Tout se déroule comme prévu. Ou presque.

La moitié du mandat présidentiel est à présent passée. L’exercice du bilan de ces deux années et demi de pouvoir ultra-socialiste puis ultra-social-démocrate puis ultra-gesticulatoire a déjà été fait, et point n’est besoin de revenir sur le constat d’amateurisme des gouvernants et sur la médiocrité des résultats qu’ils ont obtenus. Un autre exercice, celui de la prospective, est au moins aussi intéressant (bien qu’aussi vain, finalement, l’avenir étant toujours plein de surprises).

Attention, je le dis tout net ici, je ne présente qu’un scénario possible, même s’il reste peu probable. Mais j’insiste : il n’est pas impossible. Dans ce scénario, chacune des étapes-clés se profile maintenant à l’horizon. Un malheureux concours de circonstances pourrait les aligner les unes après les autres, et transformer les pathétiques combines politiciennes de l’actuel président en un violent retour de bâton électoral comme la France n’en a pas connu depuis très longtemps.

Tout commencerait ainsi avec l’introduction de la proportionnelle aux élections législatives. Celle-ci est dans les tuyaux depuis un moment, fait partie des promesses du candidat Hollande (point 48 de son « programme« ), et dispose de nombreux avantages politiques dans les petits calculs de l’éternel candidat à la présidentielle qui sait que 2017 ne sera dans la poche qu’avec de lourdes conditions. Pour le moment, c’est évident, il ne s’agirait que d’une proportionnelle partielle et non intégrale, mais le résultat prévisible est, bien sûr, une montée des petits partis, et une place prépondérante pour le Front National.

C’est, évidemment, le but poursuivi par Hollande.

evil racoon mwah ah ah ah

Ce faisant, il pense affaiblir l’UMP. La droite parlementaire et son candidat restent, dans l’optique hollandesque, le principal obstacle à une réélection assurée. Certes, ce faisant, il affaiblira aussi le Parti Socialiste, qui devra subir le renforcement des partis satellites comme les Verts, les paléo- ou néo-communistes de divers parfums, mais peu lui chaut : son but reste de conserver l’Élysée, et la carrière politique des jeunes députés PS lui est totalement indifférente. Car voilà : dans sa tête, pour le second tour, mieux vaut tomber sur la candidate naturelle du Front National que sur celui de l’UMP, et ce, même si Nicolas Sarkozy n’est pas bien parti. Pour François le petit magouilleur, qui a toujours fonctionné comme ça, pendant toute sa carrière d’un poste politique à l’autre, le scrutin présidentiel ne pourra se gagner que sur un second tour joué à la Chirac en 2002, ou à la Mitterrand en 1988 contre un Chirac lessivé par une cohabitation dévastatrice.

hollande et son casque (vignette)Hollande connaît son charisme de bulot. Il sait, même si c’est encore assez confusément, que son élection repose essentiellement sur un concours de circonstances, et à la détestation des Français d’alors de Nicolas Sarkozy bien plus qu’à ses compétences intrinsèques. Et par là, il sait donc qu’en face d’un candidat UMP après élimination des autres candidats, il aura un mal de chien à convaincre. Si, de surcroît, l’adversaire UMP n’est pas celui qu’on attend actuellement, Hollande aura beaucoup plus de mal à créer une stratégie, à passer pour un recours. Contre une Marine Le Pen, le discours et les angles d’attaques sont déjà trouvés, déjà fournis, déjà essayés. La victoire électorale par défaut, face à un candidat repoussoir, est sa seule issue possible, pour lui qui ne veut pas lâcher ce poste qu’il a reluqué, la proverbiale bave aux lèvres, depuis tant d’années.

Seulement, à mesure que le temps passe et que l’état catastrophique du pays se fait tous les jours plus visible, deux phénomènes se mettent en place.

D’une part, les réponses politiciennes traditionnelles, émises par l’UMP et le PS, se ressemblent toutes dans la médiocrité. La différence ne jouant plus entre les deux partis, les indécis et les déçus s’en détournent, définitivement. Ceux qui ont quitté, en masse, UMP et PS, sont perdus pour ces partis et seul un changement profond, fondamental et donc schismatique, pourrait les faire revenir. Lorsqu’on voit la galerie de gagneurs dans leurs rangs, un tel bouleversement tient de l’impossible (Sérieusement, Juppé ? Vraiment, Aubry ? Allons…)

Le seul parti ayant actuellement le vent en poupe est le Front National. Les masses humaines étant ce qu’elles sont, et les individus choisissant plus facilement les combats faciles à gagner que les batailles à contre-courant, par effet de groupe, chaque militant perdu pour l’un ou l’autre parti traditionnel se retrouve (et même plutôt deux fois qu’une) au Front National. Les lumières vacillent chez les deux anciens gros partis, celles des partis d’extrême-gauche et les verts ne sont maintenant que des petits points rouges clignotants à la faveur d’une saillie rigolote de Filoche ou d’une consternante bêtise crypto-marxiste de Mélenchon. Il ne reste en fait que celle du FN, de plus en plus visible.

D’autre part, le discours du FN s’est radicalement gauchisé en l’espace de cinq ans. Ce changement, commencé sous Sarkozy, débuté avec la prise de la présidence par Marine le Pen en 2011, s’est largement accéléré avec les frasques et boulettes de Hollande qui ont servi de véritable tremplin au parti frontiste. Le contraste violent entre l’absence totale de carrure internationale — et même nationale — de l’actuel président avec les accents tribuns et l’art de la répartie présents dans la famille Le Pen ont permis à la fille de se donner une crédibilité. De ce point de vue, la plate-forme politique du FN séduit donc de plus en plus, même chez les sympathisants de gauche. Et comme le fond nationaliste existe toujours, le parti conserve la base qui l’a vue naître. Le mariage du nationalisme et du socialisme, qu’on avait pu voir s’opérer dans les années 30 en Italie, est en train de se réaliser en France de la même façon.

Certains, ici, m’objecteront qu’un problème se pose au parti montant : il ne lui est pas facile de recruter des candidats solides pour leurs listes électorales. Malheureusement, à mesure que la victoire semble plus facile à atteindre, et à plus forte raison si la proportionnelle, même partielle, est mise en place, la possibilité qu’un type lambda, adoubé par le parti, devienne député n’est plus intangible. Dès lors, se déclarer frontiste, acte qui, il y a quelques années, signait l’ostracisation du candidat par une bonne partie de la société politique et civile, n’a plus lieu d’être. Et comme l’a fort justement résumé Jabial, libertarien dont je recommande les tweets, il faut arrêter de considérer que le Front National n’obtient pas la victoire parce qu’il est un petit parti, et comprendre plutôt qu’il est un petit parti tant qu’il n’a que peu de chances de victoire. Dès lors que le pouvoir devient possible, dès lors qu’obtenir des députés, des sénateurs, est possible (et c’est maintenant le cas), le parti attire. Il n’est déjà plus petit dans ses moyens ni dans le nombre de ses militants, il ne sera désormais plus petit dans ses résultats.

please helpAutrement dit, les petits jeux de Hollande peuvent fort bien se retourner contre lui. Oui, je sais qu’écrire ceci, ici et maintenant, frôle l’hérésie et déclenchera chez beaucoup déni et rigolade. Déni parce que, c’est vrai, les probabilités sont minces. Rigolade, parce qu’à deux ans et demi des élections, rien n’est encore joué, tout peut arriver et, croyez-moi, tout arrivera, notamment l’imprévisible. Mais l’exercice prospectif est à ce prix. Le risque existe bel et bien d’avoir une élection de Marine Le Pen, au second tour, comme présidente. Oh, pas avec 55%, non, bien sûr. Mais voilà : quelques décimales suffiraient. Élue à 50.05% serait, pour beaucoup, la preuve d’une légitimité fragile, certes, mais avec le même résultat. Et les législatives suivantes, avec un tel basculement, seraient une possible curée, avec une probabilité encore plus forte que des politiciens malins, comprenant que le vent a tourné, se rallient dans un « bel élan » au parti de la nouvelle présidente. Une majorité parlementaire serait alors envisageable.

La conjonction de ces deux événements est bien sûr très peu probable, mais la réalisation du premier déclenchera facilement le second.

fascism

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires212

  1. Villon89

    Combien de fois ai-je répété à de jeunes ados ignares (les mêmes qui manifestent pour venger la mort de Fraisse) que nazi veut dire national socialisme…

    1. Lol

      Ben tiens, c’est bien connu que les Nazi sont à gauche et les socialiste à droite…. Faut écouter les ados des fois, ils ne sont pas corrompus par des idées de vieux gincheux qui ne sont plus capables de reflexion ojbectives… Non sérieux, le coup du Nationnal Socialisme c’est has been au possible… Par contre, je vous conseille un livre parfait pour comprendre les risques : Il est de retour (Timur Vernes)…

      1. Caton

        Les partis panarabes national-socialistes du renouveau syrien et irakien ont été accueillis par le parti socialiste européen (groupe socialiste du parlement européen…) comme des frères membres de la IIIème internationale.

        L’un des « livres fondateurs » du parti Baas est… Mein Kampf.

      2. Higgins

        « Le nazisme est souvent considéré, par erreur, comme une dictature davantage « capitaliste » que « socialiste », car la propriété privée des moyens de production ne fut pas abolie par les Nazis. En réalité, les conceptions nazies étaient sur ce plan-là proches de celles des bolcheviks : par exemple, dès le début du IIIe Reich, des commerçants furent déportés à Dachau parce qu’ils avaient augmenté leurs prix. Rien qu’à Munich, 200 personnes furent arrêtées en 1933, tandis que leurs commerces furent scellés et barrés d’un écriteau indiquant : « Magasin fermé sur ordre de la police pour cause d’augmentation des prix, propriétaire en détention provisoire à Dachau. »[1]
        Les conceptions économiques du nazisme étaient dans la droite ligne de celles du socialisme et du planisme :…Le principe fondamental du programme économique de mon parti doit être précisé clairement, et celui-ci est le principe d’autorité. Le bien-être de la communauté doit passer avant le bien-être de l’individu. L’État doit garder le contrôle. Chaque propriétaire doit se sentir comme un agent de l’État ; il est de son devoir de ne pas utiliser sa propriété au détriment de l’État ou de l’intérêt de ses compatriotes. » (Hitler, interview de 1931)  » (http://www.wikiberal.org/wiki/Nazisme)

        1. Théo31

          L’Etat providence allemand doit plus à Hitler qu’à Bismarck. Cf. les travaux de Götz Aly

          De la même manière, l’Etat providence franchouille doit plus à Pétain qu’à Blum et Mitterrand réunis.
          Cf. L’Héritage de Vichy. Ces cent mesures toujours en vigueur.

      3. Villon89

        Je conseille moi aussi un livre « Ramon » de Dominique Fernandez qui raconte comment on peut être socialiste à trente et un an, critique littéraire d’un journal de gauche à trente-huit, compagnon de route des communistes à quarante, fasciste à quarante-trois et collabo à quarante-six…
        Attention ! Il est beaucoup plus difficile à lire que celui de Timur Vernes

    2. Black Mamba

      Bonjour je profite de cette ouverture sur les jeunes pour donner des nouvelles de ma fille.
      Son aventure en Australie touche à sa fin. Elle ne peut pas renouveler son visa WHV car l’un des jobs n’entre pas pour le décompte , il n’est pas valable même si son employeur lui avait certifié que oui …elle n’est pas seule dans ce cas à s’être fait avoir. Elle a dû refaire son passeport car on lui avait volé son sac à main .
      En dehors de ces désagréments elle a adoré son séjour, pour l’instant elle y travaille encore et sera de retour bientôt . :mrgreen:

      1. Aristarque

        C’est une annonce pour les célibataires qui hantent ce blog??? 😆
        Nous sommes au moins rassurés qu’ on ne meure pas de faim à tous les coins de rue d’un pays plus libéral (pas difficile de faire mieux) que la Grance…

  2. sa0000

    Pensez vous que ça pourrait être pire ? Je veux dire : Marine est elle vraiment plus dangereuse pour la liberté que hollande, sarkozy, etc ?

      1. sa0000

        J’arrive même pas à imaginer que cela soit possible. Mais je dois avouer que je n’imaginais pas non plus qu’on pouvait faire plus nul que Sarkozy.

          1. sa0000

            😀 oui en effet !
            Mais c’est qu’on plonge tellement vite depuis si longtemps qu’on a l’impression que le fond n’est plus très loin. Ça doit être encore l’effet d’un biais quelconque. Trop nagé dans les piscines, sans doute, et pas assez en haute mer.

            1. Tess

              La chanson de Léo ferré « ils ont voté » est tout à fait d’actualité et le restera jusqu’à ce que le bousin s’écroule
              http://www.youtube.com/watch?v=54Jzrmds3XY
              A porter ma vie sur mon dos
              J’ai déjà mis soixante berges
              Sans être un saint ni un salaud
              Je ne vaux pas le moindre cierge
              Marie maman voilà ton fils
              Qu’on crucifie sur des affiches
              Un doigt de scotch et un gin, fils
              Et tout le reste je m’en fiche

              Ils ont voté… et puis, après?

              J’ai la mémoire hémiplégique
              Et les souvenirs éborgnés
              Quand je me souviens de la trique
              Il ne m’en revient que la moitié
              Et vous voudriez que je cherche
              La moitié d’un cul à botter?
              En ces temps on ne voit pas lerche…
              Ils n’ont même plus de cul, les français!

              Ils ont voté… et puis, après?

              C’est un pays qui me débèqu’te
              Pas moyen de se faire anglais
              Ou suisse ou con ou bien insecte
              Partout ils sont confédérés…
              Faut les voir à la télé-urne
              Ces vespasiens de l’isoloir
              Et leur bulletin dans les burnes
              Et le mépris dans un placard

              Ils ont voté… et puis, après?

              Dans une France socialiste
              Je mettrais ces fumiers debout
              A fumer le scrutin de liste
              Jusqu’au mégot de mon dégoût
              Et puis assis sur une chaise
              Un ordinateur dans le gosier
              Ils chanteraient la Marseillaise
              Avec des cartes perforées

              Le jour de gloire est arrivé

              1. janus

                Léo Ferré comme référence démocratique, je rêve : Un vieillard cacochyme qui se repait d’un romantisme de bastringue pour putains sur le retour, démangées par la vérole et les morbacs…

            2. seb

              C est que dans le fond on n est pas bête!
              Sinon peu m importe que MLP se fasse élire ne serait ce que pour voir la tête des politiques bien-pensants. Ce pays est FOUTU

      2. Deres

        Justement, si MLP arrivait au pouvoir, il faudrait bien qu’elle fasse quelque chose pour avoir la marge de manœuvre politique que nous n’avons plus. Augmenter les taxes un fois de plus sera difficile. Et juste s’attaquer aux étrangers ne récupérera pas les 80 milliards par an de notre déficit. Même le blocage des gauchistes sera une excuse passant mal. Donc soit elle sort de l’euro, soit elle explose de déficit volontairement en cherchant l’affrontement avec nos partenaires. cela reviendrait donc à faire sortir les allemands de l’euro (ou nous faire éjecter, c’est à voir). Il me semble clair qu’en cas de victoire de MLP, les marchés vont soudain douter de la garantie allemande et nos taux vont probablement exploser même avant un élection où MLP aurait ses chances.

        1. Deres

          Ceci dit, après les « étrangers », elle peut très bien trouver d’autres catégories de koulaks, une à la fois pour financer son programme socialiste. Mais cela n’améliorera pas notre richesse globale …

      3. janus

        Si elle applique son programme économique : Quelques scenarii intéressants :
        http://www.gfaye.com/si-le-fn-prend-le-pouvoir-quest-ce-que-ca-changera-les-scenarios-6/

        Comme un homme ou une femme politique ment toujours, le but premier étant de prendre le pouvoir ? Et puis nombreux sont les économistes qui récusent l’idée que sortir de l’euro serait si dramatique que cela. Je préconise d’utiliser les Chars Leclerc pour aller vider les coffres des banques du Luxembourg : Ils sont stationnés par très loin, ont un rayon d’action suffisant et cela ferait un peu de bien à ces enfoirés de Belges et de Luxembourgeois qui ne vivent que de la connerie et de la naïveté française. Et puis, cela permettrait de vendre du papier …

      4. Kazar

        Évidemment, je ne suis pas d’accord. Marine est beaucoup moins dangereuse pour les libertés qu’Hollande. Dois-je rappeler que ce sont les socialistes qui ont voté une loi de programmation militaire permettant d’espionner des individus sans contrôle d’un juge pendant 9 jours ? Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres, le but ultime étant à chaque fois le totalitarisme fiscal. Limiter l’immigration ? Et alors, la Suisse vient de le faire, et l’Australie fait des campagnes de publicité pour expliquer aux clandestins que s’ils arrivent en fraude sur le territoire australien, ils n’auront JAMAIS de papiers. Rien de choquant, l’Australie n’est pas une dictature que je sache.
        S’agissant du programme économique, impossible de faire pire que Hollande. Faire du protectionnisme comme les Américains ? Et alors ? Sortir de l’UE ? Et alors, les Anglais l’auront peut être fait avant nous ? Abandonner l’Euro comme monnaie unique ? Et alors, de plus en plus d’économistes le préconisent. Le seul point noir est la mise en avant de l’État interventionniste, si tant est qu’il puisse l’être encore plus que maintenant. En revanche, nous ferons d’énormes économies sur l’AME (suppression), les aides sociales (réservées aux nationaux ou européens, ce que la sortie de l’UE nous permettra de décider, l’immigration (lire « Les Français ruinés par l’immigration de Gérard Pince, dont les chiffres sont ceux de l’INSEE et qui démontrent que nous pouvons économiser des dizaines de milliards d’euros sur ce poste).
        Non, vraiment, vivement 2017, vive Marine !!

        1. nocte

          MLP a-t-elle dénoncé la LPM, même si elle ne pouvait rien faire ? je n’en ai pas souvenir. L’alibi « c’est truc qui a voté », ça fait 40 ans qu’on ne le sert, mais curieusement, quand il s’agit d’augmenter les pouvoirs de l’Etat, personne n’abroge…

          Quant aux aides sociales, elles sont un putain de boulet aux pieds… peu importe leurs destinations, elles dépouillent ici ou là, selon le bon vouloir du clientélisme.

    1. sa0000

      Pour ma part, je dirais qu’a priori ce sera la même chose, juste avec plus de gens outrés dans les rues (drapés dans leur dignité, avec des pinces à linge et tout le barda) Cela dit, sait-on jamais, avec le renouvellement de la classe politique par des non professionnels, la situation pourrait s’améliorer ?

      1. Jean Bon

        Les entrepreneurs seront completement paniqués, mais pas plus pas moins qu’avec le Mollusque.
        Les libertés, je pense que rien ne changerait. Je pense que Sarko a déjà fait ce que Marine n’oserait pas faire. A la rigueur on peut attendre un petit mieux.
        Quant aux gens outrés, ça je pense que c’est qu’une question de temps. Etre anti Lepen c’est la mode du moment. Mais ça peu changer vite. La notion d’acceptabilité ne tient qu’au nombre, pas aux idées elle-mêmes, le passé l’a déjà montré.
        Concretement, je pense que Marine pourrrait passer comme une lettre à la poste. Et je pense qu’une fois en place elle ferait un truc à la Eisner en Argentine : du bon gros socialisme assorti de protectionnisme, assorti de quelques mesures anti-immigration parfaitement inappliquées, et basta. Les français en voudront à la terre entière sauf eux-mêmes et ils se serreraient la ceinture mais seraient contents.

        1. Adolfo Ramirez Jr

          C’est aussi ce que je pense, un peu de national-socialo-populisme mais le pays restera profondément bloqué, ce d’autant plus que les masses de gauches feront tout pour désobéir civiquement.

      2. Deres

        Justement, cela dégénérerait probablement assez vite dans un sens ou dans l’autre de l’échiquier politique si MLP était élue en 2017. Les gauchistes descendraient probablement dans la rue et bloqueraient surement le pays via les entreprises publiques monopolistiques. A ce moment, soit le gouvernement FN laisserait faire et serait donc inexorablement éjecté du pouvoir réel, soit il réagirait fermement ce qui est plus probable? Cela mènerait donc à l’auto-réalisation des prophéties de dérive droitière. Et donc à encore plus de manifestations et de blocages. Et encore plus de répression. Donc au final, à une sorte de putsch soit de la gauche, soit du FN.

        1. Kazar

          Ne pas laisser la rue gouverner, c’est une dérive droitière ? Parce que les gauchistes, la majorité des Français en a ras le bol. Écouter des abrutis prétendre que les gendarmes ont « assassiné un amoureux des plantes » alors que les images montrent que ces gentils écolos balançaient sur lesdits gendarmes des bouteilles d’acide et des cocktails Molotov, ça le fait pas pour moi.

          1. « Parce que les gauchistes, la majorité des Français en a ras le bol. »
            Non. Ils en ont marre des bobos et des écolos. Les communistes et les radsocs, ils sont encore très prisés.

          2. Deres

            C’est comme cela que ce serait présenté. Le but des manifestations est justement bien souvent de créer des incidents pour faire monter la sauce.

  3. Le Gnôme

    Marine n’a pas à parler, les conneries accumulées des uns et des autres, leur seul intérêt pour leur supposé destin national, les scandales à répétition lui font engranger des adhérents et des électeurs . Le degré zéro de la politique est atteint, il n’y a plus de débats en dehors des querelles d’ego pour savoir qui finira calife, c’est hallucinant.

    1. Lafayette

      Bon elle risque de redescendre plus vite qu’elle ne monte, car elle dit plein de connerie, alors le jour ou elle les fera, ça ne sera plus de hypothétique.

      1. Kazar

        Elle ne raconte plus plus de conneries qu’un MACRON qui déclare qu’il va mettre la pression sur les sociétés d’autoroutes, ou qu’un think tank comme Terra Nova (socialiste) qui propose de surtaxer Vinci et autres sociétés mères de celles détenant les autoroutes de 50%, pour les faire plier, alors qu’il n’est nul besoin d’être avocat pour deviner que cela serait parfaitement illégal en droit interne, en droit communautaire, et qu’en plus, nous aurions le plaisir de voir les sièges sociaux se délocaliser à la vitesse de l’éclair avec ce genre de comportement…

  4. Higgins

    Entendu il y a quelques minutes chez un Nicolas Doze en grande forme: Hollande, c’est « échec et taxes »!
    Sur l’aspect politique, de mes différentes conversations, lectures ou rencontres, je constate simplement que la pression monte sûrement et surtout de moins en moins lentement.
    Le problèmes est proprement kakfkaien: 25% de la population est peu ou pas représentée au parlement alors que des partis qui ne sont souvent que des groupuscules bénéficient d’une représentation sans commune mesure avec leur poids politique réel. Problème, le parti nettement sous-représenté ne fait pas parti du camp du bien. Délicat pour le coup de faire rentrer le loup dans la bergerie. N’oublions pas la parole pleine de sagesse de Woody Allen: « Le loup et l’agneau dormiront dans la même couche mais l’agneau aura le sommeil difficile ». Le rejet de la classe politique et médiatique atteint un tel niveau que l’hypothèse d’une Marine le Pen décrochant la timbale n’est plus inenvisageable. En soi, je me contrefous qu’elle gagne ( perso, je ne la juge pas à la hauteur mais c’est un autre problème) car je suis de plus en plus persuadé que cette élection n’est qu’un paravent commode et que les vrais choix sont faits ailleurs, le bon peuple n’étant là que accréditer l’idée d’une démocratie vivante. Le risque d’une victoire est minime d’autant plus que son action serait férocement entravée par l’ensemble du corps administratif. Qu’elle se prépare à de sérieux « nervous breakdown » si tel était le cas.

    1. gameover

      @ Higgins

      « Le rejet de la classe politique et médiatique atteint un tel niveau que l’hypothèse d’une Marine le Pen décrochant la timbale n’est plus inenvisageable.  »

      Justement oui, c’est quelque chose d’un peu plus fort que la classe politique ou médiatique qui la propulse : le peuple qu’est pas content.

  5. Higgins

    Le dernier billet de JM Sylvestre résume parfaitement la situation: « …Les hommes politiques sont obsédés par le court terme…Les hommes politiques ne savent pas compter…Les critères de gestion des responsables politiques ne sont pas clairement exprimés…Un homme politique a la culture du bouc émissaire…La conquête du pouvoir, toujours et encore… » (http://www.jeanmarc-sylvestre.com/2014/11/12/5-raisons-pour-lesquelles-les-politiques-actuels-seraient-incapables-de-diriger-une-entreprise)

    1. Riguite

      Quand on regarde les hommes politiques ou qu’on les écoute, leur discours se résume à ceci : « Dites moi ce que vous voulez, je vous le promettrai ». Avec un programme pareil, pas étonnant que l’on soit dans la panade depuis tant d’années…

  6. Jesrad

    Résumons:
    – Sarkozy joue la montre en espérant que le désamour français pour Hollande le propulse au second tour face à Marine.
    – Hollande donne du grain à moudre au FN pour faire un second tour contre Marine en 2017.

    Tout ce qu’il reste à Marine pour devenir présidente c’est de les laisser faire. Ce qui implique de tenir son clapet à merde fermé… heureusement, ça, c’est mal barré, elle a encore largement l’opportunité de faire un Méluche d’ici à 2017, et finir comme un soufflé.

    Mais méfiez-vous de son compagnon, Louis Aliot. S’il se charge de la com du parti pendant les deux prochaines années à la place de Marine, c’est du tout cuit pour le FN.

    1. Jean Bon

      J’avais un peu de respect pour Sarko malgré sa politique.
      Le fait qu’il avait mis en place l’ouverture de son gouvernement, changeait un peu de ce qu’on voyait habituellement.
      Le fait qu’il se soit retirer de la vie politique aussi.
      Mais le revoir revenir comme un chien rempant, alors qu’il pourrait plutot soutenir un jeune candidat, proposer un vrai projet, me fait penser qu’il est vraiment comme les autres.

      1. val

        @Jean Bon , pas besoin d’attendre si longtemps pour être déçus par Sarko : il n’a rien fait de bien pendant son mandat (par ex : il a laissé l ISF et laissé les 35 heures ) , et en 2012 , c’était clair pour tout le monde qu’il était « cuit » , alors que Fillon ou Jupette auraient été élus dans un fauteuil , mais ça a été plus fort que lui , il l’a joué perso …. et voila Mollusque 1er aux manettes .

  7. Taisson

    Merci H16, mais cet article confirme que la seule opposition légale actuelle est bien le FN. Mais, comme d’habitude, le jour ou il faudra voter, les libéraux, et autres anti état resterons logiquement chez eux, les classes aisées et médiatisées agiterons la menace » fasciste », et donc le candidat UMPS, même si c’est moije ou,( comme je l’ai déjà dit, une chèvre qui pourrait aussi faire l’affaire..) sera très probablement largement élu face à Marine Le Pen.
    De toutes manières les socio-trotsko-bobos sont en place dans tous les postes clé de toutes les administrations et des médias, ils ne sont pas élus, et ne s’en iront qu’à coup de pied au cul!
    La seule possibilité de ( peut être!!) bousculer tout ça (légalement) serait bien le FN. Mais, d’un simple point de vue technique ce parti ne dispose pas pour l’instant des milliers de militants formés et prêts à le faire pour reprendre le pays.
    Le risque d’une dérive vers un socio communisme mou me semble donc encore plus inéluctable avec l’UMP/PS qu’avec Marine!!
    Les petites manœuvres à venir sur la proportionnelle, ou autres inventions de dernière minute font que, si nous devons avoir avoir peur, ce n’est pas de MLP, mais simplement du système qui n’est pas prêt de lâcher prise!
    Ce Pays est (bien) foutu !

    1. Calvin

      Je ne comprends pas votre couplet sur les libéraux qui ne votent pas.
      Non, je ne voterai pas en 2017.
      Mais cela devrait vous plaire, car cela fera moins de voix pour l’UMPS.
      Si on devait m’obliger à aller voter, je voterais blanc. Et si ça aussi, c’est interdit, alors je ne voterais pas pour le FN.
      En effet, je ne peux fuir ce pays, et je préfère une remise à plat par ces politiciens là que par les amis de MLP.
      Avec le FN, on est reparti pour une séquence : « on va vous montrer que tout n’a pas été essayé »…

      1. cc

        C’est certain qu’à l’incertitude « attendez on n’a pas tout essayé », il est préférable de chercher le doux confort de la répétition. Répéter ce qui ne fonctionne pas.

        Et tant pis si c’est une bonne définition de la folie : recommencer sans cesse la même chose, en espérant à chaque fois un résultat différent.

        1. Calvin

          Je outre remarque s’applique aussi au FN.
          Le protectionnisme a déjà été essayé et c’est pire. Le repli identitaire a déjà été essayé et c’est pire.
          L’histoire en est la preuve évidente.
          Je redis, je ne compte pas voter.
          Mais quand ce sera tendu, question pognon pas cher gratuit de l’Etat, le système devra évoluer vers une part de libéralisme. Contraint et forcé.

          1. Kazar

            Le protectionnisme, les USA le font depuis quelques dizaines d’années, où est le « pire » ?
            Le « Repli identitaire » est une expression qui sonne bien mais qui ne veut rien dire : le FN n’a pas pour programme de mettre tous les immigrés à la mer, mais il ne souhaite pas que les Français vivent sous le joug du « vivreensemble » tel que pratiqué actuellement, lisez donc « L’identité malheureuse » de Finkielkraut, c’est fort bien expliqué.
            Si vous ne comptez pas voter, ne venez pas après vous plaindre du résultat…car ne vous leurrez pas, en vous abstenant, vous contribuerez à l’élection de MLP.
            Cela dit, c’est peut être aussi bien, car si elle se plante totalement économiquement, et que c’est la fin du pognon gratuit, ça fera terriblement mal à tout le monde, mais nous pourrons peut être repartir sur de meilleurs bases.

            1. Théo31

              Une voix en plus ou en moins changera les choses ? Quel âge avez-vous pour croire au père Noël ?

              Ce sont aux électeurs de fermer leur gueule au vu des résultats : ils mettent des tocards à leur image en place, qu’ils se démerdent avec !

              Comme Calvin, pas question d’aller aux putes en 2017.

        2. Parce que tu penses que la Marine va proposer un truc nouveau ? Allons. Un peu de sérieux. Le programme du FN est dispo, lisible et sans ambiguïté.

          1. Caton

            C’est la première fois qu’un parti propose de faire toutes les conneries possibles en même temps. C’est quelque chose de nouveau, et le résultat peut se révéler… intéressant (au sens chinois du terme).

              1. Caton

                Et pourtant Tonton n’a fait que la moitié des conneries qui sont dans le programme du FN. C’est dire à quel point il est original et totalement nouveau.

                  1. Caton

                    Y’en a 106 pages sur le sites du FN. Je recommande la lecture intégrale du programme, c’est amusant et ça commence tout de suite très fort.

                    Page 2, première page du programme : « revalorisation des pensions des anciens combattants en allouant les crédits disponibles du fait de la baisse du nombre de bénéficiaires (22% en 5 ans) » et deux paragraphes plus bas, « reconnaître le statut d’ancien combattant aux militaires ayant participé aux opérations extérieures (OPEX) », j’imagine pour compenser la baisse du nombre de bénéficiaires? Connerie.

                    Page 3 : « Il faut que la France soit en mesure de défendre par elle-même ses intérêts et de garantir sa sécurité. Pour cela, il faut dénoncer la participation de la France au commandement intégré de l’OTAN. » Ça change l’article 5 du traité, ça? Connerie.

                    Page 6 : « Mise en place d’une Planification Stratégique de la Réindustrialisation. » Quinquennale et avec Montebourg? Connerie.

                    Dois-je vraiment aller plus loin? Avez-vous lu ce document?

                    1. Kazar

                      Oui, et je ne vois rien de choquant sur les anciens combattants, vu la façon dont on traite l’armée. Sur la planification, ça fait effectivement très communiste, pas de doute, mais vouloir réindustrialiser le pays ne me pose pas de problème, le tout est de savoir comment y arriver.

                    2. bibi

                      Comme j’ai pas le courage de lire les 106 pages, j’ai pris le résumé et là j’ai pas eu le courage de dépasser la moitié de la première page.
                      http://www.frontnational.com/pdf/projet_mlp2012.pdf
                      Noter bien l’année c’est 2012 rien n’a changé depuis alors on peut garder le même programme, et c’est le lien disponible sur le site du FN à la page projet:
                      http://www.frontnational.com/le-projet-de-marine-le-pen/

                      Tous les salaires jusqu’à 1 500 € bénéficieront d’une augmentation de 200 € nets. Cette mesure sera notamment financée par l’instauration d’une Contribution sociale aux importations de 3 % sur la valeur des biens importés.

                      Les tarifs du gaz, de l’électricité et du train seront immédiatement baissés de 5 %.

                      La TIPP (taxe sur le carburant) sera baissée de 20 %, ce qui diminuera de 12 % le prix à la pompe. Cette mesure sera financée par une taxation des grandes entreprises pétrolières et gazières.

                      La revalorisation des pensions de retraite sera effectuée, de même que les pensions de reversion versées au conjoint de la personne décédée, et actuellement fixées à 18 720 € par an, seront rehaussées à 30 000 €. Le point d’indice sera revalorisé pour les petits salaires de la fonction publique.

                      Par ailleurs, le minimum vieillesse, rebaptisé « Allocation de solidarité aux personnes âgées », doit être réservé aux Français et faire l’objet d’une revalorisation annuelle au moins égale à celle de l’inflation.

                      Les taux des crédits à la consommation et des crédits immobiliers contractés par des particuliers, feront l’objet d’un encadrement législatif et réglementaire avec notamment une révision de la procédure de fixation du taux d’usure pour empêcher les organismes de crédit de prêter à taux exorbitants.

                      Pour résumer du bon socialisme bien comme on l’aime chez Méchancon, et que l’on pourrait approuver chez Besansnob.

                    3. vodkaman

                      Merci pour ce grand moment de franche rigolade…

                      bon, je vais changer de pantalon tellement j’ai ri…
                      – PÉRENNISATION de la retraite par répartition !!!
                      – intégration de la taxe d’habitation à l’IR pour la rendre progressive (ben oui, un riche, ça utilise plus les services publics de sa commune), si ça permet un tarif unique sur la cantine, les frais pour le centre aéré des gamins pourquoi pas ….parce qu’actuellement, c’est la double peine. mais j’y crois pas vraiment
                      – La priorité sera de rendre plus progressif, sans l’alourdir, l’impôt sur le revenu des personnes physiques par la création de nouvelles tranches
                      intermédiaires. La tranche supérieure de l’Impôt sur le
                      revenu sera portée à 46%. (moi, je comprends augmentée)
                      – trois taux d’impôts différents pour les sociétés en fonction de leur taille (va pas du tout créer des effets de seuils ça)
                      – amortissement de l’acquisition des fonds de commerce (me semble normal) et taxations des plus-value à la cession – donc taxation de l’effort fait pour augmenter de CA d’un fond de commerce, logique socialiste imparable
                      – retour à 40 ans de cotisations et retraite rétablie à 60 ans. c’est pas du tout ce qui nous a envoyé dans le mûr ça….
                      -rétablissement des bureaux de poste de proximité…

                      Sur les idées auxquelles on ne peut qu’être d’accord (augmentation des budgets de l’armée, de la justice, rétablissement de l’ordre…) bizarrement, rien de sérieux sur le financement.

                      vivement qu’elle passe en 2017 pour pouvoir repartir sur des bases saines en 2022.

              1. Kazar

                Un exemple sur la fiscalité :
                « il convient d’abord de renforcer la progressivité de l’impôt sur les sociétés (IS) en fonction du chiffre d’affaires et du bénéfice.
                Il s’agit de favoriser les entrepreneurs individuels et les PME en créant trois types de taux unique d’IS de 15%, 25% et 34% avec un partage des recettes pour 2/3 pour le budget de l’Etat et 1/3 pour le budget des Collectivités (Cf mesure 1). »
                Une telle mesure me paraît de bon sens.

                  1. Kazar

                    ???
                    En quoi l’instauration de trois taux d’IS pour permettre aux PME de payer moins d’impôts serait-elle de nature à les faire partir ?

                1. « trois types de taux unique d’IS »
                  Déjà, on pouffe. Trois, mais unique.

                  Ensuite, pourquoi complexifier encore l’IS ? C’est pas déjà assez le bordel ?

                  Enfin, ce n’est pas parce que, dans le bol de merde du programme FN (décortiqué dans différents billets ici même) il y a une ou deux gouttes de soupe que ça en fait un bol de soupe, hein.

                  http://h16free.com/2011/11/22/11325-tiens-le-fn-devoile-son-nouveau-programme-socialiste
                  http://h16free.com/2012/01/16/12161-programme-du-fn-la-distribution-continue
                  http://h16free.com/2014/06/05/31458-bernard-monot-libertarien-vraiment

                  1. Calvin

                    H16, il fallait lire :
                    « Il s’agit de favoriser les entrepreneurs individuels et les PME en créant trois types de taux INIQUE d’IS de 15%, 25% et 34%

                    1. gameover

                      Les taux différents ça doit venir du fait qu’il y a des bons et des mauvais entrepreneurs, donc des bons et des mauvais emplois et des bons et des mauvais bénéfices.

                      Je suppose que le taux à 25% sera pour les entreprises jusqu’à 250 employés et après on s’étonnera qu’il y a un effet de seuil et qu’on n’arrive pas à avoir des champions nationaux et qu’ils se font tailler des croupières ou racheter par des étrangers… 50 ans de politiques débiles.

          2. janus

            Le seul type sérieux en face est en train d’être assassiné politiquement : Fillon . Il reste quoi à l’UMP ? Le vibrion « colérique » ? Le pédant landais ? NiquetaMère ?

        3. vengeusemasquée

          Je ne vois rien dans le programme de MLP qui présente un quelconque parfum de nouveauté. Si un candidat avec un programme différent se présentait, alors j’irai sûrement moi aussi voter. Autrement, il y a bien mieux à faire.

          1. Deres

            Alternative citoyen peut être mais c’est un micro-parti. On sait très bien que si jamais ils grossissaient, ils devraient mettre de l’eau dans leur vin pour avoir leur chance …

  8. cc

    Dommage H16. Vous tombez exactement dans le piège tendu par Sans-Dent.

    Son unique angle d’attaque/défense sera : « faire barrage à la haaaaaaaine et au FN, rassemblement nécessaire des forces de gôôôôche et de progrès ».

    En parlant du scénario « fasciste », voire même « national socialiste » (ce qui est objectivement grotesque) dans lequel Marine serait élue… vous faites le jeu de Sans-Dent et de ses complices.

    L’arithmétique électorale rend impossible, en 2017, l’élection de Marine. Pourquoi donc faire peur aux chalants ?

    L’effet repoussoir continuera de jouera à plein au second tour. Après tout 2002 n’est pas si loin. Certes, on n’aura pas le score de Jacques l’Africain.
    Et on aura des grandes manifs de lycéens dans les rues.
    Kif kif. Je peux même vous faire les Unes de Libé !

    Et Sans-Dent ou Sarkoz, ou un autre sinistre clown, sera élu, pépère.

    Et on repartira pour cinq ans de nimportnawak… Mais les Français, la majorité, seront con-tents : « mission a-con-plie ».

    Ils auront échappé par leur vote courageux aux petits bonhommes en armure blanche de la Guerre des étoile…

    Oui, en effet, le plan se déroule comme prévu.

    1. bigredebougre

       » L’arithmétique électorale rend impossible, en 2017, l’élection de Marine. Pourquoi donc faire peur aux chalants ? »
      C’est un avis..de certitude ! Hum..

    2. J’adore le couplet frontiste « vous faites le jeu de Hollande ». Ce que prône Marine, c’est du fascisme, de façon parfaitement claire, du socialisme pour la partie économique, du nationalisme pour la partie sociétale. Alors bien sûr, les niais et les cyniques peuvent toujours essayer de le camoufler, mais ça ne change rien.

      Et sinon, « L’arithmétique électorale rend impossible, en 2017, l’élection de Marine. », ça me fait doucement rigoler. C’est improbable, mais certainement pas impossible. Tu n’as pas bien lu le billet : plus PS et UMP vont se déchirer, plus le nombre de militants va croître au FN, plus le « petit parti » ne sera plus petit que dans ses résultats parce que les élections n’ont pas lieu tous les 4 matins.

      1. barbatruc

        Très juste. D’ailleurs si les Français ne comprennent pas l’arnaque, les britanniques, eux, l’ont bien comprise. Nigel Farage juge MLP infréquentable.

          1. barbatruc

            Désolé Kasar, mais Farage ne défend pas du TOUT les mêmes valeurs que MLP, qu’elle soient sociétales ou économiques. Avez vous déjà vu un Anglais national socialiste ? Contemporain ou pas .

            1. Caton

              Oswald Mosley et sa British Union of Fascists. Diana et Unity Mitford. Lord Beaverbrook. Lord Rothermere. William Joyce (Lord Haw Haw). Et caetera ad nauseam.

                1. barbatruc

                  J’ai vu les Anglais se battre comme des damnés contre les fascistes , et j’ai vu beaucoup de Français se complaire du régime de Pétain. C’est en tout cas l’image que j’en ai, et pour le moins que l’on puisse dire les gens que vous citez ne sont pas réstés à la postérité ! 🙂

                  1. Calvin

                    Il faut lire la route de la servitude de Hayek. Il décrit bien ces intellectuels passés du marxisme à la promotN du fascisme y compris allemand. Ensuite, c’est sûr, ces gens n’ont pas pris le pouvoir et les citoyens ne se sont pas tournés vers eux en masse.

                  2. Caton

                    Lord Rothermere, c’est déjà le Daily Mail, et le Daily Mirror (racheté depuis par Maxwell). C’est le fondateur de DMGT, le premier groupe de médias au Royaume-Uni.

                    Toutes les nations ont quelques squelettes dans le placard. Le Royaume-Uni n’est pas une exception.

    3. Toro Er

      Comme dit notre hôte, rien n’est impossible.
      En 2010, 2011 (et jusqu’à la fin des primaires soces), qui aurait parié un seul kopek sur flamby président ? Personne. Et pourtant …

      1. Tess

        Je crois surtout que la partie de dé était pipée. Aussi bien au niveau des primaires socialistes qu’au niveau des présidentielles. Hollande devait être élu point barre. Sarkozy n’avait pas du tout envie de se représenter (on ne peut pas dire qu’il fut très coriace lors du débat avec Hollande). Il s’est contenté d’un score pas trop mauvais. Le prochain président sera dans les tuyaux bientôt. Alors pourquoi aller voter ? La droite et la gauche s’entendent comme larrons en foire. La politique est un vrai vaudeville, beaucoup de portes claquent non pas entre le mari, la femme et l’amant mais entre la droite,la gauche, et l’extrême droite. j’attends le dénouement en 2017 de ce très mauvais vaudeville.

        1. Toro Er

          Je suis bien d’accord que sarko devait perdre. Et qu’à l’époque, DSK avait une voie royale devant lui, avant de se fourvoyer dans un hotel. Hollande était insignifiant.

          1. val

            DSK n’aurait jamais gagné , trop de casseroles . idem pour Aubry qui est une pocharde finie . Hollande était le seul socialo présentable et soutenu par les US, il ne pouvait que gagner .

  9. barbatruc

    Le seul élément positif que je vois dans le programme de Marine c’est le retour à une monnaie nationale. Une bonne grosse dévaluation , et hop la France (re) deviendrait compétitive face à l’Allemagne. De plus la dévaluation permettrait de repousser les réformes indispensables aux calendes grecques.
    Sinon pour le FN le libéralisme est devenu un gros mot. Rien à attendre d’eux non plus. Au moins le vieux Jean Marie dans les années 80, se réclamait de Reagan , depuis la Marine nationale en bonne politicarde a compris qu’elle n’aurait aucune chance d’accéder au pouvoir avec ce courant de pensée.
    Finalement c’est une bonne socialiste , bien comme il faut.

    1. « hop la France (re) deviendrait compétitive face à l’Allemagne. « 
      Non. Enfin, si, une poignée de mois, et encore, le temps de nettoyer les stocks. Et après, c’est la cata.

    2. sam00

      « et hop la France (re) deviendrait compétitive face à l’Allemagne » … YEEHHH! trop cool ça!

      Et j’ajouterais: Et Hop, vous perdez 50% de votre épargne ET de votre pouvoir d’achat!
      Comment ça, cela vous plait pas? Ah ben oui, mais c’est aussi ça une dévaluation …

      Et puis ça me fait bien rigoler cette histoire de retrouver la compétitivité par la dévaluation! Et les entreprises elles les achètent où leur ordinateurs par exemple? et leur matières premières?
      50% plus cher sur tout le matériel et les matières premières … c’est sur que ça va aider à retrouver de la compétitivité ça!

        1. Gaston

          Je regrette, mais après 1 ans à lire ce blog (sans jamais commenter) je n’ai jamais bondi si haut de ma chaise.
          Je ne connais que trop bien le scénario argentin (pour l’avoir vécu in situ en direct et avec mon propre pognon) pour entendre le mot ridicule et me taire. Allez donc voir combien cotise le doll aujourd’hui à BsAs 12 ans après… Il y a TROP de similitudes.
          Alors s’il y a la moindre chance de voir MLP gagner en 2017, entre les deux tours j’irai vider TOUS mes comptes.
          Faute de pouvoir fuir, je tâcherai de me mettre à l’abri. Et accélererai pour mettre en oeuvre le plan ‘jmecasse’ que je me garde pour le moment.

    3. Jean Bon

      « Le seul élément positif que je vois dans le programme de Marine c’est le retour à une monnaie nationale. »

      C’est sans doute la preuve la plus ultime de l’idiotie du programme économique du FN.
      On passe au Franc et on dévalue. Ok, déjà ça se fera pas sans heurt, car d’un cout le pétrole vaut l’équivalent de 2 euros et tout le reste est à l’avenant (télés, ordi, voyages, ..). Ensuite tu as la moitié de la France dans la rue pour réclamer des augmentations, car ça fait un moment que les syndicats ont compris que l’inflation ça compte. Et surtout, il s’en rendent compte en allant faire leurs courses, comme les Japonais aujourd’hui.
      Pour la dette, on peut dire que le problème est temporairement résolu car peu importe les textes, en gros on dira aux créanciers fuck off and wait.
      Mais du coup immediatement les cranciers arretent de preter sans gage et là l’Etat se retrouve completement bloqué. Il n’a plus le choix et ne peut plus payer les fonctionnaires sauf avec des billets de monopoly, ce qu’il ferait evidemment puisque c’est la seule solution.
      Et là on se retrouve en Argentine ou pire Vénezuela : marché noir, fuite du franc, les gens fuient egalement les postes de fonctionnaires car c’est payé en monnaie de singe et ils ne reste plus que les tres mauvais et le service public ne rend plus aucun service.

      Car fondamentalement l’inflation ne résoud rien de rien, au moins à court/moyen terme car :
      – l’Etat a toujours un déficit primaire
      – la France reste un pays importateur faute de s’organiser mieux pour produire de façon compétitive car droit du travail, syndicalisme, fiscalité, bureaucratie, et autres, resteront les mêmes …

      1. barbatruc

         » la France reste un pays importateur faute de s’organiser mieux pour produire de façon compétitive car droit du travail, syndicalisme, fiscalité, bureaucratie, et autres, resteront les mêmes … »

        La France n’a pas toujours été en déficit commercial :
        http://imagesia.com/2014-05-14-1-baltranscour_qwr1

        Les allemands sont meilleurs que nous , c’est un fait , nous avons toujours fait des produits de moindre qualité qu’eux ( voitures , machine outils , et même des Stabylos )

        A eux les produits chers, innovants et de qualité , a nous les produits de moindre qualité , mais avec un prix en rapport, c’est à dire moins chers que ceux fabriqués par les Teutons.

        Avec l’Euro , et la réforme Schröder , on se retrouve à vendre des produits finis plus chers que les Allemands et de moindre qualité.

        Résultat : Personne ne veut de nos produits , les usines ferment et on se retrouve avec 5 millions de chômeurs.

        La seule solution, pour ne pas fermer boutique c’est d’aller fabriquer du low cost hors zone Euro.

        Dacia qui vient d’ouvrir une unité en Algérie en est un exemple criant.

        Malheureusement

        1. Jean Bon

          Nous savons faire des produits d’aussi bonne qualité qu’eux. Un exemple rapide : aujourd’hui une renault est d’aussi bonne fabrication qu’une mercedes (à suivi de maintenance égal).
          C’est juste qu’ils savent mieux le vendre.
          Et nous savons mieux innover qu’eux (DS, Concorde, Ariane, Rafale, nucléaire ..).
          Le problème n’est pas là.
          Le problème est que nous nous empechons nous-même d’avancer avec des problèmes de compétitivité. Pas eux.

          1. gameover

            C’est un peu plus compliqué que cela. La qualité n’est pas forcément un résultat qui se chiffre, c’est aussi un ressenti.

            Ferme une portière d’une Renault et celle d’une Audi.

            Un pur technicien dira que le bruit que fait la porte ne sert presque à rien, c’est juste une maitrise des vibrations (du bruit) mais c’est ce à quoi fait attention le consommateur.

            Peu importe la raison, il semblerait que ça vienne de la perception des sons que l’on avait quand on était dans le liquide amniotique, c’est dire !

            Il faut se balader dans les salons pro pour comprendre pourquoi même des français regardent avec envie des voitures ou des équipements, des machines allemandes : ils portent une attention à des caractéristiques qui ne servent à rien mais qui donne une impression (de sécurité par exemple).

            Si la base de la qualité c’est de satisfaire le client, il ne faut pas s’arrêter à ce qui est objectivement utile mais au subjectif.

            Renault a toujours été très innovateur dans l’automobile et on leur doit entre autres la télécommande à distance, le bouton start etc… et ils ont souvent payé les pots cassés de ce qui est apparu comme inutile, comme des gadgets à problèmes mais est devenu indispensable lorsque la technique a mûri (rolling code par exemple).

            Et d’un autre coté Renault n’a jamais été sensible au bruit généré par leur tableau de bord ou garnitures de portière non monobloc, fait de multiples morceaux de plastique de type différent vieillisant très mal et supportant mal la chaleur d’un habitacle en plein soleil… un comble.

            Tout cela n’est pas un problème de compétitivité des coûts mais ça le devient car quand on fait l’impasse sur ce qui fait (ou est ressenti comme) la qualité on change de catégorie et on se trouve confronté à celui qui fait du prix son cheval de bataille.

            La conclusion c’est que c’est innovant, c’est français mais il y a le détail qui tue.

            1. gameover

              D’ailleurs il y a bien dans la pensée socialiste un parallèle à faire dans le raisonnemment sur la formation des prix et le même raisonnement qui est fait sur la qualité.

              Un socialiste sait ce qui est le prix juste car pour lui tout peut se décrire de façon objective par rapport à des fonctionnalités de base, un prix sans marché, un prix étalon. Voir le blocage du prix du pain ou des loyers.

              La façon dont on appréhende la qualité est un peu la même : une voiture c’est une voiture, point barre. Voir l’article de h16 sur les rasoirs homme / femme.

              Vu qu’il y a des acheteurs d’Audi en France il semble quand même que ce point de vue ne soit pas partagé par tous (cf Bayrou qui monte dans une Audi après avoir appelé à consommer français) et que cette perception de la qualité ne soit pas la même suivant que l’on est fabricant ou consommateur.

              Au niveau de la qualité

      1. Caton

        La sortie de l’euro aurait pour conséquence immédiate une forte augmentation des taux d’emprunt, et donc rapidement un défaut de la France. Après un défaut et pendant quelques années il est impossible d’emprunter sur les marchés. Deux possibilités : soit le pays arrête enfin de vivre à crédit, soit le recours à la planche à billet conduit assez vite à une hyperinflation qui contraint le pays à arrêter de vivre à crédit.

        La sortie de l’euro est un élément de solution, mais ce n’est pas une recette magique : ça va faire très mal.

    4. Deres

      « Une bonne grosse dévaluation ». Quand on aura 20% d’inflation dans l’année, on en reparlera. Et je ne parle pas des +50% sur le carburant et le chauffage. J’espère que l’hiver 2017/2018 ne sera pas trop rigoureux.

      Comme je l’ai dit plus haut, si MLP ne sort pas de l’euro, c’est qu’elle aura fait péter le déficit (genre 8 ou 10%). Donc ce seront les allemands qui sortiront ou tous les autres européens qui nous éjecteront au choix. Je rappelle de plus que le SME (Système Monétaire Européen) maintient des comptes précis entre pays. Les allemands nous réclameront donc « entre amis » les 600 milliards que nous leur devont. cela peut mener très loin ce genre de diférent …

  10. Duff

    la pression que UKIP exerce sur les conservateurs a valeur de test, 2 députés ont craqués et changé de crèmerie, hâte de voir la fin du film après les élections générales de l’an prochain.

  11. max

    Parmi les évènements possibles qui rebattraient les cartes, un serait la sortie de l’Euro par une Allemagne lassée de voir les traités transformés en paillassons. MLP perdrait un de ses arguments piliers, puisque la sortie de l’Euro ne pourrait plus faire partie de son programme.

    1. Adolfo Ramirez Jr

      Sortir de l’euro, c’est se retrouver pieds et poings liés avec une monnaie qui serait gérée non plus par des économistes mais par des politiciens français. Et quand on voit le niveau…

      1. Duff

        Selon l’expression ODS de Charles Gave, vous verrez qu’après avoir constaté l’échec de l’euro, on nous demandera (peut être) d’aller encore plus loin pour nous dépouiller de ce qu’il reste de souveraineté et de démocratie. L’euro c’est un putsch technocratique qui amènera tôt ou tard un fasciste au pouvoir dans un des pays en difficulté pour soi disant libérer son peuple, il se pourrait que ce soit en France même si avec des députés nazis, la Grèce a un coup d’avance.

      2. max

        Regardez en Europe et vous verrez que les partis extrêmes et ou eurosceptiques ont pris du poil de la bête. AfD, tout récent, met déjà des bâtons dans les roues de Merkel. La sortie de l’Euro peut venir de nombreux pays…

          1. Duff

            La suisse est l’une des dernières démocraties du monde. Quand on pose des questions en référendum on voit bien que la populace est bien intelligente que ses élites politiques qui taxer, contrôler, tout contrôler.

            La dépense publique en Suisse ne dépasse donc pas les 35% du PIB. Si la démocratie française disposait des mêmes consultations régulière, sa dépense serait restée à 35%, cas jusqu’en 1973, tiens pas de chômage et c’est Chirac le socialiste de droite qui a eu l’idée géniale de l’ANPE…

    2. Deres

      Si l’Allemagne sort, la plupart des pays européens voudront la suivre car ils ne voudront pas servir de garantie à la France plus grosse qu’eux. Il est donc plutôt à prévoir une coalition décidant de casser la zone euro en deux, mais que personne ne veuille rester avec la France. Etre avec l’Allemagne, c’est perdre de la souveraineté en échange d’avoir sa garantie donc des taux bas. Avec la France, on perd aussi sa souveraineté car c’est aussi grand pays mais avec des taux hauts. Le choix est vite fait …

      1. max

        Les autres pays voudront la suivre, pas sûr qu’elle accepte, d’autant plus que ce sera pour quelques temps un très gros souk et pas mal d’animosités, de procès…

        1. Deres

          Un pays qui suivrait la France sait d’avance qu’il aurait le lendemain un taux d’intérêt à 10% ou plus. De fait, sil il veut sortir de l’euro, c’est pour faire du déficit, émettre de la monnaie et/ou dénoncer sa dette. Donc les prêteurs auront moyennement confiance …

  12. Dom

    H16 vous écrivez « la proverbiale bave aux lèvres »,j’ai trouver chez Bloy ceci qui veut dire la même chose « mucilagineux »;si ça peut vous plaire,allez sur littératureaudio (lecteurs et/ou commentateurs aussi allez-y!il existe aussi de ces rares sites audio « audiocité » ou j’y avais trouvé un prodigieux Zo d’Axa et son « vous n’êtes que des poires »,tout a fait laminaire!);ces fichiers audios telechargeables gratuitements,je les gravent sur cd et réecoute ceux ci dans mes heures de conduites,les voix qui se prête a la lecture son la plupart du temps agréables..sauf une qui me rappelle etrangement la voix de la personne qui résumait le film du dimanche soir sur la 3éme:cinéma de minuit.

  13. cc

    Au-delà des polémiques… ce qui compte c’est le Réel. Et l’implosion du système étatique.

    Ainsi, par rapport à la loi de finances rectificative, votée en juillet… ce sont 6,1 milliards de recettes qui manqueront au budget de l’état !
    Et côté dépenses, là on dérape de 2,1 milliards (toujours rapport aux calculs de juillet).

    http://tinyurl.com/muwnz4p

    Bilan : le déficit 2014 dépassera les 88 milliards.

    Voilà le juge de paix.

    Sans-Dent, Sarkozy, LePen et les autres, peu importe : le Réel va annihiler la fiction étatique dans laquelle nous vivons depuis 30 ans.

    Et avec elle… tous ses clients, ses serviteurs et ses prêtres.

    1. Calvin

      Que la TVA rapporte moins que prévu, ça peut de comprendre. Et encore, ils ne croient toujours pas à Laffer.
      Mais 2 milliards de dépenses supplémentaires montrent que leur posture de maîtrise des déficits est une coquille vide.
      « Faut dépenser, même ce qu’on n’a pas »… est leur seul credo.

  14. maximilien

    Vu le rythme des désistements au PS (70% de recettes en moins pour 2014, surréaliste) et le rythme de nouvelles adhésions au FN, je ne serai pas surpris d’apprendre que dès 2015, le FN aura plus d’adhérents que le PS.
    Sinon, ma kiné m’a fait une réflexion assez pertinente ce matin: Internet a permis aux casseroles des politiques de sortir à un rythme tel qu’on ne sait plus où donner de la tête (c’est bien simple, on l’impression qu’il y a une nouvelle affaire par semaine). Et pendant ce temps, le FN qui doit probablement être ultra-fliqué par tout l’appareil médiatico-politique… semble blanc comme neige, avec tout ce qu’on trouve à lui reprocher étant l’exclusion « et puis finalement non » d’un militant faisant du prosélytisme islamiste ou encore le méchant maire qui coupe les robinets d’argent gratuit dans les cantines. C’est pour ça qu’on ne les entend pas dans les médias: ils n’ont aucun besoin de faire campagne, juste faire profil bas, fermer leur gueule et fouiller les bilans des mairies où ils ont été élu pour faire sortir les casseroles qui s’y trouvent pendant que le reste de la bande des guignols se ridiculise tous les jours un peu plus au JT de Pernault.
    Deux ans et demi pour préparer mon expatriation, ça va, ça devrait aller.
    Ce pays est définitivement foutu.

  15. Taisson

    En tous cas, la situation est tendue, car tous les distingués commentateurs semblent avoir perdu leur humour , y compris l’ami Calvin qui fait semblant de ne pas comprendre que mon « couplet » sur les libéraux qui ne votent pas n’est que la reprise du refrain souvent entendu ici !
    Donc, en bref on se contente de râler, et on élimine d’office, au nom d’un « risque » supposé la seule voix un peu discordante du concert politique.
    OK, mais quelle autre possibilité à le sans- dent moyen comme moi de s’exprimer?
    Je n’ai pas entendu l’appel d’un expatrié charismatique nous appeler à organiser la résistance?
    L’expatriation n’est pas possible pour tout le monde…

    H16 est ici le patron, son site est l’un des rares endroits ou l’on peut débattre un peu sans être immédiatement censuré et on ne le remerciera jamais assez pour ça, et pour tout le reste, mais, respectueusement, je trouve qu’ il jette le bouchon un peu loin, car le FN d’aujourd’hui n’ à carrément pas les moyens d’être « fasciste »…
    Et même élue à 70% ,MLP, ne pourrait pas virer tous les parasites des structures du pays.
    Si cela se produisait, la gauche et les « élites » de tous bord se retrouveraient alliés pour déclencher la guerre civile.
    Les chances d’une quelconque réussite sont quasi nulles, autant que celles de son élection!
    Mais, si essayer de le faire c’ est déjà du fascisme, alors tant pis, je suis maintenant prêt à l’expérience, et tant pis si ça choque, continuer à tout liquéfier me semble pire !

    1. « le FN d’aujourd’hui n’ à carrément pas les moyens d’être « fasciste » »
      Mark my words : s’il parvient au pouvoir, il le deviendra plus vite et avec l’assentiment d’une partie toujours plus grande de la population que vous n’auriez même cru possible.

      1. Deres

        Les blocages de la gauche française lui donneront l’occasion de dériver sans même le demander. Rappelez vous qu’un communiste à brûler le Reichtag à la grande surprise des nazis qui n’auraient pas oser un tel acte permettant toutes les dérives très rapides …

      2. Caton

        La formule de Mussolini pour décrire le fascisme, c’était : « Tout par l’État, rien hors de l’État, rien contre l’État ! »
        Je ne vois pas vraiment en quoi la France pourrait devenir fasciste avec le FN. On y est déjà.

      3. Kazar

        Je pense que c’est une erreur. Le fascisme a pu se développer notamment car à l’époque, il n’y a avait pas internet, et que le peuple était beaucoup plus facilement manipulable maintenant. Si la Chine et la Corée du nord sont encore des régimes totalitaires, c’est parce qu’ils le sont restés, il est impossible dans notre société globalisée de devenir fasciste, sauf s’il s’agit d’un totalitarisme larvé, comme celui qu’on nous impose en ce moment (destruction systématique de nos anciennes valeurs car c’est vieux et que seul le progrès est BIEN, création d’un homme nouveau asexué, marchandisation du corps humain au nom de l’égalitarisme et du progrès, nivellement progressif de l’éducation pour maintenir les masses sous contrôle, et tout ceci n’est pas dans le programme du FN).

        1. « le peuple était beaucoup plus facilement manipulable maintenant. »
          😆 Vous pensez vraiment que la culture politique et économique des Français leur permettra d’éviter l’écueil ? 😆

          C’est très mignon.

          D’ailleurs, y’a qu’à voir un exemple pris au pif, vous : vous me parlez de « création d’un homme nouveau asexué, marchandisation du corps humain au nom de l’égalitarisme et du progrès, nivellement progressif de l’éducation pour maintenir les masses sous contrôle, et tout ceci n’est pas dans le programme du FN », sauf que le fascisme n’a absolument pas besoin de ça. La définition en est simple : tout par l’État, tout pour l’État, rien en dehors de l’État. Et c’est précisément le programme du FN (et du PS, et de l’UMP).

          1. Pat

            Moins d’Etat, beaucoup moins d’Etat, ce qu’aucun parti ne propose. A part peut-être Dupont-Aignan, mais est-il un parti à lui tout seul ?

              1. Nocte

                Sans oublier la petite larme versée lors du décès de Chavez… il peut s’amener avec le plus beau des programmes, je ne voterai pas pour lui, même avec un flingue sur la tempe.

              2. Pat

                J’avoue que je ne connais pas son programme. Je l’ai juste entendu 2-3 fois et il semblait dire moins de conneries que les autres. Je suis d’accord : c’est un peu léger pour émettre un jugement. Je vous promets d’étudier un peu mieux le sujet avant d’en reparler un jour peut-être.

    2. nocte

      Le Fascisme : « Tout par l’Etat, tout pour l’Etat, et rien en dehors de l’Etat »

      Nous y sommes déjà, et Montebourg était même en avance sur MLP avec la marque France et son coup de comm avec moulinex et sa marinière (une chasse discrète sur les terres du FN ?) .

      Le socialisme, par essence, est l’antichambre du totalitarisme, qu’il soit véhiculé par le PS, l’UMP ou le FN. Il faut cesser de raisonner en terme droite ou gauche, qui ne signifie rien, mais en terme de liberté/coercition, individus/Etat, et avec ce prisme, quand on regarde tous les programmes, pas un seul ne prône, véritablement, un Etat au service de l’individu libre, mais un Etat libre de se servir des individus.

      La Liberté guidant le peuple est morte sur les barricades et son cadavre a été souillé dans un gang-bang morbide.

      1. Calvin

        Voilà.
        Je suis d’accord avec tout ce qui est dit là par Nocte.
        (Ah euh, par contre, dans la phrase « et son cadavre a été souillé dans un gang-bang morbide » ça veut dire quoi « morbide » ??)

  16. Dahu

    C’est marrant de constater comme la politique est differente dans les autres pays. Dans ma ville en Australie il y a eu les élections « municipales » ce week end. Le gagnant est un businessman réputé de la ville. Il était en compétition contre un avocat, un chirurgien orthopédiste, un consultant en com’ d’entreprise, une consultante en commerce international, un architecte, etc…

    Enfin bref, on se croirait presque dans une démocratie de la Grèce antique, avec des gens « normaux » qui participent à la vie politique et non des professionnels de la politique qui cherchent juste à naviguer entre les différents sièges mis à disposition par l’Etat, s’en foutant totalement du peuple et de leurs reponsabilités.

    1. Aristarque

      Comment cela, ils se foutent de leurs responsabilités??? Ils font barrage au FN pour empêcher le retour aux HLPSDNH!… Un peu de respect face à cette abnégation! 😆

    2. Flo

      Il n’y a pas que la politique.
      Je suis tombé par hasard il y a quelques jours sur un passage de l’interview du gauchiste de service du service cinéma de C+ du réalisateur et d’un acteur du dernier bolckbuster spatial.
      Excellent le décalage entre les questions alambiquées éco-citoyennes du Franchouille-branchouille et les réponses des deux américains!
      Question : il y a bien un message écolo dans votre film? Il faut sauver la planète hein?
      Réponse : Euh oui certes, mais enfin c’est pas le message principal du film (ce qui en langage diplomatique souligne à quel point la question est hors sujet). Le message qu’il faut retenir est que l’avenir de l’humanité consiste à aller voir plus loin que la Terre.

      Question (à l’acteur) : Enfant vous avez sans doute rêvé de jouer un tel rôle ?
      Réponse : Euh oui, enfin non pas du tout, enfant je ne rêvais absolument pas à ce genre de choses, c’est à travers les questions enthousiastes de mon fils de cinq ans que je mes suis intéressé et émerveillé sur ce sujet!

      Pour ce qui est de la politique, il faut écouter les cinq premières minutes de l’interview de Philippe Devilliers ce matin sur RMC pour être fixé.
      Je dis bien les cinq premières minutes, car après ça se gâte un peu, le vicomte pensant être lui-même un entrepreneur et vantant les qualités du tsar russe actuel dont on peine à voir en quoi et pourquoi il diffère des autres politiciens, à part peut-être par son classement au concours des psychopathes mégalomanes.

      1. Higgins

        On peut reprocher bien des choses au vicomte. Reconnaissons-lui au moins le courage de mettre ses paroles en accord avec ses actes quand il a quitté la préfectorale en 1981 après l’arrivée de l’Arsouille. Par ailleurs, il a radicalement transformé la Vendée est avec le Puy du fou et donné une impulsion réelle à l’économie locale. La Vendée est très loin d’être le département le plus sinistré de France même si elle a deux députés socialistes qui ne jouent pas, loin s’en faut, dans la cour des meilleurs.

        1. Duff

          J’ai vu l’interview en question, visible ici: http://youtu.be/ERnspK2ccHg

          C’est d’un genre beaucoup plus conservateur qu’un autre ex comme Madelin mais il lâche quelques bonnes vérités, manquait plus qu’un doute sur le réchauffement climatique et il horrifiait le donneur de leçon professionnel de l’interview politique.

          Sinon aujourd’hui il y a eu une conférence à Bruxelles où Vaclav Klaus disait tout le bonheur et la joie qu’il pensait de la construction européenne. Son pourri donc je ne donne pas le lien mais il est toujours intéressant d’écouter le point de vue d’anciens dirigeants ayant subi le communisme et qui ont fait bouleau après la chute du rideau de fer et qui ne s’émerveillent pas de la tournure que prend l’UE.

          Pas très bisou sachant que lui aussi a exprimé des doutes sur le nouveau communisme écologique.

  17. GrandNicolas

    Cela fait plusieurs années que je ne mets plus d’opinions politiques sur internet en prévision du fait que ce scénario a effectivement de très sérieuses chances de se réaliser en 2017.
    Je recommande au passage à ceux qui ne l’ont pas vu de regarder le film « la vague ».

    1. Lafayette

      Dans tous les scénario probables, il y a toujours une dernière ligne droite, avec un arbre qui peut traverser la route sans regarder la circulation.

  18. Kazar

    Malgré le flot de commentaires négatifs qu’entraine inévitablement une telle perspective, je pense (et bien sûr j’espère) que MLP, si elle se trouve face à un candidat de gauche, sera élue en 2017. En effet, les socialistes ont réussi en deux ans et demi à perdre le soutien du vote musulman (mariage pour tous et affaire Dieudonné en sont les deux raisons majeures, avec en plus le reniement du droit de vote aux étrangers), en grande partie celui des LGTB (pas de GPA ni de PMA pour l’instant), et en très grande partie celui de l’extrême gauche (pour qui la politique actuelle est une politique utra libérale, MDR) ; comme de nombreux socialistes sont largement déçus, leur seule chance serait le « front républicain », mais c’est fini, jamais les UMP et autres mous de droite ne voteront pour un candidat qui a fait le mariage pour tous, qui a fait exploser le chômage, et dont la politique en matière de sécurité et d’immigration équivaut à un « bienvenue chez nous, prenez tout, c’est gratuit et sans risque » !!!
    En résumé, seul un candidat de droite (mais qui ?) serait, en l’état, en mesure de battre Marine.

    1. Caton

      Dans le cas d’un deuxième tour FH / MLP, je pense probable que MLP soit élue. Et que la France continue à aller dans le mur en klaxonnant. La seule question ouverte : est-ce que MLP va accélérer ou pas? De toute manière il n’y a pas de freins, réparer le klaxon était beaucoup plus important pour l’état…

      1. val

        😀 , morte de rire ! « aller dans le mur en klaxonnant » c’est tout la France ça ! qu’est ce qu’on trimbale quand même ! Et le pire c’est que ça arrive encore à m’attendrir … mais l’espoir reste car comme dit Churchill « L’Angleterre s’écroule dans l’ordre, la France se relève dans le désordre. » C’est bien parti !

    2. Flash

      J’espère aussi que MLP va gagner, mais pour des raisons très différentes. Par pur cynisme, même.

      1/ Le fait d’être au pouvoir tuera le FN s’il persiste dans sa vision économique ;

      2/ le FN au pouvoir pourrait susciter de nombreuses trahisons, une véritable tuerie au niveau de la caste oligarchique qui nous dirige. MLP doit simplement se montrer intelligente, et ne pas surjouer dans le fascisme, pour priver le système de toute justification et vider de sa substance leur posture de résistants à l’oppression ;

      3/ le FN pourrait assécher les subventions de toute la doxa, ce qui serait formidable et accélérerait le point 2. Problème : réussir à gérer le contrecoup (l’effet de manque produira des réactions violentes) d’une part, d’autre part prier pour que les subventions soient bien supprimées et pas juste redistribuées à d’autres…

      4/ avoir une politique étrangère moins alignée sur celle des USA, ou autrement dit, avoir une politique étrangère.

      5/ cela pourrait profiter aux libéraux, qui m’apparaissent bien plus comme des opposants naturels à l’idéologie politique et économique du FN que toute la clique actuelle.

  19. Dom

    Moi des fois pour connaitre ou comprendre(essayer!car j ai peu d’axiones pardonnez moi! :)) des mots,je feuilletais Hachette 1994,mot « fascisme »:culte du Duce;a cette epoque je trouve un fort long article dans une revue,ca parle des USA(Union Sovietique Americaine!hu hu!c’est de moi j ai pu la placer enfin!) Les Amers_ricains,ce mot etait ainsi dans l article,article qui expliquait que si vous voulez etre citoyen americain il faut faire allegeance et en respectant l’ordre de ces « piliers »(tiens ca me fait penser a une religion qui elle aussi a ces piliers..mais bon passons) « piliers »etaient,pays,famille,president,travail(dans le desordre et il y en avait peut etre un autre)..depuis,je me dis que je comprend rien de rien a rien! 🙂

  20. george kaplan

    82,21% : un score qu’on a un peu tendance à oublier : Chirac/ Le Pen deuxième tour de 2002. A cette époque j’avais pensé que même un âne (ou un raton laveur) aurait remporté l’élection ! Les mêmes causes produisant les mêmes effets, c’est probablement la même chose qui risque de se reproduire en 2017, certes avec un score un peu en baisse, disons 70% au pire. Ce qui importe est d’être le deuxième du premier tour. Peu importe qui, un âne où…un raton-laveur ! 🙂 là réside l’incertitude. Ce n’est pas un hasard si la machine à diaboliser a été réactivée par le pouvoir tant elle a montré d’efficacité entre 2007 et 2012.

      1. george kaplan

        moi non plus. Mais parce que je ne pense pas que Hollande sera candidat à un nouveau bourre pif de 5 ans. Pour les autres, il peut se passer beaucoup de choses d’ici là.

  21. Hugues001001

    Heureusement pour nous, l’alternative existe: Cécile Duflot s’est déclarée prête à être candidate au poste suprême en 2017. Elle estime en avoir le recul, les épaules solides, et la capacité. Pauvre fille va. J’espère simplement que cette petite carriériste qui préfère plus faire parler d’elle et être au centre de l’attention que de s’occuper d’environnement se mangera une branlée aussi mémorable qu’Éva Joly, et qu’elle comprendra à quel point les Français n’en ont rien à taper de sa gueule. Il ne faudrait pas qu’elle oublie qu’elle est à l’Assemblée uniquement grâce à la petite tambouille et aux petites magouilles politiciennes parisiennes.

  22. cc

    Rapport passionnant sur… l’implosion des finances des collectivités locales.

    « Résultat, entre 10% et 15% des communes de plus de 10.000 habitants et des départements affichaient en 2013 « un encours de dette représentant plus de quinze années d’épargne brute », ce qui signifie qu’elles étaient techniquement en situation d’insolvabilité, souligne le rapport. »

    http://tinyurl.com/on7zdpc

    Ils ne pourront pas agir sur les dépenses de fonctionnement… Ils vont sabrer dans les « investissements ».

    Effet ciseau. Le Mur se rapproche.

    1. barbatruc

      C’est clair , l’effet ciseau se rapproche dangereusement , les commandes publiques sont déjà en baisse depuis plus d’un an et ça n’est que le début.

      Certains effets se font déjà ressentir, un exemple : une boite du BTP (que je connais très bien) qui ne bosse quasiment que pour le collectivités, avec 50 salariés, situé dans l’ouest de la France.

      Cette boite voit son carnet de commande fondre comme neige au soleil , la vision est trés courte, et ça devient compliqué d’occuper 50 bonhommes. Pas de licenciements pour le moment, mais semaine de 4 jours pour tout le monde avec baisse des salaires. Plus d’embauche d’intérims. Si les chantiers ne repartent pas , ça va très vite devenir critique.

    1. Toni

      Oh euh, excellente idée comme bulletin de vote …

      qui gagne les élections?
      Celui ou celle qui va sortir les armes de guerre les plus impressionnantes, qui est le plus fourbe et le plus sanguinaire et ce n est pas le fn a mon humble avis.

      Pays foutu …oui peuple fondamentalement con debile et pathétique, un simple ramassi de connards représenté par des connards plus plus cherchant à tirer le maximum de profit.

        1. Toni

          Un lien avec les farc en prime ?
          Le rail de coke sera encore moins cher et les aidera eux et leurs satellites au surmenage… Animations et ambiance venezuela miami des années 80 garanties.

  23. bulltrap

    Pas mal la dernière phrase, pourquoi faire des efforts si ne pas en faire permet d’économiser plus?

    3,6 milliards économisés en 2015… sans effort !

    La réunion a également permis de préciser l’origine des 3,6 milliards supplémentaires promis par Bercy pour le budget 2015.

    D’une part, les faibles taux d’intérêt permettront de payer une plus faible charge d’intérêts. Economies prévues : 400 millions d’euros. D’autre part, l’Etat attend des recettes supplémentaires liées à la lutte contre la fraude fiscale (900 millions d’euros) et le coût moins élevé que prévu du CICE.

    Enfin, la mauvaise conjoncture de l’économie française lui permettra de moins contribuer au budget européen, soit une économie estimée autour de 450 millions d’euros.

  24. dan_bn

    Il y a un truc que tout le monde oublie. C’est que au fur et à mesure que les résultats des sondages pour le FN ou MLP, vont augmenter, il va y avoir de plus en plus de retournements de veste, du style « tout compte fait, le programme du FN n’est pas si mal, anti-bureaucratie UE, anti-méchant-ultralibéralisme, pour la souveraineté de la France, et bla-bla-bla). Je pense que de l’extrême gauche, au PS, à l’UDI et à l’UMP, il y aura beaucoup de transfuges, s’ils voient que MLP peut gagner. Certains auront peut-etre la prudence d’attendre qu’elle soit élue. D’autres en moins bonne position dans leur parti, prendront le risque de le faire avant l’élection.
    Bien sur, ces transfuges auront un effet d’entrainement supplémentaire, en montrant que des élus « normaux » peuvent rejoindre le FN.
    Ceci, associé au dégoût des partis actuels (style ‘tous pourris », et les scandales qui égrainent régulièrement la vie politique ne font que le confirmer) peut provoquer un raz-de-marée difficile à prévoir à ce jour.
    Il est des moments où l’histoire s’accélère, et pas nécessairement dans le bon sens.

    1. val

      +1 c est l effet gravitationnel qui profite aux plus gros partis bien expliqué par notre hôte. Et bien illustré par le bien nommé jeu (de cartes) du Président 🙂

      1. Duff

        Oui mais je n’y crois pas vraiment à ça. C’est pour ça que je citais Farage en UK qui a tout fait pour rester « respectable » et a fait le ménage auprès des xénophobes tentés de rejoindre son parti pour ses positions contre l’immigration et le multiculturalisme. Il vient de signer ses 2 premiers transfuges conservateur seulement.

        Je pensais que ça irait plus vite parce que Cameron en plus d’être raillé par les médias bien pensants se fait humilier à Bruxelles par les tocards de Baraso et Juncker (ça en dit long en passant). J’ai peut être négligé la nullité et l’impopularité du travailliste Milliband qui ne va pas remporter le morceau, par défaut.

        Si Cameron perd, on verra si oui ou non, il y a des transfuges en masse.

        1. val

          Ce qui se passe aux Uk est effectivement très intéressant. En revanche les anglais sont en règle général plus conservateurs (ds le sens moins revolutionnaires) dans leur vote . Je pense aussi que leur ras le bol est moins profond.

  25. Mickhunter

    Le facisme a déjà commencé. Ils empêchent les habitants d’Ile de France de faire du feu maintenant (pour sauver la planète ma ptite dame). Ils vont finir par nous faire tous descendre dans la rue ces cons. http://metatv.org/france-faire-du-feu-dans-sa-cheminee-sera-bientot-interdit
    Pour ce qui est de l’avènement possible de Marine Le Pen au pouvoir cher H16, je vous dirai que, tout libéral que je suis, je préfère celle qu’on nous présente comme Scylla plutôt que le Charybde actuel qui ruine la France tout en faisant de la transformation sociale bidon (cf Najat Vallaud Belkacem et autres idéologues ultra gauche qui tuent l’école avec leur réformes égalitaristes, style « on enlève les notes car ça décourage ceux qui n’en ont pas des bonnes » mdr). Si MLP ruine la France également, au moins elle ne la transformera pas en flamand rose. Je peux vous dire que si un tel choix se présentait au 2ème tour des élections présidentielles, je suis de ceux qui iront à la mairie pour faire sauter le verrou. Sinon comme dab je ne voterai pas.

      1. Mickhunter

        Vous avez peut etre raison… Mais ce qui me tue c’est que l’on a vraiment des politiciens de m****. Je suis las. Enfin bref on n’est pas sortis du sable comme dirait l’autre.
        Au fait pour info je ne sais pas si vous connaissez le think tank des econoclates mais vu votre position sur les QE et la leur (et bien d’autres points d’ailleurs) je pense que vous devriez vous nourrir mutuellement de vos contributions ! Vous êtes mes 2 bouées d’oxygène quotidiennes.

        Bien cordialement

        Un fan

            1. Duff

              Discussion rassurante, les éconoclastes c’est pas ma tasse de thé du tout. Berruyer fait de beaux graphiques (commentaire d’H16 avant d’ajouter autre chose que je partage) Delamarche fait de la macro acceptable mais se chie sur son métier initial si on en juge les perfs de son fond, seul Béchade livre quelques bonnes infos techniques et d’une manière plus globale, la lettre Agora est sans concession sans tomber dans le pessimismes orienté du contrarien Sannat qui milite pour son business non sans avoir tort sur le fond mais exagère le trait sans échapper à la suspicion…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.