Réforme de l’APL : en Socialie, la lutte contre les pauvres s’intensifie

Un texte de Nafy-Nathalie et h16

L’enfer immobilier est pavé de DALO, d’APL et des bonnes intentions du gouvernement. Et les joyeux carreleurs sont députés, maires et surtout socialistes.

En théorie, ça marche. Mais en pratique…

Théoriquement et comme l’indique le site du gouvernement, « L’aide personnalisée au logement (APL) est une aide financière destinée à réduire le montant de votre loyer ou mensualité d’emprunt immobilier. » . Admettons.

En pratique cependant, il y a quelques petites subtilités. Actuellement, l’APL représente un coût de 16 milliards d’euros pour le contribuable (soit 40% des dépenses logements d’un État qui n’a pas les moyens de les financer), et bénéficie à environ 6 millions de personnes, majoritairement locataires comme l’indique le rapport de l’IPAG de 2012 sur les aides personnelles au logement.

Malheureusement, son efficacité est douteuse puisque, comme le détaillait un article de Contrepoints de mai 2015, « régulièrement la Cour des comptes, l’INSEE, les études des experts en France ou à l’étranger indiquent que les aides au logement aboutissent à l’effet contraire de celui attendu ». À tel point que sa suppression pure et simple aurait des effets bénéfiques.

Ce qui n’empêchera pas la République, vaillante et conquérante, de former un « groupe de travail » de 14 experts députés pour s’emparer du sujet, se réunir, travailler et proposer des « solutions » afin de sauver cette aide en l’adaptant, en la recalibrant et ainsi de suite. 14 élus à la rescousse ? Tout est réuni pour une réussite flamboyante.

from-government-to-help

Comme prévu, les conclusions de ce groupe de « travail » sont sans appel et orientent soit vers un déficit de lecture de la part de nos députés, soit (ce qui est plus problématique), un déficit de compréhension puisqu’en se basant sur des interprétations faussées, le groupe parvient avec brio à des propositions douteuses.

Propositions douteuses qui ont bien évidemment été goulûment reprises par le gouvernement dans le cadre de son projet de réforme de l’APL qui se présente en plusieurs étapes.

Première étape

Elle a eu lieu ce 1er juillet, avec l’instauration d’une dégressivité des APL au-delà d’un certain montant de loyer.

Il s’agit de « limiter le montant de l’APL des ménages dont les loyers sont considérés comme manifestement trop élevés par rapport à leurs revenus et à leur situation familiale » comme l’indique un porte-parole du ministère du logement.

Chacun jugera du discours de notre État-nounou persuadé qu’il doit veiller, sous peine de sanction, à ce que ses citoyens les moins affûtés ne dépensent pas de manière inconsidérée l’argent qu’ils ont gagné.

L’exemple donné par le gouvernement pour illustrer le bien-fondé de sa mesure est intéressant : celui d’un célibataire parisien touchant moins de 1 269 euros net par mois, hors allocations diverses. Si son loyer (hors charges) est inférieur à 995 euros, l’APL est maintenue. S’il est compris entre 995 euros et 1 171 euros, elle est diminuée. S’il dépasse 1 171 euros, elle est supprimée.

On se perd en conjectures sur ce qui a poussé le gouvernement et les députés à appuyer leur raisonnement sur ce genre de cas ridicules. Dans quel monde crédible un locataire loue-t-il un logement dont le coût est équivalent à ses revenus ? Et même en posant cette hypothèse absurde, où trouverait-on un propriétaire assez phénoménalement stupide pour accepter ?

De l’aveu du gouvernement, cette mesure serait a priori symbolique et peu de foyers seraient réellement concernés. Sur les 6,5 millions concernés par l’APL, on évoque tout de même un impact de 80.000 foyers, majoritairement à Paris, et concernés suite à des « accidents de la vie ». Autrement dit, ce sont donc des foyers rares, concernées par des situations atypiques et généralement graves, qui seront donc éjectées des APL par un Etat surjouant ouvertement son rôle de garde d’enfants défavorisés. Belle solidarité. Beau geste.

dr-evil-from-government-to-help

Mieux encore, ces 80.000 foyers impactés représentent aussi 80.000 propriétaires qui auront, à leur tour, des difficultés à recouvrer leurs loyers et qui pourraient donc lancer des procédures d’expulsion. Or, dans le cadre du DALO, cela se transformerait en 80.000 foyers à reloger par l’État.

Dans un article de Contrepoints du 1er juillet dernier, nous évoquions la question du DALO et du décret du 6 juin 2016 qui s’inscrit dans les préventions des expulsions en utilisant le levier de l’APL. Avec l’actuel discours du gouvernement, la notion même de « locataire de bonne foi » induite par ce décret prend tout son sel : un locataire restera-t-il « de bonne foi » si la loi considère son loyer comme « manifestement trop élevé » pour ses revenus ? Soyons raisonnables et rappelons-nous que nous avons à faire à un gouvernement socialiste. Envisageons donc le pire.

Parallèlement, on ne pourra s’empêcher de noter que cette démarche, d’une hypocrisie sans borne, reste un moyen sûr pour l’État de s’exonérer du droit au logement des plus démunis, de faciliter leur expulsion et d’éviter les condamnations dont il est menacé.

Deuxième étape

La première couche ne suffira pas. Au 1er octobre, la seconde couche introduira la prise en compte du patrimoine pour le calcul de l’APL. Youpi.

Ainsi, ces APL ne seront plus accordées aux enfants dont les parents sont assujettis à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) s’ils sont rattachés au foyer fiscal parental. Mesure d’abord électoraliste (voire populiste) destinée à taper sur les méchants riches qui bénéficieraient de l’APL, elle reste purement cosmétique et ne changera à peu près rien : la nature et le montant des revenus perçus rentrant dans la détermination de l’APL versée, si les parents assujettis à l’ISF versent une pension à leur enfant et si cette dernière est substantielle, l’APL n’était pas versée de toute façon.

Cependant, le riche, de nos jours, se cache partout et la mesure va donc plus loin : les calculs ne porteront plus sur les seules ressources du demandeur. Ils tiendront également compte du patrimoine du bénéficiaire s’il est supérieur à 30.000 euros (articles 140 à 143 de la loi des finances 2016).

Un décret précisera avant le premier octobre la façon dont cette étape sera mise en œuvre mais on connaît déjà les plafonds de loyers au-delà desquels l’APL sera progressivement sucrée : pour toucher complètement l’aide, le loyer ne doit pas excéder 2,5 le montant de l’APL. Ainsi, une personne seule peut espérer toucher 292,85 euros si son loyer n’excède pas 732 euros. Au-delà, l’APL est progressivement réduite, rendant la charge de loyer restante d’autant plus importante. Malin, non ?

Sans surprise, la présentation du projet de loi et de ces dispositions réellement innovantes en matière de tabassage des plus pauvres aura déclenché quelques vives réactions Notons celle de Eddie Jacquemart, président de la Confédération nationale du logement :

« C’est une façon déguisée de fiscaliser les livrets défiscalisés, tel que le livret A. Non seulement cela va pénaliser les épargnants populaires mais aussi cela risque d’entraîner une nouvelle décollecte du livret A, déjà bien mis à mal par la baisse des taux d’intérêt. Ce qui aura aussi des conséquences graves sur le financement du logement social »

Petits calculs faits, on peut estimer que cette seconde vague de mesures impactera environ 650.000 foyers sur 6,5 millions et permettra d’économiser 225 millions d’euros sur les 16 milliards que représentent les APL. 10% de foyers (pas toujours riches, loin s’en faut) touchés pour 1,4% d’économie, voilà qui bute du chaton mignon !

Conclusion

L’action de nos politiques laisse pensif. On savait depuis la campagne présidentielle de Hollande que le socialiste n’aimait vraiment pas les riches, mais il déteste au moins autant les pauvres. Comme d’habitude, tout en prétendant les protéger sans tenir compte ni des expériences à l’étranger, ni des rapports d’experts, le gouvernement semble avoir acquis la volonté de les fragiliser.

Enfin, difficile de ne pas voir dans ces manœuvres, qui vont principalement impacter Paris, des moyens détournés mais efficaces pour cibler en priorité les foyers les moins désirables pour la capitale qui, en conséquence, va continuer à se vider de ses ménages les plus modestes, comme nous l’évoquions en détail dans de précédents articles.

Au moment où Hidalgo et son équipe se gargarisent de mixité sociale, ces démarches ont décidément un fumet bien nauséabond.

terminator-from-government-to-help

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires235

    1. sam player

      60 à 80% des aides (voire plus de 100%!) partent dans les hausses de loyer (INSEE)

      « Aux États-Unis, l’étude de Susin (2002) révèle un impact inflationniste des « bons de loyers » (rent vouchers) à la fois pour les ménages bénéficiaires et pour les ménages modestes non subventionnés. L’augmentation totale des loyers causée par ces aides est même supérieure aux sommes totales dépensées. »

      « Enfin, plusieurs études citées précédemment quantifient la part de l’aide absorbée par une augmentation du loyer. Elle se situerait entre 60 % et 80 %, suggérant un effet limité mais non nul des aides sur le pouvoir d’achat des bénéficiaires. »

      Si A => B on ne peut pas dire que « non A »=> »non B » : pour qu’il y ait un effet il faudrait qu’il y ait une période de renégociation globale des loyers mais aussi de toute la fiscalité !

      1. sam player

        Le lien de l’INSEE (pardon Harry j’étais au dentiste ce matin et avec mon mobile Pomme.)

        Ca avait été repris par pas mal de quotidiens à l’époque.
        J’en profite pour dire que la phrase mise en gras (là au-dessus) ne signifie pas que unitairement les loyers ont plus augmenté que le montant unitaire de l’aide mais que l’augmentation totale des loyers (allocataires ou pas) est plus importante que le montant des aides distribuées… : ça a donc pénalisé tous les non-allocataires.

        J’ai revu il y a quelque temps par hasard sur une annonce d’agence le premier appartement (F2, domaine privé) que j’ai habité en ville (maison de ville avec cour intérieure) quand j’ai commencé à bosser en 1983 et qu’ils n’avaient pas encore ouvert en grand les sprinklers à pognon. Mon loyer était de 645FF et là sur l’annonce il était de 700 euros : soit une multiplication par 7… ouche !

            1. sam player

              Ah BDC heureusement que vous étiez là pour rectifier !

              En fait ce n’est pas extravagant… (pas votre tenue, l’augmentation)

              A propos d’augmentation, vous passerez à mon bureau…

                  1. albundy17

                    Oui, un peu, j’ai l’impression que tu n’as pas vu que corrigé de l’inflation officielle ça devrait faire 212, ça fait pas vraiment déflationniste 😀

                    Mais l’appart à dû etre upgradé

                    1. sam player

                      Upgradé, je ne pense pas : à l’époque le proprio venait de le faire refaire complètement avec radiateurs et chaudière gaz tout flac fenêtre cintrées neuves avec DV carrelage neuf aussi et il voulait le louer à quelqu’un de sérieux (votre serviteur hi hi) et c’est d’ailleurs en voyant la photo que je l’ai reconnu…

                    2. Pheldge

                      Non, mais comme tu as imprégné l’appart, de ton aura magique de Comptablator, le proprio en a profité pour tripler le loyer !

                    3. BDC

                      Albundy, t’as un problème avec mes courbes ? Le comptable en chef a pourtant validé. Bon d’accord 6%/an ça fait beaucoup, encore nous les jeunes qui trinquons. Pourquoi je ne suis pas née dans les 60’s ? 20 ans dans les années 80 ça devait être top !

                    4. albundy17

                      « Albundy, t’as un problème avec mes courbes ? »

                      A vrai dire je ne le sais pas encore, coquine :mrgreen: (un envoi via mon mail, nue et de pied me permettrait un diagnostic que je sens favorable)

                      Tu as donné le % annuel, et moi le prix qui devrait être demandé aujourd’hui si on se référe à l’inflation officielle durant cette période.

                      En total raccord d’ailleurs avec le sujet du jour, APL = augmentation délirante des loyers, et de l’immobilier.

                      Tu couines sur ta mauvaise date de naissance, mais c’est le lot de chaque génération, j’aurais bien voulu avoir 20ans a l’époque du film « Peggy sue s’est mariée ».

                      ps: 40 ans, ce n’est plus jeune, dans 5 ans c’est le déclin :mrgreen:

          1. bibi

            Les pourcentages c’est pourtant pas compliqué, scrogneugneu!

            Une multiplication du prix par 7 est augmentation de 600%.

            Donc comment à l’avenir éviter encore et toujours ce genre d’erreur.
            Pour se faire poser vous la question quand je double un montant est-ce une augmentation de 100% ou de 200%?
            Si pour vous la réponse 100% n’est pas évidente.
            Alors il vous utiliser la formule suivante.
            Montant Initial*(1+augmentation)=Montant Final
            => 1 + augmentation = Montant Final / Montant Initial
            => augmentation = (Montant Final / Montant Initial) – 1
            AN :
            1€=6.55957 FRF
            Montant Final = 700*6.55957= 4592 FRF
            Montant Initial = 645 FRF
            augmentation=4592/645-1=6.119…
            Soit une Augmentation de 612%

            Le calcul de l’augmentation annuelle c’est un peu plus compliqué car il faut faire intervenir des log.
            Formule du calcul du taux d’augmentation annuel
            Montant Initial*(1+x)^n=Montant Final
            x représente l’augmentation annuelle
            n représente le nombre d’année

            Résolution :
            Montant Initial*(1+x)^n=Montant Final
            => (1+x)^n = Montant Final/Montant Initial
            => n*log (1+x) = log(Montant Final/Montant Initial)
            => log (1+x) = [log(Montant Final/Montant Initial)]/n
            => 1+x = 10^([log(Montant Final/Montant Initial)]/n)
            => x = 10^([log(Montant Final/Montant Initial)]/n)-1
            A ce stade vous pouvez stocker la formule du calcul du taux d’intérêt

            AN:
            n=33
            Montant Initial=645
            Montant Final=4592
            x=10^([log(4592/645)]/33)-1
            x=0.06128…
            soit x= 6.13%

            Vérification:
            Montant Initial*(1+x)^n=Montant Final
            645*(1+0.0613)^33=4594

            bibi qui sait juste compter et même jusqu’à 1023 sur ses doigts voire jusqu’à 2047.

              1. bibi

                On peut se passer des logarithme pour calculer le taux d’intérêt qui est un calcul niveau collège (quand j’y étais) et l’on peut donc calculer x ainsi :
                (1+x)^n = Montant Final/Montant Initial
                => 1+x = (Montant Final/Montant Initial)^(1/n)
                => x = (Montant Final/Montant Initial)^(1/n)-1

                Mais la méthode des log en écrivant :
                n*log (1+x) = log(Montant Final/Montant Initial)
                Permet aussi bien d’obtenir x que n.
                x = 10^([log(Montant Final/Montant Initial)]/n)-1
                n=log(Montant Final/Montant Initial)/log(1+x)

                Enfin concernant le calcul de x au niveau implémentation
                x=exp([ln(Montant Final/Montant Initial)]/n)-1
                est bien meilleur que
                x=pow(Montant Final/Montant Initial,1/n)-1

                1. Pheldge

                  Bon, maintenant que tu nous as fait ton savant, de Marseille, puis-je te rappeler que ça fait bien 45 ans que les calculs de puissances sont intégrés dans les calculettes, et que recourir à de la programmation ici, me semble une démarche du genre « on réinvente l’eau chaude » 😉
                  En toute cordialité, et sans aucune animosité 😉

                  1. bibi

                    Quand vous avez écrit cela fait 45 ans que les calculs de puissances sont intégrés dans les calculettes cela aurait du faire tilt dans votre tête, et cela d’autant plus que j’utilise pour le calcul littéral des log à base 10 et pour l’implémentation des log à base e.

                    La vraie raison pour laquelle j’ai utilisé cette méthode, c’était pour permettre à Aristarkke (qui en est encore à utiliser les tables de logarithmes Bouvart et Ratinet) de faire les applications numériques.

              1. bibi

                Le français à l’écrit pour moi c’est très compliqué, surtout avec un clavier car je frappe plus vite que je ne pense.
                J’écris bien mieux à la main même mais dieu que cette langue est fastidieuse pour moi à toujours devoir m’interrompre pour savoir si je dois faire un accord, doubler une lettre savoir quelle est la terminaison d’un verbe, comme s’écrit ce p… de phonème, …

        1. Pheldge

          « quand j’ai commencé à bosser en 1983 … » ma parole sam, mais c’est que t’es vraiment plus vieux que moi ! t’es quasiment dans la course avec l’ancêtre grec, et je te parle pas de son alcoolyte le soudard bleuâtre … 😉

          1. sam player

            J’ai passé mon premier BAC à 12 ans.
            Je suis sorti de mon école d’ingé à 14 ans et j’avais déjà commencé à travailler en donnant des cours dans l’école…

          2. Aristarkke

            Le Papet, il a commencé à bosser régulièrement en emploi temps partiel constant au printemps 77… 😥
            Sinon j’ai eu mon premier emploi d’ été en 71…

              1. Aristarkke

                Chenapan!
                Passe encore que tu aies remarqué ma petite coquetterie mais ne pouvais tu te taire ???
                Même notre Philou n’ y avait rien vu!!!
                😈

                1. Pheldge

                  Dis plutôt que j’étais pris de commisération … je suis connu pour t’enfoncer, avec une régularité de mètre au normes, là, d’un coup, le sermon entendu à la messe à réveillé en moi le sentiment de charité chrétienne 😉
                  « We acknowledge and bewail, our manifold sins and wickedness, which we, from time to time, have most grievously committed, by thought, word and deed, against Thy divine majesty, provoking most justly,Thy indignation and wrath against us. » sans oublier « O most merciful God, who, according
                  to the multitude of thy mercies, dost so put away the sins
                  of all those who truly repent. »

                  En fait, à l’église, ils ont mis une nouvelle sono ! auparavant j’entravais rien, et je me contentais d’accompagner la chorale pas roissiale. Là ce fut une révélation … « In the name of the Father, and the Holy Ghost ! »

      2. Deres

        Il y a exactement le même effet avec les chèques restaurants et les chèques vacances. Comme l’entreprise les acceptant ne peut faire varier ses prix et paie une redevance non négligeable pour les accepter (plus les retards de paiements de 60 jours), dans les faits, elle augmente globalement ses prix. Idem pour l’entreprise qui les donne qui a en fait des frais et l’Etat qui devra de toute façon lever un impôt. Quand on réfléchit, on réalise que tout ce mic mac ne crée strictement aucune valeur alors qu’il fait bien travailler des milliers de personne en France. Au total, le pays est perdant car on paie une activité inutile, mais cela est caché par les gains individuels plus concentré que des gains généraux plus réparties.

        1. Vodkaman

          Les soces vous diront que c’est pour cette raison que tout doit passer par l’état, et que la ponction publique est prise en compte dans le calcul du PIB.

          Tout ces inutiles sont autant de chômeurs en moins.

  1. Tof

    Suivant: la CMU. Tous les clochards, smicard et autres pauvres hères devront fournir une attestation d’affiliation à la sécurité sociale obligatoire, accompagnée d’une garantie mutuelle minimum. Un justificatif de domicile sera également demandé. Leurs revenus ne devront pas excéder le RSA, le montant des gains issus de la mendicité, dit aussi « la manche », les aides alimentaires, les hébergements sociaux temporaires ou longue durée seront intégrés dans le calcul. Bien entendu, ces mesures ne s’appliqueront pas aux immigrés clandestins, dits aussi « migrants », parce que… parce que… cépapareil quoi! Ce sont des pauvres aussi, mais des pauvres victimes de l’ultracapitalisme ultralibéral colonisateur!

    h16, à quand une vraie charge contre notre système de sécurité sociale, que nous envie même le défunt monde soviétique??

  2. Bonsaï

    A part ça, pas étonnant que la barque soit en train de couler… un pays où on s’étonne franchement que l’administration puisse aller jusqu’à faire une petite enquête sur le patrimoine immobilier éventuel de celui qui requiert une aide au logement, c’est le monde à l’envers.
    On comprend par ce petit résumé que ce qui importe ici, c’est le capital de magouilles qu’on peut faire gentiment fructifier…

    1. Le Gnôme

      Ce n’est pas que sur le patrimoine immobilier, vous avez mis quatre sous de côté pour les coups durs ou pour les études du gamin, paf, vous êtes punis.

      1. Pheldge

        Ignoble individu, avec tes « quatre sous de côté pour les coups durs », sais-tu les grandes et belles choses et le bonheur que l’état socialiste peut faire ? comment peux-on encore être aussi égoïste ?

            1. Pheldge

              « Il suffira de mettre des barrières au lit de Nafy .. », en ce cas, il faudra aussi songer à les-z-autres de Nathalie : bicauze qu’avec Naf-Nafy, il y a Nif-Nify et Nouf-Noufy … sans oublier Mâaame « Haine-Paix » 🙂

            2. Nafy-Nathalie

              Mouais … mettre des barrières pour espérer sauter c’est être dans le coup ou plutôt … hors du coup ? lol
              Merci du sourire.

              1. Bonsaï

                Ah! mais c’est qu’elle a de l’esprit et de la répartie, la scribe de H16 !
                (scribe ne se veut pas blessant, c’est juste que nègre au féminin fait un peu vieillot… enfin celle qui s’y colle à la place du Boss, vous aurez tous compris).

    2. sam player

      De mon point de vue ce n’est pas ça qui est choquant (l’enquête) avant d’attribuer une aide : c’est plutôt que vu le montant des APL on n’est plus dans ce qu’on appelle la solidarité qui, elle, nécessite effectivement que les demandeurs soient à poil.
      En fait les APL créent une hausse de loyer généralisé même pour ceux qui n’en bénéficient pas : en fait celui qui obtient une APL c’est en quelque sorte une indemnité qui répare les conneries du gouvernement.
      Là dans le billet on sent bien que l’état est au bout du bout de l’argent des autres : vous avez vu les problèmes que nous avons créés voilà nos solutions !

    1. kekoresin

      Comme dirait Jacques II de Chabannes, un pays sans riches est un pays pauvre! Il est vrai que les crétins d’avant et ceux qui sont aux manettes aujourd’hui ont vraiment tout fait pour que les forces vives foutent le camp ou renoncent à créer des richesses. « Les miraaacles de la redistribution étatiques sont à l’oeuvre. Courage camarades, ça va payer on vous dit! »

      Ce pays glisse à fond la caisse sur le toboggan de l’échec. On ponctionne les propriétaires pour redistribuer aux locataires. Donc le marché s’ajuste pour conserver une rentabilité minimale et le loyers augmentent donc on augmente les allocs et on punit le proprios etc… Et puis on paye une petite armée de ponctionnaires pour ramasser la thune et la redistribuer aux pôôôvres si respectables, si gentils qu’il serait dommage de les perdre dans les affres du luxe et des fins de mois riantes.

      Même chose pour les entreprises. On augmente les prélèvements, les taxes et tous les petits à côtés des folles régulations, puis on annonce un geste en faveur des survivants sous forme de réductions de charges compliquées. Le résultat net de la balance en 4 ans est d’environ 40 milliards dans la gueule. Et les petits résidus de capotes soviétiques s’insurgent devant tant de mansuétude envers les entreprises qui ne jouent pas le jeu en n’augmentant pas les salaires!

      Toujours cette vision dogmatique d’une société calibrée par l’étrouducation nationale où l’on apprend à être un bon prolétaire au service de maman état. Les autres, les manuels forcément en échec scolaire et les entreprenants, sont tolérés dès l’instant où on peut les saigner au profit du système. Et puis il y a les sur-diplômés qui comprennent bien vite que leur salut réside dans l’exil car maman état qui a financé en grande partie leur acquisition de compétences, les rejette du nid une fois les plumes sèche. Motif: ben trop compétents donc trop chers…enfin pour la France!

      Toujours et encore les même causes pour les mêmes effets et dans tous les domaines. Reste la méthode Coué et le populisme de bas étage pour convaincre les demeurés d’aller couler leur morve sur un bulletin de vote…

  3. Pheldge

    Oui, autrefois, jadis, le Patron (mile années de prospérité accompagnent Sa parole ) le faisait précéder de « ça envoie du steack … »
    Plus de billet dominical, plus d’avertissement automatique des commentaires, relâchement dans l’expression … Ari, que Lui as-tu donc encore fait ? 😉

    1. Bonsaï

      Sans compter l’instabilité physique du site dans le navigateur.
      Là je me mets sous IE, juste pour mieux te voir, mon enfant…
      Résultat de l’expérience : intéressant ! sous IE le site ne me connaît pas, il faut que je me réinscrive. Est-ce normal ?

        1. jeans82

          Moi ca fait un moment que j’ai un bloqueur de pub spécialement pour ce site. trop Instable, il devenait pénible a lire. Trop de pub, tue la pub !
          J’ai même abandonné de lire le bloc sur le tel portable. Trop de merdes qui s’affiche et uniquement sur ce bloc.

      1. sam player

        Tu ne peux pas mettre ton niveau de sécurité au maxi et vouloir que les formulaires se remplissent automatiquement. Je ne sais pas si ton problème est celui-là mais c’est un exemple. Idem avec flash player et les scripts (no script) etc…

        1. Bonsaï

          Non, je n’ai rien changé à mes paramètres de lecture depuis des mois. Ni blocage de pubs, ni flash, ni no script. Rien, walou.
          Et c’est justement ça qui est bizarre. Si j’avais fait une quelconque modification, je saurais à quoi m’en tenir !

          1. Pheldge

            Pour achever de te convaincre qu’il n’y a ni virus, ni rien, peux-tu demander à tes amis ou voisins avec un ordi un peu plus moderne ( un avec un disque dur et une souris un processeur et les quelques Go de ram indispensables pour faire tourner Win10 ) de te montrer que tout marche bien ?

            1. Bonsaï

              Je n’ai jamais parlé de virus mais d’instabilité. Je rappelle à cet égard que le b a ba du web design c’est justement d’adapter et de maintenir un site web de sorte qu’il soit facilement lisible dans la majorité des navigateurs, et surtout les plus utilisés ou connus d’entre eux !
              Changer de navigateur, c’est faisable sur un blog d’amateur et encore, la première chose qu’on teste en web design c’est la lisibilité universelle.
              Quand à mon petit bijou de Toshiba, je l’ai acheté neuf il y a deux ans. Alors trouve autre chose, je ne suis pas la ringarde que tu crois !

              1. bibi

                Non le web designer ne fait pas de codage, celui qui code c’est le développeur web ou l’intégrateur web.

                Il y a suffisamment à faire maintenant avec le responsive design pour qu’on néglige totalement les navigateurs qui se refusent à utiliser le moteur de rendu d’affichage WebKit, surtout quand en plus ils ne sont pas foutus d’interpréter correctement du code validé W3C.

                Le développeur web il a bon dos, mais il a autre chose à faire que de gâcher son temps à développer des hack CSS pour des navigateurs exotiques qui ne représente pas 20% du marché, et si il y a des problèmes d’affichage sous Edge ce n’est pas la faute des développeurs web mais de MS qui n’a pas voulu passé à WebKit et conserver Trident tout en assurant une comptabilité avec WebKit qui au surprise foire!

                Le marché a tranché, donc si vous ne voulez utiliser ni Opera, ni Chrome, ni Safari, démerdez-vous.

            1. Pheldge

              elle ne veut RIEN entendre ! je lui avais conseillé YAC ou Malwarebytes il y a longtemps déjà, mais non ! Une tête de bois, c’est dur ! 😉

              1. Val

                @pheldge tu sais un arbre c’est lent , ça a ses habitudes si ça s trouve elle connaissait G8 , l’ancêtre de H16 ,quand le chat se limitait à des envois de pneumatiques (et que nous babillions en barboteuses), peut être nos desansdents arriveront-ils à la persuader … ou pas ..

                1. Bonsaï

                  Très drôle…
                  Vous saurez peut-être mon âge, le jour où vous me direz quelque chose de gentil. C’est comme dans le contes de fées : tire la chevillette et la bobinette cherrera…

                  1. Pheldge

                    Ô helvète babaresque, en français on écrit « tire la chevillette, la bobinette cherra » cherra, futur du verbe choir … quand le Papet va voir à nouveau cette faute gravissime, cet affront, cette insulte à notre pauvre Laure, il va nous faire un « Ahhhh » de WC !

                    1. Pheldge

                      Tiens, je m’étonne que personne n’ait pensé à instaurer une taxe sur le français, payée par tous les pays francophones en reconnaissance à l’immense travail de construction et d’entretien de notre belle langue. Et puis, il faudrait que ce soit comme l’IRPP, progressif, pour faire payer les riches : c’est normal que les gros rupins de Suisses, ils payent plus que les Reuh-nois d’Afrique qui-z-ont jamais un rond, non ? 😉

                      je précise en passant que je n’ai pas fait l’ENA mais, vu les bonnes idées qui me</del< que elles me viennent ces temps-ci, je me demande si on ne devrait pas m'attribuer une VAE d'office … 😉

                    2. Pheldge

                      Zut j’ai mal mé-fer la lise-ba ! peut-être qu’une intervention de Lusine-mé pourrait rectifier … ci-mer 🙂

    2. Aristarkke

      A priori, je n’ ai rien fait de particulier à l’ encontre de Mgr de Cèze. C’était plutôt d’ailleurs une semaine « moins » because je ne suis pas comme certains à pouvoir vivre d’ une journée de travail par mois… 😥

  4. dg

    « Au moment où Hidalgo et son équipe se gargarisent de mixité sociale, ces démarches ont décidément un fumet bien nauséabond. »

    Mais n’est ce pas là une tactique? On vide Paris de ces indésirables sans-dents et dans le meme temps, on y installe dans des logements sociaux bâtis ou rénovés à grands frais une catégorie plus « socialo-compatible »?

  5. sam player

    HS Matinal mais désolé ça vaut le coup.
    10h30 je viens de croiser en ville des gosses entre 8 et 10 ans affublés comme des gens de Greenpeace avec un (une?) chasuble Leclerc « nettoyons la nature » gosses affairés à rechercher tout ce qui flotte dans la rivière du coin… wahou au bout de 10 minutes ils ont trouvé une bouteille en plastique. Je me renseigne auprès d’un accompagnateur : c’est déjà les vacances scolaires ? C’est un centre aéré? C’est une formation d’éboueur en apprentissage early ? Non c’est le temps scolaire ! J’ai quand même pris 2-3 photos.

    1. Vodkaman

      Et qu’est-ce qu’il y a de mal à ça ???

      Comme l’école ne leur apprendra ni à lire ni à écrire, leurs chance de trouver un boulot sont à peu près égale à 0.

      Autant leur apprendre de suite à faire les poubelles dès le plus jeune age.

      1. Val

        @vodkaman mdr ! Suggestion de prochaine activité : faire la manche ds le métro . La même chasuble peut être réutilisée , c’est fort le durable

      2. Calvin

        Z’êtes rétrogrades !
        Nous, à l’école, aujourd’hui, on nous apprend direct à piquer dans les poches des parents.
        Et oui, le socialisme est enseigné par l’EdNat.

  6. JiJiBé

    « La première couche ne suffira pas. Au 1er octobre, la seconde couche introduira la prise en compte du patrimoine pour le calcul de l’APL. Youpi. »

    Alors à propos de couche et de logement il faudra ajouter les coûts supplémentaires pour les constructions anciennes générés suite au décret de l’inénarrable ministre de l’Environnement, de la protection du campagnol amphibie et de la couillonnade durable, l’isolation obligatoire par l’extérieur de ces logements.

    Il faudra donc inventer et adjoindre l’API (l’Aide Personnalisée à l’Isolation) et avoir recours au calcul intégral pour en déterminer in fine les bénéficiaires.

    PS : Il faut bien admettre que cette ministre en tient une sacrée ! oui oui…couche.

    1. sam player

      J’ai noté que la 2eme couche vient pénaliser la solidarité intergenerationnelle.
      Je ne vois pas trop où ils veulent en venir vu que l’avantage créé par le quotient familial est déjà plafonné.

        1. sam player

          Oui et comme dit h16 dans l’article ils pourront dire qu’ils ont pris des mesures contre les plus aisés : pouvoir citer « supprimer », « aides », « riches », « bénéficiaires de l’ISF » * dans la même phrase ça faits des points au box office.

          * : oui j’ai entendu ça dernièrement et plusieurs fois : on est bénéficiaire de l’ISF, tendez l’oreille !

          1. bibi

            Evidemment qu’on est bénéficiaire de l’ISF, puisque cet impôt peut vous soutirez plus que ce que vous gagnez.
            Ne voyez-vous donc pas le bénéfice que vous retirez en étant débarrassé de l’argent qui corrompt, l’argent qui achète, l’argent qui écrase, l’argent qui tue, l’argent qui ruine, et l’argent qui pourrit jusqu’à la conscience des hommes.

            Regarder Cahuzac qui a refusé d’être bénéficiaire de l’ISF et voyez ce qu’il est devenu.

            Contribuables, que diable ressaisissez-vous et rendez-vous comptes de tout le mal que vous empêche de faire l’état en vous soustrayant tant d’argent, et n’oubliez pas aux prochaines élections de lui demander de faire encore plus pour vous afin que vous soyez enfin libérer des puissances de l’argent ce qui vous conduira à une totale liberté de pensée cosmique vers un nouvel âge réminiscent.

          2. Val

            @sam et oui sam le type qui est bénéficiaire de l’ISF a de la « chance » , d’abord dans la tête du simple(socialiste) il est pété de thunes , ensuite l’ISF lui permet de donner ses impôts à qui il veut et ça c’est trop injuste par rapport à celui qui ne paye pas d’impôts . Et en plus le « riche » il a une ristourne . Alors que l’autre , eh ben , non . C’est trop injuste que le « riche » il a une ristourne et pas le « pauvre » , tout ça c’est rien que du mankaristourne pris dans la poche du pauvre . La fréquentation des soces permet de sonder la profondeur des abysses , on est jamais déçus dans le domaine , et comme pour les océans , et on ne connait qu’un infime pourcentage du contenu (dans le cas des soces , ce n’est pas plus mal parce que perso ça ma donne des envies de meurtre que ma satanée morale réprouve)

            1. Pheldge

              Axiome socialiste : un riche n’est riche QU’en volant l’argent des pauvres. Corollaire, le Parti l’état omnipotent, DOIT rétablir la justice et rétablir l’égalité des richesses.

              1. Calvin

                Mal dit !
                😉
                un riche n’est riche QU’en volant l’argent des pauvres. Corollaire, le Parti – l’état – omnipotent, doit rétablir la justice et rétablir l’égalité des richesses en volant. Les riches et les autres.

                1. gurjit

                  au lieu de tous ces blablas,faudrait lutter! car ils veulent nous achever!et garder tout le magot! ils se partagent depuis si longtemps déjà le gâteau! que les moutons se réveillent et se bougent!

  7. GG

    Je découvre la journée sans voiture dimanche, c’est à s’étrangler !! Dans pratiquement tout Paris, même en cas d’urgence familiale ou si c’est pour le travail, c’est allez.vous.faire.foutre et prenez les transports en commun… qui resteront bien sûr payants.
    Cerise sur le gâteau, 600 miliciens volontaires recrutés pour vous verbaliser si vous avez le malheur de vouloir vous déplacer.

    1. sam player

      600 volontaires : comme les adjoints du shérif dans les westerns, recrutés en prêtant serment ? M’étonnerait qu’un PV dressé par un quidam tienne la route devant une juridiction.

        1. sam player

          C’est pour cela qu’il ne faut jamais signé un PV (gendarmerie par exemple) car alors on s’auto-incrimine en reconnaissant l’infraction et ça ferme plusieurs voies de recours puisque vous avez avoué.
          C’est peut-être là-dessus qu’ils comptent là.

          La loi US par exemple protège le citoyen de l’auto-incrimination et c’est pour cela que celui qui est accusé d’un crime ou un délit témoigne seulement si c’est sa volonté.

          On ne répétera jamais assez aussi que lors d’une garde à vue il faut se TAIRE au moins tant que vous n’avez pas d’avocat : la raison est que vous risquez de vous auto-incriminer puisque ne savez pas pourquoi vous êtes en GAV : on voit des gens avouer des délits qui n’ont rien à voir avec l’affaire !
          Seul l’avocat peut le savoir en ayant accès au dossier et aux preuves.

          1. bibi

            Quand on vous place en GAV on doit obligatoirement vous signifiez l’infraction que vous êtes soupçonné d’avoir commis, ainsi que sa date et son lieu présumés.

            Il faut vous taire dès que vous êtes appréhendé!

          2. Cerf D

            Par contre aux US si l’accusé choisi de temoigner c’est sous serment. Et il y a parjure en cas de mensonge.
            En France, il ne prête pas serment.

      1. GG

        le communiqué officiel est hallucinant, on dirait un article de H16 tellement c’est caricatural.
        vu sur http://www.paris.fr/journeesansvoiture

        « L’esprit de l’événement est écocitoyen, participatif, festif. Il met en avant les questions de mobilité, la lutte contre la pollution, la réappropriation de l’espace public. Les animations sont gratuites (…) »

        à noter que si les animations (dont on n’a rien à battre) sont gratuites, les transports ne le sont pas.

        1. Val

          @GG et je suppose que les animateurs de ces gracieuses animations ne sont pas gratuits eux …. donc la gratuité …. encore une pignoufferie dont la presse a le secret.

    2. Pheldge

      je viens de recevoir ceci : Opération « Paris sans voiture » Taxis Bleus vous offre une Plante Dépolluante Je rappelle à ceux qui l’ignorent encore, que je vis dans l’Océan Indien … 😉

    3. kekoresin

      Puisqu’on te dit que c’est pour ton bien et celui de la planète. Il faudrait d’ailleurs décréter un journée sans humain, enfin les pas comme nous, ceux qui polluent berk berk, les pauvres qui se chauffent au charbon qui pue et qui ne connaissent pas les bienfaits du socialisme de masse!

      1. Pheldge

        faudrait lancer la campagne #tuer-un-riche : que des avantages : 1/ le riche mort, ses biens de riche sont confisqués par l’état qui les redistribue à des pauvres nécessiteux, 2/ c’est bon pour la planète, parce que le riche, il a une grosse bagnole de riche qui pollue, des loisirs de riche pas bisous, genre la chasse, piloter un avion etc …
        Donc si tu veux sauver la planète fais circuler auprès de tes amis #tuer-un-riche 😉

          1. Pheldge

            enfin j’ai découvert la recette du malthusianisme sauveur ! bon, maintenant que je suis chaud, je vais m’attaquer au moteur à eau … 😉

  8. Philippe Abensour

    Bonjour à tous,
    Petit exemple personnel: ma mère de 75 ans vient de perdre son compagnon. Elle n’a donc pas droit à une pension de reversion. Elle est bien bête aussi, ils auraient dû se marier. Mauvaise planification…
    A deux ils vivaient dans un T2 à Aix-en-Provence, ville plus connue par son deuxième petit nom: le 21ème arrondissement, avec un loyer d’un peu plus de 795 euros (payable à deux). Elle touche 1050 euros par mois de retraite et d’APL (250/300 euros à la louche)
    Consciente du coût du loyer par rapport à ses revenus, elle demande à nos flamboyantes administrations un hébergement plus en rapport avec son statut de vieille ayant bossé toute sa vie comme commerçante. Bien sur, il n’y a pas de disponibilités.
    Résultat des courses: Plus d’APL, donc un revenu réduit à 750 euros. Elle ne peut plus payer son loyer. Le propriétaire va s’asseoir sur son revenu complémentaire. Je ne peux pas l’aider financièrement car en guerre avec l’URSSAF et le RSI. Donc Direction le CCASS d’Aix, en fait noyé par les demandes certainement comme à Paris, Aix étant une ville chère. Conséquence, cout de gestion supplémentaire qui va certainement finir par une aide municipale, donc de toutes les façons de l’argent des autres.
    Ce pays est peut-être foutu, mais je suis surtout fatigué….

    1. kekoresin

      Pareil, je suis fatigué mais je me soigne. Je fais chier les administrations, j’enferme le directeur régional du RSI et ses ponctionnaires dans leur bastion et je leur coupe l’eau, je ponctue mes phrases par « montrez-moi le texte de loi qui ça ». Bref, je m’occupe. Ça me défatigue un peu mais je préférerais être plus pénard.

      Et puis pour le RSI, n’oublies pas de monter ta boite dans un pays en dehors de Socialie tout en conservant tes activités en France via une succursale. C’est un peu chiant à monter mais c »est véritablement la seule voie. Les révoltés du RSI se retrouvent maintenant vite fait en correctionnelle avec une étiquette « ennemi d’état ». Comme quoi, la justice française n’est pas au taquet niveau emploi du temps!!!

  9. Vassinhac

    Encore des raisons d’avoir un patrimoine « off the books » (droits à la retraite de fonctionnaire plutôt qu’un pécule de côté par exemple)

    1. Deres

      Ou sous forme d’œuvres d’art, de livres anciens ou de montres coûteuses … Bref, tout ce qu’aime nos politique et qui ne se déclare pas même dans les déclarations de patrimoine …

    1. Deres

      Si ils se contentaient de mesures débiles … Mais bien souvent, ils prennent en plus des mesures contradictoires s’annulant réciproquement.

      Exemple 1 : je baisse les effectifs de fonctionnaires d’une main mais j’augmente les salaires et les non contractuels de l’autre.

      Exemple 2 : j’embauche plus d’enseignants sur plusieurs années mais je mets en place une année des stage à 50% faisant perdre immédiatement l’équivalent de plus de 10 000 postes devant les élèves

      Exemple 3 : je garantit la pérennité d’une usine construisant des trains par des futures commandes SNCF que je repousse ensuite quand je diminue l’investissement publics afin d’éviter de faire des réformes structurelles

  10. BDC

    J’ai lu dans la presse qu’ils allaient inclure dans les revenus les intérêts des placements sur livrets avec un taux de 3% … Si c’est vrai, c’est n’importe quoi, à la fois sur le taux et sur quelle assiette ? Les intérêts sont calculés par quinzaine … Bonjour les effets de bord. Outre le fait que ces revenus sont faibles compte tenu d’un taux réel de 0,75%, pourquoi ne pas prendre pour référence le relevé bancaire ?

  11. JiJiBé

    @ Philippe Abensour 23 septembre 2016, 12 h 11 min , Vincent, François, Paul et les autres.

    Fatigués ? Mais c’est ce que ces zélus autoproclammés pour la plupart, repris de justice mais jamais de justesse pour les autres souhaitent, organisent, planifient et décident entre eux.

    Je reçois ce jour un mail de révolte (hum) :

    Opérations « Sauvons notre pays » foutu…?? Organisées ce soir à Paris et dans plusieurs villes de province.

    Je ne sais qu’en penser, et même à ce sujet quand penser. Frémissement de révolte des sans dents ??
    Balbutiements racoleurs ? Chimères sans lendemain ? Pire, encadrement et gestion de certaines velléités ?

    Ce qui me semble certain c’est que nous connaîtrons tous des moments difficiles.
    Vae victis.

    1. kekoresin

      Meuuunon, ça va bien se passer. Les sans dents sont bien encadrés et formatés. La révolution, tu rigoles, ils risqueraient de perdre les allocs et la sécu gratuite (?!?) Les autres ont trop à perdre même si c’est de moins en moins. Les masses sont réchauffées petit à petit jusqu’à ce qu’il soit trop tard pour sauter hors de la marmite…

  12. jeans82

    Le pire est a venir… Vu que dans les candidats à la présidence, il n’y en a pas un pour rattraper l’autre, L’an prochain promet d’être encore mieux !

  13. JiJiBé

    Et juste pour la soirée Lagavulin 16 ans au coin du feu – il fait frais en montagne – une info primordiale, totalement HS mais instructive quant à la réactivité du bon peuple à l’exhortation exaltante et la gestion de ses priorités :

    « 350 associations dont 32 françaises à la rescousse des vers de terre dont nous avons tant besoin ! »

    Mais pourquoi pas 350 associations dont 32 françaises à la rescousse des Verts pour les enfouir dans leur trou à coups de biscayens ?

    Les Verts…vous voyez, les machins endémiques qui se contemplent le lombric et dont nous n’avons nul besoin.

    1. jeans82

      Le Lombric est menacé par un nouveau vers arrivé en Europe avec les importations de plants. Le plathelminthes terrestres est un tueur de lombric. Fini le jolie potager aéré par le gentil lombric !

      1. albundy17

        Les lombrics me font suer, dès les pluies d’automnes ces crétins gros comme mon pouce me ruinent le jardin, on ne fait pas 50 m sans avoir 10 cms de leurs monticules sous les pieds.

  14. JiJiBé

    @jeans82
    .
    Allons bon !
    Vite j’interrogeais Ouikisaitout.
    _______________________

    « Les Plathelminthes sont des vers plats dont de nombreuses espèces sont des parasites. Cet embranchement regroupe principalement des vers qui sont des animaux allongés sans appendice. Les vers les plus connus de la classe des Turbellaria (vers plats non exclusivement parasites) sont les planaires, vers libres, nageurs ou rampants, dont l’épaisseur du corps peut mesurer moins d’un millimètre. Ils ont une symétrie bilatérale et appartenaient à l’ancienne catégorie des acœlomates (ils ne possèdent pas de cavité générale : ni cœlome ni pseudocœlome), il est apparu que l’absence de cœlome est due à une régression de ce dernier. La seule trace de leur ancien cœlome restant visible est leur mésenchyme. Le tube digestif possède une ouverture (bouche). Ils possèdent par ailleurs un appareil génital complexe. Ils peuvent se reproduire de façon sexuée. »
    ________________________

    Parfait, on les reconnaît bien toutes et tous dans cette description :

    Animaux allongés sans appendice, vers plats plus ou moins parasites, nageurs ou rampants, ne possèdent pas de cavité générale, régression du cœlome*, appareil génital complexe.

    Le hic, peuvent se reproduire de manière sexuée…

    Bien sûr il y a des béotiens de la politique qui fréquentent ces lieux.

    Pour eux et à titre parfaitement amical je vous donne la définition aveuglante (Toujours ouiki avant ouiski) de ce qu’est la politique, notamment celle menée par les vers…pardon les Verts :
    _________________________

    * »Le cœlome (ou, rarement, cœlome) est la cavité générale (dite cœlomique), complètement bordée par le mésoderme, qui en forme la membrane. Les animaux qui possèdent un véritable cœlome, comme les Annélides, les Panarthropodes, les Brachiopodes, les Échinodermes, les Siponcles, les Nematozoaires, les Mollusques ou les Chordés, sont dits cœlomes ou cœlomates (un terme sans valeur taxinomique car il rassemble des taxons polyphylétiques). »
    _________________________

    Voilà, personne ici ne pourra plus ignorer à quoi ressemblent les taxons polyphylétiques (rime riche avec les politiques) qui nous emmerdent la vie au quotidien (surtout le polyphylétique Vert, le plus redoutable).

    Donc, si lors des prochains débats qui vont nous gonfler pendant 7 mois vous les entendez se traiter de panarthropode, de siponcle ou de nematozoaire ayez l’air entendu empreint d’une légitime condescendance et balayez négligemment l’argument.

  15. JiJiBé

    Ménon-ménon !

    Nous sommes à l’époque du vivre ensemble. Accueillir le migrant, cohabiter. Le lombric doit s’adapter et à la quatrième taupe supporter qu’il est l’heure de déménager.

    Ah ! Au fait la taupe se nourrit de lombrics.

    Bien loins d’Eden ou des Hespérides nos jardins d’aujourd’hui.

    Bonne soirée.

  16. Pheldge

    HS : honte à vous lecteurs de h16 et autres sites de la fachosphère ! « la fachosphère jouit désormais d’une audience telle qu’elle empoisonne le débat politique national »
    liberation.fr/france/2016/09/21/fachosphere-arme-d-intoxication-massive_1505557

      1. Pheldge

        si, justement ! la honte de ne pas être de gôooche, qui est la seule option possible … comme le dit si bien Luchini « être de gauche, c’est trop noble, je ne le mérite pas … »

        1. sam player

          Oui, Luchini, c’est le genre de gars qui peut se permettre !

          « Je suis content d’être invité à votre journal, je voulais vous le dire depuis longtemps. J’adorerais être de gauche, c’est un souhait, mais c’est tellement élevé comme vertu. C’est un gros boulot. C’est un dépassement de soi, c’est une attitude, c’est être exceptionnel. Le génie moral, le génie de l’entraide, c’est trop de boulot. »

              1. albundy17

                Si tu veux voir un truc vraiment décalé avec lui, tout en bénéficiant du « délicieux » accent régional cher à Ari, voir « Ma Loute », faut regarder au 8 eme degré

    1. sam player

      Le journaliste ne tire pas les conclusions des raisons qui font que… et au contraire il en rajoute une couche par ses propos en excluant une partie de la population du débat.

  17. sam player

    Je sais pas ce qu’ils trafiquent sur CP en ce moment mais si ce qu’on voit de temps en temps c’est la nouvelle maquette elle est à chier….

    1. Val

      +1 CP est un drôle de truc , tu te fais modérer pour rien sur des commentaires tout à fait soft mais qui ne plaisent pas à la doxa . J’ai arrêté de le lire , je trouve ce site suspect . Je suis surprise qu’H ne se soit pas fait éjecter

  18. sam player

    On lit des trucs de plus en plus débile dans les journaux :

    Là c’est sur les dommages et intérêts de Kerviel à la SG qui ont été ramenés de 4.9Mds d’€ à 1M€ :

    « Reste la question fiscale. Du fait de ses perte abyssales, la Société générale a bénéficié d’une déduction d’impôts de 2,2 milliards. Bercy, par la voix de Michel Sapin et de son secrétaire d’État au Budget, Christian Eckert, a fait savoir qu’il étudierait de près l’arrêt de Versailles pour, le cas échéant, demander à la banque le remboursement de la ristourne. Si le ministère se fondait seulement sur les dommages et intérêts tels qu’ils viennent d’être réévalués, l’addition serait rude pour la Société générale, à laquelle l’affaire Kerviel coûterait 4,9 + 2,2, soit 7,1 milliards d’euros.
    _________
    Imaginons que la SG ait fait 10Mds de bénéfice avant impôts et avant prise en compte de la perte de JK de 4.9Mds :

    1- Il n’y aurait pas eu de perte : la SG aurait payé 38% d’impôts (3.8Mds) et le bénéfice distribuable aurait été de 6.2Mds.

    2- La perte est prise en compte comme une perte d’exploitation. Les bénéfices nets avant impôts sont donc de 10 – 4.9 = 5.1Mds. La SG va payer 38% d’impôts (soit 1.938Mds) et le bénéfice distribuable est de 5.1 * 0.62 = 3.162Mds.

    3- La perte n’est pas prise en compte comme une perte d’exploitation. Les bénéfices sont de 10Mds. La SG va payer 38% d’impôts(3.8Mds) et il reste donc 10 * 0.62 = 6.2Mds de bénéfice desquels il faut déduire la perte avant de les distribuer et le bénéfice distribuable est de 6.2 – 4.9 = 1.3Mds.

    Par quelque bout qu’on le prenne la différence maximale entre ce qui reste à distribuer dans la caisse est entre les cas 1 & 3 et est de 6.2 – 1.3 = 4.9Mds (la perte de trading) et non de 7.1Mds comme indiqué dans l’article.

    Je n’ai pas connaissance que l’état collerait une amende encore en plus : suivant la décision à prendre il récupèrera déjà près de 2Mds d’impôts en plus (entre les cas 2 & 3), c’est déjà pas mal.

    (les pourcentages d’IS sont peu importants pour le raisonnement).
    __________
    En fait ce que peu comprennent c’est que dans un bilan toutes les pertes d’exploitation sont en général et bien évidemment déductibles : pertes de change, pertes de valorisation, vols de matériel, erreurs de fabrication etc… sauf les pertes d’argent et ce pour éviter qu’il y ait une collusion entre un salarié indélicat et un responsable de l’entreprise : en effet ils feraient 50/50 et cela permettrait de sortir du liquide de l’entreprise sans payer aucune cotisations sociales, taxes, IS, IR etc…

    C’est pour cela qu’il faut prouver qu’on a pris les dispositions pour empêcher la malversation et que celle-ci était imprévisible. En effet il serait assez injuste de devoir payer des impôts (IS) sur ce que l’on n’a plus : Vous avez fait 3ME de bénéf, le comptable est parti avec, il vous manque ces 3ME et en plus l’état vous demanderait de payer 1ME d’impôts comme si le vol n’avait pas eu lieu.

    Hors vol votre solde à la banque après impôt aurait dû être de 3 – 1 = 2ME
    Si vous n’êtes pas responsable du vol votre solde à la banque est de 0€
    Si vous êtes responsable du vol votre solde à la banque est de 0 – 1 = -1M€

    Votre perte n’est que du montant volé, détourné, 3M€ pas plus, pas moins.

    En cas de vol par le comptable de l’entreprise, reste à savoir si l’URSSaf a le culot de faire payer des cotisations sociales sur ces sommes détournées… et ce en considérant que c’est des salaires.

    1. BDC

      Chef, il y a aussi la différence entre l’IS réellement payé et la charge IS inscrite au compte de résultats. Dans le cas 3, le résultat fiscal serait de 10, soit 3,8 d’IS à payer, mais imaginons que j’arrive à convaincre le commissaire aux comptes qu’in fine cette perte sera déductible … Je me crée une créance sur l’Etat (actifs d’impôts) de 38% de 4,9, soit 1,9, et mon résultat net sera gonflé d’autant ! Et si je dois annuler cette créance, ça me fait une perte comptable sur le résultat net de 1,9 l’année où je l’annule, mais que j’ai déjà payée, à ne pas additionner aux 4,9 !
      BDC assistante comptable qui a la flemme d’aller voir ce qu’ils ont effectivement fait dans les comptes

        1. BDC

          Bon d’accord, il faut simplement remplacer « que j’arrive à convaincre le CAC … » par : « que l’administration fiscale m’autorise un crédit d’impôt », et on a le schéma comptable de l’opération ! Où me serais-je trompé ?
          Le gag avec ces crédits d’impôts c’est qu’on verse de l’IS en cash au fisc (parfois sur des profits NON réalisés comme les PVL d’OPCVM), et que celui-ci nous laisse le gommer sur les comptes de résultats, c’est le fisc qui siphonne du cash et qui corrige par des magouilles comptables,et ça paraît comme un geste d’une grande générosité !

          1. sam player

            A la base l’IS est une grosse tartuferie : on impose des bénéfices non distribués sous couvert qu’on a qualifié la société de personne morale, mais un bénéfice ce n’est pas un revenu : je suis pour un IS à zéro.
            Avec l’avoir fiscal on évitait au moins la double imposition.

    2. bibi

      Vous avez un article du monde qui explique pourquoi la SG a pu bénéficié d’un crédit d’impôt de 1.147G€ en 2008.
      En cas de fraude vous pouvez bénéficiez d’un crédit d’impôt du tiers du montant de la fraude (ici 4.9G€/3=1.6G€) mais ce montant est plafonné par la loi à 1.147G€.

      lemonde.fr/economie/article/2010/10/12/affaire-kerviel-la-deduction-d-impots-de-la-societe-generale-a-atteint-1-1-milliard-d-euros_1424340_3234.html

      Il est probable que la SG ait a nouveau pu bénéficier du dispositif en 2009 portant ainsi son crédit d’impôt à 2.197G€ puisque dans un article de Les Echos on apprend qu’elle bénéficie d’un crédit d’impôt total de 2.197G€ grâce au « carry back »

      lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/0211089265889-affaire-kerviel-un-rapport-accuse-la-societe-generale-davantage-fiscal-indu-2011537.php

      Seulement le dispositif du « carry back » n’est utilisable que si il y a fraude, et donc si le jugement remet en cause l’existence d’une fraude alors la SG n’avait pas le droit d’utiliser le « carry back » et devra donc s’acquitter du crédit d’impôt indument obtenu.

      De toute façon même si la SG doit finalement verser les 2.2G€ à l’état, elle aura bien profité de ce paiement différé et c’est donc tout bénef pour elle.

      1. BDC

        Merci Bibi, je ne connaissais pas ce terme de carry back, c’est bon pour mon augmentation ! C’est effectivement une créance sur l’Etat. Mais pour moi l’IS sur la perte a déjà été versée sinon il y a double avantage fiscal : du cash en moins contre une créance qui neutralise l’opération sur le résultat net et le bilan => la perte apparaît déductible IS sur le résultat net tant que cette créance existe mais l’IS a été payé plein pot, ça permet de différer l’IS comptablement en prélevant sur cette créance pour payer moins d’impôts les exercices suivants. Et toute la question réside dans l’annulation ou pas de ce crédit d’impôt. Je file dans le bureau du chef !

      2. sam player

        Oui bibi mais peu importe le montant (qui doit se situer entre les extrêmes contradictoires que tu cites, moi-même me situant entre les 2 avec 1.862Md), le but de mon commentaire était de dire que la banque ne perdra au pire QUE ce qu’elle a perdu dans ces opérations de trading et qu’un journaliste (du figaro) fasse un cumul de la perte de trading ET de la non-déductibilité pour annoncer un dommage supérieur à la perte de trading est un non-sens.

        L’esprit de la loi concernant la déductibilité des malversations est vis-a-vis de tiers non identifiés : hors une perte de trading c’est vis-a-vis d’un tiers parfaitement identifié qui, lui, a fait un gain et sera d’ailleurs imposé.

        Parlez d’une ristourne c’est soit de l’ignorance (excusable mais faut qu’ils changent de métier) soit volontaire pour encore une fois fustiger la finance : pourquoi ne pas dire que l’agriculteur ayant acheté un tracteur trop puissant et qu’il a revendu l’année suivante (ou pas) a bénéficié d’une ristourne de l’état quand il a déduit l’amortissement de ses bénéfices ?

        Pour ce qui est de la banque, nul doute que la décision sur la condamnation de JK à 1ME (vs 4.9Mds) n’aura aucun effet et qu’elle n’aura pas à rembourser la déductibilité de cette perte : ces décisions n’ont rien à voir, abaisser la responsabilité de l’un (encore faut-il l’interpréter de cette façon) n’augmente pas celle de l’autre.

        Carry back : je suis assez enclin à utiliser des termes anglais qui sont souvent assez concis mais pour ma part LE Carry Back (tout court, cité comme un système comme dans l’article du Monde) c’est avant tout un terme d’opérations sur devises, même si en tant que verbe ça a la notion de reporter et là pour une fois ils auraient pu utiliser le terme français de « reports  » sauf effectivement si le but est encore de dresser le lecteur contre la finance internationâââle en faisant croire que ce traitement fiscal vient des USA alors que ça a existé de tous temps : d’ailleurs si les reports n’existaient pas alors toute la comptabilité des entreprises serait faussée et non sincère car on déclarerait les réajustements de goodwills ou les dépréciations de stock que lors des exercices qui vont bien et pour en obtenir le meilleur bénéfice fiscal.

        Même les particuliers peuvent utiliser assez facilement ce système du report de déficit.

        1. Pheldge

          Nous, à la Réunion, on connait bien le carry poisson, le carry poulet, le carry canard, le carry porc, ton truc, t’es sûr que c’est pas plutôt une histoire de carry et de « bare-back » ?

          moi expliquer : humour, comprendre bare-back=barbaque 😉 les pervers faisez vous soigner !

  19. Aristarkke

    L’ Urssaf a tous les culots, même celui de violer sa propre législation cadre et de le reconnaître par courrier. Mais comme elle agit pour la « bonne cause »…

  20. sam player

    Au hasard d’un article n’ayant rien à voir avec le sujet je viens d’apprendre que le secrétariat à l’égalité réelle avait disparu 6 mois et 19 jours après sa création !

    Il semble que ça s’est passé en même temps que le départ de Macron.

    Pour ceux qui hésiteraient encore entre stratégie et connerie…

    1. albundy17

      C’est comme la chef de cabinet de pépére, elle quitte ses fonction pour en prendre une plus pérenne, elle va devenir préfet.

      comme quoi ils sont tout à fait capable de projection

    2. Calvin

      Si ça se trouve, Jean-Vincent n’est plus Placé au gouvernement !
      Je n’ai entendu aucune annonce, aucun rapport, aucun éternuement de sa part, depuis qu’il a une belle rente de la République.

  21. Pheldge

    C’est George Pau-Langevin ministre de l’outremer qui a démissionné, et du coup Bareigts a été promu(t)e et son ministère bidon-prétexte-coup-de-pub a fait pshitttt … 😉

  22. JiJiBé

    Puisque c’est la récré du samedi une info de première à propos de l’inénarrable ministre de la couillonnade durable :
    ____________________________________

    Ségolène Royal évacuée d’un restaurant : mais que s’est-il passé ?

    C’est une soirée qu’elle n’oubliera probablement pas. Alors qu’elle dinait dans un restaurant parisien, la ministre a dû interrompre les festivités rapidement, selon Closer. Voici pourquoi.

    Une soirée qui tourne à la panique. Alors qu’elle dinait en terrasse du restaurant Les Deux Magots, dans la capitale vendredi soir, la ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, a du être évacuée suite à l’alerte d’un scooter suspect prêt de l’établissement.

    « Ségolène Royal a dû interrompre son dîner en raison de la présence aux alentours d’un scooter suspect. Pour l’heure, les forces de l’ordre n’ont rien trouvé mais les alentours ont été momentanément bouclés mais le service a repris à 21h40 », précise le magazine people.
    _______________________________

    On s’en doute, le propriétaire du scooter suspect est activement recherché !

      1. JiJiBé

        Vous susurrez que le nom subliminal du restaurant serait Les Démagos ?

        Dernière minute, on aurait relevé sur le scooter infernal les initiales du propriétaires…. FH ! Selon la formule consacrée on se perd en conjectures.

    1. Calvin

      Ségolène ne supporte plus les émanations des véhicules, y compris scooter, depuis qu’elle a demandé un rapport sur la réalité de la pollution des voitures.
      Comme ce rapport indique que le moins polluant est WV et le deuxième plus gros pollueur est Renault, elle ne sait plus quoi faire du rapport.

  23. Bonsaï

    @ Pheldge, ô précieux conseiller des îles ensoleillés et soyeuses, pardon joyeuses…
    J’ai suivi tes sagaces conseil et j’ai vidé mon cache. Et hop, du coup le site ne me reconnaît plus et je dois montrer patte blanche, argh !

    1. bibi

      On ne supprime pas des données à la légère.
      Il y a des options à cocher et décocher quand on vide son cache, et se renseigner sur ce qui sera impacté par chaque case cochée aurait du être le préalable à toute action de votre part.
      Mais bien sur comme toute interface clavier qui se respecte vous avez cliqué sans prendre le soin de faire la moindre vérification quant au conséquence de votre action, et après vous râlez!

      1. albundy17

        Pour régler tout les problème, bonsai, taper dans « recherchez les programmes »: cmd.exe.

        Une fenêtre s’ouvre, taper « format c:/Q » sans les guillemets, puis acquiescer a toutes les demandes

      2. Bonsaï

        Ah ! alors que je m’efforce de mettre un peu de dramaturgie voire de la poésie dans votre terne quotidien, est-ce ainsi que me remerciez ?
        Détendez-vous donc et adoptez une certaine largeur de vue…
        Pour ce faire, rien de mieux que de changer un peu ces idées moroses : je vous invite donc à aller lire mon nouveau billet sur mon site perso ! (cliquer sur mon pseudo).

        1. Pheldge

          Tu es pénible, je t’avais indiqué que quand tu vidais l’historique de navigation, tu devais décocher que certaines options, comme les mots de passe … pfff !

          1. Bonsaï

            Mais je ne me suis plainte de rien. J’ai bien manœuvré cette passe dangereuse et je m’en suis bien tirée toute seule, comme d’hab.
            Alors trouvez-vous un autre sujet de raillerie, vous n’en manquerez pas par ici…

            1. Pheldge

              « Mais je ne me suis plainte de rien … » qu’est-ce qu’il ne faut pas lire ! et ça, c’est quoi, si c’est pas le mûr mur, des lamentations ?
              Bonsaï 24 septembre 2016, 11 h 42 min

              1. bibi

                En plus d’être dur comme du bois c’est une femme.
                Donc rien d’étonnant qu’elle ne voit pas qu’elle se plaint, c’est un des gros problèmes des femmes elles ne rendent même pas compte que quand elle ne parle pas pour ne rien dire, elle parle pour se plaindre.

                1. Bonsaï

                  Par contre la mauvaise foi, le manque de subtilité et la parfaite rusticité, ça c’est parfaitement masculin.
                  Sachez donc monsieur BIbi que je ne suis pas née de la dernière pluie et que j’ai parfaitement vidé mon cache sans toucher aux données vitales. En effet, aussi surprenant que cela puisse vous paraître je sais lire, merci.

                  1. bibi

                    On ne doute pas que vous sachiez lire, on doute ou plutôt on ne doute plus de votre capacité à comprendre ce que vous lisez en dehors de qui se trouve dans un livre de cuisine et encore.

                    1. BDC

                      +1 Bonsaï 13h04, on se demande quels traumatismes ces Messieurs ont subi pour s’en prendre gratuitement à vous. Et ça peut servir de leçon pour la gent féminine, le dialogue, la communication toussa …

                    2. sam player

                      « …le dialogue, la communication toussa …

                      Mouais, quand une femme te dit « faut qu’on parle », c’est mal barré !

                    3. bibi

                      @BDC
                      Le traumatisme vient du fait qu’elle ne veuille toujours pas entendre raison qu’en à l’inanité de ses choix en matière de navigateur et de faire part à longueur de temps de ses problèmes..

                  1. Bonsaï

                    @ BDC 14:00
                    Merci pour le renfort intelligent (à prendre au sens latin, comprendre) !
                    Un peu tard pour la bataille, mais néanmoins ça fait du bien de voir s’élever le niveau du débat grâce à vous !

                    1. bibi

                      Beaucoup ici ont pris un peu de leur temps pour vous expliquer des choses et vous n’en tenez absolument au compte et en plus vous vous permettez d’accuser les autres de ne pas faire l’effort de développer pour satisfaire les choix techniques de Madame.
                      Pour rester dans la métaphore culinaire, les chieuses comme vous j’en ai soupé.

                  2. Pheldge

                    bibi, « qu’en à l’inanité de … » vas-y, tu pousses ! pourquoi pas « Cantat » ( celui qui étreint ignants ) ? non ! le Papet va nous en faire une peau de plexi , à ce tarif, c’est « quant à » siouplé … 😉

    1. Val

      Le problème est toujours le même , on laisse venir des migrants et apres on les empêche de travailler à cause d un salaire minimum bien trop haut , on les condamne donc à végéter ad vitam æternam . De deux choses l’une : soit on empêche de venir les non formés soit on fait sauter le salaire min . Bien sûr nos courageux politiques décideront de ne rien faire et comme dit H , tout ça va formidablement bien se passer et en plus ce sera de notre faute .
      PS : je n’ai pas de soluce de survie à part l’exil intérieur ou extérieur selon compétences techniques/spirituelles 😉

  24. Pheldge

    Alerte, j’ai reçu un message inter-galactique destiné à le Papet, que je m’empresse de transmettre. Ô surprise, ce n’est pas une proposition de recyclage concurrente proposée par des petits hommes « green » comme le Soylent du même nom …
    Alors je le livre tel que, espérant que le récipiendaire saura le décoder « le facteur est passé, il a même sonné deux fois … »

    1. Aristarkke

      Là, je suis sur l’ Aventin où bruits-et-tumultes ne parviennent que très assourdis, favorisant la méditation sur ton énigme. J’ai idée de ton propos et garnis un pigeon voyageur de ma proposition de solution qui te parviendra demain soir, heure de métropole…

      1. Pheldge

        « l’arène pédo » ? mon Papet, tu nous vires tarlouze ? c’est à force de manipuler des chauds d’hier, et des gros tuyaux, et des saouls durs, que ça t’a donné des envies de backdoor 😉

  25. sam player

    Ouverture du bar identitaire à Lille.

    C’est à la réaction des fascistes déguisés en antifascistes qu’on mesure le chemin perdu avec la liberté d’expression

        1. Bonsaï

          Huit commentaires à la chaîne entre 2 et 3 heures du mat ! Il faut le faire !
          Et quand on pense que les mauvaise langues ne font que critiquer le mode de vie détendu, le dolce farniente, les ivresses tropicales et les autoroutes hors de prix…

  26. Kloupa

    Il restera toujours les camps de migrants, auxquels il faut bien trouver des logements quand ils sortiront des camps. Paris sera ainsi plus accueillant.

  27. Dr Slump

    HS qui vaut quand même le détour. J’ai d’abord cru à une bonne blague du Gorafi, mais il semble que si, hollande élu meilleur homme d’état de l’année, c’est la réalité dans le monde halluciné où l’on vit!

    france24.com/fr/20160918-francois-hollande-prix-homme-etat-annee-new-york?ref=fb_i&utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook

      1. Dr Slump

        Pt’être bien, et après? Ca reste quand même la meilleure de l’année! Je crois bien que je vais l’afficher celle-là! Ca va faire rigoler au bureau!

Laisser un commentaire