Changement climatique : ouf, Ségolène Royal est sur le pont !

Oui, bien sûr, certes, il y a effectivement des terroristes qui rôdent parmi nous et qui vont tout faire péter, ou tuer des innocents par douzaines. Certes. Mais ce danger n’est rien, finalement, comparé à celui qui plane au-dessus de nos têtes, toujours plus proche : quand le terroriste de base emporte une poignée de caricaturistes avec lui, le refroid réchau changement climatique, lui, peut faire des millions de morts. Et puisqu’on fait déjà beaucoup pour la lutte contre le terrorisme, il paraît indispensable de faire encore plus contre ce changement climatique catastrophique !

D’ailleurs, ce n’est pas le premier venu qui répète à l’envi ce message limpide, mais nul autre que le président américain Obama, qui, comme chacun le sait, est au réchauffement climatique ce que le prix Nobel de la Paix est au déploiement de drones et aux bombardements humanitaires. Dans la bouche de Barack, cela donne même ceci :

« il n’y a pas de plus grande menace pour notre planète que le changement climatique. (…) Le changement climatique ne peut plus être nié. On ne peut plus le cacher. »

Non, on ne peut plus, on ne doit plus le cacher comme tentèrent de le faire certains petits malins avec l’échec des modèles climatiques numériques utilisés par le GIEC. Et ce, d’autant plus que tous ces petits changements (dans un sens, dans l’autre, un peu plus, un peu moins, sachons vivre), ça finirait par coûter une blinde.

Pour la Banque Mondiale, le changement climatique serait même une menace pour le développement, ce qui se traduit assez clairement en manque à gagner, en pertes, en économie amoindrie, en consommateurs flapis et en entreprises déprimées. Rassurez-vous, la Banque mondiale a une solution toute prête : pour éviter d’avoir à dépenser de l’argent à cause de ces problèmes, dépensons de l’argent !

« Cette année, la communauté internationale peut et doit trouver les moyens de financer des politiques contre le changement climatique »

C’est probablement devant l’urgence absolue de la situation que la France s’est fendue de l’organisation d’un prochain sommet, en fin d’année, consacré au thème cher (si cher) aux écolos. Et peu importe que le pays soit exsangue, que la dette flirte langoureusement avec les 100% de PIB et que le déficit fasse du trampoline bien au dessus des 3% devenus proverbiaux : on va organiser un raout géant, vous allez voir, ça va roxxer.

Et en attendant ce sommet, il faut absolument préparer le terrain, il faut absolument rappeler que, d’une part, le climat se refroidit ah non pardon il se réchauffe pardon non bien sûr il se détraque grandement, que d’autre part, c’est par la faute de l’activité humaine, et qu’enfin, il existe bien un chemin pour se prémunir de la catastrophe à venir.

Et ce chemin, Ségolène Royal l’a emprunté. Il sent la noisette et, dans le fond, la graisse qu’on met sur les chaînes à vélo, ces vélos qu’on enfourche en soufflant sifflotant joyeusement pour aller à son travail, même quand il pleut ou qu’il gèle à pierre fendre, youkaïdi, youlqaïda. Plus subtilement encore, il sent l’odeur plus âcre de l’acide qu’on met dans les batteries de voitures électriques, celles que l’État ou l’une ou l’autre administration quelconque et superfétatoire achètent parfois à grand coup d’argent des autres, justifiant une belle communication tonitruante sur les bienfaits des renouvelables.

Et cette belle tendance à introduire des voitures électriques un peu partout, et notamment en milieu urbain, ne risque pas de s’arrêter. Ségolène a été très claire à ce sujet :

« Dans 5 ans, tous les transports dans les villes doivent être électriques »

tesla mia victoire franceQue voilà une nouvelle roborative ! Pas de doute, l’avenir est tout tracé et je vois déjà les routes françaises décorées de moult Teslas glissant élégamment sur l’asphalte, ou, alternativement, plein de petites Mia, cette voiturette de golf améliorée, que la même Ségolène avait tout fait pour propulser en Poitou-Charente, avec leur fabricant Heuliez qui, une fois touché par la grâce royale, avait calanché dans un petit couic triste.

Bref, c’est décidé, en ville, en 2020, tout le monde roule électrique. Au passage, cela veut donc dire qu’il va falloir s’assurer que la production d’électricité française suivra bien l’augmentation notable de la demande. Eh oui, tous ces transports électriques, ça bouffe du courant, mine de rien !

Là encore, rassurez-vous, tout est prévu : l’objectif de réduire la part de nucléaire en France de 75% (actuellement) à 50% sera bel et bien inscrit dans la prochaine loi, ce qui veut mécaniquement dire que les autres énergies (pétrole, gaz de schiste, hydro-électrique, éolien, photovoltaïque, petits hamsters qui courent dans leur roue) devront augmenter leur part et leur production dans des proportions très importantes, le tout, en tenant compte de cet affreux refroid réchauf changement climatique qui élimine d’emblée quelques sources efficaces mais par trop cradingues.

Et à l’évidence, le pays s’y prépare déjà, et Ségolène n’a rien laissé au hasard (vous savez, celui qui permet de choper des terroristes qui, comme le gouvernement, se tirent des balles dans le pied) : elle a d’ores et déjà annoncé une bonne grosse revalorisation du tarif photovoltaïque, vous savez, ce petit truc fiscalo-rigolo qui permet à des consommateurs qui n’ont pas de panneaux solaires de payer pour ceux qui en ont et qui produisent une électricité dont personne ne se sert puisqu’elle est produite au moment où on en a déjà trop.

royal : la crisitude

Décidément, tout ceci sent la préparation finement calculée et la communication habilement cadencée, pour assurer une exposition maximale à la patronne du Ministère des Petits Oiseaux, du Développement Régressif et de l’Énergie Câline. C’est que ce changement climatique, c’est du violent, qu’on vous dit. Et même si les températures ne montent plus depuis 17 ans, même si les modèles numériques sont tous faux, même si l’Arctique et les ours polaires n’ont disparu ni l’un ni les autres (au contraire !), même si absolument aucune preuve n’a jamais été fournie liant le taux de CO2 et l’activité humaine, même si tout ça, eh bien … le changement climatique est en marche, il faut faire quelque chose, et ça tombe bien, il y aura un grand sommet à Paris en décembre, signez ici.

Ah, y’a pas à dire ! Payer avec l’argent qu’on n’a pas pour une manifestation inutile sur un problème bidon qui permet à une ministre idiote de mettre en exergue des solutions catastrophiques qui vont aggraver la situation économique du pays, ça donne tout son sel au mot « contribuable français ».

Bon. C’est pas tout ça, mais je vous laisse. Je dois retourner travailler à mon projet sur le thème de l’abeille.

project B

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires188

  1. Le Gnôme

    Finalement, ce n’est jamais qu’une question de pognon pour récupérer des taxes, pour faire payer le consommateur. Nous sommes cuits, et pas par le climat.

    1. Deres

      Le but est toujours de mettre en place des tuyaux de transferts de pognon les plus gros possible, histoire de bénéficier des fuites, des dessous de table des plombiers et de la générosité des propriétaire des baignoires de destination..

    1. Peyreloubes

      Tous les imbéciles le savent, (pas vous, pas vous !!!!!) mais personne ne le dit; si toutes les voitures passent en électrique, il faut doubler le nombre de réacteurs atomiques, pardon, nucléaires !!!!! alors, les moulins à vent………..

      1. Chat de Nuit

        J’ai des amis qui ont acheté une Zoé de Renault. Alors déjà, il ne faut pas faire plus de 130 km ou alors on rentre en taxi. Si vous roulez très vite, vous ferez encore moins de km.

        Le plus drôle c’est que cet hiver, alors que la neige avait couvert de son joli manteau les plaines, EDF ne produisait pas assez de courant pour fournir tous les chauffages, et autres… Et donc, impossible de recharger le véhicule… C’est ballot non…..

    2. Pheldge

      Archibald vous sentez un peu la chèvre, me dit ta femme en me tendant ses lèvres … »
      Et c’est pas plutôt « des pesos, des lingots, il en a le cul cousu » ? 😉

      1. monsieur moins

        joli… je viens de dire à mon épouse que nous étions un couple de coureurs de fond, j’ai peur qu’elle les comprenne un jour … sinon, en ce qui concerne la page culturelle de mes interventions, charles beau de l’air citait à peu près et moi aussi je me sens vieillir trop vite.

        1. Pheldge

          D’après toi , est-ce que les moutons contre-paîtrent ? 😉 🙂 Tant qu’à martyriser notre belle langue , faisons le avec humour 😉

  2. monsieur moins

    Les jeux avec des mots, le temps des verbes, celui du commencement dont certains, d’aucuns d’ailleurs cherchent encore le nom. Ecrire pour la gloire d’un autre, d’une idéologie un peu faible aux entournures, écrire la honte avec un des yeux fermé, obturé ou obscurci pendant que celui qui lit clignote en vain. Ceux qui sont fermés, collés avec leurs poils encore vifs un petit moment, un trait de rouge à lèvre à la supérieure pour lui redonner l’apparence du passé sous sa bure sans cilice à même le peu qui reste à offrir. J’ai mis mon dictionnaire le plus loin possible de moi, juste à côté, pour que l’effort se fasse sans avoir à être, lui non plus, moi non plus, eux aussi. Du coup, il va me manquer une cinquantaine de mots avant d’arriver à ma concussion habituelle et sordide sous les ponts qui croulent sous le poids des maux : Quand on y réfléchit bien, james bond en français c’est jambon, d’ailleurs en parlant de cela, même johnny cash s’appelle jean caisse, moralité, la maison ne fait pas crédit … jamais, cochon qui s’essuie vite.

      1. Deres

        C’est pas de sa faute, c’est juste que sa voiture avec chauffeur n’assurait pas les soirées, les weekend et les vacances pour elle et sa famille.

        A noter que après les repas à l’œil de Jack Lang payé indirectement par l’IMA, on apprend une nouvelle méthode de détournement d’argent discrète via les abonnements aux centrales de taxi avec compte associé payé par la boîte.

    1. Aristarkke

      On sent encore le manque de moyens humains,financiers et toussa sur ce coup là: publication de l’ avis le 15 courant pour une date de rendu maximal à fin mai (inauguration le 03 Juin…), en n’étant guère généreux pour le transport et la mise en place… Il est vrai qu’elle a dû apprendre vers le 10 que cette expo ouvrait vendredi prochain…

  3. Kazar

    « que le déficit fait du trampoline », ne serait-ce pas plutôt « fasse » ?

    Pour le reste, c’est la routine, ils vont cramer du pognon emprunté sur les marchés financiers, et c’est le contribuable qui paiera la note, et tout ceci ne s’arrêtera pas avant que nous soyons dans le mur. C’est navrant.
    Et en plus, ils ont de la chance : entre le Népal et l’exécution du Français en Indonésie, nos merdias ne parlent plus d’économie et de chômage.

  4. bibi

    J’ai un projet d’art sur l’abeille en triptyque.

    Le concept c’est une ruche d’abeilles travailleuses et libérales faisant bien leur travail et qui par suite de l’introduction du gaucho dans son environnement voit son travail entravé par le fait qu’elles ne peuvent plus choisir qui elles doivent polliniser au nom de l’égalité entre les végétaux.
    Si bien que la qualité du miel produit chute et donc ses ventes, le tout avec en même temps une hausse de l’imposition, la reine qui a toujours veillé avec le plus grand soin au bien être de ses ouvrières se trouve fort mal à l’aise de tout ça et se voit contraint de demander à ses ouvrières d’augmenter leur productivité et de licencier une partie de son personnel, il s’en suit une révolution ou les ouvrières décapitent leur reine, et se mettent à l’autogestion, la qualité du miel baisse encore ainsi que la quantité, et c’est la mort de la ruche.

    Moralité : le gaucho tue les abeilles.

      1. bibi

        Que vous êtes primaire.
        Les abeilles et le gaucho c’est un concept comme la cigale et la fourmis.
        Je pense que je pourrai vendre le concept à AB production qui pourrait en faire une série avec Malaury Nataf dans le rôle de la reine déchue, ou alors dans le rôle de l’ouvrière révolutionnaire sans-culottes.

              1. Pheldge

                Maquée peut-être, prise … je suis moins sûr, je ne lui trouve guère le sourire radieux et épanoui de la femme comblée ! 😉

                Pour les ignorants, faites une demande à Hache, je transmettrai alors une photo de ma première concubine, vous comprendrez alors les sens du mot extase ! 😉 🙂

                1. Bonsaï

                  Hermès, dieu grec du commerce, des voyageurs et des voleurs, patron des alchimistes. Musicien à ses heures (lyre guitar).
                  Parfois représenté avec de petites ailes aux chevilles. Vous comprenez maintenant pourquoi elles ont tendance à gonfler !

                  1. Pheldge

                    Il me semble entendre ma dix-septième concubine , celle qui râle toujours, et souvent contre moi, le commentaire fielleux toujours prêt 😉 🙂

                    1. Bonsaï

                      Tu as manifestement oublié de mentionner sa vaste culture que, magnanime, elle n’hésite pas à partager pour pallier aux déficiences de l’Ed Nat !

            1. Deres

              Il faut arrêter de dire que Julie Gayet est encore actrice …
              Elle est productrice maintenant.
              Actrice c’est juste pour la galerie.
              Les décisions inattendues de ne surtout pas réformer le financement massif à perte du cinéma français n’a rien à voir avec tout cela bien entendu.

              Idem pour la femme de Valls au passage.
              Violoniste est juste son hobby maintenant, mis en avant car plus glamour.
              Elle est surtout chef d’entreprise employant des masses d’intermittents du spectacle (d’où les décisions inattendus de ne surtout pas toucher à tout cela).

              1. Deres

                A noter que la plupart de hommes et femmes politiques qui ne mettent pas trop en valeur leur conjoint, c’est que souvent c’est un haut fonctionnaire ou assimilé ou qu’il travaille dans la politique également mais dans les coulisses.

          1. Aristarkke

            Garnement, veux-tu bien cesser de dégoiser sur eun’e fil’e deuch’nord!!! Une compatriote!!! Elle serait une cagole phocéenne que tu en ravalerais d’autant ta verve vitriolée… :mrgreen:

  5. Calvin, 8 ans

    Ségolaine de Vert dans ses oeuvres avec l’argent gratuit des autres. Un classique qui commence à sentir le roussi.
    Vivement que la mascarade s’arrête. Mais comment ?

  6. Gerldam

    L’idée de rouler en électrique dans les grandes villes en soi est plutôt une bonne idée. Moi qui vit à la campagne, je suffoque chaque fois que je viens à Paris dans cet air irrespirable. Certes, au bout de quelques heures on s’y habitue, mais la première heure est terrible.
    Seulement, il faut en tirer la seule bonne conclusion qui s’impose: il faut construire de nouveles centrales nucléaires, seules capables de produire beaucoup d’électricité (et de plus sans CO2 pour les malades du gaz canonique).
    Que la position de la folle du Poitout soit idiote, comme d’habitude, ne doit pas permettre un amalgamme (mot fétiche de nos jours) avec la voiture électrique, idéale dans les grosses métropoles. J’envisage d’ailleurs d’en acheter une bien que ne vivant pas à Paris, dès que l’autonomie dépassera les 250km (ce qui est pour très bientôt), ne serait-ce que pour faire des pleins dans mon garage à 5€ et éviter de faire 30 bornes pour aller à la pompe la plus proche (les joies de la campagne profonde..).

    1. Black Mamba

      White Panda s’était renseigné là dessus mais la location de la batterie et la mise en place du chargeur enlevaient tout le bénéfice de l’opération face au budget essence ou diesel.
      Il a laissé tomber la voiture électrique, ouf !

      1. Gerldam

        Il n’a pas été voir les bons produits; il ne faut surtout pas louer la batterie. Actuellement, avec les 10k de « bonus », la voiture ne revient guère plus cher qu’une thermique et surtout, il n’y a pratiquement aucun entretien (un moteur électrique dure l’équivalent de 1 million de kilomètres), sans compter le coût du carburant divisé par 4 au moins (selon votre tarif élec)..

          1. Gerldam

            J’ai un ami qui a une Peugeot Ion (en fait une Mitsubishi) qu’il a ,payée 7000€, batterie comprise, lors d’une vente à pix cassé en Alsace. C’est au moins la preuve qu’on peut acheter des VE sans location (ce que fait Renault)? Certes elle n’a que 100km d’autonomie, mais cela lui suffit.

            1. Black Mamba

              Oui, il était intéressé par modèle Renault dont j’ai oublié le nom, je suppose la Mia ?
              Qu’il se débarrasse d’abord de notre Prius après on verra cela sous d’autres cieux 😉

            2. Deres

              Le gros du prix, c’est la batterie … Donc 100 km d’autonomie au lieu de 200 km, c’est quasiment deux fois moins cher. C’est pour cela qu’avec les modèles récents avec plus d’autonomie, la location de la batterie est quasiment obligatoire car sinon le prix serait prohibitif je pense.

              Le souci avec 100 km d’autonomie c’est que la capacité baisse un peu avec le temps. Donc si cela descend à 50 km, Cela devient très juste. Et c’est pire ne hiver si on veut du chauffage …

              1. Calvin, 8 ans

                Et quand il fait froid, le rendement des batteries est grandement diminué.
                Oubliez votre voiture s’il gelé dehors ou s’il fait trop froid.

                1. Gerldam

                  Le problème quand on raisonne par analogie et qu’on n’y connait pas grand chose, c’est qu’on risque de dire des bêtises. Certes le chauffage consomme de la batterie, mais les batteries modernes, toutes au lithium, chauffent naturellement. Le problème, c’est surtout de les refroidir (au début, il y a d’ailleurs eu des incendieis de Tesla). Quand il fait très froid, on refroidit moins les batteries, c’est tout.

                  1. Calvin, 08 ans

                    Tout le monde reconnaît que le froid fait baisser de 20 à 50% de l’autonomie mais; en fait, non, c’est une blague comportée par les méchants fabricants de véhicules électriques.
                    Pffff on n’est pas aidé…

                  2. gameover

                    Gerldam, pour ce qui est du chauffage, beaucoup de voitures électriques ont un petit réservoir d’essence de 5 litres environ qui fait fonctionner un chauffage en hiver genre réchaud à alcool.

                    Sinon pour ce qui est de l’autonomie il faut bien dire que les chiffres donnés c’est en plein jour car quand il fait nuit il faut bien compter une consommation complémentaire de pas loin de 200 watts et l’autonomie chute rapidement.

            3. Curieux

              Au passage une Tesla (~ 200.000 $) et subventionné à la même hauteur par l’état Californien !
              En bref, outre-Atlantique ou ici, il faut-être riche pour s’acheter une électrique qui vous est payé par les pauvres.
              Elle est pas belle la socialie ?

    2. Bonsaï

      A l’évidence, si la société actuelle parvient à ne pas régresser vers l’âge des cavernes, la voiture électrique est une priorité. Il n’y a que les lobbies pétroliers et leurs affidés qui tentent de mettre en œuvre toute leur capacités de nuisance pour freiner son développement.
      Quand je les vois (rarement) circuler en ville, je ne peux qu’admirer : silencieuses, discrètes, élégantes, sûres. Et si chères, alors que logiquement dans un monde technologique, elles ne devraient pas l’être !

      1. « lobbies pétroliers et leurs affidés qui tentent de mettre en œuvre toute leur capacités de nuisance pour freiner son développement. »
        😆

          1. Pheldge

            Salut GO 😉 on t’a fait des injections de concentré de gentillese et d’amabilité pendant ma brève absence, semble-t-il 🙂
            Méfie-toi des risques d’overdose 😉

      2. Deres

        Si les voitures électriques avaient un rapport prix/efficacité supérieur à celui des voitures classiques, celles ci seraient éradiqués en moins de 10 ans. Ce n’est pas le cas actuellement. Et rien ne présage que des innovations le permettront à court terme. La technologie, ce n’est pas que de l’injection de pognon comme on veut nous le faire croire. Il y a des limites physiques « dures » que l’on ne peut jamais dépasser. Et quand les technologies existent elles peuvent être très compliqués ou coûteuses. D’ailleurs Tesla fait des voitures électriques parfaites. le seul hic, c’est qu’elles valent 100 000 dollars …

        1. Curieux

          Si le rendement du moteur électrique et fantastique et celui du moteur thermique bien triste, la recharge des batteries est déplorable, leur capacité ridicule et leur décharge déplorable encore…
          Quand à l’avenir, tous les éléments de la table de Mendéléïve sont connus donc bof, bof.
          Au passage cela fait un gros siècle que les qualités du moteur électrique sont connues, les ingénieurs et autres financiers seraient donc des idiots ? Quand on regarde les innovations actuelles ce serait clairement l’inverse.
          Quand à la Tesla parfaite… elle a 400 Km d’autonomie sur les mêmes critères qu’une Twingo, mais 400 Kg de batterie, contre 600 Km pour 25 kg d’essence. Sans parler du prix de batteries.
          Et sans compter les 70% de taxe reversée à l’état par litre d’essence, je prévoit comme une très très grosse augmentation EDF en cas de succès de ces silencieuses urbaines.

          1. Aristarkke

            Exact et bien vu. Il y a eu une tentative de développer des VP roulant au gaz de ville (naturel, pas au GPL) qui a achoppé rapidement car comment l’ Etat aurait pu percevoir de la TIPP sur le gaz carburant par rapport au gaz pour le chauffage des maisons…

          2. gameover

            Il ya eu une tentative d’EDF de faire adapter des compteurs spéciaux avec des prises spéciales pour recharger les batteries de voiture… afin de sauvegarder les taxes… c’est dans les tuyaux et le Linky n’y est pas étranger…

    3. bibi

      Déjà il faut 10 ans entre le moment ou on décide de construire une centrale nucléaire et le moment ou elle est connectée au réseau.
      De plus vous oubliez un léger souci l’électricité il faut la transporter et le réseau n’est pas du tout dimensionner pour une transition massive du parc automobile à l’électrique.

      En 1999 après les tempêtes il a fallu plus d’une semaine dans certains endroits pour rétablir l’électricité comment faites vous pour vous déplacer avec votre véhicule électrique?

      Vous ne pouvez pas avoir des transports qui dépendent entièrement de la capacité à acheminer de l’électricité, surtout comparer aux pétroles qui lui est stocké en grande quantité dans des cuves et toujours accessibles même si il faut recourir à des pompes manuelles.

      Le seul moyen pour avoir des transports électriques c’est de produire localement l’électricité dont ils ont besoin et ça aujourd’hui on ne sait pas encore faire sans se passer des énergies fossiles.

      1. Gerldam

        Vous êtes en train de nous dire qu’on ne devait pas voyager à cheval il y a deux siècles car on risquait de manquer de fourrage s’il y avait une très mauvaise récolte?
        Par ailleurs, le marché automobile est beaucoup plus figé que vous ne semblez le penser. Le renouvellemnt du parc concerne environ 8% du total par an, dont seulement une petite partie (au début) sera électrique. On a donc tout le temps de construire de nouvelles centrales, à condition de confier la construction à des gens compétents.
        Il faudra 30 ans minimum pour qu’un quart des véhicules soit électrique et ces dernières sont celles qui font le moins de kilométarge.

        1. bibi

          Le cheval c’est comme un moteur thermique il suffit de faire le plein pour avancer et on connait par avance la production de foin tout comme on connait la production de pétrole et que par conséquent on adapte ses déplacements en fonctions des cours, quand les prix de l’essence flambe les gens roule moins, quand le prix du fourrage augmentait les gens se déplaçait moins.

          Je vous dit que l’électricité doit être acheminée et que son réseau de transport est fragile contrairement au pétrole, qu’en plus il n’est pas du tout adapté et qu’il faudra donc investir lourdement dedans si vous voulez faire rouler les voitures en produisant l’électricité depuis de grosses centrales nucléaires (il ne suffira pas de construire seulement des centrales).
          De plus l’électricité ne concurrence le pétrole que parce que celui-ci est lourdement taxé, par conséquent l’électrique est économiquement sous optimum au pétrole et pour encore un moment et enfin l’histoire de ce pays nous montre que si le montant recouvert par la TICPE (ex TIPP) s’effondre l’état comblera le manque à gagner.

          Le problème c’est que comme le pétrole est là depuis des décennies on en oublie tous ses avantages en terme de prix (parce qu’il est lourdement taxé) en terme de facilité d’accès (car stocké en grande quantité dans de nombreux points du territoire), et qu’on oublie que la fée électricité c’est une énergie qui doit être produite en flux tendu, qu’elle n’est pas stockable à grande échelle et dont le réseau de distribution est extrêmement fragile.

          Pour la mobilité l’électricité souffre encore de gros problème par rapport au pétrole et si vous rajoutez à cela le fait que l’on continue à optimiser les voitures thermiques en en faisant baissé la consommation soit par hybridation ou downsizing, le véhicule à pétrole à encore de beaux et longs jours devant lui.

          1. Gerldam

            Je ne nie pas que le moteur thermique a encore de beaux jours devant lui. mais il n’en est pas moins vrai que, petit à petit, le VE fera son trou dans la niche, au demeurant importante du trajet maison-travail, surtout dans les moyenne agglomérations où beaucoup de gens habitent dans des villages à 15-20km de la ville. Il ne faut pas oublier non plus le problème des bornes de recharge rapides qui se multiplient, lentement, dans de nombreuses villes. Tout cela prendra du temps, mais si on regarde l’exemple de la Norvège, une bonne partie du parc est dores et déjà électrique.

            1. bibi

              Vous raisonnez toujours comme si l’électricité arrivera toujours jusqu’à la station service.
              En 1999 il y a des campagnes situées à 20km de moyennes agglomérations qui ont passé le nouvel an à la bougie.
              Le jour ou cela se reproduira il ne faudra pas longtemps pour que ceux possédant un véhicule électrique ne changent d’avis.
              Pour l’instant l’électrique c’est tout beau, et c’est pas cher c’est l’état qui paye, mais rassurez-vous bientôt les taxes pleuvront.
              La Norvège on peut en parler de ce pays de petits filous qui importe des voitures électriques depuis la France pour bénéficier du bonus écologique, et qui dilapide l’argent du contribuable dans des lubies verdâtres à l’accent moisi.

              Le véhicule électrique ne percera que le jour ou il sera auto piloté et qu’il ira lui même se recharger à une station qui produit sa propre électricité et qu’il aura abandonné la batterie pour les condensateurs, bref quand il supplantera le véhicule à pétrole, sinon il restera à l’état de niche qui fera comme lors des plans précédant périclitera quand il sera à cours d’argent des autres.
              Avec le véhicule électrique l’état dépense des milliards pour subventionner des solutions qui une fois de plus s’avéreront être les mauvaises tant sur le plan des véhicules que sur le plan des stations de recharges.

            2. gameover

              Gerldam

              La production d’électricité est centralisée, non stockable et toutes les centrales sont tributaires les unes des autres au niveau national voire internationale : on est à la merci d’un effondrement général au niveau européen si un pays a un problème (allemagne par exemple). Le stock est celui de ta batterie soit 100 bornes au maxi.

              Ce problème n’existe pas pour les carburants. Il y a du stock tampon dans les 200 dépôts hexagonaux pour au moins 6 semaines et aucun lien de dépendance entre eux ni même entre les sources d’approvisionnement en amont. Le stock est celui de ton réservoir soit 600 km plus ta quote part des dépôts et transports en cours soit 3000km donc 3600km en tout… 36 fois plus qu’en électrique.

        2. Aristarkke

          Le problème des centrales nucléaires n’est pas que simplement technique ou financier. Il est très lourdement politique aussi. Avec la fine équipe actuelle qui ne parle que de réduire le parc actuel, autant dire que la moindre décision est au minimum pour la seconde moitié de 2017. Et quand je dis cela, je ne méconnais pas la difficulté technique posée par les EPR quant à leur réalisation concrète.

          1. PINPON34

            la voiture électrique est aussi le moyen qu’a trouvé le gouvernement et EDF pour sauver les centrales nucléaires : la consommation d’électricité en France baisse, l’EPR est une cata et peu concurrentiel face à l’éolien et le photovoltaique, il faut donc créer un nouveau débouché

    4. Deres

      La voiture électrique serait une bonne solution si en parallèle le gouvernement ne l’empêchait pas de se développer, avec ses actions contradictoires habituelles. Dans les faits, on aurait besoin de 2 véhicules, un classique et une voiturette électrique souvent suffisante au quotidien. Mais comme il devient impossible ou très coûteux de se garer, dans les grandes villes, cela n’est pas possible. De plus, les taxes et les réglementations augmentent le prix annuel des véhicules (il faut plusieurs assurances, plusieurs contrôle technique, plusieurs cartes grises, …) Et je ne vous parle pas des prix de l’électricité qui se prennent 5% par an, Ce qui à terme va ruiner toute économie alors que les voitures conventionnelles consomment au contraire de moins en moins.

    5. bob razovski

      Le tout sera de bien prévoir le remplacement des batteries. Parce que ça ne dure pas éternellement ces choses là.

      Et je pense que le coût « batteries neuves » + « dépose » + « repose » + « recyclage de l’ancienne » ne sera pas mignon mignon.

  7. Golum

    Les modèles peuvent ils être faux ? Ou n’est-ce pas plutot l’humain qui souffre d’un biais cognitif socialo-ecolo-collectiviste ? Comme la courbe du chomage, les sondages de hollande à 30% !!!

    L’activité économique est toute pourrie, il est logique de l’etrangler davantage. Nous ne fabriquons plus rien en France car ça pollue et surtout, c’est trop cher de travailler.

    Le chomage, le RSa, le HLM, ça c’est respectueux du vivre ensemble. Un bon SDF, pollue tres peu. Il crève souvent en silence, ne consomme presque rien. Généralisons le SDF. Ah, c’est ce qu’ils font déjà…

    Bon, bah, je m’incline m’dame Ségo.

    Une petite pensé pour nos amis Italiens qui construisent nos meubles, nos voitures, notre nourriture. (Le font moins cher que nous en payant l’Etat+la mafia)

    Un petit merci pour l’Allemagne qui est la dernière industrie de France.
    L’Espagne qui nous fait des légumes 365/365 jours.

    Enfin, encore une fois, merci à la France de nous faire du SDF gratuitement ecolo-responsable habillé en Marinniere Made in China.

    1. Aristarque

      La Belgique et les Pays Bas fournissent aussi des primeurs toute l’ année à la Grance et une partie des viandes proviennent d’Allemagne ou des pays nordiques…

  8. yoananda

    Pour ma part, je suis de plus en plus solariste. On commence à avoir de la littérature sur le sujet.
    Solariste = le réchauffement est en grande partie due au soleil, le CO2 étant la conséquence, et non pas la cause.
    Mais je comprends bien que pour les Lobbys, ce dérèglement climatique est une aubaine comme il n’y en a qu’une seule fois par siècle. Ca reviendrai a imposer l’air qu’on respire, le dernier territoire qui n’est pas encore sous contrôle total.

    1. Gerldam

      Toute l’énergie de notre planète provenant du soleil, être « solariste », comme vous dites, c’est un peu enfoncer un portail grand ouvert, non?

    2. Deres

      L’augmentation anthropique du CO2 dans l’atmosphère est un fait scientifique non contestable. Ce sont les conséquences éventuelles de cette augmentation qui tombe dans l’idéologie scientiste.

      1. yoananda

        C’est tellement non contestable que tout un tas de scientifique le font.
        Mais tu vas m’expliquer que les réchauffements précédents étaient du à l’homme aussi depuis des millions d’années ? que le climat ne peut pas bouger sans l’intervention de l’homme ?

  9. Flo

    Ce qui devient préoccupant avec H16 c’est qu’à chaque fois qu’il nous a annoncé une calamité générée par l’un de nos politiciens débiles, elle a fini par nous tomber sur le coin de la figure.
    Le jour où il se met à croire à ce satané changement climatique on est mal…

    1. Caton

      Il y a toujours, depuis 4,5 milliards d’années, un changement climatique en cours sur Terre. Il est lié aux cycles de Schwabe (les deux, celui de 11,2 ans et celui de 90 ans). Et pour les suivre il suffit de traquer le nombre de Wolf.

      La fin du changement climatique permanent étant prévue pour d’ici 1,75 à 3,25 milliards d’années, il serait bon d’enfin s’y habituer.

    1. Nyamba

      Magie du soir, ordi qui me connaît comme sa poche ou simple coup de bol, le lien a refusé de s’ouvrir sur mon navigateur. Mes yeux et ma bonne humeur sont saufs.

      Bon, à part ça, je me sens un petit beaucoup peu le derrière entre deux chaises : nombre des projets de mon labo universitaire incluent une dimension « changement climatique et implications » dans les travaux de recherche effectués (heureusement pas de manière centrale, plutôt en bonus de tous les merdiers de type espèces envahissantes ou pollutions diverses que peuvent subir des écosystèmes…). Je reviendrai peut-être sur ce point dans quelques mois, lorsque ma situation sera plus claire, mais il se peut que j’en sois réduite à faire de même dans le cadre d’un projet perso. Quoi qu’il en soit, ici, je suis témoin de deux choses : 1) le changement attendu à l’échelle locale, c’est uniquement du réchauffement (corroboré par exemple par le recul alarmant des glaciers observé ces dernières décennies), et 2) les causes semblent peu importer (la sortie d’un petit âge glaciaire en fait partie), et les solutions (politiques ou autres) ne sont pas le centre d’intérêt – les chercheurs bossent plutôt sur des scenarii d’évolution de systèmes naturels.
      En revanche, les revues scientifiques que j’ai pu potasser ces derniers temps (essentiellement US) sont fortement engagées pour des actions gouvernementales mondiales contre le RCA – on n’est pas sortis de l’auberge… 🙁

      1. Calvin, 8 ans

        J’avais fait un stage au CNRS – oui oui à 5 ans, demandez à Black Mamba : je suis précoce – et au laboratoire, les chercheurs passaient plus de temps à raccrocher leur sujet à la myopathie et au SIDA plutôt que de finaliser leurs travaux assez intéressants. Tout ça pour espérer toucher le jackpot.

    2. sam00

      Vous avez un problème avec les abeilles ou quoi? :-p :-p :-p
      ça m’a fait un choc moi aussi quand j’avais trouvé ce truc …

      Mais il y a encore mieux depuis lundi!
      Ségolène Royal lance le programme de sciences participatives « 65 Millions d’Observateurs »
      http://www.developpement-durable.gouv.fr/Segolene-Royal-lance-le-programme,42911.html

      « Ségolène Royal a lancé vendredi 27 mars le projet « 65 millions d’observateurs » qui a pour objectif de permettre à chaque Français de participer à la connaissance de la biodiversité : comptage d’espèces animales et végétales, analyse des données etc.
      […]
      Ce projet reçoit un financement de 4 millions d’€ du programme « Investissements d’Avenir » pour la période 2015-2018. »

      4 millions de brousouff Duff!! 😉

  10. dede

    L’image comparant Tesla et Mia me parait un peu partiale : si vous inversiez l’arriere plan, la conclusion sous-jacente ne serait peut-etre pas la meme, si?

      1. Duff

        Même s’il ne crache pas sur quelques aides, Tesla est la propriété d’un entrepreneur qui met sa fortune en risque. Ségolène se croît plus intelligente que 20 promos de polytechniciens et joue avec l’argent des autres. Énorme différence.

          1. Duff

            Rouler en électrique dans les 2010’s n’a aucun sens. Regardez la tête des deux voitures et tout et dit. Payer une blinde pour I-phone 6 n’en a pas plus; et ça marche.

            1. Caton

              Heureux bénéficiaire d’un abonnement Autolib pro (que je ne paye donc pas…), je trouve que rouler en électrique en 2015 est une excellente idée tant que c’est les autres qui paient.

            2. gameover

              « Payer une blinde pour I-phone 6 n’en a pas plus; et ça marche. »

              Et d’une l’iPhone 6 n’est pas subventionné.

              Et de deux c’est un choix personnel : je n’aime pas les choux de bruxelles et toi ? Et pourtant ça se vend.

              Et de trois on a entendu la même chose lorsque les premiers mobiles sont sortis il y a 25 ans (radiocom 2000) mais il y avait toujour un parasite critiqueur… qui avait subitement besoin de téléphoner pour une urgence… et ça a continué avec les premiers smartphone avec accès internet…

              Les actes ou non-actes ont un sens pour leur auteur et c’est cela le libéralisme.

              Tu pourrais rétorquer bien sûr que la critique c’est aussi le libéralisme.

              Mais dire que 10 millions de personnes en 3 jours et 100 millions depuis ont fait quelque chose qui n’a aucun sens… je me demande si ça a du sens. 😀

              1. Duff

                heuu du calme l’ami.

                C’est précisément ce que je pensais en prenant cet exemple, c’est précisément POUR ces raisons que je me fous du succès de l’iphone 6.

                L’autolib, les conneries Royal c’est surtout un marché concurrentiel totalement faussé à l’origine.

                  1. Duff

                    @ GO : Je n’aime pas le ton obséquieux de vos réponses en effet… Je n’ai pas dit une connerie, c’est vous qui n’avez pas compris l’opposition que je faisais entre 2 produits aux ressorts diamétralement opposés.

                    cdlt

                    1. gameover

                      Duff je comprends.
                      Moi je n’aime pas les choux de bruxelles mais ils ‘en foutent cordialement aussi.

            1. Duff

              bah oui. Il faut au moins que le design reflète un bon en avant avec l’idée de tordre le cou aux idées reçues comme quoi l’électrique ne sera pas puissant, pas de couple etc. Contre-pieds marketing génial. En face il y a le croisement raté entre une twingo d’étudiant fauché et un animal inutile mais facétieux d’un manga irréaliste. La différence est super claire.

              1. Aristarkke

                C’est parce qu’il faudrait que je ressorte mes magazines automobiles des années 70 ou 80 pour vérifier mais la MIA me paraît avoir été fortement inspirée par un projet de concours pour un modèle de petit taxi urbain vers cette époque là. Il me semblerait même que ce projet sortait d’un atelier italien (Bertone ?). Certes, ce ne serait pas la première fois qu’un dream car retrouve ses lignes dans un modèle de série…

    1. Grand Cerveau Malade

      C’est marrant, quand j’achète une voiture, moi, je regarde surtout la voiture, pas la concession. Et franchement, si vous trouvez que la Mia est plus réussie que la Tesla, j’ai une Trabant qui pourrait vous intéresser.

  11. Karamba!

    Il faut s’habituer à vivre avec le terrorisme, le réchauffement climatique, le chômage endémique, l’invasion de miséreux,… peu importe les socialistes vont s’occuper de tout avec leurs super pouvoirs (ils ont du se précipiter pour voir la suite des Avengers). Et quand bien même il est censé résoudre toutes les catastrophes, nous ne parvenons pas à nous habituer à vivre avec le socialisme et son progrès qui doit faire de nous des hommes nouveaux, êtres ingrats que nous sommes…

    1. Calvin, 8 ans

      C’est la durée de vie d’une ouvrière surchargée donc normal.
      Et puis ton propos est tendancieux. Le type qui va gagner a commencé des mois avant, donc il se sera un peu foulé. Il fallait juste savoir qu’une ineptie pareille serait proposée sur ce thème.

  12. cretinusalpestris

    « l’objectif de réduire la part de nucléaire en France de 75% (actuellement) à 50% sera bel et bien inscrit dans la prochaine loi »

    Je suis probablement mal-comprenant car je n’ai jamais capté cette manie française d’inscrire des projets dans des lois.

    Car si l’objectif n’est pas atteint, il y aura atteinte à la loi, et donc il faudra châtier durement les coupables.

    On fusille qui ?

    Les initiateurs du projet ? Les exécutants qui ont été mandaté ? Les sources de financement qui n’ont pas assez financé ? Le Premier Ministre ? Le Père Noël ? Les responsables qui ne sont pas coupables ? Qui ? Hein ? Qui ?

    1. Nyamba

      Vous posez vraiment la question ? Il me semble aller de soi que le principe payeur-payeur est structurant (et souverain) en la matière…

  13. Bernard

    Royal n’a que faire du CO2 ou des abeilles. Ce ne sont que des gesticulations politiciennes pour que les verts ne présentent pas de candidat tout admiratifs qu’ils seront de la volonté de Toumou 1er.
    Et Toumou peut ainsi se saisir d’une grande cause accompagnée de force petits fours et cascade de champagne, sans qu’on lui réclame une quelconque inversion.

  14. Higgins

    Bonjour,

    Je l’avais mis sur Contrepoints je le ressers: sur le réchauffement climatique, voici un texte inspiré de la scène 10 du « Malade imaginaire » de Molière:

    Scène 10 – TOINETTE, déguisé en Ségolène Royal, ARGAN, BERALDE
    ….
    TOINETTE
    Oui. Vous voyez en effet des secrets de mon art, de me conserver ainsi frais et vigoureux.
    ARGAN
    Par ma foi, voilà un beau jeune vieillard pour quatre-vingt-dix ans!
    TOINETTE
    Je suis climatologue passager, qui vais de ville en ville, de province en province, de royaume en royaume, pour chercher d’illustres matières à ma capacité, pour trouver des combats dignes de m’occuper, capables d’exercer les grands et beaux secrets que j’ai trouvés dans la climatologie. Je dédaigne de m’amuser à ce menu fatras de combats ordinaires, à ces bagatelles de prévisions, à ces températures, à ces pluies et à ces phénomènes extrêmes. Je veux des duels d’importance, de bonnes tempêtes continues, avec tsunami et autres tremblements de terre, de bonnes canicules pourprées, de bonnes pluies, de bons cyclones formés, de bonnes vagues de froid avec des pollutions aux particules fines: c’est là que je me plais, c’est là que je triomphe; et je voudrais, monsieur, que vous connaissiez toutes les manifestations que je viens de dire, que vous fussiez abandonné de tous les écologistes, désespéré, à l’agonie, pour vous montrer l’excellence de mes vues et l’envie que j’aurais de vous rendre service.
    ARGAN
    Je vous suis obligé, monsieur, des bontés que vous avez pour moi.
    TOINETTE
    Donnez-moi ces prévisions. Allons donc, que l’on batte comme il faut. Ah! je vous ferai bien aller comme vous devez. Ouais! Ces prévisions-là font l’impertinent; je vois bien que vous ne me connaissez pas encore. Qui est votre climatologue ?
    ARGAN
    H16
    TOINETTE
    Cet homme-là n’est point écrit sur mes tablettes entre les grands climatologues. De quoi dit-il que vous êtes persuadé?
    ARGAN
    Il dit que le réchauffement n’est point aussi fort et que l’apocalypse climatique n’est pas pour demain.
    TOINETTE
    Ce sont tous des ignorants. C’est Gaïa qui est malade. Le GIEC l’a dit: le réchauffement climatique est sans appel.
    ARGAN
    Gaïa? le GIEC? Le réchauffement climatique ?
    TOINETTE
    Oui. Que sentez-vous?
    ARGAN
    Je sens de temps en temps du froid à mes oreilles.
    TOINETTE
    Justement, le réchauffement climatique.
    ARGAN
    Il me semble parfois que la brume obscurcit mes yeux.
    TOINETTE
    Le réchauffement climatique.
    ARGAN
    J’ai quelquefois des éternuements et je sais que le terre tremble.
    TOINETTE
    Le réchauffement climatique.
    ARGAN
    Je vois parfois qu’il neige en décembre et que l’économie va mal.
    TOINETTE
    Le réchauffement climatique.
    ARGAN
    Et quelquefois il me prend d’avoir chaud l’été et d’avoir des rougeurs sur l’épiderme comme si j’avais la rougeole.
    TOINETTE
    Le réchauffement climatique. La pluie vous mouille-t-elle?
    ARGAN
    Oui, monsieur.
    TOINETTE
    Le réchauffement climatique. Vous aimez sentir le vent dans les arbres ?
    ARGAN
    Oui, monsieur.
    TOINETTE
    Le réchauffement climatique. Il vous prend d’observer les feuilles qui tombent en Automne et de constater qu’elles se déposent en couche de plus en plus épaisse?
    ARGAN
    Oui, monsieur.
    TOINETTE
    Le réchauffement climatique, Le réchauffement climatique, vous dis-je….

    Bonne journée

      1. Deres

        Il est clair que la fonction publique est vraiment à l’os … Toutes les dépenses restantes après des années d’austérité violente sont tout simplement indispensables. Ce n’est donc pas de leur faute si ils vont être obligés d’augmenter les impôts. Vous vous imaginez, dans le cas contraire, ils devraient arrêter cette bande dessinée communicationnelle indispensable à l’amélioration de l’indice de bonheur des français …

      1. bibi

        Ca donne Superak, le seul super héros qui peut supporter à la fois l’ensemble de la législation française et européenne et surtout toutes les mise à jours sans le moindre bug, petit problème avec ce super héros il est totalement inefficace face à l’administration car il est toujours en avance sur elle.

        1. gameover

          Une idée de dessin pour René le Honzec le dessinateur de CP : Amazing French Tech écrasé par des piles de législations et le RSI et la sécu et les taxes et….

  15. Black Mamba

    C’est le pompon:

     » Dans un souci de développement durable, la Ville vient de faire l’acquisition de trois vélos destinés à la police municipale. Cette initiative « éco-responsable » répond à un double objectif: promouvoir les déplacements doux et le proximité dans les interventions.
    Les policiers municipaux se sont mis au vert en utilisant ce mode de transport écologique pour certaines de leurs missions …. pour la sécurité des M***  »

    .
    C’est sûr madame le Maire n’a pas lu « La France Orange Mécanique »

        1. Rillettes et politique

          C’est en Russie. Ca a effectivement fait scandale. Il y a enquête, et depuis cette histoire l’enseignement du twerk est interdit en Russie. C’est ptêtre un peu extrême comme réaction quand même, d’un autre côté on se demande ce qui passe par la tête des profs de danse…(c’était un spectacle de fin d’année, les papas devaient être contents de découvrir leurs filles de cette manière!).

          1. Caton

            Le dopage généralisé des sportives dans les pays communistes… les gymnastes de 14 ans mises en cloque par leur entraineur pour que le corps produise un surcroît d’oestrogènes, puis les faire avorter dès la compétition terminée…
            Certains comportements et modes de pensée totalement inacceptables pour nous n’ont pas encore été totalement éradiqués en Russie.

        2. gameover

          Bah BM tu as les idées mal placées… moi j’ai trouvé cela très artistique et comme bibi je m’attendais à voir arriver un gros bourdon…

        3. Pheldge

          Eh, Mère Béhème, faut pas pousser … déjà, c’est des ados, ensuite on ne les a pas obligées à se trémousser de cette façon sans leur consentement 🙂
          Et pis y’a eu des répétitions et tout ça … si les parents voulaient s’offusquer c’était avant !
          Par ailleurs entre les déhanchements de Rihana les twerk de Miley Cirrus et les dénudés suggestifs de Lady Gaga sans oublier Madona qui va en rajouter un peu plus pour montrer qu’elle est toujours là, images que ces dites ados regardent en boucle sur leurs smartphones , je me dis qu’elles ont du sauter de joie quand on leur a demandé de faire ça.

          Allez, fais pas ta prude 😉

            1. Pheldge

              Je m’attendais à ce type de réaction … ouvre les yeux, regarde un peu les vidéos des chanteuses que j’ai citées c’est ça que regardent les ados , les filles . Les garçons écoutent du rap aux paroles plus que suggestives …. que veux-tu faire ?

              LA question à se poser est : pourquoi aucune d’entre ces ados n’a trouvé gênant de danser ça ?
              C’est un nouveau constat d’une certaine déliquescence ( tu regarderas dans le dictionnaire ça te fera du bien 😉 de la moralité de la population.
              Je ne suis pas surpris par ce clip, je suis même surpris de ne pas en voir plus !

              Et ton agressivité à mon encontre si elle ne change rien à tout ça, ne te grandit pas vraiment.

              1. Black Mamba

                Sous prétexte qu’elles regardent ça , elles doivent le faire, sous prétexte que des adultes abusent des enfants , on doit aussi accepter, sous prétexte que des adultes forniquent avec des enfants, on doit tolérer, où est la limite … OÙ EST LA LIMITE !?

                1. Pheldge

                  C’est aux parents d’expliquer ça! Après que veux-tu faire ? c’est toi qui es choquée, pas les ados qui elles s’amusent.
                  Les moeurs évoluent ! En leur temps le bikini, le top-less sur les plages, la mini jupe, etc … ont fait réagir !

                  Quant invoquer la pédophilie et la Grande Fornication Généralisée … rien dans cet extrait ne le suggère.

                    1. Rillettes et politique

                      On s’éloigne du sujet là…Moi ça me paraît bien placé comme oeuvre d’art contemporain sur le thème des abeilles. Dommage que ce soit des russes, elles ne peuvent pas représenter la France (quoique), pourtant c’est pas mal dans le ton de la Kulture française transgressive plug anal tout dans le bon goût actuel…Ca aurait eu toutes ses chances je crois (enfin sauf si c’est Ségolène qui choisit. Avec DSK ou Jack c’était jackpot assuré).

                    2. Bonsaï

                      Ouh! la la, Rillettes … si tu commences à tout mélanger, je vais de ce pas t’enlever de la blogroll de mon site. D’ailleurs tu n’as même pas daigné répondre à mon mail.
                      Mais comme mon bon cœur me perdra, je te mets au bénéfice du doute pour quelque temps encore …

                    3. gameover

                      ouh la la… je serais vous je prendrais la menace avec sérieux…. Etre retiré de la blog roll du petit arbre, ça peut vous faire chuter l’audience d’au moins… euh on sait pas en fait depuis que la division par zéro est impossible… sauf avec les nombres imaginaires…

  16. Dahu

    Au sujet des voitures électriques. Je suis scientifique et parfois je discute de ces sujets avec mes collègues. L’un m’a dit que si tout le parc automobile français passait à l’électrique, il faudrait construire tout de suite 50 centrales nucléaires. Je vous laisse imaginer l’investissement que ça représente en terme d’énergie électrique…. Je vous laisse rigoler aux délires d’écolos qui ferment des centrales électriques pour mettre des voitures électriques ….

    1. Deres

      La pointe de courant journalier c’est entre 18 et 21h quand les français rentrent chez eux, allume les lumières, la TV, l’ordinateur, recharge leur portable et se mettent à cuisiner. C’est encore pire en hiver avec le redémarrage du chauffage électrique. Alors imaginez de brancher en plus une grosse voiture …

    2. Caton

      Pour les pastèques ce n’est absolument pas un délire. C’est un moyen de contrôle de la population.

      En 2011, Denis Baupin expliquait être opposé au projet Autolib car il allait redonner aux parisiens le goût de la mobilité individuelle. Tout est dit.

  17. Kuing Yamang

    Ouf ! On est sauvé, les scientifiques vont pouvoir étudier et comprendre notre histoire car la comète Tchouri est restée à l’abri du réchauffement climatique !
    Après Cécile Duflot qui plaçait le Japon dans l’hémisphère sud, Ségolène Royal nous montre qu’elle non plus ne comprend strictement rien aux choses dont elle parle et qu’elle n’a jamais mis un oeil dans les dossiers dont elle est supposée s’occuper en tant que ministre de l’écologie.
    Ceci montre autre chose, c’est que le réchauffement climatique est un dogme devenu synonyme du mal absolu et donc mis à toutes les sauces sans aucune rationalité, aucune logique, dès qu’on veut faire peur :
    –>

  18. Grand Cerveau Malade

    Cool, merci H16 de me donner des idées pour alimenter « la liste à Higgins ». Donc cinq petits nouveaux (n° 40 à 44):

    « Elon Musk, véritable Edison de la voiture électrique américaine, s’est inspiré d’Éolienne Impériale, véritable Édith Plaf de la voiture électrique française »
    « D’ici cinq ans, Éolienne Impériale aura inventé la marche à pieds électrique »
    « Pour nourrir 10 milliards d’habitants en 2050, il suffit à Éolienne Impériale de sélectionner le meilleur dessin d’abeilles »
    « La reine d’une ruche peut faire naître à elle seule des dizaines de milliers d’ouvriers. Ce n’est rien à coté d’Éolienne Impériale qui peut tuer à elle seule des centaines de milliers d’emplois. »
    « Quand Éolienne Impériale aide une entreprise comme Heuliez, même Arnaud Montebourg ne peut qu’admirer en silence »

    http://grenouille-bouillie.blogspot.fr/2015/04/eolienne-imperiale-cest-madame-chuck.html

    J’ai vraiment rien d’autre à faire

  19. Ananké

    http://wattsupwiththat.com/2015/04/22/failed-earth-day-predictions/

    Désolé c’est en anglais et je n’ai pas le temps de traduire, mais franchement ça vaut le coup d’oeil: les prévisions des écolo au début des années 70. Nul doute que celles d’aujourd’hui sont bien plus sérieuses:

    —————————————————————

    “We have about five more years at the outside to do something.”
    • Kenneth Watt, ecologist

    “Civilization will end within 15 or 30 years unless immediate action is taken against problems facing mankind.”
    • George Wald, Harvard Biologist

    “Population will inevitably and completely outstrip whatever small increases in food supplies we make. The death rate will increase until at least 100-200 million people per year will be starving to death during the next ten years.”
    • Paul Ehrlich, Stanford University biologist

    “By…[1975] some experts feel that food shortages will have escalated the present level of world hunger and starvation into famines of unbelievable proportions. Other experts, more optimistic, think the ultimate food-population collision will not occur until the decade of the 1980s.”
    • Paul Ehrlich, Stanford University biologist

    “It is already too late to avoid mass starvation.”
    • Denis Hayes, chief organizer for Earth Day

    “Demographers agree almost unanimously on the following grim timetable: by 1975 widespread famines will begin in India; these will spread by 1990 to include all of India, Pakistan, China and the Near East, Africa. By the year 2000, or conceivably sooner, South and Central America will exist under famine conditions….By the year 2000, thirty years from now, the entire world, with the exception of Western Europe, North America, and Australia, will be in famine.”
    • Peter Gunter, professor, North Texas State University

    “Scientists have solid experimental and theoretical evidence to support…the following predictions: In a decade, urban dwellers will have to wear gas masks to survive air pollution…by 1985 air pollution will have reduced the amount of sunlight reaching earth by one half….”
    • Life Magazine, January 1970

    “At the present rate of nitrogen buildup, it’s only a matter of time before light will be filtered out of the atmosphere and none of our land will be usable.”
    • Kenneth Watt, Ecologist

    “Air pollution…is certainly going to take hundreds of thousands of lives in the next few years alone.”
    • Paul Ehrlich, Stanford University biologist

    “By the year 2000, if present trends continue, we will be using up crude oil at such a rate…that there won’t be any more crude oil. You’ll drive up to the pump and say, `Fill ‘er up, buddy,’ and he’ll say, `I am very sorry, there isn’t any.’”
    • Kenneth Watt, Ecologist

    “Dr. S. Dillon Ripley, secretary of the Smithsonian Institute, believes that in 25 years, somewhere between 75 and 80 percent of all the species of living animals will be extinct.”
    • Sen. Gaylord Nelson

    and this classic:

    “The world has been chilling sharply for about twenty years. If present trends continue, the world will be about four degrees colder for the global mean temperature in 1990, but eleven degrees colder in the year 2000. This is about twice what it would take to put us into an ice age.”
    • Kenneth Watt, Ecologist

    1. Adolfo Ramirez Jr

      Magnifique. De bêtise. Comme quoi, annoncez l’apocalypse, ça vous fera de l’audience, et de toute façon personne n’ira vérifier ni ne vous en tiendra rigueur. Dans le genre, les discours sur le réchauffement climatique d’il y a 20 ans doivent aussi valoir leur pesant de cacahouètes.
      On dirait les propos d’un gourou aux membres de sa secte, pour renforcer son contrôle….

      1. Pheldge

        Ca fait un siècle que les témoins de Jéhova annoncent l’imminence de l’Armaggedon 🙂 et ça continue de marcher : repens-toi vil pécheur ! ou si tu veux aller plus vite , repends-toi 🙂

    2. gameover

      Bon à part un qui avait annoncé le dépassement du point de non retour, tous les autres nous ont permis de prendre conscience des dégâts que nous causions à Gaïa… et c’est justement pour cela que rien n’est arrivé car nous avons corrigé notre comportement…

      J’ai bon ?

      1. Calvin, 08 ans

        Presque…
        Il fallait dire que nous avions modifié notre comportement jusqu’à un certain point, mais cela ne suffit plus. Il en faut plus ! Et surtout plus d’argent.

    3. Aloux

      Allez, je me fais l’avocat du diable. Si on se remet dans le contexte des années 60, il était loin d’être impensable que le bloc communiste s’étende, et si cela avait effectivement été le cas alors les prévisions de famines gigantesques se seraient probablement vérifiées. Et les écolos d’hier comme d’aujourd’hui, en bon malthusiens, sont loin d’être contre…

      1. Aristarkke

        Dans les années 60, les petits Grançais apprenaient sagement dans leurs manuels que l’ URSS allait dépasser les Etats Unis dans tous les domaines dont bien évidemment la production agricole et pourraient alors fournir la Terre entière à faible prix pour ne pas dire gratuitement… Sic transit gloria

      1. sam00

        Simplement parce que Jeudigital (tous les jeudi au secrétariat d’état au numérique) et Lundigital (certains lundi au ministère de la dépense) étaient déjà pris 😉

      2. Pheldge

        Axelle, pourquoi si peu d’ambiton ?# Lundigital #Mardigital #Mercredigital, #Jeudigital,,# Vendredi … euh merde, là faut voir y’a l’imman, le rabin qui vont commencer à lutter . Le Dimanche, c’est pour ces sales fachos réacs de cathos , alors on fait le Digitalmanche 😉

      3. bob razovski

        Parce que nous sommes entre politiques.

        lundikisrapala, jeudikeussépakooldepavnir, vendredi (impossible, c’est un jour noir), alors samediriendutout

      4. bob razovski

        Et comme cette bande d’incapables ne fait pas la différence entre « digital » et « numérique », ça donne :

        mardidoidlamain dans le pot de confiture.

  20. Pheldge

    Et ça te surprend ? déjà les ados arrivent à exprimer 99 % de leurs « pensées » avec une vingtaine d’émoticones s’en éprouver le besoin d’en avoir plus …
    des brebis qui s feront tondre sans même avoir l’idée de rechigner, parce qu’elles ne seront plus capables d’avoir des idées …

    1. sam00

      Non … d’une certaine façon plus rien ne me surprend avec les clowns qui nous gouvernent …

      C’est juste que de temps en temps mon cerveau rejette l’information … il considère la donnée trop grossière ou trop erronée pour qu’il puisse la traiter.

    2. Bonsaï

      Ah! voilà l’avocat qu’il me faut.
      Capable de baratinerplaider pendant trois heures sans remonter en surface … Vous êtes libre ?
      Si tu réponds : « êtes-vous le diable déguisé ? », tu peux m’envoyer les coordonnées de ton bank a/c. Tu es engagé !

  21. hop hup

    Invité ce matin au micro de France Info, le ministre du Travail et de l’Emploi a avancé une bien curieuse justification pour persuader les auditeurs que les nouveaux mauvais chiffres du chômage étaient, en fait, un signe « encourageant » : prétendre le contraire, donc dire la vérité, ce serait faire « le lit de l’extrême droite »…

    la derniere escuse pour ne pas reconnaitre qu’ils sont incapables de renverser la courbe du chomage comme ils l’avaeint promis bande de pitres

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.