Ce que nous apprend la fiscalité de Dany Boon

En matière de fiscalité et d’affichage ostentatoire de sa bonne citoyenneté, c’est toujours avec étonnement qu’on découvre la surprise de certains lorsqu’une imposture pourtant évidente est mise à jour. Dernièrement, à la suite d’un article de Mediapart, une partie des médias s’apercevait, ébouriffée, que Dany Boon n’était pas aussi fiscalement patriote qu’il le laissait entendre.

Saperlipopette ! Comment peut-on d’un côté gagner autant d’argent que lui, afficher sur tous les plateaux télé et autres émissions en vogue qu’on se comporte comme un patriote fiscal irréprochable et, de l’autre côté, tenter par tous les moyens de se soustraire à la juste ponction ? Mais, mais, mais c’est absolument indécent ! Une telle nouvelle, ce serait comme découvrir un ministre de l’économie se lançant dans une grande chasse à la fraude fiscale alors qu’il en serait lui-même lourdement coupable. C’est absolument impensable.

Heureusement, grâce au travail acharné des petites fouines envieuses journalistes de Médiapart, le pot-aux-roses a été découvert : l’acteur, faisant fi de toute décence, se débrouille pour établir ses résidences fiscales à l’étranger et investit dans des fonds outrageusement spéculatifs voire « controversés » comme le dit Médiapart, ce qui donne une mesure de la sulfurosité des placements (probablement le sexe, les armes, l’alcool, et toutes ces activités que la bonne morale chréti républicaine de Médiapart réprouve fermement).

Les folliculaires d’Edwy Plenel ne lancent pas leurs accusations en l’air puisqu’ils disent « avoir des documents à l’appui » pour prouver ces exactions honteuses : pour eux, aucun doute n’est possible, l’acteur qui se présente beaucoup trop comme un patriote fiscal se livre en réalité à de véritables optimisations fiscales et aurait même quelques liens avec (horreur) des paradis fiscaux.

Voilà, le chat est sorti du sac : Dany Boon peut être montré à la vindicte populaire, c’est – j’en tremble rien que de l’écrire – un optimiseur voir (pire encore) un évadé fiscal !

Certes.

Cependant, cette affaire, aussi visqueuse que grotesque, illustre à elle seule plusieurs traits de caractère de la société française et explique fort bien l’état d’esprit d’une proportion malheureusement croissante de nos compatriotes… Ce qui, au passage, ne présage rien de bon pour l’avenir du pays.

D’un côté, on ne ne peut s’empêcher de noter que l’acteur a bel et bien raison de tout faire pour conserver son patrimoine. Force est de constater que si chacun d’entre nous est naturellement enclin à participer à la vie en société et en payer le prix tant qu’il est raisonnable, aucun individu ne peut imaginer se voir déposséder de plus de la moitié de ses avoirs, peu importe leur valeur, pour ce même prétexte : cette excuse de la vie en société ne peut justifier que chacun abandonne systématiquement et avec plaisir plus de la moitié de son travail aux autres, et espérer que cette société continue de fonctionner sans problème, d’autant que ça n’a jamais marché nulle part.

D’autre part, la lucidité impose le constat qu’il vaut toujours mieux avoir son pognon dans les Îles Caïman plutôt qu’à portée du fisc, tant celui-ci ne connaîtra aucun répit. Dès lors, découvrir que Dany Boon en met à gauche et prétendre à l’étonnement, c’est vraiment s’offrir un ticket de première classe au bal des hypocrites où chacun fera assaut d’imagination pour forcer les autres à régler sa propre facture « pour la planète », « pour la justice sociale », « pour les pensions de nos vieux, Giscard compris ». Pour rappel, Médiapart, c’est ce journal qui a fort longtemps bataillé pour bénéficier d’une exonération fiscale parfaitement indue et qui a donc largement prouvé qu’il estime que les règles (fiscales notamment) ne s’appliquent pas à lui.

Ceci posé, il ne faudrait pas non plus aller trop vite en besogne et exonérer complètement Dany Boon de toute faute morale. Si le libéral qui ne sommeille pas en moi lui accorde toute latitude pour utiliser toutes les optimisations possibles afin de préserver sa fortune, le même libéral ne peut oublier que son argent provient essentiellement… de subventions.

En effet, les productions où Dany Boon exerce son talent bénéficient, très majoritairement, de tombereaux d’argent public et de ces subventions massives au cinéma qui autorisent la mise en chantier et la production d’innombrables merdes cinématographiques improbables dont l’effet est d’enrichir majoritairement les nababs du cinéma, les vieilles gloires et nos starlettes nationales. En plaçant dans des paradis fiscaux leurs fortunes acquises ainsi sur le dos du contribuable, on peut dire que l’ironie est particulièrement mordante.

Dans ce contexte, plutôt que dénoncer avec véhémence l’exfiltration de ces subventions vers les paradis fiscaux comme le font les petits jaloux de Médiapart, ils auraient plutôt intérêt à demander l’arrêt des sprinklers à pognon : les starlettes, gloires passées et autres nababs seraient alors confronté au marché libre et réel du cinéma, ce qui obligerait à produire enfin des œuvres de qualité ou, à tout le moins, ce que le public réclame et est prêt à payer pour et non ce que le fléchage des subventions impose.

Mais, comme je le disais, les traits de caractère de la société française ressortent, plus fort que le bon sens : il semble, pour ces journalistes et comme pour tout ceux qui, après eux, se sont joints à la meute pour crier à l’abomination, il faille toujours le plus souvent possible s’occuper de l’assiette des autres pour garantir que la sienne sera bien remplie.

Il faut dire que la componction qui pousse certains à raisonner ainsi est forte : après des années à entendre, tout le temps et partout en France, que la richesse des uns est construite sur l’appauvrissement des autres, nos aimables scribouillards finissent par le croire et s’en persuader. Peu importe que la richesse par habitant ne cesse de croître, en France comme partout dans le monde, ce qui montre sans la moindre équivoque que le postulat émis est une calembredaine collectiviste basée sur une jalousie chimiquement pure.

Peu importe qu’ainsi faisant, on incite à toujours plus d’optimisation, d’évasion et de fraude fiscale qu’à la moindre vertu : celui qui dispose de plus doit être égalisé, de force bien entendu. Et ce, d’autant plus que (autre sophisme boiteux des collectivistes français) toute somme due non touchée par l’État est un affreux manque-à-gagner, et ce, même lorsque les opérations menées sont parfaitement légales.

Et alors même que s’empilent avec obscénité les gabegies que l’État réalise de façon décontractée avec ces impôts et ces taxes collectées, une partie du peuple, le cerveau maintenant complètement retourné par les arguments fallacieux des collectivistes, persiste à réclamer qu’on augmente encore la ponction (il n’est qu’à voir ceux qui réclament un stupide retour de l’ISF), et qu’on traque plus sévèrement ceux qui tentent d’y échapper.

Poursuivant ainsi sans relâche la correction chimérique de maux qui n’existeraient pas si ces raisonnements bancals n’étaient pas devenus monnaie courante, refusant de voir, de comprendre et de proposer ce qui marche pourtant partout ailleurs, distillant partout et tout le temps la même jalousie gluante qui devient l’alpha et l’omega des politiques publiques dans ce pays, ces journalistes et la bande d’hypocrites qui gravitent autour n’ont toujours pas compris qu’ils creusaient ainsi, taxes après taxes, luttes chimériques après luttes chimériques, leur tombe et celle de leur pays.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires281

  1. Aristarkke

    Je disais récemment que les GJ avaient réduit leur contestation à ce que la pression fiscale demeure du moment qu’elle frappe ailleurs !

    1. Aristarkke

      Bémol: je me base sur ce qui est accessible dans la Presse.
      Cependant, le barnum de l’autre soir [Hanouna / Schiappa ] l’a confirmé dans les grandes lignes au vu et au su de tous.

          1. sam player

            Comme dit MarieA, et d’une tu confonds ceux qui gueulent le plus fort avec ceux qui sont le plus nombreux.

            Et de 2, le biais est de sélectionner cette émission.

            Et de 3 j’ai cru comprendre, vu la durée de l’emission, que c’était un prime time. Il faudrait comparer par rapport aux autres PT, mais 1.09 million de téléspectateurs (et 0.756 ensuite) c’est même pas ce que fait TPMP un jour de semaine en access PT.
            6.5% de PDM… la loose…

            1. Aristarkke

              Je n’ai pas regardé cette émission habituellement toute de vulgarité remplie par Hanouna (ce n’est pas Schiappa qui allait relever le niveau) mais me suis contenté d’en lire plusieurs descriptions.
              Dont la préalable: « le virage coluche » sur contrepoints.
              Je me suis contenté de dire qu’elle allait dans le sens des autres tendances discernables médiatiquement.
              En ce cas, le chenapan Calvin est dans la même situation puisqu’il disait hier ou samedi avoir abandonné le soutien des GJ du fait de revendications de plus en plus communisantes au mépris de celles raisonnables des débuts.
              Mais si ce mouvement laisse dire en son nom n’importe quoi, soit il est victime d’une ostracisation qui cherche à le dénigrer par tous les moyens, soit il est indécis et sans ligne(s) directrice(s) claire(s), soit il abonde dans ce sens.

              1. sam player

                Harry, il n’y a pas de tête dans ce mouvement, n’importe qui peut s’en réclamer.
                Quand on ne sait pas où on est, il suffit de regarder d’où l’on vient : la genèse de ce mouvement ce sont les taxes sur le gasoil.

                1. albundy17

                  « la genèse de ce mouvement ce sont les taxes sur le gasoil. »

                  Celle ci est plutôt la goutte, nan ?

                  Une seule bonne intervention fut de se demander où part tout le pognon de dingue, maintenant qu’ils veulent une représentation à Brussels, bon, ben, ça croquera aussi.

                  Faudrait commencer par du basique, y’a des tas de panneaux changés pour montrer qu’il y a moins de régions, bon, z’ont juste rajouté une strate de ponx à petits fours et voitures de fonction, y’aurait pas un ptit problème ?

                  1. Pheldge

                    sam, ce truc, c’est une cacophonie majeure, avec de temps en temps un unisson pour « on en a marre, on casse tout » ou encore les revendications cocos sur l’ISF …
                    Macron est dans la guerre d’usure, avec son grand débat … et malheureusement y’a rien d’autre à faire que de laisser le truc s’éteindre lentement …
                    Encore 5 mois, jusqu’aux européennes qui tiendront lieu de référendum !

                    1. lafayette

                      j’aurai dit au hasard un ascenseur à bonne soeur.
                      Une première de classe comme notre micron national.
                      C’est trop téléphoné.

                      Et en plus avec le foulard rouge il ne manque plus que des culottes bleue, pour finir le tableau

                  1. Citoyen

                    @ P&C 28 janvier 2019, 12 h 57 min
                    « elle coche toutes les bonnes cases » …
                    C’est le côté comique de cette période, la Levavasseur se sent représentative des GJ pour les européennes !!… Eh oui !…
                    Elle n’en a probablement pas conscience, mais la pauvrette ne représente quasiment personne, et certainement pas les vrais GJ.
                    En fait si, elle représente les merdias, du style BFM Pravda et Cie, qui l’ont adoubée et cooptée, afin qu’elle serve la soupe au micron, à son insu. Le type de nunuche idéale pour remplir la mission …
                    Et s’il fallait une preuve pour s’en convaincre, elle la donne elle-même dans Marianne : « J’ai toujours voté écolo au premier tour, contre quelqu’un au second » …… « Contre quelqu’un au second » : Autrement dit, elle n’ose pas avouer qu’elle a voté micron … et se veut représenter les GJ !!! … C’est à se tordre de rire !

            2. Husskarl

              Pleinement en accord avec Sam, il y a un énorme biais de sélection. L’état choisi soigneusement ceux qui auront le droit de l’ouvrir.

    1. Gerldam

      Exactement. Pour ceux qui ne le connaissent pas, je conseille vivement le livre de Helmut Schoek « L’envie » écrit en allemand en 1966, mais traduit seulement en français l’année dernière (ce qui n’étonnera personne vu le rapport étroit entre l’envie et le socialisme).

    2. Roi Heenok

      Pire de tous les péchés d’après Thomas d’Aquin car le seul qui n’a aucune satisfaction objective pour celui qui s’y livre contrairement à la boisson, aux femmes, à l’avarice, à l’orgueil de sa réputation… Le mal pour le mal.

        1. Vassinhac

          Hihi notre ami a remplacé la luxure (qui est une type d’attitude vis-à-vis de l’autre sexe) par « les femmes »… révélateur sur l’auteur de ces mots ? 😉

  2. Calvin

    Rappel cinglant des us et coutumes d’un pays malade de son étatisme.
    Pauvre Dany…
    Il pensait avoir enfin bâti sa maison du bonheur là où l’herbe est plus verte et il s’est fait rattrapper par les donneurs de leçons (civiques) et preneurs de pognon (public).

    Un vrai vaudeville inepte entre requins qui se servent sur le dos des autres…

    1. Pheldge

      pleure pas, il pourra toujours en faire un film, qui sera largement subventionné et pré-payé par les télés d’état ! Il ne sera jamais perdant !

    2. Pythagore

      Quand un journal subventionné pratiquant l’optimisation fiscale dénonce un artiste subventionné pratiquant l’optimisation fiscale….
      Ils en viennent à être jaloux des capacités et des possibilités en optimisation fiscale des autres.

      1. Hussard Bleu

        Quand on lit Cousteau, Rebatet ou Brasillach, qui écrivaient dans JSP, on mesure l’effroyable baisse actuelle du niveau journalistique…

        Et comme ils étaient en « soviet », leurs salaires étaient dérisoires : il faut lire « Les Décombres » pour comprendre…

        On a tenté – en vain – lors de leurs procès d’établir que leurs plumes étaient vendues à l’ennemi héréditaire : ils furent condamnés à mort pour collaboration politique, alors que les constructeurs du mur de l’atlantique, entre autres, collaborateurs économiques eux, s’en tirèrent fort bien…

          1. Hussard Bleu

            si fait, si fait ! il faut lire aussi le bon Alphonse Boudard dans son « L’étrange Monsieur Joseph », pour comprendre certaines choses, dont les menaces dont il fut l’objet quand on apprit qu’il enquêtait sur cette affaire, et ses rapports avec diverses personnes, dont la dame Giroud :

            Tiré de Wiki :

            Le groupe est créé en mars-avril 1943 par le commissaire de police des services techniques Edmond Dubent1. Cette création fait suite à la disparition du groupe Valmy de l’« Armée Volontaire » de la police parisienne, dont le brigadier Arsène Poncey (« capitaine Lapeyroux ») était le chef et Dubent un de ses adjoints. Presque tout l’état-major de l’AV est arrêté le 11 mars 1943 par les inspecteurs des Brigades Spéciales de la PP : Poncey mourra en déportation.

            Dubent organise « L’Honneur de la Police » en épousant les structures de la Préfecture de police et lui donne un rapide essor. Il rapproche son groupe du mouvement «Résistance » de Jacques Destrées, du réseau « Noyautage des administrations publiques » (NAP), et du groupe d’action immédiate du commissaire de la Police Nationale Charles Henri Porte du réseau Délégation Générale, et ancien adjoint de Jean Moulin.

            Porte, Dubent et quatre de leurs collaborateurs sont arrêtés dans la soirée du 28 décembre 1943, à la brasserie Zimmer, place du Châtelet, alors qu’ils préparent un attentat contre la Gestapo française de la rue Lauriston. Porte et Dubent sont déportés en Allemagne. Leurs adjoints s’enfuient du convoi ferroviaire. Dubent mourra à Mauthausen. Le brigadier Adrien Peltier, futur Compagnon de la Libération, lui succède une dizaine de jours, avant de devoir rejoindre les maquis de l’Eure. Le brigadier Armand Fournet prend la relève tant bien que mal alors qu’une autre branche, plus proche de la démarche de Dubent, suit l’inspecteur Léon Girardet vers le NAP.

            Alors que les Américains se rapprochent de Paris, les Allemands décident de désarmer les policiers de plusieurs commissariats qui se mettent alors en grève le 15 août 1944, à la suite d’une réunion entre les représentants des groupes « L’Honneur de la Police », « Police et Patrie » et le « Front national de la police », sur l’initiative de ce dernier ». Yves Bayet, chef du réseau NAP, décide, le 18 août, avec Henri Ribière, le chef du mouvement Libération-Nord, de prendre le contrôle de la Préfecture de Police. Le 19 août à 7 heures, le brigadier Armand Fournet, et les trois groupes parviennent à rassembler plus de deux mille grévistes en civil devant la Préfecture de police sur le parvis Notre-Dame. Ils réussissent à pénétrer dans la Préfecture, par une porte entrebâillée par un garde mobile. Ils y arrêtent le préfet de police et ses adjoints, y chantent la première Marseillaise dans un édifice libéré, et hissent les premiers drapeaux tricolores sur leur bâtiment et sur Notre-Dame. Le colonel Rol-Tanguy avalise cette action et fait de la caserne de la Cité son point d’appui pour la Libération de Paris. C’est un groupe de policiers dirigé par Armand Fournet assisté des Équipes Nationales de Léo Hamon, qui, le 20 au matin, s’empare de l’Hôtel de Ville.

            Le groupe « L’Honneur de la Police » connaît après-guerre une fin agitée du fait du conflit ouvert par Roger Wybot, le chef de la DST contre la PP, pour s’assurer le contrôle du contre-espionnage aussi dans le ressort parisien et par l’implication de certains de ses membres dans l’affaire Joinovici générée par le même Wybot. « L’Honneur de la Police » fut le plus important des trois groupes de la résistance policière parisienne, avec plus de mille deux cents membres actifs.

            La Bd s’est également intéressée au personnage :
            https:/ /culturebox.francetvinfo.fr/bd-box/2012/11/18/bd-il-etait-une-fois-joseph-joanovici-collabo-et-resistant.html

  3. bob razovski

    Je pense que Dany Boon a 3 solutions :
    – laisser pisser
    – faire son mea culpa public, flagellation et lapidation incluse
    – écrire une comédie sur ce qui lui arrive, en retournant la charge.
    Cette 3ème solution pourrait faire entrer dans de nouvelles têtes l’idée que la persécution fiscale existe bel et bien.

    1. Bip

      J’adore la 3ème solution ! Surtout s’il arrive à récupérer un financement du CNC. Ce qui est bien possible via qq intermédiaires car sans atteindre les dépenses annuelles prévues, son budget de l’année suivante risque l’amputation !

    2. Adolfo Ramírez Jr

      Il a répondu sur Twitter en disant que tout était légal et qu’il avait toujours payé tous les impôts qu’on lui demandait où il résidait. Donc oui ca peut favoriser l’idée d’une persécution fiscale rabique. Et connaissant l’humour ch’ti il ne manquera pas de faire un film

      1. albundy17

        « ’il avait toujours payé tous les impôts qu’on lui demandait où il résidait. »

        Où les revenus était générés, plutôt, et en optimisant en fonction de la loi. Plenel y est d’ailleurs juste allé avec beaucoup de précautions pour pas se prendre un procès au cul, mais bon, hein, le lectorat reste outré, et le boon ne va plus faire parti du panel des célébrités préférés (les trois premiers sont exilés fiscaux mais ça tombe sur z’oreille ^^)

        « il ne manquera pas de faire un film »

        Mouais, suis pas impatient, n’est ce pas, je me suis bien marré avec ses sketches, puis avec « Bienvenue … », le tout orienté par mes origines, sans doutes, beaucoup aimé le film avec la maison a rénover (peut être encore un biais) mais alors tout le reste c’est vraiment de la merde même pas en boite

          1. Pheldge

            bien sûr, y’a que les movèzes langues pour penser le contraire ! c’est pour des raisons artistiques, on le sait tous !
            Par contre je dénonce ici, parmi d’autres contributeurs, l’ignoble RPS, lâche exilé fiscal en Lusitanie ! Honte à lui 😉

        1. Aristarkke

          Sachant qu’en qualité d’artiste du « spectacle vivant », il peut résider en Grance jusqu’à 270 jours par an au lieu de 180 max pour les autres exilés fiscaux. Y. Noah jouait sur ce distingo pour clamer vivre parmi nous…

          1. Citoyen

             » jusqu’à 270 jours par an au lieu de 180  »
            Mince alors ! on en apprend de bonnes …
            Les intermiteux du spectacle, seraient plus égaux que les autres dans ce pays ?

  4. P&C

    Ah, les problèmes français… subventions, privilèges, hypocrisie, trahison.

    1er problème : Dany Boon, subventionné à gogo, dénoncé par des journaleux… eux même subventionnés jusqu’au trognon.

    2eme problème : le privilège. Pourquoi le vulgus pecus n’a-t-il pas aussi droit à son compte offshore ?

    3eme problème : l’hypocrisie. Le Dany s’affiche patriote et truande. Il aurait pu faire comme feu Johny ou Depardieu, et assumer.

    4eme problème : la plupart des élites truandent… en France, c’est normal. Les grandes écoles servent à obtenir des permis de voler officiels. Mais les gars devraient au moins servir le pays tout en se servant, non ? Et bien, même pas, non seulement ils se servent allègrement, mais en plus ils sont l’inverse de Midas : tout ce qu’ils touchent se transforme en m*rde.

    1. Aristarkke

      Dany Boon, subventionné à gogo, dénoncé par des journaleux… eux même subventionnés jusqu’au trognon.
      Cela, c’est pour ceux qui vont un peu plus loin que l’info de base. Le public moyen se contente du brouet servi tel que…

      1. Hussard Bleu

        Boon descend d’un célèbre pirate barbaresque, Raïs Hamidou, sorte de Ben Laden de l’époque, tué – déjà – par la marine US en 1815

        https:/ /fr.wikipedia.org/wiki/Hamidou_ben_Ali

        C’est de cette même époque que remonte le chant des US Marines avec la mention de Tripoli :

        From the Halls of Montezuma

        To the Shores of Tripoli;

        We will fight our country’s battles

        In the air, on land and sea;

        La fiscalité était plus expéditive en ces temps reculés, hein ? Pour ma part, je préfère les Quatre Capitaines, qui se battaient contre les Barbaresques…

        https:/ /www.abebooks.fr/rechercher-livre/titre/les-quatre-capitaines/

        1. P&C

          La marine US a été créée justement pour rendre pièce aux pirates barbaresques…
          Vu qu’ils attaquaient tous les bateaux qu’ils croisaient, peu importe le pavillon.

          1. sam player

            Les pirates pillaient tous les bateaux pour leur propre compte. Les pirates pris étaient pendus haut et court.

            Les corsaires pillaient des bateaux pour le compte de l’état.

            Les corsaires ont disparu, et ont été remplacés par les impôts, l’état pillant maintenant ses propres citoyens pour son propre compte. Quand ils seront pris…

            1. P&C

              Les pirates barbaresques étaient aussi (et surtout) esclavagistes, et se torchaient allègrement avec tout traité fait avec les kouffars.
              Sur ce coup là, mal leur en a pris…

              L’état a toujours pillé ses citoyens (autrefois on disait sujets) pour son compte. Et ce depuis Babylone, pour se protéger des scythes.
              Rappelez vous, bandits nomades & bandits sédentaires.

              Note : les états unis sont le seul pays à encore pratiquer la course.

    2. Aristarkke

      en attendant de se transformer en plomb… littéralement…
      [j’estime que cela ne devrait plus guère tarder, vu l’ambiance et le découplage des répressions policières suivant le « public » en face]

  5. Infraniouzes

    Il parait qu’il est écrit sur le fronton de nos douanes à l’attention des étrangers qui voudraient entrer en France: « Vous qui entrez, abandonnez toute espérance. »
    Mais comme c’est écrit avec de l’encre sympathique (pour mieux les attraper ) ils ne voient pas ce qui leur est promis.
    Pour les incroyants, sachez que l’Enfer existe: il a pour nom France, annexe Bercy. Donc le paradis est ailleurs.

  6. sam player

    Même pas HS

    « Le Maire annonce une loi sur la domiciliation fiscale des grands patrons
    Le ministre de l’Économie veut s’assurer que les dirigeants des grands entreprises dont le siège social est en France, paient bien leurs impôts en France. » (lefigaro.fr)

    Et d’une c’est impossible de forcer quelqu’un à avoir son domicile fiscal qque part.

    Et de deux, même si c’était possible, pffft il suffirait de déplacer le siège social à l’etranger…

    #paspossibledêtresicon

    1. Aristarkke

      Surtout qu’il y a eu, même dans le passé récent, plein de fusions « entre égaux » voire inégaux avec le morceau grançais plus gros que l’autre, où le nouvel ensemble rallie la Batavia ou l’Hérétique Helvétique Confédération ou la GB d’avant le Brexit…
      Pas de chance, vraiment…

    2. Aristarkke

      « Et d’une c’est impossible de forcer quelqu’un à avoir son domicile fiscal qque part. »
      Dans un Etat de Droit mais pas là où il y a le droit de l’Etat…

      1. sam player

        Faudrait réécrire le code des impôts. Ton domicile fiscal se trouve là où sont tes intérêts économiques, patrimoine inclus… pas l’endroit *d’où* est versé ton salaire… quoique pour ça aussi ça serait facile de faire verser le salaire d’un patron d’une boîte française par une holding néerlandaise.

        1. Aristarkke

          Sam, quand tu vois la qualité des lois fiscales actuellement votées où l’Etat est en train de retrouver les accents de la Terreur, question flou orienté, tu ne peux malheureusement que t’attendre à tout et au pire, surtout.

          Actuellement, je sais bien que ce n’est pas possible comme ne l’est pas le fait de faire payer de la CSG sur les dividendes versés aux non-résidents fiscaux en Grance.
          Pourtant, l’Etat le fait sans vergogne, quitte à se faire redresser X années après par l’Europe et ses règles pourtant signées des deux mains, quitte à rembourser avec pénalités et…. quitte à recommencer immédiatement le même cirque, juste en changeant les appellations…

          1. kekoresin

            Oui nos dirigeants ivres de leurs petits avantages chantent, plus ou moins unanimement, « Vive l’UE ». Mais bon, si le produit est attractif, ils ont du mal à avaler le package (libre circulation des biens, des personnes et des capitaux, concurrence des organismes de protections sociales…).

            Alors nos voltigeurs à géométrie variable s’en branlent de payer des amendes vu que ça, comme le reste, ne sort pas de leurs poches. Ils comptent bien continuer à serrer la vis fiscale de leur troupeau même avec un tournevis rouillé infecté par le tétanos.

          1. sam player

            Quand Holcim fusionne avec Lafarge, il est où l’établissement stable le siège social.. euh… à Zoug en Suisse, population 30,000 habitants…

            1. Aristarkke

              Et, même en CH, pas dans n’importe quel canton taxatophile…
              Parlent lentement, éventuellement même pas en anglais mais savent compter, nos voisins…

        2. albundy17

          « ça serait facile de faire verser le salaire d’un patron d’une boîte française par une holding néerlandaise. »

          Ou autre endroit, c’est à priori une pratique courante chez les footbouleurs, entre autre.

          M’enfin, leur souhait est de faire mieux que la SS, tu nais sur un morceau de france, un tatouage, et plus la peine de t’expatrier tu paies quel que soit tes revenus partout ds le monde, le rêve ^^

          1. sam player

            Pour la petite histoire, quand j’étais en Australie, mon salaire était versé par la boîte française pour une sombre histoire de refus d’indexation par les australiens de mon salaire sur la parité €/AUD et la France considérait donc que mon domicile fiscal était en Australie… mais les Australiens considéraient qu’il était en france… hi hi hi

              1. albundy17

                « Tu paies aux US le différentiel par rapport à ce que tu as payé dans l’autre pays »

                C’est ce que veut le portique bercy. Qui a déjà un pied ds l’eau. Avec une péniche d’engrais…

              2. Pheldge

                donc pour le ricain qui vit en France qui paye ds impôts en France, avec ce système, il est remboursé du différentiel en sa faveur par l’IRS ? c’est bien ça , Sam ?

                1. sam player

                  Bah ça risque pas… c’est one way…
                  Mais en plus l’IR est très bas en France vs les US… ce sont les taxes et cotisations sociales qui nous plombent.
                  Cf le doc de Forbes mis en lien il y a quelques jours (Forbes raising the roof)

            1. Calvin

              L’Etat américain est susceptible de te protéger à l’étranger.
              Mais, bon, pour le simple quidam, c’est une protection illusoire.

        3. Pythagore

          A ma connaissance, le domicile fiscal est là où est le lieu de residence. Celui qui réside plus de 6 mois à l’étranger peut payer ses impôts sur le revenu à l’étranger.

          1. Husskarl

            C’est plus complexe (sans parler de l’exception US), mais en théorie simple c’est 6 mois et 1 jour. Dans la vraie vie, si vous n’êtes pas puissant, on regardera là où vous travaillez, là où vous avez vos activités, et on cherchera les poux afin de vous racketter.

      1. Aristarkke

        Ou des sbires à son service actuel dont il se fait le héraut.
        Mais n’avait-il pas pondu un « contrat présidentiel » de mille pages, il y a moins de deux ans ???
        Qualité sûrement pas mais quantité…

    3. Balar Gozman

      Typique des declamations de la politique économique à la française (genre tranche IR à 75%). Cela finira en s’assurant que les rémunerations recues pour des activités (celles de l’individu) taxables en France sont taxes en France. C’est déja le cas. Donc « posturing » comme on dit en anglais.

      Pour le reste, les conventions fiscales , y compris les nouvelles dispositions anti-evasion de l’OCDE, rendent l’asymétrie fiscal souhaitée par les envieux et les collectivistes impossibles.

    4. Val

      @sam oui c’est d’un débile. Et puis on voit bien le focus sur l’ennemi public no 1 : le patron . Parce que bien sûr ce n’est pas comme si nos sportifs, nos artistes ne fuyaient pas le fisc …. j’écoutais RTL ce matin d’une oreille distraite : sus aux patrons « immoraux » mais , motus sur les autres . selon RTL il faudrait inclure une clause de « moralité » dans les contrats des patrons . Bon pas les journalistes , pas les sportifs et pas les artistes , parce que parce que , ben c’est pas pareil .

      1. Pheldge

        mais Val, tu comprends pas ? bon sang, les patrons c’est le Mal, c’est des capitalistes qui détruisent la Terre de nos enfants pour faire du fric ! c’est des salauds, avec lesquels il faut être sans pitié. Rien à voir avec les sportifs ni les artistes !

      2. Pythagore

        Curieux, le code du travail enfle régulièrement pour s’assurer qu’ô jamais il ne puisse y avoir de divorce patronal, un contrat avec l’enfer que le fer ne doit pouvoir jamais rompre. Curieux cette facon de s’enchainer au diable.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Le PàLS va bien se passer, sans panique ni récrimination. Mais bon, on n’est jamais trop prudent, donc être absent reste le meilleur moyen de ne pas faire face aux problèmes.

      1. albundy17

        Les fiches de paies commencent à arriver, on va voir si tout est bien ficelé.

        Darmanin se demandait il y a quelque jours s’il ne devait pas reprendre la mairie de Tourcoing.

        Prépare t il sa sortie ?

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Darmanin n’a qu’un seul sujet de préoccupation, c’est la carrière de Darmanin. S’il veut partir, c’est qu’il sent bien que rester va lui être préjudiciable. Le principal risque auquel il est exposé étant le PàLS, on peut raisonnablement supposer que le pire est à craindre de ce coté.

          1. Aristarkke

            Dard Malin est un arriviste qui plante la dague dans son mentor dès le moindre revers.
            Et récidiviste, en plus!
            Donc, aucune inquiétude à avoir de son côté… quant aux événements proches…

  7. Passim

    Le jour où les hypocrites voleront, Dany Boon sera chef d’escadrille.
    Je vous rejoins, patron, sur l’essentiel de votre billet.
    Mais je ne peux piffer les gens qui font étalage de bons sentiments, qui vous chantent à longueur de pellicule le partage, la générosité, le vivre-ensemble, et qui sont pris la main dans le sac, coeur à gauche et portefeuille à droite.
    Nulle sympathie pour Mediapart et Plenel. Mais ce que je demande à un marteau, ce n’est pas d’être joli, c’est d’enfoncer des clous.

              1. Jacques Huse de Royaumont

                Patience…
                C’est une bombe télécommandée sous le siège de Macron. Tant qu’il obéit sagement à ses parrains, tout ira bien. Si pressé par les événements, il prend une décision contraire aux ordres, ça lui explosera à la figure.
                Le syndicat de hauts fonctionnaires et de capitalistes de connivence qui l’a fabriqué pour défendre leur cause doit se construire un plan B. Que la pièce Macron soit sacrifiée n’est plus une hypothèse absurde.

                1. albundy17

                  « Que la pièce Macron soit sacrifiée n’est plus une hypothèse absurde. »

                  lol, on ne sacrifie pas souvent le fou, et le benala y’aura qu’une succession de pshits à la rainbow

    1. sam player

      On est tous plus ou moins hypocrite pour défendre ses intérêts ou arriver à ses fins… même toi quand tu veux coucher avec Samia…
      Dany Boon sera peut-être leader mais toi Wingman…

    2. Flaghenheimer

      Ils ont bien enfoncé le clou Cahuzac en tout cas.
      Sans eux et le Canard les politiques français seraient totalement en roue libre.

      1. sam player

        Il faut être particulièrement naïf pour croire que l’affaire Cahuzac a été le résultat d’une enquête journalistique.
        Mediapart n’a été que le canal utilisé pour la dénonciation par ceux qui y avaient intérêt.

        1. Flaghenheimer

          L’affaire démarre à la suite d’une erreur de JC qui laisse un message sur le répondeur d’un de ses concurrents politiques. Il y a aussi l’implication d’un type des impôts. Sans pas d’affaire mais sans Mediapart non plus. Le canal est indispensable.

          1. sam player

            Il a bien fallu que l’adversaire politique dénonce ce fait… et il a choisi Merdiapart… et les éléments probants ne sont pas arrivés suite à une enquête : il me semble que sa femme a aussi participé à la dénonciation… le genre 1 est impitoyable parfois…

            Dénonciation par ceux qui y avaient intérêt : Check ! ✅

                  1. sam player

                    Bah nan RPS, l’un vaut l’autre (de canal), pi si c’est pas Merdiapart ou le Canard WC, ce sera Le Monde… ou le Dauphiné Libéré… c’est une histoire de services rendus : on te met en avant et tu penses à nous pour les infos…

              1. sam player

                Il est rare de ne pas trouver un chiotte quand t’as envie d’en poser une… (sauf l’ilien qui semble avoir des problèmes à ce sujet)

                sam player – délicatesses

                1. Flaghenheimer

                  J’en doute : l’enregistrement a été transmis à la justice en 2006 et personne n’en parle avant 2012. 6 ans c’est long dans un pays où les avocats des parties civiles reçoivent parfois des pièces du dossier après les journalistes du Monde.

                  1. sam player

                    @ Flag
                    Bah justement, intérêt tu sais de que ça veut dire ?
                    En 2006, Cahuzac n’était rien, donc aucun intérêt à le flinguer… en 2012 il est ministre du budget… là ça vaut le coup…
                    P’tain faut tout espliquer !

                    1. Flaghenheimer

                      Il a été élu député en 97, réélu en 2007 justement. Les articles sur les députés véreux étant quasi-quotidien, j’ai bien peur qu’il ne vous faille redoubler d’explication. Ou de pédagogie?

                    2. sam player

                      Bah Flag, si tu comprends pas qu’il faut garder ses billes pour les sortir au moment opportun…

                      Y a eu du lourd pour soutenir Cahuzac et ça a quand même fait du dégât… à commencer par Hollande…

                    3. Flaghenheimer

                      @SP
                      Ils savaient donc en 2007 qu’il serait ministre en 2012. Balèze. Qui a dit que les journalistes français étaient nuls?

                    4. sam player

                      Euh Flag, t’es dur de la comprenette… ce n’est pas les journalistes qui ont lancé l’affaire, mais ceux qui ont lâché le morceau quand ils ont trouvé Cahuzac trop encombrant… ou quand il n’a pas obtempéré… ou trop cherché des pous à certains…
                      Comme disait un de mes anciens boss, vos dossiers de licenciement sont prêts, y a plus qu’à..
                      Nul doute que certains ont un dossier contre Macron… et c’est pas des journalistes…

                      Pi y a aussi ce que le Tout Paris sait… et qui sort à point nommé ou pas… remember Mazarine, remember Fillon…

                  2. Val

                    Hey Flag , pour revenir au post présent , sachant que tout ce qui est un peu connu ou pas et a un peu de thunes en France s’évade fiscalement , la seule question intéressante , c’est pourquoi tout d’un coup on s’en prend à Danny . De la même manière , sachant que la moitié de l’assemblée nationale employait sa propre famille , pourquoi donc s’en prend t on à F Fillon (là la réponse est facile , je te donne une chance 😉 )
                    Tout ça pour dire : qd qqn est cloué au mur dans le Canard ou Mediapart la vraie info c’est de savoir dans quel but et à qui ça profite .

                    1. Flaghenheimer

                      @SP
                      « mais ceux qui ont lâché le morceau quand ils ont trouvé Cahuzac trop encombrant… ou quand il n’a pas obtempéré… ou trop cherché des poux à certains… »
                      Exactement! Et ceux là ont choisi Mediapart. Bizarre hein? Pourquoi le Canard et Mediapart sortent 95% des affaires? Pourquoi pas fdsouches ou challenges?
                      Je vous donne la réponse, je suis dans un jour de bonté : pour sortir des affaires il faut de vrais journalistes, appuyés par une direction indépendante. Donc non, tous les canaux ne se valent pas. Le NYT c’est pas le Figaro, ne vous en déplaise.

                      PS : il y a un excellent moyen de pas se faire choper : ne pas gruger. Mais les thuriféraires de Fillon préfère dire « mais tout le monde le faisait ». C’est pas une excuse et c’est pas vrai : au gnouf avec Jérôme!

                    2. sam player

                      Flag 18h38
                      Ah tu payes…
                      Je note que t’as intégré qu’il s’agissait de dénonciations et non d’enquêtes journalistiques.

                      Il te reste juste maintenant à regarder la définition d’un fouille-merde…

                    3. sam player

                      Flag again
                      Tiens, à propos de journal fouille-merde le lien mis par BDC à 21h19, c’est une affaire révélée par Le Monde, le quotidien de révérence… nul doute qu’il s’agit là aussi d’une dénonciation de ceux qui ont vu la gestion du grisbi leur échapper…
                      Y a pas que Merdiapart et Le Canard…

                    4. sam player

                      « …pour sortir des affaires il faut de vrais journalistes, appuyés par une direction indépendante. »
                      [en parlant du Canard et de Merdiapart]

                      ROTFMAO !

                2. Val

                  @sam 😀 ! pour rester dans la figure de style, l’état étant prévoyant , il subventionne lui même ses propres « chiottes » , on n’est jamais trop prudent.

                3. Pheldge

                  Nous autres, doux sauvages des Isles, nous n’avons besoin que d’un galet, pour poser, comme tu le dis si élégamment, et la Nature nous fournit abondamment en feuilles de bringelliers sauvages, douces et soyeuses …

            1. Aristarkke

              Son genre 1, modèle légal, l’a dénoncé, le Jérôme, après avoir subi l’apparition de la concurrence…
              Un classique dans les dénonciations.

              1. sam player

                Aux USA il y a une procédure (immunité) pour ce que tu dénonces ne te retombe pas sur le coin de la figure…
                Rats ! comme dirait HB

          2. albundy17

            « à la suite d’une erreur de JC »

            Jesus Christ est un roman !

            Le plombage de cahusac est surtout dû à sa femme, la conne s’est fait niquer par la même occasion.

            Sinon tout serait passé à la trappe.

            Bien qu’il coule des jours heureux en Corse

    3. kekoresin

      D’accord avec toi Passim, la bien-pensance que ces suceurs de subventions nous imposent à longueur de films ou d’interventions promotionnelles télévisées, a tendance à me presser les testicules assez fortement. C’était pareil avec feu Aznavour résidant en Suisse et profitant de chaque apparition publique pour distiller son petit manuel du bon citoyen solidaire dans la perf des français pas assez riches pour foutre le camp de cet enfer fiscal.

      Mais bon, s’il existe des paradis fiscaux, c’est bien une preuve irréfutable de l’existence d’enfers fiscaux, et aux yeux du français moyen éduqué au collectiviste depuis la petite section, même le purgatoire devrait disparaître. Je ne vois aucune objection à ce que les individus censés être libres ailles brouter l’herbe plus verte et grasse ailleurs, mais qu’ils ne se posent pas en donneurs de leçons. Dans le cas des saltimbanques subventionnés, ça a des relents de « continuez à casquer pour que je puisse continuer à m’engraisser même si ma prestation fait 12 entrées. Il faut défendre la diversité artistique que diable! »

  8. Balar Gozman

    Le substrat du cote de l’investissement c’est encore un fois l’économie administrée. Mediapart veut que les Français investissent ou leur sens moral et leur inculture financière veulent. Caisse d’Epargne sans doute. Je me souviens que toute mention de compte titres ou d’assurance vie dans les declarations de patrimoine des politiques est stigmatisée. En meme temps bien sur il faut re-industrialiser et soutenir l’economie. Des soviets et des kholkozes, c’est ce qu’il nous faut.

  9. Guillaume_rc

    Le moins qu’on puisse dire c’est que Mediapart est mal placé pour donner des leçons :
    Pendant des années, ils ont refusé de payer la tva sur leurs activités (à l’époque la tva était plus forte sur le numérique que sur le papier – ce qui est débile – mais tous les organes de presse ont paye la tva). Ce que le patron a rappelé dans son remarquable article
    Plenel fait bénéficier sa fille de ses réseaux ; elle a un très joli fromage à la Mairie de Paris – Donc quand il joue la partitiion « vivre ensemble, halte aux privilèges »; il se fout ouvertement de la gueule du monde.

    1. Passim

      Il semble que ma parabole sur le marteau n’ait pas été bien comprise. Je pourrais ajouter que, de mon point de vue, le marteau soit tenu par de fiéffées salopes ou des enculés mondains, je ne m’intéresse qu’au résultat. Libre, ensuite, leur faire bouffer le marteau, et la merde qui va avec…
      C’est plus clair ?

      1. Guillaume_rc

        C’est très clair !
        Maintenant, la délation, le pilori systématique, bref le genre de procédés qui conduit à des « affaires » type Danyboon, ça me fait gerber. Le fascisme/communisme aussi !
        On crée du pseudo scandale (sur des fondements moraux pour le moins discutables – et je suis gentil) et on ne parle pas des vrais trucs qui fâchent, des vrais scandales d’Etat.

  10. tonnick

    « Peu importe que la richesse par habitant ne cesse de croître, en France comme partout dans le monde »
    Le PIB par habitant a diminué en France depuis 10 ans. Avec des prélèvements obligataires et une population en augmentation, un PIB français global en diminution, on est mal barré. Je ne sais pas si les inégalités ont progressé, mais je ne suis pas à l’aise avec le postulat que la richesse par habitant ait augmenté en France, contrairement au reste du monde.

    1. sam player

      Biais de sélection en plus : 2008 était l’année du top pour pas mal de pays (b’cause crise eco). Beaucoup ne l’ont pas encore dépassé.

  11. taisson

    Nous vivons une époque merveilleuse !!!

    Le bon peuple apprend que l’un de ses « préférés » médiatiques, essaie (légitimement) de planquer son pognon…
    Il n’y aurait rien à dire si le personnage n’était pas l’archétype du « type sympa », vivrensembleux et consensuel !!
    Ce bobogaucho n’en est pas à un retournement de veste près..Il se dit que ce Kabyle d’origine, s’est converti au judaïsme, pour plaire à sa compagne, et surtout pour améliorer ses affaires dans sa profession…Ou il faut être du bon côté, et avoir sa spécificité. Tout le monde ne peut pas être homo!
    Bref, si tout ça est vrai, il ne faut pas trop s’étonner !!

    Que ceci soit dénoncé par un organe militant des m**des gauchistes c’est encore plus rigolo.
    Que ce torchon, ainsi que le canard, bible des jaloux aigris, fassent figures de vraie presse démontre simplement l’inexistence de tous les autres!!
    Quand à ceux qui croient encore aux GJ, ils ne doivent pas beaucoup vivre avec « le peuple »…Sinon ils se seraient bien aperçus que leurs seules revendications solides sont celles que l’on leur à chanté depuis leur naissance, à savoir le communisme !!
    Super les lendemains vont chanter !!

    1. Passim

      « Que ce torchon, ainsi que le canard, bible des jaloux aigris, fassent figures de vraie presse démontre simplement l’inexistence de tous les autres!! »
      – Oui.

      « Quand à ceux qui croient encore aux GJ », etc.
      -Erreur. Il n’y a pas à « croire » aux GJ ou à leurs « revendications »… puisque les GJ ne sont pas un objet identifiable en terme de politique partisane.

      Nous avons la triste habitude, en France (habitude instillée par le « tout est politique » des gauchistes et par les médias paresseux), l’habitude de penser en terme de catégories binaires droite/gauche, bien/mal, etc.

      Aurait-on l’idée de dire que la catégorie « automobilistes » est de droite ou de gauche ? Ou celle d’alpiniste ? Ou de joueurs d’ocarina ?

          1. Hussard Bleu

            Bah! tout ça c’est des petits problèmes : ya bien pis, des fois ! hein ?

            Oncle Podger et le XXI° siècle
            (ou « de la méchanceté intrinsèque ès choses numériques » dans lequel on voit « comment le HB tomba en un chafouin traquenard mobile et la façon dont il en réchappa ») :

            Ce lundi passé, j’étais invité à la chasse en forêt de Pl…, et, outre les paraphernalia usuels, j’avais naturellement en poche mon indispensable IPhone6 (je sais… démodé… mais il marchait bien).

            A un moment d’ennui à mon poste, et ne voyant ni n’entendant aucune approche subreptice, l’ai consulté et vu que la charge de la batterie était très faible : l’appareil m’a proposé un fonctionnement limité en choisissant le programme « économie d’énergie ».

            By Jove, la bonne idée… aussitôt mise en application !

            Pour ce qui est de la chasse, et pour faire court, ce fut mon habituelle bredouille, n’ayant aperçu au loin que les silhouettes de vagues sanlés qui furent tirés par mon voisin de droite, tandis que, sur une chasse hurlante, une fort petite bête rousse traversa élusivement à ma gauche, suffisamment fûtée pour mettre en défaut les trois courants qui la pistaient.

            De retour à la maison, et après avoir rangé carabine et rücksack, je me mis en devoir de recharger mon mobile, remarquant qu’il restait néanmoins en « économie d’énergie » : il fallait donc sortir du programme, chose que je repoussai au lendemain.

            Mardi matin donc, après avoir cherché en vain dans « réglages », et ma courte patience lassée, je décidai de « réinitialiser » l’appareil, avec l’option « total » qui me promettait nonobstant de ne rien perdre de mes contacts et autres vitaux documents enregistrés.

            La réinitialisation se passa sans accroc, jusqu’au moment où me fut proposé de raccorder ouifilement le mobile à ma Livebox : impossible, malgré plusieurs essais (rien que 26 lettres et chiffres)…

            L’opératrice maintenance Orange fut très patiente et gentille devant mon désarroi, en dépit de quoi, le mobile refusa de se connecter : la clé de sécurité répondant invariablement : «code incorrect »…

            Si ce n’était la Livebox, ce devait être le mobile lui-même, d’autant que l’une des fenêtres proposait l’activation du bidule, mais avec un identifiant et un mot de passe. Je ne connaissais ni l’un ni l’autre, l’appareil ayant été acquis alors que j’étais encore en fonction, et que les tâches ancillaires de mise en route avaient été effectuées par une secrétaire, bien plus « digital native » que moi…

            Ayant appelé le service Apple dédié, on essaya de diverses manipulations, mais se heurtant toujours à l’exigence de la fichue machine, pour un identifiant et un mot de passe…

            En procédant par élimination, j’arrivai à retrouver l’identifiant – savoir l’adresse mail de l’entreprise – mais quant au mot de passe… ?

            Je demandai à Apple de pouvoir modifier ce MP, mais il me fut répondu que si, en effet, la chose était possible, l’envoi du protocole de modif. ne se pouvait faire qu’à l’adresse de l’identifiant et non pas la mienne propre, d’une part, et que, d’autre part, sous peine de caducité, la modif. devait être faite « dans les trois heures »…

            J’attendis donc depuis jeudi, mais rien… et si, paradoxalement, je me sentais libéré de l’esclavage du téléphone, en revanche, une certaine anxiété se faisait jour en mon âme inquiète, avec tous les messages que j’attendais de divers côtés.

            Mon ami François m’appela sur la ligne fixe, samedi, lui qui me téléphone sur le mobile chaque jour ou presque, m’imaginant déjà dans le brumeux Tartare, dès lors qu’il était déjà tombé quatre ou cinq fois sur l’annonce enregistrée…

            Sans compter que j’avais besoin de quelques SMS pour lire des résultats d’analyses biologiques pour ma mère … et la pénible perspective d’avoir perdu mes dizaines de contacts, avec des numéros non listés et irretrouvables…

            Je durcissais mon âme pour ré-attaquer, dès lundi matin, l’infidèle service de Pomone, quand ce dimanche, je fus pris d’une inspiration : et si le code mystérieux était celui qui traînait dans mon morlingue à la rubrique, jamais utilisée, de « Ailletiounz » » ?

            Les mains tremblantes mais le cœur plein d’espoir, j’insérai ledit code : quelques secondes d’attente, et je connus enfin – moi qui déteste tous les jeux de hasard – l’indicible émotion qui étreint le joueur de Bandit Manchot, quand les mêmes fruits s’alignent dans le petit regard…

            Jackpot !

            Si l’on ajoute que le réparateur du lave-vaisselle vint remplir son office vendredi après-midi, et que la bouteille de butane – très… réticente… à cause du gel – consentit finalement à alimenter la plaque de cuisson, ce samedi… n’est-ce pas… on est en droit de penser que, parfois, et pour un temps hélas trop bref:

            God’s in His heaven—
            All’s right with the world!

            • Dans le Fig Mag, s’il y a des amateurs icite, annonce de la parution de « With the old Breed » dont je parlais cet automne, l’un des deux piliers de la série « The Pacific », l’autre étant « Helmet for my pillow ».
            https:/ /www.lesbelleslettres.com/livre/3844-freres-d-armes

            1. … aventures fort distrayantes à lire qui vous pousseront à conserver religieusement une sauvegarde de vos données ou, le cas échéant, une façon simple de retrouver vos codes d’accès 😉

                1. albundy17

                  « qui vous pousseront à conserver religieusement une sauvegarde de vos données ou, le cas échéant, une façon simple de retrouver vos codes d’accès »

                  Umpffff, une sorte de prévoyance obsèques, donc….

                  J’ai maintenant quelques proches dont leur facebook ou autres me rappellent leurs anniversaires de naissance…

              1. Jerome

                Je suis de votre avis concernant ces tranches de vie et en avait fait part au hussard qui avait poliment repoussé mes suggestions de renouveler sans tarder ces petits textes. J’espère que l’aura et l’influence du boss sauront motiver et influer sur le cavalier. 😉

                1. Hussard Bleu

                  L’inspiration se fait rarement sur commande, n’est-ce pas ?

                  Pour la déclencher, il faut une occasion, soit un petit évènement personnel amusant, soit une indignation devant la pourriture ambiante, ou toute autre cause…

                  Notez que la geste macronique, avec ses diverticules politico-sexuelles et ses tumeurs fiscalo-financières, n’est-ce pas, est une cornucopia inépuisable….

                  1. Aristarkke

                    Tu ne vas quand même pas nous remettre le prétexte de tes rattes à cultiver pour te défiler devant la vox populi montant des piliers de ce blog.
                    Tu viens de recevoir l’onction de rien moins que Monseigneur pour continuer de nous régaler…

      1. taisson

        @Passim 28 janvier 2019, 12 h 39 min.

        « Quand à ceux qui croient encore aux GJ , « Erreur »… »
        En effet, j’ai commis une erreur… de vocabulaire! je pensais en réalité : ceux qui espèrent quelque chose des GJ….
        « les GJ ne sont pas un objet identifiable en terme de politique partisane »
        Tout a fait d’accord, et c’est bien pour ça qu’ils n’obtiendrons pas grand chose d’autre que des bricoles démagogiques.
        Attention, je n’ai jamais dit qu’ils n’auront servi à rien, mais le rapport positif/négatif restera à déterminer…
        Je suis persuadé que ce sera encore pire qu’avant!

        Quand à l’exemple,
         » Aurait-on l’idée de dire que la catégorie « automobilistes » est de droite ou de gauche ? Ou celle d’alpiniste ?
        Ou de joueurs d’ocarina ? », sans vouloir jouer les Sam, il est démontable aisément:

        Les automobilistes, « militants » sont des gens qui aiment se déplacer par leurs propres moyens, et qui parfois ont des goûts techniques pour leur véhicule, ils aiment les mécaniques performantes et agréables. Pollueurs et facteurs importants de risques, Ils sont donc l’inverse absolu de ce que l’on nous décrit comme étant le bon comportement, qui comme chacun sait est plutôt à gauche.
        Donc les partisans de l’automobile sont « de droite ».

        Les alpinistes, sont sportifs, écolos, donc plutôt « de gauche ».

        Ayant assez peu connu de joueurs d’ocarina, je suis moins sur…
        Mais , musiciens, donc universalistes et issus des classes sociales les plus instruites, sensibles aux rêves intellectuels, je les classe plutôt  » votant à gauche » !

        La manie Française des étiquettes, c’est juste un glissement pervers de ce qui ne devrait être qu’une méthode de diagnostic.

        Qui marche à tous les coups avec un peu d’expérience!:

        Et surtout qui sert de grille de décodage à ceux qui détiennent le droit de parole et nous expliquent ce qu’il faut penser….

          1. Le Gnôme

            L’alpiniste rejoint le sommet qu’il va escalader en automobile, il est donc de droite. Il devient de gauche quand il descend de sa voiture, met son sac à dos et empoigne son alpenstock. Il est comme le chat de Schrödinger, à la fois de droite et de gauche.

        1. Nemrod

          Ca marche à tous les coups…
          Le Chasseur, hein Taisson…attaché à de vieilles traditions et un terroir ou il pratique son activité arme à la main est de …droite.

          J’en connais s’affichant du côté « progressiste comme on dit…les pauvres, ajoutant ainsi la réprobation de leurs pairs à l’opprobre irrépressible des « bien-pensant ».

          1. taisson

            @Nemrod 28 janvier 2019, 14 h 53 min;

            Je pense que j’ai bien été compris…

            De droite? ben oui ! Parce que pas de gauche ! Donc ça marche le stéréotype binaire !
            Il faut choisir son camp…
            En plus je finis à peine la digestion de mon petit foie de chevreuil !
            Donc ; on peut ajouter « méchant » !
            Et,  » l’arme à la main », j’ai comme l’impression que même hors activité, il va falloir ne pas trop s’en éloigner dans un avenir peut être plus proche que l’on ne crois…
            Quand, entre les chances et les ex GJ, tous devenus cagoules noires viendront eux mêmes percevoir ce qui leur est « du » chez les autres !!

        2. Pythagore

          AAAhhhhh 🙂 les poncifs !
          « Pollueurs et facteurs importants de risques, Ils sont donc l’inverse absolu de ce que l’on nous décrit comme étant le bon comportement, qui comme chacun sait est plutôt à gauche. »
          Sachant que l’homme de gauche vit tjs totalement et pleinement selon les principes qu’il profère, e.g. Cahuzac
          .
          Les alpinistes parisiens (les parinistes ?) sont peut-être écolo, mais les savoyards, et les peuples des montagnes en général, pas sûr qu’ils soient très pastèque dans leur majorité.

        3. bob razovski

          « Ayant assez peu connu de joueurs d’ocarina, je suis moins sur… »
          Pour ma part, j’ai découvert l’ocarina dans un dessin animé où le héros a fait de la liberté son étendard : Harlock le pirate 🙂
          J’ai donc naturellement une certaine sympathie pour les joueurs d’ocarina, Mais je n’en connais qu’un…

          1. P&C

            Harlock le pirate… Albator ou One Piece ?
            On voit que vous avez de l’admiration pour les ruffians.

            Sinon, y a un joueur d’ocarina dans DBZ.

              1. P&C

                Punaise, ça ne nous rajeunit pas…
                Cobra pendant que vous y êtes ? (aussi un autre forban, avec cigare et des femmes bien argumentées en sus).

    1. BDC

      Les flics aussi … eric-verhaeghe.entreprise.news/2017/11/10/paradise-papers-quand-linterieur-et-la-justice-soutiennent-les-paradis-fiscaux/amp/

  12. pabizou

    Bonjour, je vois venir des jours heureux …Le 80km/h est en train de revenir par la grande porte . Il y a des moments où on peut se demander si cette bande d’abrutis n’est pas capable de jouer à la roulette russe avec un automatique…

    1. Husskarl

      Non non, c’est juste pour vous faire envie. Maintenant, on va vous démontrer par A+A que c’est très utile et de toute manière, ils s’en foutent de votre avis…

      Regardez cette preuve incroyable, en 2013, la loi des 80km/h n’était pas encore passée mais le nombre de mort avait déjà diminué. Mais 2018, c’est un grand cru ! Que dis-je ? Une démonstration !

      https://i.ibb.co/gtS7WTW/route.png

      Oui une démonstration que le hasard existe.

      1. RV

        Et durant toutes ces années, un « pognon de dingue » dans l’amélioration des routes et les progrès gigantesques de la sécurité des voitures…
        J’ai une 2cv de 59, une 404 de 69 et une R16 de 77 pour me souvenir et comparer.

        1. albundy17

          « J’ai une 2cv de 59, »

          Hier soir ds un jt quelconque, un mec interviewé concernant le pouvoir d’achat, râlait comme un bossu assurant qu’il ne parvenait plus à payer le crédit maison et le crédit bagnole, l’ITW se déroulait pendant qu’il conduisait une 2CV, j’ai pété de rire, même Peg à compris ^^

  13. Bip

    @h16, quand je croise l’histoire du dézinguage de Chantal Jouanno rapportée ce jour par Mediapart et la mise en pâture de Dany le Boon émissaire pour distraire les foules, ce billet est à retirer. Il participe à l’intoxication des foules dont nous sommes. Le plus important dans le message de Le Maire c’est d’accuser une personne déjà bien saignée. Le fait de relever le caractère démago n’a aucune importance. Le mal est fait et les quelques gilets revanchards auront un os à ronger ce soir au JT.

  14. oli71

    A propos d’impôts, il existe (pour une fois…) un sondage intéressant, que nos collectivistes de tout poil se sont bien évidemment abstenus de commenter.

    Le lien est là :

    http://harris-interactive.fr/opinion_polls/les-francais-et-limpot-sur-le-revenu/
    http://harris-interactive.fr/wp-content/uploads/sites/6/2019/01/Rapport-Harris-Les-Franc%CC%A7ais-et-limpo%CC%82t-sur-le-revenu-Institut-Fiscal-Vauban.pdf

    On y apprend que lorsque l’on pose aux gens une question très concrète dans une formulation débarrassée de toute connotation idéologique, ils sont à plus de 80 % en faveur d’un impôt sur le revenu proportionnel, voire dégressif.

    Voila la question posée par l’Institut Harris :

    « L’exemple donné en référence était celui d’un citoyen, célibataire sans enfant, aux revenus nets imposables de 2 000€ par mois, qui doit aujourd’hui acquitter annuellement environ 1 600€ d’impôts sur le revenu. Avec cette référence à l’esprit, les Français étaient invités à statuer sur le montant annuel que devrait idéalement payer un autre contribuable, également célibataire et sans enfant, mais disposant de revenus 3 fois supérieurs, soit 6 000€ par mois. Parmi différentes modalités proposées, une majorité de Français (53%) privilégient l’idée que ce contribuable aux revenus 3 fois supérieurs paie un impôt sur le revenu dont le montant serait, lui aussi, 3 fois supérieur : soit 4 800€ d’impôts annuels. 31% des répondants estiment même que le montant à payer devrait être seulement 2 fois supérieur, soit 3 200€ annuels. Seuls 11% citent la réponse correspondant au barème actuel de l’impôt sur le revenu en France, dans ce cas précis : pour des revenus 3 fois supérieurs, un contribuable paiera un montant absolu d’impôt sur le revenu 8 fois supérieur (soit environ 13 000€). Seule une frange marginale des répondants souhaiteraient que ce contribuable aux revenus triples règle un impôt 16 fois supérieur (environ 26 000€).

    Lorsque la comparaison s’effectue avec un autre contribuable, disposant de revenus 10 fois supérieurs aux 2 000€ nets mensuels de référence (soit 20 000€ nets mensuels, un niveau concernant moins de 1% des salariés français), les tendances sont quasi-identiques : 57% citent un montant correspondant à un impôt linéaire (10 fois plus élevé). 25% souhaitent qu’il règle un impôt en proportion inférieur (seulement 5 fois plus). Quand 12% citent l’option actuelle (50 fois plus), et 2% un multiple supérieur (100 fois plus). Dans ce modèle, les Français se positionnent sur un mode de calcul de l’impôt sur le revenu qui serait linéaire, voire régressif, plutôt que progressif ».

    Mais là où cela se complique, c’est que les mêmes personnes sondées répondent à 68 % qu’elles sont « d’accord » ou « plutôt d’accord » avec l’affirmation selon laquelle « plus un Français dispose de revenus élevés, plus son taux d’imposition doit être important »…..

    De deux choses l’une: soit près de la moitié des personnes sondées ne comprennent pas le sens des mots « taux d’imposition »…., soit elles ne savent pas faire une multiplication par 3 et une multiplication par 10, puisqu’elles n’ont pas conscience de donner des réponses contradictoires à la même question, posée de deux manières différentes.

    En tout cas c’est instructif : c’est à ce genre de réponses que l’on mesure l’immense succès de cette Education Nationale que le monde entier nous envie.

    1. Bip

      Génial. Leçon de marketing fiscal parfaite. Franchement qui utilise le terme taux dans la vie de tous les jours ? La première partie du sondage est construite comme une recette. Pour 4 personnes faut 3 oeufs : combien d’oeufs pour 8 personnes et là déjà passé le CM2, il reste plus de 50% de la population pour trouver le résultat… Si on avait rédigé la recette avec un taux de 75% d’oeufs par convive, pas certain que le gâteau eusse été mangeable.

        1. Le Gnôme

          Quel est le poids de l’oeuf sachant qu’il y a des oeufs de 45 grammes et des oeufs de plus de 75 grammes, qu’il y a des normes sur le poids de l’oeuf et qu’on ne rigole pas là dessus. C’est un truc à avoir la répression des fraudes sur le râble.

          Et puis il y a des normes sur l’âge, on ne file pas des omelettes à trois oeufs à des maternelles, il y a aussi une norme à respecter..

  15. calal

    4eme probleme: c’est le plus important en fait….
    Qu’un chef ( ex ghosn) se mette un milliard dans la popoche osef si ses prises de decisions ont fait economiser ou gagner 1 milliard et 1 euro…
    nos chefs nous ruinent par leur incompetence et nous volent en plus…
    Bon on a ce que l’on merite aussi…Quand on aura tous bien maigri, on fera un peu plus gaffe a toussa.

      1. P&C

        Et puis, 1 milliard, pour un être de cher et de sang, aisément remplaçable, c’est cher payé.

        Oui, un dirigeant, c’est aisément remplaçable. Même un lapin ferait l’affaire.
        Par contre, un dirigeant qui prend de bonnes décisions, c’est plus dur à trouver…

            1. albundy17

              1 milliard de yens, tas de débiles.

              Depuis qu’il était là nous ne crachions plus au bassinet du renflouage, son seul tord et de ne pas avoir saisi qu’il n’y a qu’en france que l’on peut payer le fisc

                  1. Pheldge

                    p’tain si c’est comme à la Poste : M. le préposé, M. le contrôleur, M. le Principal, M. l’inspecteur, M. l’inspecteur principal, M. l’inspecteur en Chef, M. l’inspecteur Divisionnaire, M. le sous-Directeur, M. le Directeur d’Agence, M. le Directeur Départemental, M. le Directeur Régional …
                    C’est sûr, un métier d’avenir ! 😀

                    hé, P&C on te chambre un peu, pour rigoler, sans méchanceté.

                    1. P&C

                      @Pheldge
                      Oui, ça y ressemble.

                      @sam
                      Je me met en conditions.
                      Si la survie est à ce prix, et bien, qu’il en soit ainsi.

                      Cela ne m’empêchera pas de présenter d’autres concours.

                    2. P&C

                      En, plus je ne suis même pas sur d’accepter le poste.

                      Par rapport à mon poste actuel, je perdrai 500 euros nets de salaire mensuel, hors primes et reprise d’ancienneté…

              1. P&C

                Voyons… pots de vins, arrangements, contrats publics bidonnés…
                La liste peut être longue.

                Si CG a fait le margoulin là bas, il a bien pu le faire ici aussi, où les autorités sont hyper complaisantes dès que tu fais partie du sérail (et CG coche certaines bonnes cases).

                  1. sam player

                    Flag le retour
                    Si l’état te taxe 10,000 balles et qu’il t’en rend 500… arghhh c’est mon pognon qu’il te rend !
                    P’tain 2 c’est votre QI ou votre tension… ou les 2 ?

                    1. sam player

                      Vu, tu dois croire que quand l’état faisait des chèques à ceux auxquels il avait ponctionné plus de 75% de leurs revenus à cause de l’ISF, c’était ton argent qu’il rendait.
                      Inscris toi chez LFI, tu vas adorer leur prose.

  16. Murps

    L’argent du privé, je m’en fiche. Ghosn peut empocher ce qu’il veut, c’est aux actionnaires de gérer leurs biscottes.
    Sinon, oui, les français sont des quiches en calcul mental, l’EdNat ne leur apprend plus, c’est même sévèrement réprimé par l’inspection.

    1. durru

      « Du privé », vite dit, lorsque 15% des actions de Renault sont détenues par l’Etat. Ah, pardon, on me souffle dans l’oreillette que l’Etat est privatisé depuis un bon moment… Sur le principe bien connu : gains privatisés, pertes socialisées.
      C’est beau le capitalisme de connivence avec tout ce qu’il peut apporter comme ambiguïté et perte de repères (et de repaires…)

      1. sam player

        Ah c’est pas parce que l’état va prendre une participation dans votre boîte privée qu’elle va devenir publique… depuis que CG est aux manettes, l’etat a plutôt pompé

        1. durru

          Désolé, je ne savais pas que le rôle de l’Etat était de choisir les bons chevaux en bourse et se remplir les poches avec. Ou alors vider les nôtres lorsque le choix s’avère mauvais (ce qui arrive bien sûr plus souvent, surtout quand il se met en plus à en imposer les dirigeants). Une fleur ne fait pas le printemps.
          Ambiguïté, perte de repères, toussa.

            1. durru

              Oui, c’est 15,01% et pas 15%.
              Et combien de Lauvergeon, Pépy ou Gallet (etc, etc) pour un Ghosn ?
              Considérer l’argent public des actions Renault comme « privé » parce que, exceptionnellement, il est bien géré, ne vous gêne pas un peu aux entournures ?
              Je ne faisais que remarquer que cet argent n’est pas si « privé » que ça. C’est un fait.

  17. Pheldge

    @ calal : juste une question, c’est vous qui payez ? en quoi êtes vous légitime pour discuter d’un contrat qui ne vous concerne pas ?
    lepoint.fr/debats/loik-le-floch-prigent-carlos-ghosn-et-si-on-parlait-industrie-03-01-2019-2283116_2.php

    1. MarieA

      Il a menti aux autorités fiscales japonaises et, si je me souviens bien, il a fait payer des frais perso, et filé un job bidon à sa soeur, à Nissan, une entreprise japonaise. Donc, je ne vois pas pourquoi l’état japonais, les actionnaires de Nissan, les contribuables japonais ne pourraient pas le poursuivre en justice.

      En plus, ça lui fait du bien la prison, il était gras comme loukoum. Et avec des sourcils criminels comme les siens, il n’en avait pas besoin.

      1. P&C

        +1
        L’animal connaissait les risques, et les envies des japonais de reprendre la main sur les sal*pards de gaijin. Il a mis les deux mains dans le pot de confiture, et fourni un prétexte à ses ennemis pour l’abattre.

        Et encore, il peut s’estimer heureux de ne pas être forcé à se faire seppuku.

    2. Pheldge

      @ MarieA 12 h 22 : le post de calal c’était les indemnités de Ghosn, pas les faits qui lui sont reprochés. Merci de suivre avant de me rentrer dans le lard, afin de répondre avec précision 😉

  18. taisson

    @ Marie A.
    On voit que pour le genre 1, ne pas avoir une bonne tête, c’est déjà de la culpabilité!
    Le Carlos n’est surement pas un saint, mais il faut bien voir que quelque soit son niveau de culpabilité, tout à été utilisé par les japonais pour s’en débarrasser …

    Personne de bon sens ne peut croire qu’a ce niveau il ne disposait pas d’une armée d’hommes de loi qui pouvaient construire un système légal pour ses finances, ou au moins lui expliquer les limites…

    Je ne serais pas du tout surpris que des « conseillers » locaux l’aient carrément poussé à la faute sur ordre…Les japonais sont obéissants et ont une autre culture…

    De plus, nous ignorons absolument tout du vrai dossier, ou l’accumulation de « délits » est plus que suspecte!
    Renault à été sortie de son marasme, et Nissan sauvé de la faillite, ce n’est pas rien, et plutôt que de tirer sur l’ambulance par haine de ceux qui arrivent à quelque chose, les français devraient exiger pour lui, au moins des conditions de détention dignes…
    Après Louis Renault, que l’on à peut être bien aidé à mourir quand il à été emprisonné pour collaboration, Georges Besse assassiné par les gauchistes, on ne peut pas penser que sa disparition du genre suicide en prison arrangerait bien les japs et plairait bien aux français jaloux!
    En tous cas il aurait beaucoup mieux fait d’abandonner cette drôle de boîte, ou il ne fait pas bon être patron..Sauf si l’on est haut fonctionnaire et que l’on fait valider ses « décisions » par la CGT !
    Dirigée successivement par le PCF, puis noyautée par les gauchistes, en permanente agitation, à un tel point qu’on se demande ou ils trouvaient le temps de faire des voitures (de merde) !
    Il à remis tout ça à peu prés en ordre, et même s’il s’est brulé les doigts avec le fric, il mérite tout de même un peu de respect.

    1. albundy17

       » au moins des conditions de détention dignes… »

      Non.

      Pourquoi une cathédrale pasque t’as du pognon, la justice doit être la même pour toutes et tous.

      Je suis en accord avec le reste, bien sûr

    2. sam player

      Perso, je ne me prononce pas sur le fond du dossier. Sur la forme je note qu’on laisse un gars en détention préventive alors qu’il n’y a aucune raison, celle avancée étant qu’il risque de dissimuler des preuves, mais les preuves ils les ont ou pas ?
      Comme par hasard cette affaire intervient au moment où l’alliance Renault-Nissan-Mitsu etc… devait être renégociée et qu’il y avait une forte opposition au Japon.
      Personne n’est à l’abri de poursuites : en fouillant dans la vie de n’importe qui il y a de quoi coller quelques années de prison et pour ce qui est de lui, les malversations, s’il y a, sont juste en rapport avec ses revenus.

    3. Val

      @taisson d’accord avec ce que vous exposez. Deux remarques : on notera le lâchage immédiat par les médias français, à mettre en comparaison avec le traitement de Florence Cassez chouchoutée par tous, of course Ghosn est patron et F Cassez juste un malfrat. On notera aussi le peu de cas que font les pays étrangers de nos grands patrons, que l’on peut mettre en totoche ou dégommer sans que quiconque ne moufte au pays. Ces deux points me chagrinent fortement ils en disent si long sur ce que nous sommes devenus.

  19. albundy17

    Ben les ptits ami(e)s, ça souffle un max, la maison grince de partout, je viens d’enregistrer la plus grande vitesse des 20 dernière années: Le vent ne vient pas de la même direction que d’habitude.

    Ma chienne est terrorisée ^^.

    C’est dommage que la marée sois basse

  20. laurent a LA

    un peu HS mais interessant tout de meme:
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2019/01/29/97001-20190129FILWWW00090-operation-antimigrants-des-identitaires-des-membres-en-garde-a-vue.php

    Apparemment le chef d’accusation est:
    L’article 433-12 du code pénal réprime de trois ans d’emprisonnement et de 45.000 euros d’amende « le fait, par toute personne agissant sans titre, de s’immiscer dans l’exercice d’une fonction publique, en accomplissant l’un des actes réservés au titulaire de cette fonction »,

    Resume: si un passant se fait agresser et que vous vous interposez, crac vous faites le boulot de la police en « accomplissant l’un des actes réservés au titulaire de cette fonction ».

    Extraordinaire.

    1. Calvin

      Merci, la prochaine fois qu’un député ou un Rossignol râlera que personne n’intervient une fois agressé(e), je sortirai l’article 433-12.

    2. Aristarkke

      En d’autres époques, il y a septante cinq/octante ans, ceux qui le faisaient recevaient généralement des félicitations et autres gratifications… 😥

    3. Aristarkke

      Sur twitter, il y avait au début de ce mois une brève où une racaille avait tenté de voler un téléphone mobile à une gretchen de passage et apparemment de douceur et bienveillance toute revêtue.
      Mais ce n’était pas son jour de chance à la racaille car la doulce, maîtresse dans les arts martiaux, l’avait rendu quelque peu moins ressemblant à ses photos antérieures.
      Que croiriez-vous qu’il advînt ?
      Tous les deux au poste à défaut du gnouf et chacun avec son invitation au tribunal… (bon, le journaleux expliquait en apostille que ce n’était que l’application légale de la procédure mais que la doulce ne serait guère davantage ennuyée (il y avait eu des témoins))

      1. Vassinhac

        Je ne suis pas complètement choqué qu’on ne préjuge pas du sexe et de l’haplogroupe pour distinguer l’agresseur de l’agressé, mais que la distinction ne soit faite qu’après enquête, même succincte. Surtout qu’en l’espèce les premiers éléments sont contradictoires : d’un côté c’est le jeune homme qui est défiguré, de l’autre la jeune fille prétend que c’est lui qui a commencé.

  21. sam player

    HS, un jugement étonnant de la Cour de Cassation qui contrevient au principe qu’on ne peut être victime de ses propres turpitudes.

    « Pour vendre sa maison, un propriétaire et son agent immobilier avaient convenu de cacher à l’acheteur un futur projet routier à proximité. La vente a été annulée par la justice et le vendeur devra être indemnisé par l’agent, car il aurait dû le dissuader de tromper l’acheteur. » (le figaro.fr)

    La déresponsabilisation en marche…

    1. albundy17

      Dans mon coin, une très jolie petite maison avec ravisant jardin, en excellent état d’entretien, au fond d’une impasse, et avec accès proche tout commerces change de proprio tout les 1 à 2 ans.

      Au fond du petit jardin, derrière la haie d’ifs implacablement tirée au cordeau se trouve une petite ruelle permettant aux camions de livraison d’achalander l’intermarché.

      En marche arrière (BEEEP — BEEEP) tout les jours vers 5 heures :mrgreen:

      Les négos adorent cette baraque.

    1. albundy17

      Halte au sexisme ! Il s’agissait de Gabriel !

      J’ai repositionné quelques tuiles, coupé quelques bambous couchés, et ramené un caddy à l’intermarché situé à 2 kms ^^

      Le MCA va être content, notre président de région souhaite interdire tout véhicules à moteur pétaradant d’ici 10 ans sur les îles ^^

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.