Vite, il faut nationaliser le réseau ferré. Oh. Wait.

C’est dans la torpeur humide d’un été caniculaire aux températures sahariennes (25°C au thermomètre, 75°C ressenti dans les rédactions) et alors que se déroule un G7 hyper-important aux implications fondamentales, indispensables et inévitables qu’on apprend, écrasé de chaleur, que le réseau ferré français serait dans un état légèrement émoussé.

C’est Le Parisien qui nous apprend la nouvelle, en n’hésitant pas à sortir la grosse titraille d’occasion évoquant un état « alarmant » du réseau ferré, pendant que d’autres rédactions, encore plus hystériques, bondissent sur l’occasion d’utiliser le mot « désastreux ».

♩ Allons. ♪ Tout ceci est ♫ très exagéré ♬ …

Tout le monde sait que le réseau ferré de France n’est plus tout à fait au top de sa forme olympique et qu’il y a eu, par le passé, de petits égarements qui ont malheureusement conduit à des déraillements dont certains, un peu trop vigoureux, ont fait quelques blessés et quelques morts ahem broum bref… Mais tout ça c’est du passé et depuis, tout a été mis en oeuvre pour que les choses s’améliorent, tralali ♫ tralala ♩ …

Tout, ou presque donc puisque ce vilain rapport pointe quelques petits manquements, comme des « dizaines d’anomalies », dont certaines n’ont pas été traitées dans les temps réglementaires et dont la réparation affiche au moins « un an de retard ».

L’article du Parisien évoque même des éclisses aux boulons desserrés ou manquants. C’est enquiquinant parce que c’est ce genre de pièces qui a joué un rôle dans le déraillement du Paris-Limoges à Brétigny-sur-Orge. Si l’on ajoute les cas de câbles électriques rongés par des animaux, dont un « situé sur un passage à niveau de la ligne Le Dorat-Limoges (Haute-Vienne) », on comprend que le rapport n’est vraiment pas cheminot-friendly comme on dit de nos jours.

Bon. Soit.

Convenons-en : ce genre de rapport est un tantinet gênant en ce qu’il montre qu’encore une fois, le privé assoiffé de profits est incapable de chercher à fournir un service de qualité et que, de surcroît, même lorsque est survenu un accident entraînant des blessés et des morts , il n’est pas fichu de se remettre en cause comme seul le Service Public National d’une République Responsable serait à même d’y parvenir en faisant appel vibrant et citoyen à l’Intérêt Général et Supérieur de la Nation.

Ici, il ne fait pas l’ombre d’un doute que RFF, Réseau Ferré de France, a failli dans sa mission et qu’en faisant passer les profits de ses nombreux actionnaires avant la vie de ses clients, cette société capitaliste sans foi ni loi ne mérite que l’opprobre par une nationalisation bien sentie et à vil prix. Pas de pitié pour les exploiteurs capita…

On me souffle dans l’oreillette que RFF est une EPIC détenue à 100% par l’État français, que le réseau ferré est totalement nationalisé, que la concurrence ferroviaire, dans ce pays, est encore une très lointaine chimère pendant que les trains, aussi nationaux que publics, roulent en tchoutchoutant bruyamment d’un passage à niveau coincé à une volée d’éclisses déboulonnées, entre deux pannes de caténaires, des feuilles mortes qui glissent, des arrêts de travail inopinés d’une certaine catégorie de personnel indépendante de toute volonté et attention à l’augmentation de la recrudescence sur les lignes, merci.

Hum.

Ici, je sens déjà poindre les commentaires aigris sur la méchanceté de mon propos qui revient à tirer sur une ambulance, une ambulance arrêtée sur un chemin défoncé, à laquelle il manque une roue, dont le chauffeur est parti manger pendant que le malade à l’intérieur ne tient plus qu’au respirateur branché à même la batterie du véhicule dont on se doute qu’elle ne durera plus très longtemps, soit, mais une ambulance tout de même.

L’ensemble ferroviaire français (j’inclus SNCF et RFF tant la scission de ces deux entités n’est qu’un pur artifice comptable destiné à embrouiller Bruxelles en camouflant une dette afférente colossale) n’est plus, on l’a compris depuis un moment, qu’une vaste pétaudière dans laquelle même le fleuron français du rail, le TGV, tire la langue à chaque période de grands départs, subissant les pannes matérielles tant sur le matériel roulant, vieillissant, que sur l’infrastructure, tenue à bout de bras avec ficelles, scotch et trombones par des équipes dont le nombre, la gestion, les motivations et le savoir-faire se sont progressivement évaporés à mesure que les « réformes » ferroviaires se sont empilées n’importe comment.

Malheureusement, les petits bricolages, ça ne peut tenir qu’un moment, et il semble qu’on parvienne au bout des expédients. Lorsqu’on en arrive à constater qu’une cause connue d’accidents mortels (des éclisses mal ou plus boulonnées) est encore repérée à de nombreux endroits des voies ferrées, plusieurs années après ces accidents, on ne peut aboutir à aucune autre conclusion : la situation est catastrophique et la vie des clients du service public de transport ferroviaire est effectivement en danger.

Devant cette catastrophe et cette mise en danger, les réactions ministérielles sont, comme on pouvait s’y attendre, parfaitement ridicules. Propulsée derrière un gros micro mou à la sortie de sa léthargie estivale, la marmotte ministérielle en charge de la question a ainsi déclaré :

« On va tous être vigilants à ce que des correctifs soient apportés à court et moyen terme. »

Ceci revient donc à demander aux Français en général et aux clients de la SNCF en particulier de faire confiance en l’État pour remédier aux problèmes, ces problèmes qui auraient dû trouver des correctifs à court terme après l’accident de Brétigny-Sur-Orge, il y a six ans de cela.

Autrement dit, on demande de faire confiance à l’entité qui a officiellement déjà échoué à tenir son infrastructure en état avant l’accident de Brétigny (et pour cause), qui a clamé à l’époque que les moyens seront mis en œuvre pour que ce type de problèmes ne se reproduise plus, et qui, six ans plus tard, réclame un renouvellement de confiance alors même que ce type de problème se reproduit, à l’identique et en plusieurs endroits, de façon alarmante, en plus d’autres problèmes au moins aussi graves.

Ceci porte un nom : ceci s’appelle du foutage de gueule.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires282

  1. Aristarkke

    Il aurait au moins une chance d’être dans un état convenable…
    Parce qu’ avec les travaux pratiques du socialisme, nenni puisque la pénurie de tout en temps et en heure en est la signature…

  2. Le Gnôme

    Ce n’est plus tirer sur une ambulance, mais sur un corbillard. Le malade est en état de mort clinique et il faut donner ses organes sains si il en reste à des entités viables.

        1. Aristarkke

          Il encense Air France parce que c’est la seule compagnie qui lui permet de rejoindre la France en vol direct (à tous les sens du terme) sans devoir se fader trois ou quatre hubs…

          1. Der Spountz

            Sur que comparé à la SNCM, Air France c’est top, du moins tant que ce n’est pas le vol AF444. Imaginez le rejoindre la France à la nage…

        2. Aristarkke

          Air France est réellement une compagnie privée où l’état a une forte position de plus de 30% dans les ddv, grâce à ceux doublés. Mais les deux acheteurs de 10% du capital social de l’été 17 vont avoir sous peu des ddvd et il sera donc bien plus gêné qu’auparavant pour y faire la loi. Cela a commencé avec le canadien Ben Smith aux commandes…

        3. Pheldge

          je voyage sur Corsair moi, môossieur, Air France c’est pour les fonx qui ont leurs billets payés … par ta poche et celle de l’Al * 😉

          *pour info, les moindres petits chefs des administrations, rectorat en tête, se rendent à paris pour, euh, bin, des réunions (sans majuscule, et sans humour, à l’époque de la vidéo conférence gratos sur le Net …) au moins une fois par mois, et que ça voyage pas en classe « tous risques » …

          1. Val

            @pheldge de quoi te plains tu, ils n ont plus droit aux congés administratifs. Pour les non-initiés ces congés étaient de 3 mois/an cumulables : 3 ans de « boulot » => 1 an de congés.

            1. Jacques Huse de Royaumont

              question subsidiaire : pour un fonx en poste dans les îles (Réunion, par exemple pris au hasard), quelle est la différence entre le travail et les congés ?

                1. Aristarkke

                  La période de travail est la plus courte ?
                  Heureusement que pour les parturientes, c’est la Nature qui décide de la longueur…

              1. Pheldge

                on dit qu’à Mayotte, certains font travailler des Comoriens clandestins à leur place … (pas dans les bureaux, mais entretien, espace verts etc …) 😉

    1. Aristarkke

      Dans les 140.000personnes dont 26.000 cadres et un bon 40.000 dans la maîtrise… Pour la Sncf… Bref, cela ressemble à une armée sud-américaine…

  3. Aristarkke

    Éric Verhaeghe s’interrogeait, il y a déjà bien deux ou trois ans déjà sur la puissance des réseaux permettant à Pepy, le PDG, de surnager et se maintenir à la tête de cette entreprise quelque catastrophe qui puisse s’y produire ou advenir…

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Il a été le giton de Richard Descoings, le directeur de science po, retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel à New York.

  4. Calvin

    A noter une augmentation de la crise â partir de 2020 (ou 2022…) et l’arrêt en France de l’utilisation du glyphosate.
    En effet, la SNCF est le plus gros utilisateur du produit honni (pourtant sûr médicalement et écologiquement).
    Le surcoût de cet arrêt est estimé de un demi à 1 milliard d’euros annuels, mais on n’est pas sûr que l’alternative au glyphosate sera aussi efficace.
    A l’issue, soit ce sera mal fait, soit ce sera rogné, mais l’état des voies va grandement s’en ressentir.

    1. Gosseyn

      Pas d’inquiétude à avoir, car le glyphosate sera remplacé par un désherbant beaucoup, beaucoup plus cher. Au passage (à niveau), cela permettra d’expliquer le déficit.

    2. douar

      Si la SNCF n’avait pas soumis ce sérieux problème au sujet de l’interdiction glyphosate, celui ci aurait déjà été banni en France. Mais là, les zauthorités sont bien ennuyées car 0.5 à 1 Md d’€ de surcoût pour une société déjà bien endettées, ça fait désordre.

    3. Der Spountz

      Vous n’y êtes pas : les voies seront enroncées. Nouveau mot du au socialisme.
      Au moins, là, on aura plus de vaches écrasées par des trains à des vitesse luminiques…

          1. sam player

            Tu devrais mettre un disclaimer quand tu penses que t’en sors une bonne car comme là on risque de passer à côté…
            remake du loup… le bon grain de l’ivraie etc…

  5. Pythagore

    La grève reloaded.
    Tiens j’ai lu le bouquin, cela m’a bcp plus mais bcp de longueurs, il aurait gagné à être un peu condensé et aurait peut-être touché un plus large publique.

      1. Pythagore

        Ca existe ?!? 🙁 Ben non je me suis tapé les 1100 pages en anglais, et vu que je lis aussi vite qu’une tortue croisée avec un escargot, je trouvais ca un peu long. Il y a des descriptions qui se répètent et même si la rhétorique et les descriptions sont brillantes et fines, ca finit par être un peu fastidieux. Une version de 450 pages ferait l’affaire à mon avis.
        .
        Ah ben zut oui ca existe: https://www.amazon.com/Atlas-Shrugged-Summary-Rands-Classic/dp/1939370000

        1. navigator66

          Un peu long ? J’ai dévoré….! En français parce que l’English j’en bouffe à tous les repas depuis 15 ans avec tous les « expats » que je cötoie, des lobbyistes ecolo-bobos-fluffy-scuppies et … vegans par dessus le marché dans bon nombre de cas…et qui « bossent » avec moi.
          Des longueurs, sans doute mais de belles émotions aussi. Tous les cheminots qui se portent volontaires pour ouvrir la John Galt Line… Hank Rearden qui a les yeux rivés sur la voie réalisée dans Son métal,.. Le pont révolutionnaire où tout le monde attend qu’ils se cassent la gueule et la soirée chez Wyatt dont la torche, plus tard, deviendra le symbole même de la liberté (comme celle tenue par la statue éponyme) ainsi que celui de la conscience et de la volonté personnelle que rien ne peut altérer. Wow… Ça en jette, non ? J’ai chialé comme un gosse à la lecture de ce chapitre. Si vous ne l’avez pas lu, ruez vous dessus.

          1. Chat de nuit

            Un magnifique ouvrage qui devrait être enseigné dans nos collèges et lycées…. Bon, j’imagine que les pillards ne le souhaitent pas….

    1. durru

      Ayn Rand a vécu en France au début du XXIème siècle et s’est réincarnée au début du XXème pour nous raconter ses expériences…

  6. Jacques Huse de Royaumont

    Heureusement, la SNCF est tenue fermement par la main de maître de Guillaume Pépy. Ce génie du management a réussi à conserver son poste malgré :
    – l’accident de Brétigny
    – l’accident du TGV Est
    – divers accidents de passage à niveau plus ou moins sanglants
    – les pannes géantes à Montparnasse
    – la fermeture de la gare Saint-Lazare (2009)
    – une activité fret en pleine déconfiture
    – une dette de plus de 40 milliards en hausse constante et forte depuis 10 ans.

    Je vous passe les petites taquineries comme les grèves et les pannes qui ne font que pimenter le quotidien des usagers, leur offrant près de chez eux le frisson de la grande aventure.

    Chapeau l’artiste.

  7. MadeInCH

    Perso, je ne crois toujours pas que l’accident de Brétigny-Sur-Orge en soit un.
    .
    Une éclisse déboulonnée ne se promène pas comme ça..
    Et le public déjà présent pour aider spontanément à diminuer les charges à porter des victimes, il est arrivé bien vite…

    1. Vassinhac

      Je ne suis pas d’accord : rasoir d’Occam.
      Vu l’état général du réseau, rien d’improbable à un déboulonnement sans malveillance.
      Et vu les ceusses qui traînent partout dans la rue, rien de surprenant à l’arrivée rapide des « secours ».

      1. Aristarkke

        Des boulons indéserrables comme en mécanique automobile n’existent pas dans les tailles utilisées par la Sncf ? Ceux avec une bague nylon où le boulon taille son filetage ?
        Rassurez nous : ils montent bien les fixations avec des rondelles ?

          1. Vassinhac

            Dans quelle mesure une rondelle grower est indésserrable malgré les vibrations intenses et répétées lors des passages des trains (ce n’est pas une question piège mais une question de bricolo amateur) ?

            1. MCA

              https:/ /www.lavisserie.fr/blog/13/Quand-et-comment-utiliser-une-rondelle-Grower.html

              La rondelle grower est une rondelle frein en acier trempé fendue dont les bords mordent dans l’écrou rendant ainsi la liaison indesserable.

              Contrairement à la rondelle éventail elle supporte un couple de serrage très élevé.

              1. Vassinhac

                Merci pour ces précisions. Sous votre plume « indesserrable » a un sens absolu ? Est-il est totalement impossible que ces écrous se desserrent, même à 100 passages de train par jour et des cycles réguliers de dilatation liés à la température ?
                Cela veut il dire que c’est également indesserrable par un opérateur , et que la meuleuse est le seul moyen de changer une éclisse ?

            2. Pythagore

              Les voies modernes sont de toute façon soudées, il n’y a plus de joint de dilatation. Les rails sont en compressions et les attaches latérales évitent le flambage.

          2. gameover

            Hi hi si ç’était indesserrable… on ne pourrait pas desserrer.,. Fail… les rondelles W (grower) ont uniquement un role élastique, et si tant est que la bavure de découpe (faite exprès) avait un rôle… il faudrait changer la rondelle à chaque démontage, ce que personne ne fait…

            Le mieux pour serrer une vis ou un boulon, c’est de lui mettre un couple de serrage pour induire une précontrainte à 80% de la limite élastique… mais un couple de serrage ça se met avec une clef dynamométrique, pas à la clef à choc pneumatique comme 95% des mécanos… j’hallucine quand je vois des gens repartir de feu vert ou morauto sans contrôle final du couple de serrage des boulons de roue…

            1. Aristarkke

              Ben moi, j’ hallucine de voir les dingues de la clef à choc te coller des couples de serrage démentiels sur les écrous ou les boulons de roue des VL.
              Sur Doblo 1, j’ ai eu un des boulons de la roue AVD qui avait foiré par arrachement les filets dans son alésage du moyeu. Diam de 12 en acier, tout de même…
              Et sur la Kalos achetée dernièrement, les roues arrières (aux pneus neufs avec encore plein de petits picots) n’ont pu être débloquées qu’ avec une très solide clef en croix prolongée par un tube acier d’ 1,25ml en y mettant bien du courage. Autrement dit, indémontable sur le bord de la route avec l’ équipement de bord…
              Je serre mes boulons de roue à ma main et 44,5 ans après et environ 1,5Mkm après, je n’ai jamais perdu ni failli perdre de roue…

              1. albundy17

                Même mésaventure, filetage baisé sur 2 vis, j’ai eu des disques neuf, et une fois un pneu a éclaté en rase campagne, c’est pasque j’ai une barre de couple d’un mètre 50 que j’ai réussi à déposer cette putain de roue.

              2. sam player

                Il y a 6 mois j’ai fait appel à un monteur à domicile via Allopneus pour le montage des pneus d’un client et comme j’étais dans le coin, je suis passé boire un café ni vu ni connu. Le gars faisait le montage équilibrage pour 12€ par roue… et en final il a sorti la clef dynamo et il lui restait 90 degrés à faire… je lui ai mis un commentaire 5 stars…

                Sur les clefs à chocs pneumatique, ce que ne savent pas 90% des mécanos minutes c’est que c’est la rallonge qui limite le couple de serrage et dans les coffrets pro il y a normalement 3 rallonges avec un code couleur.

                D’ailleurs si avec une clef à choc pneumatique vous n’arrivez pas à dévisser, mettez vous au plus près du mandrin en n’utilisant pas de rallonge. Ça peut être dans un rapport de 1 à 3.

                1. Aristarkke

                  Effet barre de torsion. Le problème est que les monteurs de pneus travaillent avec la douille directement sur le carré de la clef…

        1. Pheldge

          rassure-toi Papet, on y met du téflon un collier d’étoupe, pour éviter les fuites ! même que c’est du chanvre, la même qualité que tu fumais en cachette pour te croire à Woodstock 😉

          A propos, tu te roules un 3-feuilles ce soir pour commémorer ?

          1. Aristarkke

            A propos de Woodstock, j’ai lu dernièrement que les riches New-yorkais s’étaient entichés depuis un bail de l’endroit et que les prix de l’immobilier y étaient devenus ahurissants…
            Les anciens hippies désintéressés ayant viré leur cuti pour accepter d’entasser du vil argent sur leurs comptes pour mieux exercer une nostalgie de leur jeunesse envolée… Probablement, cela colle bien avec JL Barrault prophétisant aux teneurs d’AG de mai 68 dans son théâtre de l’Odeon qu’ ils finiraient tous notaires (i.e. avec des revenus de notaire)

        2. Der Spountz

          En France les rondelles se confondent avec les hi-rondelles… (salut les rondelles qui s’envolent au passage d’un train…)
          Ailleurs qu’en France, ce sont des ressorts maousses, on se demande pourquoi…

      2. MadeInCH

        http://alencontre.org/wp-content/uploads/2014/11/drame-de-bretigny-qu-est-ce-une-eclisse-10951805pgvtu.jpg

        C’est tenu par combien de boulons, une éclisse? Même si il y a des boulons dévissés, ça arrive souvent que toutes soient totalement dévissés au point que 3 tombent?
        C’est lourd, une éclisse.
        Il en faut une vibration pour qu’elle tourne sue l’axe du dernier boulon et aller se glisser dans un aiguillage…
        .
        Enfin. Ce sont mes doutes. C’est tout.

        1. Vassinhac

          « ça arrive souvent que toutes soient totalement dévissés au point que 3 tombent? »

          D’après les description de l’état du réseau, ça arrive souvent que des boulons soient dévissés (on peut discuter qu’ils auraient dû mettre d’autres types de boulons, mais là n’est pas la question).

          Sur le lot, il peut bien y en avoir une avec plusieurs boulons dévissés, sachant qu’il ne s’agit pas d’une distribution aléatoire du dévissage sur les rails de France :
          – j’imagine qu’un boulon se dévisse d’autant plus facilement que le voisin est déjà dévissé (vibrations plus fortes)
          – là où le premier boulon s’est dévissé c’est peut-être qu’il y a un point sensible (trafic intense, contraintes latérales dues à un sous-sol pas assez dur, etc.).

            1. Pheldge

              Ce n’est ici qu’un allongement éphémère… la turgescence n’est pas éternelle, et l’axe finit toujours, par se recroqueviller 😉

  8. Nemrod

    Bah Ayn Rand a décrit le processus depuis longtemps.

    Aucune motivation ne subsiste plus chez personne la dedans.

    On sait comment ça finit…URSS, Venezuela, RDA…etc..

    1. taisson

      « aucune motivation ne subsiste plus chez personne la dedans »
      C’est exactement ce que j’avais un peu développé dans mon commentaire qui n’est jamais apparu…

  9. taisson

    Bien sur, il y à des mauvais choix de matériel, et des moyens mal utilisés…Mais l’origine principale des dysfonctionnements est surtout le « je m’enfoutisme » général…
    A la SNCF comme ailleurs.
    La grosse différence, c’est que dans le secteur privé, les parasites sont éliminés plus rapidement !
    Quand on remplace ceux qui travaillaient sur le terrain, par des gens qui mettent des croix dans des cases sur un clavier, il n’est pas étonnant que les écrous se desserrent !
    La ou l’homme responsable du canton allait lui même resserrer une éclisse ou signaler un câble abimé, le « travailleur de clavier » remplit tout un tas de fiches pour obtenir la commande d’un prestataire de service…Qui arrive bien après, répare le défaut indiqué sur le bon de commande, rien de plus, et s’en va.

    La descente de fiabilité de la SNCF est juste un symptôme supplémentaire de la liquéfaction de l’ensemble du pays.
    Ce que les anciens appelaient la conscience professionnelle, qui était bien réelle chez les « ouvriers » et dans les classes moyennes, à complètement sombré sous les moqueries des communistes et autres « anti », et n’ à jamais existé dans l’esprit des nouvelles ethnies remplaçant ce que l’on appelait autrefois « la classe ouvrière ».
    L’étatisme cryptocommuniste Français ne fait que développer l’irresponsabilité individuelle, ce qui ravit l’immense majorité !
    Les mêmes qui passent sans précautions sur un passage à niveau….

    Foutus, vous dis je !!!

        1. Val

          @nemrod c est la même chose partout. L autre jour je devais chercher un médoc pour mon chien . Ce médoc est sur ordonnance et donc je me la procure la forwarde par mail au véto local ayant appelé avant. Deux jours après je rappelle le veto local : avez vous commande le médoc? – non . Bien sûr l email était parti a la trappe et bien sûr ils ne commanderaient rien sans email . Bref 15 coups de fil pour de l admin et pour se border des fois qu un contrôle leur tomberait dessus. Je les ai pourris copieusement leur disant que pour eux la santé passait après le respect des sacro saintes procédures . Ce type de fonctionnement est systématique on l a vu arriver avec les process qualité : on se fout du réel pourvu que la procédure soit respectée. Ce qui est remarquable est que plus un organisme est fidèle aux procédures plus son efficacité est mauvaise. Bref on peut faire confiance à la sncf pour avoir tous les labels : les trains déraillent ? Pas grave les procédures sont respectées. Et bientôt ils nous sortiront la loi des 80 20, 20% de trains qui déraillent : normal !

                    1. Aristarkke

                      Si et visiblement, ce correcteur « apprend ».
                      Mais au bout d’une journée, il ne peut pas en être au niveau d’un utilisé depuis cinq ans.
                      Toutefois, il ne propose que trois choix alors que le Lumia, pour les adjectifs proposait les variantes accordées, soit parfois une dizaine de choix…

                    2. Pheldge

                      normalement c’est fourni avec un dico standard … essaye de voir dans les options de l’appli, tu dois pouvoir charger le dico de ton choix. Si tu ne trouves pas, regarde sur « Luunettes », tu trouveras la manip à faire …

                    3. Pheldge

                      et au fait, t’as pas répondu à ma question, sur ta BàL mail, que le courrier que je t’ai envoyé la semaine passée, il a pas pu y être distribué … ton adresse à toi que tu m’as donné que je l’ai, elle est toujours valable, ou bien, faut t’écrire directement au centre funéraire, que il transmettra à St Pierre ? 😉

                    4. Pheldge

                      à l’époque j’utilisais « Flash keyboard » qui me donnait toute satisfaction : à l’installation, tu peux choisir plusieurs langues courantes et il te charge le dico associé, et ça marche tout seul !

                  1. sam player

                    T’as pété l’écran ? Ça commence à moins de 10€ sur le Net port compris, et sur les Lumia la plupart sont à moins de 25-30€…

          1. durru

            Malheureuse, si Sam passe par là, c’est cuit pour vous !
            Faut savoir que sans procédures rien ne va, même que la Terre s’arrête de tourner et le Soleil avec (ou l’inverse, je ne sais plus, faudra demander des précisions…)

            1. Gosseyn

              Et puis Val est tendancieuse, elle prétend que l’efficacité des procédures est mauvaise, alors que leur inefficacité est bonne !

          2. Pythagore

            +1
            Il y a 2 façons d’assurer la qualité/le résultat: éducation/formation/expérience ou normes. Le premier disparaît au profit du second avec le résultat observé car il est impossible de traduire 20 d’expérience sur le papier, et ensuite de s’assurer que la procédure soit suivie parfaitement. Il est par ailleurs impossible de prévoir ts les cas de figure ds une norme ou une procédure.

          3. Nemrod

            Ou là je sais tout ça.
            Je me contrefout des procédures et ça me vaut des ennuis avec mes autorités de contrôle…
            Ce sont mes clients qui me font vivre et pas ces enfileurs de mouche.
            Bon, comme j’ai la réputation d’être un peu incontrolâble et surtout imprévisible ( genre kéko ) ils hésitent quand même un peu à me faire trop chier…mais je m’attend toujours au pire.

          4. Pheldge

            @Val, le chien, ça se prépare bouilli … et si tu lui refiles des médocs, il n’aura plus le label « bio-élevé au grains », voilà ce que je pense.
            Et tant que j’essuie, à causer de gastronomie, je reposte ces vidéos pour donner ici (et à MCA en particulier, qui a obtenu son visa ) un aperçu du raffinement de la haute cuisine réunionnaise. Val, je compte sur ton soutien, toi qui as sûrement dégusté ces mets de Roi :
            le zandette frit :
            https://www.youtube.com/watch?v=NhsIzZ9BlnE

            et le civet de Tangue : 😉

          5. Theo31

            Le respect de la procédure m’ont valu le refus de la pharmacienne de m’avancer mes cachets de Coumadine et une engueulade et la colère de mon médecin disant que que n’était pas normal : la Coumadine doit être prise TOUS les jours.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      D’accord sur le constat de l’absence de conscience professionnelle.
      Cependant, le privé n’est pas à l’abri, en particulier les société qui vivent en symbiose avec l’Etat (c’est le cas de la finance, entre autre). L’irresponsabilité des dirigeants est la même qu’au sein de l’appareil d’Etat, il n’y a pas de confrontation au réel. Les parasites ne sont pas éliminés.
      D’ailleurs, on rencontre de plus en plus d’enarques qui pantouflent dans ces entreprises, avec le même succès que dans les ministères.

          1. durru

            « Etudes » ? « Promises » ? Tu sais encore lire ?
            Les mêmes causes produisant les mêmes effets, je ne comprends pas ce que tu ne comprends pas.
            Les autoroutes françaises sont les plus chères d’Europe (gogole est ton ami), sans que le terrain soit particulièrement difficile (ou alors les pays alpins, genre Suisse, Autriche ou Slovénie, devraient faire exploser les compteurs). Les services sont, eux, par contre, au ras des pâquerettes. Tu me montres un autre pays où l’opérateur d’une autoroute se permet de bloquer (régulièrement) une voie de circulation sur plusieurs km pour une demi-journée pour une intervention d’une demi-heure sur max 100 m. Et essaies de ne pas venir avec des exemples genre Roumanie (actuellement, gouvernement encore plus corrompu qu’à l’époque communiste) ou Ukraine (« gouvernement », ça existe par là-bas ?).

            1. sam player

              Bla-bla-bla… les études promises… le reste c’est du vent… on va pas se la refaire dans ce fil… t’as eu l’occasion alors arrête de me gonfler et de relancer avec ça…

              1. Aristarkke

                Sam, laisse parler le wookie rookie.
                Ou alors, bientôt la guerre des Atrides à côté de votre duel, ce sera de la bluette…

              2. durru

                Tu me ressors ladite « promission » où j’aurais évoqué des « études », hein…
                T’as pas à fouiller des années d’échanges, n’est-ce pas ? Ça devrait être facile, donc 🙂

                Comme pour plein d’autres sujets (la main sur le coeur que ND c’était un accident, même si on a toujours pas la moindre trace d’un début de preuve matérielle ; l’explosion des normes et procédures qui nuisent à la concurrence ; etc.) tu te fais l’avocat du diable étatique juste pour le plaisir de contredire. Sans le moindre argument, autre que ceux produits par l’Etat lui-même.

        1. Vassinhac

          quand vous dites sous-traité, cela veut-il dire que c’est une boîte privée qui est chargée de surveiller et de prescrire, ou est-ce RFF qui prescrit et la boîte privée qui réalise (ce que décrit Taisson) ?
          Comment sont rédigés les contrats de sous-traitance ? RFF laisse-t-elle la bride abattue à ces sous-traitants ou leur serre-t-elle les boulons (hahaha) ?

          1. sam player

            RFF qui prescrit etc…

            Leur but est comme pour Orange ou EDF de se faire de la thune sur le dos des sous-traitants : vous payez plein pot une prestation en pensant que c’est l’entreprise qui va vous déléguer un de ses agents avec ses zakisocios… et on voue envoie un gars certes compétent mais payé avec un lance pierres… la différence c’est dans la popoche d’EDF…
            Il y a facilement un coefficient de 4-5 entre le B2C et le B2B… juste pour sous traiter…
            Ce qui est rigolo pour EDF ou Orange c’est que vous n’avez pas le droit de faire intervenir un pro choisi par vous sur leur réseau… mais eux vous envoie un intérimaire qui n’a jamais suivi une quelconque formation !

              1. sam player

                oui et non, il n’y a plus de monopole dans la téléphonie, mais il y a un réseau qui est resté dans les mains de l’opérateur historique (ça se discute) et pour éviter qu’il en profite, un prix des prestations a été établi.
                Comme l’opérateur historique ne s’en sort pas avec ces tarifs, à cause de ses agents et leurs zakisocios, il soustraite… et il vit en appauvrissant ses sous-traitants… une fabrique à pauvres alors que vous, vous avez payé le prix correct.

                EDF pareil.

                SNCF / RFF : sous traitance déjà à 100%… mais eux ne s’en sortent déjà pas avant la fin du monopole… :mrgreen:

                1. durru

                  « un réseau qui est resté dans les mains de l’opérateur historique » – ça s’appelle un monopole, non ?
                  Comme plus haut, le plaisir de contredire est plus fort que tout 🙂

                  1. sam player

                    P’tain mais c’est toi qui vient sur le fil avec ton histoire de monopole avec toujours les mêmes idées : je dis « ça se discute » et de mon avis il n’y a pas de solution, mais si t’en as, hésite pas…
                    Il faut un opérateur dans le métier pour gérer efficacement le réseau et surtout un responsable : car avec une simple agence de gestion du réseau ça serait toujours la faute de l’autre si ça marche pas.
                    Cf l’industriel maître d’ouvrage qui veut manager lui-même ses sous-traitants sur un projet en étant le maître d’oeuvre : ça marche jamais.
                    Il y a un réseau historique, il faut faire avec.

                    Quant à la privatisation complète du réseau (vente de la totalité) c’est débile… même en subdivisant par région, communes… trop d’interfaces… difficulté de faire un état des lieux… etc…

                    1. durru

                      Je me demande seulement comment font les autres. Qui n’ont pas entendu parler de toutes ces contraintes et se sont mis, les c.ns, à tout privatiser (si toutefois ça a été public un jour)…
                      Mais comme ils n’avaient pas de Sam sous la main pour leur expliquer que c’est impossible, ils ne l’ont pas su et ils l’ont fait.

                      Et je te parle même pas du réseau ferré japonais, tu ferais une crise.

                    2. Aristarkke

                      Sam, T’es sérieux, en parlant de morcellement du réseau rendant sa gestion impossible ? T’as déjà celui de la Ratp branché sur celui de la Sncf…
                      T’as des communications entre les réseaux des pays européens. Les trains y roulent sans catastropheS quotidiennes.

            1. Aristarkke

              Avec 50% du prix à la commande et délai de SIX mois pour exécution, même pour un chantier d’ une petite demi-journée (en étant généreux sur l’estimation de la durée)…

  10. hub

    Pour faire oublier ce rapport, il y a le G7, l’incendie de l’Amazonie, les interventions de Duflot et Royal qui ont tout plein de choses à dire (elles ont changé de coiffure), etc….

        1. Nemrod

          Cette plaie, de l’humour ?
          Elle fait beaucoup rire ceux qui en ont mais elle a pas un échantillon sur elle…
          Déjà se faire nommer sans pouffer Ambassadrice des pôles…dénote que le malade à dépassé toute possibilité thérapeutique

          1. sam player

            Je l’ai vue ce matin sur BFM (désolé je suis pas chez moi)… toute bronzée, limite orange… on (nous les cons) a eu droit à tout : les réfugiés climatiques, bolsonaro, y avait des pépites mais qques heures de sommeil après (ouais dure la nuit)… pfttt j’ai tout oublié, en fait j’ai du rêver… une érection qui voulait pas retomber, danger de priapisme, je me suis forcé à m’imaginer un truc horrible… dites elle est pas passée à la télé en vrai ?

      1. MadeInCH

        Avec un peu de chance le parti pour lequel elle se présentera ne pourra même pas se faire rembourser les frais de campagne.
        Suicide écomonique!
        (Note: C’est fait exprès!)

    1. Stéphane B

      Et le micron mignon qui tweete en mettant une vieille photographie de 16 ans
      lefigaro.fr/sciences/incendies-en-amazonie-emmanuel-macron-tweete-une-photo-vieille-d-au-moins-seize-ans-20190823

    2. Pythagore

      Comme chaque année, la 2ème quinzaine d’Août s’annonçait difficile pour les rédactions.
      Rien à se mettre sous la dent, pas de scandale, les homards avaient déjà été consommés, pas de meurtre glauque, pas un petit casseur nazi jaune en gilet, pas de Manu dans sa piscine au fort, non rien.
      Tous les sujets de l’été étaient épuisés, le régime super maigreur pour la plage, la canicule vachement chaude, comment se protéger du soleil, bien crémer bébé, faites boire 5 litres d’eau par jour à grand maman (quoique 5 litre, on approche le water board). Bref les rédactions étaient à cran, les esprits surchauffés, et paf une étincelle en amazonie et la forêt brûle, la tension retomba d’un coup, les esprits se refroidirent, enfin le salut médiatique tant attendu, le poumon de la planéte se meure attaqué par la gourvernance d’extrème droite et le réchauffement climatique.
      Et notre Prési de modifier en catastrophe l’agenda surchargé du G7 – jet set à Biarritz, à moins qu’il l’est oublié à Paris, et dut trouver un substitut dans l’urgence.
      En fait tout brûle comme d’hab’ mais c’est pas grave, l’entertainment reprit ses droits, Floep Joene peut reprendre son rôle de sauveur de la planète, sauver son pays n’étant pas une besogne à la hauteur de son ambition, nos médias purent enfin nous arroser à nouveau de catastrophes, bon sentiments et autre mendicité taxatoire, d’émotions fortes pour les aventuriers du canapé et des salons parisiens. Ouf tout rentre ds l’ordre, merci l’Amazonie!

    1. Nemrod

      Mouahaha…excellent.
      Dire qu’il suffirait de laisser les gens se démerder avec leur fric…pff.
      Trop simple et trop dangereux.

      1. Nemrod

        Putain je l’ai envoyé à un copain LREM…il l’a mal pris.
        Il me fait la morale comme quoi la pov fille est harcelé sur internet alors que ces braves gens bossent comme des neg…heu beaucoup pour nous sauver de la misère…enfin quand il arrive à ressortir des cordes…
        Vous croyez qu’ils leur lavent le cerveau ou quoi ?

        1. durru

          Opération en cours depuis la plus tendre enfance. Les résultats sont, à n’en pas douter, excellents.
          Pas du tout étonnant, ce sont les plus instruits qui doutent le moins. Car eux ils « savent ».

          1. Nemrod

            On faisait moins d’histoire quand on se foutaient de la gueule de Krazucki ou du pape ou de Reagan.
            Ah ils sont bien le produit de l’époque…manque d’humour…enfin sauf si c’est pour se foutre des ceux qui pensent mal…mais là cepapareil.
            De vrais têtes à claques…ça m’attriste pour mon pôte qu’est un gars charmant…mais il les fréquente trop, c’est certain.

            1. durru

              Oui, en fait l’effet de meute tourne à plein régime et les « médias sociaux » (parfaits pour désocialiser, d’ailleurs) accentuent encore le biais.
              Pour rester sain d’esprit, il vaut mieux ne pas fréquenter exclusivement des gens qui sont du même avis sur tout…

  11. Val

    Plus rien ne m etonne cet été repas csp+++ et figure de style inévitable : la viande le co2 le climat -formidable- heureusement zéro végan . Je dis que c est bien gentil tout ça mais pas de viande =pas de lait . Devant le system abort général de la tablee je me sens contrainte de préciser : euh une vache pour faire du lait eh bien … un veau tous les an … et la réaction -sauf mon mari ouf – Mais non ! Que racontes tu ? Suit une grosse discussion devant mes yeux ébahis, mon mari qui se retient de demander à sa voisine combien de lait elle produit , recours des incultes à Wikipedia et verdict implacable suivi d un silence gêné des polytechniciens pourtant nés à la campagne. Finalement je comprends parfois Mao : je te collerait tout ça un an en camp chez nemrod !

    1. MCA

      MDR Val,

      « mon mari qui se retient de demander à sa voisine combien de lait elle produit »

      Moi je n’aurais pas hésité… :o))))

      1. albundy17

        C’est délicat avec ces temps de féminisme, si elle a des pis de vaches ou des oeufs sur le plat je suis certain de ta retenue

      2. Pheldge

        on ne le sait que trop que t’u n’hésiterais pas … et à chaque fois, ce genre d’exploit te coûte un bracelet en or, une grosse bague, un collier plein de cailloux précieux, parce que tu le fais devant Madame, qui ne goûte pas vraiment la plaisanterie. Enfin c’est ce que tu nous as raconté maintes fois 😉

        1. Aristarkke

          T’as pas encore compris que c’est Madame MCA qui soudoie d’innocentes créatures dotées des appas et appâts préférés de son Seigneur afin d’augmenter son patrimoine en bijoux ???

    2. Aristarkke

      Nous allons finir par trouver des excuses à Pol Pot, à ce compte là…
      Comme dit Belle, ils ont vu un reportage sur Arte et du coup, ils *savent* suffisamment pour en remontrer aux agrestes paysans…

      1. BDC

        C’est effectivement le + insupportable chez les bobos : les entendre donner des leçons d’agriculture aux paysans. Stade suivant avec les vegans : sans lait d’origine animale, comment nourrir nos bébés ? Stade ultime : sans fumier ni lisier (dans les dîners en ville c’est classe de leur en coller en pleine figure 😀 ) , comment nourrir la terre ?

        1. Aristarkke

          Oh mais ils ne manqueront pas de prôner l’allaitement maternel avant de mettre le nourrisson au lait de soja ou de coco (comprenez celui de la noix parce qu’un coco réussissant à produire de la nourriture, sinon…)
          Ce doit être pour cela qu’ils prônent aussi le moins d’enfants possible tout en encensant le régime des retraites par répartition..

          1. BDC

            Le lait végétal pour les bébés est un Darwin Award. Et pour les mamans qui n’ont pas de lait ? On réquisitionne des nourrices (morvandelles) ? Qu’en pensent les féministes ?

            1. Vassinhac

              Je connais des adultes en bonne santé élevés au lait de soja à l’époque, hein (aujourd’hui on utilise plutôt une base de riz pour les intolérants au lactose)

              1. sam player

                Le terme lait me semble particulièrement impropre… ça ressemble à du parasitisme.
                Boisson végétale !

                De même pour steak de soja…
                Au tout début, quand ils ont commencé à mettre des protéines végétales dans les steaks hachés, je me suis fait baiser à cause de l’emballage qui copiait littéralement l’emballage des vrais…

                Je me demande bien pourquoi un produit soit disant meilleur pour la santé à besoin de copier les codes du produit qu’il veut concurrencer… il induit juste le consommateur en erreur.

              2. BDC

                “Des adultes” ne peut pas forcément se transformer en “tout le monde”. D’autres adultes ont dû renoncer au végétalisme en raison de troubles intestinaux, et un bébé vegan est mort de malnutrition en Belgique.

              3. Opale

                On nous les brise en disant que c’est’ parce qu’on mange de la viande que l’Amazone brûle (on déforeste pour cultiver le soja pour donner aux animaux-disent ils) mais le lait de soja ça passerait? Quand la cohérence ne les étouffe pas…

                1. Astazou

                  Pourtant, y croivent qu’y faut moins de soja pour faire du lait et du tofu pour les zumains que pour nourrir les zanimaux mangés par les zom (pas oublier, les fem était essequeprès affamées par les méchants zom dans les touts premiers commencements)

                    1. BDC

                      Ptdr P&C, c’est pas politiquement correct de dire que les femmes préfèrent être riches et cocues (avec un genre 2 plus grand) que pauvres avec leur grand Amoûûrrr fidèle pour la vie. Donc il faut trouver que c’est la faute des hommes violents et idiots.

        2. Vassinhac

          BDC, Je n’arrive pas à comprendre cet argument : l’intérêt du fumier/lisier est d’apporter des matières azotées. Or ce n’est pas le bétail qui capte l’azote de l’air, il ne fait que rejeter une partie de l’azote présent dans sa nourriture.

          Donc pour fertiliser la terre, il revient techniquement au même, plutôt que d’avoir un pré pour la vache et un champ pour le blé, de mettre une légumineuse (qui fixe l’azote de l’air) dans la rotation des cultures, avec la surface du pré en cultivable supplémentaire. c’est d’ailleurs ce que font les céréaliers bio (sans engrais chimique) dans les régions sans élevage.

          (Je ne suis pas en train de dire qu’il faut supprimer l’élevage)

          1. BDC

            Les légumineuses fixent l’azote pour elles essentiellement, et n’amendent pas assez la terre. On peut mixer des cultures blé + pois mais la maturité n’arrive pas forcément au même moment, et bon courage pour séparer les grains dans la moiss’batt’. Ensuite dans NPK il manque le phosphore et le potassium, qu’on trouve dans le lisier et les engrais chimiques type 33.

            1. Vassinhac

              Pareil pour le P et le K, ce ne sont pas les vaches qui le produisent. Au mieux on déplace le P et le K des prés vers les champs (sans compter les exportations définitives quand on vend la vache). Si on est en prairie temporaire, ça fait tourner les minéraux d’une parcelle à l’autre mais ça n’augmente pas le stock.

              1. Vassinhac

                Sur le N, BDC, ça ne répond pas à ma question : il faut bien que l’azote soit d’abord fixée par une plante pour finir dans le lisier. Si les plantes des pâtures suffisent, pourquoi une culture entièrement dédiée (toutes les x années) qu’on détruit sur place n’aurait pas le même effet que l’épandage ?

                Bien sûr, si on a sur l’exploitation des terres non labourables, la question ne se pose pas.

                1. sam player

                  “…ça ne répond pas à ma question.”

                  Ah bah si maintenant faut répondre aux questions ! (kidding)

                  Intéressante votre discussion pour un profane comme moi, ça sent… les gens de métier.
                  Labourer ou pas…

                  Le phosphore, vu que ça se fixe sur les os, j’ai bien une solution finale qui nous débarrasserait les bâtiments nationaux…

                    1. Pheldge

                      Bon, vu le peu de réactions, je crois que j’ai été trop subtil*, je tente une redite :
                      faut-il labourer ? mais notre Très Sublime ne demande que ça, si on la lit attentivement … 😉

                      *moi z-aussi, comme Lemaire, mon intelligence est un obstacle !

                    2. BDC

                      Ô Maître Pheldge, c’est vous qui mettez les bœufs après la charrue : c’est Sam qui a commencé à jouer au gai laboureur !
                      Gai laboureur, l’alouette a chanté
                      Et dans le ciel tout bleu le soleil va monter.
                      Vers les sillons, hier abandonnés,
                      Hâte-toi, laboureur, le long des frais sentiers.
                      Que ta chanson s’élève dans la plaine
                      Et que d’ espoir et de vie toute pleine,
                      Elle soit comme une semence de beauté.

                    3. Al Bundy

                      « je crois que j’ai été trop subtil* »

                      c’est pas lemaire, c’est legendre, et tout le monde avait compris.

                      Bon sang quelle déchéance, bientôt comme à tf1, des panneaux « applause » à chaque « vanes » *

                      tssss 🙄

                    4. Pheldge

                      En effet, comme tu le constates toi z-aussi, mon intelligence est un obstacle … Et d’ailleurs c’est pour ça, parce que je suis trop subtil, que sam a réclamé des panneaux « disclaimer » 😉

                  1. BDC

                    Gens de métier …. indirectement pour moi ! Bien vu pour le phosphore… ça “tombe” bien pour recycler les restes d’animaux …. oh wait … 🙄

                2. BDC

                  Dédier un cycle complet rien que pour fertiliser la culture suivante… ça fait cher le coût de production. Voici un extrait de la France Agricole :

                  « Dans les rotations sans apport organique extérieur en bio, les sols s’appauvrissent en phosphore, ce qui est problématique sur le long terme », a déclaré Delphine Bouttet, ingénieure région chez Arvalis, lors du salon Tech & Bio, le 12 avril, en Eure-et-Loir.

                  À l’Inra de Bordeaux, des chercheurs ont montré que, sans apport extérieur, les exploitations biologiques ont recours indirectement à la fertilité héritée des engrais de synthèse. Petit à petit, le stock de minéraux, qui s’était créé dans le sol avant la conversion en bio, s’épuise.

                  Dans l’essai de La Saussay (Eure), le constat est sans appel : – 267 kg de P2O5 par hectare pour la période 2011-2017. Le bilan est également négatif en potassium. La luzerne, clé de voûte des systèmes grandes cultures en bio, est très exigeante en ces deux éléments. « Le seul moyen de rééquilibrer ces bilans est de recréer des échanges avec l’élevage », affirme Laurence Fontaine, de l’Institut technique de l’agriculture biologique (Itab).

                3. BDC

                  Toujours pas répondu sur le N : voici le début de l’article :

                  Si le bilan azoté des grandes cultures en bio peut s’équilibrer sans engrais organiques extérieurs, le phosphore et le potassium posent un problème.
                  Le potentiel des légumineuses est-il suffisant pour produire des grandes cultures biologiques sans élevage et sans apport d’engrais organiques extérieur (engrais, composts, fumiers…) ? Treize essais ont été mis en place dans le cadre du réseau RotAB pour apporter des éléments de réponse à cette question. Sur la ferme du Thorigné-d’Anjou (Maine-et-Loire), cinq rotations sont testées depuis six ans. Elles diffèrent par leur durée (trois, six ou neuf ans), mais également par le mode d’introduction des légumineuses. Elles peuvent être implantées annuellement (le pois, la féverole), en intercultures (trèfle) et/ou en pluriannuelles (luzerne). Il a été choisi de ne pas introduire de mélange céréales-légumineuses dans cet essai, le contexte ne favorisant pas leur valorisation à l’époque où le système a été mis en place.

                  Trèfle-tournesol, le doublé gagnant
                  « Le premier constat est que les rendements des cultures sont équivalents aux moyennes régionales, quelle que soit la rotation », explique François Boissinot, chargé de mission grandes cultures biologiques à la chambre d’agriculture des Pays de la Loire. En tournesol, les rendements obtenus sont supérieurs aux attentes : 37,3 q/ha en moyenne, pour un objectif initial de 25 q/ha.

                  Un très bon indice de nutrition azoté est, par ailleurs, mesuré pour ces cultures. En effet, celles-ci valorisent très bien l’azote apporté par le précédent trèfle. En revanche, des carences azotées sont observées sur les céréales avec précédent de pois ou de féverole. « Les protéagineux ont une très grande capacité à fixer l’azote, mais ce sont des cultures qui exportent beaucoup, et le bilan azoté est quasi nul », explique François Boissinot.

                  Globalement, la fourniture en azote est bonne à l’échelle des rotations : les grandes cultures bio peuvent être autonomes en azote, mais une question se pose alors quant au phosphore et au potassium (lire l’encadré).

    3. Nemrod

      Je vois pas le problème.
      Faut inséminer le vache un fois l’an, pas question de taureau, y en a marre du patriarcat.
      Ensuite tu euthanasie le veau au bout d’un an sans souffrance et avec des fleurs pour plaire à gaïa
      Voilà.
      Débile.
      C’est pour ça qu’ils vont le faire.

      1. Nemrod

        Moi aussi.
        Vais la ressortir.
        Ca m’évitera un prochain dîner chiant ou je ne fais que penser que je pourrais être à la chasse loin de tous ces cons…
        Ma femme dis que je suis un sauvage…

        1. Theo31

          Ahahah
          Un collègue m’a dit hier qu’il achèterait un jouet chez Ferrari s’il gagnait au loto. Je lui ai répondu que le mien aurait une bonne détente. Après lui avoir dit que Trump était un grand détecteur de cons.

  12. MCA

    Hs mais mérite le détour.

    Ca fait plaisir de constater (mais je m’en passerais bien) que je ne suis pas le seul à considérer que nous ne sommes pas/plus en démocratie :

    https:/ /jacqueshenry.wordpress.com/2019/08/22/breve-pour-un-milliard-de-dollars-de-plus/

    Au passage, le patron est cité en fin d’article… c’est dire!

    1. Vassinhac

      enfin bon dire que céder la française des jeux est contraire aux intérêts stratégiques de la France…

      Même pour les barrages électriques, est-ce que Jacques Henry pense vraiment que l’américain qui va acheter ces centrales (enfin ce n’est plus à l’ordre du jour pour le moment si j’ai bien suivi) va s’en servir pour exporter l’électricité aux USA plutôt que de la vendre sur le marché local (=européen, dans la limite de charge des lignes THT internationales) au meilleur prix comme le fait EDF aujourd’hui ?

      1. MCA

        Les barrages servent à écrêter les pointes et sont donc stratégiques.

        Je pense que le racket est là car les derniers kw/h disponibles sont ceux qui valent de l’or.

        1. Vassinhac

          Certes, mais si les barrages sont cédés à prix d’or également ?

          Symétriquement, une éolienne qui ne produit que quand le marché spot est effondré ne vaut rien une fois la période de tarif garanti terminée…

  13. Infraniouzes

    Comme la SNCF appartient à la CGT, à Sud et à la CFDT, n’oublions pas, en cas de nationalisation, qu’il faudra leur verser l’indemnité de rachat. Ensuite, ils reprendront leur activité syndicale mortifère au motif que le droit de grève est inscrit dans la constitution. Gagnants sur les deux tableaux.

    1. Le Gnôme

      C’est justement pour ça que la concurrence sera muselée, avec l’obligation de reprendre le personnel avec ses avantages et ses syndicalistes mignons. Je serais patron d’une boîte privée, j’y regarderais à deux fois, sans compter la possibilité de sabotages du personnel de RFF pour la défense du service public.

      1. sam player

        Cette loi (reprise des salariés) concernait à l’origine la vente d’un fonds de commerce (artisan, entreprise etc…).
        De façon idiote elle a été étendue aux entreprises qui perdent un marché : le concurrent heureux, nouveau bénéficiaire du marché, doit reprendre les salariés de l’ancien prestataire…
        Et comme tu dis, elle a été étendue à l’obligation de reprendre des salariés de l’opérateur historique… ceux choisis par l’opérateur historique : c’est ubuesque

  14. glot

    A l’ouverture du G7, Macron a fait un discours télévisé creux pour dire qu’il allait parler au nom des Français.
    Mais les Français savent qu’à force de suffisance, il sera écouté d’une oreille bien peu attentive lors de ce G7.
    S’il en sort humilié, les Français refusent de partager cette humiliation qu’il aura bien cherché !

  15. Al Bundy

    20minutes.fr/faits_divers/2588543-20190824-lot-speleologue-59-ans-meurt-lors-plongee

    « Un spéléologue de 59 ans qui effectuait une plongée dans la source de Marchepied près de Figeac ( Lot) a été retrouvé vendredi inanimé à sept mètres de fond mais son corps n’a pas encore pu être dégagé »

    « « Il y a de fortes présomptions » que l’homme, originaire de la région parisienne, soit décédé, a indiqué la sous-préfète de Figeac, Laurence Tur, précisant que le spéléologue ne pouvait pas être officiellement déclaré mort tant que le corps n’avait pas été remonté.  »

    La présomption, c’est vraiment magique, on peut ainsi donner un peu d’espoir à la famille

    1. sam player

      Un lien en bas de ton article :

      «Isère: Les recherches pour retrouver le spéléologue disparu «seront longues et se compteront en heures», selon la préfecture »

      Décidément les préfectures…

    2. Aristarkke

      Doit y avoir un règlement alakon qui édicte que tant qu’un médecin n’a pas signé le cerfa idoine, on ne peut pas déclarer le défunt « officiellement » mort avec ouverture concomitante de la succession…
      Il ne faut plus s’étonner de rien, dans ce Brazil grançais…

      1. Al Bundy

        Oui, du coup la préfête ^^ se mouille pas, dès fois que le noyé ressuscite et qu’elle se prenne un procès.

        Elle aurait mieux fait de se fendre de condoléances, cette conne

      2. Pheldge

        non, c’est la loi qui est ça comme : disparu c’est pas nécessairement décédé, et si on ne retrouve pas de corps, il faut un jugement pour prononcer le décès.

        1. Higgins

          Exemple : https:/ /fr.wikipedia.org/wiki/Teddy_Vrignault

          L’utilisation abusive du terme présumé cause problème surtout que les journalopes, toujours à l’affût d’une connerie à propager, sont là.

    3. Theo31

      Va falloir attendre que le corps produise du gaz pour le faire remonter. Ça va pas être bon pour le climat. Vite une pour interdire de mourir pendant la plongée.

  16. sam player

    HS
    Le déploiement de moyens pour organiser le G7 dans une ville, qui plus est estivale, en période estivale, est complètement aberrant : qu’ils se retranchent dans un camp militaire au lieu de faire chier tout le monde avec les accès restreints + dépenses pour mobilisation de personnel + baisse du CA des commerçants…

    1. Al Bundy

      Macron a déjà répondu à cette pseudo polémique et assume les petits désagréments causés.

      y’a une vidéo prise depuis un appart, la plage, pas un chien, les rues adjacentes, pas une bagnole, pas même garée, le tout sous un beau soleil

        1. Al Bundy

          Ouais, on l’entends moins assumer les recadrages qu’ils s’est pris de Trump, Salvini, Orban, Boris ou encore Bolsanoro ^^

          Une tête à claques internationale.

          Après gros con, on a ptit con.

          Ségo rêve encore de la présidentielle, avec une gamelle plus dans l’air du temps, si elle passe (femminimse + ecologimse) quel sera son pti nom à l’internationnal ? :mrgreen:

      1. Nemrod

        Oui il assume…
        Donne moi ton portefeuille que j »assume » mes dépenses…
        Ah bordel, mais nom de Dieu quelle bande de têtes à claques ces LREM.
        Du premier jusqu’au dernier tu as envie de les « acheter pour les battre »…expression de ma grand mère.

        Dire que j’ai un pote ou deux fourvoyés dans cette secte.

      2. Aristarkke

        Les Biarritziens ont eu du pot d’avoir l’aimable permission de rester cloîtrés dans leurs appartements et maisons et de conserver l’usage de leurs smartphone et autres caméras. Ils auraient pu être déportés dans des champs ceinturés de barbelés et miradors avec baraquements. À au moins cent kilomètres, par précaution.
        Cela se pratiquait beaucoup à une époque…
        Le biographe désintéressé de Flop Joene pourra titrer « L’assumeur »
        Avec de la chance, il fera un score honorable de ventes, une majorité croyant à du Zola reloaded…

          1. Aristarkke

            Sais pas comment on dit et j’ai eu la flemme de chercher. Je suppose que c’est un vocable à coucher dehors, genre les Bellifontains pour ceux de Fontainebleau ???
            Biarrots, peut-être selon une réminiscence subite ? Pas Bigarots, tout de même ???
            J’assume ma flemme matinale.

            1. Pythagore

              Les Biarrot.e.s
              Z’auraient pu faire ca à Bourges, à Cazaux ou Salon-de-provence. Mais bon ca aurait peut-être fait un peu trop camp retranché.

        1. Pheldge

          Papet, ta mémoire flanche, pour Zola reloaded, ça serait plutôt l’Assumoir, qui est le futur surnom de l’Elysée, résidence de celui qui assume !

    2. Nemrod

      Oui.
      Dans 10 ans il y aura des chars, des champs de mine et des tirs de snipers préventifs sur un ou deux badauds ou promeneur de chiens.

      Quand même incroyable comme ces bienfaiteurs de l’humanité doivent se retrancher des gueux pour faire leur bien.

      1. Al Bundy

        Alors que chez les dictateurs, par exemple Assad se rends à une kermesse, tout est super bien organisé, tu vois pas un flic, même chose avec Poutine se rendent en harley ds une manif de bikers.

        Le macron et son récent bain de foule avec chaque personne et son petit bracelet vert ^^

      1. Al Bundy

        « Un gros car aurait fait l’affaire.  »

        ou une bagnole à 2.500.000 euros par usagers, cadeau mais on s’occupe pas des frais.

        bon, y’aurait eu des jaloux, suffit d’étendre la mesure, en profitant des crédits créditeurs, sam a dit qu’on* s’enrichissait avec les taux négatifs, je propose maserati pour tous, c’est plus économe, et j’aime bien le bruit produit

        1. Higgins

          Ce n’est hélas pas le seul endroit de France où des collectivités payent pour transporter des m3 d’air à travers les départements. Chez moi, je vois rarement des cars estampillés Conseil général ou Région remplis entrer ou sortir de la gare routière. Tout au plus 4 ou 5 passagers par véhicule.

          1. Pheldge

            des cars flambants neufs, tout confort, climatisés avec Wi-Fi ? nous avons les mêmes, également vides les trois quarts du temps !

          2. Al Bundy

            Une ligne de bus scolaire / régulier passe devant chez moi, même fréquence toutes les semaines de l’année (oui, été inclu)

            en période scolaire, celui de 8 heures ressemble à un truc japonais, sauf pour la ponctualité, les autres sont vides.

            Pendant que j’y pense, je la réserve pour ds quelques temps, dernier dimanche avant la reprise des cours de ma petite dernière, mais des fois que ça peut servir:

            j’ai compris ce que voulais dire LOL: l’école ouvre lundi.

      2. Pheldge

        Major, « Qui a palpé derrière ? », souvent personne, avec ce genre de décision stupide économiquement, mais prise, pour flatter l’ego d’un élu local, ou assurer sa réélection …
        On est en pas loin de la citation de Friedman sur le thème dépenser de l’argent d’autrui, pour son propre plaisir : pas de limite !

    1. Pheldge

      Pau ? C’est pas des fois en relation avec le retour de Bayrou, et un retour d’ascenseur de son copain Juppé ? bon je sais entre machiavélisme et connerie etc, mais quand même …

    2. Aristarkke

      Moi qui croyais que le mazout, le gazole puisqu’il faut bien appeler le mal par son nom, était une horreur tout juste bonne à enduire les goélands et autres mouettes…
      Et là, on le remet à l’honneur pour intoxiquer les riantes vallées des belles montagnes ???

      1. baretous

        en fait la finalité c’est de faire une ligne de ferroutage…entre la france et l’espagne mais voila ça couine car la ligne apres bedous existait mais est fermée depuis 74 depuis un accident de train. et cette ligne a une particularité, de TREs fortes rampes (14 metres pour 1400 m )et un tunnel hélicoidal et on dit que dans les virages de ce tunnel les nouveau wagons plus imposant frotteraient contre les parois……:) ya comme un défaut

      2. Pheldge

        ahhh, mais savais-tu qu’à la suite des marées noires (non, rien à voir avec les ONG et leurs bateaux ), on lui a découvert, des applications esthétiques, notamment dépilatoires. Mais ça ne marche que sur un type de duvet, judicieusement appelé le poil à mazout.

        1. baretous

          En Algérie les écoliers apprenaient la conjugaison ainsi: j’ai un poêle à mazout, tu as un poêle à mazout, il a un poêle à sa zoutte…..

          1. Pheldge

            ahhhh, enfin un connaisseur !
            ça confirme bien ce que j’essayais vainement d’expliquer à l’Al : mon intelligence est un obstacle ! 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.