Trois minutes de Borloo

Aux dernières nouvelles, il semblerait que Borloo ait choisi de faire sortir les radicaux de la majorité présidentielle. Il voulait annoncer ça en grandes pompes ce dimanche, avec un grand raout médiatique et plein de flonflons terribles.

Il a eu droit à trois petites minutes au JT de TF1, entre le LOSC vainqueur de la Coupe de France (Martine était toute contente et l’a bien montré) et surtout l’inculpation de DSK pour viol (Martine était toute contente et ne l’a pas montré).

Désolé Jean-Louis. Encore raté.

Bah. De toute façon, le centre devient sacrément peuplé. L’actualité étant ce qu’elle est, il faut faire des choix.

Allez, désolé Jean-Louis, ce sera pour une prochaine fois.

J'accepte les BTC et BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires7

  1. Théo31

    Ca lui donne excuse (faut pas beaucoup le forcer pour trouver des prétextes hein) pour se prendre un grosse murge ce soir.

  2. Epicier vénéneux

    Ceci dit on aura eu droit à la mauvaise foi incarnée en Pierre Moscovici. Celui-là, je le soupçonne d’être un rabatteur pour son « ancien professeur et ami ».

  3. la france libre

    Borloo était l’invité de 8h de France Inter hier. Il a été très grave et ne voulait faire aucun commentaire sur DSK. Et pourtant, c’est pas faute aux journalistes de lui avoir posé des questions sur ce sujet. Il n’allait rien sortir de sa bouche à part ‘retenue’ et autres poncifs du genre. C’en était à se demander ce qu’il était venir là. J’imagine qu’il voulait qu’on l’interrroge sur la sortie des radicaux de l’UMP. Et bien raté! Malgré son envie de se taire sur DSK (ou peut-être justement parce qu’il avait été un si mauvais client) les journalistes d’Inter ne lui ont posé aucune question sur cette décision dont tout le monde se fiche.

    Sinon, c’était bien sûr un peu jouissif d’entendre tant de consternation parmi la classe médiatico-politique française! Mais, malgré une bonne heure consacrée à DSK, l’affaire Tristane Banon ne fut pas évoquée une seconde! Merci à H16 d’avoir été ma source pour cette info!

Les commentaires sont fermés.