Européennes : une France de castors et de moutons

Entamée par l’arrivée à la présidence d’Emmanuel Macron en mai 2017, la recomposition politique française continue donc avec ces élections européennes dont les résultats sont, compte-tenu du contexte, assez peu surprenants et qui nous offrent essentiellement un beau plateau de perdants.

Un rapide parcours des résultats permet de bien comprendre l’ampleur de la nullité abyssale de ce qu’on peine encore à appeler « paysage politique français » et pour lequel le qualificatif de ruines baroques conviendrait probablement mieux.

Alors oui, certes, avec la récolte du maximum des suffrages, le Rassemblement National peut se targuer d’arriver vainqueur dans une course qui n’aura intéressé que la moitié des citoyens. L’augmentation du nombre de voix par rapport à son score des précédentes européennes peut l’autoriser à murmurer « victoire », cependant, la participation, plus forte qu’aux précédentes élections, et l’écart plus faible avec le second mouvement politique après lui montre que le Rassemblement National atteint ici son étiage haut, équivalent à un citoyen sur huit à la louche, sans démontrer une réelle capacité à toucher beaucoup plus de monde.

Au-delà du RN, les choses sont encore plus évidentes : le président a perdu son pari, celui de l’emporter sur un RN donné favori dès le début. La médiocrité consternante de la tête de liste ajoute cette impression d’avoir simplement limité la casse, essentiellement grâce à une mobilisation d’un électorat tremblant d’effroi à l’idée que le RN pourrait faire un score historique (mais qui n’en a pas plus voté pour le président et sa clique).

Comme prévu, après des mois de campagne électorale gratuite (non-comptabilisée dans les temps de parole) via des marches adolescentes, des rapports environnementaux putassièrement catastrophistes et des positionnements gouvernementaux éhontés en leur faveur, l’engeance verte a réussi à rassembler les électeurs qui, trop mécontents de Macron, ne voulaient pas soutenir sa liste mais, en bons castors de la vie politique, voulaient faire barrage au Rassemblement National. Cependant, si le score montre une belle performance par rapport aux sondages, il reste proche de ce qu’on a pu observer à de précédentes élections européennes. Compte-tenu de la propagande non-stop dont ils ont bénéficié depuis des mois voire des années, on devra donc relativiser ce score.

WauquiezLes Républicains, fidèles à leur fine tactique d’abandon de toute colonne vertébrale idéologique, dont le programme aura habilement tenté de copier un peu tout ce que les autres font sans jamais offrir la moindre valeur ajoutée ni le moindre courage d’une idée novatrice, s’est donc écrasé avec un sprotch mou qui illustre assez bien la fermeté générale des convictions de l’actuel président de ce mouvement. N’ayant jamais tranché entre les lamentables idées interventionnistes, l’étatisme jacobin, le conservatisme et ayant toujours soigneusement repoussé tout courage libéral qui, seul, pourrait aider à former un squelette dans cette gelée informe, Les Républicains ont à nouveau démontré leur totale incompétence politique.

Le score des autres listes est tout à fait réjouissant : la branlée de magnitude 9 de la liste Insoumise, parfaitement méritée, permet d’envisager avec le sourire un avenir difficile pour le parti collectiviste. On pourra perdre cinq minutes et bénéficier du comique involontaire de situation en regardant le discours larmoyant du petit Jean-Luc, sur fond de bannière France Insoumise qui s’affale mollement, à l’image de son lider marxismo, et des efforts des petites mains, pendant le même discours, pour faire en sorte de remettre en place cette enquiquinante bannière (bruit de scotch qu’on dévide en bonus, vers 1:55).

Dans cette débandade, on regrettera que le Parti Socialiste parvienne malgré tout au-dessus des 5%, ce qui indique qu’il y a encore un nombre considérable de moutons-dinosaures qui persistent à voter pour ces has-beens affligeants. Dans le nuage de listes fourre-tout, on notera aussi la belle contre-performance de Benoît Hamon qui, ne récoltant aucun élu, devrait penser à se réorienter.

Maintenant, regardons un peu plus loin que ces simples résultats et la fausse surprise d’une presse bercée de sa propre importance (non, messieurs les sondeurs et les journalistes, le score des écolos n’a rien d’invraisemblable compte tenu du battage constant en leur faveur).

La réalité, bien sombre et que je décrivais déjà dans mon précédent billet, c’est que les seuls vrais gagnants de ces élections sont les collectivistes. Toutes les listes en présence représentent différents parfums d’une même pensée collectiviste qui fait passer les intérêts de l’État avant ceux de l’individu. Toutes proposent, plus ou moins ouvertement, de supprimer les responsabilités individuelles de chaque citoyen pour l’enfermer dans le cocon protecteur de l’État, au sein duquel il n’aura pas le droit de bouger, même lorsqu’il sentira l’odeur de formol l’envahir.

En pratique, c’est un festival d’interventionnisme, de décisions d’en-haut imposées à tous sans la moindre considération pour l’individu, c’est le règne de l’arbitraire administratif, bureaucratique ou fiscal. Les programmes sont tous de longues listes de lois, de règles, de contraintes qu’on entend imposer aux autres par voie démocratique. Par exemple, quand il ne s’agit pas d’interdire à certains de voyager, il s’agira de l’interdire tant que c’est en voiture plutôt qu’en vélo, en avion plutôt qu’en train…

Dans chacun des programmes, les libertés individuelles sont âprement combattues pour les motifs présentés comme nobles mais masquant mal l’envie de régenter jusqu’au moindre détail de la vie des autres.

L’électorat n’a plus aucune possibilité d’exprimer un ras-le-bol de ces contraintes incessantes : aucune liste ne propose de les faire sauter ou d’en réduire notoirement la portée. Le citoyen ne peut plus alors que choisir celles des contraintes qui lui seront les moins lourdes. En fait de recomposition politique, Macron a initié la dernière phase de décomposition politique, celle où il ne reste plus aucune place à la liberté, à la responsabilité individuelle ou à l’esprit d’entreprise.

Devant le score des Verts, il n’y a pas le moindre doute que Macron, saisissant cette opportunité, va laisser cours à toutes ses pulsions étatistes : utilisant la dynamique écologiste, le président va très probablement nous remettre une couche d’écologisme politique de combat. Très concrètement, on doit maintenant s’attendre à un déluge de taxes et de contraintes plus ou moins liées à ces questions.

Malgré la déliquescence de la vie politique française, malgré le poids étouffant des législations, des taxes et d’une fiscalité délirante, malgré l’empilement des dépenses publiques en pure perte, aucune leçon ne sera tirée.

Ce pays est foutu.

Commentaires358

    1. Pheldge

      Euh Papet, comment c’est qu’tu vois « laisser court » , parce que moi je vois plutôt laisser cours
      la-conjugaison.nouvelobs.com/synonyme/laisser_libre_cours_a.php

        1. Pheldge

          courre, le papet te dira que c’est un terme de plomberie, et même le Al il connait la chasse* à courre ! 😉

          la chasse d’Ô, comme le dit l’histoire !

          Pheldge™ plaisanteries délicates, humour raffiné, pour un public de connaisseurs (et pas des blagues à 2 balles comme y’en a des certains qui z-essayent de s’y croire 😀 )

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Un peu d’optimisme, il a encore 3 ans devant lui pour se ridiculiser et se décrédibiliser totalement. C’est plus qu’il ne lui en faut.

      1. Le Gnôme

        Il avait tout intérêt à avoir un RN puissant pour assurer sa réélection, il faudrait une vague d’attentats pour que ce dernier arrive au pouvoir, et encore. Nous aurons donc une seconde fois Macron-Le Pen au deuxième tour et à votre avis, qui va l’emporter.

        1. Nemrod

          Il n y a qu’ une crise économique majeure qui pourrait le faire perdre.
          Ou qu’il ne puisse se représenter pour une raison ou une autre…
          3 ans c’est long…
          Mais de toutes façons même un âne en costard gagnera contre Marine le Pen.
          Le seul truc qui peut faire tout foirer est de ne pas être au deuxième tour…
          Parce qu’il n y a qu’une place de dispoi…la deuxième.

          1. Léo C

            Il faudrait une renaissance de la droite classique. Depuis trop de temps elle n’a été qu’attentiste et clientéliste.

            La sanction est à la hauteur et méritée. Hélas la présence d’un RN désormais majoritaire torpille encore et toujours cette droite de guignols totalement décrédibilisée.

            C’est ce qui vaut aux gauchos de tout crin de figurer encore dans le paysage politique français (pour reprendre H16) à la nullité abyssale certaine, je souscris.

            Je suis heureux que FI se soit rétamée, heureux que Hamon avec sa tête de chef de rayon Franprix n’ait récolté aucun député même si ses 5% lui permettent un remboursement de ses frais de campagne.

            Ce qui m’effraie bien plus sont les coudées franches qu’aura Macron en sachant pertinemment que rien ne pourrait entraver une réélection dans un fauteuil, sauf…..

            Sauf si les LR finissent par envisager de mener une politique de droite assumée en se débarrassant de ses scories et autres indésirables.

            Comme l’a dit leur président aux molles convictions, ils ont trois ans.
            Il serait grand temps de s’atteler à la tâche pour peut-être espérer une seconde voire une première place aux présidentielles et damer le pion à Macron dont la place qui lui revient est dans les livres d’Histoire, pour demeurer poli.

            1. Francis Kuntz

              J’ai bien peur qu’il y ait beaucoup de gens qui donnerait chacun une définition très différente du terme « droite assumée ». Si vous faites allusion à une éventuelle droite libérale, encore faudrait-il qu’elle puisse se faire adouber par la presse subventionnée ce qui est loin d’être gagné.

              1. durru

                Si, si. 5% c’était pour avoir des élus, 3% était le barème pour le remboursement. Lui et NDA sont les heureux « élus ».

                  1. Léo C

                    Ah, pardon pour cette méprise. Bon, pas d’élus, c’est déjà ça.
                    J’avoue avoir confondu entre PS Glücksmann et Hamon génération S dans les résultats.
                    Il faut dire que cette année, c’était gratiné.

            2. durru

              « droite de guignols totalement décrédibilisée »
              C’est parce qu’il n’y a que des guignols que c’est comme ça. On préfère toujours l’original à la copie. Et comme on a plein de guignols assumés, de JLM à MLP en passant par les Verts et Macron, on a plus besoin ni du PS, ni des LR pour compléter le tableau.
              Plus sérieusement, ça fait un moment que la soupe attire les mouches et nous sommes bien arrivés au point décrit dans « La Grève », où il n’y a plus que des incompétents notoires à tous les postes de responsabilité. Il n’y a strictement rien à attendre de toute cette clique d’incapables qui en plus ne s’intéressent qu’à leurs porte-monnaies.
              Et le pire c’est que même si des gens d’une autre trempe essaient de mettre les mains dans le cambouis (voir l’expérience des Gave), ils sont éjectés illico, car les médiocres ne supportent que la concurrence d’autres médiocres.
              Je ne vois pas d’autre sortie que violente, suite à une crise qui ne va pas tarder d’arriver.

            3. Val

              @Léo je ne voudrais pas vous scier le moral mais sincèrement, sur le plan économique voyez vous une différence entre LR et LREM ? Moi pas . Il existe il est vrai une différence quant aux positions sociétales, on note certaines réticences chez les LR mais c’est loin de faire l’unanimité chez eux.

              1. Léo C

                Non, en effet, vous avez raison; ce qui leur vaut d’être dans les choux et Les Rigolos d’Emmanuel Macron en position encore confortable malgré sa politique suicidaire.
                Tant que la Droite évoluera dans un registre clientéliste sans oser le virage dextrogyre, on aura un RN fort qui fusillera la droite et assurera des lendemains encore prometteurs pour toute cette « gauchiasserie » de fossoyeurs.

          2. Aelil

            Avec le nombre « d’experts » qui prédisent la prochaine crise dans l’année ou la suivante c’est jouable…

            Bon après le soucis avec les éconnomistes qui prédisent (enfin qui essaient) c’est qu’ils sont comme les écolos: il y en a toujours à prédire la catastrophe, mais grosse différence des fois ils ont raison :p

            1. Pythagore

              Eh pis ca ne sera pas la faute aux 300.000 lois et décrets aux 500.000 normes, et au beau 1 ou 2 millions de fonx (chiffres à a louche) qui font ch*@r ceux qui veulent entreprendre plutôt que de rendre service. Non cela sera la faute au -?-, allez je vous donne un indice, ca commence par l et ca finit par l, et il est même ultra, le l—–l.
              On vous le répète en boucle, ts les économistes vous le disent, c’est la faute au l—–l.

                1. Pythagore

                  Que de créativité sur ce blog 🙂 , ttes les propositions m’ont bien fait rire,et en particulier lidl.
                  En fait il y a une erreur, j’aurai du dire « l » qq tirets puis « e ».
                  Mon 1er est le surnom d’un très grd quotidien francais, mon 2ème n’arrête pas de se plaindre, et mon 3ème, c’est « isme ».
                  Ca nous fait (non l’humah16isme n’est pas la solution 😉 )

          3. Aristarkke

            C’est bien pourquoi rien de bien sérieux, hors effet d’esbrouffe pour ne pas désespérer Billancourt et Barbès, n’arrivera au RN malgré le tombereau de procédures sous lequel il sera « enterré »…
            Faudrait pas que l’infrequentable soit absent du moment crucial….

      1. Rick Enbacker

        Comme Attali est à chaque fois complètement à côté de la plaque ça veut dire qu’on échappera encore à La Pen à jouir et que ce sera un homme…
        Peut-être que si elle change de sexe…

        1. Pheldge

          c’est dans les tuyaux parait-il. C’est ce qui bloque plein de réformes mises en attente de son élection.
          D’ailleurs dans les ministères, on dit souvent « en projet, jusqu’à Lagarde ».

                  1. Stéphane B

                    Pas pour tous
                    koreus.com/video/art-martial-casse-couilles.html

                    et encore, je n’ai pas retrouvé la vidéo d’un moine shaolin transportant un seau accroché aux couilles

                1. Dr Slump

                  Réflexion faite, en zyeutant sa tête de plus près, je réalise qu’il n’a pas tort: ce n’est pas un homme, c’est visiblement un abruti, un zigomar! Une limache bouffeuse de salade, qui intéresse à peine les piafs pour leur quatre heure, et qui se tortille en laissant une trainée de bave dégoutante derrière!

        1. Val

          @Marie bien vu ! ça peut . Tout ceci est fort comique : on malaxe et farçit l’opinion dès le berceau avec des idées à la c*n et après on est bien ennuyé quand il faut trouver un abruti chargé d’aller les endosser à la télé pour le faire élire .

    2. Resistant Valaisan

      Charles Gave ayant demontre que, systemiquement, la politique francaise ne peut produire qu’ un president pire que le precedent (depuis env. 40 ans), ce serait la « moins pire » option (pardon pour ce barbarisme, mais la barbarie…. on y va tout droit !).

      Imaginez que Hollande se soit represente et ait gagne…. ca serait un tout petit peu « moins pire », en effet.

    3. Francis Kuntz

      Au royaume des aveugles, les borgnes myopes atteints de cataracte et de glaucome étant rois, EM c’est encore ce qui se rattache encore le plus (ou qui s’en détache le moins) à du libéralisme

  1. sam player

    Merci de nous avoir épargné la lecture du discours en nous donnant le timing. Ça aurait été rigolo que la bannière se replie pour laisser « soumise »

    1. Citoyen

      Faut reconnaitre que la tronche déconfite du merluchon est impayable … et avec la bannière derrière lui qui se casse la gueule, comme on baisse le rideau de la boutique … là, ça devient collector … c’est à conserver en souvenir !

  2. zen aztec

    « on doit maintenant s’attendre à un déluge de taxes et de contraintes plus ou moins liées à ces questions. » Avec le risque de réveiller des gilets jaunes actuellement en demi sommeil

    1. MCA

      Ils connaissaient déjà le résultat à l’avance.

      J’en prends pour preuve Edouard annonçant avant les élections que si son parti les perdait, il n’infléchirait aucunement sa politique.

      A présent, Narcisse va mettre en place les représailles agrémentées des provocations habituelles.

      Sortez vos chèquiers et baissez les oreilles, les commandes de LBD40 viennent d’arriver.

  3. Nemrod

    Je plussoie.
    Je répète ici ce que j’ai dit dans l’autre billet.
    C’est un succès technique pour Macron qui voit s’effondrer les seuls listes pouvant le battre : LR et la farce insoumise.
    Les écolos il en fait son affaire et ça ne sera pas difficile, c’est un vote évanescent qui provient de « jeunes » .
    En fait ces « jeunes » sont et seront toujours des rebelles en peau de lapin qui veautent comme leurs profs et les médias le disent.
    Avant Socialauds maintenant verdâtres.
    Si la vieillesse est un naufrage la jeunesse est un sabordage.

  4. baretous

    «  »Devant le score des Verts, il n’y a pas le moindre doute que Macron, saisissant cette opportunité, va laisser court à toutes ses pulsions étatistes : utilisant la dynamique écologiste, le président va très probablement nous remettre une couche d’écologisme politique de combat. Très concrètement, on doit maintenant s’attendre à un déluge de taxes et de contraintes plus ou moins liées à ces questions. » »

    Il le faut! le réveil est à ce prix…hélas……le monde rural notamment agricole a bien compris ce qu’il l’attend. Ils vont partir à la chasse au blaireau.Ils savent faire Le salut viendra de la france profonde.Collomb l’a bien compris , les Versaillais vont le comprendre…

      1. BDC

        “L’ensemble des mesures évoqué est-il envisageable ? Si à titre individuel, une telle approche peut sembler acceptable, il faut raisonner à l’échelle nationale pour en saisir les enjeux. En termes d’emplois, cela nécessite la création de 1 à 2 millions d’emplois en 5 ans, souvent localisés. Soit près de 5% à 10% de la population qui doit se former, changer d’emploi et éventuellement déménager. Les conséquences liées au manque de capacité de déplacement et aux changements économiques entraîneront vraisemblablement un changement d’emploi pour un tiers supplémentaire de la population.
        Sans un portage adéquat, la mise en œuvre semble en tant que telle très improbable, mais devient complètement impossible si nos voisins n’enclenchent pas eux aussi un tel changement.”
        Bah voilà la preuve! Ce rapport raisonne sur la nation France évangélisatrice. (+ travaux forcés ou immigration)

      2. baretous

        intéressant! d’ou l’installation du linky qui pourra taxer plus dés que la conso journaliere sera dépassée puisque ce compteur évalue votre conso en direct heure par heure…..cqfd mais les écolos preferent parler d’ondes au lieu de taxation…

      3. sam player

        LOL j’ai cru à une blague… surtout que dans l’article il n’y a pas de lien pour le rapport (pas vu).
        J’ai retrouvé le rapport grâce à l’extrait de BDC.
        Je comprends que les climato-conscients puissent choisir le suicide… c’est la seule solution viable.
        Loué soit aussi Darwin, car ils ne vont pas envisager de se reproduire…

        1. sam player

          J’ai bien aimé « le drive à vélo », le côté pratique du drive étant de se faire livrer au pied de la bagnole les trucs volumineux… ça va être rigolo, on va se croire en Inde avec les vélos chargés comme des mulets…

          Bien aimé aussi les 2400km en vélo… en moyenne…

          1. Aristarkke

            Cela te permettra d’y aller plusieurs fois par semaine, à ton ride Drive au lieu d’y aller une seule fois avec ton diesel cra-cra!
            Comme on te promet aussi que tu ne bosseras que vingt heures la semaine tu seras donc pleinement disponible…

    1. Gosseyn

      Un des problèmes des écologistes de combat est qu’il existe un monde rural qui ne vit pas de slogans ni de mineures larmoyantes …

      1. Pythagore

        A l’occasion des dernières élections en Bavières, j’avais trouver une carte qui montrait quel partie est arrivé en tête ds chaque « Landkreis ». Les verts était en tête ds certains quartiers de Munich, et ailleurs plutôt les conservateurs. Ce que j’en ai conclu est que la campagne ne vote pas vert. Ceux qui n’ont jamais mis les pieds à la campagne votent vert.

        1. Francis Kuntz

          l’analyse qualitative du scrutin d’hier fait apparaitre la (re)naissance d’une ceinture (rouge)-verte autour de Paris qui n’a rien de rurale

          1. Pythagore

            C’est bien ce que je dis, l’écologie prétendant défendre la nature les petites bêtes et je ne sais pas quoi, les campagnards devraient être les plus touchés et voter vert. Ce n’est pas le cas, ce sont d’abord des citadins qui votent vert.

            1. Francis Kuntz

              Les mêmes qui donnent des leçons de bonne agriculture à ceux dont c’est le métier. Avec l’arrogance de ceux qui savent que le sens du vent est avec eux

    2. Montboudif

      Citation de ma belle mère qui a toujours voté a « droite »: j »n’y comprends plus rien, je vais voter écologiste, au moins pour mes petits enfants… » Eh oui, ça marche bien le bourrage de crâne à jet continu !

  5. douar

    La branlée des LR me réjouit, étant donné la nullité de leur programme (protectionnisme et toussa), ayant bêtement ignoré la leçon de la primaire et l’aspiration de français pour (un peu) de libéralisme.
    Quant aux verts, manifestement, leurs électeurs aiment bien se faire mal: mais bon, les djeunes ne sont pas à une condiction près: non aux zavions sauf pour aller passer un WE à Prague ou Barcelone à pas cher.

    1. Nemrod

      Pour l’instant et pour la plupart, ça fait mal à leurs parents…
      Quand ils vont devoir se prendre en main ils sentiront mieux la douloureuse dans le fondement.
      Et se retourneront contre l’Etat pour avoir de la vaseline gratuite.

    2. MarieA

      En moyenne 60% d’abstention chez les moins de 50 ans. FN 1er parti chez les jeunes depuis des années.
      Non, ce sont les vieux que vous pouvez remercier pour ce résultat général.

      Ils ont eu leur distribution de cadeaux avant les élections et ils ont peur de tout par nature donc ils ont remercié Macron en revotant pour lui. L’avantage, c’est qu’on a le profil pour le futur nettoyage qui s’impose.

          1. Val

            @P&C il y a un siècle on a eu la grosse Bertha , maintenant on a la gosse Greta , je ne sais pas laquelle est la plus létale

            1. Rick Enbacker

              :->
              La grosse Bertha aspergeait des obus.
              La gosse Greta abuse d’Asperger
              Les deux sont des boulets de toute façon…

      1. MCA

        Curieux cette obsession à vouloir opposer les générations avec comme postulat jeunesse synonyme de clairvoyance.

        Macron est jeune, aucune contradiction?

        1. MarieA

          Quelle obsession? Je m’étonne simplement que plusieurs personnes ici accusent les jeunes des résultats électoraux obtenus avec 60% d’abstention dans la classe d’âge en question et n’accusent pas les plus âgés avec 38% d’abstention respectivement. Pas très logique…
          Par ailleurs, il me semble que les gens qui ont eu le pouvoir pendant 50 ans ont bien été élus par des électeurs et ce n’est pas ma petite cousine de 2 ans que je peux tenir pour responsable, non?

          Macron est jeune? Oui, très jeune, 45 balais, marié à une vieille de 78 ans, fonctionnaire pendant toute sa vie, rêvant d’être fonctionnaire depuis toujours, n’ayant pas d’enfant, nous ressassant les mêmes vieilles idées politiques rabâchées depuis 50 ans, opposé à la liberté d’expression et ultra favorable à l’immigration et à l’UE, promettant le remboursement des appareils auditifs, le jeune typique quoi…

          Les gens votent en fonction de leurs intérêts MCA, tout comme ils font des choix économiques en fonction de leurs intérêts, tu crois vraiment que les vieux prennent en compte le résultat de leur vote sur 30 ans? Evidemment oui, on voit d’ailleurs le résultat sur la France aujourd’hui!
          Les vieux ont toujours été une partie importante de son électorat, tous les chiffres le montrent et sinon pourquoi Macron leur aurait remboursé la hausse de la CSG pour tous ceux qui émargent à 2000 € nets par mois à la retraite !!!! Donc un couple de vioques à 4000€ par mois d’argent de poche, avec ses prothèses auditives remboursées et sa carte Navigo prise en charge à 100%, ne va pas voter pour gratter encore quelques piécettes? Mmmmh…

          Je n’ai jamais parlé de clairvoyance à propos de la jeunesse. FN ou FI, j’ai du mal à voir la clairvoyance, comme l’a rappelé H16, c’est le choix entre collectivistes à 98% et collectivistes à 99%. Mais, pour leur défense, ce n’est pas comme s’il y avait de véritables possibilités pour les électeurs.

              1. Pheldge

                rien du tout ! je ne connais pas les effectifs des différentes classes d’âge, mais les seuls 40 % de djeuns qui votent peuvent peser lourd … j’ai la flemme de rechercher et de vérifier, je dis juste qu’il ne faut pas se contenter du pourcentage de votants/abstentionnistes de telle ou telle classe d’âge pour jeter l’anathème …

                  1. Léo C

                    Excellent. Je garde aussi.

                    Il aurait fallu qu’elle sourît pour coller un peu plus à la réalité d’Eddie.
                    Ah, toute une époque.

          1. Pythagore

            « Les gens votent en fonction de leurs intérêts »
            Je rajouterai immédiat (aucune vision stratégique ou globale), car que le pays s’écroule ne me parait être ds l’intérêt de personne.
            Je rajouterai aussi que pour des collectivismes, voter pour leurs petits intérêts est assez amusant pas très collectif.

            1. Dr Slump

              « Les gens votent en fonction de leurs intérêts »
              Même pas! Pour une bonne part ils votent sur l’air du temps, sans aucune connaissance politique, économique, ni même aucun bon sens, et pour des candidats qui annoncent de quelle façon ils vont les spolier un peu plus soit de leurs biens, soit de leur liberté, ce qui revient, en fin de compte, au même.

              Octave Mirbeau, la Grève des électeurs, à lire.Ce texte est au bas mot précurseur de Ayn Rand.

              1. Pheldge

                Mode RPS ON :
                « et les femmes, hein, elles votent avec quoi, les femmes ? pas avec leur cerveau en tout cas ! »
                Mode RPS OFF

          2. Opale

            « Macron est jeune? Oui, très jeune, 45 balais »
            EUH marie à quel âge on commence à être vieux, selon toi ? 25 ? Parce que bon, 45 ans c’est pas le cimetière quand même lool

            1. durru

              Macron, ça fait au moins 20 ans qu’il est un mort vivant… Pour lui au moins, ce n’est pas une question d’âge physique.

              1. Opale

                Pas faux, je dirai même que pour un mort-vivant, il a encore de bonnes dents..; vous lui trouvez pas un sourire carnassier ? Il fait flipper…

            2. MarieA

              A 45 ans, j’estime qu’on est un adulte avec une certaine expérience de la vie. On n’est plus un « jeune », non. Sinon, je vous retourne la question : jusqu’à quel âge est-on un « jeune » alors? 63 ans?

              Il n’y a pas grand chose de commun entre quelqu’un de 25 ans et quelqu’un de 45 ans et à tous les niveaux : éducation, contexte économique et social, niveau de vie, loisirs, vie familiale, expériences vécues, etc…

              1. MarieA

                En fait, j’aurais dû préciser comment il fallait compter :
                Âge de papier : 45 ans
                Mais :

                Fonctionnaire : + 20 ans
                Bourgeois : + 20 ans
                Marié avec quelqu’un de 25 ans son aîné : + 10 ans
                Pas d’enfant : + 30 ans

                = 125 ans Oui, il est donc bien vieux même selon vos critères je pense.

                1. Husskarl

                  A partir de 35 ans je pense qu’on glisse sur l’autre versant, pente descendante, à partir de 40 on la dévale.

                  Évidemment il y a des facteurs qui pondérent ces âges comme avoir été ponctionnaire pendant 20 ans…

                    1. sam player

                      Le jeune con à tout l’avenir devant lui.

                      (Pour ce qui est du salace, je laisse la parole à Pheldge)

              2. Aristarkke

                Attali nous démontre depuis plusieurs années qu’on peut être un djeune>70 balais ne méritant pas la mise à la casse qu’il promettait autrefois aux vieux de cet âge…

          3. Francis Kuntz

            les gens votent surtout en fonction de l’idée qu’ils se font de leurs intérêts. Comme le fait de croire que la redistribution socialiste les protègera de la précarité ou que Macron sauvera l’euro à lui tout seul

    3. Pythagore

       » sauf pour aller passer un WE à Prague ou Barcelone à pas cher. »
      Oui mais si le billet est pas cher, ca rejette forcement moins de CO2, faut suivre la logique un peu.

      1. Theo31

        Je pars à Rome en septembre pour pas cher. J’attends avec impatience qu’un enculé d’ecolo vienne me dire que je suis un salaud de pollueur.

    4. Pheldge

      La branlée des LR serait à voir comme une opportunité, justement de repartir de très bas, avec un programme libéral ou inspiré par, et de rompre une fois pour toute avec le suivisme gauchisant pratiqué depuis les années Chirac.
      Enfin, on peut rêver, quand on entend Pécresse Coppé, et les autres nullards …

      1. Theo31

        C’est l’inverse qui se produira. Ils n’ont pas proposé assez de socialisme. Il n’y a rien de bon à attendre de ces mongaulliens.

    5. Val

      @douar « sauf pour aller passer un WE à Prague ou Barcelone  » +1 quand ce n’est pas plus loin . A mes remarques goguenardes, ils se justifient en disant qu’ils compensent chez eux … il en faut des mollets sur un vélo pour compenser un A/R Bangkok surtout en mangeant vegan . Ceux qui m’exaspèrent le plus ne sont pas les jeunes mais leurs parents : il faut les voir se pâmer d’orgueil devant les comportements conscientisés de leur progéniture . Certains en revanche sont lucides et souffrent le martyr : un de mes potes : « mes enfants sont vegan » moi -« oula toutes mes condoléances » « ils m’ont offert un bac de compost » moi « super cadeau ! » lui: »il faut que je le monte en plus » moi : « dis leur de le faire, rien ne remplace la pratique »

      1. Jacques Huse de Royaumont

        Ton pote s’est-il rendu compte que tu te payais sa tête ? Étonnamment, dans ce genre de situation, rien n’est moins sûr.

        1. Val

          @royaumont je ne me payais pas sa tête, il était plutôt heureux d’avoir une oreille compatissante, il en pense autant que nous le malheureux …

  6. iceheel06

    Bonjour à tous,

    je reviens vers vous pour vous informer des soucis que je rencontre dans mon expatriation.

    les banques en 1er lieu : impossible d’ouvrir ou de transformer un compte bancaire en compte non résident. la banque réclame un papier du consulat français du pays de résidence attestant que vous êtes résident à l’étranger or ledit consulat ne délivre cette carte de résident qu’après 6 mois passés dans le pays en question….. bilan on a ouvert un compte résident et on le transformera en non résident dans 6 mois.

    par ailleurs pour la 1ere fois de ma vie j’ai été pris pour un bandit : voulant transférer mon argent de la banque à l’étranger (argent venant de ventes de sociétés dûment justifiées), il a fallut fournir moultes attestations et certificat ainsi que les contrats de cession et donner les noms des avocats et notaires qui se sont occupés de ces ventes pour justifier l’origine des fonds puis un entretien avec le directeur de l’agence à sa demande qui nous demande mais pourquoi vous partez on est bien en France (sic) et qui nous propose de nous placer l’argent issu des ventes en nous expliquant que ce serait mieux qu’un signalement à tracfin…. presque du chantage. on l’a envoyé se faire voir…. il s’est donc permis de téléphoner à nos avocats pour leur demander encore une attestation justifiant les origines des fonds.

    La sécu que tout le monde nous envie…. RDV fut pris à la CPAM ou une conseillère aigrie nous arrache littéralement nos cartes vitales des mains en nous menaçant et nous expliquant que puisque nous partons et que nous ne voulions plus contribuer à la solidarité nationale (c’est le terme employé!!!!) il ne faut pas nous imaginer continuer à profiter de la sécu française. je l’ai vertement remise à sa place en lui expliquant que jusque là nous payons 30000 euros d’URSSAF en profession libérale par an depuis 30 et que nous avons largement contribué à nourrir des parasites comme elle. La CFE qui est une institution privée et une mutuelle internationale nous garantissent mieux que notre chère sécu pour 5 fois moins cher….

    Je pourrai encore vous écrire des lignes et des lignes pour vous raconter la haine et la jalousie à l’égard de ceux qui partent. mais basta c’est fini…. comme dit H16 ce pays est plus que foutu..

    Bon courage à ceux qui restent

    1. Le Gnôme

      Il semble que la liberté d’établissement et de circulation soit fortement entravée pour la sortie. Pour l’entrée, il n’y a pas de souci, même et surtout si vous n’avez pas de papiers.

      1. Citoyen

        Pour ce qui est de la liberté de circulation fortement entravée pour la sortie, … de tout temps, ça a été une des principales caractéristiques des pays communistes … Finalement, les masques tombent …

        1. Gosseyn

          Dénombrer le nombre de gens abattus par les miliciens de la R.D.A, parce qu’ils voulaient fuir leur pays d’origine, ne fait pas partie du révisionnisme historique martelé à l’Ednat !

    2. Rick Enbacker

      La France ressemble de plus en plus à une prison… Courage, ce n’est qu’un mauvais moment à passer. Bonne expatriation à vous.

    3. theotimedesavoie

      Dans quel pays êtes-vous expatrié?

      J’avoue ne pas avoir eu tous ces problèmes en Suisse. Cependant, je me suis installé avant les traités sur l’échange automatique de données.
      J’ai par exemple dû donner à Boursorama mon numéro AVS (équivalent du numéro de sécu) en 2017pour qu’il puissent communiquer mes informations financières au fisc suisse.

      Mais bon, je ne crois pas que cela fonctionne vraiment encore…

    4. MCA

      @iceheel06 27 mai 2019, 9 h 48 min

      Je m’en doutais un peu, vous pouvez partir sans problème à condition que votre fric reste et c’est au moment où votre fric menace de partir que les loups montrent les crocs.

      Il en est de même si tout en restant en France vous désirez retirer une grosse somme d’argent pour un achat conséquent style immobilier, la banque m’a exigé la promesse d’achat de l’agence immobilière pour daigner virer l’argent au notaire.

      Clairement dit, l’argent que vous déposez en banque ne vous appartient plus, il appartient à la banque, en contrepartie vous disposez d’une créance sur cette banque de la valeur du montant déposé.

      Et vous connaissez la sort des créanciers quand la banque fait faillitte, d’où le fond de garantie des dépôts dont les inventeurs se sont bien gardés d’indiquer que les sommes garanties par ce fond sont ridiculement basses et ne garantissent en fait rien du tout.

      Assez curieusement, les médias ne s’emparent pas du sujet.

      Merci internet.

      1. Gosseyn

        En arrivant au point où les établissements financiers se mettraient en faillite, vous serez contractuellement indemnisés de cent mille euros maximum.
        En ce cas, le pouvoir d’achat de cette monnaie, alors nécessairement dévaluée, vous permettra tout de même de vous sustenter quelque temps …

        1. albundy17

          l’enveloppe globale européenne de protection en cas de faillite bancaire est dotée de trois ou quatre milliards.

          ça fait 40.000 personnes couvertes

          1. Husskarl

            consilium.europa.eu/fr/policies/banking-union/single-rulebook/deposit-guarantee-schemes/

            « Le montant de ces fonds devrait s’élever à 0,8 % des dépôts garantis dans chaque État membre d’ici 2025. »

            Faudrait voir quelle banque concentre plus de 0.8% des dépôts UE. La Deutsch ?

              1. Francis Kuntz

                non, l’Etat s’est déjà largement préparé à cette éventualité par un arsenal législatif destiné à piquer dans l’épargne en toute légalité si ce genre d’incident fâcheux viendrait à arriver

            1. MCA

              0.8% des dépôts ?

              Quid des 99.2% restants?

              Question subsidiaire : si elles vont si bien que ça, pourquoi avoir prévu ce fond (ridicule) d’indemnisation?

              1. dupontg

                la garantie des fonds est garantie en valeur absolue..suffira d’imprimer ce qu’il manque et la valeur reelle tombera à 1% de pouvoir d’achat

              2. Husskarl

                Tout n’est pas sensé s’écrouler en même temps car si c’est le cas, de toute manière, c’est l’euro qui fera son assignat…

          2. Aelil

            Un peu moins même parce que c’est 100000 euros par personne et par banque => Si tu as des comptes dans deux banques tu es couvert jusqu’à 200000 euros et caetera et caetera.
            Du coup quelques personnes bien introduites se verront accorder une primauté (genre leurs banques ont été les premières à tomber soit disant) et videront la caisse.
            C’est beau les garanties faites par un état, j’en ai presque la larme à l’oeil (mais pas pour la bonne raison)…

            1. Citoyen

               » C’est beau les garanties faites par un état  » … donc faites par les contribuables …
              Et donc, in fine, ce sont les contribuables qui se garantissent eux-mêmes, avec leur propre argent … qu’ils ont dans la banque … que celle-ci vient de dilapider … et auquel ils n’ont plus accès !
              Finalement, c’est très subtil une garantie d’état …

    5. Aelil

      Pour éviter ces ennuis j’avais opté pour une opération plus subtile:
      1. Ouvrir le compte à l’étranger.
      2. Faire domiciler les entrées d’argent sur le nouveau compte
      3. Laisser les comptes d’origine en France mourir à petit feu au fil des préjèvements et de la vie de tous les jours.

    6. MCA

      @iceheel06 27 mai 2019, 9 h 48 min

      Vous avez demandé à une banque comme HSBC?

      Muter de l’argent d’un compte ouvert en France dans cette banque vers un compte ouvert dans votre pays de destination dans cette banque également.

    7. Val

      @ice tres crédible en effet. Et quand on revient et que l’on rapatrie de l’argent même truc : « d »ou viennent ces fonds ? » « euh on a travaillé et figurez vous que contrairement à ici on a réussi à mettre des sous de côté  » « … »

      1. Aelil

        @Val: C’est du vécu ?
        Parce qu’apparement ça doit quand même dépendre de la banque n’ayant jamais eu de soucis du genre.

        1. Val

          @aelil oui , la banque c’était HSBC pour des montants franchement normaux, voire faibles compte tenu des salaires. Juste pour dire que les sous, ils sont difficiles à gagner,à sortir et aussi à faire revenir.

          1. Aelil

            J’aurai pas attendu ça d’eux, ils sont dans tous les sales coups d’habitude pourtant…
            En tout cas je confirme ce n’est pas avec eux que je tente les mouvements internationaux, petits ou grands.

    8. DoM P

      C’est intéressant. Quand je suis parti, j’ai créé un compte en banque dans mon pays de destination, j’ai liquidé mes assurances vie via chèques de banque, et j’ai purgé mes comptes en banque via virements.
      La Sécurité Sociale n’a pas été informée, je les emmerde.
      Le consulat n’a pas été informé, je les emmerde.
      Le fisc n’a pas été informé, je les emmerde.

      Depuis, je vis plus calmement. 🙂

      1. Val

        @Dom « quand Syracuse attaqua Carthage et brûla ses navires pour éviter tout retour possible et affirmer que les deux perspectives envisageables seraient la mort ou la victoire » ?

    1. Jacques Huse de Royaumont

      Réservoir de voix, c’est vite dit : feu l’UMPS ne presque presque plus rien, le réservoir est déjà siphonné.

    1. Fred Ja

      Merci Pheldge, justement avec mon épouse on se demandait ce qu’était devenu notre Franco à nous… Il a pris la même branlée que Hamon, ça me fait trop plaisir 🙂

      1. Francis Kuntz

        A priori Valls était parti pour gagner. La barre visée était nettement plus haute.
        Le vrai nourjalisme à la française c’est : Macron fixe la 1ère place comme condition de la victoire. Macron fait deuxième mais c’est quand même une victoire

          1. Francis Kuntz

            tiens, autre exemple de nourjalisme : les verts et la droite font soi-disant un score historique (l’un vers le haut, l’autre vers le bas). Sauf que les verts font 16% en 2009 et la droite 12% en 1999 (liste menée par un certain Nicolas S.)
            La vie politique ça va, ça vient ….

      2. Aristarkke

        Monseigneur, c’est plutôt parce qu’il n’arrive que quatrième dans cette compétition sans référence à son pourcentage.

  7. P&C

    Le vrai problème est que beaucoup de français, notamment les vieux, ne veulent pas voir les problèmes, qui se résument à deux choses : les arrivées d’immigrés, et les fuites de pognon.

    Les partis suivent leur clientèle (comme Marie A l’a dit, les élections européennes sont un sondage du troisième age), donc disent ce que leurs clients veulent entendre : que la fête du slip durera aussi longtemps qu’eux.

    Or l’électorat LREM, ce sont surtout des vieux…
    (le LR aussi, à une différence : ce sont les vieux des vieux (ceux d’avant le babyboom) qui votent pour eux, or ils sont en train de mourir).

        1. Francis Kuntz

          Ravi d’apprendre que le chômage n’est pas un problème.
          Sinon en logique, je crois savoir qu’avant des conséquences, il y a des causes

          1. Husskarl

            Le vrai problème est toujours la cause de la conséquence…

            Sinon c’est un peu comme écoper sans jamais se questionner sur le trou dans la coque du navire.

                    1. Pheldge

                      « logique féminine » l’oxymore par excellence ! 😉

                      après ça peut donner des résultats souvent imprévisibles, parfois intéressants.

    1. sam player

      Perso P&C je pense que tu prends le problème à l’envers : les vieux tiennent à leur retraite et dans le match LAREM-RN, ils choisissent le conservatisme.
      RN c’est le brouillard.

      1. Jacques Huse de Royaumont

        LAREM, ce n’est pas du conservatisme, c’est l’ordre établi. Il ne s’agit pas de défendre des convictions, mais des positions.
        LAREM, c’est la ligne Maginot des bobo-boomer.

        1. Le Gnôme

          Mmoui, vu l’efficacité de la ligne Maginot, les bobo-boomers ont du mouron à se faire, ils vont se faire prendre par derrière par un habile mouvement tournant.

          1. Pheldge

            ouais comme le dirait Theo « ils vont se faire prendre par derrière, sans vaseline, et ils vont le ressentir jusqu’aux amygdales ! » 😉

        2. sam player

          Euh JHR, c’est de l’humour ? t’as pas l’impression que le conservatisme c’est justement l’ordre établi ?!

          Un repas trop arrosé à midi ?

    2. MarieA

      « que la fête du slip durera aussi longtemps qu’eux »
      Voilà. Ils votent en fonction de leurs intérêts. Ils n’ont pas d’avenir, donc pas de pression à ce sujet. Ils ne vont pas voter pour baisser leurs retraites délirantes payées par la minorité active de la population.

      Rappel pour les plus de mauvaise-foi :
      http://www.lefigaro.fr/retraite/les-retraites-ont-un-niveau-de-vie-superieur-au-reste-de-la-population-20190409

      Ouin, ouin, les pauvres retraités français sacrifiés…

      1. petit-chat

        Il y a des manières de voir un peu nuancées : lorsque pendant près de 45 ans on vous a piqué la moitié de votre salaire, on est peut-être en droit d’en récupérer une petite partie (retraite = 50% du salaire calculé sur les 20 ou 25 dernières années, ce qui permet de minimiser leur montant).
        Avec bien plus de 10% de chômeurs et quelques millions de pauvres, bien des jeunes « gérontophobes » se retrouverons à poil lorsque les vieux auront (enfin !) clamsé car les retraites servent à faire, par empathie, vivre la génération suivante .

        1. Francis Kuntz

          Elle oublie aussi que parmi les vieux aisés, beaucoup d’entre eux (et c’est mon cas) ont aussi capitalisé pendant leurs années de salariat une retraite complémentaire qui n’a rien couté à la collectivité et qui les met (relativement) à l’abri des envies d’euthanasie financières de la génération suivante

          1. albundy17

            FK, les jeunes, avec les taux de cotisations prélevés sur leur salaires pour payer les retraites et le système de santé des vieux n’ont plus rien à mettre de coté pour capitaliser.

            D’autre part, la génération babyboom a eu la possibilité extrêmement facile de se constituer un patrimoine immobilier payé par l’inflation, les prix de ceux ci sont maintenant trop élevés pour que les jeunes puissent seulement se loger.

            On peut comprendre que quand ils voient les vieux sans charges gagnant plus à rien faire que des voyages et des cures thermales gratos (payées par les jeunes), tout en sachant qu’eux même paient à fonds perdus vu que tout s’éteindra avant leur retraite, ça peut mettre les nerfs en pelote

            1. Aelil

              @Al: Les « vieux » ont aussi plus travaillé (plus d’heures de travail hebdomadaire, commencé plus jeune en général, moins de congés payés et caetera et caetera). C’est là le noeud du problème: La situation a changé et aucune génération en veut prendre en compte que l’autre n’a pas ou ne vivra pas la même chose « moi ça a marché, t’a qu’à faire pareil ». Enfin à part le système qui n’est pas viable par définition comme je l’indique dans un autre post.
              @Francis Kuntz: Si tu es à l’abri tant mieux pour toi, tu accepteras donc bien naturellement d’être la génération pour laquelle le système s’effondre afin de ne pas léser la génération suivante qui fait face à des cotisations bien plus élevées n’est-ce pas ? Après tout la solidarité intergénérationnelle elle va avant tout des parents vers les enfants (comme tu le précises toi même les « vieux » n’ont qu’à faire face à leur responsabilité et avoir préparé leur plan B). :p
              Les retraites c’est un sujet génial pour troller un bon coup XD

                    1. Pheldge

                      j’ai passé ma vie à acheter du matos pour bosser, payé à prix fort, et amorti à très court terme …

              1. Pheldge

                et vous n’avez encore rien vu ! On va voter comme un seul homme pour le premier politicien qui rétablira l’esclavage des moins de 40 ans, pour payer nos cures thermales et nos EHPAD !
                Vous n’avez pas fini de chouiner ! 😉

        2. Aelil

          @petit-chat: Le truc c’est qu’à leur époque les cotisations étaient moindre.
          Donc ils avaient leur salaire et maintenant ils ont celui des jeunes…
          Ca change un peu la donne non ?
          Alors oui il y a malgré tout une baisse de niveau de vie car la retraite est plus basse que le dernier salaire, mais on pourrait dire qu’ils n’ont pas côtisé autant, et surtout l’avantage quand on est vieux c’est que les grosses dépenses (maison, école des enfants même si quand on est en France ça apparaît moins dans le budget) ne sont plus là…
          Quant à l’aide qu’ils procurent c’est donc un double transfert ? On a pris l’argent aux « jeunes » pour le donner aux « vieux » qui de bonté de coeur le rendent aux « jeunes », en prenant en compte les pertes (les salaires des responsables du premier transfert non libre) on aurait mieux fait de ne rien faire et tout le monde aurait plus (enfin sauf les transferrants de la première étape) :p
          Oui je trolle un peu.

          1. P&C

            +1
            Nos générations se prennent le quadruple effet kiss pas cool :
            – chomdu et viré après 50 ans si pas fonctionnaire
            – nbr de trimestres nécessaire en hausse (180 au dernier compte)
            – impôts en hausse
            – pensions en baisse.
            La baise. Je ne vois pas d’autres mots.

            1. Aelil

              C’est le problème d’un système par répartition qui ne veut pas se comporter comme tel (et donc si le gâteau est plus petit ou qu’on est plus nombreux les parts sont plus petites).
              => Le système est une pyramide de Ponzi sur le point de s’effondrer, par conséquent les « vieux » entendent récupérer leurs fonds pour en sortant, les « jeunes » aimeraient ne pas rentrer car ils savent bien qu’ils ont peu de chance de sortir (sans parler de l’aspect moral de niquer la génération suivante qui peut en déranger certains dans l’hypothès ou ça passerait quand même). Bref chacun défend son bout de gras et moi je sors le pop corn.

              1. P&C

                Mouais.
                Pas mal de gens sont obligés de rentrer dans la lutte (dont moi même) car ils ne gagnent pas suffisamment pour se constituer un joli bas de laine pour la retraite et sont obligés de compter sur la retraite par répartition.

                1. Aelil

                  @P&C: Tu regardes le problème à l’envers: Pourquoi les gens ne gagnent-ils pas assez ? Parce que les cotisations sont aujourd’hui élevées => Si à la place ils avaient ce montant dans leur poche ils pourraient le capitaliser. Les interêts composés font le reste.
                  L’interêt à garder le système augmente avec l’âge: Si on le supprime à la veille de ta retraite (ou pendant) tu t’es juste fait couillonner toute ta vie, si on le supprime au début de ta carrière tu t’adaptes.

                  1. Pheldge

                    ajoutez que la génération n formée au socialisme et à la sainte redistribution par l’EdNat, vote depuis toujours, et des deux mains pour ceux qui la ruinent et la dépouillent sans vergogne, au nom de la justice sociale, de la solidarité de l’intérêt général, et désormais de la sauvegarde de l’Univers !

                    Un gros point Bossuet* pour eux ! 😉

                    *Dieu se rit des gonzes qui chouinent des effets dont ils chérissent les causes » 😉

            2. Val

              @P& C ttt tu en oublies :
              – la génération n-1 a de bonnes chances de finir centenaire
              – il n’est pas rare que la n clamse à gérer la n-1
              – pour ceux – qui ont résisté- dont les n-1 ont été prévoyants , l’état planifie de sucrer l héritage prétextant la sacro-sainte « justice sociale » bien pratique.
              bref , que du bonheur, de la bonne humeur et des familles en fête

            3. BDC

              P&C, ajoute aussi les mamies boom qui refusent de garder leurs petits enfants, alors que leurs parents se sont occupés de nous gratos. Perso ma mère n’a jamais payé de nounou, et ne m’a jamais dépannée, avec plein d’excuses (habite loin, est vieille, fatiguée mais pas pour prendre l’avion à 4h du mat’ pour voyager).

              1. Pheldge

                à cette époque, tout le monde vivait dans la même ferme, et c’était pas possible aux grands parents de se défiler … sinon, les jeunes les collaient à dormir dans l’étable à cochons 😉

    3. Pythagore

      « Les partis suivent leur clientèle »
      .. quid des 50% qui ne votent pas, quel parti répond à cette clientèle ?

      1. Dr Slump

        Les partis peuvent se montrer aussi cons que les électeurs: ils ne regardent pas l’abstention, en croyant que cela ne les concerne pas.

        1. durru

          Au contraire, les partis vraiment conscients font tout pour que l’abstention soit au plus haut, comme ça le nombre de moutons à convaincre est moindre.
          Les partis au pouvoir en Roumanie viennent de mordre la poussière pour ne pas avoir réussi à convaincre suffisamment de Roumains à rester chez eux (contrairement aux dernières élections, où cela leur avait pas mal réuss).

          1. Dr Slump

            Et comment feraient-ils pour augmenter l’abstention? En faisant exprès d’être décevants? Je ne vous qualifierai pas de triple buse, ce serait un compliment!

            1. Le Gnôme

              Les partis se foutent de l’abstention, il y aurait trois votants par circonscription qu’ils auraient quand même des élus qu’ils qualifieraient de parfaitement légitimes.

              1. Dr Slump

                @Gnôme
                Voilà. Ce qui répond à durru: les politiques ne se lancent pas dans des raisonnements aussi tordus, à rebours de leur intérêt principal, qui est d’obtenir le plus de voix possible, pour obtenir les sièges convoités.

                1. durru

                  Question de nuance : leur intérêt c’est d’avoir la majorité. Même les journalistes français ont compris que le niveau de présence aux urnes peut changer les résultats…
                  Avant, en 2002 par exemple, on faisait appel aux gens pour venir voter afin de diminuer l’impact de la « peste brune ». Ce n’est plus vraiment le cas, non ?

                  1. Dr Slump

                    C’est tellement vrai qu’il n’y pas si longtemps, des illuminés ont envisagé de rendre le vote obligatoire pour lutter contre l’abstention, avec amendes à la clé. Non, franchement, vous faites fausse route, et cherchez des motivations tarabiscotés à des types qui sont du niveau rase-moquette. Ockham, à l’aide!

                  2. Dr Slump

                    En plus, votre raisonnement est un syllogisme, en gros vous soutenez que moins il y a d’électeurs, moins il y a de voix pour les concurrents, donc plus il y a de voix pour moi. Un peu comme pour les trous dans l’emmental: moins il y a d’emmental, moins il y a de trous dans l’emmental, et donc plus il y a d’emmental pour moi… *LOL*

                    1. durru

                      Pourtant, pour les partis à électorat captif, c’est bel et bien ce qui se passe. Mobiliser ses électeurs (peu nombreux) et espérer que les non-captifs ne participent pas (parce qu’ils ont de très faibles moyens de les convaincre) peut donner des super résultats. Exemple : les verts aux européennes (pas que cette année) par comparaison à leurs résultats lors d’élections plus suivies. Je ne dis pas que l’ensemble des partis français fonctionnent selon ce modèle…
                      Sinon, tout à fait d’accord avec l’aspect de l’incompétence (Ockham, toussa).

            2. durru

              En faisant croire que c’est joué d’avance. En faisant croire que c’est kif-kif. En dégoûtant les électeurs. En tenant des discours sans queue ni tête. En faisant n’importe quoi. Etc, etc.
              Merci pour le non-compliment, mais un peu de réflexion ne peut pas faire de mal…

    1. sam player

      Abavala… ce que je disais ce matin, on leur a dit qu’il y avait urgence climatique… qu’il faut voter, foncez au bureau de vote !

      La photo est géniale !

  8. theotimedesavoie

    Je ne poste pas souvent ici mais cet article me donne l’occasion de dire tout le désespoir qu’engendrent chez moi les résultats de ces élections européennes.

    Comment,dans la situation actuelle, plus de 35% des électeurs ont pu voter pour le progressisme vert rose de LEREM – EELV!!!
    Certes, la propagande réchauffiste explique beaucoup de choses mais l’état de sidération de l’intelligence française a quelque chose de surnaturelle.

    Bref, c’est pas demain la veille que je vais revenir en France. Même si la même idéologie tente de s’implanter ici aussi en Suisse (Il faut voir le nombre de reportage pro-UE que la RTS (radio TV Suisse) a diffusé pendant la campagne!, sans compter tous les reportages sur Saint Greta…)
    Toutefois, la liberté existe encore un peu en Suisse et le poids de l’UDC (parti conservateur libéral) compense largement le poids de cette propagande.

    1. « Comment » ?
      Il n’y a plus de PS. Les socialistes se sont donc répartis EELV (pour les jeunes) et LREM (pour les vieux), pour simplifier grossièrement. C’est tout. On est dans le score habituel des sociaux-démocrates gluants du pays. Le reste (cocos divers et variés) sont allés sur les autres listes plus ou moins fermement à gauche.

      1. Duff

        La mystification continue ceci-dit. En y regardant de près géographiquement et sociologiquement, c’est le fond de commerce de la droite modérée qui a évité une grosse claque à Macron alors que sa liste était partie pour rameuter du bobo-écolo (Bien leur a appris du reste).

        La Marxine ou son rejeton doivent vraiment sentir. Et Bel Ami va retourner dans la boîte de laquelle il n’aura pas dû sortir..

  9. Francis Kuntz

    A propos d’extrême-droite il conviendrait de jeter un coup d’oeil coté flandres belge parce que là, je peux vous dire que c’est autre chose qu’un RN vaguement repeint en brun clair (sous la couche de rouge vif)

  10. Citoyen

     » Au-delà du RN, les choses sont encore plus évidentes : le président a perdu son pari, celui de l’emporter sur un RN donné favori dès le début. La médiocrité consternante de la tête de liste ajoute cette impression d’avoir simplement limité la casse, essentiellement grâce à une mobilisation d’un électorat tremblant d’effroi à l’idée que le RN pourrait faire un score historique (mais qui n’en a pas plus voté pour le président et sa clique).  »
    Et cela avec un micron qui s’est dépensé sans compter … surtout sans compter l’argent des contribuables, qui lui a permis de sauver (presque) ses fesses d’une catastrophe …
    Au final, et malgré ça,  » la représentation présidentielle  » ne représente guerre plus que 11 % de la population !

    1. Pierre

      Il est aussi intéressant de voir le taux de vote pour les autres pays, presque tous les pays Baltes s’en foutent royalement, le RU à 45% de votants arrive à faire ch*** l’UE en envoyant un tiers de purs Brexiteers, bref ça va bien rigoler au Parlement européen à la rentrée prochaine !

      1. Citoyen

        Oui, avec le RU d’un côté, le RN ici, Salvini chez les amis ritals, Orban en face, mémère Merkel va se sentir cernée … Le parlement va pas être triste !… on peut imaginer de l’animation …

    2. Nemrod

      Et ça lui suffira pour remporter toutes les élections…
      Le piège Mitterrandien fonctionne à tous les coups hormis une fois avec Jospin.
      Il suffit juste d’être deuxième…donc beaucoup moins de gens à satisfaire…ou à tromper.
      Tout ça pour des « nazis » qui sont très à gauche du programme de feu le RPR…
      C’est quand même trop drôle.
      Bah, globalement les français n’auront que ce qu’ils méritent, c’est juste dommage pour ceux qui n’y sont pour pas grand chose.

      1. Citoyen

        Au stade où en est arrivé ce pays, Nemrod, s’il trouve une porte de sortie, elle ne passera pas par des élections … Comme dit H16, CPEF…

  11. Opale

    « paysage politique français »
    « la récolte du maximum »
    « en bons castors de la vie politique, »
    « abandon de toute colonne vertébrale idéologique, »
    « pourrait aider à former un squelette »
    « la branlée de magnitude 9 »
    « moutons-dinosaures »
    « cocon protecteur de l’État, »

    Cher hôte, votre vocabulaire si spécifique, seriez vous un naturaliste ?!
    Très bon article, as usual. L’essentiel étant résumé : « L’électorat n’a plus aucune possibilité d’exprimer un ras-le-bol de ces contraintes incessantes : aucune liste ne propose de les faire sauter ou d’en réduire notoirement la portée.  »

    On choisit, par dépit, hagard, le moins pire du pire. C’est dire si, vraiment, c’est pas brillant.

    1. Lorelei

      On ne peut plus réduire les contraintes parce qu’elles font vivre l’autre moitié de la population. Les taxes, les cotisations et les cerfa des uns font vivre les ceux qui les reçoivent.
      Alors, trouver un parti politique qui va décider de les réduire: impossible.

        1. Francis Kuntz

          La France a bien résisté à la peste noire, à la guerre de 100 ans, aux guerres de religion, au grand siècle du petit louis 14, à son avatar napoléonien, à trois invasions prussiennes en moins d’un siècle, au programme commun de la gauche, au 35h ….

          1. Husskarl

            La France est en train de perdre son patrimoine génétique, et ce n’est pas reconstructible si la perte devient trop élevée.
            La problématique me semble très différente des cas évoqués.

            1. Iskanderkul

              Et aussi dilapidation de l’héritage culturel, prévu pour se transmettre sans considérations génétiques, puisqu’il concerne l’immatériel. Si l’on perd les deux, patrimoine et héritage…

          2. WorldTour73

            L’empire romain s’est bien effondré et comme la France, la civ romaine a failli disparaître plusieurs fois durant son existence alors pq pas la france.

                1. Nemrod

                  Suicide non.
                  La meilleure image est celle de Pauwels : Le sida mental.
                  Notre civilisation n’a plus de défenses immunitaires en ce sens qu’elle ne reconnait plus les agents pathogènes.

                  Ses gardiens se retournent même contre ses propres constituant comme dans une maladie auto-immune.

                  La mort est au bout.

      1. Pythagore

        Je trouve très étonnant qu’il n’y est aucun communicant en France capable de tourner/formuler ce genre de programme de facon positive, ou alors de faire pleurer ds les chaumières, que si on fait pas ca ou ca, on va à la catastrophe, les verts les rouges nous inventent des catastrophes imaginaires à longueur de journée, pourquoi ne pas en inventer qq autres qui justifierait un autre programme. Genre l’industrie s’éffondre en France à cause des cerfa, répété en boucle 3 fois par jour.
        Bref une comm un peu plus afûtée que « je vais virer 500.000 fonx ».

  12. Calvin

    Pas un mot sur le très sympathique (comme son idéologie de paix et de prospérité incarnée par 100 millions d’heureux bénéficiaires) Ian Brossat, encensé par de jolis articles de la presse plaisante (il manque le même préfixe que devant passion), pour un résultat disons plutôt Joly et même Huesque.

    Si les Verts voulaient des coquelicots (normal, c’est rouge), le PCF est resté au ras des pâquerettes, faute de renouveler ses pensées.

    1. Le Gnôme

      Le péril rouge est remplacé par le péril vert avec la même idéologie sous-jacente, il faut former un homme nouveau, même s’il faut le contraindre.Le prolétariat opprimé a été remplacé par Gaïa outragée.

    2. Pheldge

      c’est triste, les Français sont des salauds, des sans coeur ! y’aura pas un seul député PCF … salauds, saluds … vendus aux patrons, et au grand capital !

  13. malicorne

    Après la sécularisation de l’Eglise, puis celle de son avatar marxiste (celui des années 60/70), où les croyants en un monde meilleur dans l’au-delà accouchèrent par césarienne des militants du paradis sur terre,, voici venu les temps de l’homo consumieri, non transcendant , amoral, narcissique et égocentrique ,fils de Jupiter a qui on vient de remettre la fulgura illatio pour les prochaines décennies.
    Il y a comme une odeur d’égout dans notre beau pays.

  14. jopechacabri

    « …les seuls vrais gagnants de ces élections sont les collectivistes. Toutes les listes en présence représentent différents parfums d’une même pensée collectiviste qui fait passer les intérêts de l’État avant ceux de l’individu. Toutes proposent, plus ou moins ouvertement, de supprimer les responsabilités individuelles de chaque citoyen pour l’enfermer dans le cocon protecteur de l’État, … »

    Petite imprécision =>
    Faire passer les intérêts de l’état !

    Mais non ! plutôt faire passer les intérêts de la collectivité des énarques et de leurs lèche-bottes…!

    N’oublions pas que l’État serait théoriquement une organisation chargée par le peuple de promouvoir ses intérêts puisque c’est justement le peuple qui paie pour cela.
    Étonnant tout de même que cette notion ait totalement disparue de tous discours ??!

  15. lxy

    Maman,Maman, les Verts vont nous sauver. On ne mourra pas cramés par le Réchauffement climatique, ni noyés sous la remontée des eaux …

    1. Calvin

      Ben non, puisqu’on va mourir apres quelques black-out carabinés à cause des EnR et de l’arrêt du nucléaire. Bien avant l’arrivée de 5 degrés en plus ou en moins.

  16. Dr Slump

    Pourquoi les français ne sont pas libéraux:

    institutcoppet.org/emile-faguet-pourquoi-les-francais-ne-sont-pas-liberaux-1903/?fbclid=IwAR0AvQBQgZA3LX83JsYg1cfcBI5hWtAH_QdFw2-N46DyheMhyElwS8AdWD0

    Etonnant la description des différents partis politiques que fait l’auteur en 1903, tellement ça ressemble aux partis d’aujourd’hui. Rien n’a changé, au contraire, on continue toujours plus loin dans les mêmes erreurs. Les français ne comprendront la liberté que quand ils auront connu la dictature pour de bon.

    1. Francis Kuntz

      Étonnant de proclamer la France comme un pays un des moins libéral du monde quand à l’époque se côtoyaient la Russie tsariste, l’Autriche-Hongrie ou l’Allemagne de Guillaume II

  17. sam player

    Intéressant le procès qui va avoir lieu en septembre au sujet du financement du FN.
    En théorie ça devrait finir par une relaxation hors les abus de biens sociaux (ABS) qui auraient pu avoir lieu dans les sociétés satellites. Mais sur le point principal, le FN n’a fait qu’exploiter la réglementation : l’état rembourse les frais de campagne, j’achète un kit de campagne 15,000, l’état me rembourse sur la base de ce prix… même si la société qui me l’a vendu se fait une marge énorme… Et là ce qui va être jugé c’est la marge énorme… mais comme c’est pas possible, ils ont été fouillés dans les slips pour chercher les ABS…

    lefigaro.fr/flash-actu/un-proces-sur-le-financement-des-campagnes-du-fn-prevu-a-l-automne-20190528

    1. Aelil

      C’est un peu comme l’histoire du tweet de propagande pour l’EI.
      Lorsque l’accusation est carrément basée sur de la mauvaise foi, c’est qu’on est dans un pays libre…

  18. albundy17

    maxisciences.com/internet/l-effet-terrible-et-inattendu-de-la-5g-sur-les-insectes_art43289.html?utm_medium=Social&utm_campaign=maxisciences&utm_source=Facebook

    Faut lire jusqu’au bout, un bon moment de rigolade scientifique à mort ^^

    1. P&C

      Tardigrade ! Rat taupe nu !

      Plus sérieusement :
      – on se réchauffe quand on subit un rayonnement, quel qu’il soit. C’est pas un scoop.
      – plus la fréquence est élevée, plus l’énergie transportée par le photon est grande.

      Donc, oui, on subit un réchauffement si on est bombardé par des ondes électromagnétiques. Et potentiellement des dégâts.

      3 à 300 GHz, ce sont les fréquences des microondes et des radar… la 5G est de l’ordre des ondes radar.
      Je ne dis pas que rester près d’un radar soit bon pour la santé, mais il y a largement pire.

      Rappelons que les photons de la lumière visible ont une fréquence de l’ordre de 4,3×10e5 GHz à 7,5×10e5 GHz.

      Les ondes les plus dangereuses, capables de cuire un voleur du donjon de naheulbeuk au 28eme degré, sont les ondes gamma : elles ont une fréquence de l’ordre de 10e11 GHz. Le doux et si écologique soleil nous en envoie constamment…

      Ce qui devrait plus intéresser les écolos, c’est en quoi la 5G interférait avec la communication chez les insectes.

  19. glot

    Jadot claironne partout que les jeunes de moins de 35ans, dont beaucoup votaient pour la première fois, ont placé EELV en première position !
    Consternant de voir toute cette nouvelle génération bien naive, se faire embrigader par les mensonges verdasses.
    Et aujourd’hui 28 mai, il neige dans les Alpes. Toute cette clique de réchauffistes sectaires doivent se taire.

      1. Nemrod

        CHANGEMENT CLIMATIQUE !
        On sait jamais des fois qu’on se mette à se cailler les meules…
        Faut tout vous dire.
        Pis si ça reste pareil, c’est une pause dans le changement.
        Voilà.

        1. Pheldge

          Farpaitement, c’est le changement du dérèglement, que c’est notre faute à nous, et que si on ne fait rien (i.e. si on ne paie pas beaucoup de taxes ) ça va donner un réchauffement, qu’on va tous mourir noyés par la montée des os !

    1. Dr Slump

      Bof, les jeunes qui partent en croisade, rien de nouveau sous le soleil. Ou sous les nuages plutôt, parsk ça caille quand même hein ces jours-ci ^^

      fr.wikipedia.org/wiki/Croisade_des_enfants_(expédition)

      1. Aelil

        Personne ne trouve d’ailleurs insultant d’avoir un électorat majoritairement jeune ?
        J’ai rien contre les jeunes mais vu que je ne crois pas à la majorité seuil (il faut bien en choisir un cependant), la mâturité pour moi ça progresse petit à petit et au risque de faire une tautologie les jeunes sont ceux qui ont le moins d’expérience (je ne rentre même pas dans le débât du lavage de cerveau à l’EdNat, mais c’est bien pour ça qu’on ne laisse pas voter les enfants).

    2. pabizou

      Jadot est un vert et un vert ça ne sait pas qu’avec 50% d’abstention,et malgré le matraquage et Sainte Greta, l’échec se situe au mieux en dessous de 20% donc il est évident que 12%, c’est un exploit non?

        1. Opale

          L’éducation, ça prend du temps ma bonne dame.
          Quand je vois les parents autour de moi, entre : récupérer les gosses chez la nounou, faire à bouffer, le bain, 4 histoires et au lit, tout cela entre 18h et 20h, ben c’est de l’abattage, pas de la parentalité. La logistique règne en maîtresse dans ces familles où l’on fout les gosses devant la tablette pour espérer avoir une heure de paix le dimanche aprem…

          1. Pheldge

            bin vous avez de la chance ! les parents des petits (3 ans) de la maternelle où travaille Madame Pheldge, la plupart pourtant disponibles, car désœuvrés, collent leurs mômes devant la télé ou une tablette … Pour eux, c’est à l’école d’éduquer leurs enfants …
            Et les enfants de ces enfants, parce qu’ils finiront par se reproduire à leur tour, ça sera pire encore 😉

            1. Pheldge

              Comme tu le dis ! P’tain Papet, je connais un type, jamais travaillé, 6 gosses au RMI puis au RSA depuis toujours, + copieuse APL qui paye pratiquement le loyer de sa case, sa première fille vient d’avoir 19 ans ==> en cloque ==> API automatique, et le papa a remis le couvert, et fait un septième gosse ! Et arrivé à 60 ans il va toucher la retraite GRAPA , les fameux 900 € promis par Macron, alors que le beau-père qui a travaillé toute sa vie comme ouvrier agricole perçoit moins de 500 € …

  20. Nemrod

    Sinon, le timing de l’annonce 1000 virés chez feu Alsthom à Belfort ?
    Parfait , on croirait celui de l’arrestation de l’ingénieur suédois de Lyon.
    Rappelez moi qui a piloté ce brillant rachat ?
    J’ai un trou.

    1. sam player

      Bah ils s’étaient engagés pour 3 ans à Nd pas licencier…
      Bon, z’avaient aussi dit qu’ils embaucheraient net 1000 personnes aba c’était en décembre 2015… juste un changement de signe…

      capital.fr/entreprises-marches/ge-precise-son-projet-de-creer-1-000-emplois-en-france-en-3-ans-1090299?

          1. albundy17

            Ouais, enfin, privée faut le dire vite, pasque quand ça calanche, le pognon de l’état rapplique, et que jte remette du flouze (sarko Alstom Aytré) et que je te commande des rames tgv que pépi n’en avait pas du tout besoin, etc.

            la vente de la partie elec à GE, finement joué, c’était pour conserver une concurrence à siemens et éviter les licenciements, encore une opération réussite

            1. Nemrod

              D’ou les gros doigts qui gênent…ce sont les mêmes qui signent les chèque avec notre pognon pour des rames surnuméraires.

          2. albundy17

            « C’est les gros doigts connivents qui me gênent. »

            Il y aurait eu accord entre GE et Macron pour que l’annonce soit faite après les européennes, un peu comme la rétention d’infos concernant le gentil étudiant pour pas faire monter le pen

              1. Nemrod

                Oui un obscur algérien élève ingénieur avec qui qu’on a été krés méchant et qui a fait une bombe ratée pour se venger…un truc comme ça.

                1. sam player

                  Merci, j’avais pas vu qu’ils avaient retrouvé le suspect… suspect…
                  Je viens de voir qu’il avait acheté le matos sur Amazon… arghhh si ça c’est pas une preuve qu’il faut interdire Amazon…

                  1. Nemrod

                    Et il trouvé le moyen de laisser ses empreintes et son adn sur le papier ( ?) d’emballage de la bombe.
                    C’était un nul, on a bien fait de pas le garder cet ingé.

                    1. Aristarkke

                      Il vaut mieux finalement. Parce qu’utiliser les photos qui nous ont complaisamment exhibées pour le reconnaître…

                    2. albundy17

                      « Parce qu’utiliser les photos qui nous ont complaisamment exhibées pour le reconnaître… »

                      Elles auraient été floutée, d’après collomb

                    3. Aristarkke

                      Al, 18H15.
                      Si je te comprends bien, tout un cirque a été monté de lancer des avis de recherche basés sur des photos volontairement rendues inexploitables?
                      Pour glorifier ensuite la Police d’avoir accompli un travail impeccable ?

                    4. albundy17

                      « Pour glorifier ensuite la Police d’avoir accompli un travail impeccable ? »

                      non, pour que l’origine maghrébine ne soit pas visible pendant 2 jours

                    5. sam player

                      Oui, j’ai vu ça, Collomb dit clairement qu’ils avaient de super photos issues de la video-surveillance…
                      Je ne pense que c’était pour lui laisser 2 jours, mais plutôt pour que l’on ne voie pas que son faciès était d’origine euh… méditerranéenne… #haltalastigmatisation
                      Mais ça montre clairement jusqu’où ils sont prêts à aller pour manipuler l’opinion… et les médias complices pendant et après.

                      Il semble bien aussi qu’ils l’ont filé pendant plus de 24h et qu’ils auraient pu l’arrêter bien avant…

                    6. albundy17

                      Il y a un autre truc troublant: Il est en situation irrégulière (visa étudiant refusé) et habite chez papa moman et a des soeurs vivant également en france.

                      Il a un traitement spécial ou toute la famille est sans papiers (sauf ceux de la caf) ?

                    7. Aristarkke

                      Je m’en doutais un peu à partir du moment où il a été dit la nature de l’explosif favori des méditerranéens du sud…

                    8. Dr Slump

                      « Il semble bien aussi qu’ils l’ont filé pendant plus de 24h et qu’ils auraient pu l’arrêter bien avant »
                      Laisser courir quelque temps le suspect ça peut permettre de remonter à des complices.
                      Pour le reste, plus ça va plus ça donne l’impression que le gars a tout fait pour qu’on le retrouve, limite le parcours fléché « par ici… je suis là… vous chauffez! »

                    9. albundy17

                      « que le gars a tout fait pour qu’on le retrouve, »

                      C’est peut être pas vraiment une flèche, hein.

                      Pis ds le feu de l’action, on a déjà vu des professionnels hyper entraînés oublier leur cagoules avec leur noms dedans après des feux de paillotes, alors imagine le débutant 🙄

                  2. Aristarkke

                    Imaginez que nous avons échappé au vélo fou! La tronche des escrolos si cette éventualité avait été mise en oeuvre!!!

                  1. Dr Slump

                    Non, en fait si, il s’était juste coincé le doigt dans la prise du déclencheur. Alors ils ont attendu que les élections soient finies pour aller le décoincer, et pi boum! Enfin plutôt poum! parce que c’était une bombinette, et lui, presque un imslamite, un islamette, enfin bref, un gentil garçon, poli et toussa.

                    Sérieux, mes 5 lignes là, ça fait la dépêche d’AFP, keskifoutent dans cette boite?

                    1. albundy17

                      « poli et toussa. »

                      Oui, il disait bonjour quand il sortait les poubelles.

                      D’où l’expression trop poli pour être honnête ?

              2. Aristarkke

                Comment cela, étudiant???
                On nous fait pleurer sur cet admissible dans une école spécialisée où il n’est jamais allé…

                1. Aelil

                  @Val 17h43: Qu’il ait laissé ses empreintes ? Si je crois, enfin j’éspère ou alors il n’est vraiment pas brillant… :p

            1. Aristarkke

              Flop Joene, l’empereur du fout.ge de g…le…
              Dire que le Patron prédisait qu’ on regretterait ses prédécesseurs… 😥

    2. Pythagore

      Euh alstom (sans H, ca fait un bout de tps) n’a pas été vendu, l’UE a refusé la fusion avec Siemens. Belle connerie. Pas assez de concurrence.

          1. lxy

            Il y avait à Belfort une grosse activité de fabrication de turbines à gaz (utilisées pour produire de l’électricité à partir de gaz naturel). Mais c’était sous licence GE qui a repris sans difficulté cette activité « sous-traitée » en quelque sorte à Alstom..(qui ne pouvait vendre ses turbines que dans des pays bougnoules qui n’intéressaient aucunement la « grande » GE).
            Pour comprendre la faillite de Alstom il faut remonter beaucoup plus loin que le rachat par GE qui n’est que la phase terminale du problème. Alsthom était une branche du conglomérat typiquement français la CGE. Ce groupe a été nationalisé par Miterrand, puis désossé, chaque morceau étant confié à des apparatckiks ou des énarques socialistes En quelques décennies le Groupe a été mis au tapis sans aucune possibilité de redressement. Le rachat d’Alstom par GE a finalement été une excellente affaire pous ses actionnaires, mais une beaucoup moins bonne pour ceux de GE !

            1. lxy

              En comparaison il faut noter l’immense succès technique , commercial et financier de la joint-venture entre la société française SAFRAN et GE qui fournit des moteurs à toutes les compagnies aériennes du monde et qui actuellement a beaucoup de difficulté pour répondre à la demande mondiale. Quand il s’agit de business sérieux, il vaut mieux éviter de prendre des amateurs. Il n’y a que les amateurs qui l’ignorent !!!

  21. WorldTour73

    Et sinon, vous avez vu : Macron et les clowns qui composent ce gouvernement veulent sauver les soldats Abou Ryan et cie qui risquent la peine de mort en Irak.

    1. P&C

      +1
      Admirez la lâcheté du truc : nous ne voulons pas récupérer les djihadistes français, ni les juger nous même, nous laissons le sale travail aux irakiens… mais attention hein, nous avons des principes !

      En voilà des baltringues nucléaires (rappel : le baltringue est quelque chose entre l’abruti et le connard).

      Je serai les dirigeants irakiens, je répondrai de cette manière.

  22. Francis Kuntz

    Macron (2ème place, 22%, 23 sièges) intronisé « roi de l’europe » face à Merkel (1ère place, 29%, 29 sièges) « affaiblie par les élections européennes »

    1. WorldTour73

      On va pouvoir piquer du fric aux allemands et dépenser le pognon de tous les Européens n’importe comment ?! Yes !!!!! Vive L’UE !!!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.