Confinement, couvre-feu, évaporation du régalien et merci Castex

Jean Castex est le premier ministre de la France, et le pays traverse une phase difficile : des gens sont testés positifs. Alors Jean Castex prend la parole, à la télé, pour annoncer des trucs et des machins.

Le travail de Jean Castex n’est vraiment pas facile : pensez donc, il lui faut annoncer, une fois encore, que les garnements français ont encore fauté salement avec leurs mains pleines de doigts, leurs museaux sales et leur hygiène déplorable.

Alors Jean Castex doit manier de la sanction : comme il y a plein de cas positifs, le déconfinement du 15 décembre sera donc en mode « molto mollo ». On va assez peu déconfiner finalement en se contentant de renoncer (la mort dans l’âme, il faut bien le dire) aux petits cerfas d’auto-humiliation quotidienne, et on va simplement revenir au bon vieux couvre-feux tant il est vrai que le virus ne se déplace qu’à vélo, la nuit, de 20h à 6h.

Pour Jean Castex, le but est simple : il faut continuer d’emmerder les Français tout en modulant la dose de vexations ridicules pour ne pas déclencher immédiatement de mouvements violents. Il nous offre, sans vraiment le vouloir consciemment, une démonstration d’art subtil au travers d’une danse légère et délicate entre les différentes étapes de ce qui s’apparente à un châtiment psychologique subtil mélangeant isolement, humiliation, menaces ou contraintes idiotes et l’occasionnelle indulgence des « puissants » histoire de ménager un peu d’espoir.

De façon globale, retenez pour les prochains jours en France que si une activité vous procure du plaisir ou de la joie, c’est globalement interdit, dénonçable par les voisins et vous mènera à une amende bien poivrée. Il faut arrêter d’être positif, qu’on vous dit.

Et comme l’indique le Darmanin de l’Intérieur, vous pourrez compter sur un régalien à la hauteur par garantir que tout sera bien dans les clous : plus de 100.000 policiers et gendarmes seront ainsi mobilisés pour bien s’assurer que la bûche ne sera pas découpée en présence de plus de six personnes et que Mamie et Papy seront correctement calfeutrés dans la cuisine avec un bol d’eau et des croquettes.

C’est dit.

Cependant, peut-être est-il un peu tôt pour se réjouir dès à présent que le 31 décembre au soir ne marquera pas, cette année, les traditionnelles départs de feux festifs de voitures citadines. S’il y aura bel et bien plus de 100.000 gardiens de la paix à gambader joyeusement sur la lande française pour y pruner généreusement le badaud attardé, ne comptez pas trop sur eux pour prendre le risque insensé d’aller faire régner l’ordre et la loi dans les endroits où ils seraient nécessaires.

On peut par exemple raisonnablement parier que certains quartiers émotifs retrouveront leurs couleurs et leurs activités de fête dès que possible et probablement sans même attendre la fin du confinement et du couvre-feu (du reste, y a-t-il eu un jour de vrai confinement dans ces portions de territoire à la légalité créative ?).

Du reste, même en cette période de confinement parsemée des inévitables cerfas de mortification, il arrive que ces quartiers soient en proie à un festivisme plus pro-actif et volontaire que d’habitude, sans pour autant que les forces de l’ordre n’en soient réellement troublées. On apprend ainsi qu’à Sevran, charmante bourgade de l’enclave autonome de Seine-Saint-Denis, une trentaine de pères de famille ont dû se liguer en une sorte de milice improvisée pour repousser une bande de vendeurs de drogue bien décidés à venir pratiquer leurs trafics sous les fenêtres des lotissements familiaux.

Rassurez-vous : les forces de l’ordre, dûment alertées, ont amplement pesé le pour et le contre de toute intervention et ont prudemment décidé de laisser les événements suivre leur cours normal, en rappelant l’importance de bien se laver les mains, de se mettre un petit masque sur le groin et de conserver autant que possible une certaine distanciation sociale qui évite de se prendre des pains dans les dents.

De toute façon, il faut bien comprendre que ces mêmes forces de l’ordre sont actuellement fort occupées à calmer les ardeurs des randonneurs en forêt (qui encovident de vastes étendues arborées et menacent donc le prochain déconfinement et seront responsables de l’inévitable troisième, quatrième ou cinquième vague) et à violemment réprimer les fous du volant (qui frôlent le 83 km/h sur les routes départementales dans leurs Doblos surpuissants).

Que voulez-vous ma brave dame, on ne peut pas être partout, et ces valeureuses Forces de la répression automobile et du randonneur sans cerfa ne pourront donc pas assurer la sécurité de base pour la lycéenne Mila qui, ayant déclenché l’ire d’imbéciles faussement dévots, continuera donc de craindre pour sa vie dans des établissements qui, pleutrement, refuseront rapidement de l’accueillir.

Après tout, si l’école de la République offrait la sécurité, ça se saurait. Et si les établissements militaires avaient un quelconque rapport avec le pouvoir régalien, ça se saurait aussi, hein. Le milouf millésime 2020 est décidément bien tendre, sans doute pour s’accommoder à l’air du temps où la force est d’usage pour ceux qui ne posent aucun souci et s’évapore lorsqu’il s’agit de vraies racailles qu’il faudrait mater.

De toute façon, il faut bien comprendre que le régalien suit la même course que le reste : le gouvernement a surtout démontré son incroyable légèreté et sa capacité stupéfiante à sublimer ses responsabilités au sens chimique, i.e. les faire passer instantanément de solides à gazeuses. Bien que les prérogatives de l’État et de son gouvernement ne cessent d’augmenter (ce pour quoi il nous facture toujours plus cher), il semble que personne ne soit plus responsable de l’actuelle bérézina de la gestion de la crise sanitaire.

Il faut se rendre à l’évidence : les Français sont vexés, frustrés, appauvris et humiliés, mais ils ne sont plus du tout gouvernés.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires287

  1. Le Gnôme

    La différence de traitement entre le Français solvable et peu émotif et les Français émotifs ou estampillés Camp du bien commence à être perçue par les premiers. Vous avez le droit de manifester entre Nation et Bastille, pendant que d’autres se font pruner pour avoir été respirer l’air de la forêt.

    Tout ça ne peut que mal finir.

    1. MCA

      « Tout ça ne peut que mal finir. »

      Pas si sûr,
      à force d’impuissance et de résignation à agir on finit par tout accepter.

      On vit sur un billard à trois bandes : l’état, les malfrats et les honnêtes gens et contrairement à ce qui est inscrit à l’entrée du camps, le problème n’est pas pour l’état de mater les malfrats mais de se servir de ces derniers pour élaborer des lois servant à contenir, saigner et mater les honnêtes gens.

      Ce qui amène à la conclusion suivante : des malfrats nous n’avons pas fini d’en voir proliférer car ils sont utiles et des matages pas fini d’en subir.

    2. Aristarkke

      Vous ne semblez pas imaginer, après tous les efforts que les escrolos nous font faire en leur faveur, le désastre que serait de voir les arbres et les zozios choper le Covid !

  2. hub

    Avant, les décisions étaient justifiées par le nombre de lits occupés dans les services de réanimation ; aujourd’hui, on sort d’un chapeau d’arlequin un chiffre de 5.000 cas quotidiens, qui selon tous les médecins ne représente rien… Alors, la cinquième vague, il faut s’y préparer, comme la douzième, avant les présidentielles

    1. Courtial

      Ils ont trouvé la formule qui marche, ils ne la lâcheront plus que contraints et forcés. Je note quand même le peu d’enthousiasme des forces de l’ordre à faire respecter ce confinement, en tout cas là où je vis, et on entend des échos similaires de pas mal d’endroits. A court terme c’est probablement ça qui va limiter la casse. A plus long terme on n’échapperas pas à un bon coup de balais, et quelques condamnations au pénal ne serait vraiment pas du luxe mais là je sais que je rêve inutile de me le dire.

      1. pabizou

        Ce n’est pas un rêve, c’est un cauchemar . Quand aux condamnations aux pénal …. De toutes façon la pravda veille au grain, avez vous entendu parler de la plainte pour génocide contre ce gouvernement d’incapables??

      2. Adolfo Ramirez Jr

        Idem, je n’ai JAMAIS été controlé ou j’habite, dans une grande métropole de 300.000 hab.
        Quant aux condamnations, ils ont déja laché le fusible tout indiqué, Salomon, dont le nom s’affiche partout sur les écrans de BFMTV.

        1. Rick_Enbacker

          Salomon et Buzin ont déjà une plainte au cul du syndicat des infirmiers pour leur gestion minable des masques inutiles. Je me fait peu d’illusion sur la suite de cette affaire mais je prépare quand même le champagne en cas…

        2. Jacques Huse de Royaumont

          Ils ont déjà cramé Buzin et Philippe. Véran et Castex doivent encore servir un peu, au moins jusqu’au printemps. Salomon sert de fusible pour gagner un peu de temps.
          Si Castex saute trop vite, Macron devra assumer seul la suite, ce qui lui promet une dernière année de mandat plus que difficile.

            1. Citoyen

              En plus, le Gaftex a très mauvais caractère, et ne manque pas de le faire savoir, quand on le pousse un peu dans les cordes ….
              https:/ /zupimages.net/up/20/46/cyd5.jpg

            1. Theo31

              Le demi vieux (par rapport à sa mère) a perdu ses meilleurs, ses moins pires en fait, éléments. Au rythme où les fuites s’accumulent, même un pangolin a toutes ses chances pour devenir premier ministre.

        3. Calvin

          Jamais contrôlé non plus dans mon village de 800.000 habitants.
          Après, je ne réside pas non plus dans les quartiers émotifs de ma bonne vieille cité phocéenne… mais je doute de la présence de policiers dans les zones de droits contrariés.

          1. Aristarkke

            Il doit arriver à tes émotifs de faire des descentes en ville, façon Balavoine « Quand on arrive en ville »
            Il est donc prudent de tout prévoir pour éviter de les rencontrer, hors cas de « fôtapad’chance »

          2. Theo31

            Idem. Jamais contrôlé. Je sors dorenavant faire du sport sans ausweis. Seuls les automobilistes y ont droit. Les municipaux ne vont même plus verbaliser les peripateticiennes.

        4. Jacques Huse de Royaumont

          Je n’ai été contrôlé qu’une seule fois, c’était à La Défense. Il faut dire que j’avais l’outrecuidance d’être allé travailler.

          1. MCA

            Voilà… c’est avec des agissement irresponsables de la sorte que tu leur donnes un motif pour confiner les autres…

            Tu aurais dû t’en douter dans un quartier avec un nom pareil !…

                1. Jacques Huse de Royaumont

                  le bistro à vin est sur le parvis, mais très surfait. Plus bas, près du métro esplanade, un caviste sert des vins au verre avec des assiettes de charcuterie ou de fromage.
                  Pas donné, mais sympa.
                  En réalité, à la Défense, pour les bonnes adresses il faut s’éloigner un peu.

                    1. Jacques Huse de Royaumont

                      Je ne suis pas très au fait de ce commerce, mais vu la densité de pognon au m² et le nombre de recoins tranquilles, je serais très surpris que tu ne puisses pas y trouver ton bonheur .

                    2. Pheldge

                      bah, c’est compréhensible, là où il y a de l’argent … on sait bien que le bonheur est dans le prêt 😉

      3. Waren

        Jamais contrôlé non plus à Lyon, sachant que je vais travailler tous les jours et parfois même avec mon vieux Diesel qui n’a même pas de vignette CritAir. Un après-midi alors que je me baladais dans ma campagne, une voiture de gendarme m’a dépassé tranquillement. Je n’ai même pas été contrôlé, alors que j’étais clairement la cible idéale, surtout que je n’avais même pas le mot de mes parents sur moi. D’ailleurs, c’est quoi cette histoire d’attestation ??

      4. Deres

        On vient de voir que le responsable de la santé qui était censé découvrir au début de la crise l’absence du stock de masque de sécurité échangeait personnellement des mail six mois plus tôt pour arriver à justifier le non renouvellement du dit stock. Croyez vous que ce monsieur soit le moins du monde inquiété ? Bien sur que non, in est conservé à son poste contre vents et marées. En 2020, la conclusion de la bataille de France de 1940 serait de nommer Gamelin Maréchal … On a bien vu qu’Edouard Phillipe a été renvoyé non pas pour son incompétence pourtant bien démontré (masques, place en hôpital, transferts, tests, …) mais car il était trop populaire et refusait de s’exposer à la place du président.

        Au passage, vous avez vu la gabegie des tests gratuits mis en place au Havre … Une logistique inimaginable payé rubis sur l’ongle pour arriver à tester 10 personnes par jour qui de toute façon se serait fait testé. Mais cela n’empêche pas les politiques de se féliciter et les journalistes de s’ébahir.

    2. Higgins

      Iznogoud est une mauvaise Cassandre. Qui croit encore à ses fadaises ? Qui croient encore aux chiffres officiels annoncés quotidiennement ? Qui peut croire encore, ou a pu croire, que les choix faits par nos clowns étaient les bons ?
      La décridibilisation du pouvoir est totale et ce dernier aura beaucoup de mal à retrouver le minimum de confiance qui lui est indispensable pour exister. Ça explique les crispations observées et la dérive liberticide que nous subissons.

      1. Alex

        Je rebondis là dessus : J’ai vu qu’en Suède, les prérogatives ont souvent été suivies et respectées. L’article mentionnait le fait que le peuple avait confiance en ses élites, son gouvernement.

        Comme vous le dites : ils ont perdu toute crédibilité et le « peu » de confiance qui subsistait de la part du peuple.

        La confiance qu’on inspire envers son peuple, voilà pour moi l’élément fondamental pour gouverner correctement.

        1. AUTISSIER

          Je connais très bien la Suède,les gens premièrement ne s embrassent pas la distanciation sociale est de fait.Les restaurants viennent de fermer leurs portes d eux mêmes.Nous avons des amis qui étaient malades ils se sont auto dépistés.Il se sont mis en quarantaine d’eux même.Les transports en commun sont très peu fréquentés. Le télétravail est généralisé de plus toutes les démarches administratives se font par internet .Si bien que nos amis n’en croyaient pas leurs oreilles que l’on doivent se déplacer à la mairie pour faire une CNI
          Donc on ne peut pas comparer deux pays aux mentalités totalement différentes à chaque fois que nous y allons on est apaisé par un climat ambiant totalement calme par rapport à la frainaisie française .

          1. Ours blanc

            Une petie nuance : les transports en commun sont bondés pour les avoir testés cet été, idem certains magasins. Idem certains restaurants ! Par contre complètement en accord pour le reste : beaucoup de démarche directement sur internet, les gens s’auto gèrent plus facilement…

        2. heli0gabale

          Si ça marche encore bien en Suède c’est à cause d’un particularisme local qui fait que le collectivisme est individuellement accepté.

          En France on remerciera jamais assez le rôle de l’Etat dans l’effondrement de la confiance entre lui-même et les citoyens et entre les citoyens entre eux.

      2. J-J Tatie

        @Higgins Bonjour Major, je me permet de n’être point d’accord avec votre point de vue : Je pense, par contre, que 80% de la masse populaire française est totalement,décérébrée ! Regardez les sondages, ce matin, 72 % de cette masse trouve normal de rester CONfiné le 31 décembre… ☺ Ha bon ? Je pense que les 20% qui restent avec une matière grise active (nous ?) se planquent pour ne pas subir ce déferlement de conn.ries. Pour vivre heureux, vivons cachés ! Et rien ne se produira à l’avenir, ni bientôt, ni dans un futur proche, ni jamais !
        Bonne journée.

        1. Singedupommier

          Bonjour
          Otez moi un doute: vous seriez le seul ici à penser que les sondages publiés reflètent autre chose que ce que veulent ceux qui les paient?

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Ca assurera une réélection triomphale au mignon poudré. Gaga Joe lui expliquera comment faire, s’il peut encore parler dans un an.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Il a 50 ans de politique derrière lui, il est parfaitement conscient et consentant à sa situation. Et il sait aussi à quoi s’en tenir sur la loyauté des élections, au moins dans les grandes lignes. Rien ne s’est fait contre sa volonté.

            1. Calvin

              On est d’accord mon point etait juste qu’il n’avait pas donné d’ordre.
              Cela fait 4 ans que les médias, les démocrates, les militants, les ripoux républicains préparent ce moment. La résistance du Donald le 3 novembre les a pris au dépourvu, tous.
              Là, encore, il n’a rien dû ordonné le Biden.

      2. Higgins

        Point de situation : https:/ /leblogalupus.com/2020/12/11/tout-ce-que-vous-vouliez-savoir-sur-les-poursuites-electorales-du-texas-mais-que-vous-aviez-peur-de-demander-un-tiers-des-etats-americains-ont-maintenant-rejoint-la-plainte-du-texas-a-la-cour-suprem/

          1. Aristarkke

            J’aurais plutôt utilisé « séditieuse » mais bon…
            En quoi demander le respect de la constitution est digne de la sédition avérée ? C’est une question toute rhétorique puisque la poser revient à connaître d’avance la réponse, vu les protagonistes…

            1. Citoyen

              De la « sédition » ? … de votant qui se savent floués, et volés ? …. C’est curieux, non ?
              Ils n’ont vraiment peur de rien … Ceux qui veulent une élection « légale » seraient des séditieux !… Avec le progressisme, le progrès n’arrête plus de nous étonner ! …

            1. Aristarkke

              Personne n’est donc fondé à se plaindre du viol d’une Constitution s’il n’en subit pas une conséquence. Cela ouvre de castes horizons pour la suite…

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Il est intéressant de voir que les états ayant porté plainte correspondent assez bien aux états confédérés de la guerre de secession (exception faite des états qui n’existaient pas alors et bien entendu de la Géorgie).
          Cette fracture est constitutive de l’amérique et une élection volée peut mettre le feu au poudre. Il faut se souvenir que c’est déjà une élection présidentielle au résultat bizarre, l’election de Lincoln, qui avait mis le feu aux poudres.

          1. durru

            C’est difficile de rentrer ici dans des débats philosophiques…
            Je crois que c’est plus une coïncidence qu’autre chose, un exemple : les rôles de la Virginie et de la Virginie Occidentale se sont plus ou moins inversés.
            En tout cas, les causes profondes ne sont plus tout à fait similaires.

            1. Jacques Huse de Royaumont

              L’opposition entre une Amérique tournée vers le monde, centralisatrice et une Amérique plus traditionnelle, fière de son identité et jalouse de ses prérogatives locales existe toujours.
              N’oublions pas que la question de l’esclavage a joué un grand role dans la communication de guerre mais pas dans les raisons de la guerre.

              1. durru

                Justement, à l’époque l’Amérique « tournée vers le monde » n’est pas celle qu’on croit, ce sont les Etats du Sud qui ne voulaient pas de protectionnisme… Et c’étaient les mêmes qui étaient fiers de leur identité et de leurs prérogatives locales.
                Les fractures ont bougé 😉

                1. Jacques Huse de Royaumont

                  Les exportations passaient par les armateurs New-yorkais ou des grand ports de Nouvelle-Angleterre qui traitaient le sud comme une véritable colonie. Le mépris pour les déplorables en est l’héritage.

                  1. Aristarkke

                    Quand la guerre débute, le Nord cesse les exportations du Sud et instaure par ailleurs un blocus maritime pour le Sud afin de l’empêcher d’importer tout ce qui manquait pour lui permettre d’entretenir l’effort de guerre, c.a.d. à peu près tout puisque le Sud était essentiellement une puissance agricole.
                    D’où les épisodes des « forceurs de blocus », soutenus en sous-main par la GB qui avait besoin du coton pour entretenir la marche de sa propre industrie des tissages…
                    Anecdotiquement, Rhett Buttler en est un…
                    Ce ne pouvait être qu’un combat maritime perdu d’avance même si l’énorme nouveauté du Monitor (premier navire cuirassé manoeuvrant uniquement à la vapeur, sans mâture à voile et équipé d’une tourelle rotative à deux pièces d’artillerie lourde) frappera plus les imaginations que ses buts. (Navire nordiste)

    3. Theo31

      On met le curseur bas pour éviter que les sorties du samedi des cassos ne s’etendent pas aux autres jours de la semaine. Sauf que ça a finir par quand même arriver.

    4. MCA

      @hub 11 décembre 2020, 9 h 07 min

      Rahhhhh,

      Il faut écouter le discours de Gaftex au lieu de grignoter des chips devant la télé…

      La limite des 5000 cas est conditionnée par le nombre de lits de réa disponibles sachant qu’il faut en laisser qq1 pour les autres malades.

      Si nous avions eu 15000 lits de réa la limite serait de 10 000 cas.

      Autrement dit, c’est le nombre de lits de réa qui fixe la politique économique de ce pays.

      Triste et consternant hein?

      1. Stéphane B

        Certes, mais la cause initiale est le traitement médical qu’on donne dès le départ. Si c’est paracétamol et repos, cela revient à donner de l’aspirine pour la gangrène.

        1. Courtial

          Exactement, discuter du nombre de lits de réa, c’est admettre qu’il s’agit du seul moyen que nous avons de lutter contre cette maladie, ce qui est de plus en plus évidemment faux, il y a des traitements prophylactiques et précoces qui font leurs preuves. La case réanimation n’est pas du tout la seule issue, ergo le nombre de lits n’est pas le plus important.

          Bon sang même les Chinois prétendent qu’ils ont des traitements curatifs et qu’ils arrivent aujourd’hui à traiter tous les cas sans passer par la case réanimation, c’est peut-être un mensonge ou une exagération bien sûr mais se contenter de dire « il n’y a pas de traitement contre le covid » comme l’a fait Castex il y a encore 1 ou 2 semaines, c’est au mieux une ignorance impardonnable, au pire un mensonge éhonté, et dans tous les cas c’est un crime.

          1. Pythagore

            Mensonge éhonté. L’inde distribue même des kit (voir en fin d’article).
            https: //blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/12/10/le-traitement-du-covi-19-existe-2-ivermectine-efficace-a-100/

      2. Pythagore

        Non il s’agit du taux d’incidence: 5000 nouveaux cas positifs par jour.
        Pour les lits de réa, ils ont fixé 2500-3000 cas (comme ca les chante, sachant que la perversion est qu’ils mettent des gens qui n’auraient pas besoin d’être en réa, en réa qu’en même).
        https: //www.lefigaro.fr/actualite-france/trajets-des-francais-contaminations-reanimations-les-outils-du-conseil-scientifique-20201210

      3. P&C

        Le plus drôle que les ARS ont continué d’ordonner des fermetures de lits, même pendant le confinement saison 1.

        La bureaucratie française, avec de vrais morceaux de brazil dedans.

        Tu me diras, les bureaucrates en question s’ne fichent, ils se font soigner ailleurs.

      4. Deres

        Les hôpitaux sont saturés car les malades du COVID sont maintenant systématiquement envoyé à l’hôpital y compris les cas désespéré. Cela se voit clairement sur les courbes des décès. Alors qu’au début de cette vague, les décès à l’hôpital , en EPHAD et à domicile évoluait de la même manière, maintenant les deux dernières redescendent fortement alors que celle de l’hôpital se maintient. En faisant passer le taux de décès à l’hôpital de 50% usuellement à 55%, cela suffit à saturer les hôpitaux en fait.

        C’est la magie de l’hôpital public qui remplit ses lits en fonction de ses propres besoins, pas des besoins de français.

    5. Deres

      Oui, confinement juste avant la présidentielle, ce qui rendra INDISPENSABLE un vote par correspondance comme pour élire Biden … Une telle formule qui marche si bien se doit d’être réutiliser.

  3. glot

    Darmanin montre ses petits muscles en prévision du couvre-feu du 31 décembre .
    Les Français s’esclaffent de rire, en sachant ce qui va se passer dans les cités
    Cramage de bagnoles, guet-apens tendus aux pompiers, tirs de mortiers,
    Contrôle des attestations au faciès, c’est-à dire les bourgeois blancs solvables.

    1. Opale

      Oui mais EUX dans les cités, ils n’ont pas les codes, ils subissent l’oppresseur blanc, deux excellentes raisons pour lesquelles on peut bien les excuser de s’exprimer avec les outils qu’ils maîtrisent, ces jeunes gens. Faites un effort de compassion, que diable.

  4. Pythagore

    J’en arrive à penser que ces gens n’ont pas d’amis et comme ils vont passer les fêtes tt seul, ils l’imposent aux autres. Castex me rappelle Flamby, tjs droit ds ses bottes devant l’adversité, il n’avait jamais l’air aussi heureux que quand il était dénigré, foulé au pied, il semblait avoir besoin d’avoir tt le monde contre lui et se sentait un héros (Hérault….) de résister.

    1. Dr Slump

      Heureux surtout de pouvoir brimer les gens en toute sécurité, et de les voir se répandre en vaines récriminations. Quel pied ce doit être pour tous ces premiers de la classe, tous ces Agnan-chouchou-à-la-maîtresse, de brimer tous ces petits Nicolas, tous ces Eudes qui se moquaient d’eux avant!

      1. Pythagore

        Faut arrêter de lire les sites complotistes 😉
        Je crois que la Major avait déjà posté l’article:
        https: //institutdeslibertes.org/le-grand-reamenagement-reset-ou-le-triomphe-de-lineptocratie/

          1. Pheldge

            complotistes ! et quand c’est pas de la fachosphère de droite intégriste …
            Camarade Commissaire du peuple, je jure que je ne viens là que pour observer l’ennemi du gouvernement, et mieux me rendre compte de la chance que nous avons d’être si bien dirigés ! 😉

      1. Deres

        A leur niveau, ce sont les demoiselles qui se déplacent à domicile sous escorte policière pour bénéficier du buffet gratuit (C’est l’Etat qui paye). Ou alors des garçonnières prêtés par des « amis » (Cf. Hollande te DSK). C’est amusant de voir que chez ces gens là, les amis ont des appartement libres à l’année qu’ils peuvent vous prêter sur le long terme.

  5. Courtial

    Intéressant le cas Mila, c’est à dire que l’école de la république en 2020 ne ménage pas ses efforts pour conserver en son sein des fouteurs de merde patentés qu’il ne faudrait surtout pas exclure les pauvres chéris, mais détourne pudiquement le regard quand une adolescente en est de facto exclue par ces mêmes fouteurs de merde.

    Conclusion, qui fait vraiment la loi en France ?

      1. Higgins

        Je le crois aussi. Elle était scolarisée dans un lycée militaire. Au-delà de sa personne, il y a tous les autres élèves et les encadrants (civils et militaires). La menace terroriste n’est pas une vue de l’esprit. et nous avons hélas suffisamment d’exemple pour nous rappeler qu’elle peut frapper tout et n’importe qui. Et puis, sans chercher des excuses faciles au directeur de l’établissement concerné, nous n’avons qu’une information partielle. Si ça se trouve, après la stupide indiscrétion faîte, des menaces très précises ont été reçues mais pour des raisons aisément compréhensibles, elles ne peuvent pas être portées à la connaissance du grand public.Maintenant, nous sommes bien d’accord, la prise de position de notre bien-aimé Etat est plutôt faible.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Sans compter que la gamine n’a pas franchement le profil d’une élève de lycée militaire. Il est tout à fait possible qu’elle pose des problèmes de comportement, indépendamment de tout le reste.

          1. Higgins

            Je plussoie. Les lycées militaires actuels sont bien loin de ce qu’ils étaient il y a encore 20 ans mais ce sont des OVNIS par rapport à ce que propose l’EN.

      2. Courtial

        Oui ce n’est pas très malin de sa part là-dessus on est d’accord, mais cela ne fait que souligner encore plus la prodigieuse faiblesse de toutes nos institutions. On ne parle pas de Salman Rushdie là.

        Rien à voir d’ailleurs, mais je note toujours la discrétion de toutes nos associations de pleureuses subventionnées de défense des droits des femmes et des homosexuels sur cette histoire.

  6. Alex

    Le confinement (enfin confinement…) a montré son inefficacité. Je m’interroge même sur l’utilité réelle des masques, sauf à la rigueur dans des endroits exigus ou avec de la masse (transport en commun).

    Il n’y a pas eu de baisse drastique, ils ont simplement ralenti les entrées en réa, pour faire oublier le fiasco de Mars-Avril.

    100 000 policiers, rien que ça. Ils sont complètement cons car me concernant, ça va se passer comme l’année dernière : même personne, même lieu et on dort sur place.

    Leur couvre feu, c’est du bullshit. Car si 15 personnes décident de passer leur soirée ensemble, certes ils n’iront pas au bar, mais ils iront chez celui qui aura le plus de pièces et ce avant 20h.

    Ca n’a pas de sens. On attend le discours de Castex le 7 Janvier:
     » Il y a eu beaucoup de négligence lors des fêtes, les contaminations sont remontées. Va falloir re-confiner, sorry »

    1. yann

      Ils ont ralenti rien du tout ! Les réas sont en flux tendu tous les ans en hiver, il n’y a rien d’original en 2020.
      L’ensemble de cette histoire est du bullshit, de A à Z.
      Et je ne parle pas des vaccins…

    2. MCA

      J’adore qu’ils fassent appel à notre sens des responsabilités uniquement quand ils n’ont pas les moyens de contrôler et d’interdire (nb de convives à table).

      Pour le reste il y a les 135 E de motivation.

      On n’est jamais trop prudent, je vais acheter deux bûches de 6 personnes.

    3. Pierre 82

      « Va falloir re-confiner, sorry ». Je ne comprends pas le sens du dernier mot. Et surtout je n’imagine pas Cache-sex faire mine de s’excuser.

    4. Douar

      Si, si, M. Onfray a dit que les masques protégeaient. La preuve, il a chopé le covid car il ne le portait pas.
      Quelle puissance de raisonnement.
      Idem, il a revu sa position sur l’IHU, mais étant une personne à risques, normal qu’il n’ait pas été traité avec leur protocole (sachant qu’il y en a d’autres).
      Il a été malade, il est soigné, point.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Canteloup va se retrouver au chômage. Comment caricaturer des bouffons qui sont déjà des caricatures.
      Entre les quota de 30 personnes dans les lieux de cultes quelque soit leur taille, les stations de ski ouvertes mais sans les skis ou la grande roue qui doit tourner à vide, comment inventer plus ridicule ?
      Sans parler du choix des indicateurs de l’épidémie qui changent avec le vent, le sketch des masques et j’en passe.
      La nouvelle blague va consister à rendre le vaccin obligatoire sans le dire.

      1. pabizou

        Pour le vaccin, l’Italie vient de leur faire un joli croche-pied . Le conseil d’état italien vient d’autoriser l’usage de l’HCQ pour un traitement précoce du COVID par les médecins . Si on a un traitement, vu les incertitudes sur le vaccin, il va devenir totalement inutile . Caramba! encore raté

        1. Pythagore

          +1
          En fait l’ivermectin semble être encore plus efficace que l’HCQ.
          Il faudrait rechercher les chiffres exactes, les méta-études sont publiées sur le site ci-dessous. Il me semble qu’il est prêté un effet bénéfique de ~60% de l’HCQ en administration précoce et 80-90% pour l’ivermectin.
          https: //blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/12/10/le-traitement-du-covi-19-existe-2-ivermectine-efficace-a-100/

  7. Stéphane B

    L’arnaque des 5.000 cas (https://twitter.com/philippeherlin/status/1337303873015472128)

    Pourquoi le nbre de cas arrête-t-il de diminuer (Fig.4)? Parce que le nbre de tests arrête de diminuer (Fig.7)

    Le nbre de cas dépend + du nbre de tests que de la « circulation du virus ». Le gvt nous manipule!
    Source: https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/maladies-et-infections-respiratoires/infection-a-coronavirus/documents/bulletin-national/covid-19-point-epidemiologique-du-10-decembre-2020

  8. Rick_Enbacker

    Si ça peut vous consoler, en Belgique ils sont encore plus givrés :

    https:/ /www.brusselstimes.com/news/belgium-all-news/143298/belgiums-covid-christmas-rules-only-one-guest-can-use-the-toilet-annelies-verlinden-garden-coronavirus-bathroom-close-contact-steven-van-gucht/

      1. Pheldge

        tiens d’ailleurs à propos de « Mamie et Papy seront correctement calfeutrés dans la cuisine avec un bol d’eau et des croquettes » euh, pour nous non : Madame Pheldge et moi serons au milieu de la case en paille qui ne comporte qu’une seule pièce ! les enfants et la petite fille autour de nous … et je te vous dis pas si y’a un cyclone du réchauffement qui nous tombe dessus ! 😉

  9. Douar

    Le couvre feu désormais à 20h est un clou de plus dans le cercueil des restaurateurs qui tentaient de proposer des repas à emporter.
    20h, c’est très tôt, difficile à respecter.
    À mon avis, nos élites n’y ont pas pensé ou alors, ils diront qu’ils compenseront avec des aides, bien sûr.

    1. Stéphane B

      Pour Klaus SCHWAB et son great rest ou encore Attali, 75% des restaurateurs doivent disparaître.
      Et Attali est une marionnette derrière chaque président depuis l’Arsouille.

    2. Calvin

      « À mon avis, nos élites n’y ont pas pensé ou alors, ils diront qu’ils compenseront avec des aides, bien sûr. »
      Oui, enfin, ils devraient dire qu’ils compenseront avec des impôts nouveaux…

      1. Theo31

        Bah oui, les commerçants à qui on a promis des aides découvrent que le fameux arbre à pognon qui se trouve à l’elysee n’existe pas. C’est la rue au propre comme au figuré qui les attend dans quelques temps.

            1. MCA

              L’état reprendra les dettes à ̶s̶o̶n̶ notre compte pour sauver les banques; pour les commerçants je demande à voir.

              Un bonheur n’arrivant jamais seul, comment vont faire les particuliers qui sont ou vont être au chômage alors qu’ils ont des crédits maison, consommation etc ?

              Ça risque de ressembler furieusement à la Grèce cette affaire.

              D’ailleurs je serais curieux de prendre connaissance des pistes qui seront envisagées par la cellule spéciale pour renflouer la dette du grand jeu « Qui veut gagner des millards ».

                    1. MCA

                      « le compte y sera »

                      Toi tu as des infos que je ne possède pas, car si cette saleté est partie pour durer et je la sens bien durer, comme dépouiller les gens n’est qu’un fusil à un coup, ils feront comment la fois prochaine?

                    2. Husskarl

                      Y a pas de saleté, juste une sur réaction. Il n’y aura donc pas de durée au delà du vidage de tes comptes. Il y 5.367 milliards d’euros d’épargne quand même. 20% suffira.

                    3. Dr Slump

                      @MCA
                      Effacement de la dette, puis création de monnaie numérique d’état, adossée sur les économies des français, les banques et autres « garants » institutionnels genre la CDC, et auxquels pourraient contribuer quelques entreprises multinationales de connivence. Et voilà, le tour est joué, une botte qui nous écrase la figure, éternellement…

                    4. durru

                      @Dr
                      Les empires de « mille ans » ou « éternels » ne durent que trois générations, grand max. Mais bon, ça nous fait une belle jambe, à nous 😉

                    5. MCA

                      Husskarl 13 décembre 2020, 12 h 43 min

                      « Y a pas de saleté, juste une sur réaction ».

                      Sauf croire à un complot mondial, et à cette échelle j’ai un gros doute, il y a « saleté ET sur-réaction ».

                      En ce qui concerne le terme « sur-réaction » :

                      Ce qui est assez déboussolant c’est d’entendre des grands spécialistes (Raoult, Péronne, Toussain etc…) nous dire que ce virus est préoccupant mais tout compte fait à mortalité réduite donc pas d’affolement, tout ça comparé à la réaction hystérique des politiques.

                      J’y vois la cause suivante : ce virus a l’effet assez particulier e par sa contagiosité de rapidement saturer les urgences pour déclencher la panique des politiques, leur sur-réaction et les dégâts économiques que nous constatons.

                      Autrement dit, le problème est le nombre de lits insuffisamment dimensionné face à la rapidité des arrivées lors des pics, sachant que les lits, l’équipement et le personnel qui vont avec ne se trouvent pas du jour au lendemain par un coup de baguette magique.

                      Ajoutons à cela l’obstination incompréhensible de ne pas réquisitionner massivement les lits de réa privés et on en arrive à la situation actuelle.

                      En ce qui concerne le terme « saleté » :

                      Il y a ceux qui y restent (peu d’après les stats), et ceux qui s’en sortent.

                      Parmi ceux qui s’en sortent il y a ceux qui s’en sortent sans encombres (à voir à long terme) et ceux qui s’en sortent avec des séquelles plus ou moins graves (à voir l’évolution à long terme également).

                      Conclusion, c’est qd mm une saleté imprévisible.

                    6. Pythagore

                      @MCA, « politiques hystériques »
                      Il semble que les pays qui s’en sortent le mieux soient ceux qui ont une expérience récente des épidémies (Asie, Afrique).
                      Je pense que nos politiques sont hystériques car ils se retrouvent devant une situation inédite et tous leurs concepts pour résoudre de problème ne marchent pas, is ne savent pas quoi inventer et surtout j’ai l’impression qu’ils ne comprennent pas les chiffres.
                      Ce ne sont pas des analystes de problèmes scientifiques ce sont des communiquants.
                      .
                      Mutti contraint les régions qui étaient globalement contre à renforcer le confinement en expliquant que le système de santé va s’effondrer alors qu’il y a 665 personnes en plus par rapport à début septembre en soins intensifs et encore 4800 lits de libre.
                      Mon médecin traitant a réduit les heures d’ouverture du cabinet car y a personne qui vient…….
                      .
                      Ils voient juste des chiffres de cas positifs défiler, ils n’y comprennent rien et ils s’en remettent à des modélisateurs qui leur expliquent qu’il va y a voir 400.000 morts.
                      .
                      Ils mélangent les cas positifs et les cas malades, les malades du COVID et les malades avec le COVID (le COVID venant s’ajouter à d’autres maladies contractées par le patient).
                      .
                      Bref ces gens ne sont pas formés, ne comprenent rien au problème, et comme ils ne connaissent que la coercition plutôt que la liberté et la responsbilité individuelle, on voit le résultat.

                    7. durru

                      @Pyth
                      Mutti n’avait pas un diplôme scientifique ? Elle n’était pas censée comprendre un peu, quand même, les chiffres ? M’est avis que l’explication « ils ne comprennent rien » couvre une partie de la vérité, mais pas toute…

                    8. Higgins

                      « …Devant ce désastre (la gestion ou plutôt l’absence de gestion de la pandémie en France), qui rappelle la bataille de France en 1940, on ne peut s’empêcher de rechercher une explication et dans le fond il n’y en a que deux :
                      – Une incroyable incompétence, enrobée d’une formidable suffisance, le tout saupoudré d’énormément de corruption. C’est la thèse la plus plausible. Comme le disait l’un de mes professeurs à Toulouse il y a bien longtemps : derrière chaque désastre dans l’histoire on trouve en général des élites incompétentes. L’explication par la bêtise est donc presque toujours la meilleure.
                      – La deuxième explication est celle du complot, le degré zéro de la pensée politique disait Revel. A l’appui de cette thèse, le simple fait que la crise du Covid ait permis à Bruxelles de réussir un fort beau coup d’état en mutualisant la dette des pays européens, alors même que cela était formellement interdit par tous les traités européens. Et comme une grande majorité de crimes monétaires, cela s’est passé au mois d’aout et depuis, la BCE achète à tiroir ouvert la dette de tous les états faisant partie de l’Euro, alors que cela aussi était interdit par les traités. Je comprends que certains se disent que cette crise économique est arrivée au bon moment pour les eurocrates… »
                      (https:/ /institutdeslibertes.org/covid-ils-nous-prennent-vraiment-pour-des-imbeciles/)

                    9. durru

                      Raaah, j’ai perdu l’habitude de lire le billet de C. Gave lundi matin. Merci Major pour ce rappel salutaire 🙂

                    10. Pythagore

                      @Durru
                      Elle a un doctorat de physique-chimie mais ca fait 30 ans qu’elle est ds la politique.
                      Qd tu lis les chiffres toi, t’en déduit quoi ?
                      Le problème me semble être ds la relation entre chiffres et réalité, l’interprétation des chiffres. Si t’as un glandu qui débarque et qui sort 400.000 morts de ses modèles scientifiques, c’est un scientifique et un spécialiste. Pourquoi ne pas le croire ?
                      En fait j’ai l’impression qu’elle a mis ttes ses billes sur le vaccin, et que ce qui devait arriver arriva, pas de vaccin, et maintenant elle est coincée.
                      En tout cas, cela donne l’impression d’une gestion à l’émotion, pas une gestion à tête refroidie et calculatrice.
                      Comme mentioné à part la Bavière qui en rajoute tjs une couche, les présidents de région étaient plutôt contre.
                      Je me demande si le problème aussi n’est pas qu’ils sont mal entourés. Ce sont les conseillers autour qui triturent et sortent les chiffres aux dirigents, et les chiffres, ont leur fait dire ce que l’on veut.
                      Le responsable du RKI, indéboulonable, a son heure de gloire, pourquoi s’en priver ?

  10. Mildred

    Les forces de l’ordre préfèrent courir derrière les badauds en goguette que derrière les dealers ? On les comprend !
    Mais bientôt viendra leur tour d’être « couillonnés » par la Macronie. Y a pas de raison : tout le monde doit en prendre pour son grade !

    https://france-police.org/

    1. durru

      Bon, faut quand même admettre que lorsque j’ai regardé le docu, je me suis déjà dit que lui, il est atteint. De là à le retrouver en HP, par contre…

      1. P&C

        Hold up, le pedigree des intervenants (à partir de 12min 14).
        Bien sur, Acermendax n’est pas neutre…
        https:/ /www.youtube.com/watch?v=b9FHAuO65aw

        A 14min01, le cas Fourtillan.

    2. Higgins

      On n’interne pas en France n’importe comment. Nous ne sommes pas encore en URSS quoiqu’on puisse dire çà et là. Pour l’internement dit d’office, c’est là : https:/ /www.lavoixdunord.fr/632499/article/2019-09-03/peut-hospitaliser-quelqu-un-contre-son-gre

      J’ai volontairement omis de mettre un lien vers un site officiel mais libre à vous d’aller les consulter. Le cas de l’ intéressé est probablement plus compliqué et n’a tout aussi probablement rien à voir avec la polémique faite autour du documentaire.

        1. taisson

          Que l’on puisse interner un « gêneur » en France ne fait aucun doute…Surtout si le gêneur n’est pas dans la ligne bienpensante.
          Dans ce cas la magistrature y aidera sans états d’âme !

          Par contre, s’il s’agit d’enfermer un type dangereux et récidiviste notoirement complètement barge, toutes les astuces juridiques seront déployées pour le laisser en liberté !
          Si, sur le papier, ce n’est pas (encore) l’URSS, ça y ressemble de plus en plus.
          Et si la totalité des participants à l’idiotie « hold up », ne sont pas enfermés, ce n’est pas parce qu’ils sont sains d’esprit, c’est parce que ce serait trop gros, inutile, et surtout, parce que « protégés » par les commentaires des fanatiques du truc, dont la moitié au moins sont d’extrême gauche.

          Être dingue de façon visible par tous n’amène pas au même résultat selon le côté de la « ligne du parti » ou l’on est situé !

          Contrairement au PC soviétique, la ligne de pensée de nos autorités n’est pas clairement lisible: on encense de façon bien visible tout ce qui est « révolutionnaire » et toute l’agitation gaucho/intello dite « progressiste », tout en prétendant conserver la société active « conventionnelle » (pour lui pomper son fric…).
          Le triomphe du en même temps !
          La logique du régalien qui devrait être au moins réaliste et pragmatique, s’efface devant les nouvelles convenances !

          Et la majorité des citoyens râlent, chacun pour des motifs différents et personnels le plus souvent, et ne voient pas les vrais dégâts irréversibles…

          Ceux qui croient encore que des convergences de mécontents pourront changer ça …Je leur souhaite des nerfs solides pour surmonter les déceptions à venir.

          1. Higgins

            Désolé mais c’est faux sinon les hôpitaux psychiatriques seraient pleins de déviants. Pourquoi les leaders des GJ n’ont pas été internés ? Et ce n’est qu’un exemple. Toutes les demandes d’internement sont soumis à l’appréciation d’un JLD dont la décision est-elle même susceptible d’appel, elle-même pouvant être soumis à cassation et je ne parle pas de la CEDH. Il faudrait arrêter de délirer 5 mn et je tiens à préciser que je suis pas du tout un supporter du gouvernement. Déjà que pour mettre un individu en détention provisoire, c’est la croix et la bannière car il faut répondre correctement à tous les moyens soulevés par le ou les avocats et répondre aux critères correspondants et ce, depuis une certaine affaire. Le billet explicatif serait très long. Je peux vous assurer, pour en être le témoin, que ce n’est pas une sinécure.

              1. Pheldge

                Major, tu peux passer 12 jours à l’HP avant d’être présenté au juge … interné sur décision administrative avec un seul certificat médical, pour 72 h, ensuite confirmée par un 2 ème certificat -souvent rédigé par un médecin de l’HP -, ça laisse de la marge pour les abus, et les « placements préventifs » à but dissuasif …
                Et hélas, il y a des cas, Caccomo a été cité, qui montrent que « le système est perfectible », et c’est une douce litote …

                village-justice.com/articles/hospitalisation-office-une-protection-des-droits-fondamentaux-satisfaisante,24538.html

                1. Hermès Honshappo

                  Oui c’est ce que je comprends du lien cité par Higgins. Dans le pire des cas, 12j d’internement avant que le JLD ne doive statuer.

                  Bon, je doute quand même fortement que ce soit une procédure très abusée, car si la personne résiste aux 12 jours, ça peut ensuite sentir très fortement le roussi pour ceux ayant choisi de détourner la procédure…

                  Cela dit, ma moitié et moi connaissons personnellement une personne qui a été internée plus d’un an contre sa volonté. Mais bon, elle n’était déjà pas en forme au début, et le placement en HP l’a faite totalement sombrer au bout de quelques jours… C’est ensuite sa famille qui a bataillé pour l’en sortir pendant longtemps. Un bémol néanmoins, on ne l’a connue qu’après sa sortie. Donc on n’a qu’un son de cloche.

                2. Dr Slump

                  Le major a raison de dire que l’internement psychiatrique à la demande d’un tiers est très réglementée, et suivie par des réunions en présence de l’interné lui-même, avec soignants, représentant de la justice et greffier. Tous les témoignages sont pris en compte, y compris celui du tiers.

                  Cependant, il y a bel et bien des failles dans cette procédure malgré sa rigueur:

                  – la procédure elle-même s’appuie sur les témoignages des proches et témoins, qui peuvent être exagérés à partir de faits réels. A partir de là, si un tiers demande une intervention des urgences psy, que des gros bras d’infirmiers débarquent chez vous avec piquouse et harnais de contention, vous réagissez comment? Pas bien non?
                  – la qualification du trouble psychique reste très subjective, quoi qu’en disent les psychiatres avec leur DSM. Des propos ou des comportements sains peuvent être interprétés comme pathologiques selon le contexte.
                  – il y a quelque chose de l’univers carcéral en HP: clamer son innocence en prison vous fait passer pour un fou, se défendre d’être fou en HP ne fait que renforcer la conviction que vous l’êtes

                  Ce genre d’enchaînement de circonstances reste peu probable, mais pas impossible, et des psy s’en sont déjà fait l’écho.

                  1. Mildred

                    Puisque nous y sommes, nous pourrions aussi parler des malades en psychiatrie qui sont renvoyés chez eux.
                    Je ne sais pas ce qu’il en est aujourd’hui, mais je me souviens dans les années 70-80, d’une patiente de mon mari qui avait assassiné sa mère à coups de marteau et qu’il avait fait interner, s’était retrouvée chez elle au bout de six mois !
                    Par chance elle n’a pas tardé à se jeter du haut de la tour qu’elle habitait !

                    1. Higgins

                      Oui parce que depuis une vingtaine d’années, il a été fait le choix de l’hospitalisation en milieu ouvert. En clair, les malades sont chez eux et ils doivent prendre seul leurs petites pilules. C’est un choix avant tout politique qui explique que la psychiatrie soit devenue le parent très pauvre du système de santé que le monde entier ne nous envie plus. La Justice rencontre de plus en plus de difficulté à avoir des experts alors que la demande n’a jamais été aussi importante.

                    2. Dr Slump

                      Les HP ont les mêmes problèmes que les hôpitaux en général, en pire: ils sont en flux tendus, sinon saturés, pas épisodiquement, mais tout le temps, et d’autant plus depuis l’arrivée en nombre des immigrés dits « migrants », dont une proportion sont passablement perturbés.

                    3. Mildred

                      Je viens, comme à point nommé, de recevoir les Informations de la CARMF de décembre 2020, intitulé  » Spécial statistiques ».

                      Concernant les médecins libéraux pratiquant la psychiatrie :
                      6 199 médecins dont 1 949 en Ile-de-France.

                      Densité moyenne 9,24 psychiatres pour 100 000 habitants
                      .
                      3 525 hommes, âge moyen : 60,66 ans, s’étageant entre 3 moins de 30 ans à 811 plus de 70 ans, le groupe le plus nombreux !

                      2 674 femmes, âge moyen 55,02 ans, s’étageant entre 4 moins de 30 ans à 330 plus de 70 ans (le groupe le plus nombreux 418 a 60 ans).

                      Revenus : secteurs 1 & 2 : 70 906 euros

                  2. Theo31

                    Mon père a fait un séjour d’une semaine en HP. Ça n’a pris que quelques instants au toubib pour lui signifier son hospitalisation.

                    Faut arrêter avec « c’est compliqué pour faire interner ».

                    1. Pheldge

                      j’ai un copain qui a passé plus de 72 h en HP, il y a plus de 10 ans; suite à une soirée trop arrosée, bien torché, il s’est trompé de bagnole et les gendarmes l’ont embarqué : un médecin de quartier a signé son internement. Gavé de tranquillisants, portable déchargé, il a fini par convaincre un interne de téléphoner à un de ses amis … Sans ça, il pouvait rester des mois, en séjour renouvelable !

            1. durru

              Major, des cas existent déjà. Je vous en ai cité un.
              Heureusement, ce n’est pas (encore) une généralité. Mais balayer comme ça, d’un revers de main, une réalité…

            2. taisson

              Major, je n’ai jamais dit ni cru que les internements étaient faciles, ni que des règles précises n’existaient pas…
              Mais on ne peut pas nier qu’il y a des exceptions, et que toutes les précautions sont prises surtout pour ne pas en enfermer certains !
              Et que ça peut être bien plus facile pour d’autres…
              Nous savons aussi tous que vous n’êtes pas un supporter du gouvernement, mais, sans vous fâcher, nous savons aussi que vous avez un amour indéfectible pour la magistrature…
              Et l’amour est aveugle !
              Cette magistrature, parfaitement indépendante de toute autorité de contrôle, qui ne rend de compte qu’à ses semblables, qui gère et coopte les siens, même si c’est le gouvernement qui en nomme certains, n’est pas du tout indépendante de son idéologie, assez floue d’ailleurs.
              Certains font simplement leur travail, d’autres le font avec un sens politique…De l’intérieur tout le monde s’auto félicite, et demande toujours plus de moyens, mais de l’extérieur, il faut prier pour ne jamais en avoir besoin !
              Si c’était un fournisseur, le rapport coût / service est nul !!

            3. Aleph

              Il est possible à un psychiatre de dire que le patient est atteint d’anosognosie, c’est-à-dire que son mal lui fait nier sa maladie, de sorte que tout ce qu’il dit pour se défendre se retourne contre lui et l’enfonce. Le JLD, qui se prononce dans les quinze premiers jours, ne peut au mieux que demander une contre-expertise, ce qui prend encore une semaine. De plus, les avocats ne sont pas commis d’office, il faut que le patient y songe, et qu’on le laisse faire depuis l’hôpital où on l’abrutit de médicaments. En pratique, un médecin peut donc coincer quelqu’un pendant près de trois semaines, et si son confrère en contre-expertise ne le dément pas, ou si le malade est devenu malade entre-temps, ça peut se prolonger.

              Ce qui est certain, en tout cas, c’est qu’il n’y a pas en France aujourd’hui d’instrumentalisation de ces procédures de la part du pouvoir non-médical, et pas de menaces sur des opposants politiques notamment.

              1. Husskarl

                « Ce qui est certain, en tout cas, c’est qu’il n’y a pas en France aujourd’hui d’instrumentalisation de ces procédures de la part du pouvoir non-médical, et pas de menaces sur des opposants politiques notamment. »

                Preuve ?

                1. durru

                  Disons que c’est encore au stade artisanal, ils n’ont pas encore pris conscience de toutes les opportunités que ce genre d’approche pourrait offrir…
                  Ce qui ne veut pas dire que ça n’existe pas. Encore une fois, Caccomo s’est fait avoir non pas par le pouvoir politique, mais pas par le médical non plus. Les médecins dans son affaire ont été plus des hommes de main qu’autre chose.
                  En tout cas, pour moi il n’y a strictement aucun doute, vu qu la possibilité existe, on va pas tarder à en voir des applications concrètes. C’est humain, et malgré toutes leurs gesticulations l’homme nouveau n’est pas pour demain.

                    1. MCA

                      Attend donc ce qui va arriver aux réfractaires à la piquouse.

                      Ah! on me souffle dans l’oreille que ce pays est déjà un asile à ciel ouvert.

                  1. Husskarl

                    « Les médecins dans son affaire ont été plus des hommes de main qu’autre chose. »

                    Seul le résultat compte. Je me fiche bien du décideur et de l’exécutant pour ma part.

                    1. Pierre 82

                      @MCA: « Attend donc ce qui va arriver aux réfractaires à la piquouse. »
                      Franchement j’y crois de moins en moins. Les Anglais sont en train de tirer les premiers, et d’ici moins d’un mois, on pourrait commencer à voir apparaître les premiers effets secondaires. Et ça pourrait même dégénérer assez rapidement.
                      La prestation du Fischer m’a fait penser qu’ils sont déjà en train de se préparer à se protéger les fesses des effets potentiellement destructeurs de ce premier vaccin.

                    2. MCA

                      @Pierre 82 12 décembre 2020, 18 h 12 min

                      Le premier certes, mais il va être urgent d’essayer les autres histoire de voir s’ils sont tous aussi foireux.

                      Sincèrement il faut aimer jouer à la roulette russe pour se faire piquouser.

                      Aldo Stérone s’est barré de GB en urgence car il avait senti le vent de la piquouse obligatoire, comme quoi il y en a encore qui ont l’instinct de survie.

                    3. Pierre 82

                      @MCA Si le premier vaccin est une foirade totale, et que c’est avéré, plus personne ne voudra se faire piquer.
                      Et ils ne prendront pas le risque de le rendre obligatoire. Ou alors, ils sont vraiment cons.
                      On a l’impression que tout le monde est docile, que de toutes façons les Français sont des moutons qui accepteront tout, mais j’ai plutôt l’impression que Macron et sa clique dansent sur un volcan. Et comme je le pense depuis le début, ça pètera un jour sur un sujet qui paraîtra secondaire, et au moment où on ne s’y attendra plus. Le vaccin obligatoire pourrait être ce type de raisons.
                      Le tout est de savoir quand ça se produira.

                    4. Dr Slump

                      @Pierre
                      Ce n’est pas évident, vu tout le matraquage psychique qui est entretenu depuis le début. Quelques faits:

                      – vaccination contre la grippe A (H1N1): plus de 4 millions. Mais il s’est en fait vite avéré que c’était une grippe bénigne, et que ce n’était qu’un tour d’essai en somme.
                      – couverture vaccinale contre la grippe saisonnière en France: 47,8 % saison 2019-2020, dont 31 % moins de 65 ans, et 52 % pour les + de 65 ans. Eh oui, 47 % quand même hein, chiffres stables depuis quelques années (source santé publique)

                      Les communications incitant à la vaccination contre la grippe sont entretenues depuis longtemps, vaccin à renouveler tous les ans bien sûr, miam, par ici les miyards!

                      Et donc, je pense pouvoir raisonnablement penser que pour le virus sars-cov2, passé les réticences du premier pas, à terme la vaccination ne sera pas aussi faible qu’on l’annonce. Comme de toute façon les effets secondaires n’apparaissent que quelques années après, tout le monde sera vite rassuré de voir que grand-mère et grand-oncle vont très bien après avoir reçu la piquouse, qu’ils sont très contents d’avoir fait ce geste pour le monde, et donc une bonne proportion leur emboîtera le pas.

                      Je vois déjà d’ici les publi-reportages à la télé montrant des citoyens radieux de se faire vacciner sous le regard bienveillant de médecins convaincus, et le présentateur TV, préposé à la propagande d’état, conclure sur une remarque assassine contre les anti-vaccin, forcément complotistes dégénérés.

                    5. MCA

                      @Dr Slump 13 décembre 2020, 10 h 54 min

                      « Je vois déjà d’ici les publi-reportages à la télé montrant des citoyens radieux de se faire vacciner sous le regard bienveillant de médecins convaincus, et le présentateur TV, préposé à la propagande d’état, conclure sur une remarque assassine contre les anti-vaccin, forcément complotistes dégénérés. »

                      C’est exactement ce que je pense.

                      N’étant pas expert, comment juger d’autant plus que les experts ne sont pas d’accord entre eux et que les labos viennent de se faire exonérer en responsabilité en ce qui concerne les conséquences imprévisibles des vaccins, ce qui relève d’une attitude qui incline à la confiance autant qu’un âne qui recule…

                      Donc dans le cas du vaccin COVID le principe de précaution s’impose.

                      On a affaire à une bande de pervers car quand on leur dit que ma vie m’appartient et si je préfère prendre le risque du COVID plutôt que le risque vaccin c’est mon affaire, ils rétorquent que si tu ne te fais pas vacciner tu mets en danger la vie d’autrui.

                      Ceci n’est qu’un pari,
                      et pari contre pari, moi je fais celui que je n’attraperai pas le COVID, fort de mon attitude scrupuleuse à suivre les conseils sanitaires recommandés… par eux-mêmes …

                      Si tu as des effets secondaires graves, ça n’engage personne d’autre que toi bien entendu et là curieusement ça ne les gêne pas.

                      Tente le coup et si ça foire tant pis pour toi; comme incitation pour y aller c’est du même tonneau que la politique ubuesque que nous est imposée depuis le début.

                      Et à en juger par la réaction de Gaftex à envisager le vaccin en ce qui concerne sa pomme, je le sens en effet particulièrement qualifié pour me le conseiller.

                1. durru

                  Rappelons le contexte :
                  « protégés » par les commentaires des fanatiques du truc
                  Vous croyez vraiment qu’il y a 85-90% de fanatiques de « Hold Up » qui ne soient pas d’extrême gauche ?

                  1. Batistouta

                    Oui mais c’est pas une croyance c’est certain.
                    Déjà rien qu’en théorie pure il n’y a aucune raison pour un gauchiste de soutenir ce film pour mille raisons.
                    Cela se confirme quand on regarde la presse de gauche (Libération, Marianne, L’obs et même aussi tout le reste de la presse qui est gauchiste, je pourrais mettre des dizaines de liens), personne n’y soutient ce film, précisément parce qu’il met en pièce l’agenda gauchiste.
                    Je vois aussi de mes yeux que tous les gauchistes ont qualifié ce film de « complotiste » comme la presse, et ne l’ont absolument pas regardé (ce qui est bien car le film est de toute façon bidon en large partie, certains commentateurs sur ce site en ont fait des comptes-rendus exhaustifs qui vous diront le pourquoi du comment).

                    Au total, il faut être complètement à côté de la plaque pour dire que les gauchistes/extrême-gauchistes sont des soutiens du film « hold-up ». Il y en a peut-être quelques-uns mais pas plus de 10%.
                    Et depuis la sortie du film, étant donné qu’il part largement en couille de toute façon, il n’y a pratiquement personne qui revendique le film sur tout le spectre de la pensée.

                    1. Pierre 82

                      Un des seuls moments clairement de gauche a été l’intervention surréaliste de Pinçon-Charlot.
                      Elle s’est très vite désolidarisée du documentaire, si c’est pas un signe…

                      Sinon ce film était quand même une grosse daube. Et il a raté sa cible, en plaçant Raoult, Péronne et d’autres personnes très compétentes au milieu de personnes un peu plus délirantes.
                      Ça m’a gavé assez rapidement, car il a conforté tous les pro-Macron, mais un peu hésitant, dans leurs conviction que le gouvernement a très bien réagi et que ceux qui les critiquent sont des fous furieux.
                      Je me suis même demandé si les auteurs n’auraient pas agi en service commandé. Plus rien ne me surprend avec ces psychopathes…

                    2. durru

                      Oui, bon, il était question de l’extrême gauche, pas de la gauche bobo mondialiste. Black Blocs, CGT et co, Mélenchon c’est limite à droite pour eux. Marianne c’est carrément l’extrême droite, surtout depuis l’arrivée de Polony.
                      Vous vivez dans une bulle alors, car à la sortie du film tout ce qui est extrême gauche sur les rézosocio était en extase. Après, vu les réactions, ils ont un peu changé de discours, comme ils avaient déjà fait avec les GJ.
                      Toute l’EG ne soutient peut-être pas « Hold Up », mais le gros de ses soutiens se trouvent là-bas.

      1. Higgins

        https:/ /www.ladepeche.fr/amp/2020/12/13/hold-up-le-pr-fourtillan-interne-en-hopital-psychiatrique-dans-le-gard-ses-soutiens-se-mobilisent-9255120.php

    1. MCA

      @Aristarkke 11 décembre 2020, 20 h 49 min

      Mouais,

      Donc si on trouve un remède au COVID, nous allons tous être éternels?

      C’est l’ADP qui va la trouver saumâtre …

      1. Pythagore

        « si on trouve un remède »
        https: //www.youtube.com/watch?v=EpxDQUA5h5o
        https: //www.youtube.com/watch?v=N7eOx_kx_Og
        (relayé par France Soir)

      2. Pheldge

        On fera alors de la « vente à la découpe » … quatre membres, ça te fait déjà de quoi fournir les clients les plus demandeurs ! 😉

        Après en général quand il ne reste plus que le tronc, à cet âge, ça clabote vite !

        1. MCA

          Raahaaa

          Je croyais que tu allais te garder jalousement le SG pour ta conso perso et qu’entendent mes chastes oreilles ?

          que tu serais prêt à vendre les meilleurs morceaux pour faire sonner le tiroir caisse?

        2. Pheldge

          mais ça a toujours été le but ! vendre le SG pour pouvoir me payer le fwagra et le somon fimé … comment as-tu pu imaginer qu’un gourmet de ma qualité puisse se contenter de galettes de Soylent Green ?

  11. baretous

    A tous ceux qui n’ont jamais été contrôlés. Du bol ! ici les bleus planquent dans les parkings des magasins grands surfaces alimentaires pour la pèche au petit…135euros pour une baguette de pain pour un copain..

    ah oui aucun rapport quoique, le Marquis doit se faire des cheveux blancs vu la teinture appliquée..

      1. baretous

        Pyrénées atlantiques. ma voisine 76 ans 135 aussi lors du premier confinement, marchant dans la rue pour aller voir les vaches de son fils à 150 m…

        1. Higgins

          De ce côté là, la bêtise gendarmesque est à la hauteur de la bêtise policière. Il existe malheureusement des individus qui se croient investis d’une mission divine.
          Et puis, il y a l’inverse. Victime d’un accident de voiture qui aurait pu être grave la nuit sur autoroute, il n’en a rien été (deux véhicules totalement HS et à peine quelques contusions), aucuns alcootests et juste une demande d’explication verbale.

          1. Pheldge

            Ah Major, j’ai entendu parler d’un bouquin consacré aux « curiosités judiciaires », il s’agit de jugements dont la lecture produit un effet comique … J’ai malicieusement pensé t-à toi, une idée de cadeau pour Noël, si tu connais quelqu’un à qui ça ferait plaisir 😉

            1. Pheldge

              « Dans ce premier ouvrage, Curiosités juridiques compile plus de 250 brèves de jurisprudence, drôles, inattendues et insolites, présentant le droit sous un jour nouveau. Les curieux verront s’y côtoyer des poupées vaudous, des soucoupes volantes, des esprits diaboliques, des films pornographiques et « godes civils », des noms d’oiseaux, des animaux de basse-cour, des odeurs corporelles, du gaspacho, du beaujolais, Molière, Fort Boyard, Titeuf, Secret Story… En somme, une compilation de ce qui fait la saveur de notre système judiciaire. »
              J’ai entendu quelques perles à la radio, je n’ai retenu que cette décision concernant la justification d’un licenciement d’une personne, fonx en arrêt de maladie, qui avait participé à une émission de télé dans laquelle il fallait être en parfaite santé, « Koh Lanta » …

              Ah et puis y’a aussi celle qui intéressera Theo : « est justifié le licenciement de l’employé qui dit à longueur de journée qu’il a mal au cul à force de se faire enculer » 😀
              https://www.amazon.fr/Curiosités-juridiques-décisions-Raphaël-Costa/dp/2356446524

    1. Aristarkke

      Déguisez vous en plombier avec le Doblo de rigueur ! Ça marche ! Évidemment, il y a un certain investissement à consentir, le prix de la tranquillité…

    1. Je confirme que la Cour Suprême a fermé le cas ouvert par le Texas. Comme il y a encore 4 cas ouverts dans différentes cours, cela reste encore difficile de dire « it’s over ». La prudence impose d’attendre la suite. L’issue la plus vraisemblable est bien sûr que Biden soit confirmé le 20.01, mais c’est juste la plus probable et pas encore certain.

  12. Pheldge

    ils ont fermé un volet symbolique de la boîte de pandore, c’était le plus dur, les autres vont suivre. Maintenant tout le monde est prêt à entendre le rejet de toutes les requêtes.
    Ce n’est plus une question de Droit, mais de faire valider cette élection malgré les nombreux problèmes soulevés. Faut pas oublier que la Cour Suprême était censée être favorable à Trump, ce qui renforce le poids de cette décision …

    1. pabizou

      Tout comme cette décision renforcera toutes les autres en permettant à la cour d’avoir prouvé son impartialité si les prochains arrêts ont dans une autre direction. Inutile de chercher à tirer des conclusions prématurées, une course n’est terminée qu’après le poteau d’arrivée

        1. Pierre 82

          C’est d’ailleurs la thèse de Bill Bonner (Chronique Agora). Depuis quatre ans et demi, il prétend que Donald Trump est bel et bien du côté du deep state, dont il sert les intérêts avec autant de zèle que les démocrates, et que tout ça est une grosse comédie.
          Et certaines de ces chroniques sont assez convaincantes, même si je suis beaucoup plus nuancé que lui…

            1. Pierre 82

              La thèse de Bill Bonner, c’est de dire que même s’il n’y a pas eu de guerre, l’armée a été gavée d’argent public comme jamais. Le « complexe militaro-industriel » s’est en fait bien rempli les poches pendant le mandat de Trump, tout comme les institutions financières, d’ailleurs.
              Encore une fois, je ne dis pas que Trump n’a pas d’idée anti-deepstate derrière la tête, mais les faits sont là pour l’instant…
              Et même si je ne partage pas à 100% ce point de vue, je dois reconnaître que c’est troublant.
              Enfin, tout ça pour dire que ça s’embrouille de plus en plus, et que tout cela ne présage rien de bon pour le futur. Je me garderai de faire un pronostic. Mon épouse est super-optimiste, je le suis beaucoup moins.

          1. Pheldge

            je ne dis pas du tout que Trump est complice du deep state, je n’y crois d’ailleurs pas un seul instant, je dis, qu’il s’est fait baiser, par un ennemi qu’il a sous estimé, en oubliant qu’il traversait les courants. Trump a été lâché par ceux de son camp au nom d’un fumeux intérêt supérieur de ce qu’on voudra, qui n’est que l’intérêt du deep state et de ses nombreux membres.

            1. pabizou

              Peut-être..peut-être pas… on saura ça au plus tard le 6/01 .pour le moment on ne peut que spéculer mais ce type est un bouledogue et il ne faut pas se fier aux apparences avec ce genre de client

              1. Pheldge

                bouledogue ou pas, il va se faire rouler ce week end : la Cour Suprême va trouver un moyen de rejeter les plaintes restantes, et les GE éliront Biden dans la foulée, sans lui laisser le temps de reprendre son souffle. Après, la messe étant dite, il suffira de lui couper le sifflet sur Twitter, et ça sera fini ! c’est pas que ça me plaise, mais les gens qui sont en face, ne sont pas des enfants de chœur, et Donald est de plus en plus isolé. Même les reps sont contents de tourner la page …

                  1. Pheldge

                    dans cette vidéo semi humoristique, les « Conservative Twins », ou « Hodgetwins », constatent que les états qui ont changé leurs règles de vote, sont menés par des républicains … « Trump gave the republicans their balls back, it’s time someone steps up for the president ».je crains que ça reste un vœux pieux, et que cette histoire laissera un goût amer.

                    1. pabizou

                      Et c’est là que le bât blesse . Ces changements ont été fait par l’administration et non par les parlementaires à qui ce genre de décision revient et en opposition avec les constitutions des états concernés .

                1. Mildred

                  Je pense comme vous, depuis le début, et j’ajoute que cela ne présage rien de bon pour ce qui concerne notre propre élection présidentielle de 2022 où -suivant l’exemple des US – tout sera permis !

                2. pabizou

                  Et ça ne t’étonnes pas que l’armée de juristes qui entoure le staff républicain n’ai pas tenue compte d’une décision du 24/02/2020 rendue par scotus lors d’un litige entre états qui avait donné le même résultat ? Le Texas à été débouté sur la forme, pas sur le fond .

                  1. Pheldge

                    « la forme, le fond », peu importe, l’élection sera pliée demain et Biden désigné. Et en plus Trump partira avec une étiquette de « mauvais perdant » autour du coup, en tout cas, en France,où ça commence déjà:
                    lepoint.fr/monde/quatre-ans-de-plus-a-washington-les-pro-trump-toujours-convaincus-de-sa-victoire-12-12-2020-2405490_24.php

                    1. pabizou

                      Et je devrais en conclure qu’ils ont raison comme d’habitude ? C’est vrai qu’après 4 ans à écouter les cancres baver sur le 1er de la classe il est impossible de douter !!!!

                    2. Pheldge

                      non, aucunement, et ça me fait mal, comme aux « conservative twins ». Mais 1/ la vie continuera, et ce n’est pas Biden qui remplit les assiettes, 2/ il faut espérer que le parti républicain se ressaisira pour dans quatre ans ! Peut-être que les procédures engagées, permettront d’ouvrir les yeux de certains, et de revenir sur des mesures mises en place qui ont permis une « fraude légale »puisque apparemment validée par les dits états. …

                    3. Higgins

                      Si, comme c’est hélas probable, Biden est confirmé, ça a laisser des traces aussi profondes que la guerre de sécession dans la société US : https:/ /leblogalupus.com/2020/12/13/__trashed-27/

                      L’inverse serait moins vrai.

            2. Aristarkke

              Il est effectivement probable que Trump ait aussi froissé des susceptibilités reps’ en 2015/2016, barré la route, etc… La vengeance est un plat qui se mange froid, n’est-il pas ?

              1. pabizou

                S’il n’y avait que des réglements de comptes venant de frustrés et de jaloux ce ne serait pas très grave . En fait je crois que le problème est beaucoup plus profond et que dans les 2 camps ils sont nombreux à ne pas accepter le remise en cause de leurs méthodes mafieuses et des juteux profits qu’elles générent . Chacun se passait le mistigri tous les 8 ans et beaucoup aimeraient bien que ça continue . L’exemple du gouverneur rep de Georgia l’illustre assez bien, c’est lui qui a équipé l’état des machines à frauder de Dominion malgré les avertissements de certains états qui les avaient refusé pour des raisons de sécurité des élections . Un sympathique fumet de corruption commence à se dégager de toutes ces magouilles et il est évident que les dems n’ont pas été les seuls à truander .

                1. Aristarkke

                  Il est effectivement imaginable que certains des gouverneurs des états qui ont leur situation personnelle assurée, se moquent de ce qui peut se passer à Washington DC…
                  Et agissent en conséquence, volontairement ou par défaut, éventuellement aidés par des dons à leurs bonnes œuvres caritatives orientées…

          2. Pheldge

            pour ce que j’ai lu des publications Agora, leur business carbure au stress et à la peur, alors les analyses que j’avais lues forçaient pas mal le trait …

            1. Pierre 82

              Attention: ne pas confondre avec Agoravox.
              Je parle ici des Chroniques Agora, qui n’ont pas grand chose à voir. https:/ /la-chronique-agora.com/

                1. Pierre 82

                  C’est le problème avec les Cassandre, de ce type-là, ou Delamarche etc..
                  L’intérêt, c’est qu’ils ont expliqué, juste après la crise des subprimes, que la voix choisie par les autorités nous mènera droit dans le mur, à un moment où personne ne la disait.
                  Oui, ils ont eu tort sur toute la ligne au niveau du timing, puisque les gérants plus futés ont surtout compris qu’il y avait un gros paquet de pognon à se faire sans efforts sur les marchés financiers, puisque la pompe à argent gratuit a fonctionné à plein régime depuis lors. Et les Cassandre n’en ont pas profité. Perso, j’ai pas des masses de côté, donc je ne me sentais pas concerné au niveau de mon patrimoine.
                  Mais sur le fond, leur analyse était exacte. C’est sur le timing qu’ils se sont copieusement vautré. Comme celui qui aurait pronostiqué en 1760 que Louis XV ne terminerait pas son règne et finirait la tête au bout d’une pique.

          3. Singedupommier

            faire confiance à ce que raconte M Bill Bonner ?
            déjà que économiquement, c’est pas génial, politiquement……………..
            Agora DOIT vendre, donc se vendre, donc trouver des lecteurs , donc être époustouflant, donc
            …….
            j’ai un doute.

    1. Arthur H

      Petite expérience personnel qui souligne vos propos: je me suis fait contrôler et la première personne à venir à mon contact parlait si mal français que je me suis dit que je devais être dans une contrée africaine …

      N’ayant pas de méchantes pensées, je n’enregistre pas ce que je vois et entends mais cette expérience est, pour moi, le reflet de qui se passe en ce moment: ils remplacent progressivement des agents par des étrangers qui eux appliquent les règles à la lettre car il ne sont pas français. Un peu comme les cuisines des resto dans les grandes villes.

      Etant ni xénophobe ni xénophile, j’ajoute qu’un ami me racontait qu’en mars dernier, la société de déménagement qui l’employait avait, à 70%, remplacé ses équipes par des bengalais/pakistanais/…; c’est un ami qui lui a expliqué ça et c’est ainsi qu’il compris pourquoi elle ne lui proposait plus de travail.

        1. Arthur H

          Pheldge, ce n’est pas mon propos.

          Ce que j’observe, c’est que certains préfèrent une main d’oeuvre étrangère soumise à nos compatriotes.

          Cela représente dans de grandes villes quelque chose comme 10/20/30K emplois en moins. Non pas délocalisé, d’ailleurs.

          Ce n’est ni plus ni moins que de l’esclavage moderne. Je suis libéral mais, avant tout, français.

          1. durru

            Parce que les libéraux seraient des esclavagistes dans l’âme ?
            C’est en fait là le problème, la façon dont cette immigration est considérée par les uns et les autres…

            1. Arthur H

              « Parce que les libéraux seraient des esclavagistes dans l’âme ? », ne me prenez pas en défaut de cette manière.

              Ce que j’ai observé, lorsque je travaillais dans la restauration, c’est que les srilankais ne parlaient pas français donc imposaient à la cuisine de le faire, ils venaient plus tôt et partaient plus tard pour le mm salaire, lorsque le patron les engueulait alors que ce dernier avait tord alors ils ne disaient rien.
              J’ai observé ce que certains appellent de l’esclavagisme moderne.

              Je passe sur le fait qu’ils ne connaissent pas les lois et ne cherchent pas à les connaître. Comprenez que j’ai vu une personne travailler 14H d’affiler sans boire ni manger …

              Je vous parle donc de chose illégales et possibles car les personnes qui les subissent sont des étrangers en situation « mi-légale ».

              1. durru

                Si vous essayez de me convaincre que cet esclavagisme moderne est choisi, c’est raté. Je connais assez bien le mode de fonctionnement de certaines communautés encore tribales pour savoir que ce n’est pas comme ça que ça se passe. Le « choix » n’est qu’une apparence, imposé par moult contraintes bien moins visibles.
                Sinon, je ne vous ai accusé de rien, désolé pour l’ambiguïté. Je voulais simplement pointer cette réalité de l’esclavage, que les bénéficiaires (entre autres) font semblant de ne pas voir…

                1. Arthur H

                  Moi aussi j’en connais d’autres et j’ai observé la mm chose: emploie de personnes dans la merde car elles n’ont pas le droit de travailler et payé moins chère (ou elle doivent travailler plus).

                  Bref. Un stagiaire qui travaille 10 heures pour 350 balles, c’est pas non plus super et étrangement, stagiaire étranger … ::))

                  Mais enfin, je pense que vous m’avez compris.

                  1. durru

                    Ah oui, les stagiaires… Cela me fait penser aux chantiers de la jeunesse, remplis de « volontaires ». Quelle belle époque, source d’inspiration intarissable pour nos belles âmes progressistes !
                    Avouez tout de même que ça a un autre cachet que de faire travailler des illégaux 🙂

                  2. Pythagore

                    L’esclavagisme moderne, c’est lorsque l’on vous oblige par la force de la loi, de la taxe et de l’impot à payer pour toute une palanquée de tire-au-flans.
                    Est-ce l’état qui exploite la misère pour vous forcer le consentement à l’impôt ou est-ce le restaurateur qui si il veut encore avoir des clients aux vues des charges n’a d’autre choix que de réduire au max les frais de personnel ?

                    1. durru

                      Ah bah non, ça c’est pas de l’esclavagisme. On vous oblige pas de bosser, vous avez tout à fait le droit de choisir à vivre de l’assistanat, ce que certains font.
                      Moi je parle du vrai esclavagisme. DM : essayez de comprendre les mécanismes derrière les équipées de Roms spécialisés dans, au choix : la mendicité, le vol à la tire, le « recyclage » de cuivre, etc, etc. Autre DM : le fameux – maintenant – passeur des migrants alpestre (je tiens pas à retenir son nom), dont les plus hautes instances judiciaires françaises lui ont effacé toute peine pour des raisons supérieures (idéologiques, bien sûr), lorsqu’il fait travailler dans sa ferme les migrants qu’il a fait passer (frauduleusement) la frontière, il fait quoi ? Et on peut continuer…

          2. Pythagore

            +1
            L’immigration a tout l’air d’une colonisation. Sauf que l’on fait venir les futurs colonisés. L’esprit de la colonisation, qui voudrait que, nous, êtres supérieurs, allions civiliser l’indigène et le doux sauvage est resté intacte dans cette gauche moderne pro-immigration.
            Il est triste que les immigrés ne s’en rendent pas compte, quoique d’après des témoignages ici et là, la plupart préfèrent apparemment aller en Angleterre ou en Allemagne, et la France ne semble plus faire partie des destinations priviligiées, ce qui veut dire qu’on se récupère les cas les plus désespérés.

          3. Pheldge

            j’ai également vu pas mal de « Bizantins » lors de mon récent passage sur Paris. J’imagine aisément que la main d’oeuvre autochtone a un moins bon rapport « qualité/prix » … Et pour avoir été employeur, soumis à toutes les contraintes étatiques, je ne peux que comprendre : l’employeur fait la choix de la survie de son activité, avant de se préoccuper du chômage de concitoyens, qui souvent le regardent avec mépris et jalousie.

          4. Pierre 82

            J’habite au milieu des vergers dans ma campagne profonde, et c’est un sujet dont on parle parfois avec mes voisins agriculteurs. La plupart d’entre eux ont besoin d’une main d’œuvre importante pendant quelques mois par an, et ont tous eu des petits soucis avec ceux que leur envoyait Paul Emploi. C’est pas systématique, mais on retrouve beaucoup de tire-au-flancs qui tombent malades après 3 jours.
            Quand on tient une exploitation fruitière, c’est pas gérable. Beaucoup se sont donc formés des équipes, qu’ils soient polonais, tchèques, bulgares ou de plus en plus espagnols, qui reviennent chaque année avec des équipes solides. Des réseaux (très légaux) se sont constitués.
            On voit aussi passer énormément d’Espagnols, Portugais ou Italiens qui tournent dans le secteur un peu au hasard pour chercher du travail pendant la saison. Comme j’habite dans une ancienne ferme, on vient souvent frapper à ma porte pour me demander si j’ai du travail. Ils le font depuis des années, et je sais qu’ils sont souvent rapidement engagés pour un mois ou deux. J’essaie même parfois de me tenir au courant pour savoir chez qui je peux les envoyer…
            En fait, il y a du boulot pour des mecs (ou des femmes, d’ailleurs) qui savent bosser, mais le profil des chômeurs habitant dans le coin n’est pas vraiment celui-là. De plus, c’est juste quelques mois par an. Il y des chômeurs qui travaillent convenablement, mais ils sont connus des agriculteurs, et sont engagés directement sans passer par Popol.
            Et soit dit en passant, ce sont des boulots physiquement très durs, payés au SMIC. Beaucoup de chômeurs locaux préfèrent rester tranquillement à la maison, mais un SMIC français (plus les heures supplémentaires, très nombreuses) représente une aubaine pour de nombreux Polonais qui ont souvent une autre activité dans leur pays, et qui sont très content de bosser quelques mois par an en France.
            Bref, de nouveau, on entretient en France un système d’assistanat fondamentalement malsain.

            1. Husskarl

              Avoir du boulot quelques mois par an ne permet pas de vivre. Quant à attirer les gens avec un boulot épuisant au SMIC…

              Evidemment que ça attire les gens qui viennent de pays plus pauvres, ça leur permet de vivre. En Bulgarie j’imagine que le 1500€ permet de se payer quelque chose, en France non.
              Bref, le problème n’est pas dans les feignasses mais dans le salaire merdique et l’aspect temporaire.

              1. Pheldge

                Camarade Carlus, ce genre de boulot s’adresse aux chômeurs non qualifiés et ne te concerne donc pas. Ce que tu considères comme « salaire merdique » peut être acceptable par quelqu’un sans aucune autre qualification que son courage.

                n’oublie jamais cette loi de l’économie, hélas faussée par l’assistanat: la valeur réelle d’un bien ou d’un service, c’est le prix auquel tu arrives à le vendre ! i.e. le mec qui vient bosser pour ce « salaire merdique » y trouve un intérêt, a minima, ça lui assure sa survie.

                1. Theo31

                  Ça fait des décennies que j’entends dire que les immigrés viennent bosser pour des salaires de merde parce les de souche refusent de se salir les paluches. C’est tellement mieux d’aller branler en fac de sociologie.

                  1. Husskarl

                    Theo, c’est juste une question de décalage de salaire entre le pays de vie et le pays du boulot. C’est un peu comme si on te proposait un salaire triple pendant 3/4 mois dans un pays étranger. Tu irais parce que ça te fait des réserves correctes pour la suite. A salaire égal, tu n’aurais évidemment personne.

                    1. Hermès Honshappo

                      On retrouve d’ailleurs la même logique, inversée, lorsque des européens sont prêts à aller bosser en Arabie Saoudite pendant 2 ou 3 ans. Le boulot y est très dur, la vie n’est pas folichonne, mais le salaire engrangé pendant les 2 ou 3 ans permettent de rendre agréable les 10 ou 15 ans suivants lorsqu’on rentre en Europe.

                2. Husskarl

                  Certes Karamad Pheldge, mais je n’oublie pas non plus que trois mois de SMIC ne permettent pas de manger ni se loger pendant 12 mois. Y a un problème de niveau de salaire.
                  Evidemment il y a aussi le problème de l’assistanat qui est d’ailleurs très lié à celui du salaire…

          5. Theo31

            c’est que certains préfèrent une main d’oeuvre étrangère soumise à nos compatriotes

            Il y en a même qui veulent remplacer les Pakistanais et les Bengalais par des robots. Comme ça, pas de grèves et pas d’application du code du travail.

  13. Pythagore

    665 personnes de plus en soins intensifs entre la 1ère semaine de septembre et cette semaine (moyenné sur la semaine).
    Pour 665 patients de plus cette semaine (pour 80 millions d’habitants) comparé à septembre, le système s’effondre.
    4886 lits de libre en soins intensifs qui seront remplis ds 77 jours au taux de cette semaine.
    Le nombre de lits occupés par des patients avec le COVID est de 17%.
    Total du nombre de lits disponibles en soins intensifs: il y en a 3448 de moins (!!!) cette semaine, comparé à la 1ère semaine de septembre, i.e. les capacités entre une période sans pandémie et une période avec ont diminué de 11% (!?!).
    Mutti force un renforcement du confinement. Ich bin ratlos.
    Source: https: //www.quarks.de/gesundheit/medizin/so-ist-die-situation-auf-den-deutschen-intensivstationen/

    1. Dr Slump

      C’est pas vraiment une surprise, mais on a toujours une certaine satisfaction quand on a la confirmation. Et puis, dans les milieux autorisés on sait bien que rien n’est plus fiable que la Doblo, et alimentée en supercarbuteur Gazogène® , vous êtes assurés d’être les rois du bitume! ^^

      1. Citoyen

        Euh, Dr, comme dit H16, pour que « les fous du volant (qui frôlent le 83 km/h sur les routes départementales dans leurs Doblos surpuissants). » …, il faut tourner en douce avec des substances « illégales », comme du nitrométhane … C’est pour ça que la maréchaussée est sur le qui-vive …

  14. Citoyen

     » … et que Mamie et Papy seront correctement calfeutrés dans la cuisine avec un bol d’eau et des croquettes.  » …. En prenant bien soin, avec une attention toute particulière (surtout dans ces soirées très imbibées) …, de ne pas se tromper avec les croquettes du chat ou du chien !…
    Je dis ça, H16, pour éviter que les plus distraits, ne se retrouvent dans des situations très embarrassantes …

    1. Pheldge

      C’est gentil de penser au Papet, mais pour lui, les croquettes, il faut les faire tremper, pour les ramollir, sinon son dentier risque de péter … 😉

Laisser un commentaire