HADOPI : lâche mon slip, ça fait mal

Dans la catégorie L’Etat Nous Prend Pour Des Demeurés, voici le petit film de propagande réalisé pour la HADOPI. C’est du lourd, du finement ouvragé, avec du « Lâche mon slip, ça fait mal ».

Vidéo de propagande pro-HADOPI from Emmanuel Digiaro on Vimeo.

Il va sans dire qu’on peut, qu’on doit se moquer d’une telle réalisation, faite avec l’argent du contribuable sans la moindre vergogne.

Mais on peut aussi se demander dans quelle mesure ceux qui ont finalement opté pour ce type de communication (fond & forme) ne se moquent pas aussi d’eux-mêmes : outre les dialogues manifestement destinés à des gamins prépubères ou, disons, à une douzaine de joueurs de foots dont le QI, tous ensemble, doit friser le 130, il est clair que la présentation même des sanctions (email, lettre recommandée puis suppression de l’abonnement internet) donne une bonne idée du ridicule tant du dessin animé que de l’institution elle-même.

Une question, en fin de propagande, vient ponctuer le film : « Pourrions-nous vivre sans musique, sans film ? »

Ma question, pour le coup, est :

« Combien de temps devra-t-on payer de telles débilités ? »

Delenda est Hadopi.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8