Pour lutter contre le Réchauffement Climatique, tuons des Amérindiens

J’évoquais récemment le fait, consternant mais parfaitement documenté, que la presse française avait finalement laissé tomber toute prétention à délivrer une information à peu près équilibrée ou au moins complète pour virer définitivement à la propagande la plus décontractée, voire assumée pour certains organes sur-subventionnés.

Ce choix de faire de la propagande s’exprime dans différents domaines.

En politique, cela reviendra à orienter les débats et à ne choisir que les questions et les revendications qui correspond à la doxa du moment ; il n’est qu’à voir comment, dans la crise actuelle des Gilets Jaunes, les questions du tabassage fiscal que subissent les Français ont été évacuées très rapidement des médias pour leur permettre de se concentrer sur les autres revendications plus ou moins fourre-tout mais résolument anti-libérales (comme le retour de l’ISF ou les revendications sur la hausse du SMIC).

En économie, la même manœuvre sera mise en place pour évacuer toute étude, toute analyse critique des « solutions » qui ne marchent pas – ce qui donne d’intéressantes contorsions et dénis de réalité lorsqu’il s’agit d’évoquer le Venezuela par exemple, pour ne surtout pas évoquer les solutions qui marchent (au hasard, la baisse des dépenses publiques et l’équilibre budgétaire strict) et se concentrer sur les solutions qui ont l’imprimatur du gouvernement et des classes jacassantes, d’où le torrent de keynésianisme, de redistribution tous azimuts et de collectivisation endiablée pour camoufler les désastres.

Bien sûr, cette propagande ne s’arrête pas là : s’il est un domaine où elle est encore plus mis en oeuvre, c’est celui du climat et ce d’autant plus qu’il offre un vaste champ d’expériences sociétales pour ceux qui rêvent de régenter, interdire et taxer tout ce qu’ils peuvent. Du reste, il n’y a absolument rien d’étonnant dans le succès des thèses climato-réchauffistes auprès des politiciens lorsqu’on se rend compte qu’elles aboutissent absolument toutes à augmenter les taxes, ponctions et accises sur les biens et services de consommation courante. Il faut se résoudre à l’évidence : si le catastrophisme écolo aboutissait à la conclusion inévitable qu’il faut absolument diminuer les taxes et les impôts, absolument personne n’en aurait jamais entendu parler, nulle part.

Le souci avec ce genre de procédés c’est qu’au bout d’un moment, tout ce qui pouvait être taxé l’a été, à mort même, et que chaque ponction supplémentaire ne rapporte plus rien et incite les consommateurs à renoncer, jusqu’à l’exil. Un phénomène nouveau apparaît : la propagande qui, sans être subtile (n’exagérons rien) était jusque-là insidieuse se transforme alors en véritable Luna Park de la désinformation ou le grotesque y côtoie le véritablement obscène dans une insouciance même pas consciente.

J’en veux pour preuve la récente diffusion par un nombre conséquent de médias d’une « étude » tendant à prouver que la mort des Amérindiens pendant le premier siècle de colonisation des Amériques aurait provoqué tout ou partie du petit âge glaciaire observé à cette période. Oui, vous avez bien lu : Slate, Figaro, 20 Minutes – et j’en passe – se sont passé le mot pour diffuser aussi largement que possible ces fadaises (on peut difficilement trouver d’autres mots plus aptes à décrire ces calembredaines consternantes).

Pour s’en convaincre, on pourra lire l’étude en question : si on peut éventuellement faire crédit aux chercheurs pour les efforts déployés afin d’estimer les chiffres des populations amérindiennes du seizième siècle (qui restent pifométriques, soyons honnêtes), et si l’on peut raisonnablement imaginer que les colons ont bel et bien provoqué la mort d’une majorité d’entre eux (beaucoup plus par maladie que par le fil de l’épée, sans l’ombre d’un doute), l’étude cesse rapidement d’occuper le terrain scientifique pour aller trotter hardiment dans les steppes cabossées des pures supputations lorsqu’il s’agit ensuite de relier ces morts avec une baisse constatée du taux de dioxyde de carbone dans l’atmosphère de l’époque.

Lorsqu’on l’épluche, on y lit surtout une succession de conditionnels dodus qui n’apportent en rien la moindre preuve claire entre d’un côté la décimation des autochtones américains et de l’autre, la diminution du taux de CO2 dans l’atmosphère, quand bien même la conclusion l’affirme péremptoirement. Pour les auteurs du papier, la disparition de dizaines de millions d’hectares de plantations céréalières (servant de nourriture à nos Amérindiens) qui ont été remplacés par de la forêt vierge (suite à leur mort) aurait conduit à cette diminution du CO2 atmosphérique. Aucune autre explication pour cette baisse ne semble possible, même si, à d’autres périodes géologiques, les taux de CO2 étaient 5 à 20 fois supérieurs et la végétation luxuriante (ce qui calme toute explication à base de puits de carbone et autres sornettes du même acabit). Et puis bon, le fait est que la population mondiale a, depuis cette colonisation américaine, été multipliée par 14, sans que le taux de CO2 dans l’atmosphère n’ait subi la même augmentation, de loin. S’il y a corrélation, elle est donc fort ténue.

En fait, tout ceci sent bon la recherche de validation de thèse a priori, comme nous y sommes maintenant habitué : les dotations aux recherches étant directement dépendantes de la publicité obtenue, les thèses visant à confirmer l’impact de l’Humain sur le climat seront toujours bien mieux financées que les thèses diamétralement opposées.

Mais le pompon est ici atteint par la presse qui, relayant cette étude aux conclusions douteuses habilement enrobées de conditionnels sucrés, s’empresse de nous pondre des titres aussi putassiers que choquants : pour elle, « Les colons ont tué tellement d’Amérindiens que la terre s’est refroidie », aucun doute possible.

Pignouferies de presse

Dans une tradition journalistique qui nous rappelle que « Selon une étude » est le nouveau « Ivre virgule », nos fiers colporteurs de la Parole Officielle de l’Eglise Universelle du Réchauffement Climatique Anthropique se font fort d’oublier qu’un titre pareil justifie les pires abominations pour peu qu’on veuille se donner la peine d’y réfléchir deux minutes.

J’attends ainsi une nouvelle « étude », réalisée avec le maximum de soins par des chercheurs aussi malin financièrement que ceux de la précédente étude, qui fera le calcul de ce qu’auraient coûté, sur le plan de l’empreinte carbone, les millions de Juifs et autres Tziganes passés par les camps d’Hitler. Nul doute que cette facture carbone putative serait particulièrement salée, si l’on tient compte de toute l’énergie, de toutes les infrastructures et de toute la nourriture qu’il aurait fallu mobiliser pour assurer une existence digne à ces individus au-delà de leur fin abominable au milieu du XXème siècle.

Après tout, puisqu’on arrive à la conclusion détendue que la mort de 55 millions d’Amérindiens (soit 10% de la population mondiale de l’époque estimée à 550 millions) a provoqué un petit âge glaciaire, attendu que tous les gouvernants et tous les écolos, vibrant d’un humanisme sans faille, souhaitent lutter contre un réchauffement climatique sûr, certain, et catastrophique, la conclusion de cette étude et de cette obstination politico-écologique est imparable : il va falloir rayer 700 millions d’individus de cette planète, nom d’une pipe en bois. Notre avenir en dépend (enfin, si vous êtes dans les 90% restant, s’entend). Et dans ce contexte, Hitler – lui-même écolo revendiqué (Coïncidence ? Je ne crois pas) – n’aurait donc rien fait d’autre que lutter, à sa façon quelque peu radicale, contre un phénomène de surpopulation dangereux pour notre planète.

Tout ceci est, bien évidemment, absolument ignoble.

Mais justement : le caractère ignoble ne provient pas des extrémités auxquelles on peut arriver (comme les derniers paragraphes le montrent) mais bien des présupposés initiaux (i.e. l’Homme a une telle influence sur le climat qu’une décimation entraîne une baisse du CO2, même en temps pré-industriel) et des raisonnements qui sont, ici et maintenant, effectivement tenus par les écolos de combat qu’on peut lire et voir un peu partout : lorsque ceux-ci réclament, à force de marches climatiques expiatoires, que soient taxés les vilains et les méchants, que soient contraints les peuples et que soient réduites les populations, ils ne tiennent pas d’autre discours que celui d’une décimation raisonnée pour sauver Gaïa.

Réclamer une décroissance, un abandon de la plupart (sinon toutes) nos sources d’énergies, c’est littéralement condamner à mort des millions d’individus, et pas parmi les plus riches. Quant à la presse, parfaitement confite de ses habitudes et de ses certitudes, elle ne fait rien d’autre qu’attiser ces désirs néfastes en relayant ce genre d’études.

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Commentaires255

  1. Le Gnôme

    Le syndrome d’Attali, il va falloir piquer les vieux qui ne servent plus à rien, et libéraliser l’avortement jusqu’au dernier jour de grossesse comme vient de le voter la ville de New-York. Nous vivons une période exaltante.

      1. carpe diem

        et un jour vous entendrez sonner chez vous, vous ouvrirez la porte et une réplique de Schwartzy Terminator, vous demandera d’une voix caverneuse :
        – Sarah Conard?
        – ooooouiiii?
        – je suis envoyé par le ministère de l’écologie et des planètes alignées pour vous EXTERMINER! (plop plop)
        – arrgh…..

        1. Vassinhac

          Oui, dernière en date dans le Kansas où le rapporteur de la loi (ou le gouverneur) affirme de façon détendue qu’en cas de naissance viable lors d’une tentative d’avortement, comme cela arrive, il reviendra à la mère de décider si on tue l’enfant ou pas.

      2. Le Ribaud

        je propose qu’il n’y ait pas de limite à l’avortement post-natal. On rejoindrait ainsi les c***ries du sieur AtTali. On ne ferait plus d’euthanasie mais des IVG retardées

      3. Val

        @Cerf D on pourrait d’ailleurs invoquer le principe de précaution, surtout quand on voit le caractère remonté de certaines qui ne souhaitent rien de moins que d’exterminer les vieux surtout quand ils sont plombiers sur ce blog , voire cavaliers et bleus

      1. Aristarkke

        Quand il n’en avait pas quarante, il préconisait 70 ans maxi !
        Maintenant qu’il a largement explosé la limite, il est devenu d’une discrétion de violette sur ce sujet !

        1. Pheldge

          oui, mais lui, c’est un Guide, tu comprends, il est indispensable : tous les jours, il pense à disparaître, mais ce sont l’abnégation et le sens du Devoir et de la république, de la démocratie du socialisme qui l’en empêchent !
          Tu pleures devant ce mec, c’est un Saint !

    1. albundy17

      Il faut arrêter avec ces conneries concernant l’avortement à NY, renseignez vous, et c’est un farouche anti IVG de confort qui vous cause.

    1. Vassinhac

      Pour ceusses qui ne veulent pas perdre de temps à lire l’article :
      – une boîte prétend faire une machine « passive » capable de transformer de l’énergie thermique en énergie acoustique.
      – le système est idéal pour le refroidissement d’une source chaude vers une source froide (rappel, même pas besoin de climatiseur pour ça).
      – d’après l’article cela permettrait également de faire des climatiseurs qui ne consomment pas d’énergie (curieusement on est précisément dans le cas qui n’est pas idéal, à savoir transfert de la source froide vers la source chaude)
      – cela est très rentable mais il ne faut pas regarder que le côté financier.
      – L’article est rédigé par quelqu’un qui ne comprend rien et croit que cela signifie que l’énergie correspondante disparaît (par ondes sonores dans l’espace ? Haha)

      1. Pythagore

        Le phénomène physique est connu depuis longtemps (voir ci-dessous), quand à générer du froid avec… C’est la première fois que je vois une application. Il serait intéressant d’avoir les caractéristiques techniques (puissance de réfrigération).
        Sinon perso je recommande plutôt le monomur 30cm, une bonne toiture et le puits canadien. Pas besoin de clim.
        .
        « ….les liens entre température et son intéressent les scientifiques depuis bientôt deux siècles. Avant même qu’ils ne s’emparent de la question, les verriers avaient depuis longtemps constaté que leurs vases se mettaient parfois à siffler lorsqu’ils les chauffaient pour les souffler… Ils furent ainsi les premiers à observer qu’une différence de température peut provoquer un son. Mais c’est le phénomène inverse, c’est-à-dire un son créant une différence de température, qui intéressa le français Simon Laplace en 1816 : en comprenant que le son modifiait la température de l’air lorsqu’il s’y propageait, le physicien pu corriger de quelques pourcents le calcul de la vitesse du son effectué avant lui par Newton. Et il jeta sans le savoir, il y a presque deux cents ans, les premières bases de la future thermoacoustique. »
        savoirs.essonne.fr/thematiques/les-technologies/energies/la-refrigeration-thermoacoustique/

          1. Aristarkke

            VMC double flux, double vitrage (minimum).
            Pour les puits canadiens, il faut quand même de la surface de terrain, donc qu’il ne soit pas trop cher à acheter et qu’il soit accessible aux petits engins de chantier pour creuser la fouille à 1,20/1,50 m sans parler de la pente anti-stagnation pour les condensats et infiltrations du sol.
            Je vous dis pas quand c’est sur de la roche ou des argiles bourrées de cailloux comme par chez moi actuellement

            1. sam player

              VMC double flux, perso *je pense* qu’à moins d’avoir une maison BBC réceptionnée à l’unite, et encore, c’est une grosse connerie. En théorie ça marche dans du BBC testé… au moment des tests… si ils sont faits !
              Car aussi inepte que ça puisse paraître, dans un lot de maisons BBC il n’y a que quelques maisons testées pour s’assurer qu’elles soient étanches… et celles-là, bien choisies et bien qu’elles soient soignées dans leur réalisation nécessitent quand même beaucoup de retouches, alors les autres j’en parle même pas.
              Je suis tombé la semaine dernière sur un installateur de fenêtres qui reprenait TOUS les réglages de toutes les fenêtres d’un lotissement car c’était de vraies passoires… et pourtant toutes les maisons avaient été rêceptionnées avec le label qui va bien… mais sur le papier.
              Une double flux dans une maison pas étanche à la différence de pression exigée pour le label, c’est une connerie. Y a une étude sur je net sur ce sujet : rien que les fuites d’air des interrupteurs annulent les bienfaits du double flux.

              1. albundy17

                Ils nous emmerdent avec la dernière RT, par exemple on a l’obligation de reboucher les trous pour passer par exemple de la tuyauterie avec de la mousse poly, mais avec le détail amusant que l’on a pas le droit d’araser, il faut donc doser de façon magique la quantité injectée en fonction de l’hygro, température, etc…

              2. Aristarkke

                Les gens dans les immeubles qui s’interrogent à propos des fantômes noirâtres autour des plaques des boutons de sonnette… 😛

                1. albundy17

                  « noirâtres autour des plaques des boutons de sonnette… »

                  :mrgreen:

                  Enfin tout de même les double flux ça reste bien même ds les passoires, dommage qu’elles soient longue à amortir, mais bon en simple flux on recrache 2-3000 kwh de chaleur pour les petits oiseaux, ça représente 250 litres de fioul…

                  1. sam player

                    Et en double flux tu bouffes 1000kw pour brasser de l’air… sans compter le préchauffage quand il fait moins 10 dehors…

                    Longues à amortir… oui… surtout en les balançant du haut du toit…
                    En fait avec l’entretien c’est impossible à amortir..

                    1. albundy17

                      « en double flux tu bouffes 1000kw pour brasser de l’air »

                      Oui, et en simple flux 300, mais sans récupérer les 2000 que la double flux permet, mais bien sur quand ça marche (nettoyage, souflette)

                      Préchauffage on s’en fout, que tu les crames là ou avec ton radiateur, ça revient au même.

                      Mais bon évidemment, vu les durée de vie de ces appareils, ç a s’amorti jamais

                    2. albundy17

                      Le plus marrant étant les double flux associée à une micro pompe à chaleur, un client à bien amorti vu que payé par l’hana, mais je crois qu’elle a fait 2- 3 ans.

                      Bon, faudrait faire un calcul plus fin

  2. sam player

    « …ils ne tiennent pas d’autre discours que celui d’une décimation raisonnée pour sauver Gaïa. »

    Du temps de Harry, décimer voulait d’ailleurs dire tuer une personne sur 10… avant d’avoir le sens actuel de tuer en grand nombre ou d’exterminer.

  3. Aristarkke

    Ce doit être parce que les Vikings ont été exterminés que le Groenland (pays vert, littéralement) s’est recouvert de glaces. Avec un minimum de logique, normalement…

  4. Daniel

    Donc contrairement à ce que veut prouver la lamentable courbe en crosse de hockey abondamment diffusée par les mêmes médias, il y a bien eu un optimum médiéval suivi d’un refroidissement au petit âge glaciaire. Malgré cette totale incohérence dans la propagande, une majorité de gens croient encore à cette ignoble fumisterie suicidaire de réchauffement anthropique.

          1. Guillaume_rc

            Exact.
            Je me rappelle les hivers autour de 1985/86. Il faisait moins 15° à Paris et certains nous expliquaient doctement que nous rentrions dans un nouvel âge glaciaire !!! eh oui.
            En cherchant bien (désolé je n’ai pas le temps), je suis sûr qu’on trouverait des experts qui maintenant nous parlent de réchauffement.

            1. baretous

              hiver 56 j’habitais pas loin de la Seine à Paris . elle charriait de la glace et dans l’appartement ou nous vivions le cuvette des wc était prise en glace elle aussi…..

              1. albundy17

                Wouahhh, j’adore ce genre de témoignage, vu que le ari c’est un menteur, il n’a pas vu la construction de ce qui fut la grèce !

    1. pabizou

      Je crois que la majorité dont vous parler a déjà sérieusement commencé à se réduire, c’est d’ailleurs sans doute pour ça que cette bande d’enfoirés ne nous lâche pas les baskets avec leurs conneries, en plus du fait que de moins en moins de gens sont prêts à payer de plus en plus cher pour ces inepties

    2. Cata

      Yep. Même que le Petit Âge Glaciaire a octamiser (80 %) la population islandaise et vingtimiser, voire trentimiser la population européenne. Quant au Groënland, il a résisté depuis l’Optimum en tant que « terre verte ». Comme quoi, les réputations ont la vie dure… Et on ne parle même pas des sequoïas qui poussaient sous Paris ou des mamouths qui glissaient délicatement sur les glaciers de la Côte d’Azur. Ce n’est pas du réchauffement antropique, c’est du délire égotique.

  5. pabizou

    L’avantage avec ce genre de salopards, c’est qu’ils sont si surs de la connerie des autres, qu’ils ne voient en général pas la corde qu’ils sont en train de tresser avant de l’avoir autour du cou . Espérons que le moment où l’écolo indiquera le sens du vent aux passants ne tarde pas trop, les voir se balancer serait un plaisir rarement égalé dans ma courte vie .

  6. Jacques Huse de Royaumont

    La logique est simple, l’homme blanc est riche, donc taxable. Il est donc coupable. Il suffit ensuite de trouver de quoi.

  7. Duff

    L’échec patent en tous points du communisme à la fin des années 80 a poussé tous les marxistes à revoir leur argumentaire. La jalousie reste un vecteur efficace surtout quand les sociétés sociales-démocrates asphixient les classes moyennes et les empêchent de s’enrichir. Mais le meilleur argument a été trouvé par les écolos : le sentiment de culpabilité. A noter que cet alibi sert aussi à détricoter la civilisation au profit du tribalisme. On devient coupable aussi des crimes de nos ancêtres. Très pratique pour réclamer du pognon pour l’esclavage ou le combo magique colonisation/climat repéré ici.

      1. Calvin

        Allons, ce n’était pas le vrai communisme !!

        C’était surtout du socialisme comme le proclame le nom URSS, na !

        Le corollaire, c’est que le socialisme a échoué depuis 1921. Et chaque fois qu’il est monté en puissance.

        1. Theo31

          Il ne peut survivre qu’avec le pognon des autres. S’il était appliqué à la terre entière, il s’écroulerait aussi vite que sous Lenine.

  8. Lorelei

    Donc, il y a dû y avoir une petite ère glaciaire après l’épidémie de peste noire qui a touché l’Europe au 16ème siècle et aussi après la 1ère Guerre Mondiale et l’épidémie de grippe espagnole….(là encore les Espagnols étaient dans le coup…si c’est pas un signe…)
    Ou alors ce n’est qu’après l’extermination des Amérindiens qu’il y a des glaciations? En quel cas, on extermine les Américains d’aujourd’hui et on sauve la planète. Non?
    Si quelqu’un le sait, ce n’est que dans la presse française qu’on trouve ces fadaises relayées ou dans la presse des autres pays aussi?

    1. Cophe

      On dispose avec les carottages glaciaires et les analyses isotopiques d’une histoire quasi universelle et non partisane de la composition atmosphérique. Dans cette optique le greatest of all times c’est Gengis Khan pour la chute du taux de méthane par la destruction systématique des rizières dans les Xia occidentaux. La presse mongole est dithyrambique à son sujet.

      1. albundy17

        J’ai une confiance bien limité en ceux qui ne pètent ou n’éructent, ou de se laisser à boire quelques verres, de constat ils sont surtout faux culs et mauvaises langues, ou craignent le « in vino veritas », ce qui revient au même constat.

        Je cause uniquement dans ce tableau du genre 2, le genre 1 faisant tout ça de façon soit discrète, soit avec élégance pardonnée de facto

  9. Guillaume_rc

    C’est marrant de voir que si Le Figaro utilise encore le conditionnel, Slate lui est carrément affirmatif !
    Ce seul fait montre bien que ce site est vraiment une bouse monumentale !

    Par ailleurs, outre la frénésie taxatoire bien démontrée par notre hôte, n’oublions pas la dimension idéologique sur le mode « l’Homme Blanc est vraiment affreux! ». Soit le mantra habituel de la bien pensance;

    1. Le Gnôme

      Il est tout à fait évident que l’homme blanc est responsable des malheurs de Gaïa, des progrès de la médecine à la révolution industrielle, tout pointe vers vers ce salopard. Une petite peste faisait quand même du bien à la planète, c’était bon pour le climat et la nature, les forêts étaient en expansion , l’ours, le renard et la belette étaient heureux.

  10. Infraniouzes

    Pour envenimer le débat, j’ai entendu, ce matin, sur RTL une information glissée en douce pour justifier les théorie du GIEC. Figurez-vous chers amis qu’on aurait relevé des températures caniculaires en ce moment au Chili. Pas d’explications: simplement il fait très chaud, donc c’est le réchauffement climatique. Bien sûr, la journaliste de service n’a dit à aucun moment que le Chili étant dans l’hémisphère sud, c’était l’été là-bas donc assez normal. Mais sait-elle où se trouve le Chili ?

    1. Husskarl

      C’est chaud => C’est le réchauffement climatique
      C’est froid => C’est le réchauffement climatique
      Vous doutez ? => Vous êtes coupable.

      Une vraie pseudo-science au sens de Popper.

  11. Pheldge

    Le souci, c’est que depuis 20 ans qu’on a inventé de RCA, et que les médias relaient la propagande en boucle, tout le monde a fini par en accepter l’idée ! Et comme un mensonge mille fois répété devient une vérité …

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Cela dit, on nous promettait en 1990 un réchauffement de 6 à 10 degrés.
      Aujourd’hui, le GIEC essaie de nous vendre une catastrophe à 1,5 degré, ça devient limite, pour faire peur ; il faut abuser d’emphase et de grandiloquence pour maintenir la terreur à un niveau acceptable et rentable.
      Encore un peu de patience et nous serons coupables d’un refroidissement (qui, n’en doutons pas, aura des conséquence encore plus dévastatrices qu’un réchauffement).

        1. albundy17

          « Bien plus commode pour la propagande car bien plus fourre tout. »

          lol, oui, j’ai un exemplaire à la maison qui m’a sorti l’ânerie, j’ai enfin pu la démonter.

          D’ailleurs, l’article référencé par le billet du jour (co²), est à garder sous le coude, ça économise beaucoup de salive…

  12. P&C

    Certains affirment que Gengis Khan et autres tarés sanguinaires du type Tamerlan étaient des écologistes qui s’ignoraient.
    https://www.gurumed.org/2011/01/26/comment-refroidir-la-terre-en-faisant-disparaitre-le-dioxyde-de-carbone-la-gengis-khan/

    Plus sérieusement, ce qui m’avait mis fait tiquer dans les explication sur le refroidissement et les morts d’amérindiens de Vincent Mignerot est l’existence de trucs ressemblant à des montages, connus pour faire des prouts de cendres ayant des incidences sur le climat…
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Tambora
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Krakatoa#Conséquences

  13. Jacques Huse de Royaumont

    Cette « étude » part du principe que :
    -Le CO2 est le principal acteur du climat (hypothèse classique, mais qui reste à prouver)
    – Que les cultures produisent moins de biomasse que la forêt et donc consomme moins de CO2
    – Que les surfaces agricoles cultivées ont diminué en Amérique avec l’arrivée des européens (qui n’ont, comme chacun sait, absolument pas organisé de plantations de cannes à sucre, de coton, de tabac ou de quoi que ce soit).

    Bon, chercher à prouver que c’est con revient à accorder que cela puisse être sensé, mais ça fait du bien.

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Il est difficile d’avoir des chiffres précis, mais en recherchant « production de biomasse à l’hectare », on trouve des chiffres à peu près équivalent pour la forêt et la terre agricole.
      On le savait déjà, mais le résonnement appliqué est totalement foireux.

    2. Vassinhac

      JHR, je suis globalement d’accord avec vous, mais je me permets de souligner que votre second argument n’est pas valable : le sujet n’est pas que les céréales « consomment » moins de CO2, mais qu’un hectare de forêt moyen stocke plus de CO2 qu’un hectare de champ cultivé.

        1. albundy17

          En flux me parait plus cohérent, avec 3 à 4 récoltes annuelle ça doit stocker plus de Co² qu’une forêt, sans compter l’éventuelle exploitation de celle ci pour le bois de chauffage

            1. albundy17

              Ouais mais bon: :mrgreen: Ce ne sont que des pistes de réflexions, hein:

              « alors que les arbres, eux, restent sur place. »

              Ben en fait, une forêt non exploitée et arrivée à maturité, c’est terminé, sont bilan carbone reste à zéro. Avec du céréalier, par exemple du blé, on bouffe tout (grain pour nous, paille pour les bestioles que l’on bouffe aussi), et le vivant c’est 20 % de son poids en carbone, contre 50 pour les arbres, mais nous on stoke pour 70 ans, ce qui n’est pas le cas des arbres ( je crame l’élagage de mes arbres en rotation de 3 ans)

              Donc je me disais, avec 3 / 4 récoltes annuelle de céréales vs une forêt exploité (une forêt non exploitée n’étant pas capteur de CO²), primo on n’a plus faim, et deuxio on contrebalance le CO² que l’on expire, sauf les joggeurs en licra moule bite.

              Faudrait un permis de courir, ça pollue.

              Et les forêts exploités, ben on les crame aussi, sauf pour les meubles de mamie dont on se débarrasse un jour ou l’autre à la déchetterie, qui les crame.

              La crémation n’ayant plus bonne presse (rejet de CO²), on va passer à la liquéfaction, le bilan carbone de l’humain devient donc supair 😀

              Conclusion, pour sauver la planete, faut faire des gosses obèses

  14. Pencilivy

    Le problème des bien-pensants, c’est qu’ils montrent pas l’exemple. S’ils commençaient l’application de leur théorie par eux-mêmes, je ne dis pas…
    Qu’il s’agisse de loi anti-fèqueniouse ou ou de tuer des populations (mais que celles qui sont dans le camp du mal, évidemment), c’est dingue comme charité bien ordonnée ne commence pas par soi-même…

      1. albundy17

        « Portant, les Cocos approuvent la venue des migrants… »

        Umppfffff, nan rien, c’est le clavier, je sais.

        Mais sur la phrase, enfin, son contenu, Georges marchez n’avait pas cet air entendu, hein…

          1. albundy17

            oui, les girouettes d’avis, j’en connais aussi, même des hétéros soudain devenu arc en ciel, ha ben non, il se sont découvert (à 40 ans, lol)

            Ou alors y ‘a des femmes a ce point chiantes ?

  15. Calvin

    Pourquoi seulement tuer 10% de la population totale, alors que la moitié sauverait le reste monde.
    Lénine Thanos, reviens, ils sont devenus fous !!

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Si les écolos sont aussi altruistes qu’ils le disent, ils se sacrifieront avec joie, tels des cathares de nos temps post-modernes.
      Même s’ils ne représentent sans doute pas les 10 % requis, ça ferait sacrément du bien au monde.

        1. Calvin

          Pas d’accord pour utiliser les mêmes méthodes que ces ordures.
          Non, ils faut les parquer, à poil, avec des grands fauves, et admirer comment la nature est belle.

              1. albundy17

                Arf, pas même une culotte Imagyne pour passer chez le gynéco ?

                Tu me diras, ça devient inutile avec la toison Rahan que les HB et anciens marins adorent prendre entre les dents, vu qu’y pas même de silex.

                Aucun rapport, mais ça me fait penser à la première déclaration de DSK, juste après sa naissance: « Et UNE » *

                *:moi je peux plagier Gad, je fais pas payer et elle m’allait.

            1. MCA

              « les grand fauves affamés peuvent devenir vegan si on leur fait des câlins »

              Même pas besoin, il suffit de leur lâcher Duflot à poil(s) pour qu’ils le deviennent.

              1. albundy17

                les lions n’attaquent pas les hypos !

                dailymotion.com/cdn/H264-848×480/video/x5x8wuo.mp4?sec=hqYWWxujqsnzurFG5BvSovutCjPNbWjxnRUSfzzX42YIBYO6bBDdIx2-0Cuz9rUWPJ9bzAeUIeV789yuelZErg

                1. albundy17

                  Arf, doesn’t work, dommage, c’était marrant, un lionne vient renifler le cul d’un hyppo, celui ci le prend mal, attrape la tête de l’effrontée et lui apprend voler ^^

          1. Jacques Huse de Royaumont

            Faut pas les forcer, juste leur expliquer que les grand fauves affamés peuvent devenir vegan si on leur fait des câlins. Avec un peu de chance, ils vont nous croire et montrer l’exemple.

            1. albundy17

              Pas besoin de fauves, tu les laches ds la forêt de Rambouillet sans smartphone, ils meurent en 72 heures maxi. Pour ma part je tiendrais sans doute 24 de plus, cela dit, mais c’est mon coté optimiste

            2. Pythagore

              🙂 MDR Y’a pas une député qui adore les chatons, qui voulait les introduire ds les prisons ? Peut-être qq’un pourrait l’inciter à vouloir faire ami-ami avec un lion ? Concientiser le lion que il faut pas manger les gazelles, c’est pas gentil. Peut-être cela nous débarasserait de qq parasite. Dans la cage au lion ma bonne dame, mais si, mais si il est trop mignon.

      1. Pheldge

        rectification « ils tesacrifieront avec joie » bin oui, si y’a plus d’écolos, qui veillera sur Notre Mère la Terre ? c’est kif-kif les apparatchiks du Parti, qui sont là pour veiller sur le Parti et la Révolution, que s’ils ne sont plus là, le monde il s’écroule ! tu te rends pas compte !

        1. Jacques Huse de Royaumont

          Ils ne peuvent pas trop sacrifier les autres : s’il n’y a plus personne à qui voler de l’argent ou pour produire ce dont ils ont besoin, il sont foutus. Vu leur incapacité à faire quelque-chose d’utile, nous leur sommes indispensables. L’inverse n’est pas vrai.

    2. Opale

      Merde j’allais y venir !

      « il va falloir rayer 700 millions d’individus de cette planète, nom d’une pipe en bois. Notre avenir en dépend »
      Marvel™ approved.

  16. Flo

    « Pour les auteurs du papier, la disparition de dizaines de millions d’hectares de plantations céréalières (servant de nourriture à nos Amérindiens) qui ont été remplacés par de la forêt vierge (suite à leur mort) aurait conduit à cette diminution du CO2 atmosphérique. »

    Bah alors pourquoi ils nous emmerdent avec l’huile de palme du Nutella et la diminution de la forêt Amazonienne?

    Il n’y a qu’à tout raser, y planter des céréales, des palmiers ou tout ce que vous voulez et hop plus de RCA à la con sans avoir à tuer personne.
    L’Homme sauveur de la planète sans même devoir être un assassin de masse.

      1. Flo

        Oui c’est vrai. Mal interprété.
        Pour le coup c’est le repentir sur certaines périodes historiques qui en prend pour son grade.
        Mis en perspective par H16 et sans mauvais jeu de mots : glaçant.

  17. Stéphane B

    Pour les plombiers et les autres. Que pensez vous du texte trouvé sur un forum:
    « La maison du voisin est à 3 mètres de la clôture, comme la mienne.
    Les permis de construire ont prévu cet espace de chaque côté de la limite séparative.

    Il a ajouté un bloc pour y mettre une chaudière à gaz.

    Cette chaudière recrache les gaz brûlés, dans ma direction, à 50 centimètre du grillage.
    Il n’a pas fait de déclaration de travaux.
    Y a-t-il un moyen de l’obliger a recracher son CO² au niveau de son toit ?
    Ou de mettre sa chaudière de l’autre côté de sa maison ?
    Il dit que ce n’est pas grave et que ça ne me gêne pas.
    Comment se défendre contre son rejet de CO² chez moi ? Non déclaré, qui plus est.
    Il doit y avoir des textes de santé publique et des normes contre les cyniques et arrogants qui ont tous les droits. »

    Une réponse:
    « Pas dangereux à faible concentration. A forte dose ça peut être mortel. »

    1. Jacques Huse de Royaumont

      S’il n’y a pas de permis de construire, tu peux l’obliger à détruire la construction illégale.
      1- trouver les clauses d’illégalité par rapport au PLU
      2- trouver une description détaillée de la procédure à suivre
      3- négocier avec lui pour qu’il mette son p…. de tuyau d’évacuation ailleurs, en lui faisant comprendre que ça lui coûtera moins cher en temps, argent et emmerde qu’une procédure devant les tribunaux.

    2. Stéphane B

      Je précise que la réponse n’est pas de ma personne.
      Ma réponse a été:
      « Mouai , mortel mortel, je veux bien mais suis pas complètement d’accord sinon se balader en ville à l’heure de pointe avec des bouchons serait mortel. Tant que vous n’êtes pas enfermé dans une pièce quasi hermétique, aucun risque. Sinon, vous respirez pei de O² et beaucoup de CO², votre corps prend l’O² et rejette du CO, monoxyde de carbone, et c’est lui qui est mortel.
      Et c’est pareil avec ce que prêche le GIEC via les merdias, sauf qu’ils ont oublié, au hasard, l’interglaciaire Riss-Würm.

      Dans le cas ici présent, je ne vois pas trop où est le danger ! »

    3. albundy17

      « Cette chaudière recrache les gaz brûlés, dans ma direction, à 50 centimètre du grillage. »

      « Dans ma direction »: Alors soit le voisin est particulièrement doué, soit l’agressé est particulièrement schizo…

      3 m entre la limite de terrain et la construction, c’est du contrat privé (lotissement j’imagine) pasque ds la loi la limite c’est l’aplomb. (paf, 5 ans de procédures ^^)

      Pas de réglementation sur les sorties ventouses, excepté quelques notions de distances de moins d’un mètre avec les ouvertures, la dessus c’est cramé. spa pour rien qu’on en voit les fumerolles ds toutes les rues, un avis perso c’est qu’à Venise ce devrait être interdit, ça gâche l’authenticité, bien que maintenant je m’en fous, aussi. Mais je sais pas si c’est dû à cette deuxième Duvel.

      Pour le CO²: récupérez les fumées pour alimenter une serre ! De merveilleuses salades en perspectives ! Toute l’année et comme les pros !

      2,5 mètres de constructions non déclarées (dixit) : suffit d’appuyer là, le cadastre va se faire une joie de redresser monsieur voisin. qu’est vraiment un salaud, pour un peu il aurait collé la ventouse dans votre propre jakusi ^^ (ne pas ajouter de bain moussant !!!)

      Enfin pour le cas évoqué, il semblerait que d’une, l’agressé se rende compte que non, son voisin n’a pas inventé le canon à CO², et que 2, construction pas cerfaté coûte une blinde d’emmerdements, et de « bons » rapport entre voisins.

      Je dois bien cramer genre 8 à 10 m3 de vert sur une journée, des fois ça klaxonne quant le vent tourne, mais j’explique au gendarmes que je suis entrain d’éteindre. (en fait ils ne viennent plus, snifff)

      Puta’in j’adore la campagne

  18. totor101

    Si C’ÉTAIT VRAI !
    Vue l’augmentation de la population mondiale depuis l’époque du massacre des indiens, la température moyenne devrait être au dessus de 75°C

  19. Sandra

    Ah, ça fait du bien de lire un billet pareil! J’étais tombée sur l’étude en question relayée par un site réchauffiste en diable: https://www.meteosuisse.admin.ch/home/actualite/meteosuisse-blog/meteosuisse-blog.subpage.html/fr/data/blogs/2019/2/petit-age-glaciaire.html. Non, inutile d’essayer de laisser un commentaire, tout est filtré (expérience faite à plusieurs reprises) et il n’y a que les gogos correctement conscientisés qui sont admis dans la tribune (même si certains commentaires sur ce billet ont évoqué le mot génocide). J’ai été effarée de lire un tel ramassis de débilités et, surtout, consternée par les idéologies sous-jacentes. Et le plus drôle, c’est que sur 60 millions d’Amérindiens (je devais dire Indiens, c’est comme ça qu’ils s’appellent entre eux. Notre politiquement correct les fait bien rire), combien réellement étaient cultivateurs? Les Indiens des Plaines (Cheyennes, Sioux, Blackfeet) étaient des chasseurs nomades. Ils ne labouraient pas (bon, d’accord, ils coupaient du bois pour se chauffer, diantre). Mais j’imagine que pour des experts auto-proclamés, il était un peu compliqué d’inclure cette variable dans leur étude aux abominables relents colonialistes. Je ne pensais quand même pas qu’on pouvait aller aussi loin dans la hontectomie assumée.

    1. Dr Slump

      Oui hein, quand j’ai appris la sortie de cette étude, j’ai d’abord pensé que c’était au pire anecdotique, au mieux une blague. Mais non, et en lisant l’article de maître Hash, j’ai eu un léger frisson dans le dos: merde, vu la folie que cela devient, ils seraient bien capables de nous entraîner dans un vrai totalitarisme écolo ces cons!

      Et puis je me suis resservi du pâté de porc non bio. Je suis peut-être inconscient, non?

    1. Stéphane B

      Ben non, il est là
      h16free.com/2019/02/06/62807-pour-lutter-contre-le-rechauffement-climatique-tuons-des-amerindiens#comment-693682

  20. Aristarkke

    Pourquoi le Patron n’a-t-il pas parlé du refroidissement organisé par les 100M de morts prématurés (une sorte d’ IVP, finalement…) suite aux bons offices des travaux pratiques du communisme???
    Vous avez vu l’état de la Russie, comme il y fait froid ???

    1. susu

      Oui mais le « réchauffement » post 1989 a bien été la conséquence de la faillite de l’URSS entraînant la disparition de la plupart des stations météorologiques de l’empire. Et comme l’empire soviétique possédait quelques étendues froides, la disparition des relevés de ces stations MTO a fait monter la Température Moyenne du Globe calculée par nos petits génies du GIEC 🙂

      1. albundy17

        lol, faut abréger, et conscient de vos découvertes, un procès à vos parents (y a un connard, en inde i me semble qui l’a fait, « jvoulais pas naitreeeeeuuu »

            1. Vassinhac

              Fonds abondé par une taxe sur chaque naissance (le prétexte de la protection de Gaïa est une très bonne raison pour instaurer une telle taxe).

                1. albundy17

                  Une taxe naissance, cool, ça va aider à importer du migrant ^^.

                  Compliqué à chiffrer, mais il est admis que porter un gamin à ses 18 ans coûte au parents (hors scolarité) entre 100 et 150 K euros, une naissance rapporte donc déjà 20.000 de TVA, sur la période socialiste de la progéniture.

                  Enfin, quant ils se barraient à 18 ans, c’est plus possible maintenant.

                  1. Pythagore

                    500EUR x 12mois x 18ans = 108.000EUR
                    Je ne sais pas ce que l’état, dans sa grande bonté, reverse pour un enfant de l’argent qu’il t’a pris, mais si ca tourne autour de 500EUR par mois, en gros un enfant en France serait neutre en terme de coût. Soit tu payes à l’état, soit tu payes pour le gosse.

                    1. albundy17

                      « Je ne sais pas ce que l’état, dans sa grande bonté, reverse pour un enfant  »

                      pour 1, rien, à 2 ça doit tourner ds les 70 pis le pactole avec trois enfants qui doit être de 100

                2. Le Gnôme

                  L’idée n’est pas nouvelle, le bruit avait couru à la fin du XVIIe siècle que le Roy voulait mettre une taxe sur les baptêmes ce qui avait entraîné de menues révoltes de GJ de l’époque.

            2. Val

              @vass « victime de naissance non désirée » 😀 ! à mettre en regard des pauvres enfants que les anti PMA/GPA empêchent de naître, les cris déchirants de leurs âmes errantes nous empêchent de dormir

          1. albundy17

            Oui, les parents devraient lui coller un procès pour qu’il rembourse les coûts de son élevage, des privations occasionnées par son existence (y compris de sommeil), et de la dégradation physique incalculable.

  21. hub

    Un conditionnel par ci, par là, en fait tout semble une question de langue française. J’écoutais ce matin (honte à moi) Darmanin interviewé par l’autre roquet de BFMTV, et il a sorti une ânerie digne de lui. Je cite : « Je suis contre les augmentations d’impôts, ni pour les entreprises, ni pour les particuliers ». Ce qui signifie exactement le contraire de ce qu’il veut faire croire (mais dit bien ce qu’il a en tête !)
    Et question de langue, H16 ne l’a pas dans sa poche !

  22. WorldTour73

    Pas le temps pour ces conneries. Je mange de la viande et je pollue avec ma twingo. Et si vous memmerdez, je rejoins les gj dans les rues de ma ville pour mettre le bordel.

    1. Dr Slump

      Trop tard, t’es fiché et le préfet va t’interdire de manifester, vu que tu déclares vouloir mettre le bordel. Et te plains pas, c’est la loi après tout, c’est la démocratie!

      1. Pythagore

        @RV, le progressisme ne souffre pas que l’on s’arrête à quelques petits détails d’ordre matériel, d’autres trouveront bien des solutions.
        Je prends le parie que ds un avenir proche, disons 20 ans, la France importera massivement de l’électricité ou aura le droit à des coupures régulières.
        J’espère le perdre, mais qd j’entend les spécialistes qui parlent de 6 EPR, et le gvt qui l’ignore, c’est ce qui nous attend.

        1. RV

          Mon pari serait que les coupures ne vont pas attendre 20 ans…
          D’autre part, ces tanches d’énarques ont dû déjà planifier au jour près la mise en prod de la fusion donc pas besoin de nouvel EPR. Yakafaucon.

            1. albundy17

              Le délestage n’est pas une nouveauté, linky n’apporte rien en ce domaine.

              Suis bien content d’en être l’heureux détenteur depuis quelques mois, je peux engueuler les gamins, argumenté sur leur temps de douche.

                  1. baretous

                    @ albundy : comment ça ? avant le délestage n’était pas » fin » se faisant par zones.là ce sera au cas par cas, particuliers contre entreprises par exemple. J’ai faux ?

                    1. albundy17

                      « avant le délestage n’était pas » fin » se faisant par zones »

                      Donc t’étais delesté à la louche.

                      Lors de l’événement de mi janvier, z’ont déleste les entreprises les plus consommatrices pour préserver tout les autres, dont toi, par exemple…

        2. albundy17

          « la France importera massivement de l’électricité »

          Pas d’allemagne en tout cas.

          L’approche de Hervé est très simple donc super intéressante: on crame 15 milliards de kilos fioul domestique, à 12 kwh le kilo.

          180 milliards de kwh supplémentaire à fournir en elec pendant 5 mois de chauffage, ça fait combien de centrales nucléaire à construire d’ici dix ans ???

          A vue de nez, un bon paquet, en 2012 on en consommait 450.

          En se basant sur fessenheim, (8 milliards à l’année) faudrait 50 réacteurs de plus, si les gens on l’habitude de chauffer en été en prévision de l’hiver ^^

          Une bonne centrale gaz bien récente en produit 3 à l’année, ça risque de poser quelques problèmes également.

          Plus les voitures elec (fessenheim permet d’en recharger 400.000) on se dirige vers l’age d’or de la bougie…

          1. RV

            Merci pour la démo. Une preuve de plus, si c’était vraiment nécessaire, que le barbu-à-lunettes parle doctement de choses qui lui échappent et/ou que ses énarques conseillers méritent des baffes.

          2. Vassinhac

            On peut espérer que tout ne soit pas remplacé par des radiateurs électriques ou des ballons « bêtes » mais qu’il y ait quelques pompes à chaleur ou autres systèmes de chauffage. Cela dit cela ne change pas les ordres de grandeur.

            1. albundy17

              Pompe à chaleur quand il fait froid, les cop sont proche de 1, sauf si t’es sur nappe, donc 1 kwh de calories, c’est 1 kwh d’élec

          3. Aristarkke

            J’avais lu, il y a quelques mois, que si seulement 10% du parc automobile grançais virait électrique, il faudrait au moins deux centrales nucléaires performantes (au minimum plancher) *avec* un système d’échelonnement des accès au pompage de courant de charge (en fait, un délestage à l’envers). Une centrale nucléaire, c’est de l’ordre de 10 ans de délai entre idée de départ et livraison, si tout se « passe bien » sans difficulté(s) notable(s)…
            Sinon, bien sûr, il faudrait en ajouter d’autres des centrales…

            Autant dire que les Linky n’ont pas été installés tout à fait par hasard…

            1. albundy17

              « que si seulement 10% du parc automobile grançais virait électrique, il faudrait au moins deux centrales nucléaires  »

              C’est pire que ça, fessenheim peut recharger 400.000 véhicules

              1. Aristarkke

                de front, les 400.000.
                Davantage en réalité si la demande se répartit finement pour te suivre…
                Mais il reste acquis que l’équipement actuel ne suffirait pas.

                1. Val

                  @Harry il y a qd même fort à parier que tout le monde ou presque chargera sa voiture en même tps : ie le soir en rentrant du boulot .

                  1. Aristarkke

                    Bien entendu, Val Honey. C’est pour cela que j’évoquais des accès contrôlés au réseau par les Linky pour la recharge des bagnoles, probablement aussi par la tarification.

                    1. albundy17

                      Pour la tarification, c’est déjà prévu. Spa pour rien qu’ils ont remplacé TIPP par TCIPE, afin de pouvoir appliquer la tarification taxatoire du pétrole sur l’elec à destination des véhicules ou l’huile de colza, etc

      2. Aristarkke

        Il n’y a pas trois ans, les Franciliens (pour commencer) sont passés à deux doigts de se faire interdire le chauffage par feu de bois because le CO2, les fumées, les vilaines suies qui encrassent, le danger mortel du CO, etc…
        Par chez moi (trente km du périph), c’est fabuleux le nombre de pavillons où le bois est un mode de chauffage essentiel (vu les stères livrés à l’automne et la taille des resserres à bois…
        Et maintenant, il faudrait que tout le monde s’y mette ?
        Flop Joene et ses acolytes, c’est retour vers le passé, niveau an mille…
        Sauf que la population a légèrement augmenté en taille pour se mettre, comme Yoda sur Dagobas, à vivre pareillement.

          1. albundy17

            Ouaip, le bilan carbone est clairement en faveur du fioul. Malgré tout, j’ai des clients sacrifiant leur garage pour entreposer des sacs de pellets :mrgreen:

            1. RV

              Bois entre 4 et 4.5 kWh/kg, fioul 11.86
              L’inculture en matière d’énergie et/ou de chaleur est probablement aussi profonde qu’en matière d’économie. 30 ans de métier (j’ai un âge Aristarkkien) ça donne du recul mais on te discutaille encore et toujours des évidences physiques.

              1. albundy17

                Oui, et encore t’es généreux. sur le bois, bizarrement les consos de pellets, même marque, augmente d’année en année chez plusieurs clients. M’est avis qu’ils mettent de plus en plus de flotte dedans.

                Sinon y’a les graines de colza, pas cher avec un CPI de pas loin de 7 il me semble, mais bon, ça encrasse pas mal

                1. RV

                  C’est rien de le dire, que ça encrasse !
                  Sur un brûleur domestique, c’est grattage de l’accroche-flamme tous les 4 matins ^^ Le réchauffeur à 70° est insuffisant. En industriel, le brûleur est … une usine à gaz à lui tout seul.
                  Je parle pas du gaz de prout qui sort de la poche avec 50% de flotte. C’est gai à faire brûler, ça aussi. Déshydrateur, surpresseur, composition variable…

                  1. albundy17

                    Brûleur à boule, pas besoin d’accroche flamme . J’en avais bricolé un, j’y faisait passer l’huile de vidange également mais les voisins se sont plaint.

                    Mais ça demande tout de même pas mal d’attention/ sécurité, j’ai retrouvé la chaudière en feu (accumulation ds le foyer, impossible à éteindre) du coup j’ai arrêté ^^

                    Mais bon, à l’origine, je parlais de la graine de colza, pas de l’huile.

                    1. Iskanderkul

                      Les voisins se plaignaient du bruit de combustion, ou de l’odeur des échappements, pour le brûleur à boule et l’huile de vidange ?

                    2. Aristarkke

                      mais les voisins se sont plaint.
                      Vu les fumées noires et les odeurs pour peu que l’air soit trop stagnant, il y a de quoi !

  23. P&C

    Un peu hors sujet : l’article de Slate dont le lien est mis en entrefilet dans celui des indiens au CO2 est particulièrement édifiant de poncifs et de clowneries…

    Oui, Christophe Collomb était un arriviste dénué de scrupules, il était là pour faire du flouze… et ses hommes n’étaient pas mieux (franchement, pour se lancer dans une expédition pareille, y a intérêt à avoir des gus avec des couilles comme des pastèques, et une belle promesse de butin derrière).
    Mais il a marqué son temps, ce que les vikings (installation non durable), ni les polynésiens (qui ont juste ramené la patate douce) n’ont pas fait.
    Et puis, rappelons aussi qu’il s’est fait sacquer par les autorités…

    C’était les mœurs de l’époque. Tout le monde rivalisait en bourrinisme. Je ne parle même pas des pyramides de tètes de Tamerlan…

    Pas oublier le rôle de la religion, et tout le fumage de païens qui va avec.

    Colbert et le code noir ? Heureusement qu’il a légiféré, les maitres faisaient absolument tout ce qu’ils voulaient.

    Robert Lee, général sudiste… qui a affranchi tous ses esclaves…. Par contre, Albert Pike a toujours sa statue à Washington DC… mais là, c’est un autre sujet.

    Le gynéco à cobayes noires ? Allez voir les arabes et les turcs, et demandez leur comment ils traitaient leurs esclaves… relisez Ibn Khaldoun pour voir ce que les orientaux pensaient des noirs…

  24. Aristarkke

    HS mais un peu dans le ton du billet : la Grance va lancer Histovec, soit un site permettant de connaitre l’histoire de la voiture (entretien officiel, CT, accidents & réparations, et c…)
    G-R-A-T-U-l-T d’utilisation ! Ce qui veut dire que la taxe qui épongera le coût du bouzin n’a pas encore été choisie… (puisque not’ bon président-ne pas confondre avec le camembert-a promis qu’il n’y en aurait pas de nouvelleS avant qu’il ne change d’avis et son inénarrable ministre des phynances itou).
    Si cela fonctionne aussi bien que l’ANTS, le pire sera à craindre, façon on raque sans retour comme la rivière…

    1. albundy17

      Oui, ce sont ceux dont la fréquence de remplacement est la plus longue. Chaufféo +, pas aci sauf si t’es en bretagne. (les cartes électroniques des aci ont tendance à péter quand il y a des surtensions (foudre))

      1. Aristarkke

        Mais pour être exact, Atlantic (ou Bosch-ELM Leblanc) sont des chiens quand on vient leur causer prise-en-charge-du-remplacement-d’une-pièce-sous garantie (même face à un pro).

        La bagarre téléphonique que j’ai eue, il y a trois ans, avec un gus du SAV suite à une résistance nase bien que toute neuve et qui avait donc conservé son odeur caractéristique de neuf puisque refusant de fonctionner (prix usine sortie estimé à 20€ max), tout cela bien que je lui disais que j’allais la lui renvoyer pour preuve…
        A croire que cela allait être retenu sur son salaire directement !

        Pas étonnant après qu’Amazon, avec d’autres méthodes commerciales en SAV, fasse des ravages…

        1. Vassinhac

          +1 sur Amazon. Ma femme qui s’obstinait à commander des bouquins à la FNAC vient d’être vaccinée car elle a dû faire une lettre manuscrite et plusieurs relances pour être remboursée d’un livre que la FNAC admettait n’avoir jamais livré…

    2. sam player

      Il n’y a que 3 fabricants de chauffe-eau distribués en France : Atlantic, Ariston et Brandt.
      Aussi important et même plus que la marque, c’est le type de chauffe-eau : résistance blindée (petit budget) ou stéatite…
      Un professionnel risque de te vendre du blindé car ni vu ni connu il se fera plus de marge alors que le stéatite ne demande aucun entretien…
      Eau calcaire ou pas, faut prendre du stéatite…

      Les fabricants, de concert avec les installateurs jouent aussi avec les mots : ainsi dans la gamme atlantic il y a du blindé (une ineptie pour la marque phare) et du stéatite… mais c’est pas écrit « blindé » et ils ont été jusqu’à donner le même nom de modèle aux 2, juste en rajoutant un signe + au stéatite, ce qui nous donne (comme dit Al) : Chaufféo (qui est blindé) et Chaufféo+ (qui est un stéatite).
      J’ai une cliente qui s’est fait baiser, elle pensait que le + ça donnait des options pas forcément utiles… bah nan, c’est carrément un produit différent…
      Vite une loi p’tain !

      1. Aristarkke

        Sam : les Cumulus sont exclusivement stéatites…
        Je ne monte que ceux-là, sauf exceptionnellement les Ariston horizontaux blindés (y’a pas le choix) quand je dois remplacer un précédent modèle dans les petits appartements où il n’y a pas de place ou des problèmes de fixations ardus à résoudre.
        Ce n’est pas la cuve qui pose spécialement problème dans les blindés (résistance directement immergée) mais bien le couple résistance/thermostat qui est plus fragile sur la durée.
        La résistance s’enrobe de tartre, ce qui rend le transfert de chaleur moins efficace avec la résistance qui surchauffe et claque le plus souvent (dix à douze ans, tout de même de vie potentielle)
        Dans les stéatites (résistance moins puissante mais insérée dans un tube hors d’eau) l’entartrement extrême est évité.
        De temps en temps, il y a bien claquage de résistance mais c’est systématiquement (selon mon expérience directe) avec des ballons sur-utilisés, type le 100 L servant à cinq personnes au lieu des deux/trois conseillées because appt sans place pour plus gros… ce qui entraîne que le ballon voit défiler plus « d’eau neuve » donc avec un temps de travail de la résistance plus grand dans sa carrière.

        Mais Al, s’il veut du Cumulus, doit galoper jusqu’à Niort, au plus près… alors que j’ai un point de vente à 1500 m de mon domicile…

        1. sam player

          « Je ne monte que ceux-là,… »

          Oui, car toi t’es pas un plombier ultra-libéral qui en profite pour affamer la veuve et l’orphelin 😉

          « Je ne monte que ceux-là, sauf… »

          Pas ultra-libéral, mais…

      2. Vassinhac

        En l’occurrence c’est bien un stéatite qu’il me propose.

        En fait mon problème est que mon vieux Sauter (déjà stéatite je crois) bien qu’il fonctionne, semble manquer de puissance : il n’arrive pas à chauffer en une nuit (heures creuses) tout le ballon alors que d’apres sa puissance nominale il n’y a pas de problème. Il doit y avoir du calcaire de partout malgré l’adoucisseur mais je n’arrive pas à comprendre ce manque de puissance.
        Et le plombier me dit qu’il risque de ne pas trouver le bon joint s’il tente de réparer et donc de me laisser en carafe sans ballon.

        1. Aristarkke

          Vérifier aussi que ce n’est pas l’inverseur jour/nuit pour le double tarif qui déconnerait. J’en ai déjà rencontré qui enclenchaient aléatoirement, une fois oui, une fois non…

          1. Aristarkke

            Mettre l’inverseur sur « l » à 22h00, donc en marche libre et le mettre à nouveau en position intermédiaire le lendemain matin. Voir la fabrication d’ECS engendrée entretemps.

            1. albundy17

               » et le mettre à nouveau en position intermédiaire le lendemain matin. »

              Pas besoin, il le fait tout seul, ou alors c’est qu’il est mort

                  1. albundy17

                    Soit il est mort, soit le pilote déconne, soit edf à oublié la bascule.

                    Pour cette dernière option, c’est arrivé 2 fois l’année dernière, jt e raconte pas le nombre d’appels reçu OUINNN, marche plus votre chauffe eau ! :mrgreen:

                    1. Aristarkke

                      Ne t’en plains pas, Al !
                      Imagine que la clientèle soit composée de Sam x fois!
                      Tu crois que tu arriverais encore à faire ton CA .
                      Le médecin bosse avec des malades, pas avec des bien-portants… 😉

                    2. sam player

                      « mdr, nan je les écarte quand ça me demande un rabais »

                      Perso j’aime bien les gens qui discutent les prix, ça donne plus de valeur au travail à réaliser… genre prix libre, le client choisit le prix… à toi d’accepter ou pas…

          2. albundy17

            « Vérifier aussi que ce n’est pas l’inverseur jour/nuit »

            Oui, j’ai pensé à ça tout de suite, pasque quand les ballons sont plein de calcaire, ça a plutôt tendance à chauffer davantage. Même chose si le contacteur grésille trop, j’en ai vu qui fondaient ^^

            Ou le thermostat.

            Ou une phase de naze si t’es en tri

        2. sam player

          Si t’as un adoucisseur et un stéatite… aucune chance que le C-E soit entartré…
          Soit le thermostat qui déconne (vérifier température d’eau directement en sortie du chauffe-eau; s’il y a un mélangeur directement en sortie de C-E : le régler à fond sur le chaud)
          Soit c’est un ou deux enroulements de la résistance qui sont morts…
          Si c’est un stéatite, pas besoin de changer de joints pour changer la résistance ou le thermostat.

          1. Aristarkke

            Même sur un blindé, le thermostat n’est pas directement dans l’eau mais dans un étui…
            Donc, aucun problème de joint à cause de lui…
            Just Kidding, dear… 😛

            1. albundy17

              J’ai eu le cas aussi d’un autre truc: Un mitigeur th laissant passer l’eau froide ds le circuit d’eau chaude (même en position fermée !), et donc on avait beau puiser de l’eau chaude à n’importe quel point d’eau, ça donnait de l’eau déjà mélangée, et tiède ^^

              1. Aristarkke

                La variante cheap du mitigeur th qui foire (pb de rupin) c’est la robinetterie mélangeuse manuelle de douche qui a une troisième vanne de barrage aval, laissée avec les boutons de réglage ouverts…et montée sans clapets anti-retour…

              1. sam player

                S’il a un stéatite c’est inutile de lui parler de ce qu’il aurait à faire s’il avait un blindé…

                Le but était qu’il ne se pose pas de questions en démontant l’un ou l’autre… faut aller à l’essentiel…

                Tu me vois dire à une cliente qui a une voiture essence : je vais pas vous changer le filtre à gas-oil, je vais pas vous changer les bougies de préchauffage, etc…

          2. Vassinhac

            J’ai écarté le thermostat car si je ne tire que peu un jour, le lendemain la température est bonne.

            Mon inverseur jour nuit est une horloge (le fil du contacteur venant du compteur s’arrête au tableau principal et ne va pas jusqu’au tableau secondaire… installation bricolée depuis des décennies qu’il faudrait reprendre entièrement). Le problème ne semble pas venir de là car je l’entends bien s’enclencher le soir.

            Ça ressemble vraiment à un problème de puissance. Si on n’a pas besoin de toucher au joint pour regarder / changer la résistance, je vais chercher de ce côté, merci de l’info.

    1. MCA

      LOL,

      Bon, je garde mes deux diesels comme prévu. :o))))

      De tte manière je n’avais pas l’intention de m’en séparer, 20% de conso en moins au 100 km ça se respecte!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.