AirBnB marche très bien en France : c’est honteux !

C’est atroce, c’est abominable, c’est insupportable, c’est même pire que ça réuni, c’est injuste puisqu’inégalitaire : d’après la presse déchaînée, AirBnB n’a payé que 92.944 euros en France pour l’année 2016. Raaarrghh, mais c’est immoôÔôonde !

C’est le Parisien qui a réussi à dénicher l’information absolument cruciale sur le contribuable en question : pour le quotidien, cette somme (qui représente plus de 60 SMIC mais quand c’est de l’impôt, fopadirsa) représente la totalité des impôts que l’entreprise a payés en France au titre de l’année 2016.

Attention : ce n’est qu’« une obole » selon le courageux scribouillard fièrement lancé dans la traque fiscale du dangereux intermédiaire de locations meublées. Pour ce dernier en effet, aucun doute possible : un tel montant représente à peine ce que paierait une modeste PME, ce qui démontre là un « décalage troublant » entre cette entreprise qui gère 400.000 annonces de logement en France cette année (le deuxième marché après les Etats-Unis, mon brave monsieur !) et les impôts rikikis qu’on lui prélève !

Cependant, notre brave taxophile est obligé de l’admettre : tout ceci est parfaitement légal, crotte et zut et flûte.

Eh oui : grâce à une « optimisation fiscale » absolument diabolique, AirBnB échappe à la juste perception de l’écot national. Et quelle optimisation ! Non seulement son siège fiscal est en Irlande (ce qui est une honte, c’est parfaitement évident, tant l’Irlande est reconnu comme paradis fiscal), mais en plus son siège mondial est-il installé au Delaware (qui est aussi un paradis fiscal, c’est bien connu). Résultat : les factures sont émises depuis l’étranger, et l’Etat français ne touche que les cacahuètes relatives au bureau commercial d’AirBnB installé sur le territoire et dont l’activité est essentiellement marketing (et presque aussi rikiki que son impôt).

À lire les nombreux articles consacrés à la question, tout ceci est absolument intolérable. En cela, ces notules reproduisent de façon aussi mécanique que lassante les mêmes schémas que l’année dernière où le public découvrait les mêmes principes fiscaux et des montants d’impôts à l’époque à peine plus faibles, et de toute façon bien trop petits au regard d’indicateurs divers et variés que les folliculaires jettent au milieu du discours pour illustrer leurs propos. Et pas plus que l’année dernière à la même époque ne sont voilées leurs opinions pro-taxation : pour eux, c’est évident, la foule réclame sa part de viande sur la bête.

Et s’il faut tout mélanger dans une belle soupe de chiffres pour ébaubir le contribuable fiscalement rectomisé, qu’à cela ne tienne : ressortons pour l’occasion une fine analyse de Marianne qui évalue le chiffre d’affaires de la société à plus de 65 millions d’euros ! Alimentons de jolis graphiques où l’on présentera le nombre de locations qui explose d’années en années, sans que les impôts payés suivent le même rythme ! Et quand ce n’est pas le chiffre d’affaires ou le nombre de locations – pourtant sans aucun rapport avec la base imposable – parlons du nombre de touristes complices de ces agissements, faisons pleurer avec les hôteliers qui ferment leurs portes et badigeonnons le tout de cette optimisation fiscale qu’on voudrait écrire « fraude » mais que le risque de poursuites en diffamation n’autorise malheureusement pas au sein de rédactions au budget juridique trop tendu faute de lecteurs.

L’important, c’est de bien faire passer un message indispensable : AirBnB dispose d’une grosse galette et il est intolérable qu’on ne puisse pas croquer dedans, quand bien même la société joue le jeu et respecte les règles en vigueur.

Vous comprendrez qu’ici, peu importent les retombées économiques qu’AirBnB engendre sans le moindre doute par son activité. Peu importent les nuités vendues, peu importent les trajets permis par ces locations d’un autre type, peu importe que des touristes ont pu se permettre de venir dans le pays y dépenser leur argent grâce aux facilités offertes par AirBnB. Peu importe que, de fil en aiguille, ces touristes et ces locataires aient généré des entrées de TVA, des chiffres d’affaires pour les commerçants français par leur location négociée avec la société fiscalement basée en Irlande. Peu importe qu’AirBnB aie permis à certains de se découvrir une vocation dans l’accueil de touristes ou le développement de chambres d’hôtes.

Peu importe surtout que le chiffre d’affaire réalisé par les hôtes affiliés à AirBnB soit fiscalement déclaré et donc ponctionné comme il se doit. Peu importe qu’ainsi, la paperasserie fiscale soit réduite au minimum et chacun renvoyé qui à sa responsabilité d’entremetteur (pour AirBnB), qui de loueur (pour les hôtes) ou qui de consommateur (pour les touristes) payant de la bonne grosse TVA joufflue telle que notre pays la cultive avec amour et générosité.

Oui, vraiment, peu importent les effets bénéfiques indirects déjà palpables, peu importent les rentrées fiscales déjà existantes : puisque AirBnB réalise un chiffre d’affaire, puisque c’est en dehors de France, alors c’est un scandale (ou, du moins, on fera tout pour que c’en soit un). Point.

Ici, nos scribouillards et nos politiciens, jamais en retard d’une ânerie logique, se bousculent pour venir déplorer la fiscalisation d’AirBnB en Irlande plutôt qu’en France. Rappelons d’ailleurs que Macron, tout aussi puissamment « novateur » que Hollande ou Sarkozy sur la question, déclarait pendant sa campagne vouloir absolument lutter contre l’optimisation fiscale ; rien de tel qu’un combat contre la légalité pour gagner un costume de Zorro de Prisunic.

En revanche, il n’y a plus personne pour émettre l’idée révolutionnaire qu’il vaudrait mieux aligner notre fiscalité sur l’irlandaise plutôt que pourchasser les entreprises innovantes ou rémunératrices hors de chez nous. Personne pour noter qu’au train où va la fiscalité française, ce ne sont pas seulement le Delaware ou l’Irlande qui sont des paradis fiscaux en comparaison, mais un nombre croissant de pays sur toute la planète, à l’exception sans doute du Venezuela, de la Corée du Nord et de quelques autres destinations qui ne sont plus vraiment touristiques (mais assez ouvertement socialistes – coïncidence fortuite, n’en doutez pas). Personne pour remarquer que notre pays, par opposition, est devenu un petit enfer fiscal et paperassier.

Personne non plus pour essayer, au contraire du tabassage fiscalo-administratif observé, de capitaliser sur le phénomène et laisser ce domaine se développer : à l’instar des VTC qui, sans le moindre doute, offrent de vraies opportunités de métier à des populations sans diplôme, laisser AirBnB, ses concurrents ou des formules équivalentes se développer, c’est prendre le risque d’offrir de vraies solutions opérationnelles pour tout un pan de population qui n’attend que ça pour s’enrichir enfin.

Non, décidément, il vaut mieux distribuer du kick fiscal massif dans les parties, tant qu’on peut. C’est nettement plus positif, intelligent et si plein de promesses à long terme !

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, foutez Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Commentaires225

    1. Pat

      Attention, le racket fiscal n’est pas imaginaire. Il faudra choisir : louer en toute légalité er payer plein de taxes, ou louer au black (forcément ;)).

      1. Gosseyn

         »Cher Inspecteur des finances,
        – En raison de la loi sur la protection des données personnelles, je vous prie de bien vouloir procéder à l’effacement de toutes mes coordonnées de vos fichiers …  »

        1. Semaphore

          Ce serait étonnant que l’ Etat ait oublié de mettre ses fichiers, surtout les fiscaux, hors de champ d’application des lois dont il assomme ses serfs…

          1. Royaumont

            c’est pire que cela : d’un coté la GDPR va fortement encadrer la gestion des données personnelles, de l’autre un fichier centralisé des individus, piloté par l’état, devrait voir le jour…

      2. Black Mamba Warrior

        il est vrai qu’il y a un tabassage fistal, mais si on n’entreprend rien, on ne gagne rien non plus. Faire le choix d’avoir des chambres inutilisées pendant neuf mois qui ne rapporte rien à part la poussière et entre la possibilité de mettre un peu de beurre dans les épinards tout en sachant que l’état veut sa part de lion.
        Presque tout le monde possède une voiture, tout ceux qui en possède sont fortement taxé, est-ce pour autant que l’on va cesser d’utiliser les voitures ?

          1. Résistant Valaisan

            C’est la première fois, que la transaction laisse une trace et qu’AirBNB et l’état prennent leur part. Ensuite l’idéal est de rester en contact avec les clients et de discuter en direct, pour la fois d’après.
            Par contre de grâce ne faites pas comme trop d’hôtes français qui dès les premiers messages demandent à « discuter au téléphone », tout échange de numéros est bloqué. Pas folle la guêpe AirBNB.
            Au passage, la France est le pays où j’ai eu mes pires expériences, comme par hasard.

          2. Pheldge

            T’es pas futé : comme c’est toutes les mêmes, que tu n’en utilises qu’une à la fois, il te suffit de les équiper avec la même plaque d’immatriculation ==> une seule carte grise, assurance … 😉

            1. sam player

              Pricipe suisse : si tu as plusieurs véhicules mais que tu n’en utilises qu’un à la fois, tu peux faire passer la plaque de l’un à l’autre : la plaque c’est l’attestation d’assurance en quelque sorte.

              Impossibe en france, un véhicule à moteur même sans ses roues, même sans son moteur reste un véhicule à moteur qui doit être couvert par une assurance véhicule à moteur : vous stocker votre véhicule sans moteur et sans roue dans votre sous-sol et il prend feu à cause d’un court-circuit interne par exemple, il n’est normalement pas couvert, ni les dégâts, s’il n’est pas assuré comme véhicule à moteur… mais les assurances sont généralement compréhensives vu qu’elles trouvent elles-mêmes que la réglementation est débile.

              Mais le véhicule sans moteur et garé chez vous et qui cause un dégât sur la voie publique (frein à main desserré par les gosses), vous n’y coupez pas… défaut d’assurance !

            2. Aristarkke

              Je te rappelle que j’ai des voisins délateurs qui m’entourent depuis 25 ans et que sur la douzaine de maisons qui ont vue sur la mienne, seules trois ont changé de propriétaires sur le délai… Or quand j’ai emménagé alors en amenant (seulement) quatre voitures d’ un coup, il n’a fallu que trois semaines pour que la gendarmerie (dont la brigade est à neuf kilomètres) vienne vérifier mes cartes grises en contrôle d’ un prétendu trafic de voitures dont j’étais soupçonné par un de mes aimables riverains.

                  1. Pheldge

                    Ouais, vas-y fais l’innocent, voire la victime ! quand on aime le « rhum à Michel », qu’on croit que le psy gagne et que l’absinthe marie de l’amer, on est forcément louche !

                    Psssssttt , Werther, t’as vu, je donne dans le surréalisme du jeu de mot laid 😉

              1. Aristarkke

                En fait, j’ exagère quant au nombre parce que je suis quasi-sûr que c’est mon voisin de droite qui est un couple d’ emm…rs, surtout d’emm…se (j’ hésite entre peste et choléra pour la nommer) qui ont toujours été à récriminer pour un oui ou pour un non…
                Dès que j’ai des branches d’arbres (plantés avec une petite marge à la distance réglementaire du code civil) qui passent au dessus de la clôture, de vingt/trente centimètres, j’ai droit à un billet doux nous enjoignant de mettre fin à ce trouble de jouissance… alors qu’avec mes voisins de fond et de gauche, nous sommes d’accord depuis quinze ans, le temps que nos arbres aient poussé suffisamment, pour que chacun coupe ce qui déborde chez lui en échange réciproque de bonne entente…

              2. calal

                la delation et la jalousie sont des traditions francaises. des fois je me dis qu’etre souverainiste dans un pays comme la france,ce n’est pas realiste…je deviens trop misanthrope avec l’age…ou avec l’experience…

                1. Léo C

                  Oui, on avait surtout pu apprécier ces aimables traditions il y a 75 ans.
                  Un quidam envieux ou un cocu avéré et zou, une petite lettre anonyme.
                  Il n’en fallait pas plus que ça pour finir en pyjama rayé.

      3. albundy17

        « ou louer au black »

        Ouais, faut en profiter, la suppression du cash est la prochaine étape, je crois bien avoir vu passer un essai la dessus en australie, en suède, et plus drôle encore sur la méthode, en Inde ou les deux coupures principales n’avait plus valeur légale du jour au lendemain, échangé contre du bon pognon à condition de justifier l’origine

          1. MichelC

            Vous n’acceptez pas les chèques, même en bois, ni les billets de Monopoly. La carte de crédit, vous n’avez pas de lecteur 🙂

    2. DoM P

      Quel dommage d’avoir attendu que les enfants soient grands et partis !
      Les chambres auraient valu nettement avec les petits dedans !

      Bon, OK, je sors –>

      1. Pheldge

        Il peuvent proposer le « menu maison » : la chambre garnie avec le ou la propriétaire … voire un panachage ! 😀

        BM, c’est pas moi qui ai commencé, j’implore ta clémence, non, pas le katana …

          1. sam player

            Dans le même genre, je suis étonné que tu ne te sois pas jeté sur le : « Peu importe qu’AirBnB aie permis à certains…. » du boss… Une petite déprime ?

            1. Aristarkke

              Suis en vacances.
              Donc magnanime et tolérant
              (il y en a d’autres pour chair à Mélusine mais que du véniel pas très nourrissant)… 😛

            2. Aristarkke

              Merci la météo ! il flotte !!!

              Sam, voilà ce qui était trouvable :

              ça réuniS (trois aspects -minimum- sont évoqués : le pluriel est nécessaire
              qui gère 400.000 annonces de logementS en France cette année
              tant l’Irlande est reconnuE comme paradis fiscal
              Peu importent les nuité<strong<Es vendues
              par leurS locationS négociéeS avec la société (plus logique et élégant mais le singulier est admissible)
              qu’AirBnB aiT permis à certains de se découvrir (conjugaison du subjonctif à revoir aïe aïe aïe !!!) 😉

                1. Aristarkke

                  Le groupe de lecteurs de H16 sont des mangeurs de chatons communistes.
                  Cette règle ne s’appliquerait donc pas à mon cas ???

  1. Gerldam

    Que voulez-vous, mon bon Monsieur, la connerie, surtout chez les plumitifs du mois d’Août n’a jamais manqué. Remarquez qu’en dehors du mois d’Août, on ne voit guère de différence.
    Airbnb est une chance pour ce pays, que dis-je, une aubaine, épicétou.

    1. Non. Les affaires sont réalisées en France mais facturées en Irlande. Le CA est donc irlandais, fiscalement parlant. Commercialement, c’est sur le territoire français que ça se passe, tout comme lorsque vous achetez un truc en Allemagne avec Amazon.de.

      1. MichelC

        Fiscalement, mais pas que. Comptables, serveurs informatiques, équipes de développement sont sur place me semble-t-il. Ce n’est pas une boite aux lettres.

        1. Waren

          Leurs serveurs ne sont pas en France. De toutes les manières « se situer en France » pour parler d’Internet ne veut plus dire grand chose aujourd’hui.

          1. Aristarkke

            C’est bien là tout le problème pour le fisc Grançais . D’où, très probablement, la promotion forcenée du cloud du cocoricoland pour « inventer » une domiciliation at home de l’ Internet.

            1. Toro Er

              Houlala, vous n’imaginez pas le nombre de dirigeants grançais qui ont une peur bleue que leurs données soient hébergées « ailleurs », à la portée des méchants ricains et autres …. Le cloud coco(ricoland) est fait pour eux, car naturellement, l’espionnage n’a pas cours à l’intérieur de nos frontières, c’est bien connu, l’état nous protège de tout.
              Sans percevoir la moindre contradiction, ces mêmes dirigeants vont prendre un abonnement Office 365 ou Google apps pour la messagerie de leur entreprise, « parce que c’est beaucoup moins cher », mais je m’égare, ce n’est plus le sujet.

              1. sam player

                Oui pour Google apps, ça m’a scotché quand ma boite s’y est mise sans cryptage… puis a été rachetée 2 -3 ans après par une boite américaine : je suppose qu’il ne doit pas être compliqué de soudoyer un employé de Google…

          2. Royaumont

            Si, les serveurs sont situés quelque part, et ce n’est pas neutre. Par exemple, la plupart des grands acteurs du cloud étant américain, tout ce que l’on y dépose est soumis au Patriot Act. Il est donc difficile d’y conserver la confidentialité de données industrielles ou commerciales. De ce fait, beaucoup d’entreprises européennes refusent jusqu’à présent d’utiliser le cloud. Une localisation physique des serveurs en Europe devrait lever ce frein. Non pas que la législation soit plus favorable (La LPM ressemble beaucoup au Patriot Act), mais on peut s’attendre à ce que les intérêts industriels européens soient mieux garanti par les autorités européennes que par nos concurrents.

            1. C’est plus compliqué que ça. Les données sont massivement déplacées en fonction de l’utilisateur, i.e. vos données amazon sont hébergées en France si vous êtes Français, et en Allemagne pour les Allemands. Et si un Allemand se déplace en France et consulte Amazon plusieurs fois, ses données voyageront pour se rapprocher.

              (Par exemple, les images de ce blog sont hébergées sur le blog puis répliquées sur différents serveurs en fonction des lecteurs pour éviter des temps de chargement astronomiques)

              Au final, dire « la donnée est hébergée sur un serveur américain » n’a pas de sens.

      2. christian chavardès

        Bon,mais c’est pas sur le CA qu’on est imposé,le benef c’est quoi,peut être que les 92000€ ne sont pas si ridicules?

        1. Aristarkke

          D’ après Marianne, le bénefice déclaré d’ Airbnb, bureau Grançais était de 175.000€ pour 2016. Les 92.000€ ne sont donc pas que l’ IS mais probablement aussi la taxe pro et autres mignardises fiscales. L’ astuce est de subventionner le bureau de Grance à partir de l’Irlande, donc que le bureau Grançais n’ ait aucune activité se traduisant par l’ émission de factures made in Grance…

      3. albundy17

        Ok, je ne pensais pas que le volume d’affaires en france était si conséquent et me demandais si chez mariane ils voulaient imposer le ca mondial, en france (là, ils banderaient à mort ^^)

        Whaa, je viens de voir, 900 millions en 2015 ! Belle boite :mrgreen:

        Et donc l’entité aibnb réalisant 5 millions sur le sol fiscal de la france, il sert à quoi ??

        J’en comprends pas l’utilité…

        1. sam player

          Pour que ce soit plus clair pour tous et c’est ainsi que je l’explique à ceux qui me parlent même d’optimisation fiscale, ce qui est aussi inexact :

          BMW est une société allemande et vends des voitures de 40,000€ (prix public), que le prix de revient est de 30,000€ et considérons que BMW Allemagne vende ces voitures 39,000€ à BMW France, lui octroyant ainsi une marge commerciale de 1,000€ par véhicule, BMW Allemagne s’occupant de toute la paperasse : publicité, marketing, comptabilité, gestion des garanties, etc… BMW france retirant une marge nette de 50€ (sur les 1000€) après avoir payé ses commerciaux et les frais de structure

          BMW Allemagne vend ainsi 250,000 véhicules par an à BMW France et fait un chiffre d’affaire de 10Mds avec la france et un bénéfice de 2.5Mds imposé, comme il se doit, en Allemagne.

          BMW france ne fait qu’un bénéfice de 50€ * 250,000 = 12.5M€

          BMW Allemagne n’a pas à payer d’impôts en france, et aucune législation ne peut l’y obliger, point barre.

          Certes, la différence avec AirBNB (vs BMW france) c’est qu’il n’y a pas de livraison matérielle en france pour AirbnB, d’où le CA très bas (vs BMW france). AirBnB assure juste une prestation de service.

          Dans le cas où il y a livraison matérielle, voir le cas de Apple : Apple a demandé aux entités nationales des opérateurs téléphoniques (Orange, Free, Bouygues etc…) d’avoir une entité commerciale en Irlande. Les téléphones sont donc livrés à, par exemple, Orange Irlande (donc en Irlande) qui se charge elle-même de rapatrier ses téléphones en france. Et ainsi, Apple n’a jamais vendu de téléphone en france et Apple ne fait donc pas de bénéfice en france sur la vente des téléphones aux opérateurs.

          C’est comme si vous achetiez votre BMW en Allemagne, la transaction est complètement transparente pour le fisc français.

          1. albundy17

            :mrgreen: en une phrase:

            « tout comme lorsque vous achetez un truc en Allemagne avec Amazon.de. »

            (nan, c’est pas de la lèche ^^)

            Par contre, reste toujours l’entité airbnb france, qui s’occupe du marketing, on dirait un truc mis juste pour mécontent fiscal, à leut place et en réponse, j’aurais le soudain désir d’également délocaliser ce site…

            Je viens de lire ds le point que l’acivité de la société mère generait un ca de 130 millions en france, ça a donc déjà doublé depuis hier

            1. sam player

              En une phrase certainement, mais Amazon france n’intervient pas dans la transaction Amazon.de : ce n’est pas d’aujourd’hui que le fisc français ne taxe pas le gasthaus de Böhm-Bawerk où tu as pris ton repas de midi.

              Il t’a échappé que mon exemple reprenait un équivalent de AirBnB avec une représentation en france qui participe dans la transaction.

              C’est pas grave, mon ex-femme travaillait avec des débiles mentaux dans un IME, j’ai l’habitude d’expliquer dans le détail 😀

              1. albundy17

                Il t’a échappé que ma question concernait le CA Irlandais, pas de la pseudo entité aibnb france inutile, mais j’imagine que tu as vu tout rouge, c’est fou d’être aussi sucseptible, hein mon petit gros…

                  1. albundy17

                    « qui rend obligatoire une implantation sur le territoire ou bien un partenariat avec une entreprise locale pour avoir le droit de diffuser ses marchandises »

                    Vive le communisme.

                    Merci pour l’info, qui n’a toujours pas de rapport avec les 65 millions que marianne veut imposer, ma question dont j’ai eu la réponse, en une phrase :roll;

                    1. sam player

                      Implantation obligatoire sur le territoire : pas besoin d’aller très loin… il faut un répondant fiscal en france et même un répondant sur les dettes sociales depuis quelques années…

                      Tu vois, t’apprends des trucs…

                    2. Albundy17

                      « Tu vois, t’apprends des trucs… »

                      Toi , rien par contre, je ne trouve pas de répondant fiscal de chaque société etrangére chez qui je peux acheter service ou matériel.

                      Mais normal de la part d’un débile mental.

                      Et toujours aucun rapport avec la question 1.

                      Mais tu en souleves une autre, comment un gars avec cette carrière internationale c’est retrouvé a epousailler une assistante sociale, et maintenant a invectiver tout le monde faute de se vider qu’avec la main gauche ?

          2. Aristarkke

            Tu te rends compte que si Pomme était grançaise, cette belle société pourrait dire à tous les opérateurs de téléphone mobile mondiaux de venir se prosterner à Paris pour avoir le droit de les proposer à toutes leurs clientèles…
            Rêvons un peu…

        2. bob razovski

          « Et donc l’entité aibnb réalisant 5 millions sur le sol fiscal de la france, il sert à quoi ??

          J’en comprends pas l’utilité… »

          Peut-être pour faciliter les contacts avec les français qui se retrouvent dans les choux après une plantade airbnb ? J’en ai fait les frais la veille de mes vacances. Le contact français a été un plus dans la gestion du merdier qui en a suivi. Et je dois dire que la personne du bureau français a été aux petits soins pour nous, bien que nous soyons à l’étranger.

    2. Aristarkke

      D’ après ce qui est compréhensible de l’ article de Marianne, la Grance occasionne 65 M€ de CA pour Airbnb (37Md€ de capital social pour la maison mère) qui a basé sa filiale européenne en Irlande, là ou le taux d’imposition sur les sociétés est le plus faible de l’ UE…
      Là est le reproche permanent qu’ adresse ce pays au monde entier, sauf deux ou trois composants : c’est pas sympa d’ offrir des niveaux d’ impôts plus faibles. Il faut que vous les augmentiez pour que la compétition reste équitable, assorti d’une batterie de justifications pseudo-morales localisant le paradis en Grance.

      1. sam player

        capital social # capitalisation boursière

        Le capital social est la somme d’argent que les associés ont apporté à l’entreprise (à la création et à l’occasion des augmentations de capital).

        La capitalisation boursière est le produit du nombre de titres (actions) composant le capital de l’entreprise par le cours de l’action. Elle traduit la valeur de l’entreprise.

        Ces différences s’expliquent par le fait qu’il existe des réserves qui ne sont pas incorporées dans le capital social, et que la valeur d’une entreprise résulte aussi d’élément immatériels tels que marques, savoir faire, expérience, réputation, capacité d’innovation,… etc

  2. Gosseyn

    Intermédiaire du secteur locatif, faible imposition, bouh ! ?
    Ce ne seraient pas plutôt des titres de presse en perdition qui voudraient faire du chiffre en diffusant n’importe quoi ?

  3. René-Pierre Samary

    « un costume de Zorro de Prisunic »
    Ce nouveau déguisement (hypothétique, mais qui lui sied à ravir) me renforce dans ce que je comprends de la personnalité de Macron. Je tiens pour très probable que notre Président souffre d’un réel trouble de la personnalité, qui ne laisse pas d’être très inquiétant.
    L’histrionisme, plus fréquent chez le genre 1 mais pas absent chez le genre 2, tout le monde connaît. 1. C’est l’attitude psychopathologique de personnes qui cherchent à attirer l’attention sur eux, à plaire ou à séduire de façon excessive et envahissante. Peu de comédiens échappent à ce travers, et il en est de même pour les hommes (et femmes) politiques. Une soif d’être aimé, adulé, admiré…
    Souvent, l’histrioniste est victime de son propre aveuglement, ainsi que de la réaction d’autrui (qui par gentillesse ou lassitude, lui laisse croire ce qu’il veut croire : on prend simplement de la distance, le laissant à ses lubies).
    L’histrioniste est (se croit) manipulateur. Il (croit qu’il) subjugue l’autre. Il y croit si fort qu’il y arrive parfois. C’est la cas des dictateurs.
    Le problème, et c’est un problème grave, c’est que lorsque l’histrioniste est déçu dans ses attentes, et est de plus nanti d’un pouvoir, il devient despotique. Nul doute que c’est ce que deviendra Macron. Ses échecs, sa baisse dans les sondages, nous annoncent un quinquennat douloureux. On finira pas regretter Hollande, croyez-moi…

    1. Aristarkke

      On regrette déjà, certains jours, d’ être Grançais, embarqué de force dans un navire qui tend à se transformer en radeau de la Méduse…

    2. Bonsaï

      Il est vrai qu’Hollande préférait vivre et laisser vivre…
      Alors que pour Macron il s’agit de sculpter sa propre stature d’homme historique. Avec son épouse, ils sont en accord comme deux enfants qui jouent un rôle : « Tu sera le Roi et je serai la Reine ».

    3. dov kravi דוב קרבי

      La gravité des conséquences que vous évoquez dépend du fond psychopathologique sur lequel s’inscrit l’histrionisme, qui n’est qu’un symptôme.
      Soit nous avons affaire à une  » simple  » (guillemets parce que ce n’est jamais simple) névrose hystérique, soit les éléments pervers s’avèrent prédominants. Dans le second cas, les conséquences d’une éventuelle décompensation seraient beaucoup plus sévères. Pour l’individu comme pour l’entourage.

      1. Mildred

        Le hasard veut que je sois tombée sur cette phrase : « De même Adler a mis en évidence une compensation qui agirait au niveau psychique : quand un organe est déficient, le psychisme met en place et développe un plan de réparation pour compenser voire surcompenser l’organe déficient. »
        Vous croyez que cela puisse avoir un rapport – si je puis dire – avec le fonctionnement psychique de Macron ?

          1. BDC

            À propos d’organe déficient : plus aucune énergie sexuelle dépensée, ça lui laisse en plus du temps pour réaliser ses ambitions. Je suis d’accord avec René : ce type peut devenir dangereux.

            1. Aristarkke

              Tss, Tss, Tss

              Même avec sa Maman d’épouse, il n’y a que pour les mômes que c’est plié et encore, il y a recours possible à quelques bons faiseurs d’anges de la Botte.

              Pour le travail préalable, cela peut toujours fonctionner…

                    1. Mildred

                      @ Ari…
                      Si j’en crois le résultat de « la dernière grande enquête sur la sexualité des Français (ACSF), à la question : Avec quelle fréquence avez-vous déjà présenté une totale absence d’érection ?
                      Si 52% des 35-44ans ont répondu JAMAIS; 29% ont répondu ASSEZ RAREMENT; 11% PARFOIS; ils sont encore 8% à répondre SOUVENT !
                      Au total conclut l’article, pas moins de 19% des hommes de TOUT ÂGE ont souvent ou parfois des problèmes d’érection.
                      Ça vous la coupe, hein ? Ne me remerciez pas !

                    2. BDC

                      D’accord avec Mildred, à une nuance près : ne pas confondre panne et absence de désir. Ce type ne dégage rien de sexuel, il ne disperse pas son énergie dans des activités aussi vaines. S’il irriguait tous ses organes, il ne serait pas resté depuis 20 ans avec Maman. CQFD.

                    3. albundy17

                      « ne pas confondre panne et absence de désir.  »

                      Au pire, avec une Burqua et de l’imagination…

    4. Dr Slump

      @RPS
      Bien vu, il est tout à fait probable qu’il ait une personnalité histrionique , et ça rejoint la tendance autoritaire dont on a déjà parlé ici et là.

  4. Villon89

    Imaginez 2 secondes que l’énergie déployée pour sauver des modèles économiques déjà morts soit utilisée à créer et développer le monde de demain…mais je rêve !

  5. Fabrice Couroussé

    Bonjour h16,

    totalement OK avec votre analyse. Toujours cette posture négative entretenue sur ce qui « n’est pas bien » sans expliquer ce qu’une entreprise apporte.

    J’écris maintenant comme je pense:

    1)Pourquoi n’enverriez vous pas une copie de votre article au courrier des lecteurs, du Parisien, de Marianne et des autres journaux cité en référence?
    Ce serait intéressant de voir les réactions sur la forme (diffusion ou non) et sur le fond (réaction des journalistes et des lecteurs).
    C’est juste une idée…que je peux m’appliquer à moi même, pardi, mais sans votre talent d’écriture, ce sera moins sérieux et drôle à la fois!

    2)Pourquoi pas un alignement global sur la zone euro de l’ensemble des moyens fiscaux (impôts sur revenu du travail et/ou du capital, TVA,…) Ah mince, j’écris encore comme je pense, en oubliant la machine technocratique…Si on simplifie ou si on aligne, c’est toute une bureaucratie qui pourrait disparaître! Celle là même qui a porté au pouvoir des personnes comme E.Macron et avant lui F. Hollande, N.Sarkozy.

    Bon, je vais aller monter une boite en Irlande, avec le réchauffement climatique, ce sera frais l’été (héhé!). Pour l’hiver, j’en monte une à Malte. C’est pas mal comme idée, non? (aussi d’un point de vue optimisation fiscale, bien sur)

    Bien amicalement.

    1. sam player

      Groß error qu’un alignement : ça se ferait obligatoirement par le haut.
      C’est la concurrence qui permet la meilleure allocation de moyens : il faut donc des disparités pour que les gens aient intérêt à faire ou ne pas faire.

      Il faut de la concurrence fiscale même au sein d’un même pays entre communes, départements, régions… et que vous puissiez déménager de 20km si les conditions ne vous plaisent pas.

  6. Le Gnôme

    Et encore, c’est sans compter sur les villes qui limitent la location en passant par cet organisme du bien que vous avez payés avec vos sous sous peine d’une amende comac en attendant la pendaison à Montfaucon.

    1. albundy17

      « du bien que vous avez payés avec vos sous  »

      Et pour lequel tu paies tout de même la location avec les taxes locales

  7. bulltrap

    « Peu importent les nuités vendues, peu importent les trajets permis par ces locations d’un autre type, peu importe que des touristes ont pu se permettre de venir dans le pays y dépenser leur argent grâce aux facilités offertes par AirBnB.  »

    Bien vu !

    Vous noterez que ces mêmes arguments sont par contre ressortis et amplifiés quand il s’agit de favoriser la venue d’évènements ayant vocation à amplifier le rayonnement de la France vers le monde, type JO.

    Je ne me souviens plus quelle cruche sous Hollande (peut etre la Orélifilipéti?) indiquait qu’1 EUR dépensé dans ces évènements faisaient rentrer 4 ou 5 fois plus en terme de retombées touristiques.

    1. albundy17

      « qu’1 EUR dépensé dans ces évènements faisaient rentrer 4 ou 5 fois plus en terme de retombées touristiques. »

      c’est domage, elle a juste inversé les chiffres ^^

    2. BDC

      Bah oui mais le multiplicateur keynésien ça marche seulement quand c’est l’Etat qui dépense ! (Pas taper, c’est la Saint-Amour aujourd’hui et c’est de l’ironie, hein)

      1. Jb²o

        Quand on parle de multiplicateur, en omettant de donner plus de précisions quant à la valeur d’icelui, on peut avoir en tête 0,2. C’est un multiplicateur aussi.

  8. Bonsaï

    HS:
    En direct sur BFMTV toute la matinée : A Levallois-Perret, 8 heures du matin une voiture bélier fonce sur 6 militaires de l’opération Sentinelles qui regagnaient leur véhicule. 6 blessés légers et 3 autres sont conduits à l’hôpital.
    On recherche toujours la voiture…

      1. Aristarkke

        Une Dodge ???

        [à destination de l’ élévation culturelle du genre un, l’ emblème de cette marque américaine est une tête de bélier ]

            1. sam player

              Je ne connaissais pas cet acrostiche hi hi

              La Ford Edsel a été un vrai gouffre financier, pas seulement à cause de l’aveuglement de ceux qui croyaient savoir ce qui est bien pour les autres, mais surtout à cause de la crise de 58… mais sans elle, le succès de la Ford Falcon n’aurait peut-être pas été aussi énorme, car le potentiel mis en place pour la production ratée de l’Edsel a permis de fabriquer très rapidement 1/2 million de Falcon la 1ère année et 1 million la 2ème… et ça a coulé 2 ou 3 autres marques qui elles ne se sont pas relevées de cette même crise…

              Moralité : on peut se permettre de faire des conneries quand on a les reins solides….

    1. Vassinhac

      si une voiture permet d’attaquer des militaires armés, et ce sans riposte, c’est qu’il faut interdire les voitures.

        1. Aristarkke

          2040 pour la vente des voitures thermiques et 2050 pour leur usage autorisé…

          Sinon personne n’achèterait plus quelques années avant l’échéance initiale et ce ne serait pas bon pour la TVA sans compter toutes les éoliennes encore à implanter à cette date et les hectares de panneaux solaires à acheter à la Chine itou, avec emprunts jusqu’en 2150 (au moins)

          1. MichelC

            Hé, plus de tronçonneuse, retour à la scie de bûcheron 🙂
            Le désherbage à la faux, sauf ceux qui auront fait un stock de Round-Up, à ne pas oublier ❗
            Il leur faudra interdire les génératrices, des fois qu’un petit malin recharge sa bagnole avec…

            Cela nous promet un beau eugénique.

          2. sam player

            J’ai emmené hier un véhicule au contrôle technique : p’tain y a de la concurrence dans les prix (45€ avec un paiement en ligne et 5€ de la main à la main).

            La réglementation existante est déjà débile mais celle à venir en 2018 est encore pire : la réparation sous deux mois était laxiste, mais celle à venir, réparation sous 24h, c’est tout l’un ou tout l’autre…

            Comment rendre endémique la corruption !

                1. MichelC

                  Si ça tombe pas en panne, ou que les réparations sont bon marché, elles ont une chance.
                  Les Trabi, c’est pour les gland d’En Marche.
                  Qu’est-ce qui En Marche et est stoppé par un chewing-gum ❓

            1. sam player

              A l’occasion j’ai appris qu’un compteur de vitesse qui ne fonctionne pas n’est pas une raison pour une contre-visite… mais qu’une plaque d’immat’ défectueuse, si… je ne vois pas trop le rapport avec la sécurité du véhicule dans le dernier cas… mais le premier, un peu plus…

              1. Black Mamba Warrior

                La plaque permet aux autorités de connaître où ils doivent t’adresser leurs billets doux.
                Pendant des semaines je n’avais pas lavé mon véhicule, du blanc glacier, il était passé au marron, la plaque arrière n’était plus visible. Cela me permettait d’éviter quelques contraventions, jusqu’au jour où des flics m’ont obligés à nettoyer la fameuse plaque, j’ai dû utiliser plusieurs lingettes avant que ces messieurs soient satisfait du résultat 😥

                1. albundy17

                  C’est une question de sécurité maxi mâle, imagine que t’écrabouille du militaire, comment con fait pour te trouver, hein ?

            2. Aristarkke

              Selon la description de la réglementation européenne, cette exigence de réparation en moins de 24 H00 ne concerne que des défauts vraiment sérieux et dangereux. Certains d’entre eux laissent même planer le doute sur la capacité dudit véhicule en pareil état de rallier le centre de CT par ses propres moyens…
              Mais ça, c’est le niveau européen qui m’a paru raisonnable dans ses évaluations.
              En revanche, le pire est à craindre après la transposition française, avec l’habitude prise maintenant par nos fonx de lourdement durcir le niveau européen jusqu’à rendre la réglementation quasiment inapplicable concrètement…

          1. Pheldge

            Fais comme si tu ne le savais pas, gros hypocrite ! 😉
            Et n’oublie pas que nous autres, les doux sauvages des isles, nous avons nos secrets ancestraux …

            1. Pheldge

              Papet, ne sois pas dur avec Al, comme sam ! il n’est pas très futé, notre Al bandit, et c’est une litote ! Lui, il coupe les aspirines en deux pour voir comment c’est à l’intérieur, alors, comme il commence à avoir des « petits soucis intimes »*

              Il nous confiait lui même devoir recourir à un « canard vibrant », un sex toy, pour pouvoir contenter madame …. cf le brillant échange avec Dame « Pas trop niaise »,, je veux dire Dame BDC, lien ci-après 😉

          1. René-Pierre Samary

            Quand tu vois l’état de la bagnole, tu te demandes comment il a pu faire seulement dix bornes avant d’être repéré… Il s’agit donc d’un homme en situation régulière, mais qui a été en situation irrégulière avant d’être régularisé. Gageons qu’il ne sera pas posé trop de questions à propos de cette régularisation… C’est toujours par hasard qu’est révélé le dessous des cartes.

            1. albundy17

              C’est en tout cas une belle preuve de l’utilité / efficacité de l’état d’urgence.

              « le dessous des cartes. » J’aime bien cette émission :mrgreen:

              1. albundy17

                En fait pour l’état de la bagnole, celle ci n’était pas trop abimée avant son interpelation, il roulait à 5 km/h juste avant d’accelerer sur les « sentinelles », d’ou juste un ou deux bras cassés

          2. sam player

            Le suspect n’était pas armé, mais un policier s’est pris une balle dans la jambe lors de l’interpellation : y’en a qui règlent leurs comptes ?

            1. Aristarkke

              Maintenant, tu apprends qu’il y a eu une fusillade au moment de l’ arrestation et que le gendre bien-sous-tous-rapports a pris une bastos, nécessitant son hospitalisation et le report de son premier interrogatoire….

              1. Aristarkke

                Et maintenant (en fait hier), tu apprends que ce gendre idéal a encaissé cinq balles. Heureusement que c’était un pacifique…

        1. Aristarkke

          Je ne parle que de la légende de la photo d’illustration. Tu devrais consulter parce que tes facultés de la comprenure de ta lecture me paraissent en avoir pris un coup depuis l’aggravation de ton âge, il y a un mois et demi….
          Il y aurait déjà une voie d’eau dans la coque…

          1. Pheldge

            MGR ! vaut mieux lire ça qu’être aveugle ! de ta part, toi le gérontissime fossile* de ces lieux, c’est trop fort : genre l’hôpital et la charité puissance dix !
            😀

            *je parle des citoyens français, pour les estrangers, Barbares, Helvètes et autres, je ne me prononce pas … 😉

              1. Pheldge

                Ah, désolé, les « kwassa-kwassa™ », c’est exclusivement réservé au transport de Comoriens qui pensent trouver un avenir meilleur dans l’ancienne puissance coloniale, à Mayotte !

                La Suisse n’étant pas joignable par ce moyen, il y a peu de chance de me voir en emprunter 😉

                  1. MichelC

                    Attention à l’hydrocution : l’eau peut être glaciale.
                    On peut se noyer dans 1 mètre d’eau à 10 degrés. Parfois plus froid pour l’eau qui descend du Jura.
                    C’est le cas de 2 requérants (/4) qui avaient cambriolé une buvette d’un club de foot près d’Yverdon. Repérés par la gendarmerie, ils avaient tenté de fuir en traversant un canal,
                    Le troisième a pu être secouru de justesse par les forces de l’ordre. Qui ont quand même pris un risque. Comme quoi …
                    Le quatrième a pu s’enfuir, peut-être pas par le canal.

                    Alors des « kwassa-kwassa™ », j’aimerai voir cela sur le lac.
                    Heureusement, il n’y a pas de bateau italien pour les secourir.
                    Ils ne prendront pas le risque.
                    Par contre le passage à pied par les cols depuis Chamonix, cela se pratique.

      1. BDC

        Ah ces stagiaires… c’est un très beau coin de campagne en plus, autour de Wissant. Le site des 2 caps c’est mon coin préféré du 6-2. M’enfin sont pas aidés ces gens de la ville, les -ghem qui se prononcent « gant » ou « guemme » selon le patelin … Je me rappelle aussi un journaleux qui parlait d’Esse tes resses, pour Estaires 😀 .

  9. Citoyen

    « En même temps », H16, il faut rapprocher ces malheureux 92.944 euros, du montant des pôvres subventions que touche le Parisien … dont on pourrait supposer, à l’intensité de leur râle, qu’ils en souhaiteraient d’avantage …. d’où l’expression du mankagagner, dans une formulation douteuse ….

    1. sam player

      Il me semble que si les collectivités locales touchaient une part de la TVA générée sur leur sol, elles seraient tout de suite plus enclines à accorder des autorisations d’implantation d’entreprises, de grandes surfaces et plus généralement d’activités du genre de celles de AirBnB… mais surtout à ne plus être influencées par l’entité qui génére les taxes, l’important étant que ça rentre dans la caisse.

      La TVA sur les commissions ça représentait 12ME en 2015, plus de 100 fois plus que l’IS de AirBnB france, surtout que cette TVA n’est la plupart du temps pas récupérable. Si l’on y ajoute l’IR des loueurs, les taxe d’hab, les taxes de séjour, AirBnB ça rapporte plus que les hôtels proportionnellement au nombre de nuitées…

        1. Aristarkke

          No!
          Rule 1st – the boss is right
          Rule 2nd – the boss is always right
          Rule 3rd – If the boss is unfortunately and exceptionnally wrong (?), so have to apply rule 2…

            1. Aristarkke

              Ne rien laisser faire ???
              Comprends pas la logique par rapport aux deux précédentes propositions.
              Ne serait-ce pas plutôt : ne laisser (personne dans les subordonnés) rien faire ???

          1. Dr Slump

            Mouais ça c’est la version « rond-de-cuir », affichée dans les bureaux des administrations d’état, qui établissent des nuances superfétatoires pour se donner des apparences d’intelligence, bref des complications inutiles. Because we say so!

  10. Gastoon

    Je relève :
    ‘c’est prendre le risque d’offrir de vraies solutions opérationnelles pour tout un pan de population qui n’attend que ça pour s’enrichir enfin. ‘

    Je ne vous apprends rien, mais les socialistes ne VEULENT PAS que les gens s’enrichissent.
    Le socialisme crée et stimule la dépendance, pas l’autonomie. Il veut asservir et non libérer.
    Alors AirBnB et tout ce qu’il implique, entre le libre usage de la propriété privé, la liberté de contracter, et la régulation des prix par le marché et la concurrence…

    L’article du Parisien survole aussi les taxes locales collectées par AirBnB, et la TVA of course. Aucun montant n’est alors mentionné : c’est trop facile. Et qu’on en me dise pas que ces montants sont secrets : les impôts d’AirBnB, société non cotée, le sont tout autant.
    Et ensuite ils se plaignent de perdre leur lectorat : marre de voir des articles partisans sans le dire, incomplets voire carrément vides.

  11. Flo

    Bonjour à toutes et tous.
    C’est rigolo, votre premier gif m’a immédiatement fait pensé à la fin d’une interview sur France 2 en date du 14 mai 2012.
    Pour ceux que ça intéresse et / ou qui ne l’auraient pas vue (ou voudraient la revoir), taper « Will Smith France 2 impôts » dans Google.
    Priceless. Enjoy!

  12. sam player

    Même pas HS :

    Commerce extérieur : la France paie son manque de compétitivité

    Le déficit commercial s’est fortement creusé au premier semestre à 34,3 milliards d’euros contre 23 milliards un an plus tôt. Une situation qui tranche nettement avec celle de nombreux pays européens, l’Allemagne en tête, qui affiche un excédent commercial de plus de 100 milliards d’euros.
    __________
    P’tain 50% de plus sur 6 mois, d’une année à l’autre

    http://i.f1g.fr/media/figaro/orig/2017/08/08/INF3c45b842-7c64-11e7-a269-a7211f8a3257-180×1095.jpg

          1. Aristarkke

            Quand tu es gestionnaire de transport, tu te tiens au courant du futur mais pour tes besoins immédiats, tu continues à faire confiance aux matériels existants du moment…

            Sans compter qu’Hyper loop (qui est une extrapolation des « pneumatiques », finalement) nécessitera AUSSI des lignes spéciales (forcément) encore à construire…

            Donc, cette alternative (sans préjuger de sa validité technologique) ne sera pas disponible opérationnellement avant au moins quinze à vingt ans pour les premières liaisons…

          2. Aristarkke

            Hors le coût du foncier proprement dit, le coût de construction d’un mile de voie hyperloop reviendrait à 121 M$ contre 123M$ pour du TGV.
            Il n’y a donc pas d’avantage vraiment mirobolant sauf qu’Hyperloop consommerait moins de surface foncière…

            Mais la consommation d’électricité serait en revanche nettement supérieure…

              1. Aristarkke

                Je parlais du coût de construction de ligne, à peine de celui d’exploitation et ne faisais pas de comparatif de vitesses. D’autant qu’il y a toujours loin des performances de laboratoire par rapport à celles d’exploitation quotidienne.

              1. Aristarkke

                Les moteurs à induction linéaires devant cadencer les impulsions nécessaires à l’entretien de la translation des capsules du projet seraient en principe moins coûteux en énergie.
                Mais il faut ajouter tout le pompage aspirant/refoulant qui sera tout autant nécessaire pour cadencer l’abaissement de la pression atmosphérique en aval de chaque capsule et la surpression en amont, qui sont prévus pour atteindre l’objectif du 1.000km/h…
                Ce seraient ces installations qui nuiraient au bilan énergétique…
                Bon, maintenant, je tire ma science de revues « grand public » type Sciences&Vie empruntées à la médiathèque et dont je conserve la mémoire (plus ou moins bien, peut-être, pour soutenir tes assauts) et de mes réflexions entretenues par mes connaissances techniques.

                Je ne suis pas non plus enthousiasmé par ce projet parce que la relative simplicité de conception théorique se brisera très probablement lors de la mise en oeuvre concrète, de par le niveau des exigences minimales à atteindre dans la réalisation des installations.
                Elon Musk n’a pas inventé le concept du pneumatique nécessitant une dépression aval et une surpression amont. Reste juste à la réaliser pour des objets de diamètre appréciable…

                Bref, à plus tard sur ce sujet… 😉

                1. Royaumont

                  Elon Musk est un véritable personnage de Jules Verne. Je ne sais pas s’il restera quelque chose de ses créations dans 10 ou 20 ans, mais au moins, il aura beaucoup tenté. Rien que pour ça, il mérite le respect.

      1. Aristarkke

        Depuis pas loin d’un an, il est visible en bourse (horresco referens) que le secteur aéronautique (construction d’avions) est à la peine, au minimum pas flambant.

        Malgré les cocoricos occasionnels sur les ventes d’Airbus avec officiellement des paquets de Md$ qui tombe(ro)nt dans les caisses, il est visible à suivre les cours des équipementiers cotés comme Latécoère, Figeac Aéro, Zodiac Industries que la tendance n’est pas euphorique alors qu’en bonne logique, ils devraient péter des flammes…

        Cela stagne dans des « tunnels de cotations »…

    1. Aristarkke

      « P’tain 50% de plus sur 6 mois, d’une année à l’autre »

      6 mois vraiment ???

      Sûr???

      Tu maintiens, la tête sur le ballot billot ???

        1. Aristarkke

          Ta formulation peut se comprendre : par rapport au 1er semestre 2016, 6mois après, il y a 50% de déficit en plus alors que tu déclares comparer les deux mêmes semestres d’une année à l’autre…

          1. sam player

            Ton nom de famille c’est pénible l’anc^tre ?
            Juste au-dessus c’est écrit :
            « Le déficit commercial s’est fortement creusé au premier semestre à 34,3 milliards d’euros contre 23 milliards un an plus tôt. »

            Vous faites un concours avec Al ?

  13. albundy17

    Ne boudons pas notre plaisir, hamon a claqué 15 millions pour sa « campagne », le ps en est de sa poche de 8 millions

    1. Dr Slump

      Si le PS pouvait déposer le bilan pour de bon… eh ben ce serait l’occasion d’un apéro mérité. Enterrement de troisième classe pour le parti, à la fosse commune… ne serait-ce pas des funérailles appropriées pour un parti socialiste?

          1. Pheldge

            Farpaitement, c’est « la propriété des militants », chez la maison coco, on dirait « la propriété des prolétaires », c’est sûr que ça a une autre gueule !

  14. sam00

    Et pendant ce temps, la « contribution patronale au financement des organisations syndicales » devient « Contribution au dialogue social  » et passe de 0.014% à 0.016% …
    http://www.legisocial.fr/actualites-sociales/2286-une-modification-de-la-contribution-au-dialogue-social-est-annoncee.html

    Ce qui permet de se rendre compte que la simplification de la feuille de paye et la baisse des impôts, taxes, et prélèvements divers est bien « en marche » …

    1. Aristarkke

      Bien sur que la simplification est en marche !

      On passe dans le titre de la rubrique de 66 signes et espaces à seulement 31 signes et espaces.
      Economie de >50% dans la longueur du titre…

      1. MichelC

        Quand le titre sera à 0%, ils piqueront 100% du salaire.
        Plus besoin de se justifier, c’est la simplification version gRance.

    2. canadien69

      « contribution patronale au financement des organisations syndicales » : le titre était trop explicite, vite un coup de Novlangue! Dialogue social, vivre ensemble, toussa toussa…

      1. sam00

        Euh … vous avez mal lu : « les 11 grands ports maritimes: Bordeaux, Dunkerque, La Rochelle, Le Havre, Marseille, Nantes-Saint-Nazaire, Rouen, la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique et La Réunion, le port autonome de Paris,
        les ports exploités par les chambres de commerce et d’industrie. »

        D’ailleurs, cela m’a permis de découvrir qu’il y avait un port autonome à Paris …

  15. Stéphane B

    Et Le Maire de lui même et surtout de la Bonnerie (avec un énorme C), mais il est en concurrence sur ce plan là avec quasiment tous les politicards actuels, en a rajouté une dose. Je cite, entre autre, « C’est le droit d’Airbnb d’opérer en France. Mais c’est notre droit aussi d’exiger de la part d’Airbnb et de toutes les plateformes du numérique une juste contribution au trésor public français »
    L’article est lisible sur ladepeche.fr/article/2017/08/09/2625445-airbnb-situation-fiscale-inacceptable-proposition-franco-allemande-en-septembre.html

    1. sam player

      C’est là qu’on va rire, s’ils veulent mettre une taxe spéciale sur le CA comme ils l’ont fait sur les télécoms.

      Comme c’est de l’intermédiation commerciale et financière, le chiffre d’affaires ne concerne que les commissions… et il y a déjà une TVA de 20% dessus… Ca reviendrait à introduire un nouveau taux de TVA, et s’il s’agit de récupérer un équivalent d’IS et en comptant une marge nette de 50%, il faudrait mettre une taxe de 15% mini en plus.

      Aucune raison que ça ne s’applique pas aussi à blablacar* vu que suivant la réglementation européenne le montant des taxes ne doit pas être fonction de la nationalité de l’entreprise européenne… Ca promet !

      * : blablacar c’est aussi de l’intermédiation commerciale et financière

  16. Bonsaï

    « Après les députés, la veille, les sénateurs ont adopté mercredi le projet de loi autorisant le gouvernement à réformer par ordonnances le Code du travail. Les deux Chambres s’étant mises d’accord en commission mixte paritaire sur un texte, le scrutin était sans suspense. Une seule interrogation persiste : la capacité ou pas des différentes forces de gauche à se mettre d’accord pour saisir le Conseil constitutionnel. »
    in lesechos.fr

  17. breizh06

    Ce qui m’exaspère n’est pas de voir des entreprises faire de l’optimisation fiscale, mais de voir nos syndicats patronaux français ne pas proposer des montages similaires aux TPE, artisans et commerçants.

    On parle d’AirBnB, mais quand une grande enseigne de la distribution place son centre d’achat aux Pays-Bas là plus personne ne moufte parce qu’on parle là des entreprises en collusion avec les élus locaux..

    Je place ci-dessous le lien URL vers un article de la BBC qui explique comment un village du Pays de Galles s’est organisé pour partager les frais des avocats fiscaliste. Les commerçants de ce village ont monté des solutions d’optimisation offshore et partagés les frais d’expertise.

    Les articles sur cet exemple de rebellion datent de 2016. Peut-être qu’un des lecteurs, ici, pourra donner une version plus récente.

  18. Pheldge

    Allez, je ne résiste pas : vous voulez des niouzes fraîches de « nos amis les bêtes »? en voici d’un de nos « amis les très bêtes » qui ne manquera pas de vous réjouir :
    lefigaro.fr/politique/2017/08/09/01002-20170809ARTFIG00276-michel-sapin-retrouve-le-conseil-d-etat.php
    Michel Sapin 65 ans bien frappés, et qui va « réintégrer le Conseil d’état » histoire d’arrondir ses fins de mois qu’on imagine difficile, s’il gère son portefeuille avec le même brio que celui qu’on lui reconnait unanimement après son passage à Bercy (on admirera au passage la pose sexy et les chaussettes mauves sans doutes pour porter le deuil du PS ) 🙂

      1. Aristarkke

        Quand on touche une paye totalement inespérée par rapport à ce que l’on vaut réellement sur le marché, cela aide au bonheur…

  19. albundy17

    Rhooo, danny booom branle du chef, il a appelé à voter macron et à acceuillir du réfugié et vla t y pas qu’il s’installe chez l’horrible Trump « pour le bien de ses enfants »

    1. Aristarkke

      Il ne fait qu’imiter JJ Goldman qui est parti s’installer à Londres pour le perfectionnement de sa fille dans le sabir de Shakespeare..

      1. albundy17

        Ouaip, c’est bon d’être sauce à moraline, l’hontectomie est offerte, y’ a plus que mimi matie, elle passe pas les escalators pour l’avion

  20. Lio

    Toujours aussi pertinent et sur un ton sarcastique que j’adore! Le petit plus : la moue de martin shkreli au milieu de l’article! hilarant!

  21. albundy17

    Ha Ha Ha ! Patron ! Ian Brossat, adjoint PCF au logement de la maire PS de Paris Anne Hidalgo bande comme un torero : 615.000 euros d’amendes sur les 6 premiers mois 2017 aux salauds de proprios qui abusent de aibnb

  22. Crema

    Par contre les Youtubeur eux l’état arrive bien à les faire payer

    L’histoire aberrante d’un Youtubeur sur son contrôle fiscale

  23. MichelC

    Il s’est pris un contrôle fistal. Il aurait du prendre un avocat fistaliste.

    Mais pourquoi, il reste en France ❓ Suisse, Luxembourg, on paye des impôts, mais on est pas traité comme une grosse merde.

Laisser un commentaire