Le rendu de Michel

Michel, c’est un type bien. Un peu confus, parfois, un peu à côté de ses pompes, mais l’âge y est pour beaucoup, et Michel, il aime bien qu’on parle de lui, de temps en temps, histoire de l’aérer et lui faire sentir d’autres odeurs que celle de la naphtaline. Ces derniers mois, il aura pu renifler et goûter les petits plats goutûs payés par la République à ses bons soldats. Evidemment, après tant d’années de vaches maigres, il a un peu abusé. Au début, il a surtout parlé fort en amusant la galerie. Et bien sûr, à la fin, splouarch, il nous a fait un beau rendu.

Voilà, c’est bouclé.

La Conférence des Experts sur les Tubulures Chromées Pour Engraisser l’Etat vient de s’achever et on peut d’ores et déjà conclure, sans se tromper, deux choses :

  • cette petite aventure aura coûté un pont aux contribuables
  • elle ne servira à rien. Le livre blanc, le rapport ou les recommandations ne seront pas lus, et on n’en conservera que la partie « Augmentons Les Taxes ».

Il n’était donc aucun besoin de convoquer une brochette de ventripotents énarques, politiciens somnolents et obséquieux commis publics et privés de l’Etat pour arriver à la moralité qu’on attendait tous : on va devoir ponctionner un peu, les amis. La ponction ne sera pas amniotique, lombaire ou cardiaque. On va s’attaquer au portefeuille, dont les cris de douleur sont depuis bien longtemps inaudibles car passés dans les ultra-sons.

Franchement, c’est une surprise.


Vous verrez, vous ne sentirez rien du tout.

Et c’est vrai qu’en matière de nouvelles taxations lubrifiant les comptes publics, le Michel en connaît un rayon. La CSG, taxe temporaire créée il y a 19 ans et pour laquelle aucun projet de suppression n’existe, n’était au départ qu’une petite taxe de rien du tout, et présentée comme telle. A présent, c’est l’impôt direct le plus important en France.

Vous la sentez bien, la ponction, là ? Pas encore ?

Lisons donc avec attention ce que Michel Le Défourailleur de Larfeuilles nous a concocté : il s’agit d’une nouvelle taxe qui vise les énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon) « afin de dissuader les consommations excessives », génératrices d’émissions de gaz à effet de serre.

Car voyez-vous, pour Michel, le Français est un abruti, et il l’est à deux titres.

D’une part, il a voté, vote et revotera pour des gens qui lui amputent tous les ans la moitié de ses revenus et qui le prennent ouvertement pour un con en disant que l’intention de cette nouvelle taxe n’est pas de « martyriser le pouvoir d’achat ». C’est tout de même fantastique de faire gober des balivernes de cette taille pyramidale sans que les gens bronchent, non ? Et les moutontribuables continuent à voter pour les socialistes de l’UMP, les collectivistes du PS, les communistes du Front National du Parti de Gauche pardon de la LCR du NPA. C’est donc bien qu’ils insistent pour le retour de la taille, de la dîme, de la gabelle ! Ils en re-veulent ! Et ça tombe bien, y’en re-n’a. Suffit de demander à Michel : il se regroupe avec des amis pendant un ou deux mois, bouffe des gueuletons fins aux frais du Premier Ministre contribuable, se tape le champagne, les putes et les petits fours et hop, roulez jeunesse socialisme, on fait payer le peuple.

D’autre part, le Français ne sait pas faire un calcul. Ainsi, il ne sait pas, du tout, que son pétrole, son gaz et son charbon, son électricité et, bref, son énergie, sont déjà lourdement taxés (plus de 100% de taxes sur l’essence HT, par exemple). Et comme il ne sait pas qu’il verse surtout de l’argent à l’état quand il fait le plein, quand il paie EDF ou qu’il achète du fioul, on va lui en remettre une cognée bien sentie. Ca lui apprendra à être aussi bête. Et, effet non négligeable, comme ça va augmenter le prix global de la denrée, le Français va faire des économies d’énergie, hein.

Parce que si vous me suivez bien, Michel pense que le Français, il gaspille déjà comme un gros bourrin. Lui, Michel, sait comment faire. Et il ne va pas taper directement dans leur portefeuille. Ca se verrait trop. Il va le faire dans celui des entreprises.

Il ne semble pas advenir dans l’esprit de Michel le moindre doute concernant l’efficacité de la mesure. C’est ça, le miracle de l’alchimie étatique ; comme je le disais dans mon précédent billet sur les opinions de Michel, l’état transforme l’aplomb en or.

Ainsi, pas de doute que les entreprises ne répercuteront pas ces nouvelles taxes sur le consommateur. Pas de doute, donc, que le pouvoir d’achat de ces brutes épaisses en soit affecté. Limpide, non ?

Ainsi, pas de doute non plus que les économies d’énergie n’impacteront pas du tout la croissance florissante. Pardon, la récession croissance négative. Heu… Bref, pas de doute donc que ces économies viennent à point nommé au milieu de cette crise ! Et il est aussi probable qu’ainsi, les entreprises feront enfin un peu attention : tout le monde sait que les capitalistes sont de gros bavous dépensiers, gaspilleurs et sous-optimaux. Il faut que l’état intervienne pour remettre de l’ordre dans tout ce gaspi et ce vilain CO2 qui fait rien qu’à nous réchauffer les rouflaquettes !

Michel, c’est vraiment un as. Il a des solutions (temporaires, hein, qu’on vous dit) bien étudiées, calibrées comme il faut pour les trous du culs qu’il regarde de son perchoir, et on sent la parfaite maîtrise du sujet et la vision à long terme qui se cachent derrière de si lumineux projets. Et Michel, quand il dit des trucs, même un peu loufoques (comme réclamer un Tribunal International pour juger les « responsables de la crise »), eh bien, on l’écoute ! C’est qu’il en impose, le Michel !

La réalité, bien sûr, c’est que l’Etat n’a pas plus d’argent que d’habitude et peut-être même moins. C’est la dèche ! Et il faut trouver des ronds rapidement pour éviter la cessation de paiement. La rentrée promet d’être musclée, je vous le dis.

Ce Michel est foutu.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8