de parvenir à un juste résultat ?

  22. dov kravi דוב קרבי

    Je sais bien que les lecteurs (et l’auteur) de ce blog ont perçu depuis longtemps les méfaits des journagandistes français (réchauffement anthropique, glyphosate, horreur du nucléaire, macronolâtrie, etc.), mais j’aimerais ajouter un problème qui ne vous concerne pas au premier chef : la permanente propagande anti-israélienne de la presse subventionnée. Via l’AFP (Agence France Propagande Palestinienne), que je rappelle être semi-gouvernementale, càd aux ordres des roquets d’Orsay.
    Et quand ce n’est pas l’AFP, c’est l’extrême gauchiste Haaretz, seul journal israélien que s’autorisent à lire les journagandistes français stipendiés qui sert de porte-voie à la haine de l’état hébreu.
    Et cela depuis 1967. Ce n’est, hélas, pas nouveau pour nous.

    1. MarieA

      « la permanente propagande anti-israélienne de la presse subventionnée »

      Est-ce une blague? Ou le résultat des excès de la veille?

        1. MarieA

          Et bien! Quelle condescendance incroyable! J’avoue que je suis sidérée.

          Je lis un très large éventail de presse d’extrême-gauche à extrême-droite, plus la presse catholique, plus la presse professionnelle, la presse étrangère, les russes, les machins des syndicats, les sites d’actualités communautaires, les blogs des antifas, l’AFP, etc… J’en lis tous les jours!
          Je ne comprends pas pourquoi certains ici répondent comme s’ils étaient Dieu et qu’ils savaient absolument tout des autres! C’est complètement idiot et contre-productif pour vous.

          Et oui, les médias en France sont pro-Israël et pro-Juif alors que la majorité des Français s’en BRANLE.

          1. A. Meladius

            LOL

            La presse francaise est gauchiste, donc fortement anti occidentale, anti état nation.
            Or Israel est une démocratie occidentale qui veut défendre son état nation.
            Il est donc IMPOSSIBLE en toute logique que la presse francaise soit pro-Israel.
            Et c’est clair comme de l’eau de roche dans chaque article, où tous les poncifs de la propagande palestinienne sont utilisés.

            La novlangue est à l’oeuvre dans chaque article sur le conflit.

            1. Passim

              La plupart des Juifs de France sont à gauche pour ce qui est de la France, donc immigrationnistes, anti-nationaux, pro-métissage, et les mêmes sont à droite pour ce qui est d’Israël, c’est-à-dire nationalistes et racialistes.
              La communauté juive en France est la troisième au monde, après Israël (bien sûr) et les USA.
              On peut voir une relation entre ce fait et l’importance disproportionnée que prennent les différents entre Israéliens et Palestiniens dans notre pays ; différents qui ne devraient pas être exportés ici, à mon avis.

              1. dov kravi דוב קרבי

                Vous vous trompez. Ce fut vrai avant 67 mais aujourd’hui la plupart des Juifs français sont à droite.
                La haine antijuive des arabo-musulmans y contribue, bien entendu. Mais avant tout les Juifs français se rendent compte du fait que les derniers gouvernements ont nié les actes antisémites, d’abord par bien-pensance, ensuite par peur des quartiers  » sensibles  » (euphémisme), enfin par calcul de politique étrangère (politique arabe).

                1. Passim

                  « la plupart des Juifs français sont à droite »
                  C’est possible. Comment le savoir. Mais je ne fierais pas à l’exemple de Goldnadel et d’Elisabeth Lévy pour l’affirmer. Les Juifs semblent abominer Zemmour. Je crois que pour eux, droite = extrême-droite = nazis = chambres à gaz (ce qui est farçi de contre-vérités).
                  Que des actes antisémites aient été minimisés par les gouvernements français (de gauche), j’en doute fort – même s’il est possible que la peur des « quartiers » joue un rôle.
                  Bref, ce dont je suis sûr ou presque sûr, je le répète, c’est de la prégnance absolument anormale en France d’une problématique qui n’aurait pas lieu d’être – et que cette petite discussion, initiée par vous, ours furieux, me semble illustrer.

                  1. dov kravi דוב קרבי

                    Il était question de la propagande de votre presse. C’est bien dans le sujet, ne vous déplaise.
                    Vous niez les faits (minimisation des actes antisémites), cela vous regarde.
                    On ne vous demande pas de prendre partie dans ce conflit du M-O. Ayez au moins la décence de respecter le réel, car le déni revient toujours dans la figure.
                    Votre hébreu est certainement meilleur que mon français, mais kravi ne signifie pas furieux mais combattant.

                    1. albundy17

                      « (minimisation des actes antisémites) »

                      Umpfff

                      Pour 500.000 juifs en france, le ratio d’articles concernant les exactions à leurs encontre est totalement disproportionné, comme leurs traitements médiatique.

              2. plutarque

                @ Passim
                Merci pour avoir énoncé clairement ce que je peinais à écrire.

                J’ajoute qu’un BHL (au hasard) qui réclame ici la nationalité française pour un Mamadou Gassama (voir ici https ://twitter.com/BHL/status/1001002123025412096/photo/1),

                ne dit rien quand, par exemple, Israël refuse d’accueillir les juifs Ougandais persécutés (voir ici : https ://fr.timesofisrael.com/israel-ne-reconnaitra-pas-la-communaute-juive-ougandaise/)

                ne dit rien quand Bibi dit que les migrants nègres sont pires que le terrorise (là : https ://fr.timesofisrael.com/les-migrants-africains-une-menace-pire-que-les-jihadistes-estime-netanyahu/)

                Deux poids, deux mesures… « Ici » et « La-bas »…

                On pourrait me rétorquer que BHL (encore au hasard) étant français ne s’exprime que sur ce qui concerne la France… hum…

          2. « les médias en France sont pro-Israël et pro-Juif »
            Ah non, pas vraiment. Exemple au pif (pour rire) : Charles Enderlin, France Téloches…

          3. albundy17

            « Quelle condescendance incroyable! J’avoue que je suis sidérée. »

            Ne tombe pas ds l’exagération Marie.

            Maintenant, trouver que la presse générale française soit pro Palestine, faudra me trouver des exemples, il y a surtout une belle omerta sur le comportement hyper raciste de l’état d’israel, on en fait pas des caisses ds les médias concernant leurs murs anti immigration, reconduites en dehors de leur frontières de ce qui n’est pas raccourci et de couleur adéquate, la liste est longue

            Le marrant marie, est que tu sois en faveur des islamiques et contre un pays défendant ses positions

            1. A. Meladius

              Facile pour les exemples.

              La presse francaise utilise tout le vocabulaire pro-palestinien:
              * territoire occupé au lieu de territoire disputé
              * cis-jordanie sans jamais utiliser Judée-Samarie
              * parler de colons pour des juifs vivant en Judée-Samarie
              * parler de Gaza occupé alors que Gaza est « judenrein » depuis 2005
              * parler de blocus de Gaza alors que Gaza a une frontière avec l’Egypte…

              Mais bon, le conflit israelo-palestinien étant « THE example » où la presse francaise est la plus caricaturale (avec peut-être Trump et le rechauffement climatique) et ne fait que de la propagande, si vous ne le voyez pas, je suis sur que vous donner des examples ne sert a rien d’autre que de me faire perdre mon temps …

                1. P&C

                  Sauf que la flotte israélienne y a mis un blocus…

                  Et, que, pour éviter trop de bordel dans le Sinaï, l’Egypte a bouclé sa frontière avec Gaza.

                  Pour le coup des territoires occupés ou disputés, on voit bien que les zones palestiniennes rétrécissent au lavage… Donc, oui, une partie des anciens territoires palestiniens sont occupés par Israël.
                  https://www.bing.com/images/search?view=detailV2&ccid=sUA%2fjpJN&id=22C4A2B5D99B9F95CAB9CC167385B1D90FDC975C&thid=OIP.sUA_jpJNNmFRPedZgAcrZQHaE-&mediaurl=https%3a%2f%2fi0.wp.com%2farretsurinfo.ch%2fwp-content%2fuploads%2f2015%2f06%2fcarte-palestine.png&exph=738&expw=1100&q=carte+israel+palestine+1960+aujourd%27hui&simid=608008342237810190&selectedIndex=13

                  1. « Sauf que la flotte israélienne y a mis un blocus »
                    Le blocus est le fait d’Israel et de l’Egypte. (mode MarieA: On se demande bien pourquoi.)

              1. albundy17

                Je n’y connais pas grand chose, mais bon, parler de territoire des juifs, l’ont perdu un jour ou l’autre, s’ils en avait un. Rome ne nous emmerde pas ds les journaux ou a coup de scud pour récupérer Leur france, Belgique et tout le pourtour méditerranéen, y compris ce qui est Votre terre.

                Bien sur, autres peuplades dont surtout vous ne vous y mêler pas,on peut fermer sa gueule, un seul génocide recensé sur la planete, l’ouvrir permet de se retrouver en taule.

                Votre religion est aussi tarée que les muslims ou la chrétienté en son temps, la dernière étant la moins sclérosée mais complètement à l’ouest pendant que les vôtres s’accrochent à un roman préhistorique et barbare. Et votre coté sectaire, putain !

                Alors, tout ça, je m’en bas les couilles, mais arrêtez de vous victimiser en continu et que vous avez droit à tout à cause du régime nazi jusqu’à la fin des temps

                Faudrait arrêter de pleurnicher tout le temps, c’est là ou vous perdez votre temps, en plus du notre a vous apporter mouchoirs sur mouchoirs

                1. P&C

                  Bah, peut être que l’histoire se répétera…
                  Le capital sympathie du juif est bien retombé depuis la seconde guerre mondiale. La propagande victimaire ne prend plus.
                  Et à force de se comporter odieusement, il ne faudrait pas s’étonner que certains veulent leur remettre sur la tronche.

                2. A. Meladius

                  Tiens, il suffit de ne pas croire à la propagande pro-palestinienne, pour se voir traité de juif qui ferait chier son monde.

                  Meladius est juste un pseudo inspiré d’un personnage de Michael Moorcock dans sa saga Hawkmoon.

                  Je ne suis pas juif et je ne connais aucun juif.
                  Ok, j’avoue. Il y a trente ans, au lycée j’avais une camarade juive dans ma classe.

                  Jacques Huse de Royaumont explique plus bas que « l’anti-sémitisme et l’anti-christianisme » sont de même nature, je trouve cela très juste.

                  J’y ajouterai aussi les propos d’August Bebel lorsqu’il dit que « l’antisémitisme est le socialisme des imbéciles » et de Martin Luther King Jr.
                  « . . . You declare, my friend, that you do not hate the Jews, you are merely ‘anti-Zionist.’ And I say, let the truth ring forth from the high mountain tops, let it echo through the valleys of God’s green earth: When people criticize Zionism, they mean Jews–this is God’s own truth.

                  1. albundy17

                    Luther King était un raciste patenté, je ne connais pas son fils.

                    Vous pourrez retracer partout ds mes écrits que je suis le plus fervent opposé au racisme, énormément de prise de bec avec beaucoup de personnes intervenant même ici expliquant tout leurs maux par les migrants qui coute un pognon de dingue.

                    Je ne fais que des constats.

                    Le nombre d’articles consacré aux juifs pour une si petite population n’est pas de la propagande larmoyante, hein.

                    Une stèle juive pétée, c’est l’horreur absolue, quinze jours ds les médias. Le vandalisme ds les cimetières catho, les églises etc, ça te fait une brève ds le potin local, has been d’après les médias tetant l’argent public et dirigeant pro israel.

                    T’es artiste ? Ou tu veux te faire un nom ? Vite, trouve toi une origine juive. Lol, même le danny boon ou le Valls y a eu recours, y’a sans doute des castes reconnues bon juf- très bon juif- crème de juif-apothéose de juif.

                    Et tout ça je m’en tape, mais ils nous bourrent bien le mou.

                    Un pays occidental ferait le centième de leur exactions qu’ils perpètrent dans leur « territoire » se ferait incendier.

                    Mais évidement, c’est de la propagande que tout ça, hein, n’est ce pas, juste qu’il est impossible de parler librement dès que ça touche le sujet des intouchables.

                    Marrant votre petite phrase « j’en ai connu », hop dédouané, comme le mec « ha ben si, j’ai un copain africain ^^ »

                    Pathétique

                    1. « Un pays occidental ferait le centième de leur exactions qu’ils perpètrent dans leur « territoire » se ferait incendier. »
                      Allons. Ca, c’est n’importe quoi. Les états hurlent les uns sur les autres quand ils y ont intérêt, jamais à cause d’exactions particulières. A ce petit jeu, la France devrait se faire hurler dessus au moins aussi souvent.

            2. MarieA

              Ce qui est marrant, c’est que quand quelqu’un dit « Je n’achète pas de pomme. », tu entendes « J’adore les oranges. »

              « il y a surtout une belle omerta sur le comportement hyper raciste de l’état d’israel »

              Antisémite!

              T’as oublié la stérilisation forcée et cachée des femmes éthiopiennes juives immigrées en Israël.

              1. P&C

                Et les expériences médicales forcées sur des gamins sépharades, sous le mandat Ehud Olmert.

                Et de toute façon, le monde juif est bordélique… y a même eu une secte de juifs antisémites.
                (d’ailleurs, il faudrait m’expliquer en quoi les juifs ashkénazes sont sémites…).

      1. durru

        Bonjour,
        Je me permets d’intervenir sur ce sujet ô combien sensible pour poser une question, peut-être bête.
        La propagande pour, ou même la protection d’un mouvement anti-israélien comme BDS, déclaré comme illégal même par la justice française (pas l’organisation en soi, mais son objet – le boycott), c’est quoi ? C’est de la propagande pro-israélienne, de la propagande anti-israélienne, ou neutre ?
        Un seul exemple. L’ineffable Richard Ferrand a financé lors de son précédent mandat, avec son « argent de poche » (de parlementaire, bien sûr, pas perso), une association affiliée. Il a dit que c’était pour du mobilier d’école, mais dans les actes l’argent est allé au budget de fonctionnement. Avez-vous entendu la presse française qui fait de la propagande pro-israélienne se lever comme un seul homme pour dénoncer cette pratique pour le moins douteuse (financer avec de l’argent public une action déclarée illégale par la justice française) ? J’ai peut-être raté un épisode…

    2. plutarque

      De quelle presse subventionnée parlez-vous ? Celle de Patrick DRAHI ? Celle de Vincent BOLLORE-GOLDSCHMIDT ? Celle de Xavier NIEL ?

      Je vois mal les ci-devant nommés être « anti-israéliens »…

        1. plutarque

          Dites donc, Dov, vous seriez pas un peu antisémite ? C’est pas parce que les ci-devant sont de religion mosaïque qu’ils ne s’intéressent qu’à l’argent !

          ^^

    3. Val

      +1000 @dov c’est d’ailleurs tout à fait contre intuitif compte tenu de la prégnance juive dans la comm et les médias. Sans doute nos concitoyens juifs sont frappés du même mal que nous autres chrétiens : la honte/haine de nous mêmes nous forçant tous chaque jour à nous excuser d’exister et de réussir.

      1. plutarque

        @ Val

        Certains individus, probablement oui.

        Mais l’Etat démocratique d’Israël certainement pas. Le peuple « Dominateur et sur de lui même » décrit par De Gaulle, qui contrôle férocement ses frontières, qui envoie en Europe les réfugiés d’Afrique dont il ne veut pas, qui n’hésite pas à flinguer les terroristes, ne commet pas les mêmes erreurs que le peuple français.

        1. Val

          @plutarque oui heuresement pour eux sinon ils auraient disparu. Leur caractère : vouloir vivre est pour moi une qualité. Le fameux petit reste de population cher à la bible qui vivra -souhaitons leur- toujours.

          1. plutarque

            @ Val
            « vouloir vivre est pour moi une qualité » : tout à fait !!

            Tout comme je déplore que cette volonté soit systématiquement refusée au « souchien », en France (en occident, en fait).

          2. Aristarkke

            Val Honey, ce sont les Juifs de coeur et d’esprit qui habiteront la Nouvelle Jerusalem et non les Juifs selon la chair, et qui sont prophétisés comme tels. [Mais il est possible à ces derniers d’y accéder par la circoncision du Coeur, i.e.admettre le Christ comme fils de Dieu et rédempteur de l’Humanité-pas le journal, bien sûr !-]

      2. MarieA

        « nos concitoyens juifs sont frappés du même mal que nous autres chrétiens : la honte/haine de nous mêmes »

        LOL

        Vous en fréquentez vraiment?

      3. dov kravi דוב קרבי

        Il y a de cela : les Juifs ayant été rejetés partout et toujours, ont voulu  » être aimés  » et se sont, en conséquence, efforcés d’être bons, voire meilleurs.
        D’où les engagements pour des causes en apparence libérales (au sens américain) comme la révolution soviétique (dont on a vu le brillant résultat) ou les mouvements  » progressistes  » (hi hi), ou la dérive de nombreux Juifs américains qui haïssent Trump et raffolent de Bernie Sanders. Il en reste des traces en France à l’extrême gauche.
        Mais les yeux, même juifs, se décillent partout dans le monde et ne sont plus otages de la correction politique.
        Les accusations de  » chouineuses du crif  » ou de  » donneur d’ordre  » reste dans la tête (?) de certains individus mais ne sont plus en phase avec le réel : vieux restes d’une autre époque.

          1. Val

            @Marie au cas ou cela vous aurait échappé ils se sont fait fiche dehors de chez eux de manière récurente au cours de l histoire. Ils ont trouvé refuge un peu partout. Ils ont formé des minorités. Et ds la norme du monde la minorité est persécutée . Chrétiens en orient, kurdes armeniens en Turquie, etc etc . Il n y a que ds nos démocratie occidentales que les minorités sont protégées. Bref leur seul défaut : être minoritaires . Ce qui leur vaut de jouer les bouc émissaires assez régulièrement.

            1. plutarque

              @ Val

              Oui… enfin, on peut citer un nombre très conséquent de minorités qui ont été opprimées, parfois atrocement. Elles ne brandissent pas pour autant leur douleur, transformée en instrument de culpabilisation, comme le fait le Peuple Elu avec une habileté consommée.

              Puisque vous citez l’exemple des chrétiens en orient, je ne me souviens pas qu’un seul chrétien Chaldéen ou un Melchite se soit fait sauter dans une mosquée d’Irak ou ait pris les armes pour défendre « son » territoire ?

            2. MarieA

              « ils se sont fait fiche dehors de chez eux de manière récurente au cours de l histoire. »

              Intéressant. Ce serait encore plus intéressant de savoir pourquoi.

              [Mode perroquet des deux côtés]

              1. Val

                @Marie les anglais et les allemands n ont eu de cesse de nous piquer notre territoire et à ton avis pourquoi ? (Peut être un excès de juifs chez nous , je ne vois que ça … )

                1. Husskarl

                  La différence c’est qu’ils se sont fait jeter de partout et tout au long de l’histoire. C’est vrai que c’est assez unique et parfaitement incomparable avec la lutte franco-anglaise.

                  1. Val

                    @Huss cela n’a rien d’unique . Les occidentaux se sont fait jeter dehors de partout où ils sont allés eux aussi (les exemples foisonnent) sauf qd ils sont devenus majoritaires : USA, Canada. Puisqu’on parle des palestiniens , eux aussi se sont fait jeter de partout où ils sont allés (Jordanie septembre noir ) les égyptiens n’en veulent pas. En fait se faire jeter et massacrer dans un pays qui n’est pas le sien est la norme mondiale des régimes non démocratiques (qui parle du massacre récurrent des burkinabés en côte d’ivoire . Il n’y a que dans nos démocraties que les minorités ne sont pas mises en coupes réglées … d’où notre biais de perception comme dirait Sam

            3. Jacques Huse de Royaumont

              Par ailleurs, dans leur cas, il existe des facteurs « aggravants » : le peuple juif est toujours une minorité vue comme étrangère, même s’ils sont là depuis des siècles voire des millénaires, transnationale, ce qui perturbe les représentations du monde trop nationalistes (état-nation).
              Comme par ailleurs, du fait d’une culture intellectuelle brillante et d’une appétence forte à l’initiative, ils suscitent assez facilement des jalousies.
              Bref, des gens bizarres qui ne sont même pas d’ici et qui sont plus riche que moi, tout ce qu’il faut pour provoquer l’ire des braves gens

              1. Passim

                « le peuple juif est toujours une minorité vue comme étrangère »
                – Pourquoi « vue » ? Elle était effectivement « étrangère » par l’origine, la religion, la langue, les coutumes, et c’est le plus souvent elle-même qui se « voyait » comme étrangère, refusant de s’intégrer à la population d’accueil (qui elle-même ne le désirait pas), de crainte de perdre religion et traditions en se fondant dans la masse. Cultiver ostensiblement son particularisme n’a jamais été un bon moyen d’être bien accueilli.

                « ce qui perturbe les représentations du monde trop nationalistes »
                – Pourquoi « trop » ? L’idée de nation peut sans doute être excessive, mais elle ne l’est pas forcément. Dans tous les cas, l’idée d’appartenance, quand on sait qu’elle est partagée, engendre la confiance. Quand on doute qu’elle soit partagée, la méfiance est au rendez-vous. Croyez-vous que les Juifs, généralement, aient eu confiance dans les autochtones (et ayant souvent de bonnes raisons de se méfier) ? Cette méfiance réciproque est le résultat d’une situation historique, dont on ne peut accuser les nations.

                « une culture intellectuelle brillante et d’une appétence forte à l’initiative »
                – Ouais… C’est assez vrai, mais se prévaloir d’une supériorité intellectuelle n’est pas vraiment une preuve de celle-ci. On peut être très con avec un QI en or massif, les exemples foisonnent.

                1. dov kravi דוב קרבי

                  à Passim : 1er § – C’était vrai jusqu’à Napoléon. Depuis, les Juifs français se sont totalement assimilés, ne pouvant par exemple imaginer que leur patriotisme en 14/18 ne serait pas pris en compte par Vichy.
                  2e § – Non seulement l’idée d’appartenance est essentielle à l’humain, mais la nation est aussi la condition de la démocratie, de la politique et de la vie collective.
                  C’est pourquoi le peuple israélien, hormis une poignée de gauchistes post-sionistes, est très attaché à son Etat-Nation. C’est aussi pourquoi Israël est tellement vilipendé et diffamé par les gauches post-modernes du monde entier.

                  1. Aristarkke

                    Les juifs allemands tués comme soldats réguliers de l’armée allemande de WWI ont dû avoir leur parentéle toute « surprise » que leur patriotisme ne soit pas consideré par les nazis

              2. Gelato29

                Si je peux me permette : je trouve très bien que le peuple juif dispose de son état, d’une langue, d’institutions, bref des éléments constitutifs d’une nation (bouh le vilain mot). Mais les juifs français gauchistes nous cassent franchement les couilles avec leur double éthique et leurs incohérences.

                1. dov kravi דוב קרבי

                   » les juifs français gauchistes nous cassent franchement les couilles « . A moi aussi. Mais c’est parce qu’ils sont gauchistes.

                  Or je vois ici que ce sont les Juifs juifs (sic Rabbi Jacob) qui les cassent à certains commentateurs. Eh bien je m’en remettrai.

              3. lxy

                J’ai appris par des cousins de mon village à côté de Nantes que nous étions probablement descendants d’une communauté de pêcheurs d’origine juive très anciennement établie à Nantes, Peut être même remontant avant la conquête arae de l’Espagne.
                Première surprise, ils sont pêcheurs, en effet comme les apôtres du Christ, mais aussi comme de nombreuses communautés juives de pêcheurs en Méditerranée. Tous les juifs ne sont donc pas banquiers, tailleurs ou bijoutiers.Ben non ! Des millions de juifs étaient paysans en Pologne et en Ukraine comme nos bons paysans français..
                Notre communauté très isolée dans son île au milieu de la Loire avait adopté la confession catholique et de ce fait figurait dans l’état-civil paroissial. JMai j’ai retrouvé dans ma bibliothèque familliale un livre du XViiIme de pièces de théâtre allemand, paraphé par mon ancêtre…Un simple pêcheur lisait du théâtre allemand !
                Par ailleurs ces pecheurs étaient régulièrement convoqués à l’Hôtel de la Monnaie de la Ville, et donc du duché de Bretagne pour y travailler comme monnayeurs, une profession de haut niveau de qualification.
                Puis j’ai lu cette anecdote citée par Simone Veil. Son père lui a dit un jour : »Ma fille si tu n’épouses pas un Juif, épouse un aristocrate.Pourquoi un aristocrate Papa ? Parce que eux comme nous savent lire depuis plusieurs siècles ! »
                Ce propos m’inspirait le commentaire suivant, que j’apporte au moulin de JHR:
                « Son père signifiait par là que la lecture apporte aux lecteurs les savoir-faire pratiques et l’ouverture sur le monde , ce qui leur confère un avantage comparatif décisif. Une culture privilégiée par les familles juives comme étant un atout pour affronter un environnement toujours hostile à son égard. C’est l’éducatuon plus que la pratique religieuse qui valorise leur accomplissement et leur réussite professionnelles à l’orignie de tant de solides jalousies de la part de leurs voisins, clients ou concurrents. »

                ps1 : comme par hasard l’une des pièces du livre de mon ancêtre pêcheur s’intitule « Les Juifs »
                ps2 : l’analyse de mes origines génétiques effectuée récemment m’attribue 41% de gènes d’origine « hispanique » ??

              4. Opale

                Vous avez vu le nombre de prix nobel, de scientifiques, d’acteurs ou de banquiers connus qui sont juifs ? Suis sûre qu’ils doivent monopoliser le bon sens et l’intelligence depuis tous ces millénaires, c’est pour ça qu’on voit qu’eux.

            1. plutarque

              @ Dov

              ça fait deux fois qu’on vous traite d’antisémite ici même, en une journée… ça commence à sentir le gaz, si je puis me faire mettre… Vous avez votre permis d’internet ?

              ;o)

              1. dov kravi דוב קרבי

                à plutarque (et ses semblables) : vous avez le droit de préférer rester ignorant sur le conflit israélo-arabe (dont l’ensemble des Français se fiche, c’est entendu), de minimiser les antisémitismes (canal historique français + islamiste).
                Vous avez aussi le droit de priser les vannes de la dieudosoralie (ça gaze ?, chouineuses du crif, instrumentalisation de la Shoah, etc.). Cela témoigne de votre élégance d’esprit et de la profondeur de vos réflexions.

                1. Jacques Huse de Royaumont

                  « vous avez le droit de préférer rester ignorant sur le conflit israélo-arabe ». Un droit, oui, mais c’est un tort : Israël est un poste avancé de l’occident en orient, ce conflit est donc une régionalisation d’un conflit plus vaste entre le monde occidental (judéo-chrétien) et islamique.
                  Il ne faut pas s’y tromper, l’anti-sémitisme et l’anti-christianisme sont fondamentalement de même nature, donc quand l’un est présent, l’autre n’est jamais loin. (cf notre propre histoire : l’affaire Dreyfus et les lois Combes sont contemporaines…)

                    1. Pheldge

                      Ahhh les blagues douteuses … j’avais un excellent camarade de classe au lycée qui était juif, et nous nous échangions des amabilités sans méchanceté : moi « fils d’assassins ! » (bin, comme ils ont tué jésus ) lui « fils d’esclave ! » (la Réunion, mes origines, l’esclavage tousssa ).
                      Il m’a fallu du temps pour comprendre le conflit du proche-orient commele décrit Royaumont, et ce ne sont pas les médias officiels qui ont aidé.

                  1. A. Meladius

                    +1000

                    « Israël est un poste avancé de l’occident » et je pense donc que nos journaleux anti-occidentaux et anti-état nation ne peuvent donc que le hair.

                    1. Husskarl

                      Israël n’est pas occidental et ne le sera jamais car le peuple de cet état est sémite et non occidental. Les institutions sont calquées sur l’occident, mais c’est tout.

                    2. dov kravi דוב קרבי

                      à Husskarl : le terme « sémite » ne veut rien dire. Il n’a aucun rapport avec l’ethnie et la génétique. Il appartient au domaine linguistique, et c’est une terminologie factice développée par des philologues allemands du XVIIIe siècle qui ont malheureusement empoisonné l’étude des langues levantines (et non « sémitiques »), en créant une classification et un « arbre des langues » totalement fallacieux, mais repris partout.

              1. albundy17

                Bon, c’est totalement débile tout ça, arrêtez vos citations et idées que vous avez, sortez moi juste UN lien mainstream anti israélien.

                  1. dov kravi דוב קרבי

                    C’est un allemand Wilhem Marr, exécrable racialiste précurseur des nazis, qui a inventé le terme « antisémitisme » dans un pamphlet antijuif. Il s’agit d’une hostilité socio-politique et économique. La construction étymologique du mot « antisémite », qui n’a été utilisé que vis-à-vis des Juifs, est impropre car l’adjectif sémite désigne en réalité les peuples parlant les langues sémitiques originaires du Moyen-Orient et du nord-est de l’Afrique, et non une ethnie particulière.

                1. dov kravi דוב קרבי

                  à albundy17 : je vais faire mieux et vous donner un lien où de nombreuses — mais pas toutes, il en faudrait des brouettées — manipulations de la presse française convenue* contre Israël :

                  https://infoequitable.org/

                  Aurez-vous seulement l’envie de lire ce qui contrevient à vos idées préconçues ? A vous de voir, question d’honnêteté personnelle.

                  * à défaut d’être convenable en respectant la charte de Munich censée réguler la déontologie journalistique.

                1. Husskarl

                  Je connais cette définition, mais je ne vois pas en quoi cela delegitime mon propos plus haut. D’où mon « et ? », Dans le sens, et donc ? Quelle est la résultante ? Expliquez moi donc.
                  Mon ton est parfois un peu piquant mais les questions restent sincères. Alors dites moi.

                  1. Iskanderkul

                    Husskarl, le peuple d’Israël ne se définit pas lui-même comme « sémite » (au sens où on l’entend ici en 2019), et « occidental » n’est pas compris comme un peuple, mais comme un style de vie. Ces termes ne conviennent pas bien pour préciser la posture du peuple d’Israël comme vous l’avez fait, car ils induisent beaucoup d’imprécision, je crois que c’est sur cela que vous avez été repris.

          2. Pythagore

            Ce que je trouve étonnant aussi, et je m’excuse de ma naïveté sur le sujet, c’est pourquoi est-il si compliqué voir impossible de laisser un si petit territoire aux gens de confession juive, lorsque les territoires musulmans sont des centaines de fois plus grand, c’est pas la place qui manque, on peut pas accuser de volonté d’hégémonie et d’expansion contrairement à l’islam et même aux chrétiens, plutôt d’une volonté d’avoir sa petite terre à soit.

            1. dov kravi דוב קרבי

              Ce qui a été conquis une fois au nom d’Allah, (dâr al-islâm : terre d’islam), doit le demeurer à jamais. Les fous de dieu veulent récupérer l’Espagne et le sud de la France, par exemple.
              Que les Juifs, anciens dhimmis (citoyens de dernier ordre tolérés grâce à un impôt particulier), aient eu le front de créer leur état-nation sur leur terre ancestrale (colonisée par le cimeterre arabe au VIIe siècle) est une humiliation insupportable aux musulmans.
              En outre, quand toutes les guerres exterminatrices menées par les Arabes contre Israël se transforment en cuisantes défaites, l’outrage est portée à incandescence.
              Parenthèse : être juif n’implique pas forcément l’adhésion au judaïsme religion. Nombre de Juifs sont athées, en Israël ou ailleurs. Il s’agit d’un peuple.

            2. Husskarl

              Peut être parce que l’ONU qui ne représente personne a décidé un beau jour de le faire sans rien demander aux intéressés…

              Un peu comme si je vous prenais un tiers de votre maison parce que je n’en ai pas.

                1. Husskarl

                  Pour les habitants de la région, je ne vois pas pourquoi ils l’auraient bien vécu …

                  Quelle légitimité a le machin pour créer un état ex nihilo et de fait expulser un peuple de chez lui ? Aucune.

                    1. MarieA

                      @ dov kravi דוב קרבי 24 janvier 2019, 19 h 31 min :

                      Et voilà. Vous attrapez vraiment toutes les perches qu’on vous tend. Pour être honnête, je me demande encore si vous êtes un troll antisémite ou un vrai pro-Israël, tellement cette incroyable tentative de propagande pro-Israélienne est hystérique. Meh… 🙂

                  1. Passim

                    @ Husskarl. Pour approfondir la question : « Comment le peuple juif fut inventé », par Shlomo Sand. Du même : « Comment j’ai cessé d’être juif ».

                  1. dov kravi דוב קרבי

                    Moi je débats avec des arguments.
                    Vous ne débattez pas, vous assénez des petites phrases témoignant de votre méconnaissance des notions élémentaires d’histoire et de géopolitique du M-O et vous énoncez des préjugés antijuifs. Je ne reprendrai pas les commentaires, mais ils restent et sont lisibles par tous.
                    Continuez à vous ridiculiser avec vos comparses.

                    1. Passim

                      « Des Juifs antisémites »…
                      Comme Freud par exemple ?
                      « Nous aimerions bien comprendre davantage d’où vient cette vitalité des Juifs et de quelle manière leur caractère s’accorde avec leur destinée. On peut partir d’un trait de caractère des Juifs qui domine leur rapport avec les autres. Il n’est pas douteux qu’ils ont une opinion particulièrement haute d’eux-mêmes, qu’ils se considèrent comme plus nobles, d’une situation plus haute, supérieurs aux autres, dont ils se séparent aussi par nombre de leurs usages. En même temps, ils sont animés d’une confiance particulière dans la vie, comme celle que confère la possession d’un bien précieux, d’une sorte d’optimisme : les gens pieux parleraient de confiance en Dieu. Nous connaissons le fondement de ce comportement et savons en quoi consiste leur trésor secret. Ils se considèrent vraiment comme le peuple élu de Dieu » (L’Homme Moïse et la religion monothéiste).

                  2. MarieA

                    Sinon +1000 avec mon cher Husskarl, mon âme sœur virtuelle ! <3

                    Dans la même veine, j'en profite aussi pour dire que c'est insupportable de se taper chaque événement météorologique des Etats-Unis dans nos journaux du 20h comme s'il s'agissait d'une information digne d'intérêt.
                    Il neige à Détroit, vite un reportage de 5 min, il pleut à New-York, un reportage, il y a une tornade dans le centre, vite un autre reportage. On s'en fout complètement.
                    Nous nous comportons vraiment comme les vassaux de certains pays.

                    1. Aristarkke

                      Allons, Marie A! Pendant que du temps d’antenne est gaspillé à ce jeu là (ainsi que du temps de cerveau ! 😛 ) cela évite adroitement de parler de ce qui pourrait fâcher ou l’auditoire ou le Pouvoir…

              1. Val

                @Huss vos répliques montrent l’efficacité du brainwashing médiatique. Et vous en cherchiez des preuves ? Vous en êtes une vivante ! Merci pour ce moment lol

                1. MarieA

                  @ Val 24 janvier 2019, 19 h 46 min :

                  Vos arguments sont consternants aujourd’hui. Dès que quelqu’un n’est pas d’accord avec vous, il ne lit pas ou a le cerveau lavé, contrairement à vous bien entendu…

                  Vous trouvez donc que, par exemple, l’affaire de l’avion russe abattu à cause d’Israël a été traitée de façon anti-israélienne par nos chers médias?

                  Ou les affaires de corruption de Bibi?

                  Ou le rôle d’Israël dans la guerre en Syrie?

                2. Husskarl

                  Mon discours serait semblable aux discours des médias ? Euuhhh… Rallumez donc la TV quelques minutes, lisez quelques journaux et ôtez vous cette opinion.

                  Mon discours vise simplement, certes par de légères provocations, à soulever des problématiques justement passées sous silence par nos médias chéris. Je ne dis pas qu’Israël est plus coupable que les autres, mais il n’est pas plus innocent et jouit cependant d’une grande faveur de la part desdits médias. Comme évoqué plus haut par exemple, une agression anti juive déchaînera la presse et engendrera même des réactions politiques. Les chrétiens n’auront qu’un encart rubrique chiens écrasés.

                  Pour ce qui est de la création de cet état ex nihilo, la question est sincère, de quel droit vire ton les habitants d’une région pour se créer un état ? Du droit du plus fort.
                  Je suis sympa, je donne même la réponse. Quant a la notion de juste et d’injuste, je vous laisse chercher.

                    1. On trouve là une initiative privée qui n’a aucune valeur juridique d’aucune sorte, donc bon, je ne vois même pas ce qu’il y a à expliquer ou commenter.

                  1. Passim

                    « Du droit du plus fort »
                    Du droit de la Victime majuscule, qui fait le loi.
                    « Les associations B’nai B’rith lancent un appel à la vigilance, attirent l’attention des partis de la Nouvelle Majorité contre toute tentation de vouloir reprendre les slogans extrémistes sur l’insécurité et les idées xénophobes à l’encontre des immigrés, et rappellent aux représentants de ces partis leurs engagements pris, au cours des forums du B’nai B’rith, devant la communauté, déclarations reprises après la proclamation des résultats du vote, de ne s’allier en aucun cas au Front National ».
                    (Annonce du B’nai B’rith France parue dans le quotidien Le Monde du 26 mars 1986 rappelant leur engagement à plusieurs plusieurs hommes politiques français – dont Alain Madelin – ainsi qu’à des membres du RPR et de l’UDF qui avaient fait serment de ne jamais s’allier au Front National.)
                    Le serment vaut-il toujours ?

  23. Pythagore

    HS: Nachrichten aus dem Land des droits du casque à pointe (ca a fait le tour des médias hier et aujourd’hui):
    .
    Des pneumologues remettent en question les limites relatives aux particules et aux oxydes d’azote.
    Quel est le degré de pollution atmosphérique dans les villes allemandes? Un groupe de médecins doutent des études et critiquent une idéologisation du débat.
    Un groupe de plus d’une centaine de pneumologues demande un examen critique des effets des particules et de l’oxyde d’azote sur la santé. Dans une déclaration, les médecins expriment des doutes considérables quant à la méthodologie scientifique utilisée pour fixer les valeurs limites et appellent à une réévaluation des études. Il n’existe actuellement « aucune justification scientifique des limites actuelles », écrivent-ils dans leur déclaration.

    Surtout, le groupe de médecins critique le fait que les données sur les dangers de la pollution de l’air sont interprétées de facon « extrêmement unilatérales ». Selon les médecins, d’autres facteurs tels que le mode de vie, le tabagisme, la consommation d’alcool ou l’activité physique ont des effets bien plus importants sur la fréquence des maladies et l’espérance de vie.
    u.s.w.

    Selon les données de l’OMS et de l’UE, l’espérance de vie en Allemagne est réduite d’environ dix mois en pollution atmosphérique. En prenant l’étude actuelle pour le compte de l’Agence fédérale de l’environnement pour les NOx, le nombre augmente à nouveau. Cela doit être extrapolé par la population et l’âge des scientifiques et de l’Agence fédérale de l’environnement, les NOx 6.000-13.000 et les particules de 60.000-80.000 décès supplémentaires par an. Chaque année en Allemagne, à peu près le même nombre de personnes meurent du cancer du poumon et de MPOC (Maladie Pulmonaire Obstructive) liés à la fumée de cigarette.

    Les pneumologues observent quotidiennement dans leurs cabinets et cliniques des décès liés aux MPOC et Cancer du poumon; toutefois des décès liés aux particules et aux NOx n’ont jamais été observés même avec une anamnèse poussée.
    Considérant le haut taux de mortalité annoncé, le phénomène aurait du être observé en tant que facteur associé dans les maladies pulmonaires.
    Déclaration:
    https://lungenaerzte-im-netz.de/fileadmin/pdf/Stellungnahme__NOx_und__Feinstaub.pdf
    Articles(traduction->google 😉 ):
    https://zeit.de/wissen/gesundheit/2019-01/luftverschmutzung-feinstaub-stickoxid-grenzwerte-staedte-ideologie
    https://spiegel.de/gesundheit/diagnose/fahrverbote-aerzte-bezweifeln-sinn-von-grenzwerten-fuer-stickoxide-und-feinstaub-a-1249519.html

    1. Passim

      « Ils » dénonceront les lobbies de l’automobile, comme ils ont dénoncé les lobbies des cigarettiers, pour contester ces études.
      Ce qui n’est jamais dénoncé, ce sont les lobbies des taxeurs.
      Normal. Ceux-là ne sont pas dans l’antichambre. Ils sont au salon.

      1. Pythagore

        En fait, actuellement les réactions sont très mesurées, dans un sens comme dans l’autre, comme si chacun tâtait le terrain. Il est toutefois remarquable que l’info est faite le tour des médias et ceci sans les cris d’orfraies habituels.
        Peut-être en relation avec ca, je ne sais pas où ils en sont, l’article date de aout 2018 (250 000 véhicules Volkswagen bloqués): lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/automobile-le-difficile-passage-a-la-nouvelle-homologation_2033283.html

        1. Gosseyn

          Allons, vous êtes de mauvaise foi. La preuve, vous n’avez pas compté les décès directement causés par l’augmentation du gaz carbonique due au RCA ! (Mode troll de compèt’ : j’ai bon ?).

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Tout faux, c’est le RCA qui est du au gaz carbonique. Ça sert à quoi que M Hulot s’use la salive à te le dire ? Tu mériterais d’être condamné à un dîner vegan en tête à tête avec Ségolène Royal.

    2. MarieA

      Merci et merci d’avoir fait un résumé pour ceux qui ne parlent pas allemand.
      Encore une fois, on ne peut pas prétendre être surpris.

      1. Pythagore

        De rien, j’espère que cette première brèche ouverte dans la propagande particules/oxydes va se concrétiser et faire tomber qq murs. L’avenir le dira.

    3. deres

      Surtout,; si la pollution des villes étaient si dangereuses pour les populations vulnérables, la réaction logique serait d’interdire la présence d’enfants en bas âge et de personnes âgés dans les métropoles pollués. ce serait une mesure de santé publique logique, une mesure de précaution évidente. Ne pas le faire serait même un crime de mise en danger d’autrui. Pourtant personne n’évoque même cette possibilité …

    4. Aristarkke

      Nous sommes bassinnés avec une mortalité en hausse à cause de toutes ces vilaines particules et dans le même temps, d’aucuns déplorent que les vieux vivent de plus en plus vieux et encombrent les rayons…
      Il doit y avoir un seuil d’immunisation ! Pas possible autrement…

  24. MarieA

    Nous sommes plusieurs ici à suivre l’histoire des mutuelles et du 0 reste à charge, sans augmentation de la facture des français évidemment, j’ai lu ce matin un article intéressant où quelques vérités sont distillées. Espérons que nos concitoyens les plus socialistes le liront :

    https://www.challenges.fr/entreprise/sante-et-pharmacie/mutuelles-le-reste-a-charge-zero-fera-t-il-bondir-les-prix_638337

    Je vous copie quelques extraits pour ceux qui ne souhaitent pas tout lire.

    « D’après l’UFC-Que Choisir, les premières tendances sur les prix des mutuelles en 2019 sont «alarmantes». L’association de consommateurs a collecté des témoignages d’assurés qui montrent une «envolée des cotisations» pour cette année. »

     » la hausse moyenne du coût des complémentaires santé individuelle s’élève à 8% pour 2019. «Dans quelques cas l’inflation atteint 40% »

    « La prime moyenne tous profils d’assurés confondus a augmenté de 0,55% de novembre à décembre, puis de 2,06% entre décembre et janvier »

    « Stanislas Di Vittorio, directeur général d’Assurland.com, anticipe de son côté une inflation des primes «de l’ordre de 2 à 3%» cette année, «dans la lignée des tendances annuelles des dernières années». »

    « Outre ces raisons structurelles, la politique du gouvernement, par exemple le déremboursement par l’Assurance maladie, les hausses des tarifs des consultations chez le médecin ou LA HAUSSE DE LA TAXATION des mutuelles, a un impact sur les tarifs des complémentaires santé. »

    Modification de la mise en page par votre servante.

     » «Ce nouveau dispositif va bien coûter quelque chose à quelqu’un», résume Amina Walter, directrice du développement et des partenariats du comparateur LeLynx.fr. «Mais les effets ne se feront sans doute pas sentir avant la mise en œuvre complète de la mesure en 2021.» LeLynx.fr prédit une hausse des prix de plus de 10% d’ici à 2022. »

    Dieu bénisse Amina.

    « De novembre à décembre 2018, les seniors ont vu leurs primes s’envoler de 6,44% en moyenne, d’après LesFurets.com. »

    « Ils oublient de dire que les taxes sur nos contrats de santé ont été relevées à 14,07%, contre seulement 1 à 1,5% il y a dix ans!» Daniel Havis, vice-président de la Mutualité française, renvoie la balle à l’exécutif: «Emmanuel Macron demande un gel des tarifs mais il devrait aussi se poser la question d’un gel des dépenses.» Dans la foulée de mesures destinées à alléger les dépenses de la Sécu, ces charges se sont reportées sur les complémentaires santé qui ont ainsi subi, entre 2006 et 2017, une hausse de près de 40% de leurs dépenses. »

    Alleluia!

    « Pour Philippe Mixe, «cet amendement va forcément faire augmenter les cotisations, mais surtout, comment allons-nous gérer la généralisation du tiers-payant quand nos clients pourront se piquer de résilier leurs contrats toutes les semaines!» »

    Merci les gouvernements!!!

    1. plutarque

      @ Marie

      J’ai reçu les augmentations de prime de mutuelle dans ma boite il y a peu : +2.6% ce qui est « mesuré ». J’i essayé de négocier, nada : Selon mon courtier, la moyenne de hausse prévue par l’ensemble des assureurs pour 2019 est de +7%. « Vous plaignez pas »…

      C’est sur la durée qu’on se fera enfler : Toujours au niveau de ma boite, en 10 ans (2009 à 2019) : +30% à +40% de hausse à prestations quasi-équivalentes, selon le collège concerné…

      1. MarieA

        Est-ce qu’on est obligé de prendre une assurance santé française avec un contrat en français ou on peut en prendre une d’un autre pays? (je ne connais pas du tout)

        1. plutarque

          Ha ha ha !!

          Mettre en concurrence l’artisan en assurance frrrrançais qui taille ses couvertures avec amour, et le grand capital apatride (et levantin, pour faire plaisir à l’ami Dov), vous n’y pensez pas !! Espèce de turbolibèrale décomplexée !

          Plus sérieusement : je parle de mutuelles d’entreprises (celle que tout employeur privé doit imposer à ses salariés) : et ici le choix se fait entre assez peu d’acteurs, la plupart internationaux : Generali, Allianz, Axa etc… et d’autres franco-français, souvent liés à une convention collective (PROBTP pour le bâtiment par exemple).

    2. MCA

      Réponse : l’auto-assurance.

      Mettre de côté tous les mois le montant de la prime versée aux mutuelles et taper dans la cagnotte quand le besoin s’en fait sentir sachant que la sécu prend (encore) en charge à 100% les maladies les plus graves.

      En ce qui me concerne : prime annuelle pour deux personnes 2500E à mettre en parallèle avec les 500E de remboursements sur la même période.

      1. MarieA

        Exactement. Je suis contre l’obligation de s’assurer. Ça ne regarde personne comment quelqu’un paye ses factures.

        La dernière fois que j’avais regardé, les contrats les moins chers étaient à 35 euros par mois pour que dalle de remboursement. Pour une personne qui ne va jamais ou quasiment jamais chez le médecin, et qui ne remplit pas les conditions drastiques du contrat, c’est juste perdre de l’argent. En plus de l’argent perdu avec la Sécurité Sociale.

    3. Janus

      Pour les assureurs, la complémentaire maladie (ou mutuelle, terme impropre) est un risque de consommation : Il n’ y a pas de réel aléa et donc la prime est grossièrement définie comme le cumul des débours + les frais de gestion + de modiques réserves financières + les taxes. Si les remboursements de frais transférés vers les complémentaires maladie augmentent en raison de décisions de la puissance publique ( je croyais qu’a l’origine la SS était un système de droit privé…), les débours des assureurs de ces complémentaires vont augmenter corrélativement et peut-être pas tout à fait proportionnellement car il y a les coûts de gestion + les coûts commerciaux qui vont augmenter aussi ) Le cocu n’est jamais l’assureur, mais le client…

      1. turlututu

        J’ai reçu cette semaine mon échéancier mutuelle volontaire 2019 (Humanis) :
        1.434,69 € de cotisation + 184,59€ de TSA « taxe de solidarité additionnelle ».

        Cette taxe, qui est reversée à l’état, est destinée au financement solidaire de la CMU-C et de l’aide à la complémentaire santé.

        https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10027

        Comme cela est précisé à l’onglet « coût » : la CMU-C est gratuite

        Pas pour tout le monde !

        Pays de merde.

        1. Vassinhac

          S’agit-il effectivement d’une taxe affectée ou est-ce du blabla pour justifier une taxe reversée au budget général de l’État ?

        2. Calvin

          Moins de 50% des Français qui peuvent demander la CMUc le font malgré l’ACS.
          Mais l’Etat a la solution : la CMUc-Etendue va supprimer l’ACS et donc étendre la CMUc à moins d’1 euro par jour.
          Turlututu, c’est encore toi (et d’autres) qui paiera le complément.

      2. Aristarkke

        De mémoire, c’est depuis Juppé PM de Chirackham le Rouge que la SS a été étatisée dans la pratique si ce n’est en droit.

  25. Mildred

    Peut-être est-ce du HS mais voici ce qu’un correspondant m’envoie aujourd’hui par e-mail :

    1 – Le pauvre : Travaille,

    2 – Le riche : Exploite le 1,

    3 – Le soldat : Défend les deux,

    4 – Le contribuable : Paye pour les trois,

    5 – Le vagabond : Se repose pour les quatre,

    6 – Le poivrot : Boit pour les cinq,

    7 – Le banquier : Escroque les six,

    8 – L’avocat : Trompe les sept,

    9 – Le médecin : Tue les huit,

    10 – Le croquemort : Enterre les neuf,

    11 – Et le politique : Vit des dix.

    A noter : je me suis cherchée dans « les onze » et je ne me suis pas trouvée !

    1. Lorelei

      Comme tout le monde: Numéro 1.
      A noter que le numéro 1 est aussi le plus souvent numéro 3.
      « Je ne suis pas un numéro! » m’a dit N.6

  26. MarieA

    Pourquoi s’arrêter en si bon chemin! Claquons un peu plus l’argent que nous n’avons pas :

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2019/01/23/20002-20190123ARTFIG00353-supermetro-du-grand-paris-express-enquete-ouverte-au-parquet-national-financier.php

    « «Nous sommes très satisfaits que cette enquête soit ouverte sur cette affaire hors-norme qui porte sur un budget total de plus de 38 millions d’euros dont 13 millions (d’euros) de dérapages et avec 164 marchés publics passés sans aucune mise en concurrence», a réagi auprès de l’AFP le président d’Anticor, Jean-Christophe Picard. »

    33% de dérapage, un score honorable même pour un chantier public.

  27. Aristarkke

    38M€, c’est un bout de tunnel !
    Le budget du métro est actuellement de presque 40 Md€ pour un estimé de 19…
    Si tous les dérapages sont à l’avenant, la taxe foncière spéciale n’a pas fini de s’envoler…

  28. lxy

    Dans le dernier Science et Vie. « Les énormes études réalisées depuis des années pour prouver – on non – la toxicité du mäis OGM sont négatives, cad aucune toxicité n’a été prouvée »

  29. lxy

    Il me semble que le sujet c’étai la Presse française et la propagande !
    Ce soir j’ai assisté – comme « explorateur-entomologiste » à un « débat » d’anthologie sur France 2 où « débattaient entre eux » toute la crème du gaucho-communisme à la Française : Martinez, Lecherc(CFDT), Pelloux, Goupil, Hildingo, Autain, Hamon ,etc , « débat », « animé » par Lea Salamé épouse d’un célèbre gaucho, Glucksman, Duflo… Bref à ce casting de rêve il ne manquait que Edwy Plenel et Elise Lucet. Du lours, du très lourd.

      1. lxy

        Vous avez raté, mais je vous en fait le résumé :Le but du débat c’était de trouver des solutions pour sortir la France de la crise. Ils ont tous la solution, et la même..Il suffit d’injecter beaucoup plus de communisme. Oui, certes, on le fait un peu mais trop timidement , c’est pour ça que ça marche pas..Et en plus ne pas hésiter à relancer la machine avec du déficit. ». Vous savez tout.

          1. Val

            @gosseyn oui et c’est à cause des méchants riches/saboteurs qui fichent le camp/sapent l’effort des gentil.s.les qui veulent le bien de tou.s.tes

    1. Passim

      Ce que j’adore, c’est ça :
      « « Une foule d’adolescents blancs avec une casquette MAGA constitue intrinsèquement une menace aux yeux de certaines minorités », affirme par exemple la commentatrice américaine Quinta Jurecic sur le réseau social Twitter.
      … menace qui appelle évidemment une agression, justifiée par la supposée menace adverse.
      Noirs, femmes, musulmans, juifs, etc, les experts de la victimisation agonistique.

  30. P&C

    Ah, la France…

    Hier soir, je reprenais contact avec une ancienne collègue de master, devenue RH dans une boite d’interim scientifique. Elle me dit qu’elle galère à rechercher des chimistes pour ses clients (déjà, tu sens la fumisterie : si tu veux un chimiste, tu tapes dans un arbre, tu en auras 100. Qu’elle n’en trouve pas pose des questions…).

    A tout hasard, je lui dit que je pourrai être dispo… « ah non, t’es pas ingé »… Misère…

    @stephane du 22
    J’ai eu le concours des impôts. On me propose les douanes. Le salaire est naze, mais je dois tout de même considérer l’offre… en attendant les autres concours qui arrivent.

    1. Pythagore

      « ah non, t’es pas ingé »
      Bonjour l’ouverture d’esprit.
      Il y a qq tps, j’ai eu un candidat qui nous a dit texto en entretien : « je n’ai pas de diplôme d’ingé, vous êtes bien conscient du fait que je n’ai pas de diplôme d’ingé ? C’est ok pour vous ? »
      Réponse: on s’en fout. Ce qui nous intéressait, c’était son expérience pratique.
      Je suis très étonné de voir le manque d’ouverture d’esprit ds le recrutement en France, pas étonnant qu’il y est des postes non pourvus.

      1. durru

        C’est le réflexe communiste, je vous assure. Dans les anciens pays communistes, le plus important c’était d’avoir un diplôme, cela permettait de ne pas trimer toute la journée à des activités manuelles pénibles, et de surcroît le plus souvent dans un coin paumé, ou au moins loin de la famille. Du coup, même après ’89, les gens ont gardé le réflexe de regarder d’abord le niveau d’études.
        Qui plus est, avec le code du travail actuellement en place, il faut avoir des sacrées protections pour ne pas se faire avoir face à un employé indélicat (et encore…) Notamment parce que celui qui évalue n’est que rarement vraiment compétent pour le faire. Ceci est vrai pour les grosses boîtes, bien bureaucratisées comme il faut, mais aussi pour des plus petites – les mauvaises habitudes se prennent vite, mais ne se perdent plus.

      2. sam player

        Ce n’est pas une histoire d’ouverture d’esprit, mais une façon pour les RH (interne ou externe) de se couvrir en cas d’erreur de recrutement. Ça vient du processus de centralisation à l’oeuvre en france : celui qui recrute n’a aucune capacité technique pour juger des tâches à accomplir, alors même pas sur les capacités du candidat.
        Si pour d’autres pays c’est différent c’est parce que ce sont les services intéressés qui procèdent au recrutement, les RH passant uniquement l’annonce et rédigeant le contrat de travail suivant les directives données par ces services.
        Dans pas mal d’entreprises anglo-saxonnes de 200 personnes, c’est la « standardiste » qui rédige les contrats de travail… la où en France on aurait 1 RRH, 1 juriste et 2 assistants… b’cause l’épaisseur du code du travail.
        Dans les ETT le « recruteur » est souvent technicien dans le domaine de compétence du client… et il s’adresse directement au service demandeur du client… sans passer par ses RH… spourssa que ça fonctionne généralement bien…

        1. sam player

          Dans le domaine de la complexité, je me rappelle qu’en Australie on payait la feuille de paie moins de $10… je serais curieux de connaître le prix en france, anyone ?

            1. Aristarkke

              En 2oo8, cela me coûtait 15€ HT la feuille de salaire éditée + un forfait de 48 € HT à l’année pour les modifs de taux, rectifications de données, etc… + un forfait de 48 € HT,éventuellement, pour tout nouveau salarié dans les effectifs de l’entreprise.

  31. Husskarl

    C’était également le projet de Rome, ça ne leur a pas réussi. Mais oui, il faut toujours garder à l’esprit le but de nos ennemis afin de mieux cerner les pièges idéologiques qui nous sont parfois tendus. L’UE férérale en est un.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.