Pour lutter contre le covid, poussez Mamie dans le cellier !

Le gouvernement, on l’a amplement vu pendant cette trop longue année, est incapable de protéger ceux qui sont réellement à risque et il a même plutôt choisi la fuite en avant en instituant de façon plus expéditive que le 1jeune1solution le règne ignoble du 1retraité1rivotril.

C’est une habitude chez nos dirigeants de faire absolument tout ce qu’ils peuvent pour n’avoir pas à gérer directement les cas épineux. Ils vont même jusqu’à transformer, dès qu’ils en ont l’occasion, ce qui devrait être des recommandations de bon sens à l’échelle de l’individu en contraintes fortes et passibles de peines de prison à l’échelle de la population ; au passage, ce qui est vrai dans le domaine sanitaire l’est aussi dans d’autres domaines : si les policiers sont de plus en plus agressés, si des commissariats sont de plus en plus attaqués, alors vite, faisons une « loi sécurité » pour punir tout le monde !

Et pour justifier la chute funeste de tout le pays dans une dictature sanitaire de moins en moins consentie, ce gouvernement redouble de procédés à la qualité rapidement décroissante. C’est ainsi que les plateaux télés ne désemplissent plus d’experts indispensables aux discours improbables qu’on doit maintenant réécouter de peur d’avoir été victime d’un canular.

C’est ainsi qu’il faut se pincer après avoir entendu un de ces petits caporaux de l’Hygiène Finale dégoisant une énormité sur un plateau télévisé :

« On peut aller chez Papy et Mamie à Noël mais on ne mange pas avec eux. On coupe la bûche en deux, ils vont manger dans la cuisine et nous dans le salon… »

https://twitter.com/biobiobiobioc/status/1331151883436756993

Mais quelle idée absolument lumineuse ! Quelle humanité, quelle chaleur, quel sens de la fête, de la proportionnalité et du réalisme dans la bouche du petit professeur, qui illustre ici de façon magistrale que placer certains individus sous la lumière des médias ne les bonifie pas du tout.

On passera rapidement sur l’infantilisation rampante, visible dans le vocabulaire employé et qui est maintenant courante tant dans les communications gouvernementales (bonjour, le « français simplifié ») et dans la bouche même de cette élite qui ne se sent plus pisser dès qu’un gros micro mou lui est collé sous le groin.

On aura plus de difficulté à passer au-dessus du ridicule achevé de la proposition soutenue, qui n’est en fait qu’une métastase d’un cancer intellectuel déjà largement présent à toutes les strates du gouvernement en commençant par sa tête, un certain Castex, qui a hardiment redéfini les réveillons de Noël en « usines à covid ».

Ostraciser ses parents, ses grands-parents, voilà bien une façon efficace de leur donner l’envie de vivre de longues années supplémentaires, c’est bien connu. Apparemment, ni les journalistes ni ces deux clowns ne semblent prendre la mesure des âneries proférées : l’idée même que la santé de chacun ne dépende ultimement que de ses propres choix et d’une concertation intelligente au sein d’une famille ne semble pas les toucher. Les individus, petits atomes débiles et incapables ni de décision personnelle, ni d’organisation familiale, doivent recevoir des consignes gouvernementales sur le découpage de la bûche et la répartition des convives dans le domicile.

C’est lunaire, mais au point où nous en sommes, après les auto-cerfas humiliants et le décret officiel pour les sapins sans les boules, à regarder ce gouvernement produire un véritable chapelet de saucisses intellectuelles putrides pour tenter de nous les enfiler ailleurs que dans le gosier, on en vient à se demander s’ils ne vont pas aussi nous expliquer comment fêter le nouvel an sur Zoom avec du Banga pour éviter d’ajouter des virus-party à leurs usines à covid.

Dans ce tableau, tout est fait pour faire passer chaque Français pour un immunodéprimé en phase terminale, et il faut dire que l’amoncellement de mesures toutes plus stupides et liberticides les unes que les autres a effectivement tendance à nettement déprimer le peuple, lentement condamné à l’assignation à domicile et au grignotage, de préférence seul, de bûches industrielles amenées par un drone garanti sans pollution, sans microbes, sans sourire et sans humanité.

Pourtant, la bonne attitude à avoir lors des traditionnelles retrouvailles de fin d’année est de la responsabilité de chacun, au sein de chaque famille, qui sait bien mieux que ces pitres médiatiques du gouvernement ce qui est bon pour elle. Au cas par cas, éventuellement, c’est le médecin traitant qui pourra expliquer aux malades, aux personnes fragiles, aux victimes réelles de ce virus ce qu’il convient de faire ou d’éviter. C’est ce médecin traitant, compulsivement écarté des discussions énarchiques dès le début de la crise, qui pourra donner les informations réellement pertinentes aux familles, sans sombrer dans le délire sanitaire ahurissant qu’on nous offre à présent avec une gourmandise malsaine sur tous les plateaux télé.

Les contraintes, interdictions et pénitences distribuées ex cathedra mediatica par nos frétillants cardinaux sanitaires n’ont aucune raison d’être si ce n’est d’abaisser encore plus le seuil d’intelligence accordée au peuple français, que ces tristes semeurs d’apocalypse ont pourtant placé fort bas.

Ici, à l’évidence, on nous prend pour des enfants, et pour des enfants légèrement débiles en plus.

Au prétexte de sauvegarder des hôpitaux dont l’état et la gestion déplorables doivent tout à nos dirigeants, ces derniers désignent des coupables (vous, en l’occurrence), conçoivent des sanctions (depuis les contraintes et les interdictions jusqu’aux prunes voire aux peines de prison) et les font appliquer avec cette rigueur qu’ils sont incapables de déployer pour régler des problèmes autrement plus prégnants (on attend encore un vrai « confinement » des racailles qui mortyrisent les commissariats de banlieue, pour ne citer qu’un exemple parmi la multitude de renoncements de ces peigne-girafes glorifiés).

En fait, non seulement on nous prend pour des enfants intellectuellement amoindris, mais on se moque ouvertement de notre visage. Ceci ne peut pas bien se terminer.

Commentaires401

        1. Pheldge

          Il y a aussi ce mec qui a racheté le vignoble que Roger Gicquel avait acheté associé à l’acteur Roger Carel, je n’y connais rien* en pinard mais, le Papet apprécie leur vin : le vin des Rogers, le velour de l’estomac qu’il dit … 😉

          *pour les ceusses qui z-y sont pas au courant, j’ai une sainte horreur du vin …

          1. Higgins

            Pourtant « Si tu te souviens bien, il existe cinq bonnes raisons de boire : L’arrivée d’un hôte, la soif présente et à venir, le bon goût du vin et n’importe quelle autre raison. »

  1. Le Gnôme

    Depuis que le critère de sélection des médecin est les maths, je trouve que la dimension humaine des toubibs est en voie de disparition et qu’ils se sont transformés en Procuste où tout est chiffre et qu’il faut que le patient rentre dans le moule.

    Il faut retrouver Thésée.

    1. Higgins

      J’aime bien la comparaison faite par Aldo entre le le mandarinat médical et la mentalité qui prévalait dans les cockpits. L’aviation a fait son aggiornamento sur ce sujet. En témoigne le très faible taux d’accident enregistré dans l’aviation commerciale. Le spectacle pitoyable offert par de nombreux experts médicaux dans la gestion catastrophique de la crise sanitaire montre que le monde médical est face à un Everest sur ce point. C’est là : https:/ /youtu.be/JebhIFqf8rk

      1. Deres

        Ceci dit les accidents du B737Max viennent directement du fait que Boeing est trop influent sur le gouvernement US par ses activités de défense. Il a donc obtenu sans difficulté via le monde politique l’affaiblissement de la FAA qui en est arrivé à lui déléguer le travail de vérification de son propre produit. Et ce alors que l’indépendance est la condition sine qua non d’un contrôle efficace …

        1. Higgins

          C’est d’autant plus curieux qu’en aéronautique, ce genre d’attitude tue et pas que des passagers innocents (pertes évaluées à plusieurs milliards de dollars pour l’entreprise, et une chute importante de ses ventes au profit de son rival Airbus). En plus, le 737 dans les versions précédentes est un avion fiable construit depuis 1967 et qu’il est de loin l’avion de ligne le plus vendu au monde (14 861 commande en mai 2020). Quelle mouche a donc piqué le Board de Boeing et les crânes d’œuf de la FAA? Si encore, cette firme ou cette administration avait à sa tête les mêmes clowns qu’à la tête de la Grance, on comprendrait. Surtout que l’appareil est bêtement classique (pas de commandes de vol électriques). Au delà du conflit d’intérêt prouvé par l’enquête, des anciens ingénieurs de la firme mettent en avant la conception générale ancienne de l’appareil. qui serait rendu aux limites de son développement.

          1. Pierre 82

            Poser la question, c’est y répondre. Boeing a, depuis longtemps, bénéficié d’un statut privilégié par l’armée américaine, et de plus, se sert de l’administration US pour se protéger et s’assurer des marchés captifs en « trichant » un peu. Typiquement le capitalisme de connivence. Par contre, Airbus devait se battre « à la loyale », car les dirigeants savent qu’ils sont sous le contrôle permanent des autorités américaines, toujours prêts à attaquer au moindre manquement à la plus insignifiante des réglementations.
            Résultat des courses: Airbus est encore dirigé par des personnes qui se soumettent aux décisions des ingénieurs (et de leurs nombreux juristes), tandis qu’avec le temps, les dirigeants de Boeing ont fini par se tracasser beaucoup plus de leurs réseaux à Washington, et des avantages qu’ils pouvaient en tirer, que des problèmes techniques. Comme d’habitude dans un cas comme celui-là, un beau jour, l’hubris finit par arriver, par excès de confiance et certitude de ne jamais se faire gauler quand on prend des libertés avec la technique ou avec la loi.
            Airbus était beaucoup plus solide de ce côté-là, puisque rien ne lui était épargné.
            Entretemps, la covidémence est passée par là, et les deux compagnies sont maintenant au tapis.

          2. Deres

            Justement, c’est tout le problème du B737 qui est devenu ce que les américains appellent un « frankenplane » composé de bric et de broc. Si il n’a pas de « vrais » commande de vols électriques comme les airbus, il est bourré de pseudo CDV à base de fonctions indépendantes pour des besoins précis qui font au final la même chose en moins bien. D’autant plus que cette décomposition permet de faire un jésuitisme sans fin pour séparer des fonctions de sécurité à vérifier formellement et d’autres non. Et alors que les CDV modernes ont besoin de données validées donc de capteurs synthétiques basés sur des « 2 parmi 3 », le B737 utilise encore l’ancienne logique pilote/copilote utilisant des instruments différents gauche/droite, à charge pour eux de détecter en temps réel les pannes capteur par capteur, cadran par cadran puis d’appliquer des procédures suivant les cas. C’est bien ce qui s’est passé pour ce bug. Boeing a tout de suite affirmé qu’il suffisait que les pilotes détectent et identifient le problème en moins de 10 secondes et appliquent immédiatement une procédure de secours hyper-précise parmi des centaines existantes.

        2. Jean-Maurice Ferauge

          J’ai travaillé chez Boeing de 92 à 98, c’etait déjà le cas et des ingénieurs seniors étaient accrédités par la FAA pour certifier les calculs et autres documents. Je ne pense pas que ce soit dû à l’affaiblissement récent ou pas de la FAA.

        3. Jacques Huse de Royaumont

          « Et ce alors que l’indépendance est la condition sine qua non d’un contrôle efficace … »
          Oui, et c’est le talon d’Achille du système : ce type de contrôle nécessite des experts, qui se connaissent plus ou moins tous entre eux et voyage d’une entreprise à l’autre. Les transferts de Boeing vers la FAA ou en sens inverse sont sans doute courants, les personnes concernées fréquentent les mêmes cercles et sont souvent amis.

          1. Pierre 82

            Ce type de problèmes de porosité sont les mêmes que ceux existant entre la haute administration, les politiques et les dirigeants de grosses entreprises (du moins celles dans lesquelles l’état trempe son gros pif). Avec les mêmes effets.

            1. Deres

              Mais au final, d’un point de vue technique, il faut bien voir que la certification n’est que le dernière étape pour éviter les grosses erreurs de sécurité. Des manquements comme ceux du B737MAx ne vont d’habitude pas jusqu’à cette étape. Le souci vient principalement du fait que les décisions techniques sont devenus purement managériales et financières chez Boeing. La décision de mettre les moteurs devant les ailes plutôt que d’agrandir le train a donc été prise au plus haut niveau malgré les nombreux avis techniques contraires. C’était un débat connu parmi les spécialistes à l’époque. Personne ne croyait à la solution choisie qui est arrivé par surprise.

              Il a d’ailleurs eu la même chose sur le B787 et ses batteries Lithium-Ion. Il y a eu de nombreux incidents avant modifications et par chance pas de mort mais de toute évidence le risque de cette innovation n’avait pas été bien pris en compte.

            1. Jacques Huse de Royaumont

              C’est un peu plus diversifié dans les origines.
              Pour mon cas, j’ai pu voir cela autour de la sécurité informatique : c’est un monde relativement petit où des liens se tissent rapidement.
              Pour les enarques, ils sortent tous du même moule, ce sont des relations beaucoup plus « consanguines »

  2. Higgins

    Et en attendant, des textes iniques continuent à être promulgués en douce comme celui interdisant de mettre des chaudières à gaz dans les constructions neuves à partir de l’année prochaine au nom du changement climatique. Hubert Védrines parle à ce sujet d’écoligisation pour définir cette dynamique que je juge personnellement néfaste. C’est là : https:/ /youtu.be/jhOdGOsYXsI

    1. Stéphane B

      Je ne sais plus ou j’ai vu un dessin qui correspond bien à ça (dreuz info ? peut-être).
      On voyait un jeune urbain habillé en vert, avec son vélo électrique en train de charger, pendu au téléphone portable, et en arrière plan, la centrale à charbon.
      Ils ne sont que des produits superficiels, sans aucune réflexion, juste des lapins de trois semaines sortant du clapier.

    2. Deres

      Ils veulent remplumer EDF en ce moment. Donc ils déshabillent Engie. Quand Engie sera dans une situation critique dans quelques années, ils verront qui désavantager pour l’aider. C’est cela la grande « stratégie » industrielle nationale qu’ils veulent imposer.

      1. grouik

        Cela fait des années que Engie est dans une situation aussi catastrophique que EDF.Engie s’en sort en émettant des obligations rachetées par la BCE

    3. Pierre 82

      J’avais sur Védrine un a priori relativement favorable, car il semblait avoir quelques notions d’histoire, et ne pas dire que des conneries. Je m’étais trompé, seul l’emballage présentait un peu mieux, mais les nombres de conneries qu’il enfile ici (deux ou trois trucs intéressants sur le plan historique, notamment sur la fondation de l’UE), sous le regard un peu déçu des excellents Jean-Baptiste Noé , qui pensaient intreviewer un cador, et se retrouve à discuter avec un socialo de l’ancien monde. Les socialos du nouveau monde sont tellement consternants, qu’un homme de l’Arsouille apparaît comme une lumière.
      Bref, rien à sauver de cet ancien monde…

    4. Aristarkke

      Voilà une belle décision qui va favoriser les constructeurs grançais de chaudières.
      Si, si, dans ce domaine, il y a encore de l’industrie à l’oeuvre en Grance…
      Bref, pour en inciter à revenir au bercail, on décide de couler ou d’amocher sérieusement d’autres…

      1. Theo31

        Bientôt le retour de la grotte et du feu de bois. On pourra (pas toi papet, t’es plus en état) même dézinguer le cul des femelles sans leur avis.

  3. Jacques Huse de Royaumont

    Navrant.
    En temps normal, les bêtises politiciennes prêtent à rire. Là, le rire devient grinçant, car derrière le ridicule se cache une débâcle généralisée, morale, intellectuelle, économique, sociale, politique.
    La consommation d’anti-dépresseurs, déjà élevée, explose, 20% des français (15 millions de personnes) auraient des pensées suicidaires, mais peu importe, on arrêtera le virus quoi qu’il en coute. Et le virus n’est pas arrêté… mais les dégâts sur l’économie, les libertés individuelles et la santé mentale sont acquis.
    Hier soir, le mignon poudré était au mieux de sa forme, vaniteux, verbeux, méprisant, sorte d’apprenti-tyran sans panache et sans courage, n’assumant pas ses décisions ni ses échecs.
    Ce répugnant personnage aura fait régresser une civilisation pour des décennies à lui seul.

    1. hub

      oui : il a ordonné des normes, encore des normes… on passe de une heure un km à trois heures 20 km, de 4m2 en magasin à 8m2 en magasin, etc…. c’est de la folie furieuse.

      1. Deres

        Attendez les décrets d’applications modulant les distances et les temps suivants les lieux et les activités … C’est pareil pour les surfaces : chaque valeur est associé à un calcul spécifique de la surface d’un bâtiment sur des dizaines de pages. La surface par personne est passé de 4m² à 8m² car les commerçants ont obtenues après une semaine de négociations difficile de ne pas devoir faire un calcul de surface justifié par une déclaration officielle détaillée de tous les meubles à soustraire à la surface et des zones non accessibles au public comme l’arrière des caisses …

        Et à chaque annonce du gouvernement, c’est la même chose. des milliers de fonctionnaires s’échinent à sortir des bibles entières de décrets et nouvelles normes pour remplacer els précédentes dont l’encre n’est pas encore sèche.

        Au vu de tout cela, la vaccination généralisée va être un grand moment de délire administratif, c’est certain. Entre le découpage ultra-précis en milliers de catégories des français pour déterminer des ordres précis de vaccinations, les batailles entre administrations pour contrôler les centres de vaccinations et empêcher le privé et les indépendants d’y participer et puis les obligations d’être vacciner pour faire de multiples choses … le boxon va atteindre son summum.

          1. Deres

            On va avoir le classique duel d’administration/lobby pour avoir une part garantie de cette activité. les pharmaciens commencent déjà à chougner. Les hôpitaux publics se verraient bien avoir l’exclusivité. Les médecins de ville vont très surement se faire éjecter sous prétexte que le vaccins sera livré par lot. Vu que tout cela est sous contrôle d’administration médicale très lié à l’hôpital public et aux firmes productrices de médicaments, ils ne faut pas compter sur le fait que els intérêts du pays passent en premier.

            1. Pierre 82

              D’autant que je connais des médecins de villes qui seraient bien capables de faire l’injection directement dans le lavabo tout en apposant le tampon sur la case réservée à cet effet sur le Cerfa qui confirme que vous êtes vacciné. Que voulez-vous, ma bonne dame, il n’y a plus de conscience professionnelle.
              Ceci e prévois un tel boxon que je trouverai bien une méthode pour passer au travers des mailles du filet, le temps qu’on s’aperçoive des effets secondaires. Ne crions pas avant d’avoir mal. Leur inaptitude à l’efficacité sera notre arme ultime.

                1. Pierre 82

                  En premier lieu, j’essaie surtout de passer sous les radars. Donc, je vais pas vous balancer des noms sur un blog… Mais il se fait que j’ai deux potes toubibs, et même si je ne leur ai pas formellement demandé, je sais qu’ils sont remontés comme des coucous contre la politique adoptée pour le Covid. Ils ne sont pas du tout anti-vaccin, bien au contraire, mais ils ont été scandalisés par cette histoire des 11 vaccins pour les enfants. Alors même sans leur demander, je sais déjà ce qu’ils pensent d’une éventuelle obligation vaccinale avec un truc non testé et d’efficacité douteuse. Et je sais également que si je lui demande de le foutre à l’égout, ils le feront.
                  Un petit truc si vous voulez trouver un médecin intelligent, n’allez pas puiser chez les plus jeunes, ou alors avec une petite enveloppe. Mais méfiez-vous quand même, la plupart des jeunes médecins ne sont pas seulement cons comme des valises et prétentieux comme des paons, il y en a également des hargneux…
                  Mais rassurez-vous, il y a très peu de chances qu’ils laissent ce soin à la médecine de ville, ils ont déjà pigé comment ça se terminerait. De plus, ils ont déjà été écarté pour les malades de Covid, car on leur a interdit de les soigner, donc ça m’étonnerait qu’ils les sollicitent pour vacciner.
                  Ce sera certainement fait dans les hôpitaux publics, par des élèves-infirmiers ou des internes, sous la surveillance d’un commissaire politique dûment assermenté, et qui vérifiera que chaque piqûre est bien faite.
                  Tout n’est pas perdu pour autant
                  – la logistique sera organisée à la va-te-faire-foutre, en conformité avec la manière efficace dont tout ce qu’ils essaient d’organiser tourne systématiquement à la Bérézina.
                  – Il faudra qu’ils aient un vaccin disponible qui ait au moins une vague apparence d’efficacité, parce que c’est un peu tôt pour envoyer au goulag les médecins qui oseraient émettre une critique, voire leur tirer une balle dans la tête. Car pour l’instant, ils doivent encore tenir compte un tout petit peu de l’opinion générale. Peut-être plus pour longtemps, mais bon pour l’instant, on ne peut pas encore se permettre d’inoculer de la mort-aux-rats à 99% de la population sans qu’elle ne se rebelle. C’est malheureux, mais c’est comme ça.
                  – il faudra trouver des labos capables de produire suffisamment de vaccins en un temps record, et ça, c’est pas gagné non plus.

                  Bref, haut les cœurs.

                1. RV


                  Je répondais à ton 15h27.
                  Oui effectivement ils peuvent très bien vouloir se passer des MG. Ils l’ont déjà fait.
                  Reste le certif de contre-indication ?
                  Je fais le même pronostic concernant le foutoir, il n’est qu’à voir comme ils sont minables avec le vaccin anti-grippe.

        1. Pythagore

          Ma théorie est que l’épidémie sera finie avant qu’il y est un vaccin, vu qu’il n’y a jamais eu de vaccin jusqu’à maintenant développé pour un virus ARN. Mais bon je peux me tromper.

          1. durru

            Pour l’instant, l’épidémie bouge encore, vu que Biden n’est pas tout à fait « president-elect ». Mais ça risque de changer sous peu 😉

          2. Deres

            Oui, nos politiques étaient très affirmatif au début en parlant de décembre pour la vaccination. Mais maintenant, ils nous disent que les nouvelles administrations dédiés ne seront en place que début décembre (choix des sous-directeurs, sélections des secrétaires, détermination de la marque des voitures de fonctions, nom de l’avenue parisienne pour les locaux, …) et qu’elle ne réfléchiront donc pas aux problèmes des français avant la résolution de ces problèmes plus urgents. Puis il faudra faire la cour des sommités médicales influentes pour construire un conseil scientifique et sélectionner un conseil citoyen avec des français méritants et surtout dociles. Que de travail harassant ! Les décisions seront donc au minimum pris à la va-vite que début janvier en pompant des rapports de jeunes énarques débutants mais aux dents longues ayant travaillé pendant les fêtes. Cela ne bougera en France que quand on se rendra compte que les allemands ont déjà vaccinés plusieurs millions de personnes …

            1. Jeanne ère

              « Cela ne bougera en France que quand on se rendra compte que les allemands ont déjà vaccinés plusieurs millions de personnes … »

              Tant mieux, même si ce sera un peu tôt pour constater tous les effets secondaires de ce vaccin , sans doute pour cela, que dans les contrats d’achats, il est précisé que ce sont les Etats acheteurs qui prendront en charge le risque et les indemnisations !

              En tous les cas, je ne suis pas pressée personnellement de voir ce « truc » en vente en France

      1. heli0gabale

        Sous la Vème République, il existe une loi fondamenale:
        « Tout président en exercice fait immédiatement regretter le président antérieur ».

        1. Freddie

          Ça veut dire qu’il faut faire la fête pour célébrer notre bonheur de la présidence de Manu, car on le regrettera sûrement. Je me demande ce que le prochain va nous concocter…

          1. MCA

            « on le regrettera sûrement »

            J’ai la conviction que les regrets concernant les hommes politiques sont principalement liés à notre amnésie.

              1. MCA

                Généralement on regrette le passé, maudit le présent et craint l’avenir, comme quoi s’il fallait encore le prouver l’être humain n’est pas rationnel.

                Même si ce n’est pas vrai pour tout le monde, nous n’avons jamais eu un tel niveau de vie dans un pays aussi riche et pour le moment avons été épargnés par les guerres.

                Ce ce que l’on peut souhaiter pour l’avenir sans trop s’illusionner, c’est que ça continue à durer.

                1. Pheldge

                  « l’être humain n’est pas rationnel », et pourtant on parle bien de « logique féminine » … J’ai constaté que cette « logique féminine », était avant tout féminine, pour le reste, on ne s’attardera pas trop, par galanterie 😉

                    1. MCA

                      Que veux-tu, il ne faut pas lui en vouloir…

                      il vient se défouler ici et montrer ses biceps mais sitôt le numéro achevés se rue sur la vaisselle sale qui se morfond dans l’évier; tout ça sous le regard réprobateur de sa chère et tendre qui tient la baguette à la main.

                      Ainsi va l’hommes des isles; le manège ne trompe que lui mais en est-il conscient ?…

    2. lafayette

      il apprend vite le petit manuel de la tyrannie.

      Il n’empêche que de rendre les bien portants malade à coup de seringue, c’est une garantie pour les pharma de lourds revenus pour tenter de soigner le sida -19 ou covid- 19

  4. Stéphane B

    Au risque de prendre des tirs par vous chers habitués et patron, je vais quand même m’insurger. Je trouve que l’article, fort bon par ailleurs, décrit des conséquences et s’arrête à la cause primaire.

    Pourtant, il me semble que les faits qu’il s’agisse de 1jeune1chômeur ou on fait griller la résistance de papy ou la déclaration de je ne sais plus quelle nana politique (me semble-t-il) disant qu’on pouvait tester les vaccins sur les personnes âgées car leur espérance de vie est courte vont tous dans le même sens au niveau des causes. Celles-ci se rejoignent dans le projet de great reset porté par le forum économique mondial et son président Klaus Schwab.

    Le discours tenu par le présigland hier soir en est une autre preuve de cette volonté de soumettre les peuples, de mettre fin à leur liberté et à leur souveraineté.

          1. durru

            Le souci, c’est que le « concept » en question a été mis à l’épreuve de l’histoire. La théorie c’est bien, la pratique c’est mieux.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Je ne comprends pas l’idée d’un great reset pour les hommes de Davos : quand on est en position dominante, on a aucun intérêt au changement, au contraire. Leur logique devrait plutôt être, « pourvu que ça dure ». Comme tout changement est la remise en cause d’avantage chèrement acquis, ils devraient être hostiles par nature à un tel chambardement, où ils risquent leur fortune voire leur vie.
      Ca me semble illogique de leur part.

      1. Stéphane B

        Pas tant que ça ! En effet, les hommes de Davos ont un pouvoir temporaire. Or un greeat reset leur permettrait d’accroître leur position et de rester au pouvoir comme des consuls à vie.

        Et puis, qui finance ? Une telle organisation et idée ne peuvent pas vivre sans un gros financement derrière. Soros dit qu’il n’a pas de nationalité hormis la mondiale.

        1. grouik

          Ils savent que cela ne peut pas durer dans les conditions actuelles.Si l’on regarde les faits récents :explosion du chomage,mort de l’économie réelle,très bonne santé de l’industrie financière.Le covid sert a vous détourner de cette réalité,et le tour est joué.

      2. Pierre 82

        Je pense plutôt qu’ils savent que l’économie va dans le mur (cause primaire: la dette irremboursable, on ne va pas y revenir).
        Ils sont plus ou moins forcé à agir, mais comme dans tout groupe humain, il n’y a absolument aucune unanimité. Oui, je crois qu’ils sont en pleine panique, et que les idées partent dans tous les sens. Entre ceux qui veulent que rien ne changent, ceux qui pensent au grand reset, mais uniquement au moment où ils seront à l’abri, à la confiscation pure et simple de l’épargne, les partisans de l’établissement d’une dictature qui les figerait dans leur position dominante, en dézinguant ceux qui ne sont pas d’accord, ceux qui ne pensent rien, et ceux qui essaient de se barrer, la voie est libre pour imaginer des conspirations.
        Dans les temps passés, cette clique d’incapables auraient été balayés par leurs voisins, un Odoacre ou un Mehmed II, mais comme tout l’occident est concerné, c’est un morceau un peu trop gros à avaler pour les trois derniers chefs d’état de la planète: Erdogan, Poutine ou Xi Jinping. A part le premier, les deux autres n’ont absolument pas l’envie actuellement d’aller y foutre leurs grosses pattes. Et le premier est beaucoup moins fort qu’on ne le dit militairement.

        1. heli0gabale

          + 10

          Mais faut pas oublier qu’on a affaire à des zélites qui valent plus un clou, sans doute dû au fait que pour la première fois en Occident il ne se passe plus rien de significatif, pas d’épreuve, pas de challenge, la fin de l’Histoire.

          Ils se chient totalement dessus dès qu’un pangolin éternue trop fort alors ils se montent le bourrichon à coup de Grand Reset, c’est parfaitement irréalisable mais ça satisfait leur ego psychotique d’obsédés du contrôle. Pour l’instant c’est juste une fiction à la con pour élites qui s’ennuient, un peu comme le racisme systémique ou la théorie du genre pour la piétaille journalisto-universitaire, là c’est juste la version ultra premium.

        2. RV

          Irremboursable… ou remboursée sur un temps très court ou tout en une seule fois, dans une espèce de grand reset inattendu et voilà, c’est reseté.

    2. Stéphane B

      Le plus drôle, si je puis me permettre, c’est que comme avec Mein Kampf, tout est écrit:
      La disparition de 75% des restaurants en France, c’est écrit noir sur blanc dans « La #GrandeRéinitialisation » (2.2.1) de Klaus Schwab
      Macron suit un agenda (étatiste, pro-grosses boites), il coule volontairement ce secteur.
      https://twitter.com/philippeherlin/status/1331505689345331200

      Et cela est valable aussi partout, dans tous les domaines qu’il s’agisse économique, politique ou de la santé.
      Ne pas oublier l’even 201 en fin d’année dernière qui prévoyait le covid et ses conséquences avec la fondation Gates à la manœuvre.
      ne pas oublier non plus certains propos de Bill Gates comme https://twitter.com/IRFMx/status/1272285336471613441

      Ceux qui se font passer pour des humanistes ne sont que des capitalistes de connivence sans morale et qui ne veulent qu’une chose: être les maîtres du monde pour flatter leur ego.
      Pour eux, les États ne sont plus compétents. Par contre, eux qui ont réussi avec leurs entreprises savent mieux que quiconque gérer le monde. Et ils voient le monde d’une certaine façon.

      1. grouik

        Pour se faire réélire il faut le pognon des grosses boites.Pour entretenir grassement sa caste et ses obligés,il faut tondre le petit secteur privé.Quel dilemne !

      2. P&C

        C’est plus facile de gérer lorsque tu peux choisir tes gens que lorsque que tu dois faire avec ce que tu as sous la main.
        Je gage que aucune entreprise n’accepte d’avoir dans ses salariés des cassos pathologiques, des schizophrènes, des débiles mentaux, des handicapés lourds, des tuberculeux, des femmes enceintes, des enfants, et des vieillards séniles…
        Or, les inactifs en France (les mioches et les vioques pour simplifier) c’est quasi 50% de la pop.

    3. lafayette

      même les chinois testent sur les militaires et ne disent à personne combien de population méprisée, ils vont sacrifier au nom de l’intérêt économique.

      la gouvernance globalisée c’est une rêve de 68. Il continue 50 ans plus tard d’y croire. What else ?
      Next… ! on enterrera cela comme un Picasso

  5. Pythagore

    J’ai entendu dire que Macron allait rallonger la laisse à 20km. Va-t-il équiper les forces de l’ordre de cartes Michelin et de compas pour qu’ils vérfient précisément si on est bien ds la zone des 20km ?

    1. Murps

      Naon.
      Il faudra télécharger l’application « KilCit » (Kilomètre citoyen) du Ministère de l’Ecologie et de la dévelopitude durab’ .
      On y rentre en pdf, son adresse personnelle, l’attestation Edf, celle de l’opérateur téléphonique, la facture du téléphone avec une déclaration sur l’honneur qu’il vous appartient bien, l’attestation employeur, l’adresse de l’école de vos gosses et de votre supermarché habituel, sans oublier de cocher la case « GPS » de votre android/ifone.

      C’est tout simple.
      Vous voyez le mal et la bêtise partout.

      1. Murps

        Quand on habite dans une vallée de montagne à plus de 20 km d’un supermarché on se fait couillonner de la totalité du disque…
        Mais on peut randonner sur les sommet alentours.

  6. René-Pierre Alié

    … « le médecin traitant (…) pourra expliquer aux malades »
    Celui qui s’appelait autrefois le « médecin de famille », mais un docteur ne fait plus de médecine, et il n’y a plus de famille. Le Moloch remplace l’un et l’autre.

    1. Opale

      Terriblement vrai. Les médecins de famille il en reste peu, de ceux qui te prennent à 20h30 le soir en ville, (médecin de ma belle-famille), de ceux qui se déplacent dans les campagnes le week-end… Le nôtre est parti à la retraite l’an dernier, remplacé par une maison médicale composée d’un charlatan-magnétiseur-énergéticien, d’un kiné et d’un psychologue… No comment.

    2. CYRIL VAILLY

      J’allais justement écrire deux mots sur ce  » médecin traitant « , vous m’avez précédé.
      D’abord, y aurait-il des médecins qui ne traitent pas leurs malades ?
      Je serais curieux de savoir depuis quand ce terme est utilisé en France. Je viens de lire un polar qui se passe dans le milieu médical aux USA. Où on voit un couple de jeunes médecins se battre contre le système qui se met en place. Passer moins de temps avec les malades, faire du chiffre, etc. Livre écrit début des années 90 par un ancien toubib. A rapprocher de la situation actuelle en France.

  7. douar

    Je remarque que les catholiques, pourtant des gens bien éduqués et obéissants viennent de se rendre compte que le gouvernement français se fout bien de leur g… avec une jauge maximale de …30 personnes pour les célébrations (comme les sépultures aujourd’hui) dans les lieux de culte.
    Fêter Noël dans une grande église avec 30 péquins, ce sera grandiose.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Oui, nous savions le régime intrinsèquement anticlérical. Ce n’est pas nouveau.
      Ce qui est nouveau, c’est de bafouer avec une telle désinvolture ce qui reste un droit fondamental. La jauge à 30 personnes n’est qu’une interdiction qui ne s’assume pas, ajoutant la lâcheté et l’hypocrisie à la tyrannie et à la bêtise.
      Je n’ai pas souvenir dans l’histoire d’un dirigeant qui soit descendu aussi bas dans l’ignominie, pas même sous Vichy, pas même Robespierre.

    2. Higgins

      D’après une brève du Figaro, ce chiffre devrait être revu à la hausse d’ici demain soir après une intervention que je devine musclée de l’archevêque de Paris. Mais une chose est sûre, c’est que l’anticléricalisme imbécile (en existe-t-il un intelligent ?) fait partie de l’ADN du Mignon poudré et de ses affidés.

      1. Dr Slump

        lecourrierdesstrateges.fr/2020/11/25/confinement-et-cultes-macron-fait-il-un-cadeau-discret-aux-loges-maconniques/

        Ca me paraît plausible, et même probable. Macron est un adepte notoire des frères la truelle.

        1. taisson

          La totalité des « intelligents » au pouvoir ou non sont dans la lutte permanente contre la religion chrétienne, (catholique principalement) en France, parce qu’elle évoque un passé et une culture dont ils ont honte, pour des raisons diverses, et totalement antagonistes le plus souvent.
          Par contre, les religions exotiques bénéficient de toute leur indulgente et admirative tolérance !
          Ces cons de très très haut niveau ne se sont pas demandés pourquoi il y à une église dans chaque village…J’en ai même entendu dire que les habitants étaient obligés d’en construire…

          C’est toujours plus facile de tirer sur une ambulance !
          Surtout qu’avec le pape qu’ils se sont choisis, les chrétiens n’ont même plus besoin d’ennemis extérieurs !

          1. Pheldge

            d’accord sur presque tout : sauf « avec le pape qu’ils se sont choisis,.. » non, c’est le pape désigné par le conclave, nous on n’a rien eu à dire dans cette histoire, et c’est bien regrettable !
            a vouloir faire moderne, le prochain pape pourrait être noir ou arabe …

              1. douar

                Ce sera le prochain…à moins que Pape François nous fasse une Jean XXII qui est resté longtemps malgré une élection à un âge avancé, surtout à l’époque.
                En tout cas, notre Pape se sent une âme d’économiste avec sa promotion du revenu universel, tout comme B.Hamon.
                sans doute la réussite économique du modèle argentin l’inspire: de riche, ce pays est passé pauvre, grace à une redistribution très généreuse.

                1. Jacques Huse de Royaumont

                  Non, le cardinal Sarah a atteint la limite d’age pour être élu (80 ans). Cela dit, il faut admettre que les cardinaux ayant le plus de mordant ne sont plus en Europe.

                    1. Freddie

                      Jean Piat, Geneviève Casile, Muriel Baptiste… C’était l’époque où les comédiens articulaient. Comme depuis, on les comprend beaucoup moins bien, on n’arrive même pas à se rappeler leur prestation, vous avez raison.

            1. Pierre 82

              Oh, mais je connais plus d’un évêque noir ou asiatique qui ferait un pape qui dépoterait pas mal. Les évêques arabes, je n’en connais pas. Les diocèses du Maghreb sont souvent dirigés par des Français, ou moyen-orientaux, car je ne sais pas si vous le savez, mais à part au Moyen-Orient, un arabe chrétien, c’est forcément un apostat et son espérance de vie dans ces pays est assez limitée.

              1. Jacques Huse de Royaumont

                Je ne sais pas s’il est cardinal, mais l’archevêque de Mossoul a l’air plutôt bien… et n’a aucune illusion sur l’islam.

                1. Pierre 82

                  En principe, il n’est pas obligatoire d’être cardinal. Un simple curé pourrait être élu. C’est arrivé une fois ou deux seulement. Le droit canon précise qu’il suffit d’être baptisé.
                  Par contre, c’est arrivé plus souvent qu’un évêque non cardinal soit élu.

              2. Higgins

                J’ai ouï dire que l’Eglise disparaitrait lorsqu’elle aurait un pape « noir » à sa tête (St Malachie peut être). Le pape François est un jésuite de formation et les jésuites, c’est l’ordre « noir »!!!,

                  1. Jacques Huse de Royaumont

                    La revue « l’homme nouveau » propose des articles sur les épisodes de l’histoire de l’Eglise. Certain, comme le procès postume du pape Formose sont surréalistes.
                    Jean Guitton disait avec humour qu’une institution qui dysfonctionne autant et qui vit encore après 2000 ans est pistonnée …

        1. deres

          On veut voir une seule tête qu’il a dit le monsieur.

          C’est là toute la bêtise de ces mesures généralistes prises pour tout le pays sans distinction. Au supermarché par exemple, tu as le droit d’acheter de la vaisselle donc celle de Noël y compris chemin de table à paillette et sous-assiette dorés car évidemment essentielles mais pas de guirlandes ni de chaussettes. C’est pour préserver le petit commerce car tout le monde achète habituellement ses chaussettes chez le petit « chausetteur » au coin de la rue. Par contre les rayons sont pleins de foie gras et de chocolats qui sont bien plus essentielles que les jouets.

          1. Higgins

            Dans ma ville, il y a un bel mais petit magasin de confiserie. J’ai découvert, avec plaisir, qu’il était ouvert car comme chacun le sait, la confiserie, c’est essentielle. En face, une belle et grande librairie, fermée…

    3. MCA

      J’ai bien rigolé hier en écoutant un commentaire pointant les incohérences de ce gvt :

      « dans ce pays on a le droit de se marier à 10 et de mourir à 30 ».

  8. Rick_Enbacker

    Lénine disait que le communisme c’était les soviets plus l’électricité.
    La France c’est les soviets moins l’électricité et le gaz

    1. Theo31

      Et beaucoup de cons. Les idées de Lénine étaient minoritaires à l’époque. Depuis Marx et les idées nationales socialistes dominent en France.

  9. Higgins

    HS mais on connait enfin la patrimoine d’Acquitator : https:/ /www.capital.fr/economie-politique/rolex-bentley-bateau-le-luxueux-patrimoine-deric-dupond-moretti-rendu-public-1386794
    Belle réussite professionnelle mais que lui a-t-on promis pour qu’il puisse quitter un job à 70 000 euros/mois pour un strapontin à 8500* euros/mois ?!!!

    *lu récemment dans un autre article. Je pouffe.

    1. taisson

      A son age, il à eu tout ce qu’il à pu avoir, et c’est en effet une belle réussite.
      C’est surement pour son égo, et c’est compréhensible, qu’il à accepté ce poste…

      Et on s’en fout !
      La presse ferait mieux d’informer sur son projet ministériel, et ses conséquences, plutôt que sur ces montres et sa voiture, qui ne valent que pour exciter la jalousie, bien démagogique.
      En plus, tout le monde sait que le monde judiciaire d’état ou privé, ne vit et ne brille que grâce aux grosses affaires médiatisées qui le justifie.
      Les avocats, eux, sont souvent payés avec l’argent du grand banditisme, blanchi par celui des clients « normaux ».
      Le fric coule à flots, mais les « petits », gens ordinaires, coupables ou non, se retrouvent ruinés par ce système s’ils étaient solvables avant !

      Tout ça est quasi inévitable, et cela devrait suffire pour leur interdire toute fonction politique…

  10. Student of Liberty

    « comment fêter le nouvel an sur Zoom avec du Banga »

    J’espère que le type du ministère préposé aux idées saugrenues ne lit pas h16free pour trouver son inspiration…

  11. panchovilla

    allez, en vrac :

    – quelqu’un peut-il m’expliquer pourquoi Macron annonce parmi les mesures « COVID » une augmentation de 150 € du RSA ? quels frais supplémentaires ont eu les cassoces ? aucun ! pourquoi leur donner plus ? pour compenser la baisse de leurs petits commerces ? leur impossibilité de faire du black ? et ça passe tranquille, tout le monde trouve ça normal…
    – encore un reportage sur les restos du coeur hier soir, et encore, rebelote again, comme je l’ai déjà dit la gentille petite étudiante blanche avec en bonus le gentil étudiant blanc, et en plan large la noria de d’enturbannées avec poussettes qui viennent chercher du gratosse. Trop cons les français. Petit supplément, la star du JT a fait une apparition : la « maman » qui élève seule ses deux enfants, qui évidemment est africaine, qui évidemment n’a pas de géniteurs qui pourrait assumer les frais d »éducation et dont évidemment on nous cache les vrais revenus;
    -ce matin dans mon journal : interdiction du chauffage au gaz dans les maisons neuves en 2021. Mais pas de tout électrique non plus vu qu’on ferme les centrales. Les français seront obligés d’acheter des poeles…. si, si, c’est vrai, ils sont vraiment aussi bêtes que ça au gouvernement.
    – et puis la petite cerise sur le gâteau, ce reportage où l’on voit un étudiant en médecine réquisitionné pour les tests covid et qui commence par « Jérémie (ou Kévin, je ne sais plus) a 26 ans et est en 2eme année de médecine. Tout est normal. ce qu’il a foutu (ou branlé) entre ses 17 ans, âge normal du bac, et ses 24 ans, âge d’entrée à la fac..mystère..encore un cafard qui sera resté à la charge du con-tribuable dans des proportions qui devraient juste être punies d’une obligation de remboursement.
    – oups, j’allais oublier : Trump demande 15000 dollars de caution aux ressortissants de 12 pays africains qui demandent un visa. En cas de dépassement de date les 15000 sont empochés et servent à payer les frais d’expulsion. Quand aurons nous une président avec des c…?

    1. Pheldge

      pour ce qui est des primes de 150 € c’est au moins la 3 ème depuis le début de l’épidémie … Et ici la CAF a reversé aux parents ce qu’elle payait pour la restauration scolaire, pendant le confinement. Nos enfants, qui sont deux à travailler et rament, sont écœurés !

    2. Higgins

      Sur l’avenir riant qui nous attend avec la politique énergétique débile qu’on nous impose : https:/ /www.climato-realistes.fr/la-transition-vers-la-panne-delectricite/

      1. René-Pierre Alié

        Je rêve pour ce que cela arrive. Une coupure massive et prolongée de la fourniture d’électricité serait la meilleure façon de faire descendre les Français dans la rue, avec pour résultat la tête du Mignon au bout d’une pique, et la toison intime de Mme Pompili subissant le même sort que celle de Madame de Lamballe.

        1. heli0gabale

          + 10

          On peut tout faire aux français sauf un truc : toucher au niveau de vie.
          Quelle ironie quand même, à une époque où ça brasse du grand idéal comme jamais. Le matérialisme le plus bête nous sauvera.

        2. Pierre 82

          Je n’y crois même pas. Ils délesteront en premier lieu dans les zones peu urbanisées, le propaganda-staffel nous expliquera qu’en fait, ça n’a même pas fait mal aux bouseux qui, de toutes façons ont encore des stocks de bougies et se chauffent au bois, pollueurs qu’ils sont, c’est bien fait pour eux, d’ailleurs. Et ces bouseux râleront, mais ça s’arrêtera là: ils ne réussiront à mobiliser personne et ne descendront pas foutre le feu à Paris.
          On parle ici de manques d’électricité de quelques pourcents, pas d’une extinction des toutes les centrales.

      2. P&C

        Que c’est beau… en 40 ans, nos élites, sorties je le rappelle des écoles les plus prestigieuses du pays, éclairées par leur savoir qui les mets à des kilomètres des masses ignorantes, ont transformé un pays fonctionnel et productif… en un gros tas de m*rde.

  12. Mildred

    Trouvé chez Maxime Tandonnet, cité par un certain Coucou :

    Depuis le premier confinement déjà, avec mon épouse nous faisons niche séparée et quand les enfants viennent , exceptionnellement, ils nous ont appris à attraper au vol les aliments qu’ils nous jettent et si on s’approche trop ils nous mettent des coups de pieds, ils ont raison, il ne faudrait que nous les accusions de nous avoir tués avec la Covid, quoique si nous sommes morts …

    Il est prévu de construire un espace dédié aux vieux dans l »enceinte du zoo de Vincennes ».
    Les visiteurs pourront -sans supplément, s’ils prouvent avoir un parents sur place- lancer des cacahuètes et même des bananes « bio »- par delà les grillages de protection, mais à condition d’avoir été vaccinés au paravent (chinois)!

  13. Pencilivy

    Alors, vous laissez les vieux en cave, à -3 degrés selon le protocole, et laissez prendre au froid pendant une nuit. Le lendemain, reprenez-leur la bûche.
    Quant au jour de l’An, une autorisation pour aller acheter du Perrier chez Auchan exclusivement sera exceptionnellement mise en place, à raison d’une bouteille maximum par personne et passible de 135 euros d’amende pour toute entrave et tout achat de substance alcoolisé. Cidre et Champomy rigoureusement interdits.

  14. glot

    Les proprios de bistros et restaurants qui n’en peuvent plus de devoir rester fermés jusqu’en janvier, pourraient se rebeller et violemment.
    Ces gens n’aiment pas qu’on se foute de leur gueule.
    Remember : Pierre Poujade et Gerard Nicoud
    .

    1. Higgins

      Perso, si j’étais concerné, je refuserai d’accueillir une personnalité politique ou alors, le service serait déplorable comme les plats.

    2. Stéphane B

      Regarde et écoute: Coup de gueule de Bernard Marty (patron du syndicat UMIH Bouches du Rhône) après l’annonce @EmmanuelMacron
      de maintenir la fermeture des restaurants.
      https:/ / twitter .com/BreakNewsFrance/status/1331343034513051649

      Ensuite, comme j’ai écrit dans ma réponse de 10h23 plus haut (je faisais une réponse dans une réponse que j’avais faite)
      La disparition de 75% des restaurants en France, c’est écrit noir sur blanc dans « La #GrandeRéinitialisation » (2.2.1) de Klaus Schwab
      Macron suit un agenda (étatiste, pro-grosses boites), il coule volontairement ce secteur.

      Donc si les restos, bistrots et autres (clubs libertins pour Phledge), n’ouvrent pas rapidement, certains n’ouvriront plus.

        1. durru

          Les « petits » restaurants, les indépendants. Pas les grosses chaînes.
          Le but, c’est la concentration et la disparition des prises de tête pour les pouvoirs publics de gérer un si grand nombre d’individus indépendants.
          Avantage supplémentaire, ça fera plaisir à un copain (ou même à plusieurs).

        2. Pythagore

          De faire disparaître les indépendants, c’est la haine de l’indépendant et de gens sur qui ils n’auraient pas de contrôle qui les animent.

        3. Pierre 82

          Plus prosaïquement, je pense que les politiciens s’en tartinent juste le coquillard. Ils n’en ont rien à secouer, les indépendants ne font pas partie de leur clientèle. Ils ne font d’ailleurs partie de la clientèle de personne, puisque par définition, ils sont indépendants.
          Et comme ils sont persuadés que la majorité de Français n’aiment pas les indépendants parce qu’ils pensent que ce sont des fraudeurs et des voleurs, ils n’ont donc aucun scrupule à les accabler, en pensant qu’ils sont soutenus par la population. Ce qui est d’ailleurs partiellement vrai.
          Bon maintenant, quand on se rendra compte que la plupart des restaurants et bistrots ne rouvriront pas mi-janvier, car ils auront mis la clé sous la porte définitivement, il n’est pas impossible que l’état d’esprit change, mais ce n’est même pas dit. D’abord, c’est la période creuse, et ensuite, les gens ont un peu perdu l’habitude d’aller au resto depuis un an, et probablement, ils auront d’autres chats à fouetter à ce moment-là.

      1. Aristarkke

        C’est déjà en cours à la suite du premier confinement. Trois adresses repérées dans Paris et deux en banlieues. Le plus croustillant est que deux locaux ont un panonceau « à vendre ou à céder »…
        Dans l’ambiance actuelle, cela doit déborder de candidats…
        *pour les clubs libertins, ne les fréquentant pas, je ne sais.

    3. kekoresin

      Je les ai entendus à TV Moscou. Ça braille en biais et ça pleurniche en face.

      Ces couilles molles sont bien incapables de se fédérer et aller brûler quelques officines des URSSAF. La plupart ne se rendent pas compte à quel point les professionnels de la solidarité les méprisent. Leurs faillites seront l’occasion de petites fêtes dans ces repaires de gauchos, pour lesquels derrière chaque commerçant se cache un fraudeur capitaliste de la pire espèce. Ils se laisseront étriller en ordre dispersé. Les centres villes resteront moribonds et nos idiots en charges redirigeront les lourdes ponctions fiscales qui privent beaucoup des joies du shopping, dans de magnifiques incitations à faire revivre les hyper centres piétonniers pour que d’autres moutons s’engagent sur la rampe de l’abattoir le pied léger.

      Bref, ils sont foutus mais ne savent pas encore à quel point !

      1. Freddie

        Quand j’ai laissé tomber le salariat pour me mettre à mon compte, le pro de l’ours-saf qui m’a inscrite, a pris un petit air condescendant pour me dire « encore une qui veut se soustraire aux cotisations sociales salariales ». J’avoue que je n’avais pas envisagé cette motivation, mais, galvanisée sans doute par cette excellente idée et ce chaleureux accueil, je tiens mon affaire depuis plus de 30 ans, et je soutiens une jeune pour que son affaire résiste au covid et à Manu. C’est grâce à l’ours-saf !

      2. Janus

        Il suffit de regarder la gueule de leurs responsables syndicaux pour comprendre qu’ils vont se faire bien m… jusqu’au trognon. Le temps des Nicoud et Poujade est révolu et tous ces bistrotiers vont crever en silence et leurs syndicats ne feront rien pour défendre cette activité, sinon chougner comme tous ces cons de français qui supportent ce bordel innommable sans moufter.
        Vae victis…

        1. Pierre 82

          Je connais assez peu d’artisans, ou de chefs d’entreprise qui s’en remettent à des syndicats, ou autres chambres de commerce ou d’industrie pour se défendre. Surtout dans un cas comme celui-ci.

  15. deres

    Du personnel soignant lors du premier confinement m’expliquait qu’en fait leur grande peur était de manquer de produit pour euthanasier les vieux en fin de vie.

    On a parlé de cette « grande peur » des hôpitaux dans les journaux mainstream mais sous mots couverts et châtiés en parlant de « médicaments » sans vraiment préciser lesquelles. Comme souvent en France, les gens qui savent peuvent lire entre les lignes des journalistes mais le français normal ne comprend pas de quoi on parle en réalité.

    Au passage, cela me rappelle les articles sur les tournées de Hollande en province où il s’affichait à la vue de tous avec sa maitresse. Les sous-entendues journalistiques étaient merveilleux. Par exemple, quand il a visité Chirac et que le journaliste insistait sur le fait que ces deux hommes avait au final beaucoup en commun sans en dire plus !

  16. deres

    La vaccination va bien se passer, c’est certain …

    Macron a créé une task force mené par un haut fonctionnaire, un habitué du ministère de la santé, donc totalement dans le sens des erreurs précédentes pour gérer tout cela.
    Il va ajouter par dessus un nouveau comité scientifique.
    Et pour décorer le dessus du gâteau, il va créer un collectif citoyen (c’est la nouvelle mode depuis le conseil citoyen post gilet jaunes qui lui est pour plus de taxes sur à peu près tout).

    Il faut croire que ce pays manque cruellement d’administrations et d’institutions car à la moindre action, il faut en créer de nouvelles en urgence. Donc à chaque fois, elle font des erreurs de débutant car ceux qui bossent en coulisse ce sont des « petits jeunes » souvent fraichement sortis de l’ENA.

    Quand une administration n’est pas capable de faire les choses correctement à 30, elles créent trois administrations car à 100 personnes à se tirer dans les pattes ont est bien plus efficaces.

      1. Pierre 82

        Ça prouve encore une fois que Macron est un pervers psychopathe. Il veut montrer à tout le monde que c’est lui le chef, qu’il fait ce qu’il veut, et qu’il nous emm…, et que si on n’est pas d’accord, eh bien, il nous reconfinera. Na.
        Il va mal finir.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          c’est tout à fait ça. Son discours est d’ailleurs éloquent : il baisse son pantalon pour les commerces parce ça fait trop de remous et pour se venger il empile les mesures vexatoires pour les autres.
          C’est assez minable, mais comme le parlement croupion est encore plus inconsistant, ça passe.

          1. Pierre 82

            Ou encore plus vicelard: en nommant ce type, il se dit que si jamais ça tourne mal, il pourra se défausser sur lui en disant qu’il pensait que c’était un honnête homme, et qu’il l’a trahi. Je n’ai pas beaucoup de notions de psychologie théorique, mais il me semble que quand on comprend qu’on a affaire à un pervers narcissique, on comprend mieux son comportement, sans avoir à imaginer de complot.
            Il finira très mal, c’est écrit.

            1. Lafayette

              ce qui est bien, c est que le vaccin ne soigne rien, il prépare tout au plus pour une troisième vague.

              Avec beaucoup de croyance médicale ou religieuses on ne fait pas mieux, le virus disparaitra de lui-même ou pas.

              en tout cas il ne faut pas s attendre a une fin brutale d un virus déja muté et qui s installe dans la durée.

              1. Pythagore

                Je connais plusieurs personnes qui se sont faites vacciner contre la grippe, et qui ont qd même attrapé la grippe. Comme le montre le Pr Raoult, il y a des variants il n’est donc pas à exclure qu’un vaccin protège éventuellement contre un variant mais pas contre l’autre.

                1. durru

                  Efficacité des vaccins anti-grippaux : entre 60% et 65%. Chiffres officiels, reconnus.
                  Comment ont-ils fait pour arriver à +90% ? C’est juste une vaste blague.

            2. Citoyen

               » Il finira très mal, c’est écrit.  »
              Ah, si c’est écrit …, alors c’est sur une bonne voie …
              Quand quelque chose est souhaitable et souhaité, le taux de probabilité pour que cela se produise évolue dans la bonne direction … Les éléments s’accumulent … Et là, la barque est tellement chargée, qu’elle est prête à couler …
              Le problème, est que ça devrait déjà avoir eu lieu, et que ça tarde à venir … Mais si c’est écrit, il faut garder espoir …

      2. MCA

        J’attends avec intérêt la réaction du poudré si malgré le tapage médiatique qui a déjà commencé et qui va s’amplifier, 80% des français boudent le vaccin et qu’on s’envoie une prétendue « troisième vague ».

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Le vaccin ne sera pas obligatoire, mais il sera indispensable pour avoir le droit d’effectuer n’importe quel acte de la vie courante.
          Mais comme il n’y a pas d’obligation, l’état ne pourra être tenu comme responsable des problèmes collatéraux qu’un vaccin conçu trop vite peut poser.

          La faille du système, c’est la confidentialité des informations médicales, peu sont autorisés à demander des info. C’est un tabou fort, je ne suis pas sûr qu’ils osent s’y attaquer.

          1. MCA

            Ils feront comme les compagnies d’assurances, ce n’est pas le grouillot de comptoir qui a accès au dossier médical mais un toubib appointé par la compagnie qui après avoir demandé le dossier dit simplement ok ou nok!

            Le secret médical est bien gardé…

          2. bibi

            Ils ont fait comment pour établir le plan de vaccination H1N1, si ce n’est en permettant à l’administration de violer le secret médical?

            1. zelectron

              je veux bien être vacciné, mais je veux qu’en cas de décès « grâce » à l’injection (létale) ma femme et mes enfants reçoivent 5 millions d’€uros chacun, c’est trop demander ? mais non pas du tout, puisque l’état garanti l’innocuité des vaccins quelque soient leurs provenances !

  17. Pierre 82

    Commentaire sur cette scène hallucinante: l’attitude des journalistes est désopilant à observer. On voit bien qu’ils soufrent.
    Admettons que ce ne soient pas des psychopathes comme ce Salomon, et qu’ils ne soient que des arrivistes standards, c’est-à-dire deux connards à qui en temps normal, on aurait juste envie de flanquer une paire de baffes, mais qui ne sont ni des pervers, ni des criminels dans l’âme.
    Au début, la gonzesse croit à une blague, commence à sourire, l’autre constate qu’il ne plaisante pas, et donc se dit que pour pas perdre son job, il a intérêt à abonder dans son sens. Ce qu’il fait, presque avec timidité. Du coup, elle range aussi son sourire.
    Le problème qu’ont ces journalistes kollabos du genre « Signal » ou « Je suis partout », c’est qu’ls commencent à se dire qu’un jour ou l’autre, ça pourrait chauffer pour leur matricule le jour où ça pète, si ils ont encore quelques neurones en état de fonctionner.
    D’un autre côté, ils ont quand même un emploi bien peinard qu’ils ont obtenu en marchant sur la tête de leurs camarades, et à force de compromissions sur la nature desquelles je ne m’étendrai pas, contrairement à eux.
    Abandonner ce job en rase campagne, c’est un sale coup pour leur plan de carrière, surtout que les temps sont durs, et qu’ils ne savent rien faire d’autre.
    M’est avis que pour tenir le coup, ça doit y aller à fond avec la consommation de substances plus ou moins illégales. Un vrai marché.
    Mais au fond, je les plains. Ca doit être mon côté catho, enclin à la misériciorde.

    1. Batistouta

      « ça pourrait chauffer pour leur matricule le jour où ça pète »

      Depuis le temps que des gens comme vous disent que « ça va péter », et qu’il ne s’est absolument rien passé, alors qu’à vous entendre c’était pour hier, vous devriez réviser vos prédictions, parce que vous vous êtes officiellement trompé (et de toute façon une prédiction avec une telle imprécision est fausse par principe).

      Si on regarde un peu ce qu’il s’est passé dans le monde jusqu’à maintenant, on a une bonne idée de l’ampleur finalement très limitée que prend chaque « pétage », qui devrait vous faire comprendre qu’on n’aura jamais plus que ce qu’on a déjà observé. Quelques exemples :
      – l’URSS. Et elle n’a pas cessé d’exister du fait d’un énorme pétage de la population qui aurait terrassé les institutions, mais pour d’autres raisons.
      – en France les gilets jaunes. Finalement la France ne s’est pas du tout retrouvé à feu et à sang. Quelques éborgnés, quelques destructions ciblées, et des conséquences chiffrables à 2.5 milliards de perte. Mais pas de pétage au sens où vous l’entendez.
      – aux USA, BLM. Des feux, des cassages de vitrines, peut-être des blessés. Mais toujours pas de pétage au sens que vous imaginez.
      – les confinements même les plus durs n’ont pas donné de pétage, nulle part dans le monde.
      – les spoliations d’épargnants (dues à la politique monétaire) ne donnent pas de pétage, même dans des événements pourtant inacceptables comme à Chypre (on avait observé me semble-t-il un raclement de gorge audible jusqu’en France, mais c’est tout).
      – les impôts très élevés et la dette ne donnent pas de pétage.
      – la « crise » de 2008 n’a donné lieu à aucun pétage à ma connaissance.
      – l’absence criante de liberté ne donne pas de pétage.

      Et pourquoi ? Parce que l’homme est fondamentalement pacifique parce qu’il n’a aucun intérêt à la violence (qui risque de se retourner contre lui) et cherche toujours à se préserver lui-même et à vivre sa vie dans son coin (comme l’a déjà écrit h16, en contradiction avec ses prédictions de pétage d’ailleurs).
      Il faudrait que les individus soient dépossédés de tout du jour au lendemain pour que ça pète, ou qu’il soit pris une mesure complètement inacceptable et que ce sentiment soit partagé par tout le monde. Mais par exemple si vous dépossédez les individus de tout mais progressivement (et même pas très progressivement), vous observerez que ça ne pète pas. Et il suffit que les hommes de l’État trouvent des prétextes, généralement à base de boucs-émissaires, pour déposséder les individus encore plus rapidement et que ça ne pète pas non plus. Vous pouvez aussi imposer des mesures infâmes avec pour justification un petit bricolage pseudo-logique imaginé sur un coin de table en 30 secondes et vous observerez que ça ne pète pas non plus.

      Ma conclusion est donc que ça ne pètera JAMAIS, comme je l’ai déjà écrit ici, et contrairement à la prédiction répétée d’h16 depuis maintenant un gros tas de billets, ou à celles des divers commentaires comme le vôtre qui évoquent cette possibilité.

      1. durru

        Parlez nous de l’URSS donc… Elle existe toujours ?
        Et l’effet domino lors de la deuxième moitié de l’année 1989, vous en pensez quoi ? Pour rappel, malgré les excès des médias (eux, toujours, hein), il y a bien eu des milliers de morts en Roumanie, comme point d’orgue.
        Dites nous, en passant, combien de petits malins comme vous n’auraient pas traité de demeurés ceux qui disaient, en 1988 par exemple, que « ça allait péter » ?

        Reagan et Jean Paul II étaient des visionnaires, ils *savaient* que ça allait péter, c’était inévitable. La seule question à laquelle il restait à répondre était « quand ? ». Leur action s’explique à posteriori très bien par cette conviction intime. « N’ayez pas peur ». Cela ne vous dit peut-être rien, mais c’est ça qui fait bouger les montagnes. Vous verrez, le moment viendra où les gens n’auront plus peur (entre autres, parce que plus grand chose à perdre). A ce moment là, tous aux abris.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Oui, mais ça ne pétera pas tout seul, et surtout, ça ne partira pas dans le bon sens tout seul.
          Sans les Soljenitsyne, Sakarov, Reagan, Jean Paul II, Havel ou Walesa pour se mouiller, comment les chose auraient-elles tournées, vers quoi serait-on allé ?
          La chute du monde actuelle est inévitable, quasi mécanique. Mais quand, comment et vers quoi nous allons n’est pas écrit.

          1. durru

            « ça ne pétera pas tout seul »
            Personne n’affirme ça. Mais ça pétera quand même.
            « ça ne partira pas dans le bon sens tout seul »
            Alors là, vous prêchez à un convaincu. Je n’ai pas la moindre idée de ce qui va suivre. Et les prémisses ne sont pas bonnes. Ce qui ne va pas m’empêcher de finir en beauté, l’arme à la main…

            1. Janus

              Lorsque ça pétera, si ça pète, seuls les groupes structurés seront capables de tirer des avantages du chaos et le citoyen lambda sera la variable d’ajustement ou la cible des prédateurs : CPF désinhibés, Muzz, antifas, cocos s’il en reste, mais pas nous, nous sommes seuls et peu enclin à fréquenter nos semblables, la lecture des commentaires en est la preuve. Si nous sommes équipés, nous pourrons nous offrir un baroud d’honneur sans importance, mais le chaos ne nous apportera rien…

        2. Pheldge

          Trump est sur le départ, remplacé par sleepy ol Joe, et sainte Kamala, quant à François Imbroglio … je ne sens pas venir de « n’ayez pas peur » version 2020 … c’est là toute la différence. Les populations sont anesthésiées à coups de distribution de pognon gratuit.

      2. Dr Slump

        +1
        Les seuls qui sont prêts à « péter », c’est à dire à péter la gueule des autres pour imposer leurs vues sont précisément ceux qu’ils ne faudrait surtout pas laisser faire… mais que la majorité pacifique laisse agir passivement.

        Je ne sais plus qui était cet illustre français qui disait que ce qui l’inquiétait le plus n’était pas le bruit des bottes, mais le silence des pantoufles.

        Les gens qui ont suffisamment de couilles pour ne pas se laisser faire sont une poignée, je ne vais pas refaire une tirade à ce sujet on a déjà notre Kéko national pour ça. Ceci dit l’art de désobéir à bon escient ne nécessite pas que de la vigueur, mais aussi un poil d’intelligence, mais étouffe tout ça dès le berceau, sans que l’état n’ait aucun besoin de s’en mêler: les familles se livrent spontanément au dressage et l’émasculation en règle.

        1. durru

          Ouaip, c’est ça… Même vers la fin ’89, on se disait que la « mamaliga » roumaine allait pas exploser. Et pourtant…
          « Jamais dire jamais ».

          1. Dr Slump

            Dictatures religieuses islamiques: combien ont été renversées par une révolution populaire réclamant liberté de culte et démocratie? Zéro. Dictatures de Franco, Pinochet, RDA… se sont écroulées ou rendues d’elles-mêmes, sans soulèvement populaire.
            La Chine n’en parlons pas, la Corée du nord le peuple en est réduit à une telle misère que survivre tient déjà du tour de force, et fuir le seul espoir. Hong Kong? Ha! Résistance minoritaire écrasée dans le silence général.

            Non, en toute honnêteté, c’est la soumission qui est la règle, et la révolte populaire ne me semble qu’un fantasme révolutionnaire issu des Lumières, une exception circonscrite à une courte période de l’histoire.
            Les « révolutions » de couleur en Europe de l’est ne sont que des alternances manipulées par des pouvoirs extérieurs, et consistant à remplacer un potentat par un autre.
            Je ne connais pas l’exemple roumain, mais ça n’a commencé à remuer dans les barrières qu’à partir de la mort de Ceaucescu, et me semble une exception de plus confirmant la règle.

            Le seul exemple contemporain qui me paraisse valable est celui de la Corée du sud, quand le peuple a manifesté en masse contre la ploutocratie corrompue qui la gouvernait.

            Bref, tout ceci n’est peut-être qu’une question de point de vue finalement? Reste que les dictatures, dans leur majorité, n’ont pas été renversées par un peuple prêt à mourir pour sa liberté, mais se sont écroulées d’elles-mêmes. Ce n’est qu’une opinion fort peu documentée, je ne demande pas mieux de trouver des analyses historiques et sociétales qui me contredisent.

            1. René-Pierre Alié

              Les régimes s’effondrent d’eux-mêmes quand la population ne les soutient plus, fût-ce passivement : « Soyez résolu à ne plus servir, et vous voilà libre. Je ne veux pas que vous le poussiez ou l’ébranliez, mais seulement que vous ne le souteniez plus ; alors, vous le verrez, tel un grand colosse à qui l’on a ôté son socle, ployer sous son poids et tomber en morceaux. »
              Grève des électeurs. Afin que cette palinodie électorale soit démasquée. « Ils » savent que leur pouvoir ne tient qu’à un vague assentiment au système, et anticipent : bientôt, le vote par correspondance, qui donnera un peu de légitimité à cette vaste blague qu’est devenue la démocratie.

                  1. Higgins

                    Vu l’état des forces armées, des forces de l’ordre et du reste des domaines régaliens mauvaise pioche. Illustration : https:/ /youtu.be/7uiPSb2z-YA

                    1. MCA

                      « mauvaise pioche »?

                      Pfiouuuu! J’ai fait l’effort de tout visionner.

                      Ok pour leurs malaises que je ne conteste pas d’autant que les interlocuteurs paraissent mesurés dans leurs propos.

                      Mais ce n’est pas le problème.

                      Macron ne représente (représentait?) que 20% des français et ne peut résister face à un mouvement dur de contestation qu’avec l’instrument de la force et il ne s’en prive pas comme on a pu le voir.

                      La police est cet instrument et tant qu’elle obéit (et elle obéit malgré ses états d’âme internes) il a le trône sauf, c’est dans ce sens que j’ai dit : « Les régimes s’effondrent d’eux-mêmes surtout quand la police et l’armée ne les soutiennent plus. »

                      Qu’elle vienne à « déposer les armes » et il n’existe plus.

                      Concernant son rôle, ce n’est pas moi qui le dit mais un spécialiste :

                      https:/ /www.tvlibertes.com/le-samedi-politique-avec-x-raufer-et-a-langlois-police-justice-pourquoi-plus-rien-ne-marche

                      visionner à partir de 32:12 (coucou Ari…:o))))

                      Quant à l’armée, je mesure mal son rôle en pareil cas et surtout la vision des généraux qui la commande et jusqu’où ils sont prêts à obéir à un pouvoir illégitime car élu par trop peu de citoyens, s’il verse dans la tyrannie.

                      Le malaise que je ressens, c’est que j’ai le sentiment (je peux me tromper, auquel cas je ne pense pas être le seul) que le peuple (désarmé), qui ne demande qu’à vivre dignement et paisiblement est considéré et traité par la caste au pouvoir comme un ennemi, ce qui commence à devenir inquiétant voire dangereux.

            2. durru

              La RDA ? Sérieusement ? Le fait que les dirigeants de la RDA (et des autres pays ex-communistes d’Europe de l’Est) ont été moins fous que Ceausescu ne veut pas dire qu’ils ont cédé le pouvoir sans aucune pression de l’extérieur. Ce qu’on vous a raconté ici, à l’Ouest, par des médias bien gauchistes déjà, est assez loin de la réalité crue.
              En Roumanie, vous avez tout faux. Ceausescu a été tué (le 25/12, eh oui !) une fois le changement de régime déjà opéré (le 22/12), et très probablement parce qu’il savait trop et pouvait gêner le nouveau pouvoir. Les manifestations (au début pacifiques) ont commencé le 17/12 à Timisoara et le 21/12 à Bucarest.

              Et la Tunisie ? Et l’Egypte ? C’est bien plus compliqué que ça, les dictateurs petits et grands ne doivent pas se coucher sur leurs lauriers. D’ailleurs, les plus longévives ne le font pas.

      3. Pierre 82

        Je vous conseille la lecture de Nassim Taleb « La Cygne noir » (que vous avez peut-être déjà lu, ou en tous cas parcouru des recensions). Le monde ne fonctionne pas de manière linéaire, mais bien par à-coup. Ceci dit, pour avoir raison un jour, il faut accepter d’avoir tort longtemps. Mais je ne nie pas non plus la possibilité d’être dans la situation d’un type qui aurait écrit en 1767 que cette royauté, ça va mal finir, et qui serait mort comme un con en mai 1789.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon, était un peu dans ce cas. Dans ses mémoires, il pressent la dérive et la chute de la monarchie absolue.
          Ca ne se réalisera une trentaine d’année après sa mort.

          1. Janus

            Il a d’ailleurs largement participé à la réaction nobiliaire et à foutre à mal cette pauvre monarchie finissante dirigée par deux pitoyables rois louis XV qui n’a régné (bien) que par intermittence et le pauvre Louis XVI qu’il est inutile d’accabler ici

            1. Pierre 82

              Louis XVI a tenté très honnêtement de réformer la France, mais comme dans le cas actuel, c’étaient les institutions qui lui ont foutu les bâtons dans les roues (les Parlements, une certaine aristocratie dégénérée et avant tout paresseuse qui comptait bien bloquer tout ce qui aurait pu entamer leurs prébendes… bref, l’équivalent de nos hauts fonctionnaires et de nos administrations)
              La seule chose qui lui a manqué, c’était de la fermeté. Après on rentre dans la psychologie de bazar: peu de confiance en lui, peu d’aptitudes à avoir des amis qui le soutenaient.
              En 1689, l’Angleterre était sortie grandie de sa « glorieuse révolution ». Louis XVI n’a malheureusement pas réussi, et on en paie encore aujourd’hui les conséquences.

              1. Janus

                Désolé, mais c’est bien lui qui a restauré les parlements alors que la réforme Maupéou avait supprimé cette engeance et mis en place un système judiciaire bcp plus correct, efficace et gratuit, sans vénalité des offices.
                Première décision essentielle en 1774 et qui explique la catastrophe qui suivra jusqu’à la réunion des états généraux pour essayer de sortir de la crise financière, états généraux qui deviendront l’Assemblée nationale aux mains de minables et d’ambitieux (ça me fait penser à LREM) qui feront la révolution française et la ruine de la France entre 1789 et 1815.
                Il s’est fait conseiller par le vieillard Maurepas qui l’orientera vers la catastrophe en appliquant certaines des orientations souhaitées par Saint-Simon

      4. Deres

        Je ne crois pas effectivement à une révolution violente à la 1789 par le peuple car les gens sont bien moins misérables qu’à l’époque et ont donc plus à perdre dans des meurtres ignobles. Ceci dit cela peut se discuter.

        Par contre, le pouvoir pourrait se retourner brutalement avec l’arrivée d’un homme fort à la tête du pays (ce que je ne souhaite vraiment pas car cela ne résoudrait rien bien au contraire). Renseigner vous pour savoir ce qu’à fait Saddam Hussein dès son arrivée … Il a convoqué tous les politiques irakiens et a lu cigare à la lèvre la liste des 23 qui était attendus dans la cour pour une réunion urgente le long du mur.

  18. taisson

    « il va créer un collectif citoyen  »
    Choisis avec la même pertinence que la dernière fois ?
    La , on à vu que seuls les militants écolo parmi les plus bornés et radicaux ont du bol au tirage au « sort »…
    Ils fraient mieux de jouer au loto pour vérifier si les probabilités leurs sont aussi favorables !
    Ce coup ci seront ils « tirés au sort » parmi les fonx de la sécu, ou, pour encore plus de fantaisies, chez les pensionnaires des asiles psychiatriques ?
    Tout ça est tellement bidon, que c’en est de la provocation !!

    1. kekoresin

      Deux réponses possibles pour nos politiciens crétins: taxer ou créer des commités.

      Quand on voit effectivement les résultats des « tirages au sort » on a du mal à croire que ça se passe sous le contrôle d’un huissier indépendant, si tant est que ça existe quelque part en bureaucrassieland. Le commité citoyen pour le climat en est un bon exemple; un ramassis de décérébrés qui pollue sa petite culotte à l’apparition d’un officiel du politburo. Et malgré ça, le gouvernement arrive quand même à se faire coincer les burnes avec des propositions ineptes, preuve une fois de plus que ces niaiseux sont bien incapables d’ourdir le moindre complot, juste de tituber dans les tunnels sombre de leur taupinière.

    1. Murps

      professionnels des stations de ski, majoritairement favorables à LREM,

      Comment prendre une information pareille ?
      Y a une sociologie politique des « professionnels des stations de ski » ???
      EM ça veut bien dire « En Marche » pas « En Montagne ».

    1. Aristarkke

      Lu un article un peu plus détaillé. Renault va y arrêter la production de véhicules neufs mais va y organiser la réhabilitation de véhicules entre cinq à dix ans pour les remettre à un bon niveau. Également pour y procéder à des opérations de retro-fit, i. e. De transformer des véhicules 100% thermiques en véhicules 100%électriques ou hybrides…
      Pari industriel qui me paraît hasardeux pour tout dire…

      1. Pierre 82

        Je viens de découvrir cette information, mais ça pue du cul. Ce sont surtout des politiciens qui ont proposé de financer cette opération industriellement ridicule (vu la différence de poids, il me semble que tout le châssis est à revoir, par exemple) et qui, à mon humble avis, ne tient pas debout ni techniquement ni économiquement.
        Ça permet à Renault de faire fermer le site, mais plus tard, quand ils auront découvert (oh, zut alors) que ce n’est pas viable.
        Je suis catastrophé de voir ceux qui devraient être les élites de la nation se livrer à ces jeux débiles, à nos frais de surcroît.

        1. Aristarkke

          Je suis de cet avis car déjà, le site passerait à une production annuelle de 100k voitures contre dans les 130 k actuellement. Comme il a été annoncé que toute l’usine actuellement à Choisy-le-Roi qui s’occupe de reconditionner des moteurs et d’autres pièces mécaniques, sera intégralement transférée à Flins, cela donne l’idée que c’est une étape intermédiaire permettant de liquider définitivement Choisy-le-Roi en attendant l’étape suivante de s’occuper de Flins. Faut accommoder les administrateurs étatiques dûs à la présence de l’état au Kapital et au C. A.

          1. Higgins

            Je serai salarié de cette boîte que je trahirai quelques inquiétudes. N’oublions pas que c’est Schweizter, ancien dircab de Fabius, qui a fermé l’usine de Vilvorde en Belgique comme quoi, on peut être soce et parfaitement maîtriser les modes de fonctionnement du méchant capitalisme.

          2. MCA

            @Higgins 27 novembre 2020, 8 h 03 min

            Dis donc, tu vas avoir un sacré boulot de reconversion avec tous les rossignols qui batifolent dans ta cour…

  19. Aristarkke

    Marwan Lahoud (Ace Management): « Derrière les grands constructeurs du secteur aérien c’est un *balais* organisé de centaines de sous-traitants. Il suffit qu’une entreprise clé s’arrête pour que l’ensemble de la chaîne s’effondre »

    La piètre qualité des stagiaires de BFM se confirme…

      1. Pierre 82

        Marwan Lahoud a raison, il est obligatoire de sauver les entreprises-clé pour qu’Airbus puisse juste continuer à sortir des avions, mais à quel prix cela se fera-t-il? Toutes ces entreprises sont devenues des zombies, sous respirateur et pompe à phynances.
        A mann’donné, comme on dit à Toulouse, le prix de revient d’un seul exemplaire sera démentiel, et la concurrence, si elle reprend, que ce soit chinoise ou même de Boeing, pourrait devenir insupportable, surtout si Biden décide de porter plainte contre l’UE car il lui est toujours interdit de subventionner le secteur privé d’une manière ou d’une autre.

        Et d’accord avec vous, la qualité des stagiaires atteint des abysses. On se demande si elle comprend ce que le type raconte.

      2. douar

        C’est pour ça que les soustraitants bénéficient de chômage partiel pour garder les compétences le plus longtemps possible: sinon, à la reprise, ce sera impossible à rattraper.
        j’ai eu ces infos à la fin du premier confinement: les autorités préfèrent sacrifier les restaurateurs et secteurs des services pour préserver ce fleuron industriel.
        Pas totalement idiot même si je pense que nous n’étions vraiment pas obligés de fermer les restaurants et autres activités annexes par des décisions ubuesques.

        1. Higgins

          Les autorités sont très connes alors. Dans cette crise, qui pour moi était latente depuis déjà quelques années, il y a visiblement 70 à 80 % d’incompétence et de bêtise cumulées, le reste étant de l’opportunisme machiavélique. Je reste intimement persuadé qu’il y avait de bien meilleurs choix et que cette pandémie sera comme beaucoup de guerre, elle a fait, fait et fera bien plus de cocus que de morts. Les derniers chiffres de la mortalité en provenance de l’insère posent question : https:/ /www.linkedin.com/posts/activity-6737457664755802112-DCQY

        2. Courtial

          Sacrifier les restaurateurs pour sauver Airbus ? Mais, mais… c’est complètement con non ?

          C’est comme si je disais que je devais sacrifier douar pour sauver Pierre 82 d’une maladie quelconque, quel est le rapport ?

          1. douar

            Si, ça a une certaine logique: des restaurateurs, on en trouvera toujours facilement.
            Par contre, des ingénieurs spécialisés en aéronautique, non.
            Pour la petite histoire, ATR a dû rappeler des ingénieurs à la retraite à l’aide car il y avait des problèmes que les ingé en poste n’arrivaient pas à résoudre sur leurs « vieux » avions.
            Rappelons nous également de la perte de compétence de la filière nucléaire française suite à l’arrêt des constructions et des départs en retraite progressifs de la génération qui a monté les centrales nucléaires dans les années 70 et 80.
            Les déboires de l’EPR sont là pour rappeler que les compétences, ça se perd.

            1. durru

              Ça me rappelle la crise de 2008, où bon nombre de PME ont dégraissé pour rester en vie et ils ont gardé, du coup, pour la plupart, les… gens de terrain : commerciaux et consultants. Mais pas les techniques derrière, parce qu’ils n’étaient pas directement profitables…

              1. P&C

                Quand on est c*n…

                Je vous rassure le public ne fait pas mieux. Moyenne d’âge des techniciens et ingénieurs de la recherche publique : 55 ans lorsque j’y étais.
                Les jeunes sont en CDD pour 3 ans en général, et ne sont pas gardés.
                Les jeunes recrutés en tant que fonx sont trop peu.
                Les vieux partent à la retraite, et après ça se plaint de la perte de compétences, et qu’il faut former des gens sans arrêt.

            2. Higgins

              Eurocopter (Airbus hélicoptère) a connu la même chose pour ne pas avoir su capitaliser correctement les expériences d’une génération de brillants ingénieurs et techniciens partis à la retraite il y a de cela quelques années.

        1. Pierre 82

          Tout ça ne nous rendra pas madame la Baronne Cordy, qui est décédée ce mois de septembre, à l’âge respectable de 92 ans (prononcer nonante-deux)

  20. MCA

    Posté dans l’article précédent mais mérite la redite :

    Tiens justement ça commence !

    https:/ /fr.sputniknews.com/societe/202011231044818616-la-vaccination-contre-le-covid-19-comme-condition-necessaire-pour-voyager-avec-cette-compagnie/

    Un article très intéressant qui pose bien le problème de la vaccination :

    https:/ /www.agoravox.fr/tribune-libre/article/vaccin-obligatoire-mort-sociale-et-228986

    1. René-Pierre Alié

      Non, le vaccin ne sera pas obligatoire. On ne mettra pas en prison les récalcitrants : un simple bracelet électronique suffira.

      1. Higgins

        Charles Sannat résume assez bien la stratégie du Mignon poudré : https:/ /insolentiae.com/vaccins-non-obligatoires-la-fumeuse-promesse-de-macron/

        1. MCA

          Alors là!!!!!

          J’attends avec gourmandise que les députés votent une loi interdisant (on ne sait que faire ça dans ce pays) à tout prestataire de service d’exiger une vaccination du client.

          Et j’imagine avec gourmandise Ari exigeant un certif de vaccination du client avant de venir entretenir sa chaudière et le client exigeant la vaccination d’Ari pour lui ouvrir la porte.

          Bande de tarés!!!

  21. Nemrod

    Bon.
    Faut que je vous raconte mon covid.
    Ben oui suis exposé, l’ai chopé et suis en septaine.
    Me tiens depuis samedi.
    Une rhinopharyngite un peu bizarre de la fièvre…pas la pêche mais pas la mer a boire.
    Contaminé par un patient…ben oui pourtant masque, gel, distanciation de mes deux.
    J en veut a personne et serait débarrassé…j attends le verdict de la camarde et on ne nous a rien promis.

    Le peigne cul du labo voulait me coller une septaine depuis la date de pcr…l ai envoyé dans les cordes et lui ai conseillé de changer de lunettes : les directives de nos excellences c est isolément 7 j a compter des symptômes.
    Oui mais par précaution a t’ il bredouillé…j emmerde ton arbitraire et contente toi d’appliquer tes directives mon gars fut ma réponse…sans appel.
    L ars l apres midi même n a pas plus insisté.

    Et je ferais Noël avec ma mère.
    La prunelle de mes yeux pas l’ordure du sud ouest.
    A plus.

      1. Nemrod

        J ai une légère fuite mitrale donc trouble du rythme potentiels donc pas de plaquenil.
        Par contre je prends de la doxycycline antibiotique à effet anti-inflammatoire mais qui ne donne pas la gerbe comme l azytro. Et zinc.
        Si aggravation je prendrais de l ivermectine et prednisolone a 1 mg kg.
        Autoprescription.

          1. Nemrod

            Je vous donne ici le traitement indien des formes graves
            5 jours 5 médocs
            Ivermectine 12 mg par jour
            Doxycycline 100 mg deux fois par jour
            Zinc 50 mg par jour
            Montelukast 10 mg le soir
            Doliprane.

              1. Nemrod

                Ben faut le demander au toubib.
                Rien d interdit à la prescription.
                Ivermectine c est stromectol donné pour la gale
                Doxycycline c est vieux comme le monde
                Zinc vente libre…effizinc
                Montelukast cest singulair et génériques…très courant dans l asthme.

                1. Pheldge

                  euh, pardon de m’immiscer, mais il me semble que « Montez, Lukas » est une production Marc Dorcel (luxure depuis 1979 ) mais je peux me tromper … 😉

  22. Paul Atreides

    Maintenant le grand jeu ca va etre de lister les prioritaires pou le vaccin. La liste sera rédigée par le Haut Comité Au Vaccin qui, après une Convention Eco Responsable Citoyenne, et un Grenelle de la Vaccination, pourra dès la mi-juin 2021 emettre un avis consultatif qui definira les categories prioritaites (Personagé-e-s, Funktionaires, Re-traité-es, Personnal Politique). Les autres categories pourront prendre le temps de crever pour avoir un vaccin, puisque de toute fàçon elles ne votent pas Marcon.

    1. Deres

      Votre humour tombe à plat car vous décrivez juste la triste réalité. Pour les vaccins, la première action de Macron a été de monté une task force composée uniquement de hauts fonctionnaires à charge pour elle de monter un conseil scientifique dédié doublé d’un conseil citoyen censé garantir l’accord des français … Devant autant de jacobinisme, cela ne peut que bien marché à bas niveau !

      1. Nemrod

        Et ils comptent faire des sérologies avant nos grands experts ?
        Parce que la vaccination sur un convalescent du Covid…je défie quiconque de pouvoir évaluer le risque.

        1. Nemrod

          C est d’ailleurs de ce côté là que ça risque de merder.
          Suis bien placé pour savoir que l affection ne peux se détecter qu avec une pcr…la clinique étant peu discriminante.
          Donc pas mal de gens sont immuns pour le covid sans le savoir.
          A grande échelle la vaccination de ceux là est une inconnue totale.
          A moins que les labo aient recruté des gueris pour leur injecter le vaccin mais j en doute.

            1. Nemrod

              Ben déjà il le rendrait inutile donc rapport bénéfice risque défavorable.
              Ensuite une stimulation antigeniques importante sur un convalescent ou un immun de fraîche date…ben je passe mon tour.
              Appelles ça de l l’instinct.

              1. Higgins

                Et puis un vaccin ou plutôt des vaccins sur lesquels on a aucun retour posent question. Quid d’éventuels effets indésirables qui pourraient se manifester d’ici plusieurs années ? Après, quel intérêt de se faire vacciner pour un virus qui semble muter ? N’oublions pas qu’un texte a été adopté par nos charlots qui exonère les fabricants de toutes responsabilités en cas de problème. Je ne suis pas anti-vaccin (j’ai eu ma dose avec mes séjours en Inde) mais là, ce sera sans moi.

                1. Dr Slump

                  On a du recul sur le vaccin contre le H1N1, encore que c’était un vaccin « classique », et c’est pas fameux pour ceux qui en subissent les effets secondaires. Alors pour un vaccin basé sur de l’ARN messager jamais expérimenté avant, euh… je ne change pas d’avis, c’est toujours non.

                  lecourrierdesstrateges.fr/2020/11/26/dr-maudrux-tout-tout-tout-vous-saurez-tout-sur-larn-messager-et-le-vaccin-pfizer/

                  1. Pierre 82

                    Merci, super clair, ça correspond à peu près à ce que je pensais, mais au moins ça me donne de l’argumentaire.
                    De toutes façons, pour le vaccin, ce sera sans moi. Comme je l’ai déjà exprimé plus haut, cette histoire se terminera en eau de boudin, d’abord parce qu’on ne voit toujours pas l’ombre du début de la queue de la mise au point d’un vaccin qui montrerait une efficacité quelconque, ensuite parce que notre administration super-efficace exigera de se charger seule de la logistique, parce que les labos doivent fournir suffisamment de doses, et surtout, il y a encore beaucoup de gens qui attendent impatiemment ce vaccin et seront prioritaires (aussi bizarre que ça ne paraisse, il y a encore un grosse minorité de gens qui croient encore à la compétence des tanches qui gouvernent ce Titanic).
                    D’ici que je sois convoqué à la Gesundheidskommandantur pour y recevoir l’injection, je mise sur le fait que les premières centaines de décès suspects parmi les vaccinés auront refroidi leurs ardeurs.
                    Bref, je table quand même sur le fait que ces branquignols se balanceront au bout d’une corde avant que mon tour n’arrive.
                    Sinon, je prendrai le maquis, mais ça va, on a le temps de voir.

                    1. MCA

                      @Pierre 82 26 novembre 2020, 21 h 36 min

                      « le fait que les premières centaines de décès suspects parmi les vaccinés auront refroidi leurs ardeurs. »

                      Compter sur les médias mainstream pour faire la publicité sur les effets collatéraux des vaccins qu’ils se sont évertués à promouvoir… comment dire?

                2. Higgins

                  Surtout quand on lit ça : https:/ /www-leparisien-fr.cdn.ampproject.org/c/s/www.leparisien.fr/amp/societe/covid-19-le-laboratoire-astrazeneca-accuse-d-avoir-dissimule-une-erreur-lors-de-ses-tests-26-11-2020-8410698.php

                3. Pierre 82

                  Je préfèrerais encore le vaccin à Poutine, probablement de l’eau salée avec un peu de vitamine C et de restants de vaccins H1N1. Au moins ils n’ont pas essayé de nous vendre une nouvelle technologie.

                  1. jsp

                    Effets secondaires de vaccins covid , pas une promenade !
                    apparemment les gens sont bien secoués, surtout au rappel de primovaccination , donc probablement les gens qui ont eu un Covid inapparent pourraient déguster
                    https:/ /www.cnbc.com/2020/11/23/covid-vaccine-cdc-should-warn-people-the-side-effects-from-shots-wont-be-walk-in-the-park-.html

                    1. Higgins

                      Un peu de technique pour comprendre : https:/ /blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/11/26/vaccin-covid-entre-realite-et-fiction/

                    2. MCA

                      @Higgins 27 novembre 2020, 8 h 03 min

                      L’article oublie d’évoquer les risques génétiques liés à la reproduction.

                      Mais tout ne peut aller que bien puisque le poudré est confiant et qu’il ne semble pas tenir à se reproduire.

    1. heli0gabale

      Rien à voir mais quelqu’un peut m’expliquer pourquoi le Covid est devenu féminin du jour au lendemain ? Il s’est fait opéré ? C’est ça sa fameuse mutation ?

          1. Pierre 82

            Par contre, ça permet de savoir rapidement à qui on parle: les froussards, qui se chient dessus en passant la journée devant BFM disent « La covid ». Les gens normaux disent « Le covid ».

      1. Dr Slump

        Choix de l’académie motivé du fait que covid-19 désignerait « la » maladie, et devrait donc être mis au féminin. Ca me semble très approximatif comme explication, et me donne plus l’impression que l’académie s’est mise au féminisme transgenré. En ce qui me concerne, quand je dis le covid, je désigne le virus, et je n’en changerait rien.

          1. René-Pierre Alié

            Erreur. Depuis quelques années, les cyclones et autre tempêtes tropicales reçoivent alternativement des prénoms féminins et masculins.

      2. Jacques Huse de Royaumont

        covid est la contraction de corona virus diary, « la maladie du corona virus ». donc féminin.
        En même temps, grâce au couvre feu, ce truc vous empêche de sortir après 21h, le féminin n’est donc pas si mal choisi…

          1. Dr Slump

            Oui , et disease étant neutre en anglais, on aurait aussi bien pu le mettre au masculin qu’un féminin selon sa traduction: maladie, trouble, désordre, etc.
            En tout cas le commentaire de JHR éclairci le choix de l’académie.

          2. jsp

            L’anglais Disease au XIV° siècle vient du vieux français Désaise (nom féminin) http:/ /atilf.atilf.fr/scripts/dmfAAA.exe?LEM=desaise;XMODE=STELLa;FERMER;;AFFICHAGE=0;MENU=menu_dmf;;ISIS=isis_dmf2015.txt;MENU=menu_recherche_dictionnaire;OUVRIR_MENU=1;ONGLET=dmf2015;OO1=2;OO2=1;OO3=-1;s=s174726a0;LANGUE=FR;

      3. MCA

        Ça surfe sur l’insignifiance comme tous ceux dont le fond de commerce est de vendre du vent.

        Ils ont probablement séparé la notion de virus de la maladie qui en découle, et comme la maladie c’est du féminin, ils parlent de LA covid.

      1. Aristarkke

        À en croire un articulet de point d’information de Radio CL. l’Allemagne espère bien convaincre les pays de l’UE possédant des domaines skiables, de les laisser autoritairement fermés jusqu’à la mi-janvier pour que ses ressortissants n’y aillent dépenser leurs marks (camouflés) durant cette fin d’année…
        Compte tenu que Flop Joene a vitalement besoin que Mutti ferme les yeux sur ses turpitudes financières pour continuer à emprunter à bon compte, gageons que nos skieurs acharnés vont devoir aller voir ailleurs si la neige y est plus blanche.
        Et comme par hasard, l’articulet d’après parlait de versements mensuels de subsistance aux saisonniers hivernaux basés sur leur activité réelle en ce domaine durant l’année dernière…

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Ce qui revient à dire que Micron va claquer encore plus d’argent qu’il n’a pas pour pouvoir continuer à emprunter ?

        2. Deres

          Non, c’est car l’épidémie a médiatiquement commencé en Allemagne par des cas de super-spreader dans des stations de ski autrichiennes que fréquentent beaucoup plus les allemands que les stations françaises. C’est donc surtout l’Autriche qui est visé en fait.

          Après, que les décisions soient bonnes ou mauvaises, je trouver logique qu’il y ait un minimum de coordination entre pays. Et vu que nous avons probablement les pires politiques d’Europe, cela ne peut que nous amener que du mieux …

          1. durru

            Raoult avait fait cette semaine une vidéo où expliquait, entre autres, comment les épidémies se propagent. Et il parlait des fermetures de frontières, en disant qu’il faut fermer la frontière lorsque l’épidémie est active (pour ne pas la filer aux autres), et quand elle finie il faut les fermer dans l’autre sens. Exactement le contraire de ce qui est fait, hein…
            Ce qui est bien avec lui, c’est qu’il commence avec des chiffres, des graphiques, du concret. Pour donner la conclusion logique ensuite.

            1. René-Pierre Alié

              Du simple bon sens. C’est comme un sas, on ferme la sortie quand le plein est ici, on ferme l’entrée quand le plein est ailleurs. Encore faut-il qu’il y ait des frontières, et que l’éclusier ne soit pas crétinisé par l’idéologie.

          2. Aristarkke

            Dernière nouveauté de cet après-midi : stations de ski ouvertes mais sans restaurants ni… remontées mécaniques…
            Vu les altitudes et les pentes, va pas y avoir beaucoup de courageux pour y sortir les raquettes.
            On peut le voir aussi comme la manière de satisfaire Mutti sans paraître excessivement dur.

                1. ~~Tribuliste~~

                  Des nouvelles de disney land paris? Parce que s’ils ouvrent comme initialement annoncé il faudra m’expliquer très lentement et clairement les raisons qui en justifieraient l ouverture… par rapport aux stations.

                  1. bob razovski

                    Bah leurs restos et leurs remontées mécaniques resteront fermées aussi, donc pas de jaloux avec les stations de ski.
                    C’est pourtant simple à comprendre… 😉

    2. Pythagore

      Mutti est dans les orties et il est tant qu’elle parte.
      2214 personnes en soins intensifs sous respirateur, 1567 en soins intensifs non ventilés.
      Et, et, et ,et 5775 lits de libre en soins intensifs.
      Des centaines de milliers voir millions de vies détruites, pour éviter de remplir 5775 lits sans parler du fait qu’il s’agit probablement à 95% de patients qui de toute facon auraient terminé en soins intensif.
      No comment.
      Dernière courbe: https: //www.quarks.de/gesundheit/medizin/so-ist-die-situation-auf-den-deutschen-intensivstationen/

      1. P&C

        Et encore, combien vont mourir des conséquences psychologiques du confinement ou de la perte de leurs emplois/entreprises et de ce que ça va induire ?

      2. Deres

        Qu’est ce qui est mieux ? Confiné avec peu de morts ou confinés avec pleins de morts ? Vu ce qui se passe en France, pardon en Absurdistan, le nouveau surnom du pays, je ne me moque pas trop de nos voisins … D’ailleurs les allemands confine surement de façon beaucoup plus intelligente car leur PIB chute beaucoup moins que le notre. Et ils avaient pleins de marges sur leurs dettes et leurs déficit car ils avaient eu remonter la pente depuis la dernière crise de 2017 ce que nous n’avons pas fait. Nous nous attaquons cette nouvelle crise (le cycle des crises est d’environ 12 ans je crois) dans presque le même état qu’au sortir de la précédente.

        1. Pythagore

          Que l’Allemagne soit un moins mauvais élève que la France n’en fait pas un bon élève. Ce qui serait mieux serait de regarder du côté de ceux qui ont le mieux passé la crise et pour moi ce sont la suède et un bon nombre de pays d’Asie. Mais de cela on ne parle jamais.
          Lorsque même l’OMS, qui fait parti du même clamp que nos progressistes gouvernementaux, déconseille désormais le confinement général, il y a des questions à se poser.

          1. Pierre 82

            Vous avez du mal écouter, mais Castex sait pourquoi les pays d’Asie s’en sont mieux sortis: c’est parce qu’ils obéissent sans rouspéter à leurs dirigeants, contrairement aux Français qui n’écoutent pas qu’est-ce qu’on leur dit.
            Excuse classique des pervers psychopathes: quand ça foire, c’est toujours de la faute des autres.

        2. Pythagore

          « les allemands confine surement de façon beaucoup plus intelligente »
          C’etait vrai pour le 1er confinement dans la mesure où il n’y a pas eu d’arrêt d’activité des entreprises ou dans le bâtiment.
          C’est moins vrai pour le 2ème, la seule différence avec la France, c’est l’histoire des 1km et le couvre feu. Mais de tte facon qd tout est fermé, le couvre-feu ca fait pas grosse différence.
          Les suivis de cluster en France ont montré que les principaux clusters se trouvent parmi les entreprises, universités, et dans les foyers.
          Pas ds les resto, les bars, ou les théâtres.

  23. heli0gabale

    HS, le grand cirque de 2022 se précise :

    https://www.lefigaro.fr/politique/les-noms-que-l-on-entend-de-plus-en-plus-pour-l-election-presidentielle-de-2022-20201122

    On a évidement les usual suspects défavorablement connus de nos services depuis des années ( Méluche, Le Pen, Dupont-Aignan, Asselineau, Lassalle, Poisson).

    On a des outsiders rigolol : Son-Forget, Drouet.

    Un outsider moins rigolol : De Villiers (quelque chose me dit que ça ne donnera pas grand chose).

    À gauche c’est une vanne : Faure, Camba, Montebourg, ça parle même d’Hidalgo et du retour du gros ! The Walking Left !

    À droite c’est encore plus drôle : Wanquiez, Bertrand, Dati, Retailleau, Fillon, peut-être Sarko !
    LR n’a plus aucun destin national et risque de crever la gueule ouverte en restant un parti d’élus locaux à tout jamais façon radsoc.

    Pour Macron, même si il n’a pas encore trop dit grand chose, il se présentera je pense. Qui d’autre pour porter son quinquennat désastreux ?
    Après on est pas à l’abri d’un outsider bidon (Un nouveau Macron qui fasse le coup du Macron à Macron ).

    1. Murps

      Pas écouté. Il y a juste une phrase qui m’a interpellé : il a parlé de « dispositif d’accompagnement pour accompagner »… Heureusement qu’il est énarque et que son intervention était millimétrée.

      J’ignore qui devra accompagner qui.
      J’ai peur de faire partie de son projet d’accompagnement.
      J’aurais dû écouter ce qu’il disait.
      Mais ça m’aurait peut-être encore plus inquiété.

      Finalement , ce qui me flanque la frousse c’est le gouvernement à chacune de ses interventions, pas le/la covid.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Ca va te plaire, c’est dans la veine de ce qu’écrit le boss :

        https:/ /www.contrepoints.org/2020/11/26/385335-macron-encore-une-intervention-totalement-inutile

      2. Aristarkke

        « il a parlé de « dispositif d’accompagnement pour accompagner »
        Comme il nous prend habituellement pour des petits n’enfants, il nous explicationne façon garnement du fond, près du radiateur…

  24. Guillaume

    A part l’interdiction du gaz dans les constructions neuves : personne n’a noté la prise en compte su co2 des materiaux dans le calcul et la trajectoire sur 10 ans pour aller vers 100% contruction bois pour l’habitat individuel. C’est juste enorme!

        1. Deres

          Et la découverte que le bois cela brûle, que les termites et les mérules existent dans nos contrées, que ces habitats ont très peu inertie thermique, des centaines de morts à la première grande tempête ou inondation avec des maisons qui de font emportées comme des caravanes, …

  25. Le Gnôme

    Youpi, on s’occupe enfin des choses importantes; l’Assemblée nationale adopte un texte pour réprimer les discriminations fondées sur l’accent.

    Je vais pouvoir enfin aller à Marseille où je pourrai faire des procès à tire-larigot à tous ceux qui trouvent dérangeant mon accent parisien à couper au couteau.

  26. Batistouta

    Concernant l’URSS, j’ai tout dit. Elle a duré très longtemps sans péter avec des conditions de vie qui n’ont pourtant rien à voir avec aujourd’hui, et sa disparation n’a pas été un pétage (à ma connaissance).

    Ensuite vous me parlez de morts tués par l’État lui-même. Ce n’est pas le sujet. Et même une fois que tous ces morts ont été connus il n’y a pas eu de pétage.

    Dans la France d’aujourd’hui, la plus grande partie de la population a toujours malgré tout beaucoup à perdre, et en plus l’État est doué pour faire échouer la contestation. Il lui suffit d’arriver avec des promesses d’argent volé d’un côté, et une matraque de l’autre côté, et c’est largement suffisant (c’est ce qu’il s’est passé pour les gilets jaunes). Par dessus tout ça, la plupart des gens (si ce n’est pratiquement tous) sont étatistes, pas du tout libéraux, et ont des raisonnements socialistes en permanence (et le plus fort c’est qu’ils ne le savent même pas).
    Donc ça ne pétera jamais. Le mieux qu’on peut imaginer, c’est un truc comme les gilets jaunes.

    1. durru

      « avec des conditions de vie qui n’ont pourtant rien à voir avec aujourd’hui »
      Vous faites la confusion habituelle. La seule chose qui compte, c’est l’évolution du niveau de vie. Et les Russes, en 1917, ils partaient de très bas (sauf les nobles et les bourgeois – peu nombreux, qui eux ont bien morflé).
      « à ma connaissance »
      Regardez au moins comment Eltsine est arrivé au pouvoir. Ça dépend de quoi on parle avec « péter », peut-être.
      « morts tués par l’État lui-même »
      C’est vite dit. Même aujourd’hui, plus de 30 ans après, on en sait pas grand chose. Parce que la plupart de morts l’ont été *après* la chute de Ceausescu le 22/12, pas avant. Et de toute façon, une répression sanglante, même si elle échoue, ça compte pas comme « pétage » ?

      « la plupart des gens (si ce n’est pratiquement tous) sont étatistes »
      Ça, c’était avant… Le socialisme, pour rappel, s’arrête au bout de l’argent des autres. On est plus dans les 30 Glorieuses. D’où les références de plus en plus fréquentes au « Great Reset » (le terme, je parle, pas ce qu’il y aurait derrière). Vous croyez vraiment que c’est du pur hasard ?

      1. Pheldge

        Durru, je partage l’avis de Batistouta, le pétage, ça veut dire la foule qui prend le pouvoir, envahit le parlement, fait s’enfuir les dirigeants ! et je n’ai pas le souvenir que ça se soit passé comme ça en Russie.
        Pour la Roumanie, tu en sais bien plus que nous, mais je crois que les massacres que tu évoques, tiennent plus de répression d’un côté, épuration de l’autre … par contre là, oui, le tyran a été chassé, donc oui, « ça a pété ».
        En France, il faudrait quelques décennies de tyrannie, pour y arriver

        1. durru

          « la foule qui prend le pouvoir, envahit le parlement, fait s’enfuir les dirigeants »
          « Regardez au moins comment Eltsine est arrivé au pouvoir. »

  27. Higgins

    Je ne sais pas ce que vaut ce livre : https:/ /leblogalupus.com/2020/11/25/jean-loup-izambert-et-claude-janvier-le-virus-et-le-president-enquete-sur-lune-des-plus-grandes-tromperies-de-lhistoire-is-edition-sortie-le-11-decembre-2020/

        1. Le Gnôme

          Il y a déjà une taxe sur le ski de fond intitulée redevance d’accès aux sites nordiques aménagés pour les loisirs de neige non motorisés,

          Tout ce qui bouge est taxé en France. Il n’y a guère que la sieste à ne pas l’être.

  28. Citoyen

    Euh, H16, … « poussez Mamie dans le cellier ! » … En fait de cellier, tout dépend de quel cellier l’on parle …
    Parce que Mamie, dans le cellier de Louis, finalement …, elle n’y serait pas trop mal … On a vu pire, comme demeure ….
    https:/ /www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/loire-atlantique/le-cellier-un-chateau-achete-grace-a-la-grande-vadrouille-e8a24846-c773-11ea-ade7-4b60c6e21d33

    1. ~~Tribuliste~~

      Nan c’est un geste bienveillant pour les habitants des montagnes à qui on vient de retirer le pain de la bouche. Ils sont tellement au fait des réalités qu’ils pondent sketchs sur sketchs. Sports de glisses versus chute généralisée : qui touchera le fond en premier?

  29. zelectron

    Pas besoin de faire la grève des impôts, le covid s’en est chargé !
    L’état se retrouve grosjean comme devant, les pertes colossales de budget pour abonder les salaires et charges des fonctionnaires vont l’obliger à dégraisser tout autant considérablement.

    Il n’y a pas aujourd’hui en France de Soljenitsyne, Sakarov, Havel ou Walesa ni d’Orwell et encore moins de Nikola Tesla (Liste stochastique) hélas. Les saltimbanques qui nous gouvernent s’y croient mais la réalité d’évidence montre que ce sont des déchets ultimes de notre civilisation qui se meure.

    1. Aristarkke

      Vous faites bien de préciser que votre liste procède du hasard parce que joindre Tesla à un groupe de dissidents célèbres, je n’en vois pas le rapport.

    1. Rick Enbacker

      Mais qu’il est con !
      En quoi ça crée un déséquilibre avec les stations françaises puisque de toute manière les gens n’y iront pas car impossible d’y skier ?
      Et en parlant de déséquilibre, qui en est responsable en premier ?
      Ou alors c’est les Français qu’il prend pour des cons. Ou les 2…

    2. Aristarkke

      Pourtant, les prix suisses ne sont pas abordables par tous les Grançais. Cela devrait limiter la casse. Mais il est vrai qu’ayant eu 1000€ d’argent de poche mensuel il y a vingt ans quand il usait les bancs de la fac, il est patent qu’il n’a pas les mêmes valeurs que le commun.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.