Il faut bien tracasser les auto-entrepreneurs, des fois qu’ils réussiraient malgré tout !

Dans le monde, la bureaucratie est souvent synonyme de tracasseries, d’ennuis, d’incompétence et de situations ubuesques qui poussent souvent les peuples à vouloir l’alléger et s’en débarrasser (avec un succès souvent mitigé, dirons-nous). En France cependant, son poids, son omniprésence et la tendresse invraisemblable et obstinée du peuple français à son égard lui ont pourtant permis d’accéder au rang de curiosité artistique, voire de vache sacrée que personne ne semble vouloir remettre en cause, par confort ou habitude.

C’est probablement pour cela que personne ne s’étonne plus guère lorsqu’une nouvelle loi, un nouveau décret paraissent et viennent alourdir encore un peu (ou beaucoup) la vie administrative des citoyens français. On savait en effet depuis un moment que les services de l’État ne reculent jamais devant la moindre complication ni la moindre multiplication de tubulures chromées à leurs usines à gaz procédurales grotesques, qu’il s’agisse d’envoyer paître une victime de terrorisme ou d’assommer des familles en deuil de contraintes ridicules. On ne sera donc pas étonné que, cette fois-ci, ce sont les auto-entrepreneurs qui servent de punching-ball à l’administration fiscale.

Comme de bien entendu, avant d’abattre sur ces entrepreneurs le bras vengeur et le glaive séculier, l’aigle fiscal a soigneusement préparé ses arguments et ne laisse pas s’installer le moindre doute sur la nature de l’opération qu’il entend mener : afin, nous dit-il, de lutter contre l’abominable fraude à la TVA qui ronge le pays et dépouille la veuve et l’orphelin des nécessaires émoluments de survie que seuls les impôts des autres leur permettent de toucher, l’auto-entrepreneur sera, à partir du premier janvier prochain, contraint d’utiliser un logiciel spécifique pour sa comptabilité, et puis c’est tout.

Notez que cette contrainte s’impose bien sûr à tous les commerçants et autres professionnels assujettis à la TVA, mais comme les auto-entrepreneurs n’y sont pas soumis (étant en régime de franchise de base), ces derniers pensaient – à tort donc – en être épargnés. Nous sommes en France et donc que nenni : l’administration vient de préciser que cette obligation les concerne aussi.

Autrement dit, pour les petits malins qui croyaient avoir choisi ce statut particulier d’auto-entrepreneur pour exercer une activité en se concentrant sur l’activité elle-même et non sur la paperasserie administrative et la comptabilité, eh bien c’est râpé : après la contrainte du double compte-bancaire imposée en 2016, les auto-entrepreneurs vont donc devoir goûter au logiciel de comptabilité imposé.

Gageons au passage que ce logiciel, choisi parmi ceux dûment tamponnés par l’administration, correctement estampillé « éco-conscient » et « Bercy-friendly », n’a pas été l’objet de la moindre tractation discrète en coulisse, qu’il n’y a eu aucun lobbying de la part de l’un ou l’autre éditeur concerné, que les caractéristiques de ces logiciels sont éminemment enviables et que faire sa comptabilité dessus s’avèrera sans aucun doute une petite partie de plaisir, à mi-chemin entre un Pac-Man rigolo et une partie de démineur rafraîchissante.

Ah décidément, avec cette nouvelle contrainte rigolote, si indispensable et si bien pensée, la bureaucratie française marque encore de beaux points pour l’avenir de la France, son marché de l’emploi, sa compétitivité et son dynamisme économique. Parions même qu’une fois cette belle idée en place, de nouvelles vocations vont se déclarer.

Eh oui : n’oubliez pas, en effet, qu’augmenter les lois, c’est augmenter mécaniquement les crimes et les délits possibles et c’est aussi augmenter, assez artificiellement, les amendes et les peines que l’État pourra distribuer (on parle de plusieurs milliers d’euros dans ce dernier cas). Les tribunaux français, las de n’avoir rien à faire, pourront certainement trouver là matière à occuper leurs longues après-midi de farniente.

De même, augmenter les contraintes, c’est augmenter tout aussi mécaniquement les coûts de production pour toute entreprise, et donc en diminuer logiquement sa compétitivité. Il était temps : la France caracole si outrageusement en tête des nations développées que nos plus âpres concurrents, loin derrière elle, seront heureux de revoir enfin sa silhouette sur leur horizon, elle qui les avait laissés dans la poussière de la médiocrité capitaliste d’une bureaucratie trop légère.

De façon plus malencontreuse, augmenter les coûts et les lois, c’est aussi rendre la fraude de ceux qui la pratiquent bien plus rentable par rapport à ceux qui veulent rester honnêtes. D’une façon douteusement habile, ces nouvelles contraintes reviennent à inciter plus ou moins directement les citoyens à passer dans la zone grise du travail au noir, de la non déclaration ou, tout simplement, de la bonne combine, improvisée ou non.

En somme, dans un mouvement que la répétition rend comique, cette loi va avoir exactement l’effet inverse à celui escompté : elle va augmenter la fraude fiscale, mais elle va aussi diminuer les recettes fiscales soit par augmentation de cette fraude donc, ou soit par dépôt de bilan des entrepreneurs ne pouvant supporter ces nouvelles contraintes (et donc ces nouveaux coûts). Bien joué, mes lascars !

Au passage, cette loi montre encore une fois que la bonne foi n’est jamais l’option de base de l’administration française : l’entrepreneur est considéré, par défaut, comme un fraudeur qu’il faut si ce n’est écrabouiller sous les codes de plus en plus épais, au moins encadrer fermement, et que sans ça, il chercherait toujours, tout le temps, par tous les moyens, à extorquer le client, frauder l’État et filouter les administrations. C’est évident. Ne discutez pas. C’est ainsi. Point.

Elle montre aussi que ceux qui fraudent, sachant encore une fois comment contourner la contrainte, le feront et s’en sortiront mieux que les autres (est-il, du reste, nécessaire de rappeler la grande compétence de l’État en matière d’informatique ?)…

Enfin, cette nouvelle contrainte rappellera à bon escient que créer son propre emploi revient en France à se rendre esclave de l’État et de sa bureaucratie, petit à petit, cerfa après cerfa et qu’au bout se trouve plus souvent une corde, une poutre et un tabouret renversé qu’un compte en banque joufflu et une villa avec piscine.

Décidément, en France, à chaque absence de problème, l’État s’emploiera à trouver une solution à la fois lourde, inutile et qui permettra enfin au problème de prendre corps. Bravo.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires293

  1. Le Gnôme

    D’un système simple, l’Etat nous fait une usine à gaz. Et c’est pour tout pareil. J’ai un crédit de TVA, je souhaite me le faire rembourser, mon comptable m’informe que tout ses clients qui ont voulu récupérer leur dû ont eu droit à un contrôle fiscal. Je vais attendre, je n’ai pas envie d’être enquiquiné, le but est atteint.

      1. Lafayette

        C’est toujours celui qui se plaint qui va payer l’addition publique des réflexions et pensées administrative visant à faire passer un alourdissement pour une amélioration. WTF ?

        1. Kolo

          Me concernant c était le moyen d être dans le légal sous le statut d auto entrepreneur . Peut être un retour au travail dissimuler sera la solution à nouveau . Ni esclave ni soumis

    1. kekoresin

      Pour ma part, j’ai eu un double versement de TVA suite à une boulette de ma comptable. Comme à mon habitude, je les ai menacé d’une visite non amicale avec cal12 sous le bras une fois la voie diplomatique épuisée ! Ces cloportes ont capitulé et nul contrôle à l’horizon. Je continue à peaufiner mon exil loin de ces vers de terre avant d’avoir à en accrocher quelques uns pour une partie de pêche sportive. Pour tous ceux qui pensaient que Macron allait changer quoique ce soit à l’écosystème délétère de notre marécage…

        1. kekoresin

          La pauvre, pas entièrement de sa faute et tout le monde a droit à l’erreur. Elle est mère de 2 enfants adorables et c’est bien la seule boulette de sa part en 10 ans de collaboration. Je l’ai donc exécutée avec le plus grand respect et traité sa dépouille avec humanité. J’ai bien entendu fait de même pour ses enfants, qu’ils ne vivent pas l’horrible absence de leur maman chérie. Mon grand cœur me perdra un jour 🙂

          1. Lark on the Wing

            @Kéko : « Mon grand cœur me perdra un jour  »

            Point du tout ! Machiavel conseillait fortement d’exterminer les enfants aussi, afin d’éviter des vengeances tardives, lorsque les petits auraient grandi.
            Tous les bons politiqueurs procèdent ainsi : regarde le sort de Conradin ou des enfants d’Edouard…. également, hein, ces coups d’état dans les pays relevant de la religion de paix et d’amour…

            T’es juste pas pire qu’une bête : un lion, reprenant un harem de lionnes, tue immédiatement les lionceaux engendrés par son prédécesseur, ce qui évite tous ces ennuis si fâcheux liés aux familles recomposées.

            Cette méthode – simple et efficace – me semble ressortir parfaitement à un Wohltemperierte Libéralismus

            PS : le 12, c’est bien… mais le 10, c’est mieux : il est de certaines circonstances dans lesquelles l’overkill est juste suffisant….

  2. Bonsaï

    J’avais cru comprendre que Macron avait l’intention d’alléger un tant soit peu ces dispositifs administratifs, au moins en ce qui concerne l’emploi.
    Il aurait, nous dit-on, pris la peine d’analyser la situation avant de prendre d’assaut l’Elysée, et semblait disposé à simplifier ces procédures moyenâgeuses. N’est-ce pas lui qui prônait les jobs à 5.- euros de l’heure ?
    Bref, on verra bien s’il est aussi « moderne » qu’on l’a fait croire…

    1. Kazar

      Éternel retour de la célèbre phrase : « les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent », reprise par Pasqua, mais prononcée à l’origine par Henri Queuille, professionnel de la politique lui aussi.

      Il aurait aussi dit : « La politique n’est pas l’art de résoudre les problèmes, mais de faire taire ceux qui les posent. »

      Il semble bien qu’il ait été entendu sans doute au delà de ses espérances…

    2. Higgins

      A sa décharge et sans préjuger de quoi que ce soit en ce qui le concerne (je ne suis pas un fan de Macron et il est avant tout un inspecteur des finances donc un technocrate), la force ou l’inertie de « l’état profond » dépasse tout ce qu’on peut imaginer. Exemple très récent: la retenue à la source reportée en 2019!!! Seul un choc très violent et imprévu (dernier exemple en date: juin 40) peut le mettre à mal.

      1. Bonsaï

        Cette fois il s’agit d’autre chose, du jamais vu :
        « Le gouvernement veut demander à l’Assemblée nationale le droit de transformer le droit du travail par ordonnances et cela sans débat sur le contenu de ses réformes. Il doit pour cela annoncer les thèmes sur lesquels il demande le droit d’agir. Et ces thèmes sont bien plus vastes que ce dont Emmanuel Macron a bien voulu parler pendant la campagne électorale. »
        in Le blog du Yéti, 9.6.2017

  3. Higgins

    J’ai découvert cette nouvelle ce matin. Je suis d’un naturel blasé en la matière mais j’avoue avoir encore été surpris.
    En 2014, d’après le Particulier, les auto-entrepreneurs dégageaient seulement 1123 euros de revenu mensuel. Je gage que trois ans plus tard, le montant n’a pas évolué de manière positive. Je fais l’impasse sur toutes les nouvelles contraintes et/ou taxes qui leur sont tombés depuis sur le coin de la gueule, nos zélus et diligents fonctionnaires regorgeant d’imagination en la matière. Il faut avoir envie de travailler dans ce pays. Bon, généralement, de nombreux auto-entrepreneurs font plus ce choix par obligation que par goût (le chômage endémique de ce pays y est pour beaucoup) mais le harcèlement dont ils font l’objet est proprement ahurissant. La politique de décohérence (destruction systématique et réfléchie de la cohérence d’une ensemble), s’appuyant sur plein de justifications diverses et variées (l’enfer est pavé de bonnes intentions), est devenu un sport national. On a la un des motifs de la désagrégation de ce pays. Forcément, ça va mal se terminer.
    Un symbole fort de cette décohérence en action est la Poste. Dans « Le cave se rebiffe », Jean Gabin vantait la solidité de cette institution en lui confiant, l’espace d’un week-end, les précieuses plaques gravées par le cave (Maurice Biraut) devant servir à imprimer des faux-billets le lundi. Une telle scène n’est tout simplement plus envisageable. Mercredi dernier (le31 mai), j’ai envoyé trois chèques (montant global 220 euros) à un ami habitant dans une ville moyenne du sud-ouest. A ce jour, le courrier n’est toujours pas arrivé. Un autre courrier m’a été envoyé le samedi 3 juin (si le cachet de la poste fait encore foi), je ne l’ai reçu qu’hier (le livre que je lui ai envoyé est arrivé en 24 heures). Au passage, inutile de financer ce naufrage institutionnel avec les timbres « tarif rapide », ça ne marche pas mieux. Dès que je peux utiliser la concurrence, je le ferai sans état d’âme.

  4. Gosseyn

    Je cite un commentaire de l’article de bfmbusiness :
     »Bravo le conflit d’intérêt entre un pseudo président des auto-entrepreneurs qui prétend nous défendre, nous les AE, face au au fabriquant de logiciel que nous ne voulons pas, alors qu’il travaille pour eux et que son beau père en est le CEO….  »
    Elle n’est pas belle, la vie ! ?

  5. Gerldam

    Comment les patrons de ces malades mentaux de fonctionnaires ne voient-ils pas qu’ils coulent le pays petit à petit?
    D’autant qu’obtenir le résultat opposé à celui recheché est suffisamment systématique pour qu’un individu juste un peu moins débile que les autres tire la sonnette d’alarme.
    Et bien non: ils persévèrent. Ce qui est diabolique comme chacun sait.

        1. René-Pierre Samary

          Non, pas si drôle. Attali est ce genre de type qui aimant se rendre important, soulève un coin du rideau pour jouir de la capacité à ne pas dévoiler le reste. Un monstre d’orgueil, mais on peut l’écouter.

          1. Pat

            Sauf que ce ne sont pas « les marchés » qui dictent leur loi, mais des gens comme Attali, qui peut encore plus gonfler d’orgueil (si c’est possible), maintenant qu’il a réussi à devenir un des marionnettistes du pouvoir.

            1. René-Pierre Samary

              J’ai dit autre chose ?
              D’où « le coin du voile »
              L’homme, c’est le style. Et s’il y a un style bien répugnant, c’est celui qui oscille entre le gémissement et la vindicte, où l’orgueil le dispute à la convoitise, le tout sous-tendu par la certitude d’une supériorité native, qui voit l’autre comme une dupe qu’on manœuvre, parce que celui-ci ne proteste pas, non par impuissance ou ignorance, mais par tristesse et pitié.

  6. sam player

    « …petit à petit, cerfa après cerfa et qu’au bout se trouve plus souvent une corde, une poutre et un tabouret renversé qu’un compte en banque joufflu et une villa avec piscine. »

    Allons, allons, Monseigneur, vous ne penseriez pas à cet acte ultime ?
    Car alors faudrait qu’on s’occupe de Harry (on ?)

      1. sam player

        L’arbre était-il issu d’un bois durable ?

        (ça ressemble à la situation décrite dans l’article « En France, il est interdit de se passer des autres » du 12 avril 2017)

        sam player – mémoire du blog
        0.01BTC à la connexion puis 0.02BTC la minute de 30 secondes (TGCM)

        1. Vodkaman

          C’est bien l’article que j’avais en tête.
          Pas les mêmes protagonistes mais cela aurait pu. Un élu se sent le zizi tout dur grâce à son pouvoir de faire chier, pourri la vie de ses concitoyens et ne se sent pas concerné quand la situation vire au drame. c’est pas sa faute, non non….

          Ce serait marrant si les suicidés pour cause de persécutions administratives pouvaient revenir se venger sur les fonctionnaires fautifs, genre « the ring ».

          le fonctionnaire reçoit un mystérieux cadeau, l’ouvre, découvre un code (choisir celui que vous voulez), le feuillette et paf, son téléphone sonne, avec le suicidé au bout du fil qui lui annonce qu’il ne lui reste plus que 7 jours à vivre.

          Je suis sûr que cela pourrait régler une partie de la dette hors bilan de l’état français et améliorer le quotidien des administrés devant le coté pédagogique des trépas soudains dans la fonction publique.

        1. Pheldge

          A ce propos, y’avait pas quelqu’un qui disait « je suis las, les ans en sont la cause », ou encore « j’ai perdu la niaque » ==> il va y avoir un changement de rythme … 😉

        2. Aristarkke

          Je ne crois pas Monseigneur désespéré à ce point d’ envisager pareille issue puisqu’ il a déjà confié qu’ il évacuait son amertume (restons soft) par l’ écriture de ses billets et le soutien de sa petite quart de centaine de lecteurs,,.

          1. Calvin

            On est passé à 25 lecteurs depuis qu’h16 écrit moins ??
            Vite, un billet par semaine et M. Hache de Seize sera lu par 50 personnes !

  7. turlututu

    Entendu aussi ce matin, cette application est mise en place grâce aux multiples interventions des artisans qui se plaignaient de concurrence déloyale de la part des micro entreprises.

    1. Slg

      @turlututu : ça, c’est l’argument que les médias et les politiques avancent, histoire de dire que ce ne sont pas eux qui sont à l’origine des applications mises en place, mais que ces applications se sont faites sur demande des artisans.
      C’est le même genre d’argument qui avait été avancé pour réduire les vide-greniers à 2 par personne et par an : c’est à cause des antiquaires qui se sont plaints de concurrence déloyale.
      Tout le monde sait que s’il n’y avait pas de vide-greniers, les acheteurs se rueraient chez les antiquaires !

      1. Aristarkke

        Surtout que les antiquaires manquent rarement d’ écumer les vide-greniers dès potron-minet…
        N’ importe quel bradeux le sait pour l’ avoir expérimenté…

  8. sam player

    J’ai un gros doute sur cette obligation pour les A-E.
    Je me demande si la fédération des A-E n’est pas en train de crier au loup pour faire de la retape.

    Surtout quand je lis ça sur leur site :
    « …ne plus utiliser Word ou Excel ou encore Adobe ou Access que ce soit pour établir un devis, une facture, un livre de recettes ou un registre des achats… »

    Euh, pour mon agenda téléphonique j’ai droit ?

    1. Tout est ici : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/actualites/A10279

      L’administration précise expressément que l’obligation concerne tous les assujettis à la TVA qui enregistrent les règlements de leurs clients dans un logiciel de comptabilité ou de gestion ou un système de caisse qu’il s’agisse de personnes physiques ou morales, de droit privé ou de droit public, et même s’ils réalisent en tout ou partie des opérations exonérées de TVA ou s’ils relèvent du régime de la franchise en base.

      1. sam player

        Sauf que : « …pour les commerçants et autres professionnels assujettis à la TVA… »

        Les A-E ne sont pas assujettis à la TVA : ils n’en facturent pas, ils n’en récupèrent pas…

      2. sam player

        Oops, désolé, tu as modifié ton texte après :

        C’est l’administration qui précise, mais ça n’a pas plus de valeur que du PQ.

        1. sam player

          Afin de préciser mon propos, l’administration n’a pas à préciser :

          J’en prends pour exemple l’IR avec la déduction des frais de repas (4.70€) pour les salariés éloignés de leur domicile ou en travail posté ou ne disposant que de 20 minutes etc…: une administration sur 2 n’accordait pas cet avantage.

          Il a fallu que Mélenchon s’en mêle pour mettre l’administration au pas : il faut qu’il n’y ait pas de restauration collective sur place pour que le salarié puisse déduire ces 4.70€… et une salle avec un micro-onde n’est pas un système de restauration collective.

          Avec l’administration j’ai au mois 10 exemples de décisions administratives qui ont été annulées, même celle d’un ministre des finances.

          C’est pourquoi je milite pour la common law : une décision udiciaire prise dans un coin de l’hexagone s’applique à tous.

          1. sam player

            Je me marre d’ailleurs quand je vois (dans ton lien) la loi (qui ne parle que des assujettis à la TVA) et le Code des Impôts (également dans ton lien) qui inclus (au §20) ceux qui sont en franchise de TVA.

            L’administration qui fait la loi !

          2. Chouette, vous avez des exemples de décisions qui ont été annulées. Malheureusement, ça corrobore que ces décisions ont été prises en premier lieu, et qu’elles ont entraîné d’innombrables tracasseries dans un second temps, des amendes dans un troisième, et un retour arrière dans un quatrième. Que l’administration ait tort au final n’est ici d’aucune importance puisqu’au passage, la charge administrative a considérablement augmenté.

            1. Aristarkke

              Surtout que pour les amendes, il n’y a pas de retour arrière sauf à se lancer dans d’ invraisemblables diligences et poursuites…

          1. Calvin

            Tout à fait.
            Ce genre de logiciel ne permet pas d’empêcher des arrangements avant facturation. Après un temps d’adaptation, on en sera au même point.
            Sauf qu’il faudra pour les artisans et entrepreneurs compenser ces tracasseries, le coût, les bugs, le temps perdu, les casse-tête, etc.

          2. sam player

            +1
            Pas de facture, pas de taxes, aucune trace écrite et un prix bien souvent diminué de 30% mini voire 50%… et même un boulot fait très rapidement pour diverses raisons compréhensibles : moins la bagnole reste de temps chez le garagiste, moins il y a de risques qu’un mal intentionné note les numéros de plaque qui rentrent et qui sortent.

            En fait je pense qu’ils jouent sur le fait que la compta doit être faite au jour le jour (c’est écrit), et certainement bientôt en direct real live à la minute près, et qu’il sera bientôt possible de pénaliser celui qui n’aura pas entré les données de la vente dans les 30 secondes : la constatation de l’infraction est facile pour la vente à emporter, beaucoup moins pour d’autres prestations comme notre ami >harry.

            Actuellement dans les cafés-restaurants on peut retraiter le rouleau de caisse pour faire les entrées dans la compta : le but avoué avec ces logiciels est que les ventes de la caisse rentrent direct en compta sans possibilité d’être retraitées. C’est pas gagné.

            1. Pythagore

              eh beh, merci pour ces explications, c’est assez consternant, la débauche de moyens employés pour traquer le petit contribuable. Par contre quand Drahi fait de l’optimisation fiscale et de TVA, ca ne semble déranger personne. Plus c’est gros, plus ca passe.

              Et quand l’état met un an à rembourser lorsqu’il rembourse, on peut déduire les pertes d’intérêt et les frais bancaires avec ce superbe logiciel ?

              1. sam player

                Le truc de Drahi avec la TVA différentielle, perso j’ai trouvé cela du grand art et c’est légal.
                Mais à bien y regarder il a copié Niel qui avait fait la même chose avec le différentiel de TVA entre internet et la TV.

                1. sam player

                  suite
                  Je suppute d’ailleurs, qu’à la direction du trésor, ils avaient anticipé ce qu’allait faire Drahi quand ils avaient refusé à la presse en ligne (Mediapart entre autres) la TVA à taux réduit… 2.1% comme les somnifères 😀

                  La palme de la TVA différenciée revenait quand même aux sandwiches dont le taux variait de 5.5 à 10 ou 20%, (et toujours de 5.5% à 10% actuellement suivant s’il y a une serviette en papier ou pas ou si tu manges avec tes doigts…)

                  Le fisc construit lui-même les circonstances de la fraude.

                  J’ai un ami qui fait des confitures et qui est toujours créditeur en TVA : il achète le pot à 20.6% mais le revend à 5.5%.
                  Que la taxe soit fonction de la façon dont est vendu le produit, faut avoir l’esprit tordu.

                  Mais bon c’est pareil pour la récupération de taxes sur les carburants, ça dépend du carburant… et pour les voitures, ça dépend des voitures : D On pourrait écrire un bouquin là-dessus…

                  Il a fallu je ne sais combien d’actions de particuliers pour que la TVA sur le péage autoroutier soit récupérable. Mais pas pour les repas au restaurant…

                  1. bibi

                    La palme de la TVA différenciée revenait à la voiture bar des TGV puisqu’évidemment dans un train mobile à roulette, il y avait de la vente sur place et à emporter.

                    1. sam player

                      Oh, j’y avais pas pensé à celle-là ! Enorme…
                      Je ne me rappelle pas que les stewards le demandaient, mais si tu le dis…

                    2. bibi

                      michel-edouard-leclerc.com/categorie/societe/actus-debats-societe/restauration-dans-le-tgv-deux-tva-mais-un-seul-prix

                    3. sam player

                      Merci pour le lien bibi.
                      Je suis étonné que MEL ne savait pas en 2007 que c’était le même principe dans les McDo… c’est quand même son job et les cafèt’ Leclerc faisaient aussi de la vente à emporter fut-un temps.
                      Dans la mienne il y avait une banque réfrigérée à l’entrée de la cafèt’ pour les sandwiches.

                  2. bibi

                    Je pense que MEL sait très bien que ce n’est pas le consommateur qui paie la TVA.
                    Mais quand il endosse son costume de consommateur, il agit dans son intérêt en faisant croire que c’est le consommateur qui paie la TVA et qu’il y a des commerçants malhonnête qui malgré des taux de TVA différent vendent au même prix.

                    J’ai connu un McDo (à Champigny-sur-Marne ) qui faisait payer un peu moins cher à emporter que sur place, parce qu’une fois je n’avais pas payé le prix indiqué et j’ai dis à la serveuse qu’il y avait une erreur, et elle m’a dit c’est moins cher à emporter.
                    J’avoue que commander à manger dans un McDo dans la ville de Georges Marchais est un plaisir de fin gourmet.

                    1. Lark on the Wing

                      @Bibi : « J’avoue que commander à manger dans un McDo dans la ville de Georges Marchais est un plaisir de fin gourmet. »

                      J’avoue que c’est nettement plus élégant que d’aller, comme Sartre, pisser sur la tombe de Chateaubriand….

                    2. zelectron

                      @Lark on the Wing 10 h 44 min
                      je m’étais laissé dire que Sartre s’était pissé dessus, mais la presse de l’époque aux ordres du pcf a passé sous silence ce regrettable incident.

                    3. sam player

                      Oui, bibi, je pense que tu as raison sur la raison concernant MEL.
                      J’avoue, qu’étant d’une grande honnêteté intellectuelle, j’ai du mal à imaginer qu’on puisse se faire passer pour plus con qu’il n’y paraît… faut que je m’entraîne….

  9. MichelC

    Monseigneur est en verve ce matin, il a de la hauteur 🙂

    l’aigle fiscal a soigneusement préparé ses arguments

    Etant terre à terre, au raz des paquerettes voire dans la boue, j’aurais dit :

    le vautour fiscal a soigneusement aiguisé son bec

    1. Lark on the Wing

      C’est un démarquage de Michel Audiard, genre métaphore… Monseigneur connaît les Classiques, lui…

      youtube.com/watch?v=pdk0ELhnFdQ&ytbChannel=lhot%20Ti

      Faut tout vous dire….

  10. jacques

    Solution maison pour éviter le racket des fabricants de logiciels : tenir sa compta avec excel pour éviter les erreurs de calcul, et tout recopier à la main puisqu’il est encore autorisé de tenir sa compta sur papier.
    Ça me prend 20 mn par mois et ça me fait plaisir.

    1. sam player

      C’est assez folklo cette interprétation de la position de l’administration :

      En gros, elle dit : « les logiciels doivent être agréés »

      Bah, il suffit de ne pas utiliser de logiciels ! PTDR

      On devrait pouvoir décliner ce mode de raisonnement dans d’autres domaines .

      1. Pheldge

        Ah, bin je pense pas que ça marche : la compta manuelle, j’imagine qu’elle doit se faire sur des livrets agréés par le Fisc, genre Exacompta : avec les colonnes qu’il faut, la ligne pour les totaux en fin de page et le report en début de page suivante … Sam ? BDC ?

        1. sam player

          Il y a un modèle issu par l’administration, reprenant uniquement les titres des colonnes… mais c’est présenté en ligne sur feuilles volantes.
          Y a pas encore la numérotation préalable des pages comme pour les registres des assemblées… mais ne désespérons pas, ça va viendre.

          1. sam player

            (tiré du site de la fédération des A-E :

            Il n’y avait pas d’exigence en la matière avant le 1er janvier 2018. L’auto-entrepreneur pouvait :

            – acheter ses livres comptables (livre de recettes / registre des achats) en librairie (toujours possible à compter du 1er janvier 2018)
            – se procurer un logiciel de gestion spécial, gratuit ou payant (toujours possible à compter du 1er janvier 2018, mais certifié)
            – créer lui-même ses registres en utilisant un tableur numérique (interdit à compter du 1er janvier 2018)
            – créer lui même ses documents papiers sur des simples feuilles papier (toujours possible à compter du 1er janvier 2018)
            _________
            Interdire Excel, sont forts les gârs !

            1. Bonsaï

              Bon sang, vous vivez vraiment dans un pays de malades. Parfois, je trouve que H16 s’énerve pour des broutilles, mais là ça frise vraiment le code !
              Et Sam, pas d’accent circonflexe sur les gars !
              (mais toi tu en mérites un, bisous…)

                1. sam player

                  Je me suis fait la même réflexion ce matin en lisant le titre de l’article dans la barre d’adresses… et comme Val hier, j’ai cherché la contrepèterie….

                1. Lark on the Wing

                  Egaillez-vous, les gârs !
                  Rembarre!….. (d’adresse)…. va falloir, un jour, en arriver là…

                  Ya des jours où le « Bleu » du Hussard m’ennuie….

              1. sam player

                @ l’ottos ex baliveau

                On cause comm’ça icitt

                books.google.fr/books?id=jRsNAQAAIAAJ&printsec=frontcover#v=onepage&q=arbre&f=false

            2. Pythagore

              Nan mais les jeunes, vous avez rien compris, on est dans l’air de la modialisation là. Tu continues à faire ta compta sur Excel, tu l’envoies ensuite en Inde à un petit indien qui va les recopier sur les cahiers exacompta comyfaut et qui te les renvoie sous 48h par american express. Comme ca, ca fait travailler tout le monde.

        2. Calvin

          Oui.
          Mais à la différence de l’informatique (horodatée), tes lignes manuscrites se font sans notion d’heure.
          Il faut imprimer sa feuille Excel avec totaux et cumuls puis recopier dans un cahier, page par page et sans ratures.
          Allez, 2 minutes par jour. Ça finit une journée de labeurs.

        3. Pheldge

          je reste très circonspect, et surtout très méfiant : face aux zélés redresseurs à tort ( tiens « redresseurator » ça le fait 😉 ) du Fisc, si tu leurs présentes un cahier comptable du commerce, ils seront moins indisposés que si tu leurs donne ton cahier à spirale de chez Leclerc …
          Le Fisc ? pas glop, mais alors pas glop du tout !

        4. Pheldge

          HS, mais ça cause du Fisc : je trouve ce commentaire sur un forum de actu-finances sur le redressement fiscal, et je ne peux résister au plaisir d »en partager un extrait, pour la forme et plaire aux « amis de Laure » :
          « il y a quelques mois je vous avaient contacter pour une vente d’un terrain construisible qui c’était vendu dans ma famille ce terrain etait destinée en donation à moi ou ma soeur part nos parents mais notre fère ainée a réussi a ce que nos parents le vendent à leurs petit fils ( fils de notre frères ainé ) ce terrain avait était vendues … » je compte au moins 13 fautes … 😀

          1. Bonsaï

            Et pourtant on ne peut pas mettre ça sur le dos de l’informatique, des nouvelles pratiques d’interaction sur le net, etc.
            Alors qu’autrefois, il était parfois difficile de mettre la main sur un dico, de nos jours tout le monde peut accéder en un clin d’oeil à Google pour chercher l’orthographe d’un terme, ou encore son sens ou un synonyme.

                1. Bonsaï

                  Non point ! Je me posais récemment la même question, quelle ingratitude, après toute l’attention que H16 lui a prêté, le temps passé à lui expliquer des trucs basiques…

              1. bibi

                Le correcteur d’orthographe et grammaire de chez reverso est assez efficace.
                reverso.net/orthographe/correcteur-francais

                Le résultat est tout à fait satisfaisant :

                Premier passage :
                Il y a quelques mois je vous avait contacté pour une vente d’un terrain constructible qui c’était vendu dans ma famille ce terrain était destiné en donation à moi ou ma soeur part nos parents mais notre frère ainé a réussi à ce que nos parents le vendent à leurs petit-fils ( fils de notre frère ainé) ce terrain avait été vendu.

                Deuxième passage :

                Il y a quelques mois je vous avais contacté pour une vente d’un terrain constructible qui c’était vendu dans ma famille ce terrain était destiné en donation à moi ou ma soeur part nos parents mais notre frère ainé a réussi à ce que nos parents le vendent à leurs petit-fils ( fils de notre frère ainé) ce terrain avait été vendu.

            1. René-Pierre Samary

              Un dico, même étendu par l’informatique, permet d’aller du mot à la chose, pas de la chose au mot…
              Cherchez sur google ou wiki : « ce petit oiseau qui sautille près de mes jambes en picorant des miettes de pain », vous obtiendrez « moineau » ?

                    1. René-Pierre Samary

                      Pourtant, les « Tribunaux comiques »… abondamment pillés, d’ailleurs.
                      « Et quelle saine et noble gaieté s’y ébat la jupe troussée, les seins jaillis hors du corsage, comme une ribaude de Téniers »
                      (Courteline à propos de son père)

              1. Lark on the Wing

                Je me vois assez bien en La Brige, modernisé dans le goût de ce Blogue… Courteline n’était qu’un pseudonyme (tiré du Roman de Renard), son véritable nom étant Moineau…

          2. Val

            @Pheldge , l’autre jour à l’aumônerie quelques jeunes se sont joints à nous pour faire un scrabble (ils vont de seconde à bts ) , ils ont vite renoncé , impossible pour eux de trouver des mots de plus de deux lettres qui soient dans le dico. Quand je vois ça j’ai vraiment envie de me faire l’ed nat à la tronçonneuse . une cousine handicapée à 100% écrit mieux qu’eux , mais elle a eu la chance de naître à temps.

            1. sam player

              J’ai acheté récemment une Toyota Aygo à boite auto.
              L’option en VO s’appelle x-shift… je te dis pas comment c’était écrit !

              Ce type d’annonce où le produit est très mal décrit, c’est l’assurance de faire une bonne affaire (pas loin de 2000€ en moins dans ce cas là)

              1. Aristarkke

                Tu achètes /revends bien souvent des voitures???
                Tu es devenu marchand de celles-ci, concessionnaire d’ une marque (ou de plusieurs)???

                1. sam player

                  Non, j’achète et revends des voitures pour le compte de personnes de mon entourage, rarement en mon nom.
                  C’est venu comme ça par le bouche à oreille, des « clients » satisfaits certainement.

                  Tiens, en ce moment je recherche une RCZ à 12KE.

                  1. Pheldge

                    En fait, il est tellement insupportable au boulot, que personne ne veut plus de lui, et donc il fait son petit bizness comme ça pour gagner sa croûte, notre bon sam, Harry, tiens ! 😉

                    1. albundy17

                      Mouais, j’espere que tout ce petit commerce fait l’objet de bonnes déclarations au fisc, hein…

                    2. sam player

                      Pheldge 16 h 47
                      T’aurais dû mettre les 5 derniers mots en italique gras souligné 😀

                    3. sam player

                      Al 17 h 11
                      Je mets de l’huile dans les transactions, c’est tout.
                      J’suis un genre de lubrifiant social.

                    4. albundy17

                      « J’suis un genre de lubrifiant social. »

                      C’est vrai que parfois tu es saoulant 😀

                    5. Pheldge

                      @ sam player 17 h 43 : y’a pas besoin , t’as compris ! c’était le but : sam a ri ! euh attends, pit’ete aussi René Pierre ( là tu imagines, du gras italique et souligné, bicauze que je vais pas me cogner les balises ni réactiver l’extension scribe machin ) « si sam a ri, c’est René Pierre » , humour 🙂

                    1. sam player

                      Aux USA c’est le même prix, entre 200 et 250k$ pour des bagnoles de 2015 qui n’ont même pas 10,000 miles

                      cargurus.com/Cars/l-Used-Lamborghini-Huracan-d2285

        1. sam player

          ?
          C’est à partir de 2018.
          Refusez une impression, ce serait comme refuser que quelqu’un tape à la machine au lieu d’écrire à la main.
          Il y a d’ailleurs des polices d’écriture typewriter du plus bel effet 😀

          1. Pheldge

            Sam, le truc des mecs du Fisc en matière de redressement, ou de contrôle, c’est l’intimidation, plus des techniques style PNL pour déstabiliser et faire accepter le-dit redressement comme une faveur (sous entendu, ça devrait être pire ). Alors, si ils veulent des livres modèle librairie, vaut mieux pas les contrarier.

            1. sam player

              Je connais quelqu’un (je ne citerai pas de nom hi hi mais c’est dans la restauration) qui a eu un redressement de 290,000€… mais il a payé tellement trop vite qu’ils lui en ont rajouté une couche !

              Cet abruti ne retirait jamais d’argent liquide et n’avait AUCUNE dépense personnelle traçable…

              Pas besoin de PNL, son cas était indéfendable et je me suis mis aux abonnés absents.

            2. Pheldge

              J’ai eu droit à deux reprises d’être redressé, dont l’une suite à une imprécision du notaire dans une déclaration de succession … l’agent du Fisc a dit : « vous pouvez toujours contester, mais nous sommes prêts à aller en cassation ! ». Du coup nous ( les héritiers ) avons payé le redressement, et l’assurance du notaire a remboursé !

                1. Aristarkke

                  Cela ne doit pas dater de récemment.
                  Aucun môme au compteur et il le revendique lui-même…
                  Comment pareil phénomène a-t-il pu échapper à la paternité s’il n’y avait pas une bonne dose d’exagération dans la balance…

                  1. Lark on the Wing

                    Cela fait un peu penser à Louis XIV parlant de son neveu, Philippe d’Orléans, le futur « Régent » : « C’est un fanfaron de vice »….

                    D’un autre côté, n’est-ce pas, dans ces Isles des Tropiques, là où tout n’est que désordre et beauté, luxe et volupté, les recherches en paternité sont des exercices singulièrement vains, la patrilinéarité y étant fort…. mêlée, à l’imitation de ce curieux cadastre étiré en bandes….

                    L’ADP est peut-être, sans le savoir lui-même, une sorte d’Auguste le Fort… au reste, le renard est volant dans son île….

                  1. Bonsaï

                    Profites-en gamin ! tu pourras bientôt pousser l’aiguille d’une année…
                    (le 27 de ce même mois plus précisément, pour ceux qui comme l’estimé Lord Quiet sont habiles à tourner un petit compliment…).

  11. durand

    Bonjour
    En déplacement dans le sud ouest il y a une quinzaine de jours , je suis tomber sur un article concernant des gens des pays de l’est ayant fraudé grâce a une combine sur le RSA avec le statut d’auto entrepreneur pur un montant de plusieurs millions d’euros.
    L’article concluait qu’il ne fallait pas stigmatiser les Kosovars.
    Cordialement
    J L

        1. Pheldge

          Je fais remarque à l’honorable lectorat de Sa Sainteté le Patron, que, une fois de plus, je n’ai rien à voir avec des commentaires hautement salaces, postés par « certains libidineux » entre deux âges, voire trois … 😉

            1. Calvin

              Surtout qu’un seul lien pour le harem (*) de Sa Majesté le Patron, ça aurait fait peu…

              (*) : Nabilla, Nafy, MP, etc…
              Et ce ne sont pas les mocassins qui les attirent…

                1. turlututu

                  il doit y avoir un peu de toussa :

                  @_h16

                  Le teint buriné par le soleil,le sourire enjôleur,j’ai des mocassins à gland,un gros zizi et une absence totale de lucidité sur mes qualités et mes défauts.

  12. Guepe

    Et dire que j’avais prévu de me lancer en Septembre, malgré toutes les contraintes déjà existantes.
    Ce pays me déprime….

  13. sam player

    C’est l’administration qu’il faut blâmer et donc aussi les politiques qui n’arrivent pas à faire respecter les décisions. L’administration est un état dans l’état… mais ce cancer gagne depuis un moment la société civile : plus personne n’ose prendre une décision si le cas précis positif n’est pas décrit.

    Est officieusement interdit ce qui n’est pas expressément autorisé.

    Une banque vient de m’appeler pour m’enjoindre de faire confiance à son client pour un paiement, alors que sa propre agence du même réseau sur place (ici, vers moi) attend le virement de banque à banque avant d’émettre le sien !

    Elles ne se font pas confiance entre elles, mais moi il faudrait !
    « Oui » répondent-elles, nous c’est la procédure !

    Bah moi j’ai aussi une procédure très simple (yep) , je livre quand j’ai l’argent.
    Le client va faire 600km pour repartir chez lui.

        1. Lark on the Wing

          C’était en rapport avec cette vieille citation que j’aime beaucoup… dans un ordre d’idée un peu similaire, dans le « Boswell », notre ami James mentionne – pour les avoir admirés – les canons pris à Charles le Téméraire : il signale leur parfait état, que j’avais moi-même admiré, plus de deux siècles plus tard, lors de l’exposition consacrée à Marie de Bourgogne à Beaune, il y a une douzaine d’années.

              1. Calvin

                On = mONtebourg, futur dictateur de Saonia, dictature issue de la partition de la France et qui essayera par deux fois d’envahir la Suisse entre 2023 et 2028.

              2. Pheldge

                on ? bin oui, « on » ! tu sais bien, celui qui est c.n !

                Remarque il y a aussi le viril ( le fameux on est homme ), et je te passe celui qui est contre les mots en « isme » 😉

  14. Pythagore

    Flamby avait déjà avant même d’être élu, je crois, dénoncé les AE comme une cible à abattre. Il ne l’a pas fait, mais petit à petit l’oiseau fait son (ou détruit le) nid. Une tracacerie de ci, une delà et le régime deviendra tellement ininteressant, que l’objectif sera atteint.

    1. sam player

      Ce régime était uniquement intéressant dans le sens où si tu ne fais pas de chiffres, tu ne paies rien, mais ce n’est plus le cas depuis la CFE.

      Mais pour un job régulier ce n’est pas intéressant et ce depuis le début : il y a des comparatifs sur le net avec la micro-entreprise et le fait qu’on ne puisse pas déduire les frais, la TVA etc… pénalise beaucoup.

      Le seul truc qui restait c’est le coté simple : pas de compta, pas de compte en banque spécifique, IR forfaitaire… Raté !

      En à peine 10 ans on doit être pas loin de 20 décrets modificatifs du statut.

      1. Higgins

        On peu faire un parallèle avec les emplois à domicile. Au début, c’était simple et relativement avantageux pour le particulier surtout en matière fiscal (j’en ai bénéficié). Maintenant, je crois qu’il plus simple de se passer de cette procédure.

        1. sam player

          En fait, beaucoup croient que l’exonération partielle ou totale des charges sociales pour les emplois à domicile, c’est un avantage fiscal.

          En fait, on devrait non seulement pouvoir déduire de ses revenus les charges, mais aussi le salaire des emplois…
          En fait, ce serait raisonner comme pour une entreprise qui déduit les salaires et charges avant de calculer son résultat imposable.

          Car là en fait, celui qui crée un emploi à domicile le paie avec des revenus déjà imposés, et celui qui occupe cet emploi payé avec des revenus déjà imposés va lui aussi payer des IR…
          Des impôts en cascade… comme d’hab…

          1. BDC

            Bah oui normalement le salaire et les charges de ma nounou sont déductibles IRPP. A priori la CAF paye la moitié des charges, mais l’URSSaf ne nous a toujours rien prélevé, pourtant ils ont mon rib et l’autorisation de nous débiter tout ce qu’ils veulent. Au bout de 5 mois je ne sais toujours pas combien elle va nous coûter. Si son salaire n’était pas déductible, ce qui est sûr c’est que j’aurais le plus bas salaire de la boîte, même les assistantes gagnent + 😥 .
            BDC, pas encore en prison.

              1. BDC

                Oui mais le plafond est plus élevé que pour l’assistante maternelle. En gros voilà quelle garde choisir : petit salaire : t’arrêtes de bosser, salaire moyen : crèche, puis ass’mat’, et enfin : garde d’enfant à domicile (partagée).

            1. Pheldge

              il y a des sites comme celui de la PAJE ou d’autres consacrés aux nounous et assistantes maternelles qui proposent des outils de calculs pour cela, ainsi que les contrats types, les conventions collectives qui régissent ces activités, ô Très Appauvrie 😉

              1. BDC

                Maître Pheldge, même ma DRH employeuse de nounou à domicile n’a pas pu me renseigner. Je les ai appelés à la Paje, dialogue de sourds, ils m’ont renvoyée à la Dirrecte. J’ai laissé tomber, tant pis, les autres parents ont moins d’heures supplémentaires, pour l’instant ça passe. La CCN merci oui j’ai vu : 110 pages !

                1. sam player

                  Je ne sais pas si ça changé, mais perso, il y a 20 ans, je faisais des contrats de 9 mois pour éviter de payer une prime de licenciement ou des CP, mais je faisais aussi des horaires irréguliers pour éviter de payer les jours fériés ou les jours où on était en congés…

                  1. BDC

                    T’es en train de m’expliquer qu’en tant qu’assistante, tu me traitais bien finalement … Et tes gamins ils avaient une nouvelle nounou tous les 9 mois ? Maintenant il faut faire un CDI pour avoir les aides, apparemment suite à une sombre histoire en Saône et Loire …

                    1. sam player

                      T’étais heureuse et tu le savais pas 😀

                      Une nouvelle tous les 9 mois… bah non on refaisait un CDI à la rentrée, et comme à partir de 3 ans ils vont à l’école, la méthode de garde change…

                      C’est quand même complètement débile de faire un CDI pour un contrat dont on connait le terme…

  15. zelectron

    les concurrents de la France lui disent merci . . .et attentent avec une impatience non dissimulée et néanmoins joyeuse la suite du feuilleton des élucubrations bercyennes si compétitives à leur égard.

    1. sam player

      Mouais, l’auto-entrepreunariat c’est du B2C essentiellement franco-français qu’il s’agisse de proximité ou de ventes internet. Dans ce dernier domaine c’est la langue qui sauve… parce que des explications en boche traduites par google c’est pas encore ça….

  16. Theo31

    J’ai appris ce matin que la fin d’une construction de maison se traduit par un certificat de validation assorti d’une taxe de trois mille euros. Elle est pas belle la vie en socialie ?

    1. sam player

      Oui, même pour une cabane de jardin, ça doit s’appeler taxe d’aménagement ou taxe d’équipement ou un truc du genre. C’est pour le vivrensemble….

    2. Val

      @Théo Ah comme c’est rigolo , on va devenir comme les grecs, les maisons ne seront donc jamais finies . Chouette ça va faire kitsch dans le paysage …

        1. Aristarkke

          Le fisc met une date limite pour pouvoir commencer à t’imposer quel que soit l’ avancement réel de ta construction.
          De mémoire, c’est trois ans, charge au proprio de lui démontrer que ce n’ est pas UTILISABLE et non pas achevé. C’est justement étudié pour éviter l’extension de l’ hellénisation au domaine de la construction…

          1. Val

            @sam et Harry , ils ont vraiment pensé à tout ces *$a! »# , en même temps -pour citer le choux frisé qui a succédé au navet blet- ils n’ont que ça à faire : nous tondre bien ras. Rats !

  17. sam player

    HS
    Tirage au sort en médecine : les 1004 recalés auront finalement une place
    (lefigaro.fr)
    _______
    Donc en final(e), tout le monde aura une place : les tirés au sort et les recalés !… en même temps…
    _______
    «Le tirage au sort est injuste, inefficace et participe d’un égalitarisme de mauvais aloi. Surtout, on accueille des gens qui ne sont pas en capacité de réussir» regrette le président de l’université Paris Descartes.

    1. sam player

      Pour soigner les personnes faudrait appliquer le même principe : le tirage au sort. Faut que je m’entraîne à faire des double-six !

        1. sam player

          J’imagine déjà le mouroir à l’hôpital :

          – et toi alors, pourquoi t’es là ?
          – Snake eyes vs un Midnight, la loose 🙁

  18. Val

    Petits exemples parmi des relations proches : une copine a voulu monter son activité en Sarl , elle a fini par jeter l’éponge et est retournée en activité salariée (trop de frais , pas assez de chiffre , trop de tracas admin , bref pas intéressant) . Une autre était auto entrepreneur statut qui lui convenait bien, manque de vigilance de sa part , elle dépasse le plafond autorisé , du coup elle passe en sarl , aujourd’hui elle doit faire un net de 800 Euros par mois …
    Tout ça pour dire qu une foule de gens voudraient travailler en solo, mais les tracasseries et les taxes sont telles que les gens renoncent et soit ne font rien, soit vont ds le salariat.

    1. Lark on the Wing

      Voui mais « Miracle » Macron va régler le problème dès qu’il aura sa majorité ! le chômage va disparaître – car tout le monde va créer sa petite entreprise qui ne craint pas la crise – tout comme l’insécurité, car les Musulmans vont se convertir. Pour ce qui est des AE, Trump va se rallier à la COP 21, Poutine va devenir un vrai démocrate et n’utilisera plus les chiottes que pour leur destination habituelle… Pour les AI, Bercy abandonnera l’extorsion et et reviendra à la vinasse, et on dit… même…. que Ferrand renoncera à devenir un Richard….

      C’est la Parousie !

      HS : petite devinette « Quelle est son actrice préférée (à un double titre même) » ?

      1. Pheldge

        L’ actrice préférée à macron ? Je tente ma chance : François Sagat et Jordan Fox ayant pris leur retraite, j’essaye Theo Ford. « Il est LA star française du x gay de ces 5 dernières années » 😀

        1. Lark on the Wing

          @M. de Sameplaillère : je suis effectivement aux marches du Morvan….

          Soluce de la devinette : « Rosamund Pike »

          1. René-Pierre Samary

            Je lis sur wiki : « violoncelliste accomplie ».
            Rien n’est plus émouvant, à mes yeux, qu’une femme se colletant avec un violoncelle, instrument mâle, physique, réticent… Ah ! voilà que je m’enivre, à l’heure de l’apéro…

            1. Lark on the Wing

              C’était pas pour le violoncelle… note bien que je suis sensible à cet instrument lorsqu’il est joué par une jolie femme…. Petit souvenir d’il y a quelques années, lors d’un réveillon :

              « Nous étions les premiers, mais fort gracieux accueil, chez ces gens qui ne nous avaient jamais vus : après tout… on pouvait parfaitement être chez de parfaits étrangers… ce qui arriva d’ailleurs à Didier, lequel arrivant en retard, après s’être naturellement fourvoyé, nous expliqua qu’il avait confondu avec une autre maison du village, et reculant après s’être rendu compte de son erreur, s’était fichu dans le fossé devant cette maison… d’où sortirent quatre ou cinq messieurs en tenue de soirée, qui, vaillamment, mais au grand dam de leurs vêtements, aidèrent la voiture à sortir de son fâcheux détroit…. Il y a de braves gens dans nos campagnes péri-urbaines…

              Passons sur le repas qui fut ce qu’il devait être, culinairement excellent, et spirituellement roboratif, les sonneurs ayant la réputation justifiée d’être des âmes raffinées, si quelque peu bruyantes, dans le cadre de leurs si pudiques chansons… Le pianiste et sa femme étaient des gens charmants, sans aucune imprégnation de Starre-Système.

              Il y avait, sur un côté de la grande salle, un immense Pleyel qui couvait de son ombre tutélaire un violoncelle sur son socle… le moment redouté allait arriver après le dessert, je n’échapperais pas à un petit concert de chambre, et de fait – après que j’aie eu raconté mon histoire du « Pianiste de 30 cm », je ne pouvais la passer sous silence dans ce cadre – notre hôte s’installa devant son clavier et sa femme prit le violoncelle… Je dis « prit », mais, en fait, ce fut plutôt l’inverse : cette longue jeune femme, assez timide en notre compagnie d’âge de ses parents, se transfigura en un instant.

              Il y a une faculté humaine, que je ne possède pas, celle de qui tient la parfaite maîtrise d’une technique : je l’ai vue chez un ami menuisier lorsqu’il caressait le bois qui allait former une cuisine intégrée, chez un tout jeune ébéniste me montrant un jour comment insérer de minuscules pièces de marqueterie dans un buffet de chasse Louis XV qu’il restaurait, chez mon ami coutelier Joe K. quand il donne forme à une poignée en bois précieux, ou mon père, aussi, lorsque je le voyais caler au sable un portail. Il y a contrôle total des gestes, on ne peut s’y méprendre, et toute cette aisance trompeuse ne vient qu’après un long, très long, apprentissage…

              La violoncelliste s’empara de son long archet, notre pianiste s’assit devant le Pleyel, et s’éleva alors une suite de Bach… silence total chez nous, la Musique lustrale nettoyait nos âmes…

              Evidemment, comme rien n’est parfait, il fallut à la suite supporter les trompes qui, dans une pièce, même de grande taille, vous pulvérisent les tympans… J’ai profité des reprises de souffle (« et hop, dans le cornet… »), pour demander à la violoncelliste si elle savait jouer de la viole-de-gambe, puisque j’aime tant le Baroque : j’ai alors découvert, à ma surprise, que ledit instrument se joue archet « à l’envers » et qu’elle aurait un peu de mal à s’adapter, après 25 ans de violoncelle (commencé à 6 ans)… Jamais réalisé la chose auparavant…

              Fort bien…un magnifique Réveillon, à garder en mémoire… j’avais été raisonnable, ayant absorbé seulement, entre 21 heures et 3 heures, 2 flûtes de champagne, 2 verres de Rully blanc et deux de Fixin rouge. Mais indubitablement, et malgré mon quintal, je devais franchir la ligne jaune, et les Molosses de la Loi allaient baver devant cette belle prise.

              1. Lark on the Wing

                Pour vous rassurer, les Molosses ne m’ont pas eu :

                « Dommage pour eux…. mais je connais trop bien le dense réseau de routes et chemins morvandiaux, et, une fois encore, j’ai échappé à l’éthylotest, sans même avoir besoin d’utiliser les capacités de franchissement de la Jeep… »

                1. René-Pierre Samary

                  Une histoire bien jolie… Quant à la maîtrise du geste, il y en aurait long à en dire. Notre Gyrus supramarginalis, exclusivement humain, permet un « dialogue » incessant entre une action sur l’objet et l’action suivante. Chaque coup sur un silex, pour le rendre tranchant, est orienté par le résultat du coup précédant, et ainsi de suite (d’après Lorenz). Cette circonvolution temporale inférieure gauche permet aussi le langage, comme quoi les deux sexes sont chacun servi, à leur manière !
                  Ma rencontre avec la femme et le violoncelle date de bien longtemps. J’étais un jeune con. Une femme de rencontre, une jolie brune, vive et frisquette, me fit écouter, le soir où je ne pensais qu’à la sauter, des concertos pour cello et piano. L’imbécile que j’étais ! Cinquante ans plus tard, je me dis que ce soir-là, j’ai peut-être raté ma vie (conjugale).

                  1. Lark on the Wing

                    @RPS : « Cinquante ans plus tard, je me dis que ce soir-là, j’ai peut-être raté ma vie » : voui…. pas si tu as une Rolex ! (modèle Ancientmariner)…

                    Le silex taillé… au musée Denon de Chalon sur Saone, les silex de Volgu… époustouflint maîtrise…

                    panoramadelart.com/feuillelaurier

                    1. Pheldge

                      déjà que le nom qui sonne comme « violons celle » ou « viol en selle » est assez inspirant pour les vieux libidineux … 😉

                2. Pheldge

                  un beauf de ma chère et tendre, pour échapper aux gendarmes qui l’avaient repéré zigzaguant, a carrément abandonné sa Kangoo, dans un chemin agricole, puis s’et enfui dans les fourrés après avoir traversé les cannes. Quelques heures plus tard il a dû appeler ses fils à l’aide, car il s’était réfugié dans une ravine d’où il n’arrivait plus à sortir ! ses fils l’ont trouvé grâce au GPS de son téléphone, et ont dû lui lancer une corde … 😀

                  J’espère HB, que tu n’étais pas dans un pareil état !

                  1. Lark on the Wing

                    Il suffit de ne pas se laisser repérer, en utilisant les ressources des backroads…. je tiens fort bien l’alcool, au demeurant…

                    1. sam player

                      Si j’étais flic, c’est sur les chemins de traverse que j’irais me poster : pas beaucoup de passages certes, mais la certitude d’une certaine efficience.

                      C’est la réflexion que je me fais quand je fais Chalon Nord Chalon Sud en passant par le port fluvial : pratiquement pas un feu rouge, traversée rapide et pas un seul représentant de la soldatesque casquée…

                    2. Pheldge

                      On a tous une limite ! le zigue en question, pourtant athlète confirmé dans les épreuves de descente, avait largement dépassé la sienne ce jour là 😀

                    3. Lark on the Wing

                      @GO : « pratiquement pas un feu rouge »…

                      normal, à Chalon, l’orange est sinon roi, du moins prince….

              2. Jérôme

                « la Musique lustrale nettoyait nos âmes… » quel plaisir de vous lire!
                Surtout n’hésitez pas à continuer de nous conter ces tranches de vie, c’est le dessert après avoir déguster le billet du maître.

                    1. Lark on the Wing

                      Non pas, je n’ai rien de l’usurpateur ou du coucou… Autant alors créer mon blogue moi-même, mais je n’ai pas la patience ni le génie : et surtout, ce n’est pas à mon âge que je vais renier mon dilettantisme…

                      C’est d’ailleurs en cela que Monseigneur est admirable, soit dit sans flagornerie aucune : il est l’homme d’une mission, savoir faire partager son « Liberalisme » à des lecteurs – pas toujours programmés pour le comprendre et l’admettre – par le biais de démonstrations tirées de l’actualité, pertinentes, percutantes et piquantes à la fois.

                      Hormis quelques Trolls épisodiques, toujours ridiculisés en quelques lignes, il nous a tous influencés, moi-même y compris, dans le sens d’un Libéralisme devenu la dernière bouée de sauvetage possible d’un pays à la dérive.

                      Et ce Libéralisme l’incite à nous permettre, sans aucune censure, nos déconnantes de commentaires parfois échevelés : je vous en sais un gré extrême, Votre Eminence !

                    2. Bonsaï

                      Et qui plus est, le Maître, loin d’être retiré sur la passerelle de commandement, prouve ici même qu’il est toujours attentif à nos petites réflexions, simples balbutiements ou remarques pertinentes !

                  1. Pheldge

                    Allez, fais pas ta chochotte, on sait que tu ne détestes pas nous offrir des récits ( et même saphiques parfois, je pense aux célèbres « récits des goïnes » 😉 ) à tes taux* !

                    *ami lecteur, il i a une de ces perles dont j’ai le secret. Pour la découvrir, mets toi à la place du HB avec ses récits à ses taux, qu’il nous compte bien assez tôt, une fois son ascèse assise …

      2. lxy

        Macron et beaucoup avec lui pensent que la toute première priorité est de réformer le code du travail et qu’après ça le chômage va disparaître. Or celà fait des décennies que la France a ce même code du travail qui ne l’a pas empêché dans le passé d’être compétitive, y compris pa rapport à l’Allemagne. Le vrai problème est ailleurs – le poids énorme des dépenses publiques et le surpoids de la bureaucratie- et sur ce sujet-là, motus et bouche cousue !

        1. René-Pierre Samary

          Je dirais même plus : botus et mouche cousue.
          Maquerond roule des mécaniques, mais va vite apparaitre pour ce qu’il est : un faux poids, qui va bien se garder de taper sur l’ogre bureaucratique, à l’insatiable appétit.

        2. Higgins

          L’épaisseur du code du travail n’est qu’un symptôme de ce malaise. Bien sûr que ça ne va pas régler le problème du chômage mais il pourrait être un tout petit moins épais que le pays ne s’en porterait pas plus mal J’ai ouï dire qu’en Suisse, cette féroce dictature, il était plutôt léger. On n’a qu’à leur emprunter. Idem pour les autres codes qui ont généralement doublé en trente ans. La frénésie législative devrait interdite.

  19. Lark on the Wing

    « Pike » en anglais, c’est le « brochet »… c’est aussi la « pique », comme dans l’expression « elle est passée sur les piques de tous ces Messieurs », soit dit pour complaire à l’ADP….

  20. sam player

    HS
    Cosmétiques «indésirables» : la Répression des fraudes va enquêter.

    L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a publié une liste de plus 1000 cosmétiques contenant des substances indésirables. Pour 23 de ces produits, ils contiendraient des substances interdites. La DGCCRF se saisit du dossier. (lefigaro.fr)
    _______
    Je n’ai pas d’opinions sur ces produits indésirables ou interdit, surtout depuis que trop de réglementations tue la réglementation (et des gentils gens aussi).

    Mais c’est quand même malheureux qu’une association de 130 salariés fasse la nique à un organisme d’état de 3000 salariés* (DGCCRF) qui est infoutu d’appliquer les lois qu’il édicte… y avait même pas besoin d’analyser les produits, juste à lire les étiquettes !

    * : sans compter les dizaines d’agence qui s’occupent de santé (50,000 personnes environ)

          1. Aristarkke

            N’était-ce pas toi qui tenais pareil propos hier matin ???

            Je fais remarque à l’honorable lectorat de Sa Sainteté le Patron, que, une fois de plus, je n’ai rien à voir avec des commentaires hautement salaces, postés par « certains libidineux » entre deux âges, voire trois …

            Entre deux âges…
            Mouais ! cela colle à ta description personnelle…

            1. Pheldge

              Le pervers libidineux que tu es ne peut s’empêcher d’interpréter d’innocents propos à l’aune de sa lubricité … Tu vois le mal partout ! 🙂

    1. Higgins

      « C’est pas faux » (Perceval) mais je reste dubitatif devant cette croisade et son utilité. Des gens sont morts, souffrent (à part les fouilles merdes institutionnels)? Je me pose la question. Si le rôle de ces derniers était aussi pertinent qu’ils le prétendent, ce serait la Bérézina dans le commerce puisque quasiment rien ne trouve grâce à leurs yeux.
      Sur le trop plein de réglementation, je suis d’accord avec toi. Ma coiffeuse s’est faite emmerdée toute une journée par une grognasse parce qu’elle ne détenait pas un registre où devait être consigné la composition « exacte » des produits qu’elle vend comme tout coiffeur (à tout casser, 50 articles répartis entre 6 ou 7 produits différents). On devient méchant pour moins que ça. Tout ça découle de ce putain principe de précaution que des imbéciles ont collé dans la constitution. C’est un puits sans fond.

    1. Lark on the Wing

      A propos de Samia, je relève ta censure quant à son sexe épilé : dans son cas, ce n’est qu’une prescription d’ordre religieux (Islam)..

      Sur les manipulatrices, je te recommande le « Gone Girl » de Gillian Flynn, acheté par hasard, dont je découvre qu’il est traduit en français sous le titre « Apparences ». On en a tiré un film assez récent, avec justement la Pike susdite.

      Un thriller très déstabilisant jusqu’à la moitié du livre….

        1. Lark on the Wing

          @GO : en effet… j’en ai connu une de ce style… perdue de vue depuis longtemps, je suis persuadé qu’elle aura fini par assassiner quelqu’un… moins intelligente qu’Amy, mais …..

      1. René-Pierre Samary

        Prescription d’ordre religieux… Islam et judaïsme. Je parle plus tôt de ces cultures où sévissent l’impureté ontologique de la femme.
        Mais Samia se déclare non-croyante. Dans son cas, simplement l’air du temps. D’ailleurs, elle acceptera facilement d’y déroger, et de laisser croître « sa petite forêt noire »… Je prends soin de faire de Samia un non-exemple de l’Islam ou de la maghrébine, pour dégager la femme.
        Manipulatrice ? Il faut pour cela une certaine intelligence. Samia est toute d’instinct, et c’est ce qui fascine Frédéric, qui est tout (hélas) de réflexion. Cette histoire est supposée illustrer la faiblesse de la raison.

        1. Lark on the Wing

          « La raison, cette petite chose à la surface de nous-mêmes » Barrès…. qu’on ne lit plus, et c’est regrettable… « Les Déracinés » c’est impressionnant, surtout dans le contexte actuel.

          1. René-Pierre Samary

            Et lit-on Pareto ?
            Les hommes n’est pas des êtres raisonnables, ce sont des êtres raisonneurs. Ce sont les sentiments (les manifestations de ses instincts) qui les font mouvoir « comme des marionnettes, mais des marionnettes qui parlent et qui raisonnent » (Vilfredo Pareto).

            1. sam player

              Si tu veux que ça démarre à 47mn tu écris directement à la fin du lien, sans mettre d’espace, &t=47m0s (fais le dans la barre d’adresse de youtube avant de copier le lien, ainsi tu peux tester)

              Et si tu veux que la vidéo apparaisse ici sur le blog, tu n’écris plus rien dans ton commentaire après le lien (avant le lien tu peux).

                1. Pheldge

                  Tu ne peux pas paramétrer la fin de l’extrait : tu joues une vidéo mise en ligne par quelqu’un ==> ses règles, ses paramètres.
                  Donc tu mentionnes la zone à regarder, et tu laisses tes lecteurs faire , comme des grands 😉

                  1. sam player

                    Pheldge, ça fait longtemps que j’ai pas essayé, mais il y a quelques années et à la place de &t…. on pouvait mettre &start=2820&end=2940 (le tout en secondes)
                    Je vais essayer ci-dessous… dans un autre commentaire
                    Si rien ne se passe c’est que ça marche plus…

                    1. sam player

                      Pour info j’avais mis (j’enlève : h t t p s : / / w w w .)

                      youtube.com/v/u_WR_Q4YNEI?start=2820&end=2867
                      _____________
                      J’avais remplacé /watch&v= par /v/

                      … et j’avais pas mis &start mais ?start

            2. Pheldge

              tu cliques sur le bouton « partager » et il t’écrit le lien automatiquement que t’as plus qu’à le recopier !
              Ah ouais, il te suffit d’installer l’extension « youtube downloader » , pour obtenir ces fonctions : télécharger, partager …

  21. sam player

    HS

    Puisqu’en ce moment on parle de la fin du roaming en Europe, sur décision de l’UE… ça ne concerne que les clients, car les opérateurs, eux, vont continuer à se facturer les frais d’itinérance de leurs clients sans pouvoir les refacturer.

    Et qui c’est qui en final va payer ? Bah, comme d’hab, ceux qui n’utilisent pas le roaming !

  22. lxy

    On nous annonce avec force tambours et trompettes qu’on va s’attaquer en priorité au monstre du « code du travail ». Au passage on culpabilise les travailleurs et leurs représentants qui seraient avec « leur » code du travail la cause du déclin économique e la France. Or ce monstre, jusqu’à l’arrivée de l’Euro, ne nous empêchait pas de fonctionner et même pas trop mal. Mais depuis l’Euro le complexe étatico-étatique a pu s’en donner à coeur joie car il pouvait creuser indéfiniment le déficit public à son avantage…et sous prétexte de déficit à résorber, taxer de plus en plus les Français…C’est la machine infernale. Il existe une quantité d’études statistiques (rien de plus simple que les statistiques) qui montrent qu’ en France le nombre d’emplois publics par « usager » est toujours plus élevé : hôpitaux, enseignement, ministères dont service des impôts, administration territoriale etc Sauf erreur je n’ai pas entendu beaucoup notre fringant Président sur ce thème. Plus facile de serrer fort la main de Trump devant les caméras que de pressurer le pléthorique complexe étatico-étatique .

    1. albundy17

      « Or ce monstre, jusqu’à l’arrivée de l’Euro, ne nous empêchait pas de fonctionner et même pas trop mal »

      Ha oui ? Vous pensez ?

    2. « Or ce monstre, jusqu’à l’arrivée de l’Euro, ne nous empêchait pas de fonctionner et même pas trop mal. »
      Hum cette assertion montre que vous êtes jeune ou pas trop compétent dans la question.
      a/ cet euro, d’autres pays le partagent avec nous et n’ont pas du tout les mêmes difficultés. Quelle conclusion en tirez-vous ?
      b/ le code du travail a certes grossi depuis l’euro, mais il était aussi énorme avant son introduction. Et on a déjà eu 3 millions de chômeurs bien avant l’euro. Quelle conclusion en tirez-vous ?
      c/ la quantité de personnels dans les administrations publiques et parapubliques n’a pas arrêté d’augmenter, non-stop, depuis 50 ans (en gros). L’euro n’est là que depuis 2002. Le chômage est directement corrélé à la hauteur du SMIC et au nombre de personnels dépendant de l’argent public. Qu’en déduisez-vous, à part que l’euro n’a finalement eu aucun rôle dans l’état catastrophique du marché de l’emploi en France ?

      1. Higgins

        Disons que l’euro n’arrange pas grand chose pour des raisons d’ordre macro-économique (cf les analyses de JP Chevallier sur ce sujet). Le code du travail dans sa dimension kafkaienne incarne parfaitement l’adage: l’enfer est pavé de bonnes intentions. C’est en partie du à la culture centralisatrice de la France, la même règle pour tous partout, et à la dimension prométhėenne de notre administration. On en a un parfait exemple avec l’échec patent de la sécurité routière. Malgré une débauche de moyens automatiques, le nombre de morts repart à la hausse (sans qu’on nous précise d’ailleurs si cette augmentation suit l’évolution du trafic). Il serait temps sur ce sujet qu’on réfléchisse intelligemment sur ce thème et qu’on se penche sur la formation et le code de la route qui, à force de grossir, devient inintelligible, inapplicable et de moins en moins respecté.

        1. René-Pierre Samary

          « Il serait temps sur ce sujet qu’on réfléchisse intelligemment sur ce thème »
          Le réflexion est faussée par la perspective du gain que représente pour les finances le principe même de la prévention/sanction en amont.
          La formation est une piste, mais c’est toute la « philosophie » de la sécurité routière qui est à revoir. Sanction (lourde) en aval, et responsabilisation par les conséquences.
          Les défenseurs de la sécurité routière, s’ils n’ont pas tort quant aux objectifs, se sont trompé de route quant aux moyens. La sur-réglementation aboutit à la déresponsabilisation. On entre là encore dans un cercle vicieux : plus de règlements, moins de responsabilité individuelle, donc plus de règlements.
          Le déplacement en automobile est un exemple particulièrement frappant de la dérive autoritaire et liberticide de l’État-préventif, et des limites de cette politique. Cela vaut pour tout autres domaines. À fabriquer des infirmes, l’État-maman doit en porter toujours plus dans ses bras ; jusqu’à en crever sous le poids.

        2. sam player

          Major, sur le parallèle avec le permis de conduire, je te rejoins, c’est un bon exemple.
          Je me demande bien pour quelles raisons ont été rajoutées des éléments qui ne concernent en aucune façon la conduite, ni la sécurité du véhicule : ils ont de ce fait dilué et minimisé la conduite pure.

          Et on retrouve cela sur les routes avec une profusion de panneaux de signalisation qui détournent l’attention du conducteur : il n’est pas rare de rencontrer sur 200 à 300m des panneaux avec 4 vitesses différentes.

          Comparez avec d’autres pays, il y a facile 10 fois moins de panneaux.

          1. sam player

            30 avril 2016 (leparisien.fr)

            Nouveau permis de conduire : le jeu des 1000 questions

            « Sur la forme, la grande nouveauté consiste en l’utilisation de vidéos pour 10 % des questions, ou encore de photos en vue aérienne lorsque la compréhension du problème l’exige. »
            _________
            PTDR… la vue aérienne !

            En vue au raz du sol, j’ai faux, mais en vue aérienne j’avais bon !

            1. Aristarkke

              Fais pas ta mauvaise langue, Sam!!!
              Pour une fois que le progrès sous forme de voitures volantes est anticipé dans ce pays…. 😛

                1. turlututu

                  1/ Dis, tu me donnes ta part de SG ?

                  2/ Lu page 22 du 01net de la quinzaine : « si les conducteurs de deux-roues motorisés ne constituent que 2% des chauffeurs sur les routes, ils représentent en revanche 43% des blessés graves et 22% des décès (source sécurité routière).

          2. Aristarkke

            Sam, sincèrement, tu penses que ces panneaux sont tous là pour aider les conducteurs de voitures sans aider les conducteurs de finances des partis…
            TU as raison sur la profusion du nombre de panneaux inutiles (*) par exemple aux ronds points perdus dans la nature, où se succèdent un panneau de limite à 70 suivi par un à 50 suivi par un à 30 ceci sur 300 m, ceci sur chaque branche aboutissant au rond point….
            ET j’en connais où tu as en plus, des panneaux qui modulent l’accélération pour les branches de sortie…

            (*) cela a une « utilité » pour les jumelles des pandores qui se planquent à ces ronds-points : j’ai payé pour l’apprendre il y a cinq ans dans le secteur de Palaiseau/Saclay (au niveau de l’école polytechnique) à cause de distances de ralentissement particulièrement « généreuses ».
            Le pandore s’était cru obligé de me faire un laïus sur la dangerosité des excès de vitesse, gna gna gna (pris à rouler à 60 au lieu de 50…) aux abords des croisements matérialisés par lesdits ronds-points…
            Tellement dangereux ce rond-point que toute cette quincaillerie métallique a depuis disparu du paysage…
            Mais il n’a toujours pas été remédié au défaut de tracé de la branche de sortie vers le Christ de Saclay (lieudit de carrefour) où, visuellement en raison d’une différence de niveaux, cette sortie paraît rejoindre la suite de cette sortie perçue « en ligne droite » alors que dans le dénivelé, il y a une zone en courbe qui ne se découvre qu’au dernier moment…

            1. turlututu

              Idem à la sortie 9 « les Ulis-courtaboeuf » de l’A10/E5 sens paris-province : 110 puis 90 puis 70 et enfin 50 sur à peine 300 m . La flicaille et ses jumelles est postée 50m après le panneau 50 et choppent sur l’excès du 70 : jackpot assuré alors qu’il n’y a aucun danger !
              Bande d’enc …

              1. sam player

                Par contre, même s’il y a de plus en plus de panneaux à 100 mètres les uns des autres, il y en a de moins en moins du style « 50 à 150 mètres », excepté dans l’est de la france.

                Pour un peu que le panneau d’entrée d’agglomération soit mal placé ou en sortie de virage ou que l’on soit derrière un fourgon (p’tain les Ducato)… c’est le pilage assuré : 90 à 50 en 20 mètres…

                1. Aristarkke

                  Surtout quand le panneau de commune t’annonçant officiellement « l’agglomération » justificatrice du 50 est 300 à 400 m avant la première maison toute seule comme une grande au bord de la route (exemples innombrables)…

                  1. turlututu

                    m’enfin, tout ca c’est pour notre sécurité :

                    http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2016/09/cir_41344.pdf

                    « S’agissant de l’Ile-de-France, les recettes sont partagées entre le syndicat des transports d’Ile-de-France (50%), la région Ile-de-France (25%) et les communes et groupements (25%).
                    Les dotations accordées sont obligatoirement destinées au financement des opérations d’amélioration des transports en commun et de la circulation routière énumérées à l’article R. 2334-12 du code général des collectivités territoriales.  »

                    Ils devraient bien nous pondre la même en 2017.

                    1. Pheldge

                      Justement, à propos de « décatis », le Papet, il roule en Doblo, c’est pas pareil ! 😉

                    2. sam player

                      Elève Pheldge : ne suit pas en classe. raconte des blagues salaces à ses camarades.

                      h16free.com/2015/10/04/40457-lechec-utile-de-leducation-nationale#comment-515685

            2. sam player

              Ah, à cause d’une chicane dans un dénivelé, comme tu dis, j’ai mis une voiture sur le toit.
              C’était de nuit et les phares de la voiture à 1km en face* m’ont enduit d’erreur (la fatigue ce jour aidant). M’apercevant de mon erreur j’ai donné un coup de volant, puis un coup dans l’autre sens…. et hop, la suspension m’a mis sur le toit sans faire toucher les portières !

              J’ai glissé sur le toit sur bien 150 mètres, et les gens qui étaient en train de dîner dans la maison vers laquelle je me suis arrêté, m’ont dit avoir suspendu leur fourchette en attendant que le bruit s’arrête…

              Mais bon, ils étaient habitués car ça arrivait régulièrement et souvent avec des camions depuis des années… Je suis repassé de nuit quelques années après, toujours pareil, il suffit juste qu’il n’y ait pas de véhicule en face…

              * : le véhicule en face ne s’est pas arrêté, ayant cru p-e que c’était de la faute de ses phares, ce qui n’était pas le cas, en code je pense que ça aurait été pareil…

      2. Aristarkke

        « c/ la quantité de personnels dans les administrations publiques et parapubliques n’a pas arrêté d’augmenter, non-stop, depuis 50 ans (en gros). »

        La hausse vertigineuse a surtout commencé avec l’Arsouille et la mise en place de la « décentralisation » qui a créé des « besoins », bien avant l’apparition de l’euro…

        Ne pas oublier que cet empilement des niveaux de gestion en nombre exagéré est surtout à l’oeuvre depuis 35 ans… contre quinze pour cette monnaie…

    3. sam player

      « Au passage on culpabilise les travailleurs et leurs représentants… »

      Si vous n’aviez pas posté précédemment sur ce site, j’aurais dit qu’on dirait le discours d’un syndicaliste, syndicats qui ne représentent que 8% des salariés (2016), public et privé confondu.

      D’autre part, la confiance dans les syndicats n’est que de 28%

      Hôpitaux 79
      Armée 74
      Police 68
      École 67
      Associations 65
      Entreprises publiques 44
      Justice 44
      Entreprises privées 41
      Banques 29
      Syndicats 28
      Médias 23
      Partis politiques 11
      ___________
      Vu que le taux de syndicalisation est 3 fois plus élevé dans le public (Pu) que dans le privé (Pr), et que le public représente 22% du total des salariés
      (Pu=22%*S), je vous invite, en ce dimanche, à résoudre l’équation à 2 inconnues pour retrouver les taux de syndicalisation respectifs du privé et du public:

      sudouest.fr/2016/03/15/quel-est-le-veritable-poids-des-syndicats-en-france-2300657-5458.php

  23. Léo C

    Question c….e: que fait le pauvre quidam qui est sous Linux, comme moi, pour se procurer ce genre de logiciel aussi nécessaire qu’un troisième testicule et développé à la hâte par des éditeurs appâtés par ce nouveau marché, qui se moquent éperdument du monde du libre ?

    Le libre, tout ce qui veut s’affranchir d’une tutelle, d’un monopole pour œuvrer pour une communauté.

    Tout ce qui motive nos « politocards ».

      1. Léo C

        Bonsoir H16.

        Merci pour votre réponse et tous vos articles que je suis assidûment bien que je n’intervienne pas énormément.

        Rassurez-vous, j’ai déjà quelques VM Windows, XP et 10

  24. Thémistoclès

    Donnez moi le pouvoir d’imposer un logiciel comptable à toutes les entités économiques du globe et … je piraterai ce logiciel pour afficher en temps réel tous les flux financiers qui m’intéressent, pouvant ainsi ruiner qui je voudrai en lui interdisant tout prêt bancaire.

    Satan
    L’enfer est vide – tous nos démons sont parmi vous !

  25. laurent

    un logiciel …
    je déballe sur les marchés d’été … avec moi plein de collègues sénégalais qui vendent des sacs … un logiciel ?
    L’autre jour je leur demande s’ils sont en auto entreprise … ??? … s’ils versent leur RSI tous les mois ou tous les trimestres …
    L’un m’a répondu ; c’est quoi le RSI ? (en fait il a dit le wé S I ) et l’autre : Ah bon faut payer ?
    un logiciel …
    on est tous en mode survie et le peu qu’on gagne … on le garde pour les courses à LIDL et les factures du garage pour nos voitures hors d’âge … un logiciel …

Laisser un commentaire