Google contourne habilement l’article 11. Les politiciens, hébétés, fulminent.

Lorsqu’on prévient que tout va mal se passer, on est forcément désolé de constater que tout se passe comme prévu, c’est-à-dire mal. C’est exactement ce qui se déroule avec l’intervention massive des pouvoirs publics dans le domaine de l’Internet.

Cet interventionnisme débridé s’est traduit, ces dernières années, par la mise en place d’un règlement (le RGPD) et d’une directive, dite Copyright.

J’avais ainsi, dans de précédents articles, détaillé la mise en place de ce règlement au départ destiné à protéger les petits internautes, bipèdes un peu idiots que seules les administrations semblaient capables de protéger des entreprises turbocapitalistes ultralibérales assoiffées de leurs données personnelles, et j’avais correctement noté que ces mesures aboutiraient fort probablement à une palanquée d’effets pervers imprévus. C’est sans surprise qu’on découvrait ensuite que ce règlement avait essentiellement défavorisé les petites entreprises et largement favorisé les grosses.

Soit exactement l’effet inverse de celui recherché.

De la même façon, j’avais noté que les agitations incontrôlées du législateur dans le monde de l’internet, poussé aux fesses par les indéboulonnables lobbys des sociétés de droit d’auteur diverses et variées, aboutiraient plus que sûrement à des effets de bords désastreux lorsque fut introduit la directive européenne sur la gestion du droit d’auteur dans le monde numérique. Pour rappel, cette directive prétendait apporter une solution législative soi-disant opérationnelle d’encadrement des usages des biens numériques au regard du droit d’auteur, depuis les citations de presse jusqu’aux liens de page en page, en passant par les mèmes rigolos.

Là encore, sans la moindre surprise, on découvrit assez rapidement que les grosses entreprises s’adaptèrent rapidement à la nouvelle donne, au détriment des moins agiles et des plus petites qui, elles, durent soit changer de modèle économique, soit périr discrètement dans l’indifférence des médias. Parallèlement et là encore, en accord avec ce que les experts avaient clairement annoncé sans jamais avoir été entendus, différentes affaires s’accumulaient montrant les dérives rapides et inévitables que cette directive entraînait : mise en place de filtres massifs sur différents supports, montée en puissance d’une censure a priori – rebaptisée filtrage pour faire passer la pilule…

Bref, l’internet, par le truchement d’une nouvelle bordée de lois mal boutiquées et contre-productives, poussées par les intérêts bien compris d’un ancien monde arc-bouté sur ses privilèges poussiéreux, prenait encore une fois un tournant détestable vers davantage de concentration, de connivence et moins de liberté.

C’est dans ce contexte déjà relativement agité qu’on apprend récemment que Google vient de changer la façon dont seront indexés et représentés les articles de presse dans son portail thématique.

Dès janvier, en réponse à la mise en place de cette nouvelle directive, Google avait clairement annoncé réfléchir à la possibilité de mettre fin, purement et simplement, à l’indexation des sites de presse pour éviter de tomber sous le coup de la loi qui lui imposait notamment une rémunération de ces sites en fonction du trafic ainsi généré.

Depuis, la transposition de la directive a progressé puisque son application dans le droit français pointe le bout de son nez : fin octobre, la France sera l’un des premiers pays à avoir transposé cette directive dans son droit et aura donc le plaisir de goûter, enfin, à la rémunération des sites de presse par Google à chaque fois que ce dernier en fait des citations.

Sauf qu’évidemment, Google n’entend certainement pas larguer des millions d’euros pour un service qu’il offrait gratuitement jusqu’à présent et permettait à cette presse de faire connaître sa production qui, bien qu’indigente, bourrée de fautes d’orthographes et de nouvelles pour la plupart lourdement biaisées, disposait ainsi d’une large publicité et d’une audience qu’elle ne méritait clairement pas, le tout, gratuitement jusqu’à présent.

Dès lors, pour éviter toute rémunération des éditeurs de presse, Google cessera d’afficher les extraits d’articles et les photos dans ses résultats concernant l’actualité. L’affaire, expliquée dans un billet de blog du vice-président de Google News, ne laisse aucun doute :

Lorsque la loi française entrera en vigueur, nous n’afficherons plus d’aperçu du contenu en France pour les éditeurs de presse européens, sauf si l’éditeur a fait les démarches pour nous indiquer que c’est son souhait.

Sapristi, voilà qui va quelque peu modifier la donne : par défaut, si l’éditeur souhaite avoir ses articles, ses vignettes et ses extraits référencés, il faudra qu’il le fasse savoir auprès de Google, ce qui veut dire par la suite que toute idée de rémunération supplémentaire de la part de Google sera à abandonner pour cet éditeur (ou parions que, même forcé, Google facturera alors, pour ce service de présentation, le montant exact de la rémunération qu’aurait souhaité l’éditeur de presse, annulant l’effort législatif entrepris).

Autrement dit, si aucun éditeur ne souhaite apparaître dans les nouvelles présentées par Google, la page Google News promet d’être un peu terne, seulement remplie de liens sans résumés. Heureusement, tous les éditeurs qui ne vivent que par le trafic et les gains publicitaires générés par celui-ci auront tout intérêt à accepter la nouvelle donne. Les autres éditeurs, minoritaires, verront plus probablement leur audience s’étioler. Quelques semaines après l’entrée en force de cette nouvelle loi, on peut donc parier à un retour (peu ou prou) à l’état actuel.

En attendant et devant la nouvelle stratégie de Google, à la fois légale et terriblement illustrative de l’imbécillité des législateurs incapables de comprendre les enjeux économiques réels, la réaction des politicards ne s’est pas faite attendre : Frank Riester, actuelle excuse placée à la tête du Ministère de la Culture, a ainsi expliqué sur Twitter que, je cite, « la définition unilatérale des règles du jeu est contraire à la fois à l’esprit de la directive et à son texte. »

Très très chiffonné, le pauvre petit Frank a donc courageusement décidé de s’entretenir prochainement avec ses homologues européens, parce que, scrogneugneu, cette situation ne peut pas durer. Il faut faire quelque chose, voyons, c’est obligé, n’est-ce pas, non mais des fois et puis bon, hein, mffppfmmf.

On se demande bien comment notre ministre va, concrètement, obliger une société privée à faire de gros cadeaux publicitaires à des sites de presse et les rémunérer de surcroît. Le spectacle de sa déconfiture promet d’être amusant.

Ouf, Frank Riester n'a pas tout misé sur la politique

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires293

  1. Aristarkke

    C’est pratique, le socialisme. Tout ce qui est prédit à son sujet de catastrophique comme conséquence par les libéraux, ne manque pas de se produire.

    1. Romain Durand

      Gros biais de confirmation dans la sélection des faits qui vous font tenir cette affirmation. Par exemple la crise de 2008 n’était pas anticipée par les libéraux, et avait été prédite par les économistes keynésiens (donc plutôt socialistes).

      1. Non. Par exemple, ni cet abruti de Krugman, ni Stiglitz n’avaient vu venir la crise. Des libéraux qui l’avaient vu venir, il y en a eu (à commencer par Gave, mais pas seulement). Enfin, les keynésiens ne sont normalement pas socialistes (enfin, ceux qui ont lu et compris Keynes).

            1. Flaghenheimer

              Justement. La politique d’Hollande et ce qu’à fait DSK lorsque il était à Bercy montre une adhésion à des idées centrales chez Keynes : le fameux multiplicateur ainsi que la nécessité de l’intervention de l’État pour arriver au plein-emploi notamment.
              Si vous vouliez dire que leurs politiques économiques n’a jamais été contra-cyclique nous sommes d’accord.

            2. Pythagore

              Un peu piqué par cette remarque laissée sans explication, je suis aller voir ds le cyberweb et suis tombé sur le site suivant, ou il est dit entre autre:
              « The Keynesian prescription
              If aggregate demand and aggregate supply intersect at a level below full employment then, the solution is to boost aggregate demand. It does not matter how, public works, tax cuts any fiscal stimulus will get the lifeblood of the economy circulating through the circular flow. The goal of Keynesian economics is to stimulate the economy through fiscal stimulus when markets fail. »

              Keynes recommanderait il donc de réduire les taxes ? Les socialo n’ont pas du lire le bouquin.
              https:/ /political-economy.com/general-theory-of-employment-interest-and-money/
              (désolé pour l’anglais, pas le tps de trdauire aujourd’hui 🙂 )

              1. bibi

                Baisser les taxes pour Keynes se fait sans baisser la dépense (voire même en l’augmentant) donc avec augmentation du déficit, et par conséquent une hausse future des impôts anticipée par les agents économiques raison pour laquelle ça ne fonctionne pas.

                Baisser les impôts ça a été fait par tous nos socialistes et ça continue d’être fait :
                – exonération partielle ou totale de la TH pour les faibles revenus,
                – exonération de la redevance pour les faibles revenus
                – baisse de l’IRPP pour les faibles revenus
                – baisse des charges sociales sur les bas salaires
                – …

                La seule chose préconisée par Keynes que ne font pas nos socialos c’est revenir à l’équilibre budgétaire à la fin de la relance contracyclique et cela pour la simple et bonne raison que les résultats produits par la potion du Dr Keynes ne donne jamais pour eux les résultats escomptés et que donc il faut continuer.

                Ce que les socialos n’ont pas lu de Keynes c’est son dernier article publié à titre posthume :

                The Balance of Payments of the United States
                Keynes
                The Economic Journal, Volume 56, Issue 222, 1 June 1946, Pages 172–187,
                https: //doi.org/10.2307/2225789 (avec un compte gratuit vous avez accès à 6 articles par mois)

                « In the long run more fundamental forces may be at work, if all goes well, tending towards equilibrium, the significance of which may ultimately transcend ephemeral statistics. I find myself moved, not for the first time, to remind contemporary economists that the classical teaching embodied some permanent truths of great significance, which we are liable to-day to over­ look because we associate them with other doctrines which we cannot now accept without much qualification. There are in these matters deep undercurrents at work, natural force, one can call them, or even the invisible hand, which are operating towards equilibrium. If it were not so, we could not have got on even so well as we have for many decades past. The United States is becoming a high-living, high-cost country beyond any previous experience. Unless their internal, as well as their external, economic life is to become paralysed by the Midas touch, they will discover ways of life which, compared with the ways of the less fortunate regions of the world, must tend towards, and not away from, external equilibrium.« 

                1. Citoyen

                   » revenir à l’équilibre budgétaire à la fin de la relance  »
                  Allons Bibi … Demander à un socialo de revenir à l’équilibre, c’est comme lui demander de se suicider, après avoir goûté à la gabegie … Ou c’est comme conseiller à un junky, de se sevrer pour son bien … Autant dire mission impossible …
                  Et comme ils sont tous, plus ou moins socialos (ça se vérifie un peu partout autour du globe), cela suppose, qu’au mieux, Keynes était un rêveur, puisque nulle part ses préconisations ont été suivies … Rendant sa théorie inapplicable, par ceux qui sont justement censés la mettre en œuvre.

              2. jean

                Le probleme des socialos est qu’ils voudraient appliquer Keynes seulement lorsqu’il s’agit de dépenser de l’argent public.
                Or Keynes préconisait de mettre de côté en prévision des crises, ce qu’aucun gouvernement socialiste n’a jamais fait (à ma connaissance)

            1. bibi

              Plus proches de nous il y les inénarrables Piketty, Généreux, Lordon et il y avait aussi Bernard Maris.
              La France produit des tonnes d’économistes socialistes keynésiens ayant juste oublié un détail chez Keynes : le fait que les politiques contracycliques doivent se terminer par un retour à l’équilibre budgétaire et une diminution de la dette afin de pouvoir être à nouveau utilisées.
              La potion du Dr Keynes c’est un pistolet à un coup qu’il faut recharger mais les socialistes l’ont transformé en AK-47 ce qui ne va pas sans poser problème quand le chargeur est vide.

                1. Citoyen

                  Larrouturou, reconverti dans l’escrologie. C’est bien ça, P&C …
                  Et il suffit de prendre connaissance de son pédigrée sur Wiki, pour se faire une idée du bonhomme … C’est instructif …
                  Là, dans l’interview, il réclame des sous, beaucoup de sous … avec l’argent des autres …
                  Pas de surprise, il est égal à lui-même. Et c’est compréhensible, c’est de sa gamelle qu’il s’agit ….

        1. jean

          « Enfin, les keynésiens ne sont normalement pas socialistes (enfin, ceux qui ont lu et compris Keynes). »
          -> purée enfin quelqu’un qui le dit
          Keynes est un libéral un peu biaisé certes, puisqu’il pense que l’on peut accelerer les equilibres et amortir les desequilibres financiers que le libéralisme créé naturellement (je pense d’ailleurs qu’il a raison, mais le risque de dérive est à mon avis trop important pour appliquer sa théorie – cf les USA)
          mais il n’a effectivement JAMAIS dit qu’il fallait claquer du pognon qu’on a pas
          S’il savait aujourd’hui qu’on appelle « keynasianisme » le fait de dépenser sans compter, il se retournerait dans sa tombe

    2. jean

      Qu’il soit extreme (communisme), nationaliste (national socialisme) , nordique (suède) , religieux (Iran) , caraibien (Cuba – Venezuela), Mitterandien, etc ..
      c’est toujours un desastre
      ça a toujours été prévu avant
      ça a toujours été constaté après

      .. et pourtant les gens ne cessent jamais d’en redemander

      franchement, à la fin ça donne envie d’être sinique

  2. Le Gnôme

    Quand le législateur avisé a décidé que la livraison gratuite des colis serait interdite, Amazon l’a facturé 1 centime.

    J’avais trouvé ça bien vu, et c’est le même procédé qui est adopté par Google, il est certain que les medias ont beaucoup à perdre de ne plus être indexé.

    Je suggère au ministre d’éviter de faire des lois absurdes, mais c’est impossible. Là où ils croient voir un problème, il leur faut une loi, c’est atavique.

    1. Aristarkke

      Ce ne sont pas les ministres qui votent les lois, au moins en apparence. Mais dans un état où le PR entend discuter des moindres détails d’une cérémonie religieuse d’inhumation et où le moindre ministre se prend pour un sous monarque absolu, qu’espérer d’autre ???

      1. Higgins

        C’est bien eux qui enfreignent l’esprit de la démocratie, pas Google. Quand on est élu par 20% du corps électoral, on a la décence de ne pas la ramener.

        « Dans son grand livre que chacun devrait avoir lu, « l’Histoire », Arnold Toynbee explique que le rôle des élites est de traiter à la satisfaction du peuple les problèmes qui se posent à la Nation. Si de fausses solutions sont apportées, le même problème se représentera encore et encore, jusqu’au moment où les élites sont remplacées pacifiquement par une nouvelle élection, par une révolution qui ne sera pas pacifique ou enfin par la disparition pure et simple de la civilisation, ce qui est toujours catastrophique. » (https://institutdeslibertes.org/la-notion-de-legitimite-en-politique/). On se rapproche dangereusement des deux dernières solutions avec nos clowns à roulette.

        1. durru

          A mon avis, le rapprochement est surtout inévitable… Mon optimisme sans faille me fait croire (ou espérer ?) que c’est la deuxième option qui va se présenter un jour ou un autre.

      2. Calvin

        Les lois sont écrites par le gouvernement et proposées au parlement, où les députés se permettent juste une multitude d’amendements dont la majorité sont jetés à la poubelle, les autres étant acceptés mais nuisibles.

      3. Al Bundy

        « où le PR entend discuter des moindres détails d’une cérémonie religieuse »

        C’est même mieux que ça, il voulait présider la cérémonie…

        Avec son ton de curé qu’il a lors de ses discours, je suis sur que ça pouvait passer crème

        1. Aristarkke

          Oui, Al. Mais il est rapporté (sur Tw…r mais j’ai eu un doute sur le sérieux du compte) qu’il entendait que cela se déroule entièrement selon ses plans.

  3. Theo31

    Je découvre sans surprise que ce ministricule est une pute LR. A défaut de faire l’école des bites comme Bruno, il pourra passer un diplôme de clown.

  4. Dr Slump

    Quand j’entends les mots « règle du jeu », ou « jouer le jeu » prononcés par un représentant de l’état, j’ai la boite à baffes qui s’emballe, et je dois me retenir de distribuer des claques par douzaines. Argh!
    Comme ces salopes de la boulangerie Paul Emploi, « il faut jouer le jeu », ahaha, ça te doit bien te faire mouiller hein pétasse, de pouvoir dire à un quarantenaire grand, beau et compétent, qu’il doit se plier aux règles que tu fais appliquer, parce que sinon!
    Et ce ministre de l’inculture, pareil: « houlala google ne respecte pas nos règles du jeu, le vilain! nous allons donc être forcé de durcir les règles, de les multiplier, les additionner, les diviser, pour que google joue le jeu non mais alors! ».

    Ce qui va causer désordre, échec et catastrophes que ce ministre n’aura pas à subir, mais ce sera la faute… de Google!
    Je voudrais me transformer en Obélix, en Eugène, pour attraper ce petit salopard en jaquette, et lui taper la tête sur le burlingue en lui gueulant dans l’oreille « non ma vie et mon pays n’est pas un jeu, non les lois et les droits ne sont pas des putains de règles du jeu que tu peux modifier à ta guise en cours de partie, petit enculé de mes deux!! »

    1. Flaghenheimer

      « Comme ces salopes de la boulangerie Paul Emploi, « il faut jouer le jeu », ahaha, ça te doit bien te faire mouiller hein pétasse, de pouvoir dire à un quarantenaire grand, beau et compétent, qu’il doit se plier aux règles que tu fais appliquer, parce que sinon! »
      Tout va bien Doc? Mollo sur le café le matin.

      1. Gosseyn

        La plupart des lecteurs ont du bien comprendre le fond de sa pensée, hormis vous en raison de la formulation adoptée. Qui est le clown ?

      2. Dr Slump

        J’ai pas encore pris mon café, j’y vais justement ^^

        Pour la petite histoire, ces connes du Paul emploi m’ont fait tout reprendre à zéro suite à mon déménagement, alors que j’avais déjà fait toutes les démarches et validé mon projet. Mais il faut « jouer le jeu », m’a-t-on asséné l’air important, sous-entendu même pas voilé que sinon les allocs, couic. Bon. Et ce qui m’a le plus irrité, c’est qu’on me colle une « conseillère » complètement stupide, une demeurée incapable d’aligner 2 phrases cohérentes, incapable de comprendre d’autres mots et actions que « vérifier » et « questionnaire », et qui pour démontrer le pouvoir administratif dont elle dispose quand même, a déclaré dans son rapport à la noix que je refusais de mettre à jour leur plan de retour à l’emploi dont je n’ai que foutre, ce qui est faux.
        Bref, ce mouvement d’humeur m’a inspiré la solution, ce sera plus approprié que je vois avec l’APEC, parce que sinon je vais finir par en prendre un pour taper sur les autres.

  5. Calvin

    Vouloir faire payer ce qui n’a aucune plus-value est un concept idiot bien en phase avec nos élus.
    Tout doit être taxé même ce qui peut être tranquillement contourné.
    Brillants, vraiment brillants nos énarques !

    1. Pythagore

      Etonnant qu’il n’y est pas un cours sur les effets de bords à l’ENA. Depuis qu’ils se prennent leurs propres lois et morale dans la tronche, ils devraient étudier le phénomène. Enfin la sagesse, ca doit être pour les autres.

      1. Calvin

        Ah ben les effets de bord, comme la dette, sont enseignés dans les cours de l’ENA, mais pas comme des problèmes.
        La dette n’est pas un problème mais LA solution.
        Tout effet de bord peut être compensé par une nouvelle loi qui créera un nouvel effet de bord qui pourra être compensé par une nouvelle loi qui créera un nouvel effet de bord qui pourra…
        It’s not a bug, it’s a feature.

  6. durru

    J’ai adoré la sortie du Franck (Mélusine ? Wiki dit Franck, pas Frank) :
    « la définition *unilatérale* des règles du jeu est contraire à la fois à l’esprit de la directive et à son texte »
    C’est à dire que la définition des règles du jeu était déjà unilatérale, mais c’étaient pas les mêmes qui les avaient définies 😀

    1. Dr Slump

      Ca révèle surtout, en sous-entendu de troisième degré, que les « règles », ils ont l’habitude de les déterminer en connivence avec les « partenaires » désignés. Dit clairement, cela trahit la corruption des esprits à la tête de l’état.

      1. Gosseyn

        Cela trahit leur corruption tout court. J’ai reçu copies d’envois à des parlementaires, leur signifiant la liste des lois qu’ils n’avaient pas respectées, justement dans le secteur RGPD, CNIL et Cie, car leur non utilisation de l’article 40 du code de procédure pénale au vu des infractions qu’ils écartaient dans ce secteur, revenait à se faire complices des détournements de fonds qu’ils supervisaient.
        Mettre ici les qualificatifs requis :  » ________  » !

  7. nofreedom

    Et si jamais Google news veut étoffer ses pages, la prochaine étape sera sans doute de créer ses propres rédactions locales. Entretenir une petite tribu de pseudo-journalistes qui feront comme tous les autres (cad retranscrire les dépêches AFP), c’est tout à fait dans ses moyens.

    1. Calvin

      Une agence Google Press à base d’IA serait, à mon avis, la moins mauvaise des agences de presse du monde.
      Moins de biais, moins d’émotions, plus de factuel.
      A creuser.

        1. Opale

          +1 Lorelei
          Bernard W est un homme extraordinaire, un ami fidèle même si parfois, il est un peu perché ! Et pleins d’anecdotes à faire froid dans le dos.. L’un des premiers aussi, depuis longtemps, à conspuer Yann Moix pour ce qu’il est, c’est à dire une ordure.

          1. Lorelei

            Je suis restée stupéfaite devant le cynisme des personnes rencontrées. Mais le calme et l’humour avec lequel il en tire des conclusions est aussi surprenant.

  8. Pheldge

    Voici une première réaction de le Point : il faut démanteler Google
    « Le moteur de recherche profite de son monopole pour piller les journaux. Il piétine la liberté de la presse et, au passage, la France et l’Europe »
    lepoint.fr/editos-du-point/etienne-gernelle/etienne-gernelle-faut-il-demanteler-google-02-10-2019-2338860_782.php

    En lisant le début de l’article vous verrez cité Bastiat, ce qui est assez rare pour être signalé … Les premiers commentaires sont partagés.

    Pour moi, c’est tracé, dans ce pays pétri de collectivisme, Google c’est le mal, c’est le monopole, et le gouvernement n’aura aucun mal, ni aucun scrupule à déclare la Guerre Sainte contre le turbo capitalisme, et la domination de l’Oncle Sam. Ça fera l’unanimité ! Tout le monde politique réclamera des mesures de contrainte voire de filtrage et d’interdiction en faisant pression sur les FAI. Et c’est l’utilisateur qui sera sanctionné, comme d’hab !

    1. durru

      Et c’est pas comme si l’avalanche, que dis-je, la tempête de lois, réglementations et autres taxes qu’ils pondent sans arrêt n’encourageaient la mise en place des monopoles de fait, que ça soit Google ou autres. Dieu se rit…

    2. Dr Slump

      Le problème posé par Google à notre gouvernement, c’est que c’est une grosse, grosse firme qui n’a pas besoin de se plier à de petits arrangements mafieux avec lui pour préserver ses affaires. Google se fiche de perdre une petite part de marché français vu sa puissance au niveau mondial, et ça, ça doit vraiment leur filer de l’urticaire, à nos énarques, que ces salops d’américains refusent de leur céder une part du gâteau. Ne connaissant pas d’autre façon de procéder, nos énarques vont donc légiférer, conspuer, condamner, réglementer, taxer, suer et baver tant et plus contre l’immonde google, pour finir par l’interdire purement et simplement, comme tout état communiste le fait déjà.
      Y’en a bien pour approuver le contrôle d’Internet par l’état chinois!

        1. MCA

          Moteurs de recherche chinois:

          Baidu domine toujours le marché avec 57,1% des parts de marché, suivit de Qihoo360 est derrière avec 30% des parts de marché puis Sogou ferme la marche avec 3,7% des parts de marché.

          1. Pythagore

            @MCA, @Dr merci pour les réponses. Connaissais pas Baidu & co. Alibaba par contre oui. Pour le moteur de recherche nippon je vais me renseigner, mais ils me semblent qu’ils utilisent (utilisaient?) bcp yahoo.
            Comme quoi google n’est pas si dominant que ca.

    3. Pythagore

      Bastiat est contre les monopoles qu’ils disent dans le point mais ils ne disent pas ce qu’il préconise comme solutions.
      Un monopoliste (l’état) qui se bat contre un monopole ah ah ah. L’état va-t-il légiférer de la même facon contre ses propres monopoles ?

      1. bibi

        Un monopole ne peut être octroyé que par l’état.
        Google n’est pas en situation de monopole, il y a d’autres moteurs de recherche qui ont une page de news : Bing, Yahoo, …
        Google de par la supériorité de ses services sur ceux de ses concurrents a acquis une position dominante, et ça c’est le but de n’importe quelle entreprise livrée à la concurrence.

  9. cherea

    Je trouve cela toujours très marrant lorsque les gafam, en 3 lignes de codes…rendent caduques la production législative de nos 577 députés et leur plâtrée d’assistants…
    On rappelle le cas Amazon, lorsque les députés à L’UNANIMITÉ ont décidé d’interdire à Amazon de cumuler les frais de port et le discount de 5%….tralala tsouin tsouin, on allait voir ce que l’on allait voir, c’était fini le far west… Amazon a pris note de cette loi et n’a plus offert les frais de port mais les a mis à 0,01 €, oui 1 centime d’€uros…
    Nouvelle loi gafam à la française il y a peu avec Bruno Lemaire, 3% de taxe sur le CA ou profit…attention c’est fini le Far west encore une fois, et qu’est-ce qui se passe..et bien Amazon augmente sa marge sur sa marketplace…en la reportant sur les marchands qui vont eux la reporter sur le prix final…comme dit l’adage « ce n’est pas parce qu’on met une taxe sur les vaches que ce sont les vaches qui paient les taxes » business as usual en socialie…J’attends la prochaine mise à l’amende des gafam sur le gvt français…

    1. Higgins

      La réponse est là: « Le géant américain a décidé de répercuter la taxe GAFA sur les vendeurs dès le 1er octobre. Les prix devraient donc très probablement augmenter sur la plateforme. » (https:/ /www.capital.fr/entreprises-marches/amazon-repercute-deja-la-taxe-gafa-aupres-des-vendeurs-1351720)

      1. Theo31

        Les plates-formes étrangères vont se frotter les mains. Les ventes en France vont baisser et le volume de taxes prévu ne sera pas au RdV.

    1. sam player

      Perso j’aime bien laisser entrer tous les cookies, demandes de localisation etc… je perds moins de temps, ce sont les marchands qui viennent à moi et me rappellent dans leur pub les articles que j’ai visités…
      Avant fallait se faire des copies d’écran, archiver des liens etc…
      Google c’est ma secrétaire et elle me coûte pas un rond…

        1. cherea

          mon intention n’était pas de critiquer Chrome mais simplement de dire qu’il existe une alternative à Google et sur tous les services proposés…

      1. Calvin

        +1000
        Juste un bémol : avoir deux navigateurs pour éviter que si je fais une surprise à ma Suzie Derkins, celle-ci ne soit éventée par les pubis que je reçois.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Article réservé aux abonnés.

      J’espère, sans trop y croire, que ce brûlot aura l’audience qu’il mérite, il y a de quoi discréditer les escroc-verts pour 20 ans.

        1. pabizou

          L’écologie est une religion pour certains mais il y a surtout beaucoup de gens qui sont victimes de la propagande permanente . Ce sont ceux là qu’il faut inciter à lire ce genre de livre . Quand tous ceux là auront compris pourquoi il se font plumer, suis pas sur que les écolo s’en remettent

          1. MCA

            @pabizou 2 octobre 2019, 18 h 07 min

            Je dirais que la principale raison pour laquelle nous sommes victimes de la propagande est le manque d’esprit critique (et au passage plus rien n’est fait au niveau éducation pour développer cet outil alors que tout est fait pour le détruire).

            Comment voulez-vous convaincre de tels gens à lire ce bouquin alors que pour eux il n’y a pas ne serait-ce que le début d’un doute?

            D’autre part en ce qui concerne leur éventuelle remise en question spontanée, j’en doute fort car la chose la plus difficile pour un être humain est de s’avouer devant la glace : « je me suis trompé » car tout simplement ça touche son égo.
            On retrouve cette problématique lors des choix politiques, les gens votent et continuent de voter contre leur propre intérêt et prennent comme une attaque personnelle la mise au grand jour de leurs contradictions et c’est bien pour cela que les systèmes perdurent.

            Une fois qu’ils adhèrent à une option, ils ont un mal fou à s’en dépêtrer.

            Toute la perversion du système dans lequel nous baignons est de laisser croire que nos agissements et nos décisions sont le fruit de notre libre arbitre alors qu’il sont trop souvent le fruit de notre conditionnement.

            « méfie toi de toi-même ».

            1. pabizou

              Oui, peut-être, jusqu’au jour où la facture devient trop salée, ce jour là, ceux qui pensent comme toi seront les premiers surpris .

              1. Theo31

                Ils reflechiront quand les loueurs d’éoliennes auront fait faillite et leur legueront des dizaines de tonnes de béton pour leur jardin.

            2. sam player

              MCA, je ne crois pas que c’est une histoire d’ego, mais plutôt de biais de confirmation d’hypothèse… aussi bien pour les élus qui votent les lois que ceux qui les élisent…

              P’tain de biais…

              1. durru

                T’en connais beaucoup, toi, de gens qui reconnaissent la main sur le coeur avoir été trompés ?
                A commencer par toi – ou par moi, si tu préfères 😉

                1. sam player

                  Oui on va prendre toi, car moi je prends tellement de précautions que je ne me trompe jamais…
                  Si je ne sais pas, je ne sais pas… et tout le reste je le sais…

                    1. sam player

                      Oui voilà, c’est juste une des différences entre toi et moi, et elle est énorme.

                      Je note ton « reconnaître la main sur le cœur avoir été trompés » : pourquoi la main sur le cœur ? On peut dire juste « je me suis trompé »
                      Ça montre juste le problème que tu as à le dire, vu le cérémonial que tu y attaches (la main sur le cœur): ça s’appelle de la projection : attribuer aux autres les défauts dont on souffre.

                  1. durru

                    Laisse tomber Sam, même quand c’est évident que t’as dit n’importe quoi tu ne l’admets pas. Parce que tu le SAIS, « tout le reste »… Alors la différence, mon cher, elle est là : y’en a qui ont du mal à admettre, mais ils y arrivent quand même, et il y en a qui en sont incapables. Point.

                    1. sam player

                      Comme d’hab tu erres complètement. Tu te réfères à des idées pour dire que je raconte n’importe quoi car mes idées ne te conviennent pas.
                      Il n’y a pas de vérités dans les idées, il y a juste des arguments pour et des arguments contre.

                      Quand à reconnaître de se tromper, ça ne peut se faire que sur des trucs tangibles: vrai, pas vrai… ou des idées invalidées par leur mise en application.

                      Je note que tes arguments se résument trop souvent à “laisse tomber” ou à déblatérer complètement en dehors du sujet.

                      Sinon, n’hésite pas à me le faire remarquer quand je me trompe, y en a pas un qui y est encore arrivé ni ici ni ailleurs, déformation professionnelle.

                    2. durru

                      « y en a pas un qui y est encore arrivé »
                      Normal, ça colle parfaitement avec ce que je disais, t’es dans l’incapacité la plus totale de l’admettre. Parce que le problème n’est pas de savoir si tu t’es trompé ou pas, mais bel et bien que toi-même l’accepte.
                      Et je te parle de faits vérifiables, pas d’idées. Même tes insistances sur NDDP d’expliquer à tout le monde que c’était un accident, quand ce que tes contradicteurs disaient c’était que, tout simplement, on en SAIT rien (d’ailleurs, tu remarqueras que c’est toujours le cas). Et que donc être aussi péremptoire est plus que déplacé. Mais comme tu SAIS que c’était un accident, il n’y a pas débat.

                    3. sam player

                      C’est bien ce que je disais : on ne pense pas pareil et tu prends mes idées pour une vérité que j’assène.
                      Ce que tu ne comprends pas c’est que NDDP c’est un accident jusqu’à preuve du contraire… et j’attends toujours la preuve… Y a juste un faisceau d’indices qui va dans le sens de l’accident et pratiquement rien pour ta supposition ou le fait qu’une météorite soit tombée dessus… ou un Rafale qui a lancé un missile ou….

                      Si j’attends un colis qui n’arrive pas, je ne vais pas dire que c’est un complot de mon voisin en collusion avec mon facteur… et pourtant ça se pourrait… mais c’est pas l’idée qui me vient à l’esprit… je pense que c’est le bordel à la poste, c’est mon idée… y a pas du tout de j’ai raison ou tort…
                      Et il y a aussi des idées qui ne se discutent même pas…et dont il est inutile de chercher une vérité… car il n’y en a pas, c’est juste un ressenti…

                    4. sam player

                      Et j’ajoute que si je ne dis pas de conneries c’est que je réfléchis avant de parler et en plus très rapidement : j’ai souvent travaillé seul sur des projets car j’ai rarement trouvé quelqu’un au minimum de mon niveau (c’est arrivé une fois) et dans ce cas tu es obligé de faire ton autocritique sur tes propres idées car tu n’as personne pour t’apporter une contradiction de bon niveau, rien que le temps qu’ils comprennent c’est cuit…
                      Le temps à passer à expliquer, je préfère le passer à m’autocritiquer.
                      Bon, si tu n’as jamais travaillé sur des projets complexes tu vas avoir du mal à comprendre ça.

                    5. durru

                      « j’ai rarement trouvé quelqu’un au minimum de mon niveau »
                      Mon pauvre… Tu dois avoir une vie trop dure, je te plains.

                      Quant à NDDP, tu oublies en fait l’essentiel : personne (et certainement pas moi) n’a dit que c’était un attentat. L’idée de départ a été que les pouvoirs publics, avant même de savoir quoi que ce soit sur ce qui s’était passé, ont décidé que c’était un accident. Et, depuis, ils ont déployé des efforts considérables pour surtout ne pas trouver les causes.
                      Ils ont même réussi la prouesse d’affirmer (après enquête, hein), avec la certitude des êtres supérieurs (comme toi, quoi) qu’ils SAVENT que c’est un accident, même si, dans la même phrase, ils affirmaient également ne pas connaître les causes de l’incendie.
                      Bon, on est pas à une contradiction près. On ne sait pas ce que c’est, mais on sait que c’est pas ça. Pourquoi ? Parce que, pardi.

                      Avec une logique similaire, on nous explique doctement que le dernier héro d’une partie des Français avait un « profil psychologique très fragile », mais il était tout de même habilité secret-défense et, je cite, « il était en règle ». Bah oui, on l’a vu.

                      Comment diable arrives tu à gérer de projets (même petits) avec une telle attitude bornée et auto-satisfaite ? Je soupçonne le mytho. Parce que gestion de projets, j’en connais un peu, vois-tu…

                      Allez, je te laisse à tes délires, je vais éviter de t’importuner à l’avenir, c’est totalement inutile.

                    6. sam player

                      « …je vais éviter de t’importuner à l’avenir, c’est totalement inutile. »

                      Si seulement…

                2. Theo31

                  Trompé en vertu de quel contrat signé avec le cocufieur ?

                  C’est arrivé une fois qu’un maire se retrouve au tribunal pour promesses électorales non tenues. Il avait été condamné à faire faire les travaux promis.

                  Si des adultes se font avoir comme des débutants, faut vous en prendre à vous mêmes mes. C’est grave de croire au père Noël et aux bateaux cargos à quarante balais passés.

      1. Aristarkke

        Cela a été cru quand la Mecque du communisme s’est effondrée…Dix ans après, JF Revel était lui même effondré de devoir commettre un essai relatif aux résurgences et autres rejets (au sens des arbres, pas du refus) de cette idéologie mortifère. Je me doute de ce qu’il pourrait penser, trente ans après, devant ce spectacle de les voir, toute honte bue et remords annihilé, tenir la scène médiatique comme ils le font, les communistes, à la moindre occasion ou élection… 😥

        1. durru

          Oh, punaise, je lisais « cru » comme l’antonyme de « cuit » (je sais pas pourquoi, l’état d’esprit peut-être) et j’avais du mal à comprendre la suite…
          Heureux JF Revel, il n’a pas eu à vivre ce qu’on vit aujourd’hui, pauvres de nous.

            1. Flaghenheimer

              Je suis un grand amateur de Revel mais il ne faudrait pas oublier qu’il a eu quelques jours sa carte au PC et qu’il a participé à un « shadow cabinet » Mitterrandien de 1966 à 1968. Si ce blog avait existé à ce moment là je ne suis pas sûr que vous lui auriez tressé de tels lauriers. Je sais bien que ses positions ont évolué par la suite mais tout de même.

                1. Passim

                  Revel est un talentueux politologue qui comme d’autres est passé de la gauche à la droite parlementaire, jamais au-delà. Au-delà, il y a un blocage, on le sait bien, et on sait pourquoi. Les esprits qui paraissent les plus libres ont leurs limites, à l’intérieur desquelles ils peuvent s’exprimer. Plus loin, streng verboten…

            1. Nemrod

              Oui très bon…le faux journal télévisé Est Allemand montrant les gens de l’Ouest se réfugiant à l’Est…extra.

              La vie des autres…aussi .
              Film magnifique.

  10. Murps

    Effectivement :
    https://www.clubic.com/pro/legislation-loi-internet/propriete-intellectuelle/droit-auteur/actualite-870838-directive-copyright-google-compte-remunerer-medias-francais.html

    « Ce bras de fer entamé par le géant américain n’a pas vraiment été du goût de Franck Riester, ministre de la Culture. Celui-ci a rencontré Richard Gingras ce matin, pour tenter de le convaincre du bien-fondé de la démarche. En vain : « La réponse qu’il m’a apportée, quelques minutes après, est une fin de non-recevoir. C’est inacceptable ». »

    Je suis personnellement croulé de rire devant tant de naïveté de la part du ministre. Naïveté ou manque total de lucidité.

    1. Le Gnôme

      Les gens de l’Etat ont tellement l’habitude de voir les patrons français s’aplatir devant eux au moindre froncement de sourcil qu’ils sont tout ébahis lorsqu’on leur résiste.

      1. Nemrod

        La connerie est plus probable.
        Toute l’intelligence et l’énergie du politicard sont tendu vers la conquête du Pouvoir. même d’un Ministricule comme ce manche à couilles.
        Y en a plus pour le reste.

        1. Pythagore

          Ils sont juste totallement hors sol. croivent avoir la vérité pour eux et ne supportent aucune contradiction, le pouvoir aidant. Le monde doit leur obéir. Point barre.

    1. Le Gnôme

      Belle-maman, je vous ai préparé une bonne salade bio, j’ai aussi pétri un pain de seigle avec des grains que j’ai sélectionné pour vous.

      Au XVIIIe siècle, des physiocrates avaient proposé aux paysans solognots de remplacer le seigle qui contenait souvent de l’ergot par la culture de la pomme de terre.Ils refusèrent, ils pensaient que la patate était juste bonne pour les cochons.

      1. Al Bundy

        « Belle-maman, je vous ai préparé une bonne salade bio, j’ai aussi pétri un pain de seigle avec des grains que j’ai sélectionné pour vous. »

        T’as oublié les graines germées, ça a fait führer en Allemagne !

    2. Nemrod

      Bah oui, y a pas besoin d’être un scientifique de haute volée pour savoir que les toxines des champignons des céréales ou autres sont toxiques pour le foie.
      Les victimes de l’ergot de seigle au Moyen Age, on en parle dans tous les livres.

      Finalement, les victimes des pesticides sont hypothétiques quand les victimes du « bio » sont légions depuis la nuit des temps.

      Mais on paie rien pour attendre d’après Y Cochet, alors..

  11. durru

    HS, mais lol quoi :
    «L’attaque de Macron contre la Turquie dépasse les bornes», a déclaré le chef de la diplomatie turque, Mevlut Cavusoglu à l’agence de presse officielle Anadolu. «Je le compare à un coq qui chante alors que ses pieds sont enfouis dans la boue», a-t-il ajouté.
    http: / /www.lefigaro.fr/flash-actu/ankara-denonce-une-attaque-qui-depasse-les-bornes-de-la-part-de-macron-20191001
    Y’a pas que les Français qui se sont rendus compte, mais les autres ne se gênent même plus de le dire…

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Macron aurait reproché à Erdogan d’être un dictateur et d’utiliser les migrants comme instrument de chantage envers l’Europe.
      Sur ce coup, le mignon poudré n’a pas tort.

      1. Al Bundy

        Tout à fait, on se demande pourquoi, vu le traitement de sa populace et en particulier des kurdes, on ne le assad pas au nom de la démocratie

          1. Jacques Huse de Royaumont

            De plus, il possède ce qui est sans doute la meilleure armée autour de la méditerranée (hors escadre US) et son rapprochement avec la Russie incite à la prudence.

      2. Jacques Huse de Royaumont

        Même si j’ai bien conscience que Macron est loin d’être irréprochable quant au respect des libertés individuelles en France, Erdogan ne mérite pas mieux.
        Mais ce sera comme d’habitude : parole, parole, parole…

        1. durru

          Quand même, si on monte au cocotier, vaut mieux avoir les fesses propres.
          Il est trop souvent le premier à donner des conseils aux autres sans les suivre lui-même.

      3. P&C

        Erdogan sait qu’on est des fiottes, donc il en profite. Il aurait tord de se priver.

        Si on dégommait les migrants à coup de mitrailleuse lourde, je gage qu’il cesserait son chantage.

        1. durru

          « Si on dégommait les migrants à coup de mitrailleuse lourde »
          Ha ! C’est parce qu’on ne le fait pas qu’ils partent de chez eux, déjà ! Erdogan n’y est pour rien là-dessus.

        2. Al Bundy

          Ce qui ressort assez amusant concernant le chantage d’erdogan de lâchage de chances pour la france, et de se demander comment pourrait il avoir une prise à ce sujet auprès de nos dirigeants, eux même accusé d’organiser le grand remplacement par une partie de notre population.

          Les sauces ont leurs contradictions, mais y’en a un paquet de l’autre bord qui ne manquent pas non plus de dichotomies ds leurs résonnements.

          1. durru

            1. Je tiens à rappeler, à toutes fins utiles, que nos dirigeants réfutent à chaque occasion l’accusation de « grand remplacement ».
            2. Erdogan a bien pris des (gros) sousous de dame UE (ou de Mutti, mais c’est pareil) pour faire semblant de tenir les migrants chez lui. Donc oui, chantage il y a eu, c’est un fait.
            Du coup, je ne vois pas trop où se trouve la contradiction.

                1. Al Bundy

                  Ben je comprends que tu réponds à coté de la plaque.

                  Tu vois, quand je dis qu’une partie de la population accuse le gvt de procéder au grand remplacement et que ton contre argument et , à toutes fins utiles (mdr) que nos dirigeants le réfutent et donc tu ne vois pas de contradictions, ben on en conclu que l’heure de l’apéro est fort avancée chez toi, ou que tu ne comprends rien de ce que tu écris.

                  1. Dr Slump

                    J’avoue que ton commentaire à ce propos me paraît aussi clair que du jus de boudin. Est-ce que ce serait que le grand remplacement serait à imputer à Erdogan plutôt qu’à nos dirigeants de l’UE? Ou bien? Pas compris.

                    1. Al Bundy

                      C’est pourtant clair, Erdogan fais chanter nos dirigeants en les menaçant d’envoyer du migrant.

                      Nos dirigeant s’en tapent, vu qu’ils aiment le migrant pour faire leur grand remplacement.

                      Il est ou le chantage ?

                      Toi comprendre ?

                  2. durru

                    Ce n’est pas contradictoire d’accuser nos dirigeants de procéder au « grand remplacement » et « en même temps » Erdogan de faire du chantage pour ne pas envoyer les migrants de façon trop visible, vu qu’ils (nos dirigeants) refusent d’admettre qu’ils le font (le « grand R »). Et qu’ils sont donc prêts à le payer (cher), ce qu’ils ont déjà fait.
                    Mais c’est aussi possible que tu n’aies pas compris ce que t’as écrit toi-même 😉

                    1. Al Bundy

                      « pour ne pas envoyer les migrants de façon trop visible, »

                      Mort de rire.

                      t’as fini par comprendre alors tu fais pousser des branches pour t’y accrocher, allez laisse tomber t’es pitoyable

                    2. durru

                      Toi toujours pas comprendre.
                      Nos dirigeants aiment le migrant, mais ne peuvent (ou ne veulent, peu importe) pas l’écrire en toutes lettres et agir en conséquence.
                      Il est donc nécessaire pour eux de faire semblant. Sauf que leur ami Erdogan n’est pas un bénévole.
                      Et tu oublies aussi un (gros) détail : ces contorsions permettent de faire circuler un peu plus de pognon gratuit des autres qui passe entre leurs mains dodues. Petit exemple : le budget du Frontex est en grande partie dédié aux bureaux, pas aux actions sur le terrain.
                      Tu t’es encore lancé dans un argumentaire foiré auquel tu vas tenir mordicus (même toi tu sais pas trop ce que tu veux dire).

                  3. Husskarl

                    @Al

                    Il y a une différence entre accueillir du clando soit disant petit à petit et gérer des millions de personnes d’un coup. Si on veut organiser ledit remplacement sans protestation, il faut y aller en douceur. Si c’est trop compliqué à comprendre…bah arrête l’apéro.

                  4. Pythagore

                    @Al: c’est un fait établi, et cela a été médiatisé à l’époque, qu’il y a qq années, Merkel a fait un voyage en Turquie et Erdogan lui a extorqué qq milliards pour retenir plusieurs millions de réfugiés en Turquie. Sinon il menacait de les lacher ds la nature.
                    Je te laisse traduire avec google:
                    https:/ /www.spiegel.de/politik/deutschland/fluechtlingskrise-merkel-reist-in-tuerkei-zu-erdogan-davutoglu-a-1058387.html

              1. durru

                Les demandes de blé à Mutti, les insultes à Jupiter. Comme les communistes : de chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins.

    2. Citoyen

      «Je le compare à un coq qui chante alors que ses pieds sont enfouis dans la boue»
      … ça se voit que c’est un diplomate !
      Parce que sa formule aurait dû être :
      «Je le compare à un coq qui chante alors que ses pieds sont enfouis dans la bouse»

      1. Dr Slump

        Dans la merde, citoyen, dans la merde!
        C’est connu que le coq gaulois chante du haut d’un tas de fumier(s), et que ça peut être interprété aussi bien négativement que positivement.
        Ceci dit, j’emmerde Erdogan, surtout quand il fait mine de reprendre cette plaisanterie à son compte. Les deux pieds dedans, je l’emmerde positivement!

        1. Citoyen

          Oui, mais là c’est pas Erdogan qui s’exprime, c’est un diplomate … il se doit de mettre quelques formes dans le langage …

  12. Stéphane B

    Le copain de Théo en pleine réflexion. Comme c’est un socialope, il pense taxe:
    ladepeche.fr/2019/10/03/taxe-dhabitation-quand-jean-luc-moudenc-defend-un-nouvel-impot,8455002.php

    1. Citoyen

      Mais un socialope honteux, alors … parce qu’officiellement, il est acoquiné chez LR … mais venant de l’UDF …
      Et quand on est au centre, on a des aptitudes pour pister la gamelle à son fumet …

  13. Jacques Huse de Royaumont

    HS, mais c’est un bel exemple des contorsions dont sont capables les politiques.
    A propos de l’incendie de Rouen, le ministre de la Santé Agnès Buzyn déclare :
    « En réalité, aujourd’hui, personne ne sait exactement ce que donnent ces produits mélangés lorsqu’ils brûlent. » Puis, double salto carpé : « cette pollution qui est réelle, pour l’instant elle n’entraîne pas de risques pour la santé, avec ce que nous connaissons aujourd’hui ».
    On ne sait rien, mais on sait que c’est pas dangereux…

    1. durru

      Tout comme pour NDDP : on en sait rien, mais on sait que c’était un accident 🙂
      Vu qu’ils savent tout tout le temps, il ne peuvent pas faire autrement.

      1. Al Bundy

        HA ! HA ! HA ! HA! HA!!!!!!!! Ouais ouais, on sait rien mais nos dirigeant payent erdogan avec des milliards pour pas que leur plan il se fasse trop vite des fois que ça se verrait, bande de guignols, suis pété de rire ^^^^^^^^

        1. Al Bundy

          Mais ki sont kon, y’a ka envoyer quelques myards en lybie et HOP ! les bateaux vont se faire au compte goutte ^^k’on verra plus trop ^^^^^^Ha put’in, you make my day ^^^^^^

          1. durru

            Le temps que Salvini était au gouvernement, il y avait un accord entre l’Italie et la Libye et les gardes-côtes Libyens faisaient leur boulot (contre monnaie sonnante et trébuchante). Résultat ? Chute du nombre de migrants prenant la mer depuis la Libye.
            Tu racontes n’importe quoi, en gros.

            1. Al Bundy

              C’est toi qui racontes encore n’importe quoi, quand Salvini était au pouvoir, la seule différence fut qu’il refusait l’entrée sur son territoire, gros, d’ou le dispatching notamment en Espagne.

              Alzheimer te guette ^^

              1. durru

                Renseigne toi plutôt au lieu de te ridiculiser. Les levées de boucliers des assoces lucratives « humanitaires » lorsque les gardes-côtes Libyens empêchaient des bateaux de sortir de leurs eaux territoriales, c’était pour quoi ? Tu crois qu’ils avaient conscientisé leur mission sacrée de façon totalement bénévole ?

                1. Al Bundy

                  Rhooon mais alors raquette faisait le plein a quel endroit, hein ?

                  Les gardes cotes lybiens font ce boulot (mal) depuis bien plus longtemps que l’arrivée de salvini.

                  T’as encore perdu une occasion de te taire

                  1. durru

                    Je ne peux que te conseiller de te renseigner. Un protocole de collaboration (financé) avait été mis en place récemment. Et les résultats étaient palpables.
                    Et les accusations contre les Libyens qui maltraitent les pôv’ migrants n’arrêtaient plus ces derniers temps, c’est d’ailleurs la ligne de défense de la raquette, entre autres…

                    1. Al Bundy

                      « Un protocole de collaboration (financé) avait été mis en place récemment. »

                      Renseigne toi, cet accord n’a rien de récent et antérieur à l’arrivée de Salvini au pouvoir.

                      Ce qui n’a nullement empêché les bateaux humanitaires d’aller faire leurs pleins à chaque débarquement

                      Et encore une fois, comme pour le pognon versé à erdogan, nos dirigeants paient donc pour éviter le grand remplacement qui te tient tellement à coeur, et montrant donc la stupidité de vos allégations, l’objet de ce fil.

                    2. durru

                      @Al, Huss t’a expliqué ce point plus haut (le « grand remplacement »). Pas la peine de revenir là-dessus avec des invectives que tu devrais plutôt t’adresser à toi-même.
                      Quant à Salvini, les accords sur papier sont une chose, les actes une autre chose. Je croyais que tu le sais, mais visiblement c’est pas encore évident pour toi…

                    3. Al Bundy

                      nan nan, c’est toi qui l’a explisqué en premiier, ils payent erdo pour qu’il envoie du migrant de grand remplacement, mais au compte goutte pour qu’on ne remarque rien.

                      Quand aux accord sur le papier, c’est toi qui a insisté pour dire que ceux ci avait changé la donne, mais bon, tu n’es pas à une contradiction / reculade/ n’importe quoi près

                    4. durru

                      J’ai rien expliqué du tout à propos d’Erdogan qui envoie du migrant, je t’ai juste fait remarquer qu’il n’y a pas de contradiction entre accuser nos dirigeants de procéder au « grand remplacement » et « en même temps » Erdogan de procéder à leur chantage. Relis.
                      Quant à l’accord, voilà, t’as gagné : j’ai eu tort de dire que c’est Salvini qui l’a mis en place, j’aurais dû préciser que c’est lui qui l’a activé, avec des résultats concrets. C’est bon comme ça, c’est plus clair ?

                    5. Al Bundy

                      « J’ai rien expliqué du tout à propos d’Erdogan qui envoie du migrant,  »

                      HA si, tu l’a très bien expliqué ds ton com du 3 octobre 2019, 12 h 43 min.

                      Alzheimer, toujours ou mauvaise foi.

                      « Quant à l’accord, voilà, t’as gagné : j’ai eu tort de dire que c’est Salvini qui l’a mis en place, j’aurais dû préciser que c’est lui qui l’a activé, avec des résultats concrets. C’est bon comme ça, c’est plus clair ? »

                      Salvini n’a rien mis en place du tout de ces accords et ne les a pas plus activés qu’ils ne l’étaient.

                      Encore une fois, son action fut de fermer, avec plus ou moins de succès, l’arrivage des bateaux des ONG.

                      Les faits sont têtus, navré pour toi, mais tu as tort sur toute la ligne.

                    6. durru

                      Google est ton ami en ce qui concerne Salvini et la coopération entre Italiens et Libyens.
                      Pour ce qui est de mon 12h43, si c’est ce que tu comprends de mes écrits, quand j’écris, je cite : « Erdogan de faire du chantage », j’y peux rien. Où tu vois que j’ai écrit qu’il envoie… ?

                    7. Al Bundy

                      google est ton ami concernant les relations des précédents ministre de l’intérieur et les lybiens.

                      ton com que j’ai référencé ne concerne pas que l’extrait que tu sors (d’ailleurs aussi de son contexte).

                      allez c’est bon, tu me saoules avec ta mauvaise foi, quand je pense que tu critiques l’autre de ne pas reconnaître ses torts et de tordre les propos, pour ta part tu tords même tes propres écrits

                    8. durru

                      « Ce qui ressort assez amusant concernant le chantage d’erdogan de lâchage de chances pour la france, et de se demander comment pourrait il avoir une prise à ce sujet auprès de nos dirigeants, eux même accusé d’organiser le grand remplacement par une partie de notre population. »
                      Tu prétends ici qu’il est impossible pour Erdogan de demander des sousous à dame UE au sujet des migrants. Ce qui est le contraire de la réalité. Et c’est moi qui assume pas.
                      N’importe nawak.

                    9. durru

                      Non, c’est toi qui sais pas écrire. N’est-ce un « est » au lieu du « et » avant « de se demander » ? Sinon, faut vraiment expliquer ce que t’as voulu écrire.

        1. Citoyen

          Et pour cause !!… ça rejoint un peu le billet précédent …
          Récolté sur : « www.francetvinfo.fr »
           » L’agresseur abattu. L’assaillant a été neutralisé par un autre policier avec un fusil mitrailleur, d’après les informations de France 2. « Selon les éléments que j’ai, on est dans un drame hiérarchique », avance auprès de franceinfo Christophe Crépin, porte-parole du collectif France Police – Policiers en colère. Il travaillait depuis 20 ans au sein de la préfecture de police de Paris et avait, d’après Christophe Crépin, des problèmes « avec sa cheffe de service ». Les enquêteurs de la police judiciaire semblent effectivement se diriger sur la piste d’un conflit personnel, mais la situation est toujours en cours d’évaluation avec le parquet national antiterroriste, selon le parquet de Paris. « 

          1. Le Gnôme

            Il faudra bien un jour décider qu’il faut un permis pour acheter un couteau de cuisine, c’est trop dangereux. Principe de précaution, toussa.

            1. Al Bundy

              Tu rigoles mais une proposition va faire son chemin, l’interdiction des couteaux pointus, tu sais comme les ciseaux pour les enfant à la maternelle ^^

          2. sam player

            Ôtez moins d’un doute… ça s’est produit à la direction de la sécurité de la PP… ?

            En gros, Verisure vient de se faire cambrioler…

              1. sam player

                Ah bah oui, j’avais pas vu que le renseignement est une sous-sous-section du service qui s’occupe des boucheries charcuteries… sorry for that…

          3. Pheldge

            il semblerait que la gars se soit radicalisé depuis peu, ne saluant plus ses collègues femmes. Il aurait été convoqué pour s’en expliquer ce matin et aurait été blâmé. d’où passage à l’acte, la première victime serait le supérieur qui l’aurait réprimandé …

            1. Nemrod

              Ca sent le bon gros merdier…avec le type dessoudé au fusil mitrailleur dans la cour, son couteau à la main comme bouquet final…
              Je remarque d’ailleurs qu’il y a assez peu de blessés et de prisonniers dans ces histoires…. des consignes peut être .
              Remarquez qu’ils ont bien fait mais ça peut faire jaser.

            2. Pheldge

              ça y est ça commence à sortir :
              « L’assaillant s’était converti à l’islam, a indiqué au Figaro une source policière. Son épouse, placée en garde à vue en fin d’après-midi, serait elle aussi musulmane, selon le voisinage. »

              1. MarieA

                Et bien on n’est pas surpris. Tous les ingrédients habituels étaient là. Une attaque au couteau, on se doutait bien que ce n’était pas signé un touriste japonais en goguette à Paris.
                Ça permettra aux flics de pleurer un peu plus sur les méchants gilets jaunes qui en ont marre de payer pour tous les parasites (dont les fonctionnaires).

                1. sam player

                  m’est avis que tu partages pas la douleur des familles… arghhh… pas très chrétien tout ça… pense à ces enfants qui ne vont pas voir ce soir rentrer leur papa ou leur maman… et ces anniversaires orphelins… 😥

                    1. Aristarkke

                      Il est devenu comme cela, ce matin, en se levant. Voilà qui va bien tiendre la route, n’en doutons pas.

                    2. durru

                      Si, si, au contraire.
                      Ils ont dit dès le départ qu’il avait un problème de surdité, donc les oreilles atteintes, donc équilibre précaire.

                  1. sam player

                    Arghhh Harry, tu vas te radicaliser… j’en informe immédiatement les autorités concernés avant qu’un Doblo fonce dans la foule…

            3. Val

              @pheldge et voila les femmes sont une nuisance dans certains boulots 😉 , quelle idée aussi de faire tout un sac pour qu’on vous dise bonjour le matin , ce n’est tout de même pas difficile de raser les murs sous une toile de tente , résultat 5 morts, les femmes sont vraiment des calamités on ne le dira jamais assez.

              1. Aristarkke

                Je ne te le fais pas dire, Val Honey ! Même qu’elles peuvent provoquer des tremblements de terre en Turquie à cause de leurs robes légères…

            4. Aristarkke

              Une religion d’amour, de tolérance et de paix dont les prémices consistent à omettre de saluer les collègues du genre un avant d’en zigouiller parce que c’est trop dur d’assumer…
              Pas à dire, cela attire…

              1. durru

                Il n’a pas respecté la parité : une seule genre un pour trois genres deux. Pas très bisou ça, qu’est-ce qu’elle en pense, Marlène ?

              2. Stéphane B

                Un autre cas papet de cette religion:
                lefigaro.fr/flash-actu/seine-saint-denis-un-homme-mis-en-examen-apres-le-meurtre-d-une-interne-en-medecine-20191003

              3. Pheldge

                la belle-fille fliquette a failli être affectée à la PP, et 2 des policiers une victime ainsi que celui qui a abattu l’assaillant faisaient partie de sa promo …

  14. taisson

    Attention !Si quelqu’un entend mal dans votre entourage, faites très attention…
    Il pourrait croire à des moqueries, et « perdre le contrôle »….

    Quand à tuer efficacement avec un couteau, quatre personnes de suite, il faut tout de même pas mal de détermination..ou d’entrainement !

    Les « explications » officielles sont attendues avec impatience (et méfiance), et bravo pour le niveau de sécurité d’un service officiel !

    Du temps de la « police de papa », ce genre de trucs n’arrivait pas !

    1. sam player

      1/ Il « n’avait jamais présenté de difficultés comportementales » ni « le moindre signe d’alerte », a également souligné le ministre de l’Intérieur lors d’un bref point presse devant la préfecture.

      2/ les mêmes disent qu’il avait été convoqué par les RH suite au fait qu’il ne saluait plus les femmes.

      Si c’est pas un signe d’alerte, il faut quoi ? Qu’il déploie un drapeau de Daesh à la fenêtre de son bureau ?

      M’est avis que ces déclarations sont écrites à l’avance et que les mecs piochent dedans.
      – Polo tu nous mets la 2 et la 5 ! Et toi Bob tu mets la 6 et la 8…

      Un peu comme pour les condoléances aux victimes et à leur famille.

        1. durru

          Ça va Huss, y’a pas 10 millions qui refusent de saluer leurs collègues genre un et qui sont convoqués par la hiérarchie à cause de ça…

          1. Pheldge

            c’est marrant parce que ce matin, c’est silence radio là dessus !
            Et Sibête déclare « La piste de l’attaque terroriste n’est pas écartée, mais ce n’est pas parce qu’on est musulman qu’on est terroriste »
            lepoint.fr/faits-divers/prefecture-de-police-de-paris-qui-etait-l-auteur-de-l-attaque-04-10-2019-2339334_2627.php
            je cite un commentaire :
            « Pourtant c’était un voisin doux et aimable, qui aidait son prochain… On ne comprend pas son geste, il était agité la veille et n’a pas bien dormi. Sûrement une intoxication alimentaire ayant embrumé son cerveau et provoqué un désordre le conduisant à entendre des voix, il a voulu « couper » court à cela en procédant aux sacrifices d’être malfaisant. »

              1. Al Bundy

                Ce qui ne s’invente pas, c’est que l’on aie droit à ses prénom et nom.

                Ils sont rigolos les journalopes, dès que ça donne ds du théo, mickael & Cie, ils impriment en bold souligné, sinon c’est le suce pence 🙄

            1. Citoyen

              Euh, Pheldge, dans l’article du Point, il y a deux phrases qui, mises bout à bout, prêteraient à rire, si la situation n’était pas aussi dramatique.
              on a, d’une part :
               » … le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner avait indiqué que cet employé atteint de surdité, en poste à la PP depuis 2003, « n’avait jamais présenté de difficultés comportementales », ni « le moindre signe d’alerte »  » … ( ce qui se veut rassurant )
              et :
               » la préparation d’un acte violent par cet homme employé dans un service, qui avait notamment pour mission le recueil d’information sur la radicalisation jihadiste  » … ( Là, ça devient cocasse )

              Donc, Rantanplan Castagnette a des jihadistes, dans son service qui s’occupe du recueil des informations sur la radicalisation jihadiste, et nous dit : « No problem ! ». Dormez bien braves gens, on s’occupe de tout …
              Il aurait pu au minimum reconnaitre qu’il avait un trou dans la raquette … Mais non ! … C’est là, qu’on mesure le professionnalisme de ces clowns … Qui aurait plutôt tendance à inquiéter, sur leur capacité réelle à s’occuper de quoi que ce soit ….

              1. durru

                Castagnette c’est juste le clown qui passe à la télé. Ça fait partie de sa fiche de poste.
                Avoir le service même qui est censé protéger la population contre les terroristes qui est pris pour cible (avec succès) donne une idée de la qualité du service dans son ensemble et aussi de ce qu’il y a autour.
                CPEF

              2. Aristarkke

                Quand on en est à délivrer des autorisations de détention d’armes à feu à des fichés S, rien ne paraît impossible, finalement…

          2. Husskarl

            Non cher durru, mais il y a dix millions de types qui vénèrent un livre qui leur ordonne de nous tuer dès qu’ils en auront l’opportunité.
            C’est juste une question de timing.

        2. sam player

          HK c’est écrit « le moindre » devant signal d’alerte. Et pour rappel il travaille à la sécurité du territoire… sont pas 10 millions… On n’est pas en train de discuter de savoir s’il met le lait ou les céréales en premier… quoique là dessus j’ai ma petite idée, je serais pas étonné !

  15. Jules

    Oh wait ! Ils ont fait exactement ce qu’avait fait l’Espagne en 2014 et Google a donné exactement la même réponse…
    Et (spoil alert) les copycomic du journalisme étaient revenus la queue entre les jambes faire des courbettes au géant.
    La définition de la folie attribué à Einstein sonne tellement juste.

  16. lxy

    Lame de couteau =20cm en céramique (ça ne se fait pas repérer par les portiques ?), converti à la religion de paix et d’amour il y a 18 mois, voilà ce qui arrive quand un supérieur vous reproche de ne pas dire bonjour aux dames. On va demain nous expliquer que c’est dû au surmenage professionel ..

    1. P&C

      Le karma ?
      Pendant des années, les manquements de ce service à voir la dangerosité des hybrides racaillo islamistes a causé des centaines de morts en France (bataclan + salade niçoise pour les plus importants)

  17. P&C

    Hors sujet :
    Je suis à la recherche de quelques conseils… j’ai un collègue cadre…
    – je ne dépend pas de lui, mais ai à le supporter quotidiennement
    – c’est un courtisan, sans couille et sans parole
    – il est le roi du « faites ce que je dis, pas ce que je fais »
    – la dirlo l’a à la bonne.
    – il est détesté de ses subordonnés
    – j’ai envie de le (censuré) à chaque fois qu’il ouvre la bouche pour diverses raisons (sa servilité et son irrespect entre autres).

    Que me conseignez vous ?

    1. frwstar2

      Bonjour,
      C’est ma première intervention désolée si je ne respecte pas les us et coutumes. Pour votre problème, c’est très simple.
      Allez à la cave, sortez les classeurs avec les procédures, règlements, directives… Puis appliquez-les à la lettre.
      J’ai eu un cas similaire. J’ai appliqué cette méthode. Depuis, il ne me cherche plus de problèmes.

      1. Al Bundy

        Y a pas d’us et coutumes, bienvenue.

        « Allez à la cave »

        Oui, c’est ce que je préconisais en disant de mieux lécher que l’autre ^^

      1. P&C

        Je n’ai pas affaire au n+2.
        Par contre :
        – mon propre n+1 ne peut pas le voir en peinture (il est déjà responsable de la perte de l’un de ses bons éléments).
        – il vient d’avoir quelques paroles potentiellement répréhensibles après d’une collègue… et j’étais dans la même pièce.

    2. Opale

      Essaie le cynisme, en général ces gens-là ne le pigent pas, en revanche la satisfaction mentale de les moucher sans qu’ils s’en rendent compte permet de mieux vivre la journée.

  18. Al Bundy

    Hé Hé, génial !

    sciencesetavenir.fr/sante/e-sante/le-premier-exosquelette-4-membres-pilote-par-le-cerveau-presente-par-clinatec_137878?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1570142288

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.