Crise covid : un an de dérive. Triste anniversaire.

C’était il y a un an (à un jour près) : le président Macron décidait d’une adresse à la nation qui, comme à l’habitude de l’énarque adorant s’écouter parler, s’éternisera vingt longues minutes et qui débutera le placement tout entier du pays en liberté surveillée.

Depuis se sont enchaînées une myriade de déclarations, de nouvelles adresses maladroites à la nation et une palanquée de mensonges d’arracheurs de dents pour justifier la succession invraisemblable de décisions débiles et contradictoires ainsi que le pilotage par sondages qui aura abouti à l’état actuel calamiteux du pays : un an de soupe à la grimace et d’improvisation quasi-permanente en l’absence parfaite de tout débat démocratique, cela ne peut pas se traduire par une population sereine, une économie florissante, un corps social apaisé et un renouveau de la démocratie.

Si les premières semaines de panique étaient sinon excusables au moins compréhensibles devant l’inconnu que représentait ce nouveau virus, il semble malheureusement que les mois accumulés depuis n’ont servi à rien : non seulement la gestion administrative et logistique des urgences n’a en rien été améliorée depuis le premier épisode de mars 2020, mais tout montre que la situation s’est largement dégradée depuis. Lassitude des équipes, accroissement de la désorganisation et – encore et toujours – cette manie d’imposer d’en haut des décisions loufoques, tout concourt en effet à ce que les problèmes observés ne soient pas résolus mais répétés et amplifiés.

C’est ainsi qu’on va refaire avec gourmandise ce qui n’a servi à rien il y a neuf mois : le « show must go on » de façon aussi certaine que possible. Et j’écris bien « show » ici, car il ne s’agit que de ça : un spectacle médiatique destiné à gaver les téléspectateurs captifs.

Le narratif « Les Urgences Sont Pleines » doit absolument perdurer quitte à tordre les chiffres et à plier les concepts. Et ce même si la mortalité réelle constatée est clairement revenue dans les normales saisonnières et qu’on est donc en face non pas d’une nouvelle vague d’un épisode épidémique catastrophique, mais bien dans l’engorgement habituel (malheureux mais logique) des urgences en cette saison qui tient largement plus de la désorganisation chronique des établissements hospitaliers que de quoi que ce soit d’autre ; les données officielles donnent une vision assez différente de la panique feinte sur les trombines médiatiques de nos ministres :

Cette volonté de continuer le spectacle de la peur et de l’exagération n’est pas fortuite.

En réalité, cela fait un an qu’on a complètement changé de régime, de façon claire et rapide : on est passé d’une sociale-démocratie déliquescente à une sorte de dictature sanitaire discrète, bâtie sur un « nouvel ordre sanitaire » plaçant les urgences hospitalière au-dessus d’absolument tout le reste du pays, occasionnant des délires autoritaires qu’on n’aurait même pas osé imaginer trois mois avant. Depuis, une espèce d’habitude malsaine s’est installée où les mesures absurdes ne semblent plus pouvoir être contestées sans voir débouler les recteurs de la pensée officielle, armés de leur knout médiatique qui peut faire fermer toutes les gueules à coups d’interdictions, de déplateformage, de poursuites, de campagnes de dénigrement et d’anathèmes complophiles.

Au bilan, un an après l’exercice télévisuel de Macron, le pays a finalement sombré.

On y a multiplité les décrets et mesures parfaitement liberticides, depuis les confinements (dont il a été largement montré depuis qu’ils ne servent à rien) jusqu’aux couvre-feux encore plus idiots puisqu’ils laissent débilement penser que le virus ne circulerait que la nuit, les explications alambiquées à base de « contrer l’effet apéro » montrant surtout une volonté de faire quelque chose, quitte à ce que ce soit n’importe quoi.

La cruauté de certaines interdictions a ainsi transformé les EHPAD en véritables centres de détention pour retraités, les plaçant de fait bien loin en dehors de toute Constitution et des carabistouilles sur la France pays des droits de l’Homme. L’assouplissement récent des conditions d’incarcération de ces retraités montre d’ailleurs le mépris absolu des dirigeants du pays envers le petit peuple qu’ils peuvent ainsi martyriser sans sourciller si ça sert leurs petits intérêts politiques personnels.

Utilisant la crise pour alimenter les écolocuculs et les décroissantistes en arguments carbono-compatibles, les politiciens pilotes de cette déchéance complète en viennent à souhaiter de moins en moins discrètement que ces confinements continuent afin de garantir une diminution de notre abominable empreinte carbone. Peu importe le prix exorbitant, voyons, Gaïa nous le rendra – par des famines et des hivers bien rigoureux par exemple.

Enfin, douze mois seulement auront suffi à faire évaporer nos droits de déplacement et de vie privée dans une course à la soviétisation effrayante du pays et de toute l’Europe occidentale : l’État, devenu omniprésent, décidant de tout, tout le temps, nous impose petit-à-petit un traçage permanent, des Ausweis autorisations de déplacement, des passeports d’accès à telle ou telle activité, en l’échange de services régaliens de plus en plus minables qu’on ne peut obtenir qu’après la maintenant traditionnelle queue signe de pénuries brillamment organisées.

Queue en Pologne soviétique

Lentement mais sûrement, l’Europe, France en tête, a choisi de glisser du « soft-power » américain à la férule chinoise par le truchement du sanitaire et le pire n’est même pas là puisqu’en fait, rien n’indique qu’on va en sortir un jour : il suffit de voir la réticence clairement affichée à laisser les retraités en EHPAD reprendre une vie normale même après leur vaccin pour comprendre que le gouvernement ne veut rien relâcher.

Incroyablement, on est principalement entouré (sur le plan médiatique) de ceux qui poussent absolument une stratégie « zéro covid » aussi médicalement débile que liberticide socialement et par ceux qui poussent les gens à se faire vacciner en imaginant que ceci suffira à faire retourner le pays à la normalité.

Vœu parfaitement chimérique qui n’arrivera pas : cette stratégie « zéro covid » va se traduire par une stratégie « zéro liberté » et (par nature du virus, de ses mutations, de ses réservoirs animaux), il y aura toujours du covid. Quant au fait de vacciner industriellement la population, plusieurs fois pour un oui et pour un non, cela ne changera rien aux interdictions qui ont été ajoutées les unes aux autres : il y aura toujours un méchant variant, une vilaine pandémie et un risque d’engorgement des urgences. Ceux qui ont acquis un immense pouvoir à la suite de ces événements y veilleront ardemment.

Soyons lucides : à présent, seul un mouvement de fond, massif, ferme et clairement courroucé de la population encore saine d’esprit peut faire reculer cette dystopie sanitaire totalitariste…

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires511

  1. Le Gnôme

    « Seul un mouvement de fond, massif, ferme et clairement courroucé de la population encore saine d’esprit »

    Là est le problème, les moutons ne se sont jamais révoltés contre les chiens de berger, et les sains d’esprit sont totalement minoritaires.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Il n’est pas besoin d’une participation si massive que cela. Une minorité conséquente suffit, à condition qu’elle soit déterminée et un minimum organisée. Et c’est là que le bât blesse : qui a tout à la fois l’envie, la capacité et la légitimité pour prendre l’initiative de fédérer et d’organiser la rebellion ?
      Traditionnellement, ce rôle échoit à l’opposition politique, aux syndicats, aux loges ou aux églises. Aucun ne le fera, soit par intérêt soit par lâcheté.

              1. Pierre 82

                J’avais de lui une image désastreuse (état-stratège !!! confier l’économie à des gars qui seraient incapables de gérer une baraque à frites, c’est n’importe quoi), mais je dois reconnaître que c’est quasiment le seul politicien qui ait eu une attitude digne depuis un an, à savoir qu’il s’est élevé contre la dérive dictatoriale. Ce n’est certes pas une raison suffisante pour lui confier la clé de la maison, mais je lui laisse ce point, qui en fait un des rarissimes qui ait montré un tant soit peu de dignité. Même s’il a juste essayé d’occuper une niche commerciale bien précise pour se rendre intéressant, au moins a-t-il choisi ce créneau-là…

                1. Pheldge

                  euh, modère ton enthousiasme, pour avoir vu quelques vidéos sur Youtube, c’est juste du racolage intéressé. Si on lui promettait un poste de ministre, je suis sûr qu’il défendrait la politique de macron avec autant de véhémence !

                  1. Pierre 82

                    Pas impossible. Mais dans un tel océan de merde politicarde, ça soulage. J’ai entendu quelques vidéos où il ne se défendais pas mal… et j’ai bien précisé que je ne lui confierais jamais les manettes… Etat-stratège!! Non mais.

          1. Aristarkke

            Quelques uns échappent à la description des caractéristiques désolantes constatables chez cette race. L’ennui est qu’ils sont plutôt à l’extérieur de l’état.

    2. Higgins

      Oui et je suis très pessimiste pour l’avenir. Merkel vient de prendre un tôle dans une élection partielle au profit …. des verts. Autant dire qu’on n’est pas sorti de la m… car il n’y aucune raison que ça change en Allemagne. Les délires escrologistes vont continuer de plus belle. Les prochaines élections en France devraient, à mon sens, voir une abstention record et l’arrivée aux affaires des plus tarés du monde politique, peu importe l’étiquette..

        1. Higgins

          Je le concède volontiers. Pour faire plus cons que les nôtres, il faut se lever de bonne heure mais ça reste inquiétant pour la suite.

        2. Dr Slump

          Si ce n’était que les écolos passe encore. Le problème est que les écolos français emmènent avec eux les nouveaux militants « woke » et autres justiciers racialistes et genristes.
          Je ne peux pas parler de fascisme les concernant tant ils diffèrent par les idées, mais les moyens employés sont les mêmes: idéologie simpliste et totalitaire, occupation du terrain par la menace et l’agression, conquête politique par coup de force.
          Plusieurs municipalités ont été conquises par des écolos, et commencent à mettre en oeuvre autoritairement un programme écolo-woke aberrant.
          Pour la première fois depuis longtemps, je crois que je vais voter. Tout plutôt que laisser des écolo à la mairie, à la présidence, nulle part!

          1. Aristarkke

            Si on ne peut (peut-être ?) pas parler de fascisme, on peut en revanche lâcher le mot fanatisme à propos des escrolos et de leurs suiveurs.

              1. Opale

                Non, non non, non, l’hystérie est à nou.e.s, c’est notre chasse gardée, pas d’appropriation culturelle psycho-physiologique stp ! 😀

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Un nouveau parti fait son apparition, le FW (les électeurs libres) qui fait son entrée au parlement régional. Classé libéral-conservateur, sa hausse compense en grande partie la baisse de la CDU.
        AFD s’est également pris un gadin, le SPD baisse également, n’apparaissant vainqueur que par comparaison avec la CDU.

      2. Pythagore

        En fait, les verts étaient déjà la première fraction dans le Baden-Würtenberg, il faudra voir comment cela évolue en sièges.
        Merkel aura qd même accompli le tour de force de se maintenir au pouvoir tt en faisant monter les oppositions vertes et AfD.

    3. heli0gabale

      Je suis très surpris de voir le nombre de gens autour de moi qui en ont ras le cul des privations de liberté (alors qu’ils étaient de bons chiens covistériques jusque là).

      1. Husskarl

        Moui, les memes sont presses de se prendre une dose ou deux de poison pour « retrouver la liberte ». Les voila prets a renoncer a la liberte pour avoir la liberte…

        1. heli0gabale

          Qu’il en existe des comme ça j’en suis sûr, mais ceux que je côtoie sont plutôt des antivaccins (comme énormément de français). Les cafouillages apparents de certains vaccins les rendent super méfiants.

          1. Aristarkke

            Surtout que questions cafouillages, il peut s’en trouver des immédiats mais également d’autres qui apparaîtront avec du décalage de quelques semaines ou mois voire années…
            Étonnant que là, le principe de précaution dont nos oreilles sont rebattues à la moindre occasion, ne sert plus au mieux que de vieille chaussette oubliée… Et venant des mêmes guignols cette double attitude.

            1. LaVitreCassée

              Vu, un avocat spécialisé qui évoquait la possibilité d’invoquer la « charte de l’environnement » pour bloquer l’obligation vaccinal sur le fondement des articles 1 et 5

              – Article 1er. Chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé.

              – Article 5. Lorsque la réalisation d’un dommage, bien qu’incertaine en l’état des connaissances scientifiques, pourrait affecter de manière grave et irréversible l’environnement, les autorités publiques veillent, par application du principe de précaution et dans leurs domaines d’attributions, à la mise en oeuvre de procédures d’évaluation des risques et à l’adoption de mesures provisoires et proportionnées afin de parer à la réalisation du dommage.

              La vie humaine faisant partie de l’environnement, les deux sont liés et une extension serait envisageable selon lui.

              Vous imaginez ? Ce serait tellement un « master troll »…. Que leur projet soit contrecarré par leur charte à la con. Un peu comme un mec qui lance un boomerang et se retourne pour faire autre chose.

              😀

              1. heli0gabale

                Que cette charte inutile les fasse chier serait très rigolo effectivement. Mais bon je vois déjà les contre arguments :

                – « Environnement équilibré et respectueux de la santé »

                Oui donc vaccin pour tousse pour voir enfin cet environnement si parfait !

                – « Article 5 »

                Tatata, nécessités zexceptionnelles donc pouvoirs zexceptionnels!

        2. Deres

          Dans les faits tu n’auras je pense pas trop le choix vu qu’il vont certainement rendre obligatoire l’ausweis sanitaire pour faire pleins de chose (avion, train, voyage, hôtel, restaurant, …). La seule chose qui les retient est leur incapacité à avoir assez de doses pour vacciner tout le monde de toute façon. Le désastre qui s’annonce est qu’il n’auront pas finit la campagne vaccinale actuelle qu’il faudra à nouveau vacciner les vieux avec les nouveaux variants 2021-2022 …

          J’ajoute que les pays du nord vont se servir de tout cela pour limiter le tourisme dans el sud de l’Europe cet été histoire de relancer leur PIB au détriment de leurs partenaires. Les gogos au pouvoir chez nous vont bien entednu tomber complètement dans l’arnaque.

          1. Aristarkke

            Il paraîtrait qu’Israël va inaugurer le passé sanitaire mais avec une validité semestrielle à renouveler donc deux fois l’an ensuite, par des vaccinations pour suivre les variants apparus…

      2. Pierre 82

        Oui, ils en ont marre, mais c’est du virus dont ils ont ras-le-bol.
        J’entends beaucoup autour de moi qui sont convaincus qu’on n’a rien d’efficace à part le doliprane, puis la réa, ou alors le vaccin. Peu de gens ont conscience qu’on se fout de notre gueule, et pensent que le gouvernement font ce qu’ils peuvent.
        Mon avis est plutôt que les gens en ont tellement marre qu’ils seront bientôt prêts à pendre aux lampadaires tous ceux qui ne voudront pas se faire vacciner, dès qu’on leur aura expliqué que c’est à cause d’eux qu’on ne peut pas rendre la liberté. Et ça marchera. On va vers des temps extrêmement pénibles.

        1. durru

          Je n’en serais pas si convaincu.
          Le discours officiel en Roumanie n’est pas très différent au sujet des traitements possibles, et les anti-vax sont bien moins nombreux et vraiment des marginaux (tu trouveras pas des Montagnier ou des Henrion-Caude là-bas).
          Et pourtant, dès qu’il y a eu des bruits sur les effets de l’ivermectine, les pharmacies s’en sont vidées à la vitesse grand V.
          Le suivisme c’est bien, mais sa propre santé passe quand même devant.

          1. Pierre 82

            J’écris souvent par désespoir, en attendant que des gens comme vous viennent me rassurer.
            Sans rire, j’ai eu une discussion complètement ahurissante hier avec une personne que je pensais de bon sens, et qui rugissait contre les antivax, les accusant de tous les maux.
            Ma femme m’a dit que Robert Ménard, que je tenais en estime, aurait eu également des parloes en ce sens (je n’ai pas trouvé la réf, mais elle regarde beaucoup les sites complotistes) En tous cas, cette crise aura ceci de commun avec une guerre, c’est qu’elle révèle le caractère des gens…

            1. Deres

              C’est sur que quand 3% de la population est vacciné, le problème vient de ceux qui refuse la vaccination … Nos élites commençaient à paniquer avec les antivax avant même que la vaccination ne commence en fait.

              Je pense que le fond de leur panique est plus lié à l’existence possible d’un rébellion fédératrice naissante que d’un quelconque problème sanitaire. C’est exactement comme les bonnets rouge ou le mariage pour tous, Ce qui les effraie est la possibilité d’un regroupement spontané du peuple contre eux pour une cause précise, sans aucun contrôle par un corps intermédiaire. Il n’y a pas de leader de la cause antivax donc aucun moyen de soumettre ou de maitriser un tel mouvement.

              1. Higgins

                C’est probablement très vrai. Les années précédentes ont montré que les gaulois n’étaient peut être pas si dociles que ça. Ça fait vraiment flipper nos peintres et le Mignon poudré (il a en mémoire l’épisode du Puy en Velais).
                Le dernier billet de MT « Le bureaucratisme totalitaire » résume bien la situation. J’en extrais la conclusion qui est en grande partie la mienne depuis le début de cette comédie : « … Non, il y a autre chose de la part des autorités politico-sanitaires (il fait référence à l’absence de mesure ad-hoc depuis maintenant un an), une sorte de jubilation malsaine et morbide à jouer sur la peur, à manipuler la foule à coups de bâton, à transformer le pays en troupeau docile; plaisir de la domination, extase de la toute puissance et de l’asservissement des masses. Relire Kafka… » (https:/ /maximetandonnet.wordpress.com/2021/03/15/le-bureaucratisme-totalitaire/).

            2. Lagom

              Je crois que c’est sur TV Libertés, l’émission avec Élise Blaise de samedi dernier. Je n’ai pas réussi à écouter jusqu’au bout, tellement je l’ai trouvé mou du genou. je me suis dit, un de plus…

            3. Jacques Huse de Royaumont

              Il ne s’agit normalement pas d’être pro ou anti-vaccin. Il s’agit de savoir évaluer le rapport bénéfice risque de chaque traitement pour soi.
              L’incertitude sur l’efficacité ou les effets secondaires à terme ne constitue pas le même risque suivant l’âge, par exemple.

              Mais, en réalité, la stratégie vaccinale touche à un point très sensible : c’est la seule stratégie, à ce jour, dont l’état dispose pour diriger la réponse à l’épidémie. Si elle échoue, c’est la légitimité de l’état à diriger la nation qui est en question. Tous ceux qui croient en les bienfaits de l’état veulent que la stratégie aboutisse et son prêts à fermer les yeux sur beaucoup de chose pour pouvoir continuer à y croire. C’est la survie d’une représentation du monde qui est en jeu, celle où l’état est sinon tout puissant, du moins capable de se poser en ultime recours et capable de sauver les situations les plus compromises.

              1. Husskarl

                Oui, je l’ai vu chez des fonx, « le ministre a dit que c’était sans risque alors du coup on va le faire ». C’est un schéma de pensée communiste qui a évidemment du succès auprès de ceux qui sont payés pour être du parti.

                1. k2000

                  ca s’appelle un argument d’autorité. et c’est valable à toute hiérarchie où l’esprit critique n’est pas de mise. ce n’est pas exclusif aux communistes.

            4. Pheldge

              Pierre 82 : attention, une femme complotiste est une femme complotée* … 😉

              *ami lecteur, il y a un de ces jeux de mots fins, subtils, délicats, et à peine grivois, dont tu raffoles tant.

        2. heli0gabale

          « ils seront bientôt prêts à pendre aux lampadaires tous ceux qui ne voudront pas se faire vacciner »

          Ça m’étonnerait qu’on aille jusque là mais c’est pas non plus impossible.

          C’est d’ailleurs drôle (d’une certaine façon) de voir à quel point le Covid est devenu un marqueur du Camp du Bien, un genre de SJWisme sanitaire, Dr. Knock à Tolbiac.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Si la stratégie vaccinale se révèle décevante (ou franchement nuisible…) comment réagiront-ils ? Je suis prêt à parier qu’ils (ceux du camp du bien) n’en seront que plus hargneux.
            Et c’est peut-être tant mieux, ils font trop en faire et s’autodétruire. C’est pour cela que je suis paradoxalement optimiste, la situation étant hors de contrôle, les dispensateurs de vérité vont se discréditer. Ce ne sera pas immédiat, la réalité sera escamotée, le pouvoir jalousement conservé, mais le vers est dans le fruit. Je ne sais pas jusqu’où iront les conséquences de cette crise, mais nous n’en sommes qu’au prémisses.

              1. Jacques Huse de Royaumont

                Je préférerais certes assister à l’effondrement de la bêtise actuelle et plus encore voir l’émergence de quelque chose de mieux.
                Mais l’essentiel n’est pas, pour moi, la durée de ma propre conservation. L’essentiel, c’est de transmettre l’envie et l’espoir de dépasser notre période de décadence.

              1. Gerldam

                Apprès avoir écouté cette vidéo ainsi que celle de Bernard Kron (sud Radio), on comprend pourquoi notre système de santé a été saboté avec une énergie sans faille pendant les 30 dernièrs années par les énarques les plus débiles qu’on puisse trouver.

            1. heli0gabale

              Le vers est dans le fruit depuis bien longtemps. La gestion de la crise c’est juste le degré au dessus de l’hystérisation de la société par une minorité riche, repue et crétine.

              Je suis optimiste également, quand la sorcellerie monétaire va s’arrêter, beaucoup vont apprendre à courir vite et revoir les priorités. Par contre on risque d’en chier pas mal avant le retour à l’ordre (en espérant que cet ordre soit libéral-compatible).

      3. Pythagore

        Peut-être la raison pour laquelle le pouvoir organise le show avec transferts de malades par personnel médical en tenu de cosmonaute, histoire de retendre la laisse ?

        1. Higgins

          J’ai lu quelque part, je ne retrouve plus le lien, que certains médecins mal-intentionnés satureraient volontairement les services de réanimation pour obtenir un confinement dur.

          1. durru

            Il y a aussi des médecins, pas du tout mal intentionnés, qui « importent » dans les services réa des patients qui n’en ont pas forcément besoin pour remplir le service et éviter de subir une baisse du nombre de lits et du personnel. L’effet est le même, les intentions réelles on peut pas les connaître, sauf à avoir des déclarations explicites…

          2. Pythagore

            Il me semble que c’était un médecin qui affirmait ca sur cnews mais je n’ai plus le lien de la vidéo. Sinon France Soir avait sorti des stats très intéressantes sur lesquelles je viens juste de tomber. Cherche patient COVID désespérément….
            https: //www.francesoir.fr/opinions-tribunes/reseau-sentinelle-sos-medecins-urgences-ne-voient-plus-de-covid19-stop-couvre-feu

          3. Pythagore

            https: //www.youtube.com/watch?v=mFLk-WtWn58
            .
            « Donnez des noms » (le truc que les journalistes font systématiquement, ah ben non protection des sources)
            « ca me gène de discuter sur des rumeurs », arff le truc que les journalopes ne font jamais.

            1. Pierre 82

              Oui, j’ai vu ce lamentable échange. Le pauvre Dr Peyromaure n’est manifestement pas un habitué des plateaux, et on voit bien qu’au moment où il parle de « certaines mauvaises langues », il comprend très bien qu’il va se faire dézinguer. Bien sûr, il ne peut pas donner de noms, bien sûr, il n’a pas de rapport écrit contresigné par la direction générale de la santé à présenter pour prouver ce qu’il dit, et les hyènes lui tombent dessus avec un plaisir non dissimulé. A la libération, il y aura des petits matins blêmes qui vont se perdre…

      4. Deres

        Les courbes montrent clairement que si le premier confinement a été globalement efficace, ce n’est pas le cas des restrictions actuelles. Elles ont bien fait chuter le deuxième pic épidémique mais pas en tendant vers 0. A mon avis, on paie justement les mesures anti-liberté trop strictes et le battage médiatique associé pendant un an. Comment voulez vous que les gens fassent des efforts alors que cela fait un an que l’on en fait pour revenir au même résultat. Les français ne sont pas idiots, ils voient bien que les efforts ne payent pas. Si au lieu de traiter les gens comme des enfants faisant des bêtises, le gouvernement avaient encourager positivement les gens après le premier pic, nous n’aurions pas un pays démotivé au fond du trou. Et je ne parle aps du sacrifice inutile de l’économie aux périodes où il n’y avait quasiment plus de cas pendant 6 mois …

          1. durru

            D’ailleurs, la méga-étude menée par Ioannidis, sur environ 70 pays si je me souviens bien, montre qu’il n’y a pas de preuve d’une quelconque efficacité d’une mesure sociale, quelle qu’elle soit, prise de façon autoritaire par les gouvernements, depuis le début de la « crise ».

          2. Deres

            Les mesures sanitaires ne sont pas obligatoires en Suède mais cela ne veut pas dire que le gouvernement ne les a pas préconisé et que les gens et les entreprises ne les ont pas appliqués. En particulier, ils ont été plus stricts pour les personnes âgées avant que nous débutions un confinement totalitaire global. Les chiffres suédois montrent surtout que l’obsession totalitaire infantilisante n’est pas plus efficace que des mesures ciblés intelligentes n’attentant pas à la liberté et traitant les gens décemment.

        1. MCA

          Efficace à éviter l’engorgement des urgences sous dimensionnées, mais certainement pas à résoudre le problème de la contamination qui repart de plus belle dès le déconfinement.

          1. durru

            « Efficace à éviter l’engorgement des urgences sous dimensionnées »
            Parce qu’on laisse les malades mourir tranquilles chez eux ?
            « la contamination qui repart de plus belle dès le déconfinement »
            Moi, j’en ai entendus qui disaient que le confinement augmente les risques d’attraper la bestiole, surtout si on se fait pas tester auparavant.

            1. MCA

              Hahaha

              « Moi j’ai entendu »… attends la version suivante tu vas entendre le contraire… 😆

              Pour le fun,

              Veran et Gaftex nous avaient annoncé qu’ Aztrazénéca c’est exquis et qu’on pouvait allègrement se faire picouser plutôt deux fois qu’une en toute confiance.

              Patatras! encore un coup foireux de plus avec la suspension du vaccin.
              D’humeur taquine, je me réjouissais déjà de les voir avaler leur chapeaux au direct de 20H00.

              Que nenni, les deux compères prenant leur courage à 2 mains n’ont pas hésité à envoyer le poudré annoncer la nouvelle à leur place. 😆

            2. Pheldge

              MCA, il me semble que le lien a été donné ici : « une nouvelle étude confirme que le virus circule en majorité dans les lieux clos » c’est l’Institut Pasteur qui a analysé plus de 77000 cas. Pour montrer quelque chose qui semble assez intuitif, comme le dit durru
              francebleu.fr/infos/sante-sciences/coronavirus-nouvelle-etude-de-l-institut-pasteur-sur-les-modes-de-contaminations-au-covid-19-1615521049

              1. MCA

                Pffff,

                il n’y a pas de lubie qu’une « nouvelle étude » ne vienne confirmer.

                Même Raoult (ce qui m’a surpris) avoue dans son dernier sketch qu’on ne sait pas comment se transmet la bestiole; c’est dire…

                1. Pheldge

                  t’es de mauvaise foi ! depuis le début, des voix s’élèvent dont Raoult pour dire que le confinement aveugle, sans test est inefficace voire dangereux. Là tu as une étude qui le confirme, du bout des lèvres, pour ne pas trop vexer le gouvernement, et tu chouines …

  2. Calvin

    Ouais fêtons dignement, ensemble, mais avant 18h impérativement, l’anniversaire de la fin de nos libertés !
    Santé… euh, pardon, tchin !

  3. Pythagore

    « gestion administrative et logistique  »
    Je lisais hier que 6 malades sur Paris devaient être évacués par avion sanitaire sur Bordeaux. Il n’est pas possible d’ouvrir 6 lits de plus de réanimation sur Paris ???? Paris est devenu un désert médical ?

    1. P&C

      Attends, tu n’imagines pas… il faudra transférer des infirmiers et médecins d’un service à un autre, les laisser se former, boucher les trous avec des aides soignants voire des retraités de la santé, voire même des civils !
      Tu es un irresponsable.

      Et oui, Paris est un désert médical d’une certaine manière… on ne peut pas mobiliser rapidement infirmiers, aides soignants, personnels techniques… car on les a logé loin de leurs lieux de travail.
      (je dois sans doute être le dernier des idiots, car je pense qu’il vaut mieux avoir à proximité les gens nécessaires, surtout dans des métiers qui connaissent des surcroits d’activités demandant une réponse rapide, et donc la mobilisation des effectifs).

      1. Higgins

        Christophe Prudhomme : « Nous sommes le seul pays à organiser ces transferts massifs […] Il serait plus raisonnable de transférer du personnel pour pouvoir ouvrir des lits et éviter ces transferts. C’est moins médiatique, mais plus efficace » dans #LaMatinaleWE pic.twitter.com/sSYiAWOjxV
        — CNEWS (@CNEWS) March 14, 2021

        Trouvé dans https:/ /insolentiae.com/covid-et-transfert-de-malades-le-grand-cirque-et-une-anerie-gouvernementale/

        1. P&C

          Pas sur que le personnel veuille…
          En général, le but d’un fonx, même hospitalier, est de fuir le cloaque qu’est Paris pour retourner dans sa province.
          Et puis, pour les caser où ? Je prend le pari qu’il n’y a même pas une caserne de prévue pour les loger.

          1. Higgins

            Le Léviatahan est capable de réquisitionner des hôtels pour des migrants, il devrait pourvoir le faire pour des soignants.

            1. Aristarkke

              Faut qu’il y en ait de disponibles, Major, d’autant que tous les hôtels n’ont pas ré-ouvert, trouvant plus intéressantes les aides financières « assurées » qu’un CA incertain.

          2. Aristarkke

            Le salaire est à peine supérieur pour des coûts principaux plus importants. Surtout qu’il est souvent difficile, pour des questions de prix, de loger à proximité de son lieu de travail.

        2. Deres

          Ces transferts ne sont massifs que dans le discours des politiques … Dans les faits, ils sont minimes. les autorités hospitalières n’y consentent que pour faire plaisir aux politique, au compte-goutte et avec des contraintes démentiels. Si vous croyez que le personnel hospitalier travaille 24/24 en combinaison pressurisé comme lors des transferts … En réalité, les hôpitaux et les services gardent précieusement leurs malades qui sont la source de leur nouveaux pouvoir. Si tu es saturé tu es récompensé par plus de moyens et d’attention. Sinon, tu n’intéresses personne.

          1. Reddef

            Exact c’ est la logique des fonctionnaires . Faire croire qu’ on en fait des tonnes sur le papier alors qu’ en réalité….

    2. Theo31

      Il suffisait de confiner la région peuplée de faune émotive. Oh wait. Quand aux lits en réa, vous n’y pensez pas. Ils ne votent pas.

      1. Pythagore

        J’avais lu en décembre, qu’il y avait env. 600 lits réservés aux patients COVID pour tte l’IDF. 600 lits, 11 millions d’habitants. Maladie hautement contagieuse et dangereuse. Does not fit somehow.

        1. MCA

          Le nb de lits de réa est une indication insuffisante, il faut y adjoindre la durée d’occupation moyenne.

          Si tu casses ta pipe au bout de deux jours, ça peut suffire voire même être (largement?) en excès.

    3. Murps

      Là n’est pas la question.
      Si l’évacuation est bien vendue politiquement et médiatiquement, ils paraîtront 6000.
      L’essentiel est de co-mmu-ni-quer.
      La réalité est une option à utiliser uniquement lorsqu’elle confirme les choix politiques.

      1. Higgins

        A ma connaissance, on n’a eu très peu d’informations fiables, voire aucune, sur le taux de rotation que ce soit aux urgences ou en réanimation.

    4. Lorelei

      Vous avez maintenant les cliniques privées qui indiquent que, elles aussi, ont des lits de réa.
      Un an ! Et toujours au même point: bataille privé-public.

    1. k2000

      il rend rien du tout, il ne fait que proposer par une demonstration pratique la trahison de ceux qui se corrompent de pouvoir et de garanties.

    1. Calvin

      Ça, c’est pas mal !
      Prendre ses dispositions (se préparer un en-cas svant), se pointer au restaurant où vous avez réservé, puis, devant l’obligation d’avoir anti-covid-machin, se barrer !
      Si beaucoup font cela, les restaurateurs devront conbattre cette bêtise.

      1. Dr Slump

        L’article dit que cette mesure a été négociée avec le « groupement national des indépendants, un syndicat patronal de l’hôtellerie et de la restauration ».
        A mon avis les Medef et autres syndicats patronaux collaborent activement à la mise en place de ces mesures, tout comme les agences de santé et autres ordres des médecins collaborent, et les établissements qui refuseront de se plier à ces obligations seront pourchassés par tous les moyens connus.

        Comme dit Hash, ça continuera tant qu’il n’y aura pas de révolte populaire ferme et massive.

        1. Theo31

          Que le Medef soit de la partie ne serait pas étonnant. Avec le gouvernement, c’est une occasion unique de détruire une bonne fois pour toutes les indépendants.

    2. sam player

      En moyenne 23% n’ont pas de smartphone et à partir de 60 ans c’est 38% qui n’en ont pas… ils vont pouvoir rester en EHPAD, nickel vu que c’est eux les plus à risques… l’appli va protéger des gens qui n’en ont pas besoin… as usual…

      1. taisson

        C’est marrant ta fixation sur les vieux…D’autant plus que ta cinquantaine ne doit pas être bien loin… (supposition, bien sur;)
        95% des « vieux » à partir de 65 ans sont encore en « liberté », et certains travaillent ou ont encore un rôle économique.
        Doit on les enfermer, les éliminer ou leur foutre la paix en faisant confiance au Covid pour s’en débarrasser ?
        Après tout, beaucoup pensent qu’il à été crée pour ça !

        1. sam player

          Tu te méprends Taisson, c’était sarcastique, je ne faisais que remarquer que l’obligation du QR code cible à côté de la plaque et va continuer à enfermer des gens
          J’aurais pu prendre 70ans pour donner le % de ceux qui n’ont pas de smartphone mais je trouvais déjà énorme celui des plus de 60 ans… 38% et je suis au courant qu’ils sont actifs…

          1. dupont2021

            En plus beaucoup de gens ont un smartphone pour telephoner pas pour se lancer dans les applications informatiques à Q code
            Le meilleur test dejà en cours c’est acheter un billet de train ..
            Une vraie cata meme pour des relativement jeunes.

            1. Pierre 82

              Ma mère -paix à son âme- avait effectivement un smartphone dont elle ne se servait que pour téléphoner. Comma j’habitais à plusieurs centaines de kilomètres, j’ai essayé plusieurs fois de lui apprendre le fonctionnement de Whatsapp, pour qu’on puisse se voir, peine perdue. Un téléphone, c’est un téléphone et ça se tient comme un téléphone. Sinon, comme elle devenait dure d’oreille, elle n’entendais pas bien. J’ai laissé tomber l’idée.
              Même un SMS, ça posait problème.

    3. Theo31

      Cool, je n’ai pas besoin d’aller au restau pour manger. En revanche, les restaurateurs ont besoin de mon pognon pour se nourrir. Qu’ils crèvent donc ces collabos !!

      1. Aristarkke

        Tant mieux mais moi, cela me pourrit ma vie professionnelle en semaine. Aucun affect pour fréquenter en permanence les fast-foods, drive ou pas, qui sont pris d’assaut les midis ou de manger des plats salades idem, même si j’apprécie à l’occasion. N’ayant pas un travail de bureau, je ne puis avoir accès à l’installation d’un micro-onde, d’un frigo, etc.. qui pallierait.

        1. Pythagore

          Comment ca ??? Pas encore transformé le radiateur du Doblo en grill ? Une petite charnière, un tuyau souple, un vérin et hop ! Suffit de relever le radiateur à l’horizontale et à vous les merguez ! Ca ferait sensation en plein Paris.

          1. Pheldge

            ouais, bin pour 15 €, ça sera fromage ou dessert, de l’eau plate et pas de café ! comment que t’es cruel petit, à son âge, le Papet mérite le repas équilibré à 1 € de chez Leclerc 😉

            1. Aristarkke

              Je me demande si cette sollicitude n’est pas due à un intérêt bien connu d’obtenir du SG de belle qualité. Poser la question…

          2. Pheldge

            tiens sans rapport : à Livry Gargan, il y a un mec qui a pendu sa femme qui le maltraitait. Depuis on dit; si Livry Gargan tu as, pends ta cruelle ! 😉

              1. sam player

                « Il fallait réussir à placer le jeu de mots ! »

                Il avait le jeu de mots, il fallait surtout trouver l’info qui allait bien avec… je cherche toujours… pas de femme pendue à Livry Gargan…

            1. Pheldge

              bon, y’a pas vraiment eu de pendu, d’accord … en fait c’est venu pendant mon commentaire au petit Calvin, déclic sur le mot cruel. Après j’ai juste imaginé une histoire. Ca m’a fait rigoler, et n’écoutant que mon bon cœur je l’ai immédiatement partagée avec vous, ingrats que vous êtes 😉

              1. sam player

                Fake news donc ! 😀
                La prochaine fois, pour être raccord, demande à Harry qu’il aille en pendre une à Livry Gargan…

        2. Theo31

          Les indépendants ont joué à fond le jeu et l’ont eue bien profonde. Et ils vont s’entêter à remettre le couvert pour le même résultat. On ne négocie pas avec des truands.

    4. Ba

      Plusieurs réflexions qui me viennent :
      – la mesquinerie du truc qui va considérer qu’où que tu ailles, tu seras considéré comme étant dans le lieu *pendant 2 heures*. Alors que la logique voudrait que tu scannes en entrant ET en sortant. Évidemment, on voit bien ici qu’ils ont fait ça pour être sûr qu’un maximum de personnes puissent être fictivement considérées comme croisées pour faire un maximum d’alertes possibles.
      – l’idée la plus aboutie qui me vient pour contourner cette histoire de QR code est une fake application qui réagirait comme la vraie au moment du scan, mais qui n’enregistrerait rien du tout. Selon moi cette manip devrait marcher un moment. Évidemment, on imagine déjà qu’au bout d’un moment pour y remédier, le gouvernement va demander aux commerces de mettre en place une tablette (et non juste un QR code imprimé sur une feuille) qui va générer des codes uniques à chaque scan avec un système de serveur faisant communiquer smartphone et tablette.
      – hâte de voir les sanctions qui seront prises contre les personnes (comme moi) qui essayent déjà de réfléchir à comment contourner cette histoire de scan de QR code. A mon avis ça sera gratiné.
      – on voit déjà venir gros comme une maison que le gouvernement a l’intention de communiquer un maximum sur le nombre d’alertes envoyées par l’application, et va également fixer des seuils arbitraires de nombre d’alertes envoyées par l’application, pour réinstaurer des mesures liberticides.
      – cependant, tout le dispositif implique nécessairement que les gens soient testés positifs et donc que les « campagnes de tests » continuent en permanence et pour une durée infinie, or selon moi ce n’est pas possible que cela se passe comme ça. Les gens vont finir par arrêter de se faire tester, les moyens pour faire les tests vont manquer, les gens seront immunisés, ou autres hypothèses, et donc il sera de plus en plus dur d’enregistrer des gens positifs dans l’application tousantivocid, en tout cas par le biais de tests fait de manière officielle.
      – on ne peut pas imaginer que le gouvernement nous laisse nous enregistrer nous-mêmes en tant que positifs au covid à notre discrétion, car ça n’aurait aucun sens et ça serait d’ailleurs donner au peuple un excellent instrument de contournement, puisqu’il suffira de lancer un mouvement « tous positifs » ou « tous négatifs » qui mettra par terre tout le dispositif.
      – dès lors, le gouvernement devra trouver une solution pour continuer à enregistrer des gens positifs dans l’application et ce de manière réglementée et encadrée, ni trop ni trop peu, de manière ni trop difficile ni trop facile, car sinon elle perd sa raison d’être.
      – on en arrive ainsi à là où ma vision s’arrête : le gouvernement, face à toute cette complexité (avec surtout le fait que les gens se déplacent pour se faire tester, ce qui constitue une limite forte), selon ce que je peux imaginer des événements futurs va devoir faire évoluer finalement très rapidement son application de traçage, sa raison d’être, les informations prises en compte, le discours officiel qui l’entoure etc. Et qu’en sera-t-il ?
      L’idée de tracer en permanence va-t-elle se heurter au mur de la réalité et disparaître définitivement ?
      Le gouvernement sera-t-il assez réactif et habile pour repackager tout ça (tous les paramètres très nombreux liés à cette idée) pour faire perdurer la mesure (en en changeant le contenu) ?
      Comment le gouvernement va-t-il faire pour avoir en permanence des informations (médicales au moins dans un premier temps) dans l’application ?
      Je ne sais pas.

      1. Opale

        Tout cela est très juste.

        Vous dites : « le gouvernement, face à toute cette complexité […] va devoir faire évoluer finalement très rapidement son application de traçage »
        C’est la quadrature du cercle pour un mammouth qui réussit à commander des masques 3 mois après le besoin initial, qui réussit à commander des vaccins mais ne peut assurer le succès d’une vaccination générale, etc, on ne va pas refaire la chronologie des événements…

        Personnellement, c’est ce qui me rassure quant à ce sujet : ils sont tellement à la ramasse que ça fera pschitt, comme la première application (avant Tousanticovid) dont je ne me souviens même plus du nom.

        1. Aristarkke

          Tous à la ramasse tant qu’il ne s’agit pas de pruner et de collecter des fonds par ce biais. Alors là, l’efficacité est très différente…

      2. Higgins

        Il faut vraiment se méfier des cons, ils osent tout et ils sont avant tout méchants. Il n’y a qu’à regarder ce qui se passe avec la prétendue sécurité routière et les voitures banalisées sur les routes.

      3. paf

        sans compter que tu ne sais pas ce que l’app va faire dans ton telephone, et si tu es oblige d’avoir l’app, tu es oblige de la laisser jouer avec ta data.

        1. MCA

          Il suffit de posséder deux smatphones dont un bas de gamme d’occase dédié spécifiquement à leur appli covid.

          Cela dit, je n’ai pas installé la première version, ni la deuxième et j’ai encore moins l’intention d’installer la troisième.

          Je peux vivre sans restau, les restaus ne peuvent vivre sans mon fric.

          On verra lequel des deux va céder le premier.

            1. MCA

              Tu vas rire, mais c’est prévu, sauf que ça nécessite un travail de saisie et le temps que ça se fasse….

              M’est avis que les restaurateurs (pour ceux qui survivrons) ne vont pas être à la noce.

              1. Pheldge

                bin tu vas rire toi-même bicause que ça fait une paye que ça nous est imposé, la fiche, enfin, chez les sauvages des isles, ousque les restos sont encore ouverts .
                Nota : depuis 2 semaines couvre feu à 18 h, je te raconte pas les embouteillages les week end des gens qui rentrent de la plage !

                1. MCA

                  Imagine mon voyage idyllique si le motif impérieux n’avait pas été imposé :

                  -Test négatif obligatoire pour partir
                  -12 h d’avion,
                  -Puis une semaine de confinement d’office
                  -Puis test pour Madame et moi.
                  -Si test positif de l’un des deux ou des deux rebelotte le confinement (autrement dit mes 15 jours en confinement).
                  -Si test négatif, pour la semaine qui reste masques et la suite puis couvre feu de 18h00 à 6h00 du mat.
                  -Avant de prendre l’avion du retour test de Madame et Monsieur
                  Si test positif rebelote une semaine de confinement à mes frais
                  Si teste négatif autorisation de départ

                  et c’est pas tout!!!

                  Re-test à l’arrivée et rebelote…

                  Autrement dit tu passes ton temps à te faire fourgonner le pif et enfermer en confinement et tout ça à tes frais.

                  Le seul moment peinard est le voyage en avion et encore…

                  Il faut en vouloir pour mettre les pieds sur ton caillou ! 😆

                  1. Pheldge

                    ce que tu peux être négatif … c’est bien plus simple :
                    si test positif à l’arrivée, c’est la marmite direct, l’ébullition tue les virus c’est bien connu !
                    Si t’es positif avant de reprendre l’avion, c’est Rivotril direct, comme ça, on te renvoie dans un cercueil plombé ! alors, tu arrives quand ? 😉

                    1. Pheldge

                      ah, mais le SG, c’est pour revendre … le marché nécrophile et nécrophage est en plein boom !
                      Pour la marmite à touristes, ce n’est que le respect des traditions ancestrales. Et rassure-toi, si nous ne sommes pas cannibales, nous ne gaspillons pas : on donne le contenu de la marmite aux cochons qui s’en régalent ! 😉

      4. Courtial

        Sauf que le but de forcer ça n’est pas de maîtriser une épidémie qui vit sa vie en se moquant bien des petites mesures débiles des gouvernements, mais de mettre un tour de vis sécuritaire supplémentaire en pouvant savoir à tout moment qui a été où et avec qui, avec en bonus une excellente excuse pour séquestrer les gens sous prétexte sanitaire.

        Nos guignols sont clairement inspirés de ce qui se fait en Chine, et qu’on m’a raconté de cette façon : les Chinois peuvent à peu près vivre normalement, ils peuvent aller au restaurant, dans des cafés etc. La chose qui a changé par rapport à avant, c’est qu’ils doivent scanner un qr code avec l’app TousAntiMachin locale. Si jamais un cas est détecté, on peut savoir exactement où il a été et à quelle heure, et savoir qui était aux mêmes endroits au même moment, et prendre des mesures qui peuvent aller du texto « attention vous avez potentiellement été en contact avec un porteur du virus merci de vous faire tester » à des cosmonautes qui frappent à ta porte pour t’emmener en quarantaine…

        Notre conversation s’est arrêté là, mais je pense qu’il n’y a pas besoin de tirer le trait très loin pour comprendre comment un tel système pourrait être et sera abusé à des fins autres que sanitaires (peut-être est-ce même déjà le cas, mais je n’ai rien entendu de concret dans ce sens par mes connaissances sur place encore).

        Donc toutes ces questions sont à la fois tout à fait logiques et rationnelles, mais aussi complètement à côté de la plaque : si nos petits dictateurs le veulent, ils l’imposeront avec la complicité de média qui nous ont largement prouvé leur obéissance et en tordant les chiffres dans tous les sens comme ils le font déjà depuis un an jusqu’à ce que « ça passe », de toute façon s’il y a moins de cas on dira que c’est grâce à cette politique courageuse et si il y en a plus alors on dira que c’est parce qu’on n’en a pas fait assez, et dans les deux cas le conclusion sera de renforcer le dispositif.

        Ta gueule, c’est magique.

        1. Ba

          « toutes ces questions sont à la fois tout à fait logiques et rationnelles, mais aussi complètement à côté de la plaque »

          Absolument pas à côté de la plaque : vous n’avanvez aucun argument pour dire pourquoi elles le sont. Si on reste dans l’hypothèse d’une application sanitaire (comme vous le faites), rien que le fait que l’application cesse d’être alimentée en données médicales (qui devront être renouvelées en permanence) la met par terre. Il n’y a pas de possibilité de « tordre les chiffres » sur ce point par exemple.

          C’est pour ça que dans mes questions (ultra pertinentes et pas du tout à côté de la plaque) j’envisage d’emblée que l’application ne se cantonne pas aux données sanitaires, contrairement à vous.

          1. Courtial

            En Chine ils n’ont plus de cas. Presque plus. Négligeable. Quand ils trouvent 5 ou 6 cas positifs dans une ville ils bouclent des quartiers entiers et là ils testent, le reste du temps non. En décembre ils ont fermé une province entière pour quoi, une cinquantaine de cas ? Je ne me souviens plus, mais c’était ridicule.

            Plus de cas, et pourtant le traçage volontaire est là et ne partira plus. Personne ne demande qu’on l’arrête, en tout cas on ne le dit pas trop fort, le consensus médiatique c’est « Grâce au traçage volontaire, nous avons vaincu le virus, pas comme ces cons d’Occidentaux qui sont toujours à faire confinement sur confinement ».

            Si vous pensez que ce sera différent en France, vous vous mettez le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Ça n’a rien de compliqué pour eux, s’il y a des cas tant mieux, s’il n’y en a pas beaucoup on les montera en épingle et on fera du spectacle dessus, dans tous les cas la seule conclusion acceptable c’est qu’il faut en faire plus, et ça marchera ici comme ça marche là-bas. Et la plupart des gens scanneront gentiment le code et seront bien content de pouvoir à nouveau aller et venir, d’autres comme nous exploiteront des failles pour y échapper mais nous serons largement minoritaire.

            La question maintenant c’est combien de temps le bastringue va tenir, et à quel moment il deviendra plus intéressant pour un groupe suffisamment motivé, nombreux et organisé d’entrer en opposition ouverte plutôt que de continuer à faire profil bas. Et là bien malin celui qui pourra dire ce qu’il en sortira.

    5. Calvin

      On entre dans le restaurant.
      « Vous avez l’application tous-anti-covid ?
      – oui oui, regardez !
      – ah très bien, venez, je vous installe… »
      On éteint les mobiles.

      1. MCA

        Ils s’en moquent,

        ce qui compte c’est ton heure d’entrée (donc de validation). Ils appliquent une durée forfaitaire de 2 heures à compter de ton scan et font la famille des QRcodes au même endroit pendant cette période.

        Ces QRcodes de cette famille sont présumés contacts et priés d’aller se faire ̶ ̶v̶o̶i̶r̶ ̶c̶h̶e̶z̶ ̶l̶e̶s̶ ̶g̶r̶e̶c̶s̶ ̶ tester.

        Je suppose que s’ils n’y vont pas tout le tra-la-la va se mettre en route, à commencer par le refus de franchir le prochain QRcode sur ta route.

    1. baretous

      ce matin sur cnews une syndicaliste de la police avec force et conviction a démonté les institutions judiciaires et donc Dupont Moretti. Très bien.

      mais qu’attendent ils ? Ils ont les armes, la formation. Il leur faudrait seulement 2 heures pour marcher sur Matignon et l’élysée, leurs congénères présents et gardiens du temple leur tournant le dos à leur arrivée..

      Les gilets jaunes en ont pris plein la figure et il faudrait que cela soit eux de faire le travail alors que faisant partie de la France pauvre et périphérique qui risque de prendre 135 euros en sortant d’une boulangerie à 18.05 ?
      Avec mes 800 euros de retraite combien de bras d’honneur je peux me payer ?

      1. heli0gabale

        Tant que la thune rentre tous les mois et que l’économie n’est pas par terre, ils n’ont strictement aucun intérêt à faire quoi que ce soit de courageux.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          L’économie est par terre ! Le tout ne tient plus que par l’émission massive de monnaie. Or ces émissions ne correspondent à rien, à aucune valeur créée. Tant que cette monnaie de singe est réputée valoir quelque chose, ça tient, mais dès qu’il sera officiellement admis que ce ne vaut rien, le système s’effondre.
          Le trou de nos compte publiques est bouché avec du vide et toute l’économie prend appui dessus, ça n’augure rien de bon.

          1. MCA

            @JHR

            Il faut écouter Bruno et dépenser ton fric avant qu’il ne vaille plus rien.

            Là où il n’est pas d’accord, c’est si tu décides de limiter tes achats à du du tangible.

            Mais comme pour le moment ils n’en sont pas encore à te restreindre les domaines d’investissement…

          2. Pierre 82

            Tous les pays occidentaux font pareil, et tant qu’il n’y a pas d’attaques extérieures, ça peut tenir encore des années. Les risques d’effondrement existent quand même:
            – Qu’un pays occidental décide de sortir du jeu: peu probable, vu que tous sont peu ou prou dans la même situation d’endettement colossal
            – Qu’un pays tiers rétablisse un standard-or, ce qui ferait exploser vers le haut la valeur de sa monnaie, mais quel pays pourrait faire ça? La Chine n’aurait pas trop d’intérêt à ruiner ses clients, et la Russie n’a pas le poids économique suffisant, je ne vois pas d’autres candidats.
            – Un événement extérieur, telle qu’une catastrophe naturelle, une guerre quelconque, une catastrophe industriel du type Tchernobyl en encore plus fort. On pourrait se rendre compte que le roi est nu.
            – Une révolution, qui pourrait survenir dans quelques années si le niveau de vie chute suffisamment. Mais comme la populace est des plus en plus dépendante de l’état, ça rend le phénomène de plus en plus improbable.

            1. Deres

              On va juste se retrouver avec une nouvelle normalité en attendant la prochaine crise. C’est à dire un pays avec entre 120 et 140% de dette, encore plus étatisé, avec encore plus de prélèvement, plus de chômage et moins de croissance. Et cela continuera jusqu’à la prochaine crise dans 10/11 ans. On a eu la crise internet en 2000, la crise des subprime en 2007/2009, le COVID en 2020. La prochaine crise sera vers 2030 et on verra si le château de carte tient encore avec la super-glue qu’ils ont mis. Il est quasi impossible de prédire la nature des crises à l’avance. Mais cela pourrait être la chute de l’Euro ou une guerre USA/Chine autour de Taiwan.

            2. Aristarkke

              « Mais comme la populace est des plus en plus dépendante de l’état, ça rend le phénomène de plus en plus improbable. »
              Je pense exactement l’inverse et qu’au contraire, ce soit une fragilité extrême puisque l’épargne de sécurité y est mince pour ne pas dire inexistante. Je ne pense pas à un arrêt de distribution des fonds mais plutôt à une prise de conscience d’une surévaluation de cette monnaie et d’un ajustement brutal à une nouvelle « valeur raisonnable ».
              Bref, un recours à des brouettes de billets pour payer les courses vivrières.

              1. durru

                J’allais le dire, les révoltes dans les pays ex-communistes ne sont pas arrivées à cause d’une trop grande indépendance de la population par rapport à l’Etat…

  4. Stéphane B

    Un autre problème du vaccin ARNm vient qu’il touche à la Liberté de disposer de son corps et donc d’avoir donner l’autorisation de le recevoir.
    Je m’explique.
    Pour diverses raisons qu’elles soient médicales, philosophiques, religieuses ou tout bêtement car vous pensez vraiment que vous êtes pris pour un Kon, vous pouvez ne pas avoir envie de recevoir ledit vaccin.
    Maintenant, admettons que vous ayez un accident qui vous oblige à recevoir une transfusion sanguine. Or le donneur a reçu ledit vaccin ARNm et donc cette merde vous sera transfusé sans votre consentement étant donné que personne ne vous le dira.

    Cela ne ressemble-t-il pas par parallélisme à l’histoire du sang contaminé ?

      1. Higgins

        C’est ce que laisse sous-entendre Raoult dans un interview où il ne semble pas craindre cette technique. Alexandra Henrion-Caude, qui connait je pense son métier, n’est a priori pas sur la même longueur d’onde. On est là face à deux pointures dans leur domaine qu’il convient d’écouter l’un et l’autre. Qui a raison ?

        1. P&C

          Je ne sais pas…

          Pour faire simple, je vais résumer la fabrication d’une protéine, de l’ADN jusqu’à l’export.

          – la cellule eucaryote est divisée en cytoplasme et noyau.
          – la cellule est entourée d’une double membrane de phospholipides, avec des protéines incluses et du cholestérol : la membrane plasmique.
          – le noyau est entouré d’une double membrane de phospholipides et cie, avec des gros assemblages de protéines appelés pores nucléaires.
          – Le cytoplasme contient divers organistes, dont le réticulum endoplasmique rugueux, l’appareil de golgi….
          – le noyau contient l’ADN et divers protéines.

          – l’ADN est double brin (un brin + et un brin – , copies inverses l’un de l’autre. Il est divisé en gènes, eux même avec des zones diverses (promoteurs, parties non codantes, parties codantes, terminaison). Un gène code pour une protéine, pour faire très simple.

          – la portion d’ADN codant pour la protéine est transcrite en ARN messager. L’ARN messager est un ARN +.
          – cet ARN messager primaire est épissé et édité (épissé : débarrassé des parties non codantes, édité en ajoutant des morceaux pour l’adressage, la coiffe (reconnaissance par les ribosomes), etc…).
          – l’ARN messager final est exporté hors du noyau via les pores nucléaires, dans le cytoplasme.
          – le réticulum endoplasmique rugueux est l’organite qui va lire cet ARN messager et le traduire en protéine : il est dit rugueux car couvert de ribosomes, qui sont les usines à traduire.
          – une fois la coiffe détectée, le ribosome se met au travail, et fabrique la protéine à l’aide des ARN de transfert qui apportent les acides aminés.
          Pendant la synthèse, la protéine est progressivement envoyée dans le réticulum endoplasmique.
          – le code génétique est de 3 bases azotés pour un acide aminé : il est dégénéré car plusieurs codes de 3 bases codent pour le même acide aminé.
          – La protéine va être prise en charge par d’autres protéines (notamment les chaperonnes) qui vont aider à lui faire prendre sa structure. De plus, comme l’ARN messager édité avait des séquences particulières, notamment l’adressage, la protéine va subir diverses modifications avant son export : la post traduction. La destination est dictée par la séquence d’adressage.
          – l’appareil de golgi va se charger de la partie finale de la post traduction et de l’export de la protéine, notamment si celle ci est destinée à être exportée hors de la cellule où sur la membrane cytoplasmique.

          Si j’ai bien compris la technique du vaccin à ARN messager, celui ci consister à détourner ce processus pour fabriquer de la protéine S, qui sera exportée.
          La question que je me pose est : sous forme libre, ou sur forme membranaire (la protéine S du virus est membranaire).

          1. P&C

            Une des craintes qui a été soulevée est l’ingénierie génétique.

            Les transcriptases inverses sont des enzymes qui créent de l’ADN à partie d’ARN. Cet ADN pourra être inclus dans l’ADN du noyau.

            Parmi les virus, on distingue trois stratégies génétiques :
            – virus à ARN + : fait traduire directement son ARN par les ribosomes.
            – virus à ADN : s’inclus dans l’ADN de l’hôte, puis fabrique de l’ARN codant pour les structures du virus. Fait traduire l’ARN par les ribosomes.
            – virus à ARN – : utilise la transcriptase inverse pour fabriquer de l’ADN viral, qui va s’inclure dans l’ADN de la cellule… et vous connaissez la suite. C’est la stratégie des rétrovirus, dont le VIH.

            On sait qu’il y a des transcriptases inverses dans le noyau. Il y a plus des ADN « transposons » qui jouent à saute mouton dans l’ADN, mais il leur faut une transposase.. et sans doute d’autres trucs qui sont plus récents que les cours que j’ai eu sur le domaine (les snoARN, ou encore les Xist ARN…).

            1. Husskarl

              En resume cela pourrait modifier l adn volontairement ou par erreur ? Miam. Y a t il des vaccins classiques en developpement ?

              1. P&C

                Oui, les classiques à Adénovirus de chimpanzé… comme le Astra Zeneca… déjà sur le marché.

                note : pour les virus à ARN, j’ai fait très simple hein. Y a aussi là dedans des virus à ARN -, mais ils embarquent une ARN transcriptase ARN dépendante, qui leur permet de produire de l’ARN messager sans passer par la case ADN.

                  1. durru

                    Les vaccins russe et chinois sont des vaccins « classiques », pas des thérapies géniques.
                    Pas très efficaces toutefois, à peu près au même niveau que les vaccins contre la grippe habituels, d’après ce que j’ai pu lire.

                    1. P&C

                      Le coronavirus est un virus à ARN+, la catégorie la plus mutable.

                      Les mutations éventuelles sont corrigées au niveau de l’ADN par une des ADN polymérases.
                      Mais comme ces virus squeezent l’étape l’ADN, ils ne corrigent pas leurs erreurs de réplication ; l’ARN polymérase ARN dépendante en est incapable. Du coup, ils mutent à fond, et darwin sélectionne les virions…

                      Pareil avec le virus de la grippe, à la différence qu’il a un ARN -.

                    2. Pierre 82

                      Ce que disait Mme Henrion-Caude, c’est qu’on ne savait pas très bien comment tout cela fonctionnait, et que c’était une prise de risque inconsidérée. Merci, P&C pour ces explications qui, pour simplifiées qu’elles soient restent quand même assez velues pour un profane comme moi. Et je crois volontiers Mme Henrion-Caude, quand on voit le nombre d’inconnues qui restent dans le mode de production des protéines (sélection des gènes à coder, suppression de ce qui n’est pas codant, enchaînement des tâches, etc…) On a quelques idées sur la manière dont ça se passe, mais je présume que la recherche nous en apprend chaque jour davantage.
                      On a un système hyper-complexe, et tout le monde devrait savoir que foutre ses grosses paluches dans un système mal connu expose à des possibilités de catastrophe. Bref, plus je vous lis, plus je me dis que je ne me ferai pas vacciner par ce truc (qui n’est d’ailleurs pas un vaccin).
                      On pourra toujours rétorquer que Pasteur aussi a pris des risques. Évidemment, mais c’était sur un jeune garçon atteint de la rage, qui n’avait aucune chance de survie sans ça. S’il était mort après la piqûre, on serait passé à autre chose, et on aurait oublié Pasteur. Il n’est pas parti bille en tête en vaccinant à tour de bras. Pareil pour les tous premiers vaccins. On essaie d’abord, et si a l’air de fonctionner, on étend l’essai. Peu importe dans ce cas-là si on ne comprend pas tout.
                      Naturellement cette thérapie génique appliquée à une personne atteinte de mucoviscidose ne présenterait pas le même rapport bénéfice/risque, puisque leur espérance de vie reste très limitée.

                    3. P&C

                      @Pierre82
                      +1
                      La rage est mortelle dans 100% des cas. Vacciner; même au risque de 50% de tuer le patient, vaut le coup.

                      Pareil pour la vaccine, dont la vaccination tire son nom. La variole était un fléau, avec ses 30% de mortalité, des séquelles pour les survivants, et une contagiosité qui fait passer le coronavirus pour un joueur du dimanche. La vaccine n’est pas anodine, elle peut même être mortelle chez les personnes fragiles, mais valait largement le coup.

                      Si on se ch*e dessus devant le coronavirus, que fera t-on lorsque un machin digne des pires scénarios de Plague Evolved sortira ?

                  2. Manzoni

                    Concernant le vaccin AstraZeneca, la lecture du rapport de l’ANSM est édifiant, et il est tout simplement honteux que l’on continue à faire la promotion de ce vaccin à grand renfort de contre-vérités et de statistiques partielles. Les chiffres publiés par l’ANSM montrent que le vaccin AstraZeneca a 10 fois plus de probabilité de provoquer des effets secondaires GRAVES que les autres vaccins (0,37% d’effets graves contre 0,04% pour Pfizer et 0,02% pour Moderna). Si l’on inclus les effets secondaires bénins, c’est 1% des vaccinés AstraZeneca qui en souffrent (contre 0,18% et 0,12% pour les 2 autres vaccins).

                    Plus significatif encore : depuis le début de la crise du Covid il y a un an, ce sont environ 450 français de moins de 50 ans qui sont morts du Covid (seulement, suis-je tenté d’ajouter au vu de tout le cirque médiatique). Presque tous avaient des co-morbidités. Or il y a déjà, après seulement 4 millions de vaccinations, plus de 900 français de moins de 50 ans qui ont déclarés des effets secondaires GRAVES des suites de leur vaccination (dont plus de 600 pour le vaccin AstraZeneca).

                    Alors quel est le résultat de l’analyse bénéfice/risque pour les moins de 50 ans ?

                    1. durru

                      Je viens d’apprendre que Macron « a suspendu l’utilisation du vaccin AZ jusqu’à mardi ».
                      Eh ben, on rigole pas ici !

            2. Dr Slump

              Quels que soient les risques réels ou supposés, qu’il y ait transcriptase ou non, modification d’ADN ou non, je n’ai aucune raison de faire confiance à ce nouveau vaccin à ARNm.
              D’abord parce que je n’ai aucune garantie que les labos révèlent en toute transparence les ingrédients qui le composent, et aucune certitude non plus des buts réels poursuivis à travers cette campagne d’expérimentation forcée.

              1. durru

                Rien que le fait qu’il n’y ait pas de responsabilité claire en cas de problème est un argument plus que suffisant pour le refuser.

  5. Infraniouzes

    On se trouve à la croisée des chemins. Une administration pléthorique semble dépassée par les événements. Et nos gouvernants ont une obligation de résultat. Il semble que le nombre de fonctionnaires, à l’APHA, soit supérieur au nombre de soignants ! On fait pression sur l’administration qui obéit si elle veut, quand elle veut. Solution à la Gribouille: on démultiplie à l’infini toute tache paperassière pour éviter une bronca immédiate. L’administration est la seule armée que contrôle – à peu près – le gouvernement. Et elle représente des millions d’électeurs qui seront reconnaissants si on les caresse dans le sens du poil et on les couvre de gentillesses. Nos dirigeants sont au pied du mur: secouer les fonctionnaires et c’est grève et affrontement. Multiplier leur nombre comme l’exigent sans cesse les mouvements de gauche et c’est l’épuisement économique et financier de l’Etat. « Que diable allait-il faire dans cette galère ? » Les Fourberies de Scapin-Macron.

  6. Nemrod

    Des nouvelles du Front.
    Un Toubib m’a commandé son flacon Astrazeca règlementaire…
    La DGS nous prévient que …ahem, broum…on en aura un …peut être…hum..
    De toutes façons le Portail de commande Gouvernemamantal est planté .

    1. Higgins

      D’autres nouvelles du front : https:/ /medias–presse-info.cdn.ampproject.org/c/s/medias-presse.info/le-chef-de-corps-des-pompiers-des-bouches-du-rhone-suspend-toute-vaccination-avec-astrazeneca-apres-de-nombreux-effets-secondaires-parmi-les-pompiers/140870/amp/

      1. Higgins

        Encore une autre : https:/ /reseauinternational.net/espagne-la-deuxieme-dose-de-vaccination-de-pfizer-interrompue-apres-le-deces-de-46-pensionnaires-de-maisons-de-retraite/

    2. Jacques Huse de Royaumont

      Juste une petite question pour ceux qui semble un peu plus au fait des questions médicales que moi :

      on vaccine depuis maintenant près de 3 mois, quelques millions de personnes sont désormais vaccinées et cela représente un pourcentage important chez les populations les plus à risque.
      Pourtant, ni la mortalité, ni les cas sévères ne semblent marquer le pas. que se passe-t-il au juste ?

      1. durru

        Raoult avait tenté une explication dans une de ses interventions hebdomadaires, et les pourfendeurs de la vaccination de masse en Israël notamment ont à peu près la même approche.
        Ils disent que les traitements mutagènes (type remdesivir) ou les vaccins ciblés (comme le sont les ARNm) poussent le virus à muter plus et surtout dans des directions où il sera moins affecté par les agents agresseurs.
        Donc, là où il y a eu vaccination, les nouveaux mutants en sont plutôt immunisés et l’épidémie continue son évolution sans rapport avec la campagne vaccinale. Ça va se calmer avec l’arrivée du printemps, vaccination ou pas (la température d’équilibre du virus, aux environ des 10°, se fera de plus en plus rare). C’est un peu pour ça qu’ils poussent pour une vaccination de masse avant…

        1. Jacques Huse de Royaumont

          OK.
          Je suis tout de même surpris que personne ne s’avise de s’interroger sur deux informations apparemment contradictoire, à savoir les progrès de la vaccination et l’épidémie qui continue sans en être affectée.

          1. Deres

            Regarde sur https://covidtracker.fr/covidtracker-france , les courbes d’hospitalisation par tranche d’âge. Celles des 80-89 et plus de 90 ans sont en chute libre et celles des 70-79 est stable. En dessous cela augmente mais comme le montre les barres juste en dessous, 80% des hospitalisés ont plus de 60 ans. Ce serait donc compatible avec une efficacité du vaccin sur les personnes âgés à priori. Mais dans les faits, seule 20% des plus de 75 ans ont reçus la double dose et même pas 5% des 65-74 ans !!! (https://covidtracker.fr/vaccintracker/ ). Avec seulement 3% de la population vaccinée au total, il est logique que cela ne se voit pas sur les courbes globales ! La vaccination progresse TRES TRES lentement. Si contradiction il y a, c’est dans le discours gouvernemental.

            1. durru

              Dans des pays où le taux de vaccination est nettement supérieur, comme Israël ou le RU, ça ne se voit pas non plus, de différence.
              Ce que j’avance n’est qu’une hypothèse, mais qui elle est corroborée par les faits, pas comme celles loufoques avancées par le gouvernement.

              1. Deres

                Non, dans les pays ayant beaucoup vacciné, les courbes des cas et des décès sont très faibles et nettement descendantes. Taper juste « Israel COVID » ou « UK COVID » sur Google et vous le verrez directement. Idem aux USA. Rien à voir avec les courbes françaises. Faut arrêter de répèter n’importe quoi sans vérifier soi même et regarder les courbes. Après il est certain que l’on peut toujours débattre de la causalité entre vaccination et baisse des cas, mais je pense que c’est surtout de la mauvaise foi pour ces pays.

                1. durru

                  https: //www.worldometers.info/coronavirus/country/israel/
                  Comparez avec la France, si vous voulez.
                  Ils ont commencé la vaccination mi-décembre, ils ont eu le pic de morts fin janvier-début février, quand il y avait déjà des millions de vaccinés.
                  Pas de pic similaire en France, hein…
                  Prenez d’autres pays pour comparer aussi, si la France n’est pas une bonne référence.

                  Le nombre de « cas », on s’en fout royalement. Les seuls critères qui comptent sont le nombre de cas en réa (cas graves) et le nombre de décès. Certes, même ces chiffres peuvent être bidouillés, mais c’est moins facile.
                  Et à ce jeu-là, ce sont bien Israël et le RU qui ont observé des pics *après* le lancement de la campagne de vaccination, pas les autres.

                2. durru

                  Bizarre, il y a une de mes réponses qui est passée à la trappe, celle où je fais référence aux données publiées par Worldometers.
                  D’après ces données publiques, et notamment le nombre de décès, Israël et le RU ont bien eu un pic de mortalité (de loin le plus important, pour Israël) fin janvier-début février, à plus d’un mois et demi après le début de la campagne de vaccination.
                  Pic qu’on observe pas en France pour la même époque. Ni dans d’autres pays, d’ailleurs.

                  Le nombre de « cas », comme écrit plus bas, ça ne veut rien dire.

              1. Pierre 82

                Mais non, c’est juste parce que tout le monde n’est pas vacciné. D’ailleurs dès que le seuil de 100% aura été atteint, un avenir radieux se présente brutalement, et toute le vie reprend d’un coup, comme avant (sauf les masques et les gestes barrière, bien sûr)

              2. Païkan Targaryen

                Pour actualiser un peu les dernières infos sur le sujet israélien, il se trouve que tous les indicateurs sont en baisse, meme si la baisse a mis du temps a se matérialiser. L’ensemble des données est là, c’est actualisé quotidiennement et google translate sera votre ami : https://datadashboard.health.gov.il/COVID-19/general
                Pour illustrer les chiffres, 5,2M de vaccinés une fois, 4,2M avec deux doses et 800K guéris (dont -18) et environ 3M de -18 ans pas éligibles, il ne reste plus grand monde a vacciner sur les 9M d’habitants.

                Plus de confinement de prévu, meme pour les fêtes de Pâques, ils rouvrent les boîtes de nuit la semaine prochaine et envisagent d’enlever les masques en extérieur.
                Ceci etant dit, je suis loin d’etre un militant de quoi que ce soit sur le sujet. Je sais que j’ai reussi a le choper deux fois, une en France et une en Israel a neuf mois d’intervalle. Mêmes symptomes, deux jours de fièvre mal de gorge avec toussotement de quelques semaines pendant qu’un proche avec comorbidités n’y a survécu que dix jours. Les stratégies d’un pays a l’autre n’ont en tout cas rien a voir, (enfin je ne suis pas sur que le mot stratégie soit adapté dans le cas du Mignon…), si ce n’est qu’une réélection est en jeu.

                Pour l’anecdote quand meme, parce que je croyais vaguement au « meilleur systeme de sante du monde francais » : en Israel, ou j’imaginais une sécu a la ramasse, j’ai tout bêtement une appli, qui me permet de gérer tout ce qui touche au médical de toute la famille en un clic, de la prise de rendez vous, aux resultats d’analyses, ordonnances et renouvellement, chat avec médecins, test covids. Si je rajoute le service téléphonique efficace en 5 langues, je crois que je suis assez complet… Une prise en charge généraliste, pédiatre, gynéco et… (il m’en manque un…) incluse. A croire que la concurrence entre les 4 mutuelles/secu du pays est bénéfique ^^.

                Bon courage a ceux qui restent.

                1. Husskarl

                  Comme c’est rigolo, la courbe du nombre de morts/hab est la même que partout ailleurs. Miracle, le vaccin nous a sauvé !

                  ig.ft.com/coronavirus-chart/?areas=gbr&areas=prt&areas=irl&areas=swe&areas=isr&areasRegional=usny&areasRegional=usnj&areasRegional=usaz&areasRegional=usca&areasRegional=usnd&areasRegional=ussd&cumulative=0&logScale=0&per100K=1&startDate=2020-09-01&values=deaths

            2. franck laroche

              Parce que vous croyez que dans les EHPAD vaccinés les décès habituels…hein forcément, seront attribués au COVID comme avant ?
              Vous croyez qu’ils seront tous autopsiés et qu’on saura coûte que coûte..

              Oui. ?..ahem…

              1. Pierre 82

                Vous voudriez insinuer qu’ils bidouilleraient les chiffres? Oh, je suis choqué.
                Ou plutôt, comme on dit chez les fast-checkers ou sur les plateaux TV: vous avez des preuves? Non, alors taisez-vous.

                1. Deres

                  Ils ne bidouillent rien du tout, ce n’est même pas nécessaire et cela demanderait trop de compétence de leur part. C’est juste le bordel généralisé et ils utilisent les courbes qui les arrangent sur le moment.

                  1. durru

                    « Ils », c’est qui ?
                    Le ponx de la DGS qui « oublie » d’enregistrer les chiffres qui lui viennent d’en bas, pour un jour, une semaine ou un mois ?
                    Le chef qui « aménage » ces mêmes chiffres pour que ça corresponde à la demande de son supérieur, quitte à être en désaccord flagrant avec les chiffres déjà publiés par ceux de l’échelon inférieur ?
                    Etc, etc.
                    « Le bordel généralisé », oui, bien sûr, mais les chiffres qu’on nous présente ne sont pas choisies, elles sont elles-mêmes trafiquées.

                    Posez-vous une seule question : pourquoi on parle de moins en moins du nombre de décès ?
                    Et rappelez-vous de l’heureuse époque de la « première vague », où ils se sont retrouvé (une seule fois, je crois), avec un nombre de décès négatif…

              2. Deres

                Donc en résumé, quand les chiffres augmentent et vous arrange, ils sont corrects mais quand ils baissent ou vont à l’encontre de vos croyances, ils sont falsifiés. Vu comme cela vous avez donc toujours raison, c’est un mécanisme fabuleux.

                Je trouve quand même embêtant d’affirmer que le gouvernement ne maitrise rien y compris son administration mais serait capable de mener en parallèle des complots très élaborés impliquant de l’anticipation, de l’organisation et une multitude de complices.

                1. durru

                  Vous y croyez dur comme fer en la sincérité des chiffres qu’on nous présente, quand bien même les principaux acteurs (DGS en tête) reconnaissent (lorsqu’ils n’ont plus le choix) que les chiffres présentés ne sont pas les bons…
                  De même, lorsqu’on fait la somme des chiffres annoncés en local on tombe rarement sur les montants annoncés au niveau supérieur.
                  Mais tout va bien, mme la marquise, les chiffres sont fiables… Quelle vaste blague !
                  Sans même parler du fait que le nombre de « cas » ne veut strictement rien dire, ça ne s’est encore jamais entendu ça en médecine, il a toujours été question de malades, point.

  7. taisson

    Tout le monde ici à bien compris que tout est foutu dans ce pays, et que c’est vraisemblablement à peu près la même chose pour la totalité du monde dit « occidental » .

    « mais qu’attendent ils ? Ils ont les armes, la formation. »
    Ils ont entre 25 et 55 ans…C’est la la réponse ! Le travail de conditionnement aux lieux communs de la nouvelle bienpensance les à accompagné toute leur vie, en commençant bien avant leur naissance, par la main mise du communisme sur toutes les structures « populaires » !
    Cette pseudo culture populaire c’est transformée en une bouillie sans relief, ou se sont retrouvés les marottes de chaque tendance… d’action directe aux beatniks, tous « partageurs », « camarades », et interdit d’interdire, pour arriver aux glandeurs bisounours écolos-responsables !!!
    Le peuple Français, lit mal, ne connaît plus rien de la vie de ces aïeux, et en plus, n’a plus la ténacité et la débrouillardise de bon sens des anciens. Pour en avoir la preuve, il suffit de relire les courriers des périodes de guerre, et de voir comment on fabriquait tout avec presque rien…En résumé il est gommé de se propre histoire!!

    Une révolte à besoin de leaders charismatiques !
    Ou sont ils ?
    Ils admirent les footballeurs, et les faux saltimbanques du show bizz, à la condition presque indispensables qu’ils ne ressemblent pas à leurs ancêtres!!
    Si jamais ils se révoltent, c’est le pillage et la loi du plus fort qui s’installera, parce qu’il n’y à plus d’idéologie autre que cette bouillie indéfinissable !

    Un siècle aura suffit à effacer ce pays millénaire, et c’est sans appel.
    Aucune révolte cohérente n’est en vue, et les seuls entraînés idéologiquement à la provoquer sont pires que le système actuel !!

    Il ne reste qu’un tout, tout petit coup de pied dans la fourmilière possible, c’est MLP à +de 60% en 2022 ! c’est bien sur impossible…Mais on peut essayer.
    Je n’ai aucune confiance dans une femme avocat de métier, et la, j’entends déjà parler de compétences et autres…Comme si il y avait un choix.!

    Et que l’on ne me parle pas de l’absence de légitimité par l’abstention.
    La légitimité tout le monde s’en tape !!
    Et, foutus pour foutus…

  8. badin26

    Bravo pour cet article! Comme prévu, notre pays a été préparé progressivement à l’arrivée d’un régime autoritaire depuis le passage du septennat au quinquennat. Toutes les institutions ont été d’accord avec cette décision liberticide qui a permis toutes les autres jusqu’à l’arrivée de Macron qui a été la cerise sur le gâteau! Tous ces d’incapables qui siègent aux assemblées ont accepté sans broncher la transformation de notre pays. Ils sont tous fautifs. Leur rôle au sein du gouvernement du pays est néfaste. Ils ne sont là que pour entériner les décisions de Bruxelles; deux scribouillards les auraient remplacés avantageusement et nous feraient faire des économies!
    Il est indispensable de les virer. Ils ont été incapables de nous protéger.
    Et cela continue avec le passeport santé imposé par Bruxelles et qu’ils tentent de nous faire croire qu’il ne sera pas appliqué chez nous.

    1. durru

      Ahem… C’est la France qui pousse à Bruxelles pour la mise en place de ce « passeport ». Parce qu’ils ont bien vu qu’en mesure nationale ça ne passerait pas. Et ce sont d’autres pays qui freinent.

        1. durru

          C’est très dangereux (et pas que politiquement) de se mettre à dos de manière trop explicite la doxa du moment, écolo-woke ou plutôt fasciste.
          Orban en Hongrie sait ne pas dépasser les limites et il est déjà vraiment limite. Alors imaginez un instant quelqu’un qui irait encore plus loin…

            1. durru

              Depuis la défaite politique complètement inattendue lors de la crise des migrants en 2015, ils se sont faits très discrets. Je les comprends.

            2. Pierre 82

              Le retour de l’Autriche-Hongrie… j’ai toujours cette vision du groupe de Visegrad revisitée par Charles Gave. Même si la Pologne n’a jamais été (sauf l’extrême-sud) austro-hongroise…

              1. durru

                C’est Bainville qui envisageait le « déplacement » de l’Autriche-Hongrie vers le Nord, depuis l’Italie vers la Pologne. En lieu et place de son démantèlement.
                Autant d’un point de vue géopolitique ça aurait eu du sens, autant de point de vue sociologique – à peu près aucun. La faute surtout aux réflexes nationalistes des uns et des autres, réflexes construits sur un millénaire d’histoire commune. On y peut rien, contre les réflexes…
                Ce qui pourrait être intéressant pour l’avenir, c’est que pour la première fois je crois depuis leur entrée dans l’UE les quatre pays ont des majorités qui ont des positions convergentes sur les sujets majeurs (plus ou moins des « populistes », selon les MSM).

    2. Adolfo Ramirez Jr

      « Comme prévu, notre pays a été préparé progressivement à l’arrivée d’un régime autoritaire depuis le passage du septennat au quinquennat.  »
      je me demandais avec mes yeux d’ado ce que pouvait bien signifier à l´époque une telle débauche de propagande pour un arrangement à la marge.
      Il est clair que c’était coupler la présidentielle avec les législatives, autrement dit éliminer le pouvoir législatif et le placer sous tutelle de l’exécutif.

      1. MCA

        Oui, mais s’ils s’en achetaient une paire, ils pourraient refuser les lois liberticides qu’on leur propose; ils en ont la possibilité.

        Au lieu de ça, ils acceptent tout : la gamelle est trop bonne.

        C’est ce système qui est foireux.

  9. taisson

    j’ai oublié quelques lignes !!
    C’est que dans cette bouillie confuse, le/la Covid est un allié de poids, pour tous les saboteurs…Selon la théorie des « alliés objectifs » chère aux communistes de tous poils.
    Tout sera fait pour qu’ils gardent ce qu’ils ont gagné en profitant de l’effet Covid !!

  10. Adolfo Ramirez Jr

    Un cousin, notaire de son état, règle la succession d’une octogénaire. Officiellement, morte du Covid.
    malaise avec la famille : elle n’a jamais subi de test de dépistage.

  11. Raoulos

    Le mouvement de fond, massif, ferme et clairement courroucé, pour l’instant ne peut être ni par la force ni par les medias (verrouillés) ni même sur internet (verrouillé pour l’instant), mais avec des doigts d’honneur dans les poches. (expression entendue sur la chaine youtube « campagnol TV »).

    Qui va entreprendre dans ces conditions ?
    Le déclic aura probablement lieu quand les Etats n’auront plus d’argent à piller aux PME, et que toute cette impression de monnaie aura produit des effets pervers dignes de l’Argentine.
    Les gens crêveront de misère pour de vrai, et là seulement je crois, le désespoir écrira la suite de l’histoire avec du sang et des larmes.

    En attendant, on va pas se faire des infarctus, alors enjoy the decline !

    1. Raoulos

      « 50 doses »…j’ai cherché dans l’article voir si on parlait en K.
      Mais non, 50 doses littéralement. Et les commentaire mon Dieu…. 50 doses du préciiieuuuuu. ça fait froid dans le dos une telle armée de zombies !

      Penser que demain ça sera 50 euros….

        1. Raoulos

          ça me parait juste extrêmement disproportionné qu’on parle de 50 vaccins comme ça, vu le prix de l’or, les gachis habituels en milliards, les trilliards imprimés et tout ça …

  12. MCA

    Grand moment ce matin chez mon toubib lors de la visite annuelle de routine :

    – Vous êtes vaccinés?

    – (moi hypocrite) contre quoi? 🙂

    – Le covid…

    – moi : Non, et je refuse…. les mouches volent…

    – moi : au fait si nous tombons malades du Covid est-ce que vous nous soignerez par voie médicamenteuse?

    – Oui en ce qui concerne Azitro ou Ivermectine par contre non en ce qui concerne Hydroxychloroquine car c’est interdit (vous avez bien lu : C’EST INTERDIT !!!).

    Question claire et réponse claire avec cette info très intéressante; les toubibs ont officiellement interdiction de prescrire l’hydroxychloroquine.

    Par contre se faire picouser en servant de cobaye, ça c’est autorisé…

    1. deres

      Tu es un peu contradictoire.
      Les médicaments ont aussi des effets secondaires possibles mais ils ne te font pas peur alors qu’ils suffisent à te faire refuser un vaccin à priori.

      Pour moi, le problème est surtout l’absence de justification sérieuse sur la politique vaccinale. En particulier, on ne sait pas si il est statistiquement « rentable en années de vie » de se vacciner quand on est jeune et sans morbidité (autrement dit si le risque de maladie est bien plus grand que le risque d’effets secondaire grave). Et on ne sait même pas si le vaccin empêche la transmission et protégerait donc d’autre personnes, donnant une justification à une campagne de vaccination globale. C’est pour cela que le personnel hospitalier refuse en partie la vaccination. Le choix d’une campagne de vaccination globale est un peur choix politique faisant un pari pour pouvoir rouvrir l’économie.

      1. Courtial

        Pourquoi contradictoire ? Les médicaments comme l’ivermectine et l’hydroxychloroquine sont utilisés à grande échelle depuis des décennies, leurs effets secondaires existent mais sont parfaitement connus et maîtrisés, en quoi est-ce comparable avec des vacc… pardon des « thérapies géniques » sur lesquels on a à peine 5 mois de recul ?

        Dit autrement le calcul de risque est plutôt clair avec les traitements médicamenteux, le risque est bien quantifiable et sur le bénéfice on n’est pas 100% sûr mais c’est encourageant, en face on a des machins avec des risques inconnus et des bénéfices tout aussi peu clairs, franchement je ne comprends même pas que ça fasse débat c’est tout simplement absurde, surtout si on a moins de 75 ans sans comorbidité il n’y a tout simplement aucun argument pour forcer la vaccination plutôt qu’un traitement médicamenteux.

        Enfin si, il y a un argument, le même que pour justifier tout ce qu’on nous impose depuis un an maintenant : TGCM, « ta gueule c’est magique ! »

        1. durru

          +1000
          « franchement je ne comprends même pas que ça fasse débat c’est tout simplement absurde »
          Ça me scotche moi aussi…

      2. durru

        La différence (fondamentale) entre un médicament et un vaccin, c’est que le médicament on le prend seulement lorsqu’on est malade (ou que le risque de tomber malade est évident – ex. l’HCQ contre la malaria dans les pays tropicaux), alors que le vaccin on le prend en étant sain et sans un risque évident de tomber malade soi-même dans l’avenir proche.
        La question est le rapport bénéfice – risque, et dans notre cas, comme dirait l’autre, la question elle est vite répondue.

            1. Nemrod

              Tétanos : presque 50 pour cent de mortalité avec les techniques modernes de réa.
              Bactérie ubiquitaire, le clostridium tetani est là pour la nuit des temps, stable.
              Covid : 0.6 pour cent de mortalité selon l’OMS
              Virus apparu il y a un an qui peut disparaitre comme il est venu, mute en permanence.

              Rien à voir.

        1. Deres

          Ca, je suis d’accord c’est un bon argument.

          Mais je souligne quand même que ce sont les mêmes autorités qui autorisent les vaccins et les médicaments (même si elles peuvent être actuellement sous une influence politique forte). De plus, pour une nouvelle utilisation, le bénéfice/risque d’un médicament peut être différent. On a vu que certain médicament couteux était aussi poussé par l’industrie pharmaceutique via des spécialistes bien placé. Donc je pense qu’il faut aussi se méfier autant à priori des médicaments miracles que des vaccins miracles.

          J’ai aussi constaté que quand des anti-coagulants se sont révélés assez efficaces sur les cas graves, cela a été admis immédiatement et ce sans aucun débat. Donc l’existence de débats sur d’autres produits est peut être aussi le résultat d’efficacité limité.

          1. durru

            Sauf que les « vaccins » qu’on inocule actuellement par millions n’ont été jamais autorisés en bonne et due forme, malgré « une influence politique forte ». Bizarre, non ?

          2. Pythagore

            Les anti-coagulants pour ce qui est du COVID ne sont pas prescrits en médecine générale, utilisé seulement en réa.
            L’HCQ ou l’ivermectine sont prescrits en médecine générale.
            Les autorités n’ont pas encore oser aller réguler les prescriptions en réa. Ils ne s’en sont pas mêlé ce qu’ils auraient dû également faire pour tous les autres traitements, c’est pas leur business.

      3. MCA

        @Deres 15 mars 2021, 13 h 41 min

        « Tu es un peu contradictoire. »

        Comment ça contradictoire?

        Pourquoi mettais-je ma santé (qui m’appartient) en jeu alors que je ne suis pas malade avec une thérapie génique aux effets potentiellement délétères dont les metteurs au point sont tellement sûrs d’eux qu’ils se sont fait exonérer en responsabilité en cas de fâcheux effets secondaires ?

        Tant que je vais bien, gestes barrières, masque, lavage des mains et tout le tra-la-la et si je succombe au covid, traitement médicamenteux immédiat que les spécialistes donnent comme efficace.

        Pour moi c’est parfait, n’en déplaise au comité dit « scientifique » qui semble avoir oublié (si tenté qu’il l’ait su un jour) ce que que « science » signifie.

        1. Pierre 82

          Même les masques et les gestes barrière, je suis contre. On ne va pas passer tout le reste de notre existence sans se toucher, ni même se voir, par peur de mourir d’une maladie de moins en moins mortelle, si?
          Qu’ils aillent se faire voir, qu’ils se cloîtrent chez eux, ces froussards, et qu’ils fichent la paix aux gens qui ont envie de vivre libre, et pas juste peur de mourir. On leur mettra des aliments lavés à l’eau de javel devant chez eux, pour qu’ils ne meurent de rien, ni de faim, ni de maladie.

          1. MCA

            @Pierre82

            Franchement je ne sais quoi penser de ces gestes barrières et autres.

            Je calque mon attitude sur Raoult qui lui baigne dans le covid jusqu’au cou, ne l’a pas attrapé et s’en vante.

            Mon intuition me dit que ça ne peut pas être négatif quand il y a foule même si ça ne sert à rien ou à peu de chose dans les faits.

            Maintenant je n’ai aucune preuve que cela marche bien évidemment ni preuve du contraire.

            Mais les faits sont là, pour le moment je suis passé au travers; est-ce grâce à ça?.. mystère!

            1. Nemrod

              Moi je l’ai choper la Pécole.
              Auprès du seul patient vraiment contagieux, d’ailleurs il l’a filé à tous les malades de la poussée de Novembre dans mon bled.
              J’avais le masque, lui aussi.
              J’ai mis du gel, lui aussi
              Je me suis tenu à distance, lui aussi.
              Je l’ai chopé, lui aussi…mais avant.

              Raison pour laquelle il conviendrai d’identifier ces supercontaminateurs au lieu de s’épuiser avec la multitude…mais personne m’écoute.

              Indices : ils toussent, mouchent et /ou ont la chiasse.
              Vu que je suis le meilleur épidémiologiste de mon quartier, je pense que les virus sortent par là.
              Mais je peux me tromper.

            2. Pierre 82

              Mais à la limite, que ça marche ou pas importe peu: cette maladie n’est dangereuse que quand on ne la soigne pas du tout dès les premiers symptômes, et n’est mortelle ou vraiment handicapante que dans une proportion assez modeste. Alors vivons avec elle, et puis merde. Et sinon, faisons comme d’habitude: quand on a de la fièvre, on reste chez soi, et quand on a le nez qui coule, on évite de se serrer la paluche, ou de se faire la bise. On n’est pas obligé de se dissimuler le museau, merde.
              Et entre nous, je connais une dizaine de personnes qui l’ont attrapé en développant vraiment la maladie. La guérison a été complète au bout d’une quinzaine de jours pour la plupart, sauf pour 2 personnes: et celles-là, elles étaient particulièrement peureuses, toujours planquées derrière leur muselière, en tremblant chaque fois qu’elles devaient s’approcher de quelqu’un à moins de 2 m. Et elles en ont bavé: réa, coma artificiel et tout le tremblement, avent de s’en sortir vachement affaiblies, le tout à 80 ans passé.
              Une troisième personne, de 70 ans environ, qui soufrait d’asthme, a été hospitalisé pour recevoir de l’oxygène, à une dose telle qu’il aurait pu être placé en simple observation pendant quelques jours. Malgré cela, ils l’ont mise en réa (ou en tous cas, catégorisé comme tel).
              Foutez-nous la paix avec vos masques, laissez respirer le bon peuple, il aura meilleur teint, et sera plus fort face à la maladie.

              1. Jacques Huse de Royaumont

                Comme disait Sénèque :
                 » La vie, ce n’est pas d’attendre que l’orage passe, c’est d’apprendre à danser sous la pluie. « 

            1. Deres

              Et les russes vont bientôt aussi mourir à cause de leurs vaccins frelatés au novichok. Poutine veut nous empoisonner en masse, c’est évident.

          2. Deres

            L’erreur c’est de croire que les conditions expérimentales menant aux chiffres d’efficacité théoriques de ces mesures se retrouvent dans la vie quotidienne. En pratique, elles ne te protègeront pas de 90%, très loin de là je pense. Les expériences scientifiques montrent seulement que dans de bonnes conditions elles peuvent être très efficaces. Le masque par exemple, empêche juste les gouttelettes de partir loin et limite leur quantité. Mais cela veut juste dire qu’au lieu de se déposer à 1 m, elle vont se déposer à 50 cm. Elle seront donc présente quand même et peuvent aussi s’accumuler. Et le relâchement actuel, naturel après s’être fait engueueler pendant un an en vain, diminue encore leurs effets. Sincèrement, quand je fais les courses, je le vois bien. Si le masque est bien porté car c’est visible, quasiment personne ne prend de gel à l’entrée et à la sortie quand il n’y a pas de vigile obligeant à le faire. Les courses se font de nouveau en couple et avec les enfants. Vu le bordel revenu dans les rayons, on voit bien que le gens manipulent les produits et les remettent en rayon comme avant. Et les tripoteurs de fruit compulsifs sont de retour.

            1. Pheldge

              sauf que depuis un an, on se lave beaucoup plus les mains, on ne se tripote plus le visage en faisant les courses, on fait raisonnablement attention …
              Raoult notait la quasi disparition d’épidémies saisonnières qu’il expliquait par les fréquents lavage des mains.

              1. durru

                Et moi je propose comme explication supplémentaire le classement par défaut de toute maladie saisonnière, pas toujours mais assez souvent, comme covid. Surtout si la personne est effectivement positive, même si elle est asymptomatique covid.
                Jamais oublier l’impact des mesures « incitatives », notamment les « bonus » divers et (a)variés payés par le gouvernement pour tout établissement qui gère des cas covid.
                On parle d’humains là, pas de robots comme Sam !

                1. Deres

                  Oui, il est possible que nous soyons tous plus ou moins exposé même si pas malade. Donc en cas d’autre affection mineur, le tests avec amplification peut peut être juste dire que nous avions quelques virions sur nous.

            2. Pythagore

              Sur les masques, d’après ce que j’avais lu lors de la 1ère vague (malheureusement pas gardé la référence), en Chine, le personnel médical est passé du masque chirurgical au masque FFP2 et après ce changement, le personnel était infecté au même taux que la population générale alors qu’avant cela, ils étaient bcp plus touchés.
              Ce n’est pas une brillante simulation scientifique avec les gouttelettes qui volent ni de la philosophie sur les nanos-gouttelettes qui passent à travers les masques, juste la réalité du terrain.
              Le FFP2 semble protéger efficacement, tout les autres masques, c’est pour l’esthétique, cela ne sert à rien.

              1. Jeanne ère

                Un FFP2 permet de protéger le porteur des bactéries se baladant dans une pièce stérile, du fait que ses pores sont de 0,6µ (Norme certifiée, hein!)
                Le virus faisant 0,12µ environ (dans toutes mes docs pro, je n’ai pas réussi à trouver la même taille des dits virus,) je veux bien que les fumeuses (pardon les fameuses) gouttelettes soient plus grosses, et que, selon certains « scientifiques », les virus préfèrent se coller sur les fils des masques plutôt que de passer à 4 ou 5 par un pore.
                Ceci dit, forcément il en passe un certain nombre!

                Alors oui, cela diminue la charge virale, mais non cela ne protège pas totalement.
                D’où le fait que le personnel soignant soit parfois touché alors qu’il devrait être totalement protégé.

                Il est vrai que le masque chirurgical, lui ne protège quasiment pas , sinon des poussières médicamenteuses ou de grosses bactéries!

                Je suis surprise que les gens apprennent à se alter les mains et à ne pas se cracher dans la figure seulement maintenant

                Pour le reste, je suis en accord total avec Pierre 82 et je refuse de me faire vacciner, lorsque je constate les effets secondaires de ces « machins » (un de mes collègues qui a eu tous les symptômes (vomissements, oedème des jambes, hématomes soudains 48h après le vaccin, et perte de conscience imposant un séjour eaux urgences de son hôpital!!!, d’autres qui ont eu tous les symptômes de la grippe pendant une semaine)
                Sans compter que ces symptômes, comme par hasard concomitants avec la vaccination n’ont pas été comptabilisés comme effets secondaires pour diverses raisons diverses et variées genre ; oh c’est un hasard, vous auriez eu les mêmes symptômes sans le vaccin…

                Si je suis malade, moi, ce sera : Azi + Ivermectine +Zn

        2. Deres

          Donc tu crois les spécialistes des médicaments mais pas les spécialistes des vaccins. C’est cela que je trouve contradictoire. Les médicaments aussi peuvent avoir des effets secondaires très violents sans même parler des erreurs de dosage, parfois dans les ordonnances. De mon côté, moins je m’injecte de substance inconnue, que ce soit vaccin ou médicament, mieux je me porte. D’ailleurs, on a de la chance en France d’avoir un bon réseau de pharmacie car dans de nombreux pays, il y a de faux médicaments qui circulent.

          1. Courtial

            Non mais lol ok c’est vrai, en soi peut-être qu’il y a une conspiration mondiale de médecins pour masquer les effets secondaires de l’hydroxychloroquine ou de l’ivermectine depuis 50 ans, et qu’en fait c’est vachement plus dangereux que ce qu’ils nous disent.

            Quant aux erreurs de dosage c’est complètement un autre problème.

            Non sérieusement, chloroquine et ivermectine et les autres ne sont pas des substances inconnues, selon aucune définition raisonnable du terme. Les thérapies géniques type Pfizer en revanche là oui on doit croire sur parole les fabricants, c’est tout nouveau on peut encore avoir (et on aura) plein de surprises.

            1. Deres

              On n’est pas le seul pays qui ne l’utilise pas. Pour donner un exemple concret, aux USA, le gouvernement Trump avait préparé une utilisation massive mais ne l’a finalement pas fait quand les premiers résultats sont arrivés. Cela avait fait des vagues avec Trump si je me souviens bien qui a quand même été convaincu.

              Et ils sont beaucoup plus efficaces que nous.donc je pense que si cela avait une bonne mesure ils en aurait inondé le pays.

              1. durru

                Aux US, il y a eu des Etats qui l’ont carrément interdit, comme ici, et d’autres qui ont laissé le choix aux médecins.
                Le problème de l’HCQ, au-delà des intérêts de nos pontes du CS à promouvoir le remdesivir, a été politique, parce que promu par Trump, justement.
                Dans une de ses dernières vidéos, Raoult montrait une carte avec la situation de l’utilisation de l’HCQ dans le monde. Et, à part la fRance, il n’y avait pas beaucoup de rouge (interdiction) sur la carte… Comme il est surveillé dans tous ses mouvements dernièrement, il ne se permettrait pas de sortir des fakes.

          2. MCA

            @Deres 15 mars 2021, 18 h 39 min

            « Donc tu crois les spécialistes des médicaments mais pas les spécialistes des vaccins. C’est cela que je trouve contradictoire. »

            Bien entendu et pour cause, ces médicaments (qui ne sont pas anodins comme tt médicament) sont connus et leurs effets indésirables répertoriés (le différentes strates de validation et le retour d’expérience servent à ça) alors que les « vaccins » en sont encore en phase expérimentale.

            D’ailleurs ce n’est pas Aztrazeneca qui me dira le contraire, car pour que Micron se coupe un doigt en suspendant (temporairement?) la casse c’est qu’il doit bien y avoir comme l’ombre d’un problème.

            Cela dit chacun est libre (théoriquement) et je ne vois aucun inconvénient à ce que tu te fasses injecter leur mixture si bon te semble, je revendique simplement de pouvoir dire « non » en ce qui me concerne, c’est tout.

    2. Higgins

      Pour l’HCQ, je crois qu’il y a confusion (cf le billet du Dr Maudrux : https:/ /blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2021/03/07/covid-medecins-soignez-cest-autorise/) sinon comment expliquer que l’HIU de Marseille l’utilise et avec succès semble-t-il. Ce que j’ai mal à comprendre, c’est la pusilanimité des médecins sur ce sujet. De quoi ont-ils peur ? Quel rôle, trouble, joue l’ordre des médecins? Les ARS ? Sont-ils, donc si compétents qu’ils le prétendent ?
      Sur ce sujet, je n’ai rien vu ou lu d’autres, de la part des opposants aux traitements médicamenteux évoqués, que des propos de perroquet ou des affirmations péremptoires du style « c’est comme ça et c’est pas autrement ! ». C’est un peu court au final.

      1. Ultima Ratio

        J’ai cru comprendre que l’IHU de Marseille était un établissement indépendant qui n’avait de compte a rendre à personne (ARS et autres).

        1. Higgins

          Les propos tenus par le Dr Michaël Peyromaure sont à écouter. Je comprends mieux maintenant l’attitude irresponsable de nos clowns.
          Comme ce principe à la con (de précaution) n’est pas près d’être abrogé, on n’est pas sorti de la m…

        2. Pythagore

          Je ne sais pas si il y a effectivement eu des circulaires interdisant l’HCQ, mais si c’est le cas, en tant que médecin, j’aurais mis une copie dans dans la salle d’attente en soulignant en gras le signataire de la circulaire.

          1. MCA

            Ici on se pose des questions et on se documente mais est-ce la cas de tout le monde? j’en doute vis à vis des abonnés à télé-propagande.

            Je ne suis pas persuadé que les question posées ce matin à mon médecin soient habituelles pour lui, et je ne suis pas persuadé qu’il soit pour autoriser l’HCQ, par contre il accepte de prescrire l’azitromycine et l’ivermectine, ce qui me convient très bien.

            J’ai posé la mm question à mon cardio qui était horrifié que je refuse le vaccin et que je demande de l’HCQ en cas de covid. Il m’a indiqué que l’HCQ était très dangereux et qu’il était pour la vaccination à 100%.

            J’ai également posé la question à ma dermato qui calme habituellement s’est mise dans une rage folle contre la vaccination m’indiquant que le médicaments marchaient très bien et que le pédiatre qui exerce dans le cabinet d’à côté avait attrapé le covid en soignant les enfants et s’était soigné aux médicaments; deux jours après plus de problème.

            Il en ressort que suivant le toubib sur lequel on tombe ce sera blanc ou noir.

            Face à cela, je pense qu’il faut se tracer une ligne de conduite après avoir beaucoup lu et cherché et s’être construit une opinion, puis ensuite trouver un toubib (avant d’être malade) qui prescrira ce que l’on a choisi le moment venu si la maladie arrive.

            J’en ai trouvé deux prêts à me prescrire des médicaments en cas de covid en région parisienne et un à La Rochelle quand je suis dans les Charentes.

            Tout ça en espérant ne pas avoir à m’en servir mais je ne suis pas maître de l’affaire; tout au plus rationnellement prudent.

            Pas de panique, un plan B et une vie normale (hormis leur c*nnerie de couvre feu qu’on m’impose), voilà mon choix et pour le moment ça marche…

            1. Pierre 82

              J’ai confiance en mon médecin, qui est globalement outrée de ce qu’il se passe actuellement, mais malheureusement, l’âge fatidique approche et elle ne devrait pas tarder à prendre sa retraite.
              Et les autres médecins de la ville sont cons comme des balais. J’en connais un autre, également retraité, si j’ai un souci, j’irai prendre un ou deux conseils chez lui (il était un peu naturopathe à ses temps perdus), et puis je me dis que tant pis, je me passerai de médecin. Déjà que je n’y vais pas souvent, et ensuite, je présume que la situation générale du pays va très rapidement se dégrader, et que la médecine pas chère, ça va être comme en Grèce: une vue de l’esprit.
              Et puis, comme mon père, âgé de 84 ans a répondu à son médecin qui lui annonçait qu’il avait un cancer du foie: « Bah, de toutes façons, il faut bien mourir de quelque chose »… J’ai gardé cette philosophie que je trouve finalement assez saine.

      2. Deres

        Tous les docteurs ne sont pas égaux. Un simple médecin de ville peut se faire défoncer par l’ordre des médecins si il n’a pas d’appuis. Ils rentrent donc vite dans le rang. Un ponte comme Raoult, c’est une autre histoire.

        1. MCA

          D’autant plus qu’il a porté l’humour jusqu’à porter plainte contre l’ordre des médecins pour harcèlement.

          Là ils sont tombés sur un teigneux.

          Pour faire rentrer le druide dans les rangs ça risque de leur prendre du temps et de l’énergie… 😆

          1. Deres

            Ce n’est pas une question d’être teigneux. C’est une question de poids politique dans l’organisation. Raoult est teigneux car ils sait qu’ils ne peuvent pas le détruire.

  13. simine

    Geez! Un an qu’on doit se farcir les recommandations, les consignes et les borborygmes d’experts es « epistēmē » et pas l’ombre d’un petit coup de théâtre…j’sais pas moi une petite « externalité positive », une belle surprise qui surgirait de je ne sais où, qui ferait passer crème le « whatever it takes! » Rien! Juste une bande de dystopiculteurs insiders qui raflent tout! # *%!¥

    1. Pheldge

      Sacrilège ! scandale ! c’est pire crime que l’autre truie qui s’est aoualpée aux césars … ça mérite la mort ! quand je pense que ce plat fameux, digne des meilleurs palais, doit être inscrit au patrimoine mondial …

          1. Pheldge

            Rirez, rirez donc, depuis que je ne travaille quasiment plus, j’ai un planning de ministre je n’ai plus une seconde de disponible.
            La sieste ? ça fait des lustres … les vacances ? idem !
            Si que je n’aurais pas une carapace blindée, votre méchancetise, elle me blesserait beaucoup.
            Allez, allez donc chez Lidl acheter des mouchoirs, pour pleurer sur mon triste sort !

            1. Aristarkke

              Avec tout ce qu’il a découvert devoir assurer urgemment depuis qu’il est assujetti à Dame P., étonnons nous qu’il n’ait plus de temps pour le reste…

              1. MCA

                Je l’imagine bien avec son casque à lampe frontale, ses rangers à crampons et son piolet à la main partant à la découverte… 😉

                1. Pheldge

                  Tu parles de mon casque à lampe frontale, souvenir de mon stage ouvrier à la mine de bauxite de Mazaugue Aval en 82 ? 😉

  14. Aristarkke

    débutera le placement tout entier du pays en liberté surveillée.
    Mais c’était pour notre bien de Gaulois turbulents… 😥

  15. laure Fritte

    Je me demande d ou viennent tous ces malades plus jeunes en réa avec le COVID. Je pense que maintenant que les vieux sont ou morts, ou vaccinés, il doit s agir des habituels SDF, AME, migrants, alcooliques, tuberculeux dont on ne s occupait pas si bien avant. Mais maintenant qu il y a de la place, autant les prendre en charge (au prix de journée). Il serait interessant de connaitre les comorbidités.

    1. Deres

      Oui, les chiffres sont très imprécis. Il est actuellement impossible de avoir si il y des causes sous-jacentes derrières les variations des courbes. Ce qui est certain est que la plupart des mesures de l’épidémie sont indirects et peuvent être influés par des changements de stratégie des tests ou des hôpitaux. Ey surtout, le gouvernement ne donne pas du tout l’impression d’en être conscient mais reste les yeux hypnotises par les courbes comme si elles étaient la parole divine.

  16. pabizou

    De toutes façons le vaccin n’est sans doute qu’un chemin détourné pour arriver à justifier une surveillance généralisée . Devant le fiasco de la vaccination avec leurs bidules expérimentaux dont beaucoup ne veulent pas, ce qui bloque leurs rêves humides de graine de facho, il semble que la France, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne se dirigent vers le Spoutnik Russe . Poutine doit bien se marrer à l’idée de vendre ça à ceux qui depuis des années lui imposent des sanctions et doit attendre avec impatience la prochaine tentative . Si les clowns européens s’entêtent avec leurs pass, apli et autres imbécilités me restera plus qu’à apprendre le russe

    1. Deres

      Il y a un embargo commercial sur la Russie exigé par notre suzerain américain. Il est donc politiquement impossible d’importer le vaccin russe même si c’est légalement possible. D’où toute sorte de tracasserie pour ne pas le laisser passer car cet embargo n’est pas légale au sens de l’OMS. Tout le monde noie le poisson car ce genre de limitation est aussi en parfaite contradiction avec la notion d’urgence qu’ils nous répètent en boucle du soir au matin et qui justifie tous els passe-droit pour les vaccins américains et anglais.

  17. Cerf D

    Les media ont déblatéré tout le week end à propos du transfert de malades de l’IdF vers les pays de Loire. Avec un réussite phénoménale : 6 patients ont été transférés !

    Ce succès flagrant semble avoir suscité un enthousiasme des plus modérés. En effet on a expliqué en long, en large et en travers pourquoi il était impossible de transporter plus de patients:
    – peu sont éligibles car il faut que le patient soit en réa mais qu’il soit dans un état stable
    – comme ils sont en général inconscients, il faut l’accord des familles
    – cela demandes une médicalisation lourde du moyen de transport qui limite le nombre de place.

    Et moi (sot que je suis!) de me demander pourquoi, au lieu de transférer des patients déjà en réa, ils ne transfèrents pas des patients hospitalisés mais pas encore en réa. J’ai tendance à croire :
    – que plus seraient éligibles
    – que le problème du consentement de la famille se poserait moins
    – qu’on pourrait en transporter plus à la fois.

    Je dois être naïf.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Vive les naïfs !

      Sans compter que :

      le nord a trop de patients en réanimation, donc se voit infliger un confinement le WE.
      L’IDF a trop de patients en réanimation, donc on en expédie en province.
      Ladite province se voit alourdit de malades parisiens dont elle se passerait bien.

      L’image de Paris qui traite le reste de la nation en sujets va se renforcer et ne risque pas d’améliorer les relations.

    2. Pythagore

      Oui, ou ils chargent le matériel dans un camion, et l’amènent à Paris, en 24h c’est fait.
      Tout ceci est du cinéma, on se croirait ds un film.
      Il a été pété et répété par plusieurs médecins, que les patients sont mis en réa alors qu’il n’y en a pas besoin, et qu’il pourrait tt à fait être traité ds un service de pneumologie. Mais lorsque le patient est en réa, ils touchent les soussous.

    3. Deres

      Cette simagrée s’est déjà produite lors de la première vague. Ils nous rejouent juste la pièce pour les gogos maintenant qu’ils connaissent le texte. Il n’y a quasiment pas eu de transferts et quand les journalistes ont tous finit leurs petits reportage, les transferts se sont arrêtés. Les hôpitaux sont contre et n’en font à charge de revanche que quelques uns pour faire plaisir aux politiques demandeurs d’actions symboliques.

      1. Higgins

        J’ai un ami qui a été transféré de Paris vers la province lors du premier confinement. C’était même un des tous premiers. Il a fait trois ou quatre semaines de coma artificiel avant de pouvoir rentrer chez lui. Comme les services de réanimation des cliniques privées n’ont pas, semble-t-il, été sollicitées, ce type de transfert n’était probablement pas nécessaire. Mais la com a ses raisons que la raison ignore. C’est comme le fameux hôpital de campagne déployé à grands renforts de communiqués, c’était avant tout un moyen pour le service de santé des armées de montrer qu’il était à poil et qu’il lui fallait des moyens supplémentaires. C’était de bonne guerre mais l’utilité en était très discutable.

    1. Le Gnôme

      24 h, le temps de demander un avis, avis qui avait été positif un peu avant. Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent.

      Et je m’en vais
      Au vent mauvais
      Qui m’emporte
      Deçà, delà,
      Pareil à la
      Feuille morte.

      1. Raoulos

        Y-a-t’il beaucoup de gens en mode « ah je t’ai enfin chopé la main dans le sac ! Maintenant je sais que tu ments ! » ?

        1. Husskarl

          J’en ai vu quelques uns en PLS après la contradiction flagrante. Ils devaient se prendre le poison astra, ils sont destabilisés.

    2. Deres

      Pas la France, le président Macron. Il continue dans son petit théâtre du Père protecteur des français … Il nous prend vraiment pour des cons en pensant que tout cela le fera réélire. Après nous avoir sauvé du confinement voulu par le gouvernement qu’il a nommé lui même et par le conseil scientifique qu’il a mis en place, il nous protège maintenant du vaccin poussé par son administration aux ordres ! Cela ressemble beaucoup au coup du méchant et du gentil flic quand même …

      1. Higgins

        Il est grand temps d’appliquer le principe de précaution dans toute sa rigueur et de se débarrasser de cette clique insupportable. Elle fait courir bien trop de risques au pays ou à ce qu’il en reste. Le Mignon poudré est la parfaite définition du technocrate selon Coluche : donner lui le Sahara et dans dix ans, il faudra importer du sable !!!

      2. Deres

        Pour les élections de 2022, il va nous faire croire qu’il est en cohabitation avec son gouvernement et son administration et qu’il faut le réélire pour changer tout cela . C’est fabuleux quand même.

        1. Pierre 82

          N’oublions pas qu’il a été élu comme celui qui incarne la rupture avec les anciennes pratiques politiciennes, et s’est présenté quasiment comme un opposant de la première heure à Hollande. Jean-Hérold qui se fait passer pour Pierre Dac. Ça a marché une fois, je ne m’étonne plus de rien…

    3. heli0gabale

      Cette gestion de crise est fantastique.

      Dès qu’ils font un truc qui risque de mal se passer, ça se passe effectivement mal, quoi qu’ils fassent.
      La loi de Murphy appliquée tous les jours, c’est prodigieux.

      1. Aristarkke

        Entendu ce matin aux infos : il y aurait un nouveau variant anglais non détecté par les tests actuels… découvert par hasard, en somme…
        La perfide Albion…

        1. Higgins

          Ari, sois heureux. Dieu vient d’exaucer les vœux les plus profonds du Mignon poudré. Il y a enfin un variant français : https:/ /www.20minutes.fr/sante/2999575-20210316-coronavirus-dgs-investigue-nouveau-variant-detecte-bretagne

            1. Patrick

              C’est avec le chouchen qu’on évite de passer pour un gland 🙂
              Breton d’origine, je milite fermement pour la réouverture de mes lieux de cuite

    1. Jacques Huse de Royaumont

      J’attends avec gourmandise le rétropédalage des journalistes qui hier encore traitaient de crétins complotistes ceux qui osaient émettre des doutes.

      Ca ne va pas améliorer la cadence de la campagne de vaccination, ce qui tue le passeport vaccinal.

      Finalement, la journée n’est pas si mauvaise.

        1. Deres

          Ce sont juste les doctrines macroniste contradictoires qui s’entrechoquent un peu. C’est un peu dur de faire « en même temps » une marche forcée vers la vaccination systématique sans vérification des produits et d’une autre côté la précaution sanitaire maximale. Il va falloir choisir à un moment ! C’est d’ailleurs la raison d’une bonne partie des échecs précédents. Ils veulent faire vite mais ils demandent aux administrations de faire bien ce qui n’est pas du tout pareil.

      1. LaVitreCassée

        Ce soir BFMerde dénoncé les « excès » du principe de précaution au sujet du vaccin Astrazeneca (développé en quelques mois). Les mêmes qui érigeaient ce principe comme incontournable au sujet de l’hydroxychloroquine utilisée depuis 80 ans et prescrite à des milliers de personnes par Raoult il y a un an sans qu’il y ait le moindre mort…

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Oui mais là c’est pas pareil. C’est la volonté divine de Narcisse qui est en question, alors pas de blague.

    2. Deres

      Faut que je relise la constitution… Je ne me rappelais pas que le président était personnellement responsable de l’autorisation des médicaments. Décidément De Gaulle pensait à tout !

    3. Higgins

      Sur les fameux vaccins : https:/ /lesmoutonsenrages.fr/2021/03/16/les-assureurs-crachent-le-morceau-le-vaccin-anticovid-est-experimental/

    4. MCA

      @Nemrod 15 mars 2021, 16 h 52 min
      Le astra zeneca est suspendu en Allemagne.
      En France aussi …24 h.

      Fini pour lui.
      ————————————————————————————-

      J’ai appris que les russes se proposaient de fournir leur mixture pour celles et ceux qui ne pourraient « bénéficier » de la deuxième dose d’ATRAZENECA.

      Tu vas voir qu’avec tous ces mélanges il va finir par leur pousser des nageoires !

  18. Cerf D

    HS Le Pape François a déclaré au sujet d’une possible victoire du RN: « JE ne veux pas être désagréable ou dire à votre pays ce qu’il doit faire. Mais c’est inquiétant ».

    Prise de conscience vis à vis des propositions collectivistes ou de la défense de la retraite à 60 ans ?

      1. Pheldge

        et après, il passera le bouquin à Biden :
        lefigaro.fr/international/l-administration-biden-depassee-par-l-afflux-de-migrants-20210316

    1. taisson

      Ni l’un ni l’autre surement, mais plutôt une grande peur d’un léger coup de frein à l’immigration !
      Ce pape, admirateur envieux de la force de l’islam, ne rêve que d’affaiblir les pays occidentaux, plus assez croyants. Et, tant pis si les anciennes populations disparaissent, l’essentiel n’est il pas de croire ? Et après tout, l’islam n’est il pas la dernière version du logiciel monothéiste ? Un peu comme les Windows…
      Le reste, il s’en fout !!

        1. Jacques Huse de Royaumont

          il pourrait relire avec profit St Thomas d’Aquin :

          http:/ /www.revue-item.com/12118/saint-thomas-daquin-et-limmigration/

          comme quoi, la question n’est pas neuve.

          1. Raoulos

            Gauchiasse ? ha non trop long aussi, et synonym en plus.
            A part con, je vois RAS. rien à signaler, dans la ligne du parti, fou poufez passer zan broblèm.

    2. Raoulos

      Je ne peux pas voir en peinture ce pape socialo qui parait confondre 12 apôtres avec des agents du fisc.
      Il parait parfaitement casté pour appuyer le progressisme et le socialisme.
      Dommage pour l’église qui a parié sur du lisse, et cible désormais des gens qui ont DEJA une religion.
      Et surtout dommage pour les braves gens bafoués et manipulés par cette chienlit de discours.
      Ce genre de messe est déjà dite partout.

    3. Hagdik

      Je ne veux pas être désagréable ou dire au pape ce qu’il doit faire, néanmoins il serait bien inspiré de fermer sa gueule de communiste infiltré et s’occuper de faire vivre le christianisme et combattre l’isslam.
      J’ajouterai bien « gros con » mais mes parents m’ont inculqué une certaine bonne éducation qui me l’interdit.

    1. Raoulos

      ça viendrait de là l’expression être nanti ??

      Franchement je suis chaud pour lancer une campagne de crowdfunding pour envoyer ces écolos à vivre leur rêve, un aller simple tout frais payé pour au choix :
      – Vénézuela
      – Cuba
      – Corée du Nord
      – Forêt amazonienne.

      Convaincu que ça couterait bien moins cher ainsi.
      Sûr qu’après un background check, aucun de ces bobos hypocrites écouillés ne se présenterait au casting, mais on pourrait bien se marrer …

      1. pabizou

        Pourquoi un casting? Même méthode qu’eux, volontaire désigné et juste forêt amazonienne, ailleurs ils seraient capables de finir de pourrir la vie de ceux qui n’ont pas pu partir . Forêt amazonienne c’est mieux, il y a plein de bestioles sympa pour leur faire apprécier la beauté de la nature et la tendresse de Gaïa .

        1. Raoulos

          Ben pour faire ce qui est en notre pouvoir.
          On monte un programme de téléréalité écolo, à la découverte des merveilles de la nature telles que le molock cracheur de venin, le scolopendre venimeux, le gorille doté d’un auriculaire qui peut t’arracher la tête et plutôt pas très tolérant avec les mâles beta, capable de renifler la trouille à 2 km, ou encore le serpent corail aussi coloré que perfide et venimeux.

          Même sans aller jusque là, 3 jours et nuits dans une forêt banale telle que rambouillet pourrait suffire à filmer des abandons pour cause de fourmi rouge.

          jesuiscoherent.com et ecolodanslaforet.com sont libres…

          1. P&C

            Rien que faire du camping sauvage…
            – gérer l’hygiène et l’odeur de cro magnon qui s’installe, sans parler des œuvres d’art moulées.
            – gérer la bouffe sous peine de voir un sanglier débarquer nuitamment (ça m’est arrivé.. tente mal fermée + paquets de chips et charcuterie, le bestiau était entré dans la partie entre la toile extérieure et la « pièce à vivre. Il a eu peur, mais a défoncé la tente dans sa fuite).
            – gérer le feu sous peine de se les geler.

            1. Higgins

              Ça me fait penser à deux choupinoux (retraités quand même, les choupinoux) qui se sont faits attaqués par un sanglier très récemment au cours d’une promenade avec leurs deux toutous en forêt (un des chiens, un gros, éventré a été sauvé in extremis). Là, les fédérations de chasseurs étaient appelées à la rescousse parce que c’est pas normal et c’est de leur faute !!! Que fait l’état, je vous le demande, pour protéger d’innocents promeneurs ?

              1. P&C

                Retraités de la grande ville je suppose…
                Les sangliers sont en général lâches. Il suffit de faire du bruit pour les éloigner. Par contre, une bête blessée ou acculée peut être dangereuse.

                Il y avait eu une histoire comme cela dans le bled de ma mère : un gros sanglier, blessé lors d’une chasse, avait chargé dans le village, défonçant une voiture et finissant sa course dans un commerce. Le boucher l’a finalement abattu.

                1. Nemrod

                  Lâches ou pas lâches est une notion humaine qui n’a pas cours dans la Nature.
                  Un animal analyse les possibilités les plus simples de survie avec les capacités et l’expérience qui sont les siennes.
                  Sachant que la principale chance de survie est la fuite…ils fuient…et surtout l’homme.
                  En plus tous ceux qui ne fuient pas sont morts au delà de 1 an.
                  Par contre quand il n’ y pas de possibilités réelles de fuite…handicap, blessure ou manque d’espace, ou bien en confrontation avec un prédateur « dans ses cordes » genre un chien, le sanglier combat et très efficacement, je peux vous le dire.

              2. P&C

                Encore plus fun… la chasse sousmarine.

                Pour le bobo escrolo, la mer, c’est le grand bleu, les dauphins mignons, la petite sirène… jusqu’au moment où ils vont tomber sur une murène… voire un congre (et pas sur qu’un humain sorte gagnant d’un combat sous marin contre un congre…).

  19. MCA

    Tiens HS mais je viens de découvrir que les portiques écotaxe c’est reparti et voté à l’AN.

    Armés du courage qu’on leur connaît ils ont profité du musellement actuel pour relancer l’affaire.

    Si les bretons se refâchent ça pourrait dégénérer d’ici peu, qui sait un début de soulèvement qui va emporter le reste?

      1. Deres

        Je pense que la fine idée est donc de l’imposer à tous le pays sauf aux irréductibles … C’est beau le courage politique !

    1. Raoulos

      En Espagne j’ai une alerte sur les news estampillées « DGT » direccion general del trafico. En roue libre…

      ça n’arrête pas de sonner, entre :
      – nouveau drones pour faire raquer exces de vitesse/ceinture pas mise/téléphone en main…. Chaque drone necessite 2 agents
      – Nouvelle norme pour les patinettes, 20km/h max.
      – Nouvelle norme, maintenant faudra virer le triangle pour un feu genre girophare spécial normé.
      – Nouvelle norme, téléphone au volant ou detecteur de radar -6 points.

      Leur département RND est en ébulition, ne connait pas la crise, n’a pas entendu parlé du COVID. Ou si, mais doit renflouer.

      Et personne pour aller contre cette force, ces même news sont relayées par les principaux portails auto/moto sans le moindre sourcillement.
      Il y aurait ambition de toucher du trilliard fraichement imprimé que ça ne m’étonnerait pas.

      Au final, une caste qui va tuer le peuple sans peine ni adversaires.

    2. baretous

      les bretons ont avoir un ennemi plus redoutable que le portique: le variant breton ! il est ,dixit la gonze ce matin sur cnews ,indétectable au test PCR seul le scanner peut le trouver si vous mouchez du nez..

      après vous aurez sans doute l’ardéchois qui rend chèvre.

      1. bob razovski

        Pis ensuite, le pire de tous : le virus « qu’on l’a mais qu’on sait pas qu’on l’a ». Une pure horreur. C’est un virus indétectable, sans symptômes, sans conséquences, sans RIEN !
        -Docteur, je n’ai rien
        -Vous vous sentez comment ?
        -Très bien
        -C’est grave, vous êtes infecté.
        -Mais… mais…
        -Vous avez quel âge ?
        -30 ans
        -au mieux, il vous reste 70 ans à vivre, pas vraiment plus. Je suis désolé. On en peut rien faire.
        -mais c’est horrible
        -Je sais, ce virus est redoutable. Soyez courageux.

        1. Pheldge

          ou rouge … et c’est pas ceux qui ont regardé les césars qui diront le contraire, avec l’aoualpage de la meuf, on constate que l’Art déchoit ! et je suis gentil que j’aurais pu écrire lard 😉

      2. P&C

        Indétectable au test PCR… car les amorces ne sont pas encore synthétisées vu que c’est un variant récent ? 🙂

        Ben oui, pour détecter un gène et l’amplifier, faut des amorces pour que la taq polymérase se mette au travail et duplique les séquences…

        Notez que le principe de la PCR se trouve sur… wikipedia. En français.

        Ces journalopes sont vraiment en dessous de tout.

  20. MCA

    « Crise covid : un an de dérive. » que nous titre le patron.

    Hé bien vous n’avez encore rien vu; ce n’est que le début.

    En réalité Micron n’a rien inventé mais se contente de nous fait un remake de ce qui se passe en Chine comme je l’écrivais récemment.

    On nous met en avant les restaurants mais en réalité là-bas c’est partout y compris l’entrée des rues où sont implantées des bornes QRcode avec un vigile au pied pour faire respecter l’obligation.

    On en reparlera mais j’ai comme l’impression que vous allez adorer le monde merveilleux de 1984.

    A noter que la CNIL à la botte s’empresse de tout valider comme à son habitude, sachant que de tte manière elle n’a qu’un pouvoir consultatif.

    https:/ /lecourrierdesstrateges.fr/2021/03/15/lapplication-anti-covid-sera-obligatoire-dans-les-bars-et-les-restaurants/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=les-derniers-articles-du-courrier-des-strateges_164

    1. Higgins

      On aura donc deux téléphones avec, comme pour les cartes grises, un au nom de la vieille tante grabataire avec l’application sournoise et l’autre…

    1. Peut-être. Néanmoins, si les masques avaient un impact, cela se constaterait en regardant les pays / zones géographiques qui l’imposent et celles qui ne l’imposent pas : on aurait une différence épidémique. Ce n’est pas le cas.

      Le mieux qu’on puisse dire est que l’impact, s’il existe, est négligeable. Dès lors, imposer un masque alors que son impact est négligeable est une mesure purement politique, pas sanitaire.

      1. Nemrod

        Surement un petit impact à l’intérieur et encore en cas des contacts rapprochés et brefs.
        Dehors…inutile, c’est évident.

        1. Deres

          Je le pense aussi, mais comme c’est une mesure facile, peu couteuse et peu contraignante au final, je suis globalement pour. Mais je ne suis pas pour en faire une doctrine totalitaire avec des règles précises, des normes, etc, surtout si elles changent en permanence au gré des idées à la mode dans les administrations Pour moi, c’est cela la vrai dérive. On transforme des mesures de bon sens en oukases et en commandement divins.

          1. Husskarl

            On commence par le masque et on finit par le qrcode. La liberté c’est tout ou rien. Quand au peu contraignant, qui êtes vous pour en juger pour les autres ?

            1. Pheldge

              ça veut dire 2 choses : 1/ il fonctionne 2/ tu es vivant ! 😉

              Blague à part, sur les sites où c’est qu’on cause de chose pas trop débiles, rares sont ceux qui ont moins de 50 ans …

                1. sam player

                  Ce que je veux dire avec mon détecteur de + de 60 ans, ça concerne ceux qui avaient apparemment une attitude libérale et qui sont tout à coup près de sacrifier un peu de leur liberté (et la nôtre) par précaution, pour juste LEUR sécurité hypothétique genre on sait jamais, du pur NIMBY

                  1. durru

                    @Sam 7h56
                    De mon côté, j’ai observé ce type de réaction surtout au-delà de 75 ans, pas vraiment en dessous, ou alors vraiment bien en dessous, genre en dessous de 45…
                    Je suis étonné par les réactions de Taleb, par exemple, pour moi ça rime à rien.

        2. Ba

          Perso j’ai archivé toutes les études sur lesquelles je suis tombé sur le masque et elles concluent toutes à l’inefficacité du masque chirurgical ffp1 et ce en toute circonstance, y compris en bloc opératoire pour les opérations chirurgicales. C’est du cinéma.

          Le seul argument utilisé par les pro-masques désormais (les autres arguments n’ont pas résisté) est que le masque empêche les postillons.
          C’est un argument de merde car il n’est vraiment pas difficile de ne pas postillonner sur quelqu’un, ou de ne pas parler du tout.

          On peut aussi voir que dans toute l’histoire de l’humanité, on n’a jamais porté de masques pour ne pas tomber malade en population générale et que le corps va très bien quand la respiration est libre et sans entrave.

          Attention, je ne dis cependant absolument pas que le virus ne se transmet pas dans l’air. Il est très probable qu’il se transmette en volant dans les airs. Mais je dis que penser qu’on se protège de quoi que ce soit avec un masque chirurgical relève de la pensée magique.

        3. MCA

          @Nemrod 16 mars 2021, 10 h 07 min

          L’ennui lorsqu’on porte un masque c’est qu’on ne saura jamais ce qui se serait passé si on ne l’avait pas porté et inversement.

          On peut qd mm convenir qu’il retient une bonne part des gouttelettes en cas d’émission et que ça ne peut pas nuire en milieu dense.

          Par contre dans les grands espaces aérés où il y a peu d’individus, il ne faut pas sortir de Saint Cyr pour comprendre que ça ne sert à rien si ce n’est se faire plumer.

          1. Pierre 82

            Comme je le signalais hier, les 2 personnes de ma connaissance qui en ont le plus bavé pendant leur maladie (hosto, et réa pour un des deux) sont deux trouillards qui portaient leurs masques hyper-serré, gel tous les quart d’heure dès qu’ils sortent de chez eux, tremblements dès que quelqu’un s’approche à moins de 2m.
            Les autres (dont mon épouse ma sœur qui ont toujours refusé de porter le masque, et l’ont toujours placé largement sous le nez) n’ont eu que quelques symptômes désagréables, un peu de fièvre et après 3 jours, ça allait déjà beaucoup mieux)
            Si je dois partir sur cette observation pour en tirer les conclusions, je n’hésite pas. Un mien ami médecin retraité m’a affirmé que tout ce qui entrave une bonne respiration diminue les défenses immunitaires, je le crois sur parole, et je conchie les crétins qui demanderont une étude en double aveugle pour le prouver.

      2. simine

        Démontée l’étude devrait se limiter à énumérer les biais, « significant doesn’t mean statistically significant », « this study couldn’t figure out anything significant »…c’est ce que je retiens.

      3. Duff

        Tout dépend de vos préférences. En ce moment, je préfère être pris en charge à l’hôpital par des professionels avec des blouses, des charlottes et des masques et se lavant les mains régulièrement que par des gens qui subissent une pénurie de tout ça…

        Mais à choisir réellement, je préfèrerais éviter les hôpitaux français (ou anglais, là-bas on ne s’en cache même pas « protect the NHS » c’est pas elle qui vous protège hein).

        1. Nemrod

          Oui mais pris en charge à l’Hôpital et la vie courante c’est pas la même chose quand même.
          L’utilité des tenues et des masques dans cet environnement est évident même sans parler du Covid qui est très loin d’être le seul germe nosocomial.
          En intérieur sorti de ce contexte…ça se discute, je pense que ça un intérêt quand même, peut être faible.
          En extérieur hormis situations exceptionnelles et encore…aucun intérêt.

          1. sam player

            Ça évite de porter les mains à la bouche… pour ouvrir ces p’t***s de sac en amidon de maïs pour mettre les légumes ou les fruits dans les supermarchés

            *** : il parait que c’est un blog qu’a de la t’nue, je voudrais pas faire tache…

      4. Pierre 82

        Nassim Taleb a complètement fondu les plombs depuis le début du covid. Il se chie dessus, ça fait peine à voir. Comme quoi cette crise révèle les caractères profonds des gens. Ce type, que je tenais en haute estime a commis un tel nombre d’âneries paranoïdes sans nom sur son Twitter au début de la pandémie, que je me suis demandé si c’était vraiment lui. Ça ne retire rien à la qualité de ses travaux précédents, bien sûr, mais je suis tombé de haut, car c’est malgré tout révélateur d’un esprit tordu.

        1. sam player

          J’ai remarqué que pas mal de ceux de plus de 60 ans sont devenus vraiment cons… d’ailleurs quand je vois une énormité c’est généralement le fait d’un vieux qui fouette…

              1. Pierre 82

                Comme tu écris « pas mal de ceux de plus de 60 ans », ça veut dire qu’il y en a encore qui tiennent la route. Et j’en connais pas mal, même de plus de 70 ans qui se sont tenus très dignement, consternés devant le comportement des plus jeunes. Même un ancien d’Indochine, de plus de 90 ans, qui déambule sans masque et tend la main à chaque fois que je le croise. Comme on m’a toujours appris à faire, comme je continue à faire, et que je considère comme des cons tous ceux qui refusent de me tendre la leur en retour.

                  1. Pheldge

                    pour les mémères qui ont un auxiliaire de vit on parle de l’aidant de la mère, qui mâchouille pour elles. Pour les pépères et autres papets, le problème est plus complexe parce que ce qu’ils désirent en premier lieu, c’est un auxiliaire de vît !

          1. Theo31

            Normal c’est la génération qui voulait baiser librement dans les cités U et qui venerait les pédophiles. Les rebelles d’aujourd’hui sont les vieux cons de demain.

            1. Pierre 82

              J’ai encore une photo de moi qui date de mai 1968. Photo de classe du CP (où on était 37). La génération 68, c’est ans de plus au minimum. Et même dans cette tranche d’âge, ils ne sont pas tous cons. Lires d’entre eux sont les fonx retraités et surtout les profs. Là, on est dans la caricature la plus chimiquement pure.

              1. Pheldge

                à chacun sa spécialité dans l’approximation le Papet c’est la louche Aristarkkienne, Theo, c’est euh, la délicatesse 😉

          2. Pheldge

            @ Pierre : moi c’est en juin, le 27 exactement, et d’habitude, la Très Sublime – ô sublimissime Très Sublime, comme votre absence se fait cruellement ressentir – organise une collecte pour m’offrir un cadeau. Pour mes 60 piges, il était prévu une Breitling, mais je me contenterai d’une simple Rolex le genre Oyster classique, je suis pas difficile 😉 😀

            1. Pheldge

              sinon, y’a également ça qui me ferait plaisir, et me consolerait un peu des tracasseries fiscales …
              gibson.com/Guitar/CUSCSA907/1959-Les-Paul-Standard-Kindred-Burst-Ultra-Heavy-Aged/Kindred-Burst

              1. Aristarkke

                Ton camp d’éducation de jeunes femmes n’était donc pas si rentable que cela que tu en sois encore à rêver de ces modèles…

              1. Pheldge

                pardonne-moi de ne pas rêver comme tézigues, d’une clé à molette dorée à la feuille, et d’avoir des goûts artistiques …

                Pour la Rolex, comme j’en ai pas eu ç 50 piges, je me suis dit que 60 c’est un chiffre rond … 😉

                1. Aristarkke

                  Tu devrais faire attention que ton inspectrice fiscale déjà émotionnée de tes pertes comptables ne te taxe aux signes extérieurs de richesse… JDCJDR…

                  1. Pheldge

                    JDCJDR ? sinon, oui, je fais profil bas avec la contrôleur.e-vérificateur.e, parce qu’elle a le pouvoir de me taxer d’office, et ça ferait plutôt très mal !

                    1. sam player

                      JDÇJDR : il a pas encore trouvé la cédille du c majuscule sur le Lumia… ça va viendra…

                    2. Aristarkke

                      ça va viendra…
                      Mouais…
                      Le Lumia est remisé comme téléphone de secours, au cas où…
                      Mais j’ai un Nokia HMD…

        2. MCA

          @Pierre 82 16 mars 2021, 12 h 12 min

          +1

          Cette crise est un révélateur assez inattendu et passionnant de la vraie nature des gens en période tendue qui laisse imaginer ce qui pouvait se passer en temps de guerre.

          Un parfum d’ambiance de guerre sans y être.

          1. Pierre 82

            Je comparerais notre période à ce qu’on a appelé la « drôle de guerre »… une espèce de no-man’s land entre la normalité et les bombardements francs et massifs, ou des émeutes incessantes.
            On ne peut pas dire sérieusement qu’on est en période de paix, quand la liberté de circulation et de réunion a été abolie, mais on ne se tire pas encore dessus franchement.
            Mes parents, 8 ans en 1940 pour ma mère et 15 ans pour mon père, m’ont toujours expliqué qu’ils n’étaient pas bombardé en permanence (en fait uniquement au début, et tout à la fin, mais pas entre les deux, en tous cas, là où ils étaient), et que ça ne tirait pas dans les rues à tout bout de champ. La plupart des gens essayaient de mener une vie à peu près normale, malgré la présence permanente des boches dans les rues, les restrictions et les interdictions de se déplacer.
            L’important, c’était de travailler pour nourrir la famille, et trouver de la nourriture. Le sentiment qui prédominait chez les enfants, c’était qu’ils avaient souvent faim, et très froid certains hivers. La guerre n’est sans doute pas comme on l’imagine, une certaine normalité forcée s’établit, nécessité faisant loi.
            C’est pour ça que dans mon esprit, la drôle de guerre a en fait déjà commencé, on ne s’en rend juste pas compte. Ou plutôt on refuse de l’admettre.

            1. Aristarkke

              Entre autres, l’hiver 41/42 à été précoce et extrêmement froid en Europe… Avec un ravitaillement en combustible très précaire en zone occupée.

    1. k2000

      Autant y a un tas de liens à la con qui servent à rien, autant celui-là…,

      je me demande si ceux qui se sont fait vacciner ont signé quoi que ce soit…. et si ils ont lu le cas échéant. Il doit forcement y avoir une traçabilité pour l’étude et le fait que les vaccinés soient cobayes déguisés.

      C’est complètement pété comme information, comment on peut ne rien dire la dessus ???

      1. MCA

        Ach! ça ne colle pas avec « les » d’où le rectif;

        Alors qu’avec « le droit de l’homme » effectivement ça le fait.

        Sinon, tu es dans les starting blocks pour le picouse?

        1. sam player

          Ah, en voyant starting block j’ai cru qu’enfin tu t’étais décidé pour planifier une petite bouffe en loucede… ça ferait du bien à mes gênes grégaires hi hi 😀

          1. MCA

            Adresse toi donc au Poudré, ça dépend de lui pas de moi.

            Et c’est pas tout, il va te falloir stopcovid et le QRcode et remplir le feuille à l’entrée; m’est avis que tu as encore le temps de perdre qq kilos superflus avant de passer à table… 🙂

              1. MCA

                Ah non! tu n’as pas bien lu le mode d’emploi, le non vaccinés ne seront pas interdits de restau, ils resteront simplement à la porte :mrgreen:

  21. NeverMore

    Comme l’hydroxychloroquine, le vaccin Astrazeneca sera interdit par Macron, Véran et consorts. Normal, je pense que les Big-Pharms et les lobbies ont déà payé;

  22. Pheldge

    Je viens d’apprendre le décès d’un proche de la famille : la cinquantaine, « sportif, non fumeur, non buveur, pas de maladies connues », hospitalisé dans un état grave il y a une dizaine de jours. C’est semble-t-il un de ses fils qui l’aurait contaminé, porteur sans le savoir … il l’aurait très vraisemblablement chopé au boulot, entre collègues, au repas, etc.
    Ni le couvre feu, ni le confinement n’auraient pu éviter ça.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      La camarde prendra sa dîme, quoiqu’on en ait. Ce que nous pouvons, en revanche, c’est ne pas tout détruire autour.

    2. Pheldge

      J’ai depuis obtenu des précision : la personne n’est pas décédée du Covid, elle était en rémission, mais semble-r-il d’une « infection suite à une perfusion » …
      Décédée avec le covid elle sera vraisemblablement comptabilisée comme « victime du ».
      Cela ne modifie en rien ma réflexion sur la vanité du couvre feu ou du confinement à l’aveugle. Etre vigilant, réagir au moindre nez qui coule, fièvre, bref se comporter de façon responsable, par contre, me semble plus efficace.

      Je vais essayer de suivre cette triste histoire, je suis abasourdi par ce que j’apprends, une infection chopée dans un service hi tech, dédié au Covid, alors « qu’en même temps », on a évacué 4 personnes à grands frais, et frais renforts de tam-tam , combinaisons de cosmonautes et tout …

  23. Pheldge

    à côté de ça, le beau-père de 96 ans, + diverses comorbidités, est toujours chez lui, il y a des soignants qui viennent tous les jours. Ma femme s’est battue au début pour que la famille respecte distance et lavages fréquents des mains. Le pépé est toujours là et se porte bien …

      1. pabizou

        Oui, en attendant mieux . Il y a une lettre ouverte sur france soir qui interroge sur les risques de ces saloperies de vaccins par un expert qui met en garde contre un vrai risque d’aggravation des infections avec se type de vaccins . En prime il y a aussi Maudrux qui fait le tour des causes de tout ce bordel et c’est plutôt copieux, si la justice ne fait pas son boulot toutes ces conneries peuvent déboucher sur n’importe quoi quand les gens vont comprendre à quel point on les a pris pour des cons .

        1. MCA

          Je n’ose imaginer une catastrophe sanitaire à effet retard liée à la vaccination et les conséquences sociétales d’icelle.

          On entrerait réellement dans un inquiétant territoire inconnu.

        2. Higgins

          Le lien ci-dessous donne accès aux réflexions du fameux conseil scientifique. Ça interroge sur les sources dont ils usent.

            1. sam player

              Bon courage… je me suis arrêté aux transports en commun qui sont sûrs !… alors que la jauge dans les magasins c’est 8m2 par personne !

              1. Nemrod

                Oui rien que ça…poubelle directe.
                J ai pas affiché la fameuse pancarte de la jauge chez moi.
                Pas plus que je ne me suis posé la question d ouvrir après 18 h…doit y a avoir une dérogation mais j’en sais rien.
                Je trouve ça trop con.

  24. Higgins

    Pour ceux qui souhaitent comprendre pourquoi on est arrivé là, voici le CR de la réunion du Conseil scientifique du 11 mars dernier : https:/ /brunobertez.com/2021/03/16/document-avis-du-conseil-scientifique-du-11-mars/

    1. Pythagore

      Mais encore ? il s’agit de ceux qui ont été moteurs dans les décisions. Faut-il y voir un méa culpa ou une tentative de plus de justifier les décisions et de dramatiser la situation ?
      Louche aristakkienne:
      « Entre un tiers et deux tiers des patients, quel que soit leur âge, ont encore des symptômes quatre mois après leur contamination par le virus, principalement la fatigue, une dyspnée, des palpitations, des maux de tête et des troubles cognitifs. 69% de ceux qui connaissent des symptômes persistants considèrent que cela a un impact durable sur leur vie quotidienne. »

        1. Aristarkke

          Il paraît logique que ce soit le cas parce que des contaminés asymptomatiques frappés de pareilles manifestations du coronavirus,, cela relèverait de l’oxymore…

        1. Nemrod

          C est à dire que quand on dit que la moitié des patients a des séquelles à quatre mois mais que l on omet le mot qui change tout, c’est à dire Hospitalisés…ça change tout.
          Technique habituelle des journaleux achetés ( pléonasme)

    1. Higgins

      Le Louvre et le musée Carnavalet sont concernés (https:/ /www.courrierinternational.com/article/vu-ditalie-louis-xiv-devient-louis-14-ces-musees-francais-qui-renoncent-aux-chiffres-romains).

      Ce pays est vraiment foutu.

  25. MCA

    Très intéressant, les picouseurs télévisuels se gardent bien d’en parler :

    En cas de décès dû au vaccin, comment réagira votre compagnie d’assurances ?

    Il vient d’apparaître, dans les échanges entre tweetos, une vérité bien concrète : si vous avez un capital décès sur une assurance-vie, le capital ne sera pas viré à votre bénéficiaire si vous décédez par suite d’un « vaccin » thérapie génique ou même classique, mais en cours d’expérimentation. Il semble que ce soit comparable au décès en cas de suicide.

    https://ripostelaique.com/les-assureurs-crachent-le-morceau-le-vaccin-anticovid-est-experimental.html

    1. Aristarkke

      Il est possible que pour garder la crédibilité du traitement, le défunt soit classé comme mort d’autre chose. Au point où nous en sommes de bidonnage dans tous les sens, un peu plus un peu moins, n’est-ce pas ???

    1. sam player

      Je me demande si les labos français ont abandonné la recherche sur les vaccins quand ils se sont rendu compte que suivant les procédures à suivre leurs vaccins ne seraient prêts que dans 2 ans et que d’ici là le marché aura été saturé ou le virus devenu banal ou des traitements mis en œuvre…

    1. k2000

      j’arrive pas à le lire, mais y sont dejà à l’ouest avec un adressage ip pour localiser et mettre des barrières sur les diffusions et contrôler le piratage de films… alors pour pour surveiller les mails… comme si les boites noires d’orange n’existaient déjà pas… cette blague.

      l’europe se cristallise car elle s’effondre. faut pas y voir autre chose.

      Pour les mails suffit de créer un compte hors europe & hors gafam et régler le client mail smtp dessus au lieu de celui du FAIet le pb est réglé.

      ils ne savant pas se servir de la technologie, c’est impossible à endiguer. ca va 20x plus vite que le gouvernement.

    2. Pythagore

      Nos autorités ne sont pas capable d’enfermer de multirécidivistes mais ils vont aller snifer dans les emails pour trouver les déviants. Arf arf.
      PGP ou message dans un fichier zip avec mot de passe, bon courage pour décoder.

  26. MCA

    « ils ne savant pas se servir de la technologie, c’est impossible à endiguer. ca va 20x plus vite que le gouvernement. »

    Certes mais je pense que la majorité des gens ne sont pas si pointus que ça en ce qui concerne internet d’une part et estiment « n’avoir rien à craindre n’ayant rien à se reprocher » d’autre part et n’imaginent même pas les dérives possibles.

    A priori cette mesure serait pour endiguer la pédophilie ce qui est tout à fait louable mais l’excuse est trop belle ouvrant la porte à toutes les dérives possibles.

    Pour les connaisseurs Protonmail à de l’avenir .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.