En France, l’électricité pas nucléaire, c’est pas d’électricité tout court

Ah, la transition énergétique, que voilà une idée réjouissante ! Grâce à ce principe maintenant élevé en dogme, la France transite joyeusement vers de nouvelles aventures énergétiques alternatives, à base de coupures, de bagotage du réseau électrique, et de petits sourires politiques crispés.

L’idée de départ est, comme bien souvent en politique et dans ce pays, à la fois simple et complètement idiote : pour protéger Gaïa et les générations futures, rien de tel qu’obliger tout le monde à utiliser des énergies dites renouvelables qui pollueront Gaïa (mais différemment) et endetteront (à mort) les générations futures. Avec ce principe vient aussi l’idée, plus fine, de décentraliser la production d’énergie qui se heurtera constamment avec l’impérieuse nécessité d’un État fort qui contrôle absolument tout et interdira donc avec constance et acharnement toute tentative de décentralisation hors de son giron.

Bref, la transition énergétique, c’est un peu l’art de faire rentrer des cubes dans des cylindres à coup de maillet. Cette transition a été proprement mise en place et imposée en Allemagne et après plusieurs années, les retours d’expérience s’accumulent : c’est une folie (selon le vice-chancelier allemand) aux résultats qualifiés de dramatiques par différents experts du domaine.

Devant ce désastre, une conclusion s’impose : il faut absolument que la France la mette en place à son tour.

Royal : la champagnitude attitude

Grâce aux efforts combinés d’une ignorance assumée dans les principes technologiques et économiques de base, d’un gouvernement socialiste et le jeu nécessaire des alliances et renvois d’ascenseurs écologistes pour s’assurer d’un quinquennat tranquillou-bilou, c’est donc ce à quoi s’est employée la politicaillerie française avec, reconnaissons-le, un certain succès : les éoliennes et autres moulins à vent immobiles ont poussé comme des champignons, les panneaux photovoltaïques se sont multipliés sur des toits orientés plein nord, les subventions ont coulé à flot, les scandales se sont empilés et la transition énergétique a commencé, comme en Allemagne, à faire quelques dégâts.

Hiver 2016, nous y voilà doucement. Le parc nucléaire français se décrépit, honni tant par le gouvernement qui ne veut pas avoir même l’air d’y toucher que par à peu près tous ceux qui veulent avoir bonne conscience (c’est important, la bonne conscience, pour avoir les miches au chaud lorsque la bise d’hiver arrive).

On apprend ainsi que 19 réacteurs nucléaires sont actuellement à l’arrêt en France, privant le parc EDF de 30% de sa capacité de production. Zut. Les contrôles renforcés de l’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) ont imposé l’arrêt d’un paquet de réacteurs. Zut, il va falloir utiliser les énergies alternatives pour compenser (par alternative, comprenez le charbon et le pétrole, les autres blagues écologistes ne permettant pas, même de loin, par beau temps avec un petit zéphyr idoine, de fournir la demande de 19 réacteurs nucléaires à l’arrêt).

À la sévérité (voulue ? nécessaire ?) de l’ASN, il faut ajouter une gestion du parc existant par EDF au moins aussi alternative que les énergies poussées par la transition rigolote de nos politiciens. Comme nous sommes en France, il faudra aussi tenir compte des actuels déboires d’EDF qui reprend à sa charge une bonne partie des soucis d’Areva, ce naufrage ô combien franco-français du capitalisme de connivence.

Bref, sauf à embaucher des centaines de milliers d’écologistes pédalomanes pour compenser, EDF se retrouve dans une situation délicate de devoir produire au moins autant d’électricité qu’aux hivers précédents avec nettement moins de réacteurs en ligne.

Peut-être est-ce réellement ça, la transition énergétique ?

En attendant, cet affaiblissement de la capacité de production d’électricité en France a des conséquences directes pour le particulier, à commencer par des prix nettement plus volatils et un accroissement de la dépendance du pays aux fournisseurs d’or noir. Notez que ce n’est pas grave, tant nos relations sont bonnes avec le Qatar et l’Arabie Saoudite, ces deux royaumes fort recommandables. Le consommateur, entre deux attentats, pourra donc se réjouir d’une facture qui augmente : c’est pour la bonne cause écologique.

Rassurez-vous cependant : la situation a été prise au sérieux par les plus hautes autorités de l’Etat, à commencer par Ségolène Royal, qui s’est voulue rassurante sur Europe 1 dernièrement :

« Non, il n’y a pas de risque de pénurie, mais (…) c’est mon rôle de mettre les fournisseurs d’électricité devant leurs responsabilités et c’est aussi une occasion extraordinaire de lancer une campagne sur les économies d’énergie. »

C’est effectivement fort rassurant de savoir qu’il n’est pas de la responsabilité du gouvernement d’avoir choisi la transition énergétique et des productions intermittentes pour notre approvisionnement, tout comme il est tout à fait rassurant qu’une nouvelle campagne d’économies d’énergie soit lancée, campagne dont on sait qu’elle sera d’autant plus un succès qu’un réacteur éteint oblige les consommateurs à ne plus consommer du tout (malin !). Cet hiver, si vous n’avez plus de chauffage, dites-vous que la campagne d’économies bat son plein.

Et puis, c’est tout à fait rassurant de savoir que c’est Ségolène Royal qui devra gérer cette crise énergétique si jamais (Dieu nous en garde) elle devait advenir. N’a-t-elle pas amplement démontré sa chutzpah lorsqu’elle géra, de main de maître, la région Poitou-Charente en démontrant, par l’exemple, ce qu’économie veut dire ?

Parce que, pour Ségolène, la France doit absolument économiser (notez que l’économie des dépenses et dans la distribution de cadeaux pré-électoraux ne rentre pas dans la même case), comme tout pays du Tiers-Monde confronté à des soucis énergétiques.

Oh, certes, on ne peut pas s’enorgueillir de gaspiller, mais a contrario, on ne peut pas non plus se réjouir de consommer toujours moins d’énergie, la diminution de cette consommation signifiant directement une diminution de notre richesse, de notre capacité à produire, à créer, à apporter à tous et chacun de quoi vivre ; il y a d’ailleurs une parfaite corrélation entre l’augmentation de la consommation d’énergie et la sortie de la misère, et une aussi belle corrélation entre la diminution de consommation d’énergie et l’effondrement d’une société.

Restons optimistes : puisqu’après tout et officiellement, le climat se réchauffe, nous aurons donc un hiver doux et clément dans lequel il ne nous sera guère utile de nous chauffer. EDF ne sera donc pas en sous-production. Le gouvernement pourra donc suivre sa tendance naturelle et continuer à transiter énergétiquement vers des niveaux plus bas. Et Ségolène réussit tout ce qu’elle entreprend. Tout se passera donc bien.

what could possibly go wrong / forcément ça va marcher

J'accepte les BCH !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires286

  1. Aristarkke

    Comment cela, des coupures électriques???
    Ségolène Royal l’ a assuré la semaine dernière qu’il n’y en aurait pas! Oseriez vous remettre en doute la parole de la Pitié Pythie du Poitou ???

  2. Marco40

    C’est fou comme cela ressemble à une économie de guerre, sans guerre.
    La gauche au pouvoir, c’est la destruction d’un pays sans ennemi extérieur!
    Trop fort : on dirait le capitaine pirate dans les aventures d’Astérix…

    1. bibi

      Et faute d’ennemis extérieurs à nos frontières ils les font venir à l’intérieur, et en plus ils retiennent ceux qui veulent partir.

      1. Royaumont

        La bonne nouvelle dans l’affaire, c’est qu’avec une gestion publique aussi apocalyptique, même les somaliens n’auront bientôt plus envie de venir…

        1. sam00

          Il n’en en déjà plus envie.
          La preuve, ils s’évadent des centres d’accueil pour retourner à Calais pour passer en Grande-Bretagne

    2. MadeInCH

      La gogauche, comme toute dictature, a BESOIN d’ennemis, pour galvaniser les forces! Et occuper les temps de cerveaux! Et justifier les sacrifices!.
      Lorsqu’il n’y a pas d’ennemis extérieur, ou que l’idéologie refuse de le voir, alors il ne reste plus qu’une option. L’ennemi intérieur.

  3. Zendog

    Et en Suisse, ils vont voter à la fin du mois de novembre pour ou contre la sortie du nucléaire. Il paraît qu’ils comptent sur la France entre autres pour acheter le courant dont ils auront besoin. C’est pas de chance !

      1. MadeInCH

        Déjà voté.
        Y’en n’a marre de voir des pauvres chatons irradiés fluos partout!
        Bon, heu… faut avouer que les effets lumineux de ces bestioles radioluminescentes, la nuit, ça fait du plus bel effet.
        Pis quant ils explosent, les gerbes rouges font de belles arabesques.

    1. Bonsaï

      Et dire que j’allais justement commenter sur le fait que la France allait devoir importer de plus en plus d’électricité.
      Nos sociétés en sont complètement dépendantes et de nos jours, qui dit absence de jus dit retour rapide au Moyen-Age…

    2. bibi

      Sortir du nucléaire n’est pas un problème, à conditions que les centrales nucléaires soient remplacées par des centrales à énergies fossiles.
      La Suisse regorge de gaz de schiste (20% des réserves mondiales prouvées de gaz) donc l’abandon du nucléaire fait sens pour peu que l’on daigne exploiter cette ressource.

        1. bibi

          Non, ce n’est pas une blague pour produire de l’électricité vous avez le choix entre : le charbon, le gaz, le pétrole, l’hydraulique, et le nucléaire.
          Si vous voulez abandonner une de ses énergies, il faut la remplacer par une autre de ces énergies, la Suisse ayant des réserves colossales en gaz de schistes estimées à 40 000 milliards de mètres cubes, il serait logique en cas d’abandon du nucléaire de se rabattre sur le gaz.

          http://fr.blastingnews.com/economie/2015/03/la-suisse-decouvre-d-immenses-reserves-de-gaz-00306993.html

          Le problème je vous l’accorde c’est que ceux qui veulent sortir du nucléaire sont aussi ceux qui refusent l’exploitation des gaz de schistes chez eux.

          1. MadeIncH

            Le « c’est une blague? » était pour les réserves. Pas pour le choix ce les utiliser ou pas.
            Le meilleur résultat trouvé que j’ai trouvé, c’est une réserve de 20 à 30 ans de consommation Suisse.
            C’est pas l’équivalent du Quatar. Encore moins devant le Quatar et la Russie réunis!!!
            Ton lien pointe vers un article non sourcé.
            Aurais-tu une autre source?

        1. Pheldge

          comme ils disent les Suisses « fait sens Simplon ! » 😉

          Les Suisses ont froid, c’est pour ça qu’on dit que les Suisses glacent !

          1. Bonsaï

            Bon, ami Pheldge, j’en ai un peu marre de ce gravatar. Tu le traînes depuis trop longtemps, ça commence à faire très slip douteux…
            Tu ne pourrais pas changer un peu (et entre les deux remettre ton joli minois pendant deux minutes, BDC est en manque).
            Bon, attends quelques instants je me ressers un café et après je reste collée à ma chaise…

            1. Aristarkke

              Collée à votre chaise ???
              Philou, te rends tu compte de tes effets sur les spécimens helvétiques du genre 1???
              Personne n’aurait cru cela possible, à commencer par Bibi mais il est tellement compliqué d’ essayer de comprendre quoi que ce soit à cette gent…

            2. BDC

              « BDC est en manque » … Namého ! J’ai pas le temps Sam m’a filé du taf pour montrer qu’une femme bosse autant qu’un homme, pfff …

                1. BDC

                  Le Vendée globe ? En solitaire ??? J’ai peur de la haute mer, j’pourrais pas aller plus loin que l’île d’Yeu, j’y resterais à cause d’une avarie, ce que les femmes sont maladroites et sont incapables de s’orienter, c’est pas de chance ! (C’est mon île préférée mais chuuut … )

                    1. BDC

                      Je ne connaissais pas cette réputation de l’île d’Yeu, mais j’ai déjà été choquée de voir débarquer un car de petits papis munis de jumelles, sur une plage déserte éloignée de Port Joinville. C’est la Vendée qu’on découvre par hasard, quand on s’enquiert d’une plage tranquille auprès de la proprio du gîte, et qu’on se retrouve naïvement parmi des tout-nus au bout de 20 min de marche dans la pinède …

                    2. BDC

                      Ah non … J’ai loupé ton jeu de mots désolée ! Et la pinède c’était près des Sables, on a vu plus tard qu’on était sur la bien nommée « Route des amis de la nature » !

            3. Bonsaï

              Le coup de la chaise n’est qu’un clin d’œil à la trivialité rampante qui nous envahit des quatre points cardinaux.
              En réalité, je préfère m’installer sur un fauteuil confortable pour travailler sur mon Toshiba favori…

                1. BDC

                  À mon avis c’est « inspiré » chez Bibi et al. plus bas : h16free.com/2016/11/07/56240-en-france-lelectricite-pas-nucleaire-cest-pas-delectricite-tout-court/comment-page-1#comment-582575

                2. Bonsaï

                  Tu fus mon maître dans l’exagération :
                  « Petit Bonsaï, me disais-tu, n’hésites pas à utiliser tes coups de kung-fu, même les plus vicieux… »
                  Mais alors par contre, cher ami, ce gravatar-ci me déplait encore plus que l’autre.
                  Comme d’après tes propres dires, tu ne dépenses pas des tonnes en tenues vestimentaires, tu aurais donc tout avantage à soigner ton look numérique. Or ce gravatar-ci est déjà bien usé car l’ayant trop longtemps arboré il en devient connoté, ou contextualisé…

                3. Aristarkke

                  Si on pouvait s’attendre à celle là! Ton égérie suisse t’adresse un quasi-ultimatum et en moins d’une heure, tu abaisses le pantalon euh le papillon, euh le pavillon ???

  4. Higgins

    « Restons optimistes : puisqu’après tout et officiellement, le climat se réchauffe,… » A l’instant, j’entends qu’il neige sur Paris. C’est bête.
    7000 éoliennes terrestres actuelles ne parviennent à assurer que 4% de la production d’électricité française, de manière intermittente et aléatoire ! Question du jour: combien en faudrait-il pour en assurer 100% (le chiffre obtenu n’indique en rien que cette solution soit pertinente. Quand il n’y a pas de vent, 100% d’éolienne ne produise pas plus que 1%)?
    Je circulais l’autre jour sur l’A10 au sud entre Paris et Orléans et je certifie qu’il n’y avait pas un souffle de vent. Pourtant, les filles spirituelles de Pyralène Impériale, la maîtresse incontestée du brassage d’air, tournaient comme s’il y avait du Mistral à à décorner les bœufs. Quand est-ce que ce scandale cessera-t-il?
    Quant aux déboires d’EDF, nous n’en sommes qu’au début. Ce pays va franchement souffrir dans les années à venir.

    1. bibi

      Vous pourriez planter autant d’éoliennes que vous voulez il n’y en aura jamais assez pour faire face à un pic de demande.

      La raison en est fort simple c’est que les pics de consommation ont lieu par grand froid car en concomitance du développement du parc électro-nucléaire c’est fait celle du chauffage électrique et le grand froid se produit en condition anti-cyclonique donc en absence quasi totale de vent, si vous rajouter à cela que cela se produit pour des raisons fort mystérieuses en hiver, période de l’année ou l’ensoleillement est le plus faible les panneaux photovoltaïques ne peuvent combler le manque de production des éoliennes à l’arrêt.

    2. sam player

      Hormis l’enfumage, il y a 2 raisons pour lesquelles les éoliennes tournent à vide sans vent :

      – pour éviter le phénomène de Brinelling qui se produit sur les pstes des roulements et sur les dents d’engrenages qui restent fixes trop longtemps : ça mâte les pistes de roulement aux points de contact et ça crée des vibrations en fontionnement.

      – une éolienne qui pourrait produire avec un vent de 3m/s (que dalle) ne décollera par exemple qu’avec un vent de 6m/s (phénomène du stick-slip).

    3. Royaumont

      Il ne neige pas sur Paris, il s’en faut d’1 ou 2 degrés. Mais les climatologues distingués t’expliqueraient doctement qu’un temps trop chaud, trop froid, trop sec, trop humide, trop constant ou trop variable prouve de manière irréfutable la perturbation du climat par le grand Kapital apatride.
      T’as rien écouté pendant la COP 21 !

  5. Stéphane B

    Marrons nous !
    Il y a 6 mois, j’ai rencontré un directeur adjoint d’une DDT (ex DDE avec l’agriculture en plus mais sans les routes). A donf contre le réchauffement climatique et contre le nucléaire cette personne. Sauf que je lui ai alors parlé de la fission qui permettait de produire plus d’électricité d’une manière nucléaire mais sans les risques.

    Alors, ce monsieur m’a regardé avec de gros yeux en me disant qu’est ce que c’est ?

    Bref, son quezaco d’ignorance montre bien que même en haut, ceux qui portent des messages, sont incapables d’avoir des visions neutres car ils ne cherchent pas l’information ailleurs.

    En parlant de fission, quelqu’un sait si EDF (ou une autre branche étatique) cherche à la développer ou bien est ce un marché (encore un) que nous allons perdre ?

    1. albundy17

      Ouais, ben la fusion, c’est pas demain la veille.

      On pourrait déjà commencer par cramer du thorium, pis demander aux russes de nous expliquer comment fonctionnent leurs réacteurs nucléaire qui crament ce que nous appelons des dechets

      1. Stéphane B

        Je me base sur https://fissionliquide.fr/ et hormis quelles que pays étrangers, pas d’européens ? Sommes nous bons (avec un énorme « C ») à ce point ou bien avons nous les coucougnettes ligotées bien comme il faut par les capitalistes écolo de connivence ?

    2. Marco40

      Vous vouliez certainement parler de fusion. La fission c’est ce qui existe déjà.
      Par contre, foncez sur les réacteurs au Thorium : sécurité intrinsèque au fonctionnement (aucun risque d’emballement), durée de vie des déchets ridicule et pas de possibilité de produire des sous-produits pour des armes atomiques.
      Sans compter des réserves permettant de produire de l’énergie pour des siècles.

    3. miniTAX

      Stéphane B : « En parlant de fission, quelqu’un sait si EDF (ou une autre branche étatique) cherche à la développer ou bien est ce un marché (encore un) que nous allons perdre ? »
      ————
      La « fission liquide » (plus exactement le réacteur à sel fondu) fait l’objet de recherches à l’Université de Grenoble, surtout en métallurgie (études de problèmes de corrosion) et en simulations (ils ont réécrit le code des réacteurs Phénix et Superphénix pour l’adapter aux sels fluorures).
      Du travail de très bon niveau amha car ils profitent quand même de la longue tradition nucléaire française. Mais ils sont à tout casser quelques personnes dessus, en gros quelques millièmes de l’effort industriel, financier et humain des Chinois, bref pas de quoi fouetter un chaton.
      On sait tous comment ça va se finir, il suffit de regarder ce qui est arrivé à notre glorieuse industrie de l’électronique ou des écrans LCD (si si, il y avait de la recherche de pointe sur les LCD en France).

  6. Calvin

    Je rappelle que par énergies alternatives, il faut comprendre : un coup ça marche, un coup non.
    Ça marche un peu, puis il fait nuit.
    Le vent se lève puis il retombe.
    Etc.

  7. Val

    @H vous avez oublié au tableau que l’État fait des clefs de bras à EDF pour recevoir d’importants dividendes forçant cette dernière à emprunter pour les verser . Et après cela évidemment on a des *@µ*¤!# Q$ comme Ségolène pour critiquer l’entretien des centrales … le peloton d’exécution , je ne vois que ça et encore je me freine

    1. Aristarkke

      Vu le nombre de prétendants qui risque un over-besoin d’approvisionnement de cartouches que nous ne fabriquons plus, ce qui va aggraver le déficit extérieur des importations, des cordes et des réverbères me paraissent davantage dans nos moyens…
      C’est écologique et réutilisable…

        1. Pheldge

          une salutaire crucifixion pour ces sans-Dieu ! j’ai une provision de fers à béton, et des massettes … et quand on n’a pas de croix,à l’horizontale, sur le sol, ça le fait aussi ! 😉

            1. Caton

              Une porcherie suffit. S’assurer de l’absence de fibres artificielle (les pauvres bêtes ne les digèrent pas), couper les tendons d’achille, et jeter aux porcs. Même pas la peine de les buter, un verrat s’en chargera.

              1. MadeIncH

                Dans SNATCH, il est recommandé de retirer les dents et les cheveux avant car pas digérés. C’est moins désagréable que de les retirer après, dans le gigesta à la sortie du digester.
                Bon, évidemment, retirer les dents quant ça bouge encore, c’est pas évident.

                1. Pheldge

                  parce que tu crois que quand on aura commencé à se débarrasser de la clique, il y aura une enquête et tout ça ? trop heureux ! Il y a une expression antillaise qui me semble bien adaptée : imaginez qu’on « les  » recherche, ça donnerait : « François Hollande ? il a pris fin ! Ségolène, ah, bin, elle a pris fin aussi, et Marisol avec …  » 😉

      1. MCA

        @Aristarkke 7 novembre 2016, 9 h 50 min

        Les réverbères, excellent recyclage.

        D’autant qu’ au niveau des nœuds autoroutiers ils sont bien souvent éteints et ne servent plus à rien, tout ça pour une mesquine raison de radinerie.

        Ca devient extrêmement dangereux au niveau des bretelles d’accès à l’A3 que je pends de temps à autres…

        A chaque fois je ne peux m’empêcher de penser à la panne au milieu de la circulation sur 6 voies parallèles la nuit avec le torrent de feux de croisements qui défile.

        S’il y a des « responsables » qui lisent ce lignes, ils feraient bien de faire remonter cette info, puisque la sécurité routière est l’excuse permanente évoquée pour nous matraquer à tout va, voilà une mesure concrète et responsable à mettre en œuvre rapidement pour la SÉCURITÉ des usagers : rallumer ces réverbères au niveau des bretelles d’accès! .

        Hélas, cette mesure élémentaire ne rapporte pas mais coûte,…. je ne vous fait pas un dessin quant à la suite qui l’attend.

        1. Stéphane B

          Leur raisonnement est le suivant: Avoir une route éclairée permet une bonne vision et rassure l’automobiliste qui de ce fait roulera plus vite et deviendra dangereux pour les autres, qui aura un comportement inadapté car ayant une bonne vision.

          C’est pourquoi il convient de placer des routes sans éclairage afin qu’il y ait un sentiment d’insécurité qui fera ralentir les conducteurs et les rendra plus prudent.

          1. Higgins

            C’est le raisonnement officiel. Officieusement, on éteint les lampadaires surtout pour faire des économies (de bout de lampadaire comme il se doit) mais la réalité est qu’il n’y a plus un brouzouf dans les caisses. Sur les bretelles d’accès, je rejoins MCA. J’en connais du côté de Vélizy qui sont inquiétantes.Tout ça finira mal.

          2. MCA

            @Stéphane B 7 novembre 2016, 11 h 30 min

            Dans le même genre je leur suggère de renverser sur les autoroutes les citernes d’huile de vidange usagée.

            But recherché : rendre volontairement les voies glissantes pour forcer les automobilistes à conduire prudemment…

            Bien entendu, conformément au code de la route, les automobilistes seront tenus de rester maître de leur véhicule.

            Quand on part dans ce genre de délire, ce sont les gens rationnels qui passent pour des cinglés!

        2. Aristarkke

          Je constate votre adhésion pleine et entière à mon propos. Comme vous pendez déjà les bretelles d’accès aux autoroutes, l’ adaptation aux nouveaux besoins se fera aisément!
          😉

              1. Calvin

                Impôt sur fenêtre = moins de fenêtres = problèmes de santé.
                Au R-U, des études avaient indiqué des milliers de morts.
                Pour la France, pas d’études sourcées. Faut dire que c’était fait pour le bien de tous.

                    1. Pheldge

                      @ Bonzaille : ça y est, elle va pas tarder à nous sortir son pote Rael, représentant officiel des Elohims sur la panète Sol III 🙂

                1. MadeInCH

                  sam player 7 novembre 2016, 22 h 17 min
                  ????
                  Parce que je me demande « pourquoi des morts concernant les impôt sur les fenêtres »?
                  Je ne vois pas… Moins de fenêtres ne devrait pas faire des morts…
                  Et même si c’était le cas, mon étonnement ne me semble pas si stupide.
                  Puisque u m’insulte, donc m’accuse de bêtise, peux-tu expliquer pourquoi la taxe sur les fenêtres a fait des morts, et sourcer???

                  1. MadeInCH

                    Ok
                    Trouvé.
                    Néanmoins, une telle accumulations de stupidité et de misère, c’est tout de même quelque chose de difficila à imaginer pour un Helvétien.
                    Donc, oui, quelque part, je suis fièr de venir d’une « autre planète »!

                  2. Val

                    @MadeInCH vous êtes tordant au 3e degré . ds le style OSS 117 François L’embrouille .youtube.com/watch?v=R8CGfUCM6NM
                    (lvous avez dû lire le fil des posts un peu vite ça doit être pour ça )

                  3. sam player

                    « Puisque Tu m’insulteS »

                    Je cherche l’insulte dans : « j’ai toujours l’impression que tu débarques d’une autre planète… »

      2. Royaumont

        Le Pal, la roue, ou pour les plus raffinés et amateurs d’art équestre, l’écartèlement. Les méthodes ne manquent pas.
        On peut aussi, pour les banquiers, reprendre la récompense traditionnelle réservée aux faux-monnayeurs : bouillis dans une marmite.

        1. MadeIncH

          Le scaphisme, le bain jusqu’à mort s’en suive, équivalent du scaphisme mais dans une simple grosse baignoire, et le taureau de bronze sont aussi pas mal.

  8. bibi

    Il n’y a aucun problème à faire passer un cube de coté a dans un cylindre pour peu que le diamètre du cylindre soit supérieur ou égal à la petite diagonale du cube soit a*2^0,5.

    Note : C’est exactement le même problème que de savoir quelle est le diamètre d’un cercle circonscrit un carré de coté a, les deux points les plus éloignés étant deux sommet opposé du carré on voit bien que le diamètre est la diagonale du carré soit a*2^0,5.

    1. Val

      @bibi « Deux hommes se déplaçant en ballon sont perdus dans le désert. Ils aperçoivent un individu en train de méditer à l’ombre d’un arbre.
      –  » Où sommes-nous, s’il vous plaît ?  » lui demandent-ils.
      Après un long moment de réflexion, l’homme leur répond :
      –  » Dans un ballon.
      – Merci, monsieur le mathématicien.  »
      L’homme demande étonné :
      –  » Comment avez-vous su que j’étais mathématicien ?
      – Pour trois raisons, répondent les aéronautes. Premièrement, vous avez beaucoup réfléchi avant de nous répondre. Deuxièment, votre réponse est très exacte. Troisièmement, elle ne sert à rien. » 😉

      1. bibi

        Comment pouvez-vous dire que savoir calculer le diamètre d’un cylindre dans le quel on veut insérer un cube ne sert à rien?

        Alors que cette relation est d’un importance capitale car elle sert à savoir qu’elle est la taille maximale des glaçons que l’on peut mettre dans un verre.

      2. Royaumont

        @Val. A cela le mathématicien répondit : « vous êtes politicien, non ?
        – oui, comment le savez vous ?
        – Vous ne savez pas où vous êtes, vous ne savez pas où vous allez, vous ne savez plus quoi faire, ça ne fait pas 5 minutes qu’on se connait et c’est déjà de ma faute ! »

  9. Calvin

    Bon, moi, j’ai une solution.
    On ajoute des courroies aux pales d’éoliennes et on désigne chaque jour des volontaires pour les faire tourner avec les bras afin de produire de l’électricité.
    Une grande cause nationale.
    L’équivalent des Pyramides.

    1. Stéphane B

      Ne compte pas sur Duflot qui prend l’eau de partout, ni sur Cosse qui est occupée par des haricots de logements (mais ces derniers ne monteront pas au ciel)

  10. honorbrachios

    « (notez que l’économie des dépenses et dans la distribution de cadeaux pré-électoraux ne rentre pas dans la même case),  »
    ça, c’est de l’investissement, ça donne droit à des réductions fiscales!

  11. Cerf D

    Je travaille depuis bientôt 8 ans dans ma société. C’est la première fois sur cette période que je vois de la neige un 7 novembre. Décidément le climat se réchauffe.

  12. robert

    Dans ma jeunesse, « chutzpah » c’était du toupet/insolence et de l’intelligence, en ce qui la concerne, il s’agit simplement de bêtise.

  13. Teks

    Brillant article patron! Je me marre! Je travaille chez le concurrent d’EDF qui a encore des centrales charbon en France. On a bouffé notre pain noir pendant 3 ans avec les taxes CO2 et la remise aux normes obligatoires de nos centrales (résultat: 3 tranches charbon fermées, 2 encore opérationnelles). La mère Royal a essayé de planter le dernier clou sur le cerceuil en avril dernier en annoncant son « carbon floor » unilatéral en France. On était à 2 doigts de la liquidation si la taxe état validée. Heureusement le gouvernement a reculé, et en ce moment nos centrales vont tourner à fond vu que les prix de marché explosent. Le gens ne sont plus trop regardants sur l’origine de leur électricité quand il s’agit de regarder « Danse avec les stars » bien au chaud à côté de leurs radiateurs électriques et qu’il fait -10 dehors.
    Bref on passe en moins d’un mois à une situation très difficile à une situation economiquement viable. Comment diriger une entreprise dans ce contexte? Nous avons besoin de stabilité. C’est pourquoi nous attendons avec espoir le marché de capacité en France, qui permettra de rémunérer la capacité de production, pour s’assurer que les centrales restent viables même quand elles ne sont pas sollicitées (principer du pompier que l’on ne rémunère pas à que l’orsqu’il va éteindre un feu).
    Le black-out est donc bien désormais une possibilité en France:
    http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0211454717477-soyons-clairs-la-france-risque-vraiment-detre-dans-le-noir-2040818.php

    1. Teks

      Erratum: « (principe du pompier que l’on ne rémunère pas uniquement lorsqu’il va éteindre un feu) », j’ai validé un peu vite

  14. UnLorrain

    Energies intermittents sont elles synonymes d’alternatifs du spectacle ? 🙂 CAD pas terribles,du tout!
    Je regarde mon panneau solaire d’un mauvais oeil ces derniers temps..la lumière du jour ne suffit plus,batterie quasiment déchargé( je me demande si c’est le même genre de batterie au plomb qui elle tient durablement la charge,la batterie voiture) 300 € le panneau plus batterie plus câbles( fils énormes,disproportionnés je trouve!) Pour n arriver qu’a peine a maintenir la charge d’un simple…smartphone! C’est nuuul l’énergie intermittente !

    1. sam player

      Rhooo les sites écolos vous démontrent qu’un panneau PV de 3kW vous fournit tout pile 8000kWh par an, exactement comme votre consommation annuelle… car les écolos consomment des moyennes annuelles : 10 machines à laver et 500 litres d’eau chaude par jour en été et zéro pendant 6 mois en hiver…

    2. Val

      @UnLorrrain de quoi vous plaignez vous ? Une de mes copines a vu sa maison flamber à cause des panneaux solaires . Et je vous passe la procédure pour se faire rembourser tout le monde se renvoyant gentiment la baballe … elle a fait reconstruire … sans panneaux solaires ….

      1. albundy17

        Je me demande s’il n’y a pas une espèce d’omerta concernant ces incendies liés au PV, j’ai eu vent de plusieurs cas sans chercher particulièrement d’infos à ce sujet. A noter également, un potes, électricien, a reçu un avenant concernant sa décennale, il doit désormais souscrire une option pour être couvert

    1. Rastapopoulos

      Vous imaginez les investissements sur le réseau pour recharger 20 Tesla simultanément à la station-service sur l’A7 en plein mois d’aout ?
      Avez-vous le diamètre du câble de recharge ?
      Les écolos ne sont pas à une contradiction prêt.
      Il veulent des voitures électriques mais ne veulent plus de nucléaire.
      Quand le parc automobile sera composé de 10% de voitures électriques, je rigolerai dans ma Cobra V8 7.0 litres ! 

      1. MadeIncH

        Tu sera taxé, afin de permettre à l’Etat d’investir dans les infrastructures de rechargement et de fabrication d’éoliennes solaires (vent + cellules sur les pales?) pour les autres.
        Faut acheter les actions de quelle compagnie??

      2. MCA

        @Rastapopoulos 7 novembre 2016, 10 h 48 min

        « je rigolerai dans ma Cobra V8 7.0 litres ! »

        Pas sûr car Il n’y aura plus assez de jus pour faire tourner les pompes à essence! :o)))))

    2. Caton

      Quelques chiffres :

      – Lithium par batterie de véhicule électrique: ~80 kg (Tesla, Bluecar)
      – Production actuelle: 31.700 tonnes par an
      – Réserves: 13.500.000 de tonnes
      – Taux de collecte pour recyclage des batteries: 5% en Europe
      – Tesla compte produire 500.000 véhicules électriques par an à partir de 2016
      – La Chine a pour objectif 5 millions de véhicules électriques par an à partir de 2020
      – L’Inde a pour objectif 800.000 millions de véhicules électriques en 2016, 6 millions par an à partir de 2020

      Juste avec l’Inde et la Chine, on parle de 920.000 tonnes de lithium par an.
      Ajoutons les batteries stationnaires et l’électronique grand public, et…

        1. Aristarkke

          Vu les réserves prouvées de ces matières, la voiture électrique sera has been avant la voiture à pétrole ou il faudra trouver d’autres batteries pour elles

    3. Aristarkke

      Vous vous gaussez parce que vous imaginez que la promesse de Ségolène correspond concrètement à un million de bornes connectées au réseau…
      Or, rien sauf le manque de parole, n’ empêche de construire d’ abord des bornes puis de les connecter plus tard ou jamais.
      Cela me remets en mémoire un article du Patron de janvier 2015 où dans un département du Sud Ouest avait été décidé d’un plan fibre optique doté évidemment d’ un budget idoine et dans lequel, après cinq ans, le budget « tout compris » avait été bouffé en montage de la SEM chargée du boudin, en frais de bureaux, de personnels, de voitures de fonction, etc… le tout pour un métrage installé fonctionnel absolument ridicule par rapport au projet initial…

  15. MadeInCH

    Les mêmes familles politiques, qui VEULENT une augmentation de la population à TOUT prix, serait-ce celle du vieux sang français, ne sont-ils pas ceux qui VEULENT à TOUT prix une baisse de la consommation d’énergie?

    1. Nicolas

      Ils savent que la France fait faillite et que les français seront bientôt un peuple du tier monde, alors on déguise cela en « écologie », et sinon c’est la faute au libéralisme et aux réactionnaires de toute façon..

      Ca fonctionne très bien, du reste.

  16. Dr Slump

    Les gars, z’avez rien compris! En fait, on a programmé le réchauffement climatique justement pour permettre l’avènement des panneaux photo-éoliens, hips! C’est fait pour, tout est sous contrôle.

    Alors taisez-vous bande de nuls, z’avez qu’à laisser faire les lumières qui nous gouvernent, hic! Allez, 9h du matin, sers-moi un café belge François! Bien frais et avec un ramequin de caouètes, oups!

  17. René-Pierre Samary

    J’aimerais avoir sous la main (éventuellement ligotée au calorifère) la Ségolène pour lui poser quelques questions élémentaires sur ce qu’est l’électricité (niveau règle de trois). A commencer par ce qu’elle ignore sans aucun doute : l’électricité n’est pas une énergie, mais un transport d’énergie ; que l’électricité, ça ne se conserve pas, qu’on ne peut pratiquement pas la stocker ; et que, donc, une surproduction momentanée par panneaux photovoltaïques et autres moulins à vent ne sert à rien, globalement, et qu’il faut produire en temps réel une énergie suffisante pour répondre à la demande, etc etc.

      1. Pheldge

        à l’ENA on leur enseigne que d’après le second principe de la Thermodynamique, l’entropie de l’univers augmente ==> le déficit c’est pareil, c’est un principe de base, il ne peut qu’augmenter !

    1. Calvin

      D’accord avec toi, mais on peut faire du stockage en couplant surplus électrique avec remontée d’eau dans les barrages hydroélectriques.
      À la marge, cela permet de stocker dans que cela soit transcendantal.

      1. bibi

        C’est le rôle des STEP (STation d’Electro-Pompage) qui permettent d’utiliser le surplus de production électro-nucléaire en période creuse (nuit) en remontant de l’eau et pouvoir fournir de l’électricité d’origine hydraulique en période de pointe (19h-20h).

      2. René-Pierre Samary

        Oui, il y a le pompage vers le haut, et ça turbine en bas. Peanuts, en somme.
        Il y a aussi Courteline (Le Gendarme est bon enfant) : en hiver, la nature commande que l’on ait froid, donc j’ouvre toutes les fenêtres et j’éteins le feu (c’est un fou qui parle).
        Eolienne la timbrée ne raisonne pas autrement : produire beaucoup d’énergie quand on n’en a pas besoin, et très peu quand on en a besoin.

        1. sam player

          A temps perdu il m’est arrivé de dessiner des roues de turbines hydrauliques pour de vieilles installations dont les modèles de fonderie avaient été égarés. Couramment le rendement obtenu est de 80% entre électricité consommée et électricité produite.

              1. Pheldge

                Vas-y sam, où-s’que j’ai dit qu’tu racontais des craques ? où ça ? je te complète ton propos, et toi v’là qu’tu râles ? 🙂

          1. Aristarkke

            Formidable en effet : 100 d’ électricité consommés pour 80 obtenus…
            C’est du moins keskejeli…
            Y’a comme un défaut, Sam…

            1. bibi

              Les STEP elles servent avant tout à équilibrer le réseau en journée, mais en plus elle servent à ce que des kWh produits en période creuse par des centrales électro-nucléaires soient stockés puis vendu en heure pleine et le rendement est meilleur que la charge décharge d’une batterie et avec une fatigabilité bien moindre.

              Formidable en effet : 100 d’électricité consommés en période creuse pour 80 obtenus en période pic.

    2. Val

      Puisqu’on en est a ligoter des politiciennes aux radiateurs , en ce qui me concerne , je n’aurais pas choisi Ségolène … mais bon je suis une femme mon jugement est biaisé (Phelge , tiens toi à carreau !)

        1. Aristarkke

          Son côté surprenant est qu’il soit sexué au point de se vouloir être une bête de sexe (et là, on ne se demande pas vraiment lequel)…
          Si Constantinople l’ avait su au bon moment, elle se serait sûrement mieux défendue et toute l’ histoire suivante en aurait été changée… 😳

        2. Val

          @Pheldge un ange tu vas sans doute un peu loin mais je subodore que tes blagues à deux balles cachent un individu tendre et délicat (j’ai conscience que ce dernier qualificatif va faire rire et gloser qq uns mais pour ma part je maintiens )

  18. Rastapopoulos

    C’est une bonne nouvelle cette transition énergétique. Avec un peu de chance 10 millions de français n’auront pas de chauffage pendant 15j en plein hiver. C’est bien ce que les écolos veulent non ?
    Au bout d’un moment il faut être cohérent et assumer ses choix et ses décisions.
    Je constate juste, comme vous le dites, que les chinois et les indiens font des choix judicieux lorsque la vieille Europe meurt à petit feu dans ses délires socialistes.

    L’Europe sera l’URRS du XXIeme siècle et bien plus rapidement qu’on ne le pense.

    1. Stéphane B

      Plus de chauffage mais aussi plus d’eau chaude, plus de possibilité non plus pour faire cuire les aliments ou pour les conserver dans le frigidaire. Plus d’éclairage dans les rues (chouette y aura au moins des économies coté finances publiques), ni dans les bureaux, plus de possibilité à se connecter à internet,

      Bref, un bon black out, ne serait que de quelques heures foutra un sacré merdier.

      1. Stéphane B

        plus de possibilité à se connecter à internet, car pas d’électricité dans les bureaux pour alimenter les ordinateurs et les serveurs.

        1. Rastapopoulos

          c’est une excellente nouvelle. On pourra enfin vivre comme au 12eme siècle ou tout le monde mangeait à sa fin, ou on ne crevait pas d’une petite gripette et ou les centenaires se comptaient par millions.
          Au moins la terre sera sauvée. Jean-Vincent, Sego et les autres seront heureux. Et puis, à moins qu’elle n’ait un groupe électrogène dans son jardin, la Sego subira comme tout le monde les conséquences de ses décisions (à moins qu’elle aille se réfugier à l’Elysée avec son ex ?)

            1. René-Pierre Samary

              Ah ! Les sous-bois humides, odoriférants, et toussa.
              Extrait « Je débande en découvrant les formes flasques de Constanza encorsetée, ses seins siliconés, son mont de vénus glabre comme l’est dit-on le désert de Kara Soum au Turkménistan. »

          1. Caton

            « Ne te lave pas, j’accours et dans huit jours je suis là. »
            — Napoléon Bonaparte, in Lettres d’amour à Joséphine, Fayard, p. 155

            Plus récemment:

            « L’odeur de l’autre est propice à l’éclosion du désir. »
            — Chantal Jaquet, in Le parfum et l’amour, éditions L’Esprit du temps

            Cette dame est professeur de philosophie à l’université Paris-I Panthéon-Sorbonne et directrice de l’Ecole doctorale de philosophie. C’est du sérieux.

          2. Pheldge

            « Un Q ça doit sentir le Q, nom de nom ! si c’est pour sentir la savonette, alors je m’achète une savonette et puis je me … avec ! » citation apocryphe, ( mais pas de RPS en tout cas 😉

              1. Pheldge

                Ah merci ! dans le genre j’en ai une autre bien innocent, je profite pour la soumettre ici : ça commence par « tous les dimanches … » puis après, il y a « je mastique » et ça finit par « le manche ». Si ça vous rappelle quelque chose ou quelqu’un …

        1. Stéphane B

          Pour l’approvisionnement en eau potable, les entreprises ou régies ont des groupes donc je ne m’inquiète pas trop pour le court terme inférieur à une journée

    2. Nicolas

       » La vieille Europe meurt à petit feu dans ses délires socialistes. »

      Oui, mais ce ne sera jamais LEUR faute, ils vous l’expliqueront et même, auront le culot d’affirmer qu’en fait, ils étaient contre ! (Suffit de sortir un phrase d’il y a 20 ans hors contexte, et hop! C’est prouvé qu’ils étaient des opposants).

  19. Gossein

    Voyons, vous n’avez rien compris ! Si les éoliennes ne tourne plus, c’est parce que les centrales nucléaires qui les alimentent sont en révision. Tout ça parce qu’un petit malin a fait croire à Ségo que brasser du vent était une qualité écolo… Et Sa sémaphorique attitude a fait le reste.

  20. Stéphane B

    Ségo, je ne sais pas si elle est compétente (enfin, si, j’ai mon idée toutefois), mais qu’est ce qu’elle brasse comme air.
    Si une compétition des brasseurs d’air était organisée, je ne doute pas qu’elle soit parmi les finalistes.

  21. Calvin

    Je me demande si le choix du PCF de ne pas soutenir Mélanchon n’est pas lié à cette même affaire.
    Le PCF et la CGT sont très attachés à EDF (et aux rentrées d’argent de son riche CE – que nous abondons tous) alors que Méluche a fait de l’écologie et de la transition énergétique son cheval de bataille.

        1. Calvin

          Je me disais.
          Cependant, tu pourrais avoir une pensée émue sachant combien il nous coûte, en regard de ses inepties vociférées dans les médias.

    1. bibi

      Vendredi c’est le 11 Novembre et par respect pour les poilus tombés face aux boches et par la bêtises de nos généraux, il fallait avancer la date de la morue.

    2. Calvin

      On peut même espérer la semaine de la Morue :
      – lundi, Ségolène et l’infinitude connerie,
      – mardi, Axelle découvre un petit fichier,
      – mercredi, Hillary a les pleins pouvoirs pour une bonne guerre,
      – jeudi, Najat veut tuer ce qui reste d’école libre.
      Vendredi, ne voyant point venir de billet, Harry se suicide en ingérant 2kg de poisson pourri.

      1. Aristarkke

        He ho! Va pas donner au Patron des idées saugrenues concernant les jours fériés. Il a dit « le dimanche : Ceinture!:.
        Mais seulement le dimanche!
        (Encore qu’ il a eu du remords hier…)

        1. MCA

          Désolé Harry,

          le vendredi 11 est un jour férié et donc assimilé à un dimanche… à cette occasion il se pourrait bien que le Boss se la coule douce en faisant la grasse mat’ tout en affichant un ricanement sadique à certaines supplications.

          Le conseil était donc pertinent : attention à la fraicheur du poisson…

            1. MCA

              @Aristarkke – 7 novembre 2016, 21 h 46 min

              Heuuuuu, j’ai cru comprendre que c’était du réchauffé.. :o))))

              Bon, je dois vous quitter (la larme à l’œil), bonne soirée à toutes et à tous et à demain pour d’autres aventures.

              @Calvin – 7 novembre 2016, 22 h 03 min

              La fête des morts c’est le 2/11 et la nôtre c’est tous les jours (sauf le dimanche et jours de fête au grand dam de Harry)

                1. Calvin

                  Pfff. Un bon mot nécessite souvent de petites distorsions.
                  Je faisais d’une pierre deux coups : claquage de neurones chez Harry et baisse de sa longévité. Du SG à moindre frais !!

      2. sam player

        Au sujet du fichier :
        (lefigaro.fr)
        « Le projet de base de données personnelles avait déjà été inscrit par la droite dans une proposition de loi en 2012, avant d’être retoqué par le Conseil constitutionnel. Derrière la résurgence du sujet, Axelle Lemaire voit «l’œuvre de la technostructure: l’administration a son propre agenda, elle se contrefiche du moment politique». Selon la ministre, «ce genre de fichier aurait été une bonne solution il y a dix ans». Mais plus aujourd’hui, à cause du risque de «hack» de ces données sensibles par des pirates informatiques, un risque relevé par la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). »
        ____________
        Pareil qu’à l’Education Nationale : les politiques passent, la technostructure reste.

        1. Jiff

          « Axelle Lemaire voit… »

          Elle voit plutôt bien; il-y-a quelques années, c’est exactement ce qu’avait dit un haut ponctionnaire au visage en contre-jour: « les poliotiques passent, mais nous, nous restons ».

          Pour ce qui est du hacking des données par contre, je n’ai jamais entendu parler d’autres fuites que celles des connections flicardesques et bavardes (mais bon, j’ai de grandes oreilles, mais pas partout:)

          1. sam player

            Quand on voit toutes les entités qui auront accès à ce fichier ce n’est pas des hackers dont il faut avoir peur.

            Nul doute qu’un changement d’adresse sur une carte grise engendrera la mise à jour du fichier et c’est bien une connexion généralisée de tous les fichiers avec 6 millions de fonctionnaires y ayant accès.

  22. Nicolas

    « Pourquoi le monde n’est-il pas en train d’attendre l’élection de la « première femme », en deux cent quarante-quatre ans d’histoire présidentielle américaine, avec la même espérance que le « premier Noir » ?  »

    Les bras m’en tombe ! Et par un mec qui se dit de droite !

    « Hillary, le seul choix possible »

    « L’Amérique blanche de Ronald Reagan avait un problème noir. L’Amérique multiculturelle de 2016 a un problème blanc, dont la cause n’est pas essentiellement économique mais identitaire.  »

    Et oui ! On declare que votre pays va devenir multi culturel, vous refusez, on vous piétine, vous insulte, vous crache à la gueule tous les jours et, surprise : vous ne seriez pas content !

    J’apprend que les noirs ont d’office plus 230 points aux examens d’entré aux universités, les Métises latinos plus 185, les blancs rien et les asiatiques – (MOINS ! Trop haut QI) 50 points !!!

    Ah ? Les blancs qui payent tout, pas content de se faire doubler par les autre ?
    Toi y en être certain ?

    Alors ca, c’est vraiment une énorme surprise pour la vermine de gauche, ils n’y avait jamais pensé…

    Au fait, si c’est multi culturel, j’ai donc le droit d’avoir une culture qui dit que c’est mono culturel, non ?

    En tous cas, énorme contradiction entre multi culturalisme et redistribution et aides à des gens qui ne sont rien pour nous, que des étrangers avec des papiers, simple dogme étatique basé sur la magie et contraire à la simple liberté de conscience..

    Car pas de blague : l’anti nationalisme, c’est le nazisme, c’est la Race comme base d’appartenance…

    Merci la gauche pour ce « grand » PROGRES.

      1. Bonsaï

        Qu’est-ce que vous faites là-bas, vous paraissez en difficulté ?
        Un simple signe et Sam vous envoie derechef un commando pour vous prêter main forte.
        taper o pour oui, k pour non.

        1. René-Pierre Samary

          Ti ti ti tatata, tititi tatata…

          « MAYDAY, MAYDAY, MAYDAY ici France, France, France
          MAYDAY France

          Position 48° 51′ 24″ Nord, 2° 21′ 07″ Est
          Le pays est en train de couler.

          60 millions de personnes à bord, sans compter passagers clandestins
          Abandonnons le navire.

        2. Pheldge

          on lui parlait de l’état, et de son rôle bienveillant : la fille de l’état maman l’état soeur, ce à quoi il répondit ; »ma soeur ? elle bat le beur » et voilà comment SOS rassis lui est tombé dessus !

            1. Pheldge

              « moi qui ai toujours marché sur le sentier de la vertu… » mais qu’est-ce qu’il ne faut pas lire ! RPS, dis-moi, tu auto-ironise là ? bicauze, que depuis que je suis parti découvrir tes écrits, bin, je me trouve rassuré, grâce à toi, je vais enfin passer pour un enfant de …
              choeur ! 😀

  23. kekoresin

    Viva la COP22! Pour les ignares, 22 c’est le nombre de centimètres qui rentreront dans le rectum de chaque français, une sorte de viol écolo anéantissant toute velléité de liberté individuelle (on te dit comment isoler et comment te chauffer, peu importe si t’as pas de pognon). Petite précision, 22cm, c’est le diamètre.

    Tout ça à moins que je me plante. COP ça veut dire flic hein? Cet hiver, on se chauffe au flic, il suffit d’y foutre le feu et hop, il fait chaud même en extérieur. Idéal pour animer les soirées parfois ennuyeuses en banlieue. En plus, on a droit aux crépitements de 9mm qui ne sont pas sans rappeler la bûche de châtaigner.

    Sinon, pour le nucléaire c’est la fête. A Paluel (http://www.lamanchelibre.fr/actualite-167219-normandie-accident-de-manutention-dans-une-centrale-nucleaire.html), c’est carrément un générateur de 22m qui s’est crashé sur le sol en béton comme le dit l’article, ben en fait c’est un peu aussi sur la piscine ce qui est un brin plus gênant. Mais RAS, on maîtrise, pas de mutation en vue. Sauf que ça va coûter 1 milliard la blague en plus des 2 millions par jour parce que ces petites bêtes coûtent un fric fou à l’arrêt. Pendant ce temps, les chinois et les américains bossent à fond sur le Thorium qui enverra toutes les conneries bio équitables à la casse. Rassurez-vous, on va aussi casquer le recyclage. Cela dit quand ça viendra, on sera physiologiquement prêt (merci les coups de boutoirs socialistes) pour une saillie cosmique!

    1. albundy17

       » qui enverra toutes les conneries bio équitables à la casse »

      Oui, mais telle que la nouvelle réserve en antarctique, il fallait bien garder un coin de l’occident dans le même état pour les siècles des siecles. La france présentait déjà des atouts considérables, elle fut choisie.

  24. René de Sévérac

    H16, nous avons les dirigeants les plus bêtes du monde !
    Mais Dieu est avec nous et « le climat se réchauffe, nous aurons donc un hiver doux et clément »
    De plus, les lampes à économie d’énergie (LED) nous éclairent pour trois fois rien.
    Les abrutis cité en introduction ignorent que l’énergie ce n’est pas l’éclairage,
    c’est pea-nuts dans les besoins énergétiques du pays !

  25. Hebert

    Bonsoir , étant un fidèle lecteur de ce blog ,je me lance aujourd’hui a laisser un message ! Ce pays s’enfonce dans la folie, ils réduisent notre production électrique tout en incitant les automobiliste a acheter une voiture que l’on branche sur une prise.!!
    Quand est ce qu’ils vont redescendre de leur nuage écologique ?

    1. MCA

      Bienvenue au club!

      J’ai pu à maintes reprises constater que la connerie associée au pouvoir ça faisait toujours des dégâts.

      La politique énergétique de ce pays n’en est qu’une illustration supplémentaire, avec un hic! tout de même : une telle politique ne se met pas œuvre en quelques mois, il faut beaucoup de temps et beaucoup de sous.

      Aussi je pense qu’il serait sage de faire provision de bougies pour l’éclairage et de bouteilles de rhum pour le chauffage dans l’optique de passer un hiver serein (quant à moi, je vais vérifier de ce pas si mon groupe électrogène démarre toujours).

      Pour la recharge des véhicules électriques, si ça continue, les heureux possesseurs de ces merveille pourront toujours essayer de les brancher à un endroit que la décence m’interdit de citer.

      La voiture à pétrole a encore de l’avenir, n’en déplaise aux rêveurs; et je ne connais pas plus flatteur pour un nez de fin gourmet que le démarrage d’un bon vieux diesel au petit matin par temps froid et brumeux.

        1. Pheldge

          C’est le moteur Die-sel
          Qui aujourd’hui se rebelle ?
          Il consomme tant de gasoil
          que tu finiras, à poil !

          J’avais pour toi une « rime riche »,
          mais je te laisse la développer,
          tu feras ça comme un maitre,
          regardant par ta fenêtre
          soudain, tu seras inspiré
          et sauveras ainsi , tes miches !
          prends ce cadeau, comme un hommage
          gargarise t’en l’œsophage
          et fais qu’un jour « Adeline »
          puisse rimer avec « vaseline » !
          Que d’une extrême onction,
          Elle en découvre la fonction 😀

      1. rabat joie

        Ayant passé ma petite enfance à Paris au premier étage, sur rue, d’un immeuble situé devant le terminus de trois lignes d’autobus roulant au diesel excusez moi de ne pas partager votre nostalgie …
        En ce qui concerne le chauffage, rappelons nous la décision qu’avait prise Giscard de faire baisser à 18 degrés maximum la température dans les locaux publics …
        solution peut être

        1. sam player

          Décret n°74-1025 du 3 décembre 1974 : 20°C en moyenne
          legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000000703284

          Décret n° 79-907 du 22 octobre 1979 : 19°C en moyenne
          legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000000701593

          Note le « en moyenne ».

          Et ça ne concernait pas que les locaux publics mais aussi les logements.
          C’était une réglementation débile car non contrôlable et qui de plus ne tenait pas compte de l’isolation des bâtiments.
          Souvent dans les bâtiments publics les radiateurs étaient en série et il n’y avait pas de dispositif de contrôle unitaire de températures genre thermostat : on faisait rentrer de l’eau chaude à 60°C à un bout pour être sûr d’avoir de l’eau à 30°C en bout de circuit ; à un bout il fait trop chaud et à l’autre il fait froid.
          il y a encore beaucoup de logements avec chauffage collectif urbain, même récemment rénovés, qui fonctionnent suivant ce principe : on ouvre les fenêtres pour réguler la température.

          Ce n’est que récemment qu’il y a des compteurs individuels d’énergie dans ce type de logements… neufs.

    2. alfred

      C’est au contraire parfaitement cohérent.

      A la question de savoir si les écologistes seraient content si toutes les voitures étaient electrique, le chef des écolo de Paris avait répondu  » Non », car « les gens doivent utiliser les transports publics ».

      Je vous laisse méditer sur les sous entendu de cette réponse…

      1. Aristarkke

        Si vous êtes vraiment surpris par cette réponse, c’est qu’à l’ évidence, vous avez manqué de saines lectures antérieures, par exemple tirées de ce blog…
        Mais rassurez vous! Vous avez bien lu : « les gens doivent prendre les transports en commun » au lieu de « nous devons tous utiliser les transports en commun »…
        L’ égalitarisme est exclusivement bon pour les gens hors le staff de la mairie…
        Déconner va un peu mais pas de trop…

      2. René-Pierre Samary

        Les gens…
        Il y a une histoire de pain et de brioche, qui a valu à une tête charmante de tomber dans le panier du bourreau, tandis qu’un joyeux drille se faisait une moustache de la toison intime de sa meilleure amie.

        1. miniTAX

          M.A. avait dit : « si le peuple a faim, donnez leur les brioches du château ». Les révolutionnaires avait répété la phrase, en oubliant juste le bout « du château ». Comme quoi, Goebels n’a rien inventé.

    1. Les Charcuteries Olo

      Bah.. la france rêve de tiers-monde, non ? Entre les « cultures » importées, et les populations exotiques, voici les charmes des pénuries..

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.