Cette étouffante union européenne

L’avantage d’une belle et grande union de la gauche, c’est qu’elle permet d’envisager un nombre important de députés aux prochaines législatives dont la campagne se met péniblement en place. Mais l’inconvénient, c’est qu’il a bien fallu trouver des idées à mettre en commun. Et parfois, les mélanges piquent.

On ne peut pas nier un certain talent à Mélenchon qui est parvenu à rallier sous la même étiquette une tripotée de partis politiques bigarrés et aux intérêts parfois divergents : après la gauche plurielle du début des années 2000 qui entendait présenter une sorte de socialisme rose-pastel, plus petit dénominateur commun des différents partis agglutinés en son sein, l’actuel leader de la France Insoumise propose donc une espèce de gauche gloubiboulga, résultat de l’étrange coagulation de partis pro-nucléaires mais anti-nucléaires, pro-laïcs mais communautaristes et pro-européens mais anti-européens, aux priorités clairement différentes voire antagonistes mais à l’envie d’accéder au pouvoir suffisamment forte pour que ces dissensions et ces antagonismes sachent se taire complètement. L’arrivisme permet toutes les audaces.

Néanmoins, pour parvenir à faire tenir cette émulsion aussi instable que l’huile et le vinaigre, il faut secouer très fort et ne pas laisser le temps à la sauce de reposer, bref, faire des compromis. Et s’il n’était pas question de remettre en cause l’Union européenne il y a encore quelques semaines de cela, l’éventualité de renverser la table n’est plus écartée.

Bien évidemment, comme tout, ici, est affaire de compromis, on ne le dira pas ainsi : au lieu de « retourner la table », on lui fera simplement « subir une rotation technique temporaire et maîtrisée » ou, dit autrement, on se ménagera des zones de désobéissance tactique, prévues par absolument aucun traité mais baste on s’en fout, c’est de la politique, votez, votez, votez, il en restera bien quelque chose.

Cette posture d' »Europe à la carte » pour les Insoumichons est intéressante à plus d’un titre.

D’une part et bien qu’ils s’en défendent avec véhémence, c’est finalement assez peu différent de ce que proposait une Marine Le Pen (qui s’est d’ailleurs commodément évaporée depuis le 25 avril) lorsqu’elle évoquait de renégocier les traités européens notamment pour remettre le droit national au-dessus du droit européen, à l’inverse de ce qui est mis en place actuellement.

Il est assez clair que Marine Le Pen n’aura jamais l’occasion de renégocier les traités, et qu’une remise en question telle qu’elle proposait revient ni plus ni moins qu’à sortir plus ou moins franchement de l’Union telle qu’elle existe. Pour les propositions de Mélenchon, il en va de même : on voit assez mal comment il va pouvoir pousser sa désobéissance sans provoquer une crise politique européenne majeure qui aboutirait dans le meilleur des cas à des trains de sanctions et dans le pire à une sécession pure et simple.

D’autre part, au-delà de ces simples remarques sur la faisabilité réelle de ces propositions électorales (de toute façon, qui croit encore un politicien, de nos jours ?), force est de constater qu’en additionnant sur ce sujet européen les voix de la gauche gloubiboulga et celle de la droite nationaliste, on obtient une large majorité de votants qui ont clairement montré leur euroscepticisme.

En somme, il apparaît que les Français ne sont d’ores et déjà plus majoritairement convaincus par l’Union européenne : il semble clairement exister à présent l’envie sinon de quitter l’Europe, au moins d’en remettre en question les principes de fonctionnement fondamentaux.

À ce titre, la future (et putative) majorité parlementaire de Macron sera sur ce sujet bien peu solide : il va devoir prétendre, devant les instances européennes, à une posture pro-européenne qu’il ne pourra asseoir sur une quelconque légitimité du peuple, ce dernier étant manifestement de plus en plus méfiante vis-à-vis de l’Europe et de ses institutions.

Or, cette tendance n’est pas propre aux seuls Français.

Les peuples polonais et hongrois semblent s’inscrire dans cette même approche rebelle, et s’agacent franchement face aux règles que la Commission tente d’imposer de plus en plus unilatéralement. Pour illustrer ceci, il suffira de prendre le dernier exemple en date concernant le « pass Covid », qui a été dernièrement prolongé jusqu’à l’été 2023 alors même que toutes les restrictions sont maintenant levées dans la plupart des pays européens.

Sentant les peuples renâcler aux règles de plus en plus contraignantes que les institutions européennes édictent, ces dernières ne donnent cependant aucun gage d’assouplissement de leurs positions, au contraire : l’actuelle crise ukrainienne donne un véritable boulevard aux délires autoritaires de l’Union européenne qui continue de s’enfoncer dans l’idée folle de sanctionner la Russie alors même que ces sanctions se retournent contre l’Europe et laissent la Russie de marbre, amenant même le rouble au-dessus de son cours avant crise, et plaçant la monnaie européenne en difficulté face au dollar qui la grignote aussi.

Manifestement, la zone euro va droit vers de graves soucis, voire une explosion complète mais la réponse institutionnelle semble bloquée sur « toujours plus » de ce qui n’a pas marché.

Sans surprise, cette intransigeance idiote alimente en retour le ressentiment des peuples dans une espèce de cercle vicieux : la Hongrie rejette par exemple la proposition d’embargo sur le pétrole russe en réalité indispensable à l’économie européenne. On attendra la réponse européenne à ce refus qui se traduira probablement comme en avril par de nouvelles sanctions, accroissant les tensions internes, etc.

Superbe union européenne qui ne semble plus progresser maintenant qu’à coups de menaces et de coercitions, antithèse même du projet européen initial, qui aboutit à opposer de plus en plus violemment une Europe réaliste à une Europe idéologique, une Europe du Nord d’économie solide et d’excédents budgétaires à une Europe du Sud (dont la France fait partie) perclue de dettes abyssales et aux déficits croissants, d’une Europe des peuples qui aspirent à retrouver une vie normale sans restrictions idiotes contre une Europe de technocrates avides de pouvoir qui ne veulent rien lâcher.

Dans ce cadre et alors que les leaders politiques français de l’opposition accumulent les idées provocantes, on aura du mal à ne pas remémorer de l’exemple du Royaume-Uni, qui, sorti de cette union devenue étouffante, n’a pas du tout subi la catastrophe annoncée, au contraire…

Les prochains mois, les prochaines années ne seront pas seulement déterminants pour une France en pleine déconfiture mais aussi pour la zone euro puis, par extension, pour l’Union européenne qui pourrait bien ne jamais se remettre de l’entêtement ridicule de ses dirigeants.

J'accepte les BTC, ETH et BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BTC : 1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
ETH : 0x8e2827A89419Dbdcc88286f64FED21C3B3dEEcd8
 

Commentaires301

  1. Le Gnôme

    Dans le cirque mélanchonesque, ne manque plus que le raton laveur de Prévert,

    Une pierre
    deux maisons
    trois ruines
    quatre fossoyeurs
    un jardin
    des fleurs
    un raton laveur

  2. Mandataire

    Lire ou re-lire le discours de Margaret THATCHER à Bruges 20-09-1988?

    Un peu d’humour en prime et introduction…

    «Vous m’avez invitée à parler de la Grande-Bretagne et de l’Europe. Je devrais peut-être vous féliciter de votre courage. Si vous croyez certaines choses qu’on raconte ou qu’on écrit au sujet de mon opinion sur l’Europe, c’est presque inviter Genghis Khan à parler des vertus de la coexistence pacifique ! »

  3. bob razovski

    « On ne peut pas nier un certain talent à Mélenchon qui est parvenu à rallier sous la même étiquette une tripotée de partis politiques bigarrés et aux intérêts parfois divergents »
    La phrase magique : « viendez y’a du pognon à prendre » fait taire n’importe quelle divergence politique

    « En somme, il apparaît que les Français ne sont d’ores et déjà plus majoritairement convaincus par l’Union européenne : il semble clairement exister à présent l’envie sinon de quitter l’Europe, au moins d’en remettre en question les principes de fonctionnement fondamentaux. »
    Quitter l’UE ? Pas certain… Les rares personnes qui affichent vouloir sortir de l’ue ne font pas recette du tout (j’ai en tête Asselineau et Philippot, je ne sais pas s’il y en a d’autres).
    Remettre en question ? pourquoi pas, sachant que c’est du ressort de l’impossible. C’est donc facile à dire, ça mange pas de pain, et ça attire du gogo… …Soit du pur lepen / mélanchon dans le texte.

    « (de toute façon, qui croit encore un politicien, de nos jours ?) »
    D’après le site du minint, il y a quand même 32 057 325 personnes qui croient encore. Ca fait quand même beaucoup.

    1. Mo.

      cépafo.
      mais ça peut changer.
      Si Cruella van der la Hyène continue ses saillies contre Tonton Vlad, l’hiver sera froid, la bouffe très très chère et le gazole et les clopes rare.
      et là ça sera pas la même histoire

        1. Pierre 82

          +10, Phedge, c’est couru d’avance.

          L’UE est en train de réussir son coup d’état, pendant qu’on est là à discuter.
          Une Europe dirigée par VdL, Macron, Scholtz et Draghi, ça promet. Surtout depuis que l’UK s’est barrée, ils sont tous d’accord (sauf deux ou trois, mais qui pèsent pas bien lourd)

          L’Allemagne est passée subrepticement du statut de fourmi, gueulant toujours contre les cigales dépensières (mais finissant toujours par accepter toutes les entorses à une gestion saine) en un statut proche de ces mêmes cigales, acceptant benoîtement de sacrifier sa propre industrie sut l’autel de la « construction européenne » qui d’ailleurs est devenue « volonté de destruction de la Russie ». Ils sont également passés du côté obscur de la force, sous les applaudissements de la foule teutonne, phénomène que je ne m’explique d’ailleurs pas très bien.

          Nul doute que l’effondrement économique sera attribué à Poutine, et ils en profiteront pour faire leur « saut fédéral » devant une population qui aura d’autres chats à fouetter que de se tracasser pour des problèmes d’institutions. Notamment de se nourrir et de se chauffer.

          Un peuple qui a accepté des auto-attestations, qui a avalé la sornette des non-vaccinés qui contaminent les vaccinés, qui crèvent de trouille devant une grippe ou même l’idée de liberté, et qui ont même triomphalement réélu son bourreau, acceptera toutes les vilénies, du moment que l’ennemi, Poutine est bien identifié.
          Ouf, ça va, notre malheur n’est pas de notre faute. Maman état, viens nous protéger.

          1. Nemrod

            Voilà, c’est ça le scénario.
            Y a pas grand chose à attendre des français et puis des Teutons et aux Bataves.
            Ils vont refaire l’URSS en se battant contre la Russie.
            C’est assez cocasse.

            1. Pierre 82

              Disons que ce serait cocasse si je ne me trouvais pas du mauvais côté du rideau de fer qui forcément, s’abattra dans pas très longtemps.

          2. Mitch

            « Un peuple qui a accepté des auto-attestations, qui a avalé la sornette des non-vaccinés qui contaminent les vaccinés, qui crèvent de trouille devant une grippe ou même l’idée de liberté, et qui ont même triomphalement réélu son bourreau, acceptera toutes les vilénies, du moment que l’ennemi, Poutine est bien identifié. »

            Pas mieux. C’est un excellent résumé.

            Que ce tas de cons se fasse remplacer, non seulement ça m’indiffère mais j’en suis même venu à le souhaiter.

            1. Pierre 82

              Bof. Perso, le remplacement, j’y tiens pas trop.
              On peut toujours espérer un sursaut, l’histoire de France en est rempli. Mais pour ça, il faudra d’abord qu’on ait touché le fond, et donc passer par une période extrêmement troublée.

              « Il leur faudrait une bonne guerre », comme disaient les vieux cons quand j’étais gamin.
              Elle approche. Et j’en suis à me dire qu’ils avaient peut-être raison: il nous faudrait une bonne guerre.
              C’est pas cet ennemi-là que j’aurais voulu, mais on ne choisis pas ses ennemis.

            2. Malancourt

              @Mitch
              Il y a aussi l’option vitrification, quitte à disparaître autant que ce soit avec panache tout de même. Volodia pourra peut-être nous arranger ça?

              1. Kreiz Breizh

                À contre cœur je regarde le spectacle, une bière dans une main un bédo dans l’autre. Oh zut je dois arroser mon jardin. Courage fuyez, à la campagne dans un premier temps et de l’autre côté du grillage si ça devient invivable en eurocrassie. Merci H.

            3. Theo31

              Je suis devenu avec le temps un français de papier. La prochaine fois qu’on me demande ma nationalité, je répondrai apatride.

              Fier de ne plus être inscrit à ce club à partouzes de gros dégueulasses appelées pudiquement élections.

              Vive la grève au sens randien du terme.

          3. bibi

            Ce n’est pas l’UE mais la comission qui a déjà réussi son coup d’état puisqu’elle a décidé de rentrer en guerre contre la Russie en fournissant des armes à l’Ukraine sans consulter le moindre parlement national, ni le parlement européen, ni même demander publiquement l’avis des chefs d’états ou de gouvernement avant d’annoncer sa décision faisant de fait rentrer en guerre 450 millions de citoyens memebre de l’UE.

            1. Higgins

              La présidente de cette commission se dit prête à réécrire les traités pour que la règle de l’unanimité soit abrogée et qu’elle soit remplacée par la règle de la majorité simple surtout dans le domaine de la santé….

              1. Pheldge

                y’a pas qu’elle, à peine réélu, le Macron s’y met aussi :
                Après le Parlement européen, le chef de l’État appelle, à son tour, à faire un pas vers la révision des traités pour une Europe « indépendante et efficace ».
                lepoint.fr/politique/emmanuel-berretta/macron-appelle-a-une-convention-de-revision-des-traites-europeens-09-05-2022-2474839_1897.php

                1. Higgins

                  https:/ /insolentiae.com/la-danse-de-leurope-laffligeant-spectacle-joue-pour-macron-au-parlement-ledito-de-charles-sannat/

            2. Pierre 82

              C’est vrai qu’elle a fait tout ça sans rien demander à personne.
              Mais en face, aucun chef d’état, ni aucun parlement national ne s’en est ému, ce qui est, amha, un scandale encore bien plus grand qu’une présidente de commission qui se croit toute permise
              .
              Il pet arriver à tout le monde de sortir des clous, mais en général, vous avez une réaction immédiate, et elle aurait fait machine arrière en disant : »Excusez-moi, j’étais un peu énervée, je retire ce que ‘ai dit ».
              Ici, rien. Aucune protestation.
              Ce qui veut dire qu’à l’instar de leurs populations qui ont décidé de déléguer à l’état le soin de gérer ses propres affaire, les chefs d’états eux-mêmes trouvent beaucoup plus simple de laisser les affaires se régler par une instance supérieure.

              1. durru

                C’était le but même de la version politique de l’UE, la délégation de responsabilité des dirigeants. Pourquoi donc s’en étonner ?
                Mais lorsque ça parle plus concret, comme c’était le cas aujourd’hui sur la renégociation des traités, faut pas attendre longtemps pour avoir 13 pays sur 27 qui réagissent dans la journée.
                Les choses sont bien compliquées qu’il n’y paraît, il convient de ne pas tirer des conclusions hâtives.

                1. Pheldge

                  plutôt que « délégation de responsabilité des dirigeants » je parlerai de dilution de responsabilité, qui se traduit par « c’est pas moi, c’est l’europe qui impose » …

    2. Louchp

      Beau billet de H.
      Les personnes y croient encore, parce-que dans l’esprit commun c’est la conception actuelle qui permet « .. une Europe des peuples qui aspirent à retrouver une vie normale… » et qui pourront y arriver grâce à elle. On pourrait même dire « qui aspirent pour une partie du peuple à vivre tranquillement avec le pognon reçu des Dieux européens », hélas ce ne sont pas des dieux.

      Nous vivons une période palpitante, même si l’on ne peut nier qu’elle sera de plus en plus douloureuse. Le couperet est prêt à tomber. D’où ? On ne sait pas. De qui ? On ne sait pas. Et quel sera la cause de la chute du premier domino? On ne le sait encore moins. A mon sens, la prise de conscience viendra face aux dures réalités que l’on sera contraint d’affronter. Prise de conscience ne voulant pas forcément dire réaction.

      La rupture de ces faux équilibres étatiques / mondialistes pourrait enfin apparaître et pourquoi pas, soyons fous, aboutir d’ici à quelques années (ou décennies) à un retour de la raison.
      La grosse inconnue reste l’accélération de l’agenda 2030 qui pourrait verrouiller la gangrène: quelles saloperies arriveront à être déployées ?

    3. Jacques Huse de Royaumont

      « Remettre en question ? pourquoi pas, sachant que c’est du ressort de l’impossible. »
      Ce n’est pas forcément impossible. L’UE peut-elle se payer le luxe d’un conflit ouvert avec la France, dans un contexte de crise économique et avec un euroscepticisme croissant dans la plupart des pays ?
      Si la France se rebiffe, VdL lâchera du lest pour garder son fromage. La commission sait qu’en cas de conflit, elle n’aura que peut de soutien, elle essaiera l’intimidation, et négociera ensuite si ça ne marche pas.

      1. Mitch

        @Jacques Huse de Royaumont

        « L’UE peut-elle se payer le luxe d’un conflit ouvert avec la France, dans un contexte de crise économique et avec un euroscepticisme croissant dans la plupart des pays ? »

        On pourrait aussi dire: La France peut-elle se permettre un conflit avec son banquier dans un contexte absolument chaotique et éruptif ou le KoiKiLenKoute est une perfusion (de plus) d’un malade à l’agonie.

        Comme toujours ce sera un rapport de force. Pas sur que la grance sorte vainqueur d’un bras de fer avec la BCE (car l’UE c’est la BCE, le reste n’étant là que pour donner un semblant de légitimité)

        1. Reddef

          L’ UE n ´étant une démocratie où les plus riches, les plus vieux états décident pour tous voir le volet énergétique qui va à l’ encontre de nos intérêts financiers ; il ne sert à rien d’ espérer quoique ce soit.

      2. Pheldge

        quel « conflit ouvert » ? franchement ? Mélenchon et ses amis seront dans l’opposition, la majorité sera macroniste et encore plus européiste … ça fait 40 ans que tous les « partis de gouvernement » proclament que l’europe, toujours plus d’europe est LA solution, n’imagine pas qu’ils vont changer, encore moins depuis l’Ukraine !

  4. Mitch

    Cette Europe c’est devenu le pacte de Varsovie.

    Comme souvent les Britanniques (plus exactement les Anglais et les Gallois car les Écossais voulais rester) ont montré la voie.

    Nb: J’ai récemment commandé du Weedkiller à base de Glyphosate au UK (qui sont nettement moins cons qu’ici puisque le Glyphosate est toujours en vente) et même si ça arrive, cela a mit des plombes. Je soupçonne les douanes Françaises de faire du zèle et de faire chier à base de brouettes de CERFA

        1. Pheldge

          ah, j’ai loupé un truc ? au hasard, Ségolène, Hidalgo ? ah oui, ça y est, j’y suis, la belle doche … 😀 😀

  5. Jean Maurice

    A la radio un commentateur faisait remarquer qu’en Grèce et bien qu’ils aient élu plutôt à gauche et fait un (ou des) référendum, leur gouvernement s’était finalement couché devant la toute puissance de l’UE et avait appliqué une politique d’austérité digne d’un gouvernement « de droite ». Et donc la question était posée de la marge de manœuvre de Mélanchon s’il arrivait à ses fins. En gros nulle. Il fera ce qu’on lui dit de faire, comme les autres.

    1. Nemrod

      Bien sûr.
      Vous croyez vraiment qu’il à de réelles convictions.
      Il aime le luxe et le pognon comme tous les Gauchistes, c’est l’oseille des autres qu’ils n’aiment pas.
      S’il en a , et il en aura pour lui et ses aides de camps, il fera tout ce qui lui est demandé.

      1. Pheldge

        c’est surtout le pouvoir qui les attire, le pouvoir d’imposer ses idées à tout le monde, le pouvoir de diriger le peuple – pour son bien – quel pied !

    2. Pierre 82

      Que ce soit clair: pour moi, Mélenchon ne sera pas premier ministre: il est juste agité comme un épouvantail pour que les gens de droite aillent voter pour un Macron compatible (et vu qu’au train où elle va, MLP et sa bande de bras cassés est parti pour avoir une poignée de députés, comme d’hab)

      Mais admettons que Mélenchon devienne premier ministre: il suivra l’exemple de son glorieux prédécesseur Tsipras. Comment voudriez-vous qu’il s’oppose à celui qui signe le chèque qui servira à arroser (de moins en moins) sa clientèle?
      Il se couchera parce qu’à moins d’un changement drastique de politique, la France n’a plus d’autres choix que de se coucher.
      Jusqu’au moment où le gentil donateur soit lui-même ruiné, ou su moins cesse de signer des chèques. Tant que ça n’arrive pas, ce sera business as usual.

      1. Nemrod

        Tiens elle est passé où celle là au fait ?…ah oui elle se repose…
        Définitivement pas la carrure.
        Ce qui ne l’empêchera pas de se repointer dans 5 ans.

        Oui Méchencon est l’épouvantail commode…et de mèche.
        Par contre dans 5 ans il sera lui ou un semblable au deuxième tour.

        1. Aristarkke

          Elle a rempli son rôle d’opposante institutionnelle…
          Rdv dans cinq ans puisqu’on change rarement une formule qui gagne !

        2. Pierre 82

          Reste juste à savoir si la république existera encore dans 5 ans.
          Au train où vont les choses, j’en doute. Il suffit de se remémorer ce qu’il s’est passé ces deux dernières années et de voir comment les libertés ont été abolies, le tout pour une grippe.
          Quand on sait que maintenant, en plus, on est à deux doigts d »entrer en guerre, ou au moins dans une récession d’anthologie, je ne miserais pas beaucoup sur la résilience des institutions de cette république, désunie comme jamais.
          Sans doute va-t-elle se saborder au profit de l’UE, dès l’instant où Poutine aura officiellement déclaré la guerre à l’OTAN.
          Je sais bien qu’on va me dire que je me fais des cinémas dans ma tête, mais il y a deux ans, je n’avais même pas imaginé à quel point nous serions dans un tel merdier.
          L’auto-dissolution dans l’UE, en même temps que tous les autres pays, serait une éventualité que je pense de moins en moins improbable.

          Je leur donne un petit truc pour que la guerre soit officielle: organisez un petit blocus maritime et aérien sur Kaliningrad, et Poutine n’aura pas le choix et devra déclarer la guerre officiellement. Pour la plus grande gloire de l’UE.

          1. Kreiz Breizh

            Bonne idée. Je vais aller me réfugier à Kaliningrad. Jamais ils n’oseront y toucher. La guerre oui mais pas trop prêt quand-même.

        3. Opale

          Elle est entrée en phase d’hibernation, elle a engraissé pour survivre à cette période longue et difficile, et reviendra au printemps suivant… dans 4 ans…

      2. Jacques Huse de Royaumont

        Soyons franc, le résultat des législatives m’indiffère quelque peu. D’une part, je ne suis pas persuadé que cela influe beaucoup sur la politique suivie, d’autre part, je pense que la plupart des points de non-retour sont franchis et donc que la catastrophe est inéluctable. Un branquignole comme Mélenchon ne fera qu’accélérer le processus.
        La question n’est plus de savoir comment éviter le désastre, mais de comprendre comment y faire face au mieux.

        1. Pierre 82

          Vu le rôle insignifiant qu’a joué l’assemblée nationale lors du covid, et si on voulait rétablir un semblant démocratique, il faudrait plutôt organiser des élections pour les membres du conseil scientifique.

          Quoi qu’il arrive, le conseil scientifique, chargé de facto du pouvoir exécutif, hors de tout contrôle par le législatif, sera remplacé à n’en pas douter, par un conseil de défense, tout aussi hors de contrôle.

          Il a bien fallu leur laisser les mains libres pour vaincre la terrible pandémie, et de la même manière, il faudra bien ça pour nous protéger de l’infâme Poutine. Et en parallèle, pour quoi pas un conseil scientifique pour le ravitaillement.

          C’est fascinant de voir à quel point un putsch a pu se tenir sous nos yeux, non seulement dans l’indifférence générale, mais en plus, personne ne fait mine de l’avoir remarqué. Seuls les oripeaux restent, on appelle ça des élections.

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Ce n’est certes pas la première fois que nous avons un parlement croupion, mais il faut reconnaitre qu’ils ont poussé la servilité et l’avilissement très loin. Plus grave, toutes les institutions ont failli, toutes ont trahi. J’aimerais savoir ce qui les a influencé, en coulisse.

        2. Higgins

          Il a commencé même si une légère reprise se fait sentir ce matin : https:/ /www.tradingsat.com/cac-40-FR0003500008/actualites/cac-40-vent-de-panique-a-la-bourse-de-paris-qui-chute-de-275-1018059.html
          Et ce n’est rien à compter de ce qui nous attend à la rentrée : https:/ /www.latribune.fr/economie/france/inflation-de-5-croissance-quasi-nulle-les-sombres-previsions-de-l-insee-pour-l-economie-francaise-917051.html

    3. Ba

      Normalement, la politique d’austérité s’applique uniquement à l’Etat.
      Toute politique d’austérité a un effet *bénéfique* sur le citoyen. Une politique d’austérité *améliore* la vie du citoyen car elle s’accompagne d’un moins d’Etat et donc de plus de liberté.
      Et la liberté surcompense plus que très largement n’importe quel système de redistribution. Même si toutes vos cotisations retraites sont considérées comme nulles demain, si en contrepartie vous êtes libre de disposer librement de ce qui est déjà à vous et d’échanger avec autrui sans payer d’impôts ni rien, vous en aurez rien à faire d’avoir cotisé dans le vide pendant des années (si vous réfléchissez un peu bien évidemment).

      1. Pheldge

        « liberté surcompense plus que très largement n’importe quel système de redistribution », c’est sûr que ça remplit les assiettes, plus que copieusement …

        1. Cerf d

          – Attaché ? Vous ne courez donc pas où vous voulez ?
          – pas toujours mais qu’importe ?
          – il importe si bien que de tous vos repas je ne veux en aucune sorte. Et ne voudrais pas même à ce prix d’un trésor.

          1. Pierre 82

            Ceci étant, ça va être compliqué d’expliquer à quelqu’un qui vient de prendre sa retraite que ça ira beaucoup mieux si l’état arrête de lui verser sa pension…
            On aurait dû effectivement commencer une transition beaucoup plus tôt. Comme ça n’a pas été fait, on passera forcément par une période assez compliquée, car il paraît assez évident que le système de retraites va exploser en vol.

      2. Jusnaturaliste

        En théorie économique, il est évident que l’austérité de l’Etat devrait être favorable à la population.

        Mais en théorie économique, le sur-endettement est aussi un facteur d’appauvrissement. Quand l’Etat devra rembourser ses dettes, ce sera donc un facteur d’appauvrissement pour toute la nation et là, on pourra bien parler d’austérité.

          1. Jusnaturaliste

            @ Cerf d

            Oui, c’est tout le problème entre la théorie et l’application dans le réel.

            Dans l’Etat actuel de la France, on ne verra peut-être même pas les effets bénéfiques de simples réductions de dépenses, par contre, les effets négatifs feront la une des journaux.

    4. Theo31

      Quand on doit 120 % de son PIB à ses créanciers, on est de fait leur obligé.

      Si les banques ferment le robinet, les boomers et les fonx vont se retrouver à poil dans la rue. Aux dernieres nouvelles, c’est pas Poutine qui a instauré la retraite payée par les gosses en mars 1941 et embauché des cohortes de branleurs.

      1. Pierre 82

        Peu importe, l’occasion est trop belle: pour la ruine des caisses de retraites à vivre prochainement, le couable est tout trouvé. Y’aura qu’à nommer un comité scientifique qui attestera que c’est à cause de Poutine que les vieux sont payés une misère.
        Et ça passera crème. Ils ont vérifié: ces crétins de Français gobent tout ce qu’on leur raconte, à condition que ce soit dit par un type bien coiffé.

  6. Mildred

    « …l’Union européenne qui pourrait bien ne jamais se remettre de l’entêtement ridicule de ses dirigeants.  »
    Merci ! C’est la meilleure nouvelle de la journée !

    1. Mitch

      +1.

      Le seul problème c’est la déflagration possible suite à l’implosion. Perso, je m’en fou, je partirais comme je l’ai déjà fait. C’est juste triste pour ceux qui ne voudront/pourront pas partir. Il faudra aussi voir ce qu’il nous restera pour se tirer. J’ai bien peur que ce soit le grand nettoyage,

        1. Mitch

          Tout depend de la définition que l’on donne à ‘bien pire’ et donc des attentes.

          Perso, un pays ou l’état reste à sa place et ou le ‘social’ et la ‘solidarité’ (dit autrement les impôts) sont réduits à leur plus simple expression me va très bien.

          1. Pheldge

            par exemple se faire découper en morceaux ? une coutume encore assez populaire dans ton autre homeland, à ce que j’ai cru comprendre … remarque si tu aimes ça, je rappelle que nous autres, doux sauvages des isles, savons recevoir, et faire à nos visiteurs, l’honneur de nos marmites 😉

  7. MCA

    « En somme, il apparaît que les Français ne sont d’ores et déjà plus majoritairement convaincus par l’Union européenne »

    Il leur suffisait d’envoyer promener (pour rester poli) Macron et sa clique, or je constate que d’une part les abstentionnistes ne se sentent pas concernés et ceux qui votent (encore) ont remis 100 balles dans le bastringue européen par le truchement du poudré.

    Cette Europe n’est qu’une colonie américaine avec les conséquences qui ne devraient pas tarder à se faire sentir.

    J’ai mis 5 ans à creuser pour comprendre ce qui allait arriver et récemment qq1 que certains connaissent a validé ce que je pensais :

    2023 – validation au niveau européen par des « volontaires » du pass numérique comprenant votre identité (passeport, CI actuels), vos permis (de conduire etc…), votre carnet de santé et toutes picouses facultativement obligatoires, coordonnées bancaires (traduction plus de carte bleue et autres, un pass universel pour payer) et de nombreuses autres application à venir.

    Parallèlement à cela mise en route de la monnaie uniquement numérique et disparition du cash.
    Votre compte en banque sera centralisé à la BCE et vous n’aurez plus de banque style, CA, CJ, BNP, La Poste etc…

    Certains m’objecteront que la monnaie est déjà numérique et je ne vois pas ce qui risque de changer.

    Certes elle est déjà numérique, mais ce sont les modalités de dépense de cette monnaie qui vont changer, à savoir :

    Possibilité de contingenter votre consommation suivant des interdits et des obligations et suivant des prétextes divers plus écolos les uns que les autres.

    Exemples pour illustrer mon propos :

    La BCE va tout surveiller et tout réguler :

    50 litres de super pour la voiture, ensuite refus par la borne de délivrer au pass XXX le moindre litre supplémentaire.

    1000 km d’avion autorisé, ensuite impossibilité d’acheter (ou alors à prix d’or) des km supplémentaires.

    Idem pour le train, contingent individualisé annuel au niveau du pass d’un nombre de km, au-delà impossibilité de payer.

    X kg de viande par pass par an, Y Kw/h d’électricité, Z m3 de gaz et la liste n’est pas limitative, tout ça avec l’excuse écolo bien entendu.

    Et ce n’est pas tout : mise en place d’un contrôle social à la chinoise à savoir :

    Si vous ne vous conformez pas aux injonctions gouvernementales qq qu’elles soient, restriction de vos droits énoncés ci-dessus :

    Exemple : vous n’avez pas payé vos impôts locaux, interdiction de payer un billet d’avion, suspension de votre permis de conduire, interdiction de fréquenter les lieux de vie à la française , bars , restaus, spectacles et j’en passe.

    Vous décidez de partir à l’étranger, pas de pb, on vous coupe le droit de dépenser votre argent et débrouillez vous pour y vivre.

    Et c’est là qu’on prend conscience que la liberté dans nos sociétés est la liberté de dépenser son argent comme on l’entend; ce sera fini.

    Et la listes s’allonge, perte de la possibilité de posséder le foncier, l’état deviendra propriétaire du terrain et vous aurez le droit, moyennant un loyer à payer de construite un maison dessus pour une durée déterminée,

    Ensuite, ou vous renouvelez le bail ou l’état devient propriétaire de la maison.

    Vous avez décidé de posséder de l’or, pas de problème :

    Pour acheter votre baguette de pain ça ne va pas être pratique, aussi il vous faudra en vendre une partie pour acquérir de la monnaie numérique et on reboucle sur les interdits énoncés plus haut.

    Voilà, le mystérieux « Grand Reset » c’est ça et cette démonstration explique d’une part pourquoi Sarkozy avait dit « Nous irons ensemble vers ce NOM et personne, je dis bien personne ne pourra s’y opposer »

    Et pour cause, vous ne disposez plus de la liberté de dépenser votre argent comme vous l’entendez.

    Et cette démonstration colle avec l’avènement de « la bête » qu’avait évoqué Macron dans une réflexion énigmatique.

    Ne me restait qu‘un problème à résoudre : expliquer pourquoi cette obsession picousarde pour en arriver là alors qu’on aurait pu passer outre,

    J’ai trouvé la réponse pas plus tard qu’hier soir ici :

    https:/ /strategika.fr/2020/11/26/le-principal-but-de-la-vaccination-nest-pas-dordre-sanitaire/

    Nous changeons de monde d’une façon irréversible, personne ne comprend ce qui se passe et encore moins les implications à venir sur leur vie.

    A présent vous savez.

    Ps :

    – pour la notation sociale, sans le savoir vous vous y prêtez actuellement et trouvez cela normal quand vous notez un prestataire de service sur internet

    – pour le paiement numérique vous vous y soumettez quand vous payez par « sans contact »

    – pour le flicage de chaque instant vous vous y prêtez quand vous vous promenez avec un téléphone portable dans la poche

    – pour le pass numérique, il vous sera indispensable pour démarrer votre voiture munie du fameux boitier obligatoire depuis mai 2022 sur toute voiture neuve.

    Et la liste n’est pas limitative.

    Maintenant j’attends vos réflexions et remarques histoire de juger de votre degré d’appréhension de ce qui va vous advenir et surtout comment vous comptez vous y opposer

    Je n’ai pas développé la 5G et/ou de Starlink qui permettront un suivi de tout, en tout lieu et à tout moment sur la planète.

    1. Pierre 82

      Que ce soit le rêve éveillé des politiciens de tous bords ne fait aucun doute.
      Y parviendront-ils? Je ne suis pas devin.

      Leur souci, c’est que le temps presse pour réaliser cette dystopie.
      Il est possible qu’elle se mette en place, mais ce sera après de grandes émeutes qui amèneront des communistes au pouvoir.

      1. Pheldge

        c’est sûr que si tout le monde tremble de trouille et se pisse dessus devant les délires de Schwabb, personnage non élu, n’ayant aucun réel pouvoir, et que personne ne dit son désaccord, ça pourra s’installer doucement.

        1. Pierre 82

          Je serais plus nuancé.
          Personne ne se pisse dessus devant les délires de Schwab dans la population générale, et pour une très bonne raison: une écrasante majorité de la population ne sait même pas qu’il existe, peu de gens savent qu’il est le patron de Davos, et encore moins de gens ont déjà entendu parler du grand reset.
          On est ici comme dans un tout petit cercle de personnes qui ont plus ou moins compris de quoi il retourne. Quand on dit de Schwab qu’il est un homme de l’ombre, ce n’est pas pour rien.
          On n’a pas peur de quelque chose qu’on ne connait pas.

          Renverser la vapeur ne peut se faire que si une quantité minimale de gens sont mis au courant: il y a probablement un effet de seuil que nos communicants en chef surveillent comme le lait sur le feu, d’où leur nervosité à vouloir contrôler le net. L’information est leur point faible, comme l’a noté Eric Verhaeghe.
          Et ils s’y prennent très bien: il suffit de prononcer le mot « grand reset » dans une conversation, et on passe pour un complotiste. Dès lors, la personne en face de vous ne prend rien de ce que vous dites au sérieux.
          Le syndrome de Cassandre, vous connaissez?

          1. Jacques B.

            Sur Schwab, homme de l’ombre : pourtant, les grands médias parlent tous les ans à la même époque du Forum Économique Mondial de Davos…
            Sauf que la grand-messe est présentée de façon neutre par les médias – ils ne parlent pas des enjeux, des connivences… – voire plutôt positive : on voit plein de gens se faisant des risettes et des bisous et tapes dans le dos. Ça fait un peu « vacances des puissants dans un cadre agréable » et pas vraiment « accords +/- tacites +/- formels en vue d’une homogénéisation des méthodes de gouvernance et à terme d’une gouvernance mondiale, en commençant par la santé et le climat ».
            Du coup, les gens glissent sur le FEM et Schwab, une information chassant l’autre, et puis quel film on regarde ce soir, et où on va en vacances l’été prochain ?

            1. Pierre 82

              La grosse majorité de la population ne connait de l’actu que ce qu’il entend ou voit à la TV ou à la radio (partons du principe que la presse écrite est devenue négligeable – à part les gratuits, et encore: ce n’est qu’une redite des journaux télévisés).

              De plus, c’est présenté de manière tellement inintéressante (les discussions entre politiciens, des petites phrases, des scandales à la con, etc. ) qu’en réalité les nouvelles semblent tellement anodines qu’elles rentrent par une oreille pour ressortir d’une autre.

              Pas étonnant dès lors que peu de gens se rendent compte à quel point le pouvoir politique les maltraite. Vous allez me dire que c’est de leur faute, qu’ils n’ont qu’à se poser des questions, mais le fait est que très peu de gens le font. Et j’imagine que c’est une constante, un donnée anthropologique, et non pas une preuve d’un quelconque délabrement mental. Le citoyen lambda n’était sans doute pas plus ni moins crétin au XIXème siècle que maintenant.

              1. Jacques B.

                Pourtant il y a des peuples qui, historiquement, ont un haut niveau d’exigence vis à vis de leurs représentants : les peuples nordiques sont souvent cités en exemple de ce point de vue.

                Et pour avoir suivi d’assez près l’élection présidentielle américaine en 2020, il est clair que le % de citoyens américains qui ne s’en laissent pas compter par les médias et autres gouvernementeurs y est plus important qu’en France.

                Il y a clairement un facteur culturel, moral, spirituel même, qui intervient ; le côté génétique et/ou prédétermination, j’y crois assez peu. Bref, la responsabilité individuelle, toujours…

                1. pl00tarke

                  AMHA pas besoin de faire intervenir le spirituel. Un peuple habitué à ce que l’Etat-Maman se mêle de tout et pense à sa place, sera infantilisé et se déshabituera de penser. Il ne pourra plus discriminer (l’information, entre autres). Je pense que c’était le Plan.

                  tl;dr : La responsabilité individuelle, refusée à nos concitoyens depuis au moins 80 ans, a produit des assistés.

                  En vrac : permis à point, manger-bouger, Lois, règlement, normes partout, citoyen trop stupide pour posséder une arme etc…

          2. Pheldge

            @ tous, je ne parle pas du péquin lambda, je pense aux politiques. Il y en a bien malgré tout, peut-être pas chez nous, qui sont capable de réfléchir, et d’imaginer les risques de dérive d’un système global de fichage des individus, sans leur consentement direct, non ? Verheaghe n’est quand même pas un poisson volant !

            1. Nemrod

              Sûrement…ou bien peut-être.
              Le problème est que celui là est rejeté immédiatement par le système pervers et fou qu’il a contribué à créer.
              Et la carrière alors, le pognon, les putes, le champagne ?
              Alors ils ferme sa gueule et se dit que lui pourra toujours en profiter quand même par le copinage, le piston, les passe droits

              1. Pheldge

                moi qui rivalise d’optimisme avec Pierre 82, je n’arrive pas à imaginer que personne ne se rende compte du danger : politicien c’est un métier à risque, tu peux tout perdre du jour du lendemain, et te retrouver plébéien comme les autres, et rien que cette perspective ça devrait en motiver plus d’un.

                1. Pierre 82

                  Rappelle-toi, Phedge, que peu après le fameux discours de Macron le 11 juillet dernier, beaucoup ici se gaussaient de mon optimisme indu. J’étais persuadé mordicus que jamais il ne mettrait ses menaces à exécutions, que les gens descendraient dans les rues, et qu’il ferait piteusement marche arrière sous peine de finir au bout d’une corde.
                  Je pensais que les mères de famille n’accepteraient jamais qu’on utilise leurs enfants comme cobayes, et que s’il imposait le vaccin aux enfants par n’importe quel moyen, ce serait la révolution, car j’imaginais que les mères se transformeraient en animaux féroces pour protéger leur progéniture, suivant les lois immuables de la nature.
                  Rien de tout cela ne s’est produit, tous les réflexes de survie étaient déjà anéantis à l’époque sans même que je ne le perçoive.
                  Si tu regardes les échanges au début de l’été 2021, tu pourras constater que j’étais presque considéré comme le ravi de la crèche dans ce blog, le gars qui pense que tout va s’arranger car en France, tout finit par des chansons.
                  Il m’a fallu quelques semaines pour me rendre à l’évidence.
                  Depuis, j’ai bien été obligé de revoir mon logiciel, mais ce n’est pas une question d’optimisme ou de pessimisme. Parmi les commentateurs, je suis actuellement parmi ceux qui paraissent le plus pessimiste, mais mon sentiment n’a pas grand chose à voir avec ça.

                  Je suis en réalité dans le désespoir, comme quelqu’un qui tient la main d’un mourant, quand il a compris que plus rien ne peut enrayer un processus naturel, et que c’est bel et bien foutu.
                  Je n’essaie pas de deviner l’avenir, comme le ferait un vulgaire pessimiste, mais je me contente d’observer le présent, et cette vision est terrible, insupportable au regard. Désespérante.

                  1. durru

                    Pierre, il n’y a pas eu de vaccination massive des enfants (6-12 ans), pas de pression particulière, donc pas de réaction viscérale des mères.
                    Qu’il y en ait eu un nombre important de mères irresponsables est, effectivement, assez étonnant, mais ça ne dit rien sur les autres.
                    Pour l’instant, les situations limite ont plutôt été évitées, en tout cas pour le plus grand nombre (ne pas oublier le personnel soignant…).
                    Je ne sais pas ce qui peut arriver, mais lorsque les gens vont être touchés directement dans leur chair (et ça va pas tarder), leur réaction est difficilement prévisible. Par eux comme par nous. On rentre dans des zones de turbulence, c’est à peu près la seule chose que je sais…

                    1. Higgins

                      Je ne connais personne qui, non-vacciné, regrette ce choix. Par contre, dans l’autre sens… J’ai rencontré sur le marché une jeune femme samedi qui m’a déclaré que, vu comme elle avait été malade après sa deuxième ou troisième piquouze, il était hors de question d’en avoir d’autres

                    2. Laglute

                      Le pouvoir d’achat, n’oubliez pas le pouvoir d’achat, bon sang !!!
                      C’est important, le pouvoir d’achat…

                    1. Nemrod

                      Première priorité du Franchouillard moyen…les VACANCES !
                      La Liberté arrive très loin derrière…après le foot et le tiercé.

                    2. Mitch

                      La retraite aussi. Une grande priorité ça la retraite !. Le Foot, la retraite (l’age + le montant de la rente) et les vacances (en attendant la retraite).

                    3. Nemrod

                      Ah oui la retraite.
                      Pouvoir allez se traîner en Marcel pour les hommes et en corsaire boudiné pour les femmes sur le pont d’un immeuble flottant Costa ou écumer les place to be dans d ‘ hideuses camionnettes blanches nommées camping car.
                      Pouah.

    2. Husskarl

      « Vous avez décidé de posséder de l’or, pas de problème :

      Pour acheter votre baguette de pain ça ne va pas être pratique, aussi il vous faudra en vendre une partie pour acquérir de la monnaie numérique et on reboucle sur les interdits énoncés plus haut. »

      Le black c’est pas pour les chiens…

      1. MCA

        Lol

        Le black avec quel liquide puisqu’il n’existera plus?

        Le troc à la rigueur, mais une fraction de lingotin contre une baguette…

          1. Pierre 82

            Chaque fois qu’un état a entrepris de contrôler tous les échanges, les monnaies étrangères sont utilisées massivement. J’ai été me balader en Bulgarie, en 1983, j’avais pris des Deutsch Marks avec moi (dont les billets étaient nettement mieux connus que les francs français) et avec ça, on était les rois. A elle enseigne qu’ils exigeaient que les touristes montrent le bon de change de la banque pour payer certaines choses (comme les billets de train par exemple).

            Si les billets d’euros disparaissaient, les billets verts seraient activement recherchés, et tout le monde les accepteraient, comme dans n’importe quel autre pays du tiers monde.

            1. MCA

              Ca ne peut marcher que si TOUS les pays s’y mettent bien évidemment, mais le Grand Reset ne concerne pas que l’Europe mais a vocation a être mondiale (et c’est là que Vlad et Xi deviennent une épine dans le pied).

              En France je fais confiance aux politiques pour que les coupures étrangères soient interdites en paiement de biens ou de services sur le territoire.

              1. Pheldge

                déjà tu peux compter sur la rétivité et l’indépendance des Rosbeefs, quant aux autre pays européens, ça risque de coincer pour certains. Et puis, en pratique, il faudra du temps pour retirer tous les billets de la circulation, et il en restera toujours suffisamment qui alimenteront un marché parallèle …
                On voit que tu lis trop les publications Agora, « pétoche garantie depuis 79 » au même titre que Dorcel c’est « luxure depuis 79 » 😉

                1. durru

                  J’attends avec impatience la disparition des billets de banque en Allemagne 😀
                  Pour les pays de l’Europe de l’Est, déjà pour la plupart ne sont pas dans l’euro 😉

                    1. Yanka

                      Gainsbourg avec Birkin, mais Sardou a chanté « Dix ans plus tôt » (en 77), et comme il est question ici de 79…

                    1. Pierre 82

                      Ah ouais, toute ma jeunesse. Je me souviens même de cette pub qui faisait un peu « Homme du Picardie ».
                      Pour faire moderne en 1970, ils l’avaient appelé Super Croix 73. Puis quand on s’est retrouvé en 74, ça faisait un peu passé. Donc ils ont changé pour 76.
                      On se demandait s’ils allaient changer tous les ans.
                      Et puis, ça a disparu…
                      Puis à l’époque, c’était les « 2000 » qui étaient à la mode.
                      L’an 2000, où on se déplacerait dans des voitures volantes, et où on passerait des vacances sur la Lune, alors que Mars commencerait à établir des bases permanentes, ça faisait rêver.
                      Bien des années plus tard, ma fille m’a un jour lâché : « Mais papa, on n’est plus en l’an 2000.
                      Ça m’a foutu mon premier coup de vieux.

              2. Pierre 82

                @MCA. Pour la raison invoquée plus haut, les USA n’ont aucune raison de faire disparaitre leurs billets physiques.

                Peut-être chez eux, mais pas à l’étranger. Dans le cas contraire, il se trouvera toujours une devise qui sera ravie de prendre le relais.
                La mondialisation du grand reset? Elle vient de se prendre un coup dans le nez par Poutine. Le monde d’avant n’existe plus, et la multipolarité a repris ses droits, au moins dans les faits.

        1. Laglute

          Se mettre d’accord avec le commerçant pour qu’il vous fournisse dans le temps un nombre X de baguettes en échange du précieux lingotin.

        2. Pheldge

          il n’y en a plus ? pas de problème, on prend celui des autres, parce que c’est pas du jour au lendemain que toutes les monnaies papier vont disparaitre, le temps qu’on se rende compte à quel point c’est stupide.

          1. Pierre 82

            Surtout que les USA se feraient un plaisir d’imprimer des billets physiques en suffisance pour alimenter le marché européen, ce qui leur permettrait mécaniquement de maintenir un cours du dollar très élevé, puisque la demande resterait énorme. et compenser en volume la perte des pétrodollars qui a du plomb dans l’aile ces derniers temps.

    3. Laglute

      Oui.
      Et ça, peu de gens en sont conscients, tous contents qu’ils sont, d’accepter tous les grands progrès technologiques dont ils usent et abusent.

    4. Jacques B.

      Sur le crédit social qui nous pend au nez, il me semble que vous ne prenez pas le bon exemple quand vous parlez de celui qui n’aurait pas payé ses impôts locaux.
      ne pas payer ses impôts locaux, tout le monde (ou presque) comprend que ce n’est pas terrible et même aujourd’hui, sans système de crédit social, vous encourez des sanctions.

      Prenons l’exemple du crédit social mis en place à Bologne :
      « Les citoyens seront reconnus s’ils trient les déchets, s’ils utilisent les transports en commun, s’ils gèrent bien l’énergie, s’ils ne prennent pas de sanctions de la part de l’autorité municipale, s’ils sont actifs avec la Carte Culture. »

      Ce qui me choque le plus dans l’exemple italien, ce n’est pas la sanction pour non-paiement des impôts locaux ; c’est plutôt, dans l’ordre :
      – être actif avec la « carte culture » : autrement dit, écouter et lire la Pravda
      – l’utilisation des transports en commun et la « bonne » gestion de l’énergie : on a là une attaque contre les libertés fondamentales de se déplacer, et le droit de propriété (gérer comme on l’entend ses dépenses, ici en énergie)
      – le tri des déchets : perso je le fais depuis longtemps, ça me semble le bon sens.

      Pour ce qui est de votre dernière remarque : comment contrer la dictature qui vient, en particulier la surveillance généralisée de nos transactions et le rationnement qui va avec : le troc. Les gens sont assez inventifs pour trouver des solutions de contournement. Certes, ce sera risqué et il faudra savoir être discret. Mais de tout temps, le troc – et les coups de main mutuels, ça revient au même – a eu ses adeptes, spécialement dans les temps difficiles.

      1. MCA

        « il me semble que vous ne prenez pas le bon exemple »

        Comme je l’ai indiqué, il ne s’agit d’un exemple, j’aurais tout au si bien pu parler d’un bras à la portière à l’intention de qui vous savez.

      2. Theo31

        Avec le crédit social, si vous ne payez pas vos impôts, il y aura votre portrait sur grand écran dans tout le pays.

        À Rome, étaient publiees des listes de gens à tuer.

        Le crédit social chinois est adossé à deux génocides.

          1. Aristarkke

            N’importe qui ne pourra pas impunément l’invoquer pour sa défense. Il y en a toujours des plus égaux que les autres…

    5. Opale

      Et bien sûr, il y a un très bon épisode de Black mirror à ce sujet. S3E1
      Maintenant on est habitués à voir cela à l’écran, ça se généralise et ça ne choque plus (la grenouille, la casserole toussa) mais en 2016, c’était quand même assez hard comme scénario social à moyen terme.

    6. Kreiz Breizh

      L’ occident change de paradigme. Le monde entier ne suivra pas. Allons faisons risette, comme dirait le patron ‘ ça va bien se passer ‘

    7. Mo.

      Ya quand même des merdiers qui vont demander de changer la constitution. Et vu les torrents de rivières de miel qui coulent en ce moment, j’ai plutôt l’impression que c’est une rafale de beignes qui va pleuvoir.
      Le tas de sable c’est pour cet hiver

  8. Taisson

    « Pour les propositions de Mélenchon, il en va de même : on voit assez mal comment il va pouvoir pousser sa désobéissance sans provoquer une crise politique européenne majeure qui aboutirait dans le meilleur des cas à des trains de sanctions et dans le pire à une sécession pure et simple. »

    Il y à des « réalités » parallèles…
    Celle la d’abord :
    Le foutoir idéologique qu’est devenu l’Europe « officielle » pourrait très bien intégrer sans problème le tout et son contraire « gauchiste » de Mechancon, puisque, en gros, au niveau sociétal, c’est déjà le sien !
    Remplacement ethnique, libertés surveillées, collectivisation globale, malthusianisme industriel, et autres interdictions « pour la planète », créations de richesses individuelles entièrement pompées par un capitalisme de connivence, confiscation monétaire et redistribution d’argent de poche aux bien pensants, et j’en oublie surement…
    Une sorte de Trotskisme mou, qui s’est emparé du système de pensée de la quasi totalité des « intellectuels  » du monde occidental.

    Une désobéissance » de surface sur le mode gaucho Mechanconesque passerait très facilement, contrairement à la même dose de désobéissance quand elle vient du côté des patriotismes !
    Voir comment on traite Hongrie et Pologne….(on est plus cool pour la Pologne avec se qui se passe en Ukraine!)

    Et puis il y à le réel !
    C’est moche, fatiguant, salissant et ça ne fait pas rêver !

    « l’Europe » peut très bien fermer les yeux la dessus…
    On évite d’en parler, et on envoie les classes sociales de grouillots s’en occuper !
    Pour qu’ils continuent, leur lâchera de temps en temps un petit peu la bride si nécessaire, avec un peu de démagogie, et un peu d’argent de poche, et si vraiment ça coince, quelques « avantages » accordés de temps à autres.

    En résumé, Mechancon n’est pas un danger pour ce que l’on appelle « L’europe », et personne,, parmi les européistes ne se serait opposé à lui, surtout pas en France, dans le cas d’un duel contre un parti patriote, quel qu’il soit !
    Et très peu s’opposeraient réellement si le farfelu le nommait premier ministre !

    Foutus!!
    Ma seule idée solide pour préserver une possibilité d’avenir pour ce pays: Fermer toutes les écoles au delà du CM2, sauf pour les spécialités techniques, pendant au moins une dizaine d’années, pour tenter d’assécher un peu le marais gauchiste !!

  9. Higgins

    HS mais ça vient de tomber : « La Cour d’Appel de Paris a tranché ce lundi après-midi, pour l’affaire des emplois fictifs qui avait explosé en 2017, juste avant la présidentielle. François Fillon a ainsi été condamné à quatre ans de prison, dont trois avec sursis, 375.000 euros d’amende et dix ans d’inéligibilité. Pénélope Fillon a deux ans avec sursis et 375.000 euros d’amende. » (https:/ /www.bvoltaire.fr/francois-fillon-condamne-a-un-an-de-prison-ferme-dans-laffaire-des-emplois-fictifs/)

    1. Cerf d

      Il n’y a une chose que je ne comprends pas. Si effectivement l’emploi était fictif, et donc que Pénélope n’a rien foutu, cela signifie qu’une partie du travail qui a été fait pour FF ne l’a pas été. Or celui-ci n’a pas eu l’air de s’en plaindre.
      Cela revient à dire qu’un député peut faire lui-même le travail de ses assistants parlementaires. On peut donc les supprimer pour tout le monde.

      1. Le Gnôme

        Si tous ceux qui ont employé un parent ou un membre de sa famille devaient être condamnés, il n’y aurait plus grand monde à l’assemblée.

        Moralité, il vaut mieux salarier sa maîtresse (ou son amant) que son légitime, c’est moins risqué. La République encourage donc le vice, ce n’est pas nouveau.

        1. Rick Enbacker

          Moi j’en connais un qui a fait entretenir sa fille cachée illégitime pendant des années à nos frais sans jamais être inquiété.
          Un autre a fait entretenir ses diverses maîtresses pendant son quinquennat sans que ça pose de problème.
          Enfin le squatteur actuel a versé des milliards à plusieurs cabinets privés pour produire du vent.
          Sans parler des anomalies de sa déclaration de patrimoine.
          Le traitement n’est pas le même pour tout le monde

        2. Higgins

          Ils sont plusieurs à être sur la sellette pour ce genre de pratique : https:/ /www.leparisien.fr/faits-divers/soupcons-demplois-fictifs-a-lassemblee-la-belle-mere-de-thierry-solere-et-le-cabinet-deloitte-mis-en-examen-04-05-2022-QYJRQ4ESYBFA3OADOHLLSAQD7U.php

          1. Rick Enbacker

            Elle est belle la renaissance :

            https:/ /mobile.twitter.com/realmarcel1/status/1522682812939255808

            https:/ /mobile.twitter.com/realmarcel1/status/1523624329753559042?cxt=HHwWhIDUoayQgKUqAAAA

            https:/ /mobile.twitter.com/realmarcel1/status/1523645702777102338?cxt=HHwWhICj2bXsiaUqAAAA

            https:/ /mobile.twitter.com/realmarcel1/status/1523647337997889539?cxt=HHwWhsCrhc3LiqUqAAAA

            https:/ /mobile.twitter.com/EnModeMacaron/status/1523632842504245249?cxt=HHwWgsCsme3_g6UqAAAA

          2. Jacques Huse de Royaumont

            Pour ceux qui sont du bon coté du manche, ce sera comme pour Ferrand : le procureur qui a envoyé son dossier à la poubelle pantoufle maintenant au CC.

            1. durru

              Voilà, pour ceux qui avaient encore quelques doutes à propos de l’entente cordiale entre politique (de gauche, évidemment) et justice…
              Faut arrêter de rêver, l’Etat de Droit a disparu en France. Si toutefois il a existé, notamment depuis ’40…

      2. Taisson

        Autrefois, il y avait une unité mesurant le travail…

        Le travail, c’était facile à comprendre: on comptait les kilos et leur déplacement !

        75kg déplacés d’un mètre en une seconde, ça parle plus à l’imaginaire que des joules, ou même que 736w !!
        On à soigneusement bricolé tout ça…bien évidemment aucune loi physique fondamentale n’a changé, mais l’essentiel était que le commun des mortels n’y comprenne plus rien !!

        Combien de kilomètres de couloir à parcouru Pénélope en portant des dossiers, et combien pesaient t ‘ils ?
        Pas assez visiblement…

        Combien de responsables de moyen ou de haut niveau vont ils aller faire un an de prison ferme ?
        Ça dépend surtout s’ils sont dans le bon camp idéologique.

        Combien de spécialistes des codes carte bleue obtenus avec un cutter sous la gorge seront dispensé de peine pour faire de la place en prison ?

        Demande d’asile politique à Poutine ! C’est tout ce qui reste à Fillon !!

        Qu’est ce qu’on rigole dans ce pays!!

    2. Jacques B.

      Je veux bien croire qu’il y ait des abus, et que l’enveloppe attribuée aux parlementaires soit trop généreuse (de toute façon, nos élus en général sont bien trop payés), mais dans l’affaire Fillon et la jurisprudence qui en sort avec ce jugement, on ne m’ôtera pas l’idée que derrière le contrôle financier des parlementaires, se cache le contrôle des parlementaires tout court, autrement dit un coin de plus enfoncé dans ce qui reste de démocratie dans ce pays.
      Montesquieu parlait de séparation des pouvoirs comme condition nécessaire pour une démocratie ; et cette séparation des pouvoirs ne peut passer que par une indépendance, y compris financière, des parlementaires vis à vis des autres pouvoirs (exécutif et judiciaire) : ce n’est désormais plus le cas.

      1. MCA

        (de toute façon, nos élus en général sont bien trop payés)

        ce qui d’amusant dans l’affaire c’est la réponse qu’ils font à ce reproche :

        C’est normal car sinon ils pourraient se faire corrompre; ils sont bien payés pour précisément leur en ôter cette tentation. 😆

    3. Pierre 82

      Encore une fois, il a fait le con. Il n’avait qu’à faire comme Sarkozy, proclamer qu’il faut voter Macron pour éviter la bête immonde, et les juges se seraient montrés compréhensifs.
      Au lieu de ça, il s’est bêtement réfugié dans le silence.

      1. Higgins

        Faudrait savoir ? Il faut condamner les ripoux ou non ou ça dépend de la couleur politique ?

        Fillon s’est fait prendre la main dans le pot de confiture. Ce n’est pas tant sa condamnation qui me dérange que le fait qu’ils sont très nombreux à faire comme lui.

        1. Pheldge

          arrête, « la main dans le pot de confiture », et pendant des années personne n’a rien trouvé à y redire … sans oublier que c’était une pratique assez répandue chez les parlementaires, Major, on risque de ne pas être d’accord sur ce coup là : Flamby est une ordure, qui a torpillé tous ses adversaires potentiels. la condamnation est inique, les faits reprochés sont très subjectifs. la magistrature n’en sort pas grandie.
          Le jour où on viendra te chercher sur des notes de frais datant de plus de 20 ans et que tu ne pourras pas justifier, peut-être ouvriras tu enfin les yeux sur l’indépendance des juges, en particuliers de ceux qui traitent ce genre d’affaire.

            1. Pheldge

              argument d’autorité ! en connais-tu plus que nous, plus que ce que la presse, particulièrement bien informée dans ce cas, nous a livré ? voici en tout cas une recension assez précise et complète :
              fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Fillon
              Je note simplement que pour des faits qui se seraient produits entre 1998 et 2007, et qui étaient donc connus depuis plus de 10 ans, on a attendu le 25 janvier 2017, en pleine campagne électorale, pour les rendre publics, et la saisine du PNF a été d’une rapidité fulgurante – pour mémoire, le jour de la publication des faits dans le Canard enchaîné – ! Ce n’est pas exactement la sérénité ni le « temps judiciaire » dont on nous rebat les oreilles dans d’autres affaires … Que cela ne te choque pas, me sidère … Et que « en même temps » un bon nombre de parlementaires ayant eu les mêmes pratiques de recours à leurs proches comme assistants, ne soient pas inquiétés pour des faits identiques, me rend plus que sceptique quant à la réelle motivation des magistrats du PNF, d’où mes critiques.

              1. Theo31

                Chirac est le seul président à avoir été condamné par le juge qui a condamné Claude Reichman.

                La justice est devenue un commissariat politique.

              2. Higgins

                Non mais je ne laisse pas place à des spéculations hasardeuses et remplies de vide. Si je suis ton raisonnement, il aurait fallu compter sur un temps judiciaire très long. Pourquoi pas ? Mais temps court ou long, Fillon a mis la main de le pot, s’est fait prendre et a été puni pour cela… Je n’y peux rien. Effectivement, la saisine du PNF a été très rapide. D’aucuns soutiennent que ce dernier aurait voulu asseoir son indépendance malgré le contexte présidentiel. Pourquoi pas, ça se tient. Son responsable de l’époque a reconnu avoir subi, et cédé visiblement, à des pressions extrêmement fortes (https:/ /www.lesechos.fr/politique-societe/politique/affaire-fillon-une-ex-procureure-dit-avoir-subi-des-pressions-hierarchiques-1216780 et https:/ /www.publicsenat.fr/article/politique/pressions-sur-le-pnf-l-hypothese-d-un-cabinet-noir-dans-l-affaire-fillon-relancee) et ce, bien que le CSM ait conclu à l’inverse (https:/ /www.lexpress.fr/actualite/societe/justice/affaire-fillon-aucune-pression-du-pnf-selon-le-conseil-superieur-de-la-magistrature_2134705.html). Si elle a cédé, ce n’est pas à son honneur mais mon expérience m’a montré qu’à un certain niveau de responsabilités, on évolue dans un marigot assez glauque et bien malin serait celui qui pourrait affirmer qu’il ne pourrait pas succomber. Dernière remarque, le Parquet est soumis à l’autorité du Parquet général et du Garde des sceaux. Tu remarqueras que je ne t’oppose pas des considérations personnelles mais des faits. Pour le CSM, car je sens que tu vas encore t’emballer, tu trouveras ici sa composition (https:/ /www.vie-publique.fr/fiches/38133-quest-ce-que-le-conseil-superieur-de-la-magistrature-csm). Je veux bien croire qu’il existe un complot mais ça fait beaucoup de monde à impliquer, non ? Par contre, je sais qu’il existe une raison d’état qui permet toutes les dérives. Peut-être est-ce celle-ci qui a guidé les acteurs de cette mauvaise pièce ? Ça, c’est une question, pas une affirmation.
                Si ça peux te rassurer, je considère que nous avons assisté en 2017 et en direct à une sorte de coup d’état très habilement construit.. Incapable de te dire si c’est une affaire d’opportunité ou une affaire savamment montée. J’aurai tendance à privilégier la première, la seconde réclamant trop d’intelligence. La vénalité bien connue de notre presse a fait le reste. Fillon en fait les frais peut être parce que trop naïf et trop confiant envers ses adversaires. Il n’est quand même pas passé très loin du second tour où il aurait très probablement gagné. Vae Victis comme disaient les romains.
                Je pense que tu déplores comme moi le fait que le monde politique est rempli de ripoux. Dis-toi bien qu’il y en a beaucoup trop qui passent à travers les mailles du filet parce que, prouver la culpabilité de quelqu’un est autrement plus compliqué que de penser qu’il est coupable. Va écouter ce qu’en dit Van Ruymbeke dans son interview publié sur Thinkerview. Lui aussi, il était acheté ?
                Quant à l’indépendance des magistrats, qu’est-ce que tu en sais ? Tu affirmes, tu sous-entends, qu’il seraient plus ou moins tous achetés puisque aux ordres. De qui ? De quoi ? Pourquoi ? Avec dix heures de travail quotidien et la moitié des congés à tenter de rattraper les retards existants faute de moyens personnels et financiers, si ce n’est plus, tu crois qu’une fois arrivé chez eux, leur seul soucis est de se précipiter dans des réunions douteuses où on leur dicterait leur conduite ? Tu ne t’es jamais posé la question de savoir pourquoi notre pays caracole dans les tréfonds du classement européen pour les moyens mis à la disposition de la Justice et ne brille pas dans la lutte contre la corruption. En 2018, pour info, la moyenne était de 64,5 € par habitant, la médiane de 52,7 €. Dans un groupe comparable en termes de PIB, l’Allemagne (121,9 € par habitant), les Pays-Bas (119,2) ou la Suède (118,6) sont des pays qui investissent beaucoup pour la justice. La France (65,9) mais aussi la Finlande (76,5) ou la Belgique (82,3) font « moins d’efforts » avec pour la charge de travail des Parquets, un nombre de procureurs pour 100 000 habitants de 3 en France pour une moyenne européenne de 12 et une médiane de 11) et un nombre de procédures reçues pour 100 000 habitants de 7,5 en France pour une moyenne de 3,1 et une médiane de 2,1((https:/ /www.dalloz-actualite.fr/flash/efficacite-de-justice-en-europe-comparer-ce-qui-est-comparable). Descend cinq minutes de ton piton, SVP ? Comme dans toute population, il existe une répartition statistique avec des ambitieux, des carriéristes, des besogneux, des mauvais, etc,… J’ai un cas très précis d’un magistrat haut-placé qui ferait bien mieux de s’occuper de ses ouailles plutôt que de parader dans le monde. Mais cette dernière attitude est nettement plus porteuse en terme d’avancement et surtout de décorations. Il existe un phénomène équivalent dans les armées. Tu n’as pas idée de l’aspect aimanté qu’ont ces dernières pour certains. Ils vendraient père et mère pour pouvoir accrocher sur leur tenue une bleue (l’ONM) ou mieux, la rouge (la LH). Mais il n’y a pas que la haute hiérarchie qui soit touchée. La politique de management, quoique le terme soit totalement inapproprié vu qu’elle n’existe tout simplement pas, conduit nombre de personnels, en particulier dans les greffes, à des comportements professionnels minimalistes quand ils ne sont pas entachés d’erreurs importantes. J’ai un excellent copain, ancien militaire, à qui on a gentiment recommandé un jour, alors qu’il était greffier (il est maintenant substitut), de lever le pied, ses gentils camarades n’étant pas aussi performants, son zèle pouvait les indisposer…

                1. Pierre 82

                  Ça correspond à peu près à ma vision des choses.
                  Pas besoin d’imaginer un complot pour expliquer le foutoir.
                  Et pour manipuler ce type d’organisation (aussi bien la justice que l’armée), il suffit de jouer sur les mauvais penchants des plus ambitieux, et on fait ce qu’on veut.
                  Un type comme Macron est un maître dans ce domaine
                  Louis XIV l’avait déjà bien compris, qu’il valait mieux flatter une cour que de se retrouver avec la Fronde.
                  C’est comme dans le journalisme, il n’est pas nécessaire de mettre en place un comité de censure, puisqu’il en existe un dans la tête de chaque journaliste.
                  Un ministre de l’information qui téléphone au directeur d’un journal, c’était du temps de Peyrefitte, c’est révolu.

                2. Theo31

                  Il y a quinze jours un allumé de la machette a agressé des agents du métro toulousain. Il comparaît quatre jours plus tard : un an ferme.

                  Cet enculé de Traore bute une Juive. Expertises psy pour aboutir à sa remise en liberté.

                  Conclusion : la vie d’un fonx a plus de valeur que celle d’une vieille dame.

                  Fillon n’aurait pas été candidat, il aurait pu continuer à se gaver avec sa pouffiasse

                  L’indépendance de la justice, qu’elle vaste blague.

        2. Mitch

          +1 le Major. On ne peut cautionner ce type de pratique sous prétexte que ‘d’autres le font aussi’, ou que ‘c’est une pratique courante’.

          Pour un Tobleronne acheté avec de l’argent public, un ministre au Denmark a sauté. Le fait de confondre son portefeuille avec celui des contribuables qui est à vomir. Ici, selon la somme, c’est acceptable. Il faut juste que les magouilles et les arrangements ne dépassent pas une certain ‘mesure’. Dit autrement, la magouille est acceptable mais il ne faut pas qu’ils ‘abusent’.

          Fion paye et c’est très bien ainsi.

          Maintenant il est clair qu’il ne faut pa être naif sur cette histoire qui date des années 90 et qui sort par le plus grand des hazards quelques jours avant une election présidentielle. Il me parait evident que les 2 ordures en chef, j’ai nommé le Hollande et le Poudré ont téléguidé cette affaire.

          D’une façon plus générale, la caste politique dans ce pays se comporte comme dans les pires Républiques Bananières. Elle se croit absolument tout permis et pense s’en sortir a grand coup de ‘logrolling’ et de copinage. C’est simplement abjecte.

          1. Pheldge

            Mitch, c’est délicat, d’abord, à l’époque, ça n’était pas interdit d’employer son épouse comme assistante parlementaire, ensuite, 20 ans après les faits, comment veux tu prouver dans un sens ou dans l’autre, la réalité du travail effectué ? Traditionnellement, les épouses de notables ont toujours participé à l’activité politique de leurs conjoints, et qu’elles soient rémunérées pour, ne me choque pas. J’ai connu un député dont l’épouse était « discrètement présente », mais bien là, pour organiser les repas, les réunions, etc et elle faisait bien plus que 35 h …
            C’est pour ça que je suis plus compréhensif, envers une pratique, qui a été admise pendant des années, et que d’un coup on considère comme étant du détournement de fonds publics.
            Qu’on fasse évoluer les règles est une chose, mais que d’un coup, en pleine campagne présidentielle, on s’en serve pour abattre le favori, non, c’est de l’instrumentalisation. C’est ça qui me dégoûte !
            Après les Dannois font ce qu’ils veulent, mais le jeu en vaut-il la chandelle ? personne n’est parfait, et à ce train là, on trouvera toujours un Toblerone pour jeter l’opprobre sur un politicien gênant.

            1. Mitch

              Pheldge, on ne connait pas la teneur du dossier mais s’il en a pris pour 1 an ferme c’est que sa Penelope a du être bien discrete et ses enfants aussi. Ce qu’on lui reproche c’est d’avoir donné du pognon à se famille pour ne rien faire et non pas de les avoir embauché puisque effectivement cette pratique était admisse avant 2017.

              Quand à Fion, on peut aussi rajouter le copain du journal qui employait la belle Penelope pour écrire un article en 10 ans. Alors ok, ce n’est pas répréhensible vs la loi mais ça en dit long sur la personne et sur sa crédibilité.

              Ceci-dit, d’accord avec vous tous sur le fait que le Pourri Fion aurait été moins pire que le Poudré (difficile de faire pire me direz-vous), et triste de regretter qu’un pourri n’est pas pris la place d’un dégénéré. Ca aussi ça en dit long sur cette classe politique …

              1. Pheldge

                sauf que « le copain du journal qui employait la belle Penelope » c’était pas de l’argent public ! faut pas tout mélanger

                1. Mitch

                  J’ai écris:

                  « Quand à Fion, on peut aussi rajouter le copain du journal qui employait la belle Penelope pour écrire un article en 10 ans. Alors ok, ce n’est pas répréhensible vs la loi mais ça en dit long sur la personne et sur sa crédibilité. »

                  Je réitère: pas répréhensible mais cela en dit long sur la personne.

                  Perso, un gars à ce poste j’ai besoin de le respecter un minimum et ce respect va de pair avec ma confiance.
                  Franchement, si vous en êtes en défendre des ordures pareilles parce que celui d’à coté est pire c’est vraiment que CPEVF (le V pour vraiment)

                  1. Pheldge

                    dans quel monde vis-tu ? politique, pouvoir fournissent des faveurs et des avantages à toute la caste … Je ne te dis pas que c’est bien, mais il ne faut pas s’imaginer que nos politiciens sont de gentils bisounours qui refusent tout avantage offert par la position. Le directeur qui a embauché Pénélope, a payé pour la pub que ça lui faisait, de même qu’on offre régulièrement à d’anciens politiques des places dans des CA de grandes société …
                    Et question abus, quid de Winnie, ou de Zuma ?

                    1. Mitch

                      Pheldge, je ne vais pas justifier les agissements des pourris d’ici parce qu’ailleurs il y en a aussi. Ca n’a pas de sens.

                      Faire la promotion des ‘valeurs travail’ et aller coller sa femme par relation chez les copains, dans un canard ou son job est … de ne rien faire, l’ensemble pour €10 000 / mois m’inspire du mépris et surtout zéro respect pour ce mec. Tout ça après avoir payé ses marmots et sa femme €5000 / mois avec mon pognon pour glander. Désolé si ça m’indispose, car oui ça m’indispose.

                      Dans la merde insondable dans laquelle est ce pays il faut une équipe pour laquelle j’ai un minimum de respect et de confiance (en tout cas c’est comme ça que je fonctionne) et le respect et la confiance ça se mérite.

                      NB: Zuma c’est la tole ou il est et il y est très bien. Ce gars est une belle ordure de la pire espèce. Si ca peut te rassurer Fion n’est pas le seul dans le club très ouvert des ordures.

                    2. Pierre 82

                      Bien sûr que tout le monde fait pareil, et bien entendu que le PNF n’a pas choisi de rentrer dans le lard de Fillon juste sur un coup de tête, et que les charges étaient suffisamment accablantes que pour que sa condamnation ne fasse aucun doute – et ce depuis le début.
                      Je n’ai aucun respect et encore moins aucune confiance envers un gars comme Fillon, qui a quand même été premier ministre d’un lamentable président, qui a, encore plus que les autres, contribué à foutre le pays dans l’état où il est.
                      Alors non, je suis certain que la situation n’aurait pas été différente si il avait été élu président à la place du psychopathe.
                      Le style aurait été différent, mais à part ça, je suis certain qu’il n’aurait pas fait mieux, et pour une raison très simple: dès l’instant où le Titanic a heurté l’iceberg (je place cet événement à la crise des surprime), on peut changer le capitaine et l’équipage comme on veut, ça n’empêchera pas le navire de se retrouver rapidement par le fond.
                      En plus de ça, le capitaine a les mains liées, le gouvernail ne répond même plus et les machines sont noyées.
                      Du coup, pour me faire croire que des élections peuvent encore changer quelque chose, comment dire?

          2. Cerf d

            @Mitch, c’est le principe même des assistants parlementaires rémunérés par l’assemblée nationale qui pose problème.

            Lorsque Fillon prend un assistant parlementaire, ce n’est pas lui qui le rémunère mais c’est bien lui qui est le patron de l’assistant en question et qui juge de la qualité de son travail.

            En l’occurrence, le travail d’assistant parlementaire pour lequel Pénélope Fillon a été payée a bien été effectué. Donc a moins que quelqu’un d’autre ait été mis gratuitement à la disposition de François Fillon,pour faire le travail (mais il faut le prouver), on peut don supposer que c’est Pénélope qui l’a effectué.

            La réalité c’est que plutôt que de faire rémunérer les assistants parlementaires par l’AN, ils devraient l’être directement par les parlementaires. On peut très bien concevoir que le parlementaire touche dans son indemnité la rémunération de ses assistants et à lui de choisir s’il en prend 1, 2, 3 … ou 0.

            1. Jacques B.

              « La réalité c’est que plutôt que de faire rémunérer les assistants parlementaires par l’AN, ils devraient l’être directement par les parlementaires. »

              Tiens, je croyais que c’était déjà le cas… mais je ne suis pas un spécialiste.
              En tout cas, tout à fait d’accord avec la phrase suivante, au nom de l’indépendance des pouvoirs. Que l’on attribue une enveloppe globale à chaque député – pas trop élevée certes – et qu’il en fasse ce qu’il veut. L’important étant que le boulot soit fait, à savoir présence à l’AN, aux votes, aux commissions, permanences, etc. On doit juger les représentants de la nation à leur travail, ce pour quoi ils sot là, pas à leurs factures de déplacements ou que sais-je.

            2. Mitch

              @Cerf d
              « le travail d’assistant parlementaire pour lequel Pénélope Fillon a été payée a bien été effectué »

              J’admets être vraiment surpris de ce type de déclaration. Enfin bon sans vouloir épiloguer, ils semblent les juges en aient décidé autrement.

              Pour le job d’assistant parlementaire j’admets ne pas bien comprendre comment, pour un même job de député, certains auraient besoin de 3, d’autres 2 ou 1 et enfin d’autres aucun assistant.

              Les assistants et ce qu’ils font semblent varier de façon impressionnante d’un député à l’autre et cela semble devenu une niche de plus pour que les parasites qui sont sensés être nos voix détournent notre pognon. C’est clair qu’on ne les attrape pas tous mais quand on arrive à un suspendre un, je m’en réjouis.

              Enfin, à mon avis, il faut arrêter de jeter la faute sur le système pour les excuser et le comment les assistants sont payés et par qui n’est pas le sujet.

              1. Pierre 82

                Cette histoire d’assistants parlementaires me semble un truc parfaitement nébuleux.
                Il me semble qu’il leur est interdit d’avoir des activités au sein du parti politique de leur député.
                Quelle hypocrisie ! Comme si ce boulot était décorrélé de toute activité politique.
                Et puis merde, que les députés fassent le boulot pour lequel ils sont payés grassement, et s’ils ont besoin d’assistants, qu’ils se les paient.
                Un tas de professions à responsabilités lourdes nécessitent un staff de gens qualifiés. Je ne vois pas pourquoi ils viendraient demander que l’état leur refile du pognon.
                Marre de ces conneries. C’est moi qui les paie.

                1. Mitch

                  Pas mieux. Quand un dentiste à besoin d’un assistant il le paye avec son pognon pourquoi en serait-il different avec un député. Et s’il y a trop de paperasse pour justifier un assistant ou 2 ou 3 c’est peut être du coté de la réduction du volume de papelards qu’il faut chercher.

                  1. Pierre 82

                    En plus de ça, on essaie de nous vendre l’idée de députés qui reçoivent des textes de loi à voter, et qui ont besoin d’assistants pour les aider à démêler les tenants et les aboutissants, et d’étudier l’opportunité ou non de voter les lois.
                    Dans la réalité, c’est l’exécutif qui fait préparer les lois par des équipes de juristes, et dans 99,99% des cas, le député, s’il est dans la majorité, vote pour et s’il est dans l’opposition, il vote contre. Avec deux ou trois qui viennent gueuler à la tribune, juste pour amuser la galerie.
                    Il suffit juste de se rappeler dans quel camp ils sont. Ils ont vraiment besoin d’un assistant pour le leur rappeler?
                    La production législative est affolante en terme de textes abscons destinés à noyer le poisson, tout en permettant aux initiés de profiter de chaque nouvelle disposition. Si un député était un tant soit peu honnête, il ne voterait jamais pour un truc qu’il n’a pas pigé. On est loin du compte.
                    Ajoutons à cela qu’ils ne prennent même plus la peine de se présenter à l’assemblée les jours de vote. Un comble, quand on sait que le régime représentatif a été choisi précisément pour que les gens qui votent les lois aient mieux compris que le citoyen lambda qui a d’autres chats à fouetter que de lire un texte de 200 pages écrits par un émule de Castex, et dont la lecture donne juste envie de se jeter d’un pont.

                    Flanquez-moi ces inutiles à la déchetterie.

                    1. Higgins

                      « Dans la réalité, c’est l’exécutif qui fait préparer les lois par des équipes de juristes » : au vu de la très médiocre qualité de leur production, j’émets de sérieux doutes quant à leurs supposées qualités de juriste. Un exemple : https:/ /www.actu-juridique.fr/penal/tribunal-devry-comment-juger-louis-48-ans-schizophrene-au-discernement-lourdement-altere/ ou encore http:/ /www.huyette.net/2022/04/le-rafistolage-plus-ou-moins-regulier-des-lois-mal-faites.html

                    2. durru

                      @Major
                      Tacite disait que « Jamais les lois ne furent plus multipliées que quand l’État fut le plus corrompu. »
                      Les causes et les conséquences…

            1. Nemrod

              Oui une crapule.
              Qui aurait pu nous sauver d’une crapule pire encore.
              Et qui est tombé sous ses manigances
              Il convient quelquefois de s’allier avec des canailles.
              Comme disait Nelson : « j’ai gagné avec la lie de l’Empire »

              1. Higgins

                Malheureusement juste. J’aurai de loin préféré cinq ans avec Fillon qu’avec le salopard poudré mais ça n’excuse le premier en rien.
                .

              2. Mitch

                Nelson parlait de ses troupes. Là on parle du généralisime. Je me demande comment pourrait être perçu un commandant en chef par ses troupes en se comportant de la sorte. Il n’aurait juste aucune légitimité ni aucun respect.

                1. Higgins

                  Comme il est dit dans l’armée des Indes, une troupe est à l’image de son chef. La désagrégation rapide de notre société en est un triste exemple.

          3. bibi

            Le problème n’est pas de cautionné ce genre de pratique, mais de savoir si la justice peut qualifier un emploi d’assistant parlementaire de ficitif alors même que rien ne définit ce qu’est le travail d’un assistant parlementaire.

            Ce procès est pour moi rien que par sa tenue une ingérence inacceptable du judiciaire dans le fonctionnement du parlement, et si la cours de cassation confirme que le jugement est conforme au droit, alors je me demande quelle sera la prochaine ingérence du juduciaire dans le fonctionnement du pouvoir legislatif.

            1. Mitch

              @bibi
              « la justice peut qualifier un emploi d’assistant parlementaire de ficitif alors même que rien ne définit ce qu’est le travail d’un assistant parlementaire »

              Déjà le travail d’un assistant parlementaire c’est de fournir un effort, des études, des rapports, des minutes, bref un certain nombre de ‘deliverables’ (connait pas le mot en Fr, désolé). Ca lasse donc des traces. Il se trouve que la belle Penelope n’a pas du produire grand chose pendant des années et des années. Quand aux enfants ils n’étaient même pas là pendant leur soit disant ‘stage’ à € 5000 / mois. Et tout ça avec NOTRE pognon, par celui qui représentait la valeur travail devant les cameras de la Pravda.

              « Ce procès est pour moi rien que par sa tenue une ingérence inacceptable du judiciaire dans le fonctionnement du parlement »

              Le fonctionnement du parlement ?!. Vous en parlez comme si ce tas de bras-cassés étaient nos représentants et que la grance allait s’écrouler sans ce tas de branleurs 🙂 🙂 .

              Plus sérieusement, je pense que la justice devrait s’interessser de plus près à ces parasites, accrochées à la bête comme une tique l’est à un chien. Quand on arrive à décrocher une tique du chien on devrait s’en féliciter et se dire qu’il y en a encore plein à décrocher plutôt que d’ergoter sur la couleur de la tique. My 2 cents.

              Et pour finir, je suis sur le cul de voir que ce qui est intolérable pour certains députés l’est pour d’autres, et que loi et morale sont à géométrie variable. Si une commy avait fait la même chose, les commentaires seraient-ils les même ?

              Vous n’avez finalement que les politicards que vous méritez

              1. durru

                je pense que la justice devrait s’interesser de plus près à ces parasites
                Si « la justice » valait mieux qu’eux, pourquoi pas… Sauf que, avec tout le respect pour le Major, ceux d’entre eux qui sont encore honnêtes sont comme les poissons volants. Moi, en tout cas, je n’en ai pas encore croisé.
                C’est le système qui est pourri et vouloir cacher la foret avec un arbre est, je trouve, pour le moins naïf.

                  1. durru

                    Major, l’histoire du Mur des Cons (*toute* l’histoire, depuis les tentatives d’étouffement à la réhabilitation de fait des coupables, en passant par l’assassinat social en bonne et due forme du lanceur d’alerte) devrait suffire pour prendre la mesure de la situation.
                    Sinon, nous avons le PNF, mis en place pour des raisons purement politiques et peuplé de magistrats. Ou les multi-recidivistes que les flics ne se fatiguent même plus à attraper, vu qu’ils sont le plus souvent libérés dans la journée. Etc, etc.
                    Pour ce qui est de mes expériences personnelles, j’en ai partagé deux exemples sur ce blog, une histoire de JAF et une autre d’agression sexuelle sur mineur. Ni la lettre, ni l’esprit de la loi ne se retrouvent dans le traitement des dossiers.
                    Que des gens honnêtes existent encore, je ne l’ai jamais contesté. Mais une hirondelle ne fait pas le printemps…

                    1. Higgins

                      Le « Mur des cons », c’est le syndicat de la magistrature très franchement ancré à gauche et qui est minoritaire dans la profession. Et encore, ça ne concerne que le siège et les permanents. La décence aurait voulu que ce syndicat se déjuge complétement en changeant de nom par exemple ou en prononçant sa dissolution. Il ne l’a pas fait et il n’a pas rendu service à la cause qu’il prétend défendre.
                      Pour le PNF, il faut savoir. Tu souhaites qu’on s’attaque à la délinquance financière ou pas ? Il est évident que cet organisme a été totalement instrumentalisé lors de l’affaire Fillon.Je l’ai déjà dit, d’aucuns pensent avec de bonnes justifications, qu’il s’est lancé dans ce combat pour affirmer son indépendance alors que le contexte, les élections présidentielles, ne s’y prêtait pas particulièrement. La thèse est défendable. Pour ton info, un Parquet ne peut être armé que par des parquetiers donc des magistrats !!! Voilà son actuel composition : https:/ /www.tribunal-de-paris.justice.fr/75/lequipe-du-pnf. Je te fais remarquer que ses besoins en parquetier sont estimés à 22 procureurs mais qu’il n’en a que 18…
                      Une rapide recherche sur la toile te montrera que cet organisme a vu le jour en … 2013 et qu’il a été créé suite à l’affaire Cahuzac (encore un innocent injustement condamné), La fiche Wiki semble assez claire : https:/ /fr.wikipedia.org/wiki/Parquet_national_financier
                      Pour les remises en liberté, c’est la loi qui y contraint, la prison devant être une exception. Les chambres de l’instruction, qui statuent en appel sur ce type décision, sont encombrées de demandes sur ce point, demandes où elles ont l’obligation, et c’est heureux, de répondre point par point aux arguments soulevés par les avocats. Si tu penses que cela se fait au doigt mouillé, tu te trompes très grossièrement. Si tu as des doutes quant à la volonté affiché de l’exécutif et du législatif d’empêcher autant que faire se peut les incarcérations, lis ceci : http:/ /www.huyette.net/2021/12/le-ministre-de-la-justice-a-rendu-plus-difficile-la-condamnation-des-criminels.html
                      Pour le reste, je ne saurai me prononcer car j’ignore tout des dossiers que tu évoques. Tu sembles être déçu de ce que tu as vu dont acte.

                    2. durru

                      @Major
                      Le simple fait qu’on parle de syndicat pour les magistrats est incongru. D’autant plus qu’il est question d’orientation politique. Puis, minimiser la chose et la cantonner au seul SM (et à son siège), quand à l’époque l’ensemble de la profession s’est levée comme un seul homme pour défendre les coupables (si vous avez une seule exception, je suis preneur), c’est ignorer mon propos.
                      PNF. Je voulais souligner que, si sa mise en place a été politique (par ailleurs, le brave Cahuzac n’a pas fait de la prison), ce sont bien des magistrats qui sévissent. Ferrand, Kohler, etc, etc ? Combien d’exemples sont nécessaires pour convenir que c’est un instrument purement politique ? Faut faire la distinction entre théorie et pratique.
                      Multi-recidivistes. Ah, si c’est la loi, alors tout va bien. Sauf que même là j’aurais une question : qui est plus dangereux pour la société, Balkany ou un violeur en série ? C’est évidemment un choix idéologique, et ce sont les magistrats qui le font.

                      Pour la n-ième fois, l’anecdote des JAF. Père qui travaille, mère au chômage, séparation, garde d’enfants. Le père ne peut pas avoir la garde, car il ne pourra pas s’occuper des enfants. Père au chômage, mère qui travaille. Le père ne peut pas avoir la garde, car il ne peut assumer financièrement. Authentique, les motivations viennent du même tribunal, à quelques mois d’intervalle.
                      Et l’agression. Plainte déposée, lors de l’instruction l’accusé (toujours avec présomption d’innocence) a interdiction d’approcher la plaignante (entre autres). Déclaré coupable (et sans appel), plus aucune contrainte, ni dans la décision, ni de la part du JAP. La présomption d’innocence est plus dangereuse que la culpabilité reconnue.
                      Ce sont des faits, certes des gouttes d’eau dans l’océan, mais les divers échos que je peux avoir vont dans le même sens.

              2. bibi

                Si on trouve normal la non séparation des pouvoirs, on a la démocratie que l’on mértie.

                Fiche de synthèse n°81 : Les collaborateurs de députés

                II. – Les fonctions des collaborateurs parlementaires

                Le collaborateur joue le rôle que chaque député lui fixe à l’intérieur de l’équipe qu’il a recrutée.

                assemblee-nationale.fr/decouvrir-l-assemblee/role-et-pouvoirs-de-l-assemblee-nationale/les-autres-structures-de-soutien-a-l-activite-parlementaire/les-collaborateurs-de-deputes

                Vu mes commentaires passés sur Fillon (François pas Pierre le président de l’ACO) le premier ministre d’un état en faillite qui a rajouté 600G€ de dette en 5 ans, on ne peut guère me soupçonner d’être favorable à ce triste sire dont je suis bien content que l’on en soit débarassé.

                Et comme nous sommes le 10 mai rendons hommage à un autre François une homme bien car de gauche même si il a reçu la francisque.

                1. Mitch

                  « II. – Les fonctions des collaborateurs parlementaires

                  Le collaborateur joue le rôle que chaque député lui fixe à l’intérieur de l’équipe qu’il a recrutée. »

                  Le role d’un assistant peut il se réduire à ne … rien faire ? Dit autrement, ne rien faire peut il être un role ?

                  Une autre définition intéressante est celle d’un emploi fictif:

                  « On parle d’emploi fictif lorsqu’une personne perçoit une rémunération pour une activité qu’elle n’exerce pas »

                  Visiblement on est en plein dedans (enfin c’est ce que les juges ont estimé et cela ne me surprend pas vraiment)

                  1. durru

                    @Mitch
                    La haine vous aveugle… La présence de Pénélope à côté de son mari lors d’événements politiques n’a pas été contestée. Si elle faisait ça, elle ne pouvait pas faire autre chose, elle était donc « occupée » ainsi dans une activité de représentation.
                    Les juges l’ont bien estimé comme décrit (emploi fictif), mais comme il est question d’un procès éminemment politique, le lien entre réalité et décision de justice reste encore à établir (enfin, façon de parler).
                    Ce n’est pas qu’il n’y aurait rien à reprocher aux Fillon, mais c’est bien plus complexe que ce qu’on a bien voulu nous présenter.

                    Lorsque Staline s’est débarrassé de ses vieux compagnons de route lors des fameuses purges, les accusés n’étaient pas des anges, mais les accusations étaient tout à fait imaginaires.
                    Tomber dans le piège du but qui justifie les moyens c’est cautionner la dérive totalitaire. Nous sommes en plein dedans.

                  2. Pheldge

                    Mitch;, relis le 19 h 45 de bibi plus haut : le travail d’assistant parlementaire n’étant pas défini, c’est très subjectif de juger de sa réalité, et c’est la porte ouverte à l’arbitraire !
                    Et personne n’est dupe, les parlementaires, eux-mêmes ont défini un profil flou, pour pouvoir l’interpréter à leur aise. Et ce qui dérange, c’est que personne n’y a trouvé à redire pendant des décennies jusqu’à Fillon, comme par hasard au moment où il était favori de lé présidentielle …

                    En passant, je préfère avoir un pourri qui fait le job, qu’un prétendu chevalier blanc narcissique et psychopathe, bien sûr, à défaut d’avoir un messie libéral sous la main. 😉

                    1. Aristarkke

                      Même un gars qui n’est pas aussi bon orateur que sa légende le prétend ???

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Ce n’est pas seulement Fillon qui est condamné. C’est un message clair envoyé à la France traditionnelle : si vous tentez de vous opposez au progressistes, on vous détruit.

        1. Pheldge

          non, non, tu te trompes, la Justice en France est indépendante et sereine, ce voyou a commis des délits qui mériteraient le bagne, ou même la guillotine ! et puis d’abord, comment oses-tu émettre un avis, sans connaître le dossier ? complotiste !

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Je vais même jusqu’à affirmer que le covid m’a rendu moins malade que le vaxx pour mes collègues…
            Ca mérite un aller simple pour Tataouine ?

        2. Mitch

          Euh, le mec a un sérieux problème avec le pognon (enfin celui des autres). Il a fait ‘bosser’ ses enfants, sa femme dans une petite PME familiale et avec des jobs fictifs (des stages payés presque € 5000 /mois quand même). Qu’il prenne dans les dents et bien profond a fait ma journée. Je sais, je sais, les petits plaisirs sont rares, on fait avec ce qu’on a.

          1. P&C

            Jobs fictifs payés par nos impôts, hein.
            La Penellope et ses morpions sont à l’image du mari : des parasites.

            Rien à voir avec le patron de PME qui fait bosser sa femme à la compta.

          2. durru

            Logique incompréhensible pour moi, encore et toujours…
            Préférer voir un pourri mis au pilori pour se retrouver avec un pervers à sa place (pourri lui aussi, par ailleurs), la logique m’échappe. Complètement. Désolé.

            1. Mitch

              La logique (enfin la mienne) c’est de ne pas essayer d’excuser l’inexcusable car ‘on trouve encore pire’. Simple

              1. durru

                Ce n’est pas question d’excuser quoi que ce soit, mais de mettre en perspective et traiter tout le monde avec la même mesure.
                Ce qui a manqué dans le cas Fillon a été la mesure, la comparaison. Dans l’absolu, on peut l’accuser. Mais quand on voit comment les autres qui font pareil, voire pire, passent comme un canard dans l’eau sans se mouiller, on est en droit de se poser la question du pourquoi du comment de l’acharnement contre un seul.

                Et je répète, le résultat a été désastreux. Fillon, à la différence du poudré, n’est pas un pervers. Seulement un pourri, comme il y en a eu plein avant lui et qui ne l’était certainement pas plus que les suivants (le poudré et sa clique). Par les temps qui courent, un peu de normalité n’aurait pas fait de mal. Bref.

                1. Mitch

                  Ben désolé, mais j’aurai tendance à dire que le problème est que les autres ne soient pas emmerdés. Ca on est d’accord c’est un vrai problème, mais s’offusquer que Fion ait à rendre des comptes sous le pretext que d’autres pourris ne le font pas … comment dire …

                  Ce qu’à fait Fion est à mon sens largement plus grave que de détourner quelques milliers d’€ par mois pour sa petite PME familiale de branleurs sous perfusion de notre pognon. Il a envoyé des messages terribles sur la classe politique (qui n’avait pas besoin de ça):

                  – je fais ce qui me plait du haut de ma tour d’ivoire
                  – je n’ai de comptes à rendre à personne,
                  – je vis sur une autre planète,
                  – je suis un parasite qui se sert plus qu’il ne sert, et en plus j’engraisse mes proches à ne rien foutre tout en tenant de beaux discours sur la ‘valeur travail’.

                  Fion est un pourri, il dégage et c’est très bien. Quand au Poudré et sa clique il faut être patient. Il pourrait in fine prendre cher, très cher. Les raisons pour le faire tomber de très haut ne manquent pas.

                  Revenge is a dish best served cold

                  1. Mitch

                    Le ministre de la justice devant … un tribunal. J’en ai rêvé, le Poudré et son équipe l’ont fait ! j’ai pas souvenir d’avoir vu en truc pareil dans les pays ou j’ai vécu. Les mecs avaient au moins la décence de se barrer par la petite porte avant que le couperet ne tombe.

                    Major, bien sur que oui, lui il faut qu’il brûle en enfer mais le gentil et somme toute peu pourri Fion pas question. Fion est victime d’une cabale ça ne fait aucun doute, voyons, mais cette ordure qui fait office de ministre de la justice lui non.

                    L’arbitraire et les dérives totalitaires, c’est précisément le ‘un poids deux mesures’.

                    De toutes façon c’est simple, quand un politicard véreux (pléonasme?) est condamné ou ne serait-ce qu’inquiété, 50% de la population cri à la vengeance politique et s’il ne l’est pas, les autres 50% cri à la ‘tolérance des copains’. Et tout ça sans connaitre une once du dossier.

                    @Bibi, Pheldge : Vous condamnez les juges comme s’ils étaient des pourris et des vendus sans connaitre une once du dossier. Juste par dogme en fait. C’est bien ça ? Vous résumez 5 ans de procédure à une phrase sur la définition d’un role d’un parlementaire, et en concluez que le beau Fion est victime d’une affreuse cabale, c’est ça ?

                    Ou alors si vous en savez plus je prend et suis prêt à revenir sur tout ce que j’ai écrit, mais en l’état …

        3. Mitch

          Fion la France traditionnelle ? Oooch ! j’aurai plutot dit un ordure parmi d’autres dans cet océan d’ordures et de médiocres que produit ce pays.

          1. Pheldge

            encore une fois, cela n’était pas illégal à l’époque … au lieu de prendre un étudiant lambda, je comprends qu’on ait envie de penser aux siens !
            Tu as un a priori négatif contre Fillon, qui obscurcit ton jugement : mets-toi à sa place, tu peux donner un stage à ton gamin, ce n’est pas illégal, tu fais quoi ? tu prends un inconnu et tu laisses ton gamin aller galérer pour trouver un autre stage ? je ne le crois pas une seconde !

            1. Pierre 82

              Je connais bien pire: un entrepreneur de terrassement qui a obligé son fils à devenir auto-entrepreneur et qui l’asservit en le faisant travailler comme un mulet pour s’enrichir.
              Bon, le fils est bien payé, mais c’est pas une raison.

            2. Mitch

              €5000/mois pour un job d’été ou un stage ? Sa femme payé à ne rien foutre avec notre pognon et ensuite embauchée par le copain pour ne rien foutre non plus et toujours payé avec notre pognon. Faut pas pousser quand même ! un peu de tenu et de sens de la mesure. Je n’ai pas d’à priori, j’observe. Il y a un moment ou il faut arrêter de dénoncer les raclures qui bâfrent à nos frais en excuser Fion.

              1. Pheldge

                « Sa femme payé à ne rien foutre avec notre pognon » c’est tout l’objet du litige, et je te répète ça n’était pas illégal à l’époque. Et après plus de 10 ans, bonne chance pour prouver la réalité ou non du travail. Que ça te déplaise, ou que ça te choque, n’est en rien un argument juridique. La question n’est pas là, ce qui me dérange c’est que cette affaire sorte dans le Canard le 25 janvier, que le PNF s’auto-saisit le jour même, pour prononcer une inculpation éclair, pendant la campagne électorale …

                Toute cette histoire nous a valu Macron I & II, et franchement, j’aurais préféré Fillon !

            3. Higgins

              « …cela n’était pas illégal à l’époque.. » que tu dis. La loi ne pouvant être rétroactive, tu fais là une erreur d’appréciation. C’était illégal même si c’était toléré. Deux procès ont font état. Fillon a manifestement pêché par naïveté.

              1. Pheldge

                et pourquoi donc si c’était tellement illégal et donc répréhensible, a-t-il fallu attendre le 25 janvier 2017, en pleine campagne présidentielle, pour s’en apercevoir, en se focalisant sur la cas précis du favori de l’élection ? ça ne te semble pas suspect ?

          2. Higgins

            Un autre exemple, l’adage « Pourri un jour, pourri toujours » se vérifie une fois de plus : https:/ /www.marianne.net/politique/paris-la-pire-excuse-de-danielle-simonnet-pour-refuser-de-quitter-son-logement-social
            L’excuse vaut le coup d’être lue.

            1. Pheldge

              pourquoi « pourri » ? ces gens-là sont le peuple, le représentent et le défendent contre le capitaliste hostile et inhumain, il est donc normal qu’ils bénéficient de petits avantages, non ? et puis, tu vas pas nous chipoter pour quelques misérable dizaines d’euros, par rapport au prix du marché opportunément constaté par une institution bienveillante ? Ingrat, les élus de LFI se battent pour plus de justice et d’égalité, ça devrait te plaire 😉

  10. Mitch

    Et le Mignon il en est ou dans sa recherche de paillasson, euh, je veux dire de PM bien sur 🙂

    Visiblement ça ne se bouscule pas trop. Enfin bon, je ne me fais pas de soucis, les profils comme CacheSex regorgent dans l’administration grançaise.

    1. Pierre 82

      Je suis persuadé que cette « recherche désespérée pour un volontaire » est comme le reste: une vaste fumisterie, une comédie destinée à occuper les neurones du bon peuple.
      Bien sûr qu’on a toujours trouvé des milliers de candidats qui se damneraient pour le poste, et même dans des circonstances autrement plus délicates que celles d’aujourd’hui.
      Souvenez-vous d’Egon Krenz. Ou pire encore, de Lutz Schwerin von Krosigk (j’ai dû aller vérifier sur Wiki car je ne me souvenais absolument pas de son nom)…

      Bref, comédie qui ne m’amuse même plus.

      1. Yanka

        Ce Lutz Schwerin von Krosigk dont j’ignore qui c’est, il n’aurait pas épousé des fois Sjoukje van ’t Spijker, chanteuse un peu mieux connue sous le nom de Maggie MacNeal (du duo néerlandais Mouth & McNeal, « How do you do ? » à la toute fin 71, pour les anciens) ?

        1. Pierre 82

          Non, c’est celui qui a occupé la place de chancelier du Reich, quelques jours après le suicide inopiné de son prédécesseur, ainsi que le suicide de celui qui était pressenti comme le dauphin, qui a eu le grand malheur de se suicider avec toute sa famille.
          Il est resté en poste pendant 2 semaines environ, avant d’être arrêté.
          Totalement tombé dans l’oubli. Après quelques années de prison, il est tranquillement décédé en 1977, à l’âge de 89 ans. Comme quoi ça conserve.

          1. Pierre 82

            Et comment tu fais pour te souvenir d’une chanteuse aussi insignifiante que cette Sjoukje van ’t Spijker, avec des états de service lamentables? C’est une copine à toi?

          2. Yanka

            Quand on veut se faire un nom, on raccourcit le sien. S’il s’était appelé comme tout le monde Wolfgang Müller ou Dieter Braun, il serait encore chancelier et nous deviserions en allemand !

  11. Rick Enbacker

    https:/ /www.ladepeche.fr/2022/05/09/assurance-auto-la-vignette-verte-sur-le-pare-brise-bientot-supprimee-10283825.php

    Ca fait partie du plan

    1. MCA

      Ils pourraient supprimer l’attestation, la carte grise ainsi que le permis de conduire car ils sont connectés et peuvent tout vérifier.

      Ma dystopie avec le pass numérique devrait suffire.

      Suite au prochain épisode?

      1. Le Gnôme

        Il y a un mankagagné certain, vous avez oublié de changer la vignette verte, paf! une prune. L’Etat est trop riche.

    2. Pierre 82

      Faut pas pousser non plus.
      La dernière fois que j’ai été contrôlé pour l’assurance, ils ont juste vérifié que le numéro du papier vert que je leur présentais était identique à leur fichier. Donc en m’arrêtant, ils savaient déjà que j’étais en règle. En plus, ils m’ont rappelé que le service technique n’était plus valide que les 15 prochains jours, avant même que je leur montre le papier.
      Ça fait longtemps qu’ils ont déjà ces infos, et n’arrêtent les gens que pour pouvoir mettre une prune dans le cas où le papier a été oublié, même pour un véhicule en règle.

      1. Nemrod

        La prochaine fois ou bien encore la prochaine…vous prendrez la fuite si vous pouvez.
        C’est la pente naturelle, la nécessaire adaptation.

        1. durru

          Y’en a de plus en plus qui la pratiquent, il paraît. La police et la gendarmerie s’inquiètent d’une flambée des délits de fuite…

        2. Grosminet

          Quitte à se barrer, le mieux c’est de ne pas s’arrêter. Un refus d’obtempérer se paye beaucoup moins cher qu’un délit de fuite, et est plus difficile à prouver (enfin si la loi n’a pas changé depuis, mon expérience date de bientôt 25 ans).

        3. Pierre 82

          Il y a un nombre considérable de gens qui roulent sans assurance.
          Naturellement, c’est plus rentable pour un préfet de demander à sa milice de pruner Mamie sur une départementale au milieu de la pampa, car elle a oublié de mettre sa nouvelle carte verte dans la voiture, que d’aller contrôler dans les quartiers où la proportion des sans assurance dépasse les 50%.

      2. durru

        Il y en a qui doivent encore prendre des leçons…
        Sur le chemin de retour (de mes vacances en Roumanie), j’ai été arrêté en Slovénie pour qu’on vérifie ma vignette d’autoroute. Que j’avais payé à l’aller et qu’on ne colle plus sur le pare-brise comme avant, mais on garde seulement la preuve d’achat. Avant même que je puisse comprendre la demande, le collègue dans la voiture à côté a informé mon interlocuteur que j’étais en règle et j’ai pu repartir.
        Ils doivent être encore en apprentissage…

    3. Aristarkke

      Les contrats d’assurances en cours sont déclarés systématiquement à l’Etat par les compagnies d’assurances qui ont obligation aussi d’informer des résiliations, notamment par défaut de paiement de prime mais en conservant la vignette et l’attestation…
      Même chose pour les CT où il est prévu que ce contrôle sera bientôt fait également par les lecteurs de plaques automatiques créés pour les pastilles Crit’Air…

      1. durru

        Je crois que j’ai fait une seule fois le CT dans les délais impartis, et ça risque pas de s’arrêter. Faudrait que je fasse gaffe, il n’y a plus de contrôle d’auto-attestation, ils sont presque au chômage du coup…

    4. Greg

      Dans les cités les jeunes ont compris, ils roulent sans permis, sans plaques, sans assurance, sans payer le véhicule ni souvent l’essence, et quand ils quittent la zone ou les flics ne vont pas et qu’ils en croisent, ils gazent encore un peu plus et les flics laissent tomber toute idée de poursuite.

      Tout roule !

      1. Nemrod

        Oui d’ailleurs le jeune fils d’un cuisinier célèbre vient de se faire écrabouiller par un type dans le genre dont vous parlez.
        La première chose qu’on nous a dit est que le gus n’était pas poursuivi par les poulagas…Ouf !

              1. Yanka

                Je préfère le classique gastonnien de la morue aux fraises :

                http:/ /www.gastonlagaffe.com/recettes-de-gaston/morue-aux-fraises.html

      2. Aristarkke

        « les flics laissent tomber toute idée de poursuite. »
        A cause du danger important encouru par les autres usagers. Comment faire autrement ?

        1. Nemrod

          Bon courir après…non ?
          Bon exemple ici, les autres usagers finissent par se faire écrabouiller même en ne courant plus après.
          A quoi finalement sert un flic qui ne courre pas après les délinquants ?

          1. MCA

            « A quoi finalement sert un flic qui ne courre pas après les délinquants ? »

            Qui a dit qu’ils étaient là pour courir derrière les délinquants?

  12. Higgins

    Un peu HS mais l’adage « Pourri un jour, pourri toujours » se vérifie une fois de plus : https:/ /www.marianne.net/politique/paris-la-pire-excuse-de-danielle-simonnet-pour-refuser-de-quitter-son-logement-social

    1. Mitch

      J’ai vraiment fait un gros effort en lisant quelques chapitres, mais bon, trop c’est trop. C’est juste pathétique de bêtise et de vide abyssal.

      1. MCA

        Ce qui importe ce ne sont pas les buts à atteindre qui restent théoriques mais les moyens de coercition qui vont être mis en œuvre pour y arriver.

        Et eux vont être réels et durables.

        Cf mon post au-dessus.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Ce qui est rassurant, c’est que cet incapable de Macron n’a à peu près rien réussi de notable en 5 ans. Il n’y a pas de raison que cela change.

          1. MCA

            Mmmmmm,

            je te trouve bien optimiste;

            En ce qui concerne nous pourrir la vie, j’estime qu’il a parfaitement réussi, non?

            1. Jacques Huse de Royaumont

              13 pays de l’UE ont déjà répondu à cette nouvelle lubie… Et je ne suis pas sûr que des leçons de morale les fassent changer d’avis.

  13. Yanka

    Holà, M. le directeur de la publication, on se remémore qqch et non de qqch ! Transitif ! Vous me copierez cent fois : « Je dois me souvenir de ceci et me rappeler cela que remémorer est un verbe transitif et exclusivement transitif ». La punition sera bien sûr signée par les parents I & II, puis par notre cheffe bien-aimée, Frau von der Leyen !

    1. Pheldge

      ah non, camarade, désormais « transitif » c’est la contraction de « trans » et « inclusif », « trans » comme dans « transgenre » bien évidemment … vous me ferez 20 pages de conjugaisons pour la peine 😉

      1. Yanka

        vous ne pouvez pas m’imposer ça : c’est de la discrimination, je suis une lesbienne noire de confession musulmane et je souffre hideusement d’un ulcère à l’anus, en plus d’être borgne et bègue ! Ontavou !

      1. Pierre 82

        De manière générale, j’ai toujours considéré la danse comme un art grotesque et saugrenu. Je ne devrais pas le dire, parce que ça ne se fait pas, mais voir des gars apparemment en bonne santé mentale se remuer comme des cons m’a toujours mis mal à l’aise.
        Et c’est général: entre le lac des cygnes, Béjart, la bourrée auvergnate, le menuet, le cha-cha-cha, le rock acrobatique ou la samba, je ne peux jamais faire autre chose que de penser: « mais ces gens n’ont donc aucune fierté? Se rendent-ils compte qu’ils sont ridicules à se donner ainsi en spectacle? »
        Inutile de dire que je n’ai dansé moi-même dans ma vie que dans des moments d’éthylisme assez prononcés, ce qui est rare, et de plus en plus rare avec le temps.
        La seule fois où je l’ai fait sans être bourré, c’était pour cette tradition inepte « d’ouvrir le bal » à mon propre mariage. On a choisi un truc assez calme, car j’avais bien conscience du ridicule de la situation.

        En plus, je n’en tire aucune gloire, d’autant que ma chère et tendre aurait bien aimé que l’on dansât ensemble de temps en temps. Cependant, elle savait qu’elle épousait un handicapé de la danse. Je ne lui ai jamais caché mon aversion profonde de ce machin que certains n’hésitent pas à placer parmi les arts.
        Elle a bien du mérite.

        1. Nemrod

          Je suis surement plus faible, alors je danse…mais vraiment rarement et jamais par plaisir et avec entrain.
          Je ne conteste pas que la danse met de l’ambiance dans une soirée mais c’est juste que moi…ça m’emmerde.
          Je ne peux jamais me départir d’un sentiment de ridicule…même bien alcoolisé.
          Je pensais être le seul .
          Merci Pierre.

          1. baretous

            Bon et bien voila , nous sommes déjà trois. Voir des cadres supérieurs pincés et prout prout dans la vie courante se dodeliner du cul fait partie de mes plaisirs comme par exemple aussi le directeur de l’école du village faire la chenille ou la danse du canard.. 🙂

        2. Grosminet

          Je suis et je relance : nous on a tout simplement pas ouvert le bal, et c’était une condition non négociable de ma part pour que le mariage ait lieu.

        3. MCA

          @Pierre 82 10 mai 2022, 18 h 38 min

          Remarquable!

          Vous décrivez mot pour mot exactement mon point de vue, au grand désespoir de mon épouse.

          Une amie à qui je posais la question du sens de la danse m’avait fait en son temps cette très belle réponse qui je pense est la raison de son existence :

          « C’est une analogie à la danse nuptiale des oiseaux »

        4. Pheldge

          après avoir été par snobisme, un redoutable tapissier, dans les soirées dansante, je me suis bougé, pour faire plaisir à Madame, et depuis, la promesse de voir son visage radieux suffit à me motiver. Ensuite, je me suis débarrassé de tous mes préjugés idiots*, et ça me permet de profiter et de profiter et de participer à l’ambiance bon enfant de nos soirées familiales ou amicales. 😉

          1. Pierre 82

            J’ai, à plusieurs reprises dans ma vie, tenté de faire la même chose, mais c’est en voyant la foule s’agiter de manière grotesque, et particulièrement les plus gauches d’entre eux, que j’ai chaque fois été pris par un sentiment d’être moi-même un pantin ridicule -sans doute par effet miroir- que j’ai chaque fois décidé très rapidement de retourner au bar.
            Ça ne m’empêche pas de participer à l’ambiance souvent très sympathique. Mais depuis le bar, où je ne suis pas tout seul.

            1. MCA

              +1000

              Le bar une valeur sûre, à que oui !

              A se demander même s’ils n’ont pas été inventés pour les fins connaisseurs.

          2. MCA

            @Pheldge 11 mai 2022, 8 h 53 min

            Voilà comment on s’assoie sur ses propres principes…par intérêt en espérant une reconnaissance… 😆

            En ce qui concerne le redoutable tapissier, ça tombe bien car j’ai une chambre à refaire; si l’cœur t’en dit 😉

        5. Jacques Huse de Royaumont

          Je pense avoir autant de talent que toi pour la danse et ne le cultive pas plus. Me trémousser dans une atmosphère bruyante, surchauffée, surpeuplée et saturée d’humidité, très peu pour moi.
          Par contre, je peux apprécier certains ballets, surtout, faut-il oser le dire, russes.

  14. Husskarl

    « Superbe union européenne qui ne semble plus progresser maintenant qu’à coups de menaces et de coercitions »

    Comme toutes les alliances politiques. Ca se termine toujours ainsi, la ligue de Délos montrait le chemin.
    Les gens ne veulent pas vivre ensemble, ne veulent pas s’allier. Coupez moi ces pays en confettis et chacun gèrera sa bouse. c’est déjà bien assez pour une existence.

    1. Higgins

      Elle sombre : https:/ /www-bfmtv-com.cdn.ampproject.org/c/s/www.bfmtv.com/amp/economie/international/l-ue-veut-utiliser-les-actifs-russes-geles-pour-financer-la-reconstruction-de-l-ukraine_AV-202205090188.html

      1. Nemrod

        Ce qui est clair pour moi…mais bon pour eux c’est pas grave, c’est que la Loi, les lois, celles qu’ils votent ne valent même pas le bout de papier sur lequel elles sont écrites.
        Par contre ce qui est problématique, c’est que ça doit être clair aussi pour pas mal de gros investisseurs.

    2. Theo31

      Le transfert du trésor de Delos a Athènes à du ouvrir les yeux à beaucoup de monde sur la prétendue nature de l’alliance.

      Il s’agissait de s’inventer des devoirs pour justifier des droits comme le font si bien les Américains.

  15. Mo’ Truckin’

    Dans le monde (dégénéré) du wokisme américain, certains voudraient remplacer  » history  » par  » herstory « .
    Pour plus d’égalité de genre et d’inclusivité, of course !
    En français, ça donnerait donc  » heurstoire  » …

    1. paf

      il y a une feministe francaise a demi mongolienne qui massacre le francais de cette facon.Je trouve ca amusant qu’elle ne realise pas que c’est completement con.

    2. Aleph

      Il faudrait aussi dégénérer euh dégenrer les contes oppressifs pour enfants, qui ont souvent un problème de genre : « LE petit Chaperon rouge », « LA Barbe bleue », etc. Aussi je suis en train de réécrire « L’Etroite petite cochonne ».

  16. Ned Kelly

    Deux enfants de cuistots célèbres qui viennent coup sur coup de subir la diversité ou JeanDuVoyage. C’est chaud – devant- !
    Je souhaite du mal à personne mais tot our tard ce sera au tour d’un fiston de ministre de rencontrer un MNA expert du couteau sous le coup d’une énième ODQT.
    Curieux de voir comment cela sera traité.

  17. Higgins

    En attendant, des nouvelles du front : https:/ /amp.lefigaro.fr/international/le-senat-americain-echoue-a-adopter-une-loi-garantissant-l-acces-a-l-avortement-20220511

Laisser un commentaire