AAA français : toujours plus de doutes

On apprend, très rapidement et au milieu de la torpeur estivale, que Moody’s réitère ses remarques concernant la notation de la dette française et de trois autres petits pays anecdotiques (Allemagne, Etats-Unis et Grande-Bretagne) : le triple-A, garant de taux bas, d’une dette facile à émettre et d’un poil lustré, n’est pas remis en cause patati, patata, mais tout de même, l’agence estime que « les défis liés aux ajustements budgétaires impliquent que le chemin à parcourir avant un abaissement de la note de ces pays s’est encore réduit« .

En clair, tout va bien, mais la distance avec le tout va mal s’est amenuisée.

Respirez un bon coup.

AAArgh

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8