La vie continue, les combats débiles aussi

Cette année, le succès n’a guère été au rendez-vous de la récurrente idiotie qui consiste, tous les ans depuis 2007, à éteindre ses lumières pendant une heure en mars : ce fut une « Earth Hour » absolument invisible et ce d’autant plus que les petits couinements stridents des écologistes sont maintenant totalement couverts par le bruit chaotique d’une pandémie et d’une catastrophe économique d’ampleur biblique.

Et à la panique qui se lit dans les yeux des dirigeants de beaucoup de pays ayant maintenant amplement démontré leur plus opaque incompétence devant un phénomène qui les dépasse très largement, s’ajoute maintenant l’effarement de toute la frange la plus militante des écolos qui découvrent, hébétés, que cette crise – qui fait de vrais morts par dizaine de milliers et qui va provoquer une récession carabinée – mobilise beaucoup plus et plus vite que leurs petits agendas tout chamboulés par ce gênant virus.

Bien évidemment et comme je l’ai déjà écrit, une telle crise est toujours l’occasion d’une tentative de rattrapage par nos amis collectivistes de tous bords. Si les étatistes sont évidemment les premiers dans la course et gagneront probablement le concours de celui qui proposera le plus de mesures liberticides et économiquement suicidaires, les écologistes n’entendent pas non plus se faire dépouiller d’une magnifique occasion de pousser leurs idées ridicules dans le maximum de têtes.

C’est pour cela qu’à mesure que les cadavres s’empilent, on voit apparaître des petits pamphlets et autres éditos plus ou moins enflammés réclamant un nouveau monde, une petite démondialisation des familles, un arrêt de la vilaine « sur »consommation et (bien évidemment !) un arrêt aussi complet que rapide de toutes les zorribles politiques turbo-néolibérales qui nous ont mis dans ces zabominables zimpasses. Tout le monde sait en effet que c’est le turbolibéralisme des hôpitaux français qui a conduit aux pénuries de tout, malgré plus de 1000 milliards de prélèvements annuels dans la joie, la bonne humeur et une fiscalité délirante.

Parallèlement à ces constats qui frisent la dissonance cognitive aux petits fers, la fine fleur des économistes, politiciens, éditorialistes-chroniqueurs-troubadours français s’est aussi lancée dans une énième resucée de leurs lubies verdoyantes : la pandémie étant la conséquence indiscutable des actions de l’homme sur la nature et le climat (aussi indiscutable qu’invérifiable, vous dis-je !), il est indispensable d’utiliser cette crise pour rappeler à tous et à chacun l’importance ultime de faire des efforts en matière d’abandon de la voiture, du passage au vélo électrique, aux éoliennes et aux transports en commun qui n’ont jamais semblé aussi puissamment pratiques qu’actuellement.

Mieux encore, cette pandémie permet d’illustrer de façon éclatante plusieurs arguments en béton armé de notre armée verte du gai collectivisme : avec un arrêt quasi-complet des activités humaines pendant plusieurs semaines, on a par différentiel une idée précise de l’impact de cette activité sur la nature.

Par exemple, et puisque les principales industries et la plupart des transports sont à l’arrêt, on observe une naturelle diminution du dioxyde de carbone atmosphérique ce qui permet …

Ah bah non. C’est ballot, parce qu’on nous avait pourtant bien expliqué que tout ça était lié, et que l’augmentation de CO2 dans l’atmosphère était directement corrélée à l’augmentation de l’activité humaine…

Zut. Manifestement, les choses sont un peu plus compliquées que ça, et peut-être que les écologistes devraient prendre exemple sur les épidémiologistes qui, actuellement se refusent bien sagement à faire la moindre prédiction d’évolution de la pandémie une semaine en avance, alors que les climatologues les plus hardis n’hésitent pas, eux, à nous prédire le climat 50 ans en avance avec des modèles encore moins bien calibrés que ceux qui ont pourtant « prévu » que le coronavirus ne provoquerait qu’une petite vague de grippe dans les pays européens et justifié le détachement serein de leurs dirigeants.

Peut-être ceci devrait intimer un minimum d’humilité aux écolos les plus hystériques quant à leur soi-disant compréhension des phénomènes climatiques tant cette expérience grandeur réelle démontre qu’en pratique, on maîtrise si mal la question qu’imputer majoritairement les hausses du CO2 dans l’atmosphère à l’activité humaine relève bien de la fumisterie.

Bien évidemment, les constats ne s’arrêtent pas au CO2 atmosphérique. La pollution a évidemment dimi… Ah bah non plus, zut alors : si certaines formes de pollution locale ont bien disparu, d’autres sont toujours là, obstinément. Le fait qu’il s’agisse de pollution liée au chauffage et à l’épandage d’engrais devrait là encore faire réfléchir : j’attends que nos collectivistes verts réclament la fin du chauffage et de l’épandage d’engrais, ce qui ne manquera pas de pimenter leur programme politique surtout lorsqu’il s’agira d’expliquer à tous pourquoi on doit absolument crever de froid et de faim (en plus de grippe ou de covid).

Là encore, le constat est malheureusement sans appel : tout ça, c’est fort complexe et l’arrêt de la plupart des activités économiques et industrielles humaines ne signifie pas la disparition de tout un tas de « pollutions », loin s’en faut : entre la précision des capteurs et les normes toujours plus draconiennes, l’appellation « pollution » collée à un nombre croissant de substances, finalement tout devient sujet à hurler à la mort de Gaïa, surtout si c’est pour fustiger les transports individuels, l’enrichissement égoïste (forcément égoïste) de vils individus modernes et leur petit ventre trop plein.

Le plus intéressant dans tout cela reste que cette pandémie, au-delà de montrer toute la complexité d’estimer l’impact réel de l’activité humaine sur la nature en général et le climat en particulier, permet aussi de donner un avant-goût assez précis de ce que donnerait la société prônée par les fanatiques décroissantistes : à vouloir absolument régenter l’activité de tous et de chacun, de vouloir la réduire à sa plus simple expression voire à la faire disparaître, on aboutirait à des villes désertées par les voitures interdites, des pénuries, un chômage caricaturalement haut, des tensions explosives au sein de la société, des comportements lamentables, et de façon générale quelque chose dont tout indique que les individus veulent plutôt s’éloigner…

Décroissance, absence de déplacements, activité humaine réduite à son expression la plus essentielle, ce confinement, catastrophe économique colossale en cours de formation, est une répétition parfaite de ce que veulent mettre en place les écolos.

Alors, partant ?

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires611

  1. Elie

    @Nemrod
    Aussi puissants qu’ils paraissent, les empires, quels qu’ils soient, sont mortels. A l’échelle d’une vie humaine, leur existence paraît interminable. Mais l’histoire nous montre qu’ils ont, toujours, toujours, une fin. La peur n’a qu’un temps.
    Je repense toujours à ce texte de Brecht, MaBnahmen gegen die Gewalt, et je patiente.

  2. Rick Enbacker

    https:/ /www.bfmtv.com/economie/appel-du-medef-a-travailler-plus-une-drole-d-idee-selon-bruno-le-maire-1892903.html#xtor=AL-68

    Le crétin de Bercy est décidément très en forme en ce moment. Il enfile les perlouzes à un rythme stakhanoviste.
    Enrichissez-vous sans rien faire grâce à la poudre de perlinpimnpin

          1. MichelC

            À la vitesse à laquelle il s’envolait, il devait se prendre pour Jésus-Christ. Il devait y avoir une corde de rappel pour le maintenir devant la caméra.

  3. pabizou

    Ce matin dans le figaro : » le déconfinement le 11 mai n’est pas une certitude mais un objectif » . Vu leur habitude d’atteindre leur objectif j’envisage le pire ….

      1. Pythagore

        A mon avis, Macron prend un très gros risque en ne commençant pas à déconfiner maintenant au moins ds les régions où il n’y a pas trop de cas.
        Car dans un mois, ils ne pourront pas rejouer le coût de « il en faut plus ».
        Soit ca marche et ils devront bien déconfiner vu que les chiffres de l’évolution des cas sont publiques, soit ca ne marche pas, et il sera bien obliger de trouver autre chose, car tout le monde conclura par soi-même que le confinement ne marche pas, et donc ne serre à rien si ce n’est à détruire l’économie, et à aligner les prunes. Ce ne sera plus tenable.

        1. Al Bundy

          Confiner est déjà à la base une connerie, « pour étaler les besoins en lits avec respirateurs etout etout »

          O.K., retarder l’échéance (finalement il restait des lits ds le privé, ou en Allemagne qui les proposait, voire en Suisse, juste ce dont j’ai eu vent actuellement), une réponse de lapins pris dans les phares. Ne pas oublier que c’est pour retarder, hein….

          J’en attendais pas moins des branques grassement payés à bouffer du ptit four autour de quelques lois liberticides, mais bon, y’a eu du manque de mesure là ou je ne l’attendais pas.

          C’est aussi une bonne chose, ouverture des yeux toussa. Ben là, c’est écarquillés.

          Autre point largement accepté, « ze vois pas pourquoi la chine aurait tué son économie pour zuste une chtite grippe »

          Bon, ben on verra une fois la poussière retombée, mais la chine n’a pas confiné, elle a mis en quarantaine un cluster représentant moins de 5 % de son PIB.

          Je me demande si y’en a encore pour saisir quelques différences

          1. taisson

            AL,
            « Je me demande si y en a encore pour saisir quelques différences »
            Il semblerait que dans les quelques uns, chacun ne saisit pas pareil .

            C’est sur que le confinement à la française est une réaction de panique: pas de masques, pas de test, pas de traitement et secteur hospitalier au bord de la rupture…
            Donc confinement sans tri et en plus trop tard !
            C’est la même démarche que le prof qui punissait toute la classe, par lâcheté pour ne pas désigner lui même le coupable connu !
            Mais, la, sans test pas possible de discerner !

            Mais pour la Chine, ce n’est pas 5%, mais 20% de son économie qui est dans cette région, et le « cluster » compte 58 millions d’habitants !

            Et par le biais des retards provoqués dans tout le pays par les ruptures de pièces et des commandes ratées, les 20% seront bien plus à l’heure des comptes!

            Et personne de lucide ne pourra croire que la Chine à pris ce risque économique certain pour une petite épidémie hypothétique…

            C’est un pays qui n’en est pas à quelques millions de morts près, et qui ne se soucie pas d’avoir l’air humaniste !
            La comparaison avec un pays occidental finissant n’est pas possible, tant sur les idées que sur l’échelle des quantités.

            1. gameover

              Euh… vous pourriez arrêter de raconter des bêtises hein !

              Wuhan est la capitale du Hubei qui est une province de 60 millions d’habitants et 9 où 10eme en terme de PIB… et si elle représentait 20% du PIB… alors… euh… ERROR

              Les économies était interconnectées, il est possible que ça affecte une partie plus importante que 5%… mais faut pas pousser hein

              gameove-Miniver

              1. taisson

                OK 20% c’est peut être une estimation haute ! En plus je ne retrouve plus ma source ! Donc ok ERROR!
                Mais je vois ailleurs que la Chine ne fonctionne plus qu’a 76 % de son économie avant virus ?
                Les 24% perdus sont ou ?
                Et pour 58 ou 60 millions de confinés, c’est l’équivalent d’un pays entier chez nous, ça ne change pas grand chose au raisonnement.
                Quand à l’application des consignes quelles qu’elles soient, la manière Chinoise n’est pas bisounours, et je maintient que les autorités n’en sont pas à quelques millions de morts près, si le besoin s’en fait sentir !

                il faut être bien sur de soi pour affirmer que les autres ne pensent que des bêtises…

                  1. Al Bundy

                    durru qui intervient, forcément c’est du lourd, ha ha, je vais chercher un verre de lait avant de lire la suite. Mais m’ interroge déjà, éloim, petit gris en djelaba ? Arghh, je ne tiens plus, je vais … chier liquide, j’ai passé l’age du lait, donc.

                    1. durru

                      T’es absolument imperméable aux arguments, et pas que. Tu fais au moins autant marrer que l’autre rigolo « je-sais-tout-et-même-plus-que-ça » 😀

                    2. Al Bundy

                      « T’es absolument imperméable aux arguments,  »

                      Nan, j’y suis très sensible, mais faudra que tu t’avoues ne raconter que des âneries.

                      ça me rappelle

                      Ton étude scientifique du nombre de km en travaux sur les autoroutes trop chere de france pour aller en roumanie départ Lyon, n’est pas valable, t’arrive pas a comprendre, spa grave, tu palpes mes thunes j’ai l’habitude, spa grave,

                    3. durru

                      C’est marrant, Al, tu tombes à bras raccourcis sur tout le monde sur ce blog, pour un oui ou pour un non, il n’y a guère que Sam pour faire pareil. Avec autant de conviction et de mauvaise foi, et aussi avec autant d’agressivité.
                      Et t’as fait une fixette sur moi, car à la différence des autres je te mets avec le nez dans ta mouise, et ça, mon pôv’ chou, t’as pas trop l’habitude.

                      « Etude scientifique » ??? Dans tes rêves, pas sous ma plume.
                      Etc, etc, tu te fais des films et ensuite tu réagis en conséquence, sans aucun rapport avec la réalité. Comme pour NDdP, tu n’as toujours pas compris. Je me marre encore de tes aberrations.

                    4. Al Bundy

                      « tu tombes à bras raccourcis sur tout le monde sur ce blog, »

                      Attends, je compte.

                      Ha ben y’en a un, de façon très régulière, à chaque fois qu’il raconte une connerie en fait, la plupart du temps pour contredire du factuel que j’énonce. Il tombe au milieu d’une conv comme ce que font les pigeons sur mon pare brise.

                      Forcément, quand il raconte d’autres conneries dans d’autres fils de conv, ses développements basés généralement sur des ouï-dire m’encline à rétablir la réalité.

                      Et quand il est coincé ds ses élucubrations, les insultes commencent, ou il fait du boudin comme à la maternelle, ou encore il cause de mauvaise foi, ça c’est le plus rigolo.

                      Bon, je m’adapte a son niveau de langage, en conclusion il ne comprends que ça.

                      Alors, le suivant.

                      Mmmmm.

                      Ha flûte…. Attends…

                      Ha oui

                      Il y a bien le Patron que je contredis de temps à autres, par contre c’est plutôt pour des divergences d’opinion vu qu’il ne narre que du factuel. Et que je n’arrive ni à être lèche boules, ni à penser ce que l’on me dit de penser

                      Bon.

                      Ben c’est tout

                      Donc en plus du niveau maternelle, on peut raisonnablement t’affubler d’une coquille d’œuf sur ton crane vide.

                      Je me demande combien de temps tu vas mettre pour la comprendre ^^

                      Allez, ne te vexe pas une fois de plus gnangnangnan, décompresse tu vas faire du mal à ton ptit coeur, c’est pas bon la tension à ton age

                    5. durru

                      « Je me demande si y’en a encore pour saisir quelques différences »
                      « faut arrêter la drogue, et ouvrir les yeux »
                      Etc, etc.
                      Tout en finesse, l’Al. Il ne se rend même plus compte de ce qu’il écrit. Ah bah non, il n’en a jamais été capable en fait, faut le comprendre.

                      Pour le reste, c’est comme pour les labos qui ont des budgets faramineux pour leur promo, au point d’avoir organisé des croisières pour des médecins lambda, mais qui ne pourraient pas de nos jours arroser les pontes hyper-médiatiques des plateaux télé, des « conseils scientifiques » ou des revues « de spécialité ». Ou les 10k policiers infectés au covid qui étaient 80, n’est-ce pas ? Tu me remets à ma place avec ce genre d’argument et t’es tout content 😀
                      Continue comme ça.

                    6. Al Bundy

                      décidément tu te reposes jamais.

                      y’a pas 10.000 flics arrêtés à cause du COVID
                      Les mg partent en croisière payés par les labos

                      ce sont tes affirmations.

                      Inutile de tordre les mots

                    7. durru

                      Oui, mes mots :
                      Al Bundy 9 avril 2020, 11 h 17 min
                      10.000 flics en arrêt pour covid

                      Tu tiens absolument à te ridiculiser à chaque fois que t’interviens ?

                    8. Al Bundy

                      t’as du mal à répondre ?

                      Quel est le motif de l’arrêt de ces 10.000 flics ?

                      Ha oui ? tu coinces ?

                      C’est normal, c’est pasque tu vas devoir écrire ce que j’ai écrit et que tu as contredit.

                      A la niche

                    9. durru

                      Je continue alors la citation :
                      ils ont choppé en contrôlant, et disséminé joyeusement sans masques
                      10 000 l’ont choppé et 80 en sont tombés malades. Bravo. Autre chose ?

                    10. durru

                      Sortir quoi, imbécile ? Tu écris noir sur blanc qu’il y a eu 10k policier ayant choppé le covid, quand il n’y avait que 80 d’identifiés, et c’est toujours toi qui la ramènes ?

                    11. Al Bundy

                      ha oui, j’oubliais que tu lis de traviole, et non je n’ai pas écrit qu’il y avait 10.000 infectés, sort ton doigt de là ou il est, ça peut servir à autre chose

                1. gameover

                  « il faut être bien sur de soi pour affirmer que les autres ne pensent que des bêtises… »

                  Déformation professionnelle…
                  Je suis toujours sûr de moi, jamais pris en défaut… (sauf avec les femmes, c’est câblé bizarrement)

                  1. taisson

                    Bah..Il y aura bientôt trente ans que l’on voit presque toujours que j’avais bien vu…à la fin de l’histoire ! Mais j’accepte très bien d’être pris en défaut . Je ne suis pas un robot, moi !

                    Mais pour revenir au départ, je voulais juste dire, et je répète, en langage compréhensible par tous, que je fais partie de ceux (nombreux) qui ne croient pas que les autorités Chinoises ont accepté de perdre autant de pognon juste pour avoir l’air sympa…
                    Après, (tant que personne ne m’a proposé le poste de guide-marechal-président à vie), chacun croit ce qu’il veut !

                    Dans le cas ou cette offre se réaliserait je vous ferai un petit topo pour vous expliquer en quoi il faut croire.

                    1. Al Bundy

                      « Le Taisson est clairvoyant dans cette pénombre comme son homologue nocturne… »

                      develope stp, les blaireaux nocturnes, lapalissade, donc ?

            2. Al Bundy

              Taisson et Deres, faut arrêter la drogue, et ouvrir les yeux, les pays totalitaires ne sont pas avec des méchant jaunes aux yeux bridés aux commandes.

              5 % du pib mis en quarantaine (ce sont les chiffres depuis des années, production de riz, essentiel, hein et pas 20 %) , avec quelques effets de bords probables, ça vous met en émois pendant que votre patron vous colle du 100 % du pays à l’arrêt, visiblement il y a débilité sous jacynthe .

              Tentez de réfléchir par vous même, pasque là vous débitez du anti machin truc, manque plus que la serpillière rouge autour du cou, mais à 2 doigts d’obtenir la carte de presse.

                    1. Pheldge

                      comme on disait en Argentine, les emprunts* sont au taux suffisant …

                      les emprunts, comme Jorge 😉

          2. Deres

            Les chinois ont confinés beaucoup plus forts que nous et tout le pays. Faut pas raconter n’importe quoi. C’est un pays totalitaire. Il y avait des gardes membres du parti en bas de chaque immeuble pour vérifier et comptabiliser les autorisations de sortie. Pas de jogging et courses au mieux tous les deux jours par une seule personne par foyer. Et on ne rigole pas avec la police sous une dictature. Ce ne sont pas des prunes qu’ils distribuaient mais des journées difficiles au trou puis au goulag.

            1. gameover

              « Les chinois ont confinés [..] tout le pays. »

              L’abus de boissons est dangereux pendant le confinement.
              On est mardi
              Il fait beau

              1. lafayette

                bon ils ont isolé les cas dans les autres provinces, mais cela reste comparable à une loi martiale ou plus rien ne bouge alors que c’était le nouvel an chinois… la seule fête annuelle qu’ils ont. bref arrétez l’alcool au déjeuner ça déconfine pas

    1. Aristarkke

      Le 10 mai comme borne de sortie du chaos, faut y croire. Il y a 39 ans, en revanche, c’était la borne d’entrée dans la phase dure dudit chaos…

      1. Pheldge

        je le savais que tu allais relever ! c’est une date sacrée pour toi, et pour nous tous, l’ombre et la lumière, tout ça … 😉

  4. Sinouhe

    Bonjour, comme j’ai du temps et que j’avais découvert « la grève » ici, peut être que cet auditoire que je tiens pour averti aura quelques recommandations de bouquins qui peuvent être lu. D’avance merci.

    1. Higgins

      « La route de la servitude » de Hayek (diponible je crois en PDF), les oeuvres de Bastiat « Les pamphlets » et « les harmonies économiques », « Les penseurs libéraux » aux Belles lettres, « La révolte des masses » d’Ortega y Basset toujours aux Belles lettres, « Révolte sur la lune » de Robert Heinlen (roman de SF).

        1. Tribuliste

          Les soldats de l’Everest, un bijou de pavé qui comme la grève fait partie des livres qui secouent. Hommes d’un autre temps et d’une tout autre carure dont les destins naissent dans la première guerre mondiale et se lient dans un repli de l’Himalaya. Bien écrit, ultra documenté et rempli de correspondances d’époque, Wade Davis a bien bossé.
          La guerre des métaux rares de Guillaume Pitron . Une enquête de plusieurs années sur la filière minerais stratégiques. Même si déjà bien informé sur la mascarade électrique et sur bien des aspects de la deliquescence de notre industrie minière ce bouquin m’a fait grincer des dents à maintes reprises. Ça se lit vite, c’est plein de stats et études à exploiter. Un titre pour dézinguer du bobo ecolo en salon^^

    2. durru

      Moi je conseillerais les bouquins de Taleb, surtout « Jouer sa peau » et « Antifragile » (vu le contexte qu’on traverse), mais aussi « Le cygne noir » et les autres.

    3. Dr Slump

      Concernant Bastiat, je trouve que commencer par son livre « La Loi » est une bonne introduction à son oeuvre, c’est cours mais dense, et très bon de voir que ses avertissements, datant d’une vieille époque, se trouvent tous réalisés aujourd’hui.

      1. taisson

        Ne pas oublier les mémoires de JM Lepen !!
        Le 1er tome est mieux, la fatigue se faisait sentir dans le 2.
        Le récit est ce qu’il est, mais tout les évènements sont vrais et les faiseurs de procès systématiques n’ont pas eu trop de succès.
        Même pour les contemporains des évènements racontés, ça remet un certain nombre de pendules (médiatiques surtout) à l’heure.

    4. Adresla

      « Le mythe de l’échec du capitalisme », par Ludwig von Mises. C’est pas un bouquin, mais un article de 1932. tojours d’actualité. une version traduite sur contrepoints rapide à lire https:/
      /www.contrepoints.org/2013/11/23/147366-le-mythe-de-lechec-du-capitalisme-par-ludwig-von-mises

  5. Higgins

    A lire : https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2020/04/13/du-traite-de-maastricht-au-coronavirus-le-lent-et-long-naufrage-dune-certaine-elite-mondialisee/

  6. glot

    Levée de boucliers à l’Education Nationale où les syndicats sont très réticents à devoir reprendre le 11 mai, s »ils n’ont pas davantage de garanties.
    Est-ce que Blanquer va leur « rentrer dans la gueule » ou au contraire se coucher face à eux ?

    1. Dr Slump

      Qui va ventiler et qui va éponger, quels murs vont être repeints à la merde, ça reste aléatoire, mais dans tous les cas, ça va chier dans le ventilo.

    2. Deres

      Vu que le travail à distance, décrété par surprise par le président un jeudi soir, a été organisé au cordeau par le ministère, les enseignants s’attende à une rentrée millimétrée le 11 mai …

      Dans les faits, Macron vit dans sa Tour d’Ivoire. Quand il annonce quelque chose, cela veut juste dire que ses conseillers lui ont dit que cela allait bien se passer une heure avant. Je vois très bien la scène du Président demandant au Ministre : « Vous avez un plan pour cela ? » Et le Ministre de répondre après 10 secondes de silence, « Heuuuuu, mais bien entendu, tout est prévu ». L’administration n’est donc pas au courant et pas du tout préparée. Elle découvre en direct comme le reste des français les mesures qu’elle doit appliquer dès le lendemain.

      C’est ce qui s’est produit avec le confinement. Quand Macron annonce des distributions de masques aux soignants le 13 mai, tout est donc à organiser ce qui prendra deux semaine (avec les saisies elles immédiates détruisant les voies d’approvisionnement usuelles). Idem pour l’éducation. Le vendredi matin, les enseignants découvre qu’ils doivent faire cours à distance le lundi. Il n’y a en fait quasiment pas d’outils ou de moyens existants. Même pas de plan pré-existant ou d’instructions précise, le ministère commençant juste à travailler dessus le matin même. Et pas question de faire quoi que ce soit durant le weekend bien entendu. La première semaine sera consacrée à l’organisation de cette pure improvisation sans rapport avec les élans paternels du Président.

        1. durru

          Euh… non, ça vient à peine de commencer. En attendant le feu d’artifices qu’ils nous préparent assidûment.
          Faudra faire des provisions de popcorn et se préparer une bonne planque…

    1. Nemrod

      Il est vraiment sur de lui et de son traitement…
      Si vraiment il a raison et je pense que malgré tout on risque fort de le savoir, il y a matière à un scandale majeur…

  7. LaVitreCassée

    Dans sa dernière vidéo, D.Raoult tire à balles réelles sur le laboratoire Gilead qui produit le « Remdesivir », traitement concurrent du sien:

    https://www.youtube.com/watch?v=5gMj6r9t-F4&feature=youtu.be

    Il est important de souligner que plusieurs membres du conseil scientifique de Macron, dont Karine Lacombe et Yazdan Yazdanpanah ont des conflits d’intérêts avec Gilead et surtout que Christian Chidiac Président du haut conseil de santé publique est également membre du conseil d’administration de Gilead…

    Vous le sentez ce petit parfum de capitalisme de connivence ?

  8. lxy

    La France c’est comme une poutre vermoulue qu’on trouve dans les vieilles demeures.Elle a gardé son apect exterieur mais à l’interieur tout est pourri.

    1. Tess

      Raoult est un homme honnête contrairement à Bill Gates qui veux absolument vacciner toute la population ! ce qu’a dit en substance Macron ! il nous faut le VACCIN ! la fondation Bill Gates a financé des vaccins sans faire d’études randomisées que demande ses mêmes connards sur la chloroquine ! C’est ce qu’on reproche à Raoult ! C’est quoi l’idée en pleine épidémie de dire que celui qui est atteint on lui fout un placebo et l’autre on lui fait un traitement ! On connait actuellement en france une énorme arnaque sur le manque de masques et de médicaments et les test. A 20 km de chez moi une entreprise a créer un test sérologique avec le résultat dans les 15 mn à un coût de 10 euros le test.
      POUR FINIR QUI FINANCE OMS en 2ème position après les ETATS UNIS ? BILL GATES ! ET QUI EST RENTRE EN TROMBE A L’OMS ? LA CHINE. Un vaccin qui n’aura aucun intéret puisque 90 % de la population n’aura rien ou beaucoup seront patraques et la plupart auront des maladies . Comme la grippe ! Il parait qu’il y a plusieurs souches de coronavirus donc tout est mis sur covid19 c’est pratique l’Etat nous permet de rester en confinement jusqu’à ce qu’il décide de nous liberer comme des poulets confinés pendant des mois !

      1. gameover

        La source au fait, sauf erreur j’ai pas vu.
        T’es en train de creuser ? T’es à combien de profond ?
        Fais gaffe de pas arriver en Chine hein !

      2. MCA

        « Il parait qu’il y a plusieurs souches de coronavirus donc tout est mis sur covid19  »

        D’après ce que j’ai trouvé, aux dernières nouvelles il y en aurait 7 et les tests ne feraient pas le distinguo entre les variétés.

        Cela dit, l’actuelle doit être prépondérante.

  9. Elie

    J’espère quand même faire ma rentrée le 11 mai. Le métier de prof n’est pas un métier qui s’exerce à distance, peu importe de quels moyens on dispose. Et les élèves autodidactes, je n’en connais pas beaucoup.

    1. gameover

      « Le métier de prof n’est pas un métier qui s’exerce à distance, … »

      Ah, et pourquoi donc ?
      Quelle différence entre parler depuis un bureau ou depuis une caméra ?

      À moins que… vous preniez les élèves sur vos genoux ? (Kidding)

      Mais le problème est mal posé. La question serait plutôt : peut-on apprendre à distance ?

      Car, comme vous le posez là le problème, ça serait comme dire « À cheval, on ne peut pas faire Paris-Marseille dans la journée »

      Vous avez 2h !*

      * : j’ai toujours rêvé de dire ça à un prof hi hi

      1. Elie

        Bonjour gameover, c’est la facilité à échanger qui manque, la réactivité. Il y a une dynamique de groupe (parfois négatifs, certes) qui ne peut se recréer, même en visio. Pour tout ce qui est travail écrit par contre, je pense que l’impact est moindre. Et puis, je n’ai tout simplement pas choisi ce métier pour faire un travail de bureau, et avec le travail à distance, c’est ce que c’est devenu.

  10. Rick Enbacker

    https:/ /www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-la-justice-ordonne-a-amazon-de-limiter-son-activite-aux-produits-essentiels-et-d-evaluer-les-risques-pour-les-salaries_3914743.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]

    Le sabotage de l’économie continue

    1. gameover

      Wah merci, j’avais un paquet d’écrans d’ordi,, de téléphones, batteries téléphones etc à commander… c’est passé : le temps que la décision soit notifiée, ça devrait être bon…
      Nul doute qu’ils vont faire appel…
      C’est complètement idiot… et à ce moment là faut fermer les rayons identiques des grandes surfaces.
      Amha y a incompréhension sur produits de 1ere nécessité… terme d’énarque

        1. Le Gnôme

          Amazon n’a plus le droit de livrer des livres, produit non essentiel, mais la FNAC peut le faire. Anti-américanisme primaire et viscéral ?

            1. MCA

              ni jardinage, ni BBQ, ni petit bricolage, ni librairie/journaux, ni pêche, ni petites fournitures automobiles, ni apéro (pensée émue pour Kéko), etc…

              En fait tout reste ouvert et c’est bien utile.

              Je serais curieux de voir le contenu des caddies des flics quand il leur arrive d’aller faire leurs « courses de premières nécessités » habillés en civil.

        2. gameover

          Il y a des flics qui se sont mis à fouiller dans les chariots et sacs de commission des clients lors de contrôle et verbaliser quand les produits ne leur semblaient pas de 1ère nécessité : ca a été invalidé, ce terme ne veut rien dire

        3. Aristarkke

          L’article précise que les produits alimentaires ne sont pas visés, donc qu’Amazon peut continuer dans ce domaine là…

    2. Rick Enbacker

      Cherchez pas, c’est purement idéologique, Amazon ça a toujours été la bête à abattre… J’espère qu’ils vont faire appel et qu’ils vont gagner. En attendant c’est 1M d’€ d’astreinte pas jour s’il ne respectent pas le jugement

          1. gameover

            Faudrait avoir le jugement, savoir aussi s’il y a exécution provisoire, sinon l’appel est suspensif.

            Mais s’ils font appel et que la décision est confirmée, la cour d’appel *peut* faire courir l’astreinte depuis le 1er jour du jugement en 1ere instance.
            C’est logique : pour éviter que l’appel ne serve qu’à gratter quelques jours ou semaines d’amende.
            Je te dis pas : si c’est 3 semaines après : 21 millions, et s’ils ont expédiés pendant ce temps 30 millions de produits : bing 30’000 Mds d’€
            Total : 30’000’021’000’000€

            1. gameover

              À confirmer avec le jugement, car ça parait ubuesque…
              Je pense que ça doit être détaillé plus clairement : car avec la formulation rapportée par le journaliste, on pourrait aussi considérer qu’un produit envoyé le 8eme jour après l’astreinte pourrait se prendre 8M€ de pénalité.

        1. Rick Enbacker

          https:/ /fr.news.yahoo.com/amazon-somm%C3%A9-justice-d%C3%A9valuer-risques-li%C3%A9s-au-coronavirus-161537297–finance.html

          L’appel n’est pas suspensif 🙁

          1. gameover

            Ouais ben le 1er lien ne disait pas la même chose : les suspensions d’expédition des produits hors 1ère nécessité, c’est tant que l’évaluation n’est pas faite…
            Pffft

        1. Rick Enbacker

          Sous Google je tape « pétition soutien amazon » et je ne tombe que sur des pétitions contre amazon (Interdictions, boycott, etc.). C’est complètement dingue…

            1. Rick Enbacker

              D’accord mais si on les empêche de vendre sous peine d’amende c’est une grave atteinte à la liberté de commerce.
              Je voulais dire pétition pour annuler le jugement.

              1. gameover

                Tkt les jugements de 1ere instance en France sont en général assez pauvres juridiquement parlant…
                Les cours d’appel, c’est plus sérieux vu qu’au dessus ils se feraient démolir par la cour de cassation: les présidents de cour d’appel ne sont pas des charlots.

                1. Aristarkke

                  Quand tu as l’URSSAF (comme je l’ai eue) en demandeur, la Cour d’Appel statuant pour la SS (je ne retrouve plus le nom exact de sa qualification mais c’est dans l’idée du TASS, c.a.d. une cour d’appel dédiée à la SS), les magistrats ont un tel sens d’impunité qu’ils n’avaient répondu à aucune des contestations que je présentais alors que la Cour d’Appel a obligation de confirmer ou d’infirmer chaque motivation avec explications détaillées du jugement, point par point.
                  J’ai donc misé sur une demande en Cassation qui a abouti à ce que l’URSSAF renonce officiellement au bénéfice des deux jugements obtenus, tellement celui de la Cour d’Appel était celui d’un béni-oui-oui et qu’il allait se faire démolir en règle.
                  L’avocate spécialisée Cass avait d’emblée marqué son étonnement que la CA puisse valider en quatre pages un jugement contre lequel j’exprimais douze motivations pour Cassation…

                  1. Pheldge

                    je vais encore faire lutter le Major, mais avec la sur-féminisation de la justice, faut s’attendre à de belles incohérences !

    3. Aristarkke

      Le demandeur est le syndicat SUD.
      Pourquoi ne sommes nous vraiment pas surpris de cela?
      L’article relate toutefois que le tribunal n’a pas accepté la demande principale qui était un arrêt total de l’activité d’Amazon…

        1. Rick Enbacker

          C’est dingue, en France il y a encore une majorité de gens qui pensent que si une entreprise arrête presque complètement son activité pendant des semaines et qu’elle continue à payer ses salariés, tout va bien se passer

          1. Pheldge

            bin oui, comme ça on fait cracher un peu ces salauds d’actionnaires, qui rendent aux travailleurs ce qu’ils leur ont volé ! c’est ce qu’on enseigne dans les écoles, pourquoi veux tu que les gens pensent autrement ?

          1. gameover

            Je me demande ce qu’ils venaient foutre là d’ailleurs : aucun intérêt à agir en rapport avec l’objet de leur association… au contraire : si des gens meurent c’est mieux pour Gaïa…

    4. Rick Enbacker

      Et maintenant voilà Amazon sommé par la justice d’évaluer les risques liés au coronavirus alors que l’état est très loin d’être capable d’en faire autant. Je rêve, hôpital, charité, tout ça, c’est bien de circonstance…
      On compte le nombre de soignants, de flics ou d’assesseurs de bureaux de vote contaminés ou morts ? Sans compter le nombre de victimes civiles à cause de la pénurie de masques et de gel organisée ou de l’interdiction de l’usage de la chloroquine par les médecins traitants.

      1. gameover

        Évaluez les risques, c’est le cas dans toutes les entreprises qui restent ouvertes : c’est un bien grand mot, ça veut dire une petite étude de circulation et masques, gants, GHA etc…

        1. gameover

          C’est d’ailleurs étonnant qu’Amazon n’en ait pas fait une d’évaluation des risques : toutes les grandes surfaces en ont une, souvent suivant un modèle fourni par le siège social : c’est pour ça qu’il y a un sens de circulation à l’entrée, des lignes matérialisées au sol, dans les files d’attente, devant les rayons à la découpe, des affiches etc…

          1. Rick Enbacker

            D’après ce que j’en sais, dans les entrepôts d’Amazon tout est automatisé, ce n’est pas comme dans un supermarché

              1. Rick Enbacker

                Oui, bien sûr, mais je pense que la distanciation est plus simple à gérer qu’un supermarché. Ma foi, si ça se trouve je me goure complètement…

          2. Pythagore

            Si, ils ont pris des mesures mais elles n’ont pas été auditées ni acceptées par les représentants du personnel et des experts attitrés. Amazon est condamné à se mettre en conformité, et non pas à une restriction de livraison sans autre condition.
            Voilà, il faut que les représentants du personnel et les experts aient leur mot à dire, et là c’est bon. C’est ca le fin mot de l’histoire.
            Amazon souligne : « Rien n’est plus important que la sécurité de nos collaborateurs. Ainsi, en France, ces quatre dernières semaines, nous avons distribué sur nos sites plus de 127 000 paquets de lingettes désinfectantes, plus de 27 000 litres de gel hydroalcoolique, ainsi que plus de 1,5 million de masques. « 

            1. gameover

              Si c’est comme dans les CHSCT, il suffit de les faire participer (les instances du personnel) : il n’y a pas à proprement parler d’acceptation, on ne vote pas, chacun fait ses remarques, souvent c’est la médecine du travail qui tranche.

              Par manque de candidatures, j’ai représenté durant une année ou 2 le collège cadres au sein du CHSCT : hormis que c’était time consuming chronophage, c’était constructif et je n’y ai jamais entendu de revendications debiles bien qu’il y avait des représentants de la CGT : ils doivent juste être abrutis quand ils se retrouvent à plus de 2…

    5. MichelC

      Comment télé travailler si ton PC ou ton écran crame?
      Comment imprimer ton Ausweiss si tu ne plus acheter de l’encre, plus d’imprimante, plus de papier?
      On a des vedettes au pouvoir! Des champions de l’hectare…

  11. taisson

    Chronique de chez les ordures:
    Voir le figaro:
    Une septuagénaire verbalisée pour avoir communiqué avec une ardoise, par la fenêtre fermé, avec son mari enfermé dans un EHPAD !!
    On voit bien du coup que le confinement est de moins en moins lié à la sécurité sanitaire !!
    Ça ressemble à une « fake new » !!
    Mais si c’est vrai, le gendarme qui à fait cette performance de zèle est une honte pour l’armée, et comme c’est en province, la ou tout le monde se connaît, j’espère bien que le village s’en souviendra…
    Et cette M**** est soutenue par sa hiérarchie, la même qui le lâchera s’il se défend trop énergiquement contre un voleur !!
    Quel beau courage ..Jouer les terreurs, avec les gens sans danger, et appeler le GIGN quand un ivrogne se barricade avec une pétoire ou une hachette !!

    C’est grâce à la conduite de « sans cerveau » comme ça, que l’on pourrait en arriver à comprendre ceux qui les accueillent en leur balançant des parpaings par la fenêtre !! C’est juste qu’ils n’ont pas les codes, n’est ce pas ! Et puis pas de bol il n’y à pas de parpaing dans les EHPAD…
    Mais leurs chefs et la magistrature s’en foutent, et on voit bien à qui ils cherchent à faire peur…

    1. Rick Enbacker

      Oui, j’ai lu ça. On s’enfonce encore un peu dans la bassesse. Mais l’obèse est au abois, le pognon doit rentrer coûte que coûte

        1. dg

          Ceci démontre (s’il était encore besoin de le faire) qu’il n’y a rien a attendre de la police ou de la gendarmerie en tant que groupe (il y a certainement des braves gens dans le lot). Encore et toujours, ils prouvent qu’ils ne sont que les laquais serviles du pouvoir, obéissant aux ordres sans discuter, voire faisant montre d’un zèle que leurs maitres ne leur avaient même pas demandé.
          Cela permet de comprendre a quel point le glissement vers un état policier est finalement assez facile.
          Pas de second amendement chez nous.

    2. MCA

      Je me suis fait plaisir récemment en leur téléphonant pour leur demander si l’ausweis pouvait être présenté sous forme smartphone (avant que Casta découvre que le smartphone existe).

      Amusement garanti :
      pas prévu dans le manouel* car pas de signature manuelle possible sur un smartphone (en attendant la prochaine phase : que la version smartphone devienne obligatoire).

      Merci Monsieur!

      Que dire?

      Ces gens n’appliquent pas la loi, ils ne la connaissent pas plus que je la connais.

      Alors, forts de l’impunité que leur statut leur confère ils la font en direct suivant l’humeur du moment, l’aspect du client, de sa plus ou moins bonne acceptation de vexations mesquines; d’où ce genre de situations ubuesques relatées de-ci de-là.

      Les deux paquets de gâteaux secs « non indispensables  » dans le caddie plein de « produits de première nécessité », l’activité physique en jeans interdite alors qu’en short c’est autorisé; et ici mais pas là-bas etc…

      Tout ceci relève de la même logique et d’un besoin de contraindre l’autre où il n’y a pas de risques pour mieux se prouver qu’on se situe au-dessus.

      Bof !

      1. Tribuliste

        Et y a pas que des flèches : il y a 2 ans, en cours de dépôt de plainte dans les locaux de la gendarmerie(vol moto/cplf) un gradé vient demander le code d’accès à tel dossier. Mon interlocuteur lui répond :3496.
        Le gars repart, on continue notre gentil dossier et pas 1 mn plus tard le téléphone sonne. Mon zélé gendarme décroche, écoute et dit : 3496 et raccroche.
        Forcément je me tortille sur ma chaise en esquissant un sourire. Le gars me regarde et son atitude confirme que c’était bien le même demandeur.
        Alors si on recrute des cons en masse ce n’est pas pour rien, et donc mémée solvable n’a qu’à bien se tenir.

  12. MCA

    Tiens donc,

    les masques qui ne servent à rien et qu’on trouve nulle part; serviraient à qq chose et les pharmaciens pourraient en fournir autant que nécessaire à la population dès demain matin à un prix modique….

    Sauf que… il leur est interdit d’en vendre.

    On vit vraiment au royaume des fous pour ne pas dire des c*ns !

    https:/ /www.agoravox.tv/tribune-libre/article/coronavirus-le-coup-de-gueule-d-un-85447

      1. MCA

        @dg

        Je ne pense pas qu’ils l’organisent intentionnellement car ils en sont incapables.

        Ils prennent des décisions dont ils sont incapables de mesurer les conséquences et sont donc contraints de constater les effets indésirables après coup.

        En rajoutant à ça que Dame Nature les a tous dotés d’un égo surdimensionné, ils persistent dans l’impasse en cherchant à justifier l’injustifiable sans mesurer le ridicule de leur attitude.

        Ca en serait comique si la situation n’était pas aussi tragique :

        « les masques ne servent à rien » : Macron, Casta, Veran, Salomon, Sibête(*)

        Consternant !

        (*) Perle hors concours

  13. Alex

    HS: J’avais parlé avec certains d’entre vous du montant des subventions octroyées par ma Ville aux transports. On m’avait d’abord répondu que le prix d’un ticket représentait 25% du prix plein. Autrement dit: 1,80 au lieu de 7,20.

    Je les avais contacté par mail, j’ai enfin eu une réponse, mais les montants me semblent gargantuesques. La ville en question est : Le Havre, 200 000 habitants.

    Il y a une ligne sas CTPO LIA: 55 Millions d’euros. C’est plausible ? Honnêtement ça me paraît complètement dément!

    Le chapitre du tableau où figure ce chiffre est le suivant:

    « IV – ANNEXES IV
    ENGAGEMENTS HORS BILAN – ENGAGEMENTS DONNES ET RECUS
    SUBVENTIONS VERSEES DANS LE CADRE DU VOTE DU BUDGET B1.3
    B1.3 – SUBVENTIONS VERSEES DANS LE CADRE DU VOTE DU BUDGET »

    En dessous il y a un tableau avec les différents organismes.

    1. durru

      Pour l’année 2007 il semble que le rapport au Havre était à peu près 1/3, donc le prix réel aurait été vers 5,30€, pas 1,80 :
      https:/ /www.senat.fr/questions/base/2008/qSEQ080905459.html
      Quant à la question du montant brut, si c’est sur l’année, c’est pas si énorme que ça :
      55 miyons / 200 000 habitants = 275€ / tête de pipe sur l’année. Ce qui revient, avec le pourcentage précédent, à moins de 80 trajets par personne par année. Oui, c’est beaucoup et probablement plus que la moyenne réelle, mais peut-être que le rapport n’est plus le même qu’en 2007.
      Donc oui, 75% de subvention aujourd’hui me semble tout à fait probable avec ces chiffres.

      1. Alex

        Le rapport en question est celui de 2018. Oui ramené au nombre d’habitants, ça ne fait pas une grosse somme. Mais c’est la valeur qui me semblait énorme.

        Merci pour ta réponse en tout cas.

        1. durru

          Absolument, je suis tombé rapidement sur ce rapport au Sénat qui parle de 2007, ça donne une idée et je ne crois pas qu’il y a des variations majeures, ni dans les prix des tickets, ni dans les montants des subventions (ou alors à la hausse, c’est tout ce qu’ils savent faire).
          La somme est tout à fait « normale » par rapport à la taille de la ville.
          Ce que je n’ai pas trouvé facilement (mais normalement la ville devrait s’enorgueillir si les chiffres ne sont pas trop mauvais), c’est la fréquentation moyenne des transports en commun (on parle bien sûr des voyages payés, car la fraude, comment dire…)

    2. bibi

      Bordeaux Métropole 800`000 habitants:

      Transports :
      le montant total de dépenses réelles s’établirait pour 2019 à 484 M€, dont 261 M€ au titre de la section d’exploitation et 223 M€ au titre des investissements.
      Le financement du budget est assuré à hauteur de :
      • 181,2 M€ par le Versement transport (VT) (plus 1,8 M€ de compensation relèvement de seuil d’exonération)
      • 82 M€ par les recettes du réseau,
      • 5 M€ par le reversement des forfaits de post-stationnement,
      • 34 M€ par la subvention du budget principal,
      • 10 M€ par des subventions d’équipement,
      • 155 M€ d’emprunts nouveaux.

      source : bordeaux-metropole.fr/content/download/109709/file_pdf/186_ROB_BM_2019___version_11_01_1915472282835531548840807771.pdf

  14. Aristarkke

    Vous n’imaginez pas, tous autant que vous êtes, combien Maman-état est remplie de sollicitude envers nous, pour notre bien, évidemment et de façon tout-à-fait désintéressée.

    Oyez, la dernière aventure du paladin Harry, parti dans les brumes et les glaces éternelles du Grin Nord, secourir sa Belle Winnifred, hem, heu, sa Moman (je sais, cela rompt quelque peu le souffle de cette épopée mais je fais ce que je peux).

    Il y a une douzaine de jours, ma mère m’appelle donc (deuch’Nord) pour me dire qu’elle a constaté depuis peu, que le ballon électrique dans le garage perd quelques gouttes d’eau par en dessous.

    [Bon, la cata, vu l’ambiance.]

    Après évaluation de la situation et pensant à un percement de cuve quoique ballon posé par Bibi en 2011, je décide de me procurer le suivant totalement identique en profitant du service drive d’une horrible société esclavagiste de la galaxie des pirates Mulliez, chose faite ce mercredi, puis de venir le poser dès que possible, après le 15, tout proche.

    En toute bonne logique, pour que ce soit marrant, ma mère m’appelle ce dimanche de Pâques-midi pour me dire qu’elle n’a plus de courant et que le goutte-à-goutte lent du ballon est devenu un petit jet d’eau continu.

    Diagnostic, la fuite a empiré, l’eau a rempli le carter de protection de la partie électrique du ballon et naturellement, court-circuit en conséquence.

    Je donne les instructions à ma mère pour qu’elle ferme l’eau, débranche le ballon (relié au réseau électrique par une prise de courant classique comme un vulgaire fer-à-repasser pour assurer le débranchement en urgence) et rétablisse le courant.

    A part débrancher le ballon, elle n’arrive pas à faire les deux autres parce que la vanne d’arrêt générale, bien accessible est « trop dure » pour elle et idem pour le disjoncteur général (que je trouverai, une fois sur place, effectivement très dur à ré-enclencher, même pour moi).

    La suite est prévisible : harnachement de mon vaillant et fougueux destrier Doblo III avec le ballon et le toutim nécessaire et en avant toute, roulez jeunesse avec DEUX attestations, celle professionnelle + celle dérogatoire avec le motif secours à personne vulnérable…

    A l’aller, je ne suis guère rassuré car le Parisien, via Google actualités a claironné que les FDO en IDF ont fait, font et feront la chasse à tout ce qui peut ressembler à un vacancier ou un conducteur en week-end et effectivement, je n’ai jamais autant croisé de bagnoles de police ou de gendarmerie que ce jour là : huit au total (sur 280 km) mais sinon R.A.S.

    Arrivé, je rétablis la situation en une minute et le lendemain, je remplace le ballon en ayant eu la surprise de constater que la fuite était causée par un minuscule trou de corrosion sur la platine d’embase du ballon (métal d’épaisseur de l’ordre du 12 ou 15 dixièmes tout de même et émaillé, cuit au four), sinon impeccable par ailleurs et non de la cuve.

    Bref, la faute à pas de chance dans sa splendeur!

    Puisque je n’ai jamais remplacé un ballon fuyard à cet endroit là, bien que certaines fois, ils étaient littéralement pourris de corrosion.

    Le lendemain soir, je repars mais tardivement pour éviter de me pointer en IDF trop tôt, les FDO étant supputées par moi-même être toujours en chasse pour les retours mais avec des horaires de fonctionnaires de FDO tout de même, c.a.d. quand même pas toute la nuit.

    RN 17 à donf (dans les limites du Doblo) qui arrive à bon train à Péronne dont la traversée, malgré un raccourci qui fait quitter la RN 17, passer devant l’Historial de la Gde Guerre avant de la retrouver après la Gd Place en direction de Roye, notamment, est qualifiable d’interminable.

    Je passe « normalement « le stop de piquage incident » justifié par une très mauvaise visibilité de ce qui arrive dans le dos sur la RN et relance Doblo d’autant plus facilement que la route amorce une descente qui amène après un virage pif-paf d’amplitude correcte, pas trop serré, sur une belle ligne droite de 300/400 m avant un feu rouge (très souvent vert puisque sur axe principal).

    Précision, Péronne qui n’est déjà pas réputée pour l’intensité de sa vie nocturne, paraît là, être complètement morte.

    Hélas, pas tout à fait… Sniff…

    Certes, je l’avais bien vue, garée à la ramasse, la Skoda bleue « sans-aucun-marquage ni bande gyrophare » mais bon une Skoda, n’est-ce-pas… à Péronne, ville morte, n’est-ce-pas… qui paraissait vide mais l’ombre était aussi épaisse là par un contre-effet d’un éclairage public plutôt inhabituellement intense et provoquant une sorte de berlue temporaire… que je n’ai pas réagi…

    Mal m’en a pris.

    Au niveau de l’ancienne station service désaffectée, je vois surgir dans les rétroviseurs la Skoda avec gyrophare bleu interne (j’ai échappé au pin pon, vu l’heure, presque minuit).

    Arrêté, j’apprends que je roulais « au moins à 85 à l’heure » puisqu’ils ont dû monter à cette vitesse pour me courser et me rattraper…
    [je n’insiste pas, tout le monde a compris le loup mais j’évite de la ramener, reconnaissant in petto que je devais bien être à 70 ou quelque chose comme cela qui est plutôt mon rythme dans les patelins campagnards déserts].

    Avec nuance de regret perceptible, le pandore de tête (trois sur le dos tout de même) m’informe qu’il n’y a pas de perte de points puisque l’excès de vitesse est estimé et non mesuré avec un moyen légal quoique 90€ de prune garantis (avec nuance de gourmandise que je ne puisse pas m’en tirer avec un rappel à la loi, infâme délinquant routier que je suis et non incendiaire de palettes sur une autoroute, par exemple).

    Contrôle des papiers du véhicule (en règle puisque j’ai appris depuis longtemps que les utilitaires sont l’objet de toute la bienveillante attention des FDO, à la moindre occasion).

    Et naturellement, « contrôle de l’attestation Covid » où je lui présente les deux…

    Visiblement, c’est la professionnelle qui l’embête le plus et le v’la-t-y pas qu’il me sert un discours moralisateur sur le danger du non-respect du confinement, etc, etc, etc…

    Précision, vu son âge estimé, il pourrait être mon fils mais « de vieux » pas « précoce ».

    Auquel cas, je lui réponds (en ayant beaucoup de mal à ne pas monter dans les tours) que je comprends fort bien ses arguments mais que quand ma mère m’appelle au secours, j’ai malheureusement une tendance irrépressible à vouloir aller la secourir et que j’ai bien coché sur l’attestation dérogatoire la cas « personne vulnérable », ce qui ne paraît pas excessif vis-à-vis d’une dame de 90 ans…

    Coup au but visible mais il me relance en m’expliquant que l’esprit du texte est que l’on fasse appel aux artisans « de proximité » et non à ceux à 200 km (connaît mal sa géographie, mais bon).

    Excédé, je lui confirme que ma mère serait bien en peine de trouver un artisan un dimanche ou un lundi de Pâques à Lille, déjà qu’on y est bien en peine d’y trouver un restaurant ouvert le dimanche midi « en temps normal », alors un plombier…

    Le pandore, sans rire, m’assénant que dans son secteur de Péronne, « cela se trouve sans problème », ce à quoi je réplique que son secteur est à 100 km de Lille, certes plus près mais pas à l’immédiate proximité, que l’esprit de la loi ou du décret est aussi passionnant à débattre que la controverse sur le sexe des anges mais qu’en l’espèce, il m’indique quelle est la distance maximale retenue pour être dans les clous (aucune réponse sur ce point), que ma mère n’a pas fait appel à un artisan mais à son fils-artisan, qu’il ne paraîtra invraisemblable pour personne que le trajet retour entre Lille et l’Essonne passe par Péronne, que je peux prouver par moult moyens tout ce qui est avancé et que si PV Covid est dressé, il sera contesté.

    Finalement cet acte I en reste à l’excès de vitesse parce que le respect du Code de la Route ne dépend pas de l’état sanitaire du pays.

    1. Dr Slump

      Oui, bon voilà voilà: PV pour excès de vitesse non prouvé. Ils ne sont pas très futés, alors inutile en effet d’évoquer avec eux l’esprit des lois, et faut les comprendre les pauvres: c’est qu’ils ont reçu la consigne d’être ferme. C’est donc avec fermitude qu’ils font valser les contredanses, pour la sûreté de la république et avec le sens du devoir accompli. C’est toujours ça de taxé aux concitoyens, mais ça c’est pas leur problème.

      1. Aristarkke

        Le PV n’est plus saisi sur un carnet à souche comme dans le bon vieux temps mais sur une tablette non présentée à la signature (je ne signe jamais un PV mais au moins je contrôle les conneries) à cause du risque de contagion…
        Qu’en termes élégants, ces choses là sont dites…

          1. Aristarkke

            Si parce que l’article est toujours dans le CdR.
            C’était tombé en désuétude avec les radars et les jumelles mais c’est revenu en grâce parce que l’Etat a constaté que les points perdus avaient plus d’impact que l’amende elle-même…
            Et comme cette dernière est payée « volontiers » et que c’est cela qui est ce qui intéresse le plus…
            (je suis sur Tw….r le compte « Réalités Routières » qui informe convenablement de l’actualité éponyme)

    2. gameover

      En tant qu’artisan, tu peux bien aller changer un chauffe-eau à 1000 bornes de chez toi… trop d’attestations tuent l’attestation

  15. Aristarkke

    Petits veinards !
    Si je parle d’un acte I, c’est bien parce qu’il y en a un deuxième à suivre.

    Je repars de Péronne et roule bon train jusqu’à Pont Ste Maxence où la station service de l’Edouard, épicier breton, se montre alléchante avec un gazole annoncé à 1,16€ le litre mais c’est de la pub mensongère parce qu’elle n’est pas en service justement, les pompes, ainsi que cela aurait dû être affiché, ayant fait valoir leur droit de retrait…

    Arrivé dans le bourg lui-même, la station T…l propose ce précieux liquide à 1,199€ et mû par un pressentiment (probablement?), je décide d’une pause bien méritée en profitant de cette offre difficile à refuser (j’avais encore un bon demi-réservoir dispo).

    Pour vous situer, la station doit être à 300 m du pont sur l’Oise qui, dans ce sens là est immédiatement suivi d’un rond point aménagé sur la demi-place suivi de la rue mais barrée à 30/40m après par un feu rouge (avec double radar de feu!) qui présente la particularité d’être désagréablement long au profit de la rue transversale et qui n’est pas « à pédale » comme certaines fois pour les rues secondaires dans un carrefour avec rues à niveau de circulation très différents.

    Je repars donc de la station en voyant le fameux feu, être au vert, ce qui empêchera d’en profiter, vu la distance à avaler avant d’y arriver et je remonte donc tranquillou.

    Avant d’arriver au pont, j’avise sur la placette une Skoda gris métallisé (la bleue du paragraphe précédent n’était pas avec le bleu gendarmesque) garée à un endroit non prévu mais à angle droit par rapport à la route, ce qui m’intrigue.

    Dans le rond-point, je mets le cligno pour indiquer que je sortirai à la prochaine et, comme c’est idiot d’être aussi maladroit, je balance un appel de phare qui illumine l’intérieur de la voiture (là aussi, l’éclairage public rend son intérieur sombre mais moins intensément qu’à Péronne) et surprise : deux pandores avec képis dont le conducteur est nanti de jumelles radar en action!!! (pendant que j’étais sur le pont, des phares étaient apparus au bout de l’avenue que je quittais).

    Petit détail qui tue, on était proche d’une heure du matin !!!

    Qu’est-ce-que nous sommes en sécurité, n’est-ce-pas!!!

    Mais ce n’est pas fiiiinnnnîîîî!!!

    Acte 3 à suivre…

    1. Dr Slump

      Oh punaise, digne d’une scène d’un film d’horreur, où par inadvertance, l’innocent éclaire d’un coup de lampe torche un monstre qui était tapi là, et… la suite Ari, la suite!

    2. gameover

      Le paragraphe qui commence par : Pour vous situer… tu pourrais faire un plan, j’ai pas tout compris (si c’est utile hein :mrgreen: )

        1. Pheldge

          ça ne garantit rien : Ray Donovan, fini ! par contre les séries racialisées, inclusives LGBT et tout, là pas de problème, c’est renouvelé !

    3. gameover

      Je suis flic, tu me racontes ça comme ça, je te mets en cabane direct… j’me dis ce mec là est pas clair… il transporte le corps de sa mère dans le chauffe-eau

      1. Aristarkke

        Un 100 L, c’est un peu d’just!
        Mais un 200L, en tassant, on doit y arriver.
        Dans un 300 L, là c’est royal mais il débordera à l’extérieur…

        1. Pythagore

          Prenons une dame de corpulence moyenne, 63kg, ca nous fait du 63 litres, bon ca doit bien rentrer dans du 100l, façon origami. 😉
          sources:fourchette-et-bikini.fr/sante/quel-est-le-poids-moyen-dune-francaise-41399.html

    4. Opale

      J’adore les séries à épisodes comme ça, c’est trop d’suspense !! Épisode 1, épisode 2, épisode 15, season finale…. Ça nous occupe ! 😀

      Mais que venaient-ils donc faire dans cette galère, euh cet endroit, à cette heure si tardive ?! La skoda, encore ! Curiouser and curiouser…

  16. Aristarkke

    Gâtés-pourris !!! Acte 3
    A Senlis, je prends l’A1, la suite de la RN 17 étant devenue trop « dangereuse » et surtout  » trop compliquée » puisqu’ il y a eu insertion de ronds-points en nombre qui cassent trop la vitesse.
    Je descends l’A1 puis l’A3 puis l’A86 jusqu’à l’A6 et cap au sud pour le reste, arrivé à proximité de mon domicile, j’aborde le rond-point géant et paf, deux pandores en train de verbaliser deux cyclistes à 1 heure et demi du matin !!! (au vu des grands gestes de l’un des cyclistes, je ne vois pas d’autre éventualité).
    Autant vous dire que je me suis défilé par une des deux possibilités d’échappatoire en bonne direction plutôt que d’essayer de les tester…

      1. Aristarkke

        Dans l’Essonne, ils sont équipés de Renault Laguna (la dernière mouture, bien sûr) mais avec marquage sur le bleu bien connu.

    1. bok

      Vous me rappelez Stan Murch, personnage de la série des Dortmunder de Donald E. Westlake, quand il raconte ses péripéties pour éviter les bouchons new-yorkais. On s’y croirait.

        1. Pythagore

          Agatha Christi réécrit par Sam:
          La meuf a été tuée par un coup de couteau dans l’abdomen.
          C’est George qui l’a tué.
          *** FIN ***
          15EUR en version couverture cartonnée.

    2. Pheldge

      bah pourquoi c’est kesque tu luttes à chouiner comme ça, tu t’es pas fait pruner ! là ç’aurait été rigolo, que tu nous narres tes embrouilles avec les képis 😉

  17. Aristarkke

    Mais oui, il y a un acte quatre !!! Et le même jour, finalement!

    Le fils du voisin (25 ans), maison de gauche par rapport à la mienne, a pris la « désagréable » habitude de bricoler sa C4 depuis toute la semaine dernière, « au bord de la rue ».

    Je reviens tout à l’heure de deux interventions « à suivre » (pièces indisponibles dans les réseaux pro fermés) pour tomber sur la gendarmerie, en train de le verbaliser, avec leur bagnole (aux gendarmes) garée mi sur le bateau de son entrée de garage, mi le cul sur la chaussée bloquant éhontément le passage.

    Tout à fait dans le style Starky et Hutch, déboulant sirène hurlante et garage au frein à main…

    Nota : je n’habite pas une banlieue émotive. Ceci expliquant cela.

    Quant au dénonciateur, je me doute de qui c’est…

    1. Higgins

      Ah les dénonciateurs. On croyait la race éteinte depuis 1945. Il y en a même qui sont maire : https:/ /amp.lepoint.fr/2371133

  18. MCA

    BRUXELLES (Reuters) – L’Union européenne s’apprête à adopter mercredi une approche commune sur l’utilisation d’applications pour smartphones visant à suivre la propagation de l’épidémie de coronavirus, selon un document de la Commission européenne vu par Reuters.

    Cette approche prévoit notamment l’utilisation de données anonymes et agrégées pour retrouver des personnes qui auraient été en contact avec des personnes contaminées et pour surveiller celles placées en confinement, toujours selon ce document.

     » ANONYMES et agrégées POUR RETROUVER DES PERSONNES. »

    LOL ! effectivement, quoi de plus anonyme qu’un N° de tel?

    1. Aristarkke

      Des données anonymes qui permettront d’identifier qui a côtoyé qui…
      On est prié d’y croire au traitement anonyme…

    1. gameover

      « Avec le confinement, un milliard de litres de vin européen pourraient être perdus, … »

      Bah nan Keko va nous éponger ça… on l’appellera Bob l’éponge après !

        1. MichelC

          Nous avons bu avant hier un excellent Gewurztraminer de 2007, sélection de grains nobles. Il n’avait quasiment pas bougé. En changeant le bouchon, il aurait pu faire encore dix ans.

          1. Al Bundy

            Pourquoi attendre ? Ce qui est pris n’est plus à prendre, et pis c’est du sûr

            J’ai parfois des clients me disant qu’il vont envoyer le chèque, je les soulage de l’incertitude et du prix du timbre

    1. Rick Enbacker

      Et moi je veux tordre le bras à Macron, Philippe, Le Maire, Castaner, Véran et toute la clique irresponsable et débile qui nous ont mis dans ce merdier et qui nous le font maintenant payer

  19. Pheldge

    attention, c’est du lourd c’est du LR 2.0 : il y a de la dette « saine », comme Flamby et Sapin qui fustigeainet la « mauvaise finance » pour flatter la « bonne ».
    Une bonne lecture de réveil, qui met de suite en forme !
    lepoint.fr/politique/julien-dive-hors-de-question-de-faire-payer-la-crise-aux-francais-15-04-2020-2371473_20.php

    NB hélas, sur ce torche c.l de Le Point, les commentaires sont réservés aux abonnés

    1. MCA

      « Il est hors de question de faire payer la crise aux Français. »

      LOL,

      Bonne idée, merci Julien, on va donc la faire payer aux martiens; il suffisait d’y penser.

      Pssst !

      Chypre sur Seine, ça te dit qq chose?

    2. gameover

      «… hélas, sur ce torche c.l de Le Point,… »

      C’est bien toi qu’est abonné ?
      Y a déjà plus de PQ dans ton île ?

      1. gameover

        Il arrive à le faire, oui, mais « en même temps » il valide qu’il y a eu plus de cas en Allemagne et 5 fois moins de morts…

        Encore une fois, faut plus d’aspirine… sont indécrottables

        1. MCA

          5 fois moins de morts ça fait 5 fois plus de vieux.

          Le mignon poudré n’aurait-il pas sournoisement trouvé la martingale pour résoudre la crise des retraites?

        1. Pheldge

          si tu lis ce qu’il dit – je n’appelle pas son baratin un raisonnement – l’assurance privée c’est de la daube, heureusement que nous on a le meilleur système de santé du monde -qui montre d’ailleurs son efficacité chaque jour – donc pour lui chez nous ça marche mieux , alors pourquoi, se remettre en question ?
          Et oui, ce salopard pourrait effectivement rejoindre le prochain gouvernement « d’union nationale » qui sera mis en place en septembre, il a toutes les qualités pour !

  20. Nemrod

    En fait je vois une analogie frappante entre ce qui se passe à la petite et la grande échelle.
    Le covid attaque plus particulièrement des organismes fatigués ou usés qui meurent souvent par surréaction de leur système immunitaire.
    Comme nos sociétés modernes finissantes qui ne vont pas être tuées par l’ épidémie mais par la surréaction générée.

    1. Pythagore

      C’est une question que je me suis posée: comment se fait-il que les personnes âgées ont une surréaction de leur système immunitaire ? Intuitivement j’aurais plutôt pensé que leur système immunitaire est déprécié par rapport à celui d’une personne plus jeune. Comment se fait-il que ce ne sont pas plutôt les plus jeunes qui font une surréaction immunitaire ?

      1. gameover

        Face à une attaque, notre système produit des anticorps, et chez les personnes âgées ça provoque aussi une augmentation des monocytes (réactions inflammatoires) qui perturbent la réaction immunitaire.
        La réponse immunitaire ne fait alors pas de différence entre les antigènes étrangers et ceux de son propre corps et attaque ses propres cellules.

        Source : visionnage compulsif de Dr House

        (à confirmer, je ne pourrai pas être tenu responsable en cas d’utilisation de ces informations)
        ——-
        Résumé : avec l’âge, Harry ne voit plus clair et tire contre son camp

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.