Joyeux Noël !

Sans surprise, c’est maintenant le moment de laisser ce blog en suspens pendant quelques jours, le temps de goûter aux retrouvailles familiales, aux menus de fêtes et aux petites attentions que cette période favorise.

Comme d’habitude, cette courte fermeture sera l’occasion pour moi de faire un petit bilan d’étape après vous avoir remercié, vous lecteurs, pour votre assiduité et vos commentaires toujours plus nombreux, vos abondants partages et vos liens pertinents souvent envoyés par emails et qui m’ont parfois permis de réaliser un joli billet. J’en profite pour rappeler aux lecteurs silencieux qu’ils ne doivent pas hésiter à commenter et que l’abrasivité de certains habitués du blog ne doit en aucun cas les freiner.

L’année écoulée m’aura permis de constater que l’intérêt pour ce blog ne se dément pas. Tant que le mot « ultraturbolibéral » n’apparaît pas trop souvent, le billet moyen parvient parfois à attirer l’œil du Français moyen qui reste curieux de pensées alternatives et délicieusement sulfureuses (« La liberté ? Oh, n’y pensez pas, vous m’émoustillez ! »). Et puis à défaut de fournir toujours une critique pertinente, je souhaite qu’il aura été l’occasion pour la plupart d’une petite tranche de rigolade, ce qui serait déjà un succès fort honorable. J’espère compter autant sinon plus de lecteurs et de commentateurs réguliers en 2019 ce qui devrait inciter les amateurs actuels à relayer encore les billets, par e-mail, par partage de lien, par Twitter ou sur Facebook (et puis coller l’un ou l’autre billet sur le mur d’un communiste, c’est toujours l’occasion d’une bonne tranche de poilade)…

Noël est l’occasion de rechercher, autant que possible, la paix avec son entourage. Je vous souhaite donc de l’obtenir, de reprendre des forces pour l’année 2019 qui s’annonce à n’en pas douter comme une année charnière pleine de rebondissements. J’ai, à vrai dire, bien du mal à imaginer qu’elle se passe cette fois-ci dans l’habituelle gaudriole politique qui rythme la vie de la Vème République depuis quelques décennies et j’ai tendance à penser que si quelque chose doit casser, cela devrait se produire cette année. Espérons que les craquements annonciateurs seront assez fort pour alerter un maximum de monde…

Je vous souhaite un bon et calme Noël 2018 et, dans la foulée, une aussi bonne année 2019 que possible. Faites provision de cadeaux, de chaleur humaine, de bonne humeur, de contact humain et de gras (le gras, c’est la vie !). Nous en avons tous besoin.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires373

  1. MCA

    Le quiz du moment :

    deviner dans quel système nous baignons et le coup d’après?

    Formes de gouvernement
    Anarchie · Aristocratie · Autocratie · Autoritarisme · Bureaucratie · Démocratie · Despotisme · Dictature · Gérontocratie · Kleptocratie · Krytarchie · Krytocratie · Méritocratie · Monarchie (absolue, constitutionnelle) · Népotisme · Ochlocratie · Oligarchie · Particratie · Ploutocratie · République · Réseaucratie · Royauté · Sociocratie · Stochocratie · Technocratie · Théocratie · Totalitarisme

        1. lafayette

          Le culte du transport public c’est la La métrocratie, ça rejoint un peu aussi a la mettreocratie, culte du ‘qui dit qui y a qu’a ‘ , un peu comme Mac Rond point qui nous sort des phrase du genre qu’il n’y a qu’à travailler pour trouver du travail… La phrase type de administration qui n’a pas de notion du travail et encore moins de rentabilité.

          Dans les F, il y a aussi la Filoucratie à ne pas confondre avec la Fuckyoucratie qui semble intraduisible.

          Et la Zérocartie c’est la liberté.

    1. Aristarkke

      Question gérontocratie, nous en sommes épargnés et le seront encore quelques décennies. Nos virulentes Amazones y veillent (et y veilleront)…

      1. Vassinhac

        +1 d’ailleurs depuis la généralisation de l’imprimerie on a perdu la mémoire. D’aulleurs plus personne n’est capable de connaître notre passé à cause de l’imprimerie.

        1. Dr Slump

          D’où l’avantage des traditions orales. Les membres des communautés dont la transmission des savoirs se fait uniquement de façon orale ont une faculté de mémorisation bien supérieure à la nôtre, ils écoutent, ils enregistrent.

          1. sam player

            … sauf que c’est invérifiable !
            Toi t’as pas dû jouer au jeu du téléphone arabe quand t’étais gosse…

            wikipedia.org/wiki/Téléphone_arabe

            1. Dr Slump

              Lol sam, le téléphone arabe, joué par des occidentaux zappeurs incapables d’écouter attentivement, des chuchotements dits rapidement dans l’oreille. L’exemple qui tend plus à confirmer mon propos!

              Cela dit, je parle en effet d’observations empiriques, je ne prétends pas le prouver de façon générale.

              1. sam player

                L’exemple qui tend à prouver… ah ah ah tu manques pas d’air Ta tradition orale c’est juste improuvable… et direction poubelle…
                Lors d’un accident, 5 témoins, 10 versions différentes…

                1. Dr Slump

                  Encore un exemple hors de propos, extrême celui-là, pendant lequel le stress est d’une intensité telle qu’il interdit le type d’attention que l’on doit avoir lors d’un apprentissage.
                  La transmission orale n’est pas exempte de faiblesses, n’empêche qu’elle existe, et que des gens apprennent sans livre ni cahier ni stylo.

                  Ce sont tes partis-pris radicaux qu’il faut jeter à la poubelle, tu n’apportes rien de positif sur ce blog, tu ne sais que dénigrer ce que les autres disent, tes sarcasmes me cassent les couilles pour de bon. Parle à ta souris, à ton popaul, à ta moto, mais par tous les dieux oublie-moi, tes interventions m’insupportent!

                  1. sam player

                    Wikipedia : tradition orale

                    Selon Seydou Camara, qui étudie la transmission orale des traditions africaines, le texte véhiculé oralement se transforme selon les intérêts de chacun, faisant apparaître à chaque fois de nouvelles variantes. Même lorsque le texte est écrit sous forme de manuscrit, des erreurs s’ajoutent à chaque copie, à tel point qu’on recense « une infinité de variantes » dont seul le « noyau » reste inchangé. Ainsi, même si les récits de fondation font référence à des phénomènes historiques, ils ont toujours une teneur fictive et mythique[1].

                    Yves Person étudie quant à lui les limites temporelles de l’oralité, et fait remarquer ceci : « Une règle assez générale, qui vaut d’ailleurs pour les traditions orales dans leur ensemble, est que les souvenirs remontent seulement jusqu’à la dernière migration. Il semble qu’un élément visuel (tombes, lieux sacrés ou sites mémorables) soit presque toujours nécessaire pour maintenir vivante la mémoire. Tout ce qui est antérieur doit s’être effacé en l’espace d’une vie d’homme ». Il ajoute que certains peuples d’Afrique peuvent se souvenir d’évènements marquants remontant plusieurs siècles en arrière, mais qu’avec le temps les détails sont oubliés ou transformés[2].
                    ——-
                    Tu noteras « noyau » écrit entre guillemets car il est impossible de démêler le vrai du faux… et même le noyau…

                    Au fait, merci de confirmer que les émotions faussent la perception et l’analyse… je me tue à le dire…

                    D’ailleurs j’ai l’impression que tu as parlé sous le coup de l’emotion… je te souhaite néanmoins une bonne année 2019…

                    Conclusion : écouter un récit oral transmis de génération en génération à autant d’intérêt que d’écouter les histoires du Père Castor, un divertissement…

                    1. albundy17

                      Déjà que les écrits sont modifiés à chaque réécritures, t’imagine la véracité du mec qui marche sur l’eau, fend les rivières ou transforme l’eau en picrate ^^

                    2. Iskanderkul

                      Pour les fables, contes et histoires, la transmission orale permet la variation du texte, pour cause d’embellissement, d’adaptation, il est donc naturel que le texte évolue et le sens change.

                      Pour les mythes, qui sont universels, Dr Slump a raison, la mémoire permet (permettait…) une transmission plus fiable de génération en génération : parce que des mémoires entraînées (ce qu’on ne sait plus faire) sont très fidèles quand il s’agit de quelque chose qui a du sens et auquel veut croire le transmetteur. Seul ce qui a du sens est retenu et transmis, les petites variations de texte n’affectant pas le noyau intelligible.

                      En opposition, la transmission par recopie d’un mythe écrit risque, lors des erreurs de recopies, de s’accumuler, car le copieur peut (parfois) ne pas faire le travail intellectuel de compréhension indispensable à la mémorisation. Dans ce cas, la mémoire est plus fiable que l’écrit.

                    3. Dr Slump

                      Ah, manquait plus que Al, pareil au sous-fifre, qui comme d’habitude vient jeter son petit commentaire, dont l’opportunité – oublions la pertinence, larguée depuis le début – est au débat ce que la petite frappe est à la bravoure.

                    4. albundy17

                      mdr slump, on sent que le père noel t’as comblé.

                      Quand à la mémoire plus fiable qu’un écrit originel, suffit de reprendre les minutes d’un procès en appel, ou tout simplement avoir un peu d’honnêteté quant à ses propres capacités à systématiquement enjoliver ses souvenirs, ou les arranger à sa façon.

                    5. sam player

                      Merci Iskanderkul d’avoir écrit la même chose que Wikipédia !
                      Je note le « plus fiable » : c’est fiable ou pas fiable… sinon c’est de l’à-peu-près, ouais, je sais mais c’est mon côté binaire tant décrié ici… mais soit ça fonctionne, soit ça fonctionne pas… soit tu paies, soit tu paies pas…

                      Je note aussi le « avoir raison », décidément vous n’en sortez pas…

                    6. sam player

                      Votre « à-peu-près » ça me fait penser aux annonces de bagnole sur le bon coin : le gars marque très bon état intérieur et extérieur, entretien suivi, factures à l’appui… moteur HS…
                      Hi hi hi…

                    7. lafayette

                      Sans oublier que les écrit aux burins et aux clous sont devenus transformé avec les nouvelles méthodes d’écriture et les évolution de langue. L’imagination et l’interprétation a déjà crée plus de guerre que l’absence de textes sacrément problématiques.

                    8. Loki dort

                      Lire vos commentaires écrits est aussi amusant, en retour, que de se farcir la Critique de la Raison Pure. Réductionnisme rationnalisant et étroitesse d’esprit pontifiante, un clown triste est plus drôle que vous!
                      Kant, au moins, ne se perdait pas dans vos incantations anti-quantiques. Allez, on fera donner un cantique pour vous cette nuit.

  2. plutarque

    Selon le journal « L’Opinion », Philippotte a enregistré la marque « Gilets Jaunes » à l’INPI…

    Récupération politicienne ? Enculade citoyenne? Il cherche à « élargir le cercle de ses amis »?

    GI john aurait du utiliser le triangle de signalisation livré avec le gilet jaune… Philippotte aurait alors’pu enregistrer « triangle rose », plus approprié à mon avis…

    1. Dr Slump

      Oui, déjà signalé hier. Aucune honte! Ces politiciens débiles ne savent pas à quel point ils attisent la méfiance et l’hostilité à leur encontre. Je sens que ça va bien se passer.

    1. Le Gnôme

      Allons, soyons sérieux, sans radar des fous en Doblo sont fichus de rouler à 160 km/h sur route enneigée avec un coup dans le nez de surcroît, au mépris des bons conseils de madame Perrichon. Le radar peut sauver des chatons, c’est leur fonction. Sans flicage, les conducteurs font n’importe quoi et il pourrait y avoir 100.000 morts par an.

    2. sam player

      « Et la suffragette de la sécurité routière, Chantal Perrichon l’a bien compris en demandant d’ores et déjà la réaffectation des budgets destinés normalement à réparer les radars vandalisés cette année à la multiplication des voitures banalisées. »

      Wikipedia:
      Le 31 mai 2011, la Ligue contre la violence routière dépose plainte à Paris car sa présidente Chantal Perrichon fait l’objet de menaces de mort et d’insultes sur internet[11],[12],[13]. Les menaces et le harcèlement reprennent en 2018 après l’instauration de la limitation de vitesse à 80 km/h sur les routes nationales[14].
      ——-
      Elle, elle va pas passer 2019…

      1. Aristarkke

        LCVR, l’assoce qui ne communique jamais sur le nombre réel de ses adhérents ni sur l’origine des fonds qui la soutiennent financièrement.
        La liste des associations-filles départementales (affichée sur son site) comporte de nombreux trous d’absence dans un département.
        Comment concilier tout cela avec sa propagande qu’elle serait massivement suivie par les citoyens???

        1. MCA

          @Aristarkke 28 décembre 2018, 12 h 20 min

          Comment concilier tout cela avec sa propagande qu’elle serait massivement suivie par les citoyens???

          Houlaaaa!

          tu as forcé sur le thé à la menthe?

      2. MCA

        Comme disait le Général Bigeard en parlant d’Arlette Laguillez ; « pour la calmer on va la marier avec un para ».

        Bon, pour trouver un volontaire c’est pas gagné d’avance !…

      3. lafayette

        On ne sait même pas mesurer les avantages d’une mesure avant de la généraliser. Plus de bouchon c’est rendre l’air encore plus vicié. Autant allumer le moteur de sa voiture chaque matin et partir au travail en transport public.

      4. MarieA

        Ça a l’air d’être une sacrée tarée, la mère Perrichon. Le genre de bonnes femmes absolument insupportable, obsédée par son envie de régenter la vie des autres, dont nous ne manquons pas en France. Intéressant quand on sait qu’elle est censée être diplômée de psychologie.
        Évidemment, elle est payée avec l’argent des Français et son association de rabat-joies aussi.

        Encore un membre de la Gestapo qui est passé à côté de son destin, né trop tard :
        https://www.youtube.com/watch?v=kuNBkVMpvNs

        Elle a même un blog qui lui est entièrement dédiée :
        https://antiperrichon.blogspot.com/

        Soixante-huitarde, militante MLF, pour l’écologie, fonctionnaire, beurk beurk, pas de doute on est en France.

    3. MCA

      @L’Ari

      ARgrrrrr! damned!

      Aux dernière nouvelles nous en étions à la moitié HS et vl’a ti’ pas’ qu’à présent tu nous indiques qu’il n’en reste plus qu’un tiers?

      J’angoisse à l’idée que le nombre de morts sur la route ait pu suivre la tendance inverse.

      Je vais de ce pas me renseigner auprès de la sécurité routière pour obtenir la statistique depuis que Gilles et John ont commencé le mouvement, mais je ne cache pas mon inquiétude.

      Un indice toutefois : au jité de 20h00, les médias se gardent d’évoquer le sujet; à n’en point douter l’hécatombe est telle qu’ils en restent sans voix!

      Ils n’évoquent pas non plus l’hécatombe du côté des recettes fiscales, et je crains fort que si ça continue, au centre de Rennes, les personnels qui assurent notre sécurité se retrouvent au chômage technique,

      quelle horreur!!!

      Pour une fois que le modernisme informatique était utilisé pour notre bien…

      Au fait, quelqu’un à des nouvelles concernant les portiques qui commencent à rouiller?

      Si ça se trouve ils seront les victimes à suivre si Gilles et John se retrouvent contraints à l’inaction par la disparition de tous les les radars … des écrans radars…

      Pour conclure, pensée émue pour Sarko qui aux dernières nouvelles aurait succombé à une jaunisse foudroyante suite à la destruction de ses bébés.

      Décidément, ces gaulois réfractaires sont insensibles à la détresse humaine !

      1. Aristarkke

        Toi, tu n’as pas suivi mon conseil !!! 😥

        Je le savais que tu en serais incommodé de lire pareil article…

        J’indique à tes proches que je décline toute responsabilité dans un arrêt cardiaque consécutif à lecture de ce blog !

        1. MCA

          Arrêt cardiaque?

          Ne t’inquiète donc pas, aux dernières nouvelles mon cœur s’arrête entre deux battements et repart de plus belle; seule inconnue, le moment où il oubliera de repartir.

          Je te tiendrais au courant…

    1. MarieA

      De la prison ferme pour avoir enlevé son bonnet à un keuf. On a connu nos chers juges plus tolérants…

       » Ils ont demandé un délai et on tous quatre été placés en détention provisoire pendant douze jours jusqu’à leur jugement le 26 décembre. Maria B., qui ne contestait pas les faits, a été condamnée à 9 mois dont 3 fermes. Les douze jours de détention provisoires sont décomptés.
      Cela signifie qu’elle a 78 jours (environ) à effectuer, ce qui fait 57 jours après l’application du crédit de réduction de peine. Elle sera convoquée par le juge de l’application des peines qui, s’agissant d’un reliquat de moins de 6 mois, pourra convertir cette peine.
      Cela signifie en changer la nature (jours-amende, TIG…) pour éviter l’incarcération. Bref la seule possibilité qu’elle retourne en prison est qu’elle le veuille, en ne répondant pas à la convocation ou en refusant l’aménagement. Je doute qu’elle fasse appel d’ailleurs.  »

      Mais c’est une militante communiste donc j’imagine qu’elle s’adaptera très vite à la vie en communauté.

      1. Hussard Bleu

        D’une autre Marie, pas moins diserte, mais mieux logée :

        Monsieur mon cousin

        Soyez sans tourment de mon sort : je vas bien, en mon Carnavalet, et mieux que le Riaume et le Roy lui-même. Nul doute est-ce l’effet bienfaisant des messes, que faites dire pour mon salut, d’esprit comme de corps ?

        Le Roy, fort amateur de cataglottisme, n’avoit pas de mots de trop de censure pour les gens de « passions tristes », mais il doit être livré pour l’heure à la délectation morose , celle que condamnoit saint Augustin : « On retient et on rumine avec plaisir ce qu’on aurait dû rejeter aussitôt que l’esprit en a été frôlé ».

        Point n’est besoin lors d’être un autre Jansenius pour comprendre que la nouvelle adventure du Janissaire Alexandre – avecque ses documents de Chancellerie desrobés, et dont il usa en Cafrerie – ne peut qu’animer et rallumer des souvenirs qui furent chers au Roy, mais sont maintenant fort compromettants pour les suites de son règne, tant il est périlleux de se vouloir être, et à la fois, le Soleil et son frère…

        Ne seroit-ce pas le cas d’évoquer, pour cette fantaisie de doublon, le cousin de cette bonne Madame de Miramion, qu’aviez naguère tenté par force d’éloigner des voies de l’honneur par rapt intéressé, au regard de ses grands biens, qui eussent bien fait votre affaire en votre estat d’éternelle impécune?

        Ce cousin, Monsieur l’Abbé de Choisy passa la plus longue part de sa vie habillé en femme, qui ne fut guère obstacle à réception dans l’Académie Françoise. Il fréquentoit fort dans les grâces de Monsieur, mais il fallut admettre aussi qu’il estoit tout uniment de voile comme d’aviron, quand on vit qu’il reconnut se trouver père de plusieurs enfants de nature…

        N’est-il point d’ironie qu’il fût commendataire de cette abbaye de Saint-Seine dans notre Bourgogne de la Montagne, là où Saint Benoit d’Aniane, réformateur de son ordre, fut un bref prédécesseur ?

        Mais j’en reviens à notre Janissaire : il sembleroit qu’il ait acquis de M. de Breteuil la charge d’Introducteur des Ambassadeurs, d’où l’attribution des papiers de Chancellerie querellés, mais le Secret du Roy empêche que l’on en puisse avérer la chose.

        Nonobstant, le mot « introducteur » excita la verve de M. de Créquy, quand il apprit l’usage qu’en faisoit le Premier Gentilhomme de la Chambre, tempêtant ses quérimonies contre l’intempérance royale pour les déduits dans le goût italien, avant que de rapidement s’apaiser devant la contrition du Prince, et la promesse de sa promotion dans l’Ordre.

        « Kohler furor brevis est » dit Créquy, à l’amusement de nos femmes savantes, si fort familières d’Horace…

        Le Roy déplore douloureusement que son Janissaire ne puisse connaître enfin le sort que son aïeul réserva à Monsieur le Grand. Mais « De Thou cela, ne parlons plus » : Créquy est soupçonné d’avoir encore chansonné cela…

        Vos aviseurs nous diront qu’en penser et croire. En attendant « Au gui l’an neuf », et croyez que je suis toujours votre amie et parente très affectionnée,

        Marie de Rabutin-Chantal

        1. Hussard Bleu

          « IRA FUROR BREVIS EST : ANIMUM REGE, QUI, NISI PARET, IMPERAT. » « La colère est une courte folie : maîtrisez vos passions, ; si elles n’obéissent pas, elles commandent. HORACE, Epître II, Livre 1, v.62.

        2. Pheldge

          Werther, je sais bien que c’est la trêve deconfitur, mais c’est pas la peine de nous faire ton savant (de Marseille) avec ton Latin (de cuisine) : tout le monde* sait que les « nisi » dominent ici !

          *même Al … 😉

          1. Hussard Bleu

            l’ADP tient à finir l’année en (Dame de) Beauté ?

            Il faut bien lors admettre que ces calembours – affligeants en diable – sont les inévitables signes avant-coureurs de la cata 2019 qui s’annonce….

              1. Hussard Bleu

                On constate, de fait, une aggravation de l’état psy de ce pauvre homme… le Conjugo semble potentialiser chez lui des tendances « déplorables » comme dit Hillary qui le connaît bien…

                Mais bon, je ne souhaite pas m’immiscer vraiment dans vos petites guerres picrocholines, pas davantage qu’entre Sam et Dr Slump…

                A Rock and a Hard Place, hein ?
                https:/ /www.youtube.com/watch?v=rGLdJIh3-3U

                1. albundy17

                  « Mais bon, je ne souhaite pas m’immiscer vraiment dans vos petites guerres picrocholines »

                  C’est pourtant acté à l’instant. 😀

                  Et contrairement à l’emportement régulier de Slump, notre guère n’est que bienveillance amicale :mrgreen:

                  1. Loki dort

                    Picrocholines? A peine schtroumpfesques. Il y a toujours des Gargamel qui se croient les plus malins, et s’empêtrent dans leurs propres pièges rationnels.
                    C’est qu’ils n’ont pas hérité des dons divins de mes avatars! Et que des blagues, surtout celles de mauvais goût, sont souvent plus opportunes que des discours de la méthode.

                  2. Pheldge

                    « je ne souhaite pas m’immiscer vraiment dans vos petites guerres picrocholines »,rajoute  » moi qui suis plutôt du genre picolo et pas trop câlin … »

      1. Aristarkke

        Logique !
        Recherche de la pente la plus constante possible pour les véhicules ascendants afin d’éviter aux camions (vu comme ils sont chargés !!!) d’affronter une variation de pente trop ralentissante avec relance difficile.

        1. Higgins

          En Grance, cela est impossible. La dissonannce cognitive résultante pour les « responsables » de l’insécurité routière leur serait insupportable et probablement fatale à court terme.

          1. MCA

            Arriver à supprimer les causes d’accidents serait à coup sûr l’antichambre du chômage pour ceux qui en sont chargés.

            Est-ce vraiment leur intérêt?

    1. Hussard Bleu

      Quand les chevaliers du Guet se laissent aller à désavouer les Intendants, on se dit, n’est-ce pas, que la Monarchie en ce pays n’a pas beau schpile…

      Ces manipulations maladroites sont la marque fâcheuse d’une inquiétante venette au plus haut niveau : qui imaginait que ces gens, les « Best and Brightest » de la Génération Maquerond, seraient aussi dépourvus de sang-froid, tout en étant « en même temps » adeptes paniquards d’un machiavélisme de guignols ?

      N’avez vous été, comme moi, frappés par le côté minable de l’Eminence Grise de l’Elysée, lors de son audition au Sénat, à l’occasion de l’affaire du Janissaire Alexandre ?

      Lequel Alexandre est pourvu d’un prénom fâcheux… on lui conseillera d’éviter les chalets du côté de Chamonix…

      1. Pheldge

        petits, qu’ils sont, « les chevaliers du Guet » ==> en boche ça donne « les chevaliers du Guet klein »

        On pourrait aussi ajouter, « le chevalier du Gay craint ! »

  3. pabizou

    Encore une diversion ? Benala contre GJ, l’un ressort au bon moment pour que l’autre quitte les écrans . Histoire que la gauche se refasse une santé ?

          1. MCA

            C’est amusant que tu sois le seul à qui ce genre de site vienne systématiquement et spontanément à l’esprit.

            Un vieux réflexe pavlovien séquelle d’une longue vie solitaire antérieure?…

          2. Pheldge

            Pffff, vous z-êtes rien que de gros envieux de jalminces ! j’ai gardé un esprit suffisamment jeune pour pouvoir faire des plaisanteries de potache 😉

            pas comme des certains, serrés des fesses 😀 j’ai des noms !

            1. MCA

              Hahaha!

              Non seulement je ne te demande pas de te justifier, mais en plus je n’ai jamais dit que c’était de ta faute!

              Que veux-tu, quand on met les pieds dans un marécage ça a la fâcheuse tendance à coller aux bottes!… :o))))

              1. MCA

                « j’ai gardé un esprit suffisamment jeune pour pouvoir….. »

                ___________________________________________

                Un détail :
                pour « pouvoir » , « un esprit suffisamment jeune » ne suffit pas! :o))))

                1. albundy17

                  A propos, une ex ministre de la santé (sic) demandait récemment à son auditoire la différence entre le viagra et les marrons, celle-ci se résumant à aucune, les deux servant à bourrer les dindes 🙄

      1. Passim

        J’y ai pris un certain plaisir…
        De tous les rôles qu’a endossés notre histrion, celui du comique imperturbable est un des meilleurs. Réussir à débiter un tel laïus sans éclater de rire, c’est se hisser au niveau de Buster Keaton.

  4. Christian

    « Abrasivité de certains habitués du blog… » dites-vous mon cher ! En fait, entrer dans cette section de commentaires me donne souvent l’impression d’entrer dans l’arrière-salle enfumée d’un bistrot de vieux habitués (aucune connotation péjorative dans cette comparaison), qui parlent à bâtons rompus et jusqu’à perdre le fil initial, avec grand recours de sous-entendus qui font qu’on s’y sent immédiatement intrus et c’est dommage. Un peu comme la scène de l’étranger qui entre dans le saloon…

      1. Pheldge

        voilà ! il faut de la persévérance. Quand j’ai découvert le Patronal Blog, il y avait pas mal de frontaliers de la Suisse, et oui, ça a demandé une période d’adaptation. Mais c’est comme ça partout, dans tous les forums, sur tous les blogs, il y a des habitués, qui ont …leurs habitudes 🙂

    1. Aristarkke

      Cher Impétrant, il y a toujours une première fois !
      Tranquillisez-vous !
      Malgré leur déchaînement envers les Vieux, de la Montagne, du Piton, du Plat Pays ou d’ailleurs, nos Furies les plus vindicatives n’ont encore ni abattu ni mangé quiconque ni même becqueté un simple morceau d’iceux.

      Plus abrasives qu’elles, je ne vois personne ici ! 😛

      Et pourtant, en bonne place sur leur rôle de proies à éradiquer, je figure…

  5. douar

    Je vois que l’année 2019 démarre bien et ça va bien se passer: la preuve, des personalités militent pour un lundi sans viande.
    http://www.huffingtonpost.fr/2019/01/03/un-jour-sans-viande-ni-poisson-500-personnalites-lancent-un-appel-pour-un-lundi-vert_a_23632514/

    ça va mettre du baume au coeur des habitants de nos vertes campagnes, réconcilier tous les français, y compris les GJ.
    Non mais sans dec’, mais d’où sortent-ils, cette brochette de concentrés d’abru…?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.