Archives pour la catégorie République du Bisounoursland

[Redite] Harcèlement de rue : la lutte paradoxale

Billet initialement paru le 25.09.2017 Il y a un an, le gouvernement, au travers de son faire-valoir féministe, se lançait dans des gesticulations amusantes visant à faire disparaître le harcèlement de rue. Depuis, les lois, décrets et affaires s’empilent, mais rien n’indique que la tendance s’inverse. Il faut dire que les solutions préconisées semblent tendrement […]

Lire la suite “[Redite] Harcèlement de rue : la lutte paradoxale”

La simplification amphigourique des sûretés immobilières

Un texte de Nafy-Nathalie et h16 Le 18 juin, c’est au mieux, l’appel du Général de Gaulle, au pire Waterloo. Plus tard, ce sera peut-être le jour de la présentation du PACTE, ce fameux projet de loi relatif à la croissance et la transformation des entreprises dont l’article 16 prévoit de donner une habilitation au […]

Lire la suite “La simplification amphigourique des sûretés immobilières”

Bannissement d’Alex Jones : une liberté d’expression à sens unique ?

Dans un billet de janvier dernier, je notais que la France en particulier et le monde occidental en général offraient une vision déprimante avec des États omniprésents, des ponctions tous azimuts, une société totalement crispée, des intellectuels perdus et une génération future complètement fichue qui permettent, lentement mais sûrement, un glissement lent mais décidé vers […]

Lire la suite “Bannissement d’Alex Jones : une liberté d’expression à sens unique ?”

Dépenses sociales : un pognon de dingue

Stupéfaction il y a quelques jours lorsque, frappé par une lucidité toute calculée, Manu Le Président s’est rendu compte que les dépenses sociales du pays étaient particulièrement dodues mais que les résultats, en face, laissaient amplement à désirer : dans une saillie au franc-parler qui a tout tourneboulé les médias, voilà que le locataire élyséen découvre […]

Lire la suite “Dépenses sociales : un pognon de dingue”

Jean-Michel Blanquer réforme l’Éducation Nationale. Un peu. Vaguement. Peut-être.

Aujourd’hui, je vous propose un texte de Marion B. qui à la fois résume fort bien ce que je pense de la situation scolaire française et donne une excellente idée de la valeur de l’actuel ministre de notre Édulcoration Nationale… Jean-Michel Blanquer, la nouvelle excuse officielle à l’Éducation Nationale l’Ignorance Généralisée, est un homme politique […]

Lire la suite “Jean-Michel Blanquer réforme l’Éducation Nationale. Un peu. Vaguement. Peut-être.”

RGPD : peu de gagnants, beaucoup de perdants

Difficile de louper ce petit événement tant les internautes européens y auront été exposés : le 25 mai dernier, le Règlement général sur la protection des données (RGPD) est entré en vigueur, et ce qui devait être une simple formalité légale s’est soudainement muté en véritable tsunami dans les boîtes e-mail. En effet, dès le […]

Lire la suite “RGPD : peu de gagnants, beaucoup de perdants”

La complète (et rigolote) incohérence de la gauche de combat

S’il y a bien une chose qu’on ne pourra jamais reprocher à nos amis de cette gauche de combat qu’on voit dans tous les médias, c’est une trop grande rigueur logique : tous ont largement su s’affranchir de cette cohérence qui permet les débats de bonne foi et les argumentaires soignés pour nous proposer à la […]

Lire la suite “La complète (et rigolote) incohérence de la gauche de combat”

Dette d’Air France : les Français épongeront les ministres

Pendant que la foule bigarrée des paléo-communistes se rassemble à Paris pour « faire sa fête à Macron » et en profiter pour célébrer, avec entrain et toute la presse grand public frétillante à ce sujet, le deux-centième anniversaire de la naissance de Karl Marx, la première saison de gréviculture française pour l’année 2018 continue de battre […]

Lire la suite “Dette d’Air France : les Français épongeront les ministres”

Le syndicalisme est-il soluble dans le macronisme ?

♩ Joli, joli mois de mai, ♬ il faut être content ♩ car c’est la fête du printemps ♬, tralalilalère et ne pas oublier entre deux galères ♫ que c’est toujours la grève à la SNCF… Ou presque. Le premier mai vient de passer et avec lui, les indéboulonnables défilés de syndicalistes et autres partis […]

Lire la suite “Le syndicalisme est-il soluble dans le macronisme ?”