Amazon, ce succès que certains Français adorent détester

Alors que les fêtes de fin d’année approchent et avec elles, les achats de cadeaux rituels, c’est avec une synchronicité qui tient quasiment de la magie noire que plusieurs clowns tragiques se réveillent pour dénoncer les méfaits d’Amazon, la cible idéale des apparatchiks français.

Et c’est donc sans surprise qu’on retrouve dans ces derniers un certain Mahjoubi.

Le petit Mounir, c’est cet ex-secrétaire d’État au Numérique et député LREM de Paris qui tente d’exister encore un peu et qui vient de faire fuiter vers la presse une note d’analyse dans laquelle il estime, tous calculs faits, que 7 900 emplois ont été détruits en France en 2018 par Amazon.

Il est comme ça, le Mounir : dès qu’une échéance électorale se rapproche, il saisit son gros crayon, ses petits papiers brouillons, et il se tape une méga-analyse avec des calculs complexes, des règles de trois finement ouvragées et des divisions à un chiffre après la virgule (au moins !) pour aboutir à une conclusion qui, si elle est évidemment complètement fausse, permet de faire un maximum de barouf auprès des journalistes dont la conscience professionnelle rikiki et les connaissances mathématiques encore plus microscopiques autorisent toutes les audaces.

Pour Mounir (et ses équipes – ne nous leurrons pas, la tâche est un peu trop ingrate pour notre seul député), pas de doute, Amazon détruit de l’emploi comme d’autres grignotent des cacahuètes à la buvette de l’Assemblée Nationale : très précisément, « pour un emploi créé chez Amazon, le commerce de proximité a perdu 2,2 emplois ».

Sapristi, voilà qui est choquant ! Outre la précision diabolique (un chiffre après la virgule, qu’on vous dit !), on ne peut s’empêcher de s’interroger sur la méthode de calcul pour parvenir à ce résultat. Heureusement, Mounir l’explique bien vite : tout est une histoire de productivité. En réalité, les employés d’Amazon sont salement productif ! Là où un employé du commerce traditionnel représente un chiffre d’affaire de 270 000 euros en moyenne, celui d’Amazon permet, lui, de réaliser autour de 600 000 euros !

C’est honteux ! C’est scandaleux ! C’est insupportable !

D’autant que, comme Mounir le dit très explicitement, ce chiffre n’est obtenu que grâce à « des pratiques managériales contestées », depuis un minutage de leur temps de travail (comme tous les salariés de toutes les chaînes logistiques, de montage ou d’autres, du reste), jusqu’à l’utilisation extensive et intensive de robots. Oui, vous avez bien lu : Amazon va jusqu’à utiliser des robots partout où ils peuvent l’être, multipliant par un peu plus de deux (2,2 si on s’arrête à un chiffre après la virgule) la productivité de chacun de ses employés, le tout dans le respect strict du droit du travail particulièrement touffu en France, respect qui montre ici une forme d’insolence vicieuse de la firme américaine, c’est évident.

Et ça, en France, pays où le travail est lourdement sanctionné, c’est plus qu’un crime, c’est une faute.

Comment Mounir a-t-il tenu compte de l’exposition de milliers de commerçants au travers de la vitrine d’Amazon et du chiffre d’affaires que ceux-ci ont donc gagné par le site, on ne saura pas. Comment Mounir a-t-il évalué les gains de productivité pour toutes les entreprises qui bénéficient directement ou indirectement, en tant que fournisseurs ou en tant que clients, de la logistique impeccable du géant américain, on n’en saura pas davantage. Comment Mounir a-t-il calculé le nombre d’emplois impactés par le surcroît de livraisons, par l’optimisation et donc la baisse des coûts logistiques qui ont pu être répercutés sur les produits ou sur les salaires, par l’augmentation de richesse directe provoquée par ces améliorations par ailleurs plébiscités par les Français eux-mêmes, gros consommateurs des services Amazon ?

Mystère et boule de gomme.

Mais il n’en reste pas moins que la conclusion est implacable, et écrite avant même que l’étude soit pondue : Amazon a, forcément, détruit de l’emploi, comme la voiture a détruit des milliers d’emplois de maréchal-ferrant ou de palefrenier, comme l’électricité a fait disparaître celui de charbonnier, comme Gutemberg a réduit à portion congrue l’importance des moines-copistes…

Le plus grotesque dans les affirmations de la députaillerie gauchiste qui se vautre encore une fois dans le populisme le plus basique, c’est qu’elle rejoint avec un beau timing les petits couinements aigris de ces indispensables Organisations Non Gouvernables mais Très Subventionnées qui, à la faveur d’un rapport sur l’impact social et environnemental d’Amazon, reviennent à la charge avec leur marronnier, à savoir la méchante optimisation fiscale du géant américain.

Pour faire original, ces groupuscules d’extrême-gauche (ATAC, les « Amis de la Terre » et l’Union syndicale Solidaires ne pouvant décemment pas être classés ni comme neutre, ni comme niaisement socialiste) ont donc évalué l’impact environnemental d’Amazon pour arriver à la conclusion aussi pré-établie que celle du brave Mounir que, catastrophe et fourchette en plastique non recyclable, la firme américaine émet du dioxyde de carbone comme pas deux et que son modèle d’affaire n’est pas viable sur le plan écologique.

À cet angle d’attaque d’une originalité fulgurante (utiliser le message écolo pour distribuer de la moraline frelatée à bas coûts, c’est du jamais vu, n’est-ce pas), on y ajoutera le saupoudrage maintenant traditionnel d’antilogique étatiste selon laquelle toute optimisation fiscale est une fraude, et, mieux encore, entraîne un surcroît d’impôts pour les autres.

Ce monceau d’âneries ne doit sa publicité dans nos médias et sa place prépondérante dans les conversations de machine à café qu’à l’incroyable inculture moyenne des gens qui le relaient ; tout comme Mounir qui se fend de divisions avec des chiffres à virgule mais oublie généreusement la plupart des effets bénéfiques pour ne conserver que les destructions d’emplois visibles et aboutir à sa conclusion moisie, les phalanges gauchistes de l’approximation intellectuelle se gardent bien de tout calcul précis pour aboutir à leur constat frelaté d’une facture carbone explosive.

Combien de trajets longs et pénibles Amazon aura-t-elle évités à des millions de consommateurs pour aller dans ces magasins éparpillés partout sur le territoire ? Combien de tonnes d’hydrocarbures n’ont pas été brûlées pour distribuer dans ces milliers de magasins, puis dans chaque foyer de ces millions de consommateurs, ces milliards d’articles divers et variés ? Combien de litres de carburants ont été économisés par ces livraisons optimisées qui desservent des centaines de points de chute en un trajet, au lieu de centaines de trajets pour chacun de ces clients ?

On n’en saura rien parce que faire ce calcul, outre la difficulté qu’il représente, ruinerait complètement la conclusion de la bande de clowns dont le but n’a jamais été de fournir une étude réaliste, mais bien de trouver un angle pour attaquer Amazon et tout ce qu’il représente, à savoir une entreprise à succès qui rapporte des monceaux d’argent à ceux qui participent à son succès. Dans un pays où la richesse est une tare qu’il convient de cacher, c’est évidemment une faute morale impardonnable. Pire encore, c’est surtout une entreprise américaine, c’est-à-dire parée des mille-et-un vices du capitalisme débridé sans foi ni loi et qui n’aura jamais gain de cause chez ceux qui font de l’anti-américanisme leur fonds de commerce depuis plus de cinquante ans.

En réalité, le populisme du député Mahjoubi et de ces ONG se base entièrement sur la jalousie (ce succès d’Amazon ne pourra jamais être le leur) et l’envie (ces richesses produites et amassées ne pourront pas tomber dans leurs poches), ressentiments poisseux qui ne sont jamais que le credo du socialisme le plus habituel dont l’hypocrisie n’échappera qu’à ceux qui ne veulent pas la voir tant le succès d’Amazon auprès des Français ne fait aucun doute.

Amazon en France, c’est exactement comme McDo : une entreprise que certains Français adorent détester, lui cracher dessus, s’en moquer et la conspuer, ce qui n’empêche personne de se ruer chez elle pour bénéficier de ses services.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires286

  1. Aristarkke

    Arnaud de M. déteste aussi Amazon. Sauf quand elle installe un de ses sites dans Sa circonscription. Et ils sont nombreux, de cette race là…

    1. Dr Slump

      Bah oui, la taxe pro, les emplois, les taxes d’habitation, les impôts qui en découlent… c’est du bon pour les caisses de la commune, et pour les prochaines élections! En fait, ce qui fait trépigner Mounir, c’est qu’il n’y a pas de centre Amazon à Paris! Ouin!

  2. Pythagore

    « 7 900 emplois ont été détruits en France en 2018 par Amazon. »
    Combien d’emplois détruits par l’état à cause de ses normes, lois, administrations, 1, 2, 3 millions ?

    1. MarieA

      Ce week-end sur LCP, une journaliste interrogeait un médecin sur la crise des déserts médicaux et le manque de médecins généralistes. S’ensuit un petit reportage sur une gynécologue à la retraite qui n’arrive pas à vendre son cabinet parce qu’il n’est pas aux normes « handicapés ».
      Retour sur le plateau pour la conclusion (de la bouche de la journaliste/présentatrice elle-même) : en France, beaucoup de cabinets médicaux ne se vendent pas à cause de ces normes « handicapés » qui obligent à faire des travaux longs et coûteux (largeur portes, ascenseurs, toilettes, etc…)

      C’est parfaitement logique mais ça me fait toujours rire : l’Etat impose des normes drastiques dans le but d’améliorer l’accès aux médecins des personnes handicapées (qui sont minoritaires dans le pays) et au final c’est tout le monde qui a moins accès aux médecins, y compris les handicapés!

      Meme du petit chat de H16 « Mission réussie ».

      1. Rick Enbacker

        Je connais deux hôtels dans la même ville qui ont dû fermer définitivement car les travaux d’aménagements pour la mise aux normes handicapés étaient impossibles à faire

        1. MarieA

          Plus j’y réfléchis, plus c’est drôle : les handicapés sont ceux qui ont le plus de mal à se déplacer, qui souffrent des maladies les plus coûteuses et qui ont besoin de matériel moins commun pour se déplacer et se soigner, donc au final, ils sont doublement punis de leur handicap! Bravo l’Etat français.

            1. Deres

              C’est comme pour l’écologie, l’important c’est d’agir plutôt que d’obtenir des résultats en faisant des choses intelligentes. Et si au passage, on peut faire tomber du pognon sur quelques copains, c’est bonus.

        2. Opale

          Et qui vont donc devenir probablement des squats, car si un hôtel ne peut pas aménager, ça sera pareil pour n’importe quel autre commerce ou lieu d’habitation, inlouable >> (cris de crécelles) « Trooop de logements vacants »… TGCM™

        3. MCA

          idem pour une colonie de vacances que fréquentaient mes filles dans leur jeunesse : établissement fermé.

          C’est à se demander comment on pouvait bien faire avant.

        4. Deres

          Ne rigolez pas, leur rêve est de rendre obligatoire les travaux « bâtiments positifs en énergie » dès que l’on fait le moindre ravalement. Ces travaux sont tellement chers que cela sera plus rentable de détruire et de reconstruire une maison neuve aux normes car on bénéficie alors des mécanismes de pré-fabrication moderne et peut être même de subvention. Vous avez dit vitre casé ?

        5. Lone

          Fréquentant régulièrement une caserne d’infanterie, j’ai été surpris d’apprendre que les normes d’accès au personnes à mobilité réduite concernaient aussi les militaires de métier, ce qui coute une blinde à l’armée, vu l’age de certaines casernes… Dans l’infanterie, j’ai du mal a imaginer un fantassin en fauteuil roulant dans les bois ou le désert… Mécélanormscrogneugneujeveupalsavoir… Ou comment balancer du fric (public) par les fenetres par des normes mal torchées.

      2. Aristarkke

        Plus aucun médecin n’arrive à « vendre sa patientèle » puisque la pénurie, au moins relative, fait que la patientèle se constitue rapidement. Un mien grand cousin à réussi à placer son cabinet d’ophtalmologie uniquement sur la base du numéro de téléphone (actif depuis 40 ans), du mobilier et du matériel médical installé avec loyer au strict prix du marché local, bien que propriétaire des murs… Bien moins que ce qu’il aurait obtenu d’eux ou trois décennies avant.

      3. Victor Hi

        Qu’ils imposent ces normes « à posteriori » est débile, ou qu’ils en fassent de même pour le métro parisien….et ses couloirs, escaliers tortueux sans escalators. Les handicapés en France bénéficient amplement de la visite à domicile, spécialité médicale hexagonale. Ils ne viennent presque jamais au cabinet du médecin.

  3. Opale

    Je vais vous dire pourquoi j’ADORE Amazon. Il y a presque deux ans, je voulais acheter des chaises genre baquet pour ma salle à manger. Un samedi, on part tôt faire les magasins. Arrivés à Maisons Du M***, magasin plein à craquer, deux personnes pour en renseigner 200, on s’en va.
    Chez Confor****, je trouve le modèle qui me va, exposé, je demande pour les commander : « ah, rupture de stock nationale, on les aura en Juin » (on était fin février). Je passe mon chemin…
    Chez Bu*, les chaises sont en expo, en soldes, à l’entrée. Supayre, me dis-je. je questionne : « ah non, on en a plus, (ben dégage-les de la vue CONNASSE) on peu commander, ça arrivera sous 6 semaines. »
    L’aprem était passée. Je rentre dépitée et passablement gonflée, mon mari me suggère de jeter un œil sur Amazon : je trouve les chaises, je commande.

    3 jours après, elles étaient livrées. Je ne vais plus jamais perdre mon temps dans les magasins.

    CQFD.

      1. Opale

        C’est pas faute d’avoir essayé de jouer le jeu, mais j’ai perdu. Je ne perds pas deux fois 😀
        Je connais fort bien le souci, le même est survenu il y a 15 ans pour les agences de voyages… Il faut s’adapter, ou crever.
        Les grands magasins d’ameublement sont des mastodontes sans stocks, sans compétences, sans originalité. Pourquoi perdureraient-ils ? De toute façon, leur cam’ vient du même entrepôt chinois qu’Amazon.

        1. Pheldge

          bon, pour acheter des armoires, Amazon je le sens moyen … d’autant qu’après y’a le montage, qui est l’occasion de joyeuses crises de nerf !
          Dernièrement avec Madame Pheldge, nous avons acheté 2 armoires chez B.t, on a pu les voir en pied, et j’ai bien négocié livraison + montage.
          Nous sommes satisfaits de l’opération. Après il y a un tas de bazar, d’outillage cheap pour mes guitares, et ça, c’est Amazon, 😉

        2. Gally

          Qu’ils perdurent, pourquoi pas, il y aura toujours une part de la clientèle qui préférera « toucher » le produit avant de l’acheter, mais bon, vaudrait mieux pour eux qu’ils se posent vite des questions avant qu’il ne passe par l’idée d’Amazon de créer des showrooms :p

    1. Aristarkke

      Et cela permet aux habitants de Trifouilly les Oies de connaître les joies de la consommation sans devoir aller « à la ville » à vingt bornes…

        1. Calvin

          Ça marche très bien dans l’arrière pays, et peut-être même que la distribution via les drones pourrait mieux s’y implanter qu’en ville.

        2. Makalioka

          @ Ari:
          « Reste à ce que la civilisation soit venue jusqu’à eux. Pas évident dans ce pays. »
          Euh…, vous semblez passer pour une personne sage, cultivée et tempérée sur ce blog;
          Alors, serait-ce de la provocation???
          (Bon, je plaisante)
          Sans rancune, assurément!

          1. Aristarkke

            Trop neuve sur le blog. Par civilisation, j’entends l’internet dont celui pour les mobiles…
            Je peste habituellement sur Carnac qui, avec La Trinité sur mer, se targue d’être le 21me arrdt de Paris sauf qu’au marché en plein centre, la moitié (au moins) des commerçants a des soucis extrêmes de bande passante disponible pour les terminaux CB… Mossieu le maire (droite frelatée) estime en effet que les chérubins locaux ne doivent pas baigner dans les ondes hertziennes, dès fois que, principe de p., toussa…
            Je ne dois mon salut de participant audit blog qu’à l’amicale gentillesse d’un proche voisin qui m’accepte sur sa box…
            En résumé, Carnac se la pète alors qu’elle est pauvre et misérable sur ce point et que tant d’humbles communes inconnues lui en remontrer aient aisément.

              1. Aristarkke

                Ne me dites pas que la déchéance architecturale subie de l’office du tourisme du centre historique vous a laissé de marbre. Également au sujet du réaménagement de la place St Kornely consistant surtout à retirer des places de stationnement. Encore moins avec le réaménagement du front de mer (grande plage) avec pertes de places, là aussi ! Soi disant motivé par une protection des petits n’enfants en les obligeant de fait à traverser la chaussée automobile pour aller sur la plage alors que précédemment, les voitures stationnaient « du bon côté ».
                Mise en place de parcmètres estivaux déjà fonctionnels bien avant que les « aménagements » soient achevés
                Création d’une piste cyclable indifférenciée du trottoir piéton pour déambuler sur le front de mer (invisible pour cause de profil d’une petite dune). Très avisé pour la sécurité… antienne de ses actions à l’en croire…
                Retrait de places également au bureau de Poste…
                C’est que Mossieu le maire veut réduire la place de la voiture dans sa station balnéaire. Avec zéro aéroport, train, TER, bus de ligne, bus urbain et même licence de taxi, c’est effectivement indispensable.

                1. Dr Slump

                  Et quand la fréquentation de sa station aura chuté de 50 %, la gueule enfarinée, il accusera la concurrence ultra-libérale cet empaffé.

            1. Makalioka

              @ Ari.
              Voici une réponse bien détaillée, je comprends parfaitement!
              Bin, je ne voyais pas Carnac ainsi!
              Aie, vous avez donc un gros souci de bande passante… au nom d’un principe de précaution à la noix;
              ici aussi (centre « France », profonde, très…), il subsiste encore des zones blanches (ADSL), et en cellulaire, c’est inconstant, cela passe du 4G au Edge… ou à plus rien, il y a des gros bourgs où, en terme de couverture réseau, rien n’a évolué depuis 15 ans.
              la fibre est en cours d’installation, les villes principales sont équipées, en campagne, ce n’est une mince affaire, cela nécessite du temps.

              1. Aristarkke

                Pour téléphoner, je dis bien téléphoner, donc du basique de basique, je suis obligé de sortir dans la rue pour une connection limite inférieure…

            2. P&C

              Je ne savais pas Carnac si fréquentée…
              Pour moi, c’est juste un bled paumé et pluvieux, qui a juste la particularité d’être habité par plus de caillasses que d’humains.

      1. Makalioka

        Voui, et vous savez, en France « profonde », à 20 bornes du domicile, parfois il n’y a que le chef lieu de canton…
        C’est 80 bornes (aller) qu’il faut se taper en bagnole, pour trouver une « vraie » ville, avec zones commerciales et tout le toutim.
        Comme le relate Opale un peu avant, le fait d’aller dans ces rogntudjuu de zones commerciales, me collait dans une humeur de chien, avant, pendant, après…
        Alors Amazon à la cambrousse, c’est plus que pratique, c’est génial!

  4. MarieA

    Quel hasard! J’ai justement lu un article sur le méchant Amazon ce matin, juste avant le billet de H16 :

    https:/ /francais.rt.com/france/68252-evasion-fiscale-amazon-a-dissimule-57-pourcents-chiffre-affaires-realise-en-france

    Pour l’occasion, on reprend l’accusation Amazon « vole » l’Etat français, et donc, TOUS les Français !

    « Pour s’affranchir des lois françaises en matière de fiscalité, Amazon facturerait une grande partie de ses services depuis d’autres pays, notamment le Luxembourg, connu pour ses avantages fiscaux.
    […]
    Amazon se serait, de la sorte, facturé «ses propres services pour diminuer son résultat sur le sol français», et payer le moins d’impôts possible, au nez et à la barbe des petits commerçants et du contribuable français. »

    Parce que, oui bien entendu, c’est Amazon qui fait les lois françaises en matière de fiscalité et qui obligent les petits commerçants à payer autant…

    1. bibi

      Ces journalistes qui fustigent l’optimisation fiscale (appelée évasion) des multinationales sont ceux qui ont appelé à voter oui au TCE qui aujourd’hui régit le fonctionnement de l’UE sous le nom de traité de Lisbonne, et qui sont bien content de la fraude fiscale (abattement) que leur donne leur carte de presse.

    2. Pythagore

      Toutes les factures que j’ai reçues sont émises par Amazon Luxembourg. Rien de bien nouveau.
      L’europe de la libre circulation des personnes, oui, l’europe de la libre circulation des factures, non !

    3. Deres

      Tout cela est connu depuis au moins 10 ans. Mais dans les faits, à part râler, nos hommes politiques ne font rien sur le sujet. Quand il s’agit d’augmenter les impôts des français captifs en changeant de simples potards, alors là cela y va dans l’imagination débridée. Quand il s’agit de réfléchir de façon créative à des mécanismes législatifs évitant ce genre de travers, c’est trop compliqué pour eux. En fait, ils ne sont même pas homogène dans leur réaction puisque ce qui les gêne c’est juste le « mankagagné », même pas la concurrence déloyale des entreprises françaises. Tant que le pognon rentre dans leurs caisses, rien n’est grave ni urgent. En attendant, avec ces abrutis au pouvoir, nous faisons la richesse de américains et des Luxembourgeois. On parlait récemment des roumains et autres ressortissant des pays de l’Est qui ratissaient nos campagnes, mais c’est tout le pays qui est livré à tous les prédateurs du voisinages pendant que nos bergers ivres se gavent.

      1. P&C

        Normal : le politicard français y planque son pognon. Et il faut bien acheter certaines amitiés… et c’est encore mieux si c’est le contribuable qui paie.
        Croyez vous vraiment qu’ils toléreraient pour eux ce qu’ils font subir aux gueux ?

  5. Pythagore

    « Comment Mounir a-t-il calculé le nombre d’emplois impactés par le surcroît de livraisons,  » en particulier dans les campagnes et les provinces, permettant à des gens d’accéder à des produits qui ne leur étaient pas accessibles avant (quoique y’avait bien la redoute, les 3 suisses, et pour les plus privilégiés, la Camif), et aux emplois dans le secteur du transport.

  6. Opale

    Et si on créait une ribambelle de taxes pour les robots ? Taxe professionnelle pour les « apprentis » robots (moins de 2 ans d’ancienneté), cotisations roboticielles sur les autres (pour les nécessaires maintenance, mises à jour, mise au rebut, recyclage, élaborés et fournis par l’État bien sûr grâce à son tout nouveau Code Robotociel).
    Comme ça, c’est ‘fair enough’ pour ces entreprises qui, elles, veulent de la productivité, ne pas s’embarrasser de la fange humaine trop chère et râleuse, et en plus faire de l’argent. Salauds !

        1. sam player

          Oui ça doit être dans des mondes parallèles… ou comme le chat de Schrodinger… : Bonsaï nous manque pour nous apporter cet éclairage hi hi

        1. MCA

          C’est très vieux ça, je ne sais mm plus si on en parle encore.

          Et puis détruire les ordis vu le nombre à présent ça relève de la mission impossible.

          Le centre informatique (un des plus grands d’Europe à l’époque) où je travaillais était en libre accès ouvert au quatre vents; la belle époque…

          Suite à l’apparition de ces tarés de CLODO qui voulaient occire ces divines machines, nous avons eu droit à un gardien à l’entrée, puis des badges avec sas.

          L’équivalent à présent ne se trouve plus à Paris mais dans le nord de la France.

          Il est souterrain, fouille à l’entrée, chemin de ronde avec chiens au dehors entre deux rangées de barbelés et caméras de surveillance partout.

          On n’y entre que sur invitation ou pour raison professionnelle dûment motivée.

          C’est à cela que l’on voit l’ensauvagement de notre société.

  7. Rick Enbacker

    Quand j’ai lu cette news l’autre jour je me suis dit que ça ferait un sujet de billet en or pour le patron…
    Combien d’emplois les clowns à roulette et autres parasites de la clique de Mounir ont-il détruits pendant ce temps (sans jamais en créer un seul) avec leurs taxes et leur lois à la c… ?
    Longue vie à Amazon !

  8. Infraniouzes

    Remonté comme un coucou notre H16. Voilà le Mounir habillé pour l’hiver et d’autres saisons s’il persiste et signe. Faut avouer que la bande de bras cassés qui entoure Macron est assez croquignole. Je ris encore en pensant à la vidéo qu’un ami m’a envoyé: où la ministre Agnes Buzin s’emmêle les pinceaux dans les possibilités de la PMA. N’allez plus au cirque: les clowns sont là, au gouvernement.

  9. MCA

    La rage, ça égare, hein? :o)

    Cela dit le patron a oublié de parler d’Ebay, Le bon coin et consort dont les CA doivent être également être assez rondelets.

    La source de tous ces maux n’est-elle pas internet qui a permis l’avènement de pareils monstres dévoreurs de chatons mignons?

    Et pour résoudre le problème rien de tel qu’un petit internet à la sauce chinoise et hop! les emplois disparus réapparaîtront comme par magie.

    1. Opale

      Ou un internet à la sauce russe. Hermétique à l’extérieur, bien moelleux à l’intérieur 🙂
      https ://www.20minutes.fr/high-tech/2644575-20191105-russie-quoi-va-ressembler-runet-nouvel-internet-100-russe-controle-moscou

      1. MCA

        A mon avis, à moyen terme on va bien y arriver ici également car avec internet les « gouvernants » perdent de plus en plus les manettes tout en blablatant sur leur planète pendant que les français lassés de télé-pravda se réunissent et en profitent pour refaire le monde ailleurs … :o)

      2. taisson

        Opale 25 novembre 2019, 10 h 00 min.

        Sans vouloir défendre quelque contrôle que ce soit, je pense que la Russie, Nationaliste et patriote quel que soit le régime, craint surtout le boycott et/ou le sabotage par l’extérieur.
        Leur paranoïa s’explique assez bien par toutes les embrouilles faite à la Russie, tant par l’Europe que par les US, et ça sous tous les prétextes.

        Contrairement à la situation Chinoise, le contrôle absolu n’est qu’une option « au cas ou »…
        Il est très possible que nous soyons sous contrôle d’état avant eux, si le camp du bien le décidait, en cas « d’évènement » imprévu !

        Et, je suis assez optimise pour les Russes, que j’ai connu vers le début des années 70, alors que bien sur le Web n’existait pas et que le rideau de fer était prétendu étanche, et pourtant, tous les techniciens/ingénieurs avec qui je travaillais, ( qui étaient l’équivalent communiste de nos classes moyennes), étaient parfaitement au courant des modes et des objets de consommation occidentaux « désirables » et en connaissaient toutes les caractéristiques, bien qu’il leur soit totalement impossible d’y avoir accès !!
        Je pense que ce sera plus difficile de tout couper pour ces gens habitués à la combine…

    2. Deres

      Il y a quand même un vrai souci avec la place de commerce de ces sociétés. Elles nous mettent directement en contact avec des sociétés chinoises qui ne respectent pas les droits de propriété intellectuelles, ie vendent sans hésiter des contrefaçons. Les kits légos par exemple se vendent à la pelle venant directement de la banlieue de Chengdu par la poste. Et c’est pareil pour les marques françaises.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Le cas de lego est assez particulier, puisque les brevets sont maintenant dans le domaine publique. Des copies conformes sont également produite au Canada.

  10. taisson

    En plus Amazon diffuse de la littérature fasciste avec complaisance !

    J’ai commandé le deuxième tome des mémoires de Jean Marie Le Pen, et je l’ai reçu le lendemain !
    Jamais je n’ai rien reçu aussi vite. C’est un signe fort pour indiquer qu’Amazon est bien dans le camp du mal !!

    Vite une loi pour les empêcher de diffuser ce genre d’ouvrage sans autorisation préalable et ajoutons une taxe spéciale pour ce commerce de denrées dangereuses !
    Ah ! les Salauds de yankees !

    1. MCA

      Bof! il y a mieux dans le genre :

      https:/ /www.amazon.fr/Mein-Kampf-Urs-Odermatt/dp/B00JGK782I/ref=sr_1_2?__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&crid=2N3QKWBXOU35T&keywords=mon+combat+hitler&qid=1574673201&sprefix=mon+combat%2Caps%2C146&sr=8-2

    2. Calvin

      Quand tu as acheté le tome 1, Amazon s’est dit que tu achèterait le tome 2.
      Il a commandé les bouquins et disposés ceux-ci au plus proche possible de chez toi et de tes autres co-lecteurs potentiels.
      Quand tu as commandé, le livre avait déjà fait une bonne partie du trajet.
      Sache que deux jours, c’est minimum ce qu’il t’aurait fallu comme délai pour obtenir une commande potentielle chez un libraire. Je veux dire deux jours à batailler avant de lâcher « sinon je commande chez Amaguise, pardon, Amazon ».

      1. taisson

        Calvin 25 novembre 2019, 10 h 33 min
        « Sache que deux jours,…etc. » .Ça, je le sais depuis longtemps, et c’est pourquoi, je commande sur Amazon!! Et aussi Alibaba, Manomano, et plein d’autres…
        Ce qui ne lèse aucun commerçant local, qui de toutes manières n’avaient pas ce genre d’article, et sont donc fermés depuis longtemps…
        Et j’évite ainsi de passer devant quatre radars, de parcourir 100kms, pour aller commander l’article évidemment pas en stock chez le commerçant de la ville, et 100 autres quand il l’aura reçu…
        C’est sur qu’entre les amendes et les taxes carburant, le manque à gagner agace l’état !!

      2. Aristarkke

        Un cadeau de Noël pour notre jeune pad à one, ce devrait être un Bescherelle par Amazon, livré à lui… Y’a du besoin mais il est encore récupérable. Enfin, je crois… 😥

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Bescherelle, Bled, ces instruments de torture sur mineurs sont désormais prohibés. Un prof risque la révocation, s’il les utilise.

  11. Rick Enbacker

    Pendant qu’Amazon détruit des emplois les politiciens installent des uritrottoirs :
    https:/ /www.20minutes.fr/toulouse/2658967-20191125-toulouse-uritrottoirs-pissotieres-fleuries-debarquent-ville-lundi?xtor=RSS-176

  12. bibi

    Le modèle Amazon n’est tellement pas viable écologiquement qu’ils arrivent à gagner de l’argent en facturant la livraison à 0.01€, alors que La Poste elle arrivera encore à faire des déficits en 2020 en faisant payer 0.97€ (+10% au premier janvier pour la lettre verte) le plis de 20g livrée sous 2 jours à environ 5 jours près.

    Peut-être que pour rendre la livraison de courrier écologiquement viable on devrait interdire La Poste et autoriser Amazon à livrer le courrier, je suis sur qu’en envoyant un courrier numérique à Amazon qui sera imprimé et mis sous plis dans le dépôt adéquat et livré le lendemain, Amazon se ferait des milliards en facturant le tout 0.5€.

  13. Calvin

    Qu’est-ce qu’il y a comme bobos anti-capitalistes autour de moi.
    Pas plus tard que la semaine dernière, après une énième leçon de morale sur Amazon « esclavagiste »et « pollueur », j’ai craqué.
    J’ai convaincu mes parents de s’abonner à Amazon Prime.
    Tous mes achats vont passer par cette plateforme.
    Marre des cons.

    1. Theo31

      Bezos, détecteur de gros cons. En bonne compagnie avec Poutine, Trump, Benoît Et H affublés d’un 16.

      Même Macrouille détecte les cons.il a même inventé un nouveau produit : le becon jaune.

    2. Deres

      Moi, si je peux, je préfère quand même enrichir des milliardaires français vivant en Belgique ou en Suisse genre Cdiscount. Je me dis que l’argent reste plus près.

  14. cherea

    Et dire que Mounir était le M. digital de Macron, l’entrepreneur…le mec qui codait de la main droite et militait de la main gauche pour le PS….le changement radical du côté start-upper à celui de étatiste en quelques années est hallucinant…vous savez il y a le concept de taqqya chez les Islamistes, on dissimule nos pensées radicales pas très yuppies, yuppies et vivre-ensemble en se fondant dans la société actuelle et puis un jour on sort les bombes et les tchadors (d’ailleurs pourquoi ce mot a-t-il disparu, je me souviens avant on parlait de tchador plutôt que de voile, j’imagine que c’est pour franciser le truc….bref…), je propose le concept de Ettaqyste, qui est un type qui sous les habits du jeune libéral yuppie une fois au pouvoir devient le pire étatiste….Mounir n’en est qu’un exemple parmi des centaines…Macron au premier lieu…

              1. lxy

                Là je sors mes souvenirs de latiniste. Le ET de la phrase n’est pas un ‘ET’ de liaison, mais un ‘ET’ d’opposition. Donc « Je crains les Grecs QUAND BIEN MEME ils m’apportent des cadeaux ».
                Je suis né à une époque où il y avait un exament d’entrée en sixième, on avait 5 heurs de latin par semaine + 2 heures de travail à la maison, tout celà de la 6éme à la 1ere où pour le bac C (sciences +latin) il y avait une épreuve de version latine.
                C’etait néanmoins passionnant parce qu’on avait le temps d’approfondir une autre culture que le nôtre sous tous ses aspects, vie qotidienne, religion, littérature, actions mlitaires, poitique…
                O tempora , o mores.

                1. Higgins

                  Oui et actuellement, 9 sur 10 des brillants étudiants en Master 2 de Sciences politiques et/ ou géostratégie voire Droit (j’ai un cas dans ma famille) ignorent ce qu’est le jacobinisme et en quoi son existence influe sur la nature du régime politique français. J’ai encore fait l’expérience cet après-midi et j’ai eu droit à une réponse sur les jacobites. Pour ceux, exceptionnellement rares sur ce blog, qui ne savent rien sur ce mouvement, voici la fiche Wikipédia: https:/ /fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9bellions_jacobites
                  Comment espérer que ce pays s’en sorte mieux quand les fondamentaux de la Ripoublique sont ignorés à ce point par ses plus éminents étudiants. L’EN est comme Carthage, à détruire.

                  1. Pheldge

                    Major, pourtant c’est pas compliqué, demande à l’Al, qu’il va t’expliquer : le samedi, il picole, le dimanche, il se pique la ruche ==> le lundi matin, il va jacobiniser = faire sa prière à Ste Porcelaine ! 😉

                2. Pheldge

                  tu quoque … tu es au moins de l’époque du Papet -bon, c’est vrai que plus vieux que le Papet, c’est pas dans cet Univers-
                  Allez, on va faire son ancien combattant : j’ai fait du Latin de la 5 ème au Bac 😉

  15. Parlou Grou

    C’est amusant ces calculs. Les presupposes sont subtils (enfin, subtils pour les incultes).

    Un emploi créé ne peut jamais etre « détruit » . Il y a apparemment une règle d’airain qui dit qu un emploi est intouchable une fois créé. Ca doit venir de la mentalité secteur public, ou des qu un emploi est créé, son titulaire et ses heritiers en sont proprietaries (comme sous l’Ancien Regime).

    quant aux calculs environnementaux, je peux faire la meme chose en agrégeant un secteur. Pour AMZN c est facile, c est une multinationale (detenue par le public, au passage). Pour le secteur du transport maritime, ou de la construction en France et dans le monde, c est plus difficile mais c est aussi vrai ou faux.

  16. Jacques Huse de Royaumont

    J’avais toujours cru que les gains de productivité était un élément déterminant du progrès économique et donc social.
    Mais je ne suis pas ministre, je ne peux pas comprendre.

  17. Gachno

    Bravo M. 16 de descendre en flammes ces ordures gauchistes qui critiquent tout ce qui fonctionne et surtout ne comprennent rien au progrès.

    Merci de dire à voix haute ce que beaucoup pensent tout bas.

  18. P&C

    H.S : est-il possible d’avoir un éclairage sur la destitution d’Evo Morales ?

    Il a bonne presse en France, il aurait des résultats économiques (bien que l’économie bolivienne reste très dépendante des MP), et certains le comparent même à un nouveau Alliende renversé par la bourgeoisie compradore à la solde des USA (dans le texte).
    Quelle est la nature de l’autre face ? La relation entre cocaleros (Morales est délégué syndical des cocaleros si ma mémoire est bonne) et les cartels de la poudreuse ?

    1. Son résultat économique est catastrophique, le pays est corrompu jusqu’à la moelle, les cartels de drogue (cocaïne) foisonnent, le peuple est miséreux et instable. Morales s’est maintenu en bidouillant la constitution (comme tant d’autres avant lui) et a bourré les urnes. Cela devait s’effondrer un jour ou l’autre.

      1. Adolfo Ramírez Jr

        Exactement.
        Quand le peuple descend dans la rue pour chasser un tyran, c’est la démocratie, quand le peuple chasse un tyran de gauche, c’est un coup d’état de la bourgeoisie et de la CIA.
        L’économie bolivienne a crû ces dernières années mais la différence avec le Pérou ou le Chili reste abyssale. Quand à Morales il a installé sa clique au pouvoir, et menace de déstabiliser le pays avec ses syndicats miniers et de coca à qui il a tout laissé faire. Mais là vérité, ni la police, ni l’armée, ni beaucoup d’organisations de gauche n’ont voulu se battre pour lui tellement son régime est corrompu et autoritaire

      2. WorldTour73

        Pourtant quand je vais sur le wiki francais ou sur le site courrier international, j’ai plutot l’impression que l’économie bolivienne pète la forme ? No comprendo !

    2. durru

      Y’a un article très fouillé à ce sujet sur Contrepoints aujourd’hui. Pas tout pigé dans les détails, mais ça change des mantras habituelles. Je le conseille.

  19. hub

    L’inculture économique que pointe l’article du jour est telle qu’il y aurait des billets à écrire sur tout. Dernière info en date, relayée avec complaisance par le Parisien : la Mairie de Paris va offrir des logements à l’achat à 5.000 euros du mètre carré. Mais naaan, y a pas de combine ! Cela va être mis en place par une enveloppe de 35 millions d’euros (ne parlons pas de la dette de la ville ni des impôts), vous ne serez propriétaire que pour un temps et en partie (faut pas déconner), vous paierez tout de même un loyer (ben oui, quoi), et la valeur du bien ne sera pas correlée au marché, mais …. l’inflation.
    Aplaudite, cives !

    1. Palat Bout

      Le bail emphytheotique est une solution au cout des lodgements qui fait plein de sens dans le contexte. Le Luxembourg s y est mis aussi. A Londres cela existe depuis des siècles (leasehold).
      Ceux qui veulent speculer peuvent acheter en pleine propriété. Ceux qui veulent se loger peuvent « acheter » en bail emphytheotique. La diversité de l’offre, c est bien.

      1. Deres

        Oui, mais ce n’est pas moins cher en fait. C’est juste un mixte achat/location à la sauce contrôle par la Mairie avec dépense publique à la clé. Bref, ils vont s’acheter des voix pour cette élection et pour la suivante, les propriétaires/locataires étant alors aussi vulnérables que ceux des HLM à des rumeurs du méchant candidat qui va changer le système. Le gros défaut du propriétaire, c’est son indépendance (certes théorique en France). Vite un système plus clientéliste. C’est aussi l’idée derrière la fixation du loyer. S’introduire entre le propriétaire et le locataire pour pouvoir faire du clientélisme.

        1. lxy

          Ce que voulait dire Palat Bout c’est que le système, en soi, n’est pas totalement idiot mais mis entre les grosses pattes des politicards français comme Hidalgo, c’est sûr que ça sera une catastrophe…

      2. sam player

        Comme dit Deres, le prix restera le même…
        Ce style de prix s’établit en fonction de ce que le client peut payer : on le voit avec la baisse des taux : les prix augmentent (et inversement)…
        Pi moi je fais pareil…

        1. durru

          « Les prix augmentent »
          Si tu le dis… Ou alors à un endroit très précis dont tu as connaissance, parce que globalement depuis quelques années les professionnels disent à peu près le contraire.

            1. sam player

              Bah 30 secondes
              Googlez baisse des taux hausse de l’immo.
              C’est logique, et pas spécifique à l’immo, car le marché est toujours à l’équilibre (+/-).
              Si les taux baissent il y a de nouveaux entrants pour les biens précédents (upgrade) et les prix montent…

              1. durru

                Les prix n’ont pas arrêté de monter avant la baisse des taux, à certains endroits de 100% en 10 ans (environ).
                A population constante et niveau de richesse constant, tu as absolument raison. Seulement, le deuxième point est assez discutable… Et donc l’offre s’aligne sur la demande : ils n’ont plus un rond, les acheteurs, malgré la baisse des taux. Du coup, les prix ne montent plus (ou de moins en moins, plus exactement).

                Faut voir les « politiques de la ville » aussi. On est en France, hein 😉

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Bien vu ! Et au regard de la complexité du bousin, ça ne va pas suffire pour loger les familles du personnel chargé de gérer cette blague.

  20. Murps

    Perso en ce moment je suis plus aliexpress qu’Amazon.
    Question d’opportunités.

    Quand j’étais petit le symbole infâme du capitalisme inhumain c’était Coca-C***.
    On en parle moins à présent. Allez savoir pourquoi.

      1. sam player

        A propos de sponsor des JO, celui désigné par le CIO pour les JO de Paris … c’est rb&b… hi hi
        Les hôteliers ont protesté, je ne sais pas où ça en est… mais vu qu’ils ne versent rien…

  21. Hermès Honshappo

    Tout ça c’est des mensonges et des fake news. C’est Manuel Valls qui le dit!
    Hier soir, face à Delahousse, j’écoutais d’une oreille pendant que je bouquinais, ils déblatéraient sur les fake news. Puis j’entends Manuel Valls dire « la vérité c’est la parole officielle, et la parole officielle, c’est le présentateur du JT »

    Je lève la tête m’attendant à voir le journaliste déchirer Valls en lui expliquant que d’abord, vérité et parole officielle sont potentiellement deux choses différentes, mais qu’en plus un présentateur du JT n’avait pas le rôle de porte-parole de l’Elysée

    J’ai attendu attendu, mais c’est jamais venu. J’ai failli balancer mon bouquin dans la télé…

        1. sam player

          Ouais sauf que c’est dans le 20h30…
          Vers 9’45” dans le lien suivant
          Et c’est pas du 2nd degré ni de l’humour !
          .
          france.tv/france-2/20h30-le-dimanche/1108381-20h30-le-dimanche.html

          1. BDC

            La vérité étant le consensus sur la réalité, pas étonnant que le raccourci devienne « présentateur du JT = Vérité Vraie du miniver ».
            Wikipedia, c’est le même principe :

            « Le but n’est pas de trouver une vérité ou une norme qui de toute façon évoluent selon l’endroit, le groupe et le temps »
            ↑ « Le critère qui détermine si une information peut être ajoutée dans Wikipédia n’est pas la question de savoir si elle est vraie ou fausse, mais de savoir si elle est attribuable à une publication vérifiable ».

            wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Exactitude_et_vérité

            1. sam player

              Wahou… agréger vérité, réalité et information en quelques lignes c’est présomptueux…

              Pas d’accord avec : “ La vérité étant le consensus sur la réalité…” mais je ne sais pas si c’est ton point de vue ou une retranscription du consensus, justement.

              La réalité est unique, chacun a son point de vue sur cette réalité et en fait sa vérité : il y a autant de vérités que d’individus. Sauf volonté de tromper de celui qui émet sa vérité, on ne peut pas dire que sa vérité est vraie ou fausse vu que c’est sa perception. On peut tout au plus essayer de changer sa perception en lui apportant des informations.

              Wikipedia quant à lui est un agrégateur de contenus : il est bien dit dans la charte que les wikipédiens ne sont pas des inventeurs, ils ne font pas d’études, de statistiques, de philosophie etc… ils rapportent des faits, des idées et les corrèlent avec des sources.

              Extrait de wiki :
              “La presse généraliste doit être utilisée avec précaution comme source pour des faits dont l’appréciation nécessite des compétences particulières (droit, sciences, etc.), car ses articles peuvent être rédigés par des journalistes n’ayant pas de compétence particulière dans ces domaines, d’où des déformations et contresens toujours possibles.”

              Débat interminable sur ce sujet certainement…

              1. sam player

                L’information peut être objective lorsqu’elle relate des faits et ne s’en tient qu’aux faits et si tant est qu’une télévision d’état existe, elle ne devrait relater que ces infos, genre : / le pont machin truc s’est écroulé, 3 morts, et ne pas gloser sur les raisons qui ne sont que des supputations / il faisait 12 degrés à 7h42 à tel endroit / le 3ème tiers est à payer avant le…
                Point barre.
                Pour le reste des organes de presse l’info n’est et ne sera pas objective et c’est très rare d’y voir décrit 2 points de vue antagonistes sur un même sujet et pourtant, comme dans le cas d’Amazon, ce serait intéressant de les voir exposer au sein d’un même journal, puisque forcément il y a pour certains des avantages et pour certains des inconvénients à la présence d’Amazon.

              2. durru

                C’est marrant, Sam…
                Nathalie MP, dans son article sur le dernier film de Polanski, parle de « justice et vérité », elle doit donner un autre sens au mot « vérité ». Comme quoi, le sens des mots…

                1. sam player

                  Les mots ont un sens dans leur contexte.
                  D’ailleurs à un moment elle utilise l’expression « totale vérité » (y aurait des vérités pas totales ?) et t’as du louper «l’idée supérieure qu’il se fait de la vérité et de la justice » qui confirme bien que c’est une appréciation personnelle.

                    1. Pheldge

                      et pis y’a la vérité vraie, à ne pas confondre avec la vraie vérité que c’est pas pareil ! comme l’égalité réelle à Flamby(que les vers le rongent …)

                    2. BDC

                      Oui, chacun a la sienne mais si tu devais en choisir une pour la diffuser chez « Goûtez-moi ça ! », tu serais obligé de trancher , donc :
                      – Soit tu fais ton choix, et c’est arbitraire vu ta définition de vérité, individuelle toussa ;
                      – Soit tu choisis une référence officielle ou un « expert ». 😉
                      ina.fr/video/RCC99003152

                  1. durru

                    Ah, ton intervention se plaçait dans un contexte particulier ? Désolé, j’avais pas remarqué. Sinon :
                    « Connaissance reconnue comme juste, comme conforme à son objet et possédant à ce titre une valeur absolue, ultime. »
                    ou
                    « Ce qui existe indépendamment de l’esprit qui le conçoit. Synon. réalité. »
                    Ce sont les sens premiers…
                    Pour ce qui est de la « vérité officielle » de Manu, pas trouvée…

                    Et la vérité indiscutable est que Sam a toujours raison 😉

                    1. sam player

                      Tu aurais dû prendre un dictionnaire de philo.

                      Sinon je remarque que tu es encore dans le débat de qui a tort et qui a raison, alors que j’expose mon idée et ma vérité, confirmant ainsi le sens que je donne à ce mot.
                      Quant à elle La Vérité est inatteignable.

                      Relis le 2ème paragraphe de BDC, c’est une idée partagée il semble.

                    2. sam player

                      “ Ah, ton intervention se plaçait dans un contexte particulier ? Désolé, j’avais pas remarqué.”

                      Manque d’attention : c’est elle qui se place dans un contexte particulier (vérité et justice), le mien est plus généraliste.

                    3. durru

                      Pas de bol, la première définition vient du CNRTL, section « philo »…
                      Tu exposes ton idée et « en même temps » ceux qui en exposent d’autres ont tort. Je ne fais que le remarquer.

                    4. sam player

                      « Tu exposes ton idée et « en même temps » ceux qui en exposent d’autres ont tort. »

                      Comme d’hab, où as-tu vu que j’ai dit que d’autres on tort ?
                      J’ai juste dit que je ne suis pas d’accord… on a droit ?

                    5. durru

                      Bah alors, pourquoi ça t’énerve à chaque fois que je t’apporte la contradiction, si tu ne tiens pas à « avoir raison » ? 😀

                    6. sam player

                      Énervé hi hi, je ne m’énerve que rarement…
                      Je défends mon point de vue, toi le tiens et j’essaie de contrecarrer tes arguments… mais toi pas souvent (cf Nathalie MP), tu changes de sujet…

                    7. durru

                      Le sujet (de notre échange, hein, le seul point sur lequel je suis intervenu) était le sens du mot « vérité ». Où est-ce que j’ai dévié ? Tu te fais des films…
                      Sinon, arriver à expliquer que donner un sens général qui est contradictoire avec un sens particulier (que tu acceptes), mais qu’il n’y a pas de contradiction là-dessus, ça c’est du Sam tout craché 😉

                      Mon point de vue là-dessus c’est, comme souvent, que tant qu’on met pas au clair de quoi on parle (le sens des mots employés) ça sert pas à grand chose l’échange…

              3. Pythagore

                « La réalité est unique »
                Ce qui s’est passé est unique. Ce qui est rapporté de ce qui s’est passé peut-être multiple.
                La réalité est unique à moins d’arriver à créer une brèche dans le continuum espace-temps.
                La retranscription de la réalité n’est qu’une interprétation de l’observation ou la croyance des faits que chacun peut avoir.
                La vérité est un consensus entre une ou plusieurs personnes sur une transcription de la réalité.

                  1. Pythagore

                    Je connais l’amie d’une amie, rien que de choisir entre une pizza au thon et une pizza aux champignons, cela lui pose des problèmes cornéliens. En ce sens, je dirais que certaines personnes ont des difficultés à atteindre un consensus avec elle-même.
                    disclaimer: l’utilisation d’un exemple basé sur une personne genrée de sexe féminin est purement fortuite et ne constitue en rien un postulat généralisable au sous-groupe sus-mentionné du point de vue de l’auteur.

                    1. Dr Slump

                      C’est con, il lui suffirait de demander un supplément champignon dans sa pizza au thon… et elle aurait ses deux choix réunis en un seul à moindre coût!
                      Et si, le thon c’est bon, avec les champignons (et du persil) ^^

              4. BDC

                Autant de vérités que d’individus : oui. Mais ces individus ont tous des biais cognitifs et confondent vérité et réalité quand ils pensent à la leur. Alors quand un média vend « la vérité », il faut nécessairement un consensus, et ce consensus est validé par des « experts » désignés par une autorité. C’est la position de Wikipedia. Voilà pourquoi je ne crois pas du tout qu’un média puisse être objectif et délivrer uniquement du factuel : il y aura toujours un biais de perception. Le lapsus de Valls ne m’étonne donc absolument pas, vu qu’il est persuadé d’être dans le vrai, le porte-parlotte du JT Agence Française de Propagande l’est aussi.
                D’ailleurs ton extrait Wiki évoque les erreurs de compréhension des contributeurs, mais rien sur les biais d’experts, et pour cause : les experts ont intrinsèquement toujours raison ! Partant de là, on n’a aucun démenti ni excuses à attendre des journaleux. Indépendance oblige : aucune autorité ne peut les condamner.

      1. Pythagore

        Bloqué ds ma zone géographique (France 2 me protège des propos subversif de Manu, c’est sympa qd même) mais si c’est récent je suppose que ca doit être ca:
        https:/ /www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/19h-le-dimanche/20h30-le-dimanche-du-dimanche-24-novembre-2019_3692341.html

    1. P&C

      La pravda 2.0. Comme quoi, avec les socialistes, on n’est jamais surpris. Même s’il pleut à verse, il fait beau du moment que la pravda le dit.

      La pravda 1.0 avait le bout gout de pouvoir servir de PQ ou de complément fourrage pour ânes.

  22. lxy

    Je reviens à Amazon et ses avantages. J’utilise à fond les « retours » quand le matos ne me convient pas pour quelque raison que ce soit. Immédiatement après avoir remis mon paquet à la poste un email Amazon accuse réception du retour et m’annonce le versement correspondant sur ma CB. Un retour de marchandise chez un commerçant « traditionnel » (Darty par ex) c’est souvent une vraie galère.

    Dans le village de la montagne corse où j’habite l’été c’est au mimum 3 heures de route, (dangereuse sur 95% du trajet =montagne + trafic intense) pour trouver un grand magasin.
    Une commande sur Amazon est livrée chez moi avec le sourire par la factrice, une cousine, Si le paquet est un peu gros elle me demande de passer le prendre directement à la Poste du canton. Comme je n’ai pas imprimante pour les étiquettes de retour la Poste propose un PC+imprimante en libre service..

    J’ai écrit un bouquin d’histoire familiale …il peut être acheté sur Amazon y compris par de lointains cousins au prix que j’ai fixé !

    Leur service client est ouvert tous les jours jusqu’à minuit. En appelant vers 23h00 , pas attente et conversation détendue avec les opératices (marocaines)
    etc,etc

    1. sam player

      Je suis étonné de la surcharge demandée en général par les vendeurs du net (ebay, pièces auto) c’est souvent 40€… ca vient de quoi ?

      1. Dr Slump

        Peut être aucun rapport, mais y’a des petits malins qui appâtent l’internaute avec un prix très bas, pour coller ensuite des frais de port extravagants qui font remonter le prix global de l’article au prix moyen de vente, voire plus.

  23. Aristarkke

    Les Experts de de matin ont exécuté proprement « l’étude de MM » en la résumant comme « calculs de coin de table » et en argumentant clairement en justification.

  24. Aristarkke

    Une faiblesse à été mise en avant :aucune attention n’a été portée au fait que la clientèle Amazon utilise l’argent économisé à d’autres dépenses et favorise donc l’emploi dans d’autres secteurs d’activité.

    1. Aelil

      Non ce qu’ils économisent part dans les taxes que l’Etat rajoute/invente constament… :p
      Sinon l’économie française irait bien justement :p

  25. Pythagore

    Amazon propose-t-il des slips réfrigérants ? Ils ont affinés les modèles (si si, on vous le dit), et il va faire encore plus chaud que prévu scrogneugneu.
    Par contre, pas d’évocation que jusqu’à maintenant ts les modèles se sont plantés.
    .
    https: //www.liberation.fr/france/2019/09/17/climat-en-2100-la-temperature-du-globe-devrait-etre-encore-plus-elevee-que-prevu_1751683

    1. sam player

      Température moyenne:
      Si je me mets la tête dans le four à +100 degrés et les pieds dans le congélateur à -40 degrés… en moyenne ça va (+30 degrés)

    2. Aelil

      T’as pas compris, ils ont décidé d’un point (date et température) fixe dans leur courbe (comment et pourquoi celui-là par contre aucune idée), du coup plus on s’en approche en date (mais pas vraiment en température) plus la réaction doit être violente (et soudaine) ensuite pour rejoindre ce point…
      Je me demande par contre ce que ça donnera quand on aura franchi la date fatidique puisqu’ils nous inventerons alors une incongruité temporelle ou le RCA va remonter le temps.. :p

      1. Pythagore

        Ce sont les états qui doivent réduire leurs émissions, pas nous. Me voilà rassuré 😉
        Fini les avions, les hélicos, les voitures de fonction, les bureaux chauffés, les clim, les milliers de bâtiments, on va regrouper tout ca, 2m² par fonctionnaire au max.

            1. P&C

              S’ils ne faisaient pas cela par amour de l’étranger, ils n’auraient pas forcément tord.

              Quels sont les buts de guerre ?

              Si c’est la paix, alors c’est débile : les tribus de coin se foutent sur la gueule depuis des millénaires, les touaregs, les peuls, les noirs du sud… ne peuvent pas se sentir. Qui a eu la brillante idée de les mettre dans le même état ?

              Le terrorisme ? Ce n’est qu’une giclée de pus de cet abcès tribal !(les mecs de l’état islamique en Libye se sont fait défoncer, car ils n’avaient aucun appui tribal, contrairement aux djihadistes locaux).

              Cette zone est comme le moyen orient : un immense merdier.
              D’ailleurs, la bourde de la restitution au Sénégal du sabre du fondateur de l’empire toucouleur a provoqué l’ire du Mali, dont les peuples ont subi la barbarie du conquérant islamiste.
              Un peu comme rendre comme biens historique de l’Afrique du sud les armes de Chaka Zulu : je suis sur que les xhosas et les sothos, victimes des méthodes exterminatrices de Chaka, vont apprécier…

              Aparté : notons que le Chaka avait une méthode sure pour motiver ses hommes : à tous ceux qui réussissent les épreuves, une fille nubile en cadeau. On devrait refaire cela pour les examens du bac, ça motiverait les élèves et on aurait même plus besoin de relever les notes au cric.

            2. Torpedo-los!

              Même pas morts au combat, les deux hélicos se sont carambolé. Heureusement qu’on n’a pas de guerre avec des adversaires sérieux!

      2. Dr Slump

        Oui, c’est la piqûre de rappel, ou plutôt la matraque: ça faisait quelque temps qu’il n’y avait plus eu de cri d’alerte paniqué, il faut donc en rediffuser une bonne dose par voie médiatique pour ne pas laisser le sentiment d’urgence et d’insécurité climatique se rendormir. Maintenir l’anxiété, c’est le premier principe pour un lavage de cerveau efficace.

        1. pabizou

          Non, c’est la faute à Trump qui a nommé des juges à la cour suprême qui veulent protéger la liberté d’expression . Résultat de cette abomination, Michael Man va sans doute devoir rendre public ses calculs fumeux qui sont à la base des travaux du GIEC . Possible que si ce connard se fait essorer financiérement au prochain jugement ça fasse grincer quelques dents . Réponse au prochain épisode …

        1. P&C

          Figures toi que tu es dans le vrai : ils protègent cette partie en rembourrant le caleçon… pour pouvoir se taper les houris avec des postérieurs de 3.7km de large d’après les textes.

          Cela me fait penser à un texte d’un certain rappeur : il est sur mars, regarde vers l’infini… et voit des gros culs.
          Quel faramineux tocard.

    3. Jacques Huse de Royaumont

      2100, c’est bien, c’est plus prudent que 2020 ou même 2030. D’ici 2100, tout le monde aura oublié cet article de libé (et sans doute jusqu’à l’existence de libé). Et puis, ça laisse 80 pour vendre de la peur, c’est plus rentable.
      Comme c’est invérifiable, je mets quiconque au défi de prouver le contraire.

  26. lxy

    On pourrait aussi revenir à l’eclairage à la bougie, ça ferait des milliers d’emplois nouveaux C’est tellement con « le papier  » de MM., mais c’est socialiste Il est mûr pour rejoindre B. Hamon ! Chez eux on est à fond pour le progrès sociétal mais surtout pas pour le progrès économique, taxé d’emblée « d’ultra-libéralisme ». Relire Schumpeter !

  27. brindamour

    Faites comme moi, utilisez Amazon pour acheter 60€ un démarreur de moto que le garage me proposait à 500€. Pour le reste n’est-il pas plus agréable d’aller faire ses courses chez votre petit commerce de proximité, votre libraire, votre épicier et d’éviter les supermarchés.

  28. lxy

    L’épicier négligé qui vous vend au triple du prix,la libraire gauchiste, le poissonnier qui vend ses huitres au prix du foie gras… plutôt a fuir !

        1. sam player

          Perso, 3 fois le prix, si le gars l’a en stock, c’est pas exagéré… Mais quand le gars doit le commander et le recevoir sous 2-3 jours (comme toi)… perso j’appelle ça du FDG…

    1. channy

      l’épicier n a pas la même puissance d’achat que Carrefour ou Leclerc, il va aller à metro ou même chez leclerc et prendre sa marge pour payer les taxes citoyenne et festives,..sinon il prend une franchise ou le franchiseur lui facturera le prix qu il veut (les vrais prix d achat obtenu par les centrales c est top secret)
      ce qui vous pose un problème c est que l’épicier independant prennent sa marge, que Casino ou carrefour s en mettent autant voir plus dans les poches ..
      rassurez vous bientot les Hassan cehef ils auront disparu ou se contenteront de vendre de l’alcool moins cher que les magasins H24(comme cela se passe en Asie)
      Par contre les épiceries Marcel Tripoux elles ont quasiment toutes fermées

  29. caffer

    Je dois être idiot, mais AVANT, on faisait comment pour acheter les produits qu’AMAZON distribue ?
    Et bien on allait au magasin, à proximité.
    Cela faisait des épiceries, des boucheries, des chausseurs, des modistes, des serruriers, des boulangeries et tout ce que vous voulez encore. Et des artisans, des vendeuses, des cantonniers, et tout le toutim.
    Le monde a changé, certes, mais la disparition des ces métiers, des ces emplois et de ces lieux a fait place à la disparition de la vie locale au profit d’énormes centres commerciaux eux-même concurrencés par AMAZON and so on.
    Et tout cela se termine comment ?

    1. Au fait, comment ça se passe dans les autres pays où Amazon marche très bien ?
      Eh bien les taxes, cotisations, tabassages fiscaux et sociaux sont beaucoup moins forts qu’en France. Les petits commerces s’en sortent mieux. En outre, Amazon ne vend pas de viande, de légumes ou de pain. Faudrait voir à pas tout mélanger et comprendre pourquoi. Quant aux serrures, si on est hors du standard de M Toulemonde, en dehors d’Amazon, AVANT, on devait faire appel à un fournisseur par correspondance. COMME AMAZON.

      La morale, c’est que ça se termine par un changement : ce qui ne marche pas disparaît, ce qui marche perdure.

    2. sam player

      … on achetait en magasin et on payait une blinde…
      Ce matin j’ai rendu une voiture à un client à laquelle j’ai changé le démarreur et le catalyseur.
      Dixit le client : devis pour le changement du catalyseur chez feu vert : 750€… alors que le catalyseur coûte 167.57€ sur le Net et il faut 2h de MO.
      Surprise hier, je lui envoie une photo du neuf et du vieux côte à côte et il me dit que l’étiquette qu’il voit sur la photo c’est la même référence que celle de son devis chez feu vert !
      Vous aimez bien être pris pour un jambon ?

      1. Aristarkke

        Ou on allait chez le concessionnaire automobile, Peugeot en l’occurrence, où le vendeur prenait un air excédé /fatigué /rogue /épuisé /grincheux devant la demande d’un kit d’embrayage, forcément pas disponible = à commander pour dans une semaine, pour une 205GT première version qui avait treize ans à l’époque et alors même que cette voiture était toujours commercialisée en modèle premier prix (vers 98 ou 99). C’était d’un agréable ! De se déplacer deux fois pour une et avoir pareil accueil… De payer plus cher avec une TVA moindre que maintenant…

    3. BDC

      Avant on n’achetait pas, les produits n’étant pas toujours disponibles chez les commerçants. (Expliqué par Sam : ils ne vendent pas parce que ça ne s’achète pas, effectivement si c’est pas en vente on ne peut pas acheter …). Et avec les livraisons à domicile et en point relais, on développe des relations avec les voisins et le café du coin.

    4. Opale

      Je n’ai encore jamais acheté ma viande sur Amazon, ni même refait des doubles de clefs, vous m’avez donné une bonne idée, je vais de suite aller jeter un œil sur ce qu’ils proposent…

    5. Passim

      « AVANT, on faisait comment pour acheter les produits qu’AMAZON distribue ? »
      Avant l’invention de l’avion, comment traversait-on l’Atlantique ?
      On le faisait, mais ça prenait beaucoup de temps et ça coûtait beaucoup plus cher.

    1. sam player

      Trop drôle, avec les manifs les altermondialistes vont bloquer les commerçants… ca va être tout benef pour les ventes à distance… ou comment atteindre le but exactement opposé à celui visé
      (et je vous le dis, c’est la vérité…)

    2. douar

      Bon, ça vient de Delphine et sa déclaration du droit des arbres…
      twitter.com/delphinebatho/status/1114195903403954180?lang=en

      Il y a des gens qui ont voté pour ça?
      (Bon, ma députée est à peine mieux, qui pantoufle à la Caisse des Dépôts, sans voir les horreurs que sort Novethic pour sauver la planayte, dépendant de la CDD).

    3. Aristarkke

      Les promotions commerciales sont aussi vieilles (ou un poil moins puisque forcément apparues après) que le commerce concurrentiel. Déjà citées dans Asterix !!!

        1. Aristarkke

          Yellowsubmarine tenait la caisse… Pourquoi sont-ce toujours des femmes qui s’y collent ??? J’ai une explication mais pas genre un compatible…

      1. douar

        En 1ere, nous avions Oblélix et Cie à étudier en économie.
        Bien mieux que AlterEco pour la compréhension de l’économie 😉

        je le relis aujourd’hui et je rigole quand je vois les romains proposer du menhir local, on ne parlait pas encore de circuits courts!

    4. Higgins

      Vendredi, les malades vont se lâcher: http:/ /www.leparisien.fr/economie/des-deputes-veulent-interdire-les-promotions-du-black-friday-26-11-2019-8202273.php
      Cette génération, nourrit de « Il est interdit d’interdire », est pour le moins paradoxale en plus d’être stupide.

  30. Citoyen

    C’est plus que drôle, H16 … Le petit Mounir, qui porte le progressisme comme un drapeau, à du mal avec le progrès !
    Quand son mentor, le micron, a dispensé ses cours sur le progressisme, le Mounir a dû faire le mur, et l’école buissonnière … Du coup, il y a des polycopiés qu’il n’a pas eu …
    Je ne sais pas comment il a fait pour comptabiliser les emplois perdus, tout dépend de ce que l’on compte. Il aurait dû préciser son mode de calcul … Et quand on arrange les chiffres à sa sauce, on peut leur faire dire ce que l’on veut … Mais, il a peut être en partie raison …
    Inévitablement, à volume d’affaire constant, dans un secteur donné, s’il y a augmentation de productivité, il a besoin de moins de personnes pour faire la même chose …. Le Mounir vient de découvrir l’eau tiède !
    S’il y a naturellement des emplois supprimés, d’autres sont créés.

    Pour faire un parallèle avec l’agriculture, le Mounir découvre, qu’il y a un siècle, les gens récoltaient les patates dans les champs, à la main … Et qu’il fallait beaucoup de mains pour les ramasser …. Depuis, avec l’avènement du tracteur et des machines, il faut beaucoup moins de mains qu’avant, pour faire la même chose … Ben oui, vu comme ça, il a raison le Mounir …
    De fait, s’il veut aller ramasser lui-même les patates à la main, et créer des emplois, personne ne l’en empêchera, … il démarre quand il veut !

    Le Mounir fait ici la démonstration, que quand les clowns sont en campagne électorale, ils sont prêt à raconter n’importe quoi pour faire des voix … et avec le progrès, il a du mal à vendre son progressisme, le Mounir …

  31. Elie

    Le moteur de recherche d’Amazon n’est pas assez précis à mon goût, même en appliquant tous les filtres proposés on obtient souvent des réponses trop nombreuses et non pertinentes.
    Le + dont j’ai pris conscience récemment : ils ont leur propre service de livraison, beaucoup plus fiable que la poste.

    1. Alex

      On ne peut pas nier le succès d’Amazon, c’est une évidence.
      On peut malgré tout se poser la question de la santé liée à ces emplois qui usent véritablement l’Homme. Un CDI durerait en moyenne 2 ans et demi.

      La politique managériale aussi pose la question psychologique.

      1. Higgins

        Comme tout bon chef d’entreprise qui se respecte, le fait que le pdg de cette entreprise cherche avant tout à user son personnel jusqu’à la moêlle ne souufre d’aucune discussion. Je suis même persuadé que la période de deux ans er demie est trop longue pour ce mangeur de bébés communistes et que ses équipes cherchent un turnover plus rapide. Et en plus, il gagne beaucoup d’argent, le bougre. Cela suffit largement à le juger gravement coupable (au choix ou pas): du réchauffement climatique, de l’augmentation des inégalités, de l’homophobie, de la disparition des espèces menacées, de l’impopularité du gouvernement, de la fin programmée des services publics à la francaise, de la baisse de niveau dans l’EN (la preuve, Amazon vend des consoles de jeu), de la disparition des petits commerces en centre-ville, des 80 km/h de l’autre imbécile, des grèves de Radio France (ça dure depuis une semaine mais on s’en fout) et de celle de la SNCF, etc,…. la liste n’est pas exhaustive.
        C’est à l’aune de votre commentaire que l’on mesure l’absence de culture économique dans ce pays. Ce matin, je suis passé devant un stand où le chaland etait invité à signer la pétition contre la privatisation d’ADP. Un panneau annonçait: pour la démocratie (sic) et le service public (resic). Je dois vous avouer humblement que j’ai beaucoup de mal à saisir le lien entre ces trois paramètres. Si c’est le « service public » qu’ils défendent, le travail est plutôt à faire en interne comme a pu le constater de visu le PDG (https:/ /amp.lepoint.fr/2346371). Si c’est la « démocratie », je ne vois strictement aucun rapport et si elle leur est si chère, ils doivent en accepter toutes les conséquences y compris l’arrivée de la Bêeeete par les voies légales comme une élection présidentielle, ce qui ne saurait tarder vu la catastrophe que nous subissons depuis bientôt 40 ans. En 1995, Revel attribuait l’échec de la réforme voulue Juppé à l’absence de gouvernementalité dans un pays qui n’a, hélas pour lui, jamais été aussi étatisé (que vient faire l’état dans la gestion d’un aéroport?). 25 ans plus tard, on a encore régressé.
        Du creux avec du vide dedans, c’est ce qui caractérise le mieux cette population. Encouragée par la démagogie la plus basse, elle donne libre cours à son penchant favori, l’envie (voir cet excellent article de Charles Gave : https:/ /institutdeslibertes.org/pourquoi-les-francais-sont-tristes/). Personnellement, ça fait plus de trente ans que j’ai tourné le dos à cette engeance et je m’en porte très bien. Je ne suis plus jamais triste et je n’éprouve aucune envie devant la réussite des autres. La seule chose qui me hérisse le poil, ce sont ceux qui, prétextant de leur incompétence et de la situation qui en découle, osent réclamer ce qu’ils ont été incapables d’acquérir de leur propre fait.

          1. Dr Slump

            « peut-on parler de réussite »: oui. Une réussite demande beaucoup de travail, et souvent des échecs, ça ne tombe pas du ciel, donc oui ferme et définitif

            « le succès s’obtient aux dépens des autres » : dans les compétitions sportives personne ne s’alarme jamais pour les perdants, pourtant la carrière des sportifs dépends de leurs victoires.
            Pareil pour l’entreprise: la vie de chacun dépend de ses efforts et de ses victoires petites et grandes. Il y a des échecs pour tout le monde, même les plus riches, mais ce n’est jamais définitif si on s’en donne la peine.
            Vouloir supprimer l’échec individuel, c’est vouloir supprimer la réussite, et la poursuite des rêves de chacun. Pas d’accomplissement, pas de bonheur possible sans liberté de disposer du fruit de son travail.

          2. Higgins

            Question stupide. Je n’ai jamais dit qu’un succès individuel, un vrai, s’obtenait au détriment d’autrui. Le Libéralisme n’a rien à voir avec la vision imbécile du renard dans le poulailler. J’avancerai même, au vu de mon expérience personnelle, que cette « réussite » ne peut se faire qu’avec l’apport, je dis bien apport, des autres et ce que l’individu donne aux autres. Celui qui pense que c’est à sens unique est un pur crétin, qu’il reçoive ou qu’il donne. Cette « réussite » s’exerce dans toutes les dimensions et est très loin du matériel. Une vie n’est pleine que lorsque tous ces compartiments sont remplis: matériel, spirituel et moral. Chacun est seul juge de l’ordonnacement de ces critères et de leur importance. A nous de ne pas gâcher nos « talents » (https:/ /www.lesedc.org/eclairage-spirituel/parabole-talents-travail-chemin-service-accomplissement-mt-25/)*. C’est difficile, on ne peut pas faire de pause et ça dépend avant tout de ce qu’on est. La société, à travers par exemple du système éducatif, peut et doit donner des bases exploitables (ce n’est hélas plus le cas actuellement). Autrement, elle ne peut et doit intervenir que dans des cas limités dictés par’des événements exceptionnels (style guerre) sinon, c’est de l’assistanat pur et simple et on sait où ça conduit la société. On en a plein d’exemples autour de nous.

            *pas de prosélytisme dans ce lien. Si vous ne connaissez pas cette parabole, essentielle, essayez, si ce n’est pas le cas, de la comprendre pour votre profit, pas du mien.

            1. bibi

              Le libéralisme à quand même à voir avec le renard libre dans le poulailler libre.

              Mais qui dit poulailler libre ne dit pas que les poules sont alors des victimes en puissance du renard libre, mais des poules qui peuvent échanger des oeufs via les mécanismes de marché pour s’offrir les services d’un chien de garde, voire même s’acheter une arme pour palier la défaillance du chien.

              1. Qui dit « poulailler » dit que les contribuables ne sont pas des gallinacées, et que cette image, utilisée par les cocos, illustre assez bien la considération qu’ils ont de ceux qui payent les impôts, participent à un marché, etc.

              2. Aristarkke

                En Grance, on promet aux poules du poulailler qu’elles seront protégées par le chien de garde, grâce aux ponctions opérées sur leurs oeufs. Lequel est surtout attaché à protéger les demeures de nos princes et à pincer les lièvres routiers, enfin surtout les tortues vitaminées, vu le niveau déclaré des allures répréhensibles.

          3. Pythagore

            Qui est sensé avoir du succès au dépend de qui ?
            Lorsque tu prends les transports en commun financés, conduits et maintenus par d’autres, ca te rend plus riche. Sinon tu serais obligé d’avoir uns voiture ce qui te coûterait plus cher.
            Est ce que cela ne te dérange pas de t’enrichir au dépend des cheminots et des autres contribuables ?
            Si le succès est au dépend des autres, alors pourquoi certains réussissent et d’autres non ?

            1. Alex

              Minuter les pauses pour aller uriner ? Je ne pense pas que ce soit super sain pour l’individu qui bosse là-bas tous les jours. Les cadences infernales avec la pression qu’il faut pour que tu en fasses plus, toujours plus.
              Après ce n’est typique d’Amazon, mais dans ces entrepôts, le boulot est tout simplement déshumanisé. C’est déjà rempli de robots, et quand l’IA sera au point, il y aura 0 humain dans ces entrepôts, en attendant ben t’as des gens qui morflent.

              Pour mon entreprise, cela nécessite au départ des fonds, un investissement. Je ne peux pas emprunter, donc je génère mon stock petit à petit, lais je vais essayer. Vous voyez je suis actionnaire (chez Auchan) et je vise une auto-entreprise, pas mal pour un gauchiste ?

              Quant au transport, c’est un « service » et ce service je le paie et je paie aussi les subventions via différents impôts : TVA, TH je ne suis pas imposable sur les revenus car trop faibles. J’attends la réponse d’ailleurs de la compagnie de transport pour le montant des subventions qu’ils reçoivent. Si on remet en question les services : privatisons les bibliothèques et monnayons l’emprunt des livres ? Celui qui ne lit pas ne doit pas accepter que ses impôts soient utilisés pour que d’autres puissent lire gratuitement ?

          4. Opale

            As-tu personnellement l’impression de faire le succès professionnel de quelqu’un, à ton détriment ? Si tel est le cas, sors-t’en, et monte ton propre projet professionnel qui servira tes exigences morales, et dont le succès ne dépendra que de toi, et « n’asservira personne ».
            Mais j’ai bien peur que seul, tout seul, tu n’ailles pas très loin.

        1. Passim

          Je pense que Charles Gave, sur le plan historique, creuse, mais pas assez profond. Je fais cette réponse à son billet.

          « Le socialisme est une philosophie de l’échec, le credo de l’ignorance et l’évangile de l’envie. » (Churchill)
          J’adhère à vos idées brillamment exprimées. À quelques nuances près.
          Renvoyer dos à dos le communisme et le nazisme me semble insuffisant. Le nazisme (nulle sympathie pour cette abomination) a été une sorte de réponse au bolchevisme, duquel il s’est inspiré. Sans Lénine, il n’y aurait pas eu, peut-être, de Hitler.
          La malfaisance première du communisme s’exprime dans le nombre de victimes qu’il a fait, bien supérieur à celui, déjà monstrueux, du national-socialisme.
          Il convient donc de s’intéresser avant tout à ce qui a généré ce totalitarisme premier, si l’on veut remettre l’histoire contemporaine sur ses pieds, et déchiffrer ce que le totalitarisme mou que nous subissons peut avoir de nocif – pour le combattre, probablement sans espoir.

    1. sam player

      Bah en fait, comme supposé dans l’article, c’est complètement idiot, il suffit de commander sur amazon.co.uk ou eBay.co.uk… et ce sont bien les vendeurs français qui vont être pénalisés …

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.