La mort par principe de précaution

La situation n’est pas drôle, mais au moins en France avons nous tous compris l’absolue nécessité qu’elle soit fermement encadrée : tout sera fait dans l’ordre, dans le respect le plus strict des règles, des normes et des formulaires que l’administration, inflexible, se chargera de faire distribuer, appliquer, remplir et tamponner.

Certes, notre pays ne sera certainement pas le plus protégé avec des masques dont on attend encore la livraison. Il ne sera certainement pas le plus suivi épidémiologiquement alors que les tests sont toujours réalisés avec la plus grande parcimonie et un souci des deniers publics comme on n’en avait plus vu depuis 40 années de déficits budgétaires. Il ne sera pas non plus le plus suivi statistiquement avec une fière bidouille des chiffres de mortalité comme seul le Parti Communiste Chinois pourrait le comprendre.

Mais au moins, les Français en auront pour leurs 1100 milliards de prélèvements annuels : grâce à une maréchaussée au maximum de son utilité sociale, le peuple français sera le peuple le plus pruné de sa génération, au point que l’excuse qui sert de ministre de l’Intérieur en vient à fanfaronner sur les plateaux télé en vantant le demi-million de contredanses distribuées sur le territoire républicain.

Cette distribution d’amendes à un rythme stakhanoviste trouve une explication simple : il ne sera pris aucun risque avec les citoyens français dont on sait qu’ils sont trop bêtes et trop indisciplinés pour être laissés à leur seul jugement. Papa État ne peut laisser aucune latitude à ses enfants citoyens et doit mettre en oeuvre toutes les précautions nécessaires pour les protéger de tout, y compris d’eux-mêmes, ces chers galopins turbulents.

« Précaution » : le mot est écrit. Il est même plus qu’écrit, il est sanctifié dans notre constitution, par principe même : malgré l’absence de certitudes dues à un manque de connaissances techniques, scientifiques ou économiques, il conviendra pour l’État français de prendre toutes les mesures anticipatives de gestion de risques eu égard aux dommages potentiels sur l’environnement et la santé.

Dès lors, faire pleuvoir en averse drue les contraventions sur les impétrants qui trottinent niaisement dehors au lieu de se morfondre dans leur 30m² parisien semble indispensable pour rappeler les risques inouïs qu’ils font courir, à eux et aux autres.

L’implacable logique administrative de cette attitude policière s’arrête pourtant là et on fera fort, dans les médias, chez les chroniqueurs à la mode et au sommet de l’État, de ne pas aller chercher plus loin : il ne faudrait pas que l’édifice communicationnel du gouvernement, frêle château de cartes presque entièrement basé sur l’immense talent de la porte-parlote gouvernementale, s’effondre à la moindre contradiction logique.

Pourtant, à bien y regarder, il y aurait fort à redire en matière de gestion de la crise, rien qu’en notant à quel point l’application du principe de précaution, pourtant dans la constitution française, a été bafoué.

Ainsi, aucun stock de masque n’avait été conservé par précaution. Oh, zut.

Ainsi, alors que les cas graves s’accumulaient en Chine, alors que le pays bouclait ses citoyens dans un confinement très dur et mettait son économie en arrêt total, aucune alerte ne fut lancée ni dans les hôpitaux, ni dans les laboratoires. Oh, zut.

Ainsi, alors que des cas se déclaraient en France, aucun établissement éducatif, aucune administration, aucune aéroport, aucun transport collectif ne fut arrêté, même pas par précaution. Aucun contrôle ne fut posé aux frontières, même par précaution. Oh, zut.

Ainsi, alors qu’on fait grand foin politique et force procès médiatique du bisphénol, des OGM, des pesticides et des petits prouts gazeux de nos voitures en se gargarisant dans de grands gargouillis gutturaux du principe de précaution, ce même principe de précaution aura courageusement poussé nos élites à mettre quelques petits posters dans les aéroports. Oh, zut.

Ainsi, par principe de précaution, on aurait dû, très tôt, interdire les visites à nos anciens dans les EHPAD pour leur éviter la contagion. Des semaines s’écoulèrent avant que fut prise cette décision. Oh, zut.

Autrement dit, lorsqu’il aurait fallu user de ce principe, il n’en a rien été.

Mais il y a bien pire encore.

A contrario, ce même principe de précaution est maintenant utilisé, notamment par toute la fine fleur de notre grande, belle, vaste (très très vaste, même) administration pour garantir qu’absolument aucun risque ne sera pris ni aucune norme ne sera froissée dans l’établissement des tests covid-19 : tant que tous les marquages CE et autres normes ne sont pas en place, tant que les autorisations, toutes les approbations de toutes les autorités administratives importantes n’ont pas été rassemblées, les réactifs, les machines et les tests ne pourront être lancés. Ce qui explique pourquoi les laboratoires vétérinaires, pourtant techniquement aptes à effectuer ces tests, en ont été très longtemps empêchés (plusieurs semaines).

Précaution avant tout !

De la même façon, c’est ce même principe de précaution qui a largement incité les autorités à défavoriser le port du masque, même de fortune, (voire l’interdire pour certaines professions comme celles des forces de l’ordre) avant qu’elles renoncent enfin à ce diktat débile devant l’accumulation d’éléments concordants sur l’utilité de cette protection basique.

Et c’est encore grâce à l’habile utilisation de ce même principe de précaution qu’on a formellement interdit toute prescription de traitements expérimentaux en dehors du cadre très strict validé par les autorités, les administrations, les cercles de Sachants normalisateurs. L’idée même qu’un médecin puisse prendre un risque, engager sa responsabilité personnelle, et puisse chercher une solution efficace en se fiant à son expérience a complètement défrisé l’administration tant on peut voir là une véritable atteinte au Très Saint Principe de Précaution.

En fait, tout démontre que ce Principe de Précaution a largement fait plus de mal que de bien.

Largement oublié là où il aurait dû être utilisé, imposé partout où il a mortellement encombré la prise de décision et la possibilité d’action du marché et des individus libres et responsables, ce principe a amplement démontré, dans cette crise, sa complète et totale faillite.

Plus profondément, ce principe, inscrit dans notre constitution, montre que la société française s’est complètement sclérosée : incapable de prendre des risques calculés et des initiatives responsables, elle se recroqueville sur ses protocoles, ses normes, ses méthodologies qui, gravées dans le marbre, deviennent le sillon dans lequel toute action doit absolument s’inscrire, même et surtout lorsque le sillon mène au ravin et à la mort.

Il n’est qu’à voir les pays qui, ne disposant ni de nos pléthoriques administrations, ni de ce principe délétère, sont littéralement forcés de prendre des risques et de s’en remettre aux initiatives et aux bonnes volontés de chacun pour constater qu’ils s’en sortent mieux que la France dans cette terrible épreuve.

Il n’y a pas à douter que le bilan humain, sanitaire, politique et économique de cette crise sera terrible. Mais dans ce bilan, il ne faudra surtout pas faire l’impasse sur celui du principe de précaution dont il faudra, enfin, faire joyeusement le deuil.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires774

  1. Le Gnôme

    Si nos ancêtres avaient appliqué le principe de précaution, pas grand chose aurait été inventé. Les peuples qui ont peur de tout sont des peuples fatigués voués à la disparition.

        1. MichelC

          Comment ça?
          Même pas eu le temps de cramer?
          Mais cétroporrible, on devait flamber dans une poêle comme une omelette norvégienne…

          1. Vieux rat

            Revenons en 1836 !
            François Arago, physicien et secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences, nous a prévenu à propos du tout nouveau chemin de fer : « au passage des tunnels, les personnes sujettes à la transpiration seraient incommodées, qu’elles gagneraient des fluxions de poitrine, des pleurésies, des catarrhes ».
            Je suggère qu’au nom du principe de précaution, nous interdisions l’extension du transport ferroviaire. On ne sait jamais…

              1. Pheldge

                quand le Papet sera réveillé, il pourra nous raconter ce qu’il a vécu à cette époque, pour lui ce sont des souvenirs de jeunesse … 😉

                1. zelectron

                  Ce n’est pas par précaution cette mort, c’est par économie : comme ce sont les retraités qui sont les plus fragiles ça va faire des éconocroques pour l’assuretraite !

              2. Calvin

                @gameover
                « À l’époque de la préhistoire on aurait interdit le feu, c’est certain. »
                Aujourd’hui, on a du mal à imaginer le désastre que le feu a pu causer quand il était mal maîtrisé. Il a dû en crâmer des milliers d’hectares autour de clans ou tribus. A leur échelle, pire qu’un Chernobyl…

                  1. gameover

                    Arghhh une prof m’avait filé ce bouquin… elle trouvait que je lisais trop de bouquins techniques… mais je pense qu’on n’a pas eu la même lecture…

                    1. gameover

                      Comme tous les profs elle était anti progrès… sauf quand elle était sur sa moto, qu’elle téléphonait, qu’elle était sur son ordi etc…

                1. bibi

                  Les désastres engendrés par l’utilisation du feu ne sont rien en comparaison non seulement des biens faits de sa domestication, mais surtout en comparaison des désastres engendrés par l’eau.

  2. Rick Enbacker

    Idriss Aberkane appelle nos décideurs les 1ers de la classe. Ils n’ont que 2 outils pour prendre une décision : le manuel et la maîtresse. Evidemment aucun des 2 n’est adapté en temps de crise…

    1. bibi

      Ils sont bien pire que des premiers de la classe, ce sont des Agnan.
      institutdeslibertes.org/une-immense-decouverte-de-lidl/

    2. kekoresin

      Ouais, t’es sûr qu’il a des diplômes certifié ednat? 🙂

      Je l’aime bien ce type, iconoclaste, brillant et tout. Quand il s’énerve ça sonne un peu comme « c’est mon brochet !!! » – donc très drôle aussi. Au final, il exaspère les vieux clous qui ânonnent les mêmes scies idéologiques comme une bombasse rigolote, intelligente et indépendant exaspèrera toujours le troupeau de jalouses.

  3. Calvin

    Oui, le principe de précaution, parce qu’il est interprétable par le pouvoir, est la vraie raison de la faillite de ce pays.
    Il est l’héritage le plus dangereux de Chirac, résultat d’une faiblesse à l’égard des écologistes.
    C’est un outil politique qui rend la bureaucratie sourde, inadaptée et dangereuse.
    L’abroger ne serait que le début de la prise de conscience.
    Mais les politiciens n’aiment pas casser leurs outils, leurs jouets, surtout ceux qui servent à leur survie.

    1. kekoresin

      Pas que malheureusement! Avant ce prinslip de rétention, on pataugeait déjà lourdement dans la vase collante d’une administration pachydermique. Il est vrai quand même que son application systématique a depuis changer la piscine de merde en véritable océan, où chaque citoyen peut expérimenter la noyade infecte. Inutile d’attendre de l’aide des barcasses surpeuplées de fonctionnaires, ils ne sont là que pour filer des coups de rames dans la gueule.

      Les plus débrouillards peuvent espérer se confectionner un radeau en CERFA, seul matériau agréé pour surnager dans cet immonde soupe.

    2. Pythagore

      ah ah abroger une loi en France, ca s’est déjà vu, surtout qd l’alternance a fondu comme le beurre dans les épinards ?

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Ces ces gens-là, monsieur, on n’abroge pas les lois, on n’abroge pas, on amende.
        D’un texte de 10 pages, on en fait 100, de trois articles, on en fait 20, on précise, on détaille, on complète.
        Et quand au final plus personne ne comprend, c’est qu’il est temps de sortir une nouvelle loi, qui ne remplace pas, mais qui encadre la précédente.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            D’abord, d’abord, y a l’président
            Lui qui a chopé l’melon
            Lui qui a une voix de crécelle
            Lui qui sait plus où il est

            1. Le Gnôme

              Lui qui sait plus son nom
              Monsieur tellement qu’y boit
              Tellement qu’il a bu
              Qui fait rien de ses dix doigts
              Mais lui qui n’en peut plus
              Lui qui est complètement cuit
              Et qui s’prend pour le roi
              Qui se saoule toutes les nuits
              Avec du mauvais vin

    1. Calvin

      Non, c’est comme « libéralimse » ou « capitalimse ».
      Mèmes récurrents sur internet.
      S’emploie auprès de gens qui parlent de quelque chose (souvent en le denigrant) sans en comprendre les concepts.

  4. Passim

    Le principe de précaution n’a pas pour objet de protéger les populations, mais celui de protéger les gouvernants. Ce principe les met à l’abri des reproches qui pourraient être formulés en cas d’erreur. C’est juste un parapluie, ouvert au nom de la prudence, mais qui obère la liberté de mouvements en cas de crise. Imagine-t-on un soldat aller guerroyer avec un pébroque ?

    1. Calvin

      Oui.
      L’application du principe de précaution, s’il peut temporairement se comprendre, devrait avoir une date de péremption à chaque problème, une fois passée la compréhension des risques et bénéfices.
      Comme par hasard, ce sont les ONG, les médias, les réseaux sociaux qui décident de son application ou non. Et sans espoir de remise en cause.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Le principe de précaution a été imposé par les écolo pour pouvoir tout bloquer. C’est l’alibi de l’obscurantisme, la lâcheté au bras de l’ignorance marchent de concert pour conquérir un pouvoir qu’ils ne méritent pas.

      2. gameover

        «L’application du principe de précaution, s’il peut temporairement se comprendre,… »

        En fait Calvin, tu auras certainement remarqué que quand une décision est prise (au hasard le 80kph) il est extrêmement difficile de revenir en arrière, même si celle-ci est temporaire. D’ailleurs, si mes souvenirs sont bons, le 80kph devait faire l’objet d’une évaluation… genre truc temporaire…
        Ceux qui sont contre le retour aux 90kph n’ont pas manqué de mettre sur le dos de ceux qui y reviendraient les morts que cela engendrerait.

        Le principe de précaution, c’est TOUJOURS pour éviter des morts réels ou fantasmés et revenir en arrière c’est forcément prendre une responsabilité et on trouvera toujours un mort à mettre sur le dos de celui qui aura annulé la décision temporaire.

        Ça me rappelle quand j’étais gosse : mes parents m’interdisaient d’aller au collège en vélo, décision collégiale.
        Mais à 12 ans ma mère était d’accord pour que j’aille en vélo au lycée, mais pas mon père… qui a dit à ma mère : s’il se fait écraser ça sera de ta faute !
        Très dur de changer une décision mue par la précaution, temporaire ou pas.

        1. gameover

          Pour valider cette temporalité définitive, la loi renseignement avait prévu une clause de revoyure en 2018… mais ça a été repoussé à 2020…

        2. Calvin

          Oui, c’est exactement mon point.
          Le vrai danger de ce principe est qu’il n’a pas de limite.
          Prenons les OGM : 40 ans qu’on en produit, qu’on en bouffe, et pas le plus petit problème hormis la peur et les hallucinations collectives…
          J’ai entendu un député dire qu’on ne peut plus revenir en arrière sur les OGM, malgré leur innocuité parce que l’opinion a tranché… on en est là…

          Quand un labo teste, pendant un an, un nouveau médicament, il le fait au nom du principe de précaution : valider le produit, définir les effets indésirables secondaires, etc… Et ça se fait depuis des lustres, c’est un protocole scientifique, et à la fin, il y a AMM ou pas, mais cela ne dure pas l’éternité.

          Là, écrit dans la Constitution, c’est l’immobilisme quand ça les arrange.

        3. MCA

          Dans la majorité des cas ça se traduit par des voitures qui continuent à rouler à 90 si ce n’est plus mais qui cette fois deviennent verbalisables, la loi définissant le délit.

          Il ne faut pas chercher ailleurs, rien de nouveau : il n’y a plus un rond dans la caisse et il faut se procurer des ressources.

          Toutes les mesures de ces gouvernements successifs sont réalisées sous faux drapeau, c’est systématique.

          A cette mascarade les médias servent de courroie de transmission; preuve en est qu’à chaque nouvelle mesure il nous ressorte l’épouvantail de la naphtaline l’invitant à nous rejouer un air de son disque rayé.

          Sauf à renverser la table, je ne vois pas d’issue à cette impasse; ce pays est pétrifié.

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Le principe de précaution, c’est assez simple. D’abord on bloque tout. Ensuite on réfléchit, ou pas.

  5. Gérard

    Oui, mais il ne faut pas taire ou oublier que c’est grâce au principe de précaution que nous avons la chance d’avoir un président que le monde entier nous envie. Sans ce souci d’éviter le retour aux « Heures les plus sombres de notre histoire », où en serions-nous aujourd’hui, je vous le demande ?

  6. Higgins

    J’ai mis le lien sur le post d’hier mais en fait, c’est sur celui-ci qu’il faudrait qu’il’soit : https:/ /www.contrepoints.org/2020/04/08/368544-confinement-ce-quon-voit-et-ce-quon-ne-voit-pas
    Le fameux principe de précaution portait déjà en germe cette dérive. Latente en temps normal, elle n’était qu’affleurante jusqu’à présent (un exemple parmi temps d’autres, la multiplication des limitations de vitesses à 70 km/h aux abords des intersections. N’en doutons pas un seul instant, la mesure n’avait pas tant pour but que de protéger le malheureux impétrant traversant la voie « rapide » que d’exonérer la puissance publique de ses responsabilités. Acceptable (?) alors que le français moyen pouvait se griser de vitesse à 90 km/h, la mesure prend toute sa dimension crétine avec les 80 km/h). Désormais, chacun peut en constater l’imbecilité. Pour cela, encore faut-il accepter d’ouvrir les yeux. Des années d’abrutissement ont helas conduit nombre de français dans une sortr de léthargie malsaine. Je ne peux de penser qu’entre la Liberté et une pseudo Sécurité, la préférence va de loin à la seconde. Le totalitarisme est en route.

    1. Calvin

      J’avais dit, sans doute plusieurs fois, dans les commentaires de ce blog, que le principe de précaution était le plus gros clou du cercueil de notre pays.

    2. Aristarkke

      Pour la plupart, 90 au compteur, c.a.d.au mieux 85 réels. D’où le problème posé par les camions semblant « pousser » les voitures…

  7. Gerldam

    « Gouverner, c’est prévoir ». Si on applique cette sage maxime, on constate que nous ne sommes pas gouvernés.
    Pas du tout.
    Nous sommes communicationnés, rien de plus.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        La populace mange la soupe qu’on lui sert. Même si ce brouet est infâme, la plupart l’avale, faute d’oser le recracher.

        1. Al Bundy

          « Venir ds un pays étranger et lutter contre le nationalisme, c’est comme s’incruster chez ton voisin, manger à sa table et te plaindre que sa femme met trop les dents »

  8. Nemrod

    Je connais bien le phénomène dans mon domaine de prédilection.
    Pour diminuer les risques, tout un tas de procédure et de règlements sont mis en place .
    L’initiative individuelle du chasseur est abolie et l’on se retrouve avec des comportements codifiés plus dangereux que le comportement naturel et logique.
    Ex : ne pas tirer devant soi un sanglier arrêté dans une pente ( tir fichant) pour le tirer derrière au grand galop dans la même pente…

    1. Higgins

      C’est un travers bien français que de vouloir tout codifier et tout réglementer. La faute à cet « universalisme » qui caractérise si bien la culture politique nationale. Pas surprenant que le Libéralisme soit si mal vu puisqu’il s’oppose de fait au centralisme jacobin.

          1. theo31

            John Locke, la grande Charte de 1215, le Bill of Rights de 1689, où était-ce ?

            Ce sont les applications du libéralisme à l’action humaine (économie) qui sont nées en France.

            1. Ygor Yanka

              « John Locke, la grande Charte de 1215, le Bill of Rights de 1689, où était-ce ? »

              Bin, en Grande… Bretagne, donc en France ! Morlaix, Quimper, tout ça…

  9. durru

    HS (un peu), un journaliste roumain ayant découvert les 350k contraventions « covid » en France (chiffre désormais obsolète) a conclu que les Roumains qui ont enfreint le confinement là-bas (ciblé et hautement rémunérateur pour l’Etat) étaient en fait des francophones. L’exceptions française, encore et toujours…

  10. Blondin

    Quand on pense que celui qui fait fonction de Président actuellement nous a bassiné pendant des lustres avec la « start up nation ».
    Si ce fat s’était vraiment intéressé au management des start ups, il aurait peut-être entendu parler d’un principe qui s’appelle l’agilité.
    Tout le contraire de sa gestion de crise ultra rigide et procédurière.
    Encore une preuve qu’il fait partie de ceux qui savent tout et ne comprennent rien.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      La gestion de cette crise est plus un problème de résilience qu’autre chose. Il faut prévoir qu’un choc peut survenir, et s’y préparer. La difficulté de l’exercice provient du fait qu’on ne connait pas à l’avance le danger, ni son ampleur.

      Attention avec la notion d’agile en entreprise, il s’agit d’une méthode très codifiée, itérative, mais les objectifs sont définis dès le départ (tout au moins pour la méthode SCRUM, la plus courante des méthodes agiles). Il ne faut pas croire que la méthode agile répond à tout, ni qu’elle s’applique ici.

      1. bibi

        Les méthodes agiles ne sont que des palliatifs fait par des incompétents pour faire face au recrutement d’incompétents.
        La seule méthode efficace c’est la méthode à bibi, son seul inconvénient est de n’être utilisable que par bibi.

      2. Opale

        L’agilité permet également, en effaçant le concept de « hiérarchie » dans les équipes, de déresponsabiliser les managers restants. C’est la faute à l’agilité en cas de merde, et non plus la faute à untel. D’où la nécessaire prudence et la non-application à tous les domaines, comme le dit JHR.

  11. kekoresin

    Je ne sais vraiment pas comment on pourra se débarrasser de cette hydre et ce, quel que soit le niveau de crise atteint.

    On a créer un vrai Frankenstein ou plutôt un blob, un truc qui englobe tout, étouffe tout, peu se permettre de perdre des grosses parties de son corps pour se régénérer aussi sec. Peu importe que vous coupiez des têtes, des pattes, des bouches voraces, cet immonde shoggoth n’a en réalité pas de cerveau. La bête ne peut pas non plus être dressée car elle ne répond à aucun maître. Elle écrase et aspire les énergies vitales de ses victimes, sans haine ni compassion.

    CPEF le blob est partout. Heureusement les frontières semblent avoir une certaine efficacité, mais les serviteurs de la bête psalmodient sans cesse pour rallier d’autres fidèles qui auront tôt fait de perdre la raison !

  12. theo31

    Quand il s’agit de faire des trucs d’une profond débilité, l’administration ne s’emabarrasse plus du principe de précaution. C’est probablement elle qui a choisi d’envoyer le pédéraste faire de le guignol à Pantin. Si, si. Et c’est elle qui a choisi de continuer le concours de quéquètes avec l’Italie et l’Espagne alors que le Japon a décrété l’état d’urgence sanitaire non contraignant pour la population.

    Débile un jour, débile toujours.

    En attendant, les cadavres du socialisme s’accumulent et le concours de bites avec l’Italie et l’Espagne socialistes va bon train. On m’a dit qu’il fallait pas comparer les Européens avec les Asiatiques. J’ai répondu : les Asiatiques sont des êtres humains comme nous et le plus débile des Coréens sait mettre un masque. N’en plaise à la grosse noire de service.

    1. lafayette

      Ca ne touche que les villes de vieux les asiatiques sont pas stupide pour mettre des Ehpad au centre ville. D’ou la probabilité très faible de mortalité à whuan.

      Mais bon les granges mégapoles vont payer cher cette densité. Ca va faire des logement libres et des places vides en ehpad. Depuis le temps qu’ils cherchaient une solution pratique…. on voit le resultat.

      Le vrai problème c’est que l’homme d’affaire européen qui délocalise et qui nous a ramené cette saleté ici, on devrait le féliciter.

  13. jo moreau

    « Le principe de précaution a été inventé pour servir de parapluie aux hommes et femmes politiques, pour leur éviter de devoir prendre position sur des orientations stratégiques ».
    Anonyme

  14. patrick Role-Reter

    Principe de precaution, droit de retrait. Specialites francaises. Attestation de déplacement dérogatoire. Tout est dit.

    Le dernier formulaire, meme pas CERFA Donc illégal, mais on s en fout de la légalité n est ce pas ? La santé est la première des legalites sans doute.

    Celui pour entrer en France.

    https://www.interieur.gouv.fr/content/download/121915/978769/file/07-04-20-Attestation-etranger-metropole-FR.pdf

    En bas de la page.

    pour rentrer en France avec des motifs comme « Travailleurs frontaliers aux frontières intérieures terrestres » est ce qu il y a bcp de travailleurs frontaliers qui entrent aux frontieres aeriennes, maritimes et spatiales ?

    Ou, si on est Francais, le ‘motif de déplacement ‘ , une seule case ‘ Nationalité française ‘. C est un motif de déplacement ? Les mots n ont plus de sens.

    Qu est ce que c est que cette pratique reglementaire ? La Mairie de Paris reglemente les libertés publiques ( exercice de 10 a 19h) par communiqué de presse ? Toute la presse reprend l interdiction sans noter qu elle est illegale ?

    Heureusement que j observe tout cela d un pays étranger qui a gardé son sens commun.

    1. gameover

      « Travailleurs frontaliers aux frontières intérieures terrestres »

      Je pense que ça concerne ceux qui sont obligés de traverser la France pour aller bosser dans un autre pays… genre Belgique-Allemagne

      Quand je bossais en Italie, j’étais frontalier… mais je passais par la Suisse

      Si c’est ça, je suis étonné qu’ils y aient pensé…

      1. Pierre 82

        Normal qu’il soit très posé. Il a raison, il le sait depuis le début, et plus le temps passe, plus les faits lui donnent raison. Il n’a aucune raison de bafouiller, en fait. Il aurait certes des raisons de se foutre en rogne, mais ce n’est pas dans un caractère de chef.

            1. Pierre 82

              Plus sérieusement, je me demande combien d’hôpitaux utilisent effectivement son protocole. Il dit qu’il y en a de plus en plus, mais bluffe-t-il?

                1. Pheldge

                  il y a également des Agnans parmi les mandarins de l’hôpital public, je serais même tenté de dire qu’il n’y a que ça ! peu leur importe le protocole de Raoult, ce qui compte c’est de le faire se planter, ou d’en donner l’impression !

              1. Al Bundy

                « je me demande combien d’hôpitaux utilisent effectivement son protocole. »

                .boursorama.com/actualite-economique/forum/referendum/detail/454302942/

    1. Higgins

      Je le trouve bien gentil. J’ai le sentiment qu’il reste modéré vu la nocivité de ses adversaires. Pour les EPHAD, on ne peut exclure qu’il y ait un très méchant calcul de la part de certaines personnes afin de se débarrasser rapidement des occupants un peu trop vieux et surtout très onéreux.

      1. gameover

        Je ne crois pas pour les EHPAD, vu qu’ils appliquent exactement le même type de confinement idiot aussi sur l’ensemble de la population, en pensant qu’avec la suspension des visites ils empêchent la perméabilité entre les 2 groupes… sauf qu’il y a les intervenants en EHPAD qui rentrent tous les jours chez eux… je suis sur qu’ils n’y ont même pas pensé…
        Quand on voit les marches avant, marche arrière, tergiversations… il n’y a tout simplement pas de pilote dans l’avion…

        1. Pythagore

          En fait, je me disais qu’ils devraient faire dormir le personnel sur place, même chose pour les entreprises critiques qui ont besoin de continuer à tourner. Qq Algeco et hop.

  15. Tribuliste

    Finalement je ne vois pas ce qu’on peut reprocher à nos leaders maxminus. Ils font tout bien comme on leur a appris et comme l’ont fait leurs prédécesseurs.

    Comme le peuple il est victime d’un système qui encourage à la couardise, au détournement d’attention, au rapt idéologique et à l’appropriation des deniers publics.
    Dans tous les cas leur responsabilité ne peut être engagée parce que les pauvres n’ont jamais été préparés à ça : la prise de décision. Et comme le mouton sacrifié sur l’autel politique va dans quelques jours trouver une légitimité religieuse pourquoi se athée?
    Un remplacement de population demande quelques départs, si la mort peut aider il serait idiot de se priver de cette aide providentielle.

    Rappelons en prime que la population impactée est souvent la plus prompte à l’épargne et détient de jolis pécules. Lorgnant sur les bas de laine l’état et son fisc prodigue y trouvent leur compte.

    Les masques arrivent, vivement que tout à chacun trouve un réconfort ouaté pour emprunter les coupe gorges républicains.

    Les tests fonctionnent à plein tube, mais le packaging n’étant pas glamour on renâcle à diffuser en grands volumes.

    Les conseillers scientifiques font ce qu’on leur demande, les conseillers financiers ressortent leurs monopolys, les journalistes informes médisent : tout roule tout seul, inutile donc qu’une so(do)mmité ou barbu déteint intervienne.

    Mon seul réconfort vient des entités qui ont fait la richesse de ce pays et qui continuent à se débattre, elle auront mon soutien si besoin mais je crains que la lutte des classes ne soit étouffée dès l’embryon.. à savoir la caf.

    1. theo31

      « Dans une société non communiste, les élites socialement reconnues recouvrent, malgré de très nombreuses exceptions, les élites naturelles, ce qui fait que la hiérarchie est fragile et combattue par la majorité. Dans la société communiste, les élites sociales sont composées de ceux qui sont adaptés au communisme, qui savent mentir, flatter, dénoncer, jouer du coude, écraser les subordonnés, faire trébucher les compétiteurs. Mais ce ne sont jamais et pour cause les plus intelligents, les plus instruits, les nobles. D’où l’accumulation, à la tête des sociétés communistes, de savants ignorants, de médecins nuls, d’artistes sans talent, d’administrateurs pagailleurs. Tous savent que dans une société non communiste, Us retomberaient dans les sphères inférieures. Tous ont donc une affection pour un régime aussi bienveillant, doux et tolérant à leur endroit. D’autre part, les masses incultes, ignorantes, sans talent se reconnaissent dans de tels chefs. Après tout, Lénine n’avait-il pas écrit que « les cuisinières devaient apprendre à gouverner l’Etat ? » Les cuisiniers le gouvernent, sans même avoir eu à apprendre. D’une certaine façon l’égalité socialiste est réalisée. Le plus profond, le plus envieux, le plus âpre des égalitarismes, celui qui en veut à la supériorité morale
      et intellectueUe, est enfin pleinement satisfait. »

      Alain Besançon, La normalité du communisme selon Zinoviev.

  16. hub

    Le principe de précaution s’applique également à l’ednat : par précaution, mieux vaut ne pas prendre de bons profs, mais en choisir des médiocres. Mieux vaut que tous les élèves d’un même âge fassent semblant de faire la même chose. Par précaution, il vaut mieux ne pas mettre de notes. Il vaut mieux, par précaution encore, tenir la marmaille jusqu’à un âge qui l’empêchera de se tourner vers des métiers utiles.

  17. glot

    Le comité scientifique qui conseille le gouvernement demande toujours plus de confinement.
    Quand Est-ce qu’ils arrêtent avec cette surenchère dans les principes de précaution ?

  18. Pythagore

    Et au fait, pour les 5000 prisonniers extrémistes islamistes qu’ils ont l’intention de relâcher, pas de principe de précaution ? Encore un truc à géométrie variable. En Grance, la somme des carrés des 2 petits côtés d’un triangle rectangle est égale à, ca dépend parfois le cube, parfois la racine parfois le carré de l’hypoténuse.
    .
    La Roumanie a prolongé le confinement de 30 jours.

      1. Pheldge

        c’est bien vrai d’ailleurs :
        el-manchar.com/2016/09/aid-el-adha-une-fatwa-promulguee-par-daech-autorise-les-musulmans-trop-pauvres-pour-sacheter-un-mouton-a-sacrifier-un-infidele/

  19. Nemrod

    Depuis le temps qu’on le serine que CPEF.
    Et ben on y est.
    Le COVID va l’achever pour les raisons que nous sommes les seuls à voir, comme il tue les malades ou les vieux.

      1. Aristarkke

        Comment voulez vous que les fourmis nordiques puissent être enclins à aider la monstrueuse cigale grançaise venant quémander du pognon pour que sa fête du slip ne ralentisse pas (imaginer qu’on la stoppé sans violente contrainte m’est impossible à imaginer). L’exception grançaise les incommode depuis longtemps.

      2. Pierre 82

        Comme les meilleures choses ont une fin, j’imagine que dans pas longtemps, ce sont les Allemands qui vont se barrer de l’euro. Dès que les industriels allemands l’ordonneront à Frau Merkel, elle obtempérera sans état d’âme. D’ailleurs pour en avoir, il eût fallu qu’elle possédât une âme…

        1. bibi

          L’Allemagne quitte l’euro, leur monnaie prend 20% par rapport à l’USD et au Yuan et leur modèle mercantile basé sur l’exportation s’effondre.

            1. bibi

              Non, parce que tout comme le peuple Français, le peuple Allemand ne mérite pas d’avoir de tels dirigeants, qui ne sont que des raclures depuis que ce pays existe.
              La France elle contrairement à l’Allemagne a au moins eu la chance d’avoir de bon dirigeants et même de grands.

              1. MichelC

                De bons dirigeants : La Mitte Errante, Sarkovide07, Hollandouillevide12, Macrovide17…
                Qu’est-ce qu’elle est bien servie.

                  1. Aristarkke

                    Petite compensation, l’éditeur qui avait publié l’hagiographie de Chirackham le Rouge au lendemain de sa mort, a pris un bide de plein fouet sur ce coup-là.

              2. Higgins

                J’ai de forts doutes quant aux compétences supposées de nos dirigeants : https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2020/04/08/contraction-du-pib-de-6-les-lecteurs-du-courrier-des-strateges-le-savaient-depuis-longtemps/

                Et le pire est à venir.

                1. gameover

                  Oui, le -1% annoncé montre qu’ils n’ont pas pris la mesure du problème créé par le confinement.
                  D’autre part ça montre qu’ils ne sont pas capables de faire un calcul mental qui a la louche donnait 10%…

                  Mais bon, vu qu’ils continuent à payer des fonctionnaires à rien faire, ça rentre dans le PIB* ! d’où certainement le petit 6%

                  * : vu que les fonctionnaires ne produisent pas de valeur ajoutée**, ce sont leurs rémunérations qui sont additionnées dans le PIB…

                  ** : on devrait d’ailleurs parler de valeur retranchée (au lieu de valeur ajoutée) pour les fonctionnaires

          1. pabizou

            Bibi rêve tout haut, les Allemands ont plus de marges de manoeuvres, au moins l’industrie . Leur problème c’est la DB qui danse sur un fil . Mais, même là, vu la profondeur du trou …Bon, tu peux remettre le champagne au frais .

    1. pabizou

      Ne te fais pas trop d’illusions, monsieur de Mouton-Bêlant demandera un peu plus de ce qui ne fonctionne pas dès que la BCE recommencera à imprimer son PQ, persuadé qu’il suffira de « faire payer les riches » sans comprendre que s’il n’en fait toujours pas partie c’est entièrement à cause de sa bêtise de ne pas vouloir comprendre que si le riche maigri, le pauvre crève . A moins d’un miracle la partie de bonneteau va pouvoir continuer . Il suffit de voir le battage médiatique sur le flicage des smartphones et le nombre d’abrutis qui sont prêts à tout pour ne pas quitter la couveuse pour comprendre que ce n’est pas encore pour aujourd’hui . J’espère seulement me tromper mais le phoényx ne peut renaitre que de ses cendres

  20. cherea

    On nous casse les couilles en France avec l’État-Nation, la République…en gros, c’est la mort de l’État, de la République et le retour de la Nation…des vieilles solidarités, pas besoin de cerfa pour aller les courses à la voisine…

  21. Geneviève Boyer

    C’est par l’excuse du principe de précaution qu’on a plus fascistes que les fascistes, j’ai nommé les écolo-fascistes. Ou la médicamentation à outrance pour tout et n’imposte qui. Ou les dérives des dépistages de tout poil. etc etc.

    1. RV

      Les faux derches n’étaient pas vraiment partis 😉
      « …un revirement dans la doctrine du gouvernement? Non, assure-t-on à Matignon, mais “le fait est qu’effectivement on apprend chaque jour avec ce nouveau virus”.  » Ça m’éneeeeeerve cette façon merdique de dire que oui, mais non et de tortiller du cul.
      Quand on sait qu’ils ont tenu le discours initial pour cacher leur nullité crasse et leur responsabilité de la pénurie, c’est odieux à lire.

      1. gameover

        “le fait est qu’effectivement on apprend chaque jour avec ce nouveau virus”

        Dans l’ignorance, le principe de précaution aurait justement dû dicter l’utilisation de masques : quand on sait pas, ce qui peut le plus peut le moins…

      2. Aristarkke

        La gestion d’une pandémie ne fait l’objet d’aucun cours à l’ENA. Donc demander à des fonx de faire un effort d’imagination et de penser hors du cadre quand le cadre n’existe même pas, ne peut être que vain.

    2. Pythagore

      Faut dire que c’est la 1ère fois qu’il y a une maladie contagieuse qui sévit en Grance, alors ben comme y disent:
      “le fait est qu’effectivement on apprend chaque jour avec ce nouveau virus”.
      Parce qu’il totalement inédit, ce virus, rien avoir avec tous les autres coronavirus, et rien avoir avec ts les autres virus. Les autres virus ne se transmettent pas par les voies respiratoires et par les goutelettes. Non monsieur.

        1. Pheldge

          Elie, c’est toujours pareil, je salue l’initiative privée, qui une fois de plus arrive avec peu à palier les carences de l’état, mais ça me met en colère !
          Tous les soirs à la télé, nous avons -à la Réunion oussque j’habite- une femme toubib, qui vient faire la manche :masques, blouses gants, « rapportez les à la pharmacie pour nos soignants ». Cette femme est cadre de l’ARS locale, qui n’a cessé de mentir depuis le début de la crise, sur l’existence de son stock de masques, pour au final en découvrir qui étaient moisis, datant de 2005 et les livrer sans vergogne à des professionnels ulcérés ! Et pas un mot d’excuse, mais un ton arrogant et méprisant, et ça c’est inadmissible et insupportable !

          1. gameover

            Next : les urinoirs de l’espoir

            Perso ça m’énerve aussi car j’ai l’impression que c’est bien lisse tout ça et que ça normalise une situation anormale et qu’il n’en est même pas fait état…

            1. Elie

              Pour moi ce genre d’initiative va, j’espère, montrer à certains qu’on peut se passer de cocon, de giron et d’assistance, pour se bouger les fesses et faire soi-même les choses, et que ça fait plus avancer le schmilblick que d’attendre un nouveau monde, une nouvelle société ou que sais-je, selon des règles décidées je ne sais où.
              Pheldge et Gameover, si vous êtes si en colère, c’est parce que vous avez vraiment trop d’attentes vis-à-vis de l’état. Vous en attendez quoi, encore, au juste ???
              Ça fait 20 ans que je bosse pour une institution d’état, sans parler de l’histoire familiale en pays communiste, je n’attends rien de l’état, ce qu’il fait ne m’étonne pas, et on se PASSERA d’eux pour cette crise et pour la suite.
              La vraie solidarité, elle est là, dans ce type d’initiative, avec chacun qui fait un petit quelque chose dans la mesure de ses moyens. Pour moi c’est ÇA qui est normal, pas d’attendre quoi que ce soit d’en haut.

              1. gameover

                Elie, tu peux le voir comme ça (colère contre l’état) mais en fait non pour ce qui est de moi (et pour Pheldge non plus il me semble) : tu fantasmes une attitude que l’on aurait, et ce afin de justifier ta conclusion.

                Ce n’est pas l’initiative privée que je fustige, c’est que ceux-là ne tirent pas les conclusions des carences de l’état pour lesquelles ils donnent plus de la moitié de leurs revenus, ils n’en font même pas état (bis)

                Ils devraient demander à l’état, non de faire le job, mais de rendre l’argent.

                En gros, ils paient leur boulanger chaque jour mais ils sont obligés de faire leur pain eux-mêmes… et les autres disent bravo !

                1. RV

                  +1. Quand je me fais taper pour un truc ou pour un autre, je réponds que je donne déjà la moitié de mes revenus et que « ça suffit peut-être, non ? »
                  Je pense que le tapeur imagine que je parle de la moitié de mes revenus nets et ne me croit pas… ou alors ça lui en bouche un coin !
                  Pas convaincu qu’il y en ait un qui conçoive ce que je veux dire et se rende compte qu’on paye les putes mais qu’on baise pas.

              2. gameover

                « Ça fait 20 ans que je bosse pour une institution d’état,[…] je n’attends rien de l’état,… »

                T’arrives a écrire ça sans rire ?

                  1. Elie

                    Je ne dis pas que ça m’enchante de mettre un peu plus la main à la poche, d’autant plus que mon conjoint risque d’ici peu le chômage technique.
                    @gameover : qui sont  » ceux-là » qui ne font pas état des carences de l’état ? Je ne comprends pas. S’il s’agit de ceux qui prennent des initiatives, je suppose qu’au contraire ils en ont très vite fait le constat, et que c’est bien parce qu’ils se disent que ça ne bougera pas tout seul qu’ils se bougent. Après, n’étant pas dans leur tête, je ne fais qu’extrapoler.
                    Dans ma commune on n’attend pas la livraison hypothétique de masques moisis ; avec les parents d’élèves, on a décidé de réunir le matériel necessaire à la fabrication par une assoc de masques en tissu pour la reprise des cours, en plus de ce que chacun fait déjà sûrement dans son coin. Parmi nous du personnel hospitalier ou des gens qui bossent dans le secteur pharmaceutique, et qui se mangent de la situation pas normale tous les jours.
                    On agit d’abord, on règlera les comptes plus tard.

    1. RV

      « L’austérité dans les hôpitaux » !!! « La conception stupidement budgétaire » !!! MOUARFF !!!
      Celui-là aussi, comme trou du cul…

          1. Aristarkke

            Le spermatozoïde le plus rapide alors pour emporter le pompon a vraiment foiré la suite, vu le résultat. L’amélioration de la race n’est pas passée par lui…

          2. Pheldge

            Papet, ce soir là, pour changer, il avait permuté l’ordre des plaisirs : 1 la bouche, 2 la nusse et 3 bin le truc habituel …

  22. glot

    Cette fois c’est clair pour tout le monde.
    La durée de confinement dépend des conditions de travail dans la structure hospitalière .
    Notre économie qui s’effondre rien à foutre !
    Tandis qu’en République Tchèque tout redémarre la semaine prochaine ! ! !
    CPEF
    ————————————–
    La fin du confinement en France ne pourra être envisagée que lorsque la «saturation» des services de réanimation aura été «jugulée» et que les «mesures de contrôle» qui prendront le relais seront «opérationnelles», estime le Conseil scientifique dans son dernier avis.

    1. Adolfo Ramirez Jr

      La prime aux meilleurs gestionnaires. Les économies les plus agiles repartiront plus tôt et subiront moins de dommages. Comme disait Charles Gave, à plus de 60% de prélèvements, game over. Il y aura trop d’impôts à supporter pour le secteur privé, l’état fera faillite.

    2. douar

      il y a déjà plus d’activité chez moi, plus de camionnettes, de transporteurs, des chantiers en route: pas de doute, c’est bien beau le confinement, mais il y a la marmite à faire bouillir.
      Cela ne dispense pas de respecter les consignes de base: mais au grand air avec le soleil actuel, le virus a moins de chance de survivre que dans une maison calfeutrée.

      1. gameover

        « c’est bien beau le confinement, mais il y a la marmite à faire bouillir. »

        Je bosse dans une ZI, la 1ere semaine c’était calme plat… mais au bout de 10 jours il y a quelques boîtes qui ont rouvert alors que les conditions du confinement n’avaient pas changé du tout… ils ne croyaient plus au père noël… et la ça reprend de l’activité, y en a de moins en moins qui y croient…

  23. Jacques Huse de Royaumont

    Ca y est, grosse colère du petit Bruno. L’Allemagne ne veut pas payer pour ses jouets cassés, alors il tape du pied par terre.

    1. pabizou

      Il était temps que l’Europe du nord se réveille et dise stop a ces connards . Pour une fois, si ça oblige ces abrutis à faire leur boulot, même si ça risque de picoter un peu, elle aura servi à quelque chose . Restera plus qu’a virer la commission…

      1. durru

        « si ça oblige ces abrutis à faire leur boulot »
        Comme s’ils savaient ce que ça veut dire, au moins. Sans même parler de leurs capacités.

        1. theo31

          Quand on voit la composition du conseil scientifique (quasiment que des fonctionnaires), Avec l’inénarrable infectiologue à tronche de bite à lunettes qui a dit qu’il n’y aurait aucun mort et qui revient dire que le virus est bien plus virulent que celui de la grippe. Non mais allo quoi.

          Bravo les mecs. On en tient des super bons. Je n’ai plus assez d’Audiard Awards, vais faire un prix de groupe.

        2. pabizou

          Ils ne savent que trop ce que ça veut dire . C’est bien pour ça qu’ils refusent de le faire Des tordus, des voyous, tout ce que tu voudras mais pas des imbéciles sinon il y a longtemps qu’ils se seraient fait déborder et que leurs magouilles leur auraient pété à la figure

  24. glot

    UN DIRECTEUR DE SANTE SANCTIONNé

    Un directeur d’agence régionale de santé qui déclare, que l’épidémie ne remettra pas en cause, une gestion libérale des hôpitaux publics …. est immédiatement limogé, ce matin, en Conseil des Ministres.

    Après l’épidémie ce sera open bar pour la Socialie . CPEF

    1. gameover

      Faut dire que c’était pas hyper malin de remettre le sujet sur la table en ce moment, et si c’était suite à une question il y avait moyen de temporiser genre nous allons lancer une vaste étude avec une grosse commission et un grand débat sous couvert d’une haute autorité (ca fait déjà 80 emplois de créés en 2 lignes!)

      1. durru

        C’est pas ça la raison, c’est celui qui a déclaré qu’il faut continuer avec la réduction de personnel au CHU de Nancy en pleine crise. Fallait donner un signe au personnel soignant, y’aura personne pour pleurer derrière ce gus.
        Avec ou sans lui, avec ou sans sa « gestion libérale » (en place depuis au moins 40 ans), la socialie avait depuis longtemps pris le pouvoir absolu. Et honnêtement, vaut mieux qu’ils aillent au bout de leurs idées, ça va clarifier les choses plus vite.

        1. gameover

          « C’est pas ça la raison, c’est celui qui a déclaré qu’il faut continuer avec la réduction de personnel au CHU de Nancy en pleine crise. »

          T’as vraiment un problème de compréhension, c’est ce dont je parle.
          Ce sujet est pendant à Nancy depuis quelques années.

            1. MichelC

              Pourquoi ne pas avoir foutu dehors cette horde d’administratifs?
              Il a eu le temps de plaider la cause. Mais qu’as-t-il fait?
              Ai-je un problème de compréhension?

              1. gameover

                Ce n’est pas spécifique à Nancy, mais à Nancy, comme ça fait quelques années que ça merde salement, il y a une offre parallèle qui s’est mise en place dans s’est cliniques qui se sont bien développées.
                Il y a vraiment un problème de sureffectifs, même de soignants côté hôpital… Pas en ce moment c’est sûr, d’où la connerie du timing

            2. gameover

              Je n’ai pas utilisé cette expression
              Ne dévie pas le sujet : tu disais que je n’étais pas dans le sujet, j’y étais

              1. durru

                « Un directeur d’agence régionale de santé qui déclare, que l’épidémie ne remettra pas en cause, une gestion libérale des hôpitaux publics …. est immédiatement limogé, ce matin, en Conseil des Ministres. »
                Ce à quoi tu réponds :
                « Faut dire que c’était pas hyper malin de remettre le sujet sur la table en ce moment »

                C’est quoi alors « le sujet », vu que le seul sujet soulevé dans l’intervention d’origine était ça ? Problème de compréhension, ou plutôt d’écriture trop rapide. Je sais que t’avais déjà causé du CHU de Nancy, et je ne remets pas en cause tes observations. C’était sur cette intervention en particulier. Mais je veux bien croire que c’est plus un problème de communication qu’autre chose.

                  1. durru

                    Voilà, problème de communication, cette expression « réduction d’effectif » (à laquelle j’aurais pas réagi) n’est pas présente ni dans ton message, ni dans celui auquel tu réponds. « Gestion libérale », par contre, si… Et c’est pas tout à fait la même chose.

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Sauf qu’il ne s’agit pas d’une gestion libérale des hôpitaux, mais au contraire d’une vision centralisatrice et administrative de la santé.
      Expliquer au personnel hospitalier surmené que 10% d’entre eux seront virés à l’issue de la crise sanitaire, c’est très con. Surtout quand il s’agit d’expliquer que l’offre de lits va diminuer à un moment où on ne sait plus où mettre les malades.
      La seule chose qui lui importe, c’est son agenda personnel, le reste du monde n’existe pas.

      De plus, le personnage avait déjà empêché le transfert de malades vers les établissements privés parce que le protocole financier n’était pas signé. Je n’ose imaginer le nombre de morts à cause de lui.

      Bon débarras, ce genre de nuisible ne mérite aucun regret.

        1. RV

          S’il y avait du personnel soignant dans les hostos au lieu du personnel administratif, déjà, pour commencer, on y verrait plus clair.

  25. gameover

    L’appli pour suivre les chaînes de contamination :

    «Elle ne serait pas obligatoire, même si dans un premier temps, les sorties pourraient être soumises à l’activation de l’application. »

    Pas obligatoire, mais sinon tu restes chez toi !

      1. Opale

        https ://www.clubic.com/coronavirus/actualite-891014-coronavirus-bracelet-electronique-appliquer-quarantaine-coree-sud.html
        Ben quoi, en Corée ils vont y venir… ouééé

        1. gameover

          Ça te choque ?
          Perso je fais pas de différence entre le porteur du virus et celui qui se baladerait avec un flacon d’anthrax… et c’est donc logique…
          Quid de celui qui a le sida et qui essaime ?

          1. Opale

            Ça me choque un peu d’être assimilée à une taularde, oui. Un bracelet électronique pour preuve que tu restes bien assignée à résidence, c’est un peu extrême.

            En plus juste au-dessus, tu dis : « je voulais être dépisté mais pas pisté », mais le bracelet électronique qui indique à tout moment où tu es, ça te conviendrait ? C’est largement contradictoire.

            « Quid de celui qui a le sida et qui essaime ? »
            Tu es donc favorable au signe distinctif pour les gens malades ?

            1. gameover

              Oui dépisté pour ne justement pas être pisté…

              Le bracelet électronique qui indique à tout moment où tu es que tu es chez toi !

              Signes distinctifs, pas besoin vu que tu es chez toi… mais je vois où tu veux en venir , tu frôles le point Godwin

        2. RV

          Comment on fait avec un infecté qui se ballade sans état d’âme et te crachouille du virus ? C’est un gros porc cracra, non ?

          1. Opale

            Comment on fait pour éviter le sida (évocation de Sam) ? On se protège soi-même.
            Je ne dis pas qu’il ne faut pas prendre de mesures (encore heureux), mais le bracelet électronique c’est un peu extrême. Les décharges électriques seront intégrées pour sanctionner dès qu’on passe le palier ? Dans un deuxième temps, peut-être ?

            1. gameover

              Erreur Opale, j’ai parlé de celui qui a le sida et qui essaime, pas uniquement de celui qui l’a…

              Pour le virus là la protection personnelle ne suffit pas…

              En fait t’es en train de valider un gars en train de se balader avec de la nitroglycérine comme si c’était son droit, tu fais erreur

              1. Opale

                Et comment TOI tu veux éviter que celui qui a le sida n’essaime ? Parce que tu poses la question mais tu évites d’y répondre… Moi je dis qu’essaimage ou pas, il faut se protéger soi-même des malades, tout comme mettre un masque quand tu sors n’est pas débile #Covid-19, tu anticipes un éventuel contact alors tu te protèges.

                « Quid de celui qui a le sida et qui essaime ? Tu es donc favorable au signe distinctif pour les gens malades ? […]
                -Signes distinctifs, pas besoin vu que tu es chez toi… »

                Je rebondissais sur les signes distinctifs pour les malades du sida puisque tu a amené ce parallèle… ils doivent rester chez eux aussi ? Cela rejoint ma première phrase, comment tu veux éviter que le sidaïque n’essaime volontairement ?

                1. gameover

                  Je n’ai pas parlé de mettre un bracelet électronique à ceux qui ont le sida… j’ai juste voulu faire un // avec le virus car avoir le virus = avoir le sida + la volonté de le disperser. Même si dans le cas du virus, le disperser n’est pas intentionnel, mais c’est ce qui va arriver PROTECTION OU PAS.

                  En fait le // avec la nitro est meilleur car tu n’as pas l’intention de tuer des gens (tout comme être porteur du virus n’est pas une intention de le disperser) mais c’est ce qui va arriver.

                  1. Opale

                    Ok donc tu reconnais que l’intervention du sida était mal choisie 😀

                    « En fait le // avec la nitro est meilleur car tu n’as pas l’intention de tuer des gens (tout comme être porteur du virus n’est pas une intention de le disperser) mais c’est ce qui va arriver. »

                    Là je suis plus d’accord. Il n’empêche que les gens ne se rendent absolument pas compte de la petite bombe qu’ils transportent. Chez moi dans mon quartier, le week-end dernier, des familles ont organisé un anniversaire pour un enfant dans le parc… plusieurs dizaines de personnes rassemblées alors qu’on leur dit expressément que c’est interdit. Le sentiment d’être plus fort que les autres sans doute, et l’inconscience en prime.
                    Néanmoins, comme j’ai répondu plus bas à RV, je redoute la progression des mesures liberticides comme le bracelet électronique, validées massivement parce qu’on a peur et qu’on veut être protégé.

                    1. Opale

                      @Al, ok mais à ce jour être malade n’est pas (encore) un délit, ni un crime. Alors, quand être malade et vaquer inconsciemment à l’extérieur sera un délit, je t’accorderai ce point.

                    2. Al Bundy

                      Opale, si tu es reçue au test covid 19, tu vas embrasser tes parents ?

                      Si oui, tu es une criminelle

                    3. gameover

                      «Ok donc tu reconnais que l’intervention du sida était mal choisie  »

                      Sida+intention c’est écrit dans mes messages de 9h53, 10h37, 10h59

                      Mais comme l’intention ne peut pas se supputer, j’ai trouvé que l’exemple avec la nitro seyait mieux avec le coronavirus : il n’y a pas d’intention et le danger est présent qu’elles que soient les intentions pacifiques.

                    4. gameover

                      «… je redoute la progression des mesures liberticides comme le bracelet électronique, validées massivement parce qu’on a peur et qu’on veut être protégé. »

                      La peur peut se rapporter à quelque chose que tu imagines (les morts-vivants) ou à quelque chose de réel (une voiture fonce sur toi)
                      Là on est dans le réel.

                    5. Opale

                      Al, dans ce cas tu n’es pas un criminel au regard de la loi : tu l’es au regard de la morale. Il faut savoir si la loi punit, ou si la morale punit. Il me semble.

                    6. Opale

                      et puis,

                      Al Bundy 9 avril 2020, 11 h 24 min
                      « Opale, si tu es reçue au test covid 19, tu vas embrasser tes parents ? »

                      S’ils étaient encore en vie, c’est eux qui m’embrasseraient, ils seraient tellement contents que je sois enfin reçue à un test… XD

                    7. MCA

                      @Opale 9 avril 2020, 11 h 08 min

                      Le pb est qu’à force de tout interdire en permanence, covid ou pas, les gens en ont marre et finissent par s’en foutre royalement et transgresser.

                      Transgresser devient le seule façon d’exister même si in fine les conséquences peuvent être dramatiques dans certains cas.

                      Il n’y a plus de lisibilité à l’interdiction au point que mm Micron a dit que le 80 était une connerie… pas grave, on ne se déjuge pas et on le fait qd mm… et nous…on s’en contrefout si ce n’est la facture dans la boite aux lettres.

                      Regarde actuellement, je suis en bord de mer, plages de 10 km de long, pas un rat dessus.

                      Quel danger je représente si je monte dans ma voiture (bulle), vais à 4 km sur un parking (vide) et vais sur la plage respirer l’ai de la mer alors qu’il n’y a personne à 10 km à la ronde : aucun!.

                      Et bien c’est INTERDIT sous peine de blablabla… même que je serais un irresponsable passible des assises à faire cela.

                      Alors qu’il est bcp plus dangereux (et encore à voir…) de faire le tour du pâté de maisons comme l’ausweis m’y autorise pour m’aérer car je suis dans une ville et que je peux croiser même de loin des gens.

                      Ces mesures sont globales et ne tiennent aucun compte des réalités locales; elles devraient être à minima du ressort du préfet voir plutôt du maire.

                      Ah bah non! ce sera confinement et interdictions pour tt le monde avec houuuu les cornes et 135 E à la clef.

                      On en crève!

                      Mon frère habite le Périgord et le préfet a autorisé les jardineries à ouvrir; uniquement la partie fleurs/plantes vertes potagères.

                      Tout en respectant les distances de sécurité, les gens peuvent venir acheter ce dont ils ont besoin et s’adonner au jardinage si bon leur semble, surtout que la période s’y prête.

                      Ici, niet!

                      2 supermarchés de fleurs et plantes potagères; interdiction de les ouvrir.

                      Résultat : c’est Leclerc qui vendant de la nourriture reste ouvert et en profite pour vendre hors de prix les plantes potagères.

                      Là… ça ne gène pas…

                    8. gameover

                      « Néanmoins, comme j’ai répondu plus bas à RV, je redoute la progression des mesures liberticides… »

                      Le port du bracelet électronique n’est pas une mesure liberticide, mais une mesure de santé publique : te viendrait-il à l’idée d’autoriser la diffusion dans l’air d’agents pathogènes mortels au nom de la liberté ?

                      On se trompe de débat.

                    9. gameover

                      MCA pareil
                      Au début, vu la carence en équipement, j’étais assez d’accord avec le confinement de 2/3 semaines, le temps de digérer l’impréparation, comme un pis aller, pas le choix.
                      Mais y a absolument rien qui a bougé durant ces 3 semaines et la sortie du confinement est reportée ad vitam eternam, y a même pas d’objectif, on est considéré comme des ectoplasmes.

                      Passé 3 semaines ça devient intenable et je trouve absolument normal que le confinement ne soit plus respecté et absolument idiot le gold plating actuel pour bien culpabiliser les gens, absolument idiot aussi tous les espaces délaissés par principe pour qu’on soit bien tous égaux, y a plus de sens commun.

                    10. Al Bundy

                      « Quel danger je représente si je monte dans ma voiture (bulle), vais à 4 km sur un parking (vide) et vais sur la plage respirer l’ai de la mer alors qu’il n’y a personne à 10 km à la ronde : aucun!. »

                      résonnement stupide, si tout le monde réagi ainsi la plage est noire de monde.

                      les pépiniéristes sont ouvert en charente maritime

                    11. Al Bundy

                      « ils seraient tellement contents que je sois enfin reçue à un test… XD »

                      :mrgreen:

                      Sinon, les lois font suite à la morale.

                      Une loi qui interdirait de cracher par terre ne me dérange pas, un autre qui enfermerait les meurtriers ne me dérange pas, ou encore une autre qui mettrait au gnoufs les gens conduisant bourrés sans permis parce que l’on leur a retiré vu qu’ils conduisent bourrés ne me choque pas non plus.

                      Une loi pour garder a résidence des gens porteur d’un virus qui va mettre l’économie mondiale en l’air et tuer des millions de personnes à cause du chômage ou des poings dans la gueule pasqu’elle est trop chiante, je vote pour sans état d’âme.

                    12. Opale

                      gameover 9 avril 2020, 11 h 46 min
                      « Le port du bracelet électronique n’est pas une mesure liberticide, mais une mesure de santé publique  »

                      Ce serait une mesure de santé publique si le reste des actions menées étaient en complète adéquation : cf le lien donné plus loin par Higgins, on en est encore à jauger de l’utilité des masques par la sibête ! Alors que même si c’est une précaution minime, elle ne mange pas de pain ! Et aucun test n’est prévu, on patauge, on joue la montre…

                      On nous dit tout et son contraire toutes les semaines, mais il faudrait accepter sans broncher les mesures les plus liberticides, et accepter que les moyens les plus élémentaires soient refoulés ? C’est pas raccord, je trouve. Mais bon, je ne suis pas experte en liberté, ni en santé publique.

                    13. durru

                      @Opale 12h09
                      Dans le contexte français actuel, toute mesure liberticide est à rejeter, parce que son but n’est pas de régler un problème quelconque, mais seulement de renforcer les pouvoirs du pouvoir en place. Parce que, effectivement, les mesures les plus simples et de bon sens ne sont pas prises, pire – elles sont même interdites.
                      Mais, dès qu’on sort de cette anomalie spatio-temporelle qu’est devenue la France, on se rend compte que la situation ailleurs est largement différente…
                      Pour ça qu’un dépisté pisté c’est normal, mais un pisté non-dépisté non 🙂

                    14. Al Bundy

                      « On nous dit tout et son contraire toutes les semaines, mais il faudrait accepter sans broncher les mesures les plus liberticides,  »

                      Qu’est ce ki veulent les françaises et les français, hein ? keski veulent ?

                      Ben jv’ais vous ldire: Ils veulent être testés.

                      Et une fois testé, si positif, ben faut qu’ils restent à la maison, et comme y en a des très cons, soit on piste, soit on fait à la Duterte.

                      Qu’est ce tu préfères ?

                    15. Pheldge

                      @ Ol’ pal 9 avril 2020, 11 h 34 : il y a eu des condemnations pour contamination volontaires au VIH, donc la loi s’adapte.

                  2. gameover

                    Opale 12h09

                    Oui, d’accord, j’ai tendance à parler d’un monde un peu plus idéal (avec quand même des virus qui nous veulent du mal 😥 )

                    1. Opale

                      Après, on peut essayer de se monter une principauté libre, avec des pancartes tout au long des barbelés : « You’re entering a Covid19-free area, please accept and sign rules below » 😀

                    2. MCA

                      @ Al Bundy 9 avril 2020, 11 h 57 min

                      « résonnement stupide, si tout le monde réagi ainsi la plage est noire de monde. »

                      T’as rien compris,
                      pendant qu’ils sont sur le plage moi je me balade en ville peinard… :o))))

                      Bon, et puis ce ne sont pas les vacances avant l’heure qd mm, faudrait pas exagérer!

              2. gameover

                Le problème serait plus vite réglé en supprimant les espaces publics : ceux qui possèderaient ces espaces dicteraient leurs règles et les gens feraient leurs choix de fréquentation de ces lieux en conséquence…

                    1. MCA

                      @durru 9 avril 2020, 11 h 12 min

                      Donc tu mets une pancarte « Espace Privé » à l’entrée et le tour est joué? :o))))

                    2. durru

                      @Opale 11h41
                      Non, pas vraiment 😉 Sur les questions de responsabilité je suis souvent d’accord avec Sam. Y’a d’autres sujets où ça coince.

                      @MCA 11h45
                      Sur la pancarte, je mettrais plutôt les règles qui régissent l’endroit en question. Et qui les a décidées aussi, pour savoir à qui on a à faire. Ça marchait plutôt comme ça le monde, jusqu’à il y a pas si longtemps, si on réfléchit bien.

                  1. gameover

                    Sida, non, oublie, je vais pas répéter 10 fois, c’est sida+intention.

                    Non, suppression des espaces publics afin que ceux qui possèdent ces espaces puissent poser leurs conditions pour l’accès : tu veux mettre tes gosses dans telle école, ils doivent être vaccinés pour ce qui est de l’école A, et ils s’en foutent dans l’école B… les choix seront vite faits pour ceux qui ont la tête sur les épaules… et pour les autres Darwin y pourvoira…
                    Idem donc pour les porteurs de maladie du style de ce virus : port du bracelet électronique pour vérifier que tu restes bien chez toi… vu que dans les autres espaces ce n’est pas chez toi… et soit tu respectes les règles, soit tu vas vivre ailleurs où on te permettra de sortir comme bon te semble… mais pas sûr qu’il y ait grand monde fréquentant ces lieux…

            2. RV

              Si je peux faire confiance à Opale malade pour s’isoler, ce n’est pas le cas pour l’immense majorité de nos congénères. Il en est trop qui n’en ont rien à foutre.
              Anecdote d’hier: Un livreur arrive, saute de son fourgon et se précipite vers moi pour me serrer la louche. J’ai fait un grand bond en arrière en lui disant « Stoooop ». Il a eu l’air tout étonné et m’a dit qu’avec moi il ne risquait rien. Soit, mais moi, je risque quoi ? Il a été traîner où ? Il est sûr de quoi ? Il est sûr de qui ?
              Dans l’état actuel des choses, tant que je n’ai pas de masque, et que personne n’est testé, tout le monde reste au large. Pas envie ni besoin de me taper 15 jours d’hosto.
              Tu vois que me protège moi-même. Partant de l’hypothèse que le virus en cours peut traînasser un peu partout, un testé positif DOIT rester isolé, que ça lui plaise ou non. MA liberté, c’est de contrôler que c’est le cas, jusqu’à ce qu’il ne soit plus contagieux.

                1. Opale

                  Non je suis pas malade 😀 et oui je me protège 😀
                  Et arrête stp avec la compagnie créole, c’est fatigant >_< Sinon je vais changer de pseudo, comme certain…

                  1. gameover

                    « Et arrête stp avec la compagnie créole, c’est fatigant >_< Sinon je vais changer de pseudo, comme certain… »

                    Pas très résiliante… y en a qui ont supporté bien plus…

                    Pas très libérale non plus… les interdits, j’ai tendance à faire le contraire

                    Wah la menace : changer de pseudo :mrgreen: arghhhh

                    1. Pythagore

                      « Pas très libérale non plus… les interdits, j’ai tendance à faire le contraire »
                      Euh ah bon ? On n’a plus la possibilité de demander à être respecté ???
                      Sorry, it’ a no-GO

                    2. Pheldge

                      bon, bin la prochaine fois qu’on voudra te faire bisquer, faudra te donner du « Doigt niais roux, sot » , ô, pâle musquée 😉

              1. Opale

                Je suis d’accord avec vous, mais je tique sur la méthode (bracelet). Je m’interroge seulement sur le fait que les moyens déployés sont de plus en plus liberticides, et que les gens y sont favorables. Je me demande quelle sera la prochaine étape validée.

                Encore une fois, c’est la majorité qui paie pour les débrayages de quelques dégénérés.

                1. MCA

                  @Opale 9 avril 2020, 10 h 59 min

                  Tu peux faire confiance à leur inventivité quand il s’agit de fliquer, si tu tiques sur les bracelets, ils vont t’inventer des boucles d’oreilles.

                2. RV

                  C’est toujours comme ça. Depuis l’école primaire, ça fait 50 ans que ça me hérisse. Toute l’école est punie parce qu’il y en a un qui a fait le con.

                3. Higgins

                  Les fanatiques de la réglementation imbécile (ils sont nombreux au gouvernement) ont trouvé là un champ d’expérimentation à leur démesure. On le constate tous les jours. Désormais, sauf à passer encore plus pour des c…, ils ne peuvent plus se dédire et se réfugient pour faire leur boulot derrière des « conseils » ou « comités » aussi inutiles que nuisibles : « https:/ /www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/port-du-masque-obligatoire-nous-prendrons-une-decision-quand-il-y-aura-un-consensus-scientifique-explique-sibeth-nidaye_3906921.html »

                    1. MCA

                      Ben c’est Guignol un peu plus chaque jour.

                      Le seule chose constante dans ce gouvernement c’est que nous sommes « gouvernés » par des baltringues.

    1. pabizou

      Ben oui, mais c’est pas grave les français approuvent, c’est sur toutes les chaines info . Faut suivre quoi, merde,à quoi ça sert qu’ils se décarcassent si tu suis pas !!!

      1. theo31

        J’adore les gens dans la rue qui te font des gros yeux alors qu’ils font la même chose que toi. Ce sont problablement les mêmes qui vont faire les putes collaborationnistes en appelant le 17.

        Bande d’enculé-e-s (pas de jaloux(ses)).

      2. MCA

        Les français approuvent à un détail près… ceux qui disent ça se sont bien gardés demandé leur avis.

        Petit sondage : quelqu’un ici a été contacté?

        1. Aristarkke

          C’était peut-être le cas de la demi-douzaine d’appels sur le fixe de la maison mais comme nous ne décrochons plus, va savoir, Édouard.

          1. MCA

            C’est pour l’isolation à 1 E ou les contrats énergie.

            Si je ne connais pas le N° qui s’affiche, je ne décroche plus, ils peuvent tjs laisser un message.

    2. Stéphane B

      CE gouvernement de branleurs va-t-il me payer un téléphone pour que je puisse l’installer ? Non, parce qu’avec mon antiquité, un S3 mini, je ne peux plus rien mettre comme appli. Trop vieux (non Ari, je ne parle pas de toi)

      1. Rick Enbacker

        Tu vois, c’est la faute aux privatisations, avec France Télécon, tu aurais eu un beau téléphone Bull à pédale tout neuf entièrement gratuit pour 20€ par mois hors taxe

  26. MarieA

    HS Dans ces moments difficiles, il faut profiter de chaque occasion de rire qui se présente à nous. Voici le troll absolu en la matière :
    https:/ /twitter.com/FactoNico/status/1247841420095995908

      1. Pierre 82

        Je suis pris d’un gros doute: et si ce n’était ni un troll, ni un fake, mais un militant socialo de base comme on en trouve tellement dans le Nord? Je commence à flipper.

          1. LaVitreCassée

            Pas certain que ce soit un troll… Cette façon de faire des pompes, c’est original. Me suis bien marré en tout cas. Merci.

            1. gameover

              C’est vers moi ou la voix n’est pas synchro ? En plus un ton monocorde qui sent le doublage d’une séquence certainement réelle…

              1. Calvin

                Le doublage est un exercice très difficile absolument réservé aux vrais acteurs.
                Je suis d’accord avec toi, ça sent le doublage, peut-être que le son était trop pourri. A cause du confinement, pas possible de faire des vidéos amateurs de bonne qualité.

              2. Dr Slump

                Il y a doublage, et aussi le visage me paraît trop figé, trop lisse pour être réel, il y a incrustation d’un faux visage par dessus le vrai. La personne qui a fait cette vidéo a du talent, franchement, le fake est tellement bien fait que ça semble réel, et ça semble tellement réaliste que ça sonne faux, à la façon de la peinture hyperréaliste, et le message politique n’en est que plus fort.

                Toute la vie politique et sociale de ce pays est un vaste fake, un village Potemkine 2.0 où la communication et les images remplacent les décors en carton. Plus ça va, plus c’est la sortie de confinement que je crains, et plus je pense qu’à terme, ça va être sanglant. L’état ne s’en sortira pas à moins de se montrer vraiment très habile, ou très… autoritaire, si vous voyez ce que je veux dire. Et je ne parle pas des relations entre les français eux-mêmes, entre les états de l’UE, des relations internationales qui tournent au vinaigre, de l’économie… ça va chier dans le ventilo.

    1. RV

      Enfin une bonne nouvelle ! Le gouvernement a mis en place un site qui vous dit en fonction du nombre d’infectés au Covid-19 dans votre quartier ou votre ville si vous pouvez sortir, dans quel coin, les précisions quartier par quartier, etc..
      estcequonpeutsortir.fr

  27. Le Gnôme

    Horreur et putréfaction, le monde va manquer de capotes. On va revenir au boyau de mouton, au saut en marche, de quoi en tout cas remplacer les morts dus au méchant virus.

  28. Dr Slump

    Je ne sais pas si c’est du au principe de précaution, mais que je croise ces gens marcher ou faire leur jogging en portant un masque alors qu’ils sont seuls dans des rues désertes, ou même plus intéressant, alors qu’ils sont seuls au volant de leur voiture toute vitres fermées, je me demande s’ils ne sont pas complètement stupides. Pour moi ils pourraient le porter sous la douche que ce serait tout aussi con.
    J’ai l’impression de voir à l’oeuvre un espèce de culte du cargo inversé, genre si je porte un masque ça va éloigner le virus de moi, comme par magie.

    1. gameover

      Je me suis fait la même réflexion pour ceux qui le portent en voiture… mais tu peux te contaminer en l’enlevant et en le remettant… tout comme ceux qui le font glisser plus bas…

  29. Tess

    Les chiffes du coronavirus sont totalement biaisés en France comme partout ailleurs ! En france ils sont encore plus démoniaques que les autres ! Macron est là pour foutre la france parterre économiquement. Je l’ai déjà mentionnée sur ce site au moment de l’élection de cet abrutis. Tout ce que met sur ce site est réfléchi car j’ai tellement étudié tous ces connards.
    Les abrutis d’électeurs pensent voter pour quelqu’un non il vote pour un systeme démoniaque qui s’appelle le NOM. Qui fait parti du NOM ? Des gens comme bill Gates qui veux sauver l’humanité. Il est entrain de faire des essais au Bangladesh pour des vaccins avec des puces ! Les mecs comme Alexandre sont entrain de vous rendre des humains à la merci de l’Etat.. Ceux qui admire bill Gates et un mec comme Alexandre (je ne sais pas combien il touche pour faire sa promo) !
    pour Sam player ! je vais très bien merci !
    Macron ne se représentera pas avec ce scandale. C’est voulu, il faut qu’il sorte mais il aura bien avoiné ses amis. La france est corrompue jusqu’au trognon ! Et les milliards pleuvent pour les politiques et les syndicats

          1. Tess

            Me prendre pour une hystérique ! Parce que je dévoile des choses que vous ne pouvez pas imaginer ! Mon avis sur vous c’est que vous êtes intellectuellement proche d’une crotte de chien ! Malgré vos 156 de QI !

            1. gameover

              Merci d’avoir validé le niveau auquel se situe votre expertise, c’est bien homogène avec le reste de votre prestation.

              1. gameover

                Bah déjà des phrases décousues et des points d’exclamation à chaque phrase… le diag est vite fait… sans même parler du contenu

              2. Pheldge

                la logique feminine, c’est surtout … féminin, et si ça donne parfois des résultats « intéressants », c’est rarement logique. 😉

        1. Opale

          Tess, stp, arrête de lire pendant quelques semaines tout ce qui touche au NWO, les virus fabriqués en labo, les chemtrails et le forum de Davos.

          Je peux te conseiller quelques bouquins sympas :
          – Sapiens, de Harari
          – le Loup bleu, Inoue Yasushi
          – Soif, de Nothomb
          – le magasin des suicides, de Teulé (c’est pas une blague, le bouquin est très drôle).

          Prends du recul.

          1. gameover

            Le magasin des suicides hi hi
            Une amie était tombée dessus et pensait, rien qu’au titre, que je traversais une mauvaise passe !

          1. pabizou

            Simple référence à ta crise de paranoïa d’hier . J’avais supputé une erreur de diag ou un effet secondaire, visiblement je m’étais trompé

      1. RV

        Mouais…
        Il a des chiffres arrêtés au 23 mars, ça fait quand même 2 semaines…
        La mortalité est peut-être normale mais tout le monde débarque à l’hosto en même temps avec une raison bien valable et y reste 15 jours, éventuellement ventilé. J’ai du mal à trouver ça normal…

        1. Higgins

          Sincèrement, je n’avais pas fait attention mais on peut raisonnablement convenir que le différentiel ne s’est pas comblé en 15 jours. Est-il possible d’ailleurs d’avoir les chiffres manquants?

          1. durru

            Sur le site de l’INSEE, ils sont au 23 mars pour les « données dématérialisées », donc incomplètes.
            Et là, si le 14/03 il y avait 2362 plus de décès en 2018, le 23/03 la situation est déjà inversée, avec +515 en 2020. C’est pas beaucoup, mais c’est avant les gros chiffres (le premier jour avec +200 décès covid est le 24/03 – hasard). 2019 j’en parle pas, c’était au même niveau même en début du mois et sur des données partielles.
            Attention : les données du premier tableau (non dématérialisées) sont incomplètes seulement pour 2020, ils n’ont pas encore tout reçu, d’où certains écarts plutôt étonnants.

          2. RV

            Pour bien faire, dans ce genre de comparaison, il faudrait aussi ajouter le nombre de ceux qui seraient morts s’il n’avaient pas eu de soins à l’hôpital et qui auraient été asphyxiés sans ventilation. Un nombre certainement pas négligeable.
            Attendons la fin du bal pour compter les chaises vides.

  30. Higgins

    Pas de liberté pour les ennemis de la Liberté. C’est bien appliqué : https:/ /salimsellami.wordpress.com/2020/04/08/en-pleine-crise-du-coronavirus-la-censure-sur-les-reseaux-sociaux-franchit-un-cap/

    1. gameover

      Arghhh rt.com … déviant !

      C’est super, au lieu de publier sur Nature, tu publies sur Twitter et si ça passe (si Le Monde est d’accord) c’est revu par les pairs…

    2. pabizou

      C’est leur statut qui permet ça . M’étonnerais pas si dans les mois qui viennent ils se faisaient couper les ailes . Si Trump est réélu et qu’il reprend la majorité de la chambre des représentants, ça devrait roxer ferme pour les réseaux sociaux . Il y a déjà eu plusieurs convocations de Zuc, et il n’a pas été très convainquant . La prochaine pourrait être marrante

      1. Pierre 82

        « Si il est réélu ». Faire des pronostics à cette heure-ci est un peu hasardeux. On a quitté les processus linéaires. Plus rien n’est dérivable, ni même continu.

        1. pabizou

          Vu qu’il reste que papy Alzheimer j’aurai pu faire un pronostique, j’ai prudemment utilisé le « si » du conditionel

  31. Rick Enbacker

    https:/ /fr.news.yahoo.com/sceaux-guise-masques-obligatoires-vieux-t-shirts-bouts-155923278.html

    A Sceaux y a pas de masques inutiles obligatoires alors les gens se débrouillent…
    Ca serait drôle si c’était pas si tragique…

    1. gameover

      « La Ligue des droits de l’homme (LDH) a malgré tout saisi la justice pour suspendre l’arrêté, jugé liberticide. »

      Ils nous manquaient ceux-là !

  32. Passim

    Il paraît que notre histrion national va causer dans le poste, ce soir. Quand c’est pas l’un, c’est l’autre. On va encore nous donner des chiffres tortillés, dans le genre chiffres absolus qui ne veulent rien dire, car pas rapportés à la population.
    En proportion, nous avons, pour 100 000 habitants :
    USA, 3 morts, Portugal, 3,8, France 16, Italie 25, Espagne 30…
    Ces chiffres vous semblent-ils exacts ?
    Cela me rappelle ceux de la mortalité routière, on parlait de 4 ou 5000 morts par an avec des airs de deuil, sans les rapporter au chiffre énorme du total de km parcourus. Cela pour culpabiliser et pomper, comme toujours…

    1. Pierre 82

      Je prends le pari qu’il va essayer de se la jouer reine d’Angleterre.
      A mon avis, après la performance de la Queen, son équipe de com’ (la seule équipe qui travaille, vu que les membres de son gouvernement ne branlent plus rien) lui a préparé un jolie petite intervention bien dans le ton. A voir demain. Aujourd’hui, ce sont les répétitions.

      1. pabizou

        A voir demain? Vais pas me gâcher la digestion avec sa tronche de séminariste, ce sera sans moi . Il est déjà pénible à lire, alors à écouter en le regardant , non merci

        1. Pierre 82

          J’attends aussi que ce soit fini, environ une heure après, on peut commencer à lire les commentaires, et avoir les meilleurs extraits. Je n’ai pas envie non plus de prendre une purge d’une demi-plombe, alors qu’on peut résumer en 30 secondes.

      2. Rick Enbacker

        Pas regardé non plus, je suis pas maso, j’ai déjà enduré son allocution du 16 Mars dernier.
        Tout ça pour n’apprendre que ce qu’on savait déjà, qu’on sera confiné bien au-delà de la mi-avril.
        Ah, oui, le crétin présidentiel va également montrer l’exemple en « poursuivant ses déplacements sur le terrain ».

      1. theo31

        Vietnam : 0 mort pour 93 millions d’habitans. C’est super con un bridé, c’est pas moi qui le dit mais la niais graisse de sévice.

        1. MCA

          Il suffirait que l’Italie et la France mettent en place le même régime politique pour qu’il n’y ait aucun mort également.

          Comme quoi, contrairement à ce qu’on nous laisse entendre, cette crise n’est pas une question de virus.

  33. Rick Enbacker

    Encore une belle dérive autoritaire :

    https:/ /www.20minutes.fr/strasbourg/2757411-20200408-coronavirus-bas-rhin-prefete-limite-sorties-seul-adulte-foyer?xtor=RSS-176

    Qu’est-ce que ça peut bien lui foutre à cette c…asse de préfète de mes 2 que des gens qui sont déjà confinés ensemble sortent de chez eux ensemble ?

    1. pabizou

      Quand on atteint ce sommet de connerie on peut se demander ce qu’ils cherchent vraiment . Si c’est à se faire foutre sur la gueule, c’est en bonne voie .

    2. MCA

      @Rick

      Si j’ai tout compris, à la maison ils ont le droit d’être dans le même pieu, par contre dans la rue il doivent marcher à 1.5 mètre?

      1. Pheldge

        … et dans la voiture, assis à l’arrière, et surtout pas derrière le.a conducteor.e sinon 135 € !

        NB: écriture inclusitrice, pour pas aggraver le cas du Patron, déjà étiqueté fachosphère … avec en plus toutes les méchantes horreurs racistes publiées par les commentateurs et tâteuses à propos de six bêtes …

    1. durru

      De toute façon, ils ne sont pas encore à jour, ils ont encore des établissements à « centraliser ». C’est plus des pieds nickelés, c’est des Shadoks…

        1. franck laroche

          Ca sent le coup fourré évidemment.
          Cette clique va tout faire pour essayer d’ajuster les statistiques à ses injonctions comme ils le font pour toutes les autres.
          Pourquoi se gêner, vu que personne ne les bousculera publiquement.
          Même pas besoin de museler la presse ; les journaleux ne savent de toutes façons pas compter.

          1. theo31

            Justement, ils savent très bien compter : 7600 euros de niche fiscale par tête de bite et le temps nécessaire à sucer pour les obtenir. Ensuite faut calculer le prix du dentifrice et du désinfectant pour la gueule.

    2. MCA

      @Nemrod 8 avril 2020, 21 h 14 min

      Le croque morts commence à avoir le cul sur les braises.

      Je guette le moment où il va nous annoncer que « les masques qui ne servent à rien » deviennent obligatoires à partir de demain.

      A moins qu’il ne délègue cette tâche délicate à Miss Météo.

      On risque notre vie avec cette saleté, mais on se marre bien quand on y pense.

  34. Adolfo Ramirez Jr

    La réaction de l’administration me fait penser à l’inverse de la bataille de la Marne en 1914 et ses fameux taxis parisiens qui emmenèrent les troupes sur le front.
    Imaginez l’administration bloquant le processus, les taxis ne répondant pas à la norme édictée pour le transport de troupes. Ils n’ont pas de ceintures de sécurité pour protéger la vie de nos braves pioupious. Ces mêmes soldats allant pourtant combattre sans armes ni uniformes.

  35. gameover

    Hi hi
    Charge mentale des femmes pendant le confinement (20minutes.fr)

    Le marronnier habituel de la répartition des tâches du ménage :

    «Une étude […] montrait ainsi que les femmes s’occupaient de la maison 160 minutes par jour, contre seulement 115 pour les hommes. »

    Ils ne tirent pas les conclusions : les hommes sont plus efficaces !

    Bon, sinon, assez rigolo, comme pour les micro-trottoirs, c’est très orienté dans le sens du problème recherché pour le valider… mais :

    « Et puisqu’on voit déjà débarquer la horde de « Tous les hommes ne sont pas comme ça », « certains font le ménage », on a quand même déniché un témoignage d’un couple avec un homme participant aux tâches ménagères. Allez, c’est cadeau. Emma, 27 ans, témoigne dans un enthousiasme gêné : « Il y a une répartition égale des tâches domestiques, il fait la vaisselle, le ménage etc. une fois sur deux. Je me dis que j’ai de la chance. Mais justement, considérer cela comme une chance, c’est une partie du problème. »

    Pour Emma, il n’y a pas de problème, mais c’est justement un problème !

    PS : j’en reviens à la même réflexion : sur quels critères ces couples se choisissent pour vivre ensemble ?

    20minutes.fr/societe/2757395-20200408-coronavirus-comment-confinement-accroit-charge-mentale-femmes

    1. Al Bundy

      « J’ai appelé un ami et je lui ai demandé ce qu’il faisait. Il m’a répondu qu’il travaillait sur « le traitement aquathermique du verre et de la céramique sous un environnement contraint ».

      J’ai été très impressionné…mais pour mieux comprendre je lui ai demandé des précisions et il m’a déclaré qu’en fait il faisait la vaisselle à l’eau chaude… sous la surveillance de sa femme 🙂 »

    2. Nemrod

      Oui, j’ai vu l’article de Vincent Marronnier.
      Que dire, sauf que c’est du comique de répétition même pas drôle.
      Le genre 1 version 2.0 n’aime rien d’autre que se plaindre et envoyer dans les pattes du genre 2 ses prétendues carences en oubliant soigneusement les siennes.
      Le jour ou de guerre ( d’usure ) lasse le macho s’est barré ou ne les considère guère plus qu’une vieille chaussette elle ont tout loisir de chercher enfin l’oiseau rare…le nec plus ultra du genre 2, tellement parfait qu’il est divorcé ou célibataire..
      Mouahaha….

    3. Husskarl

      Partager les tâches ménagères (féminines) augmente le taux de divorce. Ne faites JAMAIS ça si vous aimez votre femme bien sûr.

  36. Al Bundy

    « Résidence de standing dans le 9.3, remplie de figurants triés sur le volet qui accueille chaleureusement le Président… hué sur tout son parcours dans les rues de Pantin.
    Un millier de policiers pour cette opération de comm’ : le coût équivaut à combien de millions de masques ? »

    ://twitter.com/ACheinine/status/1247764920252248076

    ……….

      1. Pheldge

        tu dis « le coût équivaut à combien de millions de masques », alors je te réponds sur l’évaluation de ce coût …

      1. theo31

        Ces enculés ne savent pas ce qu’est la honte et l’honneur.

        Un proverbe américain dit « si ça a l’aspect et l’odeur de la merde, et bien, c’est de la merde ». La politique, ce n’est que ça, de la bonne grosse merde des familles.

        « J’ai toujours été élu par une majorité de cons »

        Georges Frêche.

        1. Rick Enbacker

           » Les hommes politiques et les couches doivent être changés souvent… et pour les mêmes raisons.  » G. B. Shaw

  37. Fouche

    Suite a ma découverte d’un vaccin contre le COVID 19 j’ai contacté le conseil scientifique après avoir tester sur 10 000 personnes depuis un mois le taux de réussite est de 99.99% cela se fera en une seule injection
    J’ai demandé au conseil d’état de changer la norme CE par la mienne qui sera EC enculage certifié
    Un rappel 1 fois par an sera obligatoire
    moi je vous le dit l’avenir va être radieux

    1. gameover

      0.01% d’échec soit 1 sur 10,000
      T’as pas réussi à t’enculer toi-même ?
      Demande à l’état… mais bon, normalement y a pas besoin de demander, c’est dans le package…

  38. Al Bundy

    « Anne Hidalgo, on lui a enlevé son passe-temps favori : créer des bouchons de voitures dans Paris. Du coup elle s’est vengée sur les joggeurs. Grâce à son idée lumineuse, les gens se marchaient dessus hier après 19h. Elle est quand même forte pour foutre la merde avec 3 fois rien. »

    :mrgreen:

      1. MichelC

        Ils sont tellement tarés qu’ils n’ont pas pensé à ceux qui marchent à 5 km/h.
        Vont radariser les piétons ces gros nuls?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.