Vite, il nous faut un service public de l’Humour officiel !

En République du Bisounoursland, la loi définit ce qui est interdit et, par définition, ce qui reste est autorisé à l’exception bien sûr de ce qui n’est pas officiel. Dans ce cadre, il en va de l’humour comme des rillettes AOC : on ne pourra pas rire de tout, certainement pas avec tout le monde, sans le blanc-seing des autorités.

C’est en tout cas la conclusion qu’on pourra en tirer avec la petite surprise qu’aura subie Laura Laune suite à l’enregistrement de son sketch pour « Le Grand Oral » diffusé mardi 19 février sur France 2, et qui s’est vue intégralement coupé au montage.

Laura Laune, c’est cette humoriste et chanteuse belge révélée lors de la douzième saison de « La France a un incroyable talent » sur M6 en 2017 et qui s’est largement fait remarquer pour son humour noir, particulièrement décalé et qui n’hésite pas à aborder frontalement la plupart des sujets que certains qualifient pudiquement de sensibles (comme les quartiers, je présume).

Et alors que c’est la production de France 2 qui, connaissant pourtant le type d’humour de Laura Laune, l’avait contactée pour faire partie de son émission et l’avait donc enregistrée lors de son passage, voilà qu’au moment de diffuser, il n’en aura été rien retenu. Et si la production se défend mollement en expliquant avoir dû faire des coupes pour réduire les 4 heures de rushes en 2h45 d’émission effective, on s’explique cependant assez mal la disparition complète de l’artiste là où tous les autres sont parvenus à rester, malgré les coupes.

De là à en déduire que c’est la prestation elle-même qui aura mis mal à l’aise la production de France 2, il n’y a qu’un pas qu’on pourra franchir d’autant plus facilement lorsqu’on découvre la performance en question, que l’humoriste a, de toute façon, enregistrée deux jours plus tard sur scène et s’est empressée de mettre à disposition de ses fans sur les réseaux sociaux, provoquant un effet Streisand aussi rigolo que prévisible.

Evidemment, avec plusieurs millions de vues au compteur et un buzz notable sur les réseaux sociaux, bien que n’étant pas passée dans l’émission de France 2, la chanson de Laura Laune a réussi à faire parler d’elle. Du côté de la production, on se défend de toute censure : il fallait couper, c’est tombé sur elle, circulez, rien à voir.

Peut-être.

Ou peut-être France 2 se souvient-elle que la même Laura Laune avait, il y a un an et sur la même chaîne, déclenché une vive polémique suite à une blague de son spectacle que le journal de 20H avait cru bon de passer :

En somme, on peut raisonnablement s’interroger sur la perception de l’humour par le service public de télévision, et sur la cohérence qui l’anime : d’un côté, il relaye une blague qui déclenche un tollé, de l’autre il coupe une chanson qui, par voie de conséquence (et de façon prévisible) fait immédiatement un carton sur les réseaux sociaux.

Difficile de ne pas rapprocher ces péripéties vasouillardes des mésaventures de l’humouriste Tex qui avait eu l’absence de lucidité de faire une blague sexiste alors que Marlène Schiappa venait d’accéder au poste de Mère Moraline du gouvernement, ce qui avait valu son emploi au mâle blanc cis. Pour le moment, Laura Laune bénéficie probablement encore un peu de son joker « femme », mais si ses incartades continuent, le service public ne pourra plus rien faire et devra lâcher sur elle les chiens du politiquement correct.

On assiste en fait ici à l’énième occurrence des tortillements intestinaux du Camp du Bien, tiraillé entre ses principes humanisto-démonstratifs où il est impératif de s’assurer de la liberté d’expression moyennant un petit panonceau « Je Suis Charlie », mais où cette enquiquinante liberté ouvre toute une série de portes sur des pentes toutes aussi savonneuses les unes que les autres, politiquement correct oblige.

Pour l’humour et la liberté d’expression, quel chemin parcouru en 30 ou 40 ans ! Ce qui fait rire de nos jours, ce qui est considéré comme subversif ou corrosif ressemble à s’y méprendre aux poncifs et constats d’évidences qu’on faisait sans même glousser il y a presque un demi-siècle et sur lesquels Desproges ou Coluche n’auraient pas écrit un spectacle.

En 1982, Pierre Desproges questionnait justement, face à Jean-Marie Le Pen et… sur le service public justement, « Peut-on rire de tout ? » Si, à l’époque, il avait montré avec brio que c’était le cas, mais « pas avec tout le monde », le même service public est en train de démontrer à présent que rire de tout n’est simplement plus autorisé.

De façon évidente, petit-à-petit, différents sujets, différents traitements sont devenus littéralement tabous ou le deviennent par la force des réactions des groupes de pression, toujours plus nombreux. Dans ce contexte, il est piquant de constater que le service public et, pour être honnête, l’ensemble des médias mainstream semblent tous les jours s’aplatir un peu plus devant ces groupes, associations et ligues de vertu qui éructent à chaque vague irritation, que ces ligues sont d’autant plus vocales qu’elles utilisent à fond l’effet « réseaux sociaux », et que ce service public et ces médias mainstream perdent chaque jour un peu plus de crédibilité et de part de marché à ces réseaux sociaux où s’ébattent également tous ceux qui, de façon diamétralement opposée, se font un malin plaisir à déclencher les colères homériques des flocons terribles de ces ligues.

Plus amusant encore et sans aucunement comparer les prestations de Laura Laune avec celles de Dieudonné, force est de constater qu’à chaque fois que nos moralisateurs officiels agissent et jugent, coupent et distribuent de l’anathème, que ce soit sur France Télévisions, Radio France ou l’un de nos nombreux journaux sur-subventionnés, à chaque fois, l’audience du malheureux écarté grimpe notablement, pendant que la crédibilité et l’audience des médias officiels se dégradent d’autant.

En pratique, la façon dont l’humour est maintenant « géré » par les médias officiels (à commencer par le service public) reflète surtout le décalage entre l’intelligentsia franco-parisienne et le reste de la population qui s’est, elle, habituée à piocher ses informations, ses interactions et ses humoristes sur Internet et ses réseaux sociaux, au grand dam des jacassants qui n’ont pas de réels moyens pratiques ni de la faire revenir sur les canaux qu’ils contrôlent, ni d’exercer vraiment une emprise durable sur le réseau mondial.

Au passage, on retrouve cette même observation de la part d’un autre humoriste lui aussi belge, Walter (que j’ai déjà évoqué dans ces colonnes) et qui, dans une récente interview au Figaro, arrive à cette même conclusion qu’il existe à présent un humour officiel, « solidaire et inclusif ».

Dès lors et tout comme Walter, j’en viens moi aussi à me dire que, selon toute vraisemblance, l’humour va progressivement se scinder en deux écoles. L’une, policée par le politiquement correct et les éruptions cutanées des Social Justice Warriors, promet de belles pages de blagues à Toto pas trop piquantes et sera librement accessible par les canaux habituels de radio et de télévision. L’autre, l’humour qui fait vraiment rire, sera rapidement cantonné aux réseaux sociaux.

Cela rappelle d’autres choses en d’autres temps…

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires370

        1. Husskarl

          Vous vous trompez, elle ne fout pas les jetons. C’est la manière dont les medias la hisse sur le devant de la scène qui est effrayant en terme de manipulation.

                  1. albundy17

                    Tu veux parler des mecs qui s’achètent des jouets jusqu’à la fin de leur vie (tous, y’a que le montant qui change)

                    Adultes est tout simplement une connerie linguistique

                    1. albundy17

                      Adulte est d’ailleurs une connerie, simplement. Il se répète que les femmes y parviennent plus rapidement que les hommes ^^

              1. adawong1789

                On a vu des enfants commettre des atrocités bien avant cet âge. Je compte sur elle pour accomplir de grandes choses. Rien que pour l’idée lumineuse de la grève de l’école on pourrait lui filer la nationalité. Par contre, c’est quoi le bilan carbone du troupeau qui fait la transhumance avec elle?

                Merci au boss d’avoir placé un .gif « triggered » de la petite amie de Paul Joseph Watson, je ne m’en lasse pas.

                    1. Hussard Bleu

                      Une femme querelleuse est pareille
                      à une gouttière percée qui ne cesse de couler un jour de pluie.

                      Arrêter ses récriminations?
                      Autant vouloir arrêter le vent,
                      ou retenir de l’huile dans sa main!

                1. Aristarkke

                  L’envie de devenir mère frappe facilement les femmes dès un certain âge atteint (elle n’y est pas encore). Quant au pot de levure, ça ne leur est jamais trop difficile de le trouver.

                2. P&C

                  Convictions et femmes, ça fait deux…

                  Comme cette jeune féministe qui accepte de bosser dans un bar topless… vu les tips qu’elle encaisse.

                  1. Husskarl

                    Elle n’est certes pas reproductible, mais elle se trouvera un clando pour faire ça rapidement. Bon après, juger de la récupérabilité à la mocheté, je ne suis pas convaincu =)

                1. Aristarkke

                  BFM nous apprend qu’elle va être reçue à l’Elysee.
                  Une Leonardo 2.0 ???
                  Flop Joene, c’est vraiment Peak de la Faribole en « mieux », i.e. en pire…

                  1. Citoyen

                    Le deuxième exemplaire, alors !…
                    Parce que micron la tenait déjà, sa Léonarda à lui !..
                    A voir ici :
                    https:/ /lesobservateurs.ch/2019/02/18/la-demandeuse-dasile-collegienne-de-14-ans-qui-avait-interpellee-macron-etait-en-realite-majeure/
                    http:/ /www.fdesouche.com/1161567-la-demandeuse-dasile-collegienne-de-14-ans-qui-avait-interpellee-macron-etait-en-realite-majeur

                1. albundy17

                  Oui, comme la canadienne de 12 -13 ans qui espliquait l’escroquerie de la dette des états détenue par les banques.

                  A mon avis, ils devraient prendre des gamins de 6-7 ans, comme castaner.

                    1. albundy17

                      Oui, avec un joli schéma d’un bonhomme pour montrer les endroits que les flics visent (les jambes), et qu’il n’y a eu qu’un ou deux incidents…

              1. Higgins

                Je n’ai pas eu le sentiment que la manif ait eu un aussi grand succès que çà n’en déplaise aux merdias officiels. Quelqu’un peut confirmer?

        2. Jacques Huse de Royaumont

          Elle a une tronche à jouer la possédée dans un film d’épouvante.

          Notez que c’est un peu le rôle qu’on lui fait tenir…

        3. Adolfo Ramírez Jr

          Greta… Thunberg.
          Que je traduis librement en « montagne de thunes ».
          Ses parents sont dans le business vert. Y a pas de hasard.

          1. albundy17

            « Ses parents sont dans le business vert.  »

            Même pas, des « artistes » qui ont trouvé ds le réchauffement climatique la cause du syndrome d’Asperger de cette fillette finie à la pisse

                1. albundy17

                  A y’est z’en parle comme une révélation au jt, la fillette a aussi fait une dépression nerveuse à 11 ans, elle a donc tout les atouts pour nous espliquer comment va la vie.

                  Micro crottoir:  » elle est formifdable, si djeune, j’n aurez pas eu ça forsse » (un parisien boutonneux avec apple ds la main)

                  Bon, ils ne prennent pas les devants de leurs convictions genre « kill yourself » ça va en venir à ce que l’on exauce leurs refoulements.

            1. Pheldge

              Ouh le vilain complotiste à nous faire défèque niouzes ! c’est une enfant, pure et sainte, qui sert une si noble cause ! quoi de plus beau, de plus émouvant qu’une enfant qui veut sauver le monde des méchants capitalistes qui polluent, qui veut obliger les gouvernements « à en faire plus » ?

              1. Et maintenant, on apprend qu’elle devrait rencontrer Macron.
                https://www.20minutes.fr/societe/2457787-20190222-greta-thunberg-doit-rencontrer-emmanuel-macron-elysee
                Je pense qu’avant Macron, elle aurait du rencontrer plusieurs giroflées à 5 pétales depuis un moment mais que la remise à plus tard de ces rencontres pourtant nécessaires a entraîné pas mal d’effets indésirables à commencer par ce petit côté « Je Me Retiens Très Fort De Relâcher Du Méthane Par Les Deux Orifices » qu’elle arbore avec une constance pathologique.

        4. MCA

          @Nemrod 22 février 2019, 10 h 59 min

          Chapitre médias traditionnels :

          Encore un pur produit de marketing médiatique, quoi de neuf à part cela?

          Une prétendue lucidité des enfants employée à culpabiliser les adultes à grand renfort de séquences télévisées et tout ça pour l’avenir de l’humanité.

          Nous en serions donc réduits à ce qu’un enfant doive s’adresser aux dirigeants de la planète pour leur faire prendre conscience des problèmes, incapables qu’ils seraient de le faire de leur propre chef?

          Ca ressemble étrangement à une guerre psychologique contre les climato-sceptiques :
          Vous osez encore douter de l’antropo-réchauffisme, nous allons utiliser les enfants pour vous culpabiliser.

          Micron 1er adepte de la taxe carbone ajournée ne s’y est pas trompé en l’invitant à la rencontre, et cerise sur le gâteau, un peu de récupération par ces temps agités n’est pas à dédaigner.

          Qu’elle « foute les jetons », je ne crois pas, par contre qu’une fois de plus le rôle toxique des médias manipulateurs au service d’une cause soit mis en évidence je le crois volontiers.

          C’est pourtant simple et les médias savent très bien le faire :

          Cesser d’en parler et le phénomène n’existe plus.

          Alors, pourquoi ne le font-ils pas? qui tire les ficelles et dans quel but?

          Chapitre internet /réseau sociaux :

          Beaucoup plus délicat à traiter car on s’oppose à la croyance d’une foule persuadée de détenir la vérité et qui s’auto-renforce dans sa croyance en observant le nombre grandissant de ses membres suivant le postulat :

          Nous sommes de plus en plus nombreux, ce qui prouve bien que nous avons raison.

            1. Nemrod

              Et les pruneaux de 7×62 sortent souvent de la bouche de leurs carabines…la pitié et l’empathie n’arrivant qu’à un certain age.

              Ces Verdâtres juvéniles ont le potentiel.

              Je dis à qui veut l’entendre que les prochaines liquidation politiques de masse viendront de ce côté là, j’espère juste ne pas le voir.

          1. pabizou

            Bonjour, voudrais pas casser leur enthousiasme ais allez voir sur le figaro madame, les commentaires sont éloquents . En plus il semble que le livre de Gervais « la transition énergétique est un leurre » est en tête des ventes sur amazon .

  1. Le Gnôme

    Il y eut l’art officiel au XIXe siècle, que l’Etat achetait à foison, il y aura l’humour officiel qui sera à l’humour ce que la musique militaire est à la musique.

    Entre parenthèses, il serait louable de privatiser ou supprimer les chaînes d’Etat.

  2. Calvin

    Le rire, c’est le mal.
    Nous voilà dans une version modernisée du Nom de la Rose.
    Triste époque dans laquelle je vis, où la pensée, l’imagination sont devenues des crimes.

    1. Husskarl

      Avez vous lu ce livre ? Le recommanderiez vous ?
      J’en ai eu des échos a travers d’autres lectures mais je n’ai pas franchi le pas sur amaz.

              1. albundy17

                Artiste, pas Harry 🙄

                Pas lu le bouquin, adoré le film, toujours en mémoire cette scène du dépucelage par une jeune chienne crasseuse, très érotique

                1. Pheldge

                  puisque t’as l’air de raffoler de ce genre de scènes, pas la peine de te fader des centaines de pages inutiles : les fantasmes de la Comtesse Alexandra par de Villiers Gérard (pas Philippe 😉 )

                    1. Pheldge

                      je te parlais pas de SAS mais de bouquins érotiques du même auteur, vu que tu disais plus haut apprécier les scènes de dépucelage de Eco 😉
                      Pour ce qui est de SAS de Villiers était sacrément bien informé et ses bouquins …
                      nytimes.com/2013/02/03/magazine/gerard-de-villiers-the-spy-novelist-who-knows-too-much.html
                      également :
                      slate.fr/culture/79580/comment-le-new-york-times-rehabilite-gerard-de-villiers-et-sas

                    2. albundy17

                      Ben c’est pas moi qui ai causé de SAS, pheldge, ta cervelle s’évapore depuis le mariage, déjà qu’il n’y avait que peu.

                      Quant au coté érotique, j’ai vu ce film lors de mon adolescence, hein

      1. Lorelei

        C’est, pour moi, un très bon livre qui se lit à plusieurs niveaux: celui du récit, celui historique et le philosophique. Le nom du personnage central est Guillaume de Baskerville 😀 Et il y a d’autres allusions à travers les noms des personnages.
        Le film avec Sean Connery reflète bien le livre.
        Le Pendule de Foucault démarrait bien et devenait incohérent au fil de la lecture.

      2. Higgins

        J’ai lu et vu le film à plusieurs reprises dès leurs sorties. Le livre est beaucoup plus complexe que le film. Ce dernier donne un cadre tout à fait convaincant quant à l’abbaye. Le pendule de Foucaud est d’un acabit identique quoique encore plus complexe de mon point de vue. Umberto Eco n’était pas un auteur facile. Il est à la littérature ce que le vin jaune est au vin. Il faut s’accrocher au départ et persévérer.

        1. Husskarl

          Appréciant ledit vin jaune et la complexité des livres correctement écrits, je vais donc franchir le pas. Je vous en tout cas qu’une bonne partie des commentateurs de ce blog sont lecteurs de choses complexes.

          Ça change des autres sections de commentaires qui sont généralement au niveau des racines des pâquerettes.

          Merci à tous pour vos conseils.

          1. Vodkaman

            Ne pas oublier, pendant la lecture du pendule, de garder un dictionnaire à portée de mains. L’ouvrir 3 ou 4 fois par page surprend un peu au début…

        2. Jacques Huse de Royaumont

          Le nom de la Rose, le livre, se lit assez facilement. La trame narrative, conçue comme un roman policier, entraine rapidement le lecteur.

          Le pendule de Foucaud reste à mon sens la meilleure réponse aux aneries type Da Vinci code, écrit pourtant 20 ans plus tard.

      3. durru

        Tant qu’on est chez Eco (en plus, c’est dans la même ligne que l’échange au-dessus), j’ai été impressionné par l’érudition de l’auteur dans « Baudolino ». Je n’en dis pas plus, la découverte a été délicieuse.

  3. Aristarkke

    Blague à part, il est indéniable que la police de la pensée monte en puissance avec l’apparition de journée de la haine à l’encontre de [choix du moment]…

  4. Husskarl

    Il y a une accélération ces temps ci, tous azimuts. Les echanges se tendent aussi, bref la tension monte. J’ignore ce que désire l’état a travers cette nouvelle lubie mais ça ne va pas arranger notre trajectoire.

    1. Chieur chiant

      L’accélération est rendue par le net, et les personnes trop connectées sont plus sensibles car elles n’ont plus le temps de l’analyse de toute cette information indigeste, le plus souvent futile ou inutile, sans parler des fakenious officiel… bref il faut débrancher ou sélectionner ses sources… enfin, pour une fois on a de la morue fraîche, ça change.

      1. Opale

        Quand on lit les commentaires sur Facebook des SJW qui s’ébattent sur les posts de Quotidien, on peut largement s’arracher les cheveux …. Tous les jours sur Quotidien, un nouveau cheval de bataille !! Aujourd’hui, un Patissier près de Lyon qui fait des pâtisseries, nom de code « Mamadou ». C’est l’homme du jour à abattre.
        On en revient à l’ablation de l’humour chez la population, encouragée par les merdias, illustrée par le boss.

  5. Aristarkke

    Quand on pense que Churchill disait plaisamment qu’en France, tout est permis, même ce qui est interdit à rebours de l’URSSAF où tout est interdit, même ce qui est permis, cela fait mesurer la dérive…

    1. Aristarkke

      l’URSSAF, au lieu de l’URSS tout court est l’oeuvre du TT Android…
      C’est dire s’il « comprend » ce qu’il impose plutôt que suggère…

  6. Higgins

    Le rire officiel, c’est Ruquier et ses émules. L’autre va devenir clandestin. Il est interdit d’interdire sauf ce qui doit être interdit, moraline oblige.

    CPEF

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Je recommande la lecture de « histoire du rire et de la dérision » de George Minois. c’est éclairant sur les divers usages et fonctions du rire. Ce n’est pas le premier à s’intéresser au rire, mais c’est beaucoup moins barbant que Bergson expliquant comment se poiler.
      Le sujet n’est pas oiseux, le rire est à la fois un instrument fortement subversif pointant les faux-semblants et les hypocrisies et, par la dérision, en plaquant du mécanique sur du vivant, un instrument de déshumanisation et de destruction morale. Le rire officiel vise à détruire (moralement et symboliquement) les opposants, le rire libre sert à révéler la vraie nature du pouvoir.

  7. Pythagore

    Tjs surpris d’entendre, les rares fois où je regarde ces émissions, des journalistes dire en tte décontraction « ah! aujourd’hui, Coluche ca ne serait plus possible, ben pourquoi, c’est dommage », et puis zapper à autre chose. Une broutille.

  8. Restless

    Mais mon bon, nous les avons déjà nos comiques publiques : « Le véhicule de la secrétaire d’État à l’Écologie a été flashé à 150 km/h, jeudi 21 février sur l’autoroute A1, en plein pic de pollution, alors que la vitesse était limitée. »

    1. Higgins

      Une autre à propos de la saleté à Paris: « Avec le réchauffement climatique (!!!), les Parisiens vivent de plus en plus dehors, ils pique-niquent davantage et laissent de la nourriture au sol. Cela peut expliquer que certaines rues soient plus sales, et les rats plus visibles », explique-t-on à l’Hôtel de Ville. (https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/02/20/urinoirs-amovibles-glace-antirats-anne-hidalgo-veut-une-ville-plus-propre_5425811_823448.html)

      1. Jacques Huse de Royaumont

        comme quoi on mésestime Hidalgo qui pratique l’ironie et l’auto-dérision avec un art consommé.

        Comment ça, ce n’est pas de l’humour !

  9. Aristarkke

    Une chanteuse belge révélée par « La France a du talent » !!!
    Les Belges transformés en CPF ???
    Ce pays est totalement foutu!!! 😛

  10. Jacques Huse de Royaumont

    De l’humour « solidaire et inclusif ». J’ai hâte de voir ça. Comme somnifère, c’est sans doute une bonne alternative aux cachets. On peut se le faire rembourser par la Sécu ?

    1. Gelato29

      La petite sortie sur le mariage gay dans son sketch montre bien qu’elle est inclusive et solidaire … bof bof, peut mieux faire la petite belge

  11. Michael

    De l’humour sur les réseaux sociaux ?

    Attends, mon p’tit gars, ils vont te sortir bientôt une nouvelle loi-censure « préservons-les-têtes-blondes-des-vilains-Dieudonné-du-web »

  12. Blablator

    Finalement, c’est comme le travail au noir :

    Il y aura l’humour salarié, subventionné, agréé, tamponné NF, CSA approved et politiquement correct et qui ne provoquera que le rire forcé,

    et l’humour noir (façon Dieudonné ?), celui qui fera rire et qu’on s’échangera sous le manteau, sur les réseaux sociaux en utilisant Tor et un VPN…

    1. Jacques Huse de Royaumont

      J’imagine un humoriste certifié ISO 9001, avec processus qualité pour un rire garanti sans fausse note. Idéal pour la soirée des voeux aux ONG.

        1. Le Gnôme

          L’ESH école supérieure de l’humour, avec diplôme reconnu par l’Etat à la clé sans lequel il sera interdit de se produire. Avec concours d’entrée où le coefficient principal seront les mathématiques.

          1. Higgins

            Elle offrira tout le panel de diplôme du CAP au doctorat en passant par le bac pro, le BTS et la licence. Possibilité d’effectuer tout ou partie de sa formation en alternance avec emploi à la clé au ministère de l’humour public ou sein des services publics de l’humour. Ici pas de minute de la Haine mis une demi-heure d’humour hebdomadaire obligatoire pour conscientiser correctement le citoyen. Une cotisation, assise sur la dimension anxiogène de l’entreprise individuel, financera l’ensemble.

    2. Aristarkke

      Encore quelques temps et nous nous réunirons dans les bois pour suçoter du Nutella de contrebande, siroter du pastaga distillé dans les sous-sols et déclamer des blagues ostracisées tirées de vieux ouvrages ayant réchappé au pilon ou aux autodafés, façon Le communisme est-il soluble dans l’alcool…

  13. Infraniouzes

    Non, non et non ! La France n’est pas un état fasciste, ni nazi. C’est un état nord-coréen, ce qui est beaucoup plus respectable et plus tendance vu que tout le monde ignore (ou se fout de) ce qui se passe là-bas.
    En France tout est impeccable, comme dans le pays rêvé de la famille Kim. Tant pis si les réseaux sociaux sont de mauvaise foi, les gens méchants les internautes hypocrites. La France est en marche suivant la terminologie chère à notre Président qui fait du sur place.

  14. PLC

    Il faut partir du principe que la compréhension se limite maintenant au premier degré le plus bourrin possible.
    L’ironie, les degrés deux ou trois ou plus, tout ça c’est mort, on oublie.
    L’écrit offre l’avantage de préciser ses intentions grâce aux smileys. Le smiley pour l’oral reste à inventer, il y a bien le petit mouvement des mains pour mimer les guillemets ( »  » et non « » bien sûr) mais c’est encore pauvre.
    Restent encore les mimiques et les pleurs.

  15. J’écris ton nom

    Il es dommage que la dernière image (« second degree … ») soit à ce point au premier degré.

    Et si on remplaçait le « not everyone gets it » par « freely accessible to all » ?

      1. MadInCH

        Katyn, plutôt.
        L’effet est le même, mais en plus, tu en accuse tes ennemis.
        Qui ont même été jugé coupable à Nuremberg pour ça.
        Okay.. ça ne rime pas.

    1. MCA

      @hub 22 février 2019, 10 h 45 min

      « Le rire suppose l’intelligence. Donc…. »

      Je dirais plutôt : » l’humour suppose l’intelligence » car il présuppose la finesse d’esprit.

      Pour le rire… il suffit d’écouter Ruquier pour se convaincre du contraire et il n’est pas le seul.

  16. Mo’ Truckin’

    La question n’est pas la censure en elle-même mais sa légitimité.
    Nous pratiquons tous la censure au quotidien.
    Consciemment ou non.
    Lorsque France 2 décide de censurer cette jeune femme, la production considère que c’est légitime en invoquant une raison x ( en l’occurrence, celle de respecter un temps déterminé de diffusion).
    Même si cet argument est fallacieux.
    Lorsqu’h16 décide de censurer un commentaire, il rend légitime sa décision par diverses raisons (commentaire insultant, appel à la haine, commentaire tombant sous le coup de la loi, … les exemples sont nombreux).
    Au delà de la censure, qui existe depuis toujours car inhérente au psychisme humain, c’est l’instrumentalisation qui en est faite qui me semble dangereuse …

    1. Normalement, le terme censure s’applique uniquement lorsqu’il s’agit du pouvoir qui empêche l’expression d’une opinion. Un commentaire sur un blog n’est pas censuré (ce n’est pas le pouvoir qui empêche, c’est le propriétaire du blog). Même chose pour un courrier des lecteurs qui ne paraît pas dans un journal. En revanche, pour un humoriste sur le service public, on peut se poser la question.

      1. albundy17

        « Lorsqu’h16 décide de censurer un commentaire, »

        Vous arrive t il de sabrer des commentaires H16 ?

        Je ne connais pas d’autre blog avec une telle latitude

        1. Val

          @Al j’intuite qu’H16, en bon libéral sanctionne ceux qui ne respectent pas les règles de bienséance bloguesques et du coup toute liberté est disponible pour les autres. Il applique à cet espace : pays virtuel, communauté virtuelle, ce qui devrait être fait à l’échelle d’un pays. Bref l’inverse de notre pays terrestre : on tombe à bras raccourcis sur les paisibles dès qu’ils mordent sur une ligne jaune et ont laisse passer les vociférant troupeaux de mammouths en sens inverse sur l’autoroute .

      2. Mo’ Truckin’

        Réponse à h16 (11h29) :

        Il existe également la censure d’un point de vue psychanalytique.
        C’est un mécanisme permanent, permettant le maintien du refoulement :
        notre psychisme interdit l’accès à la conscience de certains de nos désirs.
        Il exerce ainsi sa censure, mécanisme de défense qui participe au travail de refoulement.
        Cette censure peut être provisoirement levée, notamment dans les rêves.

        Exemples :
        – interdit de l’inceste
        – tuer
        – violer
        – cannibalisme
        (liste non exhaustive)
        Anecdote intéressante, le lapsus en ferait partie …

        C’est en ce sens que j’écrivais :
        […] « Nous pratiquons tous la censure au quotidien.
        Consciemment ou non. » […]

        1. P&C

          Mouais…
          Les kémites étaient incestueux et zoophiles…
          Tuer et violer sont des actions assez répandues. Tuer est d’ailleurs un phantasme masculin récurrent (la fameuse pulsion de mort).
          Les aztèques et autres cultures amérindiennes avaient bâti leur société sur le sacrifice humain et le cannibalisme…

          1. Val

            @Huss nous avons tous nos postulats , et penser que rien ne tient est aussi un postulat . Et d’ailleurs toute science est assise sur des postulats et personne ne prétend que ce sont « du vent »

    2. albundy17

      Je me demande par ailleurs si une censure peut être légitime, pour reprendre vos termes, quel que soit le sujet.

      Fermer la gueule de ceux pensant différemment n’a jamais été couronné de succès, et comme souligné dans l’article aurait plutôt l’effet contraire

    3. LaVitreCassée

      Sur ce qu’est la censure:

      « L’astuce consiste à accuser les citoyens privés de violations spécifiques du Droit qui sont justement interdites aux hommes de l’Etat parce que lesdits citoyens privés n’ont pas le pouvoir de les commettre. Cela permet de délier les hommes de l’Etat de toute entrave à leurs interventions. Le tour de passe-passe devient de plus en plus évident dans le domaine de la liberté d’expression. Pendant des années, les collectivistes ont propagé la notion que lorsqu’une personne privée refuse de financer un opposant, ce serait une « violation de sa liberté d’expression » et un acte de « censure ».

      C’est un acte de « censure », prétendent-ils, lorsqu’un journal refuse d’employer ou de publier des auteurs dont les idées sont diamétralement opposées à sa politique.

      C’est encore de la « censure », disent-ils, lorsque quelqu’un qui finance une émission de télé proteste contre une ignominie commise au cours d’un programme pour lequel il donne son argent : voir l’incident d’Alger HissC invité pour dénoncer l’ancien vice-président Nixon.

      Et voici un certain Newton N. Minow qui déclare :

      « il y a la censure des indices d’écoute, celle des annonceurs, celle des chaînes, des stations associées qui refusent les programmes qu’on offre à leurs zones d’émission ».

      C’est le même Monsieur Minow qui menace de révoquer l’autorisation de toute station qui ne se soumettrait pas à ses opinions sur les programmes… et qui prétend que cela, ce ne serait pas de la censure.

      Examinons les implications de cette tendance.

      La « censure » est un terme uniquement applicable aux actions de l’Etat. Il n’y a pas d’action privée qui soit un acte de censure. Aucune personne ni agence privée ne peut forcer un homme au silence ni réprimer une publication. Il n’y a que les hommes de l’Etat qui puissent le faire. La liberté d’expression d’une personne privée inclut le Droit de ne pas être d’accord avec ses adversaires, de ne pas les écouter et de ne pas leur donner son argent.

      Cependant, d’après cette fameuse théorie des « droits économiques de l’homme », un individu n’aurait pas le Droit de disposer de ses propres moyens matériels conformément à ses convictions propres. Il devrait livrer son argent sans discrimination à n’importe quel discoureur ou propagandiste, qui aurait un « droit à »… ce qui est à lui.

      Cela signifie que la capacité de produire les matériaux nécessaires à l’expression des idées serait ce qui prive un homme du Droit de penser ce qu’il pense. Cela veut dire qu’un éditeur devrait publier des livres qu’il trouve nuls, faux ou pervers, que le financier d’une émission de télévision devrait entretenir des commentateurs qui ont choisi de s’en prendre à ses convictions. Que le propriétaire d’un journal devrait livrer ses pages éditoriales à tout jeune voyou qui fait de l’agitation pour réduire la presse à la servitude. Cela signifie qu’un groupe de personnes acquiert le droit illimité de faire n’importe quoi, alors qu’un autre groupe est réduit à l’irresponsabilité et à l’impuissance. »

      Ayn Rand

  17. Mildred

    Laura Laune ? Je ne connaissais pas mais j’aurais pu réussir m’en passer, je veux dire : rien à voir avec Desproges ou Coluche !
    Je lui préfère Sandrine Sarroche – il est vrai que c’est une ancienne avocate – qu’on peut voir tous les mercredi soir sur Paris Première :

    1. MarieA

      Elle est nullissime chez Zemmour et Naulleau. Ces sketchs sont toujours un grand moment de gêne. Comme elle est une humoriste pas drôle et qu’elle le sait, elle compense en chantant tout le temps pensant que les spectateurs ne remarqueront pas.
      Tanguy Pastureau était bien mieux.

        1. Franchement, elle n’est pas drôle. Laura Laune est vulgaire, mais parfois trouve un truc rigolo à dire. Sarroche est totalement prévisible 🙁

            1. Mildred

              Franchement, moi je me demande si H16, MarieA, Pheldge, Al et j’en ai sûrement oublié, vous suivez vraiment Zemmour et Naulleau sur Paris Première car j’ai comme un doute !

              1. durru

                Je crois que je n’ai vu que son sketch sur Gilles & John, j’ai bien aimé et je n’ai pas été le seul 🙂
                J’avoue être très loin de connaître ses oeuvres complètes.

              2. albundy17

                « vous suivez vraiment Zemmour et Naulleau sur Paris Première car j’ai comme un doute ! »

                je confirme ne pas suivre du tout.

                J’ai juste dit « bof » au sujet de votre égérie, ce que j’ai regardé d’elle dispo sur le net ne m’a pas tiré un sourire.

                Pis j’aime pas les femmes se faisant les yeux au beurre noir avec leur maquillage, je trouve ça super moche

              3. Pheldge

                ah, non, jamais ! la télé ? très peu, sauf quand madame Pheldge, elle regarde des séries Bollywod , que je subis avec patience tendresse et amour gloire et beauté 😉

                1. albundy17

                  lol, production bollywoOd, c’est franchement pénible cucul la praline….

                  Les origines ethniques de ta moitié peut être ? (rien d’irrévérencieux, hein! )

                  1. Pheldge

                    Non, rien de tel, mais ça fait un carton ici … Et vu les intrigues et les rebondissements à chaque épisode, vu le jeu bien appuyé des acteurs, les ralentis et gros plans, pour ceux et celles qui ne comprendraient pas, j’observe ça avec tendresse, et rassure madame, en lui jurant que de pareilles situations ne sont possibles qu’en Inde, et que je suis là pour la protéger !

  18. Citoyen

     » En somme, on peut raisonnablement s’interroger sur la perception de l’humour par le service public de télévision …  »
    Ben, il parait que Belattar, le copain du micron, est un comique (ou un humoriste ?…) … Si, si …
    Si l’on prend ce cas, comme référence de départ, … tout devient possible … surtout le pire …
    Dans le « nouveau monde », les références sont quelque peu bousculées … surtout celles de la bien-pensance … par moment ça décoiffe …

  19. Marlin Bourre

    Un peu HS mais pas tant que ça. Avec la proliferation des lois « comportementales », j’avais raté l’interdiction de se faire faire une carte ADN. Et pourtant ce sont mes genes, non ? pas en France. Merci Slate de me le rappeler 😉 http://www.slate.fr/story/173760/lutter-contre-fuite-genomes-francais-etranger-tests-genetique-revision-loi-bioethique?utm_source=Ownpage&_ope=eyJndWlkIjoiNjc4YWMyOTU1YzM0YjcwYmY0NzAyYjhjY2IzMjdkNDgifQ%3D%3D

    le titre est à hurler de rire, sachant qu’il s’agit de particules assemblées. Mais ces particules ne peuvent pas s’exprimer (meme dans un cercle privé) et se classifier sans que la société (apparemment…je ne me souviens pas d’un referendum sur le sujet, c est pourtant une loi) régissent le domaine…

    1. Gosseyn

      Des tests génétiques permettent la reconstitution de liens familiaux. Faits dans cette optique, c’est la preuve confirmant ce soupçon.
      Mais, s’il intervient ensuite des affaires d’héritages, l’inclusion de ces preuves dans l’état civil pourrait faire baisser le taux des prélèvements fiscaux en dessous des 60 % braqués par le FISC.
      Horreur, malheur chez les ponctionnaires ! Alors la CPEF l’interdit, point.
      Ce qui est tout à fait normal, en voyoucratie.

      1. P&C

        Pareil pour les mômes.
        Aux US et en France, vous ne pouvez pas prouver votre paternité en faisant un test génétique sur le môme sans l’approbation de la mère et de la justice…
        Ben oui, ils se sont aperçu que presque 25% des enfants ne sont pas du bon père… et que ça remettrait en cause le business des pensions alimentaires.

        1. Le Gnôme

          Ayant été abandonné à la naissance, j’ai retrouvé après moult recherches une soeur biologique. Comme nous sommes nés tout deux de père inconnu, nous aurions voulu savoir si nous avions le même géniteur, histoire de s’amuser un brin. Interdit en France, nous allons donc passer par l’étranger.

          1. albundy17

            « Interdit en France, nous allons donc passer par l’étranger. »

            .testdepaternite.fr

            C’est la validation judiciaire qui ne fonctionne pas, pour le reste…

            Je ne pourrais pas connaitre l’aspect psy de l’abandon à la naissance et sa composante de l’anonymat, mais je pense que cela doit sauver des nourrissons qui se seraient retrouvés au fond d’une poubelle, nan ?

            1. Dr Slump

              L’anonymat est secondaire pour la sécurité du nourrisson, ce qui le sauve avant tout c’est la possibilité d’être placé en famille d’accueil.
              Après ce n’est pas pour nier le besoin que peut avoir la mère de préserver sa vie dans les circonstances qui l’obligent à abandonner l’enfant, mais je pense que l’anonymat ne la préserve que dans le futur où l’enfant aura atteint l’âge de se poser des questions à son sujet, et la loi permet il me semble l’accès à ses origines et au nom de ses géniteurs si ceux-ci en donnent la possibilité.

              Imposer un anonymat définitif et effacer les origines patro- et matronymiques est stupide, il n’est pas rare que des mères ou des pères regrettent, des années après, de ne pas avoir la possibilité de rencontrer leur progéniture, ou au moins de savoir ce qu’ils sont devenus.

              1. albundy17

                « L’anonymat est secondaire pour la sécurité du nourrisson, »

                Je ne pense pas car « l’anonymat ne la préserve que dans le futur où l’enfant aura atteint l’âge de se poser des questions à son sujet, »

                L »abandon doit être suffisamment difficile pour ne pas lui en rajouter une couche de devoir rendre des comptes ds le futur

                1. Dr Slump

                  La volonté des enfants abandonnés n’est pas de « demander des comptes », mais de comprendre leur histoire, de s’inscrire dans un récit. Leur en barrer l’accès conduit précisément aux revendications que cela prétend éviter. Et en passant, ce n’est pas un souhait systématique: nombre d’enfants abandonnés ne veulent rien savoir.

                  Si les géniteurs vivent cela comme un « devoir de rendre des comptes », alors je suis désolé mais quand on fait un gamin, même par accident, même non désiré, il faut assumer un minimum tout de même, et le minimum est juste de donner la possibilité à sa progéniture de savoir pourquoi et comment ils ont été mis au monde et abandonnés. Encore une fois, la possibilité légale existe, sans être contraignante pour le parent.

                  Tout ce qui manque, c’est que parent et progéniture puisse faire une demande de contact s’ils en éprouvent le besoin. Il manque juste cette souplesse, qu’il serait facile de mettre en place avec les moyens dont nous disposons maintenant. C’est vrai quoi, les pauvres orphelins abandonnés devant l’église on peut facilement éviter maintenant, faut quand même pas raconter des conneries!

                  1. albundy17

                    Je ne te cause pas de la volonté future des gamins, mais de l’état psy de la mère abandonnant sa progéniture.

                    « les pauvres orphelins abandonnés devant l’église on peut facilement éviter maintenant, faut quand même pas raconter des conneries! »

                    Oui, d’où les 200.000 ivg de confort annuel

                    1. Dr Slump

                      L’état psy de la mère ou du père, ou quel que soit le problème, c’est la cause de l’abandon, et c’est au moment de l’abandon. Mais les années passent, et tout ce que je dis, c’est qu’il ne faut pas écrire dans le marbre que ni l’enfant ni le parent ne pourront jamais plus se contacter ni rien savoir de l’autre. Il faut juste avoir une loi plus souple, qui donne la possibilité à chacun d’être contacté s’il est d’accord.
                      Ce n’est pas contraignant, et nombre de parents le souhaitent des années après. Et c’est le minimum pour des enfants qu’on abandonne: qu’on leur laisse au moins cette possibilité future. Surtout quand l’administration dispose de l’histoire de leur naissance: leur en interdire l’accès au nom d’un « état psy » comme tu dis, que le parent aura vécu plus de 10 ans avant, c’est une fumisterie.

                      Les ivg, c’est un autre problème, plus vaste, en réduire les causes au seul « état psy » des mères, j’en disconviens foutrement. D’ailleurs tu en mentionnes une des possibles raisons toi-même: « ivg de confort… ». C’est pas moi que le dit hein…

                    2. albundy17

                      Tu ne comprends pas.

                      Sans l’anonymat, y’aurait pas besoin que les gosses puissent contacter leurs génitrices, vu qu’ils seraient morts !

                      Pareil pour l’anonymat à géométrie variable.

                      Et cela dit, je suis pas expert, mais il me semble bien que les gamins nés sous X peuvent tout à fait faire la demande, celle ci transmise à la mère, qui en dispose.

                      Oui, confirmé: service-public.fr/particuliers/vosdroits/F3142

                    3. Dr Slump

                      Non, je ne comprends pas où est le problème, surtout si tu admets la possibilité de levée de l’anonymat. Et je pense que tu amalgames anonymat, secret des origines, et secret de la naissance, qui sont liés mais distincts. Des mères mariées qui accouchent sous x un enfant procréé avec un autre père, ça existe…
                      Quant aux mères qui jettent des nouveaux-nés au fond d’une poubelle, ce n’est pas un problème d’anonymat, mais clairement un problème d’arriération mentale 🙂

                    4. albundy17

                      Non, c’est toi qui est en boucle

                      De un, contrairement à ce que tu affirmes et qui est faux de a jusqu’à z, il y a possibilité de levée de l’anonymat à condition évidente de l’accord de la mère, de 2 tu ne saisis pas l’objectif de la naissance sous X, dont la finalité, après recherche, est exactement ce que j’évoquais en haut de ce fil, à savoir éviter les infanticides.

                      De 3 tu changes d’avis au cours d’un seul post en arguant d’abord c’est trop horrib, la loi interdit que les intéressés se contactent puis indiques que la levée de l’anonymat est possible.

                      Faudrait passer un coup de balai dans ton embrouillé cerveau

                    5. Dr Slump

                      J’explique en effet différentes raisons en vrac mais je ne suis pas embrouillé du tout, cela vient plus de la vision détaillée que j’ai du sujet.

                      « il y a possibilité de levée de l’anonymat à condition évidente de l’accord de la mère » bah oui je sais, c’est ce que j’ai dis, et c’est toi qui a eu l’air de l’apprendre en mettant ton lien.

                      Je ne comprends pas en quoi l’accouchement sous x, aujourd’hui, évite des infanticides. Vraiment, si c’est si évident que cela, alors cela devrait être facile à expliquer, non?

                    6. albundy17

                      « « il y a possibilité de levée de l’anonymat à condition évidente de l’accord de la mère » bah oui je sais, c’est ce que j’ai dis,  »

                       » et tout ce que je dis, c’est qu’il ne faut pas écrire dans le marbre que ni l’enfant ni le parent ne pourront jamais plus se contacter ni rien savoir de l’autre. Il faut juste avoir une loi plus souple, qui donne la possibilité à chacun d’être contacté s’il est d’accord. »

                      Ha ben oui, en effet, clair comme de l’eau de roche, hein….

                      « Je ne comprends pas en quoi l’accouchement sous x, aujourd’hui, évite des infanticides. Vraiment, si c’est si évident que cela, alors cela devrait être facile à expliquer, non? »

                      A vrai dire il n’y a pas besoin d’explication, ça tombe sous le sens dès que l’on y réfléchit quelques secondes, et c’est dans ce but qu’a été inventé ce dispositif, et non pas pour emmerder les gamins, malheureusement tu es encore une fois tombé ds un de tes culs de sac cérébral.

                    7. Dr Slump

                      « A vrai dire il n’y a pas besoin d’explication, ça tombe sous le sens »
                      Si ça tombe sous le sens cela devrait être d’autant plus facile à expliquer à un esprit embrouillé comme le mien. Mais comme tu ne l’expliques toujours pas, jusqu’à nouvel ordre tu me permettras d’en douter.

          1. kekoresin

            Clairement! Entre tous les coups de bites non protégées et les régurgitations des conquêtes les plus compréhensives à des fins inconnues, j’espère que mes ex sont restées telles que je les ai connues, pas trop difficiles et sans imagination 😉

            1. Le Gnôme

              Pas d’angoisse, Marie. Pour avoir l’accord de la mère, il va falloir faire tourner les tables, je n’ai retrouvé cette soeur qu’à 60 ans. C’est en fait un pari entre elle et moi, un gueuleton dans un bon resto. A nos âges, ce n’a guère d’importance, nos vies sont faites.

              Le plus marrant, c’est que pour avoir accès au dossier, il a fallu passer par un psy fonctionnaire que j’ai gentiment envoyé sur les roses.

            2. bibi

              Donc si je vous suis bien cela signifie que dans le cas ou une femme accuse un homme d’être le père de son enfant il n’a aucun moyen de prouver son innocence puisqu’il ne peut demander qu’un test de paternité soit effectué et que la cours a besoin de l’accord de la mère pour pouvoir effectuer ce test.
              C’est juste ridicule vu que cela viole totalement les droits de la défense.

                1. albundy17

                  L’homme peut refuser le prélèvement ADN, sauf s’il porte un gilet jaune ou s’il marche pour tous.

                  Je lisais il y a peu, un homme a porté plainte contre une femme, l’ayant surprise* a récupérer le contenu d’une capote « fraîchement utilisée ».

                  Le genre 1 reste surprenant, hein….

                    1. Pheldge

                      MarieA …. Une femme qui veut un enfant, elle ne le fait pas en cachette, à l’insu de son partenaire ! du moins dans la plupart des cas ! tu dois fréquenter des gens zarbis et tordus pour trouver normales de pareilles pratiques …

                      @P&C : fais attention à tes capotes … 😉

                    2. P&C

                      @MarieA

                      Elle voulait surtout un accès à sa bourse…

                      Un type qui refuse un test de paternité peut être considéré comme « coupable » par défaut et supporter la pension alimentaire.

                2. bibi

                  On continue dans l’alter-droit.
                  Autre cas vous êtes un homme père d’un enfant déclaré par un autre, vous certifiez toujours que la justice ne peut ordonner un test de paternité sans le consentement de la mère, vous empêchant ainsi d’apporter la preuve de votre paternité et de faire valoir vos droits.

        2. Val

          @P&C pas seulement , surtout les héritages … c’est pour cela que faire les arbres généalogiques, marotte bien française, eh bien, a ses limites . Bien des nobles de nom sont les fils du palefrenier et bien des fils/filles du palefrenier sont ceux du patron.

      2. Merle Hotchkill

        J’ai lu la tribune du Monde https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/01/29/il-faut-faire-emerger-une-genetique-2-0-a-la-francaise_5415949_3232.html?xtmc=vogt&xtcr=1 . C’est à n’y rien comprendre. Qu’est ce que ces genes français qu’il faut défendre ? 1. la cartographie genetique prouve (et les pages Immigration et Diversité du Monde confirment 😉 que les genes n’ont pas de frontiers et 2. meme si elles en avaient, 20% a 40% des genes presents en France appartiennent a des etrangers et 5% ont deja quitte le pays et se reproduisent ailleurs.

      1. kekoresin

        C’est marrant, ce sketch ne passe plus lors des nombreuses redifs et autres bestof sur les chaîne spéciales recyclage!

        Après le CMA (c’était mieux avant), je prends ça avec des pincettes et surtout pas avec le miroir déformant de la nostalgie. Charlie Hebdo a été souvent censuré, comme beaucoup d’humoristes de l’époque. A la TV Française on trouvait surtout du Fernand Reynaud dont le sommet de l’outrage se situait sur un tonton qui tousse au téléphone. Le mariage de Coluche et Le Luron a par exemple fait un vrai scandale en son temps, avec un parterre de burnes fripées en cravate de laine venant épancher leurs glandes lacrymales sur les grosses caméras compatissantes.

        Alors d’un côté on peut aller plus loin qu’il y a 30 ans et de l’autre on a régressé sérieusement surtout sur le communautaire peu sensible au second degré ni aux suivants d’ailleurs. On ne manquera jamais de peignes-culs qui couinent à la liberté en rêvant de goulags dans ce pays qui comptera bientôt plus d’associations de merde que d’habitants!

        1. bob razovski

          « Alors d’un côté on peut aller plus loin qu’il y a 30 ans et de l’autre on a régressé sérieusement surtout sur le communautaire peu sensible au second degré ni aux suivants d’ailleurs. »
          Je pense que c’est parce qu’on a fait passer en premier la sacro sainte liberté d’expression à la place de la liberté d’opinion. Il y a énormément de liberté d’expression si on exprime la bonne opinion 😉

        2. Dr Slump

          Je ne me souvenais pas que le mariage de Coluche et Le Luron avait fait un scandale, mais qu’au contraire cela avait été une sorte de grande réjouissance populaire. Des années après, les riverains du quartier des Champs-Elysées où les deux trublions avaient paradé en parlaient encore.

          En même temps, quand les affiches de Polnareff cul nu ont été collées à Paris, là je me rappelle bien le scandale! Aujourd’hui, plus rien n’est scandaleux, on peut se permettre toutes les outrances morales ou sexuelles, mais on est emmerdé par des conneries politiquement correctes dont tout le monde se fout dans leur quotidien.

          1. kekoresin

            Le scandale était plus confiné dans les médias où des penseurs pour les autres avaient leurs entrées permanentes, des gens de valeur contrairement aux autres bas du peuple. Ce qui a changé c’est qu’aujourd’hui tout le monde s’y met, tout le monde a sa petite frontière à défendre.

  20. MarieA

    Le syndicat des avocats de France dénonce le traitement judiciaire des Gilets Jaunes exigé par le gouvernement :

    http://lesaf.org/le-traitement-judiciaire-du-mouvement-des-gilets-jaunes-un-droit-dexception/

    « de lourdes peines de prison à l’encontre de tout prévenu assimilable, de près ou de loin, à un « Gilet Jaune » : prison sans sursis pour des « primo-délinquants », mandats de dépôt, lourdes amendes, interdictions de manifester et interdiction des droits civiques privant opportunément du droit de vote aux prochaines élections.

    Trop souvent les tribunaux leur donnent satisfaction ! »

    « nous constatons chaque jour que les dossiers sont très souvent vides et/ou approximatifs »

    « Pour mémoire, de 1995 à octobre 2018, seules 33 personnes ont été condamnées à une peine complémentaire d’interdiction de manifester. Depuis novembre 2018, plusieurs centaines de Gilets Jaunes ont été condamnés à cette peine complémentaire ! »

    « Menées en un temps record, ces procédures répondent à un double objectif : augmenter le nombre de déferrements / condamnations et « neutraliser » les Gilets Jaunes. »

    Ça doit faire plaisir à beaucoup ici qui répercutent leur frustration sur des concitoyens lambda qui s’en sortent moins bien qu’eux. Fort avec les faibles, faibles avec les forts…

      1. theo31

        Ca m’est adressé patron et même pas mal. Un GJ traité en 2019 par Macrouille comme un koulak ukrainien par Staline en 1930 est un plaisir de gourmet, surtout quand on ne voit que les drapeaux de la CGT dans les cortèges comme j’ai pu le constater cet après-midi.

        1. theo31

          Tiens, en parlant des GJ, ils sont venus se « battre » devant mes fenêtres. des couilles molles je vous dis. Il y en a un qui courait comme un lapin et qui s’est fait choper par la patrouille : il faisait plus le mariole.

            1. theo31

              Lancer des cailloux à plus de 50 cm d’un CRS et détaler en courant à la moindre charge, c’est tout sauf avoir des couilles. Quand on a, on fait comme Dettinger.

              1. Husskarl

                Quand on en a, on ne fait rien jusqu’à ce que le bon moment se présente pour faire réellement quelque chose. Lancer des pierres ou boxer trois débiles ne change rien. Les GJ sont utiles pour tendre la société mais c’est bien tout, leur mouvement si il a un quelconque rôle à jouer, sera une entrée. Le plat principal n’est pas encore au menu et il sera totalement différent de ladite entrée.

          1. Pheldge

            La petite MarieA, trouve qu’il y a trop de vieux, ici, qu’on dort trop ! alors du coup elle veut remuer, tout ça et nous (nous les vieux, toi compris, Al 😉 ) secouer les puces, l’électrochoc quoi !
            En fait la petite MarieA, elle fait le coup « secousse ». Finalement, on revient à ses fondamentaux :

              1. Pythagore

                PPfffff, c’est même pas un vrai canard, on le reconnait au premier coup d’oeil, c’est un gilet jaune avec des poils, déguisé en canard.

                1. plutarque

                  Ah bien vu… Ce pourrait devenir l’hymne officiel des GI Johns… Pour les réconcilier avec une certaine communauté qu’on ne peut nommer (1 an d’emprisonnement – 15 000 euros d’amende) ?

    1. Gosseyn

      Castaner ne sait pas s’y prendre. Je propose qu’il arrête préventivement tout automobiliste qui a un gilet jaune dans son véhicule et qu’il en fasse de même pour tous ceux qui manquent à une obligation de sécurité en en étant dépourvu … Si c’est ce qu’il cherche, il le trouvera !

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Cette brute épaisse de Castagneur ne verrait pas l’absurde de ton propos. Ne lui souffle pas l’idée, il est capable de la suivre.

    2. kekoresin

      C’est une marotte ou une obsession Marie?

      Il était prévisible, et je l’ai écrit dans ce blog au tout début de ce mouvement, que passé une masse critique on commencerait à distinguer plus nettement des cibles individuelles. Les GJ se sont divisés avec l’oubli d’un objectif commun clair et, comme dans la guerre, sans stratégie ni objectifs définis on échoue avec des défaites, des désertions, des victimes. Que cela en réjouisse quelques uns ici, j’en doute, surtout sur le rôle d’une justice tout sauf indépendante. Mais bon, tu devrais les citer histoire de servir ton propos…

  21. cherea

    Peut-on encore faire de l’humour sur le climat? J’ai quelques collègues/amis à fond fin du monde, apocalypse, changement climatique…assez progressistes, toute la panoplie évoquée dans l’article. Ils parlaient du climat,  » il n’y a plus de saison ma p’tite dame ». Je leur ai dit que eux qui voulaient que tout change tout le temps, le progrès et tout…Donc je leur dis qu’il vaudrait mieux parler de « progrès climatique » plutôt que de changement, et il n’y aurai plus de problème… et lorsque j’ai eu le droit au climatosceptique…je leur ai dit, sur le ton de l’humour, que c’était des climato-réactionnaires, car ils ne voulaient pas que le climat change…CE fut très très mal pris. Apparemment, le climat n’entre pas dans la case Humour Officiel, comprenez le climat est victime de l’homme blanc occidental hétéro cis…ou je ne sais…quoi…comme les autres minorités. Le climat est donc comme une personne à part entière, zavez noté comme le climat est de plus en plus « humanisé », rendu humain…anthropo-formé…Magnifique. Faites l’expérience, faites une blague sur le climat, verrez bien, nazi, fasciste..

    1. Jerome

      On est dans un pays quand-même, où des gens portent plainte contre l’état parce qu’il ne change pas le climat, on n’a donc pas le cul sorti des ronces…

      1. albundy17

        En fait non, les gens portent plainte car le gvt ne change pas le climat. Ce qu’il est bien incapable de faire, en plus ou en moins. Ce n’est pas propre à la france, cela dit, al gore doit rigoler comme un bossu

        1. Val

          @al Al Gore on aurait dû se méfier avec un nom pareil, un vrai nom de scène , film d’horreur ou bien mafieux , ou bien les deux , je n’aurais pas parié sur le climatique mais bon le résultat est le même : un navet catastrophe

          1. P&C

            Gore… comme dans cette chanson ?

            His smile fair as spring, as towards him he draws you
            His tongue sharp and silvery, as he implores you
            Your wishes he grants, as he swears to adore you
            Gold, silver, jewels – he lays riches before you
            Dues need be repaid, and he will come for you
            All to reclaim, no smile to console you
            He’ll snare you in bonds, eyes glowing’, a fire
            To gore and torment you, till the stars expire

        1. Jerome

          Sont ils tellement aveuglés par leur idéologie ou sont ils cons à ce point (mais sûrement hypocrite) pour soutenir la gamine greta trucbidule qui a plus pollué en venant à Paris déblatérer ses conneries que tous les gueux de mon village en 2018.
          La nouvelle religion qui fait se sentir bien rend par contre très con.

          1. BDC

            Non non ils ne sont pas hypocrites. Mes bobos sont persuadés de sauver la planète en buvant leur café dans des mugs plutôt que dans des gobelets en carton. Et quand vous les mettez en face des émissions de CO2 par pays, ils se mettent en colère et argumentent que si tout le monde faisait comme eux, le RCA serait maitrisé. Donc c’est vraiment une religion avec catéchisme, excommunication et missions d’évangélisation.

            1. Val

              @BDC « si tout le monde faisait comme eux » : comme partir à l’autre bout du monde à chaque vacances ? …. une de mes nièces est l’archétype de la bobo (nuit debout etc) elle est en ce moment au Cambodge, elle a 2 voyages de 10 000 km prévu d’ici la fin de l’année … effectivement , si tout le monde faisait comme eux … bon une chose est certaine, cela ferait la fortune des compagnies aériennes !

              1. BDC

                Exact, je n’ai encore jamais osé leur parler de leurs voyages à l’autre bout du monde, mais c’est bien la France kérosène contre la France diesel.

                  1. BDC

                    Tu peux pas t’imaginer, faudrait que tu viennes les visiter un jour … toute idée contraire à leur religion te condamne à l’étiquette “facho”. Je les aime bien malgré tout, ils m’en sortent une bonne tous les jours, hier c’était « les pays pauvres maintiennent leurs habitants dans la pauvreté pour que les usines restent dans leur pays ».

                    1. Pythagore

                      PPoouuuhhh, à ce niveau, c’est du lourd.
                      Ds la branche chinoise de ma boite, après qu’on est formé un type, il n’est pas rare qu’il se barre pour un meilleur salaire dans la boite d’à côté. Donc il ne reste pas ds la pauvreté, il utilise les possibilités du marché.
                      Peut-être qu’on devrait faire venir des professeurs chinois en France pour nous enseigner l’économie de marché ?

                  1. Husskarl

                    La convergence des idées politiques menant à une incitation à la polygamie. Décidément c’est dangereux les blogs turbo-liberaux 🙂

      2. Tess

        Il faut porter plainte contre le soleil et les planètes qui n’arrêtent pas de nous apporter des changements de températures, des tsunamis, des typhons ! c’est DEGOLASSE !

    2. kekoresin

      J’avoue, c’est plus fin que ma méthode qui consiste à dire « tant mieux, on va bientôt en avoir fini avec cette neige la pute et ces ours à la con qui bouffent du BB fuck! »

      Avant je me faisait bien chier à argumenter scientifiquement, avant de m’apercevoir que j’avais plus de chance de dresser mon chat à répondre au téléphone!

      1. On regrettera que cette méthode n’aie pas été appliquée par ses propres parents. Bah. Sachons nous contenter du fait qu’il n’aura pas de descendance et que ne survivront donc dans le règne Humain que ceux qui ont deux sous de jugeote (y compris sur le plan climatique).

      2. kekoresin

        Enfin un gars qu’a des couilles!

        Je respecte son choix d’autant qu’il n’impose rien, il ne dit pas « interdiction de … ». Passé le discours, il faut quand même que je me foute de sa gueule de jardinier bio maigrichon avec sa barbe mitée. Pas sur que ses spermatozoïdes aient eu la force de faire la grimpette de toute façon, et puis pour en arriver là il faut déjà avoir la force de mettre quelques coups de reins. « Mon p’tit gars, mange un steak de temps en temps…pour ta copine…même si tu tires à blanc… »

  22. cyprus ill

    La bien pensance, encore et toujours, qui gangrène le pays lentement mais sûrement. En face, la résistance, sur les intertubes… où et comment cela finira-t-il ?

    1. kekoresin

      Ca finira par un flicage effectué par les associations-milices de citoyens conscientisés, qui pourront traquer et dénoncer comme il se doit pour le bien de la pauvre âme perdue que l’on pourra sauver de ses pensées impures grâce à une rééducation laïque adaptée. Voilà comment ça finira, comme tous les autres régimes prônant l’Homme nouveau, façonné selon les critères d’une élite de la pensée, gardienne du bon goût et du raisonnement raisonnable.

      En attendant, mange tes 5 fruits et légumes à la con, ne boit pas, ne fume pas, ne cause pas, ne baise pas dans une position non homologuée pour la fabrication de nouveaux citoyens, fait 30 minutes de marche vers nulle part, brosse toi les dents et le cul (dans cet ordre si possible), ne t’amuse pas trop, brûle ton gilet jaune dans ta bagnole diesel, caresse la nuque du producteur bio (reconnaissable à la queue de cheval et la barbe hipster), soit poli avec la connasse au guichet qui te regarde comme si t’avais une bite qui coule à la place du nez, rigole devant Ruquier, cotise, cotise, cotise, traverse la rue si tu ne peux plus cotiser, et surtout vote si tu est un ami de la démocratie!

      1. albundy17

        « ne baise pas dans une position non homologuée pour la fabrication de nouveaux citoyens,  »

        En levrette on gagne 1 pouce, ça compte ?

      2. Pythagore

        « l’Homme nouveau, façonné selon les critères d’une élite de la pensée »
        De facon assez curieuse, l’opposant à l’homme nouveau se retrouve toujours marqué du jaune.

  23. MarieA

    H-S. Les entreprises des logiciels de paie sont au bord de la dépression :

    https://www.capital.fr/votre-carriere/reformes-macron-le-cri-dalarme-des-editeurs-de-logiciels-de-paie-1328691

     » Le problème majeur […] c’est l’absence de délai entre la publication d’un texte de loi ou réglementaire et son application, c’est-à-dire l’absence de délai pour sa traduction dans les logiciels de paie, alors que plusieurs mois de latence sont normalement nécessaires.  »

     » Le gouvernement a affirmé la semaine dernière que tout était prêt, mais ce n’est pas du tout le cas.  »
    LOL

     » les rares éditeurs à avoir implémenté la mesure sur les bulletins de janvier ont dû le faire sur la base de postulats, ce qui rend très probable des régularisations a posteriori. La majorité des employeurs n’appliquera cette mesure qu’à partir de février, avec une application rétroactive pour le mois de janvier. Les plus prudents attendront même le mois de mars. Et je ne parle même pas de l’application de la mesure pour le secteur public, pour lequel le décret n’est toujours pas paru. Impossible donc de savoir quand la mesure pourra être effectivement mise en place pour les agents concernés des fonctions publiques.  »

     » Le nombre de mesures à mettre en oeuvre pour les calculs des paies et des charges sociales et parafiscales des employeurs du secteur privé bat tous les records : on en décompte déjà 129 pour l’année 2019, qui vient à peine de commencer, contre 136 sur l’ensemble de 2018, ce qui était déjà un niveau élevé.  »

     » Le risque d’incompréhension des Urssaf-MSA (secteur agricole), et donc de vague de pénalités injustifiées à l’encontre des employeurs, est maximal. Quant aux salariés, le risque d’erreur sur leur fiche de paie est forcément statistiquement plus élevé dans le contexte actuel  »
    C’est l’effet kiss-cool de vivre en France.

    1. kekoresin

      Hé oui Marie, on ne peut pas augmenter les impôts sans que ça se voit trop, mais on peut faire en sorte que ces enculeurs de l’URSS-Ouaf puissent distribuer des amendes sur simples demandes de pièces, connaissant par avance les points sur lesquels les entreprises ne peuvent pas être en règle.

      Pour cela, il faut créer un environnement favorable à la sodomie, et on peut compter sur nos zélus, experts en la matière, pour enrichir l’écosystème favorable à la saille anale!

      1. theo31

        Mes collègues qui ne sont pas médecins ont essayé de me convaincre de ne pas partir vivre à l’étranger. Je leur ai répondu que je voulais partir dans un pays riche, pas un pays de merde comme le Portugal où les seuls à vouloir s’y installer sont les retraités blédards portugais et les autres. Du coup, j’ai encore plus envie de me barrer.

      2. Lorelei

        C’est tout à fait ça. Un de nos clients m’a expliqué que la première chose que lui avait demandé le contrôleur Urssaf était la marque de son logiciel comptable et lui a expliqué toutes les erreurs de ce logiciel. ce qui a engendré autant d’infractions à régulariser.
        La comptable de notre société m’a aussi dit qu’en raison des modifications récentes, elle n’était pas sûre que les soldes de tous comptes qu’elle a établis étaient exacts. Ce qui pourrait donner lieu à des procès plus tard.
        Elle m’a aussi expliqué qu’heureusement que les logiciels étaient encore modifiables manuellement pour les taux, notamment les exonérations de charges sur les heures supp ou sur la fameuse prime Macron.
        Bref, ça nous a coûté 650 € de frais (Pals, Exonérations, Prime…)

        1. plutarque

          @Lorelei

          « Modifiables manuellement », moyennant prestation payante et appels auprès de l’éditeur vu la complexité des engins…
          La marque du logiciel en question ne commencerait pas par « SA » pour se terminer par « GE », par hasard ? J’ai appris qu’ils faisaient parti du groupe de travail réuni par le gouvernement pour la mise en oeuvre du PALS…

          Je peux vous dire qu’ils se sont bien gavés.

  24. Aristarkke

    Message au doux sauvage des Îles : kicéki va avoir un beau téléphérique urbain entre le Chaudron et le Bois de Nèfles, payé par les Autres ???

  25. Pheldge

    Bon, je vais faire un acte de contre y Sion : il y a 4-5 ans quand j’ai arrivé sur le Blog, je ne comprenais pas le « CPEF », le ton désabusé de certains. Je pensais avec naïveté qu’il suffisait de « réunir les bonnes volontés » pour faire changer les choses.
    Je connaissais un peu une élue de la Région, et, pour avoir échangé avec elle, j’avais quelques espoirs. Las ! distribuer du pognon pour acheter /calmer leur électorat, rien d’autre !
    Après ce téléphérique ci, y’en a d’autres dans les cartons, ainsi qu’un monorail …
    Si au moins ces projets avaient une utilité et une efficacité réelle !

    Au passage, sur la nouvelle route du littoral : le projet a été conçu en 2 parties, une en viaduc qui est terminée pour le gros oeuvre, et l’autre … en digue, pour donner du boulot aux transporteurs et concasseurs, qui quand il n’en ont pas, bloquent les routes jusqu’à obtenir satisfaction !

    Enfin, grâce aux SEM et autres agences régionales de tout et de rien, nos élus, qui siègent également aux conseils d’administrations de ces machins, triplent voire quadruplent tranquillement leurs indemnités … à ce tarif là, tu penses bien qu’on se bagarre pour se dévouer !

    Et un jour, moi aussi j’ai écrit CPEF … de rage !

    1. taisson

      @ Pheldge 23 février 2019, 10 h 29 min,

      Un jour, dans une réunion familiale, j’avais expliqué, pourquoi, selon moi, ce pays était foutu. Tout le monde à rigolé..d’un petit air supérieur,
      Le lendemain, j’ai tapé sur Google  » ce pays est foutu », par plaisanterie !
      C’est comme ça que j’ai découvert le site H16 !
      j’ai un peu de mal avec le temps qui passe, mais je crois bien qu’il y à de cela une bonne dizaine d’années.
      Aujourd’hui, quasiment tout ce que j’avais évoqué s’est produit, ou même pire, et il n’y à plus grand monde qui rigole…
      Et même parmi les plus optimistes,( hors fonction publique et « élite jacassante » ), la plupart des gens de bon sens ne sont pas loin de penser que « CPEF » !
      Ami Phelge, bienvenue à ce triste club !

  26. Rick Enbacker

    HS mais puisqu’on est dans le registre de l’humour :

    https://fr.news.yahoo.com/saint-malo-tgv-recouvert-d-082853701.html

    Parmi les obstacles au bon fonctionnement des TGV on avait déjà (entre autre) :
    – La neige (en hiver)
    – Les feuilles mortes (en automne)
    – Les rails qui se dilatent (en été)
    – Les caténaires (qui se décrochent)
    – La signalisation en panne
    – Les pannes électriques
    – La mise à disposition tardive du matériel

    On peut maintenant ajouter :
    – Les tags

        1. albundy17

          Ben des locos qui fonctionnent comme avec le CdG.

          ça reste à prouver, mais y’a (aurait) un gamin qu’a fusionné deux atomes de deut dans le garage de papa, en tout cas ça fait parler.

          non en fait c’est trop con, je n’y crois pas, fais chier

    1. BDC

      C’est fou que NDA n’ait toujours pas retenu les leçons de l’affaire Fillon. Quand on ne possède pas les médias, ça ne sert à rien de respecter leurs règles. Il faut assumer et la jouer frontal à la Trump, en diffusant ses messages sur son propre canal de communication. Toute attaque de la classe jacassante comme autant de bons points gagnés.

      1. Higgins

        C’est surtout fou que qulqu’un d’aussi intelligent que Charles Gave se soit ainsi piéger. Pour sa fille, comme il le confesse, elle a fait preuve d’une immense naïveté. Il s’était expliqué de son choix mais il avait omis de prendre en compte l’état de décomposition avancé du monde politico-médiatique. Le retour de l’élastique est certes violent mais il ne fait que confirmer ce que nous sommes nombreux à appréhender, la bulle politico-médiatique n’est plus dans notre monde. Elle s’éloigne tous les jours un peu plus et, comme toute les bulles, elle éclatera. Faisons en sorte de ne pas être dessous car c’est un cloaque putride et nauséabond.

        1. Pythagore

          Je ne sais pas s’ils ont bcp lu de livres de stratégie.
          Il me semble que la première chose est de connaitre son « ennemie ». Or de tte évidence, ils ne le connaissent pas et tombent ds le premier piège tendu. Comme Fillon d’ailleurs.
          Un peu étonnant pour des gens souhaitant diriger au plus haut niveau.

          1. theo31

            A ce niveau, c’est une faute inexcusable. Tout être normalement constitué sait que le milieu politico-médiatique pue la grosse merde.

            L’idiot utile NDA tapine pour avoir son brevet de compatibilité socialiste. Pour les défenseurs de la liberté, Il n’y a strictement rien à attendre de cette putain de la république. .

            1. albundy17

              Faire référence aux putes quand on cause des politocards est une bassesse envers celles-ci.

              La naïveté de Gave, père, me laisse par contre perplexe, ça ressemble à un très mauvais calcul pour des intérêts tout à fait personnel.

      2. Pythagore

        +1
        Fillon n’a pas retenu les leçons de l’affaire Sarko, NDA n’a pas retenu les leçons de l’affaire Fillon,…etc…
        Oui décidément ces gens n’apprennent pas, ils ne devraient pas s’étonner de leur échec.
        On se demande combien devront tomber sur le même mode, avant qu’ils réalisent qu’il faudrait peut-être changer de stratégie ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.