De la discrétion, saperlotte !

Monsieur le Député,

Je me permets de vous écrire pour vous faire part de ma plus grande consternation lorsque j’ai appris, par voie de presse, que Nicolas Sarkozy avait planifié et semblait avoir réussi à faire nommer son propre fils Jean à l’EPAD, c’est-à-dire à la tête d’un budget joufflu de 1.3 Milliards d’euros.

Je suis consterné.

En effet, d’habitude, l’ensemble des magouilles sordides et des renvois d’ascenseurs les plus juteux se font dans une grande discrétion. Les pistons éhontés et répétitifs dont bénéficient les enfants d’élus bien placés, les connivences et les petits arrangements entre amis des puissants ont toujours été, et notamment dans le 92, marqués sous le sceau d’une furtivité feutrée et de bon goût qui permettaient, jusqu’à présent, de conserver ce semblant de sérieux aux institutions républicaines de mon pays.

Car j’aime croire que nous ne sommes pas encore tout à fait la risée des autres pays où, qu’on se le dise, affaires et coups tordus sont autant de mise que chez nous.

Mais là, ce qui était auparavant de notoriété publique mais pudiquement caché sous le voile d’un embarras fort naturel en lien avec les sommes impliquées et leur outrance face à la misère crasse du bas-peuple français, se transforme avec cette affaire en spectacle de son et lumière bruyant et tape-à-l’œil où s’organise un véritable concours de celui qui détournera le plus d’argent, d’influence, ou de bon sens, dans la plus parfaite souplesse d’élites manifestement opérées de la honte.

Bref, monsieur le Député, on se gausse de Pékin à Vancouver, de Stockholm à Prétoria, parce que notre président, élu confortablement, trouve le moyen de faire devant tout le monde ce qu’on avait la décence de faire en cachette jadis !

Monsieur le Député, veuillez comprendre que voter dans le secret studieux d’un isoloir poussiéreux pour des profiteurs, des corrompus et des népotes ne m’a jamais gêné tant que j’avais le secret espoir de pouvoir en profiter moi-même. En tant que démocrate, vous comprendrez que je n’aime rien tant que le pouvoir, procuré par le vote, de dépouiller mon voisin légalement.

Mais je dois vous dire, monsieur le Député, que la totale nullité dans laquelle se vautre actuellement la majorité en exposant, au vu et su de tout le monde et dans la décontraction la plus totale, les méthodes de toute une classe politique alors qu’on les voudrait discrètes m’oblige à renoncer définitivement tant à voter UMP aux prochaines élections (autrement dit, mon vote, vous pouvez l’oublier), qu’à voter tout court (autrement dit, votre légitimité, c’est du poulet).

J’irai braquer une banque. C’est plus noble.

Monsieur le Député, veuillez agréer la certitude de mon oubli total et définitif de votre existence ainsi que toute votre clique d’affidés pompeurs d’argent public.

Maurice B.


J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires16

  1. maurice b.

    Ce qui serait interessant c’est que vous adressiez réellement votre courrier à un député UMP à l’Assemblée Nationale (sans le modifier bien sûr: donc à vos risques et périls pour vos accusations non fondées).
    Puis que vous éditiez sa réponse sur votre blog (car 90% des députés UMP répondent au courriers postaux non anonymes et signés…. donc pas de réponses aux courriels)

    Petit rigolo. Toujours aussi pertinent, hein ?

  2. Higgins

    C’est vrai, H16, ran-tan-plan ne peut avoir écrit une telle prose (à moins qu’il n’ait suivi une psychothérapie de choc. Et encore, je plains le psychothérapeute).

    La classe politique française creuse seule sa tombe avec enthousiasme et entrain. Il y a deux mots dont il semble qu’elle ait perdu le sens et la maîtrise, le mot Honneur (voir http://www.maitre-eolas.fr/post/2009/10/15/Guiss%C3%A9-ce-type. Je dois dire sur ce sujet que M. Morin a remonté dans mon estime : http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2009/10/exclusif-herv%C3%A9-morin-apporte-son-soutien-au-brigadier-guiss%C3%A9.html ) et le mot Probité. Je crois me souvenir que Montesquieu a écrit des choses fort éclairantes sur ce sujet et qu’il est assez pessimiste quant aux issues probables.

  3. jesrad

    « à vos risques et périls pour vos accusations non fondées »

    Mwarf. Maurice ne comprend toujours pas que l’Internénette c’est un média sérieux, et qu’un acte de publication électronique vaut un acte de publication physique ?

  4. adnstep

    « car 90% des députés UMP répondent au courriers postaux non anonymes et signés…. donc pas de réponses aux courriels » :

    z’ont jamais entendu parler de la loi n°2000-230 du 13 mars 2000 portant adaptation du droit de la preuve aux technologies de l’information et relative à la signature électronique.

    Ni de ça

  5. maurice b.

    > z’ont jamais entendu parler de la loi n°2000-230 du 13 >mars 2000 portant adaptation du droit de la preuve aux >technologies de l’information et relative à la signature >électronique.

    T’as qu’à faire l’essai d’envoyer 50 lettres (signées et datées) à 50 députés UMP à leur adresse postale de l’Assemblée Nationale et tu en auras 45 qui répondent.
    Ensuite tu leur envoies 50 courriels à leur adresse mail de l’Assemblée (ils en ont tous une) …et tu n’auras presqu’aucune réponse.

    Ensuite tu pourras ecrire un article dans un « blog à scandales » en disant que les services informatiques de l’Assemblée Nationale (payés par le contribuable) ne servent à rien, puisque les députés (UMP) refusent de prendre en compte les courriels.

  6. Lucilio

    ^ »T’as qu’à faire l’essai d’envoyer 50 lettres (signées et datées) à 50 députés UMP à leur adresse postale de l’Assemblée Nationale et tu en auras 45 qui répondent.
    Ensuite tu leur envoies 50 courriels à leur adresse mail de l’Assemblée (ils en ont tous une) …et tu n’auras presqu’aucune réponse. »

    Ce qui prouve que les députés UMP sont parfaitement arriérés. Et en plus, ces nazes prétendent réglementer l’Internet.

  7. AncillaDomini

    Faux ! 😀
    Je leur ai envoyé un mail en bloc au moment des débats sur le travail du dimanche, et je reçois encore des réponses.

  8. Fifou

    Ne pas voter n’est pas une solution, on en a eu l’amere experience en Iran lors de la premiere election d’Ahmadinejad: les jeunes se sont detournes des bureaux de vote pour protester contre l’invalidation des candidatures moderees/ reformistes. Et Ahmadinejad a ete elu la premiere fois sans remercier les abstentionistes (et accessoirement a mis en place le systeme pour sa deuxieme election)

    Je suis maintenant decide a voter systematiquement contre le politicien en place, quelquesoit son parti, que ces joufflus ne soient jamais reconduits ca leur apprendra la precarite

  9. Nicolas B.

    Bonjour,

    Je ne suis pas le frere de Maurice mais je tenterais bien le coup…. Je l’envoie à mon député… Qui en fait autant?

    Nicolas

  10. Banque Postale

    Bah, l’oligarchisme c’est pas nouveau et ça va pas s’arranger de sitôt 🙂

Les commentaires sont fermés.