La facture

Ah, la pédagogie ! Que n’a-t-on écrit sur cette science indispensable pour transmettre le savoir, les connaissances et les concepts (aussi fumeux soient-ils) aux élèves concernés ! Car c’est bien de pédagogie, comme aiment à le répéter nos ministres et nos élus, dont il faut user tant et plus pour faire comprendre aux enfants élèves citoyens les mesures vigoureuses, que dis-je, héroïques mises en place par Emmanuel Macron pour redresser le pays !

Et faire preuve de pédagogie, c’est un véritable défi compte-tenu des moyens limités dont disposent nos élus et des moyens encore plus limités dont sont gratifiés nos concitoyens.

Tout le monde le sait : il est plus difficile d’enseigner à des abrutis qu’à des lumières qui comprennent plus vite et mieux les concepts avancés. Malheureusement, la fine analyse du député Gilles Le Gendre, président du groupe LREM à l’Assemblée nationale ne laisse guère de doute : nos pauvres élus ne sont pas tombés sur le bon peuple, qui n’a pas toute l’intelligence et la finesse nécessaire pour comprendre les « réformes » et ces fameuses mesures vigoureuses entreprises depuis l’accession d’Emmanuel Macron à l’Élysée :

Au moins, les choses sont claires : les réformes ont été lancées, les mesures ont été prises, mais, malgré les explications extensives et intensives, malgré les petits schémas, les mémos, les articles d’une presse pourtant toute acquise à leur cause, ce con de peuple n’a vraisemblablement rien entravé à ce qui était tenté.

Bien évidemment, au vu de la bronca déclenchée, la majorité se confond en explications vasouillardes et en excuses qui sentent un peu le plastique thermomoulé à la va-vite.

Au-delà de l’effarement que peut provoquer cette saillie d’un député qui en dit bien plus long sur leur façon de considérer le peuple qu’ils sont censés représenter que sur leur capacité réelle ou supposée de faire de la pédagogie, on peut aussi s’interroger sur le diagnostic posé.

On peut par exemple imaginer que nos élus ne sont pas tous complètement idiots, ce qui, au vu des événements récents est une hypothèse de plus en plus hardie. Il ne faut en effet pas être très affûté pour cumuler comme eux les mesures prises dans le cours des dix-huit mois passés et s’attendre à une réaction de joie et de soutien du peuple concerné.

Depuis l’avalanche de taxes diverses, l’augmentation des prix du carburant n’étant que la dernière tirade d’une suite consternante d’accroissements de la vexation fiscale, jusqu’à ce genre de déclarations particulièrement irritantes, en passant par la baisse des vitesses maximales à 80 km/h sur les routes secondaires, les contrôles techniques automobiles de plus en plus ubuesques, la criminalisation manifeste des Gilets Jaunes en les faisant passer pour des casseurs ou des extrémistes (de droite bien sûr), l’oubli en rase campagne du message initial « baissez les taxes » pour terminer par tenter l’enfumage général avec une distribution de bonbons (les 100 euros pour les smicards) qui s’avèrent frelatés (on ne sait pas d’où viendra l’argent, qui va le verser, comment, quand, qui nous rappelle Hollande avec son taux d’imposition de 75% parfaitement grotesque), bref, tout dans les démarches gouvernementales, dans les déclarations des députés, dans les lois votées indique précisément l’inverse de l’intelligence et de la finesse.

Ce n’est en réalité qu’une longue succession de recettes usées – l’augmentation des prélèvements – pour éviter à tout prix de toucher à la dépense publique. De bricolages marginaux en infâmes bidouillages improbables, de simplifications administratives qui transforment des textes déjà sibyllins en foutoirs institutionnels gluants, tout a été fait en dépit du bon sens, sans finesse et sans avoir jamais réellement pris conscience de l’état lamentable du pays.

Le pompon est bien sûr atteint avec l’obstination consternante du gouvernement et de ces mêmes élus à vouloir à tout prix maintenir un prélèvement à la source qui n’a été réclamé par personne. Mesure parfaitement technocratique et décidée d’en haut sur la croyance que l’intendance suivra et que le procédé permettra à l’État de sécuriser son apport d’argent frais, tout indique que cette grossière erreur de Hollande, entérinée par les fines équipes de Macron, va se terminer en catastrophe industrielle majeure.

L’intelligence de nos élus les a manifestement totalement protégés de tout contact avec la réalité.

De la même façon qu’ils n’ont absolument pas vu venir le mouvement de fond d’une France déclassée et appauvrie comme jamais par une fiscalité inique, ils ne voient pas venir les gros problèmes de trésorerie et la crise économique qui pointe à l’horizon.

Et partant, la facture approche

Celle provoquée par les Gilets Jaunes et décrite en détail par Sophie Coignard dans un récent article du Point. Quant à l’autre facture, encore plus salée, d’années de propagande démagogique à faire passer des vessies économiques pour des lanternes, elle va faire encore plus mal.

Eh oui monsieur Macron, mesdames et messieurs les députés, mesdames et messieurs les ministres, politiciennes et politiciens de tous bords : vous avez amplement profité de la distribution gratuite, vous avez su jouer, pendant de longues années, du discours démagogique dans lequel l’élu tenait le beau rôle, l’État agissait comme l’ultime arbitre et l’indispensable acteur de l’économie, seul capable de résoudre tous les problèmes des Français.

Ce faisant, mesdames et messieurs, vous avez enraciné dans l’ensemble du peuple l’idée invraisemblablement idiote que l’État était l’alpha et l’omega de la société française, qu’il en était autant le garant que le moteur. Vous l’avez sans cesse paré d’aptitudes toujours plus grandes au cours de 50 années passées : depuis la culture jusqu’à la sécurité, depuis l’éducation jusqu’à l’écologie en passant par l’énergie, le bâtiment ou les télécommunications, il n’a pas été un endroit, un domaine, un marché ou une niche dans lesquels l’État ne pouvait pas intervenir.

Tous, vous l’avez introduit dans la vie des Français, à votre profit bien compris. Tous, vous en avez expliqué l’impérieuse nécessité.

Voilà maintenant venu le temps du retour de bâton : les Français vous ont cru, et rares sont ceux qui ont encore le bon sens et les notions économiques de base pour comprendre l’ornière profonde dans laquelle vous avez poussé le pays. À présent, trop d’entre eux croient, dur comme fer, que l’État peut les sauver comme si l’État, ce n’était pas eux-mêmes…

Depuis trop longtemps, la réforme de l’administration, la baisse des dépenses publiques ont été oubliées. Si, au lieu de peigner la girafe et faire le kéké dans des uniformes variés, le Président s’était effectivement attaché à réformer l’État, on ne serait pas, maintenant, au bord d’une crise sociale, économique puis politique majeures avec une possibilité distincte et réelle d’une guerre civile au bout.

Au lieu de profiter des élections toutes fraîches de 2017 pour remettre à plat l’ensemble de la fiscalité confiscatoire, des codes de lois étouffants et de la vie syndicale parasitaire du pays, il a, comme ses prédécesseurs et avec la même absence effrayante de tout courage, choisi le bricolage à la marge et les petits arrangements minimalistes. Plutôt que nettoyer l’engeance gauchiste qui pourrit le pays en l’amenant lentement mais sûrement vers un Venezuela version vieux-Continent, il a choisi en toute désinvolture de travailler pour elle et continue, devant la colère populaire, sur la même trajectoire imbécile.

Pendant toutes ces années, rien n’a été fait. Maintenant, c’est carrément trop tard.

Ce pays est foutu.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires444

        1. Hussard Bleu

          M. Stark ne pensait qu’à être, comme disait Julien Clerc, « utile ». On notera la hargne férocement vultueuse avec laquelle deux peintres bien connus s’acharnent sur lui : ce doit être cet air salin qui les baigne, l’un comme l’autre….

          On remarquera la rage froide qui anime Monseigneur : on dirait du Léon Bloy, par moments, genre « Propos d’un Entrepreneur de Démolitions » ou « Belluaires et Porchers »…. Il faut avouer que ses plastrons le méritent amplement…

          Et que la conclusion CPEF est ,chaque jour davantage, justifiée… hence, keep your powder dry !…

          1. albundy17

            Meuh non, c’est que d’l’amour ^^

            L’air salin n’est pas que sordoior, en regard de ces habitants de pentes abruptes 🙄

            Tant que vous êtes présent, vous aviez un jour relaté un échange verbal près d’un homme ne pouvant pas comprendre que vous l’aviez traité de con de façon plus que subtile mais dont la formulation s’est perdue ds les abîmes de ma pov mémoire, destiné à un collègue il me semble.

            Si cela vous parle, j’en aimerai une réédition svp

            1. Hussard Bleu

              Je vois en effet l’alluse, mais cela suppose – comme dans le cas en cause – que son patronyme contienne soit au début, soit à la fin, le phonème « con » évoqué : ce garçon s’appelait … disons… Freycon (qui est un nom, également et authentiquement, beaujolais ou lyonnais…

              Je lui avais alors indiqué qu’au vu de ses écritures, sous sa signature patronymique, je lui savais un gré infini de prouver ainsi que l’aphérèse était pour lui une raison d’être.

              S’il s’était appelé, par exemple, « Conbaluzier », j’aurais remplacé « aphérèse » par « apocope », pour un résultat aussi délicieusement satisfaisant…

              Dans ma vie professionnelle, je pratiquais volontiers l’insulte spadassine d’un escarpe de bonne éducation.

              1. albundy17

                Merci HB, j’en avais à vrai dire oublié le cheminement, c’est délicieux et restera cette fois gravé, tout en m’enrichissant de l’escarpe :mrgreen:

          2. MCA

            @Hussard Bleu 19 décembre 2018, 11 h 55 min

            Ne résidant en bord de mer que 6 mois dans l’année, l’évocation d’une palette demi-sel concernant le modeste peintre que je suis me paraît plus appropriée.

            « s’acharnent sur lui »

            Que nenni HB, je crains fort que mon propos ait été mal interprété !

            Je respecte trop les cheveux bancs pour une raison qui m’est toute personnelle pour m’acharner sur ceux qui en sont (encore) pourvus.

            Tout au plus une taquinerie bienveillante histoire de motiver à réagir notre savant mathématicien astronome.

            1. Aristarkke

              Lequel savant te demande derechef de lui détailler la coquecigrue constituée par les cheveux bancs. Sont-ce qu’en présence de cet air marin, les bancs moisissent allègrement ??? 😛

            1. Hussard Bleu

              Si l’interrogation me concerne, je lis par dilection personnelle tous les hérétiques, les énergumènes, les ostracisés des différentes « Power Structures » et, pour faire court, tous ceux qui cassent les brancards et rejettent les œillères.

            1. hussard Bleu

              aaaah! Me Folace !…

              Je signale à toutes fins aux véritables afficionados qu’il existe un petit bouquin du nom de « L’univers des TF » de Ph. Lombard aux Editions First.

              Indispensable !

              1. Hussard Bleu

                Si fait, si fait !

                Son immortel « Touche pas au grisbi, salope! » me semble relever de la symbolique la plus pointue de l’anti prédation fiscale…

                « Rem acu tetigisti », n’est-il pas vrai, Maître ? On aura garde d’oublier que le divin Michel haïssait impôts et charges personnelles d’une détestation que l’on peut qualifier d’homérique.

                Sur un plan plus général, il vomissait gauche humaniste et droite affairiste : il serait au reste amusant et intéressant de dresser le portrait psycho-sociologique d’un amateur d’Audiard.
                Je gage que l’on n’y trouverait que peu de LR, de PS, de LREM, Insoumis et autres gougnafiers conformistes.

          1. Pheldge

            genre « la cravate du Notaire était penchée » de Max Pecas ? 😀

            ami lecteur-lecteuse, il y a un subtil jeu de mot dans le titre du film évoqué ci-dessus, sauras-tu le déceler ?

    1. Parce que maintenant, c’est une affaire de mois, voire de semaines, plus d’années et que la suite ne sera rose pour personne. Je n’envie pas les Français restés au pays.

      1. Caton

        Il est probable que l’explosion se produise première ou deuxième semaine de février. Cela pourrait arriver quelques jours plus tôt en fonction des difficultés de la Deutsche Bank.

        1. Jacques Huse de Royaumont

          voir mon commentaire un peu plus bas. Le jeu n’est plus de savoir si ça va craquer, mais quelle sera la baleine et quand…

      2. Marco40

        Billet brillant et on sent bien qu’au-delà du style, on vous sent … plus préoccupé. Comme si auparavant, il y avait l’espoir malgré tout.
        Je pense que ça éclatera lors du prochain cycle récessif mondial.
        Et vu que le monde a vécu une belle reprise depuis un bon moment -sauf pour les pays socialistes comme la France- il y a peu à attendre…
        Ou est ce p.tain de bouton « Survivaliste ON »?

              1. albundy17

                Il radote un max, comme l’autre que BDC aime fortement, cultivé, mais bon. Son nom m’échappe.

                As tu besoin de quelqu’un pour te dire ce dont tu as besoin en cas de pénuries ? D’autant plus amusant venant d’un mec planqué en Suisse.

                Ca me fait penser aux malins ayant vendu un bouquin de 30 pages intitulé: « comment devenir riche », sur chacune de lesquelles est noté: « faites comme moi »

                1. MCA

                  @albundy17 19 décembre 2018, 18 h 25 min

                  Non, son bouquin t’indique comment procéder AVANT la pénurie et l’anarchie qui suivra.

                  Avec une étude pertinente de l’attitude de la population en pareil cas et de nombreux exemples.

                  Sincèrement, il est très intéressant ne serait-ce qu’à titre de formation personnelle sur ce qui se passe quand il n’y en a plus pour tout le monde.

                  D’ailleurs il a donné des conférences aux hauts gradés de l’armée suisse sur ces sujets, preuve que l’effondrement économique les préoccupe en haut lieu et qu’il est pris au sérieux par les gouvernants de ce pays.

                  Ca les préoccupe tellement qu’ils ont même organisé une répétition générale baptisée « stabilo due » de verrouillage de la frontière franco/suisse qui adviendrait en pareil cas.

                  Si tu ne veux pas l’acheter tu dois le trouver piraté sur internet; il le dit lui-même.

                  Par contre il a dû se faire un fric monstre avec toute la collection qui a suivi le premier bouquin, mais en réalité seul le premier vaut le coup, le reste est du réchauffé.

                  Il ne faut pas tomber dans la parano, mais il est toujours utile d’avoir un éclairage sur de pareilles situations de crise car quand on est dedans il est trop tard pour agir et ça arrive très vite sans crier gare.

                  Il y a un autre dont les conférences sont très intéressantes à écouter également, il s’agit de Michel Drac qui d’ailleurs est pote avec San Giorgio.

                    1. Calvin

                      H16, la plus insondable ânerie n’est pas le « pic de tout » mais le Pikettou, qui réclame un forçage du consentement à l’impot. Car, l’économiste, qui veut frapper cette fois les esprits (*), prétend que malgré les milliards de roros crâmés, les États n’en ont pas assez pris…

                      Quel abruti.

                      * : ça change d’Aurélie

              2. Vassinhac

                Le résumé ne fait pas envie : le livre montre « de façon implacable que nous avons déjà dépassé le « pic de tout ». »

                Il affirme également que « la raréfaction des ressources (pétrole, matières premières, eau douce, etc.) s’accélère ». Il ne pleut pas moins chez moi, je ne vois pas pourquoi l’eau douce se raréfierait.

                1. MCA

                  @Vassinhac 19 décembre 2018, 18 h 43 min

                  L’eau douce se raréfie terriblement au niveau mondial, ce sera à l’avenir un sujet majeur de conflits et de migrations.

                  (cf Introduction au siècle des menaces de Jacques Blamont )

                  M’est avis qu’en ce qui concerne les migrations nous serons aux premières loges pour les accueillir.

                  Cela dit, chez vous ce n’est pas toute la France…

                  Déjà bon nombre de départements font l’objet de restrictions de consommation d’eau imposées par les préfets, je suppose que ce n’est pas simplement par plaisir.

                  1. albundy17

                    L’eau douce vient à manquer, j’ai pourtant à ce jour plus d’eau ds le pluvio que la moyenne des 20 dernières années, mais bon, ce n’est pas la france, n’est ce pas.

                    Mon département est classé en rouge. La station piezométrique à coté de chez moi relève des niveaux comparables à ce que je constate. Foutrage de gueule.

                    Je n’ai franchement pas besoin de payer un bouquin et perdre mon temps de le lire, a un planqué de suisse pour m’espliquer* que quand les magasins sont vides, sont vides.

                    Le comportement animalier de l’humain n’est pas une nouveauté et facilement prévisible. Bizarrement, je n’ai pas plus tard que ce matin contrôlé le bon état de la poudre et des ustensiles y afférent ^^

                    2 ou 3 neurones suffisent pour prévoir l’essentiel, nan ?

                    1. albundy17

                      « L’eau douce se raréfie terriblement au niveau mondial, ce sera à l’avenir un sujet majeur de conflits et de migrations. »

                      Pis faudrait savoir, ça cause d’inondations partout à cause du RCA, c’est de l’eau en poudre, ou bien ? ^^

                      Je préfère Drac, il est plus marrant, et dis moins d’âneries, enfin, disait, je n’écoute plus que moi même.

                    2. MCA

                      LOL, sacré AL’ !

                      Et pourquoi donc vérifier l’état de la poudre et les ustensiles qui vont bien avec ?

                      L’animal qui sommeille en toi aurait-il une angoisse refoulée? :o))))

                  2. « L’eau douce se raréfie terriblement au niveau mondial »
                    Non. Même pas de loin.

                    Les restrictions d’eau dans les départements sont imputables à 100% à la mauvaise gestion et à la vétusté des canalisations (pertes de réseau parfois supérieures à 30%).

                    1. Consternant. « Il n’y a pas d’autre question à poser » : ah mais si mon brave gars. A commencer par « quel coût pour désaliniser », « quel coût pour forer », « quel coût pour recycler », « quel coût pour capturer » qui revient à dire « quelle énergie » (i.e quel coût de l’énergie) et donc « quelle population » pour soutenir ce coût.

                      Le malthusianisme n’a jamais (JAMAIS) été capable de fournir la moindre prédiction économique viable. C’est ici comme les fois précédentes : mêmes erreurs de raisonnement, mêmes conclusions fausses.

                    2. plutarque

                      Je plussoie : la France est en zone tempérée, l’eau douce ne s’y raréfie pas.

                      Le « sentiment » de raréfaction est entretenu par le traitement médiatique du sujet (et par les pécores qui, de toute façon, se plaignent toujours. Trop chaud, trop froid, trop sec, trop humide…)

                      Les restrictions d’eau, comme le souligne h16 sont dues :
                      – aux comportements irresponsables, entretenus par un coût de l’E.P. très faible en France (genre j’arrose mon terrain de 3000 [m2] au mois d’août en plein cagnard, à Nîmes…)
                      – aux coûts de la dépollution (techniques de + en + pointues, nanofiltration…),
                      – la mauvaise gestion (quand l’Etat veut récupérer la gestion confiée au privé, pour « limiter les coûts »)
                      – et la vétusté des infrastructures.

                    3. P&C

                      Pas oublier un détail essentiel :

                      Quand un état ou une entreprise est dans la dèche financière, en général il continue de verser de grosses prébendes à ses huiles, et sabre allègrement dans l’entretien et la maintenance.
                      Dont le réseau de traitement et de distribution d’eau potable.

                    4. Vassinhac

                      @Flag
                      Le syndicat met un peu de chlore pour se couvrir mais c’est tout. Ce n’est pas de l’eau de rivière.

                  3. sam player

                    MCA, un peu de sérieux stp, change de station de télé !

                    Il pleut sur les *continents* 111000km3 d’eau par an et on en consomme 4000km3… y a un peu de marge…

                    1. Flaghenheimer

                      @Vass
                      « Il n’y a aucun gâchis, aucune consommation, juste un petit transport et des coûts de pompage. »
                      Il y a aussi un sujet de traitement de l’eau potable en amont non?

                    2. Vassinhac

                      @Flag
                      Le syndicat met un peu de chlore pour se couvrir mais c’est tout. Ce n’est pas de l’eau de rivière.

                  4. Vassinhac

                    Ce n’est pas l’eau qui se raréfie, mais la consommation qui augmente. Dans les pays désertiques, il y a pénurie (mais dessalage possible économiquement pour l’eau potable). En France, s’il y a pénurie, c’est juste qu’on n’a pas assez investi dans les infrastructures.

                    Pour l’agriculture, très consommatrice, le principe de l’irrigation est d’utiliser en été l’eau tombée en hiver via des stocks tampons naturels (nappes) ou artificiels (étangs, lacs). Il reste encore des possibilités de retenues (voir Sivens, mais aussi tous les champs drainés dont l’eau finit à la mer).

                    Cependant, quand la somme des besoins exprimés dépasse la pluviométrie annuelle, ce n’est pas une raréfaction, c’est juste qu’on est au bout des capacités. La solution réside dans un mécanisme de marché permettant que le prix de l’eau s’ajuste pour une utilisation optimale de cette ressource limitée, comme cela fonctionne pour toutes les ressources limitées (terres arables, pétrole, capital, temps de travail, etc.).

                    1. Enfin bon, l’eau « ressource limitée » quand il tombe littéralement des tonnes d’eau par habitant et par an, c’est grotesque. Et dans les endroits où elle est rare, il y a surtout guerres, pauvreté et communisme (les trois étant assez consubstantiels) qui font des ravages bien bien plus grands que la simple pénurie d’eau seule.

                    2. sam player

                      Je vais faire komalatélé… faire des comparaisons idiotes pour permettre d’appréhender les chiffres : 16000 tonnes c’est plus de 2 fois le poids de la Tour Eiffel… et en volume c’est plus de 6 piscines olympiques…

                    3. Vassinhac

                      Sam et h16, Je suis d’accord avec vous pour la consommation domestique.

                      Pour l’agriculcure, le sujet est un peu différent. L’eau est le facteur limitant de production pour un certain nombre de cultures quand il tombe 600mm sur une année complète alors que pour un développement optimal de ces cultures il faudrait par exemple 800 mm uniquement en saison de végétation.

                      Je ne dis pas que l’eau se raréfie ni que c’etait mieux avant ni qu’on ne peut pas faire de l’agriculture non irriguée.

                      Je me borne à souligner qu’il peut y avoir localement une compétition d’usage pour l’eau qui tombe du ciel et qui circule ensuite dans le sol, car l’eau pour ces usages-là n’est pas économiquement transportable sur de grandes distances (on ne va pas ramener l’eau du plateau de Millevaches dans la Beauce).

                      Et comme partout cette concurrence d’usage peut se régler par le prix que chaque utilisateur est prêt à mettre pour taper dans le stock tampon qu’est la nappe.

                      Dans un domaine voisin que je connais bien, la forêt, le manque d’eau est clairement le principal facteur limitant de la production de bois dans une bonne partie de la France. Ce n’est pas nouveau, cela n’empêche pas la forêt de pousser, mais il est faux de dire qu’il y a déjà bien assez d’eau.

                    4. P&C

                      Malthus s’est planté car il n’avait pas vu venir le charbon et la machine à vapeur !

                      Rappelons que avant l’invention de l’agriculture, la population humaine était très stable… autour de 5 millions d’individus.
                      C’est l’évolution des sciences& techniques + énergie qui a permis de faire augmenter la pop.

                      Vous oubliez aussi le rendement décroissant… le problème n’est pas si il n’y aura plus de pétrole (il y en aura toujours), mais si les gisements seront encore rentables… sciences et techniques, encore…

                      Oui, il y a beaucoup d’eau douce… mais elle n’est pas forcément disponible. Les plantes ne captent qu’une partie de l’eau de pluie.
                      Et elle n’est pas forcément potable. La chiasse, le choléra, la dysenterie… étaient endémiques, et décimaient les armées et les populations plus surement que les guerres.
                      Le traitement des eaux a permis de réduire considérablement la mortalité infantile.

                      J’ai le bouquin du Pierro depuis 2012… mais je n’ai pas pu me faire ma petite BAD… (c’est tout de même une solution de riches). Et puis, tout seul, tu ne dures jamais longtemps…

                    5. Higgins

                      Navré mais je confirme la raréfaction de l’eau douce. Lorsque je bois du pastis en été, la part de celle-ci diminue en permanence.

                    6. sam player

                      Vassinhac, il vaut mieux transporter 1kg de blé que 500kg d’eau.
                      Tu plantes où ça pousse…
                      Si vraiment il y avait des déficits d’eau on verrait des solutions se mettre en place pour la stocker. Ce n’est pas le cas.

                    7. albundy17

                      J’ai lu il y a peu, concernant les fumiers qui bouffent de la viande, que celle ci réclamait 15.000 litres d’eau par kg de bidoche.

                      Ds ces effrayants 15.000 litres d’eau, ils comptabilisent la pluie arrosant les pâturages ^^

                      J’imagine qu’ils arrêtent la pluie quand on bouffe pas les vaches ?

                    8. Vassinhac

                      sam, nous sommes d’accord. On plante où ça pousse.

                      Je fais juste remarquer qu’il y a un « déficit hydrique » (c’est un terme technique en agriculture et en sylviculture), c’est-à-dire que la productivité serait meilleure avec plus d’eau (au bon moment bien sûr).

                      Il y a donc une demande pour l’irrigation. Les solutions de stockage existent : nappe phréatique pour l’essentiel, étangs dans certaines grandes fermes, etc. A force d’installer des systèmes d’irrigation, on arrive à pomper autant que ce qui arrive dans les nappes.

                      La pénurie dénoncée par certains (horrreur, les nappes sont vides) n’existe que parce que le prix demandé aux agriculteurs par les syndicats de pompage ne reflète pas la rareté de la ressource mais uniquement les coûts d’extraction.

                    9. Vassinhac

                      albundy, oui, la notion de consommation d’eau pour l’élevage n’a aucun sens puisqu’à l’état naturel, les prés seraient des forêts avec encore plus d’eau évaporée par la transpiration des plantes… Et « consommeraient » (en fait rejetteraient dans l’atmosphère) encore plus d’eau…

                    10. albundy17

                      « (horrreur, les nappes sont vides)  »

                      tu as l’air du métier vassinhac (eaux et forêts ? ^^)

                      Donc avec accès aux relevés des stations piézométriques.

                      Alors bien sûr je ne peux faire de généralités, mais bon sang le 17 refuse de se plier à ce dogme, les profondeurs de la nappe restent ds leurs moyenne depuis le début des relevés !

                    11. Vassinhac

                      al, je suis dans le rural effectivement, mais sans accès aux relevés piézo.
                      Pour ce qui est des nappes, je n’en sais pas beaucoup, mais je vois des marronniers comme quoi les nappes sont vides (jamais quand elles sont pleines, curieusement). Toutes les nappes ne sont pas au même régime, selon l’intensité de leur rechargement et celle de leur pompage, mais aussi selon leur simple existence (tous les sous-sols ne sont pas propices à de grandes nappes).

                      Dans le 17, il semblerait que la pluviométrie de plus de 800, voire plus de 900 mm, avec des oranges estivaux, permette de ne pas (trop) irriguer. Et peut-être que la qualité des sols ne justifie pas non plus des investissements dans le pompage là où il y a des nappes (c’est une supposition, je connais mal l’agriculture charentaise).

                    12. Vassinhac

                      J’ajoute que les problématiques d’eau douce sont des problématiques locales.

                      Cela n’a aucun sens de dire « tu es un salaud, tu gâches de l’eau alors que les Israëliens en manquent », il n’y a aucun lien entre les deux.

                      Par chez moi je n’ai aucun complexe, l’eau du robinet est pompée à 500 m de chez moi et repart dans mon jardin, qui est dans le même vallon. Il n’y a aucun gâchis, aucune consommation, juste un petit transport et des coûts de pompage.

                    13. sam player

                      “…mais je vois des marronniers comme quoi les nappes sont vides (jamais quand elles sont pleines, curieusement).”

                      Idem pour la sécheresse en Californie, il y a 1 an ou 2, il a fallu qu’un barrage soit près à déborder et emporter les habitants de la vallée en aval pour qu’on suppute que l’épisode cyclique de sécheresse était achevé et que tous les barrages (tous) étaient au niveau maxi… mais il fallait chercher l’info, le lien n’ayant pas été fait…

                    14. albundy17

                      Alors, concernant les accès piézo, c’est libre: suffit de chercher sur le net et toutes les données sont devant les yeux, juste un peu laborieux vu qu’il faut faire station par station.

                      « mais je vois des marronniers comme quoi les nappes sont vides (jamais quand elles sont pleines, curieusement). »

                      Comment peux tu parler de nappes vides ou pleines, bien que tu n’aies pas vérifié quoi que ce soit ???

                      « il semblerait que la pluviométrie de plus de 800, voire plus de 900 mm, avec des oranges estivaux, »

                      860 mm, un peu plus cette année, même pluviométrie qu’en région Lilloise pourtant peu réputée pour son climat aride, n’est ce pas…

                      Malheureux ! nous n’avons pas d’orages estivaux ! Toi, tu vas avoir des problèmes avec les offices du tourisme local !

                      Ds les faits, nous avons de vraies averses durant les périodes de pluies (pratiquement toujours suivi de soleil) plutôt que la merde de bruine durant 6 mois que connaissent d’autres régions, comme les hauts de france.

                      La gestion de l’eau devrait donc être plus problématique, et pourtant, grâce aux travers des subventions, ça n’arrête pas de semer du maïs et d’arroser toute la journée en pompant ds les nappes.

                      Icelles (pour faire plaisir au pépé) sont d’une régularité métronomniques ! Bien que je trouve crétin de faire pousser du maïs ds le pays du tournesol ne réclamant pas d’arrosage.

                      Donc en gros, il faudrait non pas se fier au déclaratif « on va tous crever par manque d’eau, tout est vide », mais vérifier région par région ce qui nous est martelé.

                      Ma région est actuellement en rouge concernant la flotte, alors que ça déborde, ça sent une surenchère de taxe

                    15. Vassinhac

                      al « Comment peux tu parler de nappes vides ou pleines, bien que tu n’aies pas vérifié quoi que ce soit ??? »

                      Ce n’est pas compliqué de voir que quand tu pompes en routine la moitié de l’alimentation naturelle d’une nappe comme celle de la Beauce, une année de sécheresse où ça ne se remplit pas et où on irrigue encore plus, ça coince. Surtout qu’il faut laisser de l’eau car la nappe n’est pas captive mais participe à l’alimentation de la Loire.

                      C’est d’ailleurs pour cela qu’un syndicat s’est créé et attribue des quotas de prélèvement. Si les ressources étaient si supérieures aux besoins, il n’y aurait pas besoin de mettre de quotas.

                    16. albundy17

                      Wassingue, tu dis ne pas consulter les relevés piezzo, et assènes juste après que les niveaux sont catastophiques, j’essai de trouver de la cohérence, mais j’ai du mal…

                      Ds ta phrase tu as fait mention de syndicats, pas de puce à l’oreille ?????

                      Les quotas, c’est cool, comme pour les quotas d’émission de CO² contre le RCA, ça ne nourrit pas que les plantes, again

        1. Vassinhac

          en effet… pour ma part je fais le pari qu’il vaut mieux être chez moi avec mes réseaux et mon histoire locale, qu’être étranger sans réseaux dans un pays avec moins de difficultés… et puis je suis chez moi…

          1. Hussard Bleu

            Pareil… mon avenir est à court terme, moyen terme au mieux… je n’aime pas montrer mes talons, et l’image de Camerone, ou de la Maison des Dernières Cartouches, me plaît fort…

            Le pire n’est jamais sûr, et les Vestes Saures ont montré un esprit rebelle, loin des habituels moutons…

            Et puis… n’est-ce pas?.. en dernier ressort, Kipling me sourit de loin :

            When you’re wounded and left on Afghanistan’s plains
            And the women come out to cut up what remains
            Just roll to your rifle and blow out your brains
            And go to your God like a soldier

      3. Aristarkke

        Pauvre Belgique qui risque de se voir envahie par des migrants grançais de souche, ceux là.
        Comme le dit Geluck (celui du Chat), elle ne peut quand même pas accueillir tous les riches du monde.

        1. Possible ? Ah non, celle-là est certaine, mathématiquement. Simplement, son échéance jusque là impossible à déterminer devient de plus en plus probable dans les 2 ans qui viennent, voire dans les 6 mois. Et vu l’état du pays, ça ne sera pas une brise légère.

    2. Duff

      Il y a peu j’ai fait le commentaire inverse. On sous-estime gravement les ressources quasi-inépuisables des socialistes pour planquer leurs méfaits et retarder des échéances qui semblent pourtant inéluctables.

      Outre le fait que Macron est déjà cramé 3 ans avant le point de départ officiel de la prochaine élection présidentielle, ce qui semble long, je ne suis pas inquiet sur sa capacité à planquer la poussière sous le tapis et opérer un léger recentrage de la politique clientéliste de l’état.

      Mais que va-t-il se passer quand d’autres factures nous seront présentées? La politique des taux bas est absurde et tue la destruction créatrice. Je ne voudrais pas être le successeur de Draghi qui devra gérer l’improbable gouvernement italien (quoique personne ne veut être rendu responsable d’une crise de l’€) et le déficit français éternel.

      Si ça se trouve Macron pourrait faire ce qu’Hollande a réussi à éviter (mais en se tuant en passage) : dissoudre l’assemblée nationale et se planquer comme Mitterrand entre 86 et 88. N’oublions jamais que la politique est le moyen pour les hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire.

      1. albundy17

        Ouais, je pense comme toi Duff, ça fait tellement longtemps que tout aurait dû comptablement péter.

        Ce ne sera pas rose, mais pour faire tenir encore leurs prébendes et avant le clash, il y a fort à parier qu’une ponction des bas de laines, accompagné d’une suppression du cash les fassent encore vivre un moment.

        Le coté pratique, c’est qu’il n’y a plus que les vioques ayant un bas de laine, suffit de dégonfler les pneus du fauteuil, ou scier un des pieds du déamb.

        La fin du cash va être plus mouvementé, et comme notre hôte le signale, ceux ne pouvant s’échapper vont bouffer grave. Je ne voudrais pas être citadin

  1. bob11223344

    Legendre, un gars très sur de lui (Kamp du BienPensant), tendance DSK.
    Vous pouvez être assurés qu’il a réellement pensé ce qu’il a déclaré.
    Que voila un honnête homme !

    Sinon la tendance est de dire que tout est la faute des gilets jaunes, la dette, la baisse de « croissance », le terrorisme, bientôt l’immigration, tout en soutenant que leur combat pour l’ISF est juste (??)

    Une bonne petit claque à leurs enfants ferait le plus grand bien à certains qui ont finis par croire que leur pouvoir venait des mots et du baratins, alors qu’il ne venait que de l’argent des autres qu’ils distribuaient..

    Tiens, comme pour les Sans-Culottes et autres Robespierres…

    Le peuple, il s’en fou de savoir si un vagin est social ou biologique tant qu’on l’arrose de fric. Mais lorsque c’est finis, les gymnastique conceptuelles du genre la taille supérieure d’une girafe par rapport à celle d’une fournie n’est qu’une convention de l’homme blanc, ca va pas passer. Surtout entre deux insultes.

    Quand à Macron, « Génération Mitterrand », que voulez vous qu’il ait dans le cerveau, à votre avis ? Ce n’est pas sa faute s’il n’y comprend rien..

  2. Higgins

    Sans appel mais terriblement juste. Les gilets jaunes, c’est le bouton de pus qui éclate et qui en met partout. Mais derrière le pus, il y a la septicémie qui pointe le bout de son nez et ça, nos clowns à roulettes le le voient pas car leurs moyens limités ne le permettent pas. La dernière erreur à faire serait de penser qu’avec les mesurettes habituelles, un peu de pognon gratuit et et des concertations qui n’en sont pas, notre oligarchie va s’en sortir. La mise en œuvre du PAS va, à cet égard, être un révélateur. Notre Mignon poudré doit sentir les effluves du vent mauvais qui menacent le pays. Ne vient-il pas de déléguer Talonnette 1ère à l’investiture du nouveau président géorgien? Nos députés, comme nos sénateurs, sont complètement à l’ouest, votant qui des taxes imbéciles, qui un texte pour pouvoir se présenter aux élections avec un casier judiciaire (cf l’article de Contrepoints sur ce sujet). L’année 2019 va être rock’n’roll.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      L’état est comme un mur rongé par le salpêtre, il ne suffira pas d’un coup de peinture pour que ça tienne. L’édifice est prêt à tomber, le premier choc un peu sérieux mettra tout par terre. Dans le rôle de l’événement déclenchant, vous avez, au choix : une crise économique qui dégénère en crise de solvabilité, une reprise des émeutes suite au PàlS, un choc migratoire suite à l’effondrement de l’Algérie (élection à haut risque en avril, dans un contexte de déroute économique annoncée), ou une surprise.

      Chercher la baleine.

            1. Hussard Bleu

              Jeu de mots approximatif, portant sur « well » et « whale »… je n’ai pas retrouvé le meme où l’on voit une baleine effectuant un saut retourné, avec un frêle esquif juste en dessous…

              Et l’on dit « expliquez-vous… s’il vous plait… » jeune homme !

      1. Deres

        Si les taux se mettent à monter, il faudra trouver des tombereaux d’argent frais tous les ans pour éviter que le déficit explose rien qu’avec le remboursement de la dette. La dette a certes une durée moyenne de 7 ans, mais si elle remonte par exemple à 4 ou 5 %, cela revient à monter son taux moyen de 0,5% par an, soit pas moins que 10 milliards à trouver tous les ans. C’est tout le souci avec 100% de dette … Et une telle remontée des taux serait probablement conjointe à une croissance du PIB quasi-nulle … Donc 20 milliards en plus à trouver si la croissance du PIB n’est que de 0,7% en 2019 (budget fabriqué avec une prévision de 1,7% qui ne sera jamais tenu …). Et comme l’a montré les gilets jaunes, il n’y a plus vraiment de marge de manœuvre pour augmenter les impôts en cas de besoin …

        1. MCA

          « il n’y a plus vraiment de marge de manœuvre pour augmenter les impôts en cas de besoin … »

          Si,
          il y a encore la classe moyenne à ruiner, les assurances vies à piller et autres supports d’épargne (coucou Eckert!), les impôts locaux à faire flamber et les biens immobiliers à saisir et à vendre à l’encan; ça fait encore de la marge.

          Ensuite effectivement nous serons tous grecs et l’Europe sera enfin unifiée!

          1. Gosseyn

            Eckert en a fait bien d’autres ! C’est dans le pire qu’il est le meilleur ! Et tortueux comme une mule vicieuse, dans ses  »justifications ».

            1. MCA

              @Gosseyn 19 décembre 2018, 18 h 21 min

              +1000

              Je pourrais écrire un bouquin sur les méfaits de sa loi.

              Il s’agit purement et simplement d’une spoliation légale, la pire!

              Cette loi a au moins le mérite de mettre au grand jour qu’ils sont prêts à tout y compris ruiner tout le monde, notamment ceux qui ont consacré une vie entière à se constituer un patrimoine financier pour leurs vieux jours ou pour leur descendance.

              Il n’y a plus un rond dans la caisse, ils n’ont plus le choix, ont le dos au mur et à présent sortent l’artillerie lourde, d’où mes remarques précédentes ….Warning à tous les étages!

          2. Vassinhac

            Les assurances vie oui (en fait un défaut sur la dette).

            Pour l’immobilier c’est plus compliqué car il ne faudrait pas écrouler le marché : offre massive + crainte de spoliation + disparition de fonds disponibles pour acheter (une part non négligeable des apports vient de la vente d’un autre bien immobilier). La taxation à des montants prohibitifs (taxe foncière, IFI, etc.) est plus efficace mais moins rapide.

    2. Deres

      Le plus fabuleux est qu’il semblerait que Macron ne veuille pas changer de premier ministre … C’est quand même une forme grave d’insulte au peuple de laisser en place quelqu’un qui n’a rien compris et se vantait de tenir tête au peuple en qualifiant cette attitude de courage politique. Même les rois le faisait …

    3. Aristarkke

      A propos du PalS, cela commentait grave la note de conjoncture de l’INSEE pour 2019 chez BFM radio, ce matin.
      Figurez vous que cet auguste aréopage de statisticiens pronostiquerait que ledit PalS serait une bonne chose pour le pouvoir d’achat!
      Comment ? Me direz vous ?
      Ben parce qu’en payant leur impôt, bien entendu totalement inchangé, en douze échéances au lieu de dix, ils récupéreront du delta mensuel à depenser, ces ingrats de bêtas!
      Comment ? Vous n’êtes pas de cet avis ??? 😥

      1. MCA

        @L’ARi

        Bien sûr que j’y suis puisque nous sommes dans le domaine de la psychologie mais continuons le petit jeu :

        D’après toi les gus qui vont constater fin janvier une baisse du montant net perçu en bas à droite grâce au PàLS, vont-ils être poussés à dépenser plus?

        Et bien moi, contrairement à tes statisticiens je n’en suis pas du tout persuadé.

        Et si rajoutes les bugs plus que probables je te laisse deviner la suite…

        La chance sourit quand même à Micron, il va pouvoir compter sur la vente massive de Gilets Jaunes pour renflouer sa TVA!

        1. Aristarkke

          Je suis complètement et par la même analyse que le Patron, acquis au fait que cela va être une catastrophe administrative. Croire que la même administration qui est incapable d’inscrire dans un compte d’entreprise, l’exonération de CFE dûe à sa particularité légale inscrite dans le codedes impôts et ce pour le dixième exercice fiscal, donc UN paramètre constant depuis sa création, va arriver à suivre et à reagir consécutivement à des variations par paquets qui ne vont pas manquer de lui être signalées, relève d’une croyance utopique…

        2. Aristarkke

          Mais à sa différence, j’imagine davantage que le crash va se produire à la régularisation de septembre parce qu’auparavant, le fisc plaidera que ce ne sont que des acomptes….

          1. Vassinhac

            Oui surtout que certains vont être déçus de voir que 2018 n’est pas si blanche… ce qui sera notamment le cas de tous les indépendants dont le bénéfice 2018 est supérieur aux années précédentes : il seront par défaut taxés (au taux marginal) sur la croissance de leur bénéfice. À eux de prouver, un an plus tard, que ce ne sont pas des fraudeurs en affichant un bénéfice encore supérieur.

            En revanche pas de ristourne pour celui qui fait une mauvaise année 2018 : pour l’Etat c’est pile je gagne, face tu perds.

      2. adawong1789

        Pour ceux qui auraient du mal à croire M. Starkke tellement ce qui se dit dans le poste est surréaliste, je confirme! Un intellectuel a même déclaré que la croissance en 2019 serait sans précédent. Oui oui. La TV/radio, c’est ça. Alors si vous n’en avez pas, c’est pas la peine d’investir.

        1. Pythagore

          Le projet de loi de finance 2019 prévoyant une baisse des recettes de TVA, même le gouvernement ne croit pas à la croissance, à moins d’une reprise miraculeuse des exportations (dans une économie mondiale stagnante et une Faible compétitivité de la France….). (186,3Mds en 2019 vs 211,4Mds révisé 2018).

  3. Ben Lagacé (@lagace_ben)

    Excellent monseigneur. Tout est dit.
    Déclaration si finement et intelligemment irréelle de Legendre…
    CPEF, assurément. Peuple d’esclaves, saoulé de s’être tant abreuvé de « l’idée invraisemblablement idiote que l’État était l’alpha et l’omega de la société française »…

  4. pabizou

    Pour nous prouver leur intelligence, du haut de leur époustouflant 6.5% le socialistes ont décidé d’utiliser la formule sarko du referendum pour réinstaurer l’isf . Heureusement pour nous que ces génies n’avaient pas totalement disparu .

    1. Theo31

      Le PM polonais avait rappelé au bolet de Tulle qu’un type crédité de 6 % d’intentions de vote n’avait aucun droit à donner des leçons aux autres.

    2. bob11223344b

      Oui, mais les ploucs de gauche sont finalement contre les « votations », car, hf, en Suisse ce sont ces salauds d’esstreme draote qui proposent et remportent ce genre de scrutin !

      Si les fonctionnaires ne sont pas la pour pédagoger le peuple bien profond, c’est la fin du monde civilisé à vie…

  5. kelevra

    a vous lire, j ai comme une impression bizarre que vous auriez pu croire que macron puisse faire des reformes. macron a fait l ena, l inspection des finances, conseiller de hollande et son minustre des finances. les francais qui ont pu croire un seul instant que ca allait changer, ce sont fourer le doigt dans l oeil jusqu a l epaule quand en plus les deputes elus de EM ne sont que des socialites de 3ieme zone qui ont fuit le PS pour se trouver une autre planque. il y avait quand meme des indices graves des le depart indiquant que ca allait foirer lamentablement, quand en plus vous rajoutez le mec de 40 ans qui baise sa mere de 65 ou pas????, qui fait sa chaudasse avec le premier cul noir (pas noire) qui passe, et qui aime se deguiser, le mec assume deja pas trop!!!! il ne manque plus que des photos de bibi facon rue du cirque de hollande. macron est cuit caramelise carbonise mais comme tous ces predecesseurs, des qu il sont elus , ils sont plus preoccupes a niquer que faire leur travail.

    1. « vous auriez pu croire que macron puisse faire des reformes »
      Je crois que mes précédents billets à son sujet, dès sa candidature puis tout au long de sa campagne et de ses mois de présidence, ne laissent aucun doute sur ce que j’ai pu croire ou non.

      Quand, quelques mois après son investiture, j’écrivais qu’il faisait du Hollande, certains me trouvaient trop dur. Cette affichette, bricolée au moment de sa candidature, ne laissent pas plus de doute.

      1. Duff

        A titre personnel, n’ayant pas voté aux législatives, je me demande si j’ai bien fait de prendre part à la farce que constituait le second tour de l’élection présidentielle. Même cramé après 18 mois, Macron battrait probablement encore Marxine donc ce ne sont pas tous les français qui ont été mystifiés. Ce sont beaucoup plus les libéraux qui ont cru en lui dès le premier tour, et c’est navrant de constater qu’ils ont été assez nombreux…

        1. bibi

          Voir des libéraux croire en un énarque qui a été conseillé économique de Hollande, puis un ridicule ministre de l’économie en dit long sur leur niveau de réflexion!

          1. Duff

            Oui. Et Pisani Ferry et les autres nouilles socio-démocrates qui lui ont pondu de quoi remplir son catalogue Club Med sur son site internet mettaient la puce à l’oreille. Mais non, beaucoup ont voulu y croire.

              1. Citoyen

                Puisque les gaves du 64 sont évoqués,…. même eux, pourtant dans des régions reculées, et en principe à l’abri … Hé bien, non, il semble qu’ils n’y soient plus …
                A voir ici :
                http:/ /www.larepubliquedespyrenees.fr/2018/12/20/coups-de-couteau-a-billere-une-mise-en-examen-pour-tentative-de-meurtre,2490082.php

        2. Hussard Bleu

          J’ai un vieux copain de mon âge, pas bête, friqué ISF, et se proclamant « libéral » depuis toujours : dès la candidature du Mignon, il est tombé grave pour lui.

          J’ai beau eu lui prouver qu’un IGF breveté Bercy – inspirateur inspiré des mesures fiscales démentielles du quinquennat Hollande, Secrétaire Gal Adjoint du Gvt, puis ministre du même Pingouin pour durcir encore la fiscalité, Candidat au programme imbittable et donc inquiétant, soutenu par toute la racaille mondialiste et la presse pourrie – ne pouvait, en aucun cas, être le sauveteur dont le pays avait besoin…

          Rien n’y a fait… il a voté et fait voter Macron… Vice-Président d’une ComCom dauphinoise, il me vantait encore dernièrement les compétences miraculeuses des petits Enarques directeurs de cabinet des Préfets avec lesquels il correspond… Qui admire encore les Enarques ?

          Il fait partie du socle électoral incompressible du Macronisme… c’est pratiquement du religieux, il est dans les ordres, comme dans une secte… Indécrottable, hein ?

          1. Flaghenheimer

            Certains énarques sont extrêmement brillants et bosseurs. Simplement, et même s’ils ont le temps de leur côté, leurs fonctions impliquent d’appliquer les décisions de nos politiques. C’est le cas des dircab que vous évoquez.

            1. plutarque

              @Flag.
              On peut très bien être intelligent, brillant et bosseur et néanmoins con comme une pelle sans manche et/ou incapable de rien gouverner.

              L’X, l’ENA par exemple, nous offrent régulièrement des palanquées de diplômés qui resteront toute leur vie d’excellents techniciens point. Principe de Peter oblige, on les retrouve hélas à des fonctions ou leur incompétence peut donner toute son ampleur.

              Méditez ces belles paroles d’Auguste Detoeuf (encore un X!) :

              « Bon sens et logique : un chef.
              Bon sens sans logique : un employé.
              Logique sans bons sens : une catastrophe. De là, l’échec de beaucoup de Polytechniciens. »

            2. Hussard Bleu

              Cette attitude jésuitique d’un « perinde ac cadaver » aussi technocratique qu’indéfendable :

              « leurs fonctions impliquent d’appliquer les décisions de nos politiques ». (sic)

              ne fait qu’aggraver le cas pendable de tous ces misérables « brillants et bosseurs » (re sic) qui, s’ils avaient une once de sens de l’honneur, auraient choisi une autre voie.

              Le Cursus Deshonorum de cette caste est une honte pour la France !

              1. Flaghenheimer

                On peut aussi nommer dircab des préfets de régions les détenteurs d’un CAP charcuterie mais je ne suis pas sûr que ça arrange nos affaires.
                L’ENA c’est comme l’Europe et l’immigration : un bouc émissaire commode pour ceux qui ne veulent pas voir la réalité en face.

                1. Hussard Bleu

                  (False) Flag : là, il fallait oser l’écrire ! en te lisant, je pense à Mencken :

                  amazon.com/Sons-Libery-Normal-Tempted-T-Shirt/dp/B01GFJAJFU

                2. Pheldge

                  c’est pourtant pas compliqué à comprendre : les énarques trustent tous les postes décisionnels de la haute administration; et ils pensent tous de la même façon !

                    1. Pheldge

                      j’ai vu à l’oeuvre bon nombre de ministres, pédégés d’entreprises publique, depuis 40 ans, pour pouvoir me faire une opinion !

                    2. Val

                      @flag il faut tt ne même noter 2-3 choses à leur decharge : issus d une sélection qui les a « bien » choisis , statut FP qui les protège et isole de tout, leur entre soi qui les conforte ds leur tour d ivoire. Maintenant une fois dit ça il y en a certainement de valables ds le lot

                    3. Aristarkke

                      Pheldge 23/12-8H55
                      Dis, l’ ADP (cela rime avec Papet) que disais tu de cru juste, à propos de mon loupé d’ accord???
                      Comme cela, l’ air de rien, en grommelant dégagé???

                      C’est parce qu’il y a des entreprises que tu •dois• coller un S à publiques.

                      L’ âge avancé, l’ afin proche, (l’ enfin tant attendu qui t’ajoute de la tremblote, probablement???)

                      Le pactole du Soylent Green, oui, mais ce n’est pas toi qui va l’ encaisser, amigo (réf d’ une réplique d’apparition d’ un rôle principal de film célèbre. Lequel ?)

                      Disons que ce n’est pas aussi assuré que tu le penses, à égalité dans la déglinguitude, si jeune dans tes 90%… 😥

                  1. Val

                    @pheldge pris en flagrant délit de « tous ds le même sac » . C’est tentant d appliquer ça aux énarques je te l accorde mais ce n’est pas bien de faire ça en plein avant . Tu me feras 3 pater et 2 Avé 😉

                    1. Hussard Bleu

                      Je tiens pour certain qu’un Enarque serait parfaitement incapable de faire tourner une charcuterie.

                      En revanche, j’aurais tendance à penser qu’un dircab charcutier costaud, en tablier taché de rouge, et sachant aiguiser une longue lame d’un souple mouvement de poignet, saurait vaincre toutes les résistances et le mauvais vouloir d’une administration rétive… voire de M. le Préfet lui-même…

                      Sans négliger le fait que son puissant hachoir électrique saurait donner un sort mérité aux quelque 100 000 (!) pages de textes réglementaires et législatifs, que chaque Préfecture reçoit chaque année du Ministère…

                    2. Aristarkke

                      Tss, tss, tss….
                      Amha, Val Honey, tu peux t’attribuer la même pénitence pour cet avant en guise d’•avent• ainsi écorché qui nous a été infligé… 🙁

                    3. Hussard Bleu

                      Harry ! tu vas la vexer, notre charmante Val !!!

                      D’ici qu’elle se retire sur l’Avantin ….

                      PS : je dois avouer que je n’avais pas compris sa phrase… ce « plein avant » me laissait à non plus… pas même envisagé qu’il pouvait s’agir de liturgie… déchristianisation, hein ? Viviani avait raison…

                    4. Val

                      @hb merci pour votre delicate attention mais harry ne saurait en aucun cas me vexer, il est toujours exact et courtois dans ses remarques, prototype du parfait gentleman. 😉

                    5. sam player

                      « …il est toujours exact et courtois dans ses remarques, prototype du parfait gentleman. »

                      J’ai cru que tu parlais de moi… arghhh !

                    6. Aristarkke

                      Werther, je mets en application Galates 6:1 où il est enjoint aux personnes croyantes en surprenant une autre (ici croyante mais qui pourrait très bien ne pas l’être, selon d’autres passages ibidem) dans une quelconque faute, de la redresser avec douceur.
                      D’ autant plus que l’on s’adresse au genre 1, plus faible que le genre 2 selon la même source, n’ est-ce-pas ??? 😛

                    7. Aristarkke

                      Dans tes rêves, Sam, dans tes rêves…
                      N’ oublie pas que la réalité, c’est •toujours• ce qui reste quand les rêves se sont dissipés…

                    8. Pheldge

                      @Val : « tous dans le même sac » vu qu’ils sont un petit nombre, environ 70 par promo, c’est pas compliqué ! ensuite y’a qu’à les voir à l’oeuvre, pour un Veraeghe combien de Ségo/Flamby/Philipot/Coppé/Juppé ?

                      Et sinon, demain soir, messe de veillée de Noël, avec 25 chants 😉

              2. P&C

                Nous ne sommes plus à l’époque de Don Quichotte.

                Déjà en ce temps là, il fallait être sans peur mais pas sans reproches, les talents et l’honneur ne faisant pas bon ménage.

                A l’ENA, ils ne sont ni sans peur, ni sans reproches… et n’ont point d’honneur. Par contre, ils ont des talents plein des poches.

          2. Jacques Huse de Royaumont

            Même une trahison du calibre du pacte de Marrakech ne peut rien y faire ?
            Il vient de monter d’un cran dans la hiérarchie de l’ignoble, maintenant il mérite le peloton d’exécution.

        3. Higgins

          Exemple de raisons pour lesquelles je me refuse à voter (je ne plus cautionner un système inique) : http:/ /www.slate.fr/story/171198/reforme-judiciaire-nicole-belloubet-justice-protestations-avocats-magistrats
          L’exemple est emblématique. A force de reculer sur des positions préalablement préparées pour se ressourcer et lancer une offensive victorieuse, il ne restera plus grand chose à se mettre sous la dent. Le débat devait peut être avoir lieu (quoique les tribunaux d’instance marchent plutôt bien) mais le désintérêt porté par la représentation nationale sur un sujet majeur comme celui évoqué dans l’article démontre, si besoin en était, que 577 inutiles siègent pour ne rien faire sous les ors de la Raipublique..

          « C’est logiquement à l’État, s’il en avait les moyens, qu’il appartiendrait de remplir cette mission….Il n’y avait personne au moment du vote. Voilà. L’État, il est fauché….. Cette réforme a donc été votée en première lecture à l’Assemblée nationale le 11 décembre, avec 88 voix pour et 83 contre. C’est très juste, et surtout, c’est très peu: seulement 171 votantes et votants, sur un total de 577 députées et députés. Il en manquait 406 ce soir-là, pour une loi essentielle, parce que la justice, c’est l’un des fondements de la démocratie, que l’une ne va pas sans l’autre, et qu’affaiblir l’une c’est ébranler l’autre. »

          Le libéral que je suis aspire à un état fort dans les domaines régaliens et inexistant à la culture et aux veaux sous la mère.

          1. Pythagore

            Amusant, quand il s’agit de faire des économies sur un budget déjà très faible, ils y arrivent, mais pour les autres 1000 milliards, impossible d’économiser un Centime.

          2. Gosseyn

            Le ministre de la justice Nicole Belloubet, comme ses prédécesseurs, est responsable en titre et en droit de la violation des articles 50-3 et 63 de l’Ordonnance n° 58-1270 du 22 décembre 1958, commise au sein de l’Administration de la Chancellerie, à l’occasion de l’examen des requêtes de justiciables rejetées par les membres des commissions disciplinaires du Conseil supérieur de la magistrature.

            Ces requêtes étant systématiquement rejetées par le C.S.M. en violation de l’article 43 de ladite Ordonnance. Cette organisation de l’opposition à l’application de la loi est ici effectuée sous les responsabilités fonctionnelles directes, pour les deux formations compétentes, du premier président de la Cour de cassation et du procureur général près la Cour de cassation.

            Questions :
            – Le ministre va-t-il faire mettre en accusation ces deux présidents de commissions disciplinaires ?
            – Le procureur de la République de Paris va-t-il incriminer le ministre pour ces manquements à ses obligations et à la loi ?
            – Comment se fait-il que ces hauts dirigeants de l’institution judiciaire, qui se succèdent à ces fonctions depuis 2011 et la réforme de l’article 65 de la Constitution, ne s’y soient pas déjà livrés ?

            Parce que personne ne dit rien, ce faisant, tous cautionnent ce système inique.

      2. Aristarkke

        En cherchant, nous devrions bien trouver dans votre feue production quotidienne d’alors (feue, cette fréquence… sniff) que vous l’éreintiez déjà comme ministre voire comme conseiller de Peak de la Faribole

          1. albundy17

            C’est très fugace, au tout début de la vidéo, mais résume le personnage:

            ina.fr/video/I07002981

            looool, le soir de sa réélection, quelle putain de la raiepublique

            1. albundy17

              Bon j’ai relu l’article, ségo c’est tout de même un gros pourcentage de ma dette vie de tout les jours, l’article (lui) n’a pas pris une ride.

              Elle n’a que 65 ans, je vais éviter son homélie, piètre consolation.

  6. hub

    concernant le PAS, j’ai une petite anecdote, qui vaut ce qu’elle vaut. Je me suis pacsé il y a deux mois. J’en ai informé mon Trésor, qui n’en a rien à foutre. Sur le site impots.gouv, je ne peux accéder à la moindre modification de ma situation. Si on multiplie ce genre de soucis par le nombre de foyers fiscaux, ça va être la joie dans les chaumières;…

    1. Vassinhac

      pareil pour les naissances en 2018.
      En fait on pourra faire les modifications de situation en ligne à partir du 2 janvier seulement, pour prise en compte 2 mois après… et régularisation fin 2020…

      1. Vassinhac

        en politique, oui, mais cela lui aura bien servi pour rebondir. Et cette petit affaire a toutes les chances de finir en eau de boudin dans un grand nombre d’années.

        1. albundy17

          Y’a le Cahu, celui ci a fait sa demande pour accrocher sa plaque de MG, en Corse, y’en a des qui gueulent.

          Il a pourtant les qualifications, au moins pour le secret professionnel !

    1. Gosseyn

      C’est une erreur, voyons, elle ne l’a fait que pour tester les limites de la moralité politique de ce pays ! (mode excuse énarchique off).

  7. P&C

    Non seulement le gus est une synthèse, mais en plus il n’a pas la gueule de l’emploi.
    Comme dirait un autre qui s’y connaissait bien, la politique n’est pas une affaire de tête, c’est une affaire de tripes.
    Or ce type a l’air d’être une calculette sur pieds.

      1. P&C

        Non. Une calculatrice ne dira jamais autant de conneries que le cuistre objet de cet article.
        Puis la calculatrice sert à quelque chose. L’autre, c’est moins sur…

    1. Higgins

      C’est d’autant plus regrettable que, lorsqu’il était régulièrement invité aux Experts,, il tenait des propos somme toute raisonnables et le plus souvent emprunt de bon sens. Je ne comprends toujours pas pourquoi il est allé se fourvoyer dans ce cloaque putride qu’est l’AN.

    1. bob11223344bob

      « mais nous sommes dans un espace public qui doit être pacifié »

      LOL ! Crimes et Délit fois 12 (!) depuis la fin des années 50…
      Ah non merde, c’est juste « un sentiment », une phobie..

      « Parce que manipuler des symboles, et celui-ci revoie aux heures sombres de la nation et de la République, ce n’est pas acceptable, d’aucun point de vue. »

      Ah tiens, on ne fête plus le 14 juillet ? Ni les Lois de 1905 ? Et on supprime quand l’intégralité des Lois Pétainistes, dites du CNR, comme ont les appel pudiquement à gauche ?

      « On est dans un cercle vicieux. Ils ne veulent manifestement pas entendre les réponses du chef de l’État. À un moment, il faut savoir s’arrêter.  »

      Les annulations des vaste mesures d’apaisement d’hier montre que certains n’ont toujours pas capté. 2019 s’annonce sous les meilleurs hospices.

        1. Pheldge

          est-ce que la fée des rations, elle fait délation ?

          ami lecteur, il y a plusieurs façons de lire et de comprendre la seconde proposition de la phrase ci-dessus. Subtilité, délicatesse … 😉

        2. P&C

          le 14 juillet, c’est la prise de la bastille…
          100 morts du coté manifestants, 6 du coté des assiégés.

          Le gouverneur de la place est massacré à coup de sabres, décapité… la tète est promenée sur une pique, avec ses tripes en guise de perruque.

          1. Stéphane B

            Oui il y a la prise de la Bastille, mais c’est surtout la fête de la Fédération qui est célébrée. Celle-ci s’est réunie le 14 juillet 1790 pour la première fois, afin de commémorer la prise de la Bastille.
            fr.vikidia.org/wiki/F%C3%AAte_nationale_fran%C3%A7aise

            1. P&C

              Je préfère la version avec des piques, des têtes, et des tripes.
              C’est plus sympa, et ça rappelle que les français avaient des c*uilles à l’époque.

      1. Aristarkke

        auspices, svp 😛 mot issu de la contraction d’aruspice…
        Parce que là, il n’y a pas que Billancourt pour être désespéré, avec pareille évocation…

    2. Vassinhac

      Bravo ! ils ont réussi à pousser les macronistes aux aveux ! Ils ont enfin reconnu quand ont eu lieu les véritables heures sombres de notre histoire !

    3. WorldTour73

      Ils nous ont vanté durant des annees la bonne vieille guillotine et la décapitation du Roy. Et maintenant qu’ils ont des pb avec le peuple : ils nous parlent des heures sombres de la révolution française.

  8. Fred Ja

    Quand j’ai vu ce commentaire de Le Gendre, je suis tombé de ma chaise ! Rien que le dire n’est en soi pas une preuve d’intelligence. Cela fait un moment que je suis le blog de ce cher H16, et je me doutais qu’il réagirait.
    En effet, nous avons au quotidien la preuve de la stupidité des élus En Marche. Je sais qu’il existe plusieurs formes d’intelligence, mais j’ai l’impression qu’ils ont subit une ablation générale et définitive.
    Donc je partage le constat : ce pays est foutu !!

      1. Fred Ja

        Au moins avec Frêche, ce qui était rigolo c’est qu’il ne cachait rien. Il avait au moins l’honnêteté (!) de dire qu’il faisait tout uniquement pour se faire réélire, y compris arroser les bonnes associations… Bon, il a quand même fini les pieds devant… Mais j’ai toujours un souvenir mémorable de son « palais » de région avec le balai à chiottes « Philippe Starck » à 700 euros pièce !!

  9. Kazar

    Lu ce matin dans le Parisien à propos des décisions prises en haut lieu :
    « À l’Élysée, on hausse le ton, en mode « on décide, ils exécutent », en visant le ministère de l’Économie : « La réalité comptable de Bercy, elle n’existe pas ! Il n’y a qu’une réalité, celle du pays », assène un proche du président. Et ceux qui ne sont pas contents sont priés de rentrer dans le rang : « Si un directeur d’administration centrale ne se sent pas à l’aise avec la politique qui est menée par le ministre qui le dirige, il peut faire autre chose de sa vie. » »

    Ça me rappelle furieusement des passages de « La grève », ou quand la réalité ne rejoint pas mais dépasse la fiction.

        1. Vassinhac

          oui, mais c’est le capitaine qui décide ou va la galère, pas chaque rameur dans son coin. Aux affréteurs du navire (=les électeurs) de chasser le capitaine incompétent.

    1. Vassinhac

      certes, mais d’un autre côté c’est sain de rappeler que les fonctionnaires doivent obéir aux politiques. L’obstruction est inacceptable. Ils peuvent en revanche alerter sur les conséquences prévisibles (impossibilité d’emprunter par exemple)…

        1. Jacques Huse de Royaumont

          1 point godwin pour toi.

          c’est l’éternel débat entre la légalité et la légitimité. Une révolte est toujours illégale, mais elle est légitime si elle gagne…

          1. Husskarl

            La légitimité par la victoire ? Pas certain pour le long terme. C’est plus une question de morale que de victoire. La victoire ne vaut que pour un temps.

          2. sam player

            Par delà la légitimité ou la légalité, c’est un choix personnel… avec sa conscience… vous en êtes encore à avoir raison ou tort, c’est fou !

        2. plutarque

          @Sam

          ça se discute…

          Et on en rediscutera si la poissonnière de Montretout (ou autre « estrèmedrôate ») est élue aux prochaines présidentielles : tu vas les voir, les fonks qui vont se mettre « en réserve » histoire de se la jouer protecteur de la veuve, de l’orphelin et de la République en danger…

        3. Vassinhac

          C’est juste. Toute la question entre « faut-il démissionner ou rester résister de l’intérieur » ? Pas vraiment de réponse générale…

          On ne peut pas répondre à cette question sans avoir une autre référence, une « loi naturelle » ou une « loi divine » permettant de juger la loi de l’Etat elle-même.

          Les constructivistes refusent le principe de la loi naturelle, mais l’appliquent pourtant quand cela va dans leur sens : s’il n’y a pas de loi naturelle, au nom de quoi réclamer le changement de la loi de notre pays et, pire, celle des autres pays ?

          1. MCA

            @Vassinhac 19 décembre 2018, 17 h 22 min

            « faut-il démissionner ou rester résister de l’intérieur »

            la question ne se pose pas car Ils sont contraints comme tout le monde de faire bouillir la marmite.

  10. cherea

    La pédagogie ça marche tellement bien dans l’Éducation Nationale que ça fait 40 ans que l’on tombe dans les classements PISA et ils veulent nous en refoutre partout, tout le temps…

    J’ai élaboré ce concept, en Amérique du Sud, ils ont les Narcos qui ont mis les pays en coupe réglée, en France on a les ÉNARCOS qui eux aussi ont mis le pays en coupe réglée…C’est l’heure de la révolte…
    Mais Gilets Jaunes, mouvement plutôt sympathique mais quand je vois la récupération de l’extrême gauche, ça me devient tout à fait inquiétant…Wait & See…

  11. Pere Collateur

    Comme l’a si bien dit Perceval:

    « Ces conneries de gauche et de droite ! Ça veut rien dire ces machins ! Selon comme on est tourné ça change tout ! »

    Plus sérieusement, ayant fait l’impasse complète sur le nouveau personnel politique issue de la dernière présidentielle (j’en connais très peu de nom vu que de toute facon peu importe vu que c’était déjà cuit avant leur arrivée), je suis quand même soufflé de l’intervention de ce Legendre.

    Faut vraiment être con comme un balais, encore que le balais il a son utilité, pour faire une sortie aussi pédante et méprisante, alors qu’en face on est à un micro doigt de rejouer la terreur et la commune.

    Incroyable! J’en reviens pas. Y en a vraiment qui pensait que des solutions viendraient de ces gens?

    A t il seulement compris ce Legendre que lui et c’est semblable, sont en danger physique de mort car estampillé LREM, bobo, colabo, rayez la mention inutile?

    Je pense aussi que ca va pas prendre encore des années avant de virer 1 à la boucherie. Mais si on me fait mentir, je suis preneur ^^ Les révolutions c’est définitivement moins fun en vrai que dans les livres…

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Quand on veut bien voir que l’arrogance et le mépris des élites est un des moteurs de la révolte des GJ, ce genre de propos pose question.
      Est-ce de l’inconscience pure et simple ? Est-ce pour montrer que les GJ peuvent s’énerver autant qu’ils veulent, ça n’aura aucune incidence sur la vie de la caste gouvernante ? Est-ce pour souffler sur les braises, pour attiser la colère populaire pour mieux la mater ?
      Curieux, tout de même.

      1. albundy17

        « Est-ce pour souffler sur les braises, pour attiser la colère populaire pour mieux la mater ? »

        Ou as t il simplement baisé la cuisse de Jupiter, investi de la même arrogance et sentiment de supériorité ?

        ça me fait penser au stars, perdant toute notion de la réalité.

        Le melons gonflent assez rapidement quand c’est bien arrosé

    2. Hussard Bleu

      @Père Collateur :
      « A t il seulement compris ce Legendre que lui et c’est semblable, sont en danger physique de mort car estampillé LREM, bobo, collabo, rayez la mention inutile?
      Je pense aussi que ca va pas prendre encore des années avant de virer 1 à la boucherie. »

      Hmmm… Legendre / boucherie… délibérément ? vraiment ? ou juste un coup de Serendip ?

      wikipedia.org/wiki/Louis_Legendre_(homme_politique)

    1. Husskarl

      Voilà qui est fait, ils ont eu quelques croquettes, ils sont rentrés à la niche et sont prêt à de nouveau vous coller des prunes ou des coups de matraque.

      fdesouche.com/1129585-police-revalorisation-de-120-a-150-euros-des-salaires-nets-apres-une-seule-journee-de-mobilisation

      1. Dr Slump

        La police reste quand même le premier rempart de la république, nos élus se doivent donc de prendre au sérieux leurs revendications. Le message quasiment explicite étant « si vous ne nous payez pas nos heures sup’, ne comptez plus sur nous pour taper sur la gueule des GJ », les élus sont cons, mais pas en ce qui concerne la protection de leurs intérêts, et ça n’a donc pas fait un pli.

  12. Deres

    Une des conclusions des gilets Jaunes est quand même un prime de 1000€ défiscalisée pour les salariés de la SNCF et d’EDF et une prime de 300€ pour les policiers. La France d’en bas, est censé avoir gagné mais ce n’est pas la première servie de toute évidence … A ce banquet, je sens qu’il va y avoir plein de pique assiette … Pour compenser tout cela, le gouvernement va faire un coup de rabot sur les investissements, ce qui va plomber les entreprises françaises donc faire monter le chômage.

      1. albundy17

        Les projets de gréves SNCF pour le 25 du mois sont contrecarrés avec cette prime, la neige et le verglas également, pour cause de RCA, et les GJ vont préparer les nouilles au saumon et foie gras d’huîtres iralandaises, donc définitivement ma présence ds la belle famille serait difficilement évitable sans répercussions.

        Argh. On ne peut compter sur rien

        1. Higgins

          Ce soir, la SNCF a trouvé une nouvelle excuse pour expliquer ses retards/annulations perpétuels. Après la neige, le vent, les précipitations, les feuilles mortes, les arbres tombés sur la voie, la foudre, un train en panne à l’entrée de la gare, j’ai eu droit ce soir aux travaux inopinés sur une voie. Curieusement, tous ces maux n’arrêtent qu’une seule ligne, les autres devant être vaccinées. Comme le mépris du client, le foutage de gueule est devenu une seconde nature dans cette organisation.

          1. MarieA

            « travaux inopinés sur une voie »

            Ils ne s’emmerdent même plus à inventer des excuses crédibles…
            A une époque, je prenais souvent le TGV, pas une fois nous ne sommes arrivés à l’heure! Notre meilleur temps, c’était 7 minutes de retard.

                    1. Pheldge

                      Papet : « la Suisse nous envahisse et nous imposent des … » c’est pas parce qu’il y a « des » qu’il faut tout à coup te sentir obligé de coller un pluriel !
                      l’âge avancé, l’afin est proche … bientôt moi toucher pactole Soylent Green 😉

          2. MCA

            @Higgins 19 décembre 2018, 22 h 21 min

            Alors Major, un tantinet maso à ce que je vois?

            On râle et on y retourne pour en reprendre une couche.. :o))))

          3. Jacques Huse de Royaumont

            « en raison d’une trop forte affluence de voyageurs, la circulation des RER est perturbée ». C’est fou, tous ces gens qui décident de prendre le train
            ou encore :
            « suite à divers incidents, etc… ». On ne détaille même plus, de toute façon vous êtes grojean comme devant.
            « suite à un incident en zone RATP/SNCF (chez les autres), etc… ». C’est pas nous, c’est les autres.

      2. theo31

        Vu que dans plein d’entreprises, ce sera 100 euros en plus ou le chômage, le nombre de smicards cocus sera élevé.

        Le mignon poudré pourra expliquer qu’il a fait une promesse mais que les entrepreneurs n’ont pas voulu jouer le jeu.

        On sait désormais que les GJ sont les meilleurs défenseurs de l’Obèse.

  13. panchovilla

    HS mais ça me brûle de l’écrire : la mine réjouie de Lapix qui commente les manifs anti Orban en Hongrie….Orban détesté par l’intelligentsia française parce qu’il a fermé sa frontièreb aux « migrants »…Oooohh c’est pas bien.
    Juste dire à Lapix que les images diffusées dans son « journal », et qui la font tant sourire montrent un défilé mené par le Jobbik, parti néo nazi avec supplétifs para militaires. C’est un peu comme quand les journaleux français se félicitaient de la chute de pnom-penh, de la révolution d’Iran, du massacre des Russes du Dombass par les fascistes Ukrainiens, du génocide fait par les albanais sur les serbes du Kosovo, et des victoires de l’état islamique en Syrie. Mékissoncon ! cépapossib…

      1. Panchovilla

        Le fait est que le jobbik était dans le reportage de France 2, et que Lapix en semblait réjouie.
        Après, pourquoi étaient ils là ? Mais parce que Orban est le seul obstacle entre eux et le pouvoir… Donc tous les prétextes sont bons

        1. Vassinhac

          Oui, c’est vrai !
          Faut un an de stock, le temps qu’un substitut acceptable soit commercialisé en quantités suffisantes.
          Pour les ampoules à incandescence, le substitut correct (LED récentes) a mis 10 ans à venir…

          1. albundy17

            c’est dommage que les ampoules led crament aussi vite, faudrait un circuit 5v ds toutes les maisons concernant les éclairages, à chaque fois c’est la partie redressement/transfo qui ne tient pas

              1. albundy17

                Oui, enfin, les leds s’allument avec moins (1.5 v) mais ce qui crame systématiquement réside ds le redressement et transfo, miniaturisé pour que ça tienne ds l’espace de ton ampoule, ça chauffe et brûle.

                Avec une ligne dédiée et un transfo central alimentant le tout, problème réglé.

                Après faut voir en terme de perte, suis pas electricien, juste une réflexion, mais je ne dois pas être loin de quelque chose plus cohérent que de coller des transfos merdiques à chaque ampoules

                    1. albundy17

                      Renseigne toi auprès d’un expert, y’a de la perte, j’imagine que ce n’est pas pour rien qu’il y a des lignes à 10.000 volts quand il suffirait de sortir du 220 et éviter tout ces transfos jalonnant le territoire

                  1. sam player

                    Oui les pertes sont proportionnelles au carré de l’intensité (I), et donc à puissance égale transportée (P) il vaut mieux augmenter la tension (U) pour diminuer l’intensité et donc les pertes… (puisque sommairement P=UI et les pertes RI^2, R étant la résistance du câble en ohms)

  14. Tess

    H16 je suis comme vous. Je suis très pessimiste pour la suite. J’ai bien peur que nous ayons atteint « l’effet cliquet ». La locomotive s’accélère vers le mur avec nous dans les wagons.
    Depuis des années, je vois la france sombrer et les électeurs votent toujours pour les mêmes, c’est désespérant. Le problème est que bon nombre de Francais ne pas voient arriver le mur. Les jeux, la consommation et l’abêtissement sont les mamelles du socialisme.
    J’ai voté une fois dans ma vie aux présidentielles en 1988 (1ère fois que je votais dans ma vie). J’ai compris très vite qu’il n’y avait rien à attendre des politiques et de la clairvoyances des français.
    La chute sera terrible et les conséquences destructrices.

  15. albundy17

    Bon, va falloir oublier la réalité, pour quelques heures, ceci ds 5 jours, et passer à l’essentiel de la vie: Quoi offrir à vos proches.

    Alors, c’est quoi le truc que t’as placé sous le sapin en plastique ?

  16. Calvin

    Un article de bien jolie facture !

    H16 en facteur de mauvais augure, le cafteur des turpitudes de nos élus.

    18 mois basé sur un concept bancal, le henmèmetan, et on se trouve devant le néant.
    Vertigineux et effrayant.

      1. WorldTour73

        Je me disais ça depuis le début du mandat de macron mais a chaque ma petite voix me disait mais « non, ils sont juste machiavéliques comme l’était mitterand ». Auj, je suis convaincu que ce sont de gros tarés.

        1. MCA

          Mais comme disait Coluche, ils sont allés voir un psy, à présent ils en sont fiers.

          Ca me donne l’impression de vivre un mauvais rêve éveillé.

          Mitterand avait dit lors de l’investiture de Chirac : » à présent la France va être la risée du monde ».

          Nous n’en sommes plus là depuis longtemps; on verse dans le grotesque, le burlesque, l’irréel et le naufrage à la fois.

          Plus rien ne paraît rationnel et s’inscrire dans une vision à long terme, l’amateurisme et l’improvisation sont le lot de chaque jour, et en plus, comble du comble, nous avons affaire à des gens arrogants et suffisants qui prétendent nous faire la leçon du haut de leur immunité.

          Ca ressemble à un concours ou le suivant met un point d’honneur à toujours faire pire que le précédent dans tous les domaines.

          Je crains que nous finissions comme la Grèce et ça s’accélère à vue d’œil.

          1. albundy17

            Hooo, toi, t’a pris un apéro pour être aussi lucide ^^

            mitterand ne s’est pas gouré, c’est un florilège depuis, le tout mis en place par lui même, j’aime pas le gars, mais bon sang il était doué pour foutre la merde, décennies après son trépas tardif.

            C’est regrettable que l’enfer n’existe pas (bisoux Val !)

  17. Stéphane B

    Et que penser du dernier Billet de Maxime Tandonnet. A croire que les deux compère se sont passés le mot pour écrire sur la même chose, la déliquescence de la fRance !
    maximetandonnet.wordpress.com/2018/12/19/scepticisme-lucide/

  18. sam player

    HS
    Bruno Lemaire, pour faire pression, n’exclut pas que l’état rachète l’usine de fabrication de boîte de vitesses de Ford du côté de Bordeaux…
    De nouvelles boîtes 6 devraient sortir : 1 marche avant, 6 marches arrière :mrgreen:

  19. Pheldge

    j’ai également vu ceci : Richard Ferrand, président de l’AN qui se fait remonter les bretelles :
    bvoltaire.fr/ric-lamnesique-richard-ferrand-fache-les-suisses-il-fallait-le-faire/

  20. sam player

    HS (je lis pour vous la revue de presse car cest subtil et je crains que vous n’ayez pas tout compris)
    [Mode Legendre : OFF]

    En cas de violences conjugales, la victime ne sera plus obligé de payer sa part de loyer alors qu’elle a quitté le logement.
    Fastoche de voter des lois pour lever les obligations des locataires et de faire supporter ça encore aux propriétaires, y a des baffes dans la gueule qui se perdent… Que celui qui vote la loi indemnise le propriétaire…
    Effet retors aussi attendu: de fausses victimes. Le conjoint qui voudra se barrer sans être poursuivi pour paiement du loyer n’aura qu’à accuser son conjoint de violences conjugales (l’accusation de pédophilie ça marche pour obtenir la garde des gosses).
    Voilà, maintenant vous êtes avertis, et quand madame franchit la porte le matin, collez lui 2 baffes et comme ça si elle revient pas ça vous consolera de payer le loyer seul… et si elle revient c’est qu’elle aime ça… on se refait pas.

  21. Vassinhac

    N’empêche que quand on dit qu’on n’a pas de télé, beaucoup de gens n’y croient pas ou te classent dans la catégorie « catho réactionnaire refusant la modernité ».
    Une commerçante il y a quelque mois « il y a encore des gens qui n’ont pas de télé ? ».

    1. BDC

      Pas de télé à Paris c’est courant chez les bobos, la télé ça fait peuple. Eux, sont des êtres de la caste supérieure qui s’informent par la grâce du journal de révérence 😀 .

        1. BDC

          Pas forcément, je connais de tout, les hyper classes de mon entourage pro ont 3 enfants. Mais faut les faire tard, genre passé 35 ans, comme moi 😉 (30 ans pour avoir 3 enfants).

          1. albundy17

             » les hyper classes de mon entourage pro  »

            Ils sont sur le dessus du panier, mais au niveau de l’anse j’ai entendu ce genre de résonnement…

            1. BDC

              Ô grand Maître, vous ne batifolâtes pas assez dans les pâturages. Piquets clôtures toussa : un tous les 10 ans, ça fait 3 au bout de 20 ans ! Mais vous devinâtes que j’eusse fait référence à l’âge de la primipare …

              1. Aristarkke

                Ô ADP aka Pheldge, le minimum syndical conviendrait de faire amende honorable et d’implorer la clémence de BDC. N’ oublie pas que, Cruella, son doux surnom ô combien évocateur, aime à penser éradiquer les retraités en particulier mais les séniors en général et que tu entreras bientôt dans cette catégorie. Se gouverner implique de prévoir. Les bavures d’ en ôter un prématurément, en font partie…
                C’est toi qui vois…

              1. BDC

                Ô Maître très puissant, point n’ai besoin de moutard.e.s. à me monter. Je voulais dire qu’il fallait commencer à 30 ans pour avoir 3 enfants, car je n’ai pas vu de cas de 3 grossesses enchaînées passé 35 ans.

                1. Hussard Bleu

                  Des grossesses enchaînées ? horreur ! même à Cruella, je ne pourrois souhaiter pareil sort !

                  scholarship.law.wm.edu/cgi/viewcontent.cgi?referer=http://scholar.google.fr/&httpsredir=1&article=1037&context=wmjowl

        1. BDC

          Bah que mes bobos trouvent que la télé ça sonne comme « télé réalité », sous-culture de merde, éducation des masses, propagande toussa, mais contrairement à vous, ils estiment que le summum pour s’informer c’est l’Immonde.

            1. MCA

              « l’autre connard »… merci d’être plus précis car on s’y perd.

              Supprimer la redevance télé je ne peux qu’être pour, ensuite à chacun de trouver son plaisir là où il peut/veut.

              Mais d’après ce que j’ai pu entendre, désolé mais la tendance du moment serait plutôt à généraliser la redevance à tout ce qui bouge et se connecte, télé ou pas.

              1. albundy17

                avec son écharpe rouge.

                Ho pt’in, je le croyais chez Le point, et j’apprends que le directeur de publication c’est le Foll ^^

                Bref je ne trouve plus son nom.

                ça y’est Barbier, de l’Express:

                valeursactuelles.com/societe/barbier-pas-dautres-distractions-que-la-tv-pour-les-gilets-jaunes-101382

                1. P&C

                  Le même gus à écharpe rouge qui justifie l’immigration par « sinon le pays va couler, il y a plein d’emplois que les français refusent de faire ! ».

                  Non, Monsieur ! Payes mieux pour ces jobs pénibles, et tu auras des gens !
                  D’où l’import d’immigrés pour casser le marché… le bobo a des valeurs… que dis je, des talents… qu’il veut préserver.

                  1. albundy17

                    « D’où l’import d’immigrés pour casser le marché… »

                    lol, non, éventuellement pour faire le taff au prix marché, demandé par les consommateurs *

                    1. Hussard Bleu

                      A propos de ce qu’est devenue la « Télé », j’ai souvenir d’avoir lu quelque part – il y a beau schpile – que, vers le milieu des années 50, tandis que les écrans NB commençaient timidement leur entrée dans le foyer du Français moyen, un politicard condescendant s’était exclamé :

                      « ah! j’envie mes concitoyens qui vont se cultiver dans leurs salons, chaque soir devant leur écran, tandis que nous, nous allons perdre notre temps en mondanités »…

                      Peut-être était-ce Edgar Faure ? je ne le garantis pas, mais il avait assez de cynisme et de mépris envers le petit peuple pour oser cette énormité que personne ne songea à lui reprocher, tant il impressionnait : Il avait même osé, sans sourire, obtenir une niche fiscale pour les tailleuses de pipes de Saint Claude…

                      Ceci étant, il faut bien convenir de ce qu’à ses débuts, et même jusqu’au début des années 70, il y avait – nonobstant Guy Lux et autres saltimbanques – une véritable culture à la Télé. Je pense à La Caméra Explore le Temps, L’homme du XX° Siècle (même cité dans les Tontons Flingueurs par la bouche de Madame Mado, si c’est pas un signe, ça), des « mini-séries » comme Le Chevalier de Maison-Rouge, et autres Chevalier des Touches…

                      Du peu que j’en aperçois par hasard, c’est devenu une sentine…

          1. MCA

            @BDC 20 décembre 2018, 9 h 32 min

            Faut dire aussi que les bobos (dont j’ai la furieuse intuition que nous faisons partie) n’ont pas entièrement tort :

            Quitte à prendre le risque de faire hurler l’AL’, je ne peux pas m’éviter de partager ça !
            ____________________________________________________

            Extraits de sity.net

            Contenu d’un Journal Télévisé ordinaire
            ou comment faire de l’info sans infos…
            J.T. 20h – TF1 – Janvier 1997

            20h00 Le froid, les accidents sur les routes.

            20h04 La naissance du petit Joseph, dans le Gers couvert par la neige.

            20h05 La récolte des brocholis, chez Albert en Bretagne, est menacée par le gel.

            20h06 La récolte des poireaux se fait au marteau. Augmentation inévitable du prix des légumes.

            20h08 Compteurs d’eau et canalisations gelées chez les habitants d’une ville de province.

            20h09 Début des soldes à Paris.

            20h11 Reportage sur la fabrication artisanale du pain.

            20h13 Viol d’une petite fille.

            20h14 Jugement en Belgique d’un membre présumé islamiste du « Gang de Roubaix ».

            20h15 En Israël, présentation devant le juge d’un jeune soldat qui avait tenté de mitrailler des Palestiniens.

            20h16 Jugement en Angletterre des époux West, assassins en série de jeunes filles.

            20h18 Départ à la retraite de Miguel Indurain. Rappel de sa carrière de champion cycliste.

            20h22 Rétablissement d’un malade cardiaque greffé aux Etats-Unis.

            20h23 Les hommes consomment de plus en plus de soins et de produits de beauté. Reportage.

            20h26 Prison pour Bernard Tapie, suite à l’affaire des comptes de l’OM.

            20h28 Reportage sur la « poupée qui mange », conçue pour manger des frites, mais qui « mangeait » aussi les cheveux des enfants, voire la peau du doigt. Il est suggéré que la poupée soit équipée d’un « bouton d’arret d’urgence ».

            20h30 Stages-nature en montagne pour les enfants en Savoie.

            20h32 Présentation du téléfilm de la soirée, consacré à Dalila, femme du héros biblique Samsom. Reportage sur le tournage du téléfilm.

            20h34 Fin du J.T. Générique.

            _________________________________________________

            37 minutes sur 40 d’insignifiances…
            J.T. 20h – France 2 – 4 Septembre 2002

            20h01 Orages violents et inondations en Provence.

            20h04 Orages violents et inondations en Ardèche. Mort d’un touriste après que sa voiture ait été emportée par les flots.

            20h05 Les orages sont-ils de plus en plus violents? Interview rassurante d’un spécialiste de Météo France.

            20h08 Progrès dans l’enquête sur les meurtres en série de jeunes filles dans la Somme.

            20h10 Procès d’un pédophile à Melun.

            20h11 Remise en liberté refusée pour Maurice Papon.

            20h12 Condamnation d’un hopital pour avoir transfusé un malade contre son gré et contre ses convictions religieuses.

            20h15 Interview de Bernard Kouchner. L’ancien ministre de la santé rappelle que l’éthique médicale interdit au médecin d’imposer un traitement contre la volonté du patient.

            20h18 Nomination par le gouvernement d’un nouveau PDG à La Poste.

            20h19 Annonce par le gouvernement d’une diminution du nombre de fonctionnaires, et d’une diminution des budgets de la plupart des ministères, à l’exception des budgets de la justice (+7%), de la police (+6,5%) et des Affaires Etrangères (+14%).

            Remarque: l’une des rares « vraies » infos de ce JT est traitée en 1 minute, contre 7 minutes pour les orages. Par ailleurs, aucune raison n’est donnée pour justifier la très forte augmentation obtenue par Dominique de Villepin, le ministre des affaires étrangères.
            20h20 Reportage sur un stage de conduite spécialisé pour échapper à une éventuelle embuscade. Interview d’un chauffeur de ministre qui participe au stage.

            20h22 Revendications des médecins pour l’augmentation de leurs honoraires.

            20h23 Reportage sur les vaccinations des bébés dans les maternités.

            20h24 George W. Bush s’entretient avec Tony Blair à propos d’une nouvelle intervention militaire contre l’Irak.

            Cette autre info importante est elle aussi traitée en une minute.
            20h25 A Jerusalem, le Mur du Temple menace de s’écrouler à cause d’un chantier souterrain.

            20h26 A Moscou, succès d’un groupe de chanteuses avec une chanson « glamour » sur Vladimir Poutine.

            20h28 A Johannesburg, le Sommet de la Terre s’achève sans être parvenu à fixer un calendrier et des engagement précis de la part des états. Les Etats-Unis continuent de refuser tout effort en matière d’environnement et de réduction des gaz responsables des modifications climatiques.

            La troisième et dernière info importante est présentée en une minute et en fin de journal, alors que ses implications auraient justifié une place en ouverture du journal.
            20h29 Mise en service d’une éolienne géante dans la Marne.

            20h31 A Grenoble, des bergers manifestent contre les loups.

            20h32 A Paris, le Maire Bertrand Delannoe souhaite réglementer la présence anarchique des émetteurs de téléphonie mobile.

            20h34 Dans les Hauts de Seine, les habitants manifestent contre les coupures d’eau chaude causées par l’insécurité d’une centrale thermique.

            20h36 Après la rentrée des classes, la rentrée dans les crèches. Reportage.

            20h38 Début de la nouvelle tournée mondiale des Rolling Stones.

            20h40 Retour de Johny Halliday au cinéma, avec un rôle dans le film de Patrice Leconte, « L’homme du train ».

            20h42 Résultats de l’US Open de tennis.

            20h43 Fin du J.T. Générique.

            ____________________________________________________

  22. P&C

    Les macronistes ont peur pour leurs fesses : par mesure de précaution, ils lâchent de la thune au prétoire.
    https://www.francetvinfo.fr/societe/manifestation-des-policiers/colere-des-policiers-les-trois-principaux-syndicats-ont-conclu-un-accord-de-revalorisation-salariale-avec-le-ministere-de-l-interieur_3109001.html

    Au tour des autres : personnels hospitaliers, enseignants, gendarmes, fonctionnaires des collectivités territoriales. Il n’y a pas de raison…

    1. Le Gnôme

      Quand un régime se met à choyer ses pandores, c’est qu’il craint pour sa survie. Quelque argent soigneusement distribué our éviter d’avoir sa tête au bout d’une pique, ce n’est pas de l’argent gâché, c’est une assurance vie.

      1. MCA

        Je ne peux y croire,

        moi qui pensais que ces gens agissaient par idéalisme, quelle déception d’apprendre que l’argent serait leur réelle motivation!

      2. Husskarl

        Ils ont:

        – Augmenté les CRS
        – Augmenté les plus hauts gradés de l’armée
        – Augmenté les flics

        il ne manque plus que les juges et les journalopes et la liste des ennemis sera complète.

    1. Aristarkke

      Fallait pas, Val Honeywell, écouter les Experts, ce matin…
      Une vraie déferlante de ce mot par l’invité du jour.
      L’holocauste était assuré… 😉

      1. Val

        @harry j envie parfois nos comparses musulmans, leur dieu leur donne de bien judicieux conseils pour traiter leurs ennemis…. il faudrait vraiment créer une religion 2.0 : muslim avec pinard & saucisse pris aux chrétiens ou/et chrétien avec option cou*lles qu on aurait pris aux muslims

        1. albundy17

          « j envie parfois nos comparses musulmans, »

          Nous nous rejoignons Val, fini les aspirines et cette jalousie envers les autres femmes du foyer patriarcal, toujours dispo pour une levrette bâclée, l’avenir :mrgreen:

          p’tin, suis venu trop tôt de 20 ans !

          1. plutarque

            @Val & Al, les Renards du Désert (de la pensée) ^^

            Nan, mais je rêve… Vous allez quand même pas nous faire l’apologie de la Charia Blanche… Faites gaffe, quand même : Il y’a des esprits faibles et/ou jeunes qui vous lisent et pourraient se laisser tenter.

        2. P&C

          Cela existe déjà…
          – au Caucase (va empêcher un russe de boire…)
          – en Asie du sud est.
          – dans les Balkans. Pour le bosniaque moyen, l’islam c’est bien, mais sans les ar*bes (les turcs dans le cas présent).

        3. Pheldge

          @Val : c’est pas une question de c0uilles, c’est juste que le chrétien respecte la vie humaine, alors que,pour le musulman, seule a de valeur la vie du croyant. L’infidèle ne mérite pas de vivre …

    1. albundy17

      Et à coté de ça il s’interroge sur le pourquoi la chine laisse crever des sociétés non rentable ^^

      La première phrase n’est pas de lui, et il avance régulièrement des pensées collectivistes. Il ne s’est pas encore trouvé.

      1. Higgins

        Il a une curieuse conception du libéralisme. Ses réflexions ne sont pourtant pas dénuées de bon sens (cf son post sur le crédit d’impôts pour les fenêtres dans le cadre de la « transition énergétique » par exemple) mais il a un fond collectiviste assez gênant qui nuit à ses démonstrations.

        1. albundy17

          Oui, il a compris que subventionner c’est mauvais, sauf quand ça l’arrange. Le cul sur deux chaises, mais ne sait pas laquelle choisir.

          Il a l’air très gentil 🙄

        2. sam player

          Je suis allé y faire un tour…
          Il n’est pas à une contradiction près même dans cet article avec EDF, le bien commun… Lapeyre entreprise froncaise…

          Non à la subvention d’un côté, oui au protectionnisme de l’autre… alors que le protectionnisme est aussi une subvention… payée directement par nous…

    2. sam player

      Government’s view of the economy could be summed up in a few short phrases: If it moves, tax it. If it keeps moving, regulate it. And if it stops moving, subsidize it.
      Ronald Reagan

  23. albundy17

    Patron, je viens de m’apercevoir qu’à chaque nouveau message m’étant signalé sur ma boite mail, le titre de l’article me provoque un petit coup au coeur 🙄

  24. pabizou

    Sais pas si c’est le RCA qui frappe encore mais les GJ ont donné une bonne occasion aux abrutis du PS de revenir polluer les télés avec leurs crétineries habituelles . Ca devient franchement pénible de revoir la tête à claque d’hamon et autres pointures du même acabit .

        1. Vassinhac

          Oui, et ce que j’apprécie c’est les questions des collègues incrédules « mais tu fais comment pour te tenir au courant de l’actualité ? »
          En général je n’ose pas leur répondre que ce qu’ils tiennent pour les « inforamtions » ne sont que bullshit et manipulations…

  25. cyprus ill

    H16, encore une analyse parfaite de la situation.
    Ah, qu’il est délicieux pour ses méninges, si souvent malmenées en ces temps de moquage de visage permanent, de boire vos paroles d’une justesse si parfaite.
    Merci. Ça fait vraiment du bien. On se sent moins seul…

  26. Stéphane B

    Quand je lis qu’un députe LREM, ancien du parti de Robert hue, déclare (ladepeche.fr/article/2018/12/20/2928418-depute-lrem-haute-garonne-tire-boulets-rouges-gouvernement.html) «  »Trois priorités avaient été fixées par le gouvernement pour le budget 2019 : libérer l’économie et le travail, protéger les Français, investir pour l’avenir en préparant les défis de demain et en transformant l’action publique. Ce projet de loi de finances ne me parait pas en mesure d’atteindre les objectifs fixés, particulièrement en ce qui concerne le quotidien d’une majorité de Français et la nécessaire transition écologique (…) Aussi, j’ai décidé de voter contre ce budget ». », je ne sais pas si je dois pleurer ou rire. Dépitant !

  27. Aristarkke

    Demi HS qui rejoint la préoccupation de MCA. BFM TV fait tourner un sujet en boucle sur la dangerosité augmentée des routes grançaises à cause du nombre élevé de radars hors service avec un non tiers complètement détruits outre ceux simplement burquisés…

    1. Higgins

      Sur la N118, il devient difficile de dépasser les 70 km/h. Les radars (tous scotchés à ma connaissance) n’ont qu’une utilité toute relative.

      1. Citoyen

        Cela fait belle lurette que je ne passe plus par la N118, mais il fut un temps, pas très éloigné, où l’on pouvait très largement dépasser les 70, à bien des moments de la journée …. il semble que les choses ont bien changé …

  28. Higgins

    Encore un record battu (et on s’en passerait bien: « L’Etat va devoir lever sur le marché obligataire 200 milliards d’euros l’an prochain. C’est 5 milliards de plus que prévu et un record historique. » (https:/ /www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/0600382956876-la-france-va-emprunter-200-milliards-en-2019-2231631.php)

      1. albundy17

        D’après les annonces, la BCE devrait cesser ses achats de dettes en fin d’année, avec un joli stock de 4.700 milliards d’euros. Il y a des chances qu’il faille rémunérer le risque sans l’acheteur compulsif

  29. jean pierre peychieras

    QUI SUIS-JE ?

    ….Arriver au 123, rue Saint Jacques, Paris 5.

    ….Faire 1.8 km. Longer le Jardin du Luxembourg. Traverser le 6ème arrondissement. S’installer au 27, rue Saint Guillaume, Paris 7.

    ….Reprendre le même chemin, marcher 2,00 km. Faire à nouveau le tour du jardin du Luxembourg. S’arrêter 2, rue de l’Observatoire, Paris 6.

    Qui suis-je ?

    Quelques indices….

    Je suis un crétin qui n’est pas sorti des 5ème, 6ème et 7ème arrondissements pendant 10 ans.

    Je suis celui qui va vous enfumer, diriger votre vie, vous expliquer ce qui est bon pour vous, car moi….je sais !!!

    Avec mes copains, depuis 40 ans, on a amené la France à la faillite.

    Je suis l’élite de ce pays, celle que le monde entier ne nous envie pas.

    Çà y est ? Vous avez trouvé ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.