Éviter les renoncements

Cela fait maintenant trois semaines que notre nouveau président rebondissant est en poste. Sans aucun doute possible, le style n’est décidément ni celui d’un Sarkozy effervescent et brouillon, ni l’indécision confuse d’un Hollande empoté. Tout montre que le nouveau locataire de l’Elysée s’emploie déjà à imprimer une marque différente dans la politique française. Reste à savoir laquelle.

Il faut dire que ce n’est guère aisé. Certes, depuis l’extérieur, il est toujours assez simple de lancer des projets et d’imaginer que l’intendance suivra. Après tout, c’est toujours ainsi que cela se passe : le programme électoral est pondu, les grandes orientations décidées, les décisions fermes sont prises et pouf, la caravane s’avance dans la direction souhaitée. Ou à peu près et tant qu’on n’est pas en contact avec la réalité.

Dans le monde réel, ce qui semblait aller de soi il y a encore un mois ressemble déjà à un petit casse-tête sur lequel doit se greffer des considérations politiques et diplomatiques parfois complexes.

C’est ainsi que la politique, ce n’est jamais simple : Richard Ferrand, l’actuel ministre de la Cohésion des Territoires (allez savoir ce que c’est), se retrouve subrepticement emberlificoté dans une affaire délicate alors même qu’il vient tout juste d’arriver dans ses bureaux. Le Canard Enchaîné révèle aujourd’hui que la mutuelle dont Richard Ferrand était le directeur a loué ses bureaux à une société civile immobilière dont la gestionnaire n’était autre que la compagne du député du Finistère.

À cette révélation (que tout le monde, dans l’entourage de Ferrand, feint de ne pas du tout découvrir) doit s’ajouter celle qui voudrait que notre nouveau ministre ait employé son fils comme assistant parlementaire en 2014 durant plusieurs mois pour un montant total brut d’un peu moins de 9000 euros. Certains candidats à la présidentielle ne s’en sont pas remis.

À présent, il s’agira pour Macron de savoir si son ministre en vaut tout de même la chandelle (ce qui prouvera que, finalement, la politique en France n’a pas tant changé que ça) ou si au contraire, ce genre de passé (de passif ?) est maintenant trop lourd à porter pour n’importe quel gouvernement.

En somme, Macron va devoir improviser quelque peu. Et s’il le fera évidemment pour Ferrand, il va devoir le faire pour à peu près tout le reste aussi, depuis l’état d’urgence qu’il va devoir prolonger, comme l’autre président avant lui, pour les mêmes raisons futiles, jusqu’à la fameuse réforme du Code du Travail dont tout indique qu’elle ne pourra pas se passer exactement comme le nouveau président l’avait prévu.

Pour commencer, il semble bien que la réforme ne pourra pas entièrement se faire à coups d’ordonnances. En réalité, elles filent même plutôt de l’urticaire aux partenaires sociaux, qui ont logiquement poussé le chef de l’Etat à mettre de l’eau dans son vin : outre que le président explique « difficile de connaître exactement à l’avance le temps parlementaire » ce qui lui permet de justifier quelques aménagements, l’ampleur de la réforme qui sera portée par ces ordonnances risque fort de nettement diminuer d’assise.

Bien sûr, pour le moment, la volonté ne manque pas et pour Macron, l’affaire est entendue : d’ici 12 mois, les réformes du travail, du chômage et de la retraite seront achevées. Mais chacune des réunions avec les différents syndicats, chacun des points d’étapes qui parsème le trajet semblent à chaque fois alimenter de nouveaux petits renoncements, et ce d’autant plus que la presse se fait fort de rappeler au jeune président que les Français restent particulièrement circonspects sur le sujet : selon une enquête réalisée pour Franceinfo, ils se montrent très partagés sur l’opportunité d’ « aller plus loin que la loi El Khomri » pour réformer le Code du travail puisque 48% y sont favorables alors que 51% y sont opposés. En outre, ces mêmes Français souhaitent, à 63% d’entre eux, que le président « tienne le plus compte possible des objections des syndicats, quitte à revoir les réformes qu’il veut proposer »

Autrement dit, si Macron décide effectivement d’appliquer ces ordonnances (qu’au demeurant, rien ne permet d’affirmer qu’elles sont prêtes), il va tout de même lui falloir composer avec des syndicats et des Français qui ne sont manifestement pas prêts à lui laisser les coudées franches.

Eh oui : Macron n’a pas été élu suite à un élan populaire. Il n’est pas le résultat d’une liesse, d’une envie de réforme ou de changement profond de politique française. Non, il est le résultat d’une décomposition de la droite et de la gauche, ce centre un peu mou et attrape-tout qui se satisfait très bien, d’habitude, de demi-mesures molles et de réformettes timides. Dans ce cadre, Macron n’a pas derrière lui la ferveur nationale apte à rebattre les cartes et, surtout, à réformer le pays de fond en combles. Tout juste a-t-il un assentiment tiède d’une partie de la population qui trouve en lui un pis-aller passable, et le froid calcul de ces paquets de politiciens qui ont compris qu’il valait mieux adapter leurs convictions plutôt que se retrouver sans emploi dans un mois.

Compte-tenu de l’état du pays (dont certains départements commencent à ne plus pouvoir verser le RSA), compte-tenu de l’état des relations entre les différents partenaires sociaux qui n’attendent qu’une occasion pour sortir dans la rue, compte-tenu de l’état des administrations, Macron va devoir déployer des trésors d’imagination pour parvenir à faire avancer ses réformes. Selon toute vraisemblance, l’épreuve de force ne pourra être évitée : d’un côté, les syndicats (et l’habituelle salade de rouges plus ou moins correctement azimutés) qui n’entendront certainement pas se laisser marcher dessus, quand bien même ils ne représentent à peu près plus rien ; de l’autre, un gouvernement qui n’aura aucune latitude puisque s’il abandonne, le quinquennat ne sera plus qu’une nouvelle parenthèse hollandiste.

L’été promet d’être agité.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires358

    1. Euclide

      De quoi parlez- vous de la sécu ( sécurité sociale ) ou de la SS hitlérienne? Ce qui n’est pas la même chose. Non !

      1. Theo31

        Il n’y a pas de différence de nature entre détruire des populations et détruire des entreprises vu que c’est le socialisme qui inspire les deux projets.

      2. Aristarkke

        J’ utilise les initiales logiques du bousin. C’est probablement de mauvais goût pour certains adorateurs de ce système mais il appert que les plus déchaînés des zélateurs de la SS et de son merveilleux régime général n’ y sont que très exceptionnellement assujettis (à ce régime là) mais bien trop souvent pour l’ honnêteté de la promotion, à un régime spécial plus généreux pour moins cher et avec pompage du mankagagner dans la caisse du régime général pour que le détroussage soit de la plus totale indécence…

        1. Euclide

          Je découvre avec effarement que beaucoup de contributeurs de ce blog sont membres du Tea Party américain ?
          Sans être un défenseur de la sécu , je ne pense pas que les asurances privées seront plus efficaces que cette dernière Elles n’ont qu’un objectif faire du fric , toujours du fric et encore du fric .
          Je me permets de vous rappeler l’exemple de la téloche française. Avant les dénationalisations la téloche produisait des émissions de qualités maintenant qu’elles sont dites libres , bonjour la pub et les animateurs style Hanouna , Arthur , Mimi Pathy et compagnie. Cette bouillie intellectuelle pardon cognitive, est du niveau de culture de notre nouveau président .Et encore, il prétend avoir des connaissances en philo grâce à Paul Ricard euh, Paul Ricoeur.

          Au passage, pour les membres intelligents de ce blog , je signale que la 3 ème guerre mondiale a commencé le 15 Septembre 2008 à NY avec la chute de la Banque Leehman Brothers. Au départ c’était une crise financière du aux subprimes aux States qui se transforment en crise économique mondiale. Pour rappel, la crise de 1929/1933 a débouché sur la 2 ème guerre mondiale. La paranoia d’Hitler ne là que devancer .
          de quelques années.

          Conclusion: je continue à lire ce blog parce qu’il m’arrive de me gondoler de l’humour de h16 mais je considère que trop de  » dérégulation  » est mauvais pour la société;
          Bon weekend à tous et toutes

          1. albundy17

            « Elles n’ont qu’un objectif faire du fric , toujours du fric et encore du fric  »

            Tandis que l’objectif de la SS est de cramer, gaspiller et se servir.

            au jour d’aujourd’hui la SS vous prends plus de 21 % de votre brut, et vous avez une mutuelle pour couvrir tout ce qui n’est pas, plus ou très mal remboursé.

            le moindre smicard se fait extorquer plus de 3500 euros pour devoir prendre une mutuelle, obligatoire

            1. Aristarkke

              Si déjà, ces assurances privées étaient seulement aussi efficaces que la SS mais à prix moindre, ce serait déjà un progrès, n’ est-ce pas, du moins selon la logique cartésienne…

          2. sam player

            « Je découvre avec effarement… »
            Vite, remplissez un cerfa bobo.

            « Sans être un défenseur de la sécu… »
            Prétérition

            « Je me permets de vous rappeler l’exemple de la téloche française…. »
            En fait, vous n’aimez pas l’andouille et vous ne voulez donc pas que les autres en mangent. Vous feriez un bon dictateur.

            Vous vous gardez bien d’ailleurs de prendre comme exemple les 99.99% du marché où le libre choix fonctionne et où il est plus conforme à VOS standards de la qualité.

            Mais la qualité, c’est juste l’aptitude d’un produit à satisfaire ses consommateurs, pas celle du seul Euclide…

            Et enfin, laissez moi rire, vous n’êtes pas client des télés gratuites, vous êtes le produit… et un produit ça ne critique pas son client… mon pot de yaourt ne me parle pas encore…

          3. Aristarkke

            En Suisse, il y a concurrence officielle entre une assurance-maladie étatique et les mêmes en version privée (il y en a plusieurs, de surcroît). Laissons de coté les Suisses authentiques dont les capacités de jugement sont vraisemblablement très faibles (vu de la Grance) et intéressons-nous aux travailleurs frontaliers Grançais qui vont se vendre quotidiennement au grand capital patride (putride?) abominablement tentateur.
            Il se trouve que ces travailleurs frontaliers ont non seulement la possibilité de souscrire en Suisse mais également à la belle SS bien de chez nous. Que croyez vous que ces ingrats font ? Non seulement ils ignorent superbement et à une écrasante majorité la Merveille Grançaise mais en plus, ils souscrivent à une de ces viles compagnies privées assoiffées de faire du fric et pourtant moins chères que celle, officiellement, désintéressée….
            C’en est à un point que la SS, sous la férule de MST, multiplie les tentatives de casser les accords CH/UE permettant cette abomination scandaleuse…
            Manque de pot, chez les Suisses, un accord est un accord et non pas un rouleau de sopalin…

            1. Bonsaï

              Précision utile : en Suisse il n’y a pas d’assurance-maladie étatique au sens où on l’entend en France. Mais nous avons le choix entre diverses assurances privées.

              1. Aristarkke

                Même pas une seule caisse publique ??? Cetroporible!!!
                Heureusement que votre service à ramasser les morts dans les rues est d’une efficacité rare!!!

                1. Bonsaï

                  Qu’est-ce que tu appelles caisse publique à la fin ?
                  Parr exemple à Genève, s’il s’agit de traiter, par exemple, des accidents de la route comme le suggère Aristarque plus haut, nous avons le dénommé HUG, Hôptial Universitaire de Genève, propriété de l’état. Mais les patients doivent être assurés et rembourser le coût des traitements par le truchement de la caisse assurance de leur choix.
                  Est-ce plus clair ainsi ?
                  Mais je suppute un blocage sur le vocabulaire de mon côté aussi, qu’appelles-tu caisse publique ?

                  1. Aristarkke

                    Caisse possédée par l’Etat Suisse, actionnée par des fonctionnaires avec des capitaux issus de la Puissance Publique

                2. Aristarkke

                  En regardant l’article wikipédia, il n’y a pas de caisse publique pour l’assurance-maladie. Cela a été refusé à deux reprises en dix ans.
                  En revanche, il y a une caisse publique pour l’assurance-accident.
                  Je ne suis pas rentré dans le détail pour la distinction opérée ainsi
                  L’article Wikipédia sur l’assurance maladie en Suisse me paraît convenablement vulgarisateur de la situation. Il y a quelques passages qui valent le détour sur les reproches adressés par les polytocards helvètes au système suisse, notamment une opacité financière !!!
                  Doivent pas recevoir d’informations de Grance, ceux là (où les éviter soigneusement pour continuer le déni…)

                  1. sam player

                    Non Harry, ce qui a été rejeté par les votations c’est « de remplacer les caisses maladie privées par une caisse unique et publique.« .(façon Euclide).
                    C’était l’intitulé de la votation.

                    Les caisses publiques ont disparu petit à petit mais il en reste toujours 4.

                    « 1. L’article 12 alinéa 1 de l’ordonnance sur l’assurance-maladie (OAMal; RS 832.102) énumère de manière exhaustive les formes juridiques que les assureurs-maladie peuvent adopter. Il s’agit de l’association, de la fondation, de la société coopérative, de la société anonyme (SA) poursuivant un but qui n’est pas de nature économique et de la personne morale de droit public cantonal. Selon la liste des assureurs pratiquant l’assurance obligatoire des soins au 1er janvier 2006 (publication de l’Office fédéral de la santé publique, OFSP), la forme la plus fréquente est celle de l’association (32). Suivent les fondations (27), les SA (16), les sociétés coopératives (8) et enfin les caisses publiques (4). »

                    parlament.ch/fr/ratsbetrieb/suche-curia-vista/geschaeft?AffairId=20051190
                    _____________
                    Tu vois l’arbre, même en Suisse « public » signifie la même chose qu’en français de france.

          4. Aristarkke

            Nous (i.e. ceux qui ont triste opinion quant à la SS), c’est avec effarement que nous découvrons constamment que les encenseurs de cette Merveille QLMENE, produit immarcescible de la technocratie tricolore, refusent pourtant avec constance que cette assurance-maladie soit benchmarkée (pour parler technocrate) en vraie grandeur live. Pourtant une pareille Merveille ne pourrait que passer ces tests avec brio, face à si déconsidérés adversaires…
            A moins bien sûr que ce superbe édifice ait été réalisé par Potemkine, architecte…

            1. René-Pierre Samary

              Il semblerait que l’effaré du matin, après avoir bu son thé, soit party, je veux dire parti.
              Entre le pot de yaourt muet, l’andouille, le rouleau de sopalin, un benchmarking, Potemkine et une rafale de QLMENE (accessible aux seuls initiés), ça dégomme sévère du chaton chez hache, dès potron-minet…

                1. René-Pierre Samary

                  Joli ? Poétique ? Voilà que le petit arbre, à l’ombre duquel je médite volontiers les dimensions conceptuelles de nos biais perceptifs, me rappelle à mes devoirs : la vente par appartements de mes oeuvres graveleuses. Un « blackbird » était caché dans ce feuillage innocent.

              1. Euclide

                J’ai me regret de vous dire mon cher que vous n’êtes pas de taille à rivaliser avec moi.
                Sauf si vous possédiez une bonne culture générale ou historique ce qui reste à démontrer, Chouchou ( Macron) , non plus n’en possède pas
                Ce que j’ai exprimé,c’est que tout le monde possède une foi.
                Si h16 croit au libéralisme ( ce que je respecte) d’autres croit à l’immaculée conception.
                Dans le film  » erreur de marge  » titre axpromatif en français certains croit eau pouvoir de l’argent sous entendu les traders. Bien sur , vous n’avez jamais entendu parler  » du veau d’or » biblique. C’est bien dommage pour vous.
                Le pour où vous comprendrez que vous vous êtes faites bai……
                il sera trop tard pour vous comme pour la France.

                Au revoir cher Ami.Je ne fais qu’avancer le schimblik

                1. René-Pierre Samary

                  Si je suis ce « cher », je ne suis pas de taille, évidemment. Vous êtes hors-concours. Vous marchez sur l’au*, pour le moins, à ce que j’en croient*…

                  * J’essais de me mettre axpromativement à votre niveau, mais c’est dur. Au revoir, cher Ami.

                2. Aristarkke

                  Le titre est du film est margin call, ce qui ne veut pas dire « erreur de marge » mais « appel de marge » dans le jargon des traders travaillant des opérations à terme avec bras de levier par rapport à la mise initiale

                  1. sam player

                    one point Harry pour avoir décodé le titre du film…
                    Faudrait l’inviter pour un dîner ? Celui-là il est hors concours…

          5. Pythagore

            En Allemagne, plusieurs caisses publiques mis en concurrence, et assurances privées à partir d’un certain salaire ou pour les indépendants.
            Caisses privées moins chers au départ comparativement, toutefois augmentation des mensualités non fixées, ce qui fait qu’à la retraite on peut se retrouver avec des mensualités supérieures 1000EUR/mois, pas terrible pour les petites retraites.
            Plus de prestations/prix pour les caisses privées toutefois risque de gestes médicaux non nécessaires, genre on te fait une cesarienne parce que ca rapporte plus alors qu’il n’y avait pas d’indication réelle (rapporté par une amie gynéco).

            Vu dans un reportage sur Arte: un des anticancéreux les plus utilisés en France (cancer du sein) coute 4 fois plus cher en France qu’en Italie pour la même pillule!
            Je soupconne qq complaisance de la SS vis-a-vis des labos.
            En Allemagne les caisses publics négocient les prix des médicaments avec les labo, et sont à fond sur les génériques.
            Sauf en cas d’urgence, la pharmacie délivre une certaine marque avec laquelle la caisse a des accords et pas une autre.
            Idées à creuser ?

            1. BDC

              Normalement, quand tout se passe bien, le papa et la maman ( … ahem) sont bien contents de la césar’. Mais apparemment c’est des risques supplémentaires s’il n’y a aucune indication, et surtout si on tombe sur un boucher. Tiens René puisque tu insistes, je pourrais te citer, le passage où Francis raconte ses exploits avec Catarina la DRH. « Elle m’a expliqué qu’elle avait accouché par césarienne ».

              1. Bonsaï

                Votre nouveau hobby, la nursery, n’a pas l’heur d’attirer les foules !
                Moi-même je ne me sens guère éloquente à ce sujet. Il faudrait peut-être voir du côté de Mildred, qui paraît plus ouverte à ce thème.
                Si je ne cite Madame Mamba, c’est qu’on ne l’invoque pas pour des broutilles … 😀

              2. René-Pierre Samary

                Francis le sourd et Catarina main-de-velours…
                Des personnages de roman pas tellement romancés. J’en ai un peu rajouté, mais sans plus…
                Tu me les remets en mémoire. Je le revois, Francis, à Puerto la Cruz, Venezuela. Il s’est marié avec sa DRH, finalement. On s’est croisé plus tard à l’aéroport de Caracas, puis il est sorti de mon paysage, comme tant d’autres…

  1. Aristarkke

    Les ordonnances peuvent être admissibles pour régler détails et points secondaires. Mais pour des besoins plus lourds, elles ne devraient se concevoir qu’à titre provisoire, le temps de laisser au Législateur de débattre de la question et y apporter une réponse élaborée, juste pour lancer le dossier…
    Hélas, ce caractère provisoire n’ y est attaché…

  2. Aristarkke

    Puisque Flan-Maçon s’ est fait fort d’ avoir un gouvernement irréprochable quant à la probité de ses composantes, il est normal et sain que tests il y ait.
    Etant avant les législatives et pour conserver son caractère novateur, il ne va guère avoir d’ autre choix que de le renvoyer à ses occupations antérieures…
    (est-ce du rêve???)

      1. Aristarkke

        Philou, je ne te dis rien mais la concurrence dans le calembour s’intensifie…
        Je serais toi et vouloir conserver mon classement dans le coeur de tes aficionados, va falloir que tu mouilles davantage le clavier que le mortier. 😕

        1. Pheldge

          pffff… une blague éculée ! comme le test *

          *à l’attention des débiles profonds : « le test écule » qui est un écho au post de M. « Fellation Tustie » ! euh, pardon , je veux dire M. Turlutte Hutue 😉

          1. René-Pierre Samary

            La Turlutte Hutue… Compte tenu de cette sympathique tradition hutue de couper tout ce qui dépasse…
            Encore que pour dépasser la taille standard locale, il n’y a guère de danger, sauf pour quelques iliens.

  3. FaLLaWa

    Ca me fait vraiment bizarre de voir Macron recevoir les representants des syndicats a l’Elysee…
    Ils representent qui exactement ces syndicats? Pourquoi faudrait-il leur demander leur avis?

  4. Nathalie

    Les routiers livrant les carburants auraient d’ores et déjà décidé de mener une grève d’ici vendredi en Île de France et dans l’ouest. (Article VA d’hier). Ca commence bien.

    1. Flaghenheimer

      Ce qui sera intéressant ce ne sont pas les grèves. On sait qu’il y en aura. Ce qui est intéressant c’est de voir comment le PR va réagir à ces grèves.

          1. Pheldge

            Il y a une vidéo de Stephen Colbert qui se paye la tête de Hollande, et l’appelle « the french Obama ». Il faut passer l’intro par Asselineau vers 0.54

  5. Royaumont

    Pour l’instant, Micron joue sur du velours, il n’a face à lui aucune opposition politique organisée, la haute administration lui est acquise, les capitalistes connivents aussi, la presse est servile. Tant qu’aucune décision n’est prise, tout va bien, il peux s’offrir une posture de César sans trop de risque. Son prédécesseur était tellement minable que la comparaison sera de toute façon flatteuse.
    Ça va se compliquer dès qu’il sera forcé de faire quelque chose, car il va se heurter aux contradictions de l’opinion publique et plus grave, aux siennes.
    Les Français veulent renverser la table, mais sans casser la vaisselle, ce qui va se révéler compliqué. Lui se veut novateur, mais avec de vieilles recettes (relance keynesienne…), restaurateur de l’autorité mais soumis aux injonctions venant de l’extérieur, garant de l’unité du pays, mais seulement avec les gens de bonne compagnie.
    Quand l’ambiguïté devient contradiction, il faut en sortir.

    1. Lark on the Wing

      Comme disait Monsieur le Coadjuteur (certainement un amé et féal nécessaire de Monseigneur) : « il y a loin de la velléité à la volonté, de la volonté à la résolution, de la résolution au choix des moyens, du choix des moyens à l’application »….

      Si l’on ajoute qu’il énonçait également : « Ceux qui sont à la tête des grandes affaires ne trouvent pas moins d’embarras dans leur propre parti que dans celui de leurs ennemis », on comprend aisément que l’ex-Vicomte de Maquerond, une fois devenu notre Roy, commence à éprouver toutes les mésaises attachées au trône, qui n’a rien d’un lit de roses, comme l’expirait le vieil Inca…

      1. Lark on the Wing

        Ayant dit, et attendu que mon RSA risque d’être retardé, m’en vais aller arroser mes cultures vivrières, maintenant que la chaleur est passée… C’est que le Vieil Homme, dépouillé, hein, à toutes les acceptions, doit s’alimenter aussi….

        1. Bonsaï

          C’est touchant, Lord Quiet, obligé d’arroser vos laitues au soleil couchant…
          Vous ferai mander prochainement une rouelle de gruyère pour agrémenter l’habituel brouet.

            1. Pheldge

              Dans les Alpes, cette lointaine contrée, le fromage, il est produit en roues ou tomes. On en fait même du turbo-nucléaire, du côté de luCERN, c’est la tome de Savoie ! 😉

              bon OK j’ai un peu triché sur la géographie …

          1. Lark on the Wing

            J’ai « dépouillé le Vieil Homme », est-ce à un érudit biblique que je dois l’apprendre?…

            Et le Moloch dévorant a également dépouillé le vieil homme, sous les espèces de l’imposition des Plus-Values lors de la cession de mes parts sociales, à l’occasion de mon départ « en retraite »… les grognards avaient affaire aux Cosaques lors de la retraite de Russie, dans le cas de ma propre retraite, ce furent les Ecorcheurs….

            1. Lark on the Wing

              By the way – et tant que l’on est dans les corrections – pour caractériser l’action de se débarrasser de « Pediculus humanus » et éviter ainsi le typhus exanthématique (dans le cas de l’ADP, il s’agit plutôt de typhus murin), on dit « épouiller ». Je te conseille le Zyklon B, fort efficace, me dit-on….

            2. Aristarkke

              J’ai dépouillé le Vieil Homme est une traduction peu heureuse (beaucoup trop mot à mot) de l’apôtre Paul dans Coloss 3:9.

              Très présente dans les versions catholiques mais pas que.

              Elle donne l’ idée d’un brigandage de voleur de coin de bois alors que le propos de l’apôtre est d’inciter les premiers chrétiens à se dépouiller complètement de leur vieille personnalité rendue inopportune de par leur précédent culte pour se conformer aux nouvelles prescriptions chrétiennes et donc, obtenir une nouvelle personnalité adéquate, donc agréable aux yeux de Christ et de Dieu, son Père.

              Tu avais notamment de nombreux Juifs ou Prosélytes juifs qui étaient devenus chrétiens mais qui avaient du mal à rompre avec certaines phases du culte juif comme les fêtes rituelles instaurées par la loi de Moïse ou la question de la circoncision…

  6. Bonsaï

    Tout ceci sent l’expérimentation technocratique sans aucune expérience, costume dernier cri et barbe de deux jours et demi impeccable…
    Emballez c’est pesé, le bon peuple ravi du spectacle n’y voit que du feu.

      1. Bonsaï

        Là encore nous somme une exception, et en toute modestie j’oserai même dire un exemple vertueux !
        Nous avons un gouvernement de sept Conseillers Fédéraux élus par le peuple pour cinq ans. Chacun d’entre eux est à la tête d’un département.
        Le président de la Confédération est l’un d’entre eux, élu chaque année.

          1. Falchi

            La Suisse, cet exemple européen que les technocrates de l’UE ont ignoré ! Je conseille de lire Le Modèle Suisse de François Garçon.

            1. Bonsaï

              Excellent conseil merci, je viens d’aller sur son site et voici un petit extrait qui résume tout :

              « Le miracle suisse tient en deux mots : démocratie directe. Le peuple suisse se mêle de tout, tout le temps et, apparemment, ça marche ».

  7. nofree

    Tout change comme avant…
    Prolongation de l’état d’urgence (dont on se demande à quoi il sert).
    Nouvelle loi « pour lutter contre le terrorisme » (et surtout rogner une nouvelle fois sur les libertés individuelles).

    Non, y a pas à dire, le deuxième mandat de Hollande affiche une révolution sans précédent…

    A noter tout de même que les 3 directeurs des agences de renseignements militaires vont changer dans les semaines qui viennent (DGSE, DGSI et Renseignement militaire). Elle commence bien la « task force ».
    Va y avoir du sport…

  8. taisson

    « Tout juste a-t-il un assentiment tiède d’une partie de la population qui trouve en lui un pis-aller passable, et le froid calcul de ces paquets de politiciens qui ont compris qu’il valait mieux adapter leurs convictions plutôt que se retrouver sans emploi dans un mois. »
    Parfaitement exact ! Une fois de plus, le patron à bien vu.
    Tout de même, juste un petit bémol…Il faut aussi bien voir et prendre en compte que les faiseurs d’opinion, médiatiques ou « penseurs » et manipulateurs de l’arrière boutique sont tous dithyrambiques sur la «nouveauté » Macron.
    C’est un avantage énorme !
    Cette nouvelle aristocratie à bien démontré qu’elle se fiche éperdument de l’opinion de la population, car, population = « populisme »…Et, qu’en plus, l’opinion, c’est elle qui la fait !
    Tous ces gens passent l’essentiel de leur temps à éviter tout contact avec la réalité. Ce qui peut être surement très déstabilisant quand on arrive aux responsabilités…Même si l’on sait qu’ils ont étés formés pour ça…
    La question est de savoir combien de temps leur faudra t’il pour diluer les idées préélectorales dans le bouillon gras des soupes de la connivence et du clientélisme ?
    Pour combien de temps, ou au prix de quelles reculades Macron continuera t’il à bénéficier du soutien des classes jacassantes ?
    A mon avis, si il à vraiment l’idée de faire ce qu’il faut, ils vont avoir la tentation de le lâcher très vite, mais comme pour l’instant ils n’ont rien d’autre, et que nous somme en période électorale, il peut en profiter ! Ils ne le lâcheront que quand le « danger réactionnaire » sera passé !
    Toutefois, Je n’arrive pas à me faire une idée des opinions de ce Monsieur…S’il en à ?
    Pour moi, rien de vraiment bon ne peut sortir d’un partisan de la soumission à une Europe bureaucratique, supranationale et immigrationniste, et apparemment fortement influencé par « l’intelligentsia » Parisienne….
    Mais comme tous les autres (éligibles) ont à ces sujets les mêmes opinions, je me résigne à attendre et voir…Sans illusions.

    1. douar

      « d’un partisan de la soumission à une Europe bureaucratique, supranationale et immigrationniste, »
      supayr fastoche d’être insoumis à la méchante Europe qui nous fait rien que des misères, surtout quand on se trimballe une dette limite hors de contrôle. Une petite remontée des taux et nous sommes faits comme des rats.

    2. theo31

      partisan de la soumission à une Europe bureaucratique, supranationale et immigrationniste

      A quand remonte la dernière remontrance du braconnier devenu garde-chasse et si oui sur quoi portait-elle ? L’explosion des impôts ? Les délires réglementaires ? La non application des règles communautaires sur les assurances sociales? Les pratiques coloniales au Mali ? Le pognon gratuit distribué aux Guyanais ? Un peu de sérieux voyons !

  9. sam player

    Macron temporise en attendant le résultat des législatives.
    En y allant fort dès maintenant il prendrait le risque d’un retournement de l’opinion…
    My fifty two cents qu’après les législatives ça va valser !

    1. Calvin

      +1

      Mais on va avoir les deux.
      Réformes au début puis immobilisme grâce à la conjoncture favorable (donc renoncements).

      1. Theo31

        Réformes ? C’est une resucee de socialisme qui va être servie avec nouvelle explosion des impôts, des dépenses et poursuite vers l’abîme.

  10. Le Gnôme

    D’habitude, c’est le chasseur qui tire le canard, mais depuis quelques temps, le canard tient le fusil. Le Ferrand est ferré, ses carottes sont cuites.

    Pour le reste, des gesticulations en attendant les législatives histoire d’occuper le devant de la scène, rien de plus.

    1. Aristarkke

      Diminution réelle des (f)ponctionnaires en nombre global.
      Parce que si c’est faire comme d’hab, en retirer de la fonction publique nationale pour les réincorporer dans la territoriale…

      1. Bob L’Enclume

        « Parce que si c’est faire comme d’hab, en retirer de la fonction publique nationale pour les réincorporer dans la territoriale… »

        Gni ? Mais on n’a JAMAIS fait cela ! C’est (sauf rare exception) EN PLUS, bien sur, la FPT..

  11. UnLorrain

    Belle prise sur la photo! Mais ce n’est pas une bonne prise..il faut savoir qu’a cette taille le poisson,sa viande bien meilleure lorsqu’il est plus jeune,plus petit,est entrelardé de graisse translucide,vraiment peu appétissante,limite émétique !
    @ Harry
    Tout a fait d’accord avec votre tout premier commentaire.
    Vous connaissez certainement Georges Lane et son ouvrage « La secu et comment s’en sortir » titre révélateur je crois..
    Je me dis que ces correctifs suggéré par GL dans son bouquin,qui doit dater un peu,pouvaient se faire il y a 20 ans quand le boulot « courrait les rues » en 2017 c’est «mort» comme dit la jeunesse.
    ( je n’ai pas lu son ouvrage a GL mais j’ai téléchargé plus d un débat ou il a voix,un ou il a une discussion avec Michel Drac ( divergences..) un autre ou il y a un chef d’entreprise Suisse et ou le nom de la SS revient souvent)

    1. Aristarkke

      A noter que le RSI a lui aussi été créé par voie d’ ordonnances…
      C’est décidément une tendance lourde technocratique que de créer des bousins pareils (gérant de fait des milliards d’euros ) avec une base légale extrêmement légère juridiquement.
      Cette deuxième création est significative d’ une intention pas avouable qu’il faut camoufler au maximum car s’il était plaidable d’ utiliser une base provisoire en 1945, la même justification au milieu des années 2000 pour le RSI est un fdg de première grandeur!
      Mais selon Verhaeghe, l’ appât offert aux TI pour bien voter, savoir une refonte grand carénage du RSI, est déjà en train de se dissoudre et ne devra probablement pas dépasser les modifications cosmétiques avec simple changement de nom…

      1. sam player

        Je comprends toujours pas pourquoi des entrepreneurs persistent à ne pas se mettre en SAS. J’ai essayé d’expliquer ça à un de mes ex-beau-frère… j’ai abandonné, il n’écoute que son comptable…

        1. Falchi

          Évident pourtant. J’ai commencé par une SARL, l’enfer administratif. Puis vint la SAS, et les assurances privées. Mais la perfide Albion m’a convaincu. Une Ltd, c’est tellement mieux ! Essayez, vous verrez, et contrairement aux idées reçues, beaucoup d’activités peuvent y passer. Seules les professions réglementées (avocat, médecin….) semblent ne pas pouvoir. Encore que … en rusant, il doit être possible de partager.

  12. Onaneur de Moosh

    Ce gouvernement est un curieux mélange de vieux routiers, d’illustres inconnus, d’inconnus, et d’obscurs aux idéologies et aux intérêts antagonistes.

    C’est un peu comme contempler un cocktail à base d’absinthe, de bière, de crème de whisky, de crème de pêche, de rhum à la vanille, d’un doigt de tabasco et de Champagne tiède, le tout décoré d’un cornichon, d’un bout d’ananas et d’un apéricube goût bacon piqués sur une ombrelle de papier, ainsi que du glaïeul moisi qui colle à ce vase à cocktail improvisé.

    On n’est pas sûr de vomir tout de suite, mais on est certain d’avoir mal au crâne et de le regretter avant longtemps.

    1. Aristarkke

      Y’a des tables qui recevraient des gouttes de ce cocktail, elles se transformeraient immédiatement en gruyère…
      Quant au gosier standard avec pareil mélange fantaisiste, il en serait tout gâté…

      1. Bonsaï

        Je me permets de rappeler très respectueusement à votre Eminence que le gruyère original n’a point de trous !
        Nous sommes en effet les inventeurs de ce fameux fromage et la seule évocation du canton de Gruyère saurait vous le prouver…
        Celui qui a des trous, c’est l’Emmenthal, également suisse.

        1. albundy17

          Pour les gourmets, les trous dans l’emmental ( dont les amerloques voulait calibrer le diamètre :mrgreen:) est le résultat des flatulences bactériennes

          Bon appétit

        2. bibi

          La suisse il faudrait un peu se renseigner avant de parler.
          Il existe du gruyère français et du gruyère suisse, et contrairement au suisse le français est à trous.

          1. Bonsaï

            Mais Gruyère étant un nom de lieu géographique suisse, et non françaie, je ne vous fais pas de dessin pour vous indiquer qui a piqué le nom à qui, n’est-ce pas ?
            Je ne crois pas savoir que vous ayez un lieu-dit Gruyère, mm ?

              1. Bonsaï

                Bibi one point.
                Mais sans tarder Bonsaï remonte au filet, élégante et dangereuse comme un jaguar…
                Et délivre le prochain couplet qui va envoyer Bibi dans les vapes :
                En effet, en Suisse il existe une cité et un château de Gruyères, dans le district de la Gruyère (canton de Fribourg).
                Quelque chose à ajouter, Maître Bibi ?
                De plates excuses, peut-être une reddition…

                1. bibi

                  Vous devriez vous renseigner sur la région de production originelle du gruyère, histoire de comprendre pourquoi j’ai parlé du fait que la Savoie région française actuelle et Gruyère région suisse actuelle se trouvaient au moment ou se fromage fut inventé dans le Saint-Empire Romain Germanique.

                  Et sachez madame que quand vous étalez votre inculture, il vaut mieux éviter de le faire avec bassesse.

            1. Bonsaï

              Exact, selon Wikipedia les deux sont valables…
              Et j’ajouterai que grâce à l’ami Bibi, nous tenons là un thème de discussion d’un très haut niveau philosophique qui risque de nous amener bien au-delà de ce week-end de l’Ascension !

            2. baichette

              Certes, mais à l’origine (donc en Suisse) il y a une rivière l’Emme dans une vallée (Tal en allemand – ou Schwizertütch). Le nom signifie  » de la vallée de l’Emme »
              C’est une déformation française (frouze pour les Suisses).
              Mais je pinaille

      2. Aristarkke

        Mdr!
        Le piège tendu à Arbolito a fonctionné et elle est tombée dans le lac!!!
        (le mien, pas celui de G’nève)…
        Nous avons pourtant déjà eu cette séquence, il y a quelques mois…
        bis repetita placent
        😛 😛 😛

            1. Aristarkke

              Sam, Al, vous l’ avez lue nous promettre, la Pomponnette???
              (…)
              Dis, la Pomponnette, c’est quand que tu nous le dis, ton doblo double mot promis ???
              😛

                1. Pheldge

                  Fernandel ? ô, très inculte, « la femme du boulanger » film de Marcel Pagnol d’après un roman de Giono, avec Raimu dans le rôle principal !

                  1. BDC

                    MDR ! Et le Papet qui ne m’a pas corrigée ! Si ça se trouve il ne faisait même pas référence à ce scénario d’adultère

  13. bulltrap

    Ministère de la Cohésion des territoires : mener des politiques visant à abolir les effets de la tectonique des plaques, j’ai bon?

    1. Pythagore

      … oui ministère de la super glue pour recoler les plaques territoriales. Ou alors on impose les bobos des villes encore plus pour arroser les campagnes qui votent pas bisounours ? Ca serait de la cohésion.

  14. Falchi

    j’adhère à deux nuances près à cette vision enthousiasmante :
    1. même si hautement improbable, LR+UDI pourraient gagner les législatives, donnant une toute autre coloration au futur immédiat (enfin peut être, on a le droit de rêver encore quelques temps)
    2. il est peu vraisemblable que le gouvernement Macron/Philippe passe les ordonnances en juillet (adoption), c’est donc à la rentrée en septembre que le b…. va se déclencher.
    J’ai eu le nez creux, me voila parti 3 semaines dans les Rocheuses US début septembre !

    1. Royaumont

      On va vraisemblablement, faute de concurrence, vers une majorité LREM à l’assemblée. Mais comme il s’agit d’un assemblage improbable d’opportunistes et de renégats de tous horizons, ce sera à peine plus solide que pas de majorité du tout.
      En cas de conflit social un peu tendu, ce parti se défera aussi vite qu’il s’est fait.

        1. Calvin

          Il existe des lingettes anti décoloration : des billets d’euros.
          Avec nos sous, on crée des majorités solides.
          Les frondeurs ne sont jamais allés jusqu’à la dissolution de leurs mandats.

      1. Pheldge

        « ce parti se défera aussi vite qu’il s’est fait » … pas sûr, pour ce qui est des « opportunistes et les renégats de tous horizons », ils sont venus à genoux demander leur investiture, ou bien se sont ralliés en abjurant pratiquement leur ancienne foi … donc ils sont tenus par les burnes, et obéiront coûte que coûte. Et les « certaines figures médiatiques » qui essaieront de se faire une nouvelle gloire au détriment de la solidarité majoritaire risquent de le payer cher.

  15. albundy17

     » quand bien même ils ne représentent à peu près plus rien ;  »

    Par contre ça brasse un peu de pognon gratuit, mais c’est difficile de savoir combien tellement c’est flou.

    Rien qu’en équivalent temps des vaillants défenseurs de l’apéro, ça nous plombe d’un peu plus d’un milliard chez les fonx, et pas loin de 2 dans le privé

  16. sam player

    Manque pas d’air les départements :
    (tiré du lien du figar, lien de l’article)

    « La campagne présidentielle a mis en exergue les profondes inégalités qui fracturent notre pays entre (…) les territoires qui bénéficient pleinement de l’économie mondialisée et ceux, ruraux, engagés dans des trajectoires d’appauvrissement en proie à un sentiment d’abandon et de déclassement », écrit le sénateur. Il souligne que le Lot-et-Garonne « appartient à la seconde catégorie ».
    ____
    Ouin, ouin, on peut pas dépenser !
    __________
    « Pour son département, dont le « potentiel fiscal est très faible », avec « 63% des foyers non-imposables », « la baisse des dotations de l’Etat, à hauteur de 15,8 millions d’euros en 2017 par rapport à 2014, rend la situation explosive », alors que « depuis 2008 nous avons considérablement réduit le train de vie de la collectivité », écrit-il. »
    ____
    Réduit, mais pas assez !
    __________
    « Le Conseil départemental a donc été « amené à bâtir un budget de résistance, à savoir l’inscription d’une recette de 20 millions d’euros », non-réalisée, mais qui correspondrait, selon Pierre Camani, à « une dotation exceptionnelle de l’Etat, absolument nécessaire au rétablissement de nos comptes ». »
    ____
    Ah les cons, z’ont fait les comptes avec une recette fictive !
    __________
    « ….au point d’avoir « suspendu, faut d’une juste compensation, le paiement de plusieurs mensualités du RSA (…) pour un montant cumulé de 215 millions d’euros ». »
    ____
    Syndrome du Mont Rushmore

    1. Vassinhac

      sur le RSA, il y a en effet une part de Mont Rushmore : comment prétendre ne pas pouvoir payer 215 M€ sauf si l’on reçoit une subvention de 20 M€ ??

      Il y a toutefois un problème grave sur le principe du RSA payé par les départements : ces derniers ont des dépenses dont les bénéficiaires et le montant sont déterminés par d’autres qu’eux (= l’état). Ce n’est pas de la subsidiarité, pas de la décentralisation, pas de la déconcetration… juste de la gabegie.
      Que les départements payent le RSA (je ne rentre pas dans le débat de son existence), OK, mais ils en déterminent les conditions d’accès et le montant !

      1. sam player

        Juste pour info : 215 millions c’est pour 15 départements dans le même cas que le Lot-et-Garonne…
        215/15=14.3 millions par département en moyenne

      2. albundy17

        Il y a un truc que j’ai entendu partiellement on the radio il y a peu, un maire qui trouvais relativement absurde que les subventions par habitants soit genre le double dans une grande ville vs un patelin.

        a vérifier, ça me parait tellement débile, l’inverse serait au moins plus acceptable.

        Les défauts de budget RSA on commençait à en parler en fin d’année, d’habitude, ça sent bon tout ça ^^

        1. sam player

          Ce que tu appelles « subvention » ça doit être la dotation globale de fonctionnement (DGF).

          Va sur :
          journaldunet.com/business/budget-ville/la-rochelle/ville-17300/recettes

          Rentre un autre code postal en haut puis prends bien l’onglet « recette » qui donne accès à la DGF par habitant : 307€ pour le cas de la Rochelle par exemple.

          La DGF est une redistribution de l’état.

          1. albundy17

            Merci Sam, c’est exactement ça, donc dans mon patelin de 2.000 âmes, 14 km² de routes, massifs et autres conneries,200.000 euros, paris 100 km², pas loin d’un milliard. Donc hormis le fait que ça devrait être zero pour tous et ponction ajustée du même montant, encore une Egalité Fraternelle de je t’encule Thérése. (BDC tu devrais tt de même connaitre celui là :D)

              1. albundy17

                Heu, oui, c’est la base que j’ai pris pour ma calculante. En fait avec le dgf par habitant de paris, on peut supprimer l’ensemble des autres recettes tout en doublant le budget de fonctionnement.de ma commune

                1. sam player

                  En fait la DGF est une redistribution de taxes et impôts : les villes génèrent plus de commerce, font rentrer plus de TVA et d’IR que les villages et nécessitent donc plus d’infrastructures et il n’est pas étonnant qu’elles reçoivent plus.
                  C’est assez logique.

                  Le PIB de ta commune c’est quoi ? :mrgreen:

                    1. Lark on the Wing

                      Pour citer Linus « I like to see Culture brought to the common man »

                      Ainsi, dans mon catalogue de Livres Anciens nouvellement arrivé (Les Oies Sauvages, je recommande), je trouve

                      pour GO : « Nouvelles Genevoises » de Rodolphe Töppfer
                      et « Vogue La Galère » de M. Aymé (indispensable pour tout budding psychpath)

                      pour Lady B « Silhouettes du Scandale » de Marcelle Aimée

                      pour Al, un « Quo Vadis » belle édition reliée 1900, avec des illustrations en noir, et l’appréciation sombre de l’excellent Abbé Bethléem : « l’édition complète ne doit cependant pas être mise entre toutes les mains ; elle renferme des scènes choquantes, brutales, érotiques, orgiaques et susceptibles de troubler bien des âmes »….

                      pour Harry, et remplacer son Doblo : « les Fourgons du Malheur » d’Autan-Lara

                      et pour l’ADP, dans la rubrique « gaudrioles » : « Les Egarements de Julie » collationné sur l’édition princeps de 1756, avec 21 illustrations pleine page !!!!

                      Ceci dit, pour Lady B, c’est bien sûr Marcel Aymé….

                    2. Bonsaï

                      @ Lark on the Wing, 19:28
                      Merci de votre rectification : à lire votre première version j’ai bien cru qu’il s’agissait d’une farce dominicale…

                    3. albundy17

                      « pour Al, un « Quo Vadis » belle édition reliée 1900,  »

                      Haa, je suis touché !

                      J’ai attaqué ce jour de farniente american tabloid, le style me fait penser au sas que j’empruntais à mon beau père, mais fourni en personnage d’époque, mon inculture m’agace, je passe plus de temps sur le web pour situer tout ce beau monde

                    4. albundy17

                      « j’ai bien cru qu’il s’agissait d’une farce dominicale… »

                      Normal, c’est le bon jour

                  1. bibi

                    Pour moi c’est pas logique.
                    Le cout des infrastructures est moins cher par habitant en ville qu’à la campagne et c’est pour ça que toutes nouvelles infrastructures voient le jour en ville avant d’arriver à la campagne.
                    C’est d’ailleurs pour ça que l’eau, l’électricité , le gaz, le téléphone, internet, la fibre optique ont d’abord conquis les villes avant d’arriver à la campagne.

                    1. sam player

                      Ce n’est pas des infrastructures dont tu parles, mais des utilities.
                      Les ZI de Chalon-sur-Saône occupent 2 fois plus de surface que la ville.

                    2. bibi

                      Un réseau de canalisations d’eau ce n’est pas une infrastructure?
                      Un réseau de paire de fil de cuivre ce n’est pas une infrastructure?

                      Les collèges et les lycées ne sont nullement du ressort des villes, c’est département région état.
                      La ville reçoit donc une partie de l’argent des contribuables extérieurs dépenser par les personnels, et les élèves sous forme de CFE.

                      Pour la zone industrielle je ne comprends guère plus vu que si c’est une zone industrielle il y a des entreprises et donc de la CFE qui rentre pour la commune.

                    3. bibi

                      J’aurai plutôt tendance à croire que les aides aux villes sont là pour créer tout un tas de conneries style infrastructures culturelles publiques, (médiathèques, théâtres, salle de concerts), infrastructures sportives publiques (pour les chances pour la France) et financer tout un tas de personnels inutiles dont soit disant les contribuables extérieurs à la ville bénéficient.

                    4. Pheldge

                      sans oublier les in-dis-pen-sa-bles associations de tous ordre, avec une préférence affirmée, pour celles qui donnent dans le vivransamble durable et développé ! 😉

                    5. sam player

                      bibi 22 h 27
                      allo, allo, on parle de fonctionnement, pas des investissements… et après on dit que c’est moi qui change de sujet 😀

                      Le fonctionnement des utilities est payé par les clients.
                      Les investissements (edf, cuivre) appartiennent aux opérateurs et ils paient même des taxes pour cela (sauf changement récent).

                      Education :
                      « Les collectivités territoriales ont consacré un peu plus de 35 milliards d’euros à l’éducation en 2014, dont plus de la moitié pour les communes. »
                      education.gouv.fr/cid96190/la-depense-d-education-des-collectivites-territoriales-35-milliards-d-euros-en-2014.html

                      Waouh c’est plus de 2 fois la DGF qui était de 1.4Mds en 2014 ! Et c’est plus de la moitié du budget de l’éducation nationale.

                      Euh, quoi d’autre…
                      La CFE c’est queue d’Al que dalle. Y avait un article récemment sur Angoulème (le Grand Angoulème) où ça représentait 650,000€ avant qu’ils la doublent.
                      A Chalon-sur-Saône c’est 3M€

                      @ bibi 23 h 55
                      Oui, mais ce n’est pas le sujet. Si tu n’es pas capable de comprendre qu’une ville a des dépenses de fonctionnement plus importantes qu’un village…
                      Il y a 10 fois plus de personnes qui utilisent les services de la ville (privé ou public) que sa propre population… et ils ne font pas que passer…

                    6. sam player

                      Oops
                      Waouh c’est plus de 2 fois la DGF qui était de 16.4Mds en 2014 ! Et c’est plus de la moitié du budget de l’éducation nationale.

                    7. bibi

                      Si j’ai parlé de la construction des réseaux c’était juste pour montrer que la densité de population rend moins cher le cout de construction d’un réseau.

                      J’ai regardé les montants de la DGF (en 2014) par habitants pour les différentes communes de l’agglomération bordelaise et au surprise les villes ou la dotation par habitant est la plus important sont les villes des chances pour la France que ce sont Floirac 402€ Cenon 527€ et Lormont 582€,a lors que Bordeaux c’est « seulement » : 233€, Mérignac 146€, Talence 239€, Pessac 185€.

                    8. albundy17

                      « surprise les villes ou la dotation par habitant est la plus important sont les villes des chances pour la France »

                      Whaaa ! Roubaix, 583 par tête de nœud !

                      ça doit être pour refaire les peintures !

                    9. sam player

                      Al, avec Roubaix tu fais pti bras… seulement 14ème en 2012

                      Cannes 5ème…

                      Classement des 30 premières en 2012 (dgf par habitant pour les communes de plus de 15000 habitants) :

                      journaldunet.com/economie/magazine/villes-aidees-par-l-etat/

                    10. albundy17

                      « Cannes 5ème… »

                      ptin oui, y a pas de logique pour la distrib gratuite, cannes est bien envahie, mais sur tapis rouge !

                      Enfin donc un gars de sarcelles vaut plus de 7 fois un bouseux plombard du 17, il doivent avoir des commerces florissants. (et légaux)

                  2. albundy17

                    Et la redistribution équitable alors ? Ceux qui ramènent plus de pognon du fait de leur lieu d’habitation on droit à plus de pognon gratuit ???

                    1. sam player

                      Al 6 h 15
                      Tu nous rappelles le PIB de ton village ? :mrgreen:

                      Si j’ai choisi de m’installer à Chalon-sur-Saône c’est que c’est un carrefour européen. Il semble bien que tu n’attaches pas autant d’importance à ton lieu de travail… ou alors tu ne t’en rends pas compte.

                      Jusqu’en 1967 il y avait en france des taxes locales sur la vente de détail comme aux USA. Ça a disparu avec la généralisation de la TVA collectée par l’état et la VRTS puis la DGF créée en 1979 n’en est qu’une partie du retour.

                    2. sam player

                      J’ajoute Al que je préférerais un système de taxes locales sur les ventes de détail : vive la concurrence entre collectivités !

                    3. sam player

                      P’tain le bordel la DGF…

                      DGF, DSU, DSR, dotation de base, de péréquation, de compensation, d’aménagement,… et encore 10 autres…

                      Un historique depuis 1955…
                      (cliquez sur la flèche de droite)
                      lagazettedescommunes.com/318938/la-dgf-en-20-dates-clef/

                    4. albundy17

                      Qu’appelles tu le PIB de mon village, les seules recettes des impôts ?

                       » « les régions qui avaient un faible rendement de leur taxe professionnelle ont été pénalisées lors du calcul de la DGF », »

                      C’est qu’est kejdis, la décentralisation ne s’est faites que pour les charges, l’impôt remonte toujours au centre et n’est pas redistribué équitablement, par tête de pipe, les pauvres financent le confort des riches, dans un état qui crie partout à l’égalité.

                      Et tout à fait d’accord pour le système de taxes locales, pour financer le local, plein le cul de payer les lubies électoralistes des grandes villes mal gérées qui plus est.

                      Chez moi le % communale des impôts locaux n’a pas augmenté depuis 16 ans, endettement insignifiant, et budget exercice 2016 positif 340.000 avec budget dépenses (fonx et inves) d’1.6 millions.

                    5. sam player

                      « Qu’appelles tu le PIB de mon village, les seules recettes des impôts ? »

                      Le PIB c’est principalement la valeur ajoutée… et cette valeur ajoutée provient des commerçants (y inclus les entreprises)… mais sur le lieu où ils officient, pas leur lieu d’habitation.

                      « les régions qui avaient un faible rendement de leur taxe professionnelle ont été pénalisées lors du calcul de la DGF »

                      Bah c’est logique ! Ce n’est pas une pénalité !

                    6. albundy17

                      « Bah c’est logique ! Ce n’est pas une pénalité ! »

                      Ce serait logique si nous n’étions pas dans le pays des bisounours vivrensemblesque égalitaire de la redistribution équitable.

                      La seule équité, c’est que tout le monde se fait racketter pareil

                    7. albundy17

                      « Il semble bien que tu n’attaches pas autant d’importance à ton lieu de travail…. »

                      En effet, j’ai d’autres priorités, tout comme toi apparemment vu ton installation à chalon/saone …

                    8. Bonsaï

                      @ Albundy, 9:16
                      S’il a choisi de s’établir à Chalon-sur-Saône, c’est pour l’importance stratégique du lieu, proche d’un aéroport international de renom et lieu de résidence d’une personnalité qui lui est chère…

                    9. albundy17

                      « Je ne suis pas atteint de macronisme »

                      Bon, ça ne peut donc pas être pour B non plus, comme elle l’alléguait. A moins que….. Nécrophile ??

      1. albundy17

        ça va être marrant quand des statues et des portraits d’un de nos président actuel ou futur seront exposés à chaque coin de rue ^^

  17. lxy

    L’affaire Penelope a fait plus qu’abondamment parler d’elle…mais si on allait fouiller dans les régions, les départements , les mairies tenus majoritairement par les socialistes depuis des dizaines d’années on en découvrirait des centaines de cas comme celui de Ferrand : népotisme, clientélisme, parentélisme, favoritisme tout est bon (j’ai plusieurs exemples de ce type dans mon entourage). D’ailleurs à quoi bon s’embêter (je suis poli) à militer au PS si ce n’est pas pour en tirer des avantages pour soi ou ses enfants ?

  18. Lorelei

    HS: Ségolène Royal qui ronchonne de ne plus être Ministre. On l’a avertie trop tard! Elle qui pensait pouvoir continuer à exercer. … Trop lol

    1. Aristarkke

      Qu’ on la foute à la retraite (64 ans dans quatre mois)! Elle continuera à nous coûter mais bien moins que quand on la laisse aux affaires. D’ ailleurs, elle laisse tomber la députation??? Il y aura du recrutement dans un mois a ce titre…

  19. floriska

    Ils ont mis du temps à faire leur gouvernement (à chaque fois retardé) pour soi-disant vérifier que sur le plan fiscal les prétendants aux divers maroquins devaient être irréprochables. Ils auraient dû aussi vérifier les emplois fictifs de Ferrand et de Bayrou (ministre de la justice qui s’occupe de la moralisation de la politique). Concernant Bayrou, l’adage qui dit que les cordonniés sont les plus mal chaussés s’applique très bien en l’espèce.

  20. Pythagore

    « réforme du Code du Travail »
    Dans mon tout petit cerveau simplet, je me disais que le gvt aller simplifier les démarches a l’embauche, fléxibiliser le travail dans une limite raisonnable,… bref faire des réformes pour favoriser la création d’emplois.

    Ce soir j’entends au JT, le gvt va réformer les indemnisations chomages. Donc en fait, on ne réforme pas le code du travail mais plutôt le code du chomage,…. pour créer de l’emploi ??? Moi pas comprendre. Help!

    1. BDC

      Si ! Les gens ont peur de prendre un travail parce que le risque est de tomber au chômage après. Donc il faut les rassurer que s’ils prennent un boulot et retombent au chômage ils ne vont pas tout perdre.

      1. René-Pierre Samary

        C’est vrai, ça : le meilleur moyen de ne pas tomber au chômedu, c’est de ne pas travailler.
        Je plaisante, mais j’aimerais bien voir en quoi consiste cette « réforme des indemnités chômage »… Je pronostique que ça ne va pas martyriser du chaton.

      2. Bonsaï

        Au contraire, ils vont rendre les prestations du chômage si peu attractives que les gens préféreront se dénicher n’importe quel boulot.
        Ce n’est pourtant pas compliqué et c’est ce qui se pratique en Grande-Bretagne !
        Car tant que l’oreiller du chômage restera suffisamment attractif pour se débrouiller avec éventuellement un petit boulot au noir, il restera le point faible de l’économie française avec d’autre part, la trop grande quantité de fonctionnaires.

        1. BDC

          René, moi aussi je plaisantais mais il y a tout de même un fond de vérité.
          Bonsaï, nous sommes en France, patrie des acquis sociaux. Quand on s’est aperçu que rester au chômage pouvait être plus avantageux que travailler, qu’a fait ce « facho » de Sarko ? Baisser les allocations ? Bien sûr que non, il a complété les revenus d’activité. Donc j’attends de voir ce que Macron va faire et comment les journaleux vont présenter les choses.

          1. Bonsaï

            Sarko n’était pas facho, c’était un saint en comparaison de ce qui lui a succédé !
            (je ne parle pas de Macron ici, pas encore mais j’ai hâte comme vous…)

            1. Bonsaï

              A propos, tout le monde fait le pont jusqu’à lundi chez vous, bien sûr ?
              Ne reste plus que quelques boulangers bienveillants, médecins de garde et autres anges gardiens…

                    1. BDC

                      :mrgreen: Bonsaï si je mets entre guillemets c’est pour une citation, c’est pour montrer un point de vue différent du mien.

  21. sam player

    HS : c’est du lourd

    Le TEG expliqué par les nuls :

    service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2456

    « Par exemple, si vous empruntez 10 000 €, 10 000 € est le capital. Si votre banque pratique un TEG de 5 %, vous devrez rembourser au total 10 500 €, soit 10 000 € de capital + 500 € d’intérêts. »

    Le type de prêt qui représente 0.5% des prêts bancaires.
    ——————
    Le TEG expliqué par wiki (y inclus TAEG) :
    fr.wikipedia.org/wiki/Taux_effectif_global
    _______
    On notera qu’à l’origine le « A » de TAEG signifiait Actuariel mais certains ont dû trouver que c’était trop compliqué pour ceux élevés à l’Ednat et l’ont remplacé par Annuel.

    Je négocie en ce moment l’achat de véhicules d’occas’ et un sur 2 est en LOA. Il y a de sacrés affaires à faire. Les gens se sont embringués dans des achats qu’ils ne peuvent manifestement pas se permettre et en fon de LOA (quand ils y arrivent) ils ne sont pas plus riches… même moins car en rendant le véhicule ils sont facturés de la moindre non-conformité, des kms supplémentaires etc…

    Je suis allé jeter un oeil sur notre fameux service public :
    service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2437

    … rien sur les problèmes que les gens rencontrent, heureusement qu’il y a des sites qui les recensent… Mais bon, faut dire que ceux qui contractent ne doivent pas savoir lire quand on voit leur récrimination… Ca promet encore de la loi par paquet de douze….

      1. Vassinhac

        En même temps, en bon libéral, je ne demande à l’état que de m’informer sur la réglementation (obligations du loueur, etc.) et non sur les problèmes rencontrés.

        1. sam player

          Je suis d’accord, mais le problème est que l’état se présente comme l’Etat-maman et qu’en fin de compte il fait pire que s’il ne faisait rien… et ceux-là réclameront encore plus d’état…

          Une des plus importantes récriminations concerne le fait que ceux en LOA paient 2 cartes grises : une au départ et une lors du rachat du véhicule (si rachat) … et ce sont des CG plein pot vu que les LOA sont inférieures à 10 ans… Les clients en font porter la responsabilté aux organismes de financement alors que c’est la faute de la réglementation et donc de l’état…

          1. René-Pierre Samary

            LOA, je flaire l’arnaque calibre AAA…
            Au fond, pas l’arnaque, simplement une offre séduisante pour des gens qui veulent une caisse au-dessus de leurs moyens, tant pis pour eux.
            Sam, tu négocies l’achat d’occases car tu as du cash, et c’est bien. Mais les gens, du cash ils n’en ont jamais, c’est leur problème. S’endetter est si facile…
            Tes occases, ce sont quand même des caisses atteignant leur fin de vie, que tu négocies avec les organismes de crédit, j’imagine.
            J’ai travaillé quelques années comme prestataire (pub) pour une boite de LLD, et ce sont des gens qui savant compter, il me semble…

            1. albundy17

              « Tes occases, ce sont quand même des caisses atteignant leur fin de vie,  »

              Les LOA sont des machins à 3 – 5 ans, les bagnoles ne sont pas cramées à ce âge !

              Je trouve le systeme assez sympa, avec un cout, certes, mais il y a le service en face (entretien, jamais de balai d’essuie glace fatigué, etc) tu changes de bagnole quand tu veux (pratiquement) et tu sais exactement le cout annuel, tout en ne mobilisant pas ton capital, dans un fond perdu par ailleurs.

              1. René-Pierre Samary

                « Les LOA sont des machins à 3 – 5 ans, les bagnoles ne sont pas cramées à ce âge ! »
                Mais le kilométrage ? N’est-il pas prévu par le loueur, pour atteindre le maxi théorique, genre 200 000 pour un diesel ?
                Je me gourre peut-être…
                « Le système assez sympa »… oui. Et à combien, ce changement d’essuie-glace ? Se décharger du boulot sur autrui, ce n’est pas gratuit.
                (ah ! ces plaisanciers qui se ruinent chez les pros, qui eux se frottent les mains !)
                Bon. Chacun son truc, finalement.
                (et puis, si on parle d’occase, quand je vois comment certain(e)s traitent leur outil de transport !)

                1. albundy17

                  « N’est-il pas prévu par le loueur, pour atteindre le maxi théorique, genre 200 000 pour un diesel ? »

                  Que nenni, cher ami !

                  Contractuellement c’est du 15 ou 20.000 annuel, tu dépasses, tu paies, mais si tu compte faire plus que les moyennes de consommation de kms, la LOA n’est sans doute pas la meilleure option.

                  Oui, le changement d’essuie glace n’est pas gratuit, c’est compris dans le prix de ton contrat LOA, tout comme les entretiens vidange, filtre, recharge clim, etc etc.

                  Je parlais des ptin d’essuie glace car c’est récurent chez moi, j’oublie tout le temps de les changer, y pensant à chaque fois qu’il pleut, c’est comme les niveaux de flotte lave glace, systématiquement les dernières gouttes viennent étaler la crasse du pare brise m’obligeant à m’arrêter et utiliser les seuls liquides à disposition…

                  Quand je suis arrivé ici, j’avais pris une petite bagnole pour ma femme, une 206 il me semble, bourrée de chevaux, mais avec budget fixé d’avance, et ça c’est très cool. Et pour les grands trajets on louait un gros machin histoire de pas etre emmerdé avec les trois débiles et leur 2 tonnes de jouets.

                    1. BDC

                      Non, on ne pourra jamais saisir pourquoi tu en as fait 3 (oui tu voulais une fille). Et en plus Albundy tu fais des golden shower à sa voiture ? « utiliser les seuls liquides à disposition… »

                  1. René-Pierre Samary

                    « mais si tu compte faire plus que les moyennes de consommation de kms, la LOA n’est sans doute pas la meilleure option. »
                    On ne prévois pas forcément le n de km que l’on va faire, alors…
                    Alors c’est avoir une caisse, mais avec un fil à la patte.
                    Ce n’est pas mon genre (2), mais après tout, chacun voit midi à sa porte.
                    Location en plus d’un gros machin pour les « trois débiles »
                    (expression dont je te laisse la responsabilité)
                    Je me demande si ton budget de déplacements n’est pas du niveau de l’Aga Khan (paix à son âme bourbeuse)
                    En toute sympathie, Al.

                    1. albundy17

                      « On ne prévois pas forcément le n de km que l’on va faire, alors… »

                      Whaaa, je ne pensais pas cela possible ^^ « On ne prévoit » :mrgreen:

                      Si, le kilométrage annuel reste assez constant.

                      Il est moins coûteux d’avoir un petit véhicule pour le quotidien et de louer une grosse berline ponctuellement que d’avoir une grosse berline toute l’année.

                      BDC, quand il faut, il faut 😀

            2. sam player

              @↓ RPS 25 mai 9 h 04
              « Tes occases, ce sont quand même des caisses atteignant leur fin de vie,… »

              Non, comme dit Al, les LOA (très différent de LLD) sont en moyenne sur 3 ans. Les kilométrages contractuels sont très bas en général genre 10-12000 par an maxi (sauf négo spécifique).
              Elles ont au contraire une valeur de rachat assez élevée en fin de contrat, et si le but était le rachat, il n’y a aucune raison, que des gens qui n’avaient pas le sou 3 ans avant, aient les sous 3 ans après. Mais si le but est de changer de bagnole tous les 3 ans c’est valable.

              Ce matin je vais acheter pour une connaissance une voiture d’à peine 2 ans (LOA 3 ans), très proche de la limite contractuelle de 10,000km par an (elle en a 20,000), un peu en-dessous du prix du rachat du contrat, mais pas loin de 20% sous sa valeur commerciale, voiture assez rare sur son créneau : citadine, boite auto.

              « …que tu négocies avec les organismes de crédit, j’imagine. »
              Non, avec eux tu ne négocies pas, tu leur fais juste un chèque de banque 😀 dont le montant est pré-déterminé pour chaque échéance mensuelle à partir de 12 mois d’usage.
              C’est le locataire-« vendeur » qui me fait un chèque de la différence.

              1. Aristarkke

                Sam, Un concessionnaire de mon secteur me démarche périodiquement dans l’ espoir de me placer une camionnette Berlingo. Il y a quelques mois, je suis allé voir ce qu’il proposait en LOA et effectivement, il y a plusieurs tarifs selon le kilométrage annuel à prendre en compte. Or visiblement, son tout premier tarif est publicitaire, basé sur un kilométrage annuel de 8.000 kms (pour un utilitaire)!!! Quand je lui ai demandé du plus réaliste, genre 35.000kms/an, la mensualité dépassait les 350€HT ce qui aboutissait qu’ en trois ans, tu avais payé (avec le verst initial), largement les 4/5mes du prix d’ achat du véhicule sans qu’il soit à toi…
                Bref, j’ai acheté un Doblo selon mon canal habituel pour seulement 800 € de plus que le versement initial du Berlingo (lequel nécessite une galerie au très joli dessin mais au prix (très) fort)…
                Je suis comme toi, je résiste très mal aux bonnes affaires mais sans aucun espoir pour une 206 CC (ou une autre au même principe)… 😉

                1. sam player

                  Oui, voilà, il n’y a pas de secret, la LOA est une bonne affaire pour le loueur avant tout, mais il y a quand même, pour attirer le client, de bonnes affaires.

                  Contrairement à ce qui a été dit ci-avant, le prix de base de la LOA n’est pas toujours le tarif constructeur de base.

                  J’ai un exemple récent sur lequel même Elite Auto (mandataire faisant couramment 15 à 20%)) était plus cher que le constructeur : véhicule légèrement « suréquipé », 2600€ moins cher que le modèle de base sans option… et une LOA qui vaut le coup car même après 3 ans et en l’achetant en fin de LOA, tu as remboursé 1500€ de moins que si tu l’avais achetée neuve, sachant que le clampin moyen arrive difficilement à avoir plus de 10% de remise en concession.

                  En fait, là où il y a un biais, c’est sur l’entretien inclus, ça sécurise les clients, alors que sur 30,000km il n’y a rien à faire comme entretien sur une bagnole, et le gros se situe aux alentours de 60,000km. Il y a une rémanence, dans l’opinion, que l’entretien d’une voiture coûte cher et qu’il y a des aléas… alors qu’au km parcouru l’entretien doit coûter 1 ou 2 cent du km vs 10 à 15 fois plus pour le carburant 😀

                2. sam player

                  Et hop, voiture achetée ce matin… j’ai encore gratté un peu…
                  Tiens j’ai une autre 206CC sous le coude, 2007 pack sport 14000km… état collection si ça t’intéresse, faut juste que je fasse le dossier photos et que je mette l’annonce…

                  1. Aristarkke

                    Tu n’as pas dû le noter mais je n’aime pas ce concept
                    – qui donne un dessin de caisse (beaucoup) trop callipyge à mon goût
                    – qui repose sur de la mécanique hydraulique qui vieillit obligatoirement mal avec de sérieux coûts de réparation (voir les SLK >8ans, vendus fréquemment avec besoin de changer la pompe de l’hydraulique capote (à 450 € HT la pièce + MO+ fournitures annexes) ou avec pompe récemment changée…
                    – qui oblige à choisir entre les bagages et la toiture pour rouler décapoté…
                    Le cabriolet doit rester pour moi avec de la toile au dessus…

                    1. Pheldge

                      mon préféré étant le protoxyde d’azote aussi nommé gaz hilarant … je te laisse le soin de chercher 🙂

                    1. sam player

                      RPS, oui, des personnes agées, ils font 20-30 bornes par semaine pour faire les courses et aller voir la famille…
                      En regardant les factures d’entretien, tu vois que la voiture tourne régulièrement.

                      C’est mieux que des bagnoles qui ont peu de km mais parce que pendant 5 ans elles n’ont pas tourné. J’ai eu une BM une fois qui a pété le joint de culasse après 500km, joint sec…

          2. Aristarkke

            Il y a peu de chances que la double CG soit abolie puisque c’est une ressource de la région made in Grance. Simplement, ce sont les loueurs qui sont des lourdauds de première puisqu’il leur suffirait d’ intégrer le coût de la CG numéro 1 dans les mensualités ou dans la mensualité initiale.
            Certes, cela creuserait un peu la trésorerie mais la LOA travaille à partir du prix catalogue constructeur et non des prix de vente courants, donc avec des marges très confortables…
            D’ ailleurs, depuis au moins deux ans, le prix des voitures n’ est plus mis en avant dans les pubs mais une mensualité de LOA calculée sur une hypothèse d’ utilisation faible…

            1. albundy17

              Au train ou ça va, ils ont tellement faim qu’ils vont bientôt nous donner du pognon pour que l’on prenne leurs bagnoles, pardon SUV.

                1. Aristarkke

                  Le but est de ferrer le client pour qu’il soit prisonnier de la marque en faisant en sorte que tout « se passe bien » pour lui tant qu’il repique chez le même constructeur à chaque changement de véhicule…

  22. channy

    Sans rapport, mais tellement symptomatique de la mentalité politocarde de Grance
    PS: je n ai pas pu trouver un lien « hors abonnement en ligne »
    Voila ce que j ai lu dans mon » daubé local »

    Le tourisme restera-t-il « priorité nationale
    On y apprend que maintenant le Tourisme en Grance c est du sérieux(ah bon?) nos politocards d ici 2022 souhaitent attirer 120 millions de touristes annuels chez nous contre 88 aujourd hui
    Donc pour cela, il faut augmenter les moyens de l »agence Atout France qui fait la promotion de notre pays à l’étranger(reste à savoir avec quelle efficacité, vu les dépenses touristiques rapportées par touristes)
    Bon comme on est en Grance, hors de question de faire des économies, sur des usines à gaz à l’inefficacité chroniques( les exemples sont légion)
    Donc notre cher gouvernement envisage de créer..(.eh oui on est en Grance), une nouvelle TAXE qui serait appliquée sur les parcs de loisirs, les remontées mécaniques, les musées…une taxe qui rapporterait 60 millions d euros annuellement et qui sera bien sur entièrement reversée à l’agence Atout France.
    Inciter les touristes à venir, puis » les matraquer » à la même sauce que les français voila comment faire de notre pays une vrai attraction touristique

    1. BDC

      Faire du tourisme une priorité de développement c’est un signe que le pays s’est enfoncé gravement dans la désindustrialisation (cf. Soral).

      1. albundy17

        Si déjà on arrivait à retenir les « touristes » comptabilisés comme tel alors qu’ils ne sont qu’en transit….

        Les derniers chiffres (2015 je crois) affichaient des retombées de 66 milliards, la première destination mondiale du tourisme.

        Ha bon, ben je préfère ne pas être la première destination et afficher les 220 milliards des states

      2. Pythagore

        Bien d’accord, cela fait déjà qq années que je me dit que la France va finir en Disneyland, on viendra y voir ses chateaux, ses prairies, ses plages, mais il n’y aura plus aucune autre industrie. Un peu comme en Autriche, où certains villages de montagne ont été transformé en hotel, chaque maison a des chambres d’hôtes. Mais bon en Autriche, ils ont encore une industrie.

    2. Theo31

      Les assureurs des compagnies aériennes refusent de couvrir les touristes qui se rendent dans les pays en état d’urgence.

  23. Vassinhac

    Si l’on retire les touristes français au 88 millions, il ne doit rester que la moitié d’étrangers. Passer à 120 millions, si cela doit se faire avec des étrangers, signifie donc presque doubler leur nombre…

    Alors qu’il y a des millions d’étrangers qui ne rêvent que de faire la publicité de la France en mettant leurs photos sur Facebook, la meilleure façon d’augmenter le tourisme serait de rendre les rues propres et sûres.

  24. albundy17

    « Pourquoi envahir l’Algérie pour lui prendre son pétrole quand on peut lui acheter ? Cela est moins coûteux, en hommes et en argent. »

    Pourquoi on n’en a plus des comme ça ! arghhhh !

    nstitutdeslibertes.org/frederic-bastiat-et-la-paix-des-hommes/

    1. floriska

      Oh oui, elle est magnifique cette tirade !!! Ils ont juste un problème avec les faits, les pauvres. On dirait du « Hollande »

    2. René-Pierre Samary

      « pour lui prendre son pétrole ».
      Le raccourci est audacieux.
      En 1830, on allait à la voile. Alors, le pétrole…
      Et puis, les pirates barbaresques, dont il fallait bien se défaire.
      Ironie de l’histoire : on a toujours les pirates, maintenant chez nous ; et on achète (à prix fort) le pétrole qu’on a découvert en Algérie.

        1. Lark on the Wing

          Les pirates barbaresques, point n’était-ce de la tartelette ! Lamartine, grand dadais comme disait Hugo, voulait se retirer à l’ile d’Elbe avec des amis, pour fuir cette France de la Restauration qui lui gâchait le poétique de l’existence.

          Il y renonça, à cause, précisément, des Barbaresques, qui, depuis le départ de Napoléon qui leur en imposait (il avait quelque 800 soldats avec lui, outre ses fidèles Mamelouques, et plusieurs bateaux armés) se livraient à leurs razzias habituelles, enlevant les hommes, pour en faire des esclaves après castration, et les femmes, vendues, elles, pour l’agrément des harems…

          La colonisation fut une erreur : on aurait pu se satisfaire de raser Alger, semer du sel sur les ruines, et massacrer tous les habitants, dans le grand style romain.
          Au lieu de quoi, on a construit un pays moderne, créé une agriculture prospère, amené une population misérablement médiévale à un état civilisationnel très supérieur etc. Aucun doute, ce fut un Crime contre l’Humanité….

          1. Aristarkke

            En d’autres termes, nous nous révélâmes d’ horribles constructivistes en créant du maghrebin moderne…
            Jacques Marseille avait établi que la colonisation de l’ Algérie avait coûté largement plus que ce qu’elle avait rapporté, hors coût de la guerre de 54/62…

          2. René-Pierre Samary

            Ils sévirent plusieurs siècles – à l’instar de la traite négrière décrite par Tidiane N’Diaye dans « Le génocide voilé »…
            Mais on ne s’intéresse qu’à la traite transatlantique.
            L’autre, celle des arabos-musulmans, qui a fait des millions de victimes, on ne l’évoque guère. C’est qu’il ne faut pas « stigmatiser certaines populations », comme l’a dit une conne dont le nom m’échappe.

            1. Aristarkke

              Méthode antique puis romaine pour laisser l’ emplacement désolé pour longtemps…
              Utilisée également de façon divine (et antérieurement) pour la destruction éternelle de Sodome et Gomorrhe qui seraient, selon la tradition hébraïque, au fond de la Mer Morte…

  25. Bonsaï

    En tout cas et pour la première fois depuis cinq longues années, vous pouvez enfin être fiers des prestations de votre président lors de grandes rencontres internationales.
    Il présente bien, parle couramment l’anglais et connaît les bonnes manières de la jet set…
    Quand à Brigitte Macron dans sa petite robe noire, comme ambassadrice de charme de la France ça change un peu de Valérie Trierweiler.

    1. Lark on the Wing

      Lady B !! vous êtes sérieuse ? je ne conteste pas que Hollande et ses pouffes successives aient été le laughing stock du G20, mais le Maquerond, son affectation de compétence halieutique, son ridicule en « chef des armées » genre Patton Junior, son moralisme à deux balles – et sa Marie-Pervenche brochant sur le tout – ne valent guère mieux !

      1. Aristarkke

        Genre Patton jr ???
        Il se promène avec un Colt 11.43 MP à crosse de nacre ou, pour rester européen, un HK USP, version expert, pareillement customisé???

          1. Lark on the Wing

            hemmings.com/blog/2017/05/08/could-this-dodge-wc57-command-car-have-been-pattons-own/

            Quant aux « crosses de nacre », selon le vieux Georges (qui s’offusquait de l’erreur, les siennes étant d’ivoire), elles ne pouvaient convenir qu’aux maquereaux de la Nouvelle Orléans….

            guns.com/2011/06/17/the-known-and-lesser-known-carry-guns-of-george-s-patton/

            1. Bonsaï

              Des crosses de nacre à la Rhett Butler ?
              En attendant j’ai vu que le jeune Roy Emmanuel avait vaincu le grand méchant Donald au jeu de « je te broie la paluche »… pas si freluquet que ça, donc…

      1. BDC

        MDR, tu vas énerver notre petit arbre … Preuve de la culpabilité du genre 1 : c’est dans le IVème arr. de Paris (le Marais) que Macron a le plus cartonné, un vrai score de dictateur !

  26. René-Pierre Samary

    Joli ? Poétique ? Voilà que le petit arbre, à l’ombre duquel je médite volontiers les dimensions conceptuelles de nos biais perceptifs, me rappelle à mes devoirs : la vente par appartements de mes oeuvres graveleuses. Un « blackbird » était caché dans ce feuillage innocent.

  27. sam player

    HS (mais quand même dans le renoncement….since 1945)
    BRAIN STORMING à la SNCF !

    InOui, le nouveau TGV, qui doit ramener les clients dans le train
    (lefigaro.fr)

    « Nous avions lancé une démarche de clarification de notre offre. Les voyageurs étaient un peu perdus entre IDTGV, Ouigo, TGV, explique au Figaro une porte-parole du groupe SNCF. »

    Alors, alors, alors, Zorro est arrivé hé hé on a créé une nouveau nom, un de plus !
    Inoui… PTDR

    « Le site voyages-sncf.com devrait lui aussi être lifté et s’appellera désormais oui.sncf.com. »

    P’tain, le seul truc qui marchait bien, même à l’international…

    « …Il devrait, lui, monter en gamme et proposer aux voyageurs des offres personnalisées en fonction de leurs habitudes. »

    MDR, encore des tarifs différents…

    lefigaro.fr/societes/2017/05/26/20005-20170526ARTFIG00292-inoui-le-nouveau-tgv-qui-doit-ramener-les-clients-dans-le-train.php

    1. Aristarkke

      Monter en gamme ???
      Offrir des tarifs encore plus chers pour changer de ceux qui rebutent déjà le client qui part vers les bus Macron ou le covoiturage???

    1. albundy17

      Ha! Tiens ! Tes connaissances t’ont offert un message subliminal concernant ta façon de jouer ?

      Bon anniversaire 😀

            1. albundy17

              Rhoooo, B, que tu rêves encore d’un prince charmant est presque touchant, que le macron te titille les hormones, on a compris, mais laisse moi la liberté de ne pas être une de ces connasses qui a voté pour lui, sur tes critères

  28. Bonsaï

    Franchement, Belle, que pensez-vous du style vestimentaire de Madame la Présidente, qui suscite déjà les fades commentaires des gros jaloux ?
    Personnellement je serais assez fière d’une épouse de président pouvant se permettre les jupes courtes à son âge…
    Et l’élégance fait tout de même partie des attributs français !

    1. BDC

      Bonne, après vérification, sincèrement oui je la trouve bien habillée, il ne manquerait plus que ça, avec le corps et le budget qu’elle a ! (Tout à fait entre nous, ce qui choque à les voir à 2 en vrai n’est pas la différence d’âge, mais la quantité de mastic peinturluré).
      Mais créer un statut pour la PDF ne me plaît pas, il y a quelque chose qui me dérange, même si elle coûte cher, très cher. Elle a dit que pour Macron c’était maintenant ou jamais car après son visage sera trop vieux, (son visage à elle !!!) donc il faut croire qu’on élit un couple, 2 pour le prix d’un. Alors effectivement vu comme ça il faut créer un statut pour borner sa zone de nuisances.

      1. Bonsaï

        D’un côté, je trouve assez logique de faire de la fonction de première dame un statut officiel et non pas une sorte de dame compagnie ou de geisha.
        D’autant qu’elle va avoir un bureau, de la correspondance, des attributions, des missions, faut pas pousser….

        1. René-Pierre Samary

          Maizenfin, arbolito, on s’en tape, de la Brigitte, de ses robes, de ses fards, de sa correspondance. Une « PDF », c’est rien, rien qu’une pièce rapportée ! Ma parole, tu es abonnée à Gala !
          Des missions ? À quel titre ?
          La France est vraiment tombée en quenouille.

          1. BDC

            La PDF, comme son nom l’indique, est un document portable : l’image de la Fraônce. Son rôle se limite à occuper les pages de Gala et Voici, visiter les hôpitaux, fleurir les chrysanthèmes et à faire du rabattage pour son mari, qu’elle outrepasse ces fonctions me dérange. Elle n’est pas élue, n’a aucun rôle dans la Constitution. Qu’est-ce qu’ils vont encore inventer ?

              1. BDC

                Rrhhooo moi aussi je t’adore Albundy, merci pour ce compliment, tu peux compter sur moi pour dire des choses interdites au genre 2.

            1. Bonsaï

              Sauf que vous avez loupé un échelon : votre nouveau Roy à crocs de loup a bien annoncé qu’il allait créer un nouveau statut de PD. Et toc…
              C’est vrai, quoi c’est un boulot de serrer des paluches sales et de sourire à des têtes à claques !

                1. Pheldge

                  Et tant qu’on y est, un statut de dauphin pour les descendants, ça officialiserait les positions de certains, et même étendu aux marmots des ministres : remember Thomas Fabius & Hollande !
                  Bon mais ça va pas ? tiens la femme du juge, du préfet, du …

              1. BDC

                Tout à fait, c’est un boulot à plein temps, et je suis sérieuse en l’écrivant. Bernie elle avait au moins son opération pièces jaunes, donc ce qu’elle piquait dans son assoc’ n’était pas volé de nos impôts, quoique… J’espère que ce statut va limiter et non étendre son pouvoir mais il faut composer avec les féministes donc je crains le pire.

                1. Bonsaï

                  Ah ! non, vous savez bien qu’on se sert toujours des femmes pour des rôles de geisha : sourire, serrer des mains, écouter poliment, servir le thé…
                  J’en passe et des meilleures…

                  1. BDC

                    Bonsaï, j’arrive pas à trouver un avis de féministe sur ce fichu statut : elles seraient pour ou contre ? Il est évident que Macron présente les choses comme une reconnaissance pour l’épouse-qui-fait-tout-et-qui-a-la-vie-dure , mais il y aurait quand même des féministes intelligentes qui devraient crier au scandale du retour à la « femme de » non ? On verra s’il a suffisamment infiltré les think tank, pour l’instant les médias le défendent, intéressant à suivre !
                    Et au fait, quel rôle voudriez-vous lui donner ? À part refaire l’Elysée à grands frais + une grande cause nationale genre les petits nenfants obèses ou l’égalité femme-homme, avec nos impôts ?

                    1. Bonsaï

                      Avec Emmanuel, on voit bien que c’est autre chose. Il a du respect pour la femme et la considère comme son égale. Donc il peut très bien lui conférer un statut intéressant : la balle est maintenant dans son camp à elle et si elle a suffisamment d’ambition et de hauteur de vue pour se tailler un petit job en or.
                      Ne pas oublier toutefois, l’aspect mondain de sa situation auquel elle ne peut pas vraiment échapper !

                    2. Pheldge

                      RPS : On se sert de ce qu’elles savent faire pour quoi elles sont faites … parce que si on se contentait de ta proposition, bin on n’irait pas loin !

                      Cela me permet de me faire un peu de pub, pour un coaching personnalisé et trop pica 😉

                    3. BDC

                      Évidemment que j’abuse pour la reine vu qu’on ne lui demande pas d’enfanter. Ah Bonsaï et Sam, si vous n’existiez pas, qu’est-ce qu’on s’ennuierait !

                    1. Pheldge

                      Bonzaille, t’es pénible ! tout d’un coup , y’a rien qui compte plus que cette question de paparazzo ! M. May et Herr Merkel ont un boulot de même que M. Thatcher bien avant, et n’ont jamais prétendu se mêler des affaires de leur pays, car n’ayant aucun mandat pour ça ! la mémère Brigitte peut toujours arguer qu’elle a accompagné son élève époux, mais les électeurs ont voté pour lui, non pour elle !
                      Ton admiration béate pour Mme Macron me navre sincèrement !

                    2. sam player

                      L’arbre est dans un raisonnement circulaire : résoudre un problème né dans son imagination.

                    3. BDC

                      Bah oui, quel problème ? Piquer des sous dans la caisse pour que Brizitte s’amuse avec c’est ni bien ni légal ? Une petite loi pour légaliser tout ça et on n’en parle plus, la Régence du Monarc peut commencer, avec l’assentiment de Bonsaï.

                    4. Bonsaï

                      Ah ! Pheldge, à voir tes arguments de vieux réac outré on voit bien que j’ai levé un lièvre !
                      Belle DC parlait de l’éventualité d’un job spécial « première dame » puisque il est dans les coutumes de la république que l’épouse du président s’occupe des bonnes œuvres et figure en bonne place dans les mondanités, ce qui n’est pas le cas des époux de présidentes que tu cites.
                      Etre moderne et afficher ses droits te parait-il si incongru ?

                    5. Bonsaï

                      BDC ou l’art de retourner sa veste quand le vent vient du sud-est…

                      « BDC 27 mai 2017, 18 h 55 min
                      Tout à fait, c’est un boulot à plein temps, et je suis sérieuse en l’écrivant. Bernie elle avait au moins son opération pièces jaunes, donc ce qu’elle piquait dans son assoc’ n’était pas volé de nos impôts, quoique… »

                    6. Bonsaï

                      @ Sam Player, 7:23
                      « L’arbre est dans un raisonnement circulaire : résoudre un problème né dans son imagination. »
                      Au moins je pense, je réfléchis, je suppute, je crée, je rédige…
                      Je ne me contente pas de parcourir et de collationner les articles que Google aura gracieusement mis à ma disposition dans l’espoir illusoire de paraître érudit.

                    7. Bonsaï

                      Des droits correspondant à un travail. Est-ce si difficile à concevoir ?
                      Une activité d’épouse de président moderne, telle que Macron semble la souhaiter est un job à plein temps. Voyez Michèle Obama pour l’exemple.

                    8. BDC

                      Bonsaï, exercer le rôle de reine n’a rien de moderne, bien au contraire. Les USA n’ont jamais été une monarchie, chez nous on leur a coupé la tête.

                    9. Bonsaï

                      Je ne vous parle pas de reine, puisque je cite Michele Obama !
                      J’ai toujours l’impression qu’à un moment vous dérapez sur la sémantique mais je n’arrive pas à voir si vous le faites exprès ou si c’est une occlusion cognitive…

                    10. sam player

                      « Des droits correspondant à un travail. »

                      Ah l’arbre, si tu n’existais pas, il faudrait t’inventer.
                      Ça confirme le raisonnement circulaire, comme la scie du même nom… schrrrrr schrrrrr
                      Tu inventes un job puis tu inventes des droits, l’un justifié par l’autre et réciproquement… Tout ça construit sur du sable…

                    11. Bonsaï

                      Tu fais de la déconstruction à contre-exemple.
                      Ou si c’est pour ergoter sur des faits publics, communément admis ou faisant l’objet d’un consensus tacite en croyant démontrer une intelligence supérieure, tu ne fais que révéler ton manque de culture et d’empathie…

                    12. sam player

                      Sorry, pas construit sur du sable, mais en sustentation, de l’aérien, de l’air quoi….

              1. BDC

                Ah ben Bibi faudrait savoir : soit on est dépensière soit on est démodée ? Finalement il vaut mieux être dépensière vu qu’on est critiquée quoiqu’on fasse, vous voyez bien qu’on est logique 😉 !

              2. Aristarkke

                Ce n’était pas Bernadette mais Jacques qui était brocardé (dans les années 70) sur ses tenues vestimentaires négligées et nettement démodées…

            2. Pythagore

              S’il y avait un statut de la PDF, alors il devrait y avoir un statut de la femme du président du sénat, de l’assemblée, de la femme de député (Pénélope s’en rejouirait), de sénateur, de maire, de président de région, de département,…… Pourquoi seule la PDF aurait un statut ?
              A ce moment là, autant que la PDF soit embauchée comme conseillére officielle de l’élysée. Mais bon c’est pas moral si je ne me trompe pas à c’qui parait.

              1. Pheldge

                Farpaitement ! autant que la PDF soit embauchée comme assistante pas r’élémentaire ! voilà ! avec un traitement, mi paye, mi enveloppe qu’on appellerait « la paye neloppe » 😉

  29. sam player

    HS
    h16, je suis étonné que ton twitter relaie parfois des articles comme celui de CP sur Hanouna aujourd’hui…

    Perso j’en ai rien à battre que L’Oréal fasse ou pas de la pub dans son émission et ça ne va pas me faire changer de marque de shampoing, nan mais allo quoi !

    Le lobbying sur cette affaire est fait par les bien-pensants qui voudraient que l’on fasse tous comme eux. Ca me rappelle la pression faite par les zohainegés sur les industriels ou les grandes surfaces, c’est de la manip’.

    Bien à toi, ton dévoué 😀

    (bon, je suppose que CP ont tes codes de connexion pour twitter à ta place)

    1. Tu supposes de travers.

      Quoi qu’on pense des blagues vaseuses de Hanouna, la façon dont le marché règle la question est parfaitement libérale. On peut être d’accord ou pas avec les motivations des annonceurs (hypocrites ou effarouchés, suiveurs, réellement outrés ou simplement trop politiquement corrects, peu importe) le résultat est sans appel : ce sont ceux qui paient qui définissent ce qui est faisable ou pas, point. Et la beauté du truc, c’est que tu peux fort bien ne pas être d’accord avec ce que ces annonceurs ont décidé, et boycotter leurs produits par exemple. Ou n’en avoir effectivement rien à faire et ne pas changer de comportement, ce qui reviendrait à rendre inutile tout ton commentaire.

      Autrement dit, ils ont parfaitement le droit de faire ce qu’ils ont fait. Et les pressions des uns et des autres sont parfois nulles, parfois nécessaires, mais tant qu’elles sont bâties sur l’utilisation normale du marché et de la communication, je ne vois rien à y redire.

      1. sam player

        Merci pour ta réponse, mais je n’avais pas besoin d’une resucée de l’article.

        On en reparlera quand les mêmes* s’appuieront sur le RCA, les OGM**, le bio**, les pauv’ agriculteurs, le travailà8ansdézenfantschinois, le nucléaire (etc, j’en ai un wagon des comme ça) et qu’ils utiliseront les mêmes moyens pour faire pression sur les industriels avec une morale à 2 balles, des bannières sur la Tour Eiffel, des drones au-dessus des centrales puis des interventions musclées*** en supermarché.
        Aujourd’hui c’est très certainement bisou compatible, avec une belle télémanipulation, oui mais demain ?

        * : ce qui est drôle c’est que les contempteurs ne peuvent pas être des spectateurs de l’émission, c’est antinomique.
        ** : c’est déjà dans l’article et aussi dans la vraie vie
        *** : c’est la gradation normale de ce type d’action, cf Dieudonné par exemple

        sam player – one mile ahead

        1. Mais demain rien du tout : même si ça te défrise, le marché reste le plus fort. S’ils parviennent par la communication (et la com uniquement) à modifier les comportements des industriels, i.e. s’ils arrivent à modifier le comportement des consommateurs puis des industriels, il n’y a rien à redire. C’est de la manipulation, mais pas différente de n’importe quelle publicité.

          C’est lorsque l’Etat intervient dans l’image qu’il y a un souci. Et le fait que je sois obligé de repréciser ça, que tu reviennes avec ton argument en carton montre que justement, c’est difficile d’admettre que la manip, la pub ou le lobbying, ça marche dans les deux sens, mais c’est comme ça.

          A ces manips dans un sens, on ne peut malheureusement que répondre par des manips dans l’autre sens.

          1. Lark on the Wing

            « C’est de la manipulation, mais pas différente de n’importe quelle publicité »….

            ON voit bien que Monseigneur a fait ses classes dans l’Inquisition, et qu’il connaît les ficelles : sortir cette phrase à l’encontre de GO en particulier, c’est ce que l’on appelle un « sneak punch »….

             » Et le fait que je sois obligé de repréciser ça, que tu reviennes avec ton argument en carton montre que justement, c’est difficile d’admettre que la manip, la pub ou le lobbying, ça marche dans les deux sens, mais c’est comme ça » :

            et là, ce serait plutôt le « rabbit punch »…

              1. Lark on the Wing

                oh oh ! quelle basse insinuation…. Al, cher ami… voyons…. comme si la Schadenfreude était mon genre !….

          2. sam player

            « S’ils parviennent par la communication (et la com uniquement) à … »

            Mouais, je sens bien que tu as perçu où se situe le problème dans cette affaire. Ma voisine fonctionne aussi exclusivement par la communication avec ses gosses, ils marchent droit…

            Dans un deal, le plus savoureux est de voir un parti croire qu’il a gagné, alors qu’en fait c’est l’autre parti qui a gagné 10 fois plus sur son dos (cf Greenpeace vs Lapeyre)

            Et dans cette affaire, ce sont les SWJ qui ont gagné… idem pour l’histoire relatée par Al dans l’article suivant (burritos gate).

            La publicité,elle, ne te fait pas de clef de bras ou ne menace pas de t’en faire.

            « C’est lorsque l’Etat intervient… »
            … où lorsqu’il ne fait pas le seul boulot pour lequel il devrait être payé… et que, comme les gosses de ma voisine, tu marches droit de peur que…

            1. Autrement dit, tu dénonces un problème de trop ou de pas assez d’Etat… et pas un problème de lobbying ou de publicité. Le chemin est long, tortueux, mais tu arrives au bout.

Laisser un commentaire