attali euthanasie – citation tirée de L’Avenir de la vie, Ed. Seghers, 1981.

Citation tirée de L’Avenir de la vie, Ed. Seghers, 1981.

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires2

  1. Collet Edwige

    J’ai une question sur une ancienne interview d’Attali par Salomon en 81, j’aimerais savoir si ces éléments sont réels : https://www.amazon.fr/LAvenir-vie-Salomon/dp/222150237X Un lecteur retranscrit le passage qui correspondrait aux déclarations d’Attali en lien direct avec la pandémie d’aujourd’hui : Client d’Amazon
    5,0 sur 5 étoiles Euthanasie pas uniquement pour les vieux…
    Commenté en France le 8 avril 2021
    Extrait du livre, passage de Jacques Attali :
    « A l’avenir il s’agira de trouver un moyen de réduire la population.
    Nous commencerons par les vieux, car dès qu’il dépasse 60-65 ans l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société.
    Ensuite les faibles puis les inutiles qui n’apportent rien à la société car il y en aura de plus en plus, et surtout enfin les plus stupides.
    Une euthanasie ciblant ces groupes ; l’euthanasie devra être un instrument essentiel de nos sociétés futures, dans tous les cas de figure.
    On ne pourra bien sûr par exécuter les gens ou faire des camps. Nous nous en débarrasserons en leur faisant croire que c’est pour leur bien.
    La population trop nombreuse, et pour la plupart inutile, c’est quelque chose d’économiquement trop coûteux.
    Sociétalement, il est également bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement plutôt qu’elle ne se détériore progressivement.
    On ne pourra pas non plus faire passer des tests d’intelligence à des millions et des millions de gens, vous pensez bien !
    Nous trouverons quelque chose ou le provoquerons, une pandémie qui cible certaines personnes, une crise économique réelle ou pas, un virus qui touchera les vieux ou les gros, peu importe, les faibles y succomberont, les peureux et les stupides y croiront et demanderont à être traités.
    Nous aurons pris soin d’avoir prévu le traitement, un traitement qui sera la solution.
    La sélection des idiots se fera ainsi toute seule : ils iront d’eux-mêmes à l’abattoir. »

    [ L’avenir de la vie – Jacques Attali, 1981 ]
    Entretiens avec Michel Salomon, collection Les Visages de l’avenir, éditions Seghers.
    En lire moins
    47 personnes ont trouvé cela utile

    1. Il suffit de lire les gesticulations désespérées des Fakeshakeurs de Libération ici pour comprendre qu’il a effectivement écrit quelque chose qui se rapproche pas mal de ça, et qu’il a présenté ça à l’époque comme une possibilité de la société industrielle telle qu’elle pourrait se mettre en place dans un futur proche de l’époque. Savoir s’il cautionnait ou l’appelait de ses vœux est hardi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.